Thales va fournir à l’Aviation royale canadienne trois radars de contôle tactique fabriqués par… Lockheed-Martin

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

22 contributions

  1. Le Breton dit :

    On va donc confier des technologies français à l’américain ?

    • Too dit :

      Non, si il s’agit bien du TPS-77 , c’est un produit de Lockheed, Thalès joue le rôle de l’artisan qui vient poser les menuiserie. C’est pas lui qui les as fabriqué, mais c’est lui qui vient les installer.

    • ji_louis dit :

      C’est l’inverse…

    • Lucy dit :

      L’article ne le précise pas mais le TPS-70 est un radar de L-M si je ne me trompe. Thales, si j’ai bien compris, va se charger de l’intégration. Donc c’est plutôt L-M qui va confier des technologies à la France.

      • Michel dit :

        Exact je m’apprêtai à l’écrire, mais je me suis retenu, car beaucoup ne connaisse pas le métier d’un « systèmié » … Ce que Thales maitrise depuis plus de 35 ans….
        Versus la Division Système Electronique (DSE) à l’époque de Thomson CSF, maitre d’œuvre du programme Shahine pour l’Arabie Saoudite il y a 40ans ….

    • Le Breton dit :

      Pardon, c’était « françaises » et non « français ».

  2. Thierry dit :

    La Politique des retombées industrielles et technologiques s’applique à ce marché. Elle prévoit une proposition de valeur qui oblige Thales Canada Inc. à mener au Canada des activités commerciales à hauteur de la valeur des contrats.

    Et donc Lockheed Martin Canada d’hériter des emplois.

  3. Thomas dit :

    Le rôle d’intégrateur d’excellence de nos opérateurs nationaux se confirme de plus en plus à l’international.

    A l’inverse de commentaires qui seront encore négatifs, cette capacité est une garantie de premier plan pour nos entreprises :
    Notre poids économique et démographique mondial, au regards de ceux des géants actuels et à venir, ne pèse en réalité pas grand chose.
    Ne vaut-il pas mieux savoir excellement intégrer les meilleurs systèmes mondiaux, que de ne pouvoir exceller que dans quelques domaines qui seront par ailleurs amenés à se contracter dans le futur ?

    Bravo aux équipes de Thalès Canada.

    • Novice dit :

      Notre poids démographique ou économique était tout aussi insignifiant par rapport aux États Unis où à l’URSS après la guerre froide, et pourtant ça n’a empêché ni le premier ni le second d’espionner industriellement ce petit pays qu’est le notre, preuve que la France est capable de l’excellence et de l’indépendance

  4. Royal Marine dit :

    Bon. En l’occurrence LM hérite de la fabrication de la ferraille, et Thalès de l’intelligence à forte valeur ajoutée… Ce qui est une façon de reconnaître, une fois de plus, sa domination mondiale dans ce domaine: recueil, transmission, cryptage, traitement, I.A., …
    Ce n’est pas si mal!

  5. Sun Tzu dit :

    La vieille habitude des américains pour obtenir des techniques qu’ils ne maitrisent pas. Il en est de même dans les appels d’offre, où les candidats doivent donner leurs manuels techniques et les manuels d’entretien en tant que soumissionnaires ; permettant ainsi aux américains d’obtenir de façon « légales » des informations sur la concurrence et de modifier ou de perfectionner par la suite leurs matériels (mécanismes des ailes du Mirage G vers le F111, etc.)

    • Michel dit :

      Vous avez rien compris !!!!
      C’est comme dit « Royal Marine » LM livre la ferraille et c’est Thales qui fait le système qui va autour ……
      Décidément vous avez vraiment du mal à comprendre ce qu’est le rôle d’un « systémié »
      De plus, c’est LM qui va être obligé de donner des infos à Thales pour que Thales puisse l’intégrer dans 1e C4ISR »
      C’est dans le corps de l’Article  »
      De son côté, Thales explique qu’il « fournira, installera, intégrera et prendra en charge trois nouveaux systèmes de radar de contrôle tactique déployables avec une suite complète de systèmes de communication et de contrôle opérateur modernisés ».

      Et d’ajouter que « grâce à sa réputation établie dans l’intégration des systèmes C4ISR [commandement, contrôle, communications, informatique, renseignement, surveillance et reconnaissance] – y compris en tant que principal fournisseur de systèmes C4ISR de l’OTAN – et à plus de 25 ans d’expérience réussie en gestion de programmes de défense dans les domaines aérien, naval et terrestre, ce système permettra à l’Aviation royale canadienne de détecter avec précision les menaces modernes actuelles tout en maintenant un haut niveau de mobilité. » »
      Vous comprenez ?
      …..

    • pmpm dit :

      @ Sun tzu .le F111 a effectué son premier vol 2 ans avant le Mirage G . A fortiori donc il n’a pu benificier de l’experience de Dassault sur la geometrie variable ….

      • Royal Marine dit :

        Non. Mais ça merdait tellement que lorsqu’ils ont voulu sortir le F 14 Tomcat, Grumman a acheté le droit d’utilisation du brevet Dassault…

  6. mikeul dit :

    Pour moi la seule question est : est ce que cela fait travailler des français en France et est ce que le bénéfice sur ce marché créé des bénéfices consolidés en France . Votre avis?

  7. Jul dit :

    Ridicule.

  8. Gégétto dit :

    Non! Le RADAR TPS-77 « Multi-Role Radar » [MRR] n est pas français
    Thales Canada:
    https://www.ic.gc.ca/eic/site/ito-oti.nsf/fra/00932.html

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Gégétto,

      Oui, c’est écrit dans l’article…

      • Vinz dit :

        Je serais curieux de lire le communiqué de presse de Thales sur ce contrat assez bizarre.

        Pour rappel un premier appel d’offre remporté par Thales avec des GM-400 avait été annulé en 2015.
        « Le gouvernement Harper met fin à son contrat avec Thales Canada Ltd., qui devait fournir de nouvelles unités mobiles de radar Ground Master 400 pour soutenir les escadrons de CF-18 à Cold Lake, en Alberta, et à Bagotville, au Québec. » 12 juillet 2015

      • tchac dit :

        Laurent Lagneau

        Félicitation, vous devenez de plus en plus une référence, vous voilà cité dans la RAND !! (la dernière synthèse de Michael Shurkin)

  9. Gégétto dit :

    @ Laurent Lagneau,
    Tout à fait!
    Mon commentaire était à destination de Le Breton qui a lu votre article un peu rapidement.