Espace : La coopération franco-américaine passera par des opérations communes et l’échange d’officiers

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

44 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Tirer un missile stratégique qui va causer des centaines de milliers de victimes et des destructions apocalyptiques à une dizaine de milliers de km (parce que c’est le ‘devoir’ de l’officier qui en recevra l’ordre), ce n’est pas une « arsenalisation » de l’espace ?

    • mich dit :

      Non, vous ne les savez pas ? un peu surpris ! monsieur pérore sur le devoir des militaires qui assure notre dissuasion ,il ferait mieux de s’instruire sur celle ci même si il doit se pincer le nez .

      • Raymond75 dit :

        Le devoir d’un être humain serait de refuser d’obéir à un tel ordre, quel que soit son uniforme. Je n’ai pas envie de vivre en étant le ressortissant d’un pays qui aurait commit un tel crime de masse pour croire exister.

        • Nexterience dit :

          Le jour où un m51 partira, ça voudra dire qu’on aura pris un pruneau sur la gueule. Que faudra-t-il faire? Non réponse pour éviter pire encore? Loi du talion pour bâtir sur les cendres un futur défensif crédible?
          Ou selon le scénario, contre-attaque nucléaire pour emporter le conflit?
          Pour rappel, la 2nde guerre mondiale a fait 60 millions de morts (0,2 par l’atome)

        • mich dit :

          Ce serait simpliste de vous dires de déménager et de toutes manière ce serait dans un pays qui a défaut de pouvoir avoir la bombe ,acquiesce (exemple du Japon qui commémore les bombardements atomiques ,mais a bien du mal à se passer du parapluie US ,pas facile d’avoir la nouvelle Chine en face !) .Encore une fois vos propos sont au mieux des sottises ,vous dites :  » qui aurait commit un tel crime de masse pour croire exister.  » ,pour écrire cela c ‘est que vous ne comprenez rien à la dissuasion ,à la limite si nous avions un arsenal nucléaire tactique monstrueux cela pourrait s’entendre ,mais là vous êtes à coté de la plaque dans votre combat je penses .Pour que ce soit clair je précise que je ne suis pas un inconditionnel du nucléaire civil ou militaire ,mais il y a une différence entre le monde que l’ on souhaiterait pour une très grande majorité et la réalité .

          • Raymond75 dit :

            J’imagine l’équipage de l’héroïque SNLE qui a lancé ses engins (en premier ou en riposte) et qui retourne à sa base, totalement dévastée, qui prend conscience que l’ensemble du pays est dévasté, que toute sa famille et ses amis ont disparu, ou sont brulés au troisième degré, ou irradiés, ou fous et affamés : il seront fiers, s’ils peuvent encore accoster quelque part, d’avoir fait leur devoir, et seront accueillis par les ovations de ce qu’il reste de survivants.

            Ils verront des civils s’entretuer pour une boite de conserve et se battre avec les chiens pour récupérer un bout de charogne. J’espère pour eux qu’ils disposeront d’une arme individuelle … pour se suicider.

            On investie dans la guerre, mais on investie pas dans la recherche de la paix ni dans la maitrise de nos émotions. S’il y avait l’un et l’autre, je ne critiquerait pas ; mais la paix ça ne rapporte pas de fric, et la guerre cela créée des emplois, notamment chez les militaires.

          • Raymond75 dit :

            Que font les pays qui n’ont pas d’armement nucléaires ? Que fait la Suisse par exemple ? Est elle plus menacée ou moins menacée que la France ? Sa situation économique et sociale est elle comparable ? Et depuis 1815, la Suisse a t’elle consacrée son énergie à des reconstructions successives suite à des destructions massives ou a t’elle méthodiquement développé son pays ? Un petit détail : en Suisse, pays neutre, chaque pavillon chaque immeuble dipose d’un abri anti nucléaire et d’un stock de trois mois de vivre et d’eau. Et en France ??? What ???

          • mich dit :

            Franchement vous imaginez mal et de façon plutôt grotesque , investir dans la recherche de la paix , en voilà une grande idée bien fourretout …..parfait pour un exposé au collège , si déjà vous croyez que la guerre crée plus d’ emploi chez les militaires ,je pense que question économie et investissement vous n ‘êtes pas non plus très au point .Sinon ,c ‘est donc la Suisse et ses abris votre exemple ,alors allons y , que fait la Suisse dans le monde , et bien de l’ économie ,pour le reste elle ne pèse pas grand chose , suit le mouvement et se dit qu ‘elle a de la chance d ‘être à l’ abri au milieu d ‘un bloc européen en paix ,pour vos fameux investissements vous repasserez .Vous rêvez du développement Suisse ? rassurez vous ce n ‘est pas notre budget de la défense qui pose problème , appliquer son code du travail et sa gestion de l’ assurance maladie entre autre ,vous verrez les résultats ,par contre pas convaincu que cela fasse plaisir au pays du gilet jaune qui rêve pourtant des « votations » de ce pays plus démocratique que le notre sous certains aspects .Et pour finir ,que dire de vos abris capable de tenir trois mois et pourquoi pas plus , si ce n ‘est de relire votre couplet larmoyant sur le retour du SNLE .On peut critiquer la dissuasion ,mais dire que des abris c ‘est super contre un hiver nucléaire ,quel naïveté ! surtout quand on voit qu ‘ils n ‘ont pas été très efficace non plus contre le covid , mais là on sort du sujet ,du moins en apparence .

    • martin dit :

      effectivement vous avez raison, d’ailleurs tous les êtres humains devraient ne pas mourir de faim, et nous devrions respecter l’écologie, et puis le travail devrais être respectueux à travers le monde du droit humain. Les religions aussi ne serais que bonheurs et salue pour l’espéce humain. Mieux les différentes cultures tribales qui considérent les femmes comme des objets devrais aussi par devoir envers l’humanité devenir respectueuse du genre humain. Face au talibans etc… la discussion des suisses va vite se résumer à un lâché de bombes. Tandis que les russes pour l’instand ce n’est pas un modéle de démocratie, alors dans l’attente d’un monde plus démocratique, préparons la guerre pour avoir la paix. En attendant merci pour vos incantation ou vos prières mais peu réaliste en ce moment.

  2. Félix GARCIA dit :

    A propos d’espace : le bout de rapport déclassifié visible au public des américains sortit hier est un gros « nothingburger ».

    Pi si on est si copains, les américains pourraient peut-être nous enseigner l’art des lanceurs réutilisables pour la Guyane ! 🙂
    Historie de faire croire que les américains ne jetteraient pas de coup d’oeil à ce qui est envoyé …
    Non ? Pas fous les ‘ricains ? Dommage ! ^^

  3. Michel dit :

    Mr Lagneau,
    Vous oubliez les caractéristiques du Monge de la MN, qui a des capacités de détections très pointus …..En particulier avec le nouveau radar installé depuis 2014, le radar NORMANDIE de trajectographie et analyse en bande L (NOuveau Radar du Monge pour ANalyse, Détection et Identification Électromagnétique); installé en 2009 par Thales, antenne de 14,4 m de diamètre, multicibles, 62 tonnes, portée théorique en écho de peau de 4 000 km sur une SER de 1 m2
    Et qu’il a pour sa mission principale « l’observation des essais en vol des missiles balistiques ou tactiques », le Monge apporte un soutien essentiel à la Direction technique de la Direction générale de l’Armement (DGA), et plus particulièrement au centre DGA Essais de missiles de Biscarrosse, qui assure la supervision de l’essai et auquel le BEM est opérationnellement rattaché pour l’essai »
    Et qui par ailleurs est utilisé également pour observer tous les satellites qui seraient en phase de retomber sur terre, avec des risque de chute sur terre de morceaux de ces derniers qui pourraient occasionner des dégâts, pour rappel 3 pays dans le monde ont cette capacité les USA, la Russie et la France …
    Et ce n’est qu’une des caractéristiques de ce navire qui en possède d’autres qui sont classifiés ….
    Sinon merci de nous fournir des informations comme celles ci qui ne sont jamais cité dans nos médias …..

    • Félix GARCIA dit :

      « Sinon merci de nous fournir des informations comme celles ci qui ne sont jamais cité dans nos médias ….. »
      Il est au top monsieur LAGNEAU.

    • Ping dit :

      Belle capacité, mais :
      – il s’agit d’un radar de poursuite qui doit être désigné avant d’accrocher quoi que ce soit ;
      – 1m2 de SER (« théorique de surcroit ») ça permet de voir des objets déjà connus et pas forcément les plus menaçants ;
      – le MONGE est un matériel de la DGA, le CdE n’a aucune emprise dessus (déjà pour les SATAM de l’AAE ce n’est pas que simple) ;
      – il en faudrait quelques dizaines pour assurer une pseudo couverture globale ;
      – au delà du LEO, la techno radar (sol) commence à montrer ses limites…
      C’est donc un très belle capacité, mais pas forcément adaptée à la SST. La réactivité d’un navire, appréciable quand on planifie des essais missiles, n’est pas forcément adaptée à de la surveillance de l’espace, pour laquelle la navalisation apporte un surcroît de contraintes pas forcément indispensables.
      Pour information (sur les rentrées), l’Italie assure le suivi des rentrées dans la cadre d’EU-SST.

  4. jean dit :

    Tout cela ressemble à une accentuation de la vassalisation de la France.
    Sur le papier, c’est ronflant, flatte l’ego, mais au final, c’est bien de cela qu’il s’agit.
    Nos gouvernants ont décidé de faire sortir la France de l’histoire.
    C’est un renoncement sur tous les plans : économique, stratégique, philosophique

  5. Baroin dit :

    « Cela étant, les investissements du ministère des Armées dans les capacités spatiales s’élèvent à environ 5 milliards d’euros sur la période 2019-25… Soit un montant deux fois moins élevé par rapport à l’enveloppe budgétaire annuelle que le Pentagone consacre à ce domaine. »

    Sans blagues ? Et ton GDP il est de combien de fois moindre ? Commence par avoir une économie digne de ce nom, la logistique…

  6. Max dit :

    Il suffirait que les chinois dézinguent plusieurs satellites comme ils l’ont fait une fois pour que les débris fassent de l’orbite concernée une zone inexploitable. Cela pourrait être suicidaire.
    Bye bye la navigation assistée par satellite… Resterait l’orbite géostationnaire à 36000 km.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « les débris fassent de l’orbite concernée une zone inexploitable.  » Pour eux aussi! un peu le « gag » de l’arroseur arrosé! Ils peuvent éventuellement faire changer d’orbite à leurs satellites mais la manœuvre aura du mal à passer inaperçu! Tous les satellites de toutes les nationalités sont « tracés » (et traqués!)

  7. Ah Ca ! dit :

    Soumission, toujours plus de soumission.

    Nous sommes gouvernés par des traitres à notre nation France.

    Un jour viendra ou ils devront répondre de leurs actes… Socialistes et Sarko en tête de liste.

  8. 96marsouin dit :

    Satellite Tracking Systems, société française spécialisée dans le repérage et le suivi des satellites et autres objets spatiaux était une filiale d’Alstom Energie et donc vendu à GE… par ??? . Donc pas étonnant que l’armée française doive maintenant se tourner vers les US…. Merci pour la défense de notre souveraineté.
    https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/services/le-champion-francais-du-reperage-de-satellites-dans-le-giron-de-ge_AN-201511030192.html

    • Courmaceul dit :

      « Guy FERRARO and three other engineers, all GE employees at the time, with over 30 years of expertise in Satellite Tracking Systems, Thermal and Naval control systems seized the opportunity to make an offer to buy out the STM business unit. On July 2018, GE accepted the Management Buy Out offer and NPC SYSTEM was born. The transfer was completed on December 31st, 2018. » https://npcsystem.com/about-us – Installé à Grenoble – Et un marsouin de coulé !

      • VENOM dit :

        autant j’ai grimpé au rideau en voyant le message de @96 marsouins , n’étant pas un fan des USA , il faut avouer que j’ai passé un bon quart d’heure à m’énerver seul dans mon coin !!

        mais un grand ouf de soulagement à la suite de votre réponse @Courmaceul !!

      • 96marsouin dit :

        Merci pour cette information rassurante. Mais il faut quand même noter que c’est l’initiative de 3 ingénieurs qui permet à la France de conserver cette expertise, et non la volonté de l’état !
        Et pour information, un marsouin ne coule jamais : il peut suffoquer, avaler beaucoup d’eau, mais fini toujours par mourir sur le sable :))

    • Hervé Guillet dit :

      Pas du tout !
      Satellite Tracking System est sorti du giron américain en étant cédé, en 2019, à l`entreprise française NPC System, située dans la région grenobloise.

  9. patrico dit :

    On continue a servir sur un plateau tt notre savoir AéroSpace (important) aux US simpĺement a leuŕs demandes ! Celà devient impossible

  10. Carin dit :

    Quelqu’un sait quelle est la part de boulot des allemands dans cette histoire?

    • vrai_chasseur dit :

      @Carin
      qq infos
      Les allemands ont lancé la constellation SAR-Lupe, satellites à imagerie radar pour le renseignement militaire. La coopération avec la France est bonne, la surveillance militaire depuis l’espace est partagée entre France et Allemagne – La France donnant accès aux images satellites de ses HELIOS. A noter que les italiens partagent aussi la surveillance avec les images de leur constellation COSMO-Skymed. La Belgique fait également partie de ces accords d’échange de surveillance militaire européenne de l’espace.
      La nouvelle constellation CSO française (CSO-1 est déjà en orbite) devant remplacer les HELIOS, donnera le leadership européen à la France en matière d’imagerie de renseignement militaire spatial, les CSO étant capables d’une imagerie 3D en très haute résolution qui n’aura pas d’équivalent en Europe.
      Globalement la France est en pointe sur le spatial militaire et est pour l’instant le seul pays d’Europe a avoir mis sur pied une stratégie et un commandement militaire de l’espace. Les autres pays EU dont l’Allemagne et l’Italie en sont au stade de la (bonne) prise de conscience, ils ont mis sur pied un centre de partage interarmées d’informations spatiales. La France et l’Allemagne ont offert d’être les pays hébergeurs des futurs centres d’excellence et de commandement de l’espace de l’OTAN (Ramstein en Allemagne et une base AA en France). S’il s’agit pour l’Allemagne d’un réflexe classique (taulier de l’OTAN…) pour la France c’est une véritable stratégie de partage d’expertise.
      Les USA soutiennent assez bien la stratégie française, singulière en Europe car unique pour le moment. Ils soutiennent par exemple directement plusieurs initiatives françaises comme la proposition de mieux définir juridiquement les ‘zones spatiales’ (il n’y a pas l’équivalent des ZEE dans l’espace). C’est un des points concrets qui amène l’échange croisés d’officiers uniquement entre France et USA. Ce vide actuel donne lieu à des actions ‘grises’ dans l’espace, rapprochement entre satellites à fin d’espionnage ou de ‘mise en joue’, dont on ne sait pas juridiquement définir si la distance de rapprochement elle-même constitue un acte hostile quand elle a lieu. Pour le moment ces ‘actes gris’ font l’objet de contre-mesures très efficaces (brouillage aveuglant, etc). Ces actes ainsi que leurs ripostes sont pour la plupart non publics.
      L’espace est déjà une zone de luttes, feutrées car ‘grises’ et non médiatisées, mais bien réelles.

  11. berger dit :

    Les français mourront jusqu’au dernier pour défendre les usa !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Les français mourront jusqu’au dernier pour défendre les usa ! » Mieux vaut cela que mourir pour défendre des idiots de votre espèce! Cela s’appellerait du ……………….. gâchis!

      • Carin dit :

        @Pascal l’autre
        Malheureusement de nolbreux français mourraient pour protéger la vie de @Berger et ses nombreux (beaucoup trop) comparses… et vous savez quoi… le @Berger en question est tout à fait capable de dire:  «  mais j’ai rien demandé moi!!! ».

    • ji_louis dit :

      Pour l’instant, on a plutôt vu l’inverse!

  12. Franci Hummel dit :

    Il y a déja un officier de liaison francais au US SPACECOM depuis quelque temps, et cela se compte en annéeS…
    Le réciprocité sera normale.