Pour Mme Parly, le choix de la Suisse en faveur du F-35A fait l’impasse sur la « réalité de notre coopération militaire »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

582 contributions

  1. Eugene123 dit :

    La France et l’UE en général font l’impasse depuis longtemps sur la coopération avec la Suisse… Il préfère la Turquie comme partenaire!

    • Novice dit :

      ça s’est vu avec le Neuron en effet

      • José dit :

        Vous savez ce qui se passe? Pourtant un Hollandais résumait dans les années 2010 la situation commerciale européene comme suit: Le Gaullois fabrique son produit et dit au client  » C’est le meilleur au monde , il faut l’acheter!!! Le Germain par contre fabrique le produit et demande au client de dire ce qu’il en pense et si on doit améliorer quelque chose » : voila la différence, C’est des mentalités differentes et il ne faut pas s’étonner des deficits abyssaux du commerce extérieur francais. Le mot compétitivité est un langage étranger en France!!! On pense qu’on peut fabriquer des produits moches et l’imposer au client comme on le fait dans les colonies. Apres avoir perdu le Gaullois râle, râle et râle encore sans jamais se remettre en cause!!! La Suisse est un pays développé, tres riche qui connait la difference entre un Renault et une Porsche !!! Faites un tour ä Zürich pour le constater vous même. Cette suffisance francaise de croire que le monde entier aime la France et les produit francais est mortifere pour le commerce francais.

        • olivier 15 dit :

          t’es encore là, toi?

        • steph dit :

          Faux, les héveltes n’achète pas un avion de combat meilleur que le Rafale, ils achètent la pax americana, logique pour un pays neutre, c’est d’autant plus évident que le cette avion est une daube avéré.
          Cdlt

        • totoro dit :

          et comme la suisse n’a choisi ni le produit gaulois, ni le produit germain, mais une cadillac qui tient pas vraiment la route, votre histoire à base de clichés éculés reposant sur une image de marque gagnée par la seconde guerre mondiale (et oui, tristement on en est encore là, une image de surrender monkey se paye sur au moins un siècle, au prix fort, et prinsipalement sur vos biens de consommation grand public) , et bien vous pouvez la remballer.
          Ariane, Airbus, Dassault … comme moult autre industrie française, fournit de la technologie top notch, en légère avance techno sur les allemands.

        • Czar dit :

          la productivité par heure travaillée est supérieure en France à celle de l’Allemagne.

          https://data.oecd.org/fr/lprdty/previsions-de-la-productivite-du-travail.htm#indicator-chart

          Bonne nuit.

          • Sorensen dit :

            Vous avez sélectionné deux mauvaises options. Leur productivité respective diffère selon la sectorisation du marché du travail. Cet indice(structurel) ne démontre pas ce que vous pensez qu’il démontre. Vous ne savez pas ce qu’est une statistique, ni l’utiliser, ni l’interpréter. La productivité Française lissée est largement inférieure à celle de l’Allemagne bien entendu, sans parler de la Suisse. Vous êtes un sous-diplômé huileux.

          • Czar dit :

            du haut de sa dyslexie, le débile léger, incapable d’accorder un sujet et son verbe, vous explique le monde.

            Avis aux amateurs, s’il s’en trouve.

          • Pravda dit :

            Et c’est pour ça que la Suisse fait appel à des milliers de travailleurs français ?

          • José dit :

            Faux, faux et faux!!!! Vous aimez toujours des etudes biaisées en France pour vous en orgueillir, mais la réalité est souvent cruelle pour la France!!!! Pourquoi un pays comme la France qui est dit plus productif doit avoir le double du nombre de fonctionnaires que l’Allemagne pour faire le même travail??????? Comment calculez ous la productivité quand la France a 3 fois moins de robots que l’Allemagne??? Les jeunes Francais sont tous au chômage et la retraite est ä 58 ans en moyenne en France!!! Faites travailler les plus jeunes et les plus vieux en France et lä vous verrez qu’en fait la productivité francaise serait au niveau de celle du Bengladesh !!!!!

          • Ératosthène dit :

            @Sorensen : L’intelligence est la capacité d’adaptation. Vous faites tâche dans ce groupe en vous démarquant systématiquement de l’ensemble des contributeurs. Essayez d’être intelligent, cela bénéficiera à tout le monde.

          • Ératosthène dit :

            @Sorensen : Vous avez écrit être français. Essayez aussi de vous adapter à votre nationalité, parce qu’en attendant vous ressemblez à un mahométan problématique.

          • Slasher dit :

            @José : Laisse les fonctionnaires français tranquille… Ils n’y sont pour rien dans tes accès de rage quotidiens.

          • albatros24 dit :

            La productivité du travailleur français est supérieure à celle de l’allemand, du suisse aussi…
            Désolé mais c’est même pas des français qui le disent, mais des anglais, qui pourtant nous détestent (mais moins que John en tous cas).
            Le fait de travailler aux 35 heures (très peu de français en fait travaillent seulement 35 heures par semaines, et les entreprises utilisent des heures supp défiscalisées fait que le français est le travailleur qui travaille le plus en Europe à la 3ème position…encore devant les germains et les helvètes : https://www.leparisien.fr/economie/emploi/temps-de-travail-les-francais-travaillent-ils-moins-que-leurs-voisins-22-04-2019-8058300.php
            Fin de la discussion les rageux anti français !
            https://time.com/4621185/worker-productivity-countries/

        • russel nash dit :

          nous on s’en fout, on est gaulois

          • Eugene123 dit :

            Après avoir été envahi par les Romains puis par les peuplades gernaniques, Goths, Ostrogoths, Vandales, Francs, Burgondes, tu dois avoir autant de sang gaulois dans les veines qu’un papou! 🙂

        • cerame dit :

          Vous savez, j’ai passé toute ma vie professionnelle à vendre des produits issus de pays tel que l’Espagne,l’Italie,et l’Allemagne et je peux vous affirmer que tous les industriels de tous pays sont persuadés que leur usine fabrique les meilleurs produits du marché ! Les voyez-vous dire chez leurs clients; mon produit c’est de la M…. achetez donc les produits de la concurrence !

        • guillaume dit :

          C est HS.

          On ne parle pas de voitures ou de micro-onde la
          Mais d armement et de diplomatie.

          Si vous me comprennez pas la diff, on ne peut rien pour vous…

          Enfin, vous parlez d une situation qui date de 20 an. Le probeleme de competitivite et de montee en game, c est justement le sujet principale en france depuis Holande.
          La france pratique une politique de l offre depuis 7 an environ. Cela tarde a porter ses fruits, mais la prise de conscience est la.
          Suivez l actualite au moin un peux…

        • cipal dit :

          un proverbe russe dit « l’allemand est un brave homme, mais il est prudent de le pendre « 

        • Eurafale dit :

          Petite leçon de français pour José : Gaulois avec un seul « L ».
          Ensuite, une Renault ce n’est pas une Porsche et ce n’est pas destiné à la même clientèle. Tant mieux pour vous si vous pensez qu’en Allemagne et en Suisse il n’y a que des riches qui peuvent se payer des Porsches. C’est oublier un peu vite tous vos séniors qui cumulent les emplois pour vivre / survivre.
          Enfin, tant pis pour les Suisses s’ils veulent dépendre des américains pour leur matériel militaire et accepter que ces derniers aient un droit de regard sur l’utilisation qu’ils ont de leur matériel. L’ Allemagne, qui d’ailleurs ne dépendait plus des USA pour sa composante chasse / bombardement depuis le retrait des derniers F-4 préfère retourner dans le giron US plutôt que de faire le forcing avec d’autres pays européens afin de qualifier l’Eurofighter, SON chasseur qu’elle A PRODUIT, à l’emport de vieilles B-61.
          Les français râlent car non seulement ils ont mis au point avec Pilatus l’entrainement nécessaire à la qualification Rafale à partir d’un PC-21, entrainement qui aurait pu être commun avec les pilotes suisses mais partagent aussi une partie du territoire pour l’entrainement de ces derniers. Et surtout, point important, Dassault et l’état français promettait une indépendance TOTALE concernant les données des Rafale qui auraient été vendus aux suisses.
          Les allemands peuvent être arrogants quand aux ventes de leurs Porsche, ils n’empêchent que leur industrie aéronautique ne vaut pas celle des français. Et si on parle du luxe de Porsche, où sont les équivalents allemands des Falcon de chez Dassault ou du groupe LVMH ?
          Le nEUROn, bien qu’étant un démonstrateur, a parfaitement respecté les délais et remplis les objectifs avec des partenaires choisis par un maître d’œuvre, qu’aucuns pays participants n’a remis en cause… contrairement à l’Allemagne sur le projet du NGF. Quand on voit la réussite du nEUROn par rapport à celle du Barracuda, il n’y a rien à ajouter…

        • Twisted dit :

          Incroyable à quel point toute la narrative de la race-germanique-supérieure-qui-perd-deux-guerres-mondiales-coup-sur-coup est présente chez tous les adorateurs de la rigueur et de l’intelligence teutonne.
          On rappellera au passage que la distinction entre Gaule et Germanie ne repose sur rien d’autre que la propagande de César.

          • Eugene123 dit :

            « On rappellera au passage que la distinction entre Gaule et Germanie ne repose sur rien d’autre que la propagande de César » Eh bien non, c’est faux! Les peuples occupant la Gaule étaient des Celtes et les peuples germaniques étaient des tribus nomades n’ayant pas une goutte de sang celte!

          • Sorensen dit :

            Le Rhin est d’ailleurs la Frontière linguistique Celte/Germain.

          • Mica X dit :

            Les Celtes sont venus en Europe par l’Est, ils ont notemment suivi le Danube, bref ils étaient d’abord sur le territoire allemand actuel (plutôt sud) avant d’arriver en « Gaule »….
            Le classique tapis roulant Est – Ouest… depuis le paléolithique, c’est dire

          • Twisted dit :

            Merci petit chouize de venir étaler vos connaissances et nous rappeler à quel point l’historiographie ne sert à rien puisque les crétins dans votre genre ne prennent jamais la peine de passer outre les clichés soigneusement entretenus par ceux qui les ont installés.
            Rappelons simplement que la Gaule Belgique était habitée par des peuples germaniques, alors que les Celtes s’étendaient LARGEMENT au-delà du Rhin (leur berceau, c’est la culture de Halstatt en Autriche), ce qui a donné lieu à un grand nombre de métissages entre celtes et germains (Cimbres, Teutons, Ambrons). Quant aux Germains nomades…

          • Alpha dit :

            @Eugène123
            @Sorensen
            Hey, les bas de plafond !
            Faudrait peut être reprendre vos cours d’Histoire !
            https://www.fafapourleurope.fr/germains-gaulois-celtes-etc-quelle-difference/

          • Eugene123 dit :

            Le plus drôle est qu’il suffit de lancer une idée à la con pour que tous les rageux du forum se mettent à insulter l’interlocuteur.

            Quand on voit vos réactions, on se croirait dans une cours d’école de pré-ado… C’est donc bien vrai qu’en devenant vieux, on retourne à l’enfance! 🙂

          • Twisted dit :

            Incroyable, le type se fait remettre en place par la quasi-totalité du forum quelque soit le sujet, démontre un peu plus à chaque message l’étendue de sa bêtise, et quand ça devient un peu trop évident tente pitoyablement de s’en sortir avec la sortie nullissime du « ah ah non mé tu compran pa jé fé ça pour te triggered té tro tombé dans mon pano jété pa sérieu »

        • UnKnown dit :

          A chaque jour sa José-terie.
          On devrait en faire un album.

        • Vinz dit :

          Bon on fera comme les Allemands, promis juré craché, et ainsi vendra-t-on des tonnes de produits chimiques comme du fluorure de sodium, de l’acide fluorhydrique et de l’hydrogénoflurorure d’ammonium pour le dentifrice d’Assad. L’important c’est que le client soit content.

          En attendant c’est Renault qui a vendu ses moteurs à Mercedes, et Peugeot qui a racheté Opel.

        • Hannibal_Lecteur dit :

          Tiens José est sorti de sa cachette! Pas de face de José! En plus pour dire des conneries! Je travaille en lien avec une boite allemande, ils travaillent n’importe comment… Mais vpus ne connaissez sûrement pas le monde de l’industrie.
          Et puis c’est con toute cette diatribe: ils ont perdu l’appel d’offre comme nous!
          Allez salut!

        • Titi74 dit :

          Tu te trompes José, certes quelques Suisses roulent en Porsch surtout les nouveaux résidents venant d’Europe pour raison d’optimisations fiscales, mais delà à dire que le Suisse en Général roule en Porsch c’est du fantasmes; oui, les Allemands vendent en Suisse étant donné que 70% des Suisses parlent le Suisse-allemand.

          Questions aviation Dassault à 10ans d’avance sur la concurrence allemande, pour le coup c’est le contraire de l’automobile.
          Tout le monde a bien compris que le choix de cette avion était une bouffonnerie, reste à savoir maintenant qui à validé la farce et pourquoi, parce qu’apriori d’aucun n’imaginait que le gadget volant avait la moindre chances dans le pays du haut de gamme et de l’efficacité (ratio qualité/prix)

        • Joly dit :

          Donc si on parle de qualité mad un Germany, pas de produits Chinois en vente en Suisse?

        • ruffa dit :

          Mr Lagneau vous êtes un mauvais joueur ! Un article sur 2 dans votre blog est consacré au F35 !
          C’est une obsession !
          Il y a d’autres sujets de défense à traiter !
          Pourquoi vous n’interroger pas les pilotes des pays qui ont acheté le F35 pour savoir ce qu’ils pensent du F35 : ça pourrait être intéressant de savoir leurs retours d’expérience

          • Alpha dit :

            « Pourquoi vous n’interroger pas les pilotes des pays qui ont acheté le F35 pour savoir ce qu’ils pensent du F35 »
            Ben… Parce que çà ne changerait rien au problème… Au contraire ! 🙂

        • Mica X dit :

          Désolé mais Porsche, à part la 911 et le roadster, ne fait que du VW recyclé (leurs fameux 4X4)
          Quant à la fiabilité des marques allemandes, c’est plus ce que c’était, seul le prix à gardé la tradition.
          Audi, BMW, Mercedes;.. tous mes potes ont des ennuis, et moi avec ma vieille Subaru, je roule, je roule, je roule…
          Allez, pour la route : regarder la fiabilité des japonaise comparée aux allemandes qu’on rigole

        • Alpha dit :

          @José
          « La Suisse est un pays développé, tres riche qui connait la difference entre un Renault et une Porsche !!! »
          Sûrement ! Mais les Suisses achètent plus de RENAULT que de PORSCHE ! Et pour rester dans l’aviation :
          La Suisse est un pays développé, tres riche qui connait la différence entre un Falcon et un ……. C’est quoi déjà le, concurrent allemand des Falcon ???… 😉

        • Georges Abitbol dit :

          Mon p’tit José, à part dire « la France c’est d’la m…. et l’Allemagne c’est le top du top » qu’apportez-vous aux sujets traités sur ce blog ?

        • albatros24 dit :

          J’ai acheté une bagnole allemande une VW et personne n’est venu me demander si on devait l’améliorer…
          mais si c’est un hollandais qui le dit, alors… José le turc en est tout retourné !
          Pas moi.
          Les Peugeot et Renault se vendent très bien en Allemagne (pas chères et de bonnes qualité au final selon leur prix) et Benz, qui fabrique les Mercedez des mafieux du Bosphore et des balkans, utilise des moteurs Renault pour certaines de ses classes A, B…
          Mais ce n’est pas grave, on connait les délires du Bosphore de José le pro Erdo le terro.

    • Borok83 dit :

      Faux en 2018 Guy Parmelin a signé d’importants accords, dont l’aérien et la cybersecurité on ne parle parle de l’accès aux images satellites militaires, c’est un ensemble qu’il est impératif de remettre en cause en cas d’acquisition du F35 , ce serait logique.

    • Czar dit :

      tu peux ranger tes perches, Bobof le flamoutche fantôme, t’as été identifié.

      • blondin dit :

        bien vu, il a un peu changé sa manière de s’exprimer, ce qui le rend moins vite identifiable mais son naturel anti français reprend vite le dessus !

      • Bobo dit :

        T…G… Czar, laisse moi t’oublier ! Ça fait tellement de bien….aaaaahhhhhh !

    • Courmaceul dit :

      Avion US F 35, système anti-aérien US, maintenance connectée US, cloud US et ….chinois, comme vous dites la Suisse s’en sort bien. Je vous suggère d’envoyer une délégation d’Armasuisse à Washington et à Londres afin de leurs expliquer comment on gère le F35. Dans ce monde, il y a la Suisse et les ploucs !

      • Plouc putatif dit :

        Je fréquente ce blog depuis un moment mais je n’avais pas encore remarqué que « Courmaceul » est Suisse.
        .
        Merci, Courmaceul : désormais l’on comprendra mieux vos contributions.

    • Ricko dit :

      @Eugene123 : c’est dire comment selon vous les Suisses ne doivent pas être volontaires ! La Turquie est « normalement » un partenaire dans le cadre de l’OTAN. Il est donc logique que la coopération militaire soit déjà cadrée là où avec la Suisse il faut tout définir (la France et la Suisse ne partent pas de zéro bien entendu).

    • Sorensen dit :

      C’est faux, vous avez des accords de coopération avec la France, l’Italie, l’Allemagne et avancés avec l’Autriche. D’ailleurs à la lecture des insultes des Français, des cas sociaux comme l’on en trouve ici à une certaine élite, la Suisse devrait reconsidérer ses contrats avec Thales et la France en ce qui concerne sa défense.

      • Alan dit :

        Tout simplement la France devrait annuler ses contrats avec la Suisse. Ce serait plus logique!

      • olivier15 dit :

        c’est vrai. Elle devrait le faire: Plus d’accès à l’espace aérien français, plus de veille aérienne de la part des autres, etc… Ouch ! Sorensen, au lieu de l’éviter, vous marchez dedans.

      • Ah Ca ! dit :

        Qu’elle le fasse… et vite…

        Pour nous Français, cette grosse sottise rendra son annexion encore plus facile et agréable.

        Et pour les sophismes… erreur de base des non instruits, vous tenez la dragée haute… Bravo la Lumière Sorensen … Le Suisse pro USA/Israël.

      • vno dit :

        Avec vos conneries Sorensen, ont va se prendre un embargo sur Nestlé ! Question social vous devriez consulter, en France c’est gratuit pour les étrangers hors UE.

      • blondin dit :

        vous êtes d’un prétentieux, c’est hallucinant ! et votre condescendance, votre arrogance ne vous fait pas paraitre aussi intelligent que vous prétendez l’être, au contraire, vous paraissez surtout être un pauvre type qui se sent plus parce qu’il a eu son bac avec mention assez bien. Si comme le pense certains, vous êtes alsacien ou mosellan, j’aurais pas aimé être votre voisin il y a 80 ans. Vous pouvez admirer l’Allemagne, sur bien de points ils sont vraiment bon, mais vos critiques continuelles sur la France, très souvent de mauvaise foi, montre que vous êtes juste un aigri qui a du rater quelque chose dans sa vie.
        Et pour ce qui est des contrats avec Thales ou autre entreprise française que la Suisse devrait reconsidérer, on voit bien vos délires habituels, aucun arguments, que du parti pris. Thales est une des toutes premières entreprise mondiale en matière d’électronique de défense, et aussi civil. Si la Suisse a signé avec, c’est que leurs produits sont bon, meme si pas allemand !!

      • Mica X dit :

        Pourquoi se presser à se dire des mots d’oiseau, votation il y aura et après on verra, y a pas le feu au lac.

    • sepecat dit :

      Manifestement vous avez loupé quelque chose…

    • albatros24 dit :

      Vous étiez endormi dans vos montagnes loin de l’actualité internationale visiblement ou alors c’est la lenteur helvétique qui a gagné vos neurones définitivement…
      vous n’étiez déjà pas bon pour l’histoire de la Suisse et des nazis et maintenant cela continue avec l’actualité politique.
      « la France qui préfère la Turquie comme partenaire »
      ha oui…
      et c’est pour cela qu elle lui envoie ses frégates et ses Rafales avec Erdogan qui insulte Macron en plus….

      • Marc dit :

        Nimporte quoi encore un qui ne digère pas…

      • Lamber dit :

        La promenade des frégates et autres Rafale français ne relèvent que de la gesticulation! Macron n’a pas un seul instant exigé des excuses de Erdogan, ni n’a même proposé que l’on vire la Turquie de l’Otan!

        Cela aurait d’ailleurs servi à rien puisque la France ne pèse rien au niveau de l’Otan. L’Otan est au service des USA et ce sont les USA qui y décident de tout… D’ailleurs si la Turquie est membre de l’Otan, c’est pour le seul intérêt des USA, les membres européens de l’Otan ont juste le droit de se pincer le nez et de subir…

        Petite pensée pour les grecs qui voient leur ennemi historique (cela date de l’antiquité avec les invasions de la Grèce par les Perses) faire semblant d’être leur ami et allié!

        • Alpha dit :

          @Lamber
          « La promenade des frégates et autres Rafale français ne relèvent que de la gesticulation! »
          Certainement !… Mais cela a fait son effet !!! 🙂
          Ainsi, le « Grand Truc » s’est calmé et a changé brusquement de ton vis-à-vis de la France et en prétendant s’orienter vers un « agenda positif », demandant même à faire « ami-ami » !…
          Mais pour le Quai d’Orsay, il n’y aura pas d’apaisement réel avec la Turquie tant qu’elle restera dominée par le pouvoir actuel.

          • Mica X dit :

            Il achèterait peut-être même des Rafale s il le pouvait, en tout cas il a demandé à ses amis d’en positionner sur son territoires, preuve que la machine n’est pas si nule…
            Et il est bien content, lui, d’être débarrassé des F 35

          • aramis dit :

            je vous trouve bien optimiste sur le poids réel de notre Marine en Méditerranée. Quelques états sont entrain de s’y doter d’une escadre (Italie, Espagne, Turquie, voire Israel)où donc est la notre?
            Une paire de frégates, une paire de patouilleurs, un sous-marin à l’occasion et c’est tout.
            Le chef d’Etat-Major de la Marine parlait il n’y a pas si longtemps d’un besoin de 35 frégates. On doit approcher de la dizaine de bâtiments modernes fabriqués en 12 ou 15 ans.
            En bref je ne crois pas que quelques effets de com aient été d’une efficacité réelle. Les grognements mécontents de l’Oncle Sam si. Notre Oncle ne veut pas que le foutoir s’installe dans son empire il l’a fait savoir. Cela a suffit pour ramener le calme et « d’amicales » rencontres tous azimuts.

          • Alpha dit :

            @aramis
            Je ne vois pas en quoi je suis optimiste, ni même en quoi je fais état du poids de notre marine en Méditerranée…
            Au contraire, ce serait même vous qui paraissez pessimiste sur le coup…
            Tout ce que je constate, c’est que suite à divers incidents avec la Turquie, la France a envoyé quelques Rafale en Grèce et à Chypre, et a fait des exercices navals avec ces deux pays. Notez qu’il ne s’agit pas de parler de « nombre » mais plutôt de mettre l’accent sur la « volonté » . Résultat ? Erdogan s’est calmé.
            Quant au rôle que vous prêtez à l’Oncle Sam : Il en a mis du temps à « dénoncer » les provocations turques !!!

          • R2D2 dit :

            @Mica X

            Oui biensur, Erdogan est tellement content de s’en etre debarasse qu’il veut reintegrer le programme (article de 2021):

            Défense : Erdogan veut que la Turquie réintègre le programme F-35
            https://www.capital.fr/entreprises-marches/defense-erdogan-veut-que-la-turquie-reintegre-le-programme-f-35-1390943

            A ma connaissance il n’a pas demande a acquerir des Rafales, quelle suprise …

          • Mica X dit :

            Erdogan est intéressé par les techno qu il peut grappiller pour développer SES avions, la dinde, lorsque l on doit vraiment aller au feu sans vouloir être dépendant des USA….

          • aramis dit :

            @Alpha
            J’ai apparemment donné l’impression de dériver vers les rapports de force en Méditerranée.
            Voici pourquoi. Si les exercices navals avec Chypre, la Grèce et même je crois avec l’Egypte, ne me semblent pas avoir été décisifs dans le comportement ultérieur d’Erdogan, c’est qu’ils se sont déroulés sans « background ». Ah si ces exercices avaient eut lieu alors qu’une demi-douzaine de frégates françaises, à peu près autant de corvettes et de patrouilleurs avaient été au mouillage à Toulon, alors là, oui, le signal aurait été reçu 5/5 par Erdogan. Ce n’est pas le cas vous le savez bien.
            Dans la configuration ainsi décrite pensez vous que la marine turque se serait permis d’illuminer au radar de tir un de nos bâtiments?
            Et puis, comme toujours dans ce genre d’affaire, le reste de l’Europe aux abonnés absents.
            A part cela, vous avez raison, je suis politiquement pessimiste.

    • John dit :

      La Suisse n’aspire pas à faire partie d’une alliance.
      Etant Suisse, la seule chose que j’attends de l’Europe, c’est une collaboration respectueuse. Et ces derniers temps, l’UE se mêle de politique interne.
      Et en ce moment, les commentaires ici attaquant les soit-disant menaces américaines sont ridicules. En particulier quand l’UE est celle qui systématiquement menace la Suisse pour accepter ses conditions…

      • Ah Ca ! dit :

        Le socialisme européen que voulez-vous, c’est dans leurs gènes… Tout comme il était présent dans le sang d’Adolphe….

        Nous connaissons les résultats…

      • guillaume dit :

        Je ne comprend pas la.

        Vous ne voulez pas faire partie d une alliance mais vous signez un acte de vassalité. Car c est bien ce que vous avez fait en achetant le F35.

        Il faudra nous expliquer comment le F35 est vu chez vous comme un acte d independance, sachant que c est les americains qui decideront tous les matins si il peuvent decoller ou pas.

        Nous on se retrouve de facto, avec un etat vassal des etats unis a notre frontiere, forcemence cela fait moyen plaisir…
        C est triste surtout en fait.

        Mais si pour vous etre un vassal d un pays situe a 5000km c ets plus important que d etre en bonne entente avec vos voisins proches…
        Je ne comprend pas votre logique.

        • Eugene123 dit :

          C’est pourtant simple à comprendre, à la différence de l’UE, les USA n’exigent pas de la Suisse d’adopter ses lois, ses règles et d’accepter ses peuplades de désœuvrés en mal d’aides sociales!

          Et ce n’est pas les banlieues françaises laissées aux ordres des trafiquants de drogue, les milliers de voitures qui brûlent chaque année lors des fêtes du Nouvel An, les hordes de gilets jaunes qui détruisent tout sur leur passage et autre joyeuseté qui vont faire rêver les Suisses!

          • Pravda dit :

            La Suisse a aussi ses problèmes, ne rêvez pas, c’est partout pareil.
            https://www.20min.ch/fr/story/des-soldats-chantent-un-hymne-albanais-a-l-armee-433810933878
            Et comme partout les zelites ferment les yeux.

          • tata dit :

            C’est vrai que les US avec leurs BLM, leur théorie des 100 genres, et leurs 90 millions d’abonnée au bon alimentaire, leurs meurtre de masse cela fais rêver.
            Le problème c’est qu’en plus de la soumission financière au dollars et leur loi d’extra-territorialité vous allez ajouté soumission militaire et ca grave.
            L’UE c’est des casses couille, vous prêcher un converti mais vous pouvez l’envoyer chier quand vous voulez, pas les US vos banque en ont déjà fait les frais.
            A la rigueur, vous voulez pas du rafale je comprend prenez le typhoon alors ou F18 si pro-américain
            Mais prendre le F35 faut vraiment être à coté de la plaque, a quel moment l’armée suisse va elle faire des missions SEAD ???
            De plus la France doit elle vous laissez accès à son espace aérien en permanence sachant ce que les F35 sont susceptible de remonté comme info au US

          • John dit :

            @tata…
            Mais qu’est ce que vous parlez de soumission?
            Et quelle soumission au dollar?
            La monnaie est un moyen d’échange… Et d’ailleurs, les offres sont en franc suisse. Le franc suisse a une valeur élevée aujourd’hui, donc la Suisse signera un contrat en franc suisse afin de ne pas risquer des surcoûts dus au change.

            Pour les banques…
            1. ce sont des organismes privés. Ils ont agi dans l’illégalité, il est plus que normal qu’ils en paient leur conséquence. Il peut s’agir d’une entreprise suisse, mais au final, elle n’appartient qu’à ses actionnaires. Donc pas à moi.
            2. si vous croyez que les USA sont seuls à avoir attaqué les banques suisses, vous êtes dans l’erreur.
            La Suisse a aujourd’hui les mêmes accords avec l’Allemagne, la France et les USA concernant le secret bancaire, il n’existe plus pour quiconque à la citoyenneté dans un de ces pays, ou pour tout résident d’un de ces pays.

            Vous semblez vouloir de marchandage de tapis. Mais pouvez vous imaginer simplement que le processus de sélection a réellement été correct, expliquant pourquoi Dassault a participé, que Saab a dû se retirer faute de Gripen suffisamment prêt?
            En gros, ce que vous voulez, c’est une compétition tronquée? Vous avez bcp de clichés à balancer sur le F-35. Il a énormément de points sur lesquels il peut être critiqué car il a sa série de problèmes. Mais souvent, les « pro-Rafale » sur ce site régurgitent les mêmes clichés basés sur rien.

            Quant aux missions… La Suisse a eu des missions de guerre lors de la Seconde Guerre Mondiale. Lors de la bataille de France, de nombreux appareils allemands ont tenté de traverser le ciel suisse, et ont été abattus. (je vois rarement des Français mentionner que la Suisse a tenu sa part du « deal » en empêchant toute attaque sur la France via d’autres percées.
            Pour les missions potentielles à réaliser… Dans le cas d’un conflit à nos portes, ou de conflit potentiel, ce que la France devrait pourtant comprendre, c’est le concept de dissuasion…
            Avoir un appareil capable de réaliser toutes les missions du spectre est une forme de dissuasion. Et en cas de volonté d’attaquer la Suisse, il y a aura combinaison de moyens aériens et terrestres. Et pour protéger les troupes au sol, il y aura des systèmes anti-aériens à longue portée, et donc passant sur le territoire suisse. Donc oui, les missions SEAD existeraient dans un tel scénario.

            Est-ce improbable? Oui ! Mais c’est une assurance…
            Est-ce le meilleur choix?
            Je n’ai pas l’arrogance d’avoir la réponse sans connaître le contenu des offres. Seules ces offres permettraient de donner une réponse factuelle. Si on prend le Rafale, la seul info qu’on a, c’est que le Rafale a été proposé. Pour le reste, pas un mot de la part de Dassault ou la France.

        • aramis dit :

          vous signez un acte de vassalité…
          … Et personne d’autre en Europe n’a jamais signé d’actes de vassalité envers les USA?
          Quid de l’Allemagne par exemple? De l’Espagne, de l’Italie et de combien d’autres? je trouve injuste ce procès fait à la seule Suisse. Le comportement de la classe politique française face à l’Allemagne, comment le qualifier? Et puis qu’a donc fait, depuis 30 ou 40 ans, la susdite classe politique pour doter notre pays de l’armée dont il a besoin et rendre les discours sur la défense de notre continent crédibles?
          Faites un discours sur la vassalité de TOUTE l’Europe, là je vous suivrai. Mais le reprocher à la Suisse et à elle uniquement non franchement non.

          • Alpha dit :

            @aramis
            Vous ne devez pas suivre ce site très souvent…
            Là, on parle de la Suisse, car c’est d’actualité.
            Mais pour l’histoire des Caracal en Pologne, pareil ! Vassalité !
            Les Belges et le F-35 ? Idem !
            L’Allemagne et ses Poséidon ? La même chose…
            On continue ?
            Ce que l’on regrette ici, c’est qu’un pays européen (du continent, par l’organisation économique, hein…) choisisse systématiquement un produit américain alors que nous avons, ou que nous pourrions avoir, tout ce qu’il faut pour assurer notre défense en Europe !
            Alors allez y suivez nous !… 😉

          • John dit :

            @Alpha,
            Donc l’Allemagne, vassalité en achetant 5 appareils P-8 Poseidon…
            En gros, l’avantage est de ne pas dépenser des blindes en R&D… Et investir en R&D alors que les besoins français sont 200 fois (203.37 pour être précis) supérieurs à ceux de l’Allemagne.
            Mais quand la France achète 3 appareils AEW&C Hawkeye pour 2 milliards? Vassal?

        • John dit :

          Soit… Avez-vous la moindre preuve de ce que vous avancez?
          Et avez vous la moindre certitude que les autres appareils ne peuvent pas le faire?
          Pour info, il y a des mises-à-jour régulières des divers appareils. Il serait très facile de faire cela avec un appareil de Dassault, F-18 ou Eurofighter.
          De plus, si la Suisse se retrouvait en guerre, il y a plus de chance pour que ce soit avec ses voisins.

          Ensuite, du point de vue Suisse, les USA et l’UE c’est pareil. Ce sont deux fournisseurs qui sont sur pied d’égalité, et il n’y en a pas un qui est plus sûr que l’autre.

          Pour moi, les questions qui j’espère ont leur réponse dans l’appel d’offre c’est:
          – la capacité d’entretien réalisé à 100 % en Suiisse
          – l’accès au code source ainsi que la protection des données. Je sais qu’il y a eu des discussions à ce sujet, à voir ce qu’il en ressort.
          – le coût est théoriquement inférieur sur son cycle de vie. A l’achat, il l’est factuellement. Pour ce qui est de l’heure de vol, j’aimerais connaître les conditions contractuelles et si il y a un engagement de la part de LM.
          – les retombées industrielles de chaque fournisseur.

          Maintenant, en lisant votre commentaire, je ne peux m’êmpêcher de voir une grosse condescendance. En quoi l’achat du Rafale serait différent, en dehors du choix de nation?
          Votre idée de la vassalité est totalement absurde. Ce n’est qu’un avion de chasse…

          Et surtout, pour finir… Les voisins proches ont tendance à pleurnicher quant à l’ingérence européenne. Et là, vous voudriez utiliser cela contre un autre pays? En gros, vous semblez admettre que vous aimeriez que la Suisse soit vassale de l’UE? C’est bien ça?
          Le problème de l’UE sur ce point, c’est qu’officiellement, ils ne peuvent rien dire, car les USA sont votre allié. Ensuite, si vraiment vous voulez vous plaindre, allez déjà vous concentrer sur ceux qui font partie de l’UE et qui ont choisi le F-35.
          La Suisse ne fait partie d’aucune alliance. Elle a des accords commerciaux et politiques avec l’Europe, mais aussi les USA. La Suisse et l’UE travaillent ensemble afin d’avancer dans la bonne direction. C’est notamment le cas lorsque la Suisse a investi près de 23 milliards pour que le nord de l’Europe ait accès au sud de l’Europe très rapidement en train. Les tunnels de base du Lötschberg, Gothard, Ceneri, Simplon. Lorsque la Suisse participe à des programmes européens, elle est contributrice nette.
          Par contre l’UE tente de son côté de forcer la possibilité pour des entreprises roumaines à travailler à salaire roumain en Suisse… Détruisant ainsi l’économie suisse.
          Et cette volonté est très récente. La Suisse a bloqué les négociations d’un accord cadre à ce sujet car l’UE a des exigences qui ne correspondent pas à la Suisse. Si vous acceptez cela, c’est votre choix, vous avez voté pour l’UE.
          Nous ne voulons pas être membre de l’UE, nous cherchons à trouver des accords bénéficiant à tout le monde comme avec toute autre nation.
          Et l’UE exporte plus en Suisse qu’elle n’importe de Suisse. Donc elle est gagnante.

          Quand les Français moquaient la réaction belge suite à leur défaite à la Coupe de Monde 2018, au moins ils avaient un raisonnement qui tenait la route. Le vôtre par contre… Ramassis de clichés…

      • Korrigan dit :

        Oui vous avez raison mais soyons pragmatiques
        Nous n’avons pas besoin de votre espace aérien pour entraîner nos pilotes ce qui n’est pas votre cas donc pas d’appareil français ,pas d’espace aérien pour vos pilotes
        Les belges et les allemands ( surtout les verts ) équipés de F 35 seront ravis de vous accueillir dans leur espace aérien
        Pour ce qui est de l’accès aux satellites même mesure
        Cela s’appelle la souveraineté comme vous l’avez fait d’ailleurs en prenant l’avion de votre choix

        • Yannus dit :

          Entièrement d’accord avec vous.
          L’Allemagne sera certainement ravie que la police du ciel sera assurée par les F35 suisses, cela leur fournira une bonne excuse pour s’équiper provisoirement des F35 eux aussi.
          J’ai vraiment hâte de voir ça.

        • John dit :

          Mais si réellement tout ça était vrai, la France aurait dû mettre tout cela dans l’appel d’offre. Mauvais perdant…
          Pour l’accès au satellite, ça fait scandale en Suisse, soupçons de corruption même. Le coût pour le faible nombre d’image reçu est totalement absurde.
          Mais oui, vous pouvez retirer cela. Et aussi, pensez à stopper tout accord. Notamment les frontaliers travaillant en Suisse et payant leurs impôts en France…

          En réalité, vous êtes le cliché de ce qui ne va pas sur cette planète. Vous pleurnichez des USA qui mettent la pression. Mais vous aimeriez que la France en fasse de même. Donc selon votre point de vue, vous voudriez vassaliser certains pays.

          Lorsque la Suisse et la France font des accords, ils ne sont pas conditionnels au choix de l’avion de chasse. Et la France, en choisissant de vendre des images satellite à la Suisse fait un choix souverain. Argent contre images.
          Ce dont vous parlez n’est pas de la souveraineté, mais des enfantillages.

      • Yannus dit :

        La Suisse n’aspira pas à faire partie d’une alliance, sauf qu’il y a une légende urbaine en Suisse comme en Belgique du reste comme quoi la Suisse est entourée de pays amis et que pour assurer sa défense, la Suisse peut compter sur l’UE et l’OTAN.
        Sauf que si il y a un pays entouré d’amis et qui est assuré d’être défendu par l’UE, par l’OTAN et par la Suisse, ce n’est pas la Suisse, c’est la France. à moins que les Anglais et les USA décident d’envahir la France, la plus grande menace d’invasion pour la France ne peut venir que de l’Est de l’Europe et cela impose de passer par l’Allemagne et la Belgique, des ventre mous en matière de défense.
        Comme on le dit: qui tient les hauts, tient les bas et la Suisse, c’est les hauts de l’Europe.
        Donc, défendre la Suisse et donc les Suisses et défendre la France en Suisse n’est pas tout à fait la même chose.
        Par ailleurs, je pense au regard de l’état de l’armée allemande et de l’armée belge que la sécurité que ces deux armées procurent à la Suisse est toute relative, cela devrait amener le GSSA à réfléchir.
        Maintenant, s’il devait y avoir du grabuge en Europe, peut-être que, souveraineté ou pas, l’OTAN soit amenée à demander le recours des F35 suisses; surtout si on leur dit que la France ne participera qu’à cette condition; et là, nous verrons bien si vous êtes aussi souverains que vous prétendez l’être.

    • Wagdoox dit :

      Ils sont plus respectueux, c’est dire.

    • Ed dit :

      Alors pour dire des conneries tu es fort,entre mon pays et la France il y a de gros engagements que tu peux même pas imaginer vu ton cerveau de piaf,nos armées font énormément d’exercice terrestre et aérien et si c’est que de moi le rafale sans hésitation.A bon entendeur salut

  2. Philippe dit :

    L Europe avance . Difficilement mais elle avance: le choix n est pas encore finalisé.

  3. JETPHIL dit :

    Je gage que nous ne verrons guère les F35 suisses dans nos cieux, même s’ils entrent effectivement en service…

    • sepecat dit :

      On peut d’ailleurs légitimement se poser la question de savoir si la France doit participer à la protection de l’espace aérien suisse, comme elle le fait actuellement ainsi que d’autres pays frontaliers. Après tout, la Suisse se dotant de la merveille des merveilles faisant tout mieux que les autres, le pays devient de facto autonome pour sa surveillance.

      • Eugene123 dit :

        Comme tout bon mercenaire et celle qui pratique le plus vieux métier du monde, la France vend ses services, elle ne les offrent pas!

        • Royal Marine dit :

          @ Gégène le débile
          Je croyais que depuis le Moyen-Age c’était la Suisse qui fournissait des mercenaires au reste de l’Europe, et encore aujourd’hui au Pape…
          Quant à la concentration de putes au m2, en temps que paradis fiscal, comme l’a rappelé Biden juste avant d’aller à Genève, la Suisse surpasse n’importe quel pays au Monde…

        • olivier 15 dit :

          Après les putes et les mercenaires, la Suisse était pionnière dans d’autres domaines, aussi. Donc, vos leçons de vie et vos coms anti France, cher Eugène de Mes Rouleaux, vous pouvez vous les carrer. Tenez, petit lien en direct de chez vous: https://www.swissinfo.ch/fre/multimedia/toxicomanie_sc%C3%A8nes-ouvertes-de-la-drogue-%C3%A0-zurich/37770774

      • John dit :

        Arrêteu avec vos informations qui ont 10 ans.
        La Suisse est autonome pour la protection de son espace aérien. Ca fait longtemps qu’elle a élevé le niveau de protection… Il y a eu une période de transition, et maintenant elle le fait seule…Et en plus, vous croyez que la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Autriche le faisaient gratuitement?
        Si il y a un appareil douteux qui passe sur l’Allemagne en direction de la Suisse, l’Allemagne l’escortait sur la Suisse en dehors des horaires de permanence. Cela ne changeait rien aux autres pays qui envoyaient de toute manière des intercepteurs.

        Exemple typique d’une idée préconçue que vous ne remettez pas en question.

        • sepecat dit :

          Exemple typique du Suisse qui clame haut et fort sont indépendance mais s’en remet aux autres pour sa couverture. Si la Suisse était si autonome qu’elle veut bien nous le seriner, il y a longtemps qu’elle se serait doté des satellites dont elle a besoin et là, ne vous en déplaise, c’est bien auprès de la France qu’elle est venue quémander un droit d’accès. Bref, montez sur vos ergots si vous le souhaitez (même si de votre point de vue c’est l’apangage du Coq gaulois) mais de grâce évitez de nous sortir des discours du genre la Suisee lave plus blanc que blanc… Il y a belle lurette que la publicité est éventée.

        • jibet dit :

          Longtemps ? depuis seulement le 31 dec 2020 !
          Même avec votre légendaire ‘rapidité’ ça ne fait ‘que’ 6 mois !
          https://www.lefigaro.fr/flash-actu/la-police-du-ciel-suisse-bientot-operationnelle-24-heures-sur-24-20201229#:~:text=La%20Suisse%20disposera%20le%2031,dehors%20des%20heures%20de%20bureau.

          • PK dit :

            Et avec l’arrivée des F-35, elle risque de revenir au point de départ. Mais bon, elle pourra assurer sa couverture aérienne avec des simulateurs, puisqu’il paraît que ça fait partie des bons côtés du F-35. Au moins, le pilote suisse qui s’éjectera du simulateur aura moins de souci (à moins que le siège ne fonctionne vraiment ?)

        • albatros24 dit :

          Avec l’achat du Fail 35, l’autonomie (balbutiante) va virer à la peau de chagrin…comptez sur l’Oncle Sam pour vous envoyer des avions d’accompagnement car au final le Fail 35 n’est guère plus qu un mini AWACS (quand il ne pleut pas, ne neige pas, ne gèle pas, ne fait d’orage, et squ il n’est pas en maintenance )

      • Stéphane dit :

        Je ne sais pas si on participe encore à la police du ciel en Suisse, mais si c’est le cas, il faudrait tout arrêter immédiatement

      • MERCATOR dit :

        @sepecat

        Nombreuses activités organisées chaque année :

        – de campagnes de tir « MASA » (mesures actives de sûreté aérienne), au profit des forces suisses, permettant aux forces suisses de s’entraîner aux procédures de tir de haute précision air-air à partir d’hélicoptères, depuis la base aérienne 126 de Solenzara, en Corse ;

        – de campagnes de « vol en montagne », permettant d’entraîner et d’aguerrir des pilotes d’hélicoptères dans le cadre de la formation au vol en montagne ;

        – des échanges d’officiers pilotes français et suisses ;

        – de campagnes dites « Épervier », exercices conjoints de défense aérienne ;

        – des formations à la survie, des rencontres et des compétitions sportives (course militaire internationale de ski « la patrouille des glaciers ») ;

        – des échanges d’expertise entre les écoles d’instruction en haute montagne ;

        – des entraînements conjoints associant les troupes de montagne et les forces spéciales.

        Si la coopération franco-suisse concerne divers domaines, c’est bien dans le domaine aérien qu’elle est la plus aboutie.

        Lors de son audition, le général Jean-Louis Taquet, délégué aux relations extérieures de l’armée de l’air et de l’espace, a souligné que l’importance du partenariat liant la France et la Suisse dans le domaine aérien s’expliquait en partie par l’existence d’une frontière commune entre les deux pays. Ainsi, si la coopération bilatérale en ce domaine est centrée sur l’entraînement et l’instruction – ce qui constitue l’objet du premier accord bilatéral de 1997 – elle a rapidement évolué vers le domaine opérationnel.

        D’abord, les attentats du 11 septembre 2001 ont conduit à l’élaboration de procédures communes dans le domaine de la défense aérienne, débouchant sur les accords de 2004 et 2005. Aujourd’hui, en cas de menace d’origine aérienne, il est possible à avion de chasse français déployé pour l’intercepter de franchir la frontière et de pénétrer dans l’espace aérien suisse – et réciproquement – afin de poursuivre sa mission de police du ciel. La composante aérienne des forces suisses constitue un allié fiable de l’armée de l’air et de l’espace pour partager des données radar et les situations aériennes. En matière de police du ciel, la France et la Suisse procèdent ainsi à des échanges d’informations depuis les centres de détections et de contrôle et travaillent à la réactivité des chaînes de défense aérienne. Les deux forces aériennes pratiquent de nombreux exercices communs entre moyens de contrôle, chasseurs et hélicoptères qui concourent à la bonne préparation des équipages. À titre exemple, est organisé deux fois par an l’exercice de défense aérienne « Swatch », dans le cadre duquel des avions de chasse des deux pays sont déployés et survolent l’espace aérien du pays voisin, allant jusqu’à se poser sur une base aérienne de l’autre pays. De tels exercices ont d’ailleurs lieu avec l’ensemble de nos voisins, à l’instar des missions « Strange voyager » avec l’Allemagne, « Seihan » avec la Grande-Bretagne, « Champagne » avec la Belgique, « Rex » avec l’Espagne ou encore « Apex » avec l’Italie.

        En outre, des dispositifs permanents de sûreté aérienne (DSPA), authentiques bulles de sécurisation de la troisième dimension, sont mis en place en Suisse en étroite collaboration avec la partie française à l’occasion de manifestations importantes, comme lors du forum international de Genève des 17 et 18 décembre 2019. Les travaux en cours sur l’Air Situation Data Exchange (ASDE) seront poursuivis et intensifiés grâce aux nouvelles opportunités offertes par le nouvel accord, qui couvrira le domaine de la cyberdéfense pour la sécurité des échanges de pistes et d’informations.

        De manière plus générale, la coopération franco-suisse dans le domaine aérien prend également la forme de missions d’entraînement au ravitaillement en vol – à hauteur d’une quarantaine par an –, la Suisse ne disposant pas d’une telle capacité, mais aussi d’échanges de personnels et de l’association des forces aériennes suisses à l’exercice annuel national majeur de l’armée de l’air et de l’espace « Volfa ». Les Suisses apportent aussi des capacités d’instruction au domaine des vols en montagne au profit des équipages de recherche et de sauvetage (SAR). Bien que l’éclatement de l’épidémie de Covid-19 ait eu pour conséquence d’annuler un certain nombre de rencontres, 19 missions conjointes devaient avoir lieu en France en 2020, et 11 en Suisse, contre respectivement 15 et 12 l’année précédente.

        Ces dernières années, la relation franco-suisse a aussi été marquée, dans le domaine aérien, par les programmes Fomedec et Mentor de modernisation de la formation des pilotes de chasse. Avec le programme Fomedec, l’ensemble de la formation intermédiaire des pilotes est effectué sur la base aérienne de Cognac, au sein de l’école de pilotage de l’armée de l’air, sur des avions PC-21, acquis dans le cadre d’un contrat de location-vente auprès de l’industriel suisse Pilatus. Les 17 appareils ainsi acquis remplacent donc les 30 TB30 Epsilon et les 25 Alphajet jusqu’à présent mis en œuvre sur les bases de Cognac et de Tours. Huit pilotes instructeurs français se sont rendus en Suisse pour y être formés avant la livraison des premiers PC-21, intervenue à l’été 2018. Et depuis mars 2019, un instructeur suisse est accueilli sur la base de Cognac, pour une durée de trois ans. Avec le programme Mentor, Cognac deviendrait définitivement le pôle central de la formation des pilotes de chasse, puisque c’est sur la base que pourrait à l’avenir se dérouler la phase de formation actuellement conduite sur Alphajet à Cazaux. Toutefois, une telle évolution supposerait notamment l’acquisition de huit PC-21

      • Lamber dit :

        « légitimement se poser la question de savoir si la France doit participer à la protection de l’espace aérien suisse »???

        Mais quel commentaire débile! La France ne protège pas l’espace aérien des suisses mais tout simplement son propre territoire!

        Quand un avion inconnu se promène dans l’espace aérien français, avant d’intervenir on devrait lui poser la question si son objectif est de se rendre dans l’espace aérien suisse ou faire plus simple et se jeter sur la tour Eiffel ou sur le palais de l’Élysée???

        • sepecat dit :

          Il vous faudrait éviter de traiter les autres de débiles… La Suisse étant un pays enclavé elles est, de fait, dépendante de la surveillance amont dans le domaine aérien, surveillance effectuée par les pays riverains. Alors, si vous pensez être détenteur de la Vérité vraie en la matière, libre à vous, cependant vous avez encore du chemin à parcourir. Quant à poser la question à un appareil se promenant en France de savoir quelle est sa destination et si par hasard ce ne serait pas la Suisse, cela en dit long sur votre degré de connaissance en matière de Défense Aérienne.

          • John dit :

            Ca s’appelle la collaboration. Vous voulez faire une hiérarchie qui n’existe pas…
            Pleurnichez auprès de vos alliés concernant leurs choix d’avion.
            La Suisse n’a pas d’alliance militaire, et elle l’a toujours précisé officiellement.
            Les pleurnicheries de la France sont plus pathétiques qu’autre chose. Pour la problématique du choix du F-35 et du contenu de l’offre, c’est une question helvético-suisse qui concerne la politique suisse, et pas la politique étrangère.
            La France a fait son offre, elle a perdu. Ça s’appelle un appel d’offre. Vous ne semblez pas comprendre cela dans un pays de politique de marchandage de tapis. Mais la France a accepté les termes de l’appel d’offre…

    • Loufi dit :

      Oui y en marre d’être constamment à 4 et d’en redemander. A quand des sanstions ! Plus de coopération, plus de formation, fermeture de notre espace aérien, qu’ils nous remboursent les Pilatus, que ruag, jean gallay et autres sous traitant soient interdit d’utilisation par des entre prises fr !

      • Eugene123 dit :

        Pour demander le remboursement des Pilatus, encore faudrait-il que la France les ait acheté… Ce qui n’est pas le cas!

        La France loue les Pilatus et pas à la Suisse mais à une entreprise privée,anglaise je crois!

        • Sorensen dit :

          Exact. L’Espagne a acheté des PC-21.

        • Alpha dit :

          @Eugène123
          @Sorensen
          Revoyez le contrat FOMEDEC, car c’est un petit peu plus compliqué que ce que vous affirmez : Le 30 décembre 2016, le Ministère français de la Défense et Pilatus ont signé un contrat, dont le montant n’a pas été précisé, concernant la vente de 17 avions d’entraînement avancé PC-21 au profit de l’armée de l’Air française. Puis, un contrat d’une durée de 11 ans a été signé avec l’entreprise britannique Babcock Mission Critical Services France (BMCSF) et Dassault Aviation, auxquels les avions ont été rétrocédés, et qui après création d’une co-entreprise seront chargés de les mettre en oeuvre et d’assurer le soutien technique auprès des aviateurs français.
          Outre les avions, la Suisse a fourni aussi les simulateurs de vol (Full Mission Simulator), les simulateurs de vol simplifiés (Part Task Trainer, PTT), et des simulateurs d’éjection.
          De son côté, la Co-entreprise Babcock / Dassault, « F-Air 21 » fournit également des moyens de formation informatique (Computer Based trainer, CBT), des systèmes de préparation de mission et de restitution de mission (SPRM), et des bâtiments abritant les outils de simulation.
          Pour faire simple : Les PC-21 sont en location-vente chez « F-Air 21 ». Mais déjà en janvier 2020, l’Adae en a acquis 2 exemplaires (possiblement en profitant de l’opportunité d’un budget devenu disponible par le retard d’un autre programme… ). Et donc à terme, TOUS les PC-21 appartiendront à l’Adae, la société « F-Air 21 » n’assurant plus que la mise en œuvre, le soutien, etc.
          Comment il dit déjà le @Sorensen ?
          Sous diplômé huileux ???… Visiblement tous les deux, vous en êtes … 😉

        • John dit :

          Et si vous voulez jouer à cela, on en parle des
          – CHF 100 millions pour 15 images satellite par jour
          – PGM Hécate II
          – Hélicos Cougar et Super Puma et leur modernisation
          – CHF 155 millions avec Thales pour le système de surveillance de l’espace aérien
          – Renouvellement des télécommunications de l’armée – Thales – contrat de CHF 600 millions, partagés entre Elbit Ruag et Thales.
          – 1x Falcon 900 Ex

      • John dit :

        Quel abrutisme….
        La Suisse n’a jamais vendu de Pilatus.
        Il s’agit de l’entreprise privée Pilatus. La Suisse n’est pas comme la France à utiliser l’argent public pour le rôle de commercial des entreprises de la défense.
        La France a choisi le PC-21 parce que c’est le meilleur choix, en particulier pour le coût négligeable comparé à tous les autres…
        Vous êtes vraiment un beau mauvais perdant…

    • blondin dit :

      ça va surement être le cas, avec les 131 jours/an de maintenance, peu d’avions et beaucoup de simulateur, les habitants qui sont proche des bases aériennes vont être moins gêné qu’auparavant. Remarquez qu’en cette périodes covid, avec confinement… les pilotes suisse vont pouvoir télétravailler ! ils pensent à tout chez LM, ils sont vraiment fort !!

  4. Bdhy dit :

    Doté du même matériel, la Suisse pourra toujours faire un grand nombre d’exercices conjoints avec la Belgique … sur simulateur !
    (çà évitera de se faire intercepté au dessus de la France)

    • PicNicDouille Cémoi Landouille dit :

      le simulateur F35 n’est pas disponnible à cette date! alors que celui du Rafale + un avion (don j’ai oublié le nom) d’entrainement qui reporduit une partie du rafale est disponnible.
      Après les suisses font leur choix, je ne veux pas prendre partie. MAis qu’ils n’oublient pas qu’ils se sont déjà fait avoir avec les F18 que boing disait plus petit que la rálité, résultat les suisses ont du lancer des travaux à grand frais dans leur bunkers dans lequels ils planquents leurs avion.

      Après le F35 est un peu overkill pour le besoins suises selon moi… peut être même le rafale… mais les militaires suisses préfèrent le rafale, donc…

      • Eugene123 dit :

        Quand les Suisses ont acheté les FA18 en 1993, le fabricant du FA18 n’était pas Boeing mais Mc Donald Douglas à St-Louis, Missouri !

      • John dit :

        C’est quoi ces histoires?
        Vous confondez avec les trains Alstom trop larges pour les quais de la SNCF je pense.
        Petit rappel de la procédure peut-‘être?
        Le F/A-18 A/B entra en service en 1983.
        Le F/A-18 C/D entra en service en 1987.
        La Suisse sélectionna le F/A-18 C/D en 1988, la commande fut passée pour une livraison dès 1996 à 1999.
        D’après vous, la Suisse ne connaissait pas les dimensions de l’appareil? Mais comment on l’a sélectionné alors? Le choix était volontaire. Les données existaient, et la Suisse a TESTE les F-18 ainsi que ses compétiteurs. C’est un choix stratégique. Oui, il y a eu des frais. Et ceux-ci ont été pris en compte dans l’évaluation.
        Et pour info, un nouvel appareil signifie des travaux. Il faut adapter les infrastructures existantes, peu importe lequel.
        La France vient de construire de nouvelles infrastructures pour les véhicules du programme Scorpion. Pourtant, la France réduit la taille de son armée, pourquoi ne pas utiliser les anciennes infrastructures? Parce qu’elles ne sont pas adaptées, et elles sont vétustes.
        Est-ce que la France aurait dû choisir des véhicules correspondant à des infrastructures vétustes? Quelle absurdité.

        C’est comme si je vous disais que la France a été piégée par Dassault avec le Rafale, du coup elle a dû construire le Porte-avion Charles de Gaulle parce que les autres étaient trop petits.

        Quant à la préférence du Rafale… Qu’en savez vous? Qu’en savez-vous? Autant que Domenech avant le match contre la Suisse, c’est-à-dire 1’000’000 / 10 comme note pour l’arrogance et la condescendance. Et 0 en analyse.

        Pour le simulateur, c’est quoi cette soit-disant indisponibilité.
        Vous pensez que les pilotes, du jour au lendemain ils se retrouvent dans le F-35 sans avoir appris à le voler sur simulateur? D’autant plus que ce sont des mono-places.
        Et vous savez ce qu’ils font ces simulateurs? Ils peuvent être utilisés pour des simulations en réseau. C’est-à dire faire de vraies manœuvres entre alliés et apprendre à travailler ensemble.
        Et les pilotes suisses ont donc testé le F-35 de cette manière entre autres, sur les simulateurs. A moins qu’ils aient halluciné.

        P.S.
        Oubliez pas les Mirage III de Dassault qui ont été bcp plus chers que prévus…
        La Suisse avait eu des avions relativement petits en taille et a fait un choix…

        • Royal Marine dit :

          Le Charles de gaulle a été construit en remplacement des Foch et Clémenceau devenus trop vieux… Et qui ont supporté tous les essais du Rafale pendant près de dix ans…
          Quant au simulateur du F 35… C’est bien un des problèmes de cette trapanelle… Monoplace inachevé, sans simulateur existant, mais tous les deux « promis » par LM… On est rassuré! Combien de promesses tenues par LM depuis le F 104? Comme le canon du F 35, dont les problèmes ont été réglés… « Il vaut mieux éviter de s’en servir »…
          Bravo John! Vous êtes cocu! Souriez pour la photo…

        • PicNicDouille Cémoi Landouille dit :

          comme je l’ai dis, je ne veux pas prendre partie, si les suisses veulent du F35, c leur droit.
          Concernant le simulateur F35, c’est quelque part ici https://www.forbes.com/sites/davidaxe/2021/02/25/after-20-years-the-f-35-stealth-fighter-is-still-stuck-in-testing/
          pour le reste je vous laisse chercher…

        • JETPHIL dit :

          « Oubliez pas les Mirage III de Dassault qui ont été bcp plus chers que prévus… »
          Et pourquoi l’ont-ils été ? Pas à cause de l’avion lui-même, en tout cas, mais plutôt des nombreuses modifications voulues par le client et de leur mise au point, qui ont fait exploser le budget (parmi lesquelles le Radar Hughes TARAN-18 à la place du Cyrano, le train avant, les canons de 30 mm suisses, les fusées JATO…), ce qui a provoqué le scandale que l’on sait.

        • Alpha dit :

          @John
          « Oubliez pas les Mirage III de Dassault qui ont été bcp plus chers que prévus… »
          Pop, pop, pop !… Soyez précis, car on pourrait croire que c’est Dassault qui vous l’a fait à l’envers ce coup là ! Petit malhonnête !…
          Les crédit suisses étaient prévus pour l’achat de 100 Mirage IIIC. Dassault a fait une offre qui rentrait dans le budget helvète.
          Mais certains « experts » de chez vous (surement les mêmes qui ont sélectionné le F-35… 😉 ) ont voulu faire des modifications, nombreuses et onéreuses, dont l’intégration de beaucoup de systèmes US, et certaines structurelles sur la cellule de « C » que l’avionneur français leur a livré pour tests et modifications. Résultat des courses ? Au final, dépassement de budget de + 60 % et rapports, commissions d’enquêtes, licenciements et démissions de plusieurs hauts responsables politiques et militaires, etc.
          Je sais pas pourquoi, mais j’ai tendance à croire que l’histoire va se répéter… 🙂

          • PK dit :

            Remarquez que si les Suisses proposent leur propre canon pour le F-35, il tirera peut-être droit celui-ci ?

        • Bino dit :

          Pour info, le simulateur Rafale fonctionne lui aussi en réseau. Cf la vidéo YT de ATE Chuet ancien pilote de Rafale. Que le simulateur ait un autocollant « Next Generation » ou pas, ça ne change pas le fait que rien ne remplace des heures de vol réels quand on veut des pilotes de chasse de qualité.
          Je n’ai pas appris la conduite sur simulateur. On a totalement les technos pour faire des simulateurs de conduite pour le permis, pourquoi utiliser de très chères voitures (+carburant +le formateur) ? Parce que les simulateurs ne reproduiront jamais parfaitement la réalité et pour les pilotes de chasse c’est essentiel de bien se repérer dans l’espace.
          Les simulateurs sont intéressant pour travailler rapidement des tactiques mais rien ne remplace le réel selon moi.

        • Keep cool dit :

          Si être arrogants c’est de lire la presse Suisse, alors les français sont arrogants (en France cela s’appelle plutôt de la naïveté)…

          Quand au coût des MIII les suisses ne peuvent s’en prendre qu’à eux même, c’est eux qui ont voulu remplace toutes l’électronique ainsi que les missiles par du matériel américains d’ou le léger surcoût…
          Si l’on suit votre logique dans 15 ans vous allez nous reprocher l’achat du F35.

          Il faut reconnaitre quand même que vous avez fait fort. Vous avez acheté un avion dont le standard n’existe pas encore, alors que vous avez refusé la participation de la version E du Gripen.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Oubliez pas les Mirage III de Dassault qui ont été bcp plus chers que prévus… » Par contre précisez que si les Mirage III ont été plus cher c’est parce que vous avez voulu un S.N.A. (système de navigation et d’attaque) américain de la firme Hughes L’intégration du radar TARAN capable de guider les missiles air-air « Falcon fut longue et …………….couteuse! Cela, allié à la fabrication sous licence en Suisse du Mirage généra ce « surcoût » ( de 576 millions de francs suisse de l’époque) qui provoqua même un scandale en Suisse qui valut les démissions du commandant de la troupe d’aviation le divisionnaire Primault, du chef d’état major le commandant Annasohn et qui couta sa carrière politique u conseiller fédéral Chaudet qui ne se représenta pas à sa réélection.

      • Lamber dit :

        Le « + un avion (don j’ai oublié le nom) d’entrainement qui reporduit une partie du rafale est disponnible. » a un nom… Il s’agit du Pilatus PC-21, un avion… suisse.

        Amusant non?

    • Carin dit :

      J’imagine bien le gueule du partage du centre d’écoute américain en suisse….
      De plus, depuis le début de cette triste histoire vous nous balancez à la figure, votre entière autonomie de choix, pour finir par déclarer que votre pays entièrement autonome a les 2 plus gros centre d’espionnage américains sur son sol… un seul mot … LOLLLL.

  5. Eugene123 dit :

    A toute fin utile, il est intéressant de préciser que, comme en France, le 99% de médias suisses sont de gauche et par définition pour la suppression de l’armée. Le journal » Le Temps » cité dans l’article est le pire de tous, il publie à longueur d’année des articles pour que la Suisse devienne membre de l’UE, pour critiquer l’économie en général (le méchant capital) et tout ce qui ferait penser à un « truc » de droite comme l’armée, pour faire la promotion des LGBT (et au Temps, on en est plus à l’acronyme LGBT, c’est LGBTQ+ truc machin, histoire de prendre en compte même les mecs qui voient leur vie sexuelle avec une mouche)…

    Alors franchement, extrapoler des discours de journaleux que l’ensemble des Suisses sont contre le F35, c’est voir la réalité dans un miroir déformant!

    • Netchaiev dit :

      C’est pas ce qui est écrit dans l’article

    • Paul Sernine dit :

      N’en jetez plus, on a bien compris qui vous étiez !

      • Antonio Samaranche dit :

        Eugène la partie sur l’aviation oui, mais on n’a pas besoin d’en savoir plus sur celui se passe dans votre tête et vos combats interieurs. C’est complètement hors sujet. Merci.

        • Paul Sernine dit :

          on sent bien le mec (absent des débats sur Opex jusqu’à présent) qui en profite pour balancer discrètement des discours bien moisis (et qui n’ont rien à voir avec le F35, le Rafale, l’EF2000 ou le F18 SH. Honnêtement, si j’ai bel et bien un avis sur le choix des Suisses, je ne me permettrais pas de l’élargir comme cela à autre chose : LGBTQ+ dans un premier temps, « journaleux » dans un second temps… et bientôt on aura droit à quoi ?

    • Sorensen dit :

      Oui, c’était amusant de voir les Français supposer que le Rafale avait la moindre chance et de ne pas comprendre ce qu’il se passe. Il sont un peu niais, et très gnééééééé.

      • Vinz dit :

        Dit l’apatride.

      • Czar dit :

        et vu que tu l’es toi zôssi, ton tropisme de putaboche-née n’ayant aucune valeur juridique ni d’autre effet que de voir ta famille bénéficier de génération en génération d’une coupe de cheveux ‘bien dégagée sur le dessus et les côtés’, l’augure péteux se trouve confirmé

        « et c’est ainsi qu’Allah est grand. »

      • sepecat dit :

        Sur ce point, on peut retourner le compliment aux Suisses car croire les US quant ils leur disent qu’ils seront maîtres des données de l’appareil est d’une niaiserie abyssale… Eux aussi auraient dû comprendre ce qui se passe d’autant plus que les Belges ont déjà commencé à réaliser qu’ils n’obtiendraient que beaucoup moins de LM que ce qu’on leur avait déclaré comme acquis. Même les british, pourtant copains copains avec les US et à leur botte depuis belle lurette se sont fait berner sur le programme F35, payant plus pour avoir un accès élargi et se voyant opposer une fin de non recevoir ensuite. Alors, si vous considérez que les Français sont des niais, cela vous aide probablement à passer une bonne journée mais les faits vous contredisent dans les grandes largeurs.

        • Sorensen dit :

          Super, l’on imagine la valeur ajoutée des données générées lors des patrouilles des futurs F-35 dans le ciel Suisse. Ou que ce retour de données s’ils existent n’est pas soumis à un accord qui ne concerne pas le peuple. Ce n’est pas comme-ci tout ce que l’on utilise de technologies américaines ne faisaient déjà pas le boulot.

      • Alpha dit :

        @Sorensen
        Décidemment mon pauvre ami, ta bêtise est sans fond. Ton post n’a d’autre but que de te faire plaisir, non ? (Tu sais que l’onanisme est condamné par l’Eglise ? Bouh ! Vilain !)
        Car les Français, çà fait bien longtemps qu’ils ont compris ce qui se passe ! La preuve en est, les commentaires postés sur ce site depuis ce choix suisse ! Et bien avant encore lors du choix des sous-marins australiens, ou encore des Rafale indiens,…
        On sait très bien qui est à la manouvre, qui sont les complices, et pourquoi …

        • Sorensen dit :

          Je ne suis pas chrétien.
          Les extraterrestres?

          • Alpha dit :

            -« Je ne suis pas chrétien. »
            Ah !… Crétin sans doute ? Ca reste la même étymologie
            Ceci dit, et me souvenant de certains de tes coms, l’onanisme est aussi interdit par la Torah, mon « Raccourci » … 😉
            D’ailleurs, sais tu d’où vient ce mot « onanisme » ? … Vite ! Vite ! Au secours Wikipédia !
            -« Les extraterrestres? »
            Petits Gris ? Sauriens ? Sois précis…

    • Czar dit :

      oui voilà, bouffon, ceux qui veulent autre chose que la dinde volante sont des punks à chien qui veulent dissoudre l’armée en l’empêchant de faire la guerre sur simulateur, ce qui permettra à tous les joueurs d’arcane d’envisager une carrière de pilote

      accessoirement, la Chouize doit être peuplée de punks à chien car hormis une réaction de veau du genre « nan mé cé dé auficiel ki on décidé donc cé bon » tous vont dnas le même sens.

    • JC dit :

      Avant d’écrire vos âneries vous auriez dû consulter ce site :
      https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/PPA

      • fabrice dit :

        Bonjour JC
        J’ai l »impression que vous êtes dans d’anciens schémas Gauche/Droite.
        Aux USA et même en France les riches sont aujourd’hui divisés avec l’apparition des Bobos Bourgeois-Bohémes, toute cette classe de gens riches voir très riches qui sont sur le plan des valeurs proclamées de gauche. Vous avez l’apparition aussi de la « Droite populaire », des gens de classe moyenne ou en voie de déclassement qui sont à Droite sur le plan des valeurs.
        En gros la Gauche réunit les suffrages des nouveaux riches, des bobos, des immigrés, des « colored » et de tous les grandement aidés socialement. La Droite réunit les riches traditionnels et la classe moyenne voire ouvrière ainsi que les « locaux » (les « Blancs »).
        La presse est très largement bobo, parisienne, LGBT, pro immigrée, pro écologique…

    • Courmaceul dit :

      « c’est LGBTQ+ truc machin » Bien sûr et le F 35 est hétérosexuel, ça tombe bien ! Z’avez pris votre billet d’avion pour Washington ? La Chambre des Représentants vous attend !

    • sepecat dit :

      Attendons de voir ce que ces mêmes Suisses « bon teint » (puisque les journaleux ne semblent avoir grâce à vos yeux) diront à propos de cette acquisition si votation il y a. Vu le score étriqué de la dernière en date, pas sûr que lesdits Suisses approuvent en masse. Mais bien entendu, s’ils votent contre, ils auront été manipulés par les affreux pisse lignes que vous citez.

    • albatros24 dit :

      Eugène, préparez votre chéquier de francs suisses car l’addition va être salée pour votre Gouvernement et donc vous comme contribuable
      Car le Pingouin (le Fail 35) n’est toujours pas opérationnel à ce jour, même s il vole miracle.
      Et ce n’est pas demain la veille qu il le sera, si on en crois lmes journaux US (à moins qu ils ne soient eux aussi de gauche et anti militaristes ?)
      Mais ce n’est pas grave, gaspiller du pognon, avec les stocks d’or et de diams des dictatures du monde entier (et du passé) la Suiisse peut largement se le permettre.

    • John dit :

      Ce n’est absolument pas le cas…C’est le commentaire typique d’un gars de droite qui se victimise… La Suisse a voté à 50/50 pour l’achat du nouvel appareil. Et les médias suisses ont eu des débats de qualité, comme souvent lorsqu’il y a des votations, afin de donner les informations nécessaires à la prise de décision.
      Le journal Le Temps est le seul vrai journal romand, avec des journalistes qui font un travail de journaliste. Tout le reste? C’est juste des brèves AFP…
      Le sujet des relations Suisse-UE est un sujet très présent à cause des votations suisses entre autres qui remettent potentiellement en question certains accords. Mais surtout sur la discussion de l’accord cadre.
      Le journal Le Temps a un nombre important de chroniqueur qui donnent leur opinion. Ce ne sont pas des journalistes en général. Et c’est bien précisé que ce n’est pas un article mais un éditorial ou une opinion. Voici ce que Le Temps écrit à ce sujet « Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps. »
      Oui, la gauche voudrait adhérer à l’UE parce qu’elle considère que la Suisse subit les décisions de l’UE sans pouvoir prendre part au processus de décision.
      Le Temps met en avant tout l’éventail d’opinions à ce sujet. Exemples?
      https://www.letemps.ch/opinions/lunion-europeenne-un-epouvantail-lopinion-publique-suisse
      https://www.letemps.ch/suisse/plans-plr-faitieres-economiques-ludc-laccordcadre-lue
      Hé oui, la droite suisse soutenait un accord cadre et des relations saines avec l’UE. L’extrême droite fait du populisme et rejetant par principe, avant même la fin des négociations. Lorsque Le Temps parle de l’échec de l’accord cadre et de certaines incertitudes, ce sont des faits. Le Temps met en avant les conséquences prévisibles d’un échec, et aussi les problématiques d’ingérence européenne.
      Et ne pas arriver à un accord est un échec. Des années de discussion
      https://www.letemps.ch/suisse/lue-veutelle-desarmer-suisse

      Quelle promotion des sexualités qui divergent de la vôtre?
      En discuter est un problème? Faire des articles concernant la Tchétchénie où ces personnes sont emprisonnées? Ou encore les problématiques réelles de discrimination…

      Pour le F-35 …
      https://www.rts.ch/info/suisse/12315560-les-reactions-pleuvent-apres-le-choix-de-lavion-de-combat-americain-f35-par-le-conseil-federal.html
      Article très très factuel, et qui explique clairement les opinions des uns et des autres.
      ..
      Vous pouvez critiquer les Français qui sont complotistes à souhait, même leurs journalistes. Mais le journal Le Temps fait un vrai travail de journalisme.

      • Eugene123 dit :

        Le Temps est le seul vrai journal pour les membres du parti socialiste tendance « gauche caviar », pro-UE, pro suppression de l’armée suisse… John, tu ne fais que confirmer ce que j’ai écrit précédemment et sur lequel tu t’es empressé de ne pas réagir: Tu es simplement un de ces « gauchistes » qui fait semblant de se préoccuper de la chose militaire pour mieux la torpiller.

        Tu ne serais pas, par hasard, le député socialiste jurassien Pierre-Alain Fridez, qui joue au grand spécialiste de la chose militaire dans les médias suisses, qui propose d’acheter une brouette italienne plutôt qu’un vrai avion de chasse puis qui annonce que les jets sont dépassés et qu’il faut des drones… pour au final voter systématiquement NON dès qu’il s’agit de dépenser 1 centime pour l’armée ne serait-ce que pour renouveler la gamelle de la troupe?

      • ScopeWizard dit :

        Mais quel « complotisme » encore ?

        Mais c’ est quoi ce Terme fourre-tout que vous nous servez à toutes les sauces qui à lui seul est censé dissuader de toute remise en cause ou contestation de telle ou telle vérité « officielle » , ou prétendument présentée comme ne pouvant être que la seule et unique vérité par rapport à une seule et unique réalité , trop souvent elle-même appréhendée dans ses diverses dimensions selon un ou deux aspects quand tant d’ autres existent et peuvent avoir une importance équivalente………….

        Ce n’ est certainement pas avec des ficelles d’ éléments de langage aussi grosses que vous avez une chance de parvenir à vos fins ; n’ y comptez pas .

        Certains parlent de « zone interdite » ou quelque expression au sens similaire , et je vois très bien ce qu’ ils entendent par-là .

    • Julien dit :

      “Comme en France 99% des médias sont de gauche”
      Plus c’est gros, les mensonges, plus ça passe hein?!

      • Czar dit :

        tu as raison c’est faux on est plus proche des 100% que des 99.

      • PK dit :

        C’est vrai : c’est faux. Mais un sondage il y a quelques années donnaient les journalistes votant à gauche ou l’extrême-gauche à 94,5%.

        Ce qui en dit long…

  6. philbeau dit :

    L’histoire n’est pas finie , et il vaut mieux attendre la suite des évènements , la partie française n’étant pas la seule froissée par le déroulé des faits tel que l’a imposé le gouvernement de Berne , et singulièrement la ministre Amherd dont le rôle pivot sera intéressant à connaître . Mais il est certain que s’il n ‘y a pas de pondération , par la représentation démocratique , dans ce dossier assez extravagant et pour tout dire peu en faveur de la Suisse vis à vis de ses voisins , il n’y a aucune raison de lui concéder des avantages de quelque sorte que ce soit . Il y en a en Suisse qui développent une mentalité d’assiégés , ils ont tord d e croire pouvoir vivre sans des comportements de bon voisinage , indispensable pour ce petit pays enclavé .

    • Netchaiev dit :

      L’histoire n’est pas finie, mais un peu quand même.
      Au delà du psychodrame de politique intérieure helvète à propos du renouvellement de leurs zincs, le vrai enjeu réside dans le fait que dans le cadre d’un appel d’offre émanant d’un pays réputé pour sa neutralité et son sérieux, c’est le F35 qui gagne.
      Alors, on peut toujours ergoter sur le fait que LM a probablement biaisé sa proposition, mais au delà des détails, on retiendra qu’ils ont gagné. Et ça, ça va beaucoup peser quand d’autres pays vont vouloir renouveler leurs flottes dans un avenir plus ou moins proche…

      • Vinz dit :

        Le sérieux suisse en cette matière est partie aux oubliettes avec la rocambolesques histoire du Gripen, mais on peut toujours se raccrocher aux mythes?

    • Dniepr & Garonne dit :

      Je pense que les deux perdant sont le SCAF et le F18. Si la Suisse prend le F35, la Finlande le F35, alors l’Allemagne ne voudra pas etre le dernier et unique client du F18. Par conséquence, l’Allemagne fera le choix du F35 à la place du F18 et mettra un terme au SCAF.

      • John dit :

        QUEL RAPPORT AVEC LE SCAF?
        Je lis des dizaines de commentaires à ce sujet… La Suisse cherche un successeur au F-18 pour 2030, jusqu’en 2060/2070.
        Si la Suisse choisissait le Rafale, à aucun moment elle ne s’engagerait sur un appareil dont elle aura besoin au plus tôt dans 40 ans, probablement 50.
        Si la Suisse remplace son chasseur suivant en 2060 – 2070, le NGF aura déjà 20 – 30 ans de service. Dans l’idéal, j’espère que le choix ira pour un avion plus moderne.

        Et quel rapport avec l’Allemagne?
        L’Allemagne cherche un remplaçant pour son Tornado actuellement. La mission d’attaque est reprise par la nouvelle commande d’Eurofighter.
        L’Allemagne prendrait des F-18 pour la guerre électronique car c’est l’avion de chasse ayant le plus de capacités à ce niveau. Et pour la mission nucléaire, le F-18 n’est pas un mauvais choix. Et ça veut dire quoi être l’unique client du F-18? Il n’y en a pas d’autres? Et en quoi cet élément est pertinent?
        MAIS le SCAF, c’est dans l’optique de remplacer les Eurofighter !

        Vous cherchez à interpréter des choses, mais vous le faites bien de travers

        • Royal Marine dit :

          L’Eurofighter remplaçant du Tornado? Laissez moi rire…
          Il y aurait eu une chance si la Suisse avait choisi la Foufounette… Mais lancer une nouvelle version d’un avion non prévu pour évoluer, en petite quantité… Et qui doit remplacer dans ses missions un véritable camion à bombes, alors qu’il ne possède qu’un nombre de points d’emports très limités…
          Vous vous faites enfler par n’importe qui et n’importe quoi, et n’y connaissez vraiment rien!
          Pôôôvre John…

        • Alpha dit :

          @John
          « La mission d’attaque est reprise par la nouvelle commande d’Eurofighter. »
          Non, du tout !…
          Les Typhoon « Quatriga » commandés dernièrement sont censés remplacer d’abord les plus anciens Eurofighter de la tranche 1 de la flotte allemande qui ne sont que d’une utilisation opérationnelle limitée. Leur vocation est d’abord air/air, même si cette nouvelle version aura -enfin- des capacités air/sol intéressantes.
          Mais le vrai remplaçant des Tornado allemands est bien entendu, le F/A-18 SH, de par sa capacité à embarquer la bombe B-61 pour la version IDS, et le F/A-18 « Growler » pour remplacer la version ECR…

      • GHOST dit :

        Non.. Le gouvenement (et le Parlement ?) en Allemagne ont fait le choix du F-18 et même mieux ? le contrat avec Boieng est dèjà signé depuis des mois.
        L´Allemagne a signée pour deux versions du F-18.. c´est pour pouvoir faire usage des bombes atomiques. Le F-35 avait été rejetté en Allemagne depuis longtemps.

      • Lamber dit :

        Le SCAF est déjà enterré… Les députés allemands sont opposés au financement du projet!

        • JETPHIL dit :

          Pas tout à fait… Allez donc lire ceci, pour mieux comprendre ce qu’il se passe. Ou du moins, ce qui est sans doute entrain de se tramer : https://www.meta-defense.fr/2021/07/02/pourquoi-la-cooperation-europeenne-echoue-t-elle-si-souvent/
          En gros, en plus du financement voté par le bundestag pour la 1ère phase, celui-ci a ajouté une ligne supplémentaire d’un peu plus d’1 Md€ pour « financer la transformation de l’industrie allemande et les capacités insuffisamment prises en compte par le programme SCAF ». Ce qui pourrait vraisemblablement permettre des capacités propres, mais aussi et surtout de faire cavalier seul le moment venu… Nos décideurs feraient bien de se souvenir des sous-marins S80…

        • Alpha dit :

          @Lamber
          Vous, vous avez l’air d’être un bon ! Une sorte de @Thierry, avec des commentaires brefs, mais tout aussi cons !!! 🙂
          Le Bundestag a justement voté il y a quelques jours le financement de la partie 1B de conception du démonstrateur et 2 de conception du démonstrateur SCAF/NGF !
          Faut vous renseigner mon vieux …

    • sepecat dit :

      Tout à fait d’accord avec votre analyse. Il n’y a pas que la France, en effet, qui puisse trouver matière à ne pas apprécier la façon don tles Suisses ont traité le dossier et la mentalité « nous on a raison, les autres ont tort » que développent certains Suisses, et qu’ils prêtent d’ailleurs volontiers à leurs voisins, n’est pas tenable sur le long terme. La Suisse peut toujours se gargariser de ceci ou de cela, comme le font à peu près tous les pays sur cette planète, mais il n’en reste pas moins qu’elle est plus dépendante qu’elle ne le pense de l’extérieur, notamment pour la défense de son espace aérien. L’autarcie pour la Suisse est certes une idée séduisante mais elles ne tient pas dans la vraie vie.

      • Eugene123 dit :

        Hep le grand stratège sepecat! La Suisse n’est pas autarcique!
        a. 25% de sa population est étrangère (En France, ce n’est que 7,6% et on voit ce que cela donne)
        b. Les exportations suisses représentent 56% de son PIB (en France, les exportations ne représente que 22% de son PIB)

        A la vue des chiffres, c’est la France qui vit en autarcie! 🙂

        • vno dit :

          Mon cher Eugène, tu t’enfonces. Il n’y a pas de statistiques ethnique en France. Une instance internationale vient de lui rappeler qu’il serait souhaitable d’en faire pour tout un tas de raisons internationales. Bon, par contre, il y a bien une base de données très fiable qui peut les donner si on le souhaite. J’ai eu accès non pas à la base, mais un des responsables informatiques de cette base il y a une vingtaine d’années et je peux t’assurer que nous étions déjà très loin des 7.6% en comptant à la Française. Pour celles de l’INSEE, un de ses directeurs avait même reconnu avoir reçu l’ordre de magouiller les chiffres qui n’était pas présentables pour que les Français votent bien. Si on applique les règles Suisses actuellement, la théorie complotiste du grand remplacement en France prendrait une toute autre importance et nombre de nos élus ou bonimenteurs télégéniques n’auraient plus que la solution de passer Varenne le plus vite possible.

        • Alpha dit :

          -Sauf que @sepecat ne fait pas un comparatif…
          -Et sauf que la Suisse est effectivement plus dépendante de l’extérieur, au vu de son enclavement, de sa superficie, etc.

      • John dit :

        Et encore des faussetés…
        La Suisse est au contraire un pays très ouvert au monde entier contrairement à ce que vous dites. Ses grandes écoles par exemple sont les plus internationales au monde. Et la Suisse est très très très consciente que son économie dépend des échanges, à la fois import et export. En réalité, je suis sûr que vous ne connaissez rien de la politique suisse. Vous avez des opinions préconçues, et qui marquent une grosse condescendance, comme si on vous devait tout, et qu’on était rien sans vous. C’est un peu avec cette attitude que les Français ont obtenu une mauvaise réputation dans le monde du travail en Suisse. Ne pas chercher à comprendre le système, ne pas écouter, et se plaindre que ce ne soit pas comme en France.
        Et derrière, il y a tous les Français qui sont loin du cliché qui en souffrent.

        L’UE ne correspond pas à ce que veut la Suisse. La Suisse veut conserver sa souveraineté, car le pays fonctionne très bien, donc aucune raison de changer ce statut quo. Et pour l’UE, la Suisse est un important importateur aussi.
        Et la Suisse est aussi ultra consciente que la seule ressource existante est l’innovation. Les salaires suisses font que les produits basiques ne peuvent pas être exportés. Donc elle doit innover.
        Et l’avantage en innovant, c’est que l’économie est bcp plus stable et résiliente. L’industrie suisse est plus importante en part du PIB qu’en France. Et l’industrie a un éventail très diversifié, et il y a énormément de PME qui exportent (la moitié des exportations, la majorité des entreprises exportatrices, 97’000). Et si la Suisse parvient à exporter ces produits, c’est pour leur qualité (à nouveau, les salaires élevés forcent à fournir de la qualité, sinon aucune chance de vente) et l’innovation.
        Mais ces innovations se vendent partout, entre autre en Europe.
        Mais votre image de « la gentille petite union qui fait des kdo à la Suisse… » c’est un peu absurde. La Suisse a des produits correspondant à certains besoins que certains privés et certaines entreprises préfèrent, parfois leur prix est même plus intéressant. Et vouloir être agressif et revenir sur des accords avec la Suisse aurait des conséquences aussi pour les Européens. Les 190’000 français frontaliers en Suisse notamment. Et cela signifierait une chute des prix de l’immobilier en zone frontalière.
        Et la France est un petit importateur avec seulement CHF 14 milliards sur les 242 milliards exportés. L’Allemagne est LE gros importateur… 44 milliards

        De plus… Il y a toutes ces critiques vis-à-vis de l’UE en France. Derrière, vous voudriez éjecter les pays de l’est, mais forcer la Suisse et la Norvège je présume à l’intégrer? J’ai l’impression que dans votre critique de la Suisse qui ne choisit que ce qui l’arrange, vous voulez faire la même chose.

        Ce que je peine à comprendre, c’est pourquoi cet énervement contre le choix de la Suisse qui est indépendant et non allié / aligné, alors que lorsque vos alliés choisissent le F-35 ça ne vous dérange pas. Il n’y a pas la moindre cohérence. Et vis-à-vis de l’UE, la France serait minoritaire si elle attaquait la Suisse sur l’achat de F-35. Tout les pays pragmatiques plutôt qu’émotionnels diront la même chose, c’est quoi cette ingérence.
        Et après vous critiquez les Américains? La blague… La notion de défense européenne est une notion franco-française. Pourquoi? Pour profiter de vendre car son industrie de la défense est très complète et que son plus gros concurrent dans l’aéronautique sont les USA.
        Et les USA sont même un concurrent dans l’aéronautique civile et militaire en France. L’intérêt pour le Super Hornet et pour le F-35 de la part des amiraux et généraux était très très marqué. Ce qui rend cette attaque d’autant plus absurde.
        Que la France suive la voie légale pour contester ce choix, ils auraient raison.
        Que la France fasse du lobbying lors du référendum contre le F-35 (car il aura très certainement lieu) comme elle l’a fait avec le Gripen, elle a raison de défendre ses intérêts.

        Ha et encore une fois… La Suisse est indépendante dans la protection de son espace aérien. Et quand elle était dépendante… Devinez quoi… Si la Suisse se croyait en autarcie, elle n’aurait pas conclu d’accords avec ses voisins…
        P.S.
        Quand l’armée suisse choisit la France pour acheter des images satellites, vous l’oubliez? Quand le système radar couvrant la Suisse est français, vous l’oubliez?
        Quand la France a une balance commerciale positive avec la Suisse?
        – CHF 100 millions pour 15 images satellite par jour
        – PGM Hécate II
        – Hélicos Cougar et Super Puma et leur modernisation
        – CHF 155 millions avec Thales pour le système de surveillance de l’espace aérien
        – Renouvellement des télécommunications de l’armée – Thales – contrat de CHF 600 millions, partagés entre Elbit Ruag et Thales.
        – 1x Falcon 900 Ex

        • Sorensen dit :

          La petite Suisse a aussi la huitième meilleure Université du monde. https://www.topuniversities.com/university-rankings/world-university-rankings/2022

          • Alpha dit :

            N’évoque donc pas ces universités que tu n’as jamais été en capacité de fréquenter…
            Un rêve humide sans doute ? 😉

        • Tempo dit :

          @John
          Votre position par rapport au comportement des français est tout à fait recevable. Vous ne nous devez rien, la décision de la Ministre de la Protection des Populations…. et des Sports est souveraine et il ne nous appartient pas d’interférer dans la suite qui sera donnée à ces contrats (F35 et Patriot).
          A la France de tirer tous les enseignements de cette compétition et d’en faire son profit pour la prochaine qui s’annonce en fin d’année dans un autre contexte géopolitique.
          Néanmoins quelques précisions à apporter au sujet de l’intérêt porté par nos gradés au FA/18 et au F35.
          L’option FA/18 a été envisagée un temps pour assurer la soudure entre les Crusader dont la vie ne pouvait être prolongée indéfiniment et l’arrivée du Rafale Marine révélant un trou capacitaire ingérable puisque la chaîne des Super Etendard était fermée à cette époque. Donc le problème relevait plus d’un souci de disponibilité que de choix d’appareil, choix techniquement non contesté bien au contraire.
          Pour ce qui est du F35, si vous pouviez indiquer la source de l’information qui démontrerait l’appétence de nos aviateurs pour ce volatile j’en serai fort aise.
          Dans un de vos posts antérieurs, vous indiquiez que la version F4 du Rafale était encore dans les limbes; depuis Avril, la DGA fait procéder aux tests de la version F4 qui devrait être livrée à l4AAE à compter de 2027 conformément au calendrier, c’est la raison pour laquelle il a été décidé de vendre les versions antérieures à la Grèce et à la Croatie.
          2027 est la date prévue pour la disponibilité annoncée de la version opérationnelle du F35, à savoir le block4 dont le surcoût est estimé à 4,5 Mds $
          Lorsque vous évoquiez une liste de conjectures relatives au Rafale sur lesquelles le Conseil Fédéral ne pouvait fonder ce jugement, les mêmes interrogations pouvaient se poser à l’identique à propos du F35. Il semble que vous ne l’avez pas suffisamment pris en compte dans votre réflexion
          En définitive le problème n’est pas le choix, il est ce qu’il est et les perdants peuvent le regretter; mais ce sont les conditions et les arguments du choix qui sont discutables au regard des objectifs opérationnels que la Suisse s’est fixé, d’où l’amertume compréhensible de certains.

          • Alpha dit :

            « En définitive le problème n’est pas le choix, i(…); mais ce sont les conditions et les arguments du choix qui sont discutables au regard des objectifs opérationnels que la Suisse s’est fixé
            Tout est dit !
            + 1 ! 😉

          • John dit :

            Je ne cesse de répéter en effet que la justification des choix se trouve dans les conditions des offres et que nous n’y avons pas accès.
            Pour les éléments discutés, il y a simplement les essais qui semblent démontrer une grosse différence technologique. Je serais curieux évidemment de voir la notation.
            Mais balayer d’un revers de main et d’aller sur du complotisme et dans les représailles pour un achat qui ne concerne pas les autres pays me semble être d’une arrogance.

        • Rémy prof de construction mécanique dit :

          Bonsoir @john
          Toujours un plaisir de lire vos contributions qui éclairent le point de vue suisse concernant cette « affaire ».
          Toutefois, attention de rester calme et respectueux. Je sais, certains contributeurs français ne le sont pas et cela ne fait pas honneur à mon pays.
          Donc faites comme moi, adoptez la maxime d’un ancien présidant de ma république:
          « Cà m’en touche une, sans faire bouger l’autre »
          Et si cette maxime vous choque, adoptez:
          « Comme l’eau sur les plumes d’un canard: ça glisse »
          Ignorez les crétins et continuez à produire des commentaires de qualités.
          Au plaisir de vous lire.
          Cordialement.
          Rémy prof de construction mécanique.
          Savoyard. Avec de la famille dans la Confédération (vivant à Genève mais mon oncle est alémanique). Les Suisses sont un peuple fier de leur pays et ils ont raisons. Respectons les SVP.

          • albatros24 dit :

            On respecte tous les gens…qui nous respectent.

          • PK dit :

            Personne ne respecte pas les Suisses. On pointe juste leurs contradictions. Mais il semblerait que le Suisse soit un poil chatouilleux sur le sujet.

            Faut dire que la vassalité sans vaseline, ça peut faire mal au début. Bon, il parait que ça va mieux avec de l’entraînement. Mais bon, pas de simulateur pour ce genre de « d’ébats » !

    • Eugene123 dit :

      La Suisse vous renvoie quand les 180’000 français qui viennent gagner leur pitances sur son sol? La France a du boulot pour eux? Même à un salaire 3 fois inférieur? 🙂

      • Franchouillard dit :

        Les Français qui travaillent en Suisse y sont parce que c’est leur intérêt, certainement.
        Mais aussi parce que c’est l’intérêt de la Suisse.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « La Suisse vous renvoie quand les 180’000 français qui viennent gagner leur pitances sur son sol? » S’il y a 180 000 frontaliers qui vont bosser en Suisse ‘c’est que les Helvètes y trouvent leur avantage. Non?

        • Eugene123 dit :

          Mais mon gars, la Suisse n’a aucun problème avec ses frontaliers français d’autant plus que l’état d’esprit des français qui vivent dans les zones limitrophes à la Suisse ont un état d’esprit plus proche des suisses que de celui de bons nombres de commentateurs français qui font le bonheur de opex360 et qui crèchent dans le sud-ouest de la France!

          La zone du « Grand Genève » qui correspond à la zone économique à cheval sur les 2 pays est pratiquement un seul et même pays: Un genevois ne se sent pas suisse et un grenoblois ne voit pas ce qu’il a en commun avec un marseillais ou un toulousain!

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Mais mon gars, la Suisse n’a aucun problème avec ses frontaliers français d’autant plus que l’état d’esprit des français qui vivent dans les zones limitrophes à la Suisse ont un état d’esprit plus proche des suisses que de celui de bons nombres de commentateurs français qui font le bonheur de opex360 et qui crèchent dans le sud-ouest de la France! » Mauvaises vacances dans le sud ouest? Un peu trop « agricole » à vos yeux et vos oreilles? (Ah l’accent de Castelnaudary ou de Toulouse!)
            « Mais mon gars,  » Je ne suis pas « votre gars » Evitez donc ces excès de familiarité qui fleure un peu trop la condescendance et la suffisance!

      • Carin dit :

        @123…soleil
        Je vous invite à lancer une pétition sur vos réseaux pour l’interdiction aux entreprises suisses d’embaucher des français frontaliers, assortie d’une obligation d’embauche de suisses et uniquement suisses…. Vous pourrez constater par vous même que vos super entreprises s’empresseront de quitter le territoire helvétique, pour venir s’installer en France… vous n’avez pas l’air de vous rendre compte que si vos entreprises embauchent des français, c’est d’une part parce qu’elles ne trouvent pas de gens ayant les qualifications requises en suisse, et d’autre part que c’est très intéressant économiquement pour elles… sinon elles ne le feraient pas.
        Et un conseil, vu vos qualités intellectuelles affichées sur ce blog, plutôt qu’une pétition sur les réseaux, lancez-vous dans une pétition écrite que vous pourrez présenter à tous vos compatriotes qui comme vous sont accoudés aux divers comptoirs des bistrots suisses, en plus vous risquez de faire la une de vos journaux pour être le seul pilier de comptoirs à avoir fait le tour des troquets suisses.

      • mulshoe dit :

        @eugene : inutile de frapper sur ces 180.000 français ( dont mon fils fait parti) qui font un travail qualifié et ne font pas la mendicité . Que dire des milliers de suisse qui viennent faire leur course à Evian , Thonon etc … doit-on utiliser votre argumentaire pour, rappelons le, ce qui est une discussion sur l’achat d’un avion de chasse ! Vous utiliserz les bonnes vieilles recettes que l’on trouve sur les réseaux (as)sociaux ! Vous n’apportez rien au débat avec de tels arguments .

      • olivier 15 dit :

        Le bon raisonnement de Blaireau, un peu comme le crétin de Genève dont je me carre le nom: Peut être que les suisses ont besoin des français, si il les embauchent?

      • sepecat dit :

        Pour votre information, j’ai travaillé avec un petit jeune ingénieur dont les parent résidaient en Suisse et qui pouvait très facilement aller y travailler… Bin, croyez le ou non, ledit jeune n’avait strictement aucune envie d’aller dans ce beau pays des Alpes au motif, je cite : « Oui on gagne plus, mais la vie est très chère et surtout on s’y emm…de grave ». Alors, vous pouvez toujours vous gargariser avec vos 3X salaires, mais il existe encore des gens que cela n’attire pas le moins du monde… Et contrairement à une idéologie largement répandue en Suisse, ce ne sont pas les Français dans leur ensemble qui ont besoin d’elle mais bien certains secteurs économiques suisses qui viennent chouiner lorsque le flux de Français et plus largement d’européens se tarit suite à des décisions qui n’appartiennent qu’auxdits Suisses.

      • ScopeWizard dit :

        @Eugene123

        Oui ; très clairement la France a du boulot pour vos 180.000 parasites ( c’ est bien ainsi que vous les percevez à moins que vous ne les considériez tels des esclaves corvéables à merci ? ) .

        Le problème , c’ est toute cette idéologie libérale de plus en plus calquée sur un modèle US qui a pris le dessus et qui est surtout au pouvoir via des agents tels que le Président Macron qui nous enferment dans un discours aussi trompeur que malhonnête ( discours fermé destiné à cloisonner toute contradiction ainsi prise au piège d’un raisonnement paraissant logique mais en réalité biaisé dont le but est d’orienter dans une direction donnée façon illusionniste , ce qui bien évidemment vise à empêcher de voir tout le reste ) qu’ ils prennent le plus grand soin de systématiquement nous servir pour tout et n’ importe quoi , entre-autres dès lors que cela s’ inscrit dans leur matrice idéologique .

        Et vu que la population est devenue de plus en plus conne par manque d’ éducation mais aussi par manque de temps comme d’ intérêt par excès d’ abrutissement sans parler des difficultés à accéder à l’ information quand celle-ci n’ est pas sous contrôle donc soit biaisée soit tue , nombreux sont ceux qui ne parviennent plus à réfléchir ou qui carrément ne se sentent pas concernés , ce qui est la voie royale pour te faire gober n’ importe quelle propagande y compris la plus grossière .

        Mais venons-en à vous…………

        A ce que j’ ai pu constater , vous êtes arrivé de nulle part avec l’ honorable démarche de faire avancer les débats et de proposer un point de vue différent de nos Suisses de service , ce que j’ ai personnellement apprécié .

        Excepté que très rapidement , cette espèce de « bienveillance » sympathique qui semblait si urbaine et partie le rester , s’ est à son tour transformée en imbuvable arrogance limite foutage de gueule , d’ où le « abruti prétentieux » que je vous ai une fois décoché………….

        Attendu qu’ en tant que contributeur Français et ancien de l’ Institution , je n’ interviens ici QUE parce que ce forum correspond à mes attentes et parce qu’ il est Français , ce qui signifie que j’ évite au maximum tout forum étranger dans lequel je ne me sentirais pas à mon aise ( ben oui , forcément , à moins que tu sois un parfait connard qui se croit tout permis , dès lors que tu n’ es pas chez toi , tu essaies de te tenir un minimum , te conformer au règles que l’ on t’ indique ou que l’ on t’ impose d’ autant plus si tout ça est logique et raisonnable , ou alors tu t’ en vas mais en aucun cas tu ne fous ton boxon dérangeant au-delà d’ un certain seuil le plus souvent très vite atteint ) .

        Raison pour laquelle , vous ne me trouverez jamais sur un forum même francophone .

        Or , vous et quelques autres , visiblement vous vous comportez comme si vous étiez chez-vous………..

        Alors , je veux bien qu’ il faille de la tolérance , un sens de l’ accueil , de l’ asile et tout et tout , mais au bout d’ un moment si en contre-partie il n’y a pas de respect et un minimum de savoir-vivre , les échanges partent en vrille , le fil de discussion devient une foire , et au final cet état de fait gonfle tout le monde .

        Ce forum n’ étant ni un paillasson ni un dépotoir ou un déversoir……….

        Il y a déjà suffisamment de bordel avec les trolls ou les imbéciles , sans en plus devoir se farcir ceux qui depuis l’ étranger en profitent pour cracher sur la France via les divers intervenants qu’ ils rencontrent .

        Maintenant , je vous l’ accorde , il faut savoir faire la part des choses et par exemple discerner une mauvaise humeur passagère d’ une réelle et durable antipathie voire hostilité ; les circonstances n’ étant ni toujours faciles , encore moins maîtrisables tout en étant influentes .

        Alors , à ce stade , ma question est simple : pourquoi intervenez-vous ici ?

        Plus il y aura d’ « hostiles » , moins les échanges seront constructifs ; en tout cas , tel est le risque dont le plus souvent nous mesurons les conséquences .

        Perso , très sincèrement je m’ en fiche , je m’ adapte et tout en envoyant chier je ferai ce qu’ il faut pour de surcroît le plus souvent bien me marrer ; mais d’ une part c’ est tout de même très con , d’ autre part cela peut entraîner une baisse de qualité et faire péricliter cet espace d’ échanges aussi rare qu’ accueillant .

        Le travail considérable digne d’ un Stakhanoviste voire animé d’ une dévotion acharnée de notre hôte Laurent qui jamais ne s’ autorise à faiblir , ce qui à mon sens est pour le moins admirable , mérite beaucoup mieux que ça , mais vraiment beaucoup mieux ; sachant que comme de juste , vivacité , espièglerie voire quelques aiguillons entre-nous par ailleurs tout à fait normaux et disons-le plutôt stimulants ou même empreints d’ un esprit bon-enfant ou carrément potache , ne sauraient nuire à la teneur des échanges , à l’ expression des idées ; au contraire , ce sont souvent de salutaires « aérations » .

        Vous me direz……… 🙂

        • Eugene123 dit :

          « Alors , à ce stade , ma question est simple : pourquoi intervenez-vous ici ?  »

          @ScopeWizard

          Mais tout simplement pour que le bon français commentateur du forum opex360 évite de dire des âneries sur la Suisse. Le français se fout du reste du monde, c’est son droit… mais aligner des contre-vérités, cela ne le sert pas!

          Quand des gugusses sortent l’argument du « secret bancaire de la Suisse », le secret bancaire suisse a été aboli… Il existe même un accord d’échange automatique des données bancaires entre la Suisse et le fisc français!

          Quand des gugusses sortent que l’économie suisse dépend de la finance, c’est faux. La finance représente 7% de l’économie suisse (5% en France).

          Quand des gugusses dénoncent la bêtise des suisses, c’est du dénigrement (mais là de la part des français, on a l’habitude) mais quand des gugusses parlent de politiciens corrompus, exemple pour Mme la ministre de la défense Amherdt, cela relève de la plainte pénale!

          Alors mon gars avant de jouer la vierge effarouchée, tu commences par balayer dans ta cours: Si les intervenants français ont envie de respect dans les échanges qu’ils commencent par revoir leur comportement!

        • ScopeWizard dit :

          @Eugene123

          Aucune vierge effarouchée dans les parages , ce n’ est pas ainsi qu’ il convient de comprendre la démarche , mais plutôt comme de la gestion responsable en tant que contributeur d’ un forum qui à son niveau agit afin qu’ il conserve un intérêt constructif , genre de savoir-vivre , en somme .
          C’ est du reste une pratique commune très connue dès lors que l’ on fréquente le Net .

          Franchement , il est curieux que vous interprétiez la chose ainsi , ce qui semble témoigner d’ une certaine ignorance des usages en vigueur .
          Bon , à votre décharge , j’ ai l’ impression que vous êtes nombreux dans ce cas .

          A)_ »Mais tout simplement pour que le bon français commentateur du forum opex360 évite de dire des âneries sur la Suisse. »

          Mais quel « bon français » ; c’ est quoi pour vous le « bon français » ?

          Bref , et comment en lui rentrant dedans en affichant autant de morgue , espérez-vous imposer la vérité ? La vôtre ?

          Cela ne peut que se solder par une banale opposition entre deux points de vue ; ce qui ne sert à rien et ne fait rien avancer .

          Par conséquent , comportement et ton plus constructifs vont compter et ne sont donc surtout pas à négliger sous peine de devoir se contenter d’ une confrontation se traduisant par un énième affrontement d’ idées dont beaucoup sont lassés .

          De cette façon , le schmilblick ne risque guère d’ avancer……….

          B)_ »Le français se fout du reste du monde, c’est son droit… »

          C’ est peut-être son droit mais c’ est surtout généralité de votre part ; connaissant un peu votre pays et ses habitants dans divers cantons , très honnêtement je pourrais en dire autant des Suisses .

          Sauf que même si l’ on peut observer des tendances comportementales dites « fortes » plus ou moins répandues et représentatives , cela reste insuffisant pour se laisser-aller à mettre tout le monde dans le même sac .

          De même que les Suisses , tous les Français ne sont pas comme ça , vous exagérez et perdez ainsi en crédibilité puisque vous braquez les esprits .

          C)_ »Quand des gugusses sortent l’argument du « secret bancaire de la Suisse », le secret bancaire suisse a été aboli… Il existe même un accord d’échange automatique des données bancaires entre la Suisse et le fisc français! »

          D’ accord , mais il n’ empêche qu’ il a longtemps bel et bien existé et qu’ une partie de la Suisse en a largement profité pour devenir plus prospère tout en n’ ayant moins d’ efforts à fournir .
          De plus , même s’ il y a eu des choses très positives et admirables le plus souvent via des actions risquées menées dans l’ ombre , durant la Seconde Guerre Mondiale la Suisse n’ a pas été qu’ exemplaire dans sa lutte contre le Nazisme .

          Tout comme de nos jours , le fait d’ être Neutraliste , permet de faire de très bonnes affaires avec à peu près tout le monde ; c’ est excellent pour le business , quoi .

          Je vous rassure , cela rejoint le positionnement Isolationniste des USA durant les années 1930………..

          D)_ »Quand des gugusses sortent que l’économie suisse dépend de la finance, c’est faux. La finance représente 7% de l’économie suisse (5% en France). »

          Primo , 7% ce n’ est pas rien , si on vous enlevait ça , vous le sentiriez passer………..
          Secundo , vous savez , aux chiffres on leur fait dire ce qu’ on veut surtout dès lors qu’ il s’ agit de taux .

          E)_ »Quand des gugusses dénoncent la bêtise des suisses, c’est du dénigrement (mais là de la part des français, on a l’habitude) »

          Tout dépend de ce que l’ on entend par « bêtise » , non ?

          « mais quand des gugusses parlent de politiciens corrompus, exemple pour Mme la ministre de la défense Amherdt, cela relève de la plainte pénale! »

          Vu ce qu’ il vient de se passer et cette bouillie servie censée faire office de compte rendu de décision , il y a de quoi se poser des questions , vous ne pensez pas ?

          Ou non , tout est parfait , circulez il n’ y a rien à voir ?

          F)_ »Alors mon gars avant de jouer la vierge effarouchée, tu commences par balayer dans ta cours: Si les intervenants français ont envie de respect dans les échanges qu’ils commencent par revoir leur comportement! »

          Alors mon gars , avant de jouer les Saintes Nitouche et les donneurs de leçons détenteur incontestable de l’ Alpha & Oméga de toute vérité chez qui tout est parfaitement à sa place et doit le rester , tu commences par tenir compte de l’ adversité et du pourquoi de cette dernière ce qui logiquement devrait t’ amener à remettre des trucs en cause genre tes si confortables certitudes plutôt que tout ça reste désespérément figé tel celui qui se contente de rester engoncé dans son carcan idéologique dont trop souvent il n’ est même pas conscient .

          Et je rajoute que tu n’ es pas chez-toi mais sur un forum Français qui t’ accueille et que par conséquent si ça ne te convient pas ou que tu considères que ce n’ est pas suffisant , personne ne te retient .

          Souviens toi comment tu nous l’ as joué à l’ envers en affichant patte blanche par un discours innocent et bienveillant histoire par la suite de mieux déchaîner ta foudre .

          Maintenant , tu fais comme tu veux , mais par ton comportement et celui de quelques autres , tu ne grandis pas ton pays et confortes la mauvaise opinion que certains peuvent en avoir ; ce qui pourtant semble réellement fortement te déplaire .

          Alors sois un peu cohérent et ne reste pas encroûté dans cette contradiction .

          A moins que cette agressivité et cette attitude hautaine soient ce qui te convient le mieux ?
          Auquel cas………..

      • fab dit :

        SOurce OFS 2017 :

        46 % des mèdecins et 33% des personnels soignants dans le syst hospitalier suisse sont étrangers.. il doit y avoir quelques français dans le lot…
        conseil : lancer un vaste programme de formation pour vos jeunes avant de nous les renvoyer.. 🙂

      • Alpha dit :

        Ces braves frontaliers payent leurs impôts sur le revenu en Suisse, non ?
        Et puis les sociétés suisses en profitent bien, n’hésitant pas à pratiquer le « dumping » salarial envers les étrangers… Parait que c’est un véritable fléau chez vous…
        Enfin, les salaires suisses proposés au étrangers n’incluent pas l’assurance santé, ce qui n’est pas rien…
        Et puis pour rester dans l’aviation, depuis que Dassault a acheté une partie de RUAG (division Aviation d’affaire), les employés suisses qui y travaillent (une centaine) sont bien contents que cette société française les fasse bouffer ! Non ?… Sans parler des sous-traitants… 😉

        • Eugene123 dit :

          « Ces braves frontaliers payent leurs impôts sur le revenu en Suisse, non ? »

          Oui et la Suisse rétrocède ces impôts aux communes françaises qui les logent, c’est d’ailleurs la principale source de financement des communes françaises limitrophes de la Suisse.

          • Czar dit :

            et la chouize rétrocède aussi le coût de la formation de ces spécialistes formés dans le système français , au coût du contribuable local ?

          • Sorensen dit :

            « et la chouize rétrocède aussi le coût de la formation de ces spécialistes formés dans le système français , au coût du contribuable local ? » Amusante formulation pedzouille pour un procédé aussi incongru. Mais comment peut-on être aussi glaiseux…

          • Alpha dit :

            @Eugène123
            « Oui et la Suisse rétrocède ces impôts aux communes françaises qui les logent »
            Pipeau !….
            Seule Genève fait cela: le canton impose les revenus des personnes, étrangères ou suisses, travaillant sur son sol mais domiciliées en France. Le fisc genevois reverse ensuite aux collectivités des départements de l’Ain et de la Haute-Savoie une partie de cette somme, en l’occurrence 3,5% du total des salaires bruts.
            Par contre, pour les autres cantons limitrophes, Vaud, Neuchâtel, Berne, Valais, Soleure, Jura, Bâle-Ville et Bâle-Campagne, là c’est une partie de l’impôt des frontaliers qui est perçu par Berne qui leur est directement reversé… Mais c’est tout…

        • Sorensen dit :

          Dassault s’y est implanté avec le rachat de deux sites. Ces Suisses ne lui doivent rien. Les propriétaires défilent, les employés restent. Dassault peut toujours revendre. Mais ce ne sont pas vos affaires.

          • Alpha dit :

            Oui, bien sur… Sinon, Dassault peut transférer les activités en France, laissant en plan des centaines d’employés suisses… Et ce ne seront pas tes affaires !
            Tu te rends compte de ta connerie Petit d’Homme ? Et on reparlera de tes capacités cognitives… 🙂

      • R2D2 dit :

        On peut aussi vous renvoyer les 490k Suisses qui travaillent en Europe 🙂 La Suisse a-t-elle du boulot pour eux? Et le x3 sur le salaire n’a du sens que quand le coût de la vie a aussi un x3 😉
        .
        On peut être fier de son pays (on l’est tous si on n’est pas de gauche) mais à un moment il faut regarder la réalité.
        Et la réalité est que la Suisse est une île isolée au milieu de l’Europe et que le temps où on pouvait se contenter de vivre dans son coin des productions locales est révolu.
        .
        La dernière chose à faire c’est le coq car bien que les européens avancent en désordre sur un peu près tous les sujets quand il s’agit de défendre l’union in fine chacun y voit son intérêt particulier. C’est la grande leçon à retenir du Brexit, les anglais ont cru jouer la désunion et à leur grande surprise elle n’a pas eu lieu.

      • vno dit :

        Déconne pas Eugène, je n’ai pas envie de rentrer en Suisse, je suis Français depuis trop longtemps, je n’ai plus droit au Passeport. Ma nièce et ses potes de travail viennent de faire grève pour rester à Mulhouse, il y avait un projet de les regrouper à Bâle. Elle a droit au passeport Suisse. Tu la comptes dans les Français ou le Suisses ?

      • Rémy prof de construction mécanique dit :

        Contrairement à John, vous je ne vous respecte pas.
        Vos commentaires nauséabonds ne font pas honneur à votre pays.

      • albatros24 dit :

        Vous devriez demander leur avis à leurs patrons suisses…
        M’étonnerait qu ils aient envie d’embaucher un suisse à la place du français justement.
        le français travaille plus vite car plus productif et pour moins cher, pourquoi s’en priver ?
        Et en plus il a été gratuitement formé par la République, souvent aussi bien voire mieux qu en Suisse (l’hôtellerie restauration, l’horlogerie, par exemple)

    • John dit :

      Le gouvernement de Berne?
      Ha… Je ne savais pas que le canton de Berne était responsable de cet appel d’offre.

      Les pauvres froissés… C’est pas vous qui pleurez du manque de souveraineté de la France à cause de l’UE? Et là, vous voulez vous ingérer dans la politique d’un autre pays?
      Allez déjà vous ingérer chez vos alliés officiels.
      De plus, vous vous plaignez que la France paie plus qu’elle ne reçoit de l’UE. Mais la Suisse ne paie que là où il y a des accords. Et la Suisse verse plus qu’elle ne reçoit dans ces accords. Notamment dans le cadre de la recherche par exemple.
      Il y en a qui se plaignent que la Suisse ne participe pas au plan de relance européen… Mais pourquoi le ferait-elle? La Suisse n’a toujours pas de chômage. Elle ne va pas faire de cadeau aux entreprises pour ensuite taxer le citoyen…
      La Suisse n’est pas alliée de la France, et pour cet achat, peu importe le choix suisse, ce qui est sûr, c’est que la Suisse ne doit rien à la France et à l’UE…
      La Suisse a des accords signés avec l’UE. Ces accords sont favorables aux 2 partis, sinon l’UE n’aurait pas signé d’accord.
      La Suisse a investi des dizaines de milliards pour que les marchandises puissent passer par le train du Nord au Sud de l’Europe et lier les plus gros ports. Le bon voisinage, c’est d’avoir bcp de frontaliers en Suisse.
      Et dernièrement, l’UE a tenté de s’ingérer dans la politique suisse sur des sujets qui ne la concernent pas.

      Et si la Suisse a accès au marché unique, pour info, elle a aussi un accord de libre échange avec les USA. La Suisse a une balance commerciale négative avec l’UE, nous importons plus que nous n’exportons.

      Et pour le comportement… Allez revoir les déclarations arrogantes de vos présidents, et ministres.
      Faire la leçon à la Suisse sur son modèle « dépassé » de fiscalité alors que la France est en déficit budgétaire depuis des dizaines d’années.
      https://www.letemps.ch/opinions/petite-suisse-na-courber-lechine-devant-nicolas-sarkozy
      https://www.swissinfo.ch/fre/les-d%C3%A9put%C3%A9s-fran%C3%A7ais-irritent-la-suisse/1900732
      https://www.arcinfo.ch/articles/suisse/nouvelle-salve-francaise-51333
      La mentalité suisse d’aujourd’hui, c’est de défendre ses propres intérêts tout en étant correct. Oui, quand l’Europe cherche à imposer à la Suisse l’arrêt des lois de protection des salaires qui permettraient à des entreprises roumaines de travailler en Suisse pour un salaire 10 fois moins élevés, on est clairement assiégés.
      L’Europe en veut toujours plus. L’Europe impose ses lois sur les armes, alors que c’est pas son problème. Jusqu’à preuve du contraire, les armes utilisées dans les braquages en France, Allemagne, Italie ne proviennent pas de Suisse mais du marché noir.
      Et là, il y a tous ces commentaires que je lis qui sont de l’ingérence.
      A quel moment être voisin apporte des obligations? Le jour où la France fera des contrats de plusieurs milliards d’armement suisse, on en reparlera…
      Ce qui est drôle dans tout ça par contre, c’est de voir que les amiraux et généraux français auraient voulu le F-18 et le F-35… Mais après, il ne faut pas que les autres en aient, surtout pas.

    • Cosac dit :

      Surréaliste qu’un FRANÇAIS menace la Suisse qui a fait un choix souverain ! Cela démontre bien le degré de contrôle que la France cherche à exercer sur la Suisse et il est salvateur que la Suisse se soit éloignée de toute alliance avec ce pays ! Pour répondre à vos menaces, la Suisse c’est pas la Suède et le Gripen, c’est un pays très américanisé, un peu comme la Belgique; vous allez être très surpris par le répondant que vous allez trouver ! On en reparle bientôt, je retiens votre pseudo « Philbeau » !

      • sepecat dit :

        En retour, on peut se trouver choqué du degré de menace qu’exerçait la Suisse sur la France, pourtant pays souverain, lorsque celle-ci exigeait des informations sur ses ressortissants pratiquant l’évasion fiscale. On sait ce qu’il en est advenu…

    • Cosac dit :

      @Philbeau
      « L’histoire n’est pas finie » ; donc pour vous, la Suisse DOIT prendre votre avion ? Vous ne renoncez jamais vous ? Quel que soit la raison de ce choix du F-35, c’est un choix construit, réfléchi et décisif. Si vous pensez pouvoir rentrer comme cela dans la maison Suisse pour y semer la pagaille dans les institutions, à votre avantage vous vous trompez lourdement ! Les Allemands ont déjà compris vos manoeuvres, les Belges aussi, voyons si les Suisses sont aussi c… que vous le pensez ! Vous allez y perdre vos dernières illusions. Dans 10 pays le Rafale est arrivé bon deuxième derrière le F-35, cela n’a rien d’exceptionnel ! Nous attendons maintenant le choix finlandais qui risque de confirmer la tendance !

      • Czar dit :

        si j’en juge par les réactions, la pagaie elle est au niveau de votre gouvernement d’amateurs – et c’est d’ailleurs le ton que je lis chez la population helvète.

        et comme vous avez l’air un peu borné, façon crétin des alpages je mets les sous-titres : ce n’est pas tant la perte de la compétition ici quai a choqué, que l’aspect aussi manifestement faussé, et – ouvertement insultant pour les autres compétiteurs, de la surestimation de la dinde volante et du dénigrement des autres.

        pour rappel, lors de sa conf de presse l’inénarrable amherd-je-ma-trompé, a indiqué par exemple qu’il n’y avait de toute façon pas d’avion qui soit ITAR-free ce qui est un mensonge éhonté

        quand on en vient à dire qu’un fail35 coûte moins cher à l’usage qu’un Rafale ou un SH, c’est bien qu’on se fout de la gueule du monde

        et certains n’apprécient pas ce genre de manière. Donc OUI, il y aura des conséquences. et on se bat les steaks de savoir que ça t’outrage. Tes quinze minutes de gloire sont passées.

        • Cosac dit :

          @Czar
          Je vais descendre à ton niveau de language quelques instants ; embrasse mon ….

          • Czar dit :

            tiens les chouizes ne sont plus si longs que ça à la détente, tu parles déjà le Fail 35 : ‘language’

            Dans la langue que vous nous empruntez chaque jour, ça s’écrit ‘langage’.

            tu t’attendais à quoi, ducon, tu viens ici poser ta crotte, sortir les poncifs les plus éculés du plouc complexé dans la rapport d’obsession-haine sur ces maudits frouzes qui font tout toujours tordu et tu imagines qu’on va pas renvoyer ta grosse gueule chouize de veau des alpages en drop au 22 sans faire dans la dentelle?

            vous avez neutres un peu trop longtemps ça a dû jouer sur la taille des gonades

          • Cosac dit :

            @Czar,
            Pardonne à la personne qui t’a fait tant de mal, parce que tu te détruis toi-même là ! Pathétique un tel niveau de vulgarité et d’agressivité !

      • Royal Marine dit :

        @Cosac
        « Dans 10 pays le Rafale est arrivé bon deuxième derrière le F-35 »
        Comme Trump derrière Bidon? MDR!
        Ou bien à un moment où ces dix pays, qui se plaignent tous sans exception du Fiasco 35, maintenant, ne le connaissaient pas, et l’on acheté sur plan… Et sur les fausses promesses de LM?
        Mais aujourd’hui, alors que dans la presse mondiale les doléances des uns et des autres, y compris de l’USAF, la Navy et l’USMC, s’étalent à longueur de colonnes, il faut être vraiment c.ns, ou franchement malhonnêtes, pour classer la Dinde en premier d’une évaluation, et le choisir…
        Dans les dix derniers jours de l’évaluation j’ai vu des déclarations américaines, australiennes, belges, anglaises, japonaises, … se plaignant des performances, des coûts, et des promesses non tenues sur le F 35…
        Et les Suisses, eux, tellement souverains et indépendants qu’ils ne s’abaisseraient pas à se renseigner auprès des clients existants, sautent à pieds joints dans le bocal à m.rde, avec le sourire?
        Arrêtez la dope et l’alcool… Ca ne vous vaut rien…

      • Alpha dit :

        @Cosac
        « Dans 10 pays le Rafale est arrivé bon deuxième derrière le F-35, cela n’a rien d’exceptionnel ! »
        Expliquez-nous çà pour voir…
        Car le Rafale n’a jamais été opposé au F-35 avant dans des compétitions régulières…
        Avant la Suisse, le Rafale n’a été opposé au F-35 dans un appel d’offre ouvert que dans le cas du marché belge !
        Et dans les deux cas on s’aperçoit que les dés étaient pipés…
        Et ne me parlez surtout pas des Pays-Bas en 2002 : Pays-Bas en 2002. L’appel d’offres a été fait une fois le choix du F-35 effectué, sous pression des socialistes hollandais qui ne comprenaient pas pourquoi on avait acheté un avion sans faire d’appel d’offres !!! 🙂

    • guillaume dit :

      Des assiégés?
      Quel interet ils ont a se facher avec leurs voisins proche, et de se vassaliser a un pays situe a 5000km avec lequel ils n ont pas de frontiere pour commercer?

      Te facher avec tes voisins est une attitude suicidaire, et c est le meilleur moyen de vivre un enfert.

  7. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    D’une manière ou d’une autre, la dinde va nous faire un seconde Gripen.

    Mme Amherd, qui a provoqué cette débâcle à venir malgré les avertissements, a dû le faire exprès car même les politiciens suisses ne sont pas si stupides. L’avenir nous dira quelle intention se cache derrière cette comédie.

    Il y a quelques thèses de travail pour lesquelles il n’y a pas de preuves solides:

    – L’ancien chef d’état-major Blattmann prône une défense aérienne sans avion de combat.
    – Le lobby Saab (toujours assez fort) veut retarder l’achat jusqu’à ce que Gripen puisse revenir dans la sélection.
    – Dans les coulisses, les Américains auraient lié des accusations pénales contre des banques suisses à l’achat.

    En ce moment, ce ne sont que des théories du complot. L’avenir nous montrera sans aucun doute ce qui se passe.

    • asvard dit :

      Ce qui compte pour les US c’est que les Suisses aient déclarés qu’à l’issue d’une compétition réputée pour être sérieuse et impartiale (initialement) le F35 ait été déclaré grand gagnant.
      Que le marché soit cassé ensuite n’a guère d’importance, les US pourront toujours dire « vous voyez le peuple Suisse ne veut pas du F35 qui est le meilleur ». Biden ne pouvait pas ignorer le risque d’une attaque probable sur le marché et sinon la ministre Suisse l’a aussi averti certainement.

      Peut être que les explications vaseuses de la ministre pour l’attribution du marché sont « le coup de pied de l’âne » au US : elle avait le bras dans le dos et ne pouvant dire « les US nous forcent à acheter leur coucou … ». Donc elle dit « oui » aux US tout en donnant du grain à moudre pour les opposants tellement la justification est grossière.
      Explication qui en vaut une autre.

      • Carin dit :

        @Asvard
        Ou plus simplement, les américains ne comprennent pas qu’un gouvernement puisse se faire reprendre de volée par le peuple??
        Je me souviens d’une affaire dans ce style ou OBAMA exigeait de MERKEL, qu’elle passe par dessus le Bundestag, et cette dernière qui lui répondait les larmes aux yeux…que c’est l’Amérique qui avait rédigé la constitution allemande l’obligeant à se soumettre au Bundestag…

      • AV8B dit :

        +1

    • Eugene123 dit :

      1. Mme Amherd y est pour rien, c’est l’ensemble du Conseil fédéral composé de 7 personnes qui a décidé

      2. Le divisionnaire Blattmann a été viré… Alors ses conseils, tous le monde s’en tape, même et surtout l’état-major actuel!

      3. Il n’y a pas de lobby Saab! Saab s’est définitivement ridiculisé auprès du peuple suisse et pire encore auprès des autorités. Saab n’a même pas été capable d’envoyer à Payerne un avion qui puisse participer aux évaluations en vol des concurrents. Saab se proposait de faire voler uniquement un rapport papier… C’est justement pour cela que Arma Suisse a gentiment demandé à Saab de se retirer de la course afin qu’ils ne soient pas officiellement virés!

      4. Des accusation pénales contre les banques suisses? 🙂 🙂 🙂 Je crois franchement qu’il faudrait se limiter à boire de l’eau! Pour info, les banques suisses comme toutes les autres, ont déjà passé au tribunal et ont toute passé à la caisse.

      Et qui donc a payé les plus grosses amendes pour sauver leur fesses aux USA? D’abord des banques américaines puis une banque française… BNP!

      Le top 10 des amendes payées par les banques aux autorités américaines:

      1. 25 milliards de dollars – Wells Fargo, JPMorgan Chase, Citigroup, Bank of America, Ally Financial.

      2. 13 milliards de dollars – JPMorgan Chase

      3. 11,6 milliards de dollars – Bank of America

      4. 9,5 milliards de dollars – Bank of America

      5. 8,9 milliards de dollars – BNP

      6. 8,5 milliards de dollars – Bank of America

      7. 2,6 milliards de dollars – Credit Suisse

      8. 1,92 milliard de dollars – HSBC

      9. 1,7 milliard de dollars – JPMorgan Chase

      10. 1,53 milliard de dollars – UBS

      • bruno dit :

        la peur de l’amende pèse plus lourd que l’avion. ils vont payer la taxe f35 pour avoir la paix banquaire comme beaucoup de satellites us

        • Fail 35 dit :

          @Bruno,
          La taxe F35 est ni plus ni moins qu’une mise sur pause des futures sanctions financières que les banques Suisses auront à payer. Une fois le chèque des Fail 35 encaissé , la justice Us enverra quand même la note.

        • fabrice dit :

          Bruno
          Je n’ai pas eu connaissance de banques respectueuses des règles qui se soient faites alpaguer par les autorités US…
          Vous avez vu ce qui était reproché à la BNP ?

          • Czar dit :

            les banques françaises n’ont pas aà être « respectueuses des règles us » pour la partie de leurs activités qui ne concernenet pas les US

            tu as une conception un peu judéo-américaine de l’influence et de ses limites, fab

          • Royal Marine dit :

            Elles ont respectées les règles américaines aux U.S.A., … Et internationales, à l’international…
            Mais en utilisant le $ US, comme les y obligent l’OMC, dans des transactions qui ne plaisaient pas aux Etats-Unis. Elles ont donc été poursuivies, y compris des banques américaines, uniquement pour cela… Mais auraient été poursuivies également si elles avaient utilisé l’€…
            Elle est pas belle la liberté des échanges et du commerce mondial?
            L’Irak (2ème guerre du Golfe), et la Libye, n’ont été bombardées que parce qu’elles acceptaient les achats de pétrole en € et yuan…
            Evidemment, quand la Chine, la Russie et l’Inde, se passent du $ dans leurs échanges, ça met tout de suite la barre plus haut! Et le $ se porte moins bien…
            Mais vous avez raison Fabrice… La liberté et la loi… C’est toujours les USA!
            Vous êtes pathétique!

      • albatros24 dit :

        La preuve par A+B que le Gouvernement suisse a choisi une fois de plus les intérêts de ses banques
        Et l’accès à Wall street pour le blanchiment de ses petites affaires internationales…
        Sinon Papa Biden aurait pris des sanctions…
        On souhaite bon vent à l’aviation suisse avec le fer à repasser volant, et bon courage à ses pilotes qui n’en voulaient pas et préféraient le F18 Super Hornet (qui aurait été le choix le plus logique) voire le Rafale (le choix le plus audacieux et payant…mais pas pour les banques).

      • Alpha dit :

        La plus grosse amende pour une banque française ? Peut être… Sauf que pour les banques suisses, cela semble être plus régulier… 🙂
        https://www.letemps.ch/economie/plus-grosses-amendes-lhistoire-banques-suisses
        Et puis banques, ou société suisses…
        https://www.bilan.ch/economie/comment_les_etats_unis_imposent_leurs_lois

  8. Tarzan dit :

    Journal LE TEMPS, c’est pas les mythos qui donnaient le Rafale gagnant ? Eh ben, on n’est pas sorti de l’auberge, avec des sources orientées comme celle là ! Un ramassis de conneries ! Voilà ce que c’est !

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Tarzan,

      Non, ce n’est pas ce journal

      • Tarzan dit :

        C’est effectivement le matin ! Mais la critique garde tout son sens ! 🙂 Pourquoi se fier à un journal qui aurait eu vent de ….  » d’après certaines sources … »? Lesquelles, quand et comment ? PAs très crédible selon moi !
        https://www.lematin.ch/story/le-f-35-de-lockheed-martin-fait-une-belle-remontee-a-berne-268343831848

      • Ronfly dit :

        Les journaux ont dit se qu’ils leurs permettaient de vendre du papier. Par contre ce qui est sûr c’est que pour l’instant le F-35 a remporté le contrat. Par contre, a la vue du communiqué de presse arma-suisse, on peut comprendre l’incrédulité de Boeing, Airbus et Dassault. Sur le point technique, c’est peu convaincant. D’après les dires des utilisateurs US, le F-35 est très orienté frappe de cible air sol grâce à sa faible signature mėme si son autonomie paraît juste. Les points moins positifs concernent ses capacités de réactivité, de taux de monté, de taux de virage notamment en trans-sonique et sa vitesse max. Au niveau des besoins et de l’appel d’offre, c’est justement les capacités de police du ciel et de supériorité qui sont priorisées. Quant au point financier, il ont réussi à vendre 36 appareil s pour 4,5 milliards. Pour rappel, les EAU vont payer leurs 50 F-35 pour plus de 12 milliards… De plus il serait moins cher à l’entretien. Les derniers chiffres communiqués parle de 36000 dollars l’heure de vol… a comparé aux 12000 du F-18E block III….Tout cela est un peu troublant. Attendons d’en savoir plus. Apparemment c’est pas fini.

        • Sorensen dit :

          Airbus ne remet pas en cause l’évaluation du F-35. En revanche, Airbus estime que la Suisse aurait dû mieux prendre en compte les 700 pages du dossier de coopération militaire, économique et industrielle fournit dans son offre. Le EF2000 n’est jamais qu’un avion de 4eme génération et aucune mise-à-jour n’y changera rien.

          • Royal Marine dit :

            Vous n’avez toujours pas compris que cette histoire de générations créée par LM, était un leurre?
            Que le seul avion qui ne sera jamais en position de se revendiquer de la 5 ème génération, est justement le F 35?
            Qu’il fait moins bien que le Rafale? Et que les vaines promesses d’améliorations de LM, depuis 14 ans, n’ont pas vu l’ombre d’un début de réalisation?
            Vous, je pense que vous êtes cocu, mais qu’en fait vous adorez l’être… D’où cet amour, non réciproque, que vous éprouvez pour la Dinde!
            MDR!

          • Nondidiouu!... dit :

            5° génération (d’après les américains qui ont inventé cette classification) :
            1) furtivité;
            2) super-croisière;
            3) super-manoeuvrabilité;
            4) liaisons de données et mise en réseau des senseurs;
            5) fusion des données.

            Le F-35 ne répond qu’à 3 des critères ci-dessus : il n’est pas super-manoeuvrable (moins qu’un F-16 GEN 4 par exemple), et n’est pas capable de tenir des vitesses supersoniques plus de quelques minutes sans perdre des morceaux de peinture et de subir des déformations de la cellule arrière pour cause d’échauffements. Sa capacité de vol en supersonique sans PC est donc inexploitable en pratique.

            Le Rafale est plus 5 gen que le F-35 car il rempli lui 4 critères sur 5 (seule la furtivité n’est pas atteinte).

            Le concept de génération est fait pour amuser la galerie et remplir la tête des néophytes qui du coup croient savoir… Si vous voulez être pertinents, renseignez vous sur la survivabilité, bien plus pertinente.

        • Jean-Daniel dit :

          Donc en gros la Suisse paye près de la moitié du prix des appareils commandés puisque au prix unitaire des EAU ça ferai 8.64 milliards! Sachant que normalement plus on en achète plus le prix unitaire baisse, donc si j’étais les EAU je l’aurai mauvaise aussi.

          • Micha dit :

            Et si la Suisse ne voulait tout simplement pas d’alliance stratégique avec son trop influent et encombrant voisin ? Si l’avion français a été écarté par deux fois, il faut aussi se poser les bonnes questions ! La Suisse veille jalousement sur sa neutralité et son indépendance, il s’agit d’un des premiers statuts de sa constitution ! Apparemment, ils choisissent pour éviter soigneusement toute alliance contre-nature !

    • Sorensen dit :

      C’était le matin. Le temps est plutôt du centre et prudent.

      • fabrice dit :

        Le Temps est Le Monde suisse, même tendance, pro islamiste, pro immigrée, pro Europe des élites, pro palestinien voire même quelques articles carrément antisémites, anti US, pro iranien, écologiste…

        • Eugene123 dit :

          A préciser qu’il y a un accord entre le Temps et le Monde… Certains articles du Monde sont repris par Le Temps!

        • Sorensen dit :

          Oui, il vend la soupe. Je pense simplement qu’il est plus mesurée et moins vindicatif que le matin. Mais au final cela reste la même merde.

          • Czar dit :

            « qu’il est plus mesurée »

            oui haren-sor dit de la merde, mais de la merde non-binaire et poly-genrée. En circuit court et court-circuit du producteur-consommateur, droit direct de l’anus à la bouche, et inversement, en recyclage permanent

            Greta,ÛberGermaine aigre, aime.

          • Sorensen dit :

            @Czar Vous écrivez tellement mal!
            Cette dévotion pour mes co(q)uilles genrées et Bronzées. Cela me les touche. Léchez les bien, c’est un sacerdoce pour un Français d’en bas.

          • Czar dit :

            le seul type que j’aie jamais vu dans un tel état de distorsion hilarante entre ses prétentions au génie et ses médiocre aptitudes à la postérité était un truc plus sale que B2 Namous follement ramené d’Algérie dénommé bernard-henri botul, qui a bien vite oublié que ses arrières-grands parents courbaient avec angoisse l’échine devant quelque satrape local, avant que les manigances tribales lui permettent de croire qu’il était entré dans le premier monde.

            toi aussi tu portes tes chemises ouvertes jusqu’à la toison pubienne ?

            Ca doit faire sensation quand tu vas acheter ton pot quotidien de knacki-ball au Cora de Forbach

  9. Patadouf dit :

    L’Europe politique… un vaste « diner de con ». Et qui est le con ??

  10. Vinz dit :

    Je crois que le mieux dans un cas comme celui-là, en particulier suite à l’affaire du Gripen, est de surtout fermer sa grande gueule et de regarder froidement comment les choses vont évoluer.

    • vno dit :

      Justement, chez Saab, ils doivent l’avoir en travers, mais au moins, ils ont fait des économies de timbres. Il me semble que la Suisse leur a fait savoir que leur avion n’étant pas prêt, il ne pouvait pas concourir. Le F35 ne l’est pas plus et le super simulateur n’existe pas. On peut chipoter que le Rafale essayé est le F3R et que Dassault souhaitait vendre la version F4 actuellement en cours d’essais en vol. Pour le Typhoon…Idem, reste le F18, mais Biden doit anticiper les subventions trop visibles à Boeing pour sauver le 737 Max qui vont immanquablement poser de sérieux soucis sauf accords avec la commission européenne et l’OMC.

  11. zaza24 dit :

    Effectivement, je ne sais pas pourquoi Emmanuel et Angela (avec d’autres peut être) n’ont pas été visiter les autorités Suisses, à l’instar de Biden, pour insister sur le choix d’un avion Européen qui ne ferait que confirmer/renforcer l’ancrage européen de la suisse.
    Il doit très certainement y avoir eu des pressions « suggérées » sur les banques suisses aux EU.
    La banque pour la suisse , c’est un peu comme les voitures pour l’industrie Allemande (aux USA) : un débouché formidable mais également (revers de la médaille) un moyen de pression…

    • sepecat dit :

      Exact et, je souhaite me tromper, mais je vois bien les Allemands prendre le même chemin pour préserver leurs activités US. Vu leur propension à saborder quasiment tous les projets de coopération en cours et mettre des bâtons dans les roues aux projets survivants, je les vois bien nous annoncer à brève échéance l’achat de F35…

      • Jean-Daniel dit :

        Au moins on arrêterai de perdre du temps avec eux… Et pourtant je suis germanophile mais à un moment ça suffit.

        • Scipion dit :

          Je suis d’accord. La situation serait plus claire et cela permettrait à nos « dirigeants » de prendre une décision.
          J’ai mis des guillemets à « dirigeants » parce que parfois, bon…comment dire?…

    • Eugene123 dit :

      Il faut mettre à jour votre logiciel: La finance (banque et assurance) ne correspond qu’à 7% du PIB suisse et en France la finance correspond à 5% du PIB. 5% ou 7% c’est tout à fait comparable!

      Y-a-t-il déjà eu un mec dans le monde pour dire que la banque est un élément essentiel de l’économie française?

      • albatros24 dit :

        Ce n’est pas 5 % mais le double, 10%
        https://agefi.com/actualites/politique/le-secteur-financier-pese-pour-pres-de-10-dans-le-pib-suisse
        Et 10% c’est énorme.
        Pour la France c’est plutôt 5% maximum, pourtant elle compte de très grosses structures (mais il est vrai avec pas beaucoup d’or, vu que les nazis nous en avaient piqué pas mal de cetor, peut être placé…devinez où ?)
        https://www.economie.gouv.fr/facileco/principaux-chiffres-france-et-europe
        Pour la rigueur suisse , vous repasserez.
        Mais ce n’est pas grave vous n’êtes pas à un « a visto de naz » près…

      • Vinz dit :

        La banque est un élément essentiel de toutes les économies nationales.

      • Fred dit :

        @ Eugene123

        D’où proviennent tes chiffres Eugene ? C’est 4,6 vs 9,4% (et c’était 14% en 2003, au temps béni du secret bancaire* !).
        https://agefi.com/actualites/politique/le-secteur-financier-pese-pour-pres-de-10-dans-le-pib-suisse

        .
        * Qui est levé au profit de l’UE, USA, Canada, Norvège et Japon, mais pas du reste du monde.

        • Eugene123 dit :

          Source: Statistiques officielles de la Confédération Suisse…. Très certainement trafiquées comme le rapport d’évaluation des avions de chasses, je suppose… Non?

        • Eugene123 dit :

          1. Et oui avec la fin du secret bancaire, il y a eu un très fort recule de la finance en Suisse…

          Le monde de la banque suisse a fortement diminué… Par exemple au Tessin, le canton suisse italophone qui s’était fait une spécialité d’accueillir à bras ouverts la fortune des riches industriels italiens à vu la perte de 4’000 emplois dans le monde bancaire.

          2. Si le « reste du monde » comme les républiques bananières n’ont pas voulu signer d’accords de libre échange des données avec la Suisse, c’est leur problème! Parce que les Suisses ne sont pas complètement cons, on veut bien échanger les données bancaires mais cela doit être réciproque, il serait dommage que de riches fortunes suisses aillent se cacher dans les paradis fiscaux de France (si, si, il en existe)

      • sepecat dit :

        Je crois que sur ce coup là, c’est vous qui retardait un tantinet… Retraité ayant travaillé la quasi totalité de ma carrière professionnelle dans le milieu bancaire je peux vous assurer que la banque est un élément essentiel de l’économie française et que les groupes nationaux pèsent un poids conséquent dans l’économie mondialisée que nous connaissons. Vous seriez bien avisé de vous renseigner sur les contraintes des groupes bancaires lorsqu’ils veulent travailler sur le marché US et les Suisses sont tout aussi contraints que nous dans ce domaine. La différence est que la France a, dans une certaine mesure, les moyens de dire non aux US et l’a déjà fait dans le passé (sortie de l’OTAN décidée par de Gaulle, refus de participer à la guerre en Irak, et plus récemment refus de s’aligner à 100 % sur l’antagosnisme US envers la Chine…). Bref, que cela ravisse ou non les Suisses la France et l’Europe disposent d’un certain nombre de leviers qu’eux n’ont pas. A une certaine époque, nous avons menacé les US de ne plus leur transmettre de données sur les passagers des vols internationaux, ce qui les privait de facto d’action. Et plus récemment, c’est bien le RGPD qui s’impose aux GAFAM et non une Suisse qui fait plier à elle seule son alter ego US. Les faits sont têtus.

      • vno dit :

        Demande aux américains lors de la crise des actifs pourris. Ils en ont encore mal au fondement et avant que leurs banquiers se rendent compte que les aides de leur gouvernement avaient été récupéré par les banques Françaises pour apurer au mieux les comptes en toute légalité, il s’est passé un certain temps. Donc secteur pas essentiel, mais stratégique avec le trading à haute fréquence pour notre PIB. Pour le reste en France on se spécialise sur l’assistanat à l’Afrique pour relancer notre économie par le bas. Pas besoin de Banque, l’économie parallèle suffit.

  12. anatide dit :

    Un suisse se fait berner.
    Tip top!

  13. Olivier dit :

    Bon ben c est simple on arrête toute coopération militaire avec les suisses qu ils se demmer…avec les usa…..

    • Eugene123 dit :

      Et en quoi une coopération militaire avec la France va empêcher la Suisse de dormir? C’est pas les 2 pilotes de chasse que l’on s’échange chaque année qui vont révolutionner la situation géo-stratégique de la région 🙂

      Si la France veut bouder, c’est son problème!

      D’autre part, la Suisse n’a pas attendu la France pour avoir des relations privilégiées avec les USA. Les services de renseignement US sont chez eux en Suisse. Le plus important centre de renseignement US en Europe est à Genève, ONU oblige, et les USA possèdent une station d’écoute à Loèche en Suisse. Il y a même un accord entre Suisse et USA pour se partager les installations!

      Et je ne parle pas de la société suisse Crypto AG qui a vendu à tous les pays du monde des appareils de cryptage de données tout en appartenant à la CIA et aux services de renseignement allemand. En fait, il n’y a que les français pour faire cavalier seul dans leur coin. Ben oui quoi, quand on est champion du monde (seulement en foot), on en va tout de même pas s’abaisser à collaborer avec les autres pays occidentaux 🙂

      • albatros24 dit :

        Ne vous inquiétez pas Eugène, il n’y aura aucun mesure de rétorsion de la part de nos énarques et contre qui conque d’ailleurs,
        Et il n’y a qu’à voir comment on se laisse marcher dessus tous les jours et par tout le monde (même par les suisses, c’est pour dire).
        De fait, l’achat du Fail 35 sera, à lui seul, une excellente mesure de rétorsion économique des Etats Unis contre la Suisse, mais il faut bien partager la charge du pactole des bourgeois juifs partis en fumée n’est ce pas ?

      • fab dit :

         » Les services de renseignement US sont chez eux en Suisse. « .. tout est dit … 🙂
        merci.

        • Eugene dit :

          Inutile de se cacher derrière son petit doigt! La France est aussi dépendante des USA. La France est bien contente de profiter des sources de renseignement offertes par les USA en support à ses activités malienne…

          • sepecat dit :

            Exact, mais aujourd’hui tout est dépendant. Je me souviens par contre d’un documentaire ou Henry Kissinger regrettait que les services secrets français aient été au courant bien avant leurs homologues US de la situation en Iran, lorsque le Shah est tombé malade… Les US ont, certes, un outil d’espionnage surdimensionné (ce qui rend au passage parfaitement risible les reproches qu’ils font aux Chinois), mais les autres pays de cette planète ne sont pas tous des manches non plus.

          • fab dit :

            Vous avez raison. Source de renseignements trés précieuses.. mais la France garde une BITD suffisamment efficace pour lui garantir un minimum d’indépendance… l’usage des matériels utilisés au Mali (pour leur majorité), ainsi que leur évolution ne dépend pas d’un feu vert du sénat/congrés US.

      • Jean-Daniel dit :

        Parce que vous croyer qu’arrêter une telle coopération empêcherait la France de dormir?
        La moitié des choses que vous citez, personnellement je n’en serai pas fier si c’était de mon pays dont il était question. Comme dit l’adage, avec des amis pareils pas besoin d’ennemis.

      • Carin dit :

        J’imagine bien le gueule du partage du centre d’écoute américain en suisse….
        De plus, depuis le début de cette triste histoire vous nous balancez à la figure, votre entière autonomie de choix, pour finir par déclarer que votre pays entièrement autonome a les 2 plus gros centre d’espionnage américains sur son sol… un seul mot … LOLLLL.

      • philbeau dit :

        Calme ta joie , l’ami Eugène , t’es un peu excité là en ce moment …et si tu comptes sur les US pour soutenir ton petit pays , tu te fourres le doigt dans l’oeil . Mais tu le sais bien . Et on dit que ce sont les français qui sont grandes gueules…

      • sepecat dit :

        C’est vrai que l’affaire du Boeing éthiopien détourné a démontré au monde entier que la Suisse était autonome pour la défense de son espace aérien… Ceci dit, si cela suffit à vous rendre heureux, cela nous va aussi, mais il vous faudrait tout de même appronfondir le sujet rapidement car être chauvin (tiens, ce n’est pas un défaut typiquement français ça ?) est une chose, se croire indépendant et capable de vivre en autarcie en est une autre.

      • MERCATOR dit :

        @Eugene 123

        « De manière plus générale, la coopération franco-suisse dans le domaine aérien prend également la forme de missions d’entraînement au ravitaillement en vol – à hauteur d’une quarantaine par an –, la Suisse ne disposant pas d’une telle capacité, »

        Pas de problème ,maintenant les gonfleurs d’hélice Helvetes, le feront sur play station !

      • steph dit :

        La Suisse, petite catin des US et fière de l’être…

  14. Poorfhendeur dit :

    Dès que Potus a sussuré un mot à l’oreille Suisse, on n’a compris que c’était pas gagné pour nous…

  15. Fougasse dit :

    @M. Lagneau. Je ne prendrai pas position sur les qualités et défauts du F-35 mais je vous soumets une observation sur la prise de position de Dan Petersen (premier Officer In Charge de Topgun ) que vous citez. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt son bouquin – passionnant bien sûr – mais j’ai été surpris de lire que, selon lui, la meilleure solution pour les USA serait d’acheter des avions « équivalents au F-5 et armés de Sidewinders ». Il me semble que c’est oublier que, dès la guerre du Golfe (1991), la majorité de victoires US ont été obtenues avec des AIM-7 Sparrow (25 victoires sur les quelques 41 obtenues pendant le conflit d’après « Gulf Air War Debrief »). Depuis, l’AMRAAM est entré en service… et les progrès dans l’identification à distance, la fusion de données et le partage d’information en réseau ont été énormes. Donc, sans manquer de respect pour le pilote exceptionnel qu’a été le captain Petersen, il me semble que son jugement sur l’avenir du combat aérien et les moyens nécessaires est un peu daté…

    • lym dit :

      Je n’ai pas lu le bouquin, mais l’article parlait aussi de nombre et de possibilités d’entraînement en F-5 incomparablement plus élevées à budget constant. Et cela change en effet pas mal de choses au delà de la simple comparaison des appareils.

      • Fougasse dit :

        Les F-5 mentionnés par Pedersen sont des Northrop Freedom fighters dont la Navy avait récupéré quelques exemplaires dans les années 70-80 pour simuler des MIG…

    • Sorensen dit :

      C’est bien de le rappeler. Mais Petersen (quel beau nom) n’est pas une référence et ce n’est pas son domaine. Comme toute la vieille garde il préfère les Gremlins à corriger avec un fil de fer aux bugs insaisissables.

    • Rupin51 dit :

      La stratégie US c’est la stratégie du nombre … le wall …
      Ils arrivent par packs de 12 ou 24 tirent des buches en limite de domaine de tir sachant pertinemment que le prob kill sera faible voir nul … mais en face ça passe défensif … ça pumpe … et ils prennent l’avantage …

      toute autre armée de l’air n’ a pas ces moyens … donc faut adapter les tactiques et à ce jeu là on est pas les plus mauvais ….

      quand les FOX 3 ou FOX 1 sont tous tirés … reste les FOX2 et le canon … donc en fait rien n’a changé …. Dan Pedersen est dans le vrai …

      le nombre compte bcp plus qu’on ne le croit …

      un de mes anciens monit’ disait : ce que je veux c est 1000 alphajet avec des Magic ( ou mica ir pkoi pas ) et des pods canons …et une bonne suite de GE .

      on arrive toujours à se glisser dans un dispositif si on arrive à le saturer …. le nombre et la GE font le boulot …
      maintenance Minimum … remise en oeuvre rapide …

      je suis d’accord avec ça e en cas de guerre éclair de haute intensité … c’est comme ça u ça finirait … sauf qu’on est plus équipés … et on est pas les seuls …

    • Eugene123 dit :

      C’est toujours le problème avec ces mecs qui ont perdu leur poste… Ils reviennent cracher dans la soupe… Le sieur Petersen n’est ni le premier ni le dernier!

      • Fougasse dit :

        Le problème, c’est plutôt ceux qui parlent sans savoir. Il n’a pas perdu son poste et ne crache pas dans la soupe. Il a fini sa carrière en commandant un porte-avions (le Ranger). Pas mal pour quelqu’un qui n’avait pas fait Annapolis, non ?

  16. Steiner dit :

    C’est un choix politique, respectons ce choix. Point à la ligne.

    • m dit :

      Que le choix soit politique, personne ne le nie et c’est admis.

      Que les justifications soient à ce point ridicule et le processus de décision opaque, c’est cette pilule qui a du mal à passer.

      Qu’on dise que le F35 coûte tant par heure de vol moins cher que l’Eurofighter, va à telle vitesse plus rapidement que la Rafale, rien à dire. Qu’on nous sorte juste « il est bien devant et bien moins cher », et se contenter de ça, c’est une escroquerie.

    • veteranusF6 dit :

      Entièrement d’accord, de plus l’ Europe n’est qu’un espace aérien nécessaire à leur entrainement, pour nos voisins suisses.
      Alors madame Parly réveillez-vous et trouvez d’autres clients pour votre avion.

    • AirTattoo dit :

      Oui. Je trouve qu’il n’y a rien a dire plus.

    • Lamberd dit :

      Tout achat d’équipements militaires, de l’avion de chasse au bouton de guêtre, est… politique!

      Apparemment, il n’y a que les commentateurs de opex360 pour ne pas le savoir…

    • ruffa dit :

      Ah quand c’est un choix technique c’est le Rafale qui gagne ! Quand c’est un choix politique c’est le F 35 qui gagne !
      Y’a eu beaucoup de choix politiques avec les déculottées que se prend le bouzin de la PME Dassault !
      Un peu court comme analyse jeune homme !

      • Czar dit :

        tiens; le petit tapin qui ne fait son apparition en ces lieux QUE lorsqu’il s’agit de lécher le (gros) boule des stazunis

        ça farte, ruffian ?

  17. chill dit :

    A t on le droit de vendre à perte ? Bien sur les ricains se rattraperont sur les coûts de fonctionnement et de maintenance mais est ce légal ?
    Question subsidiaire, les japonais qui font décoller leur chasse tous les jours face aux avions chinois se plaignent de la médiocrité du f35 pour l’interception et constatent l’usure prématurée du potentiel de leurs f15 ; la suisse semble dire que la dinde survole ses concurrents pour toutes les missions , un des deux ment , lequel ?

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      @chill: J’espère que c’est une question rétorique. Pour vous rassurer : j’écris ce commentaire depuis la Suisse. L’analyse plus qu’étrange d’Armasuisse sera exposée aux questions d’un Paralment très critique. Si cette garde fou échouait (ce qui serait une indication d’une pression (chantage) des États-Unis sur le gouvernement – (banques etc.) la « sélection » serait alors soumise à un vote référendaire avec une campagne électorale d’autant plus difficile.

      Un simple coup d’œil aux données techniques telles que la vitesse maximale, le rayon de braquage et le taux de montée me disent que le rapport Armasuisse ne résistera pas aux questions critiques. Je pense qu’il n’est pas nécessaire de discuter si un État neutre comme la Suisse a besoin d’un avion (pour le rôle de la police aérienne) qui est conçu pour des frappes secrètes bien dans le territoire de l’ennemi……

    • asvard dit :

      C’est la revente à perte qui est interdite (achat puis vente). C’est pour ça que les soldes sont réglementés en France. Donc un fabricant (ou qui fait fabriquer par un autre des produits sous sa propre marque) peut vendre à pertes en toute légalité, comme le font souvent les fabricants de console de jeux par exemple.
      L’OMC autorise les taxes sur les produits qui pratiquent le dumping. Dans le cas présent la Suisse, si le F35 est vendu a pertes, peut ou non appliquer des taxes mais ce seraient c.n et inutile de le faire puisque c’est elle qui achète.

    • Momo dit :

      Je répète mais c’est normal vu le nombre de commentaires divers et variés sur ce sujet sans parler des nouveaux trolls: eugene123, ‘jobar’ jolly excalibur; tarzan, etc…

      Donc non le f35 n’est pas offert en vente à perte par LM. LM se fait BEAUCOUP d’argent sur les belges, les danois, les norvégiens, les anglais, japonais, etc.. et US (moins) bien sûr. Et les allemands bientot mais c’est ça ou les berlines alors…

      De fait vendre à -4o% par rapport aux pays de l’otan (hors US) est sans problème, et n’est pas à perte. Etudiez les comptes de LM. De toutes façons ils se rattraperaient sur les suisses plus tard en MCO et upgrade divers pour essayer d’être opérationnel si jamais ceux-ci devaient prendre vraiment le f35.
      Ce qui n’est pas fait, je dirai 60% non et 40% oui. Ce qui est déjà hallucinant au vu des besoin suisses et du f35.
      Les dindons de la farce?

      • Fred dit :

        Troll, définition : personne qui n’est pas d’accord avec Momo. [Selon Momo]

      • Frank dit :

        @ Momo Les dindons ne sont pas forcément ceux qui caquètent, encore moins ceux qui savent les besoins des Suisses mieux qu’eux mêmes.
        Un bref petit florilège sur air2030, vu du coté Suisse:
        http://psk.blog.24heures.ch/tag/air2030
        Et une question, très naïve:
        Nous avons vendu des Rafale depuis 2015.
        Egypte:24
        Qatar: 36
        Inde:36
        Grèce: 36 (-12)
        Re-Egypte: 30
        Combien ont été payés à ce jour?
        Par exemple, l’Egypte paye environ 46% du prix, le reste est financé par des banques Françaises, avec garantie de la Coface, donc du contribuable.
        J’oublie les 110 +57 navalisés prévus pour l’Indian Air Force. Qui va payer, au final?
        Vous confondez la com politique et médiatisée des commandes, sa réalité industrielle, le gain pour les entreprises Françaises, et le détriment pour notre propre AA.
        Les dindons ne sont pas ceux que vous croyez.
        Les Suisses ont probablement des défauts, mais, au moins, ils payent. Dette de la Suisse avant Covid, pour rire?
        Et en plus, ils soumettent à leurs citoyens le choix de leurs dirigeants par votation, c’est dingue…
        Suis pas persuadé que la France ait des leçons à donner à la Suisse, F-35 ou non.

        • Royal Marine dit :

          Rien qu’un exemple… Rien qu’un, parce que tous les autres se valent… Et que tout ce que vous êtes arrivé à prouver c’est votre méconnaissance des dossiers financiers…
          Les rafale de l’Egypte n’ont pas été garantis et payés par la Coface… Mais par l’Arabie Saoudite, qui comme chacun sait n’a pas d’argent! Crétin!

        • Alpha dit :

          @Franck
          Vous pouvez nous dire : –
          – C’est quand la dernière fois qu’un contrat d’armement financé en partie par la COFACE, n’a pas été honoré ???
          – Quel pays exportateur d’armement, ne garantit pas ou ne propose pas une financement de ses contrats ?
          Merci.

    • vno dit :

      Tu as déjà entendu parler d’un citoyen Suisse qui c’est éventré au sabre parce qu’il a perdu la face en mentant ? La réponse est donc simple.

    • sepecat dit :

      La vente à perte est interdite en France… pas sûr qu’elle le soit partout ailleurs. Les pro F35 nous assurent que nous sommes de mauvaise foi en voyant les mauvais côtés de cet avion « en devenir ». Le problème c’est qu’être un jour, peut-être, pleinement opérationnel n’empêche pas d’être dans la mouise actuellement et pour quelques temps encore. Pendant ce temps, les concurrents avancent eux aussi et les performances si exceptionnelles de la « Dinde » précitée pourraient très bien n’être que très relatives à moyen terme.

    • Meiji dit :

      Le F35 est clairement un énorme problème pour le Japon et la Corée, il coûte horriblement cher a faire voler, ne vole pas souvent et n’est pas bon nul part. Pour intercepter les nombreux chasseurs Chinois et Russes qui s’en amusent, c’est vraiment pas terrible, voir même dangereux pour leur défense.
      La Suisse n’a pas ce problème, les pilotes joueront au F35 sur simulateur et le secret bancaire est garantie, merci Tonton Biden !

      • Eugene123 dit :

        Et papy! Il n’y a plus de secret bancaire en Suisse! Tout le monde peut donner son avis, mais c’est mieux quand on parle de chose que l’on connait 🙂

        • albatros24 dit :

          Et bien non Eugène, encore une fois vous ne connaissez pas votre pays ni son histoire ni même son économie la plus importante, les placements financiers douteux, et Meiji lui a raison (il est dans la bonne ère…).
          En effet le secret bancaire est toujours d’actualité en Suisse (on ne se refait pas !)
          https://www.lesechos.fr/idees-debats/livres/la-suisse-nen-a-pas-completement-fini-avec-le-secret-bancaire-et-largent-sale-1167281

        • Frank dit :

          @ Eugène123 Pas faux, Pépé.
          Sauf qu’il y a un paradoxe dans votre propos.
          Comment affirmer qu’il n’y a pas de secret sur un sujet qui est, par définition, secret?
          Toute révélation d’un secret étant la faute de celui qui l’évoque, pourquoi affirmer que le secret n’existe pas? Vous avez des choses à cacher, Pépé? Des révélations?
          Soyez aimable, et indulgent pour chacun.
          Parlez nous de choses que vous connaissez, s’il en existent.
          Eugène123 va parler, et donner son avis. Gloria!
          J’invite chacun à se prosterner, écouter, et se retenir de rigoler.
          Gégène123, c’est à toi, on t’écoute, vas-y, coco.
          Les occasions de rigoler sont devenues rares, reste le Gégène123, l’impayable Pépé de l’été….
          Le Pépé va causer des choses qu’il connait, soyez attentifs.

        • vno dit :

          Un peu de sérieux Eugène, si le secret bancaire n’existe plus en Suisse, vos banques vont faire faillite, sans parler du risque de se retrouver avec des accusations d’association de malfaiteurs en bande organisée. Comme toutes les banques dans le monde.

        • Alpha dit :

          @Eugene123
          Effectivement, parlez de choses que vous connaissez !…
          https://www.lesechos.fr/idees-debats/livres/la-suisse-nen-a-pas-completement-fini-avec-le-secret-bancaire-et-largent-sale-1167281
          Aïe !… Et oui Gégène… 🙂

          • Sorensen dit :

            Le secret bancaire n’existe plus. Les lois relatives à son exercice ont été abrogées. Ces deux articles sont des interprétations, rien d’autre.

          • Alpha dit :

            @Sorensen
            Oh ! Les vilains qui interprètent… Des faits ! 🙂

      • Frank dit :

        @ Meiji Vous suggérez que le fleuron de l’industrie US, gage de notre sécurité Otanienne, référence absolue de notre couteuse vassalité, pourrait être mis en échec pas des reliques Russes? Chinoises?
        Vous êtes cruel.
        Certains dévots de l’empire qui feignent de détester le F-35 vont faire un malaise.
        Moi, je trouve que cette dinde supposée, ce qui reste à vérifier, est assez subtile, puisque des détracteurs l’achètent après l’avoir financé, en plus.
        Syndrome de Stockholm, je vois pas ce que les Suisses ont à voir sur ce dépit Français.

        • Royal Marine dit :

          Ouh, là, là! Vous êtes en surchauffe!
          On a dû vous uprader avec le logiciel de la Dinde… Et, tout de suite, ça devient évidemment plus compliqué… Vous êtes déjà en train de perdre votre revêtement, car il pleut, et vous avez besoin de 160 jours de repos par an!
          Je vous propose de commencer tout de suite, après une bonne douche froide et une tisane!

  18. Lucide dit :

    Tout le monde se marche dessus, tous « alliés » mais tous concurrents quitte à nous mettre des couteaux dans le dos, rien n’a changé, chacun pour soi.

  19. Vidoc-19 dit :

    Je remarque que dans toute cette histoire il y en a un qui est l’Absent et qui reste le Chevalier blanc, à l’abri de toute question et encore plus, surtout , à l’abri de toute critique : l’innocent américain . Exactement comme s’il n’avait pas du tout participé à cette affaire. l’Arlésienne du Pentagone !
    Personne ne se pose la question du lobbying américain, de pressions américaines éventuelles, de la visite concomitante du président- désigné Joe Biden juste avant la décision favorable au F 35.. plus globalement encore, personne ne fait l’historique ni l’inventaire des cas nombreux, avérés, dans lesquels les États-Unis nous ont fait systématiquement des crocs-en-jambe quand ce n’est pas bien pire, dans des négociations pour des contrats d’armement, sans même évoquer les contrats commerciaux ! C’est quand même merveilleux d’être américain: en France, ça vous donne toujours un costume impeccable, vierge de la moindre tache, celui du » croisé de la liberté » qu’on nous montre régulièrement depuis 1945, et que notre pays médusé, agenouillé, prosterné, adule avec un tube de vaseline format XXL à la main !

    • sepecat dit :

      Pas sûr que tous les Français voient les US comme un sauveur désintéressé venu rendre à notre beau pays et à l’Europe sa liberté sans contrepartie… Il y a aussi des gens qui lisent l’Histoire et savent pertinemment l’analyser. Les décennies passées nous ont vu dire non aux US sur certains points et assumer nos choix, y compris devant certains pays alliés qui s’étonnaient que l’on fasse de la résistance. Esprit gaulois peut-être, réalisme sûrement… et je suis très heureux en tant que Français qu’à l’époque nos dirigeants aient eu la clairvoyance de dénoncer les fameuses « armes de destruction massive » que les US nous présentaient à grand renfort de PowerPoint.

    • vno dit :

      Bof, chez nous, ils ont tout un étage à l’assemblée ! A Bruxelles, n’en parlons même pas !

    • Alpha dit :

      @Vidoc-19
      « Personne ne se pose la question du lobbying américain, de pressions américaines éventuelles, de la visite concomitante du président- désigné Joe Biden juste avant la décision favorable au F 35.. »
      Ah bon ???… Vous étiez où ces derniers jours ???

  20. blavan dit :

    Il ne faut pas en tirer des grandes leçon stratégiques, les suisses n’achètent des chasseurs que pour faire des meeting aériens avec leurs réservistes.. Si ils avaient des ennemis, ça se saurait.

    • Eugene123 dit :

      Aïe! Encore un vieux discours plus à jour depuis longtemps! Pour info, les réservistes qui pilotent des avions de chasse en Suisse, c’est fini depuis l’entrée en service des FA-18, il y plus de 25 ans! Les FA-18 comme le futur F35 ne sont piloté que par des pilotes militaires professionnels de l’escadre de surveillance!

    • Carin dit :

      @Blavan
      C’est dommage pour nos amis suisses alors… parce que même en meeting aérien le F35 n’est pas bon!
      D’un autre côté, ils pourront toujours transformer ces meetings en
      « présentation au sol », avec mise à disposition aux visiteurs des simulateurs de vols, qui a n’en pas douter vont trouver ça absolument génial.

      • blavan dit :

        @carin. Ils pourront toujours inviter des Rafale français pour faire de beaux passages basse altitude, ça ravira les spectateurs !

  21. Frédéric dit :

    Lookheed Martin à t’il renoncé à ses gadgets surfacturés pour avoir un prix pareil ? Exemple, dans la marine, Les mâts des SNA Virginia sont dirigés à l’origine avec un système de joystick développé par Lockheed Martin facturé 38 000 dollars américains. Mais le joystick était difficile à manipuler pour de nombreux marins, qui le décrivait comme « encombrant vraiment lourds ». Il est remplacé depuis 2018 par les manettes de la Xbox 360, qui sont beaucoup plus intuitives pour les marins qui ont grandi en jouant à des jeux vidéo et coutant entre 20 et 35 dollars.

    • vno dit :

      Pas sur que la Xbox 360 supporte l’accélération de l’explosion d’une mine ou torpille à proximité.

  22. Tankaboum dit :

    Bonjour à tous, je vous conseille la lecture du dernier DSI hors série 78, un article sur le f35 y est relativement complet sur le « non avenir » du bâton merdeux de LM au sein des armées Us. Rafraîchissant comme lecture ou l’on y apprend que pour palier les défauts d’alignement du canon, le Dot E recommande : Sa non Utilisation !!!! La classe.

  23. Hommededefense dit :

    Les Français ont sorti un appel d’offre pour remplacer leur Grob avec des specs d’un avion suisse qui sont celles du PC7 de Pilatus …. J’espère que nous allons revoir la copie Madame La Ministre . Je ne serais pas surpris que nous achetions quand même suisse …ce serait un vrai alors que rien ne le justifie … c’est sur dimensionné et très cher

    • Eugene123 dit :

      Amusant! Homme de defense conseille à la France de faire ce qui est reproché à la Suisse: Acheter des avions non pas pour leur qualité mais uniquement pour des raisons politiques!

      • albatros24 dit :

        Ah bon ?
        Et le principe de réciprocité internationale, connais pas ?
        Ne vous inquiétez pas pour les Pilatus, on va bien les commander,
        comptez sur nos soumis de l’ENA pour cela (quelque soit le nom technocratique qu on lui donnera)
        et puis..c’est un excellent avion justement.
        Enfin il vous faudra bien cet argent pour compenser en partie ce que vous allez débourser … si vous prenez bien le Fail 35 (quoi que avec tous ces gauchos pro européens des médias suisses..triste hein Eugène ?)

      • Carin dit :

        @123…soleil
        D’un autre côté, à la lecture de votre post, vous y venez aussi….
        Ah on me dit dans l’oreillette que vous ne l’avez pas fait exprès…
        Qu’après appel de Mme ARMHED, vous allez vous ressaisir et revenir aux fondamentaux… jusqu’à la prochaine erreur, ou là… vous serez viré et remplacé par @Stoltemberg, ou @John, ou en dernier recours dans le cas improbable où ces 2 éminents contributeurs ne sont pas disponibles, par @NRJ.

      • sepecat dit :

        Il ne vous aura pas échappé que la réponse n’est rien d’autre que celle du crémier à la crémière… Dans la mesure où la Suisse s’affranchit de toute obligation il est tout à fait naturel qu’en face nous agissions de la même manière. Dans le cas présent ce ne sont pas les Français qui auront agi les premiers mais bien les Suisses qui espèrent nous faire un petit dans le dos, à nous et aux autres entités concourant à l’appel d’offres, sans qu’il n’en résulte de conséquences pour eux. Un peu comme leurs rapports avec l’Europe finalement, le beure et l’argent du beurre.

    • Wagdoox dit :

      C’est meme pas ce qui va se passer en realite. On va sortir nos equivalent en mieux et on le proposera a perte, le temps de couler pilatus 😉

  24. Hironoda dit :

    Il n’est pas saugrenu de penser que Joe Biden, lors de son entretien avec l’exécutif Suisse en marge du sommet avec Vladimir Poutine à Genève en juin dernier, « lui a fait une offre qu’il n’a pas pu refuser » pour arriver à un tel revirement de situation. Du genre chantage sur des révélations de pratiques de banques suisses par exemple. Les USA et leurs présidents démocrates « que tout le monde leur envie » ne seraient pas à leur coup d’essai, la France en ayant déjà fait elle-même les frais il y a quelques années (affaire Alstom notamment).

    • R2D2 dit :

      Qu’est ce que vous appelez revirement de situation ? Sous-entendu, la Suisse avait avant l’heure fait le choix du Rafale ?

  25. Piritus dit :

    Est-ce que quelqu’un peut me dire de quoi elle parle en parlant de coopération avec la suisse ? Y a t’il des synergies avec la Suisse ? A part la commande de Pilatus, je ne vois pas trop ?

    • Eugene123 dit :

      Il y a des échanges de pilotes de temps à autre. 2 -3 exercices des troupes du génie pour s’entraîner à intervenir dans une ville en état de catastrophe (la Suisse dispose d’une pseudo-ville détruite pour s’entraîner à rechercher des victimes sous des maisons écroulées, etc.). Et il arrive même qu’un tanker volant français fasse le plein de FA18 suisses en vol à travers l’Europe pour rejoindre des zones d’exercice au Royaume-Uni, en Suède ou en Corse. Encore en discussion, la Suisse pourrait acheter des heures de fonctionnement d’un satellite d’observation militaire français.

    • Wagdoox dit :

      Qui crois tu protege le ciel suisse ?
      Surtout quand l’armee de l’air suisse fonctionne uniquement aux heures de bureaux. Maintenant la suisse a acheté un avion sur flight simulator, qui va encore plus etre sur place ?

  26. Titeuf dit :

    Le F18 les Suisses connaissent et l’apprécie.
    Le typhoon a l’air plus véloce en défense aérienne.
    Le Rafale se défend dans toutes les catégories et es un cran au dessus.
    Le F 35 a pour lui que sa furtivité (et encore…) Une tonne de problème a résoudre et le moins manœuvrant de tous…
    Et il est choisi…
    Y’a un loup quelques part là ???
    Le pays est souverain,certe, mais merde,il pense à leur pilote qui vont allé aux casse pipe en radada entre les montagnes leurs politiques ???
    Je ne comprends pas là….???

    • albatros24 dit :

      Cherchez du côté des banques et de Wall street…

    • Fail 35 dit :

      Dans leur simulateur, ils prendront moins de risque.
      En cas de crash, le pilote suisse entendra: » même joueur joue encore…. ».

    • Carin dit :

      Le radada en montagne n’est prévu que sur simulateur…
      Les trafiquants de drogues et les porteurs de valises de pognon l’ont déjà intégré et ne feront passer leurs petits avions de tourisme que par les alpes suisses, pour être sûr de livrer en temps et en heures.

    • sepecat dit :

      Vu les qualités de vols du F35, ou plutôt son absence de qualités que pas mal de pays constatent, il est un peu inquiétant en effet de devoir slalomer entre les montagnes suisses avec un tel appareil et surtout avec un seul moteur… Après, ce seront effectivement les pilotes suisses qui auront à gérer le problème.

  27. ONERESQUE dit :

    La « coopération » et l ‘ »interopérabilité  » ne sont que de la roupie de Sansonnet face aux colossaux intérêts militaro-industriels US. Tout ce qui vient de se dérouler n’a strictement RIEN à VOIR avec le moindre choix souverain, honnête, équilibré, pesé ou techniquement justifié……mais pas le moindre epsilon de commencement de nanogramme à voir du tout malgré les discours « officiels »….Ces 15 derniers jours ont relevé plutôt d’une opération d’intervention crash-speed montée par le département d’Etat, Lockheed-Martin, la Maison blanche et les lobbying des états les plus impliqués dans le F-35 < OBJECTIF ~ # Barrer la route à la marche triomphale envahissante du Rafale (Égypte, Grèce, Indonésie, Croatie bientôt Inde bis ) avec un AVERTISSEMENT MAGISTRAL type COUP D’ARRÊT….Inutile d'ergoter sur les arguments bidons post-signature de "coût-efficacité" F-35 qui font rire à gorge déployée toute la planète des afficionados du militaire….Mais reconnaissons, à la John Le Carré ou à la Ian Fleming que la sophistication de l'opération suisse des ricains a été magistrale : – analyse des offres concurrentes dérobées par Echelon ou des voies d'espionnage autres, rabais de 2 milliards financé par le Trésor US (CAROTTE), PUIS très probablement pressions discrètes exercées sur le conseil fédéral sur des divulgations bancaires gênantes ou menaces de taxation ou d'obstruction de trading numérique financier à partir des serveurs centralisés du New Jersey (bâton) ????? Là encore, mille méthodes sont possibles….. Enfin enrobage du packaging vénéneux dans un enfumage médiatique farci d'une brochette de MENSONGES TECHNIQUES éhontés dignes d'une propagande stalinienne et qu'a osé re-pondre la conseillère AHMERD avec un culot aussi haut que l'Empire State Building….
    Nous avons assisté à la énième (F-104, F-16, MEADS, PATRIOT…..) typique opération d'imposition violente et rapide d'impérialisme politico-industriel de la part des USA….Encore une fois, seuls des visionnaires comme De Gaulle avaient compris la nature perverse des relations américano-européennes, US qui voulaient créer en 1945 je le rappelle un gouvernorat-protectorat sur la France et qui avaient déjà imprimé des dollars français (vous pouvez vérifier )…..Tout ce que nous venons de vivre est un condensé tragico-comique des Fourberies de Scapin et du Dindon (européen) de la Dinde(F-35), avec une "hénaurme" pincée Balzacienne d'hypocrisie diplomatique

    • Eugene123 dit :

      Pour info, tous les fabricants d’avion, les français en premier, font dans la manipulation pour vendre leur coucou. Les USA sont simplement plus malins et disposent de plus d’argument que la France.

      La France a perdu en Suisse mais elle pourra toujours vendre dans les pays que lui sont laissé par le grand frère ricain!

      • albatros24 dit :

        Bien résumé…
        Les USA ont fait une pression et ont des arguments que les autres n’ont pas (Wall street, sanctions financières voire économiques…)
        Bon vent avec le Fail 35, prévoyez un budget assez conséquent pour la suite quand même, au cas où…
        Et quant à le fabriquer en Suisse, vous pouvez toujours attendre.
        Bof pas grave, l’important était de sauver les coffres forts

      • vno dit :

        Pourquoi tu sembles complétement aigri Eugène ? C’est ton avion qui a gagné pourtant ? Ta copine Viola Restera pour la postérité au même niveau que Guillaume Tell. Elle a réussi grace à une communication hallucinante de mauvaise foi et de mépris a faire l’unanimité des pays de européens au premier coup contre la Suisse, même de ceux qui n’avaient rien à lui vendre ! Ce n’est jamais arrivé avant.

    • Carin dit :

      @ONERESQUE
      Je suis en grande partie du même avis que vous, et la seule façon de vérifier tort/raison, c’est qu’avant une votation il y a le passage devant le parlement suisse, si le parlement adoube ce choix avec les mêmes arguments aussi vaseux que faux, ce sera que nos amis américains ont bien usé de la menace et du chantage pour imposer leur produit, car les parlementaires seront alors mis au courant du poids exact de ce qu’un refus du F35 entraînerait pour l’économie suisse, et le peuple suisse (et le reste du monde) ne sera pas mis au courant, ( de l’ampleur de la menace), mais ne sera pas consulté.

  28. Hommedef dit :

    Les Français ont sorti un appel d’offre pour remplacer leur Grob avec des specs d’un avion suisse qui sont celles du PC7 de Pilatus …. J’espère que nous allons revoir la copie Madame La Ministre . Je ne serais pas surpris que nous achetions quand même suisse …ce serait un vrai alors que rien ne le justifie … c’est sur dimensionné et très cher

    • albatros24 dit :

      Je parie qu on va quand même acheter les Pilatus….
      Vous verrez.
      Parce qu il n’y a pas grand chose de mieux sur le marché. Tout simplement.
      Mais on pourrait acheter un appareil moins fini, bien plus cher et donc en petit nombre, un appareil dont on n’a pas besoin et pour faire plaisir au vendeur
      donc faire comme les suisses avec le Fail 35 quoi.
      mais nous on n’en a pas les moyens…

  29. Arnaud dit :

    C’est un peu facile d’attaquer la Suisse. Mme Parly a-t-elle « critiqué le coopération avec l’Allemagne » alors qu’ils viennent juste d’acheter des P3A ? D’autant que sur les coopérations (SCAF, MGCS,…), l’Allemagne est sensée être 1000 fois plus exemplaire que la Suisse.

    • Royal Marine dit :

      La différence? C’est que les Allemands, quoiqu’on en pense, choisissent en fonction de leurs intérêts, ou ce qu’ils croient l’être…
      Les Suisses, après nous avoir expliqué que pour eux les pressions et pots de vin ne pouvaient exister, que le choix serait fondé uniquement sur tel et tel critère, se renient tout simplement, et prouvent par là leur malhonnêteté intellectuelle, et leur moralité douteuse, en trichant et choisissant le seul des compétiteur qui ne répond à aucun des critères, tout en avançant des arguments vaseux… Savez-vous, par exemple, que les magnifiques simulateurs révolutionnaires du F 35, qui ont fait toute la différence, n’existent pas?
      Mais vous évidemment, vous ne pouvez pas comprendre ces différences, ces nuances direz-vous, avec votre petit esprit de guichetier…

    • Wagdoox dit :

      L’allemagne n’a pas qualitifier le rafale de sous avion inferieur au f35. La suisse devra prendre toutes ses responsabilites desormais. Je trouve au contraire qu’elle est bien trop gentille. Plus qu’un an et le ton va reellement changer.

    • sepecat dit :

      Renseignez-vous sur les déclarations des hommes politiques français et les auditions puliques à propos de l’achat par l’Allemagne de P3A… Pas sûr que vous trouviez quelqu’un pour s’en féliciter et le clamer publiquement.

    • José dit :

      Vous avez quel probleme avec l’Allemagne? Nous sommes un pays souverrain!!!!!

      • Vinz dit :

        Vous êtes un pays souterrain. Les US vous chient tellement dans les bottes, que lorsque l’épicière Merkel s’aperçoit que son téléphone a été piratée, elle leur dit merci – touchez ma bosse Monseigneur !

      • Mat49 dit :

        @José souverain en Français cela veut dire qui fait ce qu’il veut sans en référer à quiconque. Cela ne désigne pas ce que vous acceptez de faire aux Etats Unis…

      • blondin dit :

        mais c’est le quel votre pays en fait ? une chose est sure, c’est pas l’Allemagne… avec Sorensen, vous faites une belle équipe !

    • vno dit :

      Des P3A ? déjà qu’ils n’ont pas su entretenir et modernisé leurs P3C ! C’est obligatoirement des épaves pas des avions. Plus rien a vendre d’équivalent de cette époque, nous avons déjà tout vendu.

  30. DA188 dit :

    Positionnons le CDG sur le Léman

  31. ron7 dit :

    Mme Parly – pour moi – donne 2 messages :
    Les Suisses ont choisit un avion US -> C’est pas bien !
    Le Rafale aurait mérité de gagner, mais en même temps, on préserve notre capacité de production, et ça, c’est plutôt bien !
    Tout va bien côté français, même si m’dame Parly nous la joue indignée !
    Fermons le ban

  32. Kestar dit :

    Ou là là, ça part en cacahuète là ! Une question aux mécontents, et si la Finlande choisissait aussi le F-35, accepterez vous le résultat de l’évaluation ou bien ce sera aussi le bordel ? Le F-35 s’impose et on s’y attendait tous, je vois pas pourquoi certains crient au loup ?

    • sepecat dit :

      Renseignez-vous sur l’image qu’a donné le F35, ou plutôt les F35, envoyés par les US en Finlande pour participer à l’évaluation… Vous verrez que pas mal de monde s’interroge sur leurs disponibilité et tout ce qu’ils nécessitent pour être déployés.

  33. Tiger dit :

    On peut se plaindre, penser que ce n’est pas juste, que certains trichent et mentent. Ou on peut se sortir les doigts et arrêter de geindre. Les US font pression? Sûrement. Les US ont menti sur les prix? Probablement. Qu’est ce qui nous empêche de taper du poing sur la table? Rien: nos arguments sont pragmatiques et honnêtes, qu’on envoie paître ce pays enclavé la prochaine fois. On a une capacité de nuisance de part notre proximité sûrement bien supérieure aux US.

  34. werf dit :

    Le commentaire de la ministre montre une ignorance « crasse » des procédures entre la France et la Suisse pour le survol réciproque autorisé, selon le dispositif en vigueur, des territoires des deux états. La Suisse est souveraine dans ses choix, c’est tout, et c’est déjà beaucoup.

    • Royal Marine dit :

      Prendre le F 35, parce que Bidon vous en a donné l’ordre, n’est certainement pas un choix souverain…

  35. Sylvain dit :

    Sans oublier que depuis la fin de l’exercice Trident 21 il reste un F35 à Mont-de-Marsan, accrochez-vous ne le croirait pas : il est en panne !
    Et cela embête bien les millaires français d’avoir ce truc dans les pattes avec tout ce que cela implique de service de sécurité US.

    • Royal Marine dit :

      Ah, non! Arrêtez les fake news, voyons! Les Suisses viennent de proclamer que c’était l’avion le plus disponible des 4 compétiteurs…
      Vous êtes de mauvaise foi, et sans doute un troll poutinien!
      MDR!

    • sepecat dit :

      Pouvez-vous citer vos sources ? J’habite près de Mont-de-Marsan et cotoie des militaires d’active ou retraités très régulièrement et rien n’est revenu à ce sujet.

    • ron7 dit :

      Une dinde en panne !!!
      Je répète : Une dinde en panne !
      Pour info : jeudi
      25 novembre – Thanksgiving 2021 (États-Unis)

    • Gillou dit :

      Mdr, elle sera encore la a noel la dinde ?

    • Lothringer dit :

      bonjour,
      La 2e phrase de votre commentaire n’est-elle pas en réalité la plus importante ?
      Comment s’inviter de force chez son « cher allié » français et l’espionner tranquillement….en laissant un F35 planté dans l’une des bases stratégiques.
      Il est des pannes + arrangeantes que d’autres.

      Maintenant, je sais, on dira que je suis « tout….phobe » (germanophobe, américanophobe, ….phobe) voire totalement parano.
      Mais bon, plus c’est gros…mieux çà passe.

      • JC dit :

        À une époque lointaine, les anglais posaient leur Canberra PR (reconnaissance) en panne à Djibouti au grand mécontentement des militaires français.

      • sepecat dit :

        S’inviter de force de la part des US me fait curieusement penser à l’épisode du Bréguet 941 accidenté aux US alors qu’un pilote de même nationalité était aux commandes. Immobilisé ensuite de longs mois, un certain nombre de personnes se sont intéressé à la voilure de l’appareil qui, c’est un fait, avait une longueur d’avance en matière d’hyper sustentation. Par contre, pour en revenir au F35 immobilisé à MDM, j’en ai encore discuté pas plus tard que cet après midi et l’info n’est toujours pas confirmée. On peut vraiment se féliciter de la furtivité de cet avion qui, même immobilisé en stationnement disparaît des radars. L’info que vous publiée est peut-être exacte… ou non, et nous souhaiterions avoir confirmation.

  36. Florent Pirot dit :

    Disons que objectivement un avion non nucléaire comme le Rafale a des atouts sur piste courte par rapport à un avion nucléaire comme le F35A. Et il est plus manoeuvrable entre les montagnes.
    A la limite s’ils avaient pris le F35B à décollage vertical. Mais le A est un choix curieux…

    • albatros24 dit :

      « avion nucléaire » ?

      Vous voulez dire qui transporte une arme nucléaire ?
      Si c’est le cas : le Rafale fait aussi de la dissuasion nucléaire et il le fait plutôt bien, en rase mottes
      c’est aussi pour cela que les indiens l’ont acheté et en achèteront d’autres par la suite.

    • Royal Marine dit :

      Rien à voir avec la choucroute!
      Le Rafale est un avion nucléaire, avec l’ASMP-A, bien plus que le Fail 35, qui ne pourra jamais transporter la bombinette B 61… Le Pentagone vient de l’annoncer, malgré les promesses faîtes aux Belges, Bataves, Britishs, etc., …
      Encore une promesse de LM qui ne sera jamais tenue…

      • Lothringer dit :

        Sérieux ? C’est officiel et rendu public ? Le F35 n’est pas habilité B-61 et ne le sera jamais ? Vous avez des sources rendues publiques (moi je ne trouve rien sur ce sujet) ? A ce stade , j’ai du mal à y croire.

        Mais si c’était vrai, du coup les Belges et NL seraient OBLIGéS d’acheter quoi EN PLUS pour remplacer leurs vieux coucous F-16 vieillissants destinés à cette tâche ? Il me semblait avoir compris que le F-35 leur avait été forcé justement pour remplir ce rôle . Des F-16 Viper peut-être pour remplacer de vieux F-16 ? On en remettrait une couche ?

        • Royal Marine dit :

          D’abord c’est officiel, et c’est un des arguments contre le Fiasco 35, comme l’a appelé un Général de l’USAFF… (Voir YouTube)
          D’autre part, la B 61 est trop ancienne, et ne sera donc plus maintenue…
          Plus personne aujourd’hui n’utilise de bombe A ou H par gravité… Il n’y a que les crétins pour croire que ça puisse être réaliste en 2018, et pour 30 ans… Seuls les « Flamingants » peuvent de laisser berner par de telles sornettes…
          Et ça prouve bien que les engagements de LM n’ont aucune réalité…

    • F35 dit :

      @ Florent,
      Le Rafale a la capacité nucléaire lorsque l’on lui installe les équipements . …

    • NguyenKT dit :

      @Florent pirot: Elle est bien bonne cellà: « un avion non nucléaire comme le Rafale » et « un avion nucléaire comme le F35A »
      ASMP-A ca vous dit quelques chose? Les Rafales volent avec depuis des années. On attend toujours le Fail35 emporte un B61 en opération.

    • jojo dit :

      LE rafale est Nucléaire… le F35 est prévu… mais il ne l’est toujours pas….

    • xorminet dit :

      avion nucléaire?
      le F35 a troqué le kero pour l’uranium ?

    • MERCATOR dit :

      @Florent Pirot

      « un avion « non nucléaire » comme le Rafale a des atouts sur piste courte par rapport à un avion « nucléaire » comme le F35A. »

      Oh ! c’est juste le contraire, mais bah !

    • vno dit :

      Le F35 B est fait pour décoller court sur tremplin ou il va pas bien loin et atterrir verticalement, mais……….au niveau de la mer. Je pourrai te faire le calcul, mais pas envie, à la louche, au dessus de mille mêtres, il vaut mieux avoir un bon siège éjectable. Pas celui du F35 B bien sur, et tous les gens qui suivent savent pourquoi.

    • JC dit :

      Là, on tient un connaisseur ! De Flight Simulator, peut-être ?

  37. Thomas dit :

    Évidemment la coopération avec la Suisse est ancienne et ne saurait s’arrêter comme ça.
    On se doute bien des pressions US sur un pays dont l’un des piliers économiques consiste en l’échanges de services financiers, dont une bonne partie est libellée en dollars.

    Attendons le passage au parlement et la votation, les dés ne sont pas jetés, les Suisses ne pas idiots.

    • Thomas dit :

      *sont

    • NguyenKT dit :

      @Thomas, certes, ils ne sont pas idiots mais en attendant, ils ont été pris en tant que tel par leurs zélites.

    • Carin dit :

      @Thomas
      Personne ne doute de l’intelligence collective des suisses… le problème ne vient pas de là.. ils ne sont pas plus idiots que nous. Le problème vient du poids de la probable menace américaine sur l’économie suisse… et comme souvent le font les victimes, les suisses ne dénonceront pas leur tortionnaire, et se farciront le F35 et ses actuels simulateurs, car ceux promis n’existent pas, et ne seront sûrement pas créés avant plusieurs années lorsque LM décidera de refaire une tournée de « cotisation »
      auprès de ses clients captifs.

  38. xorminet dit :

    Bref il est urgent d’attendre
    Mais si les parlementaires ne valident pas la proposition du conseil fédéral, qu’est-ce qu’il se passe?
    on recommence tout ou le conseil propose un nouvel avion?

    • xorminet dit :

      d’ailleurs, quand aura lieu le choix du parlement?

    • aramis dit :

      Il n’y aura pas de retour arrière. Le gouvernement fera passer l’achat au forcing il n’a pas le choix. Un refus parlementaire entrainera nécessairement une mise à l’écart du personnel politique mis en cause. Et pas seulement des dirigeants actuellement aux manettes. Les partis politiques dont ils sont l’émanation paieront aussi l’addition.
      Et donc je suis convaincu que c’est joué.
      Maintenant ce n’est qu’un avis et pas la démonstration d’un théorème.

      • Mat49 dit :

        @ aramis en Suisse il y a des votations et on ne peut pas la contourner s’il y en a une.

        • xorminet dit :

          @Mat49
          et si l’avis du parlement est négatif, il se passe quoi?

          • Mat49 dit :

            Là ce serait encore plus simple.

          • xorminet dit :

            @Mat49
            Ça éviterait une votation mais il se passe quoi après?
            on enterre le projet et on recommence plus tard ou le conseil fédéral propose un autre avion?

  39. sepecat dit :

    En faisant un peu prospective teintée de cynisme, je me demande si le choix suisse, s’il apparaît de prime abord fumeux y compris pour certains Suisses eux-même, n’est pas in fine du type manipulateur. On prend l’avion qui nous est imposé par les US en sachant qu’il y a de fortes chances pour qu’il soit ensuite retoqué par une votation en bonne et due forme. D’un côté on donne des gages d’allégence, en gros on se déculotte en public, et de l’autre on s’en remet au « peuple » pour court-circuiter la décision et dire aux mêmes US : « Vous voyez, nous n’y sommes pour rien et on peut continuer à avoir nos entrées dans votre beau pays pour y faire tous les montages financiers qui nous arrangent ». Un peu tiré par les cheveux ? Rassurez-vous, on a vu bien pire comme pratique de la part des politiciens de tous bords et de tous pays confondus. A titre personne, je continue à penser que le choix suisse est pour le moins aberrant, quand on voit l’insistance qu’il ont mis à réclamer un total accès aux données, pour finalement choisir l’appareil le plus fermé qui soit et qui les rend les plus dépendants de l’étranger.

    • Ronfly dit :

      Le retex japonnais est très intéressant et très clair. La synthèse est la celle-ci: Le F-35 n’est pratiquement plus utilisé pour leur PO. trop peu réactif. Leur coût de fonctionnement est de 10 millions par F-35. Soit 36000 dollars/HDV. Cad 60% de plus que le F-15J. La disponibilité est inférieure à 60%. Du coup il est réservé le plus possible aux missions de frappe et de reconnaissance. Le F-15J du coup subit une usure importante à cause de ce problème. La force japonnaise subit continuellement les incursions chinoises. Du coup la conclusion est simple. A la vue du cadre défini par arma-suisse, Le F-35 ne correspond pas avec les besoins exprimés.

  40. lxm dit :

    On ne peut évacuer l’idée que la suisse voulait « plaire » aux américains, c’est à dire Biden en tournée européenne, en choisissant la pire option, tout en sachant que cela serait refusé ensuite par la classe politique et les citoyens; pour gagner ainsi sur les deux tableaux, et générant une pression pour avoir même une ristourne en forçant boeing ou dassault à s’aligner sur les prix. Bref que tout ceci est une stratégie.

    • Eugene123 dit :

      La Suisse n’a pas besoin d’effort pour « plaire » aux USA. La Suisse représente les intérêts des USA depuis plus de 30 ans par exemple en Iran ou à Cuba. La Suisse est selon le terme diplomatique « puissance protectrice » des USA dans plusieurs pays. La Suisse est même « puissance protectrice » de la Russie de Poutine en Georgie!

      • albatros24 dit :

        La Suisse est surtout « puissance protectrice » de ses banques, leurs lingots d’or et devises à blanchir des dictatures et des juifs partis en fumée …
        Il est normal qu elle s’érige en « protectrice » de ses intérêts à Wall Street

      • sepecat dit :

        L’Histoire se répète…

      • JC dit :

        Comme elle l’a été du III ème Reich ?

        • Eugene123 dit :

          La Suisse n’a organisé aucune rafle, aucune spoliation de sa population juive et n’a pas organisé le transport des ses juifs dans les camps d’extermination nazi en bourrant jusqu’à la gueule les wagons à bestieux de la compagnie nationale de chemin de fer, la susdite SNCF!

          • Alpha dit :

            @Eugène123
            Sur son rôle pendant la Seconde Guerre Mondiale : la Suisse n’a pas été pire que les autres Etats, elle a été simplement mise en accusation parce qu’elle avait voulu croire et faire croire qu’elle avait été moralement supérieure aux autres nations, qu’elle avait réussi là où tous les autres avaient échoué. Avec les réflexions que nous vous faisons, elle paie aujourd’hui le prix de la mauvaise foi de ses banquiers et de son arrogance passée.
            Et puis n’oublions pas : Certains cadre du gouvernement américain après guerre (comme Henry Morgenthau) voulaient punir la Suisse pour sa collaboration avec le IIIème Reich… Il devait bien y avoir des raisons, non ? 😉

          • R2D2 dit :

            La Suisse n’a pas ete le Vassal de l’Allemagne Nazie comme la France 🙂

          • Royal Marine dit :

            La Suisse soumise aux Nazis avant et pendant la guerre… Et aux Américains depuis…
            Mais elle veut nous faire croire que son choix est indépendant et souverain?
            Quelle blague!

          • albatros24 dit :

            Eugene : on organise pas de rafle quand on n’est pas occupé….pourquoi faire sinon ?
            Et ce n’est pas la SNCF ou la France qui a organisé la déportation des juifs européens, de même que ce ne sont pas les camions Renault qui ont envahi la Russie mais les nazis…
            Ainsi votre pays, quand il était occupé pour la dernière fois (c’était par les français sans culottes) a dû envoyer des troupes se battre en Russie et j epense qu au fond les suisses n’étaient pas ravis d’avoir à y partir…

    • Marc dit :

      lxm Enfin il y en a un qui a compris, sinon bravo pour tout ce blabla inutile.

    • Carin dit :

      @lxm
      Vous croyez vraiment à votre scénario??

  41. Dubourg dit :

    Il aurait peut-être fallu que notre président mouille la chemise et conditionné l achat des Pilatus par l AAE a l achat du rafale

    • Eugene123 dit :

      Cher Dubourg: Il faut se payer combien de Pilatus pour le prix d’un seul Rafale? Vu le nombre de Pilatus loués par la France (et pas acheté), cela correspond à quoi? Au train d’atterrissage avant d’un Rafale?

      • JC dit :

        Non, au prix de la valve du pneu gauche du train principal !

      • Alpha dit :

        @Eugene123
        Je l’ai déjà expliqué plus haut…
        La France (DGA), pour les Pilatus PC-21 de FOMEDEC, a négocié l’achat des appareils auprès de la Suisse, qui ont été ensuite rétrocédé et acquis par « F-Air21 » (société commune Babcock/Dassault. Ces derniers ont été ensuite mis en « leasing » a disposition de l’armée française, qui doit les racheter au fil du temps (contrat avec F-Air 21 de 11 ans…).
        Ainsi, 2 PC-21 ont été repris par l’Adae en janvier 2020. Mais la France prévoit bien d’acheter tous les PC-21 auprès de « F-Air 21 » en espaçant leur acquisition dans le temps…

    • PK dit :

      Le Président mouille la chemise : il est Global & American Young Leader… donc finalement, l’accord des Suisses l’arrangent bien.

      Il va jouer les mécontents pour se faire réélire… et ça va marcher car les Français sont des veaux ©

  42. Thierry dit :

    Ne reste à Parly qu’à acheter des F-35 pour réaliser cette soi-disant si belle coopération militaire avec la Suisse, à moins que sa volonté n’aille pas jusque là, et on devine pourquoi, avec Dassault dans ses valoches ses vacances ne pouvaient se prendre qu’en siège passager sur rafale…

    La coopération militaire Franco-Suisse ne changera pas, mais la Suisse est désormais en position de force face à la France et peut donc imposer ses décisions plus facilement.

    Ce que ne dis pas la presse française, c’est que les critiques sur le F-35 aux USA ne concernent pas les aptitudes de l’avion, ni même ces quelques 871 bugs à corriger, sur des fonctions qui n’existent pas chez les autres avions qui se proclament concurrent, mais uniquement les coûts et un responsable a été nommé pour faire baisser ces coûts, ce qu’il a réussi à faire.

    Le french Bashing sur le F-35 peut reprendre de plus belle, mais ça ne l’empêche ni de voler ni de se vendre mieux que les autres.

    Quand au couplet sur ses capacités de chasseur, il faut noter que le Rafale non plus n’a jamais participé à un véritable combat aérien et je gage que l’expérience serait décevante face à des chasseurs de cinquième génération comme le F-35.

    • fab dit :

      « c’est que les critiques sur le F-35 aux USA ne concernent pas les aptitudes de l’avion, ni même ces quelques 871 bugs à corriger, »… Donc un programme à plus de 600 milliards de $ peut aboutir à un appareil avec prés de 900 défauts?? Si ces critères sont évalués, c’est bien qu’ils sont attendus par les futurs utilisateurs. Précisons aussi que parmi tous ces « bugs » (comme vous dites), une dizaine sont sujets suffisamment critiques pour que LM préconise des limitations d’utilisation.

      « sur des fonctions qui n’existent pas chez les autres avions »… et qui par conséquent n’existent pas chez le F-35 non plus… sauf que lui prétend les avoir!!!

       » un responsable a été nommé pour faire baisser ces coûts, ce qu’il a réussi à faire. » le Lt-Col chargé de faire baisser les coût estime encore l’heure de vol à 38 000 $ (info de la semaine dernière)… une paille!

      « Le french Bashing sur le F-35 ».. c’est donc les français qui dictent leurs conclusions de Will Roper (secrétaire aux acquisitions de l’Air Force sous O’Bama , Trump …), du DOTE américain, et du bureau du pentagone qui gère l’intégration du F-35 (qui s’inquiétait dés 2019 des usures prématurées du moteur),…

    • Tantor57 dit :

      Cher thierry. Vous m amusez. Quelle sont les fonctions inedites du F35 par rapport au Rafale ? Actuellement c est de l ordre de 0. Ah oui la fusion de donnees ? Comme vous le dites, elle ne fonctionne qu a moitie. Le systeme d exploittation de l avion est truffe de bug insolvables, le systeme de maintenance preventive de l avion ne fonctionne pas, tois les clients actuels du F35 en sont mecontents tant en terme de performance que de cout. A part la furtivite le F35 ne propose rien de plus que ses concurents et etait meme inferieur sur pas mal de points

    • Camadri dit :

      « je gage » mouarfff
      la on a à faire à un vrai connaisseur ! mais quelle purge ….

    • sepecat dit :

      « La coopération militaire Franco-Suisse ne changera pas, mais la Suisse est désormais en position de force face à la France et peut donc imposer ses décisions plus facilement. »… Là vous prenez très certainement vos désirs pour des réalités car derrière la France il y a aussi l’Europe et la situation actuelle démontre que c’est la Suisse qui a le plus à perdre dans l’affaire et non l’inverse comme vous aimez à le supposer.

      • Thierry dit :

        Savez vous que la France a déjà repris sa coopération avec l’armée malienne après un très éphémère crèpage de chignon (et sans avoir rien obtenu), il semble que la France ait du mal à prendre son adversaire par le haut du col, alors Macron se contente de japper sur ses courtes pattes avant de retourner à sa gamelle.

        https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/07/03/la-france-reprend-sa-cooperation-avec-les-forces-armees-maliennes_6086801_3212.html

        La boussole à Macron c’est le pognon, et la Suisse en a plein, autant dire qu’ils ne ne redoutent rien et que Parly reviendra leur faire des courbettes et génuflexions diplomatiques le moment venu, un susucre suffira.

        En Attendant elle a montré qu’elle n’est pas là pour défendre les intérêts de la France qu’elle est prête à sacrifier mais ceux de Dassault qu’elle fait tout pour préserver.

        La France n’est pas l’Europe à elle toute seule, on l’a encore vu avec le Scaf, et là encore les intérêts de Dassault prennent le pas sur ceux de la nation française.

        Non, Dassault n’est pas la France, c’est une de ces corporates internationale apatride qui ont le dividende pour religion et le bénéfice pour nation.

        • Royal Marine dit :

          @Thierry
          Toujours aussi c.n, mon pauvre… Et en plus antisémite… Hé bien vous les cumulez, maintenant!

        • Mat49 dit :

          @ Ma barbille que Macron jappe est une chose. L’essentiel est que tu viennent brère quand des frères à toi meurent sous nos balles.

          Comme tout pays nous voulons que notre industrie vende. Encore huereux que Macron cherche à faire vendre le rafale et les autres armement français, il est payé pour! Dassault ne rpoduit qu’en France et n’est d’ailleurs pas une multinationale au passage.

          L’intérêt de la nation française n’est pas de s’enliser dans une coopération comme le SCAF. le fait que tu soit pour le SCAF est d’ailleurs un indicateur de sa dangerosité pour la France.

          Pauvre baltringue un jour baltringue toujours!

          • Thierry dit :

            Dassault vend au monde entier, y compris à Kadhafi d’ailleurs via Sarkozy qui a tenté en vain de lui refourguer le Rafale.

            Vendre un avion de chasse à un type accusé par le monde entier de terrorisme, fallait oser.

            Fût une époque ou ce n’était pas les marchands d’armes qui dictaient leurs conditions à l’Etat, maintenant c’est l’inverse, Macron a déjà été pris la main dans le sac à violer des embargos avec des armes françaises au Yemen et contre les manifestants en Egypte.

            La France en tant que nation n’a évidemment aucun intérêt à ce genre de chose, mais pour ces marchands avide et sans scrupule ils ne voient que ce que cela leur rapporte sans regard sur le sang qui coule. C’est d’ailleurs là dessus que les rejoignez avec votre extrémisme à deux centimes.

          • Mat49 dit :

            @ Ma barbille en sucre Dassault n’a vendu à Khadafi que dans les années 70. Sarko a echoué à vendre le Rafale à la Lybie.

            « Vendre un avion de chasse à un type accusé par le monde entier de terrorisme, fallait oser. » Tout ceux qui ont pu l’ont fait pour l’Arabie Saoudites.

            « Fût une époque ou ce n’était pas les marchands d’armes qui dictaient leurs conditions à l’Etat, maintenant c’est l’inverse » A aucune époque les pays n’ont refusé de favoriser leur industrie.

            C’est pour cela que la France en tant que nation a évidemment tout intérêt à ce genre de chose. Emplois et rentrées fiscales à la clé.

            « ue ce que cela leur rapporte sans regard sur le sang qui coule. » Le sang que tu fais couler avec tes potes ma barbille, on en parle? Il est moins sanglant que quand c’est une bombe d’avion qui le provoque peut être.

            C’est d’ailleurs là dessus que tu avoues ton extrémisme.

        • R2D2 dit :

          Tout a fait.
          Ici ca se permet de basher le grand frere americain mais quand le President Biden decidera d’arreter le soutien a la France dans le Sahel il n’y aura plus beaucoup de ravitaillement en vol et de medevacs.

          La ca va pleurnicher.

    • Mat49 dit :

      @ Ma barbille, mais oui qu’elle est belle cette armée de l’air Suisse! Avec un futur avio non opérationnel c’est clairement mieux que nous!

      « quelques 871 bugs à corriger, sur des fonctions qui n’existent pas chez les autres avions qui se proclament concurrent » et bien si justement parmis les soucis techniques il y a par exemple la verrière qui s’effrite et qui obstrue la vision. La verrière qui permet de voir est une technologie maîtrisée depuis un bon bout de temps…

      « le Rafale non plus n’a jamais participé à un véritable combat aérien » Et le F 35 ne l’a pas fait non plus. Il aurait bien du mal d’ailleurs à intercepter un autre avion de chasse.

      Bref un troll provocateur avec la connerie pour marque de fabrique! Hillarant!

    • UnKnown dit :

      Sauf que s’il n’y avait que les fameux 871 problèmes, on n’en ferait pas tout un foin… Là on en est au stade ou c’est Lockheed Martin elle-même qui dit à ses clients de limiter l’usage du canon (ce qui à la limite n’est pas trop grave, vu la fréquence d’utilisation) et surtout de limiter l’enveloppe de vol supersonique à Mach 1.2 parce qu’au-delà les pièces d’usures des parties chaudes partent en fumée et s’accompagnent de craquelures prématurées du revêtement… Ce qui est cocasse pour un appareil justement choisi par les Suisses pour faire de l’interception et de la police du ciel… bloqué en Buster. Vous pourrez toujours faire appel aux Rafales français quand il faudra organiser des interceptions plus proches du mach 2…
      Ensuite on pourrait parler des retards cumulés des services annexes à l’appareil. ALIS, ODIN pour la maintenance qui sont de véritables usines à gaz inefficaces, C2D2 incapable de rentrer dans les délais estimés (avec un retard d’au moins 2 ans pour l’upgrade de la flotte au block 4 – c’est à dire si tout se passe bien d’ici là ce qui n’est pas gagné), qui explosent les budgets estimatifs annoncés aux clients. Ou encore les délais de maintenance multipliés par deux aux USA pour laisser LM respirer… Ou encore la galère sans nom des équipes de codeurs de chez LM qui se débattent sans grand succès avec le spaghetti code de la bête. Malgré une manifeste augmentation de la fréquence des patches, le code reste toujours buggé jusqu’à la moelle, et les regression bugs ne font que se multiplier (avec certaines failles logicielles de 2016 toujours présentes en 2021…).

      En bref, on n’a pas fini de se marrer avec cet avion. La force aérienne Suisse (et les autres disposant de F-35), beaucoup moins.
      Le F35 est un avion foiré pour les besoins Américains, que ces derniers sont en train de refourguer à qui voudra bien de cet étron pour maintenir les rivières de pognon nécessaires pour tenter de sauver le programme. Le programme surnage pour l’instant, mais la noyade sera inévitable le jour ou le NGAF et le F-15 EX rentreront en production (sans parler de la cure de jouvence du F-16 block 70/72, qui montre que LM sait faire de bons avions quand le cahier des charges n’est pas délirant et que l’appareil est bien né).

  43. ULYSSE dit :

    J invite à lire le numéro hors série 78 de DSI sur les avions de combat, qui fait un point édifiant sur l e F35. Pire que ce que beaucoup pensent. Ainsi le block 4 , qui représente la version stable et pleinement opérationnelle du F35 ne serait pas disponible avant 2027 ! Le fameux simulateur qui doit se substituer à des missions de formation/entraînement , en l’absence d une version biplace du F35, n’est toujours pas au point. Le fameux EOTS ne permet pas de désignation laser des cibles …

    • ScopeWizard dit :

      @ULYSSE

      Pour ma part , c’ est fait depuis sa sortie ; mais merci et très bien vu ! 🙂

      Le problème tient plus au crédit de confiance de la source ou des sources , qu’ à la possible véracité de ce qui est raconté ou au sérieux de DSI .

      En fait , concernant le F-35 , en l’ absence de confirmation officielle à très haut niveau que rien ne viendrait démentir et qui serait le résultat d’ une convergence de plusieurs sources parfois antagonistes , depuis des années deux discours diamétralement opposés se font face ; il nous appartient alors de nous faire notre propre idée à l’ aide des quelques éléments dont nous disposons et sur lesquels nous pouvons espérer nous appuyer .

      Ma conviction est que cet avion n’ est pas seulement compliqué à mettre au point , il est surtout loupé par un excès d’ ambition conjugué au fait qu’ il est arrivé trop tôt compte tenu de la technologie disponible .

      Par conséquent , censé mettre en œuvre un éventail technologique en partie peu ou insuffisamment maîtrisé voire mature tout en ayant été conçu en fonction d’ un tel arsenal , est arrivé ce qui ne pouvait manquer d’ arriver : le F-35 s’ est transformé en galère et menace d’ être à la fois un fiasco industriel mais aussi un énorme scandale d’ État .

      Car , étant-donné la puissance et la force de vente Américaines , contre toute logique , le F-35 s’ exporte plutôt bien ; même s’ il est quasiment d’ ores et déjà certain qu’ il n’ égalera jamais les ventes export d’ un avion comme le F-16……….

      Or , au sein même des Etat-majors de l’ Armée Américaine , ses prévisions de commandes fixées et déterminées en fonction de besoins pourtant rigoureusement évalués puis exprimés sont quant à elles à la forte baisse , pire les critiques négatives fusent , et de nouveaux projets sont d’ ores et déjà sur les rails tandis que les « vieilles gloires » sont rappelées et promises à de très importants programmes de modernisation voire à faire du neuf , ce qui pour le moins paraît très significatif .

      Par conséquent , quelque chose ne va pas ; il n’ est pas logique d’ en vendre au monde entier quand dans le même temps il n’ est plus fait mystère que ceux qui précisément sont son premier acquéreur puisque à la fois pays constructeur -constructeur répondant aux spécificités demandées- et principal client pour qui lesdites spécificités s’ appliquent suite à l’ établissement d’ un cahier des charges , émettent autant de critiques et de réserves qui se traduisent dans les faits par de telles baisses impactant si fort les prévisions de commandes .

      La vente aux Suisses de cet avion serait donc une anomalie , mais une anomalie qui se répète et se répète encore et qui va encore se répéter , très probablement en Finlande .

      Personnellement , c’ est la première fois que j’ assiste à un truc pareil ; hormis peut-être le F-104 Starfighter du constructeur Lockheed : un avion qui n’ est ni au point , encore cher , très particulier de par sa conception et aussi très limité dès lors que ses particularismes sont mis de côté pour une utilisation plus « traditionnelle » , sans-doute fort mal-né pour les raisons exposées plus haut , réussir à convaincre autant d’ aviations pour qui bien souvent il est surdimensionné ou inadapté .

      Mais que voulez-vous ; c’ est là une manifestation de tout l’ impérialisme et donc de la volonté hégémonique que peut faire valoir une puissance telle que la super-puissance du géant Américain .

      Cela démontre aussi à quel point une puissance économique comme l’ Europe ( pourtant potentiellement rivale ) affiche son suivisme voire sa soumission , au mieux espérant des retombées qui à terme consisteront en fait à ne lui laisser que quelques miettes non sans au préalable lui avoir laissé entrevoir tellement plus histoire de l’ appâter , c’ est en tout cas le très gros risque qu’ elle a consciemment décidé de courir et qu’il lui faudra à chaque fois assumer car se défausser serait pire que tout , au pire réduite à l’ impuissance ou ayant la volonté de se laisser dominer……….tel un enfant , quoi !

      Bref , quoi qu’ il en soit , moi tout ça ne me fait vraiment pas/plus rêver sauf à flanquer un magistral coup de pied dans la fourmilière quitte à ce que tout vole en éclats et qu’ il faille ensuite un par un ramasser les morceaux et reconstituer le puzzle…………ce qui au moins nous distraira !

      Merci l’ UE !

      • Lothringer dit :

        bonjour Scope,
        Votre analyse rejoint partiellement ce que je me tue à expliquer avec des mots différents depuis quelques mois.
        (1) L’hyper-puissance américaine essaye de faire progressivement le nettoyage par le vide chez ses propres alliés. La grande et pieuse Amérique ne veut surtout pas que ses alliés-vassaux disposent d’une quelconque indépendance technologique. Dassault-Thalès-Safran sont dans le viseur, mais ce sera aussi le tour d’Airbus-Defense qui ce-jour là n’aura pas la protection de Berlin. L’administration américaine raisonne dans le temps long, ce qui est très commode pour elle car les présidents américains ne durent que 4-8 ans, donc sont dans le temps court. Les présidents américains sont incapables de rivaliser avec leur administration. Et les fonctionnaires américains ne prêtent pas serment à leur président, mais à leur Constitution, qui a très peu bougé en 250 ans. Donc l’Administration américaine pratique la politique du boa constrictor : un étouffement progressif ; encore une fois on est dans le temps long.
        (2) La France gaullienne a essayé de se tenir tant bien que mal. Pour cela, de Gaulle a quitté le commandement intégré de l’Otan et a expulsé les bases américaines du sol français. Or je constate (ou du moins je pense) que depuis que Sarkozy nous a ré-intégré dans le commandement de l’Otan, nous subissons une accélération de la pression américaine sur nos capacités militaires indépendantes. Y compris par une colonisation intellectuelle de nos hauts-gradés militaires français. Cerise sur le gâteau, Toulouse a été choisi il a quelques mois pour recevoir une centre d’excellence de l’OTAN : nous avons invité l’espionnage américain à poser ses valises à Toulouse….pas au milieu de nulle part…à Toulouse. C’est du masochisme ou quoi ?????
        3) Un grand nombre de technologies américaines ont des origines européennes. C’est un pays-aspirateur. Un grand nombre de machinistes et d’effets spéciaux du cinéma américain sont opérés par des européens. Tout ceci pour dire que nous, les Européens, avons les capacités technologiques de notre potentielle indépendance, c’est juste une question de volonté personnelle. Mais , dans le cadre de l’OTAN, les USA pratiquent magistralement la politique du « diviser pour mieux régner ». Et certains pays se disputent le titre de « meilleur serviteur du maître » (le Saint-Empire-Romain-germanique , par exemple) en caressant l’espoir de (re)devenir un jour un empire continental. Sauf que, encore une fois, la grande Amérique (« Grand Neptune ») travaille dans le temps long et empêchera n’importe lequel de ses alliés de (re)devenir un empire. Les USA nous ont souvent poignardé dans le dos pour nous « aider » à perdre notre empire colonial (ils ont aidé-entrainé le Viet-Minh en 1945 contre nous en Indochine).
        4) Les USA sont les véritables fondateurs de l’Union Européenne depuis les années 50. Au début, il y avait un intérêt commun : se redresser rapidement pour lutter contre le communisme. Mais « there is no such thing as a free lunch », les USA ont conservé leur contrôle total sur le système. Le pendant militaire, c’est l’OTAN. Le pendant économique-et-social (incluant le soft-power via le cinéma américain), c’est l’Union Européenne.

        Un seul mot résume la main-mise et l’emprise américaine sur notre vie quotidienne de petits européens : le cabinet d’audit américain Mc Kinzey présent (filiales) dans tous les pays du monde.
        Que tous les lecteurs de ce forum prennent le temps (cela prend des heures) de remonter les fils : tous ceux qui sont passés un jour ou l’autre (ne serait-ce que quelques mois) par ce cabinet d’audit, et se retrouvent aujourd’hui parmi les dirigeants de partis politiques, les directeurs de cabinets ministériels, les conseillers ministériels et politiques, passés, actuels, et futurs (on trouve des anciens de Mc Kinzey dans l’entourage politique immédiat et quotidien de Valérie Pécresse et de Xavier Bertrand, par exemple). Ce cabinet McKinzey est le cabinet incontournable pour toute société de grande ampleur, notamment côtée en bourse. Or les standards de comptabilité des entreprises sont depuis environ 30 ans alignés sur le standards américains. Et qui dit audit, dit aussi « avoir accès à de nombreux secrets » des entreprises auditées. Donc toute entreprise auditée par Mc Kinzey est par là-même exposée (c’est un doux euphémisme) aux oreilles de la NSA et de la CIA : TOUTES les grandes entreprises françaises et européennes sont technologiquement pillées .
        De même McKinzey a conseillé l’actuel gouvernement sur la stratégie vaccinale. McKinzey est infiltré partout à tous les étages ministériels et administratifs de notre pays. Et c’est normal , vu que….les conseillers politiques (de tous bords politiques) ont presque tous transité, pendant quelques mois après leurs sorties d’études, par ce cabinet. La boucle est bouclée, vous saisissez ?
        Et jetez également un oeil sur l’ONG d’origine américaine ASPEN, qui a une branche très active en France. Et dont Jean-Pierre JOUYET, qui est le bras droit de plusieurs présidents successifs (et le mentor ENA du PdR actuel) a été un dirigeant de cette ONG. Et je crois qu’il en est encore le président d’honneur. Cette ONG a reçu en grande pompe de prestigieux conférenciers tels que le Général Pierre de Villiers. Une belle et grosse pioche de leur part ! Sur une photo d’une conférence-séminaire, on distingue également Louis Giscard d’Estaing. Également Najat Vallaud-Belkacem (c’est marrant, quand on sait que son mari Boris Vallaud a protesté contre le contrat McKinzey du Ministère de la Santé) et Laurent Vaulquiez sont passés par là. Bref que du beau monde dans l’escarcelle d’une ONG qui est une discrète officine de la CIA.
        Et si vous jetiez également un oeil sur le cercle Jefferson de l’ambassade des USA et son objectif clairement affiché…(au moins, on ne pourra pas leur reprocher une quelconque opacité).

        « c’ est là une manifestation de tout l’ impérialisme et donc de la volonté hégémonique »
        Oui, clairement OUI.
        AUCUNE information ne lui échappe.
        La puissante et pieuse Amérique est assise en reine, et ne voit point de deuil (comprenne qui pourra…).

      • ScopeWizard dit :

        @Lothringer

        Bonjour Lothringer ! 🙂

        Merci de tout ce partage agrémenté d’ autant d’ infos !

        Vous savez , en gros , j’ ai suivi tout ça depuis la mise en place du Plan Marshall qui au départ poursuivait deux objectifs : primo , empêcher toute expansion du Communisme qui était fortement implanté en France , en Italie , et même en Angleterre et qui dès 1946 avait entrepris une aide au redressement puis à la reconstruction , en France notamment .
        Donc , le Plan Marshall permettait de « chasser » le Communisme de ces pays d’ Europe tellement démolis et privés de tout qu’ ils en étaient aux abois , en mettant un coup d’ arrêt à son action souvent commanditée depuis Moscou .

        Secundo , le Plan Marshall permettait aux Américains d’ écouler leurs gigantesques excédents de production qui généraient d’ énormes stocks qui risquaient de leur rester sur les bras tandis que pour la quatrième fois ( 1913 , alors que la société de consommation de masse prenait corps et bientôt son envol aux USA ( en somme , sous l’ impulsion de Ford ) , toute l’ industrie US avait dû d’ urgence se convertir dans l’ effort de guerre dès 1914 puis une fois la guerre finie , revenir à ses premières amours ce qui va donner les Années Folles et une Amérique qui passe de rurale à majorité urbaine et s’ affranchit de toute tutelle spirituelle de l’ Europe pour devenir l’ Amérique sûre et fière d’ elle et son peuple libre et indépendant , à nouveau recommencer le gymkhana à partir de fin 1941 début 1942 ( après Pearl Harbor ) pour une fois de plus brusquement orienter son outil de production vers le civil début 1946 ) l’ ensemble de l’ industrie US faisait volte-face et cette fois-ci tournait sa pleine capacité de production non pas vers le militaire mais vers le marché civil ( automobiles , électro-ménager , postes de télévision , etc… ) .

        Ce qui dénote une capacité d’ adaptation et une souplesse remarquables même si Commercialisation et Distribution d’ une production nationale hyper protégée ( Protectionnisme ) sont l’ ADN de ce si grand et dynamique pays .

        J’ ai donc suivi tout ça depuis le Plan Marshall puis en remontant décennie après décennie jusqu’ aux Trente Super-Glorieuses Américaines qui immédiatement font suite à la Guerre de Sécession ( 1861-1865 ) une fois l’ Union réalisée à partir de 1865-1866 .
        C’ est en effet depuis cette date , jusqu’ aux environs de 1895 , que ce pays va exploser de toutes parts , que son économie prend réellement un phénoménal essor , qu’ il devient le pôle d’ attraction de toutes les aventures ( industriel , scientifique , finance , politique , technologique , arts , littérature , médecine , divertissement , agriculture , etc… ) .

        C’ est par exemple à cette époque que vont se développer comme nulle part ailleurs dans le monde , les idées Européennes sur l’ Eugénisme qui inspireront tellement un régime comme le régime Nazi d’ Adolf Hitler dans les années 1930 .

        L’ Histoire des USA est réellement très riche et fascinante .

        Seulement , à l’ instar de n’ importe quel pays ou de la Lune , elle comporte bien évidemment aussi sa face sombre ou cachée .

        La Mafia Sicilienne immigrée , par exemple , qui longtemps profitera des largesses d’ une Presse principalement « Sensationnaliste » jusqu’ au célèbre Massacre de la Saint-Valentin en 1929 qui par l’ onde de choc qu’ il provoque commence à changer la donne .

        Tout résumer serait beaucoup trop long………..

        Mais en gros , à la veille de la Guerre 14-18 , de mémoire les USA devaient dans les 4 milliards de $ à une Europe ( surtout l’ Angleterre ) désireuse de profiter au maximum du gâteau de ces surpuissants USA en devenir .
        Dès 1916 , l’ Angleterre , première puissance mondiale de par son immense empire où le Soleil jamais ne se couche disposant de la première force maritime -civile comme militaire- qui lui donne l’ absolue suprématie des mers afin de transporter et protéger ses divers approvisionnements parfois si lointains dont elle dépend en majorité , cette Angleterre est en difficulté .

        En effet , elle doit à la fois mener sa guerre en Europe continentale aux côtés de la France sur un vaste Front Ouest , fournir tout l’ effort de guerre qui va avec d’ autant que la guerre est intense et longue , de surcroît soutenir ses alliés et enfin maintenir son vaste empire , engagée à fond dans cette guerre afin d’ empêcher un Empire Allemand de lui contester ou de menacer sa suprématie sur les mers , l’ Angleterre ne va plus avoir d’ autre choix que de demander de l’ aide .

        Ce que les USA vont s’ empresser de lui accorder passant très vite du même coup du statut de débiteur à celui de créancier ; ce qui se soldera par une Europe qui au sortir de la guerre devra 10 milliards de $ à l’ Amérique………….
        Les rôles sont désormais totalement inversés , Wilson arrive avec son plan de paix et ses grandes idées d’ une paix durable .

        Poussé par les tenants de la puissance banquière et financière tels JP Morgan , tandis qu’ il n’ y était pourtant pas favorable et suite à l’ insistance de Clemenceau qui se souvient des « indemnités » si élevées de 1870 que la Prusse exigeât de la France ; une France alors très riche dont et contre toute attente , elle va réussir à s’ acquitter en deux ans et demi à peine , Wilson cède et entrent en scène les fameuses « réparations » qui vont tellement profiter à la finance US via le Plan Young , qui entre les remboursements Anglais et Français et les réparations faisant de l’ Allemagne la seule fautive de la guerre , voit l’ argent Européen tourner en circuit fermé pour le plus grand profit d’ une Amérique devenue sur-puissante excepté sur le plan militaire puisque tel un ballon de baudruche ses effectifs qui avaient énormément gonflé à partir de 1917 sont à nouveau retombés .

        Une Amérique qui tout en l’ ayant soutenue , redoute à présent une URSS devenue Communiste .

        Après nombre de tensions notamment en Asie du Sud-Est ou aux Indes , suite au krach boursier de 1929 et en dépit de l’ existence d’ une SDN somme toute plutôt utile et efficace , à partir de 1935 les USA adoptent une position Isolationniste ; ce sera donc business avant-tout et avec n’ importe qui .

        Mais des nations développées vont terriblement souffrir des conséquences du krach de Wall Street ; se mesurent alors les différences entre les pays qui disposent de ressources et de matières premières et ceux qui en ont moins ou franchement peu ; le Japon est dans ce cas , il est dominé par la pensée militaire et le racisme , l’ idée est donc de créer une Sphère de co-Prospérité dont le Japon sera principal bénéficiaire pour par exemple ses approvisionnements en pétrole ou en caoutchouc .

        Mais entre ses aventures colonialistes en Chine depuis la Mandchourie puis l’ Indochine dont la France est chassée , à force de tirer sur la corde le Japon se prend un embargo qui menace de l’ asphyxier d’ où sa décision d’ attaquer la flotte US à Pearl Harbour ce qui fait sortir les USA de leur position Isolationniste .

        Les USA vont alors à nouveau fournir un effort de recrutement et de réarmement d’une ampleur sans pareil en plus de produire un arsenal pour les autres , les démocraties .

        A ce stade , on pourrait se dire qu’ ils ont compris la leçon et qu’ au sortir de cette Seconde Guerre Mondiale , contrairement à la Première les US choisiront de conserver des effectifs militaires très importants……..

        Mais que nenni ; car entre-temps les USA ont inventé une toute nouvelle arme au pouvoir de destruction terrifiant par son énorme puissance , la bombe A qu’ils sont seuls à détenir jusqu’ en 1949………….

        Donc , à nouveau ils démobilisent et désarment massivement , ils dégonflent le ballon , sauf qu’ en juin 1950 éclate la Guerre de Corée qui , elle , va réellement leur servir de leçon .

        Pire , depuis 1949 à leur tour les Soviétiques ont acquis le savoir-faire et procédé aux premiers essais d’ une bombe A .
        Les USA ne sont donc plus seuls à la détenir .

        La Corée va terriblement les confronter à leurs insuffisances , et même si une fois élu le Président Eisenhower reprenant l’ idée d’ un Général MacArthur pour cette raison pourtant démis de ses fonctions par son prédécesseur Truman lui-même responsable d’ avoir décidé des deux frappes nucléaires sur le Japon en août 1945 , va menacer de bombarder atomiquement la Corée du Nord ce qui fissa ramène les belligérants à la table des négociations pour un « cesser le feu » en juillet 1953 , ce n’ est pas suffisant .

        Et c’ est donc à partir de ce moment là , que des USA désormais détenteurs de la bombe H depuis 1952 , décident à la fois de massivement s’ armer mais aussi d’ intervenir partout où leurs intérêts seront considérés comme étant en jeu , ce qu’ ils faisaient déjà depuis la création du CIA qui en 1947 avait succédé à l’ OSS………..

        Plus question d’ Isolationnisme !

        La suite , tout le monde la connaît .

        Se greffe à cela toute leur puissance commerciale…………….

        Excepté que depuis la fin de la Guerre Froide et pire encore depuis le 11 septembre 2001 puis les divers chefs d’ État qui sont à la tête de nombre de pays Européens non sans avoir été biberonnés aux idées US , de mon point de vue il est manifeste que nous assistons à la fois à une accélération et à une intensification de la volonté hégémonique US qui nous « Américanise » de plus de plus ; matériellement , financièrement , mentalement , spirituellement , politiquement .

        Au point où pour quelqu’ un comme moi , ce n’ est plus supportable , ce n’ est plus tolérable , cela doit donc être combattu .

        Par contre , c’ est loin d’ être gagné !

        • Lothringer dit :

          Merci pour ce moment d’histoire politique partagé.
          Hélas, les générations actuelles n’ont plus aucune culture politique, et peu de patriotisme (le but recherché est malheureusement atteint) . Les enseignants d’Histoire-Géo ne transmettent pas tout cela, les livres sont muets. La mémoire et la sagesse (=connaissances accumulées par l’âge) sont en train de s’effacer. Et lorsque j’essaye de transmettre ces connaissances en vis-à-vis avec la jeune génération, je ne suis qu’un vieux con. Vieux, oui. Con, probablement. Mais vieux-con, c’est peut-être exagéré. La seule arme qui me reste, c’est le verbe ou plutôt l’écrit. Transmettre la mémoire.

  44. Expression libre dit :

    Il faut fermer aux Suisses notre espace aérien pour l’entraînement de leurs pseudo forces aériennes. Arrêtons d’être naïfs et content de leur défaite au foot au passage. Ils nous traitaient d’arrogants. Eh bien, ils ont goûté la défaite.

    • Auguste dit :

      Ils ont éliminé la France avant.Vous voulez les faire rigoler?

      • Royal Marine dit :

        Leur défaite au niveau suivant prouve qu’on les a laissé gagner…

      • sepecat dit :

        Ceci dit, avant de gagner un match ils en avaient tout de même perdu beaucoup… Je ne suis pas amateur de foot du tout et l’Euro ne m’intéresse en rien, mais sur ce coup là ils ont gagné parce qu’ils ont tout simplement mieux joué que nos rigolos surpayés et, comme souvent dans ce milieu, avec un ego hors norme. Autant les Suisses me hérissent le poil lorsqu’il se livrent à un ostracisme anti français au ras des pâquerettes, évitant de balayer devant leur porte, autant lorsqu’ils sont meilleurs que nous je l’admets sans conteste. Vous savez, l’arrogance n’est pas l’apanage des Français et les Allemands, Anglais et autres ne sont pas en reste dans ce domaine.

        • ron7 dit :

          Pas mieux !
          Les Français n’ont pas joué collectif ! Et M Bappé comme d’autres et avec d’autres… avant le penalty, n’ont pas su dépasser leurs égos pour jouer collectif !
          Deschamps contesté par un joueur qui ne veut pas sortir du terrain, cacophonie diverses dans les gradins !
          La machine à perdre est lancée : Sanction à la fin du match !
          Voilà, tout est dit !
          Bravo les Suisses, il fallait faire votre job, et vous l’avez fait avec brio !

          La discorde chez l’ennemi, c’est à lire : On ne parle pas foot 😉
          100 ans ou presque : « Au début des années 1920, le capitaine de Gaulle, alors au cabinet du Maréchal Pétain, fait plusieurs conférences à l’École supérieure de guerre à Paris sur le déroulement du Premier Conflit mondial. Ces conférences sont réunies en un livre intitulé La Discorde chez l’ennemi. Cet essai, paru en 1924, est le premier livre de Charles de Gaulle »

          • Vinz dit :

            Début des années 30 ; de Gaulle écrit les discours de Pétain, et même un projet de bouquin pour lui qui deviendra au final « vers l’armée de métier ». Les deux sont à cette époque sur la même longueur d’onde, si ce n’est que le premier à des idées un peu plus claires sur la nature du futur conflit.

      • Alpha dit :

        Vu le match, c’est plutôt la l’équipe de France qui s’est éliminée toute seule…

    • Eugene123 dit :

      @Expresssion libre: Tu devrais proposer que la France ne vendent plus de ballons de foot à la Suisse! Au prochain mundial, les petits suisses nous mangeront dans la main!

      • Alpha dit :

        « Tu devrais proposer que la France ne vendent plus de ballons de foot à la Suisse! »
        Ah, parce que çà aussi vous ne savez pas en fabriquer ?

    • albatros24 dit :

      Au contraire, proposons des exercices avec des Rafales contre des Fail 35 suisses
      (à condition qu ils ne soient pas en maintenance), on pourra ainsi voir réellement de quoi cette merveille est capable, continuons les exercices communs, ça pourra servir ensuite comme RETEX technique pour le SCAF et surtout alimentera les bases de données du SPECTRA.

    • GHOST dit :

      Faut souligner que le F-35 remplace le F-18.. la Suisse continue sa « coopération militaire » avec les USA..tout simplement.
      Savez-vous que les pilotes Suisses s´entraînent (aussi) en Norvège de temps en temps ?

    • Reis dit :

      Oui mais ils tont sorti quand meme
      (mauvais perdamt)
      Tu bas voir si eux mettemt tpus les frpmtaliers devant la porte

  45. Czar dit :

    je trouve la réaction de parly plutôt mesurée eu égard au foutage de gueule (notation)

    au vu de l’absence de réaction de dassault, est-ce à dire qu’ils – eux et le gvt -envisagent qu’il y a encore une carte à jouer sur ce marché et évitent pour l’instant de procéder à des mesures de rétorsion ?

    • Alpha dit :

      Je me suis posé les mêmes questions que vous…
      Attendons, car comme je l’ai dit il y a quelques jours, je crois que le « sketch suisse » est loin d’être fini …

  46. Jul dit :

    Vraiment dommage ! bordel les Suisse vous avez rien compris et les USA avec leurs méthodes agressifs pour vendre des avions… c’est ridicule ! et tout ça pour faire en sorte que l’Europe ne soie pas trop sous influence française, clairement si la Belgique et le suisse aurait pris le rafale, la coopérations militaire entre nos pays aurait été renforcer et on aurait pus même développer des stratégie de guerre ensemble grâce à ça, la on et baisé ROYALE ! et à nos frontière en plus !

  47. Tonton dit :

    Les suisses aiment leur tranquillités, ils ont horreur du bruit dans leurs montagnes , raisons pour laquelle les U.L.M. y sont interdit.
    Nous partageons déjà nos espaces aériens pour l’entrainement des forces EUC-25/CBA 25: https://federation.ffvl.fr/sites/ffvl.fr/files/alerts/SUP_2015_009_FR.pdf
    https://www.defense.gouv.fr/actualites/economie-et-technologie/signature-d-un-accord-franco-suisse-concernant-l-espace-aerien
    La meilleur façon de s’assuré de la vente du rafale c’était de le rendre muet (avec le F35 ils vont être servi…).
    Pour le rendre muet , il suffit de le faire décollé/posé de France comme les aéronefs civil de l’aérodrome de Bâle.
    La base aérienne de Luxeuil les bains existe encore que par amitié de son maire avec notre ministre de la défense de l’époque. Je ne pense pas que bénéficié des largesses du franc suisse lui aurait été désagréable (L’eau chaude n’est pas rentable toute l’année).
    Migrer les -5 a Orange ferait surement plaisir a beaucoup de personnel de l’AAE .
    La solution de faire avec le même accord avec les installations de la B.A. 116 (asservie a la propriété du rafale dans l’armé suisse) que
    celui qui régit les CBA 25/EUC 25 ou celui de l’aéroport de Bâle/Mulhouse (physiquement en France mais administrativement en suisse) est un argument imparable pour les « Stars and Stripes » (seul les Allemands peuvent avoir une proposition similaire, que reste t’il de Bremgarten,….. ?).
    A voir avec une votation et l’avis des petits suisses si ils sont encore souverains…..

    • Alsaco dit :

      L’aéroport de Bâle-Mulhouse est bien en France, les ateliers Jet-aviation et tout le bazar est helvète ils ont aussi un aéro club, ils ont une route accès directe sans frontière, il y a une frontière a l ‘intérieur de l’ aéroport un vrai merdier un cas unique au monde. La tour de contrôle est française et son immatriculation OACI aussi LF…

      • Eugene123 dit :

        L’aéroport de Bâle-Mulhouse est bien en France et l’ensemble des factures sont payées par la Suisse!

        • Alpha dit :

          @Eugène123
          Mais qu’est ce que vous racontez encore…
          Vous sombrez mon pauvre ami…
          En 1949, la France a acquis et mis à disposition les terrains, la Suisse finançant les dépense de « premier établissement ».
          Et depuis 1998, c’est la parité qui s’applique : Toutes les dépenses sont partagées à part égale entre la France et la Suisse !

          • Lothringer dit :

            Et pas de factures pour les partenaires allemands ? Car si je ne me trompe, l’aéroport a été renommé Bâle-Mulhouse-Fribourg…

  48. Lindt dit :

    Eugene123,
    Si les français ont des reproches à faire à la Suisse elle est libre de le faire et ne va pas se gêner.
    Entre le refus de l’accord cadre avec l’UE côté Suisse et les commandes françaises de PC-21 + l’accès au ciel français pour les pilotes suisses il y a évidemment à redire.
    A l’avenir je pense qu’il serait bon qu’il y ait un peu de réciprocité dans les relations franco-Suisses sous peine de quoi la Suisse se demerdera avec son protecteur Lockheed Martin et Rayrheon pour assurer entre autre sa police du ciel entre 17h00 et 07h00…

    • Lothringer dit :

      Quand on sait que l’Europe est une création américaine, les Suisses se disent probablement « il vaut mieux s’adresser directement à Dieu , plutôt qu’à ses saints ».

  49. Kuma dit :

    J’ai une question les pays acquéreurs du F35 peuvent t’ils retourner juridiquement parlant contre LM au vue des qualités de cet avion prototype

  50. Ghostrider dit :

    @ ulysse le DSI HS 178 avions de combat 2021, désolé est décevant pour x raison. les 2 interviews sont chiant et n’apprennent rien surtout celui du général français. quelque que soit son imperfection, ses ratés, le F35 est un appareil politique et de feed back financier, le reste c’est de la prose. en matière de lobby, entre France et USA c’est comparer un TPE et une boite du CAC40 (en forçant le trait ). ainsi sont les choses

    @ rupin51 : exact même si on a un peu de mal à te suivre. la recherche de masse est de toute façon une tendance générale, ou un retour de tendance mais qui peut se payer un telle fuite en avant dans cette nouvelle course à l’armement ? arrivés à maturité les effecteurs déportés vont sensiblement nourrir cette recherche de masse même la perspective finale de toute cette course techno industrielle me fait froid dans le dos.

    quelque soit les chiffres et sa croissance militaire, la chine est très loin encore d’avoir le niveau techno industrielle US. Xi ping, devrait la jouer plus fino car en l’état , il pousse son adversaire sur le plan techno mili qu’il est très loin de gagner.

    • LOUIS XIV dit :

      Le F35 a été en effet conçu pour mettre à genoux l’industrie aéronautique européenne mais aussi pour répondre aux besoins opérationnels des forces américaine, puisqu’une version particulière à chaque arme a été développée (A pour l’armée de l’air, B pour les marines et C pour l’aéronavale. Techniquement, c’est un beau plantage pour un appareil dont le développement a commencé il y a 25 ans et qui sera obsolète dans 10 ans. Les américains en ont tiré les conséquences : repli sur le valeurs sûres que sont les F15 et F16 de dernière génération du programme NGAD (pour Nouveau GADin ?) d’appareil de 6ème génération. N’étant pas parvenus à monter la 5ème marche, il va falloir faire preuve de beaucoup d’imagination ou bien d’une foi mystique hors du commun pour croire qu’ils vont y parvenir.

  51. Fabiano dit :

    Dassault doit plier bagage avec la Suisse. En 2011, le Rafale gagne sur tous les critères et les suisses choisissent le Gripen. En 2017, Thales gagne pour le système anti-missile et la Suisse annule la procédure. En 2021, tout le monde s’accordait à dire il y a encore 3 semaines que l’offre technico-financière de Dassault était la meilleure et finalement après la visite de Biden, le F35 l’emporte largement nonobstant les difficultés rencontrées par les nations qui exploitent déjà cet avion (et victoire également du système antimissile Patriot contre celui de Thalès) .
    Bon en résume, ça fait trois fois que les suisses nous crachent à la g… Eh bien qu’ils le prennent et le gardent leur F35. Perso, je ne crois pas du tout qu’une votation annulera ce choix. Pour y parvenir, il faudrait à la fois qu’une majorité d’électeurs s’y oppose mais aussi qu’il ne manque pas un seul canton à l’appel, ce qui me parait plus difficile. La France doit prendre acte de cette décision « souveraine » et en tirer ses propres conclusions quant à sa coopération avec la Suisse >>> plus aucun cadeau.

    Pour la Finlande, ça me parait également cuit. Il suffit que les américains disent aux finlandais que s’ils n’achètent pas le F35, ils devront se débrouiller sans eux en cas de problème avec la Russie pour mettre un terme à l’appel d’offre. Pas simple de vendre des avions de combat par les temps qui courent…

    • Eugene dit :

      « Pour y parvenir, il faudrait à la fois qu’une majorité d’électeurs s’y oppose mais aussi qu’il ne manque pas un seul canton à l’appel, ce qui me parait plus difficile. »

      C’est FAUX! Il faut la majorité des cantons… Majorité des cantons, cela ne veut pas dire « TOUS les cantons », cela veut dire 50% +1!

  52. Wagdoox dit :

    La suisse a choisi son interet, on devrait faire de meme. Ils veulent qqch, ils doivent payer, plus questiob d’etre polis, il question de payer pour la securite suisse quand les mecs jouent a ace combat.

  53. Laurent dit :

    Peut-être que tout simplement le département du trésor a fait planer quelques menaces de s’en prendre à nouveau plus vertement au sacro-saint secret bancaire de nos amis helvètes à moins qu’ils ne fassent le bon choix et continuent à brasser les milliards pas toujours immaculés…La visite du président Biden n’avait rien de fortuite, il a dû serrer ou tenir fermement les bonnes mains lors de la signature.

  54. philippe klopfer dit :

    Le seul argument qui m’a fait réfléchir à la validité du choix Suisse pour le JSF, c’est l’argument du temps : j’explique, le F35 bien qu’étant en chantier depuis vingt ans, il n’a pas terminé sa progression et n’a donc pas atteint sa maturité, il serait opérationnel dans quelques années au moment où la Suisse le recevra. Et madame Amehd nous dit qu’à ce moment-là le Rafale et le Typhoon seront, eux, au bout de leur évolution… Donc, si l’argument chronologiques est véridique, alors ça se tient… Quand aux autres arguments sur la supériorité du coucou américain sur ses concurrents, actuellement c’est risible, sauf en ce qui concerne la furtivité – furtivité passive soit dit en passant, donc immuable, ce qui n’est pas le cas de la recherche technologique des capteurs et radars.

    • Royal Marine dit :

      Sauf qu’évidemment cet argument chronologique est faux…
      Pour quelle raison un avion développé depuis 20 ans, en test depuis 14 ans, et devant atteindre la FOC en 2027, d’après LM, devrait-il être meilleur qu’un avion sorti en version F1 il y a 20 ans, constamment amélioré, et toujours à l’heure pour chacune des versions, donnant entière satisfaction à ses pilotes et clients?
      Qui plus est, la version F4 arrivera en escadron en 2027, ce qui était la date annoncée pour la Suisse, et que toutes les améliorations prévues pour cette version, fonctionnent déjà et son démontrables sur les prototypes Dassault et DGA…
      J’aimerais bien comprendre comment en 2027, et comme par miracle, les Suisses pourrait être livrés d’un avion parfaitement opérationnel, FOC, et bénéficiant de toutes les qualités du Rafale, lui qui en 20 ans, n’a jamais pu atteindre au moins une fois, un niveau de fonctionnement correspondant à son cahier des charges? Ni en hard, ni en soft…
      Et qui prend un an de retard, tous les 6 mois?
      Quant à la furtivité passive! Elle est déjà bien éventée… Les radars UHF sont tout à fait capable de repérer cette cible, qui en plus n’est « discrète » qu’en secteur frontal…
      N’oublions pas que ce qui fait la spécificité du Spectra, c’es non seulement ses bibliothèques de rayonnement et sa détection avancée de guerre élec, mais surtout sa rapidité de reconfiguration pour renvoyer vers le centre de détection comme un bruit blanc… C’est d’ailleurs ce qui fait rager les pilotes américains… Ils le voient… Puis il disparaît! C’est agaçant…

  55. Frank dit :

    @Eugène123 Ouais…
    Et homme de bon sens, selon Montesquieu, conseille à Gégé de se rappeler que la politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde, que la politique est une rente, et que, dans ce domaine, il faut toujours laisser un os aux frondeurs.
    Quelle est la valeur de l’os, pour vous, homme de défense auto proclamé?
    Eugène123, c’est un code bancaire?
    Simple curiosité, on sait jamais.

  56. MERCATOR dit :

    L’armée de l’air et de l’espace avait tout prévu en avril 2021 dans le cadre de l’exercice « swatch »

    Ainsi, si la coopération bilatérale en ce domaine est centrée sur l’entraînement et l’instruction – ce qui constitue l’objet du premier accord bilatéral de 1997 – elle a rapidement évolué vers le domaine opérationnel.

    D’abord, les attentats du 11 septembre 2001 ont conduit à l’élaboration de procédures communes dans le domaine de la défense aérienne, débouchant sur les accords de 2004 et 2005. Aujourd’hui, en cas de menace d’origine aérienne, il est possible à avion de chasse français déployé pour l’intercepter de franchir la frontière et de pénétrer dans l’espace aérien suisse – et réciproquement – afin de poursuivre sa mission de police du ciel. La composante aérienne des forces suisses constitue un allié fiable de l’armée de l’air et de l’espace pour partager des données radar et les situations aériennes. En matière de police du ciel, la France et la Suisse procèdent ainsi à des échanges d’informations depuis les centres de détections et de contrôle et travaillent à la réactivité des chaînes de défense aérienne. Les deux forces aériennes pratiquent de nombreux exercices communs entre moyens de contrôle, chasseurs et hélicoptères qui concourent à la bonne préparation des équipages. À titre exemple, est organisé deux fois par an l’exercice de défense aérienne « Swatch », dans le cadre duquel des avions de chasse des deux pays sont déployés et survolent l’espace aérien du pays voisin, allant jusqu’à se poser sur une base aérienne de l’autre pays. De tels exercices ont d’ailleurs lieu avec l’ensemble de nos voisins, à l’instar des missions « Strange voyager » avec l’Allemagne, « Seihan » avec la Grande-Bretagne, « Champagne » avec la Belgique, « Rex » avec l’Espagne ou encore « Apex » avec l’Italie.

    Au programme de l’exercice :D’avril 2021

    Un avion civil de type Beach 350, effectuant un vol Londres-Milan et transportant des personnalités importantes, connaît une perte de contact radio au-dessus du ciel français. La situation est transmise au Centre national des opérations aériennes (CNOA), situé sur la BA 942 de Lyon-Mont Verdun, et la police du ciel française est alors déclenchée sur ordre de la Haute Autorité de défense aérienne (HADA).

    Arrivé aux abords de l’avion, le Rafale réussit à entrer en contact avec l’équipage du Beach 350. Ce dernier lui indique être détourné par un terroriste qui demande à se poser dans un aéroport suisse. Les autorités suisses donnent l’ordre à l’appareil d’atterrir sur la base aérienne de Payerne et déclenchent la police du ciel suisse afin de relayer le Rafale français.

    Cependant, un problème technique empêche le décollage des F-18 suisses,( EXERCICE VISIONNAIRE AVEC LES FUTURS F35 ) forçant ainsi l’équipage du Rafale à escorter l’avion au-delà de son territoire national. Pour permettre la poursuite de l’intervention dans le pays transfrontalier, le CNOA est ainsi chargé de se coordonner avec son homologue suisse et d’assurer la continuité de l’escorte du Beach 350.

    rapidement, l’avion atterrit sur la piste suisse sans encombre, l’exercice est par conséquent un succès.

    Réalisé régulièrement par les équipages de la police du ciel, ce type de simulation permet de mettre en application le transfert de responsabilité d’un pays à l’autre, et, ainsi, de poursuivre les mesures actives de sûreté aérienne au-delà de leurs frontières nationales.

    Sources : armee de l Air et de l Espace

  57. luc dit :

    cet avion est magnifique
    je vois pas pourquoi florence veut a tout prix imposer ses brouetttes volantes
    on fabrique deja de très bons champagne on ne peut pas etre les meilleurs partout

    • Alpha dit :

      @luc
      « je vois pas pourquoi florence veut a tout prix imposer ses brouetttes volantes »
      Sais pas, moi…
      Au hasard ?
      Quelques point de PIB…
      Des emplois pérennisés…
      Des savoir-faire conservés dans la BITD…
      Des contrats de MCO courant sur 30 ans…

    • Czar dit :

      merci de ton avis si étayé, mon petit **l.

  58. Delfosse dit :

    Pendant que les Américains inondent le monde de leur armement et met à mal notre industrie de la défense en torpillant sans cesse ses marchés, on dira encore que les vilains méchants russes sont nos ennemis les plus diaboliques

  59. Raymond75 dit :

    Vous semblez tous oublier qu’il y a eu une rupture des négociations entre l’UE et la Suisse récemment, à l’initiative de la Suisse …

    • Eugene123 dit :

      Pour être sérieux un instant… Pourquoi est-ce que la Suisse a rompu ses négociations avec l’UE?

      1. La Suisse devait reprendre de manière automatique toutes les décisions de l’UE et les appliquer en Suisse

      2. La Suisse devait accepter que tout citoyen de l’UE puisse s’installer en Suisse sans être au bénéfice d’un travail et pouvoir profiter des aides sociales suisses. Vous imaginez? La Roumanie se serait vidée de sa population et la France aurait eu une Suisse à ses frontières avec 100 millions d’habitants.

      3. En cas de désaccord, c’est uniquement un tribunal de l’UE qui aurait décidé qui, de la Suisse ou de l’UE, a gain de cause.

      Existerait-il un seul français assez bête pour accepter de telles conditions? Je ne pense pas!

      • Vinz dit :

        Bah tous les énarques déjà. Ca fait pas beaucoup certes.

      • Raymond75 dit :

        Je n’ai pas dit que les Suisses avaient tort 😉

      • aramis dit :

        Existerait-il un seul français assez bête pour accepter de telles conditions? je ne pense pas.

        Là vous êtes dans l’erreur : dictées par l’UE de » telles conditions » seraient acceptées sans aucune discussion par à peu près toute la classe politique française. La dite classe a déjà fait bien pire.
        Pour moi la Suisse a parfaitement bien fait d’envoyer l’UE se faire foutre. A telle enseigne que je prends ce bras d’honneur suisse fait à l’oligarchie bruxelloise, pour un exemple à suivre.
        Le choix de l’avion est une toute autre affaire.

  60. lym dit :

    « En attendant, si Dassault Aviation n’a pas commenté la décision du Conseil fédéral… »

    D’un côté Dassault qui en reste à l’adage « le meilleur mépris, c’est le silence », de l’autre Boeing qui espère un jour « mieux comprendre » cette décision (manière de dire qu’elle est totalement incompréhensible!) et Airbus qui dit clairement que la Suisse rêve éveillée concernant la dinde!

    Et LM (La Marmotte), il emballe en Suisse la dinde qui semblait bien partie pour se faire fourrer, avec Biden qui n’a pas vraiment dû dormir pour arracher le contrat en plus total décalage des besoins pour cet avion raté.

    La seule « logique », ce serait il ait mis secrètement la Suisse dans les plans d’invasion de la Russie! Et pour être a égalité avec leurs systèmes de DA moisis, il a aussi vidé les poubelles de Patriot…

    Et en prime, ceci fait, les Suisses auront quand même les rétorsions qui ont dû être mises dans la balance car Biden cherche l’oseille partout pour éponger les suites de la crise sanitaire!

  61. indicatif 93 dit :

    https://www.youtube.com/watch?v=SvZbWsihHBk

    Pschiiiittttt – pschiiiitttttttttttt

  62. Clavier dit :

    Tout le monde à compris que les politiciens suisses avaient cédé à un chantage ….
    C’est une chose de plus en plus courante mais plutôt immorale quand il s’agit de la défense de son pays qui ne peut se borner uniquement à la défense de sa monnaie.
    C’est aussi plutôt malhonnête de fausser les résultats d’un concours pour se trouver une justification à postériori et diffamer ainsi les autres concurrents ainsi écartés !
    La ministre française n’a fait que rappeler que nous sommes voisins ce qui prouve qu’il lui reste un minimum de bon sens…..

    • Carin dit :

      @Clavier
      Non, Mme Parly a dit (avec des mots choisis, et de façon courtoise) que nos amis suisses pourraient foutre en l’air l’ensemble de nos coopérations… on peut aisément comprendre sa position dans le fait que tous les senseurs du F35 sont reliés au states, pas seulement le système de gestion technique ALIS, ce que tous les gouvernants savent. On peut comprendre qu’un pays qui opère cet avion laisse faire, mais la France exploite le rafale, entièrement ITAR free, pour justement ne pas avoir à subir cet espionnage passif de la part de nos amis américains en plus de l’espionnage habituel. Nos amis belges savent déjà que leurs F35 ne seront pas autorisés en France comme leurs actuels F16, qui passent régulièrement la frontière, nos amis suisses seront soumis au même traitement lorsqu’ils recevront les leurs. En attendant nous continueront nos exercices communs, comme avec les belges. Mais nous continueront à acquérir des PILATUS PC-21, car le constructeur a adapté le cockpit au rafale, et que c’est un excellent avion. Et nous continueront à assurer les remplacements de la force aérienne suisse quand ce pays en fera la demande, parce que c’est pas gratuit, nos amis suisses payent ce service, il faudra aux suisses intégrer aux frais d’exploitation du F35, inclure les frais de ces interventions que nos amis allemands et italiens font aussi, et qui risquent fort d’être plus fréquentes.

  63. Lotharingie dit :

    Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, Dassault va se retrouver dans un nouvel imbroglio politico-juridique :
    .
    « …………..Le Parquet national financier (PNF) a désigné un juge d’instruction pour enquêter sur des soupçons de corruption lors de la vente d’avions Rafale par Dassault à l’Inde en 2016, après une plainte avec constitution de partie civile de l’association Sherpa…………… »
    .
    https://www.francetvinfo.fr/politique/affaire/dassault/ouverture-d-une-enquete-sur-la-vente-de-rafale-a-l-inde-il-est-imperatif-qu-un-juge-puisse-lancer-des-actes-d-investigations-souligne-l-avocat-de-l-ong-sherpa_4688623.html

    • vno dit :

      La plainte de SHERPA ( ONG étrangère qui ne cible que des intérêts Français ) se base sur une preuve publiée par Médiapart. C’est à dire un article, sans la moindre preuve de ce qu’il avance d’un journaliste de ce média. Médiapart étant un média en ligne à l’imposition normale, Edwy Plenel n’a payé à l’état que les impôts réduits pour la presse papier et a une grosse ardoise qu’il espérait faire effacer. Prendre pour cible DASSAULT fait vendre ( c’est loupé ). Nuire à l’image de la France pour faire plier l’état en sa faveur fait parti de son fond de commerce. Il utilise tout un réseau de gens à son image à travers le monde pour cela. Retrouver la presse d’extrême gauche, pro islamiste qui ne risque pas le licenciement de France info à la manœuvre est dans leur ligne éditoriale et politique avec nos impôts. Ils le font passer pour un redresseur de tord à la Zorro, alors qu’ils n’est qu’une marionette de groupe d’influence. Les Français méritent mieux comme presse publique que celle de Corée du Nord manipulée par un salopard. J’espère que sur ce coup la, DASSAULT va le faire tondre.

    • aramis dit :

      j’encourage tout un chacun à aller jeter un coup d’oeil sur ce qu’est cette ONG.
      Une équipe d’intervenants que l’on croirait sortis de la gauche étudiante du Pati Démocrate US et qui sont presque tous des SC.Po ayant fréquenté des facs US. Un financement assuré entre autres par l’Open Society de Soros.
      Ces infos (et d’autres) sont dans leur site : asso-sherpa.org
      Serait-il possible que nous assistions à une offensive américaine tous azimuts contre Dassault?
      Il y a des moments dans la vie où l’on sent monter des pulsions complotistes. En général je les contrôle ces foutues pulsions mais là…

    • Alpha dit :

      Cette plainte de Sherpa (financement américain) n’est destinée qu’à ralentir les négociations en cours entre les Etats français et indiens sur une prochaine acquisition de Rafale et sur l’énorme partenariat stratégique qui se noue (Centrales nucléaires, A330MRTT, sous-marins, hélicoptères, …) .
      En tout cas, je peux vous dire que chez Dassault, ils ne sont pas du tout inquiets !
      https://www.portail-aviation.com/blog/2021/05/16/rafale-papers-mediapart-vs-dassault/
      Mais pour le reste, il serait quand même bon que l’Etat français siffle la fin de la récré, car on perd du temps que nos « amis » ne manqueront pas d’exploiter.

  64. Sentinelle dit :

    Mme Parly pratique l’ingérence en pays étranger !

  65. petitjean dit :

    La petite suisse n’a pas résisté aux pressions et aux menaces américaines
    qui en Europe pour la défendre ?
    that’s all folks !……………

  66. Reis dit :

    Ça prend des Milliard aux qatar pour apres venir se meler dela ou ils peuvent utiliser leuraavions,
    En menacant de ne pas donné des pşeces de maintenance,
    Ca vend 2 porte helico aux Russes sa refuse la livraisom parce que les usa lınt demandé,
    A cote de cela sa dis rien quand les saoudiens, bımbade des civils,
    Apres sa pleure parce que la Suisse achete us
    Faut arrêter la,
    Surtout qu il faıt rappeler que les suisses ne sont pas dans l UE, a la Frontiere on connaît bien la pression
    Qu exerce la France sur les autorité Genevoise,
    İls se font financer des parking et infrastructure
    Sous prétexte que dea Français bosse em Suisse,
    Les Rg squatent devant les banquea auisse,
    Les suisses en ont um peu marre
    Je pense que ca a imfluencer leur decision

  67. Scipion dit :

    Ne soyez pas trop durs avec les Suisses. Je pense qu’ils n’ont pas eu le choix et que s’ils n’avaient pas choisi la dinde les banques Suisses auraient eu quelques problèmes aux USA.
    Biden leur a mis la pression.
    Les Suisses restent nos voisins et amis et, en outre, l’histoire n’est pas terminée puisque le parlement Suisse doit encore voter et qu’il risque d’y avoir une votation.

    Amis Suisses qui lisez tous ces commentaires sachez qu’ils sont guidés par la déception, après tout compréhensible, et qu’ils ne reflètent en rien l’opinion des Français à votre égard.

  68. ScopeWizard dit :

    Mais putain de bordel de merde , il est où @NRJ ??

    C’ est moi qui suis miro ou bien ?

    Bon , pas grave , espérons juste qu’ il passe dans le coin……..

    Alors , vous m’ avez posé une question et noté que je me la posais également……….et plutôt deux fois qu’ une !

    Tout d’ abord , vous , vous partez du postulat que le F-35 serait bien moins « problématique » que ce qui en est dix fois rapporté et claironné tandis que me concernant c’ est tout le contraire , et ce , pour diverses raisons , ce dont je viens d’ ailleurs de faire état à notre ami @ULYSSE………..

    Mais chacun son idée , chacun ses convictions .

    Donc , pourquoi ce choix Suisse du F-35 plutôt que du F-18 Super Hornet , tous deux Américains , tandis que depuis plus de 20 ans la force aérienne Suisse est pourtant équipée du F-18 Hornet qui semble t-il lui a donné toute satisfaction faisant du choix du Super Hornet un choix aussi naturel que logique ?

    Selon moi , c’ est précisément sur ce point précis que l’ on ne peut que suspecter d’ énormes pressions qui ont joué à plein de la part de ceux de Washington .

    Effectivement , l’ une des exigences de Berne consistait à doter son aviation de combat d’ un appareil qui toucherait sa bille niveau manœuvrabilité ; des deux Américains en lice le F-35 étant le moins qualifié , c’ est donc le Super Hornet qui de loin franchissait la ligne d’ arrivée sachant que sur ce plan cet avion est tout de même un cran en dessous de son aîné , le Hornet ; le fait est que le Super Hornet est plus lourd et plus gros , ce facteur n’ est sans doute pas étranger à l’ affaire .

    Or , ce n’ est pas lui qui a été retenu , mais l’ autre qui au passage était le moins bon des quatre concurrents .

    Pis , contrairement aux trois autres , le F-35 est mono-réacteur , ce qui vous en convenez vous-même convient mal au survol d’ un relief alpin tel celui qui caractérise la topographie de la Suisse ; risques accrus en cas de panne ou d’ extinction si altitude inférieure à 3000 ou 4000 mètres .
    Pourquoi ; parce que de trop hauts obstacles à éviter qu’ il faut donc impérativement pouvoir sauter ce qui a toutes chances d’ être impossible en cas de privation de propulsion étant-donné la faible finesse d’ un avion de chasse sans compter les divers patelins des vallées en dessous sur lequel l’ avion pourrait se vomir .
    Bref , dans ces circonstances , pas du tout sécurisant de n’ avoir qu’ un moteur .

    Enfin , les évaluations Suisses portaient aussi sur l’impact écologique que la machine retenue ne devrait surtout pas présenter……….
    Notamment le bruit ; sauf que le F-35 est le plus bruyant des quatre………….

    Raison invoquée , puisque les US vont fournir des simulateurs de vol de la mort qui tue permettant de se substituer à des vols en conditions réelles , non seulement le F-35 sera moins bruyant , mais il polluera moins l’ air ambiant , s’ usera moins vite donc sa durée de vie sera plus longue , etc , j’ en passe et des plus vertes…………..

    Quiconque sera un minimum sérieux sait pertinemment qu’ aussi utiles , perfectionnés , ou sophistiqués soient-ils , de tels simulateurs ne remplacent pas tout l’ acquis d’ expérience ou d’ apprentissage que procurent les vols en conditions réelles………….
    Donc , le risque est que les pilotes Suisses aillent au-devant des ennuis………..en plus souvenons-nous que leur monture est mono-réacteur………………..ça fait rêver !

    Par conséquent , indépendamment de ses défauts de conception , le F-35 n’ aurait primo jamais dû être autorisé à participer à la compétition qui était déjà serrée et doublait les chances que l’ appareil choisi soit Européen , secundo ne jamais la remporter .

    Mais ce n’ est pas ce qui s’ est passé………….

    Parallèlement à cela , nous constatons avec pour nous-autres Français une satisfaction non dissimulée , que depuis plusieurs mois , notre Dassault Rafale décroche de jolis contrats de vente export y compris au sein de l’ Europe où pourtant j’ étais personnellement persuadé que jamais il ne réussirait à se vendre…………..

    Partant de là , il est clair que ce succès a fait de l’ ombre à certains dont une hégémonique Amérique toute-puissante tout compte fait plus ou moins réduite à n’ être plus qu’ un Goliath vaincue par un David ; les USA supportant très mal de jouer les utilités……………

    Le marché de renouvellement de la flotte Suisse était de ce fait non seulement non négligeable en termes de budget et de quantité , mais surtout promettait d’ être très porteur pour encourager d’ autres pays Européens à s’ équiper du Rafale…………
    Si vous voulez , en termes d’ image comme d’ impact , parvenir à vendre notre avion à la Suisse par ailleurs réputée si exigeante , représentait une sorte de voie royale vers d’ autres succès .

    Par conséquent , l’ Amérique qui s’ est empêtrée dans son F-35 , devant à tout prix essayer de le refourguer afin de faire tourner usines et sous-traitants dans la quasi-totalité de ses États qui attendent beaucoup de cette activité high tech sans parler des pays partenaires situés ici même en Europe , ne pouvait laisser échapper une telle opportunité d’ à la fois imposer son si problématique et délicat avion , mais surtout de couper l’ herbe sous le pied de la France et par là même de très probablement mettre un terme à cette vague de succès qui promettait le meilleur au Rafale , au moins sur le continent Européen………..

    Vous comprenez bien que pour réussir cela , il valait donc beaucoup mieux imposer le F-35 que le Super Hornet .

    De fait , se rajoute que même si cela permettait à la Suisse d’ afficher sa souveraineté vis à vis de l’ UE qui venait de tellement la malmener au point d’ un non-recevoir de la part de Berne ainsi qu’ un fort rapprochement outre-Atlantique , vendre du SuperHornet en continuité du Hornet , devenait banal et n’ était pas judicieux puisque sous peu d’ autres pays auront plus besoin de jets de combat de la taille et de la promesse technologique du petit F-35 que du Super Hornet .

    Le symbole est tout autre et rend de facto incomparable la force d’ impact d’ une telle vente que l’ on peut qualifier de prouesse diplomatique………….

    Voilà , brièvement exposé , le résultat de mes modestes cogitations .

    • NRJ dit :

      @Scope
      J’arrive, j’arrive….

      « Vous partez du postulat que le F-35 serait bien moins « problématique » que ce qui en est dix fois rapporté et claironné ». Pas du tout, je dis juste que LM n’a probablement pas vendu à pertes ses F-35 et que par conséquent, ils ont surement des marges d’améliorations en vue pour le F-35 que ce soit pour sa maturité et ses coûts de maintenance. Après certains pensent que l’avion est vendu à pertes. Je n’y crois pas, mais si c’est le cas, les suisses sont gagnants.

      Vous mettez en avant des critiques légitimes sur le F-35, après pourquoi ne pas envisager par exemple que cet appareil ne soit pas forcément aussi mauvais qu’on voudrait qu’il soit ? La furtivité et sa connectivité ne sont-elles pas des arguments qui pourrait être utiles pour les suisses en cas de guerre ?

      « Raison invoquée , puisque les US vont fournir des simulateurs de vol de la mort qui tue permettant de se substituer à des vols en conditions réelles , ». C’est un élément qui n’apporte pas grand chose aux discussions que l’on a, mais c’est intéressant. Où avez vous vu cela ?

      Sur vos cogitations, c’est intéressant mais je pense que vous perdez un peu de sens commun. Déjà, les USA n’en ont rien à faire de la France. On n’est pour eux qu’un petit pays (qu’il est certes pratique d’avoir avec soit) à la valeur militaire, politique, et économique faible. Faut arrêter deux secondes de se prendre pour des cadors. Ce que visent les USA, c’est de consolider leurs alliances, et en profiter pour vendre le matériel de leurs usines. Les symboles et les beaux discours, c’est bon pour les moutons. Là on parle business et géopolitique.

      Enfin, l’intérêt américain est-il de vendre une quarantaine de F-18SH pour 7 milliards de francs suisses ou les 36 F-35 pour 5 milliards de francs suisses (le F-35 était 2 milliards de francs moins chers que ses concurrents: https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/la-suisse-choisit-le-f-35-americain-pour-renouveler-sa-flotte-davions-de-chasse-1328424). Moi j’ai l’impression que l’intérêt américain serait plutôt d’avoir de vendre des F-18SH pour plus chers que des F-35.

      De plus, j’aurais également l’impression que l’intérêt des suisses était d’avoir des F-18SH plutôt que des F-35 pour les raisons indiquées plus haut, et en se basant sur le postulat que le F-35 serait une daube. Sur ce sujet, il faut se rappeler que les suisses ne sont pas aux ordres des américains. Ils ont l’avantage d’avoir un puissant levier de négociation: si les USA s’entêtent à vouloir leur fourguer des avions que les suisses ne veulent pas, ces derniers pourraient très bien décider d’acheter des Rafales ou Eurofighter, et là les américains ont perdu sur toute la ligne, ce qui n’est pas leur intérêt. . On est donc dans une partie de poker où le F-35 n’est pas à première vue favorisée (surtout si on ajoute le risque d’un référendum qui pourrait annuler la vente) par rapport au F-18SH. A partir de là, je ne vois aucune raison pour laquelle le F-35 a été choisi aux dépends du F-18SH si ce n’est son coût et ses qualités potentielles que nous français aimons rapidement oublier tant par arrogance que par intérêt.

      En bref, non je ne suis pas convaincu. Vous l’êtes vraiment par cet argumentaire ?

      • ScopeWizard dit :

        @NRJ

        Tenez , tout ceci a été proposé par l’ ami @LEONARD……….

        La première LOOOONGUE partie est tellement mal rédigée style technocrate fasciné par l’ hermétique et l’ abscons qu’ elle en est particulièrement pénible à lire ; fastidieux et rébarbatif au possible que tout cela !

        I

        « Le résumé de la décision:
        https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/67478.pdf

        La traduction à partir de 4 / Résultats:

        4 Résultats
        4.1 Analyse coûts-avantages
        L’évaluation des offres montre que tous les candidats sont aptes à la force. Les offres ont été évaluées sur la base des critères d’évaluation définis et communiqués par le VBS. Il en résulte que, du point de vue de l’évaluation technique, le F-35A est l’avion de combat le mieux adapté à la Suisse. Le F-35A est le meilleur candidat, avec une forte avance en termes d’avantages, tant en termes d’avantages globaux que de coûts globaux (coûts d’acquisition et de fonctionnement sur 30 ans). En ce qui concerne l’avantage global obtenu par l’évaluation des quatre critères principaux (efficacité, support de produit, coopération, décalage direct), le F-35A atteint de loin la note la plus élevée. Il présente les plus grands avantages globaux avec 336 points, avec un écart de 95 points et plus par rapport aux autres candidats.

        La grande avance du F-35A sur les avantages globaux est due au fait que le candidat obtient la meilleure évaluation dans les trois critères principaux: efficacité, support de produit et coopération, en particulier dans le critère principal de l’efficacité avec une distance significative.

        Le résultat du F-35A en matière d’efficacité est basé sur une nette avance technologique sur les autres candidats, ce qui, dans de nombreux domaines, renforce ou crée de manière importante des compétences.

        Sur cette base, le F-35A dispose de systèmes de protection et de surveillance de l’espace aérien innovants, très performants et largement interconnectés. Le F-35A atteint ainsi la supériorité de l’information et permet aux pilotes de mieux prendre conscience de la situation dans toutes les tâches que les autres candidats. Cela vaut en particulier pour le service quotidien de police aérienne.

        De plus, seul le F-35A est construit de fond en point pour que d’autres systèmes d’armes puissent difficilement le capturer.
        La grande capacité de survie qui en résulte est un avantage particulier pour l’armée de l’air suisse.

        Enfin, le F-35A, système d’armement le plus moderne, devrait être considéré comme sa technologie de pointe qui perdure jusqu’à l’avenir. Cette période de vie est d’au moins 30 ans, ce qui constitue un avantage important par rapport aux autres candidats.

        Dans le support de produits, le F-35A obtient la meilleure note grâce à son fonctionnement efficace et à son entretien, à une formation avancée et à une sécurité d’approvisionnement élevée tout au long de la vie utile.

        Cela s’explique également par le fait que le F-35A est produit en nombre de pièces et qu’il est également utilisé en Europe par le plus grand nombre de pays.

        Le F-35A a également le meilleur résultat en matière de coopération. Il offre des possibilités de coopération dans le domaine de l’exploitation et un large accès aux données et aux ressources techniques.

        En offset direct, le concept de F-35A n’atteint pas le meilleur résultat au moment de la soumission de l’offre. L’obligation de 60 pour cent de la valeur du marché doit être remplie au plus tard 4 ans après la dernière livraison.

        La taille de la flotte a été déterminée sur la base des résultats de l’évaluation. Les exigences du VBS en matière d’acquisition d’un NKF ont servi de base au calcul du modèle de dimensionnement.

        L’analyse montre que 36 avions sont nécessaires pour tous les candidats. L’évaluation a permis de déterminer les heures de vol et de simulateur prévues. Ces informations sont basées sur les informations fournies par les forces aériennes et les marines des pays producteurs, telles qu’elles ont été demandées de la même manière à tous les candidats dans le cadre de la demande de la présente offre.

        Les réponses des candidats ont été comparées à l’expérience de l’armée de l’air avec le F/A-18C/D et aux conclusions de l’évaluation.
        Il apparaît que le F-35A nécessite environ 20 % d’heures de vol en moins que les autres candidats. Le nombre d’heures de simulateur est comparable pour tous les candidats. Le nombre plus bas d’heures de vol correspond aux résultats de l’évaluation, en particulier que le contenu de la page Trainings est modifié grâce à la simplicité de fonctionnement du système et à la supériorité de l’information F-35A.

        En raison des heures de vol nécessaires et des missions d’entraînement plus longues en moyenne, le F-35A permet de réduire de moitié le nombre de décollages et d’atterrissages par rapport à l’exploitation actuelle des F/A-18C/D et F-5.

        En raison de la réduction des heures de vol, les coûts d’exploitation effectifs prévisibles à couvrir par le budget de l’armée diminuent également pendant la durée d’exploitation de la NKF.

        Le F-35A obtient le meilleur résultat tant en termes de coûts d’achat que de frais d’exploitation. Le coût total de l’acquisition et de l’exploitation du F-35A sur 30 ans s’élève à près de 15,5 milliards de francs suisses, soit au moins 2 milliards de francs de moins que les autres candidats.

        La structure du contrat d’acquisition du F-35A est basée sur des contrats conclus entre la Suisse et le gouvernement des États-Unis (Foreign Military Sales, FMS).

        4.2 Pollution sonore et environnementale
        Des mesures de bruit ont été effectuées pendant l’essai de vol, en collaboration avec l’Institut fédéral d’essais et de recherche sur les matériaux (IEM) pour évaluer les nuisances sonores. Au décollage, le F-35A est en moyenne environ 3 db (A) plus fort que le F/A-18C/D. 3db (A) actuel représentent une différence de bruit qui est perceptible dans la vie quotidienne dans un environnement d’aérodrome.

        Toutefois, les résultats des mesures de bruit effectuées par les candidats à l’essai de vol sont incertains, car les procédures de décollage pratiquées lors des essais à Payerne ne sont que partiellement comparables.

        Le nombre de mouvements de vol est important pour estimer la pollution sonore totale pendant une année, en plus du bruit au décollage. Les différentes missions d’entraînement du F-35A prennent un peu plus de temps en raison du carburant transporté.

        En raison des heures de vol prévues et des missions d’entraînement plus longues en moyenne, les mouvements de F-35A peuvent être réduits de moitié environ par rapport à l’exploitation actuelle des F/A-18C/D et F-5.

        La pollution sonore totale de la F-35A restera ainsi dans les mêmes limites que la charge actuelle. Près de l’aérodrome est également causé par les avions pendant le roulement du bruit. Le nombre de mouvements de roulement sur un aérodrome est proportionnel au nombre de départs. Le bruit total dans la salle d’entraînement militaire et sur les vols aller-retour dépend directement des heures de vol totales par an. Moins d’heures de vol sont effectuées chaque année, moins les charges sont faibles. Le nombre plus bas de mouvements au F-35A est avantageux ici.

        Le F-35A réduit les émissions totales de CO2 d’environ 25% par rapport à l’exploitation des flottes F/A-18C/D et F-5, en raison du nombre d’heures de vol nettement plus faible.

        5 Dépendances
        5.1 Introduction
        Les avions de combat sont achetés, les dépendances technologiques doivent être acceptées par le fabricant ou par le pays producteur. Cela ne peut être évité, à moins que la Suisse ne développe son propre avion de combat (y compris tous les composants de logiciels et de matériel) que l’industrie suisse ne serait pas en mesure de faire. Néanmoins, la Suisse doit disposer du degré d’autonomie le plus grand possible pour garantir la liberté d’action nécessaire dans l’utilisation du NKF.

        Parallèlement, elle doit établir une bonne coopération avec le pays producteur afin d’exploiter les avions à un coût raisonnable au cours des 30-40 prochaines années et de maintenir leurs capacités à jour.

        En ce qui concerne l’acquisition d’avions de combat occidentaux, les dépendances technologiques vis-à-vis des États-Unis sont en principe élevées, car les fabricants d’avions de combat d’autres pays utilisent souvent des systèmes basés sur la technologie américaine, notamment dans les communications vocales et de données, par exemple le lien de données Link-16.

        Les dépendances ont été examinées dans le cadre de l’évaluation en matière d’interopérabilité, d’autonomie des données, de logistique et de technologie. Il a été démontré que tous les candidats garantissent l’interopérabilité et l’autonomie nécessaires en matière de données.

        L’analyse de l’offre confirme que tous les candidats sont dépendants de chaque producteur et pays producteur, et en plus des États-Unis, notamment dans le domaine de la transmission tactique des données et de la communication vocale sécurisée.

        5.2 Interopérabilité
        Selon les exigences du VBS pour l’acquisition d’un nouvel avion de combat, l’interopérabilité avec les pays voisins et les pays participant au partenariat pour la paix doit être assurée, notamment dans les domaines de la transmission tactique des données, de la sécurité aérienne, de la reconnaissance ami-ennemie et de la navigation militaire de précision (GPS ou Galileo), même si des dépendances doivent être acceptées.

        Pour ces fonctions liées à l’interopérabilité, la Suisse dépend des États-Unis en particulier et indépendamment du type d’avion. Cela concerne aussi bien la technologie en soi que les codes de cryptage pour l’utilisation de ces codes, car ces deux aspects relèvent en fin de compte de la souveraineté des États-Unis.

        Les capacités liées à ces quatre domaines sont des moyens de coopération avec les pays voisins, par exemple en matière de protection des conférences, et sont des conditions impératives pour tous les États participants à des exercices internationaux (par exemple dans le cadre du partenariat pour la paix) et à des opérations (par exemple, un service de police aérienne transfrontalier).

        Dans tous les cas, la Suisse décide de manière indépendante les données et informations échangées. Tous les candidats garantissent l’interopérabilité nécessaire, avec des dépendances vis-à-vis des États-Unis pour tous les candidats en matière de communication vocale et de données et de cryptage.

        Si la Suisse souhaite renoncer totalement à l’utilisation de ces capacités interopérables, elle peut le faire à tout moment. Dans un tel cas, les performances des capteurs et des armes sont préservées. En revanche, les capacités ne sont plus disponibles pour les opérations en réseau, la détection ami-ennemi, la navigation de précision militaire et la radio sécurisée.

        5.3 Autonomie des données
        Les données sont générées lors de l’exploitation des avions de combat. Les données échangées avec le fabricant ou le pays producteur sont les seules à être décidées par la Suisse (par exemple, les données échangées sur les connexions de données).

        L’échange de données logistiques est dans l’intérêt du VBS et fait partie du concept de maintenance. L’avantage de l’échange de ces données réside dans le fait qu’il permet d’optimiser la logistique. La Suisse bénéficie donc aussi des connaissances des autres utilisateurs. Par exemple, la détection précoce est effectuée à l’échelle de la flotte lorsque le calcul des pièces de rechange doit être adapté. Cela permettra non seulement d’optimiser les coûts de maintenance, mais aussi d’améliorer la disponibilité des avions. Tous les candidats garantissent l’autonomie nécessaire aux données.

        5.4 Dépendances logistiques
        Étant donné que les avions de combat sont achetés à l’étranger, il faut aussi accepter certaines dépendances du pays producteur dans le domaine de la logistique, notamment dans le domaine de l’entretien des composants. Une capacité d’autosuffisance totale pour fabriquer et réparer tous les composants dépasserait les ressources de la Suisse. Si les composants défectueux ne peuvent pas être réparés en Suisse, cela se fait à l’étranger.

        Les exigences du VBS en matière d’acquisition d’un nouvel avion de combat exigent que le paquet logistique proposé soit au moins conçu de manière à garantir en permanence les opérations aériennes en cas de frontières ouvertes et de gestion des pièces de rechange assurées à partir et à l’étranger.

        En outre, en cas de fermeture des frontières et de gestion non garantie des pièces détachées à partir et à l’étranger, il faut pouvoir conserver la souveraineté de l’air pendant environ six mois et assurer la formation et la formation. Pour cela, un paquet logistique correspondant a été offert à la Suisse, ce qui garantit la capacité de persévérance au moins pour cette période.

        Tous les candidats remplissent ces conditions. Ruag AG, en tant que centre de compétences en matière de matériaux, assumera pour tous les candidats des tâches que la force ne peut accomplir elle-même. Il s’agit des domaines de l’assistance technique aux systèmes, de la gestion des matériaux entre le pays et l’étranger et de l’entretien des avions.

        5.5 La dépendance technique à l’évolution au cours de la durée de vie d’un avion de combat nécessite des développements supplémentaires pour que les capacités restent pertinentes ou pour que de nouvelles exigences réglementaires, comme l’intégration dans l’espace aérien civil, soient respectées.

        Un grand nombre de pays utilisateurs, d’une part, et un nombre élevé de pièces, d’autre part, renforcent la sécurité de la mise à jour des avions sur toute la durée de vie prévue de la flotte suisse.

        Pour les candidats ayant moins de pays utilisateurs et plus de petites quantités, le fabricant pourrait tout au plus limiter ou cesser le développement de la capacité de ses utilisateurs dès leur départ. Le nombre d’utilisateurs actuels du F-35A est le plus élevé par rapport aux autres candidats. Il en va de même pour les quantités.

        En outre, la durée d’utilisation prévue dans le monde entier s’étend au-delà de 2070. C’est pourquoi, dans le développement du F-35A, la participation de nombreux utilisateurs est la plus réductrice des effets négatifs de la dépendance technique.

        //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

        Commentaire perso de @LEONARD ( que je partage ; pas LEONARD , le contenu de son commentaire ! ) , évidemment 100 fois plus agréable et digeste à lire…………

        « Bon, je résume: Le F35 coûte moins cher, parce qu’il a moins besoin de voler que les autres ( entrainement sur simulateur), et même s’il est plus bruyant, comme il vole moins, les populations sont moins impactées. Donc, je prends le principal problème de mon oiseau (sa dispo faisant qu’il ne vole pas) et j’en fais un argument massue: Il ne vole pas, parcequ’il n’a pas besoin de voler, puisqu’on a des simulateurs et donc, puisqu’il ne vole pas, il coûte moins cher.

        Brillant, puisque çà a marché.

        L’hypothèse référendum contre + nouvel appel d’offre avec Grippen dans 2 ans me parait tenir la route. »

        //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

        II

        « Compte-Rendu de la conférence de presse, parce qu’il y a eu des questions sans réponse ou évasives:
        https://www.tagesanzeiger.ch/welcher-flieger-solls-denn-sein-924233279559

        En résumé:
        Le Conseil fédéral recommande au Parlement de se procurer 36 avions de combat F-35A. Le fabricant est Lockheed Martin (USA).
        Le F-35A a reçu 336 points dans le processus d’évaluation – 95 points de plus que le deuxième meilleur jet.
        Les coûts d’approvisionnement s’élèvent à environ 5 milliards de francs, soit deux milliards de moins que le deuxième candidat le moins cher.
        Le Conseil fédéral a également commandé 5 unités du système de défense sol-air « Patriot ». Le fabricant Raytheon vient également des USA.
        Le gouvernement fédéral paie environ 2 milliards de francs pour cela.

        Bon, les perles de la conf de presse:

        Un journaliste aimerait donc savoir quel doit être le prix réel d’un avion de chasse F-35 A ?
        « Je ne peux pas vous donner de prix précis, dit Viola Amherd. « Ce serait comme lire du marc de café. »

        « Cela ne rend-il pas la Suisse plus dépendante des USA ? »
        « Tous les fournisseurs incluent des composants américains.
        Le Rafale est pourtant ITAR FREE….

        « Lors de la prise de décision, nous nous sommes appuyés sur des offres contraignantes du fabricant et non sur quoi que ce soit ou sur des rumeurs », explique Viola Amherd. « Nous ne nous appuyons que sur des faits. »
        Donc, les surcoûts évoqués par les anglais, les danois, les U.S ne sont que des rumeurs, et seules les promesses des fabricants sont des faits ?

        La perle:
        « Vous ne pouvez pas comparer les coûts d’exploitation du F-35 A avec d’autres avions de combat », répond Darko Savic, chef de projet pour le nouvel avion de combat. Les fabricants ne présentent souvent pas les coûts de manière transparente. « Les frais d’exploitation par heure de vol se situent entre 55 000 et 60 000 francs.
        « Les frais de fonctionnement ont-ils été recalculés ? », s’interroge un autre journaliste. « Nous comptons sur les offres contraignantes », explique Viola Amherd.
        Donc, les les coûts ne sont pas présentés de manière transparente, mais on ne les recalcule pas ? »

        Voilà , ainsi @NRJ , peut-être y verrez vous plus clair…………mais bon , en premier il y a un sacré pavé à se fader ! 😉

        • Mat49 dit :

          « En raison de la réduction des heures de vol, les coûts d’exploitation effectifs prévisibles à couvrir par le budget de l’armée diminuent également pendant la durée d’exploitation de la NKF. »

          D’accord, en gros ils ont décidé de calculer le coût d’exploitation de l’avion en partant du principe qu’il volerait 20% de moins que ses predecesseurs et concurents. Donc pour le F 35 ils diminuent le nombre d’heure de vol à prendre en compte dans la calcul soit disant grâce aux simulateurs et ce jusqu’à ce que le prix paraisse inférieur aux autres avions.

          Alors que pour les autres ils ont pris en compte le même temps de simulateurque le F 35: « Il apparaît que le F-35A nécessite environ 20 % d’heures de vol en moins que les autres candidats. Le nombre d’heures de simulateur est comparable pour tous les candidats. »

          Lors du dernier appel d’offre le Gripen sortait vainqueur grâce aux coûts d’exploitation. Ce qui est cohérent. Là tout d’un coup le F 35 sort vainqueur avec les meilleurs résultats sur ce point alors que l’air force s’arrache les cheveux avec les coûts d’exploitation. C’est fort de café…

          • ScopeWizard dit :

            @Mat49

            « D’accord, en gros ils ont décidé de calculer le coût d’exploitation de l’avion en partant du principe qu’il volerait 20% de moins que ses predecesseurs et concurents. Donc pour le F 35 ils diminuent le nombre d’heure de vol à prendre en compte dans la calcul soit disant grâce aux simulateurs et ce jusqu’à ce que le prix paraisse inférieur aux autres avions. »

            Oui , ça paraît juste .

            Excepté que cette histoire de simulateurs qui a tant pesé , n’ est en réalité que théorique .

            Rien ne les oblige à effectuer autant de vols simulés ; ce pourrait même être tout le contraire si les Suisses s’ aperçoivent que leur pilotes manquent d’ entraînement en conditions réelles et que cet état de fait occasionne des déboires voire des dysfonctionnements pouvant entraîner des catastrophes , ou en tout cas être à l’ origine d’ un niveau insuffisant .

            « Il apparaît que le F-35A nécessite environ 20 % d’heures de vol en moins que les autres candidats. Le nombre d’heures de simulateur est comparable pour tous les candidats. »

            Ce qui est évidemment un argument marketing dont en fait les Suisses ne savent rien ; « on » leur dit que , « on » leur assure que , il est certain que , c’ est l’ un des avantages du F-35 , etc…….

            Bref , le parfait baratin censé à lui seul emporter le morceau………….

            Mais dans les faits , qu’ en sera t-il ?

            Vraiment légers les Suisses…………

            « Lors du dernier appel d’offre le Gripen sortait vainqueur grâce aux coûts d’exploitation. Ce qui est cohérent. Là tout d’un coup le F 35 sort vainqueur avec les meilleurs résultats sur ce point alors que l’air force s’arrache les cheveux avec les coûts d’exploitation. C’est fort de café… »

            C’ est effectivement sur de tels points que se mesure la pantalonnade à laquelle nous venons d’ assister de la part de Suisses , à la fois soumis à une pression US ( et pour quelques-uns très contents de l’ être tandis qu’ ils sont citoyens d’ un pays neutre qui se targue de n’ appartenir à rien d’ où sa très grande indépendance ) et mystifiés par un numéro d’ illusionniste dont certains , ceux à la décision , ont été les complices .

            C’ est lamentable…………

      • vrai_chasseur dit :

        @NRJ et @Scope
        L’argumentaire est simple :
        – pour les américains, la dynamique d’export en hausse du Rafale devenait problématique. Il fallait l’entraver. La Suisse était une clé de voûte importante : c’eût été le premier pays technologiquement avancé à choisir du Rafale. Ce qui aurait créé un précédent à éviter à tous prix.
        Comment faire ? La ministre suisse de la défense Viola Amherd est connue des milieux autorisés pour son approche trop comptable et pas assez stratégique des questions de défense. Ligne d’action gagnante de la part des américains : un bon gros dumping a suffi.
        Les pilotes suisses ont dû avoir les c*uilles qui se serrent quand ils ont appris qu’ils allaient peut-être devoir virevolter en montagne avec un chasseur monomoteur pour les décennies à venir. Les demandes de mutations pour être instructeurs sur Pilatus vont augmenter …

        Pour le programme F35, voyez la réalité en face. C’est un gros plantage. J’appuie le propos de @Scope sur son analyse.
        Je vous résume le mien en une phrase : le F35 est une somme mal fusionnée de technologies très avancées. L’intégration de systèmes est un métier difficile, exigeant d’énormes moyens d’ingénierie et une longue expérience. Comme l’art culinaire, de très bons ingrédients sont indispensables à un bon mets mais seul l’art du chef en garantit le résultat. Un excès d’ambition et c’est le plantage garanti, qui peut s’avérer irrécupérable même pour une boîte comme LM. Le Pentagone s’en est rendu compte sur le programme F35. Il préfère faire la guerre aujourd’hui avec des vieilles machines éprouvées et constamment modernisées dont il maîtrise l’usage, tout en lançant une étude nouvelle pour demain. Pour sauver « l’export » du F35, Tout la démarche actuelle est de convaincre que l »intégration de systèmes va réussir à faire de cet avion une machine qui marche dans la décennie prochaine : bref, demain on rase gratis, mais aujourd’hui on fait la guerre avec quoi ? Le seul a avoir compris l’importance stratégique de bien intégrer les systèmes c’est Israël. Il a exigé que de monter lui-même sa propre avionique. Mais même avec un cockpit israélien ça reste une cellule de F35.
        « L’export » du F35, parlons-en : quand on achète un parapluie et pas un avion, ce n’est pas de l’export. En Europe, il a été acheté de plus par des figurants pour exercices OTAN. Le seul pays d’Europe qui a une armée capable de faire la guerre c’est la France. Les britanniques en avait une aussi, mais ils l’ont épuisée en l’espace de 2 décennies dans un suivisme politique hasardeux des USA. Ils font actuellement machine arrière toute sur le F35, depuis que leur PA est en mer pour de vrai.
        Le Pentagone qui se défile, les déboires du suivisme américain du R-U : aucun pays d’Europe ne devrait ignorer ces signaux. Mais il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre, surtout s’il a acheté son parapluie trop cher.

        • ScopeWizard dit :

          @vrai_chasseur

          « pour les américains, la dynamique d’export en hausse du Rafale devenait problématique. Il fallait l’entraver. La Suisse était une clé de voûte importante : c’eût été le premier pays technologiquement avancé à choisir du Rafale. Ce qui aurait créé un précédent à éviter à tous prix. »

          Exactement !

          Comment faire ? La ministre suisse de la défense Viola Amherd est connue des milieux autorisés pour son approche trop comptable et pas assez stratégique des questions de défense. Ligne d’action gagnante de la part des américains »

          Par conséquent , cette ministre est à la fois incompétente et partiale et c’ est même cette « partialité » qui en fait une incompétente .
          Après , l’ on se scandalisera au nom de la Parité , que certains portent un regard négatif et accusent certaines femmes à divers postes haut-placés de n’ être que des femmes-quota ; c’ est sans doute très con mais jusqu’ à quel point n’ y a t-il pas un fond de vérité ?

          Quid des raisons de sa nomination ?

          Bref !
          C’ est vrai qu’ il est verboten d’ en parler……….

          « le F35 est une somme mal fusionnée de technologies très avancées. L’intégration de systèmes est un métier difficile, exigeant d’énormes moyens d’ingénierie et une longue expérience. Comme l’art culinaire, de très bons ingrédients sont indispensables à un bon mets mais seul l’art du chef en garantit le résultat. »

          Excellente analogie !

          C’ est même pire que ça ; certaines technologies devant être présentes sur le F-35 et supposées être l’ un ou l’ autre avantage décisif censé tout bouleverser voire révolutionner par leur nature avant-gardiste conférant un temps d’ avance à cet avion , n’ étaient au début que des promesses , elles n’ étaient même pas inventées ; donc il a fallu cravacher pour tenir le pari .
          Certains logiciels n’ existaient pas .

          « Un excès d’ambition et c’est le plantage garanti, qui peut s’avérer irrécupérable même pour une boîte comme LM. »

          Et c’ est trait pour trait ce qui s’ est effectivement passé .
          En fait , il aurait fallu tout recommencer d’ où l’ idée que je défends que cet avion est arrivé trop tôt .

          « Le Pentagone s’en est rendu compte sur le programme F35. Il préfère faire la guerre aujourd’hui avec des vieilles machines éprouvées et constamment modernisées dont il maîtrise l’usage, tout en lançant une étude nouvelle pour demain. Pour sauver « l’export » du F35, Tout la démarche actuelle est de convaincre que l »intégration de systèmes va réussir à faire de cet avion une machine qui marche dans la décennie prochaine : bref, demain on rase gratis, »

          Je n’ aurais pas mieux formulé .

           » L’export » du F35, parlons-en : quand on achète un parapluie et pas un avion, ce n’est pas de l’export. En Europe, il a été acheté de plus par des figurants pour exercices OTAN. »

          Et oui , c’ est l’ erreur majeure ; du moins dès lors que l’ on tient à préserver sa souveraineté , autrement-dit conserver le plus de marge de manœuvre possible .

          « Le Pentagone qui se défile, les déboires du suivisme américain du R-U : aucun pays d’Europe ne devrait ignorer ces signaux. Mais il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre, surtout s’il a acheté son parapluie trop cher. »

          Le R.U qui était déjà fort mal en point dès les années 1960 , notamment une fois le gouvernement Travailliste Wilson arrivé aux affaires , qui par trop de décisions hâtives et désordonnées en plus d’ un fort soupçon d’ Atlantisme va précipiter le déclin de la construction nationale dans le secteur militaire aéronautique , en choisissant de s’ équiper massivement Américain ( F-111 , F-4 Phantom II , C-130 Hercules ) tandis que pour ne citer que lui , le très prometteur bombardier stratégique à long rayon d’ action classe Mach 2 BAC TSR2 était sur les chaînes , n’ a pratiquement survécu que le VTOL Harrier ; la Guerre des Malouines de 1982 fut elle aussi , aussi éprouvante qu’ annonciatrice de difficultés à venir .

          Oh oui , il n’ est pire sourd que celui……….

          Mais bon , je pense que pour quelqu’ un comme @NRJ il est très difficile d’ intégrer que Américains comme F-35 ne sont dans cette histoire , qu’ escrocs et escroquerie…………

          Mais il faut bien réaliser que les USA sont parmi nos plus mortels ennemis……..sur le plan économique !
          Mais ça , pour beaucoup , c’ est quelque chose d’ inconcevable…………..

      • Aramis dit :

        @ NRJ sur la même veine de votre dernier message.

        « La première difficulté, c’est simplement de rester au standard technologique mondial. C’est ça qui coûte cher, largement plus que la plate-forme elle-même. De ce qu’on sait sinon, c’est que le NGF sera conçu comme un avion multirôle polyvalent et navalisable. Et qu’il pourra peser jusqu’à une trentaine de tonnes contre 25 pour le Rafale en masse max. » Je ne vois pas où vous avez vu vos histoire de poids. Cela ne veut rien dire et rien n’est figé à ce sujet. Je ne vois pas non plus pourquoi on devrait dans le programme SCAF dépenser autant pour l’engin piloté alors que dans 20 ans les drones auront peut être supplanté les avions. Surtout si c’est pour sacrifier les effecteurs déportés ou une partie de l’électronique pour se payer l’avion quand on aura des surcoûts qui seront inévitables. L’âge où l’avion piloté est l’alpha et l’oméga est révolu. Il serait temps de s’en rendre compte.

        « Ah pas du tout. Je ne fais que rappeler les raisons qui mènent @borif à faire ses conclusions. Il est libre de dire ce qui le motive à dire que je suis un agent US, mais le fait qu’il ne réponde pas m’incite à penser que j’ai visé juste… » Vous êtes juste en train de dire que les arguments des Suisses contredit par les avis émis aux états unis seraient plus crédible dans la bouche des Suisses que chez les commerciaux de LM.

        « « Les Suisses dient qu’ils n’ont pas acheté une ferrari. Là aussi un peu d’esprit critique ne ferait pas de mal… ». Sérieux, vous basez votre réflexion sur les images données par des politiques ? Et vous parlez d’esprit critique…. Pour ma part je me base sur les faits. Ca vous choque ? » Je me base sur les déclarations des responsables de l’air force pour qui le F 35 est une ferrari, prendre les avis des américains sur leurs propres avions dont ils sont les principaux utilisateurs ça vous choque?

        « PS: A partir d’un certain niveau, un gradé n’est plus juste un militaire mais un politique, car il doit convaincre les représentants de la population de ses choix » Justement.

        • NRJ dit :

          @Aramis
          « Je ne vois pas où vous avez vu vos histoire de poids. ». C’est les chiffres donnés par l’amiral Prazuck au Sénat.

          La grande innovation apportée par le SCAF est la présence d’essaims de drones. C’est aussi pour cette raison que le SCAF sera coûteux (d’où la nécessité de le faire en coopération).

          « » Vous êtes juste en train de dire que les arguments des Suisses contredit par les avis émis aux états unis seraient plus crédible dans la bouche des Suisses que chez les commerciaux de LM. ». Non. Vous voyez une contradiction là où il n’y en a pas. Le F-35 coûterait moins cher pour la Suisse (notamment en faisant appel à plus de simulateur). Ils se moquent de ce que peuvent dire les officiels américains à propos du F-35 tant que le contrat qu’ils ont fait est respecté.

          « » Je me base sur les déclarations des responsables de l’air force pour qui le F 35 est une ferrari, prendre les avis des américains sur leurs propres avions dont ils sont les principaux utilisateurs ça vous choque? ». Ça me choque car si je traduis, vous vous basez sur les images que donnent des politiques pour faire passer leurs programmes. Le galonné de l’air force a besoin de fric pour lancer son magnifique NGAD, donc il pilonne le F-35. Et vous prenez ses déclarations comme vérité absolue (en particulier parce que ça vous arrange. Vous n’êtes pas dans la recherche de la vérité, mais de trouver ce que vous voulez trouver). Je dois admettre que je ne suis pas convaincu. Ayez de l’esprit critique deux secondes.

          • Aramis dit :

            @ NRJ je pense que vous faîtes allusion à cette phrase: « L’amiral Christophe Prazuck, chef d’état-major de la marine, évoquait également lors de son audition au Sénat du 23 octobre 2019 une masse d’environ 30 tonnes pour le NGF ainsi que des dimensions supérieures au Rafale, impliquant un Porte-avions bien plus grand et plus lourd que le Charles de Gaulle.» Qui ne nous dit pas de quel masse il s’agit (à vide, en ordre de combat, en convoyage?) et qui indique des dimensions plus grande que le Rafale mais sans en dire plus. Donc dire qu’on a les infos c’est de la blague sauf si vous me donnez une source qui dit à quel caractéristique technique renvoit ce chiffre.

            Bref du gros foutage de gueule là dessus et sur le reste!

            Vous n’êtes pas dans la recherche de la vérité (qui la connaît d’ailleurs?), mais raconter n’importe quoi pour faire rire les intervenants! Je dois dire que c’est très réussi! Le F 35 est un sujet inépuisable!

      • Alpha dit :

        @NRJ
        Ouuuufffff ! Vous voilà ! Tout comme Scope, j’étais très inquiet (mais si , mais si !) ! 🙂
        Sinon, j’ai pas le temps de commenter votre dernier post, dommage…
        Cependant, avez-vous vu ceci :
        https://www.meta-defense.fr/2021/07/02/pourquoi-la-cooperation-europeenne-echoue-t-elle-si-souvent/
        Qui reprend ce que je disais sur des posts passés notamment sur les coopérations avec les Allemands qui sont souhaitables, mais sans aucune vision commune…
        Intéressant, non ?

        • ScopeWizard dit :

          @Alpha

          Merci de ce partage ! 🙂

          Oui , en gros c’ est bien ça ; nous n’ avons pas grand-chose à faire ensemble………..

          Mais que voulez-vous ; le mythique et sacro-saint couple Franco-allemand suffit à tout valider……………

          Concernant @NRJ , c’ est plutôt que je m’ impatientais………..
          Quant à le siffler , j’ avais du mal…………
          https://pbs.twimg.com/media/DqNdjNOX0AEVpj6.jpg

        • NRJ dit :

          @Alpha
          « Intéressant, non ? ». Oui c’est intéressant. Je ne vois pas l’apport de ce lien, mais c’est intéressant.

          Rappelons une chose au cas où : on ne fait pas la coopération par plaisir mais par nécessité financière et industrielle.

    • ScopeWizard dit :

      Ah , vous voici enfin…………

      J’ ai failli attendre……………

      Mais vous êtes là , c’ est l’ essentiel………..

      Personnellement , dans cette affaire , même si pour d’ autres effectivement cet argument a été plusieurs fois mis en avant , vous ne m’ avez jamais vu évoquer le fait que cet avion ait été vendu à perte comme à profit ; je n’ en sais rien du tout , je suppose que vendre à perte n’ est pas aussi simple , donc à part ça je préfère de loin ne pas me prononcer ou prendre parti .

      Maintenant , que chez LM l’ on ait en vue telle ou telle marge d’ améliorations , pourquoi pas mais bon rien n’ est moins sûr , pas davantage que cela soit faisable sur un temps assez court , les Suisses prennent alors de bien gros risques dès lors que la finalité est de s’ équiper d’ un avion de combat calibré et adapté selon leurs besoins .

      1)_ »Vous mettez en avant des critiques légitimes sur le F-35, après pourquoi ne pas envisager par exemple que cet appareil ne soit pas forcément aussi mauvais qu’on voudrait qu’il soit ? »

      Hé ben , qu’ est ce que je vous disais ?
      « Vous partez du postulat que le F-35 serait bien moins « problématique » que ce qui en est dix fois rapporté et claironné ».
      Vous venez de vous contredire puisque vous m’ avez répondu « pas du tout » ………

      De plus , il y a comme un biais ; je n’ ai jamais dit que je « voulais » que le F-35 soit mauvais ou même « aussi mauvais » !

      J’ essaie juste de comprendre ET pourquoi il le serait ET pourquoi il constitue un DANGER pour nous autre constructeurs Européens , à partir de là pourquoi il est si anormal qu’ il s’ exporte si bien ; c’ est tout ce que je fais .

      2)_ » La furtivité et sa connectivité ne sont-elles pas des arguments qui pourrait être utiles pour les suisses en cas de guerre ? »

      Mais peut-être , sûrement même ; mais est-ce que pour autant la concurrence était à ce point larguée sur ce plan-là ?
      Quid des fondamentaux pour lesquels le F-35 choisi répond si peu présent ?

      Il y a un manque de logique , là……..

      3)_« Raison invoquée , puisque les US vont fournir des simulateurs de vol de la mort qui tue permettant de se substituer à des vols en conditions réelles , ». C’est un élément qui n’apporte pas grand chose aux discussions que l’on a, mais c’est intéressant. Où avez vous vu cela ? »

      HEIN ?

      Mais avez-vous lu le compte-rendu de décision ?

      4)_ »Sur vos cogitations, c’est intéressant mais je pense que vous perdez un peu de sens commun. Déjà, les USA n’en ont rien à faire de la France. On n’est pour eux qu’un petit pays (qu’il est certes pratique d’avoir avec soit) à la valeur militaire, politique, et économique faible. Faut arrêter deux secondes de se prendre pour des cadors. Ce que visent les USA, c’est de consolider leurs alliances, et en profiter pour vendre le matériel de leurs usines. Les symboles et les beaux discours, c’est bon pour les moutons. Là on parle business et géopolitique. »

      Mais il se s’ agit pas de se prendre pour des « cadors » , voyons ; en revanche , il est clair et évident que la France touche largement sa bille dans le secteur aéronautique et spatial .

      Non , d’ après moi vous commettez une erreur d’ appréciation qui est fondamentale et rend bancale toute votre analyse…………

      Non , les USA n’ en ont pas « rien à faire de la France » avec qui déjà il existe une vraie fraternité d’ armes , du moins entre soldats .

      Que la France réussisse à vendre à l’ export les quelque 600 à 1200 Rafale ( qui sont autant d’ avions que les US ne vendront pas ) tel que prévu initialement par un Marcel Dassault l’ ayant déclaré « avion mondial » et vous allez vite vous apercevoir que les USA sont très loin de n’ en avoir rien à faire de notre petit et insignifiant pays .

      D’ ailleurs , ça fait près d’ un siècle qu’ ils sont dans cet état d’ esprit ; sachant que si la France est devenue si « petite » pour le plus grand profit des USA de même que l’ Angleterre et autre Allemagne , nous leur devons beaucoup de cet état de fait .

      Donc , bien évidemment , les USA cherchent à asseoir et consolider leur domination tout en vendant leur production , ce qui est à la fois leur point fort mais aussi l’ un des fondamentaux de leur bon fonctionnement et de leur stabilité puisque la commercialisation et la distribution d’ une production nationale et particulièrement protégée notamment par une extra-territorialité du droit , sont l’ ADN même de ce grand pays .

      5)_ »Enfin, l’intérêt américain est-il de vendre une quarantaine de F-18SH pour 7 milliards de francs suisses ou les 36 F-35 pour 5 milliards de francs suisses (le F-35 était 2 milliards de francs moins chers que ses concurrents: https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/la-suisse-choisit-le-f-35-americain-pour-renouveler-sa-flotte-davions-de-chasse-1328424). Moi j’ai l’impression que l’intérêt américain serait plutôt d’avoir de vendre des F-18SH pour plus chers que des F-35. »

      S’ il s’ agit de faire le plus gros profit de cout-terme , oui très certainement ; mais je vous ai exposé mon point de vue qui met en évidence que tout ceci est plus subtil et compliqué qu’ une simple transaction , les enjeux étant également ailleurs .

      6)_De plus, j’aurais également l’impression que l’intérêt des suisses était d’avoir des F-18SH plutôt que des F-35 pour les raisons indiquées plus haut, et en se basant sur le postulat que le F-35 serait une daube. Sur ce sujet, il faut se rappeler que les suisses ne sont pas aux ordres des américains. Ils ont l’avantage d’avoir un puissant levier de négociation: si les USA s’entêtent à vouloir leur fourguer des avions que les suisses ne veulent pas, ces derniers pourraient très bien décider d’acheter des Rafales ou Eurofighter, et là les américains ont perdu sur toute la ligne, ce qui n’est pas leur intérêt. . On est donc dans une partie de poker où le F-35 n’est pas à première vue favorisée (surtout si on ajoute le risque d’un référendum qui pourrait annuler la vente) par rapport au F-18SH. A partir de là, je ne vois aucune raison pour laquelle le F-35 a été choisi aux dépends du F-18SH si ce n’est son coût et ses qualités potentielles que nous français aimons rapidement oublier tant par arrogance que par intérêt. »

      C’ est à mon sens à la fois notre point d’ achoppement et la grande inconnue qui à ce stade subsiste encore ; l’ avenir nous le dira .

      7)_ »En bref, non je ne suis pas convaincu. Vous l’êtes vraiment par cet argumentaire ? »

      Tout comme je ne suis pas convaincu par le vôtre , je le suis par contre bien davantage par le mien , ça paraît logique…………autrement , c’ est qu’ il me manque des cases…………….

      Mais je vous le répète : nous verrons bien………..

      • NRJ dit :

        @Scope
        1) « Vous venez de vous contredire puisque vous m’ avez répondu « pas du tout » ……… ». Pas du tout. Tout ce qui est claironné est que le F-35 est immature avec de nombreux problèmes non résolus et qu’il est également plus coûteux à l’entretien que prévu initialement. Il est également claironné qu’il est très furtif et que sa connectivité est très développée.
        Sinon le F-35 est un danger pour les constructeurs européens vu que c’est un concurrent à l’exportation.

        2) « Mais peut-être , sûrement même ; mais est-ce que pour autant la concurrence était à ce point larguée sur ce plan-là ? ». Parce que les Rafale, F-18SH, et Eurofighter n’ont pas été conçu pour ça. Le Rafale tente de compenser par de la furtivité active mais ce n’est pas forcément comparable (je ne peux pas dire de vérité absolue évidemment mais c’est la conjecture la plus probable). Et ces qualités en termes de connectivité et de furtivité peuvent compenser les faiblesses en termes de vitesse et d’agilité (en charge utile, il est supérieur aux autres avions, et il a une autonomie du même ordre de grandeur).

        3) je n’ai pas où le rapport. Juste les articles qui en faisaient mention. Et effectivement j’ai vu récemment sur qu’il aurait 20% d’heures de vol en moins et 50% de décollages en moins.

        4) la Fraternité entre soldats est très sympathique mais n’a aucun rôle dans la géopolitique (et cette Fraternité se perd avec la prochaine génération de soldats) et le manque d’engagement commun depuis l’Afghanistan.
        Je pense qu’on ne sera pas d’accord. A mon avis, les USA se moquent de ce petit pays plus petit que le Texas que la plupart des américains ne connait que pour la capitale et le tourisme. Par contre ils ne se moquent pas du Rafale a partir du moment où on leur prend des parts de marché. Mais c’est juste de la compétition commerciale et industrielle. Juste du business en d’autres termes. Il n’y a pas de symboles, de jalousie ou autre car ça n’a pas sa place ici. Il ne faut pas voir ce qui n’y est pas. C’est mon avis du moins.

        5) tout ce que je dis c’est qu’il n’y a pas particulièrement plus d’intérêt pour les USA à vendre des F-35 que des F-18SH. Et si ce dernier s’avérait préféré par la Suisse, les américains auraient beaucoup plus à perdre qu’à gagner en essayant de forcer les Suisses à prendre du F-35 ( en fait ils pourraient perdre la totalité du contrat en fait…).

        6) on est d’accord. Mais tant qu’on n’est pas clair sur la question de savoir pourquoi les Suisses n’ont pas pris le F-18SH plutôt que le f-35, rien ne permet de justifier une décision strictement politique de la part des Suisses.

  69. LOUIS XIV dit :

    Que le Rafale perde la compétition est une chose. Après tout, en dépit de ses (très) grandes qualités, peut-être ne cochait-il pas toutes les cases du cahier des charges diffusé par les suisses. Ce qui m’étonne, c’est l’éviction du F18, qui, pour moi aurait sans doute représenté la meilleure solution : version améliorés d’un appareil déjà en service dans l’armée de l’air suisse et dont je n’ai pas ouï dire qu’il n’ait pas donné satisfaction, il représentait un choix logique de montée en gamme des performances au moindre coût opérationnel (la transformation des pilotes suisses n’aurait sans doute pas demandé un effort énorme) et cohérent avec le contexte « culturel » d’une armée de l’air habituée à l’environnement Boeing. Ce qui me fait penser que le choix du F35 est une décision déloyale, ce n’est pas que le Rafale n’ait pas été retenu, c’est que le choix se soit porté sur l’offre américaine la moins pertinente, relativement aux besoins exprimé : il fallait un intercepteur, c’est une avion d’entrée en premier dans l’espace aérien qui a été choisi, il fallait un avion manoeuvrant (la Suisse, c’est finalement une grande plaine engoncée dans un massif montagneux élevé et escarpé avec vallées parfois étroites), enfin un appareil qui grimpe fort (pour dépasser le plus vite possible le plafond montagneux) et c’est un parpaing volant qui a été sélectionné. curieux choix. Comme le dit ATE sur l’une de ses vidéos, les suisses viennent de se payer l’avion d’aéroclub le plus cher du monde. LE communiqué officiel du Conseil Fédéral est totalement farce :il y est avancé que l’avantage du F35 réside dans ses simulateurs ultra-performants (encore virtuels à ce jour), ce qui permettra d’économiser 20% du temps de vol : pourquoi dans ce cas s’encombrer d’une flotte d’appareil dont le MCO coûtera un bras, et ne pas avoir simplement acheté un lot de simulateurs ?

    • ScopeWizard dit :

      @LOUIS XIV

      D’ après moi , parce que des deux , seul le F-35 faisait les affaires des USA ; il est celui qui sera susceptible de se vendre le plus compte tenu des besoins de nombreuses forces aériennes , il est celui qui est si engagé qu’ il faut le refourguer autrement c’ est le fiasco assuré avec toutes les conséquences à venir vis à vis de la crédibilité US en matière de fourniture d’ armes de pointe , compte tenu de l’ importance du marché Suisse il est celui qui avait le plus gros potentiel pour stopper l’ ascension export du Rafale en Europe .

      En effet , suite au succès du F-35 A à présent adoubé par Berne , il y a fort à parier que seuls la Croatie et la Grèce seront pour très longtemps les pays clients du Rafale sur le continent Européen .

      Je ne pense pas que la Finlande le choisisse sachant qu’ elle aurait plus besoin d’ une soixantaine à une centaine de F-18 Super Hornet biréacteurs que du mono-réacteur F-35 aussi mirobolant soit-il .

      Bien évidemment , le Rafale conviendrait parfaitement , sauf que quid de notre puissance diplomatique comparativement à celle des Américains compte tenu du turbulent voisin de la Finlande depuis des décennies perçu comme une très grande menace sans parler de sa proximité avec les Pays Baltes inscrits dans une même logique par ailleurs soigneusement et constamment entretue ?

      Que peut peser Paris comparé à Washington vis à vis d’ Helsinki ?

      Qu ‘ en sera t-il du nouveau modèle de SAAB Gripen pourtant mono-réacteur produit par son dynamique voisin frontalier Suédois ?

  70. Mica X dit :

    Et bien, ça s’étripe bien..
    Bon on verra pour le fin mot de l histoire mais le choix du F 35 semble tout même faire tanguer dans les alpages…
    De plus la Suisse n a pas vraiment besoin d’avions de chasse pour ne faire « que » de la police du ciel…

  71. Romain KOUDLANSKI dit :

    Ce qu’il y à de dingue c’est qu’aux USA , même les pilotes disent que le F 35 est une merde ,même le Commandant dirigeant l’école Top-Gun descend l’avion et les Suisses achètent cette daube .

    • Eugene123 dit :

      Comme le Royaume-Uni, la Norvège, la Belgique, la Pologne, les Pays-Bas, le Danemark, l’Australie, le Japon, le Canada, la Corée du Sud, l’Italie, Israel, Singapour…

      Quels sont les pays qui ont choisi le Rafale? Ben tout les pays à qui la France fait crédit pour qu’ils puissent acheter un avion sans avoir l’argent.

      • ScopeWizard dit :

        @Eugene123

        Mais c’ est pas possible de sortir autant de conneries avec un tel aplomb !

        C’ est quoi encore ce raisonnement à la hache ???

        Sur les 13 pays que vous citez et qui sont soit-disant preuve indiscutable de l’ éclatant succès d’ une machine super-méga-attractive tellement elle est parfaite de chez impeccable que tout le monde en veut , le Royaume-Uni est seul partenaire de 1er niveau du programme F-35 ( BAE Systems + Rolls Royce ) , l’ Italie et les Pays-Bas le sont également mais en 2ème niveau , l’ Australie , le Canada , le Danemark , la Norvège sont partenaires de 3ème niveau , ce qui au total nous en fait donc 7 sur 13……….sachant que le Canada n’ a pas l’ air follement enthousiasmé à la perspective de s’ équiper de l’ avion et semble t-il préfère user ses CF-18 jusqu’ à la corde………….

        Se rajoute à cela Israël et Singapour qui sont deux pays également associés au programme , ce qui nous amène à 9………..

        Seuls , à ma connaissance , les 4 autres sont réellement clients , les autres sont en quelque sorte à considérer « clients captifs » ou disons « naturels » .

        Il manque dans cette liste les Émirats Arabes Unis et bien-sûr depuis peu la Suisse qui pour l’ instant nous laisse dans l’ expectative d’ une remise en cause du résultat de l’ évaluation à laquelle personnellement je ne crois pas une seconde , ou alors Berne et Arma-Suisse sont tombés sur la tête .
        Si vous avez été assez débiles pour procéder à une évaluation bidon en faisant par exemple en sorte de la calibrer pour que tel concurrent gagne ou perde à coup sûr , c’ est que vous êtes vraiment très cons .
        Cons et bien salauds ; aussi si tout ça devait virer à l’ orage , vous n’ aurez qu’ à vous en prendre à vous-mêmes et pour vous dédouaner tout mettre sur le dos des méchants impérialistes Américains qui vous ont tellement tordu le bras .

        Bref !

        Par ailleurs , il est remarquable de constater que les quatre nations à l’ origine de l’ appel d’ offres commun prélude au célèbre Marché du Siècle ( première moitié des années 1970 ) ayant vu le triomphe du F-16 sur les 348 machines à remplacer , soit des Lockheed F-104 , se sont toutes portées acquéreuses du Lockheed F-35 , des quatre la Belgique étant la seule à ne pas être en partenariat de l’un des 3 niveaux .

        Arrêtez de dire tout et n’ importe quoi en vous contentant de regarder les choses par le petit bout de la lorgnette , franchement c’ est nul de faire ça .

        Vous ne convaincrez que les ignorants ou ceux qui regardent ça de loin , mais certainement pas ceux qui s’ y intéressent de près et qui comprennent de quoi il retourne ou sont conscients des tenants et aboutissants comme des enjeux .

        Nom d’ un petit bonhomme , entre vous et @John autre petit Suisse , nous voici bien lotis , tiens !

        • Momo dit :

          Hello Scope.
          Le eugene000 est sorti du bois le jour de l’annonce ‘f35’ par la suisse.
          Ne cherchez pas qui le paye et pourquoi.
          Mais il est vrai qu’il faut corriger les tombereaux de mensonges qu’il débite pour éviter que le lecteur de passage, pas forcément expert, puisse croire les sornettes qu’il vomit avec aplomb.
          Continuons ^^

  72. Jollyexcalibur dit :

    C’est incroyable, les commentaires limites insultants envers la Suisses et les Suisses, qui ne sont pas modérés.
    Donc de ce fait les propriétaire de ce forum, soutiennent les pseudos experts qui n’en finissent pas de chialer .
    Si l’offre de la France avait été meilleure, elle l’aurait remporté.
    Faut croire que ce ne fût pas le cas.
    Je pense qu’il est claire que la Suisse n’a aucun problème pour couper tous les ponts avec la France et les Européens, car elle a l’appui de la plus grande puissance mondiale, et ce dans tous les domaines.
    Pas besoins de négocier avec les « pauvres ».
    Et pour ceux qui ne connaissent manifestement rien à la politique Suisse: Primo les opposants a l’avion américain n’ont pas encore lancé l’initiative. Secundo, même si cette dernière passe et qu’il y a votation, faudra avoir la double majorité, peuple et Canton. Ce qui est pas possible.
    Retournez à vos banc d’école, et laissez nous consolidé notre place sur le continent européen. Pas besoin de vous.

    • Vinz dit :

      « Si l’offre de la France avait été meilleure, elle l’aurait remporté. »

      Oui : la preuve, c’est le Gripen qui l’a emporté la première fois pour se faire royalement retoquer par la vox populi dans la foulée – depuis tout le monde s’accorde à dire que cet avion ne cochait aucune case dès le départ.

    • vno dit :

      « e pense qu’il est claire que la Suisse n’a aucun problème pour couper tous les ponts avec la France et les Européens, car elle a l’appui de la plus grande puissance mondiale, et ce dans tous les domaines. »

      « Retournez à vos banc d’école, et laissez nous consolidé notre place sur le continent européen. Pas besoin de vous. »

      Cool mon gars, c’est dimanche. Tu devrais faire une pose. Ton coté moi et surmoi qui s’affrontent laisse apparaitre un antagonisme. Tu refuses la réalité, mais tu sais au fond de toi que la réalité est cruelle.

    • Momo dit :

      Pour rappel Jo…bar est suisse comme moi je suis turkmène.
      Il est arrivé tout pétulant le jour de l’annonce de la préférence affichée des dirigeants suisses pour le f35.
      Il est une des voix financées par LM et contribue aux tentative de désinformation sur la réalité, calamiteuse, du f35.

      Ce mauvais troll, qui se trahit encore en montrant qu’il ne connait visiblement pas mieux la politique suisse que celle du bélouchistan, ne sait même pas quand et comment les opposants pourront proposer le référendum pour contrecarrer ce qui est présenté comme un choix.
      Choix balourdement expliqué avec des arguments dont on peut penser qu’ils sont volontairement choisis pour être mis en pièce tellement ils sont en dehors de toute réalité.

    • Ronfly dit :

      Laissons les Suisses avec leurs F-35. Ils ont fait leur choix mėme si ça nous paraît illogique et tendancieux. Ce qui est sûr, c’est que le processus était bien faussé et qu’il a bien fait tiquer voire marré du monde… Bon courage à eux. En tous cas, pour le Rafale, prochaine compétition en Finlande même si les chances sont infimes, par contre les EAU pourrait également enfin se lancer. Il y a aussi le second batch indien qui s’annonce… A suivre

    • Tremah dit :

      Merci de confirmer au passage que la « neutralité » suisse consiste surtout et en toutes circonstances à se ranger du côté du plus puissant. On ne va pas vous reprocher ce pragmatisme, toutefois, la Suisse va rester un pays européen sans accès à la mer dépendant dans une large mesure des « pauvres » avec qui elle devra continuer à négocier, pas nécessairement à son avantage.
      Quant au fait de tout miser « sur l’appui de la plus grande puissance mondiale » et la capacité des Américains à protéger et prendre en compte vos intérêts, je me permets de vous rappeler que ce sont les Américains qui ont sanctionné vos banques, qui ont maintenu, sur décision de Joe Biden, votre pays une sur une liste noire de pays manipulant leur monnaie et dont les autorités qualifient la Suisse de « paradis fiscal ». Un peu de recul historique et d’objectivité vous apprendrait ensuite que les Américains n’ont aucune complaisance particulière pour leurs « clients », surtout quand ils savent pouvoir les influencer ou les faire céder à coups de chantage juridique et de pressions « amicales ».

    • C3PO dit :

      Oui je faisais le meme constat. Les suisses, dans leur ensemble, se font insulter par tous ces commentaires, qui sont je le rappelle valides par le site … C’est edifiant.

  73. MERCATOR dit :

    Les Suisses ont toujours été des visionnaires,Juillet 1944
    Débarquement allié en Normandie. La Wehrmacht est repoussée aux frontières, la chute du IIIe Reich devient inexorable.

    En Suisse, la Division de police révoque ses directives et reconnaît aux Juifs le statut de réfugiés politique et fait disparaitre le tampon J à l’encre rouge sur les nouveaux passeports !

    • Eugene123 dit :

      Visionnaire comme les français qui ont organisé les rafles de juifs sur sol français sans même que les Allemands ne le demandent???

      Et cela, c’est pas un commentaire de Mercator, c’est un fait historique reconnu!

      • Momo dit :

        Ahlalalala… il a baillé devant un entrefilet de libé et voilà..

        Les rafles sont un fait historique démontré et une honte comme il y en a malheureusement eu trop souvent dans l’histoire. Il n’y a pas grand chose à ajouter sur ce point sinon le reconnaitre.

        Mais pour être complet il faut rappeler aussi que des dizaines de milliers de juifs, traqués, ont pu être sauvés par des français honnêtes et généreux dont beaucoup ont payé très cher ces actes de bravoure, rejet de vichy et des allemands.
        Cela ne redonne pas vie aux malheureux envoyés dans les camps mais cela démontre que généraliser en disant en gros la France était entièrement vichyste est un mensonge et une déformation.
        Ce que ne font les médias comme libé, le monde, radio-france-tv en omettant quasi systématiquement de rappeler ce dernier point dans leur politique et culture du mensonge par omission. A fin de manipulation.

      • PK dit :

        Un fait sans doute. Mais que vaut la légitimité d’un gouvernement occupé par une force ennemie ? Est-ce que la Suisse était occupée quand elle a imposé l’étoile jaune, pardon le tampon rouge, aux Juifs ?

  74. MERCATOR dit :

    Cependant, les mauvaises langues qui, avec cette commande pensent que la Suisse est vendue aux yankees ont tort , en 1943 alors que l’Allemagne essuie sa première défaite à Stalingrad , la probabilité d’un débarquement des Alliés en Italie se fait de plus en plus sentir. À cet effet, le Standartenführer (colonel) SS Schellenberg, obtient le 3 mars 1943 une entrevue secrète avec le général Guisan, illustre figure militaire Suisse, dans une auberge de Bingen. L’objectif de cette rencontre visait à obtenir du général l’assurance que si les Américains, qui allaient probablement débarquer en Italie, tentaient de monter une opération à travers la Suisse, celle-ci s’y opposerait alors farouchement, le général suisse donna l’assurance de tout mettre en œuvre pour stopper la percée Alliée La lettre manuscrite appuyant cet accord fut transmise au général SS le week-end du 6-7 mars à Arosa.

    • Royal Marine dit :

      Tout ce que ça prouve, c’est qu’en 43, les Suisses n’étaient pas encore vendus aux U.S.
      Mais depuis…

    • Eugene123 dit :

      L’entrevue est tellement secret qu’il n’y a que Mercator qui est au courant! 🙂

      Et comment tu l’as eu l’info? Ben tout simplement en lisant les mémoires du susdit Schellenberg édité après la guerre. Et le bon Mercator prend pour argent comptant tout ce que raconte le bon Schellenberg pourtant connu comme un maître de la manipulation qui n’a eu de cesse de se vanter de ses pseudo-exploit.

      D’ailleurs, si l’on en croit les écrits du personnage, il est à lui seul le responsable du déclenchement de la guerre mondiale en mettant le feu aux poudres en Pologne… Il a peut-être aussi rencontré Jésus-Christ dans un petit estaminet de Jérusalem, mais le petit Jésus a refusé de confirmer

  75. GBU12 dit :

    Est ce que les Suisses avaient 8 à 9 milliards dans les poches ? la question aurait le mérite d’être posée, la Suisse est plus exposée que nous en cas de crise financière, économique, sanitaire et autres. Si l’offre Américaine était à ce point une aubaine, peut on ne se pose pas les bonnes questions. En tout cas 3 paquets de chips pour le prix de 2, cela fait toujours son petit effet !!!

    • Eugene123 dit :

      La Suisse n’avaient pas 9 milliards! Le gouvernement a eu toutes les peines du monde à obtenir un budget de 6 milliards et le peuple suisse n’a accepté qu’avec 50,1% des voix!

  76. LUIS XIV dit :

    La vraie question c’est : pourquoi le F35 et pas le F18 ? De la diatribe de « Jollyexcalibur » Je tire en tout cas le constat que la Suisse est un vrai pays européen atteint par ce mauvais vent qui souffle en rafales (sans jeu de mots 🙂 l’abandon, le renoncement et la soumission sur tout le continent. Ce qu’on aurait en d’autres temps qualifié, en France, d’esprit de Vichy. Les suisses ne sont pas si différents des autres européens qui, finalement ne pensent qu’à leur prochaines vacances ou au remplacement de la précieuse berline allemande. En s’imaginant bien sûr qu’en appelant maman au secours, oncle Sam va se pointer à toute berzingue. Pitoyable.

    • Eugene123 dit :

      Pitoyable? Mais c’est bien grâce à l’Oncle Sam que le fier Hexagone a été dans le camp de gagnants lors des 2 guerres mondiales! Sans l’Oncle Sam, on parlerait allemande à Paris!

      • Czar dit :

        bah oui gros ***, chacun sait que ce sont les stazunis qui ont gagné les deux guerres mondiales

        en 1918 en apparaissant après la victoire franco-anglaise

        en 1941, en arrivant après la victoire russe

        y a qu’un flamoutche pour être aussi américCONolâtre tu es vu et su, Bobeauf-le-waterzoï

        • JRB dit :

          Le peuple americain s’est porte volontaire pour proteger la France, Grande Nation a leurs yeux. Sans nous vous auriez connu la repression stalinienne.

          Arretez de nous insulter. Merci.

          • Momo dit :

            Ne généralisez pas, ni les pour ni les contre.
            Les USA sont des amis de la France, et vice versa, au moins pour la majorité des gens et le plus souvent pour nos dirigeants respectifs.
            C’est une estime réciproque mais qui varie suivant les présidents, et cela influence les peuples, l’exemple venant d’en haut. Entre les freedom fries et le refus de halloween il y a de part et d’autre une dimension grotesque inévitable, mais qui ne reflète pas le fond des deux pays, fort heureusement.
            Et dans l’histoire les US ont eu dans les deux guerres mondiales un rôle important (1ere) et un rôle absolument décisif (2ie). Cela ne veut pas dire que les autres n’ont rien fait, pour dire le moins, mais clairement la France a remercié et remercie encore les US pour cela. Sans être béat ni naïf, les décideurs ne le sont pas (malgré quelques exceptions pour confirmer la règle… de part et d’autre).

          • Czar dit :

            épargne-nous tes bluettes hollywoodiennes :

            1917 : les Etats-unis entrent en guerre après le télégramme Zimmermann proposant au mexique une alliance pour que celui-ci récupère les territoires volés lors de la guerre de 1846.

            rapport avec la France ? Aucun. Les Etats-unis ne se sont même pas déclarés ‘puissance alliées’ mais seulement puissance associée.

            1940 : après avoir failli à leur parole d’imposer un système de sécurité collective, garantie anglo-américaine qui avait été la seule raison pour laquelle le gouvernement français avait accepté de mettre un terme au conflit avant l’effondrement total de l’armée allemande et l’occupation du pays, la france ne recevra qu’un vague soutien moral lors d’une nouvelle agression.

            et c’est parce que hitler a été assez stupide pour vous déclarer la guerre que vous avez dû vous engager sur le théâtre européen.

            après, on peut aussi parler des projets de Roosevelt de démanteler la France avec la création d’une « wallonie » (sic) qui aurait regroupé belgique francophone et alsace Lorraine, ou encore du refus purement injurieux de reconnaître le gouvernement provisoire français alors qu’un demi-million de ses soldats sont engagés sur les champs de bataille

            on peut parler du carpet bombing des villes françaises , on peut parler des milliers de viols

            et on peut surtout parler du dégueulis constant par l’opinion publique yankee sur notre pays, dès qu’il n’a pas été le petit laquais docile attendu (campagne de dénigrement organisée par l’administration johnson) et régulièrement réactivé en cas de besoin : bombardement tripoli, irak 2003)

            et je parle pas des coups de poignard dans le dos : roosevelt tenant de nous supplanter au Maroc dès 42, le massacre des Français en mars 45, les amis OSS d’Ho-chi Minh ou encore suez

            remballe ton baratin, jnhn wayne on sait exactement comment fonctionne ton pays de maîtres-chanteurs et on n’oubliera pas au moment venu.

        • albatros24 dit :

          14-18 est principalement une victoire française et en 1939 le monde estimait justement l’armée française comme la meilleure du monde.
          Nous aurions envoyé quelques divisions de chasseurs alpins et de de sénégalais dans la Rhénanie (qui étaient positionnées à l’Est justement) quand quelques compagnies en feldgrau se sont pointées en 1936, elles auraient vite été massacrées et refoulées, les Tabors au c…l, Et il n’y aurait pas eu de Seconde guerre mondiale car un putsch aurait ensuite renversé le Caporal de BoHème (comme l’appelait Ernst Junger).
          Comme nou sl’avions fait en 1924-1925, mais cette fois ci en y restant et en se payant sur la bête (les usines de métallurgie, le charbon). A l’époque en 1936 la Whermacht ne valait pas tripette et ne bénéficiat pas encore des véhicules fabriqués en Tchécoslovaquie.

      • Alpha dit :

        Grace aux Américains ?
        Oui, enfin bon, rappel des choses…
        – De Gaulle sonne la résistance depuis Londres en juin 1940.
        – Les USA entrent en guerre en décembre 1941, après Pearl Harbor.
        On ne peut s’empêcher de penser que c’est uniquement parce qu’ils ont été touchés dans leur chair, et non par esprit de lutte contre le nazisme, avec qui ils faisaient des affaires, qu’ils sont entrés en guerre !
        Et puis, il est désormais avéré que leur puissant lobby économico-militaro-industriel y a vu une ENORME opportunité de mettre le pied sur l’Europe et d’affaiblir ainsi celle-ci…
        Donc, oui, merci aux « Boy’s », mais ceux ci ont aussi été victimes de ce puissant lobby…

        • Eugene123 dit :

          « De Gaulle sonne la résistance depuis Londres en juin 1940 »

          A la fin de la guerre, De Gaulle a fondé l’Ordre de la Libération! 1061 personnes ont été considérées par De Gaulle comme Compagnon de la Libération!

          On sait bien qu’en relisant l’histoire, les français considèrent que la France entière s’est levée contre l’occupant nazi, sauf que dans la réalité il y avait plus de collabo que 1’061 personnes!

          Sans parler de l’immense majorité de la populace qui a regardé ailleurs; Populace qui ne s’est considéré concernée que lorsqu’il n’y avait plus une trace d’un allemand sur sol français et qui a pris du courage en molestant et en rasant de jeunes femmes qui ont eu le tort de coucher avec des germains!

          • Momo dit :

            Ah! on voit l’expertise d’une lecture hative et en diagonale d’un quart de page d’un vague site internet.
            Avec un ‘on sait bien’ qui démontre qu’il ne sait rien et appelle ‘on’ qui est un con à l’aide ^^

            Pfffff……

          • Czar dit :

            inepte chouize l’ordre de la Libération n’a jamais visé à honorer TOUS les résistants il y a plusieurs décoration pour ça, mais à désigner des personnnalités de tous rangs ayant apporté une contribution exceptionnelle à la libération.

            et entre ‘se lever’ – ce qui n’a aucun sens face à une armée quand tu es un civil désarmée et « collaborer » qui est un choix idéologique il y a un marge que même un gros con aigre des alpages devrait saisir sans se faire trop de rouge aux joues à force de cogiter.

        • JRB dit :

          Renseignez-vous, le president a tout fait pour soutenir l’europe occidentale dans sa lutte contre les regimes autoritaires que l’on connait. Il n’a obtenu l’accord du congres qu’apres 1941 lui permettant ainsi de liberer la France.
          Le mythe du peuple francais resistant a l’occupation n’est qu’yn mythe concut de toute piece par De Gaulle alors qu’il etait president. Les faits sont tout autres et on constate aujourd’hui que les francais etaient plutot soumis et complices de Vichy et des nazis.

          • Czar dit :

            tiens on est passés en deux phrases du « les Meuhricains sont venus se sacrifier pour vous car ils pensaient que vous étiez une grande nation » à  » vous étiez des petits tapins »

            ‘souvent yank varie, bien fol qui s’y fie »

            accessoirement cher représentant du pays des couch warriors inflexibles veux-tu nous rappeler le nombre de yankees qui se sont enfuis comme des femelles couardes à l’étranger (le plus souvent Canada mais aussi mexique) lors des entrées en guerre US des deux guerres mondiales comme de la guerre du vietnam ?

            you hamburger-eating surrender obese monkeys.

          • PK dit :

            C’est peu rogné sur le fait que l’industrie américaine a soutenu le régime nazi dans les années 30 et que les grands financiers américains n’ont pas hésité à soutenir Hitler.

  77. LOUIS XIV dit :

    « …car elle a l’appui de la plus grande puissance mondiale, et ce dans tous les domaines. » C’est à peu de choses près la position de tous les pays du continent européen ou presque.
    Les européens (suisses compris), ce continent de peuples vieillissants qui n’ont même plus l’énergie de vouloir prendre en mains leur propre destin collectif sont de grands enfants et se trompent à propos des américains. Ce sont des gens cupides et sans honneur, fauteurs de guerres et de désordres sur toute la planète depuis 30 ans. Vu de Washington, tous les pays du reste du monde sont autant de tribus d’indiens dont les dirigeants se situent quelque part entre Cochise et Sitting Bull. En d’autres termes des sorte des sortes de sous-hommes (parce que c’est ouelle conniou, nous les américains nous sommes les meilleurs de le monde entier) habitant des contrées tout juste bonnes à être pillées par Oncle Sam et ses sicaires. Cet angle de vue (sans doute contestable) permet de mieux comprendre la clé au bras que les américains ont infligé à la présidente du conseil fédéral pou.re caser leur parpaing (soi-disant) volant. Dans ces conditions, s’imaginer pouvoir bénéficier de « l’appui de la plus grande puissance mondiale »est une vaste blague.

  78. greg dit :

    OK bien noté. Pas de Rafale, pas de problème. En revanche il ne va pas falloir attendre sur moi pour acheter des montres suisses (en plus SEIKO par exemple fait de très belles montres)!!!

  79. STARKUS dit :

    Donc si je résume, les Suisses ont acheté un avion spécialisé en assaut dans la profondeur, pour faire de la police aérienne.
    Les américains ont peut-être trouvé un débouché pour leurs Zumwalt, les suisses ont toujours besoin de patrouilleurs pour leurs lacs frontaliers…

  80. Mike dit :

    Vous voulez gagner des contrats? Jouer comme les autres: si les suisses prennent pas le rafale, fin de coopération militaire. Et leur expliquer que, comme disait le général, les américains ne risqueront jamais Boston pour sauver Bern ou tout autre capitale européenne….

  81. Jollyexcalibur dit :

    Pour votre gouverne cher « minsieur » Momo, vous qui pensez en savoir plus sur la politique Suisse, je vous fait remarquer en passant, que ce n’est pas un référendum qui doit être déposé, mais une initiative…
    Et non, les opposant, qui trouvent en vous un de leur plus grand supporter, « mauvais peedant », n’ont toujours pas lancés la récolte de signatures, qui permettra ensuite, de déposer l’initiative a Bern.
    Votre « connaissance » de la Suisse, me laisse sans voie…
    Ps: j’ai commenté d’autres articles sur ce forum qui n’ont aucun lien avec le F35.

  82. Jollyexcalibur dit :

    L’anti americanisme primaire dans toute sa splendeur.
    Des commentairs si peut constructifs, comme ceux d’un certain »Momo » et « Louis XIV » ne devraient rien faire ici, mais apparemment la médiation des commentaires de ce forum ne fonctionne pas, contrairement à ce qui est écrit quand on écrit un commentaire.

    Bon nombres de commentaires tomberaient sous le cou de la loi en Suisse. Car certains oublient un peut vite que non, tout n’est pas permis sur internet, comme dans la vraie vie. Notamment, la diffamation, la discrimination, et l’insulte son punissable aussi bien ici, que dans la vraie vie.

    • Czar dit :

      en France, l’injure à l’orthographe est punie de mort, avec amputation préalable du membre fautif

      une dernière cigarette ?

  83. Arnaud dit :

    A mon avis, certains commentaires deviennent indécents. On peut être pour ou contre le F35, mais les messages insultants envers les Suisses sont scandaleux. Evoquer l’antisémitisme suisse en 1943, quand on est Français dont le gouvernement fut à Vichy, est au minimum indécent, au pire abject. Personnellement je quitte ce site et ce forum.

    • caiusbonus dit :

      Les 2 sont pourtant possibles, et Vichy et l’antisémitisme suisse (ou autre d’ailleurs). Mais ça fait un peu point Godwin.
      En revanche arrêter les coopérations militaires avec la Suisse et la laisser se débrouiller ça me dirait bien. Plus une aile Suisse au dessus de la France et leurs pilotes pourront faire de l’acrobatie avec du F35 entre les montagnes.

  84. frédéric JEAN dit :

    ha! sacré suisses ils ont du pognon pour le f35 mais pas pour le rafale, par contre ils n’ont pas de flotte pour leurs vache.
    https://www.francetvinfo.fr/meteo/secheresse/la-suisse-a-puise-de-l-eau-dans-les-lacs-francais_1017747.html

  85. Mat49 dit :

    J’espère bien que nous allons arrêter la coopération avec eux et que pour notre satellite espion ils peuvent se brosser.

    • Eugene123 dit :

      Comment est-ce que la France, pays en faillite, pourrait se passer des millions que la Suisse va payer pour obtenir une dizaine de clichés prises par le fameux satellite espion?

      La France pourrait peut-être diminuer la rente de tous les retraités qui commentent sur ce forum… 🙂

      • Momo dit :

        La proportion de retraitée est plus grande en suisse, mais pas sûr du tout que tu en sois un de suisse. Les suisses sont des gens essentiellement posés et qui savent qu’il n’y a rien à gagner en se comportant comme toi.
        Tu es sorti comme jo…bar, le non-suisse, pour nous chanter le petit air du f35 le jour de la ‘décision’ et continues sans doute avec les $ de LM à polluer les forums avec des pseudo-‘analyses’ ineptes.
        Tu n’as même pas idées du PIB de la France par rapport aux dépenses de la Suisse pour les data satellitaires françaises.
        Va jouer sur le forum de l’équipe, tu y seras avec tes pairs. Ribery t’attend avec thuram…

        • Eugene123 dit :

          « La proportion de retraitée est plus grande en suisse ». Pauvre Momo, encore raté!
          18,4% de la population est retraité en Suisse contre 24% en France.

          Ce qui est normal puisque les français sont des « feignasses ». Quand un suisse travaille jusqu’à 65 ans 42 heures/semaine, les français parte en retraite à quelque age? 62, 60, 50 ans pour certains fonctionnaires et autres cheminots ou conducteurs SNCF avec 35 h de job /semaine?

      • R2D2 dit :

        Oui. Ces memes francais (presents ici) vont voter Zemmour l’annee prochaine.

        • Momo dit :

          Vous avez la boule de cristal? Je peux déjà vous dire qu’elle est déréglée voir hors d’usage ;0)
          Par ailleurs Zemmour n’a aucune chance sans structure porteuse, le sait, et est trop intelligent je suppose pour aller se fourvoyer sur ce terrain.
          Nous verrons bien…

        • vno dit :

          Pas connaissance qu’un Suisse se présente ? Dans les écolos ?

      • breguet dit :

        Vous payez des millions pour vous espionner vous même?

      • Mat49 dit :

        A l’echelle de la france des millions cela ne compte pas. Quand on emprunte à plusieurs années à taux négatif on est mal mais pas en faillite.

  86. Achille-64 dit :

    Rien se sert de s’affronter à coup de vieilles rancunes, c’est l’avenir qui sanctionnera les deux choix de la Suisse. Surtout au niveau des coûts de maintenance, je crois !

    Puisqu’il est question d’Histoire, tournons-nous vers l’aviation … Il est intéressant de voir qu’en 1939, les Helvètes achetèrent des Me-109 et produisirent (sous licence ?) une version du Morane 406 :
    https://www.fortlitroz.ch/messerschmitt-bf-109-g-le-cheval-de-bataille-de-la-chasse-suisse/
    https://j-1197.ch/le-morane-dans-larmee/

    Plus tard, les Suisses volèrent (longtemps) sur Mustang ..
    https://www.swissmustangs.ch/

  87. Paddybus dit :

    467 commentaires…. il y aurait donc encore tant à dire…??? va-t-on battre de nouveau le record…??? Non…quand même pas…??? ;0)

    • PK dit :

      Faut dire que le combo F-35 + Suisse vaut de l’or pour Laurent Lagneau 😉

    • ScopeWizard dit :

      @Paddybus

      Ah non……..

      Non , pour ça il aurait fallu franchir la barre des 300 lors de la deuxième salve de validation ; là si nous terminons à 600 ou 650 ce sera déjà bien…………

      Sachant que depuis qu’ à plusieurs reprises , nous avons approché ou passé le cap des 600 , 700 , 800 , et à présent 1000 commentaires et quelque , évidemment 300 400 ou 500 ne nous font plus autant d’ effet…………..et pourtant c’ est vraiment beaucoup , mais apparemment la moyenne des articles aux fils à succès sur ZONE OPEX a considérablement augmenté .

      Bah , prochain palier : les 1500 en attendant les 2000 !

      Assouplissez les doigts , graissez la souris et cirez le tapis , fartez le clavier ; il va y avoir du sport ! 😉

  88. Eugene123 dit :

    Dans les 4 candidats, il y avait 3 avions vieillissants qui ont beau être mis à jour, ils restent basés sur de vieilles technologies et tous leur fabricants se proposaient d’arrêter leur production il y a moins de un an.

    Il y a un autre avion pas finalisé mais basé sur des technologies d’avenir.

    Que doit choisir un pays comme la Suisse qui achète un avion qui doit voler pendant 30-40 ans? La Suisse ne cherche pas un avion pour gagner une guerre (il a été calculé qu’en cas de conflit, la force aérienne suisse aurait une durée de vie de 20 minutes au plus), mais un truc qui arrivera encore à voler dans 30-40 ans sans être trop ridicule.

    • Momo dit :

      Là on est carrément dans l’idiotie pure. Il faut s’incliner. ^^
      Le critère de base de la suisse pour cet avion c’est la police du ciel. Exactement ce pourquoi le f35 n’est pas fait. tu fais bien de rappeler indirectement le point.
      Sur ce critère il n’est pas nécessaire d’être en technologie ultime que ce soit en terme de furtivité, bien au contraire, ou d’éventuelle capacité de travailler en réseau complexe sur des missions longues et temps et en distance.
      C’est un des points majeurs sur lequel les dirigeants actuels suisses vont buter pour essayer d’expliquer l’inexplicable f35, comme toi…

    • Czar dit :

      ça c’est pas gagné, trouduc : https://youtu.be/AtkxmaAZX68

    • vno dit :

      Moi je vole sous flight simulateur 5 sous windows 3.1 depuis 30 ans, et je suis d’accord que c’est très suffisant. Il me manque le F35 par contre qui était tellement en avance qu’il n’était pas simulable. Pour aller voir ma copine genevoise, notre DR400 de 1965 ( le moins couteux ) est très suffisant et fonctionne sans mise à jours traitant l’obsolescence. Ok, on a du changer la radio et la balise de détresse à lampe, mais il fait toujours le job pour m’envoyer en l’air et en plus, il ne fait pas ringard, lorsque le contrôle me gare prés d’un Juncker ou DC3. On avait bien un super avion moderne avec un moteur diesel d’avenir (autrichien ?), mais il n’a pas fait trente ans et fait partie des technologies du passé.

    • ScopeWizard dit :

      @Eugene123

      « Dans les 4 candidats, il y avait 3 avions vieillissants qui ont beau être mis à jour, ils restent basés sur de vieilles technologies et tous leur fabricants se proposaient d’arrêter leur production il y a moins de un an. »

      Présenté de la sorte , tout est faux .

      D’ autres remettront les pendules à l’ heure mais déjà parler de « vieilles technologies » est un raccourci rhétorique qui n’ a guère de sens ; il se trouve que ce sont surtout des technologies sûres et qui ont fait leurs preuves .

      Vous auriez été plus avisé de parler de « concepts » .

      « Il y a un autre avion pas finalisé mais basé sur des technologies d’avenir. »

      Non ; cet avion n’ a rien de révolutionnaire hormis une sorte d’ hybridité et de plus il n’ est pas bon à causa de cela .

      Une juste formulation aurait été : Il y a un autre avion pas finalisé mais basé sur LA PROMESSE d’ une mise au point des technologies d’avenir selon lesquelles il a été conçu .

      Et vous savez bien ce que l’ on dit des »promesses »……………

  89. Eugene123 dit :

    Petite question: Est-ce que vous croyez que les Allemands, les italiens, les espagnols et les anglais sont aussi hystériques que les française de ce forum parce que l’EuroFighter n’a pas été choisi par les Suisses? 🙂

  90. Jollyexcalibur dit :

    Mais mon pauvre « Momo »
    Tu dois vraiment détester LM, voir les Suisses, voir tout le monde, avec tes certitudes a 2 balles.
    Je suis arrivé ici y a peut de temps simplement parce que en Suisse le débat pour les 4 avions en lisse dure depuis des années. J’ai toujours été pour le F35 dès le début, simplement parce que c’est le seul avion de 5eme génération, et même si il est pas parfait, ça faculté d’évoluer sur 30 ou 40 ans est bien plus intéressant que les 3 autres dont le Rafale.
    Si tu connaissais mon job, tu tomberais de ta chaise.
    De plus je te rappelle juste que la diffamation est punissable par la loi, y compris sur un forum comme celui ci .
    Bonne journée, et à bientôt.