Le consensus politique autour de la Loi de programmation militaire 2019-25 s’est fissuré

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

51 contributions

  1. dit :

    Un porte-avions est pour la RF une grosse dépense inutile de prestige ridicule.

    • Thierry dit :

      Prestige dites-vous ?

      c’est ce type de navire (avec les sous-marins) qui dominent les mer depuis la seconde guerre mondiale, si la marine ne devait conserver que deux navires ça serait bien de ceux là.

      Tout les pays sont loin de maitriser une telle technologie de pointe y compris parmi ceux qui ont des portes-avions (comme la Chine) mais avec des systèmes embarqués plus rudimentaire.

      Un porte avions avec sa flotte d’accompagnement peuvent anéantir à très grande distance une flotte 10 fois supérieur qui ne possède pas de porte avions.

      Donc vous avez raison, il s’agit bien de prestige, mais lié à l’efficacité redoutable.

      • Gros-Bill dit :

        Pfff…

        1er paragraphe : un porte avion sans escorte ne vaut rien.
        2ième paragraphe : la France ne maitrise pas le CATOBAR, fourni par les US tout comme les avions de guet.
        3ième paragraphe : ah tout compte fait, on garde l’escorte… et on espère aussi que les ennemis n’ont pas plus d’unités AA que de porte-avions (juste des jonques cela vous conviendrait ?).

    • UnKnown dit :

      Vous la connaissez la situation géopolitique dans 30 ans? 40 ans? C’est à dire plus de laps de temps qu’entre la chute du mûr de Berlin et le 11 Septembre? NON.
      La France est un pays avec de nombreux territoires ultramarins qui pourront (on ne le souhaite pas) être un jour menacés. On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, donc 1 Groupe Aéronaval, pour une nation aussi dépendante des océans, c’est plus que légitime.

  2. olivier 15 dit :

    Ras le bol de ces pignolades. On se croirait en 1936… Le monde n’a jamais été aussi dangereux, avec ce communautarisme, le risque de conflit haute intensité et accessoirement la disparition des armées européennes sacrifiées sur l’autel de l’abonnement  » tranquilouBilou  » offert ( sans garantie d’application ) par les US. c’est du 5% PIB, qu’il nous faut ! Et je ne parle même pas des mentalités de chez nous concernant la préservation de notre nation en 2021… ( aparté: Déjà en mars 1944, le nombre de résistants était estimé à… 40.000. le nombre a explosé ensuite, après le débarquement ) Le tout sur 38.770.000 d’habitants à l’époque. ça en dit long sur le courage du bon peuple français ( Et je ne suis pas un troll, plutôt ancien mili. )

    • asvard dit :

      Facile de dire 80 ans après « moi j’aurais été résistant », de juger ceux qui attendaient que ça se passe en faisant le gros dos dans la souffrance, ça mange pas de pain et permet de se valoriser à ses propres yeux à défauts de ceux des autres. Par ailleurs les militaires étaient très loin d’être majoritaires dans les mouvement de résistances. Pas très courageux les militaires.
      Donc le bon peuple Français il vous emm…

  3. Thaurac dit :

    Politique politicienne, réactions de suffisance des sénateurs car ils n’ont pas été consultés..
    Où va se nicher l’orgueil…

    • farragut dit :

      Et s’ils s’écrasaient sans moufter, les électeurs et contribuables se demanderaient bien si cela sert encore à quelque chose d’aller voter ou de payer les impôts que le gouvernement leur demande (exige, sauf pour les très très riches qui choisissent quel président doit être élu !) …
      Finalement, ils pourraient aussi bien suivre l’exemple des auditeurs de la FAA avec la certification du Boeing 737 MAX, et attendre tranquillement que les avions s’écrasent aussi, eux…
      Il faut savoir ce que l’on veut; soit déléguer les responsabilités de contrôle de l’action gouvernementale à des assemblées compétentes, soit signer un chèque en blanc et s’abandonner au Führer (ou à Angela, depuis 15 ans)… Qui sont les collabos suffisants, dans ce cas ?

  4. E62 dit :

    Comme d habitude ce gouvernement méprise les fondements de la république . C est à dire le respect des élus du peuple français . Ministres dictatoriaux lors de la pandémie , mensonges sur les chiffres , détournements et manipulations des données , lois liberticides , comportements arbitraires et autoritaires , fracture des groupes sociaux et politiques .etc … nous allons tout droit vers une dictature incompétente et une destructions des fondements sociaux de notre société et de notre république … voire une révolution … les dernières élections et l abstention sont claires ..Ce gouvernement ,dans le domaine de La Défense , comme dans les autres domaines ,ment aux français et méprise la démocratie ..

  5. guy dit :

    On peut tourner et retourner la question encore 100 fois, la seule réalité d’aujourd’hui c’est qu’à quelques mois de la présidentielle, il n’y a rien qui va changer dans ce qui était prévu sur la LPM.
    C’est à partir de 2023 que la question se posera et ça se décidera l’an prochain avec ce président/gouvernement ou un autre.

    Pour moi, on est face à un gouvernement qui ne veut pas s’engager sur un exercice chiffré sur lequel il n’a aucune certitude. Bien qu’on va dire qu’en 2020 le PIB a chuté et qu’on peut dire qu’on est « déjà à 2% », cette situation est liée à des mesures exceptionnelles et non à la structure du pays. En 2021 on planifie une croissance de 6% (INSEE ces derniers jours), donc de toute façon on repassera en dessous des 2% dès cette année. On ne peut pas faire semblant que la situation depuis 2020 est normale et qu’il est anormale pour un gouvernement de faire comme si de rien n’était. On a l’armée de son économie, il est plus logique de suivre le chemin chinois que celui de l’union soviétique en terme d’investissement dans la défense.
    Derrière cela, il y a aussi une « opposition » politique qui joue son rôle et se saisit de ce dossier pour bousculer le gouvernement, ce n’est pas un amour aux armées qui est défendus par ceux qui prétendent laver 200 années de négligences faîtes aux armées, alors que j’en suis convaincu, individuellement beaucoup d’entre eux défendaient hier les coupes budgétaires. Si demain on a un président LR à la présidence et qui réduit le budget militaire, est-ce que les parlementaires et sénateurs de ce partis vont s’en dissocier?

    Mais on peut quand même se rassurer, car contrairement à un passé pas si lointain, les armées, la sécurité sont des thèmes qui deviennent « sacrés » et sur lequel le risque/gain politique (donc électoral) existe. C’est à cela qu’on assiste, la peur d’une moindre hausse se défend comme on défendait hier une moindre baisse, ce qui politiquement est rassurant.

    • blavan dit :

      @Guy. Vous avez raison, c’est après les présidentielles que tout va se jouer. Mr Macron réélu , le sera pour la dernière fois et il n’aura plus à « câliner » les Armées. Cela lui permettra peut être à supprimer les Opex et de rétablir l’ordre dans l’hexagone , enfin on peut l’espérer. Aux US le président élu le sera pour un seul mandat, cela lui a permis de quitter l’Afghanistan, sans garantie.

  6. Mat49 dit :

     » il était inévitable et nécessaire que des économies soient réalisées sur d’autres postes, que certains programmes soient ralentis » Et bien non car en ralentissant des programmes pour en financer d’autres qui ont des surcoûts vous allez créer des surcouts sur les programmes ralentis et cela ne va pas régler le soucis.

  7. Clavier dit :

    Le Sénat ne sert à rien ….les députés auront le dernier mot qui est celui du Président et personne ne sait de quoi demain sera fait.
    Pour l’instant on fait des annonces plus ou moins suivies de livraison de matériels
    La seule chose qui compte c’est l’ODB réel et ce n’est guère rassurant …..

    • Buburoi dit :

      Il est bon qu’il y ait un contre pouvoir, mème si le sénat ne peut pas faire grand chose. L’assemblée n’est qu’une chambre d’enregistrement de ce que décide MACRON. Le pouvoir doit résulter d’un équilibre. En mai 2022, il y aura un nouveau président et un nouveau gouvernement. En attendant 2022, on noie le poisson.

    • JC dit :

      Le Sénat ne sert à rien et ceux qui sont sensés servir à quelque chose ne servent à rien. À part faire les godillots !

  8. Raymond75 dit :

    « Quoi qu’il en soit, n’ayant pas l’intention de soumettre au Parlement une loi d’actualisation, le Premier ministre, Jean Castex, a demandé aux députés et aux sénateurs de se prononcer sur une déclaration confirmant les engagements de la LPM 2019-25, une telle démarche n’engageant pas la responsabilité du gouvernement » .

    La démocratie française s’arrête à la porte des casernes, ce qui convient à la majorité des militaires, et éloigne ceux ci de la nation …

    • JC dit :

      Jean-Luc M….?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « le Premier ministre, Jean Castex, a demandé aux députés et aux sénateurs de se prononcer sur une déclaration confirmant les engagements de la LPM 2019-25, une telle démarche n’engageant pas la responsabilité du gouvernement »

      La démocratie française s’arrête à la porte des casernes, ce qui convient à la majorité des militaires, et éloigne ceux ci de la nation … »
      Au lieu de nous sortir, avec ce réflexe pavlovien si caractéristique chez vous, vos sempiternelles logorrhées sur les « vilains » militaires pourriez vous nous expliquer le fond de votre « pensée »!

      • Raymond75 dit :

        Voir le message qui suit de @Thierry

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Voir le message qui suit de @Thierry » Vous ne réponde pas à la question! Je vais vous aider:
          « La démocratie française s’arrête à la porte des casernes, ce qui convient à la majorité des militaires, et éloigne ceux ci de la nation … » « 

  9. Thierry dit :

    la démocratie c’est pas un chèque en blanc avec lequel on peut faire n’importe quoi, mais c’est vrai qu’avec Lrem ils ne sont plus habitués au processus depuis longtemps, à toujours passer en force à coup de procédure d’urgences et le Sénat a aussi sa part de responsabilité à les avoir approuvé en ce sens.

  10. Piritus dit :

    Espérons que Mme Parly évaluera aussi les groupes de soutient sur le net en fonction du coût bénéfice. Non seulement ils n’engrangent aucun résultats significatifs, mais en plus ils répandent des calomnies contre les décideurs étrangers, ce qui a long terme peut avoir un effet contre-productif. Et que dire des contre vérités constamment ressassées et martelées en dépit du bon sens, qui commencent à énerver tout le monde ! Un groupe contre-productif dont les jours doivent assurément déjà être comptés !

    • Gogodancing dit :

      Ben oui, en ces temps d’économies, ce sont souvent les services les moins performants passent à la trappe !

  11. hoopy dit :

    2% me parait peu. Vu l’évolution du monde, 3% ne me parait pas déraisonnable pour l’assurance vie qu’est l’armée.
    Le temps des bénéfices de la paix est malheureusement terminé, et il faut maintenant préparer la guerre qui peut arriver n’important quand dans les 10 prochaines années, que cela soit en méditerranée ou dans le pacifique.

    • blavan dit :

      @hoopy. 3%, c’est bien si on divise par deux le nombre d’officiers supérieurs et de généraux, et si on investit dans le matériel et la troupe. Ce qu’on ne peut pas avoir aujourd’hui, c’est l’évolution de coût des pensions militaires aujourd’hui ?

      • Mat49 dit :

        @ Blavan si on retrouve une armée cohérente capable de faire de la haute intensité il y aura plus d’officiers car plus de monde à encadrer.

  12. Loufi dit :

    J’ai rien compris, ils veulent plus de sous ou couper les budgets ?

    • Tempo dit :

      @Loufi
      Les sénateurs veulent s’assurer que le report budgétaire de 8,6 Mds d’Euros sera bien utilisé selon les engagements pris dans la LPM. Celà concerne essentiellement le chapitre 146 équipement des forces armées dont l’utilisation a été ralentie pour cause de pandémie.
      Le débat porte sur la réaffectation ou le maintien de ce budget au profit des Armées; les Sénateurs s’agacent du flou de la réponse donnée par le MINDEF. La polémique vient du fait que les Sénateurs estiment qu’ils ne sont pas suffisamment associés à ce débat et craignent que ce budget soit utilisé à d’autres fins que celles pour quoi il est prévu pendant que la Ministre s’offusque que les engagements pris par le Président de la République puissent être remis en cause; d’où mutuelle incompréhension.
      Les 8,Mds devraient rester cantonnés dans la LPM, reste à savoir pour quel type de priorité.

    • Pluton dit :

      Vu que le COVID, a perturbe le calendrier, ils veulent surtout savoir ce qui va etre fait, et le gouvernement se contente de rester dans le flou.
      On sait tous que le COVID va changer des choses, et le manque de clarete du gouvernement rend difficile un positionnement. Je sais pas comment certains commentaires de ce billet arrivent a avoir autant de certitude ou de conclusion ?
      Que le gouvernement soit clair, et on pourra tous s’echarper sur le contenu qui a forcement changé….
      Ma puissante boule de crystal normande me suggere qu’au vu des echeances le gouvernement ne veut pas s’aliener, soit son electorat de gauche, soit son electorat de droite,

  13. eritre dit :

    Les sénateurs ont bien raison. Il est temps que le budget des armées soit revu à la baisse. Il y a trop d état major qui ne servent à rien comme le cre, crrfr, pcfl, com tn…bref la liste est longue

    • Ah Ca ! dit :

      À commencer par tous les présidents de la raie-publique depuis l’arrivée du collabo sauvé par les Américains, le très sinistre et traitre F. Mitterrand en 1981

  14. Alain d dit :

    La campagne présidentielle est en marche, donc le dialogue est exclu, et seuls les coups tordus sont autorisés.

    • blavan dit :

      La campagne présidentielle ne se jouera pas sur les budgets de la Défense, ni sur les OPEX, mais éventuellement sur la sécurité. Le seul slogan des candidats, c’est de faire barrage au RN.

  15. Thirion dit :

    Les « Vronzais  » pourront toujours former une alliance stratégique avec le Grèce et la Croatie en Europe, et avec l’Inde, le Qatar et l’Egypte en Orient ! Même la Turquie l’allié du Qatar risque d’en être ! Mé quel bordel…..:-)

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Mé quel bordel…..:-) » Dans votre tête, assurément! Il faut consulter un neurologue, ça urge!

      • Thirion dit :

        Ben quoi qu’est ce que j’ai dit de mal ? Tout est factuel ! Quand à la Turquie elle est alliée au Qatar qui est un allié stratégique de la France via la commande des Rafales. C’est potentiellement les seuls pays ou la France peut encore exercer une influence stratégie, parce que pour l’Allemagne, le Belgique et la Suisse c’est râpé !

        • Pascal (l'autre) dit :

          « C’est potentiellement les seuls pays ou la France peut encore exercer une influence stratégie, parce que pour l’Allemagne, le Belgique et la Suisse c’est râpé ! » Parce que pour vous l’influence se résume à la vente d’armes, d’avions de combat? Malgré le fait que les Suisses et les Belges ont préféré le F35 au Rafale nos relations (y compris stratégiques) avec ces pays sont certainement plus fortes qu’avec le Qatar*, la Croatie ou l’Egypte!
          « Les « Vronzais  » Les Français! C’est mieux quand même même si certains trouvent cela tendance et ça fait « intelligent » de s’exprimer ainsi!
          -Qatar A titre personnel lje considère que la vente de Rafale au Qatar fut une erreur!

  16. werf dit :

    La vérité c’est que le budget de la Défense est redevenu une variable d’ajustement à la baisse pour le gouvernement qui croit toujours à la défense européenne et aux coopérations industrielles. Ils ont décidé de se rendre sans combattre à l’Allemagne sur les grands projets, ils n’ont aucun sens de l’honneur et du patriotisme. On en paiera un jour le prix avec une armée de bric et de broc.

  17. lgbtqi+ dit :

    Florence n’est pas sous son meilleur jour sur cette photo, c’est dommage car en fait elle a du chien en réalité 😉

  18. luc dit :

    on ne passe pas 2 fois a la caisse
    l avenir de l armée française esr de privatiser 80 % de ses activités
    c est l étape n 2 de la professionnalisation de ce poste de dépenses
    on gagnera enromement en economie et en EFFICACITE

    • Pascal (l'autre) dit :

      « l avenir de l armée française esr de privatiser 80 % de ses activités » Comme Blackwater ou Wagner? Ne serait ce pas comme du ……………….. mercenariat?

      « on gagnera enromement en economie et en EFFICACITE » Dans ce cas on devrait commencer par l’Education nationale et les régions et départements parce que là en matière de coûts/efficacité……………………..

      • Lothringer dit :

        « on gagnera enromement en economie et en EFFICACITE » Dans ce cas on devrait commencer par l’Education nationale et les régions et départements parce que là en matière de coûts/efficacité…………………….. »

        pas d’accord, parce que…
        Les Département et Régions sont globalement biens gérés (toutes tendances politiques confondues) car leur gestion financière et très encadrée légalement (ce qui n’est PAS le cas de l’Etat) : ces structures ont l’obligation de présenter un budget en équilibre.
        Dans le cas des établissements scolaires , par exemple, des expériences ont montré que la privatisation-externalisation de la fonction « entretien-restauration » (compétence de la collectivité territoriale) ont montré que le service rendu s’est considérablement dégradé pour un prix de revient identique.
        Un exemple : pour le ménage-nettoyage dans collège-lycée. la privatisation aboutissait à la présence contractuelle des personnels de ménages externalisés seulement à certaines heures de la journée (matin et soir). Résultat , à 15h00 l’établissement était un vrai dépotoir, et les réparations devaient attendre + longtemps. Avec les personnel fonctionnaire-territorial, présent en permanence dans les locaux, le ménage était réalisé au fur et à mesure (ex: pendant un trou dans l’emploi du temps d’une salle de classe) et les interventions de réparation étaient + rapides et de meilleure qualité car le personnel interne « connaît son établissement ».
        Le mythe de l’externalisation totale et du zéro-fonctionnaire est une voie ouverte à la décrépitude globale.
        Le Canada a également expérimenté l’externalisation totale, et il en est revenu en constatant l’échec total de cette idéologie.
        Ce qui n’empêche pas d’être attentif à l’efficacité de la dépense publique.

  19. Carin dit :

    Mr MACRON tiendra parole jusqu’au budget 2022, qui sera de 1,7 milliard de plus.
    Je pense que c’est en cas de réélection qu’il est inquiet, car la LPM prévoit une augmentation du budget mili qui passerait de 1,7 a3 milliards sur les années 2023/2024, il craint juste de ne pas pouvoir tenir cette somme, et voudrait prolonger l’augmentation de 1,7 milliard /an au delà de l’actuelle LPM.
    Je n’en suis pas étonné. Par contre je prends acte par cette action qu’il compte bien au vu de la bande de comiques qu’il a en face, être reconduit dans sa fonction présidentielle en 2022, sinon il aurait laissé courir la LPM, et pourrait même se targuer d’être non seulement le seul président de ces 30 dernières années à avoir fait voter une LPM ambitieuse, mais le seul à s’y être tenu… ce qui élèctoralement parlant est nettement plus porteur que cette polémique.
    Je ne doute pas du fait que c’est sur la probité du président, et sa sincérité envers le peuple de France et ses armées, que cette polémique va tourner, en mentionnant qu’il n’était pas obliger de soulever ce point.
    Chapeau bas monsieur MACRON, c’est très fort.
    Tout comme je prédit qu’il va souligner le fait que c’est à lui que La Tribune dites des généraux a été adressé… qu’il y voit une réelle marque de sympathie de leurs part, car c’est pas à un Mitterand, Chirac, Sarkozy, ni même hollande, que ces très hauts gradés auraient écrits.
    Et le pire c’est que c’est crédible!

    • Sinope dit :

      Je ne vois pas où est l’ambition dans cette LPM. Elle vise juste à colmater les manques les plus criant d’un format existant très insuffisant car dépassant son contrat pérationnel pour la moindre petite opération.

  20. Bob dit :

    Les grognards du Sénat ont ouvert des yeux. Le Sénat ne sert à rien. Il aurait fallu actualiser la LPM bien entendu mais Jupiter préfère se concentrer pour les nouvelles élections. Au moins, avec la baisse de Barkhane, l’armée aura plus les moyens de se mettre à niveau, les ressources seront alloués ailleurs.
    Jupiter préfère mettre après les élections, les enjeux militaires, c’est moche mais très électoraliste. Titi l’hystérique, CEMAT, devrait déjà renoncé à son poste avant de commencé afin de marqué son refus et son honneur envers les militaires car en prenant le poste, il accepte la non actualisation de la LPM. Encore un haut gradé cireur de jupette.

  21. Subwoofer dit :

    Ah, madame Parly, rien qu’à entendre son nom, on rigole en Belgique !
    Passer outre d’un appel d’offre officiel promulgué par arrêté de loi pour débarquer à Bruxelles proposer un partenariat structurant avec le SCAF ??? En dépit de l’appel d’offre qui venait juste d’être clôture ! La commission compétente n’a même pas ouvert l’offre Française car complètement surréaliste ! On s’interroge encore sur la santé mentale de la dame et si la France est à ce point mal en point qu’elle ne comprenne plus les règles élémentaires d’un appel d’offre ! Ah Me Parly, une grande artiste de la Macronie !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Ah, madame Parly, rien qu’à entendre son nom, on rigole en Belgique ! » Heureux les simples d’esprit!

  22. Dédé dit :

    Hahaha, on parle souvent des bonnes blagues belges, mais les Français nous dépassent bien souvent ! 😉