Le général Laurent Michon désigné pour prendre le commandement de la force Barkhane

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

59 contributions

  1. Tut-tut dit :

    Il vaut mieux être dans les miches du Griffon que dans les griffes du Michon !

  2. OURGOUT51 dit :

    Bonjour

    Il était effectivement rédacteur au CDEF/DREX, dans les sous-pentes de l’école militaire. Dans ces bureaux, nous avions un autre rédacteur célèbre, un certain lieutenant-colonel GOYA qui avait écrit « les fantômes de Falloujah » et un an plus tard débarquait une autre tête pensante, le général Desportes. Il y avait de la matière grise à la DREX!

    • Ah ces touts petits bureaux , en sous pente dans lesquels on « entrepose » les étoilés …. comme on met des « vieilleries » au grenier..

      • ULYSSE dit :

        @dupond. Vieilleries qui pensent…et pensent avec intelligence , ce qui n’est pas le cas de certains autres.

      • aleksandar dit :

        Commentaire parfaitement stupide concernant le DREX parce que ces  » vieilleries  » comme vous dites n’étaient pas et ne sont pas étoilés et que d’autre part, la DREX a fait un travail formidable et sans prendre de gants, ce qui a fait grincer pas mal de dents a l’EMAT et a l’EMA

      • lgbtqi+ dit :

        sauf que les « vieilleries » auxquelles vous faites allusion méritent tout notre intérêt et notre respect.

        J’ai beaucoup d’intérêt pour les réflexions de M. Goya notamment.

      • Max dit :

        Tant que nos étoilés aient la tête bien pleine et l’expérience du terrain.
        Nous sommes en temps de paix (apprécions ces dernières années), les promotions éclaires ont plutôt lieux dans le sang du chaos de la guerre.

        Personnellement je suis partisan de la méthode suédoise (2017) du retour à la conscription, dixit l’agenda géopolitique.

        • lgbtqi+ dit :

          « dernières années » dans toute l’ambiguité de l’expression … Je le crains aussi …

      • Dupont avec un t dit :

        Le dérivatif -ierie peut avoir une valeur dépréciative ( démodée, usée) mais ce n’était pas mon propos ,
        C’est plutôt une valeur affective ou fréquentative voire plus familière …
        @aleksandar oui les travaux du DREX remettent souvent l’EMAT et l’EMA a leur « juste » place.
         » Trop de louange amène un chat à se prendre pour un lion.  » Proverbe africain

    • Fred dit :

      @ eric martin

      Quel rapport entre la nomination d’un général au Mali et ta choucroute ?

  3. Sorensen dit :

    Bonne pioche. Beau parcours. Et puis tout le monde aime les Michon bien que les Pernichon ne soient pas mal non plus.

  4. Fred dit :

    « Le général Michon prendra son commandement dans la bande sahélo-saharienne à un moment essentiel, marqué par le lancement de la transformation du dispositif militaire français », qui compte actuellement 5.100 hommes, commente le ministère français des armées dans un communiqué.

    Nommé pour un mandat d’un an, le futur commandant de Barkhane devra dès son arrivée mettre en oeuvre le désengagement progressif du Sahel récemment annoncé par le président Emmanuel Macron, au profit d’un dispositif recentré sur la lutte antiterroriste et l’accompagnement au combat des armées locales, via le groupement de forces spéciales européennes Takuba qui doit encore monter en puissance.

    Selon le projet étudié par Paris, la France prévoit de quitter des bases du nord du Mali — Tessalit, Kidal et Tombouctou — d’ici à fin 2021 pour concentrer sa présence sur les emprises de Gao et Ménaka, plus proches de la zone dite des « trois frontières », aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso, ainsi qu’à Niamey, la capitale du Niger.

    La décroissance des effectifs militaires français s’opérera progressivement, avec un jalon à environ 3.500 hommes dans un an puis 2.500 personnes d’ici à 2023, selon une source familière du dossier. Les commandos d’élite de la task force française « Sabre » devraient être maintenus pour poursuivre la traque des chefs jihadistes. » [AFP]

  5. Castel dit :

    Un général de Division pour prendre le commandement d’un effectif d’une demi Brigade, cela devrait (en théorie du moins), optimiser les performances de celle-ci….
    ça donne aussi l’impression que l’on essaye parfois de compenser la quantité par la qualité !!
    Mais, sera-ce suffisant ?

    • Marsouin dit :

      Il ne faut pas raisonner qu’en effectif.
      Il s’agit d’une opération interarmées sur 5 pays avec des partenaires internationaux au premier rang desquels les usa.
      Sans compter les interactions avec les gouvernements des 5 pays concernés.
      Donc oui, un 3 étoiles est un minimum.

      • Castel dit :

        Je ne dis pas que cela présente un véritable inconvénient ;
        il vaut mieux un général de division pour commander une demi-brigade, qu’un général de brigade, pour commander une division par exemple…
        Cela dit, ce qui me parait un peu bizarre, c’est qu’on nomme un général de ce grade à ce poste juste au moment ou l’on décide de rapatrier la moitié de nos effectifs !!
        Mais, peut être que sa nomination était prévue avant la décision de ce retrait……

    • Auguste dit :

      Barkhane c’est 5000 hommes sur place.Faut compter la relève, et toute la logistique et la préparation qui va avec.Certains avancent le chiffre de 30 000 hommes pour faire fonctionner Barkhane.

  6. Le Breton dit :

    Faut qu’ils se mettent d’accord
    On dégage ou on reste ?

    • Mat49 dit :

      Barkhane, s’en va (mais pas tout de suite), mais « en même temps » Takuba, la MINUSMA et les missions de formation restent.

    • felipe dit :

      Ce qui démontre que vous êtes encore à la guerre de grand papa, si ce n’est du papa de grand papa. une demi brigade , comme vous dites c’est plus simplement une brigade en 1914
      vous auriez du également enlever l’armée de l’air qui est comptée dans les 5000h
      si vous n’avez pas compris que le galon c’est un niveau de responsabilité et un indice de solde. et que la grille des soldes est indexée sur la grille de la FP.
      pour augmenter les soldes, il faut donc augmenter de grade, valable pour tous les corps de la FP.
      je n’oublie pas non plus que commander une force en opération extérieure exige plus de diversité dans les expertises que de commander une division en 1945.
      faire la guerre aujourd’hui est peut-être moins exposé mais exige un niveau de gestion de la complexité des opérations actuelles.

      • Mat49 dit :

        @ Felipe une demi brigade c’est pour les chasseurs à pieds et c’est l’équivalent d’un régiment en 14, car il y a trois bataillons. Donc si on retire des 5 000 l’ALAT, l’armée de l’air et le soutient, oui on arrive à un régiment de 1914 soit 3370 hommes.

        Plus appelation utilisée dans quelques cas (DBFM, DBLE, DBAF…) ou pour des regroupements de bataillons.

        Donc comme Barkhane est un agréga d’unités qui pour l’armée de terre a la taille de plusieurs bataillons, oui de tout temps on appelle ça une demi brigade en bon français.

      • Castel dit :

        Mettons nous d’accord, si je parle d’une demi Brigade, c’est parce qu’ on a été informé du départ de la moitié des effectifs engagés à court terme, qui passeront donc d’environ 5000 (effectifs d’une brigade) à 2500 (demi-brigade), et ceci me semblait déjà valable en 1914…..

        • Marsouin dit :

          Mais justement, une opération de retrait est complexe et ce n’est pas un sauve qui peut.
          Il va falloir fermer des emprises dans un contexte de guerre…ça va être sport!
          En général, les nominations sont prévues quelque temps à l’avance.
          Je suis d’accord avec Felipe, vos références sont dépassées.
          En terme de puissance de feu et d’affichage politique une force comme BKH n’a absolument rien à voir avec une brigade (effectif équivalent) de la seconde guerre mondiale ou même de la guerre froide.
          Vous avez les hommes de l’opération et tout ce qui va derrière.
          En termes de complexité on n’est plus sur les mêmes standards qu’une unité à effectif équivalent de la WWI ou WWII.
          Ce qu’il faut regarder c’est la nature de l’unité (capacité), l’effet politique attendu et produit. A partir de là vous tomberez sur le nombre d’étoiles qu’il faut aligner.
          Il ne faut pas voir un général avec les yeux d’un civil de 1914.
          Un général est un haut fonctionnaire qui certes traité d’une matière particulière mais cela reste un haut fonctionnaire.
          Dans certaines instances où il n’y a pourtant personne à commander il vaut parfois mieux mettre un général.
          Lorsque c’est un civil, c’est moins visible et personne ne le relève !

  7. Auguste dit :

    Il pourra compter,en fin d’année, sur 50 Roumains pour la force Takuba.Il n’en manque plus que 1300 pour que Takuba soit au complet.Allez,courage,ça vient bon!.

  8. Dupont avec un t dit :

    Zagziguer: Vocabulaire Militaire très tactique pour couvrir ses flancs et rompre le contact
    en somme Marcher de Travers et à Reculons.

  9. Thierry dit :

    Mince alors, après tout ce tintouin dans son CV il se retrouve avec une demi portion de Barkhane, tout ça pour ça… encore un demi-sel !

  10. Thierry dit :

    Pourquoi la France s’est battu au mali ?

    sans doute pour cela :

    https://www.nytimes.com/2021/06/17/us/supreme-court-human-rights-nestle.html?action=click&module=Spotlight&pgtype=Homepage

    extrait :
    WASHINGTON — La Cour suprême a statué jeudi en faveur de deux sociétés américaines accusées de complicité d’esclavage d’enfants dans les plantations de cacao de Côte d’Ivoire. Cette décision était la dernière d’une série de décisions imposant des limites strictes aux poursuites intentées devant un tribunal fédéral sur la base de violations des droits humains à l’étranger.

    L’affaire a été portée par six citoyens du Mali qui ont déclaré avoir été victimes de la traite en esclavage alors qu’ils étaient enfants. Ils ont poursuivi Nestlé USA et Cargill, affirmant que les entreprises avaient aidé et profité de la pratique du travail forcé des enfants.

    Le juge Clarence Thomas, écrivant au nom de la majorité, a déclaré que les activités des entreprises aux États-Unis n’étaient pas suffisamment liées aux abus allégués.
    ————————————————————————-

    et après faut pas se demander pourquoi il y a des jihadistes en Afrique s’il y a des enfants esclave des grandes corporations international tel que Nestlé, qui protège quoi ? tel est la question.

    • Mat49 dit :

      Ah ma barbille qui reviens nous raconter n’importe quoi. Des enfants esclaves il y en malheureusement dans beaucoup de pays et il ne s’y passe pas ce qui se passe au Mali.

      Donc aucun lien de cause à effet.

      PS: j’adore ta nouvelle coiffure;)

    • Vinz dit :

      J’ai pleuré. Ces méchantes multinationales qui font du business avec l’Afrique, c’est trop horrib. Et dire qu’en Suisse ce sont les marmottes monsieur… LES MARMOTTES ! Avec des vaches qu’on oblige à être violette (faut-il accorder ? Je ne sais) !

      Où vit-on. Vite, un morceau de Nestlé 75% Grand Cacao pour pas déprimer. Récolté à la main.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « et après faut pas se demander pourquoi il y a des jihadistes en Afrique s’il y a des enfants esclave des grandes corporations international tel que Nestlé, qui protège quoi ? tel est la question. » Y a bon l’argent des blancs! Porter plainte suite à des « conseils avisés » Plus facile que de travailler! Et puis « esclavage » quelle horreur, cela existe encore de nos jours……………………… plus étonnamment on n’entend pas beaucoup parler du quasi esclavage des ouvriers du B.T.P. dans les pays du Moyen Orient et en particulier au Qatar à l’occasion de la construction des stades en vue de la coupe du monde de foot de l’année prochaine! Etonnant votre silence, à moins que ce ne soit un oubli, Thierry jaiunavis!
      Au fait manque de bol pour le dénigrement systématique de la France, Nestlé est une multinationale SUISSE!
      Par contre FELICITATION! Un commentaire ou vous ne parlez pas de Macron! Chapeau!

      • Thierry dit :

        Mais l’esclavagisme industriel existe aussi en France, ça fait des années que je le dénonce, tous ces sans papier exploités au black qui travaillent de nuit ou dans des lieues retirés pour ne pas se faire prendre.

        Quand à prétendre que je ne savais pas que Nestlé était Suisse, c’est encore un délirium tremens qui vous caractérise, figurez vous que je combat aussi la fraude fiscale et le chocolat à l’huile de palme, mais c’est pas le sujet ici.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « c’est encore un délirium tremens qui vous caractérise,  » A la lecture de vos « lumineuses contributions il faut admettre que c’est vous qui abusez de certaines substances dont la « verveine » de terrassier!
          « figurez vous que je combat aussi la fraude fiscale et le chocolat à l’huile de palme, mais c’est pas le sujet ici. » Heureusement que vous ne combattez pas la connerie car vous devriez vous autocensurer dans le meilleur des cas !
          « je combat » Effectivement, même la grammaire!

        • lgbtqi+ dit :

          vous semblez tout ignorer de ce qu’est le delirium tremens …

    • lgbtqi+ dit :

      Votre orthographe est catastrophique hormis le texte que vous citez.

      Votre raisonnement est quant à lui spécieux …

      Le succès de la propagande des pseudo-jihadistes est lié à tout autre chose que Nestlé mon pauvre. Il est en partie lié au simplisme de ses idées, propre à séduire les esprits les plus bas, tout comme certaines idéologies … à l’instar de certains mouvements politiques il donne l’illusion de tout comprendre et de pouvoir tout expliquer sur la base d’un ou deux aperçus, et c’est sans doute bien assez pour certains

  11. Ghostrider dit :

    @ le breton .. réaction louable. on reste ou on reste pas ? .. Bah non enfin si on reste un peu … c’est de la com., des éléments de langage politique et savamment paradoxaux. quand le président dit « barkhane c’est fini » c’est destiné aux électeurs lambda et quand le général parle c’est : « pas d’inquiétude on est pas parti » … c’est destiné aux partenaires, aux militaires, aux gouvernements africains;

    En clair on dépli en douceur à 50 % .. et pour l’avenir ce sera après les élections

  12. Wa Terlou dit :

    Nous sommes le 18 juin. Le 18 juin 2021. Ça ne dit rien à personne sur ce site? Allons, je vous donne un indice: une bataille…Une bataille…Euh, pardon. Je n’ai rien dit.

    Wa Terlou
    Honni soit qui mal y pense

    • Vinz dit :

      C’est super dur ; ça existe depuis quand les dates en Afrique ? La bataille du Wakanda ?

      On avait dit honni soit…

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Nous sommes le 18 juin. Le 18 juin 2021. Ça ne dit rien à personne sur ce site? Allons, je vous donne un indice: une bataille…Une bataille…Euh, pardon. Je n’ai rien dit.
      Pour moi le 18 juin c’est l’appel du général de Gaulle. Je sais que ce nom va donner à certains de l’eczéma, du psoriasis voire du prurit anal mais qu’ils se rassurent il existe des crèmes et pommades pour ce genre de désagréments! Si les symptômes persistent la vénération d’une swastika ou la lecture de « mein kampf » pourront soulager les plus purulent!
      ps: l’étoile rouge ça marche aussi!

      • Wa Terlou dit :

        Mais encore…Le 18 juin…Le 18 juin…Une bataille…Une bataille…Une déroute.

        Wa Terlou
        Honni soit qui mal y pense

        • Czar dit :

          effectivement, 18 juin 1429, l’armée française en ette infériorité numérique, pulvérise en moins d’une heure la moitié de l’armée anglaise.

          le terme ‘déroute’ me semble assez pauvre pour décrire cette humiliation de taille mondiale

          ça a même donné lieu à une expression dont nombre de Français ont oublié l’origine : « mettre la Patay à quelqu’un »

          merci de ce rappel opportun, petit coolie citron.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Mais encore…Le 18 juin…Le 18 juin…Une bataille…Une bataille…Une déroute. » Ne vous faites pas plus con que vous êtes! Vous allez vous épuiser!

  13. Philippe dit :

    Espérons que nos dirigeants sauront, à tous les niveaux, tirer les enseignements de cette expérience au Sahel laquelle n’est bien sûr pas encore terminée. D’ici là courage à nos soldats qui font le job !
    Je peux bien sûr me tromper mais à mon avis les français ne sont ni les gendarmes ni les financiers de l’Afrique comme du Moyen-Orient Liban inclus.

  14. breer dit :

    Les dirigeants européens ont sans doute la trouille que s’ils envoient des troupes en Afrique, soutenir la France contre les djihadistes, il y ait des attentats dans leurs propres pays, les pressions exercées par les médias, les partis politiques et les militants y sont sans doute pour quelque chose. La critique réactualisée en permanence arguant que les européens ex colonisateurs sont responsables de tous les maux de l’Afrique, doivent en refroidir plus d’un également.
    Il faut croire que les initiateurs d’attentats islamistes sont sans doute plus malins que l’on ne croit (je ne parle pas des exécutants). En plus, ils se trouve sans doute parmi les milliers de migrants arrivés dans les divers pays d’Europe quelques terroristes en sommeil…

  15. Kostal dit :

    Bonne chance mon général !

  16. Zigomar 17 dit :

    La vérité à poil…c’est qu’après avoir passé près de dix ans au Sahel…nous sommes dans l’incapacité de venir à bout de la rébellion islamiste locale…ou groupes terroristes selon la dénomination du camp occidental…
    Par ailleurs…Nous entendions, au fil des ans, que le contingent sur place n’était pas suffisant pour couvrir de telles immensités…et, selon la dernière doctrine, l’efficacité serait donc désormais supérieure avec moitié moins d’effectif… – Comprenne qui pourra…
    D’autre part…Une simple remarque de béotien en passant : Quel est véritablement l’intérêt – – ratio coût-efficience – – d’employer de l’armement hyper coûteux et sophistiqué, type Rafale à 100 millions d’euros et munitions de précision à près de 1 million d’euros…pour annihiler un pick-up Toyota ou quelques motos tout-terrain transportant des djihadistes armés de Kalachnikovs..?
    Je ne suis pas militaire étoilé…mais, cependant, je m’interroge tout en demeurant d’une extrême perplexité…

    • Ronin dit :

      @ Zigomar 17
      Tout cela va aboutir à toute une gamme de véhicules, sur-sophistiqués (surtout pour le sahel et la simple contre insurrection = scorpion ???), “inemployables”.

      D’ailleurs le plus interloquant, et incroyable, c’est qu’ils semblent en être pleinement conscients.
      Puisqu’avec un budget MCO prévu pour être doublé, ils nous avouent que cela suffira à peine à entretenir que les véhicules en opex et uniquement eux !

      Le reste, de ces précieux véhicules, ne seront apparemment sortis de leur cocon, que pour remplacer les véhicules en pannes, que l’on aura pas, plus, les moyens de réparer !!
      Finalement, au bout de quelques années seulement, on risque de se retrouver avec toute une palanquée de véhicules divers (enfin pas tant que cela, car à part le nombre d’essieux…), au garage, et en attente de réparation !!!

      Et après ça, après tout ça, tout ce gaspillage de nos moyens, et des milliards généreusement jetés par les fenêtres, pourtant comptés, on viendra encore nous dire, justement, qu’on ne les a plus, les moyens…

      Même pour un véhicule léger (construit en France, pour véhicule militaire, c’est, toujours, mieux : pièces détachées, etc… Mêmes les australiens l’ont très bien compris (un comble : aller acheter en Australie ! ??? encore.), et tant d’autres…) !!!
      On marche vraiment sur la tête…

      Cela tombe que vous ameniez cette référence, cela va me permettre d’apporter quelques précisions.
      Tout d’abord, concernant le « JLTV », son coût est de 250 000 dollars, pour le véhicule de base (c’est à dire environ 200 000 euros).
      Comme le JLTV d’ailleurs, il s’agit de véhicule de prés de 6 mètres de long, de 2,40-2,50 mètres de large, 2,30 à 2,50 de haut ; contre 4 mètres de long, 2 mètres de large, et 1,70 mètres de haut pour la VBL.

      Comme par ailleurs pour l’Aravis, véhicule blindé de niveau IV, de 13 tonnes (comme quoi c’est possible de faire des véhicule léger avec ce niveau de protection, et non de 25 tonnes), qui a couté à l’époque 1 millions d’euros pour chaque véhicule à proprement dit.

      Ce qui en réduit d’autant, presque de moitié, l’exposition, face au moindre RPG notamment, en augmente réciproquement de près du double la survivabilité (risque d’être touché) (un autre savoir-faire traditionnel des armée française, la compactivité, et la survivabilité donc, aujourd’hui disparu (on préfère faire des véhicule « confortables », jusqu’à la tombe, ou jusqu’au fauteuil roulant !?).
      Ce qui en réduit également le poids (et plus relativement mais quand même, le prix).

      Ceci effectivement sans la R&D, l’armement, et autre divers équipement, voire le contrat d’entretien et de pièces détachées (attention en effet !!).

      D’autre part, concernant le remplacement du VBL, il faut comparer avec des véhicules de gamme équivalente.
      Cela concerne d’ailleurs aussi le « Hawkei ».
      Il s’agit en effet par rapport au VBL d’un véhicule de niveau supérieur (un peu comme si on comparait une berline et une petite citadine).

      Ainsi on peut parfaitement faire un successeur du VBL (comme on aurait pu faire un vrai successeur de VAB, de moins de 15 tonnes et de blindage de niveau IV), de 5-6 tonnes avec un blindage de niveau II ou III (avec les blindages modernes actuels).

      Le Hawkei malgré son poids n’étant apparemment pas plus blindé que le VBL ancien, de niveau I, à part une protection antimines améliorée, qui n’arrêtera jamais les IED malheureusement, de même que le JLTV.

      On peut parfaitement faire un blindé, de type VBL, aux normes et aux techniques actuelles de l’état de l’art, cependant beaucoup mieux blindé, et hors sur-sophistication inutiles, pour, environ, 250 000 euros.

      Pour le coût du « Griffon » on est déjà un 1,7 millions d’euros (plus 500 000 € de répartition de la R&D, environ), loin des 1 millions des désidérata véritablement d’origine, de notre armée de terre.

      En effet, le MCO promet d’être à la hauteur également : trois à quatre fois (voire plus ?) que celui du VAB…
      Par ailleurs, un remplaçant du VAB, en mieux blindé, type « Bushmaster » coute environ 500 000 euros aujourd’hui.
      Le « Serval », avec les équipements prévus dessus (scorpion et autres) et la R&D, dépassera largement également le million d’euros unitaire (il sera sans doute pas très loin du double lui aussi.).

      Prenons comme exemple le cout du Jaguar, dû au choix de développer un engin unique, pour seulement 250 ou 300 exemplaires, va en faire un engin le plus cher au monde pour ce type de mission par rapport à ses concurrents (Boxer, Ajax).

      Avec la R&D rapportée, l’électronique, et son seul lanceur MMP (un millions trois cent mille euros à lui seul avec une dotation de seulement quatre missiles.), sans doute pas loin des 10 millions d’euros, autant qu’un char lourd moderne !
      Pour un engin très peu blindé.

      C’est même le moins protégé des trois : le Boxer l’étant un peu plus, et l’Ajax, beaucoup, plus.
      Un engin qui va donc se retrouver bien seul pour cette mission spécifique, ce qui est loin d’être anodin.

      D’ailleurs dans ces différents choix, on peut également dire que le Boxer CRV est plus une simple adaptation- déclinaison (dans la lignée des « Luch » et autres Sd.Kfz. 231-234), en effet d’une même famille d’engin blindée.

      L’Ajax, un engin plus spécifiquement conçu pour la reconnaissance offensive (ceci malgré un faible armement cependant) ; au vu notamment de son niveau de protection, renforcée par la position du moteur à l’avant, dans la grande tendance mondiale actuelle. En effet encore et désormais où cette donnée de protection devient essentielle et même prioritaire pour toutes les grandes armées modernes.

      D’ailleurs on pourrait également faire un distinguo entre les véhicules plus destinés réellement à la reconnaissance à proprement militairement dit, qui implique l’engagement des forces adverses pour les évaluer, donc des engins à forte mobilité tactique nécessairement, et fortement armés, à ceux plus destinés à l’éclairage, au renseignement du dispositif ennemi, sans nécessairement l’engager, ou encore à la patrouille.

      Ces derniers privilégiant plus la mobilité opérationnelle (à ne pas confondre avec la mobilité stratégique : projection, déploiement, mise en place, qui nécessite surtout des moyens de transports, stratégiques (maritimes, ferroviaires, aériens) conséquents.) (et là aussi, encore une fois, il faut les deux !!).

      Le « Jaguar », véhicule unique est plus lui « l’évolution » d’une automitrailleuse, dans le plus pur style des « Sagaie », des « AML », « EBR », bien que tous beaucoup plus armés, ou encore plus de l’excellente, pour son époque « AMD35 Panhard » (très bien blindée pour son époque.).
      Le CRAB, deux-trois fois plus léger, et compact, aurait été un bien meilleur choix dans ce rôle, à tous points de vue.

      Bref des choix qui sont en effet la continuation des traditions militaires de ces trois différents pays (cela fait penser à l’Europe de la défense et à ses équipements communs, qui ne marcheront jamais !!!) ?

      Bien que dans un cas, on soit plus dans une tentative d’adaptation à l’avenir, et au déjà présent, et dans les autres, dans la continuation de conceptions issues de la guerre froide, si ce n’est de la seconde guerre mondiale…

    • Momo dit :

      Pastis51/zigogo17/raymonde75: l’apéro est déjà bien engagé à 11:38. Normal.
      Tout aussi normal de débiter des .onneries en barre après 3 petits (non, grands) jaunes à cette heure là.
      Pas de Rafale au Mali et des chiffres en millions d’euros qui confirment bien le caractère 100% neuneu de ce baratin de dessous le comptoir…
      Continue comme ça, ta cote et ton degré progressent ;0)

      • Zigomar 17 dit :

        Momo le benêt, idiot inutile du village forumique…
        Pour ma part, je ne suis ni Raymond 75 et consorts….
        Mais cependant, pour te répondre sur le même ton de grande urbanité dont tu es coutumier…
        De t’informer…qu’il est, au choix, même si l’un n’exclut pas l’autre…préférable d’être saoul que con…
        Because, le premier état se dissipe beaucoup plus vite que le second généralement rédhibitoire…

    • basstemp dit :

      La vérité a poil c’est que vous ne prenez pas en compte le fait que la France ne lutte pas concernant le volet extérieur a ce sujet c’est a dire son financement international par le biais d’une ou diverses monarchies en péninsule arabe je pense notamment au Qatar mais y a pas que le Qatar, il y a aussi tout le potentiel financier que l’islamisme radicale peut ratisser sur l’ensemble de la péninsule arabe ! Le Qatar après n’est qu’un pays qui lui concentre cet aspect dans une lutte dos a dos contre l’arabie saoudite mais y pas qu’eux … Moins dans une logique étatique, il y a tout les dons privés aux UAE , en arabie saoudite elle même, au Koweit ect et bien entendu : La Turquie qui elle est je pense devenue le premier pays qui leur apporte physiquement du matos

      Sans oublier les ONG pseudo-humanitaires, rappelez vous début de l’offensive Serval au Mali, on avait vu des hélicos d’assos humanitaires basées aux UAE très clairement aider les islamistes divers occupant le nord mali par le biais d’une aide logistique par hélicoptère ! Ou en est on a ce propos quand a ces ONG ?

      Que faisons nous vraiment contre la Turquie qui livre massivement des armes par bateau au gouvernement lybien de Tripoli dont on a aucune garantie sur la perméabilité de ces livraisons avec le djihadistes au Sahara ? Ce gouvernement de Tripoli ayant forcément besoin de pognon doit forcément avoir a minima une complicité passive ou meme active a ce propos avec le fait que les islamistes au sahara sont régulièrement réarmés !

      Dernière chose, le fait qu’on sait que dans une certaine mesure, ils ont pris le controle des caravanes bourrées de drogue remontant du golfe de guinée par le biais du Sahara pour passer en Europe (cocaine et beaucoup de drogues chimiques ou bases chimiques pour faire des drogues de synthèse ect)

      Dites vous bien que si la France ne fait rien a ce propos, alors vous avez la réponse quand a pourquoi au bout de 10 ans nous n’avons toujours pas réussi a assécher le carburant du conflit au Sahara … Et a ce niveau la, il est clair pour moi que la France n’a aucune volonté ni même les USA …

      Comprenez bien que ça serait embêtant si le gramme de coke doublait de prix a Paris si on était sérieux a ce propos, tout le système d’élites en Europe en ont clairement besoin et son clairement accroc ! Aujourd’hui il se vend presque autant de coke dans notre pays que de cannabis ou pas loin …

  17. basstemp dit :

    Juste le nom du général en dit long, très long sur la volonté politique du gouvernement français de placer de vrais « crocs » a la tête de Barkhane pour que ça saigne dru chez nos ennemis djihadistes ! Car dans les faits c’est bien un combat a mort dont il s’agit et les bombes que nous utilisons sur des 4×4 & mobylettes dans le désert ne trompe pas a ce propos … Pourtant voila, il y a cette politique la (utiliser des bombes coutant des centaines de milliers d’euros le tir sans parler des couts des M2000 par heure de vol) et l’autre politique qui est de placer ce sentiment d’esprit pantouflard de l’autre …

    Et ce choix de nom, permettant de faire des calembourg a l’infini en dit long a ce propos ! Après voila, je n’ai rien contre la personne et si ça se trouve ce général est très compétent , mais dans ce cas la : Placer le a la tête de Barkhane avec un pseudonyme du genre un nom Alsacien sonnant bien la guerre tiens …

    Vous pensez vraiment que ça n’a aucun impact ce que je raconte ? Vous vous mettez de gros doigts dans l’oeil alors ! Ne pas rendre ridicule un dispositif militaire de ce type en veillant déja a ce que sa tête et son nom aient la gueule de l’emploi croyez moi, ça a une importance capitale pour être pris au sérieux

    On va pas a la fête foraine abattre des pigeons en plastique tournant avec une carabine a mini-plomb (unique le plomb ..)

    Ce choix de nom ridicule fait du mal au dispostif Barkhane et pour rien en + !

    • Wa Terlou dit :

      C’est sûr que Nichon…Euh, pardon, Michou…Oh, zut! Monchou…Non? Mi-con? Encore non? Mi-chon! Mi-chon! OK, Michon, ça fait pas très guerrier.

      En plus, je me méfie des généraux aux noms bizarres et décalés. C’est peut-être psychologique, mais ils font rarement du bon boulot. Ils ont presque toujours tendance à objectifier ce qu’il y a de sens dans leur nom. Prenez Nivelle, par exemple. Eh bien, on peut dire qu’il a bien nivelé, Nivelle. En matière de nivellement on ne pouvait pas faire mieux que Nivelle. Il les envoyait par pelletées se faire niveler. Seul l’avenir nous dira ce que nous réserve Michon. En tout cas on se marre déjà pas mal et un militaire qui fait rire, ça n’augure rien de bon au front. Mais bon, il faut se méfier de ce genre d’individus. C’est généralement des fourbes qui cachent bien leur jeu derrière un nom.

      • Fred dit :

        Pfuiii, chapeau, bien placé dans la file vers le podium de l’intervention la plus conne de 2021 sur ce site.

    • Fred dit :

      Y’a des fois, je me reproche secrètement ma foncière misanthropie.
      Mais quand je lis des conneries pareilles (hélas) ça me remet une peu en phase avec moi-même, toujours ça de pris.

      Prends ta température, elle approche le 42.