Les F-35B du porte-avions HMS Queen Elizabeth ont effectué leurs premières missions de combat

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

113 contributions

  1. EBM dit :

    « La capacité à opérer depuis la mer avec les avions de combat les plus avancés jamais créés est un moment important de notre histoire, rassure nos alliés et démontre la formidable puissance aérienne du Royaume-Uni à nos adversaires » L’humour anglais sans doute…

    • Clavier dit :

      kinda  » wooden language » ……

      • farragut dit :

        Je dirai même plus: c’est du « tek », langue de bois avec jargon technologique de 5G ! 😉

  2. tschok dit :

    Ils ont survolé l’espace aérien syrien, ou ils sont passés par la Turquie ou Israël et la Jordanie?

  3. Sorensen dit :

    Bien.

  4. Fralipolipi dit :

    C’est très bien.
    Malheureusement, dès cette toute 1ère mission de combat, on note déjà toutes les lacunes chroniques de ce GAe.
    Pour de telles missions lointaines de bombardement, les F35B (tous discrets qu’ils soient) restent dépendants de l’élongation que leur offre les beaucoup moins discrets et bien plus vulnérables A330MRTT (ou autre grosse citerne volante).
    L’absence d’une capacité ravitaillement « nounou » du F35B restera très longtemps un problème opérationnel.
    .
    Par ailleurs, à nouveau pour une telle opération de longue élongation, on note que la veille aérienne héliportée Merlin HM2 vaut pas pipette. Le UK est obligé de faire appel à la rescousse aux Boeing Sentry.
    .
    On perçoit là que ce GAe autour du pourtant très lourd PA QE est loin d’être autonome …
    S’il reste proche des bases de la RAF (comme celles de Chypre), ça va.
    .
    Mais son but est justement de servir aux endroits où il n’y a pas de base RAF à proximité (océan indien, mers éloignées …).
    Quid alors de l’efficience globale en autonomie, par exemple pour de telles missions de bombardement ?
    … Y-a déjà comme un hic … mais c’est pas faute de l’avoir pressenti depuis longtemps …

    • Cricetus dit :

      @Fralipolipi
      « Le UK est obligé de faire appel à la rescousse aux Boeing Sentry. » « Mais son but est justement de servir aux endroits où il n’y a pas de base RAF à proximité »
      Autonomie E-3 Sentry: 7 400 km…. et ravitaillable en vol, donc ça devrait le faire, du moins dans l’Océan Indien (Diego Garcia) et en Mer de Chine (Australie)…

      • Fralipolipi dit :

        @Cricetus
        Parceque vous pensez vraiment qu’en cas de conflit de haute intensité vos Sentry vont facilement pouvoir rallier toutes les zones lointaines de mission sans aucun problème de sécurité pour eux-mêmes ???
        Vous êtes un sacré parieur vous !
        Vous allez devoir les faire escorter à chaque fois par des Typhoon (avec une belle énorme problématique additive de ravitaillement en vol) pour les escorter jusqu’au secteur d’action du GAe du PA QE …?!?
        … comme dirait l’autre : WTF !!!
        … non, ce n’est pas un bon plan.

        • Cricetus dit :

          Au même endroit (par exemple au dessus de la Mer de Chine) un E-3 pouvant monter à 850 Km/h survivra toujours un peu plus longtemps qu’un E-2 embarqué se trainant à 650 Km/h…
          Et il sera en tout cas plus facile a defendre…

          • Fralipolipi dit :

            @Cricetus
            Vous continuez à ne pas comprendre …
            Le Hawkeye sera mis en oeuvre depuis le PA Catobar qui sera déjà sur le théâtre utile, et fera partie dès le départ du dispositif offensif qui comprendra nombre de F18, Rafale, etc … il sera donc « au chaud ».
            pendant que votre Sentry devra lui assurer des dizaines d’heures de vol de simple liaisons en trans- continental ou transocénaique … seul.
            .
            Il ne sera pas bingo fuel … votre Sentry sera juste bingo tout court … qqs son altitude de croisière qui ne le protège en rien d’un adversaire … sorry.

          • Cricetus dit :

            @Frapipoli
            « que votre Sentry devra lui assurer des dizaines d’heures de vol de simple liaisons en trans- continental ou transocénaique »

            Figurez vous que le Sentry est derivé du 707… Il est par sa race taillé pour ces vols transcontinentaux et transoceaniques…
            Et vous pouvez le ravitailler en vol….

          • Fralipolipi dit :

            @Cricetus
            Je rêve … quelle obstination à fermer les yeux !
            C’est Vendredi, alors je vais être sympa, je vais faire une dernière tentative de vous les ouvrir :
            votre Boeing 707 rénové va devoir faire des milliers de kms, seul dans un ciel qui ne sera jamais garanti d’être clair d’ennemis , que ce soit l’aviation de chasse ennemie, ou bien les défenses Sol-Air ennemies (sachant qu’un Boing Sentry est une cible très très facile pour n’importe quel vieux système anti-aérien que l’on trouve à foison dans tous les pays du globe).
            Bref, vos Sentry sont utiles en case de conflit asymétriques … mais en cas de conflit dit de haute intensité, alors qu’ils sont si faciles à détecter au radar même à très très longue distance, s’ils évoluent isolément à proximité des cieux adverses, ils ont autant de chance de revenir à leur base qu’un bombardier allant arroser Berlin durant la 2nde GM …
            .
            Commenceriez-vous enfin à comprendre un tout petit peu mieux ?!?

        • Gégétto dit :

          @Fralipolipi,
          La majorité des missions de guerre de nos Rafale, que ce soit de notre AA&E ou de la Marine est accompagnée de citernes et d avions de guet; me semble-t-il.

          D’ ailleurs ,souvent, ce sont les USA qui nous prêtent assistance: ravitaillement, guet, ISR…

          Si le ravitaillement en vol était une impasse, je ne vois pas pourquoi on développerait le Phénix??
          Les Américains semblent développer des drones furtifs pour ces missions délicates.

          Je ne vois pas en quoi la composition de ce raid anglais serait, lui, scabreux.
          Mais serait génial monté par notre AA&E/Marine; mis à part le fait que la mission est effectuée par le F35, tant décrié ici bas!!(^-^)

          Je suis d ‘accord sur les limites d un guet aérien sur base d hélico par rapport à un Hawkeye.

          • Fralipolipi dit :

            @Gégétto
            Vous raisonnez comme si toutes les guerres seront toujours asymétriques … voilà le problème dans votre analyse.

        • Roger Gagnon dit :

          Vous semblez confondre bombardiers, missiles et défenses rapprochées; Un retour à l’école militaire; Merci

          • Fralipolipi dit :

            Votre commentaire façon pot-pourri qui dit tout sans rien dire du tout (et surtout en semblant inventer des propos qui n’existaient pas) … ce n’est vraiment pas un cas d’école.
            C’est de la critique fastoche et surtout gratuite !
            Soit il faut détailler, soit il faut s’abstenir … à vous de choisir.

    • Titeuf dit :

      En cas de coup dur,ce PA restera centrer autour d’un autre groupe aéronavale qui lui disposera de réelle capacité AEW ( USA où France) .
      Comme vous dîtes,perdu au milieu de nulle part avec leur capacité AEW moindre c’est limite…

      • Fralipolipi dit :

        @Titeuf
        « En cas de coup dur,ce PA restera centrer autour d’un autre groupe aéronavale qui lui disposera de réelle capacité AEW ( USA où France) . »
        … Et il faudra sans doute alors que US ou France aille biberonner en permanence les F35B qui ne sont pas autonomes en la matière … vous parlez de boulets …
        .
        La vocation du PA QE sera plutôt d’aller collaborer avec les Porte-Avions de l’USMC, notamment pour l’appui des opérations amphibies.
        Mais pour le Blue-Water, le PA QE restera un mouton noir (malgré sa taille) … la preuve aujourd’hui.

        • ruffa dit :

          Oui mais le PA Français est souvent à quai pendant 18 mois pour maintenance alors que les Anglais ont 2 PA : alors quid de la permanence en mer ??

          • Fralipolipi dit :

            @ruffa
            « souvent à quai pendant 18 mois pour maintenance »
            ce que vous énoncez comme arrivant « souvent » correspond à l’IPER qui se produit une fois tous les 8 ans !
            … ça en laisse entendre long sur votre niveau d’objectivité …
            mais merci d’avoir participé.

          • Alpha dit :

            ruffa… Toute la nullité du monde en un pseudo !
            Comme quoi : Il y a des gens qui ont la beauté, il y en a qui ont l’intelligence… Et puis il y a ruffa ! 🙂

          • Kali dit :

            D’où les discussions sur le nombre de PANG et la propulsion…
            Maintenant, si vous considérez qu’une IPER et un changement de combustible tous les 8 ans c’est de trop, que dire des anglais, qui certes ont deux PA, mais manquent de personnels pour les armer et d’avions pour une efficacité pleine…

  5. Bob dit :

    La MEDOR est devenue est un terrain de jeu de la Russie de la Poutine, avec ces destroyers, SSK et SNA. La France devrait plutôt s’allier à la Turquie car sa marine va être bien étoffé plutôt que les mafiosi grecs. Un navire russe a-t-il aussi chatouiller le PA britannique comme pour le CdG? Je ne suis pas sûr qu’un PA soit le meilleur navire pour entraver les navires russes en MEDOR, car avec les protections anti-navires de Tartous, je ne suis pas sûr que le PA britannique serait en mesure de rester sur les flots, sans parler des SSK. Le navire amiral de la Royal Navy gisant « virtuellement » sur le fond de la MEDOR aurait le plus mauvais effet.

    • Slasher dit :

      S’allier avec le sultana islamiste turc… PTRD !

    • Yannus dit :

      ah bon pourquoi? les Qataris vous mettent une branlée sévère à l’exercice Dinde d’Anatolie?

    • Thaurac dit :

      Effectivement, dans votre monde virtuel, si seuls les russes ont le droit de tirer, ça va le faire, les autres ne bougent pas et doivent regarder et les sous marins, passer en surface….

  6. jyb dit :

    – pas de trace de cette activité aérienne dans le ciel irakien. C’est étonnant parce que le commodore Moorhouse a dit
     » aujourd’hui, nous nous taillons la part du lion de cette opération au-dessus de l’Irak »
     » le ru effectue l’essentiel des missions visant à anéantir les restes de daesh en irak parce que les usa se concentrent sur leur retrait d’afghanistan. »
    comment dit on méthode coué en anglais.?
    et à propos commodore, combien de F35 cocardés avez vous ? 6, 8 ?

    • Ah Ca ! dit :

      @jyb
      Si je ne me trompe traduit en français ça donne « prophétie autoréalisatrice » pour « self-fulfilling prophecy » dans le charabia des Anglais qui est copié directement du français à 40%.

    • Thaurac dit :

      Jyb, c’est pas le nombre qui compte! Pense à ta « marine » avec ses innombrables petites barcasses qui viennent attiser les navires yankees, qui ne bougent pas…Personne la craint..

    • didixtrax dit :

      pas de trace parce que … furtif — CQFD !

      je lui demanderai combien il lui en reste d’opérationnels, ceux de la mission sont sans doute en maintenance peinture.

    • Auguste dit :

      Des F-35B,un seul, sauf erreur.Et il devrait aller ou est déjà aux USA.Il était bloqué en Italie because covid ou il s’est entrainé avec son homologue italien.

    • vrai-chasseur dit :

      @jyb
      La comm de la RAF est plus prosaïque que le babillage glamour du commodore et parle de « situational awareness provided by RN F35B squadron to RAF Operation Shader »
      Du coup le plus probable c’est :
      les F35B RN ont décollé du QE, ont accompagné les Tornado RAF partis de Chypre / Akrotiki, leur ont fourni des pistes cibles au-dessus de l’Irak (merci aussi à l’AWACS) ainsi que de la couverture aérienne (contre qui?) avec des ASRAAM. Et ce sont les Tornado qui ont survolé l’Irak et traité les cibles fournies.

      Bref si on était un brin cynique le communiqué serait
      « Le QE a pu servir de piste de dégagement d’Akrotiki pour faire décoller des F35B et des hélicos de guet Merlin. Ces derniers étant limités en rayon d’action, un AWACS a pu assurer la détection initiale des pistes cible en Irak. Il les a passées aux F35B RN qui se sont exercés à les fusionner pour les passer aux Tornado RAF partis d’Akrotiki. Ceux-ci ont fait le véritable travail d’aller bombarder daech en Irak, comme ils le font depuis 6 ans dans le cadre de l’opération Shader la contribution britannique à Inherent Resolve.
      Lors de cette mission, les F35B et les Merlin ont ainsi pu décoller et atterrir depuis la mer, relayer avec succès aux Tornado les données fournies par l’AWACS (données fournies directement avant) et emporté des missiles air-air ASRAAM pour assurer la couverture aérienne contre les éventuels chasseurs ennemis de daech. »
      Mais bon on ne va pas se plaindre qu’une nation européenne se réapproprie doucement une capacité aéronavale.

      • jyb dit :

        @vrai-chasseur
        çà me plait bien avec une petite réserve sur la réalité des cibles. ni inherent resolve, ni les irakiens n’ont communiqué sur des oa entre le 16 et le 22 juin…
        ce bidonnage n’a rien d’étonnant. quel délai de préparation et d’execution pour une telle mission ? mission de combat est un abus de langage, exercice en condition réelle est plus approprié.

  7. Fafou dit :

    Bonjour
    « un rayon d’action de 869 km » ça fait 435 en zone d’action? C’est bien, c’est l’autonomie d’un chasseur à hélice de la wwll et encore, les plus gloutons

    • themistocles dit :

      Il est certain que le point fort des F35B et C n’est pas à rechercher dans le « combat radius ». Il reste à espérer, pour ceux qui ont tout misé dessus que les performances dans les autres domaines sont hors du commun. De plus, pour la sauvegarde des pilotes, que le retour à l’emploi de monoréacteurs depuis un porte-avion ne se paye pas trop cher. En France, nous n’avons malheureusement pas eu le choix et ça nous a couté la moitié de la flotte des Etendard IV et une partie de celle des Super Etendard.

    • SOWETI dit :

      C’est marrant ça. On possède un merveilleux outil d’information avec internet, mais on trouve encore des gens comme vous capable de dire une énormité sans un tout petit speed check préalable.
      Le rayon d’action comprend l’aller et le retour en carburant, il faudra ici comprendre 869 km aller puis 869 km retour.

      J’adore taper sur la Dinde moi aussi, mais faudrait pas non plus exagérer.

      • Fafou dit :

        Bonsoir.
        Vous avez raison, « Google » est ton ami et j’ai confondu rayon et autonomie mais comme je vais financer une partie de cette dinde, je m’auto-octroye le droit de critiquer 😉 j’ai un boulon à moi dans le désespérant achat belge..

        • Boby B dit :

          @Fafou
          Vos contre-vérités sur le F-35 son en train de craquer partout et ne feront plus illusion bien longtemps ! La dinde (F-35) comme vous dites, s’impose partout tranquillement sans faire de bruit comme vous ! Quand à l’achat Belge, allez faire ton caca nerveux ailleurs SVP…. la dinde c’est BANCO pour nous ! Quel bonheur cet avion ! Merci pour nous !
          https://www.lecho.be/entreprises/defense-aeronautique/le-f-35-rapportera-400-millions-d-euros-a-asco-sabca-et-sonaca/10288068.html
          https://www.rtbf.be/info/regions/detail_de-premieres-retombees-economiques-en-belgique-pour-le-f-35?id=10732717

          • SOWETI dit :

            Tout ce que je comprend a la lecture de cet article, c’est que vous avez allongé 3,8 Milliard pour avoir l’autorisation d’investir encore 60 millions pour produire les gouvernes arrieres sur un accord de principe qui prevois des centaines d’appareil produits. A terme cela génère 400 millions de « chiffre d’affaire » hypothétique.

            Sortons la calculette: 400M de CA. Partons du principe que vous margez correctement. Ça donne 200M de bénéfice
            Je retranche 60M d’investissement (on va simplifié plutôt que de faire un tableau d’amortissement sur 15 ans hein…)
            J’ai donc 140 que je divise par 15 années, ce qui donne 9.3 millions d’euros de bénéfice annuel. Si tout se passe bien.

            BANCO

          • Bosmans dit :

            @Fafou
            Tiens ça dans ta f… l’ami ! La Belgique est tellement heureuse du choix F-35 qu’elle projette une seconde commande ! Cela vient de paraître dans notre « livre blanc » du devenir de l’armée Belge ! C’est pas encore voté mais c’est officiel ! Alors ton canard à deux pattes ….. Ah, oui, j’espère que tu réalises à quel point tu est (comme tes semblables) déconnecté de la réalité !
            https://www.7sur7.be/belgique/la-belgique-doit-accroitre-ses-capacites-militaires~a1f6ab65/

          • Meiji dit :

            Publié le 1er avril, ça ne s’invente pas !

          • Dixmuide dit :

            @SOWETO
            Vous pouvez en dire ce que vous voulez, cet avion est une dinde en OR ! Les investisseurs US débarquent à Bruxelles dans le sillage de cet avion ! Le dollar appelle le dollars ! C’est le principe de l’économie et tout le monde en profite ! Votre démonstration malhonnête ne vous grandit pas ! Heureusement qu’on n’a pas pris votre vieux canard ! Vous n’avez pas l’influence et l’impact des USA ! Merci l’OTAN, merci BIDEN, merci ONCLE SAM !
            Allez je vous souhaite le meilleur moi, en espérant que vos nouveaux amis payeront bien vos Rouuuufals d’occasion !

          • Bruno dit :

            Bah moi, rien que le fait que les belges ait opté pour le F35 m’inciterait à fuir au plus vite cet avion… Quand il faudra en assumer la maintenance, le discours sera sans doute différent. N’y a-t-il que les belges pour être sourds aux critiques qui fusent de toutes parts et à tous les niveaux, y compris par le congrès américain et l’armée US eux-mêmes… Mais c’est vrai, qui sommes-nous pauvres français pour vouloir donner des leçons aux belges en matière d’avions de combat…

          • ScopeWizard dit :

            Hmm ! 🙂

            Bruxelles c’ est où ?

            En Belgique .

            L’OTAN c’ est où ?

            Depuis le grand déménagement de Paris , l’ OTAN est à Bruxelles , donc en Belgique .

            Le Belge monsieur Michel qui a choisi le F-35 ou qui a « poussé » afin qu’ il soit choisi par un pays qui n’ a de surcroît pas un rond ou l’ utilité d’ une telle machine , il est devenu quoi aujourd’hui ?

            Vous saisissez ?

            Les Belges , avec des raisonnements comme ceux que vous opposez à @Fafou , vous n’ avez pas fini de vous faire mettre ; préparez la provision de vaseline , soyez au moins parés parce que ça va être profond .

            Mais les occasions d’ en deviser encore et encore ne manqueront pas , soyons patients…………..

            Être pro-US , ne doit pas vous dissuader de réfléchir et de considérer le réel sous tous les angles………….

            Enfin , c’ est toi qui voyez…………..

            Bande de winners , tiens ; et vive le mythe libéral du toujours gagnant , du toujours + ! 😉

    • Pour Info dit :

      Le rayon d’action c’est déjà l’aller-retour, pas la peine de diviser par deux une nouvelle fois.

    • Cricetus dit :

      Rayon d’action ça veut dire capable de frapper une cible a 869Km de distance de sa base et de revenir.
      En autonomie c’est le double.

    • UnKnown dit :

      Vous confondez rayon et diamètre (ou rayon d’action et distance franchissable dans le cas d’un avion)

    • Bobette dit :

      Et alors ? C’est 25% de plus qu’un Harrier qui n’en faisait que 670km. Passer du Harrier au F-35 B est donc une évolution dans la continuité. Il ne faut pas comparer des pommes et des poires cher monsieur !

    • Titeuf dit :

      Non,enfin je ne crois pas, pour le rayon d’action ,la distance franchissable vous la diviser par 2 vous obtenez le rayon d’action avec les variables de la météo de l’armement embarqué etc etc ..
      Enfin je pense que c’est ça.

    • Fafou dit :

      Ok merci à tous, pas besoin de taper..
      J’avais en tête rayon d’action = autonomie TOTALE. Mais merci de vos réponses 😉
      Mais ça fait peu pour un porte-aéronefs par rapport à une cote hostile niveau frappe de missile. Et avec biberons, le D35 perd ses moyens (mais comme il porte quand même ses Aamrams en bout d’aile..)

      • Momo dit :

        Vous inquiétez pas, la confusion est fréquente et la critique est aisée.
        D’autant plus pour les dindons qui cherchent désespérément à défendre leur dinde ;0).

      • Cricetus dit :

        Comparaisons:
        AV-8B: 556 Km
        F-18 E/F: 722 Km
        F-35B: 869 Km.

      • E-Faystos dit :

        Pas de bidons pour les F35. Les Israeliens travailleraient sur des reservoirs conformes pour rallonger l’autonomie de l’appareil parce que l’Iran, c’est loin, surtout en rase-motte… Pour le cas où.
        Manque de bol, les Iraniens ont déjà un radar à ondes longus, et les USA ont déjà perdus des drones « furtifs » sur le territoire Iranien.
        Donc en plus de voler bas, il va falloir brouiller. Avec le handicap non négligeable de la furtivité, les 800 kilomètres de rayon d’action n’y seront pas.
        .
        Ensuite, les missiles sous les ailes sont des missiles infra rouge d’autodéfense. Car incompatibles avec l’emport en soute: l’autodirecteur doit accrocher et chanter pour permettre le tir. Donc emport à l’extérieur.
        Normalement, ce type de missile est sensé se raccrocher sur une détection radar préalable mais dans le cafouillage des millions de lignes de codes, l’information se perd en route. Résultat: la furtivité est dégradée de quelques dm2.

        on se félicitera pourtant que cet appareil soit doté de capteurs infrarouges en grand nombre (6), que rien ne lui échappe, et qu’il soit si peu cher à l’achat. Pour le reste, les AMRAAM sont donné pour des distances supérieures à 150 km de portée. Si vous tirez sur un gros porteur ou un avion civil, vous pourrez arguer d’un kill. Sinon, positionnez vous en Finlande et frappez de manière préventive.

        • Cricetus dit :

          « Pas de bidons pour les F35. »
          Pour comparer au F-35A israéliens reflechissons au combat radius du Rafale….
          Ok, il fait sa mission avec des bidons….
          Mais donc il doit potentiellement pouvoir les larguer en zone de combat si il y a nécessités et revenir sur l’autonomie du plein interne….
          Et donc….
          Moins de 1000Km.
          « Ensuite, les missiles sous les ailes sont des missiles infra rouge d’autodéfense. »
          A priori cadeau « Bonux »qui sert en basse intensité surtout a multiplier la SER. En combat de haute intensité: pas de charge externes. Sinon les AMRAAM font le taf même a courte distance… Et peuvent être tirer sans que l’avion n’allume son radar.

          • Aramis dit :

            Sinon les AMRAAM font le taf même a courte distance… Et peuvent être tirer sans que l’avion n’allume son radar.

            Merci j’ai bien rigolé!

  8. JC dit :

    « La capacité à opérer depuis la mer avec les avions de combat les plus avancés jamais créés est un moment important de notre histoire, rassure nos alliés et démontre la formidable puissance aérienne du Royaume-Uni à nos adversaires », a commenté Ben Wallace, le ministre britannique de la Défense.
    Que c’est beau ! Nous voilà rassurés. Une déclaration à rapprocher du goût vestimentaire des anglais. Ils osent tout !

  9. philbeau dit :

    Que de battage médiatique pour annoncer que « l’avion de combat le plus avancé »avait été capable de prendre l’air pour survoler une zone d’opération…Pour y faire quoi ? Là « on » est beaucoup moins prolixe… et si on invoquait le ridicule de la situation plutôt comique où des avions embarqués , sensés être projetés en toute autonomie depuis une plate-forme navale ( c’est le but , non ?) , ont besoin d’être ravitaillés par des appareils basés à terre ??? Quand on voit la flotte de A330 MRTT +AWACS divers mobilisés (pour combien d’avion ?) , on a l’impression d’une revue aérienne pour le grand public …Nos amis anglais sont sympathiques , mais ils deviennent ridicules au fil du temps à essayer de rouler des mécaniques qu’ils n’ont plus …

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Oui bon, faut arrêter aussi: nous aussi français savons bien rouler des mécaniques. On est d’ailleurs plutôt forts à ce jeu là.

      • philbeau dit :

        Vous ne trouverez pas de déclarations ronflantes de ce genre (et assez pathétiques dans le monde actuel ) lors des départs du CdeG . les français ne sont pas forcément les plus grandes gueules , du moins dans ce domaine sérieux .

        • Hannibal_Lecteur dit :

          Sérieux Philbeau.
          Vous êtes un des commentateurs que je respecte, mais là faut pas exagérer.
          Des coups de com et des roulages de mécaniques, nous en faisons tout le temps!

          • philbeau dit :

            Ok Hannibal , c’est votre point de vue , mais je trouve quant à moi que nos acteurs de la défense sont particulièrement modestes quant à leurs actions très au-dessus du lot par rapport au reste de nos voisins . Sans qu’ils en tirent une gloriole ridicule . Pour le reste , le français moyen n’existant pas , ou plus …Merci de votre amical commentaire , exempt de mise en cause à base idéologique , ça fait du bien !

          • Hannibal_Lecteur dit :

            J’évite maintenant les discussions basées sur les ressentis politiques et autres idéologies … C’est mauvais pour la tension!
            Et ça fait du bien de ne plus s’emballer sur les commentaires.
            Pour votre réponse, je suis presque d’accord, peut-être qu’on se la ramène moins que les anglais. Faudrait voir ça de l’extérieur.

      • E-Faystos dit :

        Nos journalistes sont remarquables mais se cantonnent au foot, et à la politique. LA défense jouit quand même d’un vernis de sérieux.

  10. Yoyolegigolo dit :

    Ah bon ? Ça vole ce truc ? Je pensais qu’il servait de grille-pain

    • PK dit :

      Il avait des missiles air-air pour affronter l’état islamique : c’est dire si la chasse d’Al-Qaïda a eu chaud !

    • ruffa dit :

      Quand tu te ramasseras un de ses missiles en pleine gueule tu l’ouvrira moins après ça !
      Oui ce truc vole au Japon en Israël à Singapour en Italie etc…
      Par contre l’autre bouzin il vole pour des pays qui n’ont rien prouvé sur le plan militaire !

      • Alpha dit :

        « Quand tu te ramasseras un de ses missiles en pleine gueule tu l’ouvrira moins après ça ! »
        Oauis ! D’abord !… 🙂
        Quant à l’autre bouzin : Lui vole pour des pays qui font la guerre ou qui s’apprêtent à la faire : Grèce vs. Turquie, Egypte vs. Turquie, Ethiopie, Inde vs. Chine, Pakistan…
        La Dinde, elle déjà ne vole pas, ou très peu, et surtout pour des pays qui se cachent derrière la toute puissante Amérique…
        Sacré ruffa…

  11. Auguste dit :

    Exercices « brise de mer » des marines de l’OTAN en Mer Noire.Le destroyer anglais HMS Defender entre de 3,7 km dans les eaux territoriales russes,au large de la Crimée.Un SU-24 lui lance, en avertissement, 4 bombes de 250kg sur sa route.
    « I cache broull » l’anglois,les prochaines elles seront sur sa tronche.

    • Iceman dit :

      Restons sérieux, si un Su 24 réellement hostile tente de se faire un destroyer type 45 britannique avec des bombes frags (comme ce qu’a affirmé la marine russe) il sera mort bien avant d’approcher du navire.

    • Carin dit :

      Même les autorités russes ont démenti ….

  12. m dit :

    J’ai aussi des doutes sur la réelle capacité autonome de ce GAe, maintenant il faut toujours de réjouir quand un pays ami met un peu de matos sur le terrain.

    On a beau se taquiner avec les anglais, ils sont historiquement, culturellement et diplomatiquement plus proches de nous que la plupart des pays du monde. Leur communication cocardière n’a rien à envier à la notre. Contentons nous d’en sourire comme ils doivent sourire de nos communications (sur le standard F5 par exemple).

    • Fralipolipi dit :

      @m
      Au sujet du F5 (ou même du F4), ils ne doivent pas sourire mais plutôt blêmir tant ils sont loin de suivre le rythme avec leur Typhoon, et tant il semble acté désormais que leur flotte de F35B sera à la fois bien moins volumineuse que prévue et surtout nettement plus onéreuse en MCO que budgété.
      .
      Ce qui peut les faire rire par contre, c’est le déroulement de notre programme SCAF avec les Allemands.
      Là oui, ils doivent vraiment bien se marrer … un peu comme celui qui vient de refiler le pouilleux à son adversaire aux cartes 😉

  13. sepecat dit :

    « Les F-35B ayant un rayon d’action de 869 km »
    J’avoue ne m’être jamais penché sur la donnée en question jusqu’à présent, mais à la lecture de l’article, cette autonomie m’a paru plutôt faible pour un appareil présenté comme le nec plus ultra que tout le monde s’arrache…
    « il a fallu les ravitailler en vol… D’où la présence de deux avions ravitailleurs Voyager [Airbus A330 MRTT, ndlr] en Méditerranée orientale »
    Découle de la première constatation, mais cela fait tout de même beaucoup de monde à mobiliser.

    • F-Rafale dit :

      Le décollage court est très énergivore et doit déjà représenter à lui seul la grosse consommation de l’opération.

    • Lothringer dit :

      « Les F-35B ayant un rayon d’action de 869 km »
      Je dis cela de mémoire…le F14-Tomcat avait également une autonomie très faible, moins de 1000km je crois.
      Donc sur ce sujet, rien de nouveau à l’Ouest.
      C’est peut-être tout simplement un choix assumé des Yankees.

    • Cricetus dit :

      « J’avoue ne m’être jamais penché sur la donnée en question jusqu’à présent, mais à la lecture de l’article, cette autonomie m’a paru plutôt faible »
      Rayon d’action de combat du F-35B: 869Km
      Rayon d’action de combat du F-18: 740Km

  14. OURGOUT51 dit :

    Et de cela, il en pense quoi le British?

    « Эсминец Британии нарушил границу России: применялось бомбометание »
    Отмечается, что экипаж эсминца был предупрежден о применении оружия в случае нарушения государственной границы РФ, но проигнорировал его. « В 12:06 и 12:08 пограничный сторожевой корабль выполнил предупредительную стрельбу. После чего в 12:19 самолет Су-24М выполнил предупредительное бомбометание четырьмя осколочно-фугасными авиационными бомбами калибра 250 кг по курсу движения эсминца », – сообщили в военном ведомстве. »

    Un destroyer britannique a quitté les eaux territoriales russes au large de la Crimée où il avait pénétré sur une profondeur de trois km, après avoir ignoré les tirs d’avertissement des garde-côte russes. Un petit passage de SU 24 larguant quatre bombes à fragmentation de 250 kg le long de sa trajectoire lui ont fait entendre raison et rebrousser chemin

    • Bruno dit :

      Actualisez-vous, hein ? Les russes eux-mêmes ont démenti…
      D’une part n’importe qui ayant quelques notions militaires sait que le lancer « préventif » de bombes à fragmentation pour dérouter un navire n’est ni orthodoxe ni même efficace, et d’autre part je vous rappelle que le HMS Defender est un navire de défense aérienne doté en principal du système Sea Viper (PAAMS) dont les Aster 15 ou 30 auraient, si les anglais l’avaient jugé « hostile », réduit sans difficulté ce SU24 en paillettes incandescentes avant même que son pilote ait pu comprendre qu’il était ciblé.

  15. Momo dit :

    Une nouvelle confirmation de ce que tous ceux qui ont à faire en business avec les anglais savent trés vite et n’oublient jamais: la anglais sont les champions olympiques du marketing et des promesses. Juste devant les néerlandais.
    Et avec Boris on verse carrément dans le mensonge.

    Mais pour le ‘delivery’ (les résultats) c’est une toute autre histoire, on dérive à la fin du classement, ce qui ne les empêche pas de continuer le baratin. Sauf s’ils y ont un intérêt évidemment. Tout en restant sympathique, y compris dans le naufrage (le votre).
    Il faut juste le savoir.

    Accessoirement un Su24 a effectué un bombardement dit de protection à proximité du contre-torpilleur (^^) HMS Defender dans les eaux Russes en Mer Noire hier. J’espère que les F35 ont bondi pour protéger le Defender une fois de retour dans les eaux internationales.

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Je comprends pas.
      Quand on veut faire un avion avec les allemands, nombre d’entrz vous s’offusquent. Et nombre d’entre vous disznt qu’il faudrait mieux le faire avec les anglais…
      Mais à un moment donné, si tous les autres c’est des cons, peut-être alors que c’est nous le problème?

      • Momo dit :

        Je suis un peu déçu là.
        Si vous prenez les anglais pour des .ons, ou même pensez que c’est ce que j’écris c’est que vous n’avez pas bien compris.
        Les anglais comme les allemands ne sont ni plus ni moins cons que nous et que les autres.
        Par contre il y a des caractéristiques culturelles, en passe de disparaitre avec la diversité des peuples, qui est pourtant une richesse, il faudrait essayer de garder cette diversité.
        Parmi les caractéristiques, positives et négatives comme tout le monde, les anglais possèdent l’art du marketing comme personne.
        Si vous pensez que c’est con c’est dommage. Ils en font un véritable force, notamment envers ceux qui ne comprennent pas.

  16. oryzons dit :

    C’est amusant parce que sur les forum anglais :
    – ils pensent que la France roule des mécaniques avec son PANG, et qu’au lieu d’en construire un nucléaire très cher, nous ferions mieux de faire comme eux, en avoir deux diesels.
    – quand on leur oppose que pour l’instant le nombre de PANG n’est pas décidé, ils répondent que cela nous coûtera 10 Mds (ils ont en tête les chiffres US) au minimum, et qu’il n’est même pas sûr que nous en construisions un
    – ils pensent que le F35B est la sixième merveille du monde, bien sûr bien meilleur que le Rafale M
    – ils pensent que les E2D ne sont pas si intéressants que ça, et qu’ils arriveront à faire des drones pour les remplacer et aussi pour le ravitaillement en vol

    Bon il y en a quand même quelques uns qui s’inquiètent de l’absence de catapultes et brins d’arrêt, puisque cela les rend entièrement dépendant des F35B ainsi que réduire les capacités opérationnelles de futurs drones embarqués.
    Mais dans l’ensemble, ils pensent qu’ils sont beaucoup plus malins que nous sur cette histoire.

    Et quelque part peu importe maintenant.
    Leurs PA sont construits et ils ne pourront plus les changer désormais, alors vogue la galère.
    De toute façon le « Global Britain » n’est pas fait pour réellement faire la guerre. C’est fait pour être un plastron marketing pour servir le prestige, l’influence et à l’arrivée l’économie national UK. C’est bien comme cela que le voit Jonhson.
    Donc les débats techniques pointus et les critiques afférentes, bien que légitimes, on s’en fout. Qui s’en soucie pour de vrai ?
    Les militaires et sinon personne (oui statistiquement les forums / blogs militaires ne représentent personne à l’échelle d’un pays occidental, ailleurs je ne sais pas). Les militaires il suffit de leur ordonner de fermer leur bouche et de faire de jolis déclarations marketing comme celle de cet article.
    Et le tour est joué. CQFD.

    PS : Ah oui il faut éviter de faire une vraie guerre aussi, mais pour cela il y a le Big Brother US

  17. Bao dit :

    Les missiles accrochés en bout d’aile de ces F35 britaniques sont des ASRAAM et non pas des AMRAAM. L’ASRAAM est anglo allemand et utilisé par ces deux pays. On ne devrait pas le trouvé sous les ailes d’un F35 américain. Il est donc intéressant de noter qu’un F35 UK décollant du Queen Elizabth sera équipe d’ASRAAM alors que s’il est de l’USMC, il sera équipé de Sidewinder.

    • blondin dit :

      les allemands n’utilisent pas d’ASRAAM AIM-132, ils ont des IRIS-T. Si le développement était initialement anglo allemand, le missile actuel est 100% anglais.
      sinon pour votre remarque USMC/RN, effectivement ça fera un moyen de les reconnaitre.

  18. daniel dit :

    F35B : une dinde chère, fragile et sans allonge. Et une puissance en vertical insuffisante.

    Z’étaient bien obligés de se débarrasser de leurs bombes ou missiles sol-air: le F35B ne peut pas atterrir quand il est chargé. Peuvent aussi bien larguer le lot sur les poissons…
    Ça donne un drôle de truc à l’entrainement avec des munitions d’exercice. Par exemple, l’avion ne décolle pas. Il ne pourrait pas atterrir en vertical sur le QEII qui n’a pas de brins d’arrêt.
    Pour le pilote l’exercice consiste à monter-descendre de l’échelle et pour les armuriers à accrocher-décrocher les munitions. Ça prend du temps. Le moteur reste à l’arrêt.

    Tout cela est filmé pour l’édification des foules et exécuté avec le plus grand sérieux par les participants.
    Bravo l’escadron aérien des USMC pour la patience des pilotes. Manque plus qu’un jeu vidéo sur un de leurs écrans…

    • Noth dit :

      Les inepties des anti-dindes, c’est quand même phénoménal. Le F-35B peut très bien ramener ses bombes, jusqu’à une certaine limite. Limite qui peut être dépassée en atterrissage SRVL, qui permet d’atterrir en roulant sans avoir besoin de brins d’arrêt. Faudra vous mettre à jour niveau « sait pas faire ci, fsait pas faire ça », vous êtes tous ridicules.

  19. Penaratahiti dit :

    Correction : ce sont des ASRAAM en bout d’ailes, pas des AMRAAM.

  20. Royal Marine dit :

    Tout à fait étonnant! Passons sur les ravitailleurs qui leur permettent de voler plus de 30 mn d’affilé…
    Passons sur l’avion de renseignement, qui profite de l’occasion pour effectuer des relevés IEM…
    Mais là où je suis stupéfié, c’est de voir que le Fail 35, qui vole pour une fois, a besoin de Centry pour le guider, le contrôler, et le renseigner… J’avoue ma perplexité! Tous les afficionados de la Dinde, depuis des mois, et dans un effort louable pour essayer de trouver au moins une qualité à cette trapanelle, nous ont vanté les qualités « d’AWACS » de celle-ci, qui d’après eux, disqualifiait définitivement le Rafale… Je comprends qu’ils aient eu besoin des Centry pour faire l’interface radio avec les Foufounettes 2000, puisque l’on a appris, il y a quelques jours que le F 35 ne pouvait discuter qu’avec les Awacs et les avions du même type, à l’exclusion de tous les autres, y compris le F 22, mais quand-même…
    Ce vol, malgré les qualités supposées, car jamais prouvées ou démontrées, de discrétion de la Dinde, n’a pas dû passer inaperçu!

    • Hannibal_Lecteur dit :

      « , a besoin de Centry pour le guider, le contrôler, et le renseigner »
      Car bien sûr tout avion de combat actuel vole seul, sans soutien et sans contrôle aérien…
      Quelle mauvaise fois. J’aime pas le F-35, mais à un moment donné faut arrêter avec les affirmations bancales. Réflexe de pavlov?

    • Carin dit :

      @Royal Marine
      Vous m’enlevez les mots du clavier…
      Ou sont passés les senseurs surpuissants du F35??
      Personnellement je pensais qu’Israel se servait de cet avion qu’en tant que mini AWACS, permettant aux F15/16 de ne pas allumer leurs senseurs et de ce fait être plus discrets, le F35 se chargeant de communiquer les coordonnés exacts des cibles…

  21. ScopeWizard dit :

    Eh oui ; entre-autres , très bonne propagande en direction de Berne…………

  22. TRENT dit :

    Breaking News : le F35-B vole, il a réussi un décollage !!
    TROP FOOOORRRT !

  23. James dit :

    Vu qu’il dépend de la RAF, c’est un GAé littoral 🙂

  24. Qui ça ? dit :

    Je n’ai pas pigé l’utilité du porte-avions HMS Queen Elizabeth dans cette histoires, car les Anglais ont des bases aériennes à Chrypres depuis lesquelles ils peuvent intervenir.

  25. blondin dit :

    AMRAAM en bout d’ailes ? ou ASRAAM ? Les AMRAAM vont en soute non ? c’est bien la peine d’avoir un super avion furtif pour finalement avoir ces missiles air air en bout d’ailes…

  26. Max dit :

    J’espère que les excellents pilotes de la Royal Navy n’auront pas eu trop de soucis avec leur glass cockpit tactile où il n’est pas rare d’activer un autre bouton que celui désiré.
    Quelques boutons et commandes physiques c’est un souhait émis par des pilotes US .

  27. farragut dit :

    Est-ce que ce ne serait pas plutôt une démonstration subtile de la Royal Navy pour démontrer à son gouvernement qu’il faut absolument « refurbisher » leurs deux PA en CATOBAR avec des vraies catapultes EMALS, et des drones de ravitaillement ?
    En se comparant ainsi aux capacités du GAN CdG et de ses Rafale Marine totalement autonomes, les marins de la RN et de la Fleet Air Arm veulent probablement trouver des arguments pour illustrer le besoin absolu de véritables porte-avions pour agir efficacement avec des armements aéroportés crédibles, et pas juste pour parader en mer. Si même les Chinois veulent des catapultes (y compris des EMALS), c’est que cela doit être utile… 😉
    Bonne nouvelle, dommage que cela vienne un peu tard, après l’abandon de la coopération initialement prévue sur les 3 PA avec les Français ! 😉

    • SOWETI dit :

      Le F35 n’a ni perche, ni train avant conçues pour résister aux catapultes. Jetez un œil au train d’atterrissage d’un rafale M, il est autrement plus imposant. La messe est dite.

  28. aleksandar dit :

    Les US chassent le Rostov sur le Don.
    Je leur souhaite bonne chance vu que cela fait 3 semaines qu’ils le cherchent !
    ( et que les russes rigolent )

  29. Hannibal_Lecteur dit :

    C’est saoulant de lire toujours les mêmes rengaines ici. Dès qu’il est ecrit F-35, c’est la foire… Oui il est moche il est nul etc etc…
    Et si on allait un peu plus loin dans les « analyses » plutôt que d’avoir des réflexes stéréotypés?
    Et surtout, vous vous moquez en filigrane de cette mission, mais nous français, ne faisons-nous pas la même chose niveau communication zt roulage de mécanique?
    Et oui…
    D’ailleurs, qui peut me certifier que les Rafale M ne bénéficient pas de ravitailleurs en vol autre que les nounous? N’y a t’il pas non plus constament un awacs dans la zone (français, british, us ou australien par ex)?
    Ni d’Atlantic ou de Transall Gabriel?

    Cqfd

  30. Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

    C’est incroyable le nombre de types sur ce forum qui pilotent des F35 …

  31. Carin dit :

    Les anglais doivent être drôlement contents de voir qu’en plus d’une MCO hors de prix, il faut déplacer AWACS et tankers de ravito pour que la reine F35 aille faire une petite promenade digestive au dessus de l’Irak ou de la Syrie, parce qu’ils ne sont pas tous idiots nos amis anglais… ils savent qu’à 10/12 mille mètres d’altitude au dessus de ces 2 pays, ils ne risquent pas de faire une mauvaise rencontre avec un chasseur de AQ ou Daesh, ni d’être pris pour cible par une batterie au sol, même pas avec un foutu volatile. LM a raison, avec le silulateur, on fait tout pareil pour nettement moins cher!!
    Je plaint le commodore et le ministre qui ont du réciter un billet qu’ils ont dû avoir beaucoup de mal à avaler, surtout devant les sourires hilares des pilotes.

  32. Max dit :

    Et le Suffren… Où est il ? Que fait il ?
    Du renseignement ?