Général Burkhard : Il faut envisager toutes les hypothèses d’engagements, « même les plus durs »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

143 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Le nouveau Chef d’État Major, dont pas un instant je ne remet en cause la compétence et l’expérience, a comme c’est son rôle une vision uniquement militaire de la souveraineté … Parce que c’est devenu le seul aspect qu’un gouvernement peut encore envisager.

    Il faut se préparer à toutes sortes de conflits, y compris de haute intensité : oui en effet, mais les conflits de ‘basse intensité’ (pour les troupes de l’OTAN, pas pour les peuples concernés) se sont tous terminés en pataugeant dans la choucroute.

    Et pour la haute intensité ? Nous allons nous opposer à la Chine, et nous couper de tous nos approvisionnements techniques et industriels ? Nous allons nous opposer à la Russie, qui nous fournie l’essentiel de notre gaz, dont l’Allemagne deviendra bientôt quasi totalement dépendante ? Nous allons prendre nos distances avec les USA, qui nous fournie toute l’informatique et une bonne partie de la technique aéronautique ?

    Les matériels militaires sont de plus en plus sophistiqués, à la conception, à l’achat et à l’entretient : les matériels disponibles tournent autour de 30 % réels … Combien de chars Leclerc pouvons nous mobiliser à la frontière russe, et en combien de temps ?

    La souveraineté est un tout, et ne peut que correspondre à une volonté farouche avec une approche globale. C’est le cas de la Chine (par ailleurs épouvantable dictature) ; ce n’est plus le cas des pays occidentaux qui se sont perdus dans ‘la mondialisation heureuse’. Avant de gesticuler militairement, il faut retrouver une autonomie, et aussi une unité de la population française …

    Pour l’instant nous sommes des supplétifs des USA dans le cadre de l’OTAN, dont nous ne pouvons nous éloigner.

    • Mat49 dit :

      @Raymond 75 « se sont tous terminés en pataugeant dans la choucroute. » Faux il y a plusieurs exemples de victoire.

      « Nous allons nous opposer à la Chine, et nous couper de tous nos approvisionnements techniques et industriels ? » Oui mais ce sont les Etats Unis qui se battront nous n’avons plus de flotte. Nous importons des biens de consomation de confort de Chine. En grande partie on peut s’en passer.

      « Nous allons nous opposer à la Russie » Plus probable avec la géographie mais nous ne pourron spas mettre grand chose, notre armée de terre est en miette. Notre gaz vient surtout d’Algérie et les allemands couperont le robinet sous pression de Washington si besoin.

      « Nous allons prendre nos distances avec les USA, qui nous fournie toute l’informatique et une bonne partie de la technique aéronautique ? » Archi faux.

      « les matériels disponibles tournent autour de 30 % réels » Archi faux, 90% pour le rafale en opération.

      « La souveraineté est un tout » Oui et ça comprend le militaire.

      « il faut retrouver une autonomie, et aussi une unité de la population française … » D’accord.

      « Pour l’instant nous sommes des supplétifs des USA dans le cadre de l’OTAN, dont nous ne pouvons nous éloigner. » Vu notre armée c’est vital actuellement.

      • Reality Checks dit :

        Non la France importe peu de gaz d’Algérie, je n’ai pas les chiffres exact en tête mais c’est très peu. Au pif je dirais de l’ordre de 15 pour cent de ses besoins mais j’ai peur de dire un chiffre faux donc a vérifier. L »idée y est cependant.
        En Europe ceux qui importent beaucoup de gaz d’Algérie c’est l’Italie et l’Espagne.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Non la France importe peu de gaz d’Algérie, je n’ai pas les chiffres exact en tête mais c’est très peu. » Majoritairement le gaz importé en France vient:
          – Norvège 40%
          -Russie 20%
          -Pays Bas 8%
          -Nigéria 8%
          -Algérie 7%
          -Qatar 4%
          -Divers 13%

    • Raymond75 dit :

      En complément de mon message, je peux ajouter ceci : on peut critiquer l’UE pour sa mollesse, son absence diplomatique et son incapacité à avoir une défense autonome, mais on ne peut nier que pour la première fois dans l’histoire cette zone n’a pas connu de guerre depuis 75 ans (l’ex Yougoslavie n’appartenait pas à l’UE).

      En finir avec les nationalismes belliqueux qui avaient ravagé son histoire, et surtout pendant les XXème siècle, était l’objectif premier de cette union. Et pour cela, plutôt que de faire de grandes phrases, on a tout fait pour permettre une inter dépendance économique, qui fait que chaque pays ne pouvait plus fonctionner sans les autres. Il y eut aussi bien entendu des lois et conventions internationales, mais à la base était le commerce. Malheureusement il ne semble en rester que cela !

      Au niveau mondial, il pourrait en être de même avec les grands blocs … si les uns et les autres en avaient la volonté. Ce n’est pas pour maintenant, mais cela viendra. Un exemple : nous dépendons économiquement de la Chine, mais la réciproque est vraie … Et on peut observer que l’interventionnisme guerrier et dominateur des USA n’a conduit à rien, sinon qu’un nombre incalculable de victimes et de destructions !

      • Pascal (l'autre) dit :

        « mais on ne peut nier que pour la première fois dans l’histoire cette zone n’a pas connu de guerre depuis 75 ans (l’ex Yougoslavie n’appartenait pas à l’UE). » Un peu facile! Géographiquement si; On se battait, on se massacrait joyeusement (et il n’y avait pas que les Serbes qui étaient les méchants!) et ce à moins de 2000 kilomètres de Paris! Et il me semble que l’aviation de pays de l’U.E. a participé!

      • jean augeron dit :

        l’UE n’est pour rien dans la période de paix, tout est du à la dissuasion nucléaire.

      • Sinope dit :

        @Raymond75 « mais on ne peut nier que pour la première fois dans l’histoire cette zone n’a pas connu de guerre depuis 75 ans » il y a une explication simple à cela: la prépondérance des américains et la peur des soviétiques avant 1989. Un suzerain commun et un énnemi commun ça aide.

        « Et pour cela, plutôt que de faire de grandes phrases, on a tout fait pour permettre une inter dépendance économique, qui fait que chaque pays ne pouvait plus fonctionner sans les autres. » En 1914 nous étions le premier débouché économique de l’allemagne et elle nous a attaqué quand même, donc c’est plus compliqué que ça. Dans la même veine la Chine n’a économiquement aucun intérêt à dépenser autant pour son armée et encore à se préparer à une guerre et elle le fait quand même.

        « Malheureusement il ne semble en rester que cela ! » N’est ce pas l’objectif des 26 autres?

        « Et on peut observer que l’interventionnisme guerrier et dominateur des USA n’a conduit à rien, sinon qu’un nombre incalculable de victimes et de destructions ! » Sans doute mais les guerres passées ne dissuadent pas de faire de nouvelles guerre, sinon cela fait longtemps que le monde idyllique que vous fantasmez existerait. Donc les américains n’ont pas fait pire que les autres. Tout pays qui devient puissant devient « impérialiste » comme on disait sous la guerre froide. Exemple la Chine actuelle.

        Il y aura la paix sur terre le jour où il n’y aura plus suffisament d’être humain pour faire la guerre.

      • Officier FN dit :

        En faite depuis 1945 il n’y a eu aucun conflits ouverts entre deux grandes puissances militaires. Il n’a eu que des guerres civiles dans les pays du tiers monde. Ou bien la continuité des conflits lié à la WW2 en Chine et la Corée.

    • mich dit :

      Que de poncif ,comme d’ hab !

    • Starbuck dit :

      Pour une fois je partage votre opinion mais je pense qu’il est encore de revenir à une position plus indépendante qui nécessitera de gros efforts mais que le France peut et doit faire.
      Le problème c’est que nos politiques ont abdiqué et privilégient les intérêts de leur caste

  2. E-Faystos dit :

    Echec patent de l’Union Européenne comme exemple à suivre.
    Mais plus que l’Europe, c’est les dividendes de la paix et encore au delà,, c’est le manque de flexibilité des nations face au changement de situation qui est à mettre en cause.
    La Chine et la Russie se réarment: qu’a t’on vu venir? On préféré laisser dormir les projets dans les cartons, des fois que l’on provoque un décrochement technologique avec nos alliés et le grand timonier du monde libre, il vends des F 35 en carton.
    Le problème est donc assez aigu et profond: l’occident se cache derrière le parapluie nucléaire de l’oncle Sam, ce qui ne peut être qu’une arme de non-emploi ou la promesse d’une apocalypse. Dans le même temps, Sam préfèrerait que ce soit les Européens qui se fassent atomiser.
    Donc clairement, on a un problème de confiance envers une doctrine de dissuasion qui ne dissuade plus .
    que s’est-il donc passé entre temps? la Russie semble avoir pris une grande confiance dans ses systèmes de défense et ceux des US semblent surpassés par la nouvelle génération de missiles… de ces mêmes Russes.
    Le tout avec des technologies qui étaient maîtrisées dans les années 60 (DF 21 = Descendant du drone US A 10).
    Quand dans le même temps, les banques refusent de financer l’outil militaire parce que ce n’est pas un investissement assez « vert », on se dit que le soft power de certaines associations qui veulent notre bien, à condition que l’on retourne à l’âge de pierre devrait être chassé de chez nous et d’Europe à coup de pompes dans le train.

    • mich dit :

      Bonjour ,vous dites « Donc clairement, on a un problème de confiance envers une doctrine de dissuasion qui ne dissuade plus . » ,vous êtes bien sur ?

      • Thomas dit :

        Force est de constater que de nombreuses puissances régionales ont compris qu’il fallait jouer en deça du seuil (Iran, Turquie, etc…), tandis que Russie et Chine misent sur tous les tableaux : en deça et au dessus (par ex : renforcement de l’arsenal nucléaire chinois : qui a le plus gros bâton atomique, humm ?)

        De fait, nous n’avons rien vu venir.
        Et de fait, la dissuasion ne tient plus que de façade : ca ne sera plus le garde fou que ça a pu être, car il est désormais assez clair pour tous les acteurs que nous ne jouerons pas cette carte, du moins pas en ce début de XXIeme siècle.

        Et comme la masse conventionnelle nous manque, en cas de pépins, nous ne ferons pas trop les malins, et ça, les autres le savent.

        • mich dit :

          La dissuasion française n ‘a jamais eu pour but de menacer d’ autres pays pour leurs actions dans des conflits régionaux , je ne crois pas que vous comprenez bien son rôle ,je me demandes aussi ce que vous pensez de notre place au conseil de sécurité , inutile ?

      • Franz dit :

        Elle ne dissuade pas certains hostiles, qui ne sont ni militaires, ni clairement identifiables au quotidien, mais qui visent à la destruction des états-nations. Les terroristes islamiques, par exemple.

    • LucienB dit :

      Très bien observé.

  3. PK dit :

    « les « programmes que nous n’aboutirons que dans les années 2030 ou 2040 ».

    Les mêmes avaient les mêmes projets. C’était en 1936 et ils avaient « assez » de temps devant eux.

    Dont acte !

  4. Hirosta dit :

    « On ne peut pas faire d’impasse sur la protection de nos intérêts stratégiques et sur le rang de la France dans le monde »
    Etonnante citation, quand on sait que tous les grands se portent à merveille et sont en croissance ; USA, Russie, Chine sans nul doute. Par contre, parrmi les pays intermédaires, celui qui pose le plus d’inquiétudes, c’est bien la France ; Recession économique, explosion de l’endettement national, instabilité sociale, tentation du pouvoir autoritaire, perte de confiance intérieure, Bombe démographique de la population étrangère et donc perte d’identité, Stigmatisation de certaines communautées nationales (ISlam) etc…. Pour moi, je dirai que c’est pas avec des armes qu’on va régler le péril intérieur ! Dites moi ce qui peut intéresser Poutine ou Xi-Jinping en France ? La France ne représente ABSOLUMENT AUCUN INTERET STRATEGIQUE ! Le Chinois y sont déja implantés et pompent déjà l’avance technologique. Pourtine, je vois pas mais dites mois donc ?

    • mich dit :

      Dire quoi , que votre commentaire fait une fixette bien comprise et du coup n ‘a pas beaucoup d’ intérêt non plus .

    • Pascal (l'autre) dit :

      « La France ne représente ABSOLUMENT AUCUN INTERET » Pourquoi dans ce cas s’emmerder à pondre un commentaire? Si vous êtes étranger vous faites du « french bashing » et cela peut se comprendre (rassurez vous nous n’en mourrons pas!) si vous êtes français vous êtes un insatisfait, un aigri ou un con. Mais vous pouvez toujours aller voir ailleurs si c’est mieux! Un (con)vaincu comme vous devrait trouver facilement son bonheur!
      « Stigmatisation de certaines communautées nationales (ISlam)  » Comme par …………… hazard!

    • E-Faystos dit :

      Absolument aucun intérêt stratégique…
      Bon.
      Déjà il.y a une superbe façade sur l’Atlantique qui pourrait donner lieu à un renfort massif des US. Y être et les bloquer, c’est l’assurance de garder le contrôle de l’Europe continentale.
      Ensuite, la France n’est Qu’à un Rhin d’Allemands démilitarisés.
      Donc des.proies façiles aux caisses garnies d’Euros, aux usines perfectionnées et aux ouvriers qui bossent pour rien.
      Et même si la France c’est inverse : c’est un PIB largement supérieur à celui de la Russie, avec une flotte et une aviation qui contrôle la.mer du nord, la manche, l’Atlantique, la Méditerranée. Elle isole l’Espagne qui est pro US.
      Mais aussi sa délicieuse cuisine et son agriculture puissante, même si étrillée ar les grands groupes agroalimentaire et les centrales d’achat.
      Alors quand un envahisseur peut imposer une taxe sur la.nourriture de 60 millions d’habitants dont le PIB est supérieur au tiens, oui, il peut il y avoir tentation.

    • LucienB dit :

      La Chine et les États-Unis se dirigent vers un conflit à l’avenir. Et la France en tant que membre de l’OTAN, qui détient les principaux atouts technologiques, industriels et humains d’un point de vue militaire en Europe, est certainement une cible privilégiée. Que les Français le veuillent ou non. Nous sommes une cible et nous devons être préparés.

    • Paddybus dit :

      La manipulation des peuples passe par la peur… il faut donc entretenir la peur, tout en la faisant évoluer et progresser… sinon, l’obéissance populaire pourrait se réduire, avec toutes les implications prévisibles… Sans peur, pas de servitude volontaire, pas de soumission, pas d’obéissance a des élites corrompues, menteuses, manipulatrices et mal intentionnées….

    • tschok dit :

      @Hirosta,

      Ne pas être un objectif n’empêche pas d’être une cible.

      Dit autrement, on peut très bien être une cible sans être un objectif, ce qui est très fréquent en matière terroriste.

      Ben Laden a reconnu que les attentats du 11/09 avaient pu provoquer la mort de musulmans qui se trouvaient là, car ils n’étaient pas vraiment des objectifs. Pourtant les terroristes les ont bel et bien pris pour cible.

      L’objectif de Breivik était d’attirer l’attention des Norvégiens sur le grand remplacement qui était selon lui en cours en Norvège, en raison de l’immigration dont il attribuait la responsabilité aux socialistes norvégiens. Les 77 personnes qu’il a tuées n’y étaient strictement pour rien, mais cela ne l’a pas empêché de les prendre pour cible.

      L’objectif des islamistes de Daesh n’est pas de convertir les Européens à leur vision pathologique de l’islam, en ce sens les Européens ne sont pas un objectif. Mais cela ne les a pas empêché d’être des cibles.

      Etc.

      Il faut bien distinguer cible et objectif: vous pouvez penser que la France n’a aucun intérêt stratégique et en déduire qu’elle n’est un objectif pour personne, et ma foi, c’est une vision qui se défend, même si elle est un peu naïve. Mais attention, n’allez pas en déduire qu’elle cesse d’être une cible pour autant, car cela n’a rien à voir.

      En fait, le truc à comprendre est assez simple: on vit dans un monde dangereux, cruel et cynique.

      Enfin, il y a des gens qui se trompent, ou qui ignorent être à la fois une cible et un objectif: mettez vous à la place de ces millions de juifs européens qui ont vu fondre sur eux les troupes de la wehrmacht et immédiatement dans leur sillage les commandos chargés de les liquider, et mesurez leur effroi lorsqu’ils l’ont compris, au bord de la fausse commune qu’ils avaient eux-mêmes creusée, quelques secondes avant la balle dans la nuque. Tout cela seulement parce qu’ils n’avaient pas lu Mein Kampf et qu’ils n’avaient pas compris qu’un fou à l’autre bout de l’Europe avait convaincu son peuple de leur livrer une guerre à mort, comme s’ils étaient une armée.

      Depuis, Israël est un pays qui s’informe, souvent de façon paranoïaque et intrusive, mais quand on est passé à deux doigts de l’extermination complète, on n’est plus tout à fait le même.

      Nous-mêmes devrions être sans doute plus attentifs à ce que racontent ceux qui nourrissent à notre égard de très vilaines intentions, car figurez-vous qu’ils causent, les bougres. Suffit de tendre l’oreille.

      Donc, ne croyez pas que vous cessez d’être une cible, il y a suffisamment de fadas en ce bas monde qui s’intéressent à vous, sans être particulièrement bien intentionnés, alors que vous n’en avez aucune idée.

      Que vous le vouliez ou non, comme dit le général. Et si vous en doutez, pensez simplement aux victimes du Bataclan. Ou pensez à ces quidams allés faire leurs courses dans un supermarché d’une petite ville de province au fin fond d’un bled, où un colonel de gendarmerie a sacrifié sa vie pour sauver des otages.

      Donc, non, le monde ne va pas vous laisser faire vos courses tranquille. Là, en ce moment, c’est un virus qui nous fait chier. Demain, autre chose.

  5. max dit :

    Qu’on commence par s’armer

  6. Czar dit :

    ayé, le pubeux burkard a bien installé le tricolore entre le drapeau de l’ôtônômie strôtégique européenne (cet ami imaginaire perché sur l’épuale de chaque dirigeant de l’Afrance) et le drapeau des vrais patrons à D’icy (pas les Moulineaux)

    c’est comme pour l’ausweis vax, on fait plus semblant

    • Green dit :

      vous êtes pathétique « césar » ou « tsar », ni l’un ni l’autre surtout, aucun prestige mais toujours a vomir votre bile. Vous ètes ici la petite touche de vulgarité hargneuse habituelle qui parsème les commentaires.

      pauvre type

      • Euclide dit :

        @ Green
        A la différence de Daniel BESSON @Czar n’exprime pas sa bile ni sa haine sur ce forum mais  » sa souffrence de voir la France disparaitre » sous le coup des idées islamo – gauchiste et écolo punitive.

        Celui que vous appeler ce  » pauvre type » a une façon d’exorciser son ressenti même si cela vous échappe.
        Encore faudrait’il que vous soyez intelligent et sensible pour décrypter ses affects ?

        • Courmaceul dit :

          On dirait du Mireille Dumas.

          • Daniel BESSON dit :

            Cit : [ On dirait du Mireille Dumas. ]

            Ce serait plutôt du Chapier ou du Fogiel . ;0)
            Que les suscités , me pardonnent pour cette comparaison …

          • Euclide dit :

            Vous vous trompez Messieurs, c’est du niveau Karine Lemarchand, Mimi Pathy, etc…ou encore celui des 2 blogueurs clowms de l’Elysées .
            C’est gentil de votre part d’ exprimer vos complexes de jalousie intellectuelle surtout lorsque que l’on s’emm… chez soi.
            Faut bien exister qq’part sinon c’est la neurasthénie.

        • Clément dit :

          C’est en effet un ado sensible, malgré un contexte familial plutôt favorable.

      • Czar dit :

        seuls les imbéciles au très faible bagage culturel et parfaitement acculturés par la machine d’abrutissement et d’acculturation hollywoodienne sont capables de confondre le « pathétique » , donc une situation qui suscite une émotion en français, avec le « pitoyable » dont la traduction en globish est « pathetic » et qu’ils emploient à l’imitation, en petites brêles informes réduites à même emprunter aux autres leurs tics verbaux formatés

        Pitoyable, donc.

        en bref retourne devant ta tévé, brêlasse, tu y trouveras peut-être un « channel » pour learn to speaker le fwench. Avec ou sans jean-Claude Van damme.

        En revanche, il serait intéressant de savoir si, dans un bref instant de lucidité, tu ne demandes pas comment quelqu’un que tu prétends mépriser arrive, lui, à utiliser les mots dans le sens qu’ils ont, au lieu de reprendre à son compte des formules toutes faites de séries Z.

        c’est assez paradoxal de te penser plus intelligent que quelqu’un qui formule ses idées moins médiocrement que toi, non ?

    • Negresss dit :

      Quelle logorrhée incompréhensible. Est-ce après un abus de boisson que vous avez réussi à écrire ça ?

      • Czar dit :

        Je crains de n’utiliser dans mes comms que la version pour les zones bleues de la carte du QI, avec un tel pseudo que comprends que tu restes interdite

      • Clément dit :

        Il essaye juste d’imiter ces youtubeurs préférés.
        Ne soyez pas méchant avec lui svp, il est sensible.

  7. Titeuf dit :

    Je le sais,vous qui êtes sur ce blog aussi..
    Les temps a venir vont devenir de plus en plus propice à la violence,dans les airs sur la terre et les mers.
    Une partie de la population le sait (infime…)
    Mais nos politiques le savent ils ???
    Depuis 39-45 plus de guerre mondiale…
    Jusqu’à quand???
    Pourquoi notre pays se laisse marcher sur les pieds,se laisse dicter sa conduite par une Europe qui ne lui rend rien a part des traités absurdes et un remplacement de population qui se voit depuis la lune.
    Et nos politiques nombrilistes ,couards et plein de reproches sur sa propre population qui n’est pas assez ceci ou trop cela n’en ont cure…il faut se gaver tant qu’on peut …
    Aucune approche stratégique,ce gouvernement lance ceci avant que l’autre l’arrête…on fabrique tant pour finalement en fabriquer moins mais plus chère…pas trop de char de canons,d’avions,de bâtiments de combat…
    Il faut que les copains se gavent… qu’ils rendent service plus tard.
    Je les vomis…
    Traîtres a la nation, magouilleurs,branquignolles.
    Il sera trop tard…on en payera le prix

    • Courmaceul dit :

      Gouvernants, gouvernés, z’avez bien raison, mieux vaut taper sur les moins nombreux…surtout au moment des élections.

  8. HMX dit :

    Le discours va dans le bon sens.
    On aurait aimé que le général pousse le raisonnement un peu plus loin, en exprimant clairement le fait que certains grands programmes d’armement (SCAF, MGCS…) n’étaient pas dans le bon tempo technologique, et que nous aurions besoin de ces matériels en 2025-2030 au plus tard, et non pas en 2035-2040, compte tenu de l’évolution de la situation géopolitique.

  9. Thierry dit :

    Il nous fait une déclaration de bonnes intentions, une façon de nous dire qu’il n’y peut rien, ni sur l’adversaire présumé ni sur les moyens forcément insuffisant dont il dispose pour un combat de haute intensité. Et qu’il pourrait même être démenti dans ses déclarations par les mesures politique qui seront décidés.

    Si on avait pas balancé autant de pognon au Mali pendant 8 ans pour rien on n’en serait pas là, et le Mali ne serait pas pour autant un état islamique non plus.

    Il y a eu gabegie et aussi des responsables politique comme militaire.

    • mich dit :

      Bon, si c ‘est juste la faute du Mali ,alors c ‘est pas si grave en fait ,merci de rassurer .

    • E-Faystos dit :

      « si ».
      Avec un mot aussi puissant, on gagne au foot, on se réindustrialise, on se passe des Allemands sur les coopérations et il. ‘y pas de menaces que l’on ne puisse gérer.
      Donc si ma tante en avait, elle serait mon oncle! Ce serait dans l’air du temps.
      Le Mali n’est pas un échec : c’est la preuve que l’on ne peut pas faire un pays efficace malgré lui.

    • Thomas dit :

      Le Mali, quoiqu’on en dise, ça été aussi la belle occasion pour conserver et entretenir nos compétences expéditionnaires opérationnelles.

      Et ça, ça vaut son pesant de cacahuètes, quand très peu de pays ont cette capacité et qu’on a des territoires à l’autre bout de la planète.

      • Thierry dit :

        j’ai surtout l’impression que cela a servit de camps d’entrainement à tous les jihadistes d’Afrique qui se répandent actuellement en débordant toutes les frontières, maintenant ils savent qu’il faut se déplacer à moto et se mêler aux populations civils contre les frappes aérienne, merci la France ?

        • Mat49 dit :

          Oulah « maintenant ils savent qu’il faut se déplacer à moto et se mêler aux populations civils contre les frappes aérienne » que maintenant! c’est que vous étiez très très con alors!

    • Mat49 dit :

      Je te rassure ma barbille le Mali c’est à peine un milliard par an et si nous ne l’avions pas dépensé en OPEX ces 8 milliards ne seraient pas venu abonder le budget de l’armée.

  10. Robert dit :

    « « Ensemble, il nous faut être prêts à intervenir sur tous les champs de bataille, aussi bien physiques qu’immatériels. Ensemble, il nous faut poursuivre nos missions sur les théâtres d’opérations, nous préparer aux chocs futurs et envisager les transformations à venir. »
    Même si le territoire national devenait un champ de bataille par des tentatives de sécession communautaires ou criminelles sur notre sol?
    C’est ce que semblaient redouter les officiers qui ont été accusés de souhaiter un coup d’état. On ne peut pas dire que la réponse du pouvoir à leurs craintes a tenu compte de ce risque.

    • Thierry dit :

      Vous avez l’air d’avaler leurs fariboles ayant pour seul but d’imposer une terreur fictive afin de satisfaire leur désir d’autoritarisme ultraviolent et ségrégation envers les minorités.

      Les seuls organisation criminel que je vois arriver sont celles d’ultradroite allant jusqu’à tenter un putsch militaire contre le pouvoir en place qui lui aussi joue du programme d’ultradroite pour rester au pouvoir.

      mais l’ultradroite ça n’est qu’une infime partie des électeurs, pas même 2%. Ils n’ont effectivement que la violence ou le totalitarisme pour prendre le pouvoir en France et la mettre à sac.

      • Mat49 dit :

        @ Ma barbille « et ségrégation envers les minorités » c’est plutôt la minorité musulmae qui veut une forme de séparation pour ne pas devenir de culture française.

        « Les seuls organisation criminel que je vois arriver sont celles d’ultradroite » Il y a eu des projets d’attentat de leur part mais bien loins du niveau de tes potes ma barbille.

        « jusqu’à tenter un putsch militaire contre le pouvoir en place » Pour un putsch militaire il faut que les militaires soient d’accord…

        « mais l’ultradroite ça n’est qu’une infime partie des électeurs, pas même 2%. » Effectivement il y a vous les islamistes et eux qui forment deux minorités ultra violente, la peste et le choléra. J’aimerais ne pas avoir à choisir!

      • Robert dit :

        Vous prenez vos fantasmes pour des réalités ou vous essayez de vous bercer de mots creux?

    • Euclide dit :

      @ Thierry
      Vous exprimez bien votre point de vue magrhébin vivant en France.

      A moins que vous ne faites partie de cette super élite mondiale ( 1 ou 2% ) membre du conseil de Davos. Dans ce cas là, vous défendez vos intérêts.

      • Thierry dit :

        la diffamation et le mensonge sont ce qui caractérise le mieux l’ultradroite, j’ai jeté une accusation en l’air et c’est vous qui l’avez rattrapé (et l’autre navet dans son jus au dessus), je n’en demandais pas tant…
        Vous voilà catalogué à la rubrique approprié, va encore falloir changer de pseudo, essayez « déglingos » ou « petnickelé »

      • Robert dit :

        Actuellement, il y a une forte réticence, pour rester dans les euphémismes journalistiques, de la part de la communauté musulmane aux « vaccins » contre le Covid considérés comme non hallal. Si cela perdure, nous allons pouvoir constater la réponse du pouvoir, avec son système de courtisans médicaux, face à cette « révolte sanitaire. »
        il y a déjà bien longtemps, des piscines à horaires séparés ou burkinis autorisés, à la « compréhension » des force de l’ordre concernant le confinement dans certains quartiers et pour les prières musulmanes, en passant par l’évitement des risques de « tension » face aux rodéos urbains et autres mariages communautaires, on a vu le courage dont a fait preuve le pouvoir face à l’éclatement du droit commun, à la tête du client surtout quand elle est d’importation.
        Mais ne soyez pas trop dur, on avait appris à Thierry, Fred, Tschok et autres, que le progressisme allait apporter le bonheur sur terre, que la diversité allait éclairer les attardés réactionnaires et il semblerait qu’il y ait des grains de sable dans l’engrenage.
        Alors, il reste l’injure et les réflexes de Pavlov.
        C’est vrai, quoi, on va pas argumenter avec un vilain réactionnaire qui fait rien qu’à dire du mal de notre idéal.
        Il reste plus qu’à sensibiliser nos militaires au danger d’ultra méga giga droite dans nos villes et nos campagnes, le couteau factieux et la machette putschiste n’ont qu’à bien se tenir.

  11. Max dit :

    Le CEMA nous prévient que la seconde moitié de cette décennie sera dantesque.
    Quand on voit à quel point certains de nos compatriotes sont déstabilisés dans leur confort libertarien avec cette pandémie ils vont avoir un choc quand les armes parleront. Car le Conflit de civilisations qui arrive sera le plus meurtrier de l’histoire humaine.

    La conscription reviendra à l’ordre du jour pour combler l’attrition des troupes et avoir de la masse.
    Chine, Turquie, etc ne manquent pas de vitalité démographique.
    Quid de l’esprit patriotique en France quand l’hédonisme a remplacé le civisme. Ce n’est que proches du précipice que les peuples se réveillent.
    Le général Burkhard tient à tenir la nation notamment par sa représentation nationale au fait de ce futur.

    • Thomas dit :

      Hélas, trois fois hélas !

      Les perspectives démographiques jouent contre nous.
      Nous sommes un pays de vieux, qui va devenir de plus en plus vieux (je n’irai pas jusqu’a dire vieux, cons et excessivement conservateurs, mais c’est pas loin).
      Il suffit d’être allé en Turquie, au Vietnam ou ailleurs pour voir et comprendre ce que veut dire 40 a 50% de la population qui moins de 30 ans, et l’énergie qui va avec.

      Et oui, de surcroit nos enfants pourris-gâtés sont coupés des réalités géopolitiques de ce monde, mais n’est-ce pas ce que nous voulions ? Qu’ils vivent dans une bulle de paix ?

      • Jo666 dit :

        On est mieux éduqués on code on fabrique et on n’a pas besoin de nabilla pour faire la France

    • Bangkapi dit :

      «  »la conscription reviendra «  »
      Je vous souhaite bien du plaisir pour faire passer cela à tous les  » moi je  » et  » ma liberté  »
      qui refusent la moindre contrainte et même une petite piqure.
      Les mêmes qui critiquent la jeunesse, le manque de cohésion nationale et l’intérêt supérieur .
      Necessité fait loi : on verra bien.

      • Robert dit :

        Quand on vous rend la vie impossible, qu’on vous traite quasiment en mauvais citoyen et qu’on menace de vous priver de votre travail, même les plus réticents se soumettent, sans réfléchir forcément parce que réfléchir risque plutôt de vous causer des ennuis.
        C’est ça pour vous le bien commun, la soumission par la peur infantilisante?
        Juste une petite piqure, dites-vous, rien d’autre n’est-ce pas?

      • Portus Namnetus dit :

        Ils ont de qui tenir, souvenez vous de leurs parents qui braillaient ‘Plutôt rouge que mort  » dans les années 70/80.

        • Robert dit :

          Aujourd’hui, ils braillent « nous vaincrons parce que nous sommes les plus morts. »

    • Robert dit :

      Grosso modo, c’est ce que je dis.
      Quelques années après avoir chassés les congrégations religieuses, volés leurs biens utilisés pourtant pour le bien commun, la république a eu les mains libres pour déclencher une guerre contre le dernier empire catholique d’Europe et a vu revenir d’exil frères et prêtres pour faire leur devoir patriotique sans se poser de question. Ce qui n’a pas empêché la gueuse de reprendre les hostilités une fois les morts enterrés et l’union sacrée oubliée.
      La république est le problème de la France. Si nos gouvernants arrivaient à distinguer le bien commun de l’intérêt général, une saine gouvernance de l’idéologie qui la brouille, nous pourrions espérer voir le bon sens reprendre ses droits.
      Je ne parle bien sûr ni de putsch ni de renverser le régime, juste de revenir à l’amour de tous les siens et à la raison droite.
      Est-ce possible, l’avenir nous le dira?

      • Vinz dit :

        Faire le rapport entre la loi 1905 et la 1ère GM, c’est assez fort. Je ne connaissais pas cette théorie…

        Le problème n’est pas République, Royauté etc. Le problème, ce sont d’abords les hommes qui animent un régime. La constitution de la V° donne parfaitement les moyens, considérant la nature particulière du peuple français, au Politique de remplir sa mission, contrairement aux III° et IV° ; contre la médiocrité des hommes, elle a seulement les moyens de limiter les dégâts.

        La France eut aussi de très mauvais rois qui l’ont placée au moins par deux fois au bord du précipice, pour au final préparer une voie très royale à la Révolution.

  12. Staphilocoque dit :

    ou comment enfoncer des portes ouvertes ! Mon Gal, c’est le principe même du militaire que de se préparer à toutes les éventualités, non ?
    Pourquoi prendre le temps de dire une évidence , Les chantiers prioritaires sont fort nombreux et il semble qu’il serait plus utile de s’y ateler plutôt que de partir en conjectures.

    • E-Faystos dit :

      Pas de moyens, pas de missions.
      Le général sait que pour avoir des moyens, il faut qu’il fasse un explications de texte. Car en France, combien s’opposerait à un réarmement à l’heure où tout est remis en cause?

  13. Lassithi dit :

    Ben c’est bien tout ça.
    Sauf qu’il faut du nombre (hommes et femmes, et des matériel TAM navires, avions, hélico, blindé à un niveau autre que celui du corps expéditionnaire qu’est devenu l’armée française, sans moyen sérieux de projection du reste ) et de la réserve avec des hommes et du matériel. Cela bien entendu, pour la métropole et les zones ultramarines.

    Bref, en synthèse reconstruire en 10 ans ce qui a été détruit par nos clairvoyants politique depuis la chute du mur en 30 ans.
    C’est simple soit se on paie cet immense effort, ou bien tout ça ne sera que du baratin. En l’espèce, on a l’habitude.

    • Dodo dit :

      Vous êtes réserviste ?

      • Thomas dit :

        Haha j’ai bien ri à votre réponse.

        Remarquez, il courant ici de se perdre en injures sur les politiques, tout en oubliant qu’on a les politiques qu’on mérite.
        Qui aurait miser un kopec sur l’armée après la chute du mur, sachant qu’on vit à crédit et que la défense fut une bien commode façon de trouver des sous, dans l’intérêt bien partagé du petit confort de chacun ?

        Après coup, on peut tous refaire l’histoire à sa sauce, c’est tellement plus réconfortant pour l’esprit

      • Lassithi dit :

        Plus maintenant, mais quel rapport avec le fond du problème ?

        • Dodo dit :

          Le fond du problème ? C’est d’être derrière son écran à dire « il faut que » mais dès lors qu’on vient vers ces gens pour qu’ils payent et s’engagent, ils demandent d’aller voir le voisin.

          • Robert dit :

            Vous ne croyez pas que le problème, c’est l’universalisme idéologique de la république qui a promu la colonisation, et maintenant la recolonisation philanthropique, à base de l’individu seul face à l’Etat, selon l’utopie rousseauiste?
            En Afrique, les populations vivent selon d’autres conceptions et cela depuis bien plus longtemps que l’existence de nos Etats nations. Conception différente de l’être humain, de la société, de Dieu, de la vie et de la liberté.
            Les schémas universalistes occidentaux se heurtent sans cesse au religieux, non soluble dans le laïcisme, aux ethnies, aux tribus, au temps long.
            Je ne fais que répéter ce que disent des africanistes qui ne sont pas des idéologues, il y en a surtout dans le monde anglo saxon.
            Maintenant, c’est en France même que ces schémas artificiels viennent s’écraser sur le mur du réel avec les communautarismes et la théocratie religieuse.
            Et l’armée obéit, fait de son mieux avec une grande générosité sans se poser de fâcheuses questions.
            On réfléchit ou on continue dans l’utopisme?

          • Lassithi dit :

            Ben mon gars, venez donc du côté de Puyloubier prendre un verre et on verra de nous deux celui qui peut le plus parler et écrire « il faut que ». Ca vous changera de paysage. La Sainte Victoire est très belle en été.

          • Vinz dit :

            « venez donc du côté de Puyloubier prendre un verre »

            Ah mais c’est sympa ça d’inviter tout le club Opex pour l’apéro. Ca peut devenir assez vite pagnolesque.
            https://www.youtube.com/watch?v=osD8o0Bfqxk

        • Sempez en Davant dit :

          Puyloubier? Une recommandation pour le vin?
          Cet automne j’aimerai faire rentrer quelques caisses…

          • Pascal (l'autre) dit :

            Il y a une des plus petites appellations contrôlés dans le secteur. Palette! Les blancs en particulier sont savoureux.

  14. Ératosthène dit :

    Pour ceux qui souhaitent comprendre pourquoi la conflictualité intérieure est apparue, les racines du mal de l’intégration des mahométans :
    https://www.youtube.com/watch?v=qj9qg7Gylh4

  15. Sempre en Davant dit :

    Les champs de bataille n’existent que dans les guerres réglées.
    Dans les conflictualitées eschatologiques qui nous attendent il n’y a pas d’oppositions interètatiques ni de convention de Genève où la Haye.
    Il n’est pas nécessaire de disposer d’un parc d’artillerie bien peinte pour en produire les effets avec des jouets de chez Asie direct hors taxes.
    La haute intensité c’est recréer des attelles pour que « l’arrière » tienne. Pour les troupes au combat la mort n’est que la mort qu’elle vienne par balle, bombe, ou éclat.
    La victoire elle ne peut venir que par le soutien d’une nation résistant aux coups sans cesser de fournir les moyens d’en donner des plus forts et précis.
    La covidoburledque ne cesse de montrer que l’inertie seule fait tenir la toupie… Pendant que les commentateurs du gouvernement, des régions et plateaux TV nous expliquent le bilboquet.
    Il faut tout reprendre du début.
    Et pour nos aviateurs qui seraient sur des pistes de circonstances cela veut dire faire la route pendant l’exode, utiliser les pompes japy car plus de courant ou faire le pain dans une boulangerie de campagne.
    Bon courage ! Ne mettez pas tout pour le four. Il vous faudra un pétrin, une mée etc.

  16. veteranusF6 dit :

    Les CEMA successifs se répètent, faut se préparer à la haute intensité, faut préserver les budgets etc…
    Qui est l’ennemi? est-il à nos frontières, déjà sur notre territoire? à quelle distance ?
    En tout cas pour combattre il faut des soldats, il ne suffit pas de fabriquer des Jaguars, Griffons,Tigres et autres vecteurs si les armées n’ont pas de servants solides, compétents et déterminés.

  17. LAURENTM dit :

    On parle de plus en plus de conflits de haute intensité… pas de fumée sans feu…

  18. Carin dit :

    Ça commence à en faire des généraux qui nous informent que nous y allons en ligne droite…. Je ne doute pas que l’exécutif en soit également persuadé, ni du fait qu’ils font de leur mieux pour équiper nos gars correctement… c’est juste que tout l’appareil politique sur toutes les 3/4 mandatures précédentes ont refusés de le voir, et ont accès leurs politiques vers plus de cadeaux sociaux , éminemment plus rentables électoralement..
    quand monsieur Macron déclare qu’il va devoir prendre des mesures impopulaires, j’espère que c’est dans ce sens qu’il parle, pour accélérer l’équipement de nos armées, et de tout le régalien, avec recréation de divers produits de première importance… ça va être compliqué de rentrer dans le lard chinois, tout en leurs passant commandes de produits médicaux et autres… mais c’est peut-être déjà trop tard… nous n’auront peut-être pas assez de temps pour faire revenir certaines industries cruciales.

    • Dodo dit :

      Si tout le monde en parle, ce n’est pas que d’un coup tout le monde voit la haute intensité comme probable, c’est juste que politiquement on a modifié la doctrine de préparation opérationnelle et que les officiers répéterons le même discours, ce n’est en rien des jugements personnels et indépendants.

  19. MERCATOR dit :

    Conflit de haute intensité, ça ne veut rien dire,les forces terrestres françaises sont dans la complète incapacité d’offrir une résistance supérieure à 48 heures sur un conflit qui toucherait nos frontières, absence totale de stock de munitions d’artillerie sol/sol, sol/air , Cependant cette hypothèse d’école est absurde, aucun pays venant de l’est , y compris la Russie ne pourrait s’approcher compte tenu des contraintes géographiques qui les forceraient à traverser des pays membres de l’OTAN, venant du sud, l’armée algérienne suréquipée n’a aucune valeur combative, les contraintes géographiques excluent de facto la Turquie , la zone indopacifique ne nous concerne que pour la nouvelle Calédonie intervention peu vraisemblable, car trop éloignée de ses côtes pour la marine chinoise et éventuellement Tahiti .

    Ce que l’on oublie, c’est que notre pays est le seul du bloc occidental en dehors des USA et de leurs sous-fifres britanniques
    à posséder une dissuasion nucléaire – 16 000 fois Hiroshima peut être lancé en 30 secondes si le président le décide, et si la situation internationale se tend, on a 32 000 fois Hiroshima, certes notre pays serait irrémédiablement détruit, mais l’agresseur aussi .

    • aloha59 dit :

      aucune valeur combative ? le « peu » qu’elle en aurait se serait pour la France… (ironie)

      bien que l’Algérie ait une bonne armée avec des soldats compétents, elle n’a que très peu de moyens de projection donc elle n’est pas une menace pour la France comme la France n’est pas une menace pour l’Algérie.

      Seul scénario possible : une coalition de l’OTAN contre l’Algérie mais sa risque de piquer et de perdre des dents avant d’arriver à une suprématie aérienne

      • Robert dit :

        La population algérienne en France, c’est autour de 820000, auxquels il faut ajouter ceux qui ont obtenus la nationalité française ou sont nés en France, le chiffre doit tourner autour de 1,5 à 2 millions avec les illégaux. Je ne sais même pas si nos autorités connaissent le chiffre réel avec tous ceux qui arrivent en via touriste, étudiant, visiter leurs familles et ne repartent jamais, parfois avec des faux papiers.
        Cette population est encadrée par les mosquées algériennes ou par les officines du FLN, et très patriote et communautarisée. Elle ferait au moins autant que ceux résidant en France durant la guerre d’Algérie, c’est à dire être malléable, soutien direct ou acceptant de collaborer avec l’ennemi si nous entrions en guerre avec l’Algérie.
        Je n’invente rien, il y a un précédent historique, entre racket sanglant et soutien volontaire avec le FLN, et l’attitude vérifiable de ceux qui refusent nos lois et nos moeurs et sont très soudés autour de leur communauté et leur patrie de coeur laisse à penser sur leur choix en cas de conflit.
        Maintenant, il faudrait que cela arrive pour le vérifier et j’espère sincèrement que je me trompe dans mes prédictions. Mais il ya quarante ans, SOS Racisme, officine de défense du racisme anti français, niait le moindre problème causé par cette population ou le justifiait par une inversion accusatoire. Ils continuent de la faire, mais on ne peut nier ou minimiser qu’ils nous ont trompés et que la réalité a été plutôt vers le pire.
        D’ailleurs, ceux qui vont venir m’insulter, m’accuser de leurs propre aveuglement, ne feront que confirmer ces dires.

        • Reality Checks dit :

          Je ne sais pas si ce que vous dites ce sont des fantasmes aussi sincères que godiches ou des mensonges de mauvaise foi. Je penche pour la première hypothèse mais je ne suis pas certain.
          .
          Mais c’est erroné sur toute la ligne.
          D’abord le nombre total de personne d’ascendance algérienne en France, excluant les pieds noirs est beaucoup plus élevé que ce que vous dites. De l’ordre de 8 millions environ.
          .
          Ce que beaucoup de français ignorent c’est que les algériens vivant en France caracolent au premier rang des mariages mixtes (cf INSEE) depuis des décennies, au dessus même des étrangers venus du reste de l’Europe. Sur ce point précis c’est très très différent statistiquement des turcs, des marocains, ou des autres africains. Donc ils sont très imbriqués dans la société française, ils ne sont pas du tout dans une situation de communautarisme hermétique comme les autres.
          Par ailleurs ces 8 millions qui ont un attachement pour l’Algérie à des degrés divers ne sont pas du tout « religieux » dans leur écrasante majorité. Certains sont agnostiques, d’autre musulmans déclarés mais pas pratiquant pour un sou. Très peu pratiquent la religion, en dehors de d »échanger des vœux ou de faire quelques jours de ramadan et encore. Ensuite la plupart ne sentent pas concernés par les débats stériles que vous évoquez.
          En revanche tous sont ulcérés lorsqu’on leur dit en 2021 que le peuple algérien qui luttait pour sa liberté en 1954 sont des sanguinaires et des tueurs, et l’écrasante majorité serait solidaire de l’Algérie en cas de conflit, soit par le vote, soit par des manifestations ce qui par effet de contagion sociale aurait pour conséquence de rendre inopérante et caduque toute tentative de la classe politique française de répéter ce qu’ils ont fait ailleurs en Algérie.
          .
          Sur un plan strictement militaire beaucoup de commentateurs ici sous estiment les capacités de l’Algérie mais cela me va très bien.
          .
          Bref, j’espère pour vous que les stratèges français sont plus lucide que vous.
          Sinon vous êtes dans la mouise.

          • MERCATOR dit :

            @Reality

            Je souscrit à l’ensemble de vos propos, excepté le dernier paragraphe, je maintiens que malgré son abondance de matériel russe l’armée n’a aucune valeur opérationnelle, oh cela ne vient pas du basier qui est, on l’a vu avec les moudjahidin des années 50 très durs au mal et capable de faire 40 kilomètres dans la nuit, mais voyez l’état-major
            https://youtu.be/yyZvLWIlXhg

          • Robert dit :

            Vous parlez des chiffres ou des intentions?
            Concernant les chiffres, je me suis efforcé de ne pas accepter les chiffres de la propagande, celle du FLN comme une autre et j’ai pris les chiffres minimum. Si vous avez des chiffre sûrs, merci de me les fournir, j’ai pris les miens en faisant un mix des chiffres de l’INSEE et des statistiques officielles algériennes. J’ai d’ailleurs du mal à comprendre. Si vous pouviez préciser ce qu’il en est, car j’ai un doute sérieux sur les chiffres officiels, mais les chiffres de la propagande me semblent exagérés.
            Merci par avance.
            Je n’ai jamais parlé d’attachement religieux particulier, n’oubliant pas quand même que la grande mosquée de Paris est algérienne et que l’environnement musulman qui est le mien est pour grande partie algérienne et ne semble pas exactement déconnecté de la pratique religieuse. Et l’influence du pouvoir algérien passe par les imams fournis par l’Algérie, et des associations proches du pouvoir existent encore.
            Qu’est-ce qu’un musulman pratiquant, d’ailleurs ?
            Sans vouloir sombrer dans le cliché, beaucoup de tueurs islamistes étaient déconnectés de leur origine, vivant comme des mécréants, avant de revenir radicalement à leur religion. Et parmi eux, beaucoup d’algériens, vous en avez d’ailleurs chez vous, trafiquants « convertis » à l’islam radical. L’islam est un code juridique englobant tous les aspects de le vie de la communauté, dont la personne fait partie, et la suivant de la naissance à la mort quelque soient ses choix de vie. D’ou la rigueur particulière pour celui ou celle qui rejette cette religion, même parmi la diaspora. On ne choisit pas librement d’être musulman et on ne cesse jamais de l’être, et le libre arbitre dans la pratique est secondaire sur la soumission à la loi.
            Autrement dit, on ne parle pas du catholicisme ni même du protestantisme. Plus d’ailleurs maintenant que dans les années 80, je vous l’accorde.
            L’insurrection algérienne a été lancée dans les mosquées, alors même que la population indigène était peu pratiquante et que le FLN prétendait mélanger l’identité musulmane avec la révolution socialiste. L’AAF durant la guerre d’Algérie a été une cinquième colonne FLN dont les exploits sanglants ne sont pas oubliés, entre FLN et MNA, mais aussi pour tuer ou racketter les indigènes algériens en France.
            Et merci de-nous épargner l’inversion accusatoire si typique en reprochant aux français d’accuser les indigènes algériens de ce que justement la propagande algérienne ne cesse de reprocher aux français, d’être un ramassis d’assassins sanguinaires face à des braves libérateurs innocents. La guerre d’Algérie a été sale et sanglante, c’est un fait, mais le FLN a tué beaucoup plus d’indigènes algériens que d’européens et avec des méthodes sanguinaires que la guerre ne justifiait pas. En 62, sans la politique gaulliste, le FLN ne subsistait qu’en Tunisie et était défait sur le terrain. Il est bien beau de parler sans cesse de génocide qui n’a pas eu lieu en « omettant » les conditions de la conquête et de la colonisation et d’essayer de blanchir les crimes FLN en en accusant les soldats français. Toute la propagande du FLN, dont le pouvoir est très fragile, repose sur la propagande anti française, dont est abreuvée la diaspora, et sur l’idéalisation des djounouds.
            De ce point de vue-là, la population algérienne éduquée est certainement plus lucide que ne le croit le parti au pouvoir. Mais quand vous parlez avec un jeune algérien, il continue d’être bercé de mensonges et de mythes alors même qu’il n’était pas né et n’a jamais vécu là-bas. Il faut bien que la transmission se soit faite par sa communauté la plupart du temps de nationalité française et entretenant soigneusement un mythe.
            Rassurez vous, je ne suis pas un stratège français, en plus je n’idéalise ni la république ni la colonisation, et encore moins la conception étrange de la « laïcité » qui est celle de nos élites et qui, pour vous paraphraser, convient très bien à l’islam politique en France qui rentre dedans comme dans du beurre.
            D’ailleurs, pour prendre en compte l’évolution de la « convergence des luttes » il serait très intéressant de savoir quels intérêts sont derrière les « indigénistes » du PIR de Houria Boutaldja ou d’autres organisation de sidération et de culpabilisation des français sur notre héritage et notre identité. Je ne serais pas étonné d’y trouver quelques fins stratèges algériens. L’idéologie s’adapte en permanence aux évolutions des sociétés, mais certains restés fixés sur des légendes historiques ne font que changer de discours face à un ennemi qui reste le même.
            https://www.joradp.dz/TRV/FNat.pdf
            https://www.lematindz.net/news/7192-lamicale-des-algeriens-la-police-politique-du-fln-en-france.html
            https://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/les-reseaux-d-influence-algeriens-en-france_2072646.html

          • Reality Checks dit :

            Désolé mais vos propos relève du fantasme et ne tiendraient pas une seconde devant une analyse critique Robert.
            Et je vous assure que je ne dis pas cela pour être désagréable.
            .
            Je ne peux pas répondre à tous vos fantasmes point par point, je n’ai pas le temps, ce forum n’est pas le format qui convient, et en plus cela ne servirait à rien car vos propos relèvent de l’idéologie pas d’une démarche scientifique ou factuelle.
            .
            Je m’arrête sur deux points:
            Premièrement:
            Quand je dis 8 millions c’est une estimation basse, conservatrice, il existe des études sociologiques universitaires sérieuses qui portent ce niveau à 12 voire 16 millions.
            .
            Mais avant d’attraper une syncope, je vous suggère de vous arrêter à la définition du périmètre qui explique ces écarts.
            Tout dépend à quel degré d’ascendance on fait référence.
            Pour illustrer mon propos je vous renvoie à la biographie familiale de trois ministres français dont les postures politiques sont diverses: les actuels ministres de l’intérieur et des transports, et celui du redressement productif dans un gouvernement précédent. Tous trois sont d’ascendance en partie algérienne. Deux d’entre eux ont une attitude très amicale envers l’Algérie. Le troisième beaucoup moins.
            .
            Parlons football: l’extrême droite française, sa tête de turc c’est Benzema, à tort ou a raison. Vu d’Alger il y a Zidane bien sur, Kilian Mbappé par exemple mais aussi un joueur de l’équipe nationale d’Algérie qui s’appelle Andy Delort et qui est français aussi.
            .
            Dans le cinéma il y a un grand réalisateur comme Claude Zidi, ou un acteur comme Dany Boon dont vous ne soupçonnez peut être pas pas qu’ils sont algérien à 100% par exemple. Ou Jacques Villeret. Ou Daniel Prévost. Vous aimez toujours le dîner de cons?
            .
            La on parle de personnalités publiques mais c’est les arbres qui cachent la forêt des anonymes qui sont tout autour de vous, des médecins, des infirmières, des avocats, des enseignants, des employés municipaux, des policiers, des militaires même, par millions.
            Quelques délinquants aussi, mais dans une proportion minime, qui est a l’image de la population/
            .
            Ce que j’essaye d’illustrer c’est que vous vous focalisez sur des associations indigénistes dont franchement nous n’avons que faire en Algérie, sans regarder la fabrique même de la société française dans ce qu’elle a de plus essentiel.
            .
            Ensuite deuxième point:
            Cette masse de personne est beaucoup trop intimement enchevêtrée dans la société française pour être embrigadée dans je ne sais quelle entreprise fantasmagorique de cinquième colonne. Son attachement à l’Algérie est avant tout affectif et familial.
            C’est le genre d’attachement qui ne peut être ni fabriqué, ni anéanti par je ne sais quel procédé funeste.
            En revanche chacune de ces personnes a des amis, une famille française, et collectivement cela fait que les rêves de guerre d’Algérie 2.0 de certains nostalgiques la coloniale se heurtera inévitablement à la dure réalité de la société française moderne qui est bien plus amicale envers l’Algérie que les quelques hurluberlus d’extrême droite qui passent leur temps à déverser leur fiel sur ce site.
            .
            Voila j’espère que faute de vous avoir répondu point par point, mon propos aura été clair et utile.

          • Reality Checks dit :

            @Mercator
            Une courte vidéo d’entraînement vous suffit donc à porter des jugements aussi péremptoires?
            Ben dis donc vous êtres drôlement fort en analyse! Pas sûr que ce genre de raccourcis vous aient toujours porté bonheur, si l’on se fie aux résultats des dernières guerres, mais bon 🙂

          • Czar dit :

            « algériens vivant en France caracolent au premier rang des mariages mixtes »

            c’est évidemment faux, car l’INSEE, dans son obsession remplaciste considère qu’un algérien à passeport français qui va se choisir une épouse au bled est un mariage « mixte »

            si les algériens, comme les maghrébins en général étaient à même de se fondre dans une population, ça se serait vu depuis le temps, en France comme dans le reste du monde où leur réputation les précède.

          • Czar dit :

            « Quelques délinquants aussi, mais dans une proportion minime »

            éclat de rire : les maghrébins sont ultra sur-représentés dans la population carcérale, majoritaires même.

            quant aux capacités militaires fellouzes, même si par principe je refuse de de sous-estimer tout ennemi, ça se résume à un échec net contre la France – votre propagande ne marche pas en dehors de vos établissements scolaires – un semi(-échec contre le Maroc et une décennnie entière pour mettre au pas des terorristes dans un espace pour ultra-militarisé et contrôlé. Ca ne pèse pas en votre faveur.

            quant à la petite menace voilée d’agiter votre colonie chez nous, ce sera un excellent service à nous rendre d’avoir à désigner clairement l’ennemi et d’avoir à régler la question. Ne croyez pas que face au risque de déstabilisation – et surtout de contre-réponse de la part des autochtones, l’Etat conserverait son inertie coupable actuelle.

            et puisque c’est de saison, petit rappel historique indéniable sur les racines terroristes et parasitaires de la djazairie et pourquoi on a dû mettre au pas ce trou à merde, hélas avec un peu trop de mansuétude

            https://youtu.be/EHy5IXUR6fo

    • vno dit :

      En trente secondes, cela va être difficile … parole de scout !

    • Rororambo dit :

      La dissuasion nucléaire ne sert qu’à se protéger des pays possédant une arme nucléaire. L’arme nucléaire ne sera jamais employé, même en cas d’invasion, car son emploi est un suicide aux conséquences biens pire que la défaite conventionnelle.

  20. StephanieR dit :

    Une voie médiane entre les USA et la Chine communiste de Xi Jinping… pardon!? On est encore une démocratie, pays des Droits de l’homme !? C’est si loin que cela notre occupation par une puissance dictatoriale fasciste? Bon sang quand je lis cela j’ai l’impression que certains n’ont pas encore compris ce qui nous guette avec une victoire de l’axe sino russe avec des alliés comme Pakistan, Iran et Corée du Nord… Les enjeux sont considérables pour nos démocraties. La mollesse de nos réactions risque de donner un temps d’avance au camp d’en face. On n’est plus au début des années 2000 où on acceptait n’importe quoi pour signer de pathétiques contrats avec nombreux transferts de techno avec la Chine. Nos dirigeants et y compris ce haut gradé n’ont visiblement pas encore bien compris le problème actuel et ce qui se joue sur l’ordre mondial.

  21. petitjean dit :

    Pendant que le pays se morcelle, pendant que des villes et des quartiers font sécession, le grand chef des armées fait une déclaration.
    Il sert un état, un pouvoir qui a pour mission de liquider la Nation
    Pour mémoire , qu’est-ce qu’un pays SOUVERAIN :
    un pays souverain bat sa propre monnaie
    un pays souverain élabore ses lois
    un pays souverain décide seul de la paix ou de la guerre

    vous y êtes ?…………..

  22. Pluton dit :

    Si on arretait un peu le blabla…. les conflits de « haute intensite », on en a pas les moyens… si c’est l’indo-pacifique, bah on se fortifie sur nos territoires, on donne un petit coup de main a l’oncle sam, sans trop en faire, et on se retranche derriere nos armes atomiques… les deux derniers conflits mondiaux on etait en premiere ligne, pour une fois que c’est pas sur notre territoire, on peut laisser les autres y aller, pour ce qu’on y a a gagner, la concurrence usa chine, c’est surtout leur probleme…
    Y’en a qui revent d’une armee prolifique en depensant sans compter, faut juste se reveiller, et regarder les moyens economique qu’on a, et ces moyens sont tout juste bon pour defendre notre territoire + une petite force expeditionnaire dans des missions punitives dcontre des etats defaillants…

    • PK dit :

      C’est pas faux. Le problème est que même la stratégie de défense locale, on n’en a pas les moyens. Il n’y a peu ou pas d’architectures d’accueil dans nos îles et notre Royale, même toute projetée là-bas (comment l’alimenterions-nous ?) ne pourraient même pas ravitailler. Sans compter qu’on enverrait presque aucun avion. Ça va devenir tendu pour rester sur place si ça bouge un peu (surtout que les Américains ne se gênent pas généralement pour s’installer chez ses voisins un peu faible en cas de guerre. Après, ils ont un peu de mal à partir).

      • PK dit :

        infra, par archi. Mea culpa !

      • Pluton dit :

        Nos iles pacifiques ont quasiment aucun interet, en tout cas rien qui vaut la peine de declencher une guerre… meme pas un point de passage strategiquement interessant a controler, qui representent plus un detour avec les memes difficultes logistiques que l’on a…

        • PK dit :

          LOL. Les ressources, rien que le nickel de la Nouvelle-Calédonie, justifieraient les invasions.

          • Pluton dit :

            Visiblement vous n’avez pas vu l’etat de la filiere en nouvelle caledonie… tellement rentable…
            Mais meme si c’etait le cas, la richesse que rapporterait l’exploitation du nickel, ne justifierait pas une guerre… Si il s veulent le nickel, ils ont qu’a acheter l’exploitation ca leur couterait bien moins cher, ca tombe bien il y’a besoin d’investissement…
            Alors oui les iles du pacifiques sont tres belles etc…. mais faut etre realiste, ca coute plus que ca rapporte, et ils sont meme pas a un carrefour strategique militaire commercial etc…
            Regardez une carte, tirez un trait vers le principaux poles commerciaux/economique, belligerants potentiels… Nos iles sont pas dans cette axe a moins que la chine ou l’australie decident d’ttaquer l’amerique du sud ou vive et versa… aucun interet a controler l’axe ou sont nos iles… sachant qu’il y’a des iles/ micro-etat dans la zone bien plus aisé (diplomatiquement et militairement) a s’emparer.
            De meme votre hypothese usa qui s’approprierait nos iles, regardez la carte de la region et les possessions americaines… aucun interet, ils ont deja de quoi faire….
            les chinois s’emparerait de la polynesie fr pour les ressources halieutiques ? pourquoi faire ? ils y pechent deja sans y etre vraiment inquiete….
            Bref il y’a une montagne de fantasme sur l’interet de la zone, un peu de lucidite, s’en emparer et y rester ca coute cher, ca vous fait de longue ligne logistique fragile, faut y amener tout le matos, construire les infrastructures, bref ca mobilise des resources pour creer une fragilite dans son dispositif, du genie strategique….

      • Robert dit :

        « Ils ont un peu de mal à partir. »
        Tout de suite, les grands mots!
        Quand leurs intérêts le nécessitent, ils savent très bien laisser le bordel derrière eux.

  23. mich dit :

    Bon , cela reste un discours de « nouveau promu  » , bien sur au gout du jour ,mais pas de quoi fouetter un chat , c ‘est dans les faits que l’ on jugera , on verra bien ou on en sera à la fin de cette LPM , il y a encore une petite bosse budgétaire et en plus une élection !

  24. Fafou dit :

    Bonsoir.
    La France actuelle est la première armée d’Europe et la deuxième de l’OTAN: il n’y a aucune contestation là dessus.
    Autant par sa recherche et sa réussite d’une forme d’autonomie, par la qualité de son matériel et l’entrainement-retex de ses femmes et hommes et la volonté (parfois discutable cf Sarko-Lybie mais ce n’est pas le sujet) de son exécutif.
    Maintenant la question a 1.000 € c’est : dans un conflit dit de haute intensité, qui? Et combien de temps l’armée française teindrait avant l’attrition complète de son matériel ?
    3 semaines? 4? Vu le temps (hormis la Chine) pour n’importe quel pays occidental ou allié pour fabriquer un P-A? Un soum? Un Rafale?
    Ce n’est pas une critique, loin de la. Mais vu la complexité du matos actuel, après un mois de haute intensité, comme Einstein le disait, on s’en battra avec des pierres.

  25. Canot major dit :

    Bon, commençons par porter le budget a 3.5% au minimum…MOI JE DIRAIS 5 % . ( il n’y a qu’a taper dans les 700 milliards de l’aide sociale à tous vents, ) et nous serons ops dans 10 ans. Il faut 10 ans à partir de maintenant pour produire equiper et entraîner les FA. Mais avec les pintades et pintadeaux politiques ceux qui n’ont que des paroles style 1936, c’est pas gagné

  26. Frede6 dit :

    Banalités, Portes ouvertes, insuffisant…on ne peut pas dire que l’ordre du jour du CEMA suscite l’adhésion chez les lecteurs de ce blog.

    Est il victime de la défiance vis à vis des politiques et plus généralement de toutes formes d’autorité ? Est il perçu comme un complice du gouvernement Macron ? Difficile à dire.

    L’exercice est un peu convenu mais j’ai trouvé le passage sur le continuum compétition-contestation-affrontement et les zones grises/conflits hybrides assez intéressant car je le trouve contradictoire avec la doxa relayée par le minarm et les chefs militaires sur les fameux conflits de haute intensité.

    Je ai toujours été circonspect sur ces types de conflits : quel adversaire, où, quand ? ce n’est jamais défini par les chefs.

    -Russie : au mieux elle envahira tout ou partie de l’Ukraine ou des états baltes mais la dissuasion mutuelle stabilisera la ligne de conflictualité
    -Chine : au mieux elle envahira Taiwan, prendra possession de quelques ilôts et entraînera (peut être) une réaction des États-Unis. La Chine étant notre partenaire économique le plus important je ne vois qu’un engagement symbolique de la France. Peut être verrons nous un jour un flottille de pêche chinoise prendre d’assaut la Nlle Calédonie mais ça reste pour l’instant un fantasme
    -Corée du Nord / Iran peuvent s’en prendre à des pays alliés entraînant la création d’une coalition et des frappes aériennes sans troupes au sol.
    -Turquie, peut être va t’elle s’en prendre à Chypre ou la Grèce entraînant la mise en place d’un corps expéditionnaire.
    En dehors peut-être de ce dernier cas, je ne vois pas de conflit de haute intensité où les intérêts « vitaux » de la France seraient en jeu et nécessiterait un effort maximal. En tout cas les chefs militaires en parlent depuis des années mais ils n’ont pas esquissé la moindre vision de la forme de la participation à ces conflits.

    J’espère que le nouveau CEMA définira davantage ce qu’il entend par ce continuum et ces guerres hybrides, et surtout qu’il proposera / engagera la transformation du modèle d’armées pour reprendre l’initiative/l’offensive tous azimuts face à ces régimes menaçants, bien que la déstabilisation de ceux-ci couvre un domaine beaucoup plus vaste que le simple chose militaire.

    Mon général au plaisir de vous entendre ou de vous lire sur tous ces points , sait on jamais 😉

    • ALAN dit :

      Enfin un raisonnement qui tient la route quant aux buts de guerre éventuels des pays cités ci-dessus par Frede6. Tout le reste est fantasmes pour se faire plaisir ou se faire peur. Soyons réalistes. La ligne bleue des Vosges n’est pas en danger.

  27. Larzac dit :

    le plus préoccupant à mon sens est l’armement moral de la nation. Il est à craindre, et nous le voyons aujourd’hui avec la crise sanitaire, que notre pays ne possède pas les ressorts nécessaires pour faire face à une crise majeure . Sans armement moral du pays la meilleure armée au monde ne saurait vaincre

    • lgbtqi+ dit :

      Oui.
      Comment voyez-vous cet armement moral ?

    • vno dit :

      Vous pensez l’armement moral de la Nation avec « LIBERTE-EGALITE- FRATERNITE » ? si c’est le cas, effectivement… j’ai toujours préféré « HONNEUR, PATRIE, VALEUR, DISCIPLINE » beaucoup plus valorisant pour l’armement moral, même si patrie n’a plus aucun sens de puis le traité de Lisbonne et notre réintégration dans l’OTAN.

      • Courmaceul dit :

        on n’a jamais quitté l’Otan, marrant cette info a du mal à être digéré.

    • Hervé Rey Lescure dit :

      @frede6
      Toute attaque majeure contre l’Europe de l’ouest semble improbable…
      Sauf qu’une attaque contre l’Europe de l’est impliquerait sans doute une neutralisation préalable des moyens puissants de l’ouest (France et GB)

      • Frede6 dit :

        Personnellement je crois plus a des scenari du type Crimée ou Donbass (qui au final suscitent peu de réactions), plutôt qu’à une opération Barbarossa à l’envers, mais sait on jamais. Quand vous parlez de neutralisation préalable, à quoi pensez vous ? Des frappes préventives sur nos infrastructures/équipements clés ou à quelque chose de plus subtile type subversion, attaque informatique… ?
        Au plaisir de vous lire

    • Robert dit :

      Bien dit.
      Mais de quel armement moral s’agît-il?
      La république a très bien réussi à envoyer la jeunesse de France au casse pipe pour ses intérêts idéologiques à plusieurs reprises. Concernant le bien commun, cela risque d’être plus compliqué dans une société devenue morcelée en communautés et camps hostiles.

  28. MAS 36 dit :

    Tiens le nouveau chef d’état Major de l’OTAN ? de l’ armée Européenne ? Sinon les 3 couleurs nationales ça se fait toujours ?

    • Franz dit :

      Moi aussi j’ai cru rêver ! avant de constater que nos trois couleurs sont derrière le CEMA, donc pas visibles.
      c’est plus qu’une erreur de com’, c’est une faute. À moins que ce ne soit un message -subliminal- pour d’autres ?
      Une honte dans tous les cas.

    • Plusdepognon dit :

      @ MAS 36
      « Les territoires unis » vous voulez dire ?

  29. GBU12 dit :

    Avant Avril 2022 ou après Avril 2022 ? je sais c’est une question bête, j’ai une excuse je suis civil :p

  30. werf dit :

    Il vaut mieux se taire que sortir des banalités déjà énoncées par son prédécesseur. Nos armées ne sont actuellement pas constituées et entrainées pour la haute intensité. Il faudra encore 20 ans pour rattraper le retard dans tous les domaines avec 3% du budget! je note que le général Lecointre a eu un hommage -démesuré au regard de ses résultats- qui était plus politique, pour essayer de caresser l’armée dans le sens du poil avant les élections présidentielles et d’effacer ainsi les débuts catastrophiques de M.Macron comme chef des armées. Pas sûr que cela marche… Lles autres pays avancent, en matière de matériels militaires, plus vite que nous, cela ne présage rien de bon. Il faut ravaler notre fierté et notre arrogance, y compris dans nos industries d’armement et à la DGA, pour rattraper notre retard en fixant des priorités plutôt que soutenir une myriade de projets sans avenir à l’horizon 10 ans. Il faut rétablir le service militaire, dare dare, au moins sur 1 an, si l’on veut avoir des effectifs pour servir les nouveaux matériels dans le cas d’un conflit. Et réduire les OPEX pour récupérer du budget et avoir un encadrement pour instruire et entraîner les nouvelles recrues. Voilà les défis! Au boulot!

  31. Thomas dit :

    C’est fatiguant à la longue tous ces commentaires de vieux réac rabachant le pseudo argent perdu des aides sociales : elle est belle la France des ploucs !

    Les mecs comprennent pas que ce pognon est réinjecté dans l’économie, que c’est une façon de faire un peu autarcique qui nous a prémunis des plus durs coups des crises, mais qui entrave aussi notre croissance quand l’économie roule.

    C’est aussi notre mode de vie ce pognon, ta retraite, ton petit confort, ton statut de salarié protégé (et peut être sous payé, en effet)
    Car le problème, c’est pas les aides sociales, mais la non redistribution et la captation des richesses crées par un tout petit nombre de gens. Il est la le fond problème, et croyez moi, je ne serai communiste/collectiviste pour rien au monde.

    Au lieu de ça, les mecs comme des moutons suivent ce qu’on leur dit : c’est la faute aux arabes, aux « chances », aux migrants divers et variés qui viennent pomper le pauvre Etat français.
    A aucun moment les gars ne se posent les bonnes questions, nan, c’est forcément la faute d’un autrui plus pauvre, plus coloré, sans comprendre qu’ils font le jeu de ceux, de bons blancs comme qui dirait, qui pompent vraiment le pays.

    Crétins.

    Pour être franc, j’ai mille fois plus de respect pour le mec, « l’étranger » qui livre des plats en vélo pour 5 balles et essaye de s’en sortir que pour le beauf qui après au moins 2 générations d’école Républicaine en est toujours au même stade social et recycle depuis son fauteuil sa propre vie de merde en haine des autres.

    Et après ça se prétend patriote, abrutis va.

    • PK dit :

      « Les mecs comprennent pas que ce pognon est réinjecté dans l’économie, »

      Sûr. Dommage que ce soit l’économie africaine. Mais je comprends ces pauvres immigrés : je ferais exactement la même chose à leur place. Travail, famille, patrie. Ils ont un certain sens des priorités…

      • Robert dit :

        Exact, PK, c’est à nous de nous faire respecter et de respecter les nôtres et les autres en leur épargnant le déracinement par des salaires décents et des créations d’emplois français.
        Le pouvoir montre tous les jours qu’il peut empêcher les français de sortir de chez eux, d’aller à la messe, d’acheter ses courses dans un grand magasin, piscine, cinéma, etc, sans s’être fait piquer par un produit encore inconnu, mais il serait impuissant à empêcher des millions d’immigrés de rentrer sur notre sol.

    • Courmaceul dit :

      🙂 🙂 🙂

  32. lgbtqi+ dit :

    En attendant, le virus chinois n’aura pas aidé nos finances …

  33. Piauhau dit :

    Un constat saisonnier, il faudrait demander à l’ennemi de ne pas déclencher son fameux conflit de haute intensité durant l’été, parce que partir en perms, c’est quand même la priorité et puis avec le plan annuel de mutation, c’est d’autant plus difficile d’arriver à honorer les postes en opex. Chacun ses priorités…

  34. Fusco dit :

    Pour le combat de haute intensité je me pose une question finalement assez simple : Où ?
    Hors du territoire métropolitain ? Dans ce cas quelles sont nos capaictés de projection ? sachant que quelque soit l’ennemi, il ne nous laissera sans doute pas voler ou naviguer peinard vers le champ de bataille.
    Sur le territoire métropolitain ? Il faudra alors non seulement préparer les armées mais aussi les populations à vivre dans un pays en guerre sur son sol, ce qui n’est pas arrivé depuis 70 ans, et là……

    • Frede6 dit :

      Effectivement des bonnes questions et remarques (si même les fus se mettent à réfléchir ), je n’ai pas vu l’esquisse d’une réponse dans les différentes tribunes ou interviews des « chefs ».

      Je pense que c’est un passage obligé s’ils veulent obtenir l’adhésion de la troupe et le soutien des politiques et des français en général.

      Pour l’instant j’ai plus l’impression d’une course à l’échalote : à celui qui communiquera le plus, à celui qui fera le plus peur… ( tout ça pour moins perdre lors des arbitrages face à Bercy si j’étais mauvaise langue)

    • Vinz dit :

      « Pour le combat de haute intensité je me pose une question finalement assez simple : Où ? »

      Combat haute intensité => nations constituées ; j’en vois actuellement deux qui concerneraient la France : 1) La Turquie ; 2) La Russie – éventuellement l’Algérie et le Maroc si les questions migratoires ou la faillite de leur régime devaient prendre une tournure dramatique. Y en a qui disent qu’il faut se préparer à toute éventualité…
      Pour la Russie je ne vois pas trop comment on pourrait arriver à une situation de crise haute intensité, hormis un aventurisme ukrainien ubuesque qui dégénèrerait. En revanche avec la Turquie ça peut plus facilement partir en sucette.

      Le dernier Livre Blanc date de 2013 à ma connaissance. Or la donne a considérablement changée depuis : Afghanistan, Irak, Syrie, Libye – une grosse page se tourne et AQ / Daesh sont quasi sortis de l’agenda US. Par ailleurs, ce Livre indiquait : « – Tirer le meilleur parti de la pleine participation de la France dans l’OTAN » ; soit, mais si l’ennemi EST membre de cette alliance, c’est quoi le plan ? Donc, LB 2013 périmé amha.

      Il me semble clair qu’il faille dimensionner l’armée française dans la perspective d’un conflit ouvert avec des puissances moyennes telle la Turquie – c’est-à-dire dépasser le stade échantillonaire. Qu’un bâtiment turc ne se soit pas trop posé de question existentielle avant d’illuminer un bâtiment de guerre français, pose justement question sur la crédibilité de notre format actuel. Apparemment 40 000t de diplomatie servent de rien.

      • Reality Checks dit :

        Et si le régime français s’effondre? Qu’en pensez vous?
        Un scénario à la gilet jaune 2.0 qui tournerait au vinaigre avec un effondrement des institutions? Marie Antoinette, Varennes, toussa, ça c’est déjà vu.
        Peut être que les russes et les chinois se mettrons dans la tête de venir remettre de l’ordre à Paris, si les allemands se débinent, et que les américains s’empêtrent dans le variant Delta…

  35. lxm dit :

    On ne fait pas la guerre pour le plaisir de faire la guerre, il faut un but derrière. Un but politique qui donne des objectifs concrets. Une armée a besoin d’objectifs à atteindre, elle est construite pour cela, son organisation se développe autour. La propagande, surtout si elle est de mauvaise foi, ne dure qu’un temps.
    Rappelez vous qu’historiquement, le pays qui ne sait pas pourquoi il se bat, il perd, ce n’est pas une histoire d’argent, ni de matériel dernier cri. Un vainqueur militaire peut être transformé culturellement par le vaincu, Rome a absorbé le monde grec, mais l’empire byzantin grec a survécu à Rome.
    Que veut-on ? comment le monde devrait-il fonctionner ? Qu’espère t-on de l’avenir ? qu’est-on prêt à sacrifier pour dissuader autrui ou imposer notre vision du monde à autrui ?
    Il me semble qu’un philosophe a dit qu’une civilisation était ancrée d’abord autour d’une religion, je pense que c’est assez vrai.

    • PK dit :

      L’armée n’a pas à répondre du pourquoi de la guerre, mais de comment la faire.

  36. Jo666 dit :

    Justement il faut foutre dehors Joël BARRE le Dga un incapable et aussi le président de l’Asn. Il faut refaire des fusils à Saint Étienne sur le modèle de celui de l’armée australienne fait par thales . On rapatrie les machines. Il faut remettre 1000 caesar pilotés par l’IA. IL FAUT 30000 drones chars leclerc à l’Ia , 100 mlrs avec un missile de 2000 km de portée avec le vmax et plus de bombes nucléaires avec le retour de superphenix avec 50 milliards de fraudes sociales on a les moyens . Il faut le retour du service militaire de 18 à 50 ans contre le mal de dos et mutualiser pour éviter la perte de compétence et de bras
    https://www.touscontribuables.org/les-combats-de-contribuables-associes/depenses-sociales/fraudes-sociales/fraudes-sociales-une-indignation-argumentee-cartel-des-fraudes-de-charles-prats

  37. mich dit :

    « Il faut le retour du service militaire de 18 à 50 ans contre le mal de dos  » , en voilà une idée originale ,ça change !

  38. OlivierV dit :

    Je pensais que la doctrine nucléaire française imposait, de fait, une armée conventionnelle « faible » pour respecter le concept, du faible au fort, de quasi automaticité du declanchement suite à la violation du sanctuaire national. Les forces conventionnelles de « hautes intensités » devant tenir le temps de la mise en œuvre de « l’ultime avertissement » nucléaire.
    Changement de doctrine ?

  39. Robert dit :

    Olivier,
    Est-ce que le principe même de la dissuasion est de ne jamais l’utiliser?
    Est-ce que l’ultime arme n’est pas là pour empêcher un protagoniste de vouloir s’assurer seul une suprématie?
    Depuis qu’elle existe, en dehors de l’empire américain dont les méthodes et les buts sont la domination du monde, elle n’a donc jamais servi.

  40. Expression libre dit :

    Assez d’accord avec @Baron in http://www.opex360.com/2021/07/21/haute-intensite-larmee-de-lair-dispose-t-elle-dassez-daerodromes-pour-disperser-ses-escadrons-de-chasse/ @baron 21 juillet 2021 à 20:37
    « vu le peu d’avions qu’il reste à l’armée de l’air cette question ne se pose vraiment pas…pas plus d’ailleurs que cette nouvelle mode de la haute intensité pondue dans un état major oisif cherchant sans doute une raison d’être. Le format actuel de nos armées devrait inciter nos grands chefs à plus de modestie et de réalisme. «