Le Parlement allemand valide l’achat de cinq avions de patrouille maritime P-8A Poseidon

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

92 contributions

  1. Meiji dit :

    Ca ne remet pas en cause le MAWS … et en plus ils se foutent de notre g*****

    • José dit :

      l’Alleagne est un pays souverrain qui acchète le meilleur produit au meilleur prix!!!!! Tant que vous n’allez pas comprendre ce qu’on appelle compétitivité alors vos incantations resteront toujours ridicules. Encore un article inutile qui ne fait même pas l’objet de titre de presse en Allemagne. J’ai consulte la Süddeutsche, Handesblatt, die Welt ou bien Manager Magazine…zéro!!! Ce qui veut dire que cette information est insignifiante en Allemagne. Pourquoi vouloir ä tout prix collaborer avec un pays qu’on déteste tant????? On dirait que le ciel allait tomber sur la France si elle ne fait pas ce programme en commun avec l’Allemagne. Quel est ce couple oú un partenaire dit qu’il est couple et l’autre ne sait pas qu’il est en couple…Sûrement il y a un névrosé dans ce couple!

      • Wagdoox dit :

        Merci Jose.
        Je suis d’accord sur tout.
        Sauf un truc, la grosse berta avait dit un truc et en fait un autre. J’ai rien contre mais il faudra pas venir chialer quand on fera de même.
        Aller moins d’un an à attendre avant que cette mauvaise blague ne prenne fin.

      • Jean (le 1er) dit :

        Tien, revenu de votre escapade en Lituanie avec vos potes du Panzergrenadierbataillons 92 ? C’était bien cette petite beuverie ? Soit vous ne comprenez pas la situation, soit vous faites exprès. En fait, je penche pour la seconde hypothèse puisque vous êtes un troll. C’est clairement indiqué dans l’article. L’Allemagne a signé un accord avec la France pour le développement du futur système de surveillance maritime. Or, maintenant, ils vont acheter le P8 en prétendant qu’il s’agit d’une solution intérimaire. En disant ceci, ils se foutent du monde. On ne dépense pas 1.4 mia pour 5 appareils pour les utiliser une dizaine d’année et ensuite dépenser à nouveau 1 ou 2 mia pour les remplacer !

        • Sorensen dit :

          Elle ne s’en séparera pas. Vaste est la zone que l’Allemagne va devoir couvrir.

      • Carin dit :

        Mon pauvre josé… il ne t’es même pas venu à l’esprit que ton soit disant pays achète ce que Washington lui dit d’acheter?
        Tu n’as même pas vu que ces avions sont sur-dimensionnés par rapport à l’aire de surveillance allemande?
        Tu n’as même pas pensé que ces avions ne sont là que pour grossir le matériel à disposition des américains, qui les enverront ou bon leurs semble et quand ça leurs chantera? Tu ne comprends rien, mais tu ne peut pas t’empêcher de ramener ta fraise…. Un vrai pilier de comptoir, et pipelette comme une lavandière.

      • guy dit :

        Quand on a pas la capacité technologique a créer un avion ou un char de combat alors oui ….l’Allemagne doit continuer a fabriquer des perçeuses et acheter US et de laisser ceux qui ont de l’ambition entre eux !!!

      • ScopeWizard dit :

        @José

        Oui , mais est-ce que vous avez été consulter les pages éco-boursières de Titten Magazin ?

        C’ est la version Allemande -Teutonne devrais-je dire- d’ un magazine de genre excellent auquel j’ étais autrefois abonné…………..

        Franchement , vous devriez le consulter…………

    • Deres dit :

      Oui, ils veulent quand même développer le MAWS avec nous, à charge pour nous de le leur acheter ensuite. Les allemands font toujours cela de toute façon. Ils affichent des gros besoins pour avoir une grosse part du développement puis se dédisent au moment d’acheter sachant que les industriels sont déjà choisis. les partenaires sont donc obligés de leur lâcher une part de la production largement supérieur à leur part des achats.

      • Carin dit :

        @Deres
        Les allemands n’ont pas besoin d’un MAWS, s’ils se sont embrigadés dans cette histoire c’est juste pour les retombés économiques lors des ventes à l’étranger ou à certains pays d’Europe, et c’était bien vu au moment de cette idée… malheureusement elle date, et Boeing a comblé le trou, du coup les states vendent des P8A dans le monde entier, et les allemands mangent leur chapeau d’avoir tant tergiversé.

  2. Machin 10 dit :

    Ça alors quel scoop !

  3. Gandalf dit :

    Les Allemands on le droit de choisir ce qu’ils veulent. Mais le mensonge solution temporaire c’est ce fouttre de nous, ce sont des P8 neufs qui vont etre en service pour plusieurs decennies.
    Qui plus est, les entreprises Allemandes (Hensholdt, Diehl et ESG) peuvent aller se faire brosser pour du workshare sur MAWS vu qu’il n’y aura pas d’achat Allemand (des promesses qui seront annuler une fois la part du gateau distribue on connait le mode operatoire)

  4. Sorensen dit :

    Bien.

    • Momo dit :

      Hahahahahahahahahahaha
      Zozo est arrivé

      Comment pourrait-il être pris pour autre chose que ce qu’il est! ^^

    • Momo dit :

      Ah! J’oubliais:

      Vive le noble et fier BUNDESTAG!
      Vive le céleste et divin BUNDESTAG!
      Vive le BUNDESTAG millénaire!

    • Czar dit :

      sinon dans la troisième à Longchamp, t’as un autre oracle à nous délivrer ?

    • Mica X dit :

      Ganz genau und tchsüss

    • José dit :

      Je le pense aussi…..Tres bonne nouvelle!!

      • Sorensen dit :

        Ca marche à tous les coups, je n’ai pas même sorti un euro pour le divertissement. Je fais rarement de mauvaises affaires.
        Oui les bonnes nouvelles se suivent.

        • Momo dit :

          Hahahahahahahaha
          tu te rattrapes comme tu peu zozo.

          Répètes avant moi:

          Vive le noble et fier BUNDESTAG!!

          (Pour le carrelage je te sens pas, contrairement à josé, tu as l’air plus fier, une chance)

  5. Arnaud dit :

    Je sais que la construction européenne est formidable, l’alpha et l’omega,… mais vraiment, faut il continuer à se mentir ? La France se dépare de son industrie de défense pour une chimère européenne, et plus encore pour un fantasme de coopération franco-allemande. Il faut arrêter ce délire. Les Allemands nous envoient des messages pourtant très clairs : seul l’intérêt allemand compte, et l’atlantisme allemand ne sera pas remis en cause.

    • José dit :

      La France marginalise les Italiens et les Espagnols et n’a que d’yeux pour l’Allemagne car c’est bien lä qu’il y a l’argent. La France est devenue ridicule par cette attitude de coucou. Les Angalais disent ä juste titre que la France en se collant à l’Allemagne voyage en prmiere classe avec un billet de 2 eme classe. Ils ont raisons…

    • Verdon dit :

      Macron et sa clique, Pas la France

    • Félix GARCIA dit :

      ^^

      Anice Lajnef@AniceLajnef
      C’est quoi la définition de l’hypocrisie : parler à longueur d’antenne de souveraineté nationale, mais se coucher devant l’UE des banquiers !
      #Zemmour montre là son vrai visage. C’est bien pour cela que le milliardaire #Bolloré en a fait son poulain et veut le porter au pouvoir.
      Citer le Tweet
      Christine KELLY@christine_kelly
      Le Frexit est-ce envisageable à l’image du Brexit ? #facealinfo
      https://twitter.com/AniceLajnef/status/1407948662572040195

      Déclaration conjointe avec la Présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen
      https://www.youtube.com/watch?v=V_4xzy19aK8

      Florian Philippot@f_philippot
      La présidente de la Commission se rend chez son employé Macron lui donner « son feu vert » pour utiliser 40 milliards des 80 qu’on lui verse !
      Elle exige en retour la réforme des retraites et de l’assurance chômage.
      Un cauchemar humiliant ! Frexit vite !
      https://twitter.com/f_philippot/status/1407727018062516230

    • Max dit :

      C’est aussi un message envoyé aux US via l’OTAN.
      Dans l’inconscient collectif allemand le danger vient de l’Est et la peur de l’abandon par l’Oncle San est prégnante.
      Ils envoient des gages qui au demeurant sont peanuts comparés à ceux de l’Arabie saoudite.
      Enfin si c’est le prix pour sauver le SCAF.
      Le MGCS doit se poser des questions.

  6. Ducon dit :

    En même temps ils n’ont qu’à acheter des F35 et ne pas nous les briser !!!

  7. Kamel dit :

    Le marché visé par ce programme est minuscule, il ne faut pas se leurrer, Airbus et dassault ont raté le coche, tout comme Boeing avec son ravitailleur qui ne gagne plus aucune compétition mis à part les marchés captifs ..
    Supposons :
    France : 15 appareils max.
    Allemagne : 8 appareils max.
    Espagne: 4 appareils max.
    Les prospects à l’export sont inexistants ou déjà pris par Boeing :
    Australie.
    Inde.
    R.U.
    N.Z
    CANADA a venir vu qu’il fait partie des 5 eyes….

    • oryzons dit :

      Remplacement des Atlantique 2 + Awacs = 35 appareils.
      Cellule déjà en cours de développement : Falcon 10X.
      Résultat : un avion de patrouille maritime excellent ainsi qu’une variante Awacs type GlobalEye venant d’insérer dans « le système de système » et le Cloud de combat pour un investissement minimum.

      Il n’y a pas de quoi !

      • Alpha dit :

        @oryzons
        « Remplacement des Atlantique 2 + Awacs = 35 appareils.
        Cellule déjà en cours de développement : Falcon 10X. »
        Vous ne pensez pas si bien dire…
        Effectivement, chez Dassault, on pense au Falcon 10X pour le remplacement des Atlantique 2.
        Bon, pour l’AWACS en revanche…

        • Math dit :

          Je ne sais pas ce qui sera le plus pertinent pour les Awacs: un identique? Sachant que les chinois tirent à 400 km? Ou plus petit et plus manœuvrant?
          Pour la patmar, les euro drones ne peuvent-ils pas faire l’affaire?

        • themistocles dit :

          Trop petit, un Falcon 10x peut faire un excellent avion de surveillance mais pas un avion de patrouille maritime en lutte anti-sous marine. En ajoutant les 120-130 bouées acoustiques à emporter et l’armement à savoir les torpilles ( qui doivent être en soute) et les missiles anti-navires ( qui peuvent éventuellement être sous voilure) c’est trop pour le Falcon.

    • RWY AHEAD dit :

      Au final devrions-nous tourner également vers des P8 neufs et abandonner un projet européen économiquement peu viable ? Après tout notre superficie maritime est largement plus importante que celle de notre voisin d’outre-Rhin et nos besoins ne semblent pas être comblés actuellement.

      • Jean (le 1er) dit :

        Demander à Dassault de développer un Atlantic 3 qui, paraît-il, serait déjà dans les cartons.

    • philbeau dit :

      C’est exact . Il n’y a pas de place pour un concurrent direct du P8 , on l’a vu depuis longtemps . Mais ce programme n’est qu’un des volets de cette politique de coopération tous azimuths avec l’Allemagne voulue par l’administration Macron , dont la viabilité n’est pas l’élément déterminant . Pour imposer cette vision macronienne d’Europe de la défense »qui hérisse nos voisins atlantistes pur jus .

    • FredericA dit :

      Enfin une remarque lucide dans ce concert de protestations anti-Allemand 🙂 ! Le MAWS n’a effectivement que peu de chances de conquérir des parts de marchés. Faute de concurrent, le P-8 est devenue la référence sur ce segment. C’est regrettable mais c’est un fait.

      • Euclide dit :

        Oui, surtout que l’Allemagne ne réclame aucune retomvée industrielle pas comme sur le nouveau char ou le MAWS ou encore le SCAF/ NGF !

  8. Lassithi dit :

    Chouette.
    Il n’y a plus que les eurogagas pour croire qu’à leurs propres mensonges ou bêtise.

  9. philbeau dit :

    Allez , ce n’est plus la peine de prendre des gants pour dire les choses : les allemands ont décidé la pratique du double jeu pour enfumer cette administration française peuplée de naïfs européistes . Après le MAWS , on aura bientôt droit au F35 , sous couvert de poursuite du Scaf fantôme …

    • Jack dit :

      « les allemands ont décidé la pratique du double jeu pour enfumer cette administration française peuplée de naïfs européistes »

      Vous avez raison. L’intégralité du Gouvernement (Président, Ministres, conseillers, secrétaires d’état, député et sénateur) est incapable de voir le double jeu des Allemands 🙁

      … Dis comme ça, cette affirmation vous paraît-elle crédible ?

    • GHOST dit :

      On se demande pour quelle raison en France .. les gens aiment tant parle de l´Europe ou de la défense de l´Europe? Avez-vous la conviction que la France est le leader de l´Europe et devrait défendre .. cette notion sans consistance de la défense de l´Europe?

      • Czar dit :

        le fait que la France est le pays de pointe en Europe dans le domaine de la défense n’est pas une « opinion », ou une « conviction » ou encore un « avis » c’est un fait tangible.

        à qui va-t-on demander d’agir en aiguillon ? à la Suède (lol) ?

  10. Olivier dit :

    Bonjour, l’Allemagne nous ment encore !!!!

    • Momo dit :

      Mais non!
      Les vranzais barlent daux vranzais!
      Demandez à ‘zozo’ Sorensen ^^

  11. arnaud dit :

    Après la perfide Albion…. que dire..

  12. Maxime dit :

    Le bon côté des choses c’est que nos Atlantique 2 seront remplacés par des appareils corrects…

  13. MAS 36 dit :

    Radio Paris ment, radio Paris ment , Radio Paris est allemand !

    • Lothringer dit :

      Copieur !

    • Verdon dit :

      Radio Berlin est américain

      • Félix GARCIA dit :

        Il est bon de remettre l’église au milieu du village ! ^^

        L’UE veut casser la «spirale négative» de ses relations avec Moscou
        Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne vont consacrer une partie de leur sommet, jeudi et vendredi à Bruxelles, à la définition d’une nouvelle stratégie vis-à-vis de la Russie pour tenter de sortir d’une «spirale négative» entre les vingt-Sept et Moscou.
        « Huit jours après la tenue d’un sommet entre les présidents russe Vladimir Poutine et américain Joe Biden à Genève, la France et l’Allemagne ont suggéré mercredi l’organisation d’un sommet UE-Russie comme moyen d’améliorer des liens endommagés par les crises en Ukraine et en Biélorussie et par le dossier des droits de l’Homme et l’emprisonnement d’Alexeï Navalny. »
        https://fr.sputniknews.com/europe/202106241045782355-lue-veut-casser-la-spirale-negative-de-ses-relations-avec-moscou/

        Le retour du dialogue UE-Russie? «Il faut absolument désidéologiser» les relations
        https://fr.sputniknews.com/international/202106241045782864-le-retour-du-dialogue-ue-russie-il-faut-absolument-desideologiser-les-relations/

        J’ai demandé il y a peu ce que certains diraient une fois « la volonté de rapprochement avec la Russie actée par BIDEN » : je crois que j’ai ma réponse ; RIEN ! ^^
        Pourtant, ça donnerait lieu à des conversations plus qu’intéressantes, notamment sur les « modalités de ce rapprochement ».

    • fgnico dit :

      tiens tins , pas pensé à cette chansonnette, faudrait la rejouer et chantr en remontant vers le sommet haha

  14. CEKNOT dit :

    C’est très bien, le gouvernement va revenir au principe de réalité et devoir se tourner vers Dassault (et Thales) qui savent très bien faire.

  15. Paddybus dit :

    Nous avons enfin la justification de la continuation de Nordstream II… la soumission teutonne aux usa ne date pas d’aujourd’hui… elle se confirme simplement…
    Quand les Français ouvriront-ils les yeux sur l’urgence de se reprendre en main et reconquérir notre libre indépendance…??

    • Félix GARCIA dit :

      Macron admet que les Français auraient « probablement » choisi de quitter l’UE en cas de référendum
      https://www.marianne.net/politique/video-pour-macron-les-francais-auraient-probablement-choisi-de-quitter-l-union-europeenne

      Et donc, en grand démocrate et amoureux de son peuple qu’il est, il ne leur pose pas la question.

      Par contre, savoir si ceux-ci approuvent leur rationnement dans l’accès aux ressources au travers d’un référendum sur le climat (Crédit Carbone etc …) : pourquoi pas …

      C’est beau d’avoir un président « fabien » (et certains le disent « Saint-Simonien » …)…

      • GHOST dit :

        —quitter UE pour laisser l´Allemagne devenir le leader de l´Europe ?

        • Paddybus dit :

          Ha…??? parce que ce n’est pas déjà le cas…??? et avec la bénédiction des usa….

          Leader dans la pollution, leader dans le mensonge, leader dans les manipulations en vu de tenter de s’attribuer les compétences des autres …. oui, il nous faut partir vite…. mais avec les traîtres dans la place… c’est pas encore fait…!!!!
          Qu’ils soient les leaders, des autres n’est pas notre problème…. ce qui compte c’est que nous reprenions nos billes, que nous reconstruisions notre industrie, notre contrôle des migrations, de notre monnaie, le contrôle de notre dette, le contrôle de la circulations de l’argent, le contrôle des agents étrangers qui agissent dans l’ombre auprés d’une partie de notre population, le contrôle de notre diplomatie…. bref… redevenir un vrai pays LIBRE….

  16. Paul Bismuth dit :

    Les partis politiques allemands donnés perdants pour l’instant s’engagent résolument au « partage nucléaire ».
    Si un germanophone peut vraiment traduire:
    https://mobile.twitter.com/Pl_Maurice/status/1407007064031961101

    • Vinz dit :

      Bah c’est juste que la plateforme csu/cdu renouvelle son allégeance sans condition à l’occupant américain sur son sol.

      « participation » à la force de frappe nucléaire => engagement à acheter des F-18 pour la bombinette qui fait rire tout le monde de l’Atlantique à l’Oural.

      ambition de peser autrement que par les DM : « L’Allemagne doit être prête « plus qu’avant » à « utiliser tous les instruments de notre politique étrangère, de défense et de développement – y compris militaires, si nécessaire ». »

      engagement à respecter les 2% de dépenses militaires.

      désignation de la Chine comme étant la plus grosse fouteuse de merde actuelle :  » L’Union [CSU/CDU] considère la Chine comme le « plus grand défi de politique étrangère et de sécurité » dans le monde aujourd’hui. »

      Bref, on s’aligne sur le basculement opéré par Trump et continué par Biden.

      • Paul Bismuth dit :

        @ Vinz
        Merci beaucoup, j’étais resté sur le partage de la dissuasion nucléaire française et de son siège permanent au conseil de sécurité de l’ONU!

  17. Momo dit :

    Tant que nous y sommes les dernières nouvelles Suisses.
    https://www.letemps.ch/suisse/conseil-federal-discutera-choix-futur-avion-chasse-lors-prochaine-seance
    Donc prochaine étape le 30/06.

    Quand même, dire que le F35 est plus économique n’est pas tenable pour des gens intelligents comme les dirigeants Suisse. La crédibilité de la Ministre, même sur ordre, est absolument en jeu. Et celle de tout le gouvernement.
    De même que l’impact environnemental du fait d’un simulateur. On touche au grotesque.
    La porte de sortie pour refuser l’offre de Biden, qui est refusable, c’est la menace réelle d’une votation qui prive tout simplement Armasuisse d’avions de combat.
    C’est un argument imparable, il faudra bien le formuler.

    Accessoirement une photo rare illustre l’article du lien: un EF2000 ostrogoth en vol!
    En 2019…

    • Le sicaire dit :

      Excellent article ! 😉

      A propos du F35 : « …et il permettrait d’économiser de l’argent en réalisant des missions virtuelles. »

      J’ai quand même bien rigolé !

    • philbeau dit :

      je pense effectivement que le gouvernement suisse se retrouve avec un problème inattendu , de niveau international pour une simple affaire d’ordre interne ; la votation est pour lui le seul moyen d’en sortir par le haut ( heureux suisses!) . Mais avec le risque d’avoir à tout recommencer !

  18. HMX dit :

    C’était couru d’avance, mais on va voir le bon côté des choses : tout comme l’Euromale, ce programme MAWS manquait singulièrement d’ambition. Mettre en service à l’horizon 2040, soit dans 20 ans (!) l’équivalent à peine amélioré d’un P-8 Poséidon constitue clairement une erreur, une vision trop conservatrice. A cet horizon, la question déjà existante aujourd’hui sur le choix entre une plateforme pilotée ou non pilotée aura été tranchée : l’appareil issu du MAWS devra être un drone, et non pas une plateforme pilotée, coûteuse et vulnérable, donc acquise en trop petit nombre, et qu’on n’osera pas envoyer là où elle serait le plus utile de peur de perdre des vies humaines et une capacité irremplaçable.

    Un drone lourd, capable de tenir l’air plusieurs jours pour chercher « l’aiguille dans la botte de foin » ou suivre le déploiement d’un GAN, tout en emportant tous les attributs d’un PATMAR (capteurs, armements, bouées sonar, et chaînes SAR) serait au contraire très pertinent. De tels drones pourraient travailler en réseau et « blanchir » ainsi plus rapidement des zones beaucoup plus vastes de l’océan (mission principale des PATMAR), pour un coût d’acquisition et surtout un coût d’exploitation inférieurs à celui d’un appareil piloté. A budget constant, on pourrait donc envisager d’avoir davantage de drones que d’appareils pilotés. Et une efficacité globale bien supérieure.

    La réflexion sur cette réorientation du programme MAWS vers un drone lourd serait d’autant plus pertinente, qu’un tel drone pourrait facilement connaître des versions dérivées : transport de fret, ravitailleur en vol, bombardement, voir AWACS… les débouchés intra-européens et à l’international sont potentiellement très importants. Cette catégorie de drone lourd n’existe pas (encore) à ce jour. Nous pourrions être les premiers à développer une famille de drones lourds, à partir du programme MAWS.

    • Lothringer dit :

      « un tel drone pourrait facilement connaître des versions dérivées : transport de fret, ravitailleur en vol, bombardement, voir AWACS…  »

      bigre, tout cela à partir d’une même cellule…

      Je trouve que cela ressemblerait beaucoup , d’un point de vue esthétique (mais uniquement de ce point de vue, car en réalité il faudrait construire une cellule toute neuve) aux aux très très très très très vieux Noratlas.
      Après-tout, les Yankees expérimentent aussi les bombonnes volantes dronisées.
      Sachant qu’un ravitaillement en vol d’un Rafale s’effectue à environ 550km/h, il faudrait que ce drone ait de la puissance dans ses turbines pour maintenir une telle vitesse. Safran est-il capable d’offrir une telle puissance ?
      Maintenant, effectivement, cela aurait l’intérêt de fabriquer la cellule en de très nombreux exemplaire pour amortir les coûts de conception.

  19. Royal Marine dit :

    Hé bien, à vrai dire, tant mieux!
    C’est peut être le moment de prévoir un système de système Patmar, qui démodera tout ce qui existe à ce jour… Rien que pour faire ch.er les anglo-saxons… On le vendra aux Grecs, Egyptiens et Indiens. Et au triple du prix si les boches veulent en acheter après coup…
    Si les effecteurs sont communs avec ceux du Rafale et du Super-Rafale, ce serait encore mieux…

  20. Nexterience dit :

    L’arrivée de Biden a remis une pression américaine importante sur les contrats défense mondiaux.

  21. Slil dit :

    C’est bizarre, quand il s’agit d’acheter du matériel américains les allemands se posent moin de questions et sortent le. Chéquier rapidement

  22. Loufi dit :

    Les Italiens ne seraient pas intéressés par la maws ?

    • Carin dit :

      @Loufi
      Passez directement par Washington, les italiens en dépendent fortement aussi.

  23. farragut dit :

    Où l’on s’aperçoit que l’Allemagne n’a pas besoin de lancer des programmes soi-disant en coopération avec les autres pour satisfaire son objectif (réel) non affiché « d’étudier les conditions d’un développement d’une solution américaine permettant de disposer d’une capacité de patrouille maritime autonome et performante en Allemagne. »
    Avec la variante du Pipotron « => Systématiquement remplacer « européen » par « américain » et « Europe » par « Allemagne » dans toutes les déclarations de nos voisins allemands », vous aurez plus de chances de connaître la véritable finalité de ces derniers lors des discussions avec les responsables des autres pays européens 😉
    Si Merkel n’est pas un agent déstabilisateur de la construction européenne, que faut-il comme preuve supplémentaire ? Un remerciement écrit de la part de Poutine à son ex-collègue de la Stasi lors de son pôt de départ de la Chancellerie ? 😉

  24. patrico dit :

    C est une solution intermédiaire « surprise »! A 1,45 Milliard ! Mais quand es ce que nos Dirigeants vont comprendre que ĺes Allemands ne voudrons Jamais etre défendu par du Matos Français ! Cela n est plus risible…

  25. lym dit :

    D’un côté 1.3Milliards alloués aux forceps sur le SCAF, de l’autre 1.45 qui passent crème pour planter les derniers clous du cercueil MAWS malgré une offre d’intérim imbattable financièrement et déjà très largement taillée pour faire essentiellement des rond au dessus de la Baltique, son approche et un bout de mer du Nord… On en fait bien plus dans notre configuration avec l’ATL2, en proportion de zones à couvrir bien + vastes et d’un usage pas uniquement maritime.
    Les 4.5Milliards restant côté SCAF ne seront jamais alloués: Il y a déjà 2 programmes sur 3 de désormais plantés avec eux et un 3ème auquel on donne encore un ballon d’air pas frais. Faisons encore un peu semblant, ce sera toujours une part de prise… en parallèle je me doute qu’on avance désormais avec le « jamais deux sans trois » à venir en tête.
    Même si Macron est une véritable bille (démontrée dès son passage à l’économie, jamais démentie depuis) en matière industrielle il y a un moment ou les faits ne peuvent que finir par monter au cerveau.

  26. Raymond75 dit :

    <> Ne pas oublier le ‘etc …’ : cela pourrait affaiblir le ‘système de systèmes’ !

    Lorsque j’ai commencé à travailler (dans l’informatique), un ingénieur m’a dit « petit, si tu veux gagner du fric, travaille pour la défense ».

    • PK dit :

      Il vaut bien mieux travailler pour les banques et les assurances.

      Au fait, etc. c’est etc., pas etc… (qui est un pléonasme)

    • farragut dit :

      @Raymond75
      Je dirai même plus: « Quelque soit le domaine, travaille pour la Défense! »
      Et pourquoi ? Parce que, contrairement au secteur civil, un pourcentage de 8% de marge sur les contrats de défense est garanti pour le fournisseur (au moins en France).
      Ce qui faisait dire au consultant de la société APTE en 1990, que c’était la raison principale de l’absence de motivation des industriels pour faire de la véritable analyse fonctionnelle, et ainsi d’optimiser les coûts pour le juste besoin (et non le « juste assez », comme certains avaient traduit).
      Si l’on généralise le raisonnement au niveau d’une coopération de défense en Europe, on se rend compte que les industriels sont pratiquement obligés de se comporter comme un Syndic de Copropriété, qui prend 5% sur le montant des travaux, quoi qu’il arrive, que le résultat des travaux soit satisfaisant ou non…
      La différence, de mon point de vue extérieur, entre DA et les autres participants étrangers aux programmes de coopération, c’est que l’actionnariat « familial » ne pousse pas à exagérer ce comportement, contrairement à celui démontré par la rapacité des entreprises ayant des fonds de pension américains dans leur actionnariat (BAE Systems est détenu à 51% par des fonds américains, et travaille principalement dans le secteur militaire terrestre aux US, pas dans l’aéronautique britannique, a contrario de feu British Aerospace) .
      La pérennité d’une entreprise familiale est certainement plus importante pour ses actionnaires que celle des entreprises détenues par des fonds « rapace » (genre GE avec Alstom, et pompage de la propriété intellectuelle dans une société au Luxembourg pour extorquer la plus value générée en France, tout en licenciant le personnel sous prétexte du déficit ainsi entretenu).
      Tant que les règles de la « concurrence libre et non faussée » permettront de telles distorsions d’imposition et des transferts de plus value vers des paradis fiscaux, il sera difficile de faire confiance à des « partenaires » soumis à des actionnaires rapaces (ou américains).
      Donc, la « qualité » du produit (ou du personnel) importe peu pour ce genre d’entreprises, comme pour un Syndic… Et je ne parle pas de notre Président! 😉

  27. Wagdoox dit :

    Aller encore un effort et l’achat du f35 nous libérera de toute cette blague.

  28. Dédé dit :

    En attendant, ils n’avaient pas le choix. L’offre Française étant plus folklorique qu’autre chose ! Des Atl qui volent depuis 50 ans pffff !

    • Le sicaire dit :

      C’est vrai ça, des Boeing 737 qui volent depuis 54 ans… 😉

    • farragut dit :

      Heureusement que les américains n’ont pas dit aux allemands que les bombes B-61 basés à Büchel dataient de 1960, ni que les premiers B-52 dataient eux de 1952… 🙂
      https://fr.wikipedia.org/wiki/B61_(bombe_nucl%C3%A9aire)
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Base_a%C3%A9rienne_de_B%C3%BCchel
      http://www.opex360.com/2018/02/13/bombardier-b-52-stratofortress-rester-service-jusquen-2050/

    • Achille-64 dit :

      Désolé de vous le dire mais vous êtes à côté de la plaque : les ATL 2 au standard 6 sont une très bonne offre intérimaire: système d’armes et de détection remis à neuf. Donc du gagnant pour les Allemands aussi bien que pour nous. De plus, en mer Baltique le MAD garde toute son efficacité (faible profondeur).

      Avec le standard 6 , l’écosystème ‘patrouille maritime’ français est à mi-chemin du futur patrouilleur.
      La commande de P-8 par l’Allemagne est un excellente chose, cela nous permet de passer au post-Atlantique sans être lié à Airbus donc obligatoirement à une solution bi-réacteur de cellule commerciale, qui n’est pas la meilleure.

      Pourvu que la France ne prenne pas le P-8, mais je suis sûr que les marins ont un point de vue à eux sur le futur patrouilleur. Un bi-turboprop a bien des atouts, je pense.

      • breguet dit :

        Croire le MAD efficace à faible profondeur est une erreur because faible profondeur = proximité du fond = perturbations géologiques et autres (épaves) = probabilité de pister un « rat bleu « ( faux sub) très importante (j’ai donné assez souvent pour vous le certifier…)

        • Achille-64 dit :

          Merci pour votre apport.
          Donc, l’abandon du MAD sur P-8, qu’en pensez-vous ?
          (l’Inde a spécifié le rétrofit d’un MAD sur ses P-8I)

          • breguet dit :

            Bonjour, le MAD n’est pas un moyen de détection initiale mais de pistage ( on l’utilisait en priorité, sur ATL1 en complément des bouées actives sur les sub classiques qui dérobaient beaucoup moins vite qu’un SNA) dont l’emploi reste, quand même, secondaire vu les progrès de la détection et du pistage en passif . A contrario le pistage en MAD est par nature indiscret et risque, a notre époque, d’exposer le patmar à se prendre sur le coin du nez une arme à changement de milieu ( à confirmer, mais il me semble que les sub modernes sont désormais équipés de ce type de)’auto défense…)…Pour finir, les sub modernes présentent une signature magnétique très faible ( boucle de démagnétisation et autres protections…) et sont capables de plonger profond…Rajoutons à tout cela que les manœuvres MAD demandent beaucoup d’entrainement à trés basse altitude que, je pense (?), les Patmars actuels ne pratiquent plus ( a part les ATL2 )…Donc, pour répondre a votre question, je suis bien embarrassé ne connaissant pas l’emploi tactique du P8…A+

  29. Thaurac dit :

    Que ne ferait pas l’allemagne pour se faire pardonner par les us ,son gazoduc russe!

  30. Fredo dit :

    SCAF, MAWS, MGCS, TIGRE ET DRONE MALE on dirait que l’Allemagne a enfin compris comment traiter son meilleur partenaire !
    Il faut dire que le vrai patron du couple franco-allemand c’est l’OTAN et les USA ! Il fallait le voir le petit Macron, avec ses airs de premier de classe monter à Bruxelles pour torpiller l’ALLIANCE ATLANTIQUE et tenter d’en reprendre l’ influence dans un nouvel élan de l’axe franco-allemand. Mais voilà, l’Allemagne dit non et se tourne vers le VRAI patron les USA ! Allez Angela, juste encore une commande d’Apaches et l’intégration des Anglais et les Américains dans le projet SCAF et MGS pour que le petit arrogant de Paris comprenne enfin le message. Et si c’est pas Angela qui le lui fait passer, les verts qui sont en passe de prendre le pouvoir aux prochaines élections allemandes s’en chargeront ! Quand à la suisse,…… on attend tous, mais cela risque de se terminer avec de la DINDE pour tout le monde !

  31. timo dit :

    Excellent choix de l’Allemagne fait dans le cadre du partenariat OTAN ! Les pays alentours de la France prennent singulièrement leurs distances avec Paris ! La Belgique n’z même pas analysé l’offre des Rafales arrivée hors concours, l’Allemagne ne fait plus grand cas des grands projets avec son ancien partenaire au profit des USA et la Suisse …. on attend de voir ? Sera ce de la dinde au souper ou une Rafale de vent ?

    • Czar dit :

      tant qu’à prendre tes distances, bouseux, commence par t’offrir une langue nationale propre pour ton pays imaginaire au lieu de quémander celle des autres – en la maltraitant, en plus

    • Vinz dit :

      Oui très bon choix pour surveiller une flaque d’eau salée – un peu froide. Ils devront juste prévoir de commander l’option ravitaillement en vol.

  32. Max dit :

    Ben le massif Eurodrone fera de la surveillance maritime… Pfff

  33. Expression libre dit :

    Côté Défense, on a pas mal d’avance sur eux, la « grande Allemagne  » ne peut pas l’admettre. Gardons notre bombinette. Ne serait-ce que pour les emmerder!

  34. Expression libre dit :

    Et un drone de patrouille maritime avec arme ASM on sait faire seuls. Bon moyen de relancer l’industrie en France, priorité absolue , mais non on préfère les restos et le tourisme et faire la fête ( expression la plus usitée chez les djeunes).

  35. breguet dit :

    Que 5 aéronefs…Ça fait peu même si l’espace maritime sous responsabilité allemande est faible…Seraient pas un peu radin…