Cinq des six destroyers de la Royal Navy sont actuellement indisponibles pour des raisons techniques

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

109 contributions

  1. Frede6 dit :

    Je me souviens qu’au moment du choix des LM2500+ nous étions nombreux à critiquer ce choix en raison de son manque puissance et son efficacité moindre par rapport à la WR21. A posteriori j’avais tord car LM2500 semble donner satisfaction que ce soit en eaux chaudes ou froides

    • tschok dit :

      C’est possiblement une info en or que vous livrez, là.

      Vous laissez entendre que vous avez été dans le cercle des décideurs. Bon, pas au centre, mais suffisamment près pour savoir.

      Donc, pour la première fois de la vie de ce blog, les zanti-zélites peuvent mettre un pseudo sur un coupable.

      • Frede6 dit :

        Je ne suis pas coupable puisque la mauvaise solution que j’encourageais n’a pas été retenue. CQFD 😉

  2. Philippe dit :

    L Angleterre partage avec la France le triste fait qu elle est gouvernée depuis trop longtemps par une élite qui n est pas sérieuse. Tout ce qui nécessite de la planification, de l investissement et de la constance dans l effort est sans cesse repoussé , eludé, raillé . Pendant ce temps, à Pékin, ou à Washington, on planifie, on prépare.

    • mich dit :

      C ‘est vrai que la zélite de Beijing ce serait mieux !

    • E-Faystos dit :

      @ Philippe
      C’est surtout à force de dilapider son budget que la Grande Bretagne arrive à ce grand trou d’air: leur budget brut est supérieur à celui de la France.
      Son seul point n’y fort, c’est le transport lourd: Chinook, C17…
      Et achat sur étagère aux States.
      Hélicoptères d’attaque, avions embarqués… autant de pertes sèches au non du  » c’est mieux et c’est pas cher »
      Donc au niveau des chasseurs, ils ont les deux tiers de ce que l’on a en France, et ils sont au milieu du guet que pour nous, c’est les coopérations porte-fenêtre de l’ère coopérante… Bien en berne aujourd’hui.
      Notre marine se porte mieux que la leur tant en quantité qu’en qualité, et ce doit être une première dans l’histoire riche et complexe de nos deux pays.
      .
      Pour conclure, le fait important qui m’a manqué la semaine dernière, c’est qu’effectivement, l’armée Chinoise monte en gamme, l’US Navy amorce sa métamorphose pour ne pas avoir une flottes de citrons, composé de produits Lockheed Martin plus pourris les uns.que les autres.
      Car avoir un gros budget, c’est une chose.
      Et au vu des contorsions que font les Anglo-saxons, je leurs laisse leur milliards et je garde nos planificateurs et la DGA.

      • daniel dit :

        J’approuve.
        Un rajout: leurs périssoires sont très faiblement armées. Ils sont « fit for » mais non « fit with ».

        Tous incompétents, probable, mais nous faisons moins de faute. Faut dire qu’à tous les niveaux de décision, les UK cumulent les clowns et les USA doivent se farder LM. Dans l’eau ou en l’air, ça coute un max et ça marche pas.

        Mais ne réjouissons pas si vite. Les clowns s’exportent. C’est tendance. Suffit de dire que la société se doit entièrement à ses actionnaires.

      • tschok dit :

        Depuis la semaine dernière, vous avez compris que l’armée chinoise monte en gamme.

        Eh ben j’dirais que c’est un beau résultat et je salue l’effort.

        Ca fait de vous une personnalité remarquable, dites donc.

        (J’explique pour les étrangers qui nous lisent: pour un Français, reconnaitre que les Chinois montent en gamme, ou d’une façon générale que les non français sont un peu moins nuls, c’est une révolution copernicienne. C’est comme si le mec montait un meuble ikea sans lire le plan).

        (vous ne vous rendez pas compte, mais le niveau monte)

        (c’est annonciateur de grands changements)

        (bon, on y va mollo, hein)

        • E-Faystos dit :

          Vois avez donc compris que j’ai compris.
          C’est la première fois que vous ne comprenez pas un truc de travers.
          .
          On avance effectivement. Et je reste devant.
          Le cynisme n’empêchant pas la politesse, bien à vous.

        • v_atekor dit :

          Ca fait quelques temps qu’il n’y a pas trop de doute sur la monté en capacités et qualité de l’armée chinoise. Peut être pas au niveau qu’ils prétendent, et avec des lacunes (réacteurs), mais pour ma part, j’ai réalisé le saut qualitatif lors des premiers ravitaillements budy-budy depuis leur PA ce qui leur donne une allonge tout à fait intéressante, et tout à fait compatible avec leur vues sur l’ensemble de la mer de Chine.
          .
          Après ils font encore dans le gros rouge qui tâche sur certains aspects, mais vu le pognon qu’ils y mettent, ça sera vite réglé.
          .
          Sachant que le côté quantitatif est largement mis en avant, la chine se préparerait à une guerre qu’elle ne s’y prendrait pas différemment. Rendez vous dans 5 ans.

    • Namroud dit :

      Vous oubliez aussi La Russie. Lorsque Poutine est arrivé au pouvoir en 2000 il y avait des fusillades entre gangsters tous les jours, Moscou était l’une des villes les plus dangereuses du monde, économie en berne, et surtout l’état de l’armée russe déplorable. Il a fallu beaucoup de temps, de patience pour changer tout ça. Maintenant il existe une classe moyenne en Russie, la criminalité a baissé ( même si la mafia est toujours active c’est vrai) et même la corruption a baissé.

      • Fred dit :

        @ Namroud

        Bah, ça c’est les apparences, lui et sa clique ont éliminé la mafia qui les spoliait et ont repris son rôle et ses attributs. Les journaliste déviationnistes sont assassinés ou emprisonnés, tout comme les opposants (et même des financiers et entrepreneurs pour leur piquer leur flouze). Alors la vision présentée est forcément positive et à sa gloire. Sainte Ruptly priez pour nous.

      • PAtbdx dit :

        La corruption a baissé !!! Ou alors elle est contrôlée par le plus corrompu de tous, Poutine lui-même !!! On lit régulièrement ici des commentaires admiratifs de la Russie. Ce pays est complètement pourri par la corruption au plus haut niveau. C’est une dictature qui contrôle tous les médias et utilise son armée pour faire croire à la grandeur retrouvée de la mère patrie. Allez donc y vivre quelques jours pour rire.

      • tschok dit :

        Comment ça la corruption a baissé?!

        Mais moi, je paye toujours le même prix! Vous passez par qui pour avoir des tarifs préférentiels, vous?

        C’est toujours la même chose avec la corruption, il y a des privilégiés. C’est indigne!

        Pourriez faire profiter les autres, égoïste.

  3. philbeau dit :

    C’est la misère pour la ci-devant prestigieuse Royal Navy …Dans un article précédent , on apprenait qu’elle allait envoyer « à l’est de Suez »(tout un symbole pour elle) deux patrouilleurs garde pêche …Quelle dérision pour un état qui se veut encore acteur mondial , vis à vis des nouvelles puissances en extrême Orient , autrefois sa chasse gardée . Il est à craindre que « global » ne signifie plus , dans le jargon géopolitique actuel , que retraite dans un monde devenant crépusculaire pour un Occident ayant mis bas les armes économiques .
    Et si on rapproche ces

    • précision dit :

      Il faut quand même dire qu’autrefois ils avaient besoin de défendre « leurs » champs de pétroles et « leurs » colonies. Maintenant, à part sécuriser des alliés déjà surarmés et menacer les états hostiles, la Royale Navy n’a de toute façon pas un besoin vital d’être présent en extrême Orient.

      • tschok dit :

        Je pense que philbeau a commencé la phrase la plus intelligente de sa carrière.

        Mais il ne l’a pas finie, c’est dommage.

        Bon, je sais pas de quoi on se rapproche, mais ça avait l’air bien.

        Il voulait se lancer dans une analogie de taille mondiale, à mon avis. Et historique.

        Vous croyez qu’il va terminer sa phrase, un jour? Parce que le crépuscule va pas durer toute la journée, non plus.

  4. Jul dit :

    Et après on vient me parlez de la marine anglaise comme une grande marine surpuissante, bien meilleurs que la notre… j’ai surtout l’impression de voir encore cette éternel propagande que même certains français avale sans réfléchir.

    • Momo dit :

      Quand tu dis la ‘notre’, tu parles de quel pays, toi qui nous rabat les oreilles avec le f35, merveilleux et beau?
      Tentative de te faire passer pour ce que tu n’es pas? Ce n’est pas la première fois mais ça ne marche toujours pas..
      Yeah! Yeah!

  5. philbeau dit :

    Et si l’on rapproche ces faits de s signaux inquiétants concernant nos propres forces , que le paravent politique de la communication de parvient plus à masquer , c’est l’avenir même de nos nations européennes de l’Ouest qui apparait être en jeu .

    • Thomas dit :

      C’est déjà le cas, ne vous déçoive.
      Ainsi vont les puissances dans ce monde.
      Comme en 40, ou la claque Nazi a mis à bas la première puissance militaire du monde (nous), et révélé celle, gestante, des Etats-Unis, il est à craindre que la prochaine claque aille aux USA et révèle la puissance, déjà présente, de la Chine.
      Mais ce coup-ci, comme le monde est façonné à notre image, il risque d’y avoir un changement majeur de paradigme dont nous autres occidentaux allons tous ensemble pâtir.

      Nous verrons bien ce qui se passera

    • Carin dit :

      @Philbeau
      Pensez à remercier nos amis des states qui depuis 75 ans s’évertuent à briser l’Europe…
      Aujourd’hui cette même Amérique se rend compte qu’elle va avoir réellement besoin de nous… et quand je dis nous, c’est nous français, seule nation européenne à avoir fait tout ce qu’elle pouvait pour résister à l’hégémonie américaine…. Les allemands hors jeu, les anglais hors jeu, le reste de l’Europe hors jeu… reste la toute petite france… et le pire, c’est que nous allons foncer aux côtés des nos amis de Washington, parce que nous ne les avons jamais laissés choir… contrairement à eux.
      Ça va nous coûter très cher en vies, et il nous faudra reprendre notre défense après cette demi victoire face à la chine, la Turquie, certains pays du Sud qui vont miser sur la chine, et qui vont nous attaquer, et nous ne pourront compter que sur de rares pays d’Europe pour suppléer nos gars trop occupés en Asie. Enfin quoi, nous sommes dans une merde noire… ce que nos CEMA nous expliquent depuis quelques temps maintenant, et je suis très inquiet du devenir de nos FTI, si ces dernières ne peuvent pas épauler nos rares bateaux de premier rang, et ne servir que de transport de missiles ne servant qu’à compléter le peu de ces engins équipants nos FREMM…
      Je suis inquiet de savoir que pour armer un second PA, il nous faudra désarmer un soum… ( car le Charles naviguera encore au moment de l’entrée en service du PA NG). Je ne comprends pas que nos élites qui savent pertinemment que
      toutes ces menaces, qui vont très vite devenir une réalité, ne les prennent pas en compte, alors qu’il en va de notre nation, de notre France avec tout ce qu’elle a apporté au monde, et tout ce qu’il lui reste à apporter.
      Je pense que c’est maintenant qu’il faut cravacher, pour remonter au niveau, que c’est maintenant qu’il faut frapper du poing sur le bureau ovale, et bien faire comprendre à nos amis américains, que nous pourrions faire comme le reste de l’Europe, et les laisser se débrouiller seuls… c’est maintenant qu’il nous faut frapper du poing sur le bureau européen, et bien leurs faire comprendre, que leur seul rempart crédible face à oncle vlad, c’est le nuc français, et pas américain. C’est maintenant qu’il faut expliquer à nos concitoyens ne vivants que d’aides, que ces dernières vont baisser, et qu’il va leurs falloir se mettre en recherche d’un emploi à la hauteur de leurs capacités… c’est à dire… rien… ces gens n’ont jamais pris la peine de se bouger le cul, puisque « la France » palliait à leurs besoins.
      C’est le moment d’investir dans nos armées, c’est le moment de ne compter que sur nous-mêmes, et de cesser de nous appuyer sur des instances internationales qui sont soit à la solde des states, soit à celle de pays qui ne sont ouvertement pas nos amis. Nous avons notre route à suivre, et au regard de notre histoire, beaucoup de pays seraient prêts à suivre notre voie, tout en traçant leurs propres sillages, l’essentiel étant d’aller dans le même sens…. Tout ce que ni américains, ni chinois, ni russes, ne sont capables d’offrir. Notre avenir se trouve chez les non alignés, que nous pouvons réellement aider grâce à notre veto auprès de l’ONU, pour empêcher americains, russes, et chinois de leurs administrer des sanctions, pour cause de non alignement à leurs vues.

      • Fred dit :

        @ Carin

        En résumé, il suffit de « traverser la rue » pour trouver du travail (et régler les problématiques mondiales).
        Ce ne serait pas un peu genre propagande macronienne ?

    • LucienB dit :

      RIP Europa.

    • tschok dit :

      Ah voilà la suite du crépuscule.

      Il vous a fallu 6 mn pour l’écrire?

      Quand je dis que vous écrivez avec vos pieds.

  6. Thaurac dit :

    A se demander si le coté « service mco » lors des achats, est construit de façon qu’au moindre petit problème, il y ait une intervention, et idem avions, hélicos…etc… est ce que cette mco n’est pas trop « pointilleuse » et serait elle la même en cas de guerre?

  7. Thaurac dit :

    J(oubliais, au même titre qu’il y a de l’obsolescence programmée pour un produit civil, n’y aurait il pas la même chose pour la mco( je ne parle pas d’entretien programmé, mais plus vicieux), source de marges importantes?

    • PeterR dit :

      >> n’y aurait il pas la même chose pour la mco

      Pas à ma connaissance pour le domaine militaire.
      Par contre comme partout ailleurs on tire sur les marges.
      Si on ajoute à ça
      – les errances des projets qui même pas commencés voient déjà leurs specs évoluer … quand elles existent !!
      – les décisions annulées aussitôt prises …
      – une certaine tranche de la hiérarchie l’œil plus rivé sur leur carrière que sur les projets et ils auraient bien tort de se gêner car in fine ce sont bien souvent eux qui sont promus.
      Et bien d’autres choses encore dont j’ai déjà parlé 😉

      Pour avoir travaillé sur des projets avec les GB j’avais été surpris par leur faible niveau technique.
      Ils ont quelques pointures mais pas beaucoup. J’avais trouvé nos équipes bien plus performantes.
      Quand aux allemands je n’en parle même pas … pas dû tomber sur les bons qui doivent quand même exister … quelque part.
      Bref, un adage que pas mal de français devraient s’approprier : Quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console

      • vrai_chasseur dit :

        @PeterR
        Pour aller dans votre sens
        Le métier industriel que la France a réussi à conserver c’est systémier. Ou intégrateur de systèmes, ou ensemblier, comme on veut, mais c’est la même chose.
        Le R-U l’a perdu sur des systèmes majeurs et les allemands n’ont jamais vraiment su le faire sur des systèmes aussi complexes qu’une frégate.
        Un hélico par ex. c’est environ 40000 pièces industrielles assez simples (quoi que) qui volent en formation serrée. Mais il faut un métier d’élite pour assembler tout ça en cohérence afin que ça vole bien, le systémier.
        Autre exemple, pour un avion de chasse de 1er rang il n’y a que 3 systémiers dans le monde : USA, France et Russie. Tous les autres copient, font des avions spécialisés de 2nd rang, ou achètent.

        • tschok dit :

          Bon, donc si je fais le point:
          – Les Chinois nous dépassent
          – Mais les Britanniques sont encore assez cons pour nous.

          Ouf.

          Bon, ben c’est plutôt une bonne nouvelle, non? Ca nous laisse le temps d’apprendre à prononcer Trafalgar en chinois.

      • Grosminet dit :

        @ PeterR:

        Je travaille aussi AVEC et POUR un constructeur allemand fabricant des véhicules (gamme transport routier dans mon cas)

        Lors des éssais de leur « nouveau » tracteur,j’avais LARGEMENT critiqué l’absence EN SERIE d’éléments de sécurité que JE juge indispensables pour cette gamme de véhicules (régulateur adaptatif de distance,en série chez TOUS les conccurents et ce,même pour les versions « de flotte » sous équipées……Clim « de nuit » qui permet de dormir « au frais » la journée lors de grosses chaleurs: de série chez plusieurs constructeurs sur les mêmes gammes) ou l’indispensable détecteur d’obstacles dans les angles morts (en option,867€ HT!!!!! ) ….

        Réponse des allemands: vous n’y connaissez rien (hem…..je ne fais pas que des éssais pour eux,j’utilise AU QUOTIDIEN ces matériels),nous on sait (oui,vous savez mieux que moi qu’un mode « éco+ » limitant la vitesse à 82km/h est indispensable sur autoroute,mais pas des équipements permettant de limiter les risques d’accidents…..)

        • tschok dit :

          Vous savez, Grosminet, les Allemands ne nous méritent pas. Je ne comprends même pas que vous acceptiez de travailler pour eux.

          Quand je pense que ces gens fabriquent encore des camions. PFFFF, les nuls.

          Heureusement qu’on est là pour leur donner des conseils. Vous allez me donner le nom de votre responsable, je vais lui passer un savon, vous allez voir, ça ne va pas trainer.

          Qu’un Allemand se permette de vous parler comme ça, j’en reviens pas. Faut quand même qu’ils sachent où est leur place.

  8. RGA dit :

    eh bine, si les gens de Buenos Aires décident de prendre une revanche au Falkland – pardon, les Malouines – ils ont quelques chances.

  9. fgnico dit :

    Sic transit gloria (Britania) Mundi

    Où est ou qu’est devenu me – Rule Britania
    remarquez que nous n’avons trop rien à redire

  10. RGA dit :

    eh bien, si les gens de Buenos Aires décident de prendre une revanche aux Falkland – pardon, les Malouines – ils ont quelques chances.

    • breguet dit :

      RGA: faut qu’ils se méfient un peu quand même car il me semble qu’ils n’ont pas été loin de se prendre une petite praline nuc sur la tronche…C’était du bluff?????

  11. RGA dit :

    eh bien, si les gens de Buenos Aires décident de prendre une revanche aux Falklands – pardon, les Malouines – ils ont quelques chances.

  12. Aymard de Ledonner dit :

    Un peu curieux cette organisation. Ces destroyers ne sont pas à propulsion nucléaire donc les arrêts techniques majeurs peuvent être reportés et cela aurait du être le cas au moins pour certains d’entre eux en attendant que les problèmes de turbine soient réglés.

  13. Raymond75 dit :

    Surtout il ne faut pas rire de la sophistication et du coût, achat et entretien, des matériels militaire de supériorité de ceci ou de cela : il ne faut pas faire de tort au complexe militaro-industriel, ne donner de complexes aux militaires.

    • mich dit :

      Un peu comme a vous quoi !question complexe vous en faite un beau .

    • E-Faystos dit :

      @ Raymond 75
      Vous devriez pourtant goûter au cynisme de cette histoire incroyable :les navires auraient dû être un programme tripartite entre nous, l’Italie et la Grande Bretagne.
      Elle est partie parce qu’il fallait entretenir son équipementier national.
      Résultats : les navires les plus matures de la grande Bretagne ont de gros problème de génération éléctrique parce qu’ils n’ont pas voulu investir les sommes -conséquentes- que les turbines des FreMM ont coûté.
      À nous les navires sous armés (encore que pas trop pour la classe Forbin), à eux l’oppobre et les réductions drastique de budget.

      • Moddus dit :

        « À nous les navires sous armés »… Pour le coup, la classe Horizon n’a rien à envier au type 45 pour l’armement ! Les anglais ont les missiles Aster au même nombre que les navires français, mais pas de missile anti navire ni de torpille.
        Niveau artillerie, le canon anglais est plus gros, mais il n’y en a qu’un, et sa cadence de tir est nettement inférieur aux canons des navires français et italiens.
        Finalement, même une FREMM paraît mieux équipé que les destroyer anglais.

      • précision dit :

        « ils n’ont pas voulu investir les sommes -conséquentes- que les turbines des FreMM ont coûté », l’affirmation gagnerait à être étayée! Les FreMM ont simplement acheté une turbine américaine sur étagère, la GE LM2500, dont les différentes versions ont été produites à plus de 2200 exemplaires. Les anglais, eux, ont choisi d’adopter une nouvelle turbine dévelopée par Rolls Royce (la conception de la turbine), Northrop Grumann (la conduite du projet, et, plus cocasse, le refroidissement), et DCNS (les essais), la RR WR21.

        Donc si les anglais ont des problèmes de génération électrique, c’est au contraire parce-qu’ils ont fait un pari risqué d’investir et développer une nouvelle turbine au développement précipité et insuffisamment testée pour favoriser leur industrie nationale. Je serais surpris que l’investissement ait été moindre qu’avec les LM2500.

        Dans la catégorie « cocasse », le deuxième lien ci dessous mentionne comme référence un article de Jane’s en 2000 qui titre « the WR21 gamble pays off » !!!!

        Source:
        https://en.wikipedia.org/wiki/General_Electric_LM2500
        https://en.wikipedia.org/wiki/Rolls-Royce_WR-21

        • Frede6 dit :

          La WR21 est effectivement la Rolls, c’est le cas de le dire, des Turbines à Gaz.
          C’est l’échangeur qui permet de récupérer l’énergie des gaz d’échappement et de réduire la signature IR du bâtiment qui a un problème de dimensionnement. Le deuxième problème est que la puissance installée des moteurs diesel est insuffisante pour étaler le besoin électrique quand les turbines se stoppent par sécurité.
          Je nepense pas qu’il s’agisse d’un problème d’investissement mais plutôt d’un excès de confiance dans une technologie non mâture. De ce que j’ai compris il serait impossible de refaire le design de cet échangeur, les anglais prévoient donc de rajouter un moteur diesel pour éviter les black out et les pertes de propulsion. Solution peu élégante mais pragmatique.
          Ils en parlent depuis très longtemps je ne comprends pas trop pourquoi ce n’est pas encore réalisé.

          • Fred dit :

            @ Frede6

            Une technologie non « mâture* (sic) » pour un navire, c’est effectivement ennuyeux ;o)

            .
            * Mâture : ensemble des mâts (d’un navire)

          • Frede6 dit :

            Très bon. Je ne l’avais pas fait exprès. Il faudra que la replace au détour du conversation sur le Seafire 😉

        • E-Faystos dit :

          Le moteur, c’est que la source de la puissance motrice. Le problème des navires Britanniques, c’est l’électricité.
          Pour Passy de l’un à l’autre, il faut des alternateurs.
          Un reportage sur les FreMM précisait que la motorisation faisait parti des rares trucs développés en commun avec les transalpins.

          • Frede6 dit :

            Oui et non puisque les italiens sont en codlag et les français en codlog…ce qui permet au prix d’un ensemble réducteur plus complexe aux italiens de frôler 30 Nd malgré un déplacement plus élevé

      • Patatra dit :

        Je dirai à nous aussi l’opprobre et les réductions de budget ridicules qui nous ont amenés à moins de bâtiments pour le même prix. Nous devions avoir 4 forbins et beaucoup (beaucoup) plus de FREMM…
        Au final… ça manque un peu (beaucoup)
        Concernant les deux canons ds forbins, ils me semblent qu’ils ont la même conduite de tir… pas moyen de tirer indépendamment sur chaque bord… mais je peux me tromper.
        Après un Forbin, c’est beau et c’est Puissant, de très bons senseurs, des marins aguerris.

        Le terme de sous-armés est très juste, ils ne sont pas mal armés, mais sous-armés. Par rapport à un d’autres bâtiments équivalent, les salves des différents systèmes d’armes sont vraiment réduites.

        • tschok dit :

          Oui, euh enfin, très cher Patatra, modérez vos ardeurs, tout de même. Là, on parle d’une classe de bâtiments (Forbin ou type 45) qui coûte plus du milliard d’euros l’unité. Entre un et deux, en fait.

          Nous, on a réussi notre coup parce que:
          – nous avons travaillé avec les Italiens, ce qui est gage de qualité
          – nous avons choisi un système de propulsion classique dans sa conception, donc sans risque technologique majeur, ce qui rendait les défis technologiques à peu près maitrisables

          Les Britanniques essuient les plâtres car:
          – ils ont bossé en solo, et quand on est tout seul, on a que ses propres doigts à mordre, donc là, ils souffrent les chéris
          – Ils ont choisi un mode de propulsion innovant avec des risques technologiques associés

          Il faut l’expliquer aux gens qui nous lisent et qui ne savent pas: sur ce blog, les commentateurs les plus avisés font litière des difficultés techniques les plus ardues, que leur génie aplanit comme si elles n’existaient pas, parce que les mecs vivent dans un film dont ils sont les héros.

          Mais dans la vraie vie, les ingénieurs en chient et dès qu’ils s’aventurent dans un domaine qu’ils ne maîtrisent pas – la mission d’un ingé étant de progresser sur les chemins de la connaissance, cela leur arrive assez souvent – le projet part en couille neuf fois sur dix.

          Par conséquent, il suffit qu’il y ait un truc juste un peu innovant, et vous pouvez être sûr qu’il y aura des pépins à rallonge.

          Les types 45 trainent ce problème de température depuis des années, apparemment les ingés en charge du truc ont bien déconné, ça arrive, et comme d’habitude en pareil cas la solution est un bout d’un très long tunnel qui coûte très cher, et qui fait bien chier tout le monde.

          Et pendant ce temps-là, les Britanniques passent pour des cons: ils ont raqué une fortune pour avoir la première flotte de destroyers anti-aériens d’Europe, mais en fait, il n’en ont qu’un seul à la fois qui peut marcher, de préférence en hiver, ou dans des eaux pas trop chaudes. Dès qu’ils en mettent simultanément deux en route, un des deux tombe en panne. Mais il y a une bonne nouvelle: jamais les deux tombent en panne en même temps.

          Donc, pour en maintenir un en ligne, il en faut six en parc. C’est un peu l’équivalent du F35 ou du char Leclerc, mais en navire.

          Et comme la discrétion acoustique est un truc que quelqu’un a oublié de mettre dans la cahier des charges, parce que la menace sous-marine n’existe pas pour les destroyers anti-aériens, oui, c’est comme ça, discutez pas, le machin peut être repéré par le plus néophytes des opérateurs sonar russe à 100 nautiques à la ronde, même bourré.

          D’ailleurs, depuis que les types 45 sont entrés en service, les opérateurs sonar russes ont reçu double ration de vodka.

          Mais le problème sera réglé à une date indéterminée située entre 2072 et 2077. Vers cette date, que je fixe assez largement par prudence, on pense que ces navires auront enfin été réduits au silence, à moins qu’on ne les ait coulés entretemps.

          Les animaux marins s’en féliciteront, s’ils en reste.

        • Czar dit :

          tant mieux pour les réductions de budget : que des brêles dans ton genre qui nient les problèmes essentiels pour nous en inventer d’imaginaires ne puissent pas jouer à la guéguerre comme ils voudraient est une excellente chose.

          Ca vous forcera peut-être à vous extraire l’occiput du fondement et à regarder d’un oeil neuf la hiérarchie des problèmes.

    • vno dit :

      Les LM2500 ou 6000 comme d’autres sont des turbines à gaz très courantes dans le monde civil naval ou terrestre. Il faut bien remplacer les éoliennes … C’est pas vraiment plus fiable que pour les bateaux, mais c’est dispo plus vite qu’une centrale thermique à gaz et cela demande moins de personnel. Jouer avec les échéances de maintenance et c’est la panne voir la casse assurée avec des factures astronomiques.

      • tschok dit :

        Oui, j’en ai une moi-même et j’en suis ravi. J’ai cliqué sur 5 étoiles.

  14. Philippe dit :

    Même s’il n’est absolument pas question de vouloir donner ici des leçons à un pays voisin tout cela n’est guère rassurant…
    A chaque pays d’en tirer toutes les conséquences tant dans la conception que dans la maintenance de ses matériels quels qu’ils soient.

  15. Tankaboum dit :

    Voilà le bon concept de la pré série qui se termine avec le dernier exemplaire… après on passe son temps à mettre au niveau, en acceptant des compromis très tôt qui se multiplient de manière non linéaire mais exponentielle à la fin. Comme le dindon le montre assez justement. Ce problème de turbine était connu et accepté au départ, maintenant c’est les admissions, les échappements, les alignements d’arbres vers alternateurs et probablement les supports qu’il va falloir redessiner..

  16. Momo dit :

    Pour les amateurs du sujet SCAF, c’est une indication indirecte de la capacité réelle ou non de UK de faire seule le Tempest tel qu’il est survendu dans un marketing tout à fait anglais.
    L’organisation de la défense a été fortement malmenée depuis 20 ans en UK et cela va continuer avec la baisse des budgets, présentée comme compensée par l’efficacité magique de l’IA, des drones, du brexit et de bojo…
    Et encore le gouvernement n’est pas encore du labour, là ce sera une nouvelle aventure.

    Ceci étant c’est très ennuyeux, parce que la France et UK sont les dernières armées véritables en Europe, entourées de rêveurs et fumeurs divers complètement enfermés dans leur dogme hors sol qui est à l’inverse de la réalité des dangers croissants dans le reste du monde.

    • Gros-Bill dit :

      Sûr que la France n’est pas du tout enfoncée dans ses dogmes hors sol => du « toute roue » y compris les engins du génie pour l’AdT, de l’appareil unique, chasseur omnirôle et omniscient pour l’AAe et bien sûr de son seul PAN pour la Marine (avec ses demi frégates siouplait).

      Vous pouvez préciser « la réalité des dangers croissants dans le reste du monde. » parce que si vous voulez parler de la Haute Intensité, la France fait très exactement l’inverse de ce qu’elle devrait faire et de ce que font les autres.
      Si par contre vous parlez de courir après des Peuls ou Berbères en mobylette, changez rien, vous êtes parfait (tant qu’il y quelqu’un d’autre pour s’occuper de la logistique et du renseignement 😀 )

      • Momo dit :

        Mon pauvre ami, si tu as compris que le ‘dogme hors sol’ se comparait d’une quelconque manière au ‘toute roue y compris pour les engins du génie’ je ne suis pas sûr que l’on puisse faire quelque chose pour toi.
        Cela fait penser au célèbre proverbe attribué à Confucius, ou Lao Tseu, ou Mao, ou Greta suivant le niveau:
        . La sage.e.e montre la lune, l’idiot (qui? qui?) regarde le doigt.

        NB: tu as pris un pseudo très daté, d’une boite qui était sympa mais qui a été racheté par Auchan il y a longtemps. Un signe?

        • Gros-Bill dit :

          Quant on n’as pas d’argument… bref, pas même foutu de répondre à la question de « la réalité des dangers croissant dans le reste du monde » (je ne résiste pas à la tentation de l’écrire en entier à chaque fois 😀 )
          ah et profitez en pour éclaircir les « dogmes hors sol » dans la foulée, mon pauvre neuneu prétentieux qui s’écoute parler bien qu’il n’aie rien à dire de cohérent 😉

          • Momo dit :

            Décidemment! Il faut relier les deux points que tu proposes pour te décrire:
            . Quels dangers?
            . Quels dogmes?
            Description claire et définitive: le pauvre grosbill est un individu totalement hors-sol et aveugle. Il n’a plus aucune lucidité, et pense probablement se trouver avec des footeux sur le forum de l’équipe. Je te laisse dialoguer avec ribery et thuram quand tu les auras trouvé…
            Hahahahahahahahaha

        • Desty dit :

          Un gros bill c’est un big boss dans les jeux vidéos. Voila l’origine du nom de la boite.

          • Momo dit :

            Ben oui pour la boite, et c’est bon. Mais pour notre pauvre demeuré là ça colle pas du tout, en plus je paries qu’il est beaucoup trop vieux, il doit rien y connaitre, peut-être Ulla sur le minitel rose ^^

        • tschok dit :

          Ben moi je regarde le doigt, sinon, comment je devine que le mec veut me montrer la lune?

          Essayez pour voir, avec un pote. Tiens, pote, montre-moi un truc dans la nuit. Dac Momo. Mais kestu me montres, là? J’vois rien. T’es bigleux mon Momo. Montres-mon mieux ducon, j’vois rien. Ben là, Momo, là, tu vois pas? regarde mon doigt. Ah non, je peux pas, c’est interdit, c’est un test de philosophie chinoise, t’est trop con, tu peux pas comprendre.

          Parce que le truc, que je vous explique, c’est que tout le monde s’attend à ce que le sage montre la lune. Mais si vous avez besoin qu’un sage vous montre la lune pour la voir, c’est que vous êtes complètement con. Donc, en fait, on n’a pas besoin de regarder son doigt pour savoir ce qu’il vous montre, mais à la condition que ce soit que la lune, parce que tout le monde peut la voir, sans l’aide d’un doigt ou d’un sage.

          Maintenant, imaginons que le sage vous montre un truc sans vous dire quoi. Vous êtes bien obligé de regarder son doigt pour savoir ce qu’il vous montre, non? Sinon, vous savez pas où regarder, surtout la nuit.

          Et là, il remonte sa toge et il vous montre sa bite. Surtout que le sage espiègle a sorti une lampe de poche qu’il braque vers son engin. Et ça fait comme la lune, vous pouvez pas la louper.

          C’est à ce moment que vous comprenez que le truc du doigt, c’est tendancieux.

          • Momo dit :

            Et donc voilà l’idiot (qui? qui?)
            Même pas besoin de l’appeler

            HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

  17. Max dit :

    Les destroyers Type 45 ne sont pas des navires qui sont aussi trop bruyant ?

    • Gros-Bill dit :

      Uniquement quand ils fonctionnent donc non 😀

    • précision dit :

      https://www.globalsecurity.org/military/world/europe/type45.htm

      Apparemment on les entend à une distance de 100 miles…
      Réponse de l’amirauté anglaise « pas gênant pour des navires anti-aériens ».

      • tschok dit :

        Oui, il y a un article dans le code de la guerre de sa royale très majesté qui interdit de couler les navires anti-aériens avec une torpille tirée d’un autre navire, et surtout pas d’un sous-marin.

        Donc, les navires anti-aériens peuvent être bruyants, c’est pas grave.

        Et il y a un autre article dans le code de la guerre qui dit que si vous entendez un navire anti-aérien, ben vous faites comme si vous ne l’aviez pas entendu. Et vous devez lui adresser un petit coucou pour lui dire « attention, tu fais trop de bruit, je sais que tu es là ».

        Parce que quand on fait la guerre, on obéit à un code, sinon c’est pas du jeu.

        C’est moi ou depuis le Brexit ils sont tous devenus cons là-bas?

  18. mich dit :

    On discute souvent de ce que aurait pu être le programme FREMM ,mais je pense que c ‘est plutôt le programme  » Horizon »le plus gros échec ,il aurait pu permettre d ‘avoir une ligne de destroyer puissante à trois des nations majeures européennes , c ‘est une déception .

    • Patatra dit :

      Double déception avec la connerie budgétaire monumentale qui nous a amené à avoir moins de bâtiments pour le même prix au final…
      Et du coup, triple déception, avec un programme FREMM sévèrement amputé des deux jambes, qui se retrouvent avec un bras en moins car il a fallu prendre deux FREMM pour en faire des FREDA… en remplacement des deux forbins perdus.

      • tschok dit :

        Oui, au début, les FREMM étaient des navires amphibies qui pouvaient aller sur la terre ferme grâce à leurs jambes, ce qui devait leur conférer un avantage assez décisif pour le combat littoral (là où on a pied).

        Mais les coupes budgétaires ont hélas eu raison de ce concept novateur.

        En revanche, je comprends rien du tout à cette histoire de bras.

        • Patatra dit :

          Vous auriez pu saluer l’analogie 😉
          Plus pragmatiquement, c’est très simple, je n’avais plus de jambes à amputer et on survie encore avec un bras en moins également, même si l’on fait moins de chose.

        • Fred dit :

          Bras coupé ? Jambe coupée ? Anglois ? affrontement ?
          Ça me rappelle une vieille histoire mythique, celle du Chevalier noir de Sacré Graal, qui affronte le King des Britons :
          https://www.youtube.com/watch?v=3g-g2yYR6Jk

  19. patrico dit :

    Waouhhh, la page de la puissance Maritime Anglaise est définitivement Fermée! Notre Marine est inquiète.

  20. Plusdepognon dit :

    Les joies de l’externalisation à outrance…
    https://mobile.twitter.com/top_force/status/1419259565879799809

  21. Namroud dit :

    Vous oubliez aussi La Russie. Lorsque Poutine est arrivé au pouvoir en 2000 il y avait des fusillades entre gangsters tous les jours, Moscou était l’une des villes les plus dangereuses du monde, économie en berne, et surtout l’état de l’armée russe déplorable. Il a fallu beaucoup de temps, de patience pour changer tout ça. Maintenant il existe une classe moyenne en Russie, la criminalité a baissé ( même si la mafia est toujours active c’est vrai) et même la corruption a baissé.

    • Wololo dit :

      On n’oublie pas la russie mais ici on parle de destroyer UK. Allez faire votre proselytisme poutinien ailleurs

    • Fred dit :

      Bis repetita non placent
      Bis repetita non placent

      Vous me le copierez dix fois.

    • Mark 41 dit :

      ?!?trollage pro Poutine???

      C’est quoi le rapport avec les Type 45? j’ai du louper un épisode; Le salaire médian russe est de… 360 € (!!) Tes commentaires seront surement plus appréciés sur spoutnik 😉

  22. mulshoe dit :

    Cela ne m’amuse absolument pas . La faiblesse d’un allié est aussi la nôtre par extension . Et le RU possède la seule armée digne de ce nom avec la France . Profil bas donc et ne nous réjouissons pas des problèmes de nos voisins immédiat .

    • Momo dit :

      Nous sommes d’accord.

    • Math dit :

      Surtout que même si on aime détester les anglais, on a pu compter sur eux plus d’une fois dans l’histoire comme lutter contre eux. Je préférerais toujours une coopération avec la perfide Albion et/ou avec l’Italie à d’autres partenariats que l’on essaie de nous vendre depuis 5 ans. Les accords de Lancaster House, c’était la vrai bonne idée pour retrouver la masse. Rien que dans le sport, un France Angleterre montre à quel point on les déteste et on les apprécie…
      Nos relations sont infiniment moins saines avec l’Allemagne: mépris d’un côté d’une nation châtrée, élans d’amitié très malsains dans la vision française d’un couple franco allemand ou l’Allemagne est le junior partner. Nous détestons les anglais et les apprécions. Je pense que la réciproque est vrai. Nous les avons piqués plus d’une fois et ils le savent. Avec l’Allemagne, les 2 guerres mondiales n’ont rien réglé.

    • E-Faystos dit :

      Armée Allemande est très faible.
      Et historiquement, c’est une bonne chose.
      L’armée Italienne ne sert as à grand chose malgré sa force.
      L’armée Française est accusée de tous les maux par ses « activités de déstabilisation sur le continent Africain » (notez les guillemets car je cite nos plus proches voisins).
      Une armée est une chose, les problématiques de créer des militaires spécialisés et motivé en est une autre qui affectent tous les pays.
      Donc dire que le RU possède encore une armée : la.question se pose très clairement net doit nous servir de leçons à cause de ses erreurs stratégiques.
      Sans passer par un think tank aux ordres d’un alliés de circonstances (mais adversaire économique acharné)
      .
      De toutes manières, la situation change et le soutien US pose question.
      Il va falloir remettre des sous dans la.grande muette et cela de partout en Europe.

  23. Carin dit :

    Je ne doute pas que nos amis anglais finissent par se réveiller, et mesurent tout l’abîme entre ce qu’ils étaient, et ce qu’ils sont devenus sous la férule de Washington…
    Le réveil risque fort d’être douloureux, et les décisions qui suivront seront capitales pour l’avenir du royaume. Le peuple anglais ne va pas tarder à prendre conscience du trou où ses élites l’ont conduit… et ça va être rock n roll dans ce pays… même la révolte des mineurs passera pour un gentil repas champêtre…. Ils sont déjà nombreux en France, mais là, ça risque d’être une déferlante ininterrompue… la reine risque fort de se sentir bien seule… avec Bojo
    (le clown).

  24. ert dit :

    Le drian est un ministre exceptionel , radieux , flambloyant , mais ,… il y a un mais .

  25. HMX dit :

    Dommage pour la Royal Navy. Le choix des coûteuses turbines à gaz WR21 pour les navires de la classe Daring, en lieu et place d’une plus classique motorisation CODOG (gaz + diesel) qui équipe les Horizons franco-italiennes, se justifiait par des performances très supérieures sur le papier. Principale innovation : la récupération de chaleur aux échappements permet d’augmenter la puissance disponible, de réduire la consommation de combustible, et même la signature infrarouge. Cette motorisation permet également de produire davantage d’électricité, une caractéristique utile dans la perspective de doter un jour la classe Daring d’un système d’autodéfense par laser, donc gourmand en énergie, lors d’une future rénovation à mie-vie. Rolls Royce aurait-il perdu la main ?…

    • tschok dit :

      Entre les FREMM qui sont amputées de leurs jambes, Rolls Royce qui perd la main, et le sage qui ne montre pas son doigt, j’en perd moi-même la tête.

      • Fred dit :

        tschok au sommet de son Art ! Bravo et merci pour cet Himalaya de la synthèse. Longtemps que je n’avais tant ris sur ce site ;o)

    • SOMUA dit :

      cela fait un moment que Rolls Royce a perdu la main, y compris dans le domaine des moteurs Aéronautiques (cf les déboires du moteurs du F35, et des moteurs Trent sur les avions de ligne)

  26. jo dit :

    Bizarre le donneur de leçons anti rital le mal nommé Auguste ne dit absolument rien sur les anglais… il préfère bouffer du rital sans doute!!!

  27. Barfly dit :

    Souvent l’Angleterre a joué sur ses alliances et sa science diplomatique pour régner, elle n’avait pas la plus grande armée qui soit par contre elle a toujours disposé d’une marine puissante, dominante. C’est l’un des piliers de cette nation. Il semble que le pilier soit bien fissuré.
    5 frégates en réparation sur 6 : ce genre de nouvelle n’est-il pas le signe d’un déclin ?
    Ne rions pas trop, pour nous aussi c’est une mauvaise nouvelle.

    • tschok dit :

      @Barfly,

      Le signe d’un déclin? Non, je ne pense pas. Je crois que le défis technique était assez ardu.

      Je ne sais pas exactement où ça déconne dans le groupe de propulsion, mais ça a l’air de concerner les turbines et l’intercooler conçu par Northrop Grumman.

      Explication de texte. Pour améliorer le rendement d’une turbine, vous pouvez faire deux choses:

      – Refroidir l’air au moment où il passe dans le compresseur, ce qui facilite le travail de compression, donc améliore le rendement mécanique à ce niveau. Ca c’est le travail de l’intercooler.
      – Et juste après, réchauffer l’air dans la chambre de combustion, ce qui améliore son rendement thermique. C’est c’est le boulot du récupérateur de chaleur.

      Et en sortie, vous améliorez le rapport entre l’énergie absorbée et l’énergie restituée. C’est ça l’idée.

      Quand votre turbine à gaz est à un point fixe où la météo est assez stable, c’est pas tellement compliqué de mettre au point ce genre de chose. Mais quand elle est installée dans un navire qui peut aller aussi bien dans des mers froides que chaudes, ça doit devenir plus compliqué.

      Or, d’après les info qui ont filtré, l’intercooler a du mal à faire le job au-dessus de 30° en raison d’un défaut de conception. Et ça casse. Là où le truc devient super gênant, c’est que le type 45 est un navire tout électrique: les turbines et les moteurs diesel actionnent des générateurs qui alimentent à leur tour des moteurs électriques qui propulsent le navire, et qui alimentent également l’ensemble des systèmes de guerre.

      Si le truc casse, le navire ne se contente pas d’avancer sur trois pattes, il n’a plus assez de jus pour fonctionner normalement et tous les systèmes partent en carafe, par une sorte d’effet domino, d’après ce que j’ai compris. Alors que normalement, quand vous n’avez pas assez du jus sur un système électrique, vous fonctionnez en mode dégradé, mais vous fonctionnez quand même. Là, non, c’est direct la cata.

      Alors le premier truc que les Britanniques ont fait, c’est de rajouter des diesels supplémentaires, pour faire tourner les générateurs si les turbines lâchent. Comme ça, au moins, ils ont le jus pour fonctionner à peu près normalement.

      Et pour ce qui est de l’intercooler, je sais pas ce qu’ils comptent faire, mais comme c’est un système qui est inhérent au fonctionnement même de la turbine, je crois que changer quelque chose dedans implique de changer beaucoup de choses dans tout le système.

      Bref, la méga tuile, quoi.

      Bon, vous voyez, c’est quand même un truc complexe. Y voir tout de suite le signe d’un déclin britannique, c’est peut-être un peu hâtif. Et puis c’est Northrop Grumman qui est le fautif. C’est une boite US.

      Alors, je ne sais pas si pour vous le déclin est une maladie contagieuse qui se transmet d’une entreprise américaine à la Royal Navy, mais là on serait franchement dans de la pensée magique, à mon sens.

      Sinon, pour la petite histoire, le dysfonctionnement a été découvert en 2009. On est en 2021 et les Brits se trainent toujours le boulet. Ces trucs sont des pyramides de technologies: quand ça commence à déconner, le tunnel vers la sortie est long.

  28. lxm dit :

    Que ce soient des turbines le problème local ou autre chose, le problème plus général est de dépendre de plus en plus de monopoles d’énormes consortiums industriels( où bien souvent les principaux qui s’y goinfrent ne sont pas les ingénieurs mais les cadres financiers), alors qu’autrefois, dans chaque secteur ou domaine de compétence, il y avait une demi douzaine d’industriels, avec donc chacun son propre produit, qui n’était pas une sorte de copie de celui de son voisin, et qu’on pouvait mettre en concurrence. Maintenant il faut prier pour que le quasi unique industriel fasse du bon matos du premier coup. Ce n’est plus l’industriel qui dépend de l’état mais l’état qui dépend de l’industriel.
    L’innovation n’est pas qu’une histoire d’argent, ce n’est pas magique, il faut des gens souvent très passionnés derrière, qui cherchent, qui apprennent, qui développent, qui s’épuisent pour leur passion( ils ne connaissent jamais les 35h), ces gens il faut les trouver, les créer. Ce n’est pas compatible avec un business-plan qui « calcule » chaque étape pour les années à venir, et qui crache le plus souvent du mauvais résultat parce qu’il faut se grouiller, stresser pour arriver aux dates charnières.
    La Chine monte en gamme parce qu’elle peut se permettre d’avoir le choix, l’occident descend en gamme parce qu’il est prisonnier d’un choix trop limité.