« Haute intensité » : La France va renouer avec les grandes manoeuvres militaires

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

162 contributions

  1. Czar dit :

    « Comme celles qui, organisées en 1901 dans l’est de la France, mobilisèrent pas moins de 130’000 soldats, répartis entre les Armées A et B. »

    quelle pitié que je ne retrouve pas la citation de Céline sur les grandes manoeuvres

    • Alsaco dit :

      @Czar
      Avant 1914 Joffre en a fait un système organisé, rodé qui a rendu des services lors de la bataille de la Marne, de reculer l’armée a su faire demi-tour, avancer et faire reculer les allemands jusqu’à Verdun a leur grande surprise d’ailleurs !

      • Czar dit :

        je parlais d’une citation où céline – qui fut cuirassier – évoque les dernières grandes manoeuvres avant la guerre et les compare avec les cosmonautes

        ceux qui le lisent auront sans doute reconnu le passage

        • Franz dit :

          Je ne m’en souviens pas… le récit de la patrouille dans Noirceur-sur-la-Lys a dû tout occulter.

      • Dominique Mathieu dit :

        Dans les années 80, j’ai souvenir d’un exercice de grande envergure autour de st Malo. Porte hélicos, RIMa, RICM. Stupeur des habitants découvrant le matin des check point avec sacs de sable, mitrailleuse en batterie sur des carrefours en pleine ville. Il y avait également des avions de chasse. Sans compter la participation de la gendarmerie.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Stupeur des habitants découvrant le matin des check point avec sacs de sable, mitrailleuse en batterie sur des carrefours en pleine ville.  » Parce que, bien sûr, la population n’avait absolument pas été informé qu’il y avait des manœuvres! Mouais!

    • vlad dit :

      ce soir, je boirai tes larmes, mais je rajouterai un glaçon, pour personnaliser l’élixir

      • Czar dit :

        quelles larmes, petit chose? comme avec bobonne t’as pas fait attention où t’envoyait la purée ?

    • MERCATOR dit :

      @Czar
      Le colonel ne bronchait toujours pas, je le
      regardais recevoir, sur le talus, des petites lettres du général qu’il déchirait ensuite menu, les ayant lues sans
      hâte, entre les balles. Dans aucune d’elles, il n’y avait donc l’ordre d’arrêter net cette abomination? On ne lui
      15 disait donc pas d’en haut qu’il y avait méprise? Abominable erreur? Maldonne? Qu’on s’était trompé? Que
      c’était des manœuvres pour rire qu’on avait voulu faire, et pas des assassinats!

      Voyage ……………

      • Franz dit :

        Je ne pense pas que le passage évoqué par Czar soit dans le Voyage.

      • Czar dit :

        Nan la citation n’est pas tirée du « Voyage », mais de Mort à crédit ou plus probablement de sa trilogie allemande

        il parle des grandes manoeuvres de 1912 (?) « 7 divisions  » et compare après avec Gagarine qui fait le tour de la Terre dans sa capsule « plus fera de tours, plus sera héros »

        et puisqu’on parle de Céline et de la chose militaire, lire « les carnets du cuirassier Destouches » sur son engagmeent juste avant la 1ère GM

        • Auguste dit :

          Rigodon
          « L’héros de l’avenir sera envoyé,immobile,ficelé au poteau,baillonné,lancé dans la stratosphère,aura juste le temps de faire pipi,tour de terre et hop chez lui….plus fera de tours,plus sera héros. »

          • Czar dit :

            Guguste, mon héros ! (avec la première partie de la citation, justement évoquant les grandes manoeuvres vers Orléans, c’eût été encore mieux)

          • Piliph dit :

            « Comme je descendais des fleuves impassibles,
            Je ne sentis plus tiré par les hâleurs.
            Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles,
            Les ayant cloués nus aux poteaux de couleur »
            Le Bateau Ivre….

          • Auguste dit :

            « Camp des Cercottes près d’Orléans,les Cuirassiers qui déployaient leurs grandes manoeuvres….???
            C’est pas dans « Casse Pipe » ou le Carnet du Cuirassier Destouches….??.
            Pour éviter tout malentendu,c’est la recherche des écrivains ou autres témoins de la guerre de 14,comme Céline,qui l’a faite près de chez moi.Ploegsteert,Hazebrouck (Armentières).

        • Czar dit :

          d’ailleurs, en me relisant, je me rends compte que, forcément, puisque ça cause cosmonautes, ça ne peut être que dans la trilogie allemande. Probablement Rigodon.

    • Dominique Mathieu dit :

      Ça me semble nécessaire et indispensable. Pour avoir participé à des manoeuvres en terrain libres en 80, j’ai constaté que la population appréciait de voir son armée s’entraîner.

    • José dit :

      Les Grandes manoeuvres pour aller faire la guerre oú ???? Même dans les colonies ca ne marche plus- La France vient d’abandonner le combat face aux douzaines de Bédouine dans le sable du Sahel. Quelle guerre la France peut-elle encore gagner??? Ca fait 200 ans que ca dure, toujours zéro pointé!!! A quoi sert de dépenser des milliards pour faire des manoeuvres alors que la France ,manque cruellement de l’argent pour financer la recherche scientifique et dans les technologies nouvelles oü la France est en retard? L’Allemagne depose 3 fois plus de brevets que la France et même notre petit voisin Suisse dépose autant de brevets que la GRANDE NATION . Je ne sais pas si les Francais sont en fait conscients du déclassement de leur pays….ils misent tout sur le militaire oü ils n’ont aucun succes depuis 200 ans…je trouve cela triste et suicidaire.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « je trouve cela triste et suicidaire. » Oh! Le vilain faux cul!
        « La France vient d’abandonner le combat face aux douzaines de Bédouine dans le sable du Sahel.  » Mais oui, mourad!

  2. La loi de programmation sera, comme toutes les autres lois de programmation, non respectée. « Seules les 5 premières annuités de 2019 à 2023 ont été votées pour un montant global de 197,8 Mds €, renvoyant les 2 dernières annuités 2024-2025 à un arbitrage ultérieur prenant en compte la situation macroéconomique à la date de l’actualisation et l’objectif de porter l’effort de défense à 2 % du PIB en 2025 ». Or, cette situation macroéconomique justifiera une fois de plus tous les ajustements et renoncements. (avec une chute du PIB de 8% en 2020, nous avons, d’ores et déjà, atteints les 2%) https://www.athena-vostok.com/budget-des-armees-des-renoncements-majeurs-sur-fond-de-demission

    • Félix GARCIA dit :

      C’est d’une tristesse …
      Et tout ça, on se le permet parce-qu’on est dans une alliance censé combler nos lacunes et qu’on a l’arme nucléaire ?
      Avis aux « méchants » :  » veuillez attendre 2040-2050 pour une guerre « fair-play »  » ?

      En tout cas, j’ai apprécié la lecture de votre article.

      • Courmaceul dit :

        « j’ai apprécié la lecture de votre article. » Moi aussi, surtout le passage sur la Covid 19, Sputnik et le taux de vaccination en Russie

        • Félix GARCIA dit :

          On parle du même article ?

          • Courmaceul dit :

            bien sûr 🙂 En fait je parle du non article, de ce qui ne sera jamais dans ses articles, ça pourrirait l’ambiance chez les komsomols.

    • souricière dit :

      « La loi de programmation sera, comme toutes les autres lois de programmation, non respectée.  »
      Effectivement la précédente n’a pas été respectée, vu qu’elle a été revu à la hausse.
      Donc que faut-il en conclure, qu’il faut considérer que 2024 et 2025 sera pire ou meilleure que prévu?

      En tout cas , comme d’autres, vous êtes à prier pour que ça soit pire, ceci dans un esprit « critique ». Pourtant l’effort pour les armées est là, mais certains ne veulent pas le voir et vont considérer une moindre hausse comme si ça serait une coupe budgétaire.
      Promis le prochain gouvernement apprendra des gens comme vous, il mesurera son ambition à la baisse pour se targuer ensuite d’avoir été au delà du programme. Au lieu d’annoncer 100 blindés en objectif, on va dire publiquement que le projet c’est 60, comme ça quand il y en aura 100, on aura ce sentiment d’avoir dépassé les objectifs, le pire c’est que ça marchera pour vous comme pour d’autres!

      • Liberté de penser dit :

        Du baratin… du vrai baratin..
        Vous avez déjà oublié les FREMM avec un programme de 17 unités… puis 11… Pour finalement finir à 8…
        Dans votre slip c’est l’eurotunnel

        • souricière dit :

          Et on peut aussi dire qu’en 2013 on prévoyait 2080 VBMR (lourd et léger) et aujourd’hui on en prévoit près de 4000 (Griffon + Serval scorpion et Serval appui scorpion).
          On prévoyait aussi 250 Jaguar maintenant c’est 300.
          Chacun trouve les exemples qui l’arrange pour exprimer sa « critique ».

      • Mat49 dit :

        @Souricière il y a un effort mais très limité et insuffisant pour répondre même partiellement à nos ambitions.

        Dans aucun segment cette LPM ne permettra de rattraper le retard qui se creuse de plus en plus dans tous les domaines.

    • Courmaceul dit :

      vous allez le mettre à chaque article d’Opex ?

    • Courmaceul dit :

      J’ai lu aussi votre article sur le MH17, ça confirme ce que je pressentais: vous êtes à ****r.

      • Euclide dit :

        Un peu de courage Courtouceul dites nous que vous etes aussi collant que le sparadra du capitaine Haddock comme troll américain sur ce blog.

        • Courmaceul dit :

          merci de m’indiquer mon américanisme. En parlant de collant, je constate que vous adhérez au mouvement des pasnous pasnous.

        • Courmaceul dit :

          Au fait les **** ne sont pas de moi.

    • vno dit :

      On peu d’ore et déjà récupérer plusieurs dizaines de milliards sur le prix de rachat subventionné de l’électricité des éolienne et cogénérations dont la France n’a pas besoin qui n’est autre qu’un détournement de subventions volontairement abusives pour financer ???

  3. Durandal dit :

    Il était temps, nous avons probablement pris un tas de très mauvaises habitudes avec les petits conflits en Afrique et en orient.
    Sans compter que les Israéliens, par l’intermédiaire des Turcs et des Azéris nous ont montré un autre aspect des conflits de demain.

  4. HMX dit :

    Ça va dans le bon sens. Organiser en 2023 des « grandes » manœuvres (avec les guillemets…) permettra d’abord de s’entraîner, ce qui est une excellente chose, mais permettra aussi de toute évidence de mettre en lumière nos insuffisances. Ces insuffisances, le CEMA les connaît bien. J’y vois donc principalement le moyen de faire passer un message au Président qui sera élu en 2022, pour obtenir a minima le fait que la LPM 2019-2025 soit préservée, voir pour obtenir un plan de rattrapage pour combler nos lacunes les plus criantes. En espérant que ça marche…

    • blavan dit :

      Si le président Macron est réélu en 2022 , comme c’est fort probable, il n’aura plus besoin de « charmer » les militaires puisque selon la constitution il ne pourra pas faire un troisième mandat et sa majorité législative ne survivra pas à son départ en 2027. Il faut donc de hanter d’obtenir des budgets avant 2022. Après !!!!!!!!!

    • Elwin dit :

      Perspective intéressante, merci de votre commentaire.

    • Mon général dit :

      C’est une blague… on arrive déjà pas à fabriquer des masques chirurgicaux et on veut faire la guerre au monde entier?

  5. aleksandar dit :

    17 000 a 20 000 personnels
    Compte tenu du rapport combattant/soutien dans les armées moderne, de 1/6 a 1/10 pour les USA, on va aligner sur le terrain 3000 combattants, de quoi tenir la ligne ( en un seul échelon ) sur le Rhin de Colmar a Strasbourg et c’est tout……….

    • Mat49 dit :

      Comparaison comlètement bidon. Les USA consituent un excès dans ce ratio car ils sont très loins des zones où ils interviennent et qu’ils transportent tout sur place pour que même la nourriture soit comme aux USA.

      A la moindre escale d’un navire américain ils amènent la nourriture des USA!

      Nous sommes plutôt à 50-50 dans l’AT et 60/40 en faveur de la logistique si on compte l’armée de l’air.

      • aleksandar dit :

        50/50 ?
        Aucune armée au monde ne fonctionne plus sur un tel ratio, déjà en 1945 on était a 1/3
        Désolé, on est a 1/6 dans l’armée française et cette estimation est basée sur ce ration 1/6

        Revenez quand vous voulez

        • Mat49 dit :

          @aleksandar Sachant que dans la force terrestre de 77 000 hommes il y un peu moins de 50 000 hommes dans le génie, l’artillerie, la cavalerie et l’infanterie, ce que vous dites est impossible.

          La chaîne logistique américaine de la seconde guerre mondiale comportait la traversé d’un Océan d’où le ratio…

          Je reviens quand vous voulez.

  6. Frede6 dit :

    C’est une très bonne chose en terme de planification, communication, logistique…
    Il faut aussi que ça suive côté matériel pour que cela soit réaliste.

    Ça me fait penser aux Rafales qui ont fait un assaut en arrivant à Tahiti…sauf qu’ils n’avaient aucun armement sous les ailes.
    Cet exercice permet de valider des points mais est il réaliste ?

    • Royal Marine dit :

      Parce que vous croyez qu’en exercice tous les matériels sont armés en dotation de guerre?
      Un exercice, c’est un exercice pour les personnels d’abord… Ici, un assaut aérien après 13 h de vol non stop… Un beau raid, vous ne trouvez pas?

    • Frede6 dit :

      Toujours dans la finesse à ce que je vois…
      Vous croyez que trois rafale avec deux scalp et deux mica (inertes puisse qu’il faut tout préciser) sous le ventre volent de la même manière que sans…parlez en notamment aux jauges de carburant.
      Comme je l’ai dit l’exercice permet de valider des points importants (pipi, caca…) il n’en reste pas moins qu’il n’est pas réaliste. La performance a donc une valeur toute relative après les jolis tweets de circonstance.

      • Franchouillard dit :

        Une valeur toute relative, oui Frédéric, mais une valeur incontestablement positive : l’AAE montre que techniquement elle peut le faire.
        .
        Géopolitiquement c’est bien aussi mais la prochaine fois ce sera encore mieux en évitant l’escale aux États-Unis en faisant escale sur des territoires français : par exemple Saint-Pierre-et-Miquelon, ou les Antilles françaises, ou la Guyane française.

      • Frede6 dit :

        @ Franchouillard
        Votre réponse est positive, j’apprécie. Néanmoins le terme « montre » appartient bien au registre de la communication 😉

  7. Muse dit :

    Manoeuvres en champ libre ? Le retour ? C’était le bon temps… mais si les hirondelles sont de retour et les gens du commissariat aussi, alors c’est tout bon.
    * il restera à composer avec des français peu enclins à soutenir leur armée et ça c’est pas gagné.

    • lgbtqi+ dit :

      Cette mentalité consistant à peu soutenir l’Armée a peut-être changé, non ?

    • Marcassin dit :

       » il restera à composer avec des français peu enclins à soutenir leur armée et ça c’est pas gagné. »
      Moi je dirais que prétendre affronter des conflits de « hte intensité » avec un armée professionnelle sans complément par un corps de conscrits ou de réservistes, c’est illusoire …
      cf mission Sentinelle pendant et après les attentats et le soutien médical à l’échelle nationale du SSA pendant Covid19…
      De ce côté, on ne peut qu’espérer que la population ne s’eveille un peu plus aux dangers de ce monde.

      • lgbtqi+ dit :

        Tout au contraire, on peut espérer que la population s’éveille davantage aux dangers.

        Et il serait souhaitable que cela ne relève pas d’une attente passive …

        Heureusement, des sites comme celui-ci y participent. à nous de diffuser …

      • Fonctionnaire territorial ancien mili dit :

        Oui Marcassin, il faut espérer ça.
        Mais il faut surtout espérer que nos gouvernements cessent de faire appel aux moyens de l’armée aussitôt qu’ils sont dépassés par un problème inattendu.
        .
        Ceci parce qu’en situation de haute intensité, les armées seront déjà utilisées au maximum de leurs capacités.
        .
        Au contraire, il faut que les administrations civiles apprennent à se débrouiller par elles-mêmes en situation de crise. Ça se faisait, ça ne se fait plus depuis le passage des Socialistes au pouvoir.
        .
        Jusque dans les années quatre-vingts, les administrations civiles faisaient dans les préfectures un exercice interministériel annuel de défense civile.
        .
        Ça s’appelait « exercice Gymont ». C’était un exercice en salle qui faisait travailler ensemble des fonctionnaires qui se connaissaient peu en temps normal.
        .
        .C’était extrêmement utile pour s’entraîner à traiter des situations d’exception pour assurer la survie de la population tout en respectant au maximum les règles de droit fondamentales.
        .
        Cet exercice périodique fut supprimé par Michel Rocard devenu « Premier ministre, responsable de la défense nationale ».
        On n’a jamais su pourquoi il fut supprimé.
        Ni pourquoi il n’a jamais été rétabli.

  8. Simon dit :

    Mais pour quoi faire ? Depuis les guerres napoléoniennes, la France ne s’est plus jamais illustrée dans aucun conflit à part des interventions coloniales en Afrique, ce qu’elle continue de faire aujourd’hui. Lors des deux grands conflits mondiaux, on n’a pas souvenir de grans faits d’arme. En 1914, à part l’épisode des taxis de la Marne et l’enlisement des troupes il n’y a pas eu grand chose. Et en 1940, les seuls valeureux dont l’histoire se souvient, ce sont les résistants qui ont donné bien du mal à l’occupant et les troupes résistantes qui ont rejoint De Gaulle au le Royaume-Uni pour combattre ! A part cela…euh ? Je ne parle pas des bombardements de Sarajevo ou de la Syrie, on parle ici de conflits d’intensité !

    • Le Breton dit :

      Comment ça roule José ?

      • Jose dit :

        La vérité vous fait mal!!! Il ne faut pas être aveuglé. Les gens sur ce site sont capables de penser par eux-même et n’ont pas besoin de José pour les influencer. Votre stratégie est de qualifier les gens de Troll russe, Turc , chinois, parfois de la CIA ou même de OUAGADOUGOU pour refuser tout débat et ne pas voir la réalité d’en face.

        • Math dit :

          Ha ben voilà! D’une manière générale mieux vaut éviter de changer de pseudo, ça ne sert à rien. C’est bien d’assumer ses opinions. Sinon, ça fait clampin en mal d’importance.

    • Muse dit :

      Quel amalgame de bêtises ! Votre post est dramatiquement stupide.
      Visiblement tu parles de choses que tu ne connais pas, mais tu n’es pas le seul ! Par contre je suis prêt à te donner ta chance afin que tu nous montres ce dont tu es incapable…

    • lgbtqi+ dit :

      Vous semblez bien mal connaître l’histoire. Vos paroles ne sont que l’écho du conditionnement médiatique qui a sévi et qui sévit encore, un conditionnement de dénigrement et masochique …

    • EchoDelta dit :

      Pendant WW2 il y a juste Leclerc qui parti avec 10 hommes (je force un eu le trait) en Afrique et en revient avec l’Afrique francophone libérée et une armée de combattants pour débarquer en Italie avec les US, puis en Provence pour reconquérir la France.
      Dans les mémoire US ils expliquent bien qu’ils lassaient l’armée française prendre les positions allemandes les mieux défendues, car c’était pour reconquérir leur territoire qu’ils étaient là.
      J’ai pas non plus souvenir que la 2e DB ne se soit pas illustrée.
      Après on peut citer la reprise éclaire des paras sur Kolwezy pour aller délivrer les civils Belge et Français pris dans la nasse, les deux batailles d’Alger gagnée militairement, ou le plan Challes pour réduire combattant FLN.
      La reprise du Canal de Suez fut une action militaire (conjointe avec les anglais) parfaitement exécutée et réussie avant que USA et URSS n’unissent leurs forces pour nous enjoindre de l’abandonner à l’Egypte.

    • MERCATOR dit :

      @simon

      700 000 victimes. Pour tous les historiens, Verdun a été une véritable saignée dans chaque camp. 160 000 morts du côté français, 140 000 chez les Allemands. À ces pertes s’ajoutent environ 400 000 blessés. Quasiment toutes les familles sont touchées par la tragédie. Cent ans plus tard, on retrouve régulièrement des ossements d’anciens soldats.

      50 millions d’obus. Un déluge de feu s’abat sur la région pendant des mois, laissant des cicatrices encore visibles sur le terrain – un million d’obus sont ainsi tirés le premier jour de l’offensive. On sent parfois la terre trembler plus de 100 kilomètres à la ronde. Un quart des munitions n’aurait pas explosé pendant la bataille.
      L’inscription de bataille « VERDUN-DOUAUMONT 1916 » est attribuée aux drapeaux des unités suivantes :
      régiment d’infanterie coloniale du Maroc (RICM) ;
      4e régiment mixte de zouaves et tirailleurs (4e RMZT), composé de deux bataillons de tirailleurs tunisiens et d’un bataillon de zouaves ;
      321e régiment d’infanterie (321e RI) ;
      1er bataillon de tirailleurs somalis ;
      43e bataillon de tirailleurs sénégalais (43e BTS).
      « Le 24 octobre 1916, alors que le R.I.C.M. prenait pied sur le Fort de Douaumont, le 321e R.I à sa droite, atteignait la face est de l’ouvrage et le 4e régiment mixte de zouaves et tirailleurs, à sa gauche, pénétrait dans le fossé ouest. Ces trois régiments, ensemble à la peine, partagent maintenant l’honneur de voir inscrit sur leurs drapeaux le nom glorieux : VERDUN-DOUAUMONT. »

      « Le 24 octobre 1916, le Régiment d’Infanterie Coloniale du Maroc renforcé du 43e Bataillon Sénégalais et de deux compagnies de Somalis a enlevé, d’un admirable élan, les premières tranchées allemandes, a progressé ensuite sous l’énergique commandement du lieutenant colonel Régnier, brisant les résistances successives de l’ennemi sur une profondeur de deux kilomètres – a inscrit une page glorieuse à son histoire en s’emparant dans un assaut irrésistible du Fort de Douaumont et en conservant sa conquête malgré les contre-attaques répétées de l’ennemi. »

      « Le 24 octobre 1916, la 38e division d’infanterie a eu la gloire et le mérite de reprendre à l’ennemi le Fort de Douaumont. Le RICM, le 4e régiment mixte de zouaves et tirailleurs, le 4e régiment de zouaves, le 8e régiment de tirailleurs tunisiens et le 32e régiment d’artillerie de campagne formant la 38e DI. Les 133e et 74e DI ont glorieusement participé aux combats, notamment les 11e et 321e régiment d’infanterie. »

      Eh oui on a eu bien besoins des noirs et des arabes, n’en déplaise aux bas du front !

      • Simon dit :

        @Mercator
        Merci pour vos dates, mais en quoi sont elles des victoires ?Ou en est la notion de patriotisme et de victoire dans la boue des tranchés ou chaque mètre pris sur l’ennemi était repris le lendemain. Combien de fois le fort de Douaumon a t’il été pris et repris ? Ce fut une grande boucherie rien de plus ! Par contre, parlez moi des illustres conquêtes de Napoléoniennes ou des actions décisives des FFI, ou encore des soldats qui ont répondu à l’appel de De Gaulle en 40, et là la notion d’héroïsme et de patriotisme saute aux yeux. Parce que c’est bien la France Libre qui a chassé l’ennemi Nazi, l’armée nationale étant aux ordres de Vichy et de la collaboration. Après la guerre, les anciens ont choisi d’oublier les mauvais souvenirs de l’armée française mais il ne faut pas pour autant réécrire l’histoire ! Et vous ne répondez pas à mon questionnement, dans quel conflit la grande muette s’est elle donc couverte de gloire ? A soutenir des dictateurs africains ? La France est un pays de schizophrènes qui réécrit constamment son histoire parce qu’elle est très douloureuse et encore inassumée aujourd’hui !

        • Biskotto dit :

          C’est vrai ! Pour la Gloire, nous attendons après toi…

          • Somer dit :

            400 chars Leclerc construits ! Encore +/- 200 en dotation aujourd’hui ! Combien ont vu le feu ? Sur 180 Rafales, seulement une vingtaine on participé aux bombardements de l’IRAK et de la SYRIE. De combien d’avions abattus peuvent peuvent se vanter les pilots du Charles De Gaule ? En fait, notre pays est profondément pacifique mais aime se la jouer gros bras ! Allez vois les statistiques des américains et on e reparle ! 🙂

        • Czar dit :

          mon dieu quel ramassis de conneries bavardes

          pour info, l’Armée d’Afrique qui a libéré ton petit cul de fragile à cheveux bleus était absolument ‘vichyste’ (‘maréchaliste’ en fait’)

          enfin bon on va faire un paquet cadeau avec un récit de la guerre de Crimée, de la campagne de Gelbique, de l’expédition es 100000 Fils e saint Louis ou de la campagne d’Italie, et on va t’envoyer tout ça à l’Oeuvre nationale des déficients mentaux qui ont des choses à dire sur les blogs »

          tu en étais 3ème vice-président me suis-je laissé dire.

        • tschok dit :

          @Simon,

          Il ne s’agit pas de s’illustrer dans la guerre, il s’agit d’apprendre à se défendre.

          La fonction des manoeuvres militaires est aujourd’hui très utilitariste et beaucoup moins tournée vers la gloriole.

          • Piet dit :

            @tschok
            « apprendre à se défendre » tiens, tiens, un concept qui est à bien opposé de cette la glorieuse France Napoléonienne qui gonfla l’histoire de l’orgueil français ! Vous savez ce petit nabot corse qui a mis toute l’Europe et l’Afrique du nord à genoux ! Il faut la voir la France contemporaine qui ne ressemble plus à rien, avec son petit porte avion, sa triple cinquantaine de chasseurs périmés hors de prix, sa pléthore de blindés dépassés et ses sous marins rafistolés parce que certains brûlent ! Ils ne savent plus que aller taper sur les bédouins du désert et les simplets d’Afrique noire avec des mirages et des Tigres à 50 millions d’euros l’unité ! Non mais pitié quoi ! Bonaparte AU SECOURS, ils sont devenus fou ici !

      • vno dit :

        Mercator … c’est un détail, mais il y a dans ma famille un adjudant-chef du 3ème Zouave mort en Belgique bien avant Verdun. Officiellement pendant les combats. Mais un survivant a témoigné à sa mère qu’il avait été poignardé dans le dos par son ordonnance terrifié par les combats et qui a été immédiatement abattu par le personnel européen. Ce parent était Lorrain et connaissait très bien Lyautey puisqu’il résidaient dans le même village lorrain et avait fait carrière sur son conseil. Le neveu de cet homme a été égorgé alors qu’il rentrait seul de son lycée par un algérien à la fin des années cinquante ! Bizarrement pour des bas du front selon vos critères, ils n’avaient jamais tabassé un noir ou un Arabe !

    • lgbtqi+ dit :

      Vous êtes en France, non ? Ce pays existe encore, pour l’instant du moins, non ? Vous pensez que c’est le fruit d’un heureux hasard, l’ennemi nous ayant oublié ?

    • LucienB dit :

      Un manque de respect pour la mémoire des braves soldats morts pour la France.
      Et oui nous avons gagné la Première Guerre mondiale !

  9. Patadouf dit :

    Et nos zadistes, teufeurs, raveurs et autres punks à chiens pour jouer les plastrons… ça marche ??

    • lgbtqi+ dit :

      Non, ça marche pas. Trop facile à vaincre.

      La seule combativité qu’ils ont consiste à miner de l’intérieur, par la déglingue, par la drogue, par le relancement de l’épidémie de covid.

  10. Lagaffe dit :

    Les entrainements c’est bien mais ça ne règle pas le problème de l’absence de réserve, d’un équipement insuffisant déjà en temps de paix et d’un sous-armement dans de nombreux domaines (défense sol-air, artillerie, cyberdéfense, guerre électronique…).
    D’autres pays ont fait le choix de se constituer une vraie Garde nationale, d’unités de réservistes équipées et régulièrement formés, de stocks d’armes et de munitions conséquents voire de former des citoyens volontaires par des stages en secours médical ou paramilitaires (instruction au tir).
    Le ministère de l’éducation doit par ailleurs aussi jouer son rôle dans l’instruction à la défense du territoire, les mesures de sécurité et de protection en cas d’attaque, la formation à la résilience et agir en faveur du patriotisme par l’instruction civique.

    • blavan dit :

      Nous avons une Armée échantillonnaire, à part pour la gendarmerie le service de santé et Vigie pirate la réserve est un « boulet » coûteux .

      • lgbtqi+ dit :

        Concernant le service de santé … désarmé … il en est également au stade échantillonnaire, et depuis bien longtemps. D’ailleurs vous trouverez sur ce site différents articles à ce sujet.

        Il a déjà du mal à faire face à des petites menaces, je n’ose imaginer ce que ça donnerait en l’état dans un conflit de haute intensité.

      • aleksandar dit :

        « la réserve est un « boulet » coûteux ‘
        Exactement le genre de bêtise qu’on entend régulièrement dans les popotes jusqu’ au moment ou l’on s’aperçoit qu’il y des trous dans la raquette.
        Par exemple qu’il faut monter un CO de brigade ou même de régiment et qu’on s’aperçoit vite qu’on a pas le personnel requis pour un CO1 et un CO2 en shift 12/12
        Idem pour Barhkane, sans les réservistes vous pouvez plier et rentrer a la maison puisqu’ils arment 10% des postes en EM, aux SSA et dans la log.
        Idem pour Sentinelle etc etc
        Ce n’est pas pour rien que toutes les grandes armées du monde ont un gros effectif de réservistes a commencer par les USA qui les ont engagé en Agha et en Irak.

      • Lagaffe dit :

        Vigipirate est le boulot de la réserve/gendarmerie, pas des unités d’actives. La réserve pourrait être plus employé en soutien des opérations exceptionnelles en métropole, ce qui économiserait des unités professionnelles plus utiles ailleurs, notamment à l’étranger pour des exercices ou OPEX.

    • Marcassin dit :

      Bon courage … les mentalités sont à des années lumières des notions de sécurité collective, sans parler même de défense.
      Et une réserve correctement formée, entraînée et équipée coûte cher.
      Perso, un retour à un Service National pas uniquement militaire et vraiment universel (=sans piston) ne doit pas être totalement écarté…

  11. Raymond75 dit :

    « On ne peut pas faire d’impasse sur la protection de nos intérêts stratégiques et sur le rang de la France dans le monde » : faisons tout fabriquer en Chine, laissons l’immigration se substituer à ce qui reste d’emplois français, confions nos données aux USA, développons l’optimisation fiscale, ayons une seule doctrine : le profit à très court terme. Et faisons de grande manœuvres.

    La souveraineté c’est un tout, ce n’est pas que militaire.

  12. Jollyexcalibur dit :

    Si l’Otan donc la France aussi, continue à provoquer et repousser de plus en plus aux limites des frontières Russes, leur guerre ils l’auront.
    Imaginez une alliance Chine, Russie, plus quelques pays satelite, contre les reste du monde, pas sure que l’occident s’en sorte … Quand on voit la faiblesse de l’Europe, on peut vraiment douter.

  13. 2027 dit :

    L’Europe, berceau de la civilisation judéo-chrétienne sera à abattre. D’abord de l’intérieur puis par un djihad de nations coalisés.
    Je ne résiste à la synthèse entre l’histoire de ces dernières décennies, l’évolution géopolitique du monde surtout en méditerranée avec les 3 prophéties catholiques (bien qu’agnostique) qui annoncent la mère des guerres, pire que la somme de toutes les autres. Pour la fin de cette décennie !
    Malachie Prophétie des papes -Fatima-Akita
    J’y vois dès 2022, Erdogan entretenir suite au résultat des présidentielles françaises la révolte des cités via ses réseaux extrémistes des Frères musulmans pour ensuite se présenter comme sauveur. Comme pour les Suddètes ?
    Gueule de bois pour les électeurs RN car Poutine ne fera rien avant de comprendre qu’il aura été un pompier pyromane et contempler l’arrivée de l’hiver nucléaire auquel il contribue…

    • lxm dit :

      Plusieurs civilisations, religions, ou pays du monde ont des prophéties, des fois très très anciennes, qui semblent toutes converger vers notre époque, notre génération, et des fois même, la france. Et ce qui est souvent exprimé est la fin d’un cycle, la fin d’un monde, qui forcément doit passer par un jugement, les survivants devenant la 1ere génération du nouveau monde. On ne parle pas d’un simple cycle sur quelques siècles, mais de l’aboutissement d’un cycle énorme depuis l’aube de la civilisation, son zénith puis sa chute, je pense que c’est comparé à la croissance d’un organisme qui à un moment donné devient adulte puis cesse de croitre pour ralentir lentement, et ce qu’il faut c’est passer ce cap du sommet et éviter la chute.
      En général les prophéties les plus précises parlent d’un monde qui sur sa fin exalte à la fois l’agressivité individuelle et à la fois le laisser-aller, aboutissant à une destruction de la nature, la perte du sens moral, le refus de la modération et d’écouter ses anciens, l’arrivée de pandémies, de conquérants, et une fécondité en chute libre; c’est ce qu’on appelle le culte du veau d’or, ou culte de l’enfant/adolescent roi, qui est bourré d’énergie et refuse d’attendre, refuse la responsabilité et la vision sur le long terme, il veut bouger et conquérir vite, il veut que tout soit immédiat. Certains disent que c’est la définition même de la démocratie, un système où chacun cherche à vivre sur le dos des autres.
      Nous pouvons déjà nous apercevoir que démographiquement dans les pays européens, il y a une forte chute, cachée des fois par une immigration importante; mais aussi le niveau d’endettement catastrophique, nos armées sont devenues petites et la proportion de population apte à porter les armes est devenue ridicule; nous avons déjà passé le sommet depuis un bon moment et nous enfonçons dans un culte de la mort, celui de l’autodestruction, on cherche à démonter notre histoire, nos infrastructures, notre peuple, notre unité. C’est comme une inertie qui nous y pousse, le positif ets devenu négatif, et il est dur d’y résister, pourtant il le faut, il faut se maintenir et nous réorganiser pour tenir au long terme. La guerre, c’est le dernier debout, pas celui qui tue le plus; et dans cette nuit, cette désorganisation croissante, notre pays doit tenir pendant que la planète entière va se mettre à de plus en plus délirer et se déliter, les dangers ne vont que croitre, toujours plus d’envahisseurs et toujours plus de défaitistes ou de traitres. C’est l’idée même de France qu’il faudra maintenir.
      Perso, je serai partisan de réformer la constitution et les lois pour être simple et limpide, maintenir un haut niveau de préparation tout au long de la vie, fermer et fortifier les frontières, de n’accueillir que ceux qui sont impeccables, virer ceux qui fichent le boxon, et tirer sur tout ce qui cherche à entrer sans laisser-passer; et tenir comme cela 2 à 3 générations le temps de reconstruire la cohésion du pays et de rebâtir un pays d’abord bon à vivre pour son propre peuple.
      Je viens de lire aujourd’hui que la france est placé en 46ème pays du monde pour les performances académiques de sa jeunesse, Singapour 1er.

      • tschok dit :

        Encore un qui veut fermer les frontières et tirer sur des gens…

        C’est pénible.

        Non, rectification, c’est pathologique.

      • Félix GARCIA dit :

        Où est-ce qu’on signe ?
        J’ai même des idées pour les « petites lignes ».
        ^^

      • LucienB dit :

        La grandeur de la France s’est construite sur des valeurs chrétiennes. En abandonnant Dieu, nous avons perdu la morale chrétienne et notre sens du droit, et les Français ont adopté les pratiques les plus répugnantes possibles. Chaque jour la France fait un pas vers l’abîme. Dans l’histoire de France il y a toujours eu beaucoup de sang versé et il n’en sera pas autrement dans quelques années quand la guerre civile viendra.

    • lgbtqi+ dit :

      C’est pour décridibiliser ces prophéties que vous amenez ainsi les choses ?

  14. Thierry dit :

    La seule chose qui a été de haute intensité sous Macron c’est la réduction des coûts et c’est avec des moyens diminués que l’exercice militaire s’efforcera de dépasser le niveau chasse à courre ou battue de sanglier… ce qui relève déjà de l’exploit. et les fantassins auront 5 cartouches à blanc chacun à dépenser sans compter, soit 3 secondes de tir… c’est de la très haute densité, du vide intersidéral impressionnant !
    auront-il le droit de faire pan avec la bouche ?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « La seule chose qui a été de haute intensité sous Macron » J’en vois qu’une! Votre insondable connerie! Pour de la haute intensité rien d’autre n’arrive à niveau!
      « du vide intersidéral impressionnant » Au niveau cérébral c’est absolument sûr! Dans le « vide » spatial il y a quand même quelques atomes qui se déplacent par contre chez vous…………………………………….

  15. Sentimentalement votre dit :

    Haute intensité ?

    La France n’a pas fait de haute intensité depuis 1940 et faut voir comment ça c’est terminé
    Le matériel n’est pas adapté pour cela :
    Le Leclerc est incapable de prendre un coup ennemi et incapable de leur faire mal avec son obus de 1995 amélioré 2011 (oui, la F1-B est vielle, trop vielle, elle n’a pas de pointe sacrificielle pour pénétrer le blindage russe ). Ne parlons pas des missiles à attaque par le haut.
    Le Jaguar ? Il s’enlisera comme un VAB et devra attendre sagement l’armistice
    Le 10RC ? Incapable de haute intensité, blindage trop faible, canon à basse pression non stabilisé, le Centauro a plus de chance lui au moins
    Les VBCI ? Comme le VAB, un gros veau à roues fait pour parader sur les Champs Elysées et se faire détruire les 12 bonhommes inclus dès la moindre petite flaque de boue, mais au moins l’honneur est sauf, ils se seront « battus » pour la France
    Le système Félin ? pareil qu’au dessus, lourd et inutile

    Technologiquement, l’armée française a toujours été en retard. Pas de fusil d’assault avant les années 70, incapable de stabiliser un char avant les années 90 et un véhicule plus léger avant 95 (SAVAN 15 n’en était pas capable jusque là et la tourelle TML en était bine incapable). Remontons le temps. La cavaleries française était encore équipée de canons de la 1ère guerre en 40, et avait des tourelles à un seul homme et des drapeaux de communications (le bon côté c’est de pouvoir en sortir le drapeau blanc rapidement) .Une fois comparé à d’autres nations comme l’allemagne (tourelle 3 hommes en 1940, Chars de 3ème génération en 79, stabilisatio dès 71) ou même l’italie (stabilisation des centauros faites bien avant le SAVAN 15), on se rend compte que la France est bien incapable de produire des technologies par elle-même pour son armée de terre (l’ obus G sort de l’ISL, par un scientifique allemand, le canon 20F2 étant fait en retard pour ratrapper le grand manque de puissance de 20F1 face au Rh202 allemand), il ne faut donc pas en attendre grand chose de ses véhicle ni de leurs améliorations.

    Rien ne sauvra l’armée francaise, elle s’est montrée inutile en 1940 face à des adversaires « pairs » et même en 14, car elle n’aurait pu résister seule. Nous devrions pêut-être envisager de considérer la France comme un pays de 3ème rang. Elle n’est même plus capable d’être aussi bien armée que ses anciennes colonies. Une bien belle chute, vous me l’accorderez.

    • Mat49 dit :

      Merci j’ai bien rigolé! Les quelques manquent et 1940 ne doivent pas faire oublier le reste!

      Pour vous un traitement à la nuque adapté aux traitres ou aux espions est requis.

      • Piliph dit :

        C’est donc le « traitement » que vous auriez appliqué au colonel De Gaulle dans les années 30, quand il critiquait publiquement la stratégie française et ses moyens? C’est ça, votre définition du patriotisme? Vous risquez d’avoir fort à faire dans ce cas… et d’être bien seul pour le faire. Etre patriote, c’est vouloir le meilleur avenir pour son pays et ses concitoyens. En aucun cas cela n’inclue l’interdiction de la critique de ses institutions ou politiques, passées, présentes, et à venir.

        • Mat49 dit :

          @ Philip non absolument pas pour de Gaulle. Là c’est de la pisse de Troll pure.

          On peut être patriote et très critique sur la France de 1930 à 1940 mais de là à raconter n’importe quoi, du type en 14 on se serait fait plier seul, il y a une grosse différence.

          Il y a une encore plus grosse différenc eentre appelé au redressement et appeler au déclin.

    • Grosminet dit :

      @ José planqué sous un autre pseudo:

      Il est évident que les Abrams ou autres merkava sont indestructibles…..pourtant,à l’instar des LEO2 (A4,certes! ) turcs ou autres T90 en tchétchénie,un GROS paquet est resté sur le carreau,quand UN SEUL Leclerc fut NEUTRALISE (pas détruit! neutralisé! )

      Quand aux munitions,vous oubliez (volontairement? noooooooooooooooon? ) que depuis 2013,on en est à l’OFLE F2……et que Nexter a présenté CE début d’année une nouvelle munition destinée à TOUS les chars occidentaux en 120mm

      Vouloir,en 2021! Faire du 10RC (fût il Revalorisé! ) un engin de combat destiné à contrer des hordes rouges éventuelles,démontre l’étendue de vos connaissances proches de zéro……En plus de vos révisions de l’histoire à votre sauce…..

      La France incapable de produire par elle-même ses propres technologies pour son AdT?
      Hem…..Leclerc,SEUL char OCCIDENTAL actuel ayant un chargeur automatique….en plus de sa REELE capacité à toucher une cible EN ROULANT….

      Le CEASAR,canon auto-porté…….que même les ricains nous envient…..

      Accessoirement,en parlant des technologies des autres armes,je peux vous rappeler les missiles nucléaires que l’Allemagne veut nous piquer,ou du rafale BIEN meilleur que votre foufoune pourtant conçu/produit à 4 nations…..

    • Math dit :

      Un peu de mesure, merci. En 1914, l’Allemagne comptait 70 millions d’habitants. La France en comptait 35. Le corps expéditionnaire britannique était… echantillonaire. 1/12 des troupes mises en place par la France. Et pourtant, malgré nos stocks d’obus limités, notre artillerie plus légère, nos faiblesses dans les gas de combat, nous avons tenu le choc, jusqu’à produire plus d’avions et de chars que les allemands et de bien meilleur qualité que le matériel anglais, avions et chars confondus. Au final, il semble que nous ayons gagné. Quant au matériel italien, je veux bien, mais le centauro, il a déjà été engagé? Les chars allemands l’ont été avec des niveaux de pertes élevés pour les dotations turques, contrairement aux Leclerc des EAU. Regardons ce que nous avons à faire plutôt que pleurnicher. Ceci n’est pas français.

      • Harambe dit :

        Un empire n’ayant presque pas de colonies et ayant pour alliés des boulets sans colonies non plus a mis à genoux 3 empires colossaux qui ne s’en sont plus jamais remis, sans l’intervention des américains, même avec les colonies, ça aurait fini en match nul entre puissances européennes tellement ils étaient épuisés.
        250M d’habitants hors colonies coté français + 100M usa vs 160M coté allemand, avec des ressources et pas de blocus maritime, forcément, produire plus et mieux que les allemands n’est pas une prouesse…
        https://preview.redd.it/dfqizb090b731.jpg?width=960&crop=smart&auto=webp&s=2215efd2c377a5b83eaa33adcfff9e24e2278c6e

    • Royal Marine dit :

      Encore un qui n’y connait rien… Mais atteint de diarrhée verbale! Un troll Turc ou Allemand?

    • Courmaceul dit :

      Témesta c’est bien aussi.

      • Clavier dit :

        Nous avons là ( Thierry) un champion du monde de le désinformation …..

  16. GBU12 dit :

    Avec le programme Griffon au complet avant l’heure, nous pourrions être crédible, faudra prendre au sérieux, le schéma Véhicules versus drones. Nous ne serons pas seul sur le champs de bataille, mais j’imagine que 20 000 soldats bien mécanisés, n’auront pas le droit à l’erreur.

    • Piliph dit :

      Une rivière ou un marais tous les 5 à 10 km en Europe orientale : les engins blindés à roues de l’armée française n’iront pas bien loin, et finiront pour la plupart enlisés jusqu’à l’été suivant. Les Leclerc se sentiront bien seuls, sans blindés légers pour les escorter/protéger, et sans transports de troupe. L’AF est conçue pour l’Afrique, questions équipements, pas pour la bataille contre les Russes, donc pas de place pour elle sur le front. peut-être à l’arrière, pour protéger les autoroutes, gares, aéroports, PC, etc. Ce n’est déjà pas si mal, et de toutes les façons, sur le font il y aurait des morts, et ça la population française ne l’accepterait pas : servir de chair à canon dans les règlements de comptes des Américains contre les Russes, qui défendent les mêmes valeurs que les Français, ça ne le fera pas. Mourir pour les valeurs woke américaines, seule une petite minorité d’une certaine bourgeoisie de certains quartiers de certaines grandes villes y adhèrera, mais ce ne sont pas eux qui s’engageront, lol.
      Je veux bien qu’on fasse de grandes manoeuvres OTAN simulant un conflit contre la Russie, mais il faudra pousser l’exercice jusqu’à son terme : la guerre civile en France.

  17. GBU12 dit :

    oups dans mon commentaire me suis trompé, je voulais parler du programme Scorpion

  18. ONERESQUE dit :

    Si une amorce de  » 3ème guerre mondiale  » ou conflit de  » haute intensité  » démarre, ce ne sera pas en Europe….la Russie est un tigre de papier au niveau offensif, mais toujours un bloc solide au niveau défensif avec ses multiples radars métriques, ses S-300, S-400 et bientôt 450…..NON, c’est autour de Taiwan, des Philippines ou du Vietnam que peut éclater l’étincelle du « haute intensité »….invasion Blitzkrieg avec déluge de DF-17 et DF-21 en frappe surprise de toutes les bases Taïwanaises, des centrales électriques, des nœuds autoroutiers et des centraux téléphoniques…l’US Navy arrivera trop tard et déloger l’armée populaire sera très très coton…s’ensuivra représailles de raids massifs de B2, Tomahawk et JASM à la pelle…..DONC, QUID de l’armée française là-dedans ?….à part envoyer des renforts en Nouvelle-Calédonie ou appuyer la Papouasie et l’Australie….Ce sont moins de grandes manœuvres dont la France a besoin que de beaucoup plus d’A400M, de C-17, de SHORAD transportables, non pas 6 SNA, mais 15, des bombardiers furtifs, des navires de débarquement et la création d’un corps des Marines……la vieille Europe risque beaucoup moins les secousses que certains se l’imaginent….

    • lxm dit :

      C’est aux diplomates d’empêcher que ce conflit de 3eme guerre mondiale ne se déclenche, ou reste un conflit de théâtre régional aux répercussions limitées. L’armée ne peut que se préparer au pire des scénarios, et des pires scénarios, y’en a une bonne quantité. Autrefois on disait que si on ne pouvait battre un ennemi il fallait alors s’en faire un ami.
      Qui peut battre les 5000 armes nucléaires russes ?

      • ONERESQUE dit :

        Les diplomates n’arrêtent (potentiellement ) QUE ce que les gouvernants leur ordonnent de laisser ouvert à la négociation. Et je doute que l’indépendance de Taïwan reste encore très longtemps une ouverture pour Xi-Jinping. La principale problématique politique deviendra alors bientôt pour les occidentaux l’évaluation du sens de la mesure et de la retenue du président à vie chinois. Attendra-t-il qu’un gouvernement fantoche élu par des taïwanais manipulés par les services secrets continentaux lui donne les clés de l’île comme jadis les bourgeois de Calais ou bazardera-t-il toute la panoplie des hypersoniques de 1ère frappe ? En tout cas, l’épée de Damoclès d’un boycott planétaire des produits chinois avec effondrement à la clé de leur économie d’exportation…….Quant aux Russes, les boycotts leur ont coûté très cher et ils n’ont pas les moyens budgétaires de leurs ambitions démesurées (T14 et Su57 en retards par exemple)……DONC, le conflit de haute intensité 2025-2050 n’est définitivement PAS pour l’Armée de terre française au XXIème siècle, pour la Marine par contre OUI….15 SNA Barracuda à missiles de croisière supersoniques furtifs feront 10.000 fois plus de dégâts que tous les CAESAR et Leclerc du monde dans le Pacifique (qui ne méritera pas encore longtemps son nom…garantie ! )

        • Piliph dit :

          Sanctions et boycotts les ont poussés à s’allier avec la Chine, et ils s’en porteront de mieux en mieux, tant ces deux territoires sont complémentaires. C’était la faute stratégique à ne pas commettre, et nos « alliés » US l’ont commises.
          Les Russes n’en ont plus rien à foutre, de ce que l’Europe décidera ou ne décidera pas, des manoeuvres et tutti quanti. L’avenir est à l’Est, et nous, on est à l’ouest…(dans tous les sens du terme).
          Le coup d’Etat de Kiev nous coute très cher…. et on n’a pas fini de payer pour tenir la tête de ce pays en faillite totale hors de l’eau. Payer, ça c’est le rôle que nous assignent les USA, comme au Proche-Orient.

    • Harambe dit :

      Mais pourquoi la PLA lancerait un tel déluge de feu contre Taiwan ? Histoire de récupérer une ruine et la haine de 24M de taïwanais? Faut arrêter de rêver là, ça va finir comme à la hongkongaise cette île surtout au vue des échanges commerciaux entre eux, dans quelques années, ils n’auront pas le choix.
      Quand aux américains, à moins que les chinois soient fous et envahissent l’Australie et la NZ, je vois mal les américains lancer une 3ème guerre mondiale pour un conflit entre chinois?

      • ONERESQUE dit :

        Vous n’avez pas lu mon post en détails, j’évoque 1> l’option de l’ « annexion » sans guerre par infiltration politique ( l’art de la guerre de Sun Tzu, vaincre sans combattre ) et 2 > il ne S’AGIT PAS de tout raser, mais de NEUTRALISER les moyens de défense et de communication. Prenez des renseignements sur les méthodes de guerre moderne ( IRAK, SYRIE, Arménie…)

  19. Raymond75 dit :

    Est ce que le méga système de systèmes d’interconnexion de système de systèmes piloté par l’Intelligence Artificielle a intégré la ‘haute intensité’? Parce que l’intelligence biologique française n’a pas une très grande maitrise du sujet …

  20. Lassithi dit :

    Les grandes petites manœuvres, nouvelle invention !
    En fait, des exercices au niveau divisionnaire.
    Bref, vivement le retour du format corps d’armée. Il va falloir tout rebâtir en terme de format, homme et matériel.
    Dans dix ans, on pourra peut être parler de préparation à la haute intensité.
    Mais un premier lieu, il faudra revenir à 3% du PIB destiné aux armées et retrouver un format SN du XXI siècle pour créer une réserve opérationnelle.
    Bref, après 30 ans de chaos organisé, 10 ans pour rattraper ne seront pas de trop pour recréer un peu d’ordre et dans 20 ans on retrouvera un système de défense digne de ce nom.

    • tschok dit :

      @Lassithi,

      Il y a deux niveaux:

      – Se préparer à un engagement de haute intensité: on se donne deux ans pour préparer un modèle de manoeuvre qui soit pertinent, ça me parait jouable.
      – Se réparer à un conflit de haute intensité: là, c’est une superproduction hollywoodienne qu’il nous faut. On est sur du plus long terme.

      Le conflit de haute intensité, il me semble, implique de préparer la société à la guerre, donc il faut transformer la société pour la militariser: SN pour constituer une réserve, budget à 3%, etc.

      Dans l’engagement de haute intensité, vous préparez surtout l’armée, sans lier cette préparation de l’outil militaire à un projet de transformation sociale qui vise à la militarisation de la société.

      Je pense que le général Lecointre parle de l’option engagement, pas conflit, même s’il évoque la nécessité de sensibiliser l’opinion publique à la violence du monde. Mais il s’agit ici plutôt d’une préparation psychologique ou culturelle, disons. Ce qui serait déjà pas mal, d’ailleurs.

      • Lassithi dit :

        Vous avez raison. Mais dans la HI il faut être capable de régénérer les forces qui sont au feu. Sinon on est à Disney, surtout compte tenu de la masse actuelle de nos armées.
        On m’a appris à fixer des objectifs avec effectivement après des tiroirs.
        Mais pas l’inverse.
        A vous lire.

  21. Travic dit :

    Oui, quel dommage qu’il n’y ait pas eu une troisième guerre mondiale pour faire nos preuves. J’aime beaucoup votre remarque sur les résistants de 1940… Quelques militaires et c’est à peu près tout. Ils étaient bien plus nombreux en 1945/1946. En revanche, des soldats courageux morts pour la France, vous pouvez les compter par centaines de milliers en 14-18 (oui, nous avons gagné cette guerre, avec un peu d’aide des Etats-Unis à la toute fin) et en 39-45 avec les faits d’armes des FFL.

    • Math dit :

      La résistance, c’est une vaste blague, à part l’état d’esprit. Les vrais forces combattantes en 1944 étaient issues de l’armée d’Afrique, invaincue par les allemands, du fait de l’armistice, puis les résistants incorporés à la hâte dans le blanchissement des unités de l’armée d’Afrique qui traversaient la France.
      Cf les mémoires de Montsabert, Juin etc…

      • Courmaceul dit :

        « La résistance, c’est une vaste blague, à part l’état d’esprit.  » En 44, pour arriver en Normandie, les divisions allemandes ont eu beaucoup de retard » La Bataille du Rail doit vous dire quelque chose.

        • Mon général dit :

          Pour moi les résistants sont des terroristes qui ont trahis les engagements de l’armistice généreusement accordé. Ils ont aggravé les choses en déclenchant la répression et doivent etre condamnés sans équivoque.

          • Courmaceul dit :

            EN ce mois de juin, il y a 77 ans, vous serez toute mignonne, rasée comme une punk ! Ou alors complètement défoncée dans une rave partie à Sigmaringen !

          • Mon général dit :

            Avec ta réponse on voit bien la nature criminelle de ces individus. Plus de 10000 éxécutions sommaires apres la libération,,, pour rien puisque c’etait fini

  22. Gégétto dit :

    Exercice interalliés….Combien de pays européens, mis à part les Belges participeront?
    Certes c est principalement un test pour notre armée, mais tant qu’à inviter les ricains, british, et belges pourquoi pas tous nos alliés?
    Bon ça ferait du monde à table, mais 2 ans de préparation ça laisse le temps d empiler les bouteilles de champagne!

  23. Olivier dit :

    Bonjour, c est très bien les grandes manoeuvres pour s entraîner mais il ne faut pas oublier d équiper nos militaires avec du matériels de qualités et performants pour éventuellement ralentir ceux qui souhaiterait venir chez nous!!!

  24. Jul dit :

    « Nous prévoyons […] d’organiser en 2023 un exercice, dénommé Orion, qui sera multi-milieux, interarmées, interallié, de niveau divisionnaire et qui impliquera 17’000 à 20’000 hommes et 500 véhicules de l’armée de Terre, deux porte-hélicoptères amphibies, le porte-avions Charles-de-Gaulle pour la Marine et 40 avions de l’armée de l’Air et de l’Espace », a résumé le général Lecointre.

    C’est vraiment pas grand choses… ça fait limite pitié ! quand on sait que les Russes c’est 300 000 hommes pour vostok 2018, sa fait clairement tâche, même si je constate la volonté… ils nous faut absolument retrouver une grande armée avec au moins 7 divisions parce que la c’est catastrophe, qu’est ce qu’on va foutre avec 20 000 hommes et 500 blindés ??? sa n’à absolument aucun intérêt ni de loin ni de prêt… ha lalala, j’ai honte !

    • PK dit :

      Attention, les Russkofs ne comptent pas comme nous. S’ils utilisent un clampin dans un régiment, ils comptent tout le régiment donc vous pouvez dégrossir un peu.

      Moi, ce qui me chagrine c’est 2023. Pourquoi 2032 ? Pour rassembler une grosse division, il faut 2 ans de préparation ? Ça en dit long sur l’état général…

      • Dodo dit :

        Pourquoi 2023 ?
        Non les troupes ne vont pas se « préparer » pendant 2 ans, c’est juste que les diverses planifications se font longtemps à l’avance et on ne fait pas que ça.
        On sait déjà que l’an prochain on va participer à tel ou tel exercice national ou internationale, préparation opérationnelle et ainsi de suite.
        Donc pour ne rien chambouler, on met cela en 2023 et en fonction du créneau de cet exercice (qui na va pas durer 48h) on pourra anticiper le reste.
        Mais n’imaginez pas que pendant 1 an et demi on va se « préparer à cela », non la préparation se fera quelques semaines avant.
        Comme les russes ils savent déjà aujourd’hui quand ils feront leurs grands exercices de 2022 ou de 2023 et ils passent des semaines à déplacer l’équipement.
        Quand ils lancent les exercices « surprises », généralement il s’agit d’une sorte de « revue » de toute une région militaire et les manoeuvres sont symboliques dans les unités. Ils annonceront 60 000 hommes « mobilisés » mais dans les faits c’est le personnel concerné dans la région militaire, ce n’est pas 60 000 hommes qui se déplacent avec armes et bagages dans des manoeuvres et les rares unités qui « jouent » la guerre, sont largement médiatisés et quand on voit les images, on peut chercher les « masses » ne sont pas là, ce n’est pas un hasard….

        • PK dit :

          Non, ça ne va pas du tout. Nos décideurs « découvrent » d’un seul coup la haute intensité et veulent s’y préparer. Alors, soit le problème est patent et on s’y met de suite en regardant immédiatement l’état de préparation – vous organisez dans un mois un exercice du type évoqué et vous faîtes le retex.

          En fonction du retex, vous en tirez des conclusions, c’est-à-dire des trucs que vous pouvez arrangez par de l’huile de coude et par l’investissement. Pour le second, c’est politique, donc vous êtes au bon vouloir de ces seigneurs. Pour le reste, vous entraînez les troupes pour corriger les défauts constatés et vous refaites quelques mois après le même exercice, voire un plus gros. Nouveau retex et nouvelle étape.

          Et ainsi de suite. C’est comme cela dans la vie qu’on progresse. Là on va faire un truc dans deux ans, qui va se débriefer dans 3 et on prendra des décisions dans 4. Dans 5 ans, il faudra tout reprendre à zéro car on va changer de nouveau de président et paf, rien n’aura changé, sauf peut-être une vague conscience de notre impréparation.

          Bref, soit on veut changer les choses et on s’y met et on progresse, soit on programme un truc dans longtemps.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « quand on sait que les Russes c’est 300 000 hommes pour vostok 2018, sa fait clairement tâche, » Se qui fait tâche c’est surtout de comparer un pays de 145 millions d’habitants avec un autre de 67 millions! De plus en cas de conflit avec les Russes je doute que nous soyons seul!
      « ha lalala, j’ai honte ! » Vu les inepties dont vous nous abreuvez à chacun de vos commentaires cela se comprend! Un peu de lucidité en somme!

      • Harambe dit :

        Ben c’est facile alors, 145M divisé par 67M ça fait hmmm 2.1 donc 300000/2.1 ça fait hmmm 142000, est ce que l’armée est capable de déployer proportionnellement autant pour un exercice?
        Quant au fait de ne pas être seuls, les russes n’ont plus ne le sont pas et les chinois ne regarderaient pas les russes se faire défoncer par les américains et européens.

        • Bérézina dit :

          Après Napoléon et Hitler, v’la « Harambe » maintenant, qui va défoncer les Russes…

        • Pascal (l'autre) dit :

          « les chinois ne regarderaient pas les russes se faire défoncer par les américains et européens. » Les Chinois……………….. ils compteraient les coups! Tant que leurs intérêts ne sont pas menacés ils ne bougeront pas le petit droit! Ils n’ont pas envie de ramasser des « mauvais » coups!
          « Ben c’est facile alors, 145M divisé par 67M ça fait hmmm 2.1 donc 300000/2.1 ça fait hmmm 142000, est ce que l’armée est capable de déployer proportionnellement autant pour un exercice? Purement mathématique! Constituer une armée, lui apprendre à se battre, la rendre opérationnelle ne se résume pas à des divisions ou multiplications! C’est beau 300000 combattants mais il faut les équiper, et la logistique doit suivre! Vos 300000 soldats s’ils ne possèdent qu’une cinquantaine de munitions pour leur Kalash ils ne vont pas aller bien loin!

        • Courmaceul dit :

          « les chinois ne regarderaient pas les russes se faire défoncer par les américains et européens. » Vous imaginez 1 million de soldats chinois déboulant par la Sibérie ? Perso, je tique.

    • lxm dit :

      Il faut aussi signifier qu’on a pas la surface disponible pour entrainer autant de troupes que les russes, il nous faudrait compenser par un entrainement tournant et quasi constant.
      Mais la Russie c’est à peine plus de 2 fois la population française, donc on devrait pouvoir mobiliser 120000-150000, sauf que notre armée est trop petite.
      A force de croire qu’on est protégé par la force de dissuasion nucléaire pour le conflit de haute intensité en sacrifiant le reste, on tente le diable qui nous dit « chiche ! », et nous amène progressivement à penser sérieusement à cette option sur le terrain. Alors, utilisera -t-on nos armes nucléaires sur le sol européens, sur le sol polonais, allemand, le nôtre ?

      • Seb dit :

        D’où l’intérêt des têtes nucléaires de faible puissance.
        Développée aux États-Unis, 1 kilotonne. Un peu ce que faisait hades et pluton, mais d’une puissance beaucoup trop forte pour être utilisée sur un champ de bataille.

    • Mon général dit :

      Oui mais les Russes doivent faire face à une réelle menace… Pas nous.

  25. pierre jan dit :

    Pendant ce temps les riverains du quartier de Stalingrad doivent se demerd… pour essayer de faire la police contre les camés au pied de leur imeuble en plein Paris ! Alors laissez moi rire.
    Bon, les fayots du blog vont dire qu’ils ne voient pas le rapport. C’est là le drame.

  26. Sahasrahla dit :

    Voilà qui montre que l’armée française retrouve une certaine ambition après les années d’abandon lors des mandats de MM. Chirac, Sarkozy et Hollande. Mais il reste encore de nombreux efforts à faire pour que l’armée retrouve une valeur digne du rang de la France et digne de son histoire militaire.

    • Hervé Rey Lescure dit :

      Restons réalistes, en 2 siècles nous avons perdu énormément de pouvoir économique et géopolitique pour diverses raisons, dont 3 guerres contre l’Allemagne, qui y a perdu autant que nous. Actuellement le pouvoir géopolitique doit se mesurer au niveau européen et même là ce n’est pas gagné. Essayons de faire bonne figure à no tre (humble) niveau. Par contre on reste de top niveau sur le plan des idées, et notamment d’une analyse des risques globaux, par exemple sur ce qu’il y a à faire pour l’Afrique, voire pour la planète, en laissant Greta T faire le buzz, et en réfléchissant aux équilibres énergétiques (entre fission, fusion et énergies renouvelables).
      Le courage, nous l’avons, mais sans se la raconter, mon père qui avait été décoré à Cassino, en était fier mais ne s’en était pas fait une légende.

      • Mon général dit :

        C’est vrai … le monde a changé et la France du 21eme siecle n’a plus rien à voir avec celle de Louis XIV… Mais y en a qui s’y croient toujours, Bon c’est pas bien grave ils mourront dans leurs illusions… se croyant encore les maitres du monde en train de se battre contre des géants tel Don Quichotte…

        • Tigres de papier dit :

          Même pas… Ils mourront comme ils sont aujourd’hui, les pantoufles au pied. Puisqu’ils croient vraiment que Poutine rêve d’envahir l’Europe, pourquoi ne courent ils pas déjà s’engager dans une des nombreuses armées privées en Ukraine, qui se battent contre les russophones du Donbass? Solde en dollar, et en prime, le portrait dédicacé d’Adolf…

  27. Courmaceul dit :

    Nous en sommes là à cause de Poutine.

    • aramis dit :

      En toute matière nous en sommes là où nous sommes à cause de nous et jamais pas la faute des autres. Jamais.
      L ‘inimitié des « autres » se prévoit. On est lourdement coupable quand on ne le fait pas.
      Le désastre scolaire qui commande et surplombe toutes les autres catastrophes, la faute à qui? A d’autres que nous?
      Quand je dis « nous » j’entends ceux qui ont fait (ceux qui ont mis en place ce désastre : classe politique) et ceux qui ont laissé faire (les citoyens). Même si les responsabilités se déclinent et n’ ont évidemment pas la même intensité.

    • PK dit :

      Mais oui, mais oui, Béber. Allez, je te ressers une mousse et après tu vas te coucher.

      • Courmaceul dit :

        @ PQ Mais c’est pourtant la triste réalité. Ancien du KGB, il n’a jamais digéré la disparition de l’Empire soviétique. Vous avez beau agiter le popotin et vous balader en escarpins sur ce forum, si je sens la bière, soyez assuré que les effluves de la vodka vous suivront. On a eu les poules à boches, on a maintenant les poules à moujik. Demandez à Mariani, il en connait un rayon.

  28. pilum dit :

    Intéressant. Des grandes maneuvres pour la libye ou l’iran je pense.

  29. werf dit :

    La haute intensité c’est du délire de nos généraux incapables d’évaluer l’état de nos forces et surtout leur niveau d’armement dans tous les domaines. On va bien rire en 2023, et pas seulement nous, car cela ne sera pas un défilé sur les Champs Élysées. Mais ils ne joueront pas leurs étoiles car on ne les sanctionne pas. J’ai déjà honte pour nos valeureux soldats qui vont être obligés de jouer ce simulacre de guerre sans moyens.

  30. Raymond75 dit :

    A quand des grandes manœuvres nucléaires ? Parce que j’aimerai comprendre ce que nos hauts stratèges ont prévus après.

    • Courmaceul dit :

      comment fait-on pour survivre à une grande manoeuvre nucléaire ?

  31. patrico dit :

    Ah bon! C est le général qui le dit , nous avons « sous estimée.. »les manoeuvres (terrestre?) Alors que cela va être une clef de la protection sol des habitants mais Partout!
    Vous aviez déjà devinés je pense ce qui va ce produire dans les 10 ans Max !

  32. Ancien des opex dit :

    Le concept de « grandes manœuvres » laisse un peu sceptique parce qu’il a toujours eu pour résultat de cacher les manques, faiblesses, insuffisances de la préparation au combat réel.
    .
    Avant 1914 on faisait des grandes manœuvres. Mais ces manœuvres ne jouaient jamais réellement, car c’était irréalisable, l’appui de l’infanterie par l’artillerie.
    C’est pourquoi l’on ne voulu pas voir que la mise en place rapide d’un appui d’artillerie lors d’un combat de rencontre était impossible par manque de téléphones de campagne.
    .
    C’est ainsi qu’en septembre 14 l’infanterie se faisait massacrer en montant à l’assaut de positions ennemies intactes.
    .
    Dans les années trente l’on faisait encore des « grandes manœuvres ». Mais on les faisait avec le souci de prouver que l’armée n’avait pas besoin de moyens mobiles qui lui auraient permis de perpétrer un coup d’État.
    Il faut lire les documents d’époque : la crainte du coup d’État militaire n’est pas exprimée mais elle s’y lit partout entre les lignes.
    .
    Dans les années soixante-dix que j’ai connues, l’on faisait des « grandes manœuvres » totalement irréalistes qui démontraient que tout allait bien.
    Mais les opex n’ont pas tardé à prouver le contraire, au prix fort.
    .
    Aujourd’hui, il en sera de même : les « grandes manœuvres » démontreront que tout va bien.
    Cette conclusion obligatoirement optimiste sera assortie de nuances car il ne faut pas trop exagérer : on admettra qu’il manque peut-être un ou deux boutons de guêtres mais il n’y aura (comme avant 14, comme avant 40) aucune remise en questions à l’occasion de « grandes manœuvres » faites pour valider les conceptions d’états-majors congénitalement conformistes.

    • Électeur dit :

      @Ancien des opex
      États-majors congénitalement conformistes pour ne pas déplaire au pouvoir politique.
      .
      Ce n’est pas par servilité ni même par carriérisme que les officiers supérieurs ou généraux sont incapables d’affronter le pouvoir politique : c’est par esprit de discipline mal comprise.
      .
      Ils oublient qu’ils sont au service de la France et non pas au service service d’un parti politique provisoirement au pouvoir.

      • Ancien des opex dit :

        Lorsque les militaires se taisent, c’est aussi pour éviter de faire connaître nos faiblesses à nos ennemis potentiels et à nos alliés (ceux-ci pouvant devenir ceux-là parce que les retournements d’alliances, ça existe).
        Dans les années soixante-dix, cet excès de discrétion était flagrant, fondé sur le vieux principe de 1939 que « des oreilles ennemies vous écoutent »‘.
        Mais à cause de ce mutisme prudent des militaires qui cachaient nos faiblesses, la classe politique pouvait dormir tranquille et laisser perdurer ces faiblesses.
        .
        A l’époque actuelle, où les militaires parlent ouvertement du domaine dont ils sont les spécialistes, la classe politique est moins à l’aise : on l’a vu avec « Surcouf » comme avec « la tribune des généraux ». C’est un grand progrès.

  33. Piliph dit :

    Conflit de « haute intensité » en Europe avec engagement de l’armée française – en bon français: guerre contre la Russie – s’accompagnerait probablement d’un conflit civil – voire d’une guerre civile, si beaucoup de morts le premier jour, genre comme en Ukraine, brigade détruite en quelques minutes.
    En revanche, si recrutement de volontaires, genre Légion des volontaires contre la Russie, qui nous débarrasserait de tous les va t en guerre qui trainent dans les bistrots et les forums, ce serait appréciable et apprécié. Mais je crains que ce soient « que de la bouche », comme ont dit chez moi.

    • vno dit :

      Pourquoi guerre civile ou contre la Russie, ils veulent récupérer leurs migrantes fatiguées de prendre sur la tronche par leurs poivrots et qui ont fait pleins de petit français pas forcément sur le fil de la délinquance ?. depuis 1940, on a bien compris qu’il valait mieux tenir nos frontières et se ré-entrainer local, même dans l’otan. Bien sur si la Finlande achète des Rafale basés à deux heures des notre et appelle au secours, on déposera immédiatement une motion au conseil de sécurité en leur donnant un petit coup de main en changeant des stickers, le temps que le conseil se réunisse pour figer les lignes et que les allemands trouvent leurs pièces détachées pour protéger la Pologne ou déposent immédiatement le drapeau blanc sur pression d’une tête de turc.

  34. Matou dit :

    Certes, mais quid du volume, de la montée en puissance rapide, de la mise en oeuvre de nouvelles armes de type essaims de drones, etc. L’intention est bonne et cela ne fera pas de mal. Mais on est très loin du compte malgré tout. Car mettre en oeuvre une division et mettre en oeuvre une armée, ce n’est pas la même chose à priori. La situation est très inquiétante sur le plan du volume et des nouvelles armes, la vitesse de déploiement, etc. Je suis surpris de voir les politiques avoir une telle absence dans leur discours pour ce qui concerne la situation géopolitique et la défense. Seul le gouvernement actuel, n’en déplaise, fait des efforts et communique en la matière, même si cela reste insuffisant.

  35. Courmaceul dit :

    C’est open bar, tout le monde prédisait le retour des grandes manoeuvres terrestres en 1990 !