Sahel : La force française Barkhane a capturé des cadres importants de l’État islamique au Grand Sahara

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

86 contributions

  1. berger dit :

    vous en tuez 10, il y en a 20 qui se levent… une guerre sans fin

    • Mat49 dit :

      Quand vous n’êtes pas assez nombreux oui.

    • Momo dit :

      Mais oui mais ouî ^^

      Pour ceux de passage ´berger’ est troll xinois qui pollue régulièrement le forum avec des massages systématiquement anti-francais, quel que soit le sujet.
      En réalité les egorgeurs islamistes de BSS ont beaucoup de mal à recruter de nouveaux candidats au suicide ;0) !

    • albatros24 dit :

      Les grands chefs ne veulent justement pas mourir et évitent les 70 vierges (bizarre non ?)…ils envoient les autres à leur place leurs larbins, comme le faisait leur idéologue Ben Laden (qui a lui aussi mal fini)

    • Tidiani Diawara dit :

      Avant que la France n’accepte les demandes pour l’indépendance dans les années 1960, elle a bien organisé ses anciennes colonies (qu’on appelle les pays du CFA) dans un système de solidarité obligatoire qui consiste à obliger 14 pays africains à mettre 65 % de leurs réserves de devises étrangères dans le Trésor français et 20 % sur leur viabilité financière.
      Cela signifie que ces pays africains ont accès seulement à 15 % de leur argent. Et s’ils ont besoin de plus d’argent, alors ces pays doivent l’emprunter aux français aux taux d’intérêts commerciaux. Et c’est le cas depuis 1960.
      La France a le premier droit d’acheter ou de rejeter les ressources naturelles trouvés dans les pays francophones. Donc, même si les pays du CFA bénéficient de meilleurs prix sur le marché, ils ne peuvent pas vendre leurs ressources jusqu’à ce que la France déclare qu’elle n’a pas besoin des ressources.
      Dans les contrats gouvernementaux, les compagnies françaises sont prioritaires et ensuite seulement, les pays africains peuvent choisir d’autres entreprises étrangères. Les présidents de la zone CFA qui ont tentés de quitter le système ont subi une pression abominable de la part des présidents français. Dans les cas les plus extrêmes, cela s’est terminé par un Coup d’Etat organisé par la France.

      • Vinz dit :

        ca signifie au final que vous êtes payés avec un vrai argent, et pas de la monnaie de singe. Mais chassez le naturel, il revient au galop.

      • Mat49 dit :

        Bel exemple de troll victimaire. La France via la Banque de france sert de Banque centrale au deux zones CFA. Les pays Africains de chaque zones ont donc une banque centrale commune et un convertibilité garantie avec l’euros plus aucun risque d’avoir un effondrement monétaire.

        La convertibilité coûte à la France car le CFA ne vaut rien par rapport à l’euro.

        La France n’a aucun droit particulier sur les ressources naturels comme le Montre le Mali où aucune entreprise française n’exploite l’or objet de tous les fantasmes.

        Toute cette histoire de contrat prioritaire au français est à mourir de rire quand on voit que les Chinois sont en train de nous bouffer dans les grandes largeurs en Afrique.

        Et quand à la capacité de la France à organiser des coups d’états… cela fait bien longtemps qu’elle n’a plus la main.

        Bref on croirait lire la description de l’Afrique en 1954. Que tu t’appelles Mamadou ou Youri tu nous prends vraiment pour les pire abrutis de la terre.

    • Tremah dit :

      Embrigader des bédouins faméliques et des paysans sans terre sous le drapeau de l’EI ou de la vendetta islamique, c’est assez simple; en revanche, ces groupes ne peuvent pas faire émerger des cadres compétents et des chefs sur commande, sachant que la disposition au martyr augmente inversement avec le niveau de compétences.

  2. breer dit :

    Capturés et après ??!!! Relâchés après quelques mois, ou ramenés en France où leur présence ne fera qu’attiser les problèmes ??!! Ces islamistes djihadistes font figures de plaie pour l’humanité, car pervertis et endoctrinés jusqu’au plus profond de l’esprit et de la moelle….

    • Premier GV dit :

      Après interrogation et exploitation rapide par la force, ils sont remis aux autorités maliennes. Ce qui à justement permis à ces dites autorités de négocier entre autres choses la libération d’otages maliens contre 200 djihadistes qui leur avaient été remis par la France.

  3. papy dit :

    Il faut juste espérer que ces individus ne seront pas remis aux pseudos autorités maliennes.

  4. tschok dit :

    Barkhane devrait en laisser un peu pour Takuba, je trouve.

    • Wa Terlou dit :

      En réalité, le problème de Barkhane, c’est qu’il n’y a pas assez de « djihadistes » à combattre pour justifier les dépenses et l’occupation militaire du Sahel. Et il y en a de moins en moins…Avant de lancer cette stupide opération qui s’est révélée contre-productive et a profondément « délégitimé » la présence française en Afrique et déchainé contre elle des forces puissantes (tant internes qu’externes), ils auraient dû consulter des anthropologues, ou mieux…ils auraient dû envoyer une armée d’anthropologues qui auraient certainement fait un meilleur boulot.

      • Nouveau Aircross dit :

        Ils demandent un malien départe de la France, contre un soldat français quitte de ce pays.

      • Pascal (l'autre) dit :

        Wa Terlou………………………. morne intelligence!

      • Mat49 dit :

        @ Wa Terlou si Barkhane était trop gros elle aurait eu plus de chance d’avoir des résultats surtout si on y ajoute la MINUSMA.

        L’anthropologie n’y aurait rien changé.

        C’est au contraire la faiblesse du dispositif pour de la contre guérilla qui condmanait l’opération.

    • Mavrick dit :

      Takuba fait partie de barkhane………. De toute façon entre sabre, raptor et takuba il y a du choix pour les groupes spéciaux a envoyé

  5. François-01 dit :

    On ne cesse de capturer ou tuer des cadres djihadistes importants ! Le tonneau des Danaïdes ou le mythe de Sisyphe, au choix …

    • Joe dit :

      Donc ne faisons rien. Ils vont disparaître d’eux-mêmes… ah non en faite. Sans une résistance ciblée, tout le Sahel tomberait aux mains des groupes islamo-mafieux. Une bien meilleure solution d’après les Bisounours, défenseurs aveugles de la religion d’amour.

    • Momo dit :

      Ni l’un ni l’autre.
      On peut remarquer que les succès de Barkhane et Takuba augmentent en nombre et neutralisation.
      C’est grâce à plusieurs facteurs dont un est justement l’appauvrissement des stratégies et tactiques des egorgeurs islamistes, pas moins féroces mais moins intelligents. Il ne faut pas pour autant les mépriser ne serait-ce que pour leur absolue malveillance et absence de toute humanité.

    • lgbtqi+ dit :

      Ces très jolis coups ne devraient pas être exclusifs d’autres stratégies … Un tonneau ou un rocher, on peut leur faire connaître bien des destins différents …

  6. pmpm dit :

    Depuis que le Mali envisage des discussions avec les mouvements rebelles et que la presence française est de plus en plus remise en question a Bamako , il semble y avoir un regain d’ activité de Barkhane … Coïncidence ?

  7. Ah Ca ! dit :

    Reste à leur donner du miel pour leur extraire les vers de leurs nez…

    Et ne jamais les remettre aux forces locales… puis voir avec Poutine pour leur payer un long séjour en Sibérie…

    • Amiral_sub dit :

      Poutine, c’est bien celui qui a armé l’EI en Syrie?

      • Ah Ca ! dit :

        C’est cela, tu es vraiment fort ….

        Ta maman te mettait des jupes pour aller à l’école, non ?

      • GELASE dit :

        «  »c’est bien celui qui a armé l’EI en Syrie? » », non, ça c’est l’autre ….mdr

  8. Muse dit :

    « Leur pronostic vital n’est pas engagé. » C’est devenu à la mode depuis quelques années d’écrire ce genre de truc absolument inutile, non factuel…
    La novlangue détruit les sens des mots, elle fait montre d’une lassante répétitivité…

    * quant aux captures, nous verrons bien ce qu’il adviendra de ces personnes qui pourront faire l’objet d’un échange dès que quelques otages devront être libérés.

    Un grand coup d’épée dans l’eau au niveau politique mais félicitations à nos militaires qui s’activent « loin de chez nous » !

    • tschok dit :

      @Muse,

      Ce n’est pas de la novlangue, mais du langage médical. Vous savez qu’en médecine on fait un diagnostic à partir de l’examen clinique du patient. Ce diagnostic permet d’élaborer la thérapie et le pronostic.

      Le pronostic est important car si le résultat obtenu sur le patient diverge du pronostic, c’est qu’il y a un truc qui ne va pas.

      Ex: blessure par balle, administration d’antibios au patient pour combattre l’infection. C’est la thérapie. Pronostic: les antibios vont combattre l’infection. Résultat clinique: mettons que l’infection se propage. Donc, il y a un truc qui ne va pas.

      Faire un pronostic, ça fait partie de la démarche. C’est pas de la novlangue, c’est de la méthode. Le médecin fait une évaluation risque/bénéfice du geste thérapeutique. S’il ne se projette pas dans l’avenir en faisant un pronostic, vous comprenez bien que cette évaluation n’est pas possible.

      C’est factuel et ce n’est pas trahir le sens des mots.

      Maintenant, ce qui peut agacer le grand public, c’est l’irruption dans le champ du vocabulaire général de mots relevant du registre du vocabulaire spécial, par exemple un vocabulaire professionnel ou jargon.

      Comme par exemple le mot « cluster » qui a agacé beaucoup de gens. Avant le covid, seuls les professionnels des maladies infectieuses employaient le mot. Mais soudainement, il est devenu très à la mode.

      La popularisation de l’usage d’un mot qui appartient à un jargon, donc à un registre du vocabulaire spécial, implique son incorporation au vocabulaire général. Cette incorporation est souvent vécue comme une intrusion. Pas un viol, ce serait bien trop fort, mais quelque chose qui dérange, qui agace. Comme un envahissement de la langue courante par quelque chose qui lui est étrangère. Une sorte de grand remplacement, mais au niveau de la langue. Une atteinte à l’identité de la langue, qui se répète au gré de l’actualité. Sans compter les néologismes comme par exemple « présentiel », « distanciel », etc, qui rajoutent à cette impression d’envahissement et de transformation de la langue en objet hybride dépourvu signification.

      C’est peut-être ça que vous vouliez dire?

      Ca se comprend, mais là, le mot « pronostic » est un mot d’usage courant de nos jours, son incorporation au vocabulaire général est ancienne et son sens est stabilisé. C’est un mot au-dessus de tout soupçon, je dirais.

  9. Pépico dit :

    Bravo à Barkhane et bon courage aux deux soldats blessés, par contre les cadres de l’EI ceux là faut pas les garder prisonniers mais pr l’exemple les fusillés car ils ont du monde dans leurs consciences, ils ont versés beaucoup d sang au Nom d leur idéologie débile.

    • Momo dit :

      L.exemple d’un pays islamiste éclairé, donc tourné sur les valeurs de charité, d’humanité et de tolérance, le Pakistan, est à suivre: suicide à la grenade dans la cellule (ou le container).

      • Franz dit :

        Un mode de suicide bien peu répandu, en effet ;). C’est authentique ? et vraiment au Pakistan ?

        • Momo dit :

          Oui. La variante container est plus fréquente en Afghanistan. Un pays ami de la région qui a ses spécificités. Un peu comme l’huile d’olive…

  10. Piliph dit :

    Tongo Tongo, c’est pas là que 3 soldats US avaient été tués dans une embuscade?

  11. E-Faystos dit :

    On est as encore partis, et il y a plusieurs s de travail que de bras.
    Bravo aux militaires Nigériens et Français.

  12. PK dit :

    Bravo les p’tits gars ! Bon rétablissement aux blessés !

    • lgbtqi+ dit :

      Bravo à nos militaires ! Félicitations ! On est de tout coeur avec vous et on vous remercie !

  13. Auguste dit :

    On va les livrer aux gouvernements locaux, pour qu’ils les libèrent de nouveau à la prochaine négociation avec les djihadistes?
    Le chef de l’Armée Algérienne est à Paris.Il est venu demander s’il pouvait être utile au Mali et au Sahel.Comme prévu,Alger ne pouvait pas rester longtemps les bras croisés.
    Je ne sais pas si c’est une bonne ou mauvaise nouvelle pour nous.Alger est proche des Russes.

    • Momo dit :

      Si déjà ils pouvaient au moins faire semblant d’arrêter les migrants du sud à leurs frontières…

    • pmpm dit :

      Les algeriens commencent a paniquer : si les francais s’en vont ils seront en premiere ligne pour assurer la securité de la region ….

      • CortoM dit :

        1 Les Français n’ont jamais dit qu’ils s’en allaient
        2 Les contacts entre Algériens et FS américaines sont déjà établies

    • Ah Ca ! dit :

      @Auguste

      Pas tout à fait, Alger est une vielle prostituée aux nichons fatigués et avec dentier en inox. Elle se vend au plus offrant ou au premier venu comme toute prostituée qui fait le trottoir et les bars à chicha …

      En Europe elle a un abonné régulier qui lui vent du matériel et de la vielle technologie en s’en mettant plein dans les poches… qui s’appelle Rheinmetall et quelques autres tourtereaux germaniques pour le sado-maso…

      Pour son pétrole…. depuis notre départ en 62 ce sont les copains des socialistes …. Vous les connaissez … les même copains de qui ont sauvé Mitterrand du croc de boucher en 45, les maitres de Sarko, du Fromage et du dernier nabot Macrone…. Les maitres de l’Otan… les idoles des socialistes …. Ces ordures de ricains….

      C’est vrai que pour le matériel, c’est plutôt du Ruskof…

      Comme toute bonne vielle prostituée… Elle a beaucoup de clients et elle connait leurs plaisirs…

      Très beau pays, géré par des prostitués mâles et femelles et son avenir est très sombre…

    • lgbtqi+ dit :

      D’un ami algérien, les Algériens sont effectivement assez proches des Russes, enfin, surtout de leurs femmes dans la journée …

      Trêve de plaisanterie, pourtant réelle, les Algériens sont fins, bien plus que ne peuvent nous le laisser penser les pitoyables exemplaires qui font l’actualité de certains quartiers en France, et les Russes ne sont pas prêts de les dominer il me semble.

  14. Lucien dit :

    A partir du moment où Emmanuel Macron lui-même a émis des doutes sur les autorités maliennes et sur leur détermination à combattre l’islamisme djihadiste, je pense que c’est une grande bêtise que d’avoir capturé ces individus. Maintenant que la confiance est rompue avec le Mali, il faut que Barkhane/Sabre/Takuba applique le principe du « Pas de prisonnier ».

    Espérons que dans le cas de cette attaque, ces terroristes soient remis aux autorités nigériennes et non maliennes mais je doute que cela fasse une grande différence. Le plus simple est de les confier aux charognards du désert, ils assurent leur rôle à la perfection depuis la nuit des temps.

    • Roger Dubreuil dit :

      @ Lucien
      Je ne suis pas sûr que l’avenir de l’Algérie (un pays qui n’a pourtant pas ma sympathie) soit aussi sombre que vous le dites. Ceci parce que ses réserves d’hydrocarbures s’épuisent, ce qui la met à l’abri des guerres « humanitaires » faites pour soutenir les cours mondiaux en détruisant ses infrastructures ou en lui imposant des embargos. Comme pour l’Irak, la Libye, (pour la Syrie ça n’a pas marché), pour l’Iran.
      L’Algérie va donc pouvoir continuer de vendre les hydrocarbures qui lui restent. Et c’est là que l’on va voir si les Algériens sont enfin capables de gérer leurs ressources : tout vendre sans limitation jusqu’à épuisement de la ressource, ou au contraire étaler les ventes dans le temps et faire ce qu’ils n’ont pas fait jusqu’à présent, c’est-à-dire profiter de cette ressource pour créer des infrastructures durables et susciter l’apparition d’une classe moyenne productive au lieu de la laisser s’expatrier.
      Il est possible que l’Algérie, débarrassée de ses dinosaures et de l’excès de sa rente pétrolière, se montre capable de préparer son avenir.
      D’autres ont été capables de le faire : le Gabon, le Sénégal par exemple.
      C’est maintenant que l’on va voir si les Algériens sont capables d’en faire autant.

      • Sinope dit :

        @Roger Dubreuil, je ne vois pas comment on peut être optimiste pour l’Algérie. La population augmente toujours alors que le pays a déjà besoin d’importer de la nourriture de premièr necessité pour la nourrire.

        Ensuite les acheteurs cherchent d’autres sources d’énergies que les énergies fossiles. Et les stocks Algériens ne sont pas inépuisables de toute façon.

        « susciter l’apparition d’une classe moyenne productive au lieu de la laisser s’expatrier. » avec quelle industrie? pour produire quoi? pour concevoir quoi? Si les marchés sont déjà pris par moins cher cela va être compliqué. Il faut ausis un pays propice à l’investissement externe ou interne ce que n’est pas l’Algérie percluse de corruption.

        Sans m’attarder sur la fadaise des pseudos guerres humanitaires pour le prix du prétrole, tout cela est cousu de file blanc. Surtout quand vous prenez le Gabon, qui ne fait pas ce que vous dites, comme exemple ou le Sénégal pas franchement connu pour sa production pétrolière.

        • Roger Dubreuil dit :

          Je suis bien d’accord avec vous, Sinope. Mais c’est pour les Algériens qui nous lisent que j’ai rédigé mon commentaire dans ce sens optimiste.
          Peu interviennent ouvertement sur ce blog mais beaucoup nous lisent, de culture un peu française et capables de se sentir concernés par l’avenir de leur pays.
          .
          J’ai pris les exemples du Gabon et du Sénégal : c’est évidemment contestable si l’on s’en tient au pétrole mais ces deux pays ont d’autres ressources (comme d’ailleurs l’Algérie a d’autres ressources) qu’ils ont su mettre en valeur.
          Citer la réussite relative de ces deux pays noirs devrait piquer au vif les Algériens : j’en espère quelques réactions positives parce que la France n’a aucun intérêt à voir la misère et l’anarchie s’installer en Algérie.
          .

    • Achille-64 dit :

      C’est absurde d’écrire des choses comme ça : c’est l’honneur des armées françaises et occidentales de combattre en appliquant les lois de la guerre. C’est ce qui nous différencie, entre autres, des barbares.
      Les opérations clandestines, c’est un autre sujet.

  15. M´enfin ! dit :

    Corvée de bois !

  16. banda kani dit :

    putschistes! Le paradoxe français face aux coups d’Etat en Afrique
    69 186 vues

    • Pascal (l'autre) dit :

      « putschistes! Le paradoxe français face aux coups d’Etat en Afrique
      69 186 vues » C’est bien, constant dans l’effort! Vu 69186, chapeau mais auriez vous des problèmes de compréhension? Ou alors vous n’avez rien d’autre à faire! Ce n’est pas comme cela que ce continent « martyrisé  » par les méchants Français va se relever, enfin va « s’élever »
      ps: déjà posté! Vous vous refilez vos fiches « éléments de langage »?

  17. Ancien du Sahel dit :

    Que va-t-on faire maintenant de ces prisonniers ? On va les remettre aux « autorités maliennes ».

    Et, selon l’ethnie de ces prisonniers, les « autorités maliennes » les feront disparaître dans d’atroces souffrances ou les relâcheront en disant « nous ne savons pas ce que les Français leur reprochent ».
    .

    • blavan dit :

      Vous préféreriez qu’on les rapatrient en France pour les confier à notre justice et à nos prisons !!!!

      • Ancien du Sahel dit :

        Blavan, je ne préfère rien du tout : seulement qu’on les laisse se débrouiller entre eux et que l’on cesse d’assurer leur sécurité à leur place, à nos dépens et en recueillant leur mépris voire leur hostilité.
        .
        Quant aux bons apôtres qui prétendent qu’au Sahel nous empêchons le populisme de remporter les élections en France (!! ) ils font erreur : au contraire quand les Africains retournent à leurs guerres ethniques et cannibales millénaires, ils ne nous dérangent plus. .
        Nous n’avons en France que très peu d’immigration de Centrafrique où de la région des Grands Lacs : ces zones sont maintenant revenues aux guerres anthropophages d’avant la colonisation.

    • HMX dit :

      C’est en effet LA grande question… un des cadres arrêté avait déjà été capturé en 2014, puis libéré en 2020 par Bamako… Dans le contexte actuel, on peut raisonnablement avoir des doutes sur le fait qu’ils vont rester en prison.

      Le seul intérêt à les prendre vivant consisterait à pouvoir en tirer des informations.

  18. Castel dit :

    Apparemment on est en train de se rapprocher du grand chef de la pire organisation islamiste de la région….
    Mais, contrairement à ses lieutenants, il ne faudra pas trop compter le capturer vivant celui-là…..
    Il voudra sûrement rester fidèle à sa légende, et mourir en martyr…..
    Mais, sans vouloir vendre la peau de l’ours, si cela devait arriver, on rendrait un fier service à la force Takuba et aux états du Sahel pour la suite des événements !!

    • logan23 dit :

      Tout dépend de l’Algérie, elle vie une période troublée et comme toujours manipule les pays qui peuvent lui être utile en utilisant les rapports de force. Mais à entretenir des relations troubles avec les islamistes on va finir par avoir un Erdogan du Maghreb.

    • v_atekor dit :

      Il y a des martyrs dans l’âme qui changent de vocation sur le tard…

  19. Officier FN dit :

    C’est une guerre éternelle ! Elle ne pourra jamais être gagné car nos armée combattent dans le cadre des droits de l’homme même si il est de temps oublié sa reste un carcan qui empêche les armée occidentales de gagner les conflits asymétriques. Le seul moyen de gagner serait de formée des armée coloniales composés de locaux sous commandement Français comme au temps des colonies.

    • Mat49 dit :

      Non ce serait contre productif. Il falait nous même déployer des effectifs suffisants. Ce n’est pas le cadre juridique le problème.

    • Momo dit :

      Le pseudo est grossier. Tu aurais dû mettre caporal lepeniste, on t’aurait mieux cru.
      Ou trans BLM, c’est bien aussi.

    • albatros24 dit :

      Exactement

    • Carin dit :

      @Officier FN
      Si les gars sont menés par un commandement français, ils seront soumis aux mêmes règles d’engagement…
      D’ailleurs Takuba n’est rien de moins que votre suggestion… des chefs de groupes européens, et des hommes de troupe du crû. Et je rajoute que Barkhane le fait depuis 2 ans de façon systématique.

    • tschok dit :

      @Officier FN,

      Ben c’est un petit peu ce qu’on fait.

      D’ailleurs, cela a teinté l’opération Barkhane d’une coloration coloniale qui ne lui a pas réussi, puisqu’elle a donné prise à la critique politique dans le registre de l’impérialisme colonial supposé de la France, dès qu’un soldat français met le pied en Afrique, y-compris à la demande des autorités d’un pays.

      Mais je conçois que cela puisse correspondre à un fantasme colonial assez prégnant dans l’esprit de ceux qui n’ont pas renoncé à leur nostalgie de l’empire. Bon, c’est complètement décalé par rapport aux réalités du terrain, mais comme ces nostalgiques ne sont pas aux commandes – et on s’en félicite! – cela n’a pas d’importance sur un plan militaire.

  20. Carin dit :

    Ce qu’il faudrait faire paraître dans les journaux du coin, et sur le net, c’est que ces « chefs » se sont vite rendus… ils ont ainsi évité d’aller jusqu’au « martyr »… histoire de bien faire réfléchir les « bas d’échelle »
    Parce que l’article de Laurent ne le mentionne pas, parce que l’EMA ne donne pas l’information, mais il y a eu des blessés et des morts du côté des nuisibles, mais aucun des « chefs ».

  21. KEL-TO dit :

    Que va-t-on faire maintenant de ces prisonniers ?
    ce bon Félix Djerzinsky savait compter , contre nos ennemis 4 murs c’est 3 de trop

  22. Piliph dit :

    Tout ça est futile. On ne maitrise pas les autres outils de la lutte contre insurrectionnelle. Donc les « neutralisés » seront régulièrement remplacés, les volontaires ne manquant jamais. Le « nation building » du Mali, c’est l’échec. Les populations n’ont pas atteint le stade politique, et en sont restées au stade ethnique, clanique, tribal, religieux, sectaire : organiser les élections là dedans, c’est renforcer la tribu/religion majoritaire, et aggraver le désordre (cf Afghanistan). Armes, drogues, migrants circulent en tous sens et financent ce beau chaos. Quant aux actions civilo-militaires, il faut des relais locaux, des ONG intelligentes, etc. Les ONG françaises sont bêtes, et gagnées par le wokisme. Ce sont au mieux des humanitaires, pas des stratèges.

    Et puis, au Nord du Sahel, un grand pays qui peut manipuler tout ça, qui possède une armée de terre à laquelle il ne faudrait pas trop se frotter, en train de construire une marine et une sous-marinade conséquente, et qui entretient quelques millions d’affidés chez nous. Vieillards dégénérés, peut-être, mais méfiez-vous des vieillards armés jusqu’aux dentiers… Face à eux, des élites françaises civiles et militaires qui réfléchissent 10 ans pour savoir si c’est « éthique » d’armer les drones.

    Merci aux jeunes soldats français qui, malgré tout ça, font leur devoir et y laissent parfois leur santé ou leur vie. Respect. Ce n’est que grâce à vous que les Américains, Russes et Chinois qui attendent patiemment notre chute peuvent encore s’étonner de notre persistance…

    • Mat49 dit :

      @ Philip nous n’avons jamais voulu faire de « nation building ». Notre erreur est d’avoir imaginé que les Maliens allaient avoir les ressources pour gagner à notre place.

      « le stade politique, et en sont restées au stade ethnique, clanique, tribal, religieux, sectaire » Bien sur que si que ces gens sont tout autant capacble que nous d’élaborer de la politique, la preuve ils le font.

      • Piliph dit :

        Mat49 : ça nous entrainerait dans un trop long débat. Disons juste que le Mali avec ses deux parties/populations/économies/etc est une construction artificielle du fait du rajout de la partie Nord, sahélosaharienne, qui n’a jamais fait partie ni du Mali historique, ni du Mali de la colonisation.
        Sur le second point, je reste un partisan des thèses de Bernard Lugan, qui restent opérationnelles en Afghanistan, par exemple : on organise des élections à l’occidentale (et pour faire plaisir aux occidentaux), le résultat est bien sûr connu : les Pashtounes qui sont majoritaires, l’emportent, les Tajiks et leur candidat menacent, et boycottent le système : alors, on règle ça « à l’afghane » : une Loya Dirgha au cours de laquelle les pouvoirs sont répartis en fonction des poids respectifs des uns et des autres + des critères complexes ancestraux. Et le système repart, à la « satisfaction » de tous. Dans ma définition du stade politique, il y a l’idée que l’on vote en fonction de ses intérêts personnels ou d’appartenance sociale, et pas parce que le candidat est Marseillais, ou Lyonnais, ou Noir ou Musulman, etc.

  23. Carin dit :

    Alger est venu plaider la cause du GSIM, car l’Algérie abrite le chef, et que venir le butter chez eux, remettrait le feu aux poudres, et s’en serait fini de la Concorde… de plus Ag galhi est malien, et c’est probablement avec lui que le nouveau pouvoir malien est en discution… du coup il se pourrait que le nuisible en chef revienne en grâce, avec portefeuille de ministre, et là, pour le coup Alger et Moscou auront table ouverte.

  24. Félix GARCIA dit :

    QATAR, BHL : « MAIS OÙ SONT PASSÉS LES JOURNALISTES ? »
    https://www.youtube.com/watch?v=6yNrxd6-5xQ

    Qatar connection : les documents qui visent Carla Bruni-Sarkozy, BHL et Laurent Platini
    https://www.blast-info.fr/articles/2021/qatar-connection-les-documents-qui-visent-carla-bruni-sarkozy-bhl-et-laurent-platini-9HQJ-w4kRFqJW-NRLEYWvg
    Qatar connection : deux ministres au cœur de l’affaire
    https://www.blast-info.fr/articles/2021/qatar-connection-deux-ministres-au-coeur-de-laffaire-o4e9IJlsQN6a0fXs7CGR_Q
    Qatar connection : BHL au centre du jeu qatari
    https://www.blast-info.fr/articles/2021/qatar-connection-bhl-au-centre-du-jeu-qatari-HczpSk-KTimxJvsntMfgnwQatar connection : comment le Qatar s’est offert la Coupe du monde 2022
    https://www.blast-info.fr/articles/2021/qatar-connection-comment-le-qatar-sest-offert-la-coupe-du-monde-2022-ikgi8tVSRb6CM1gtBqD8KA (une pensée pour les pauvres types du monde du foot qui parlent de s’agenouiller « contre le racisme » et de faire une coupe du monde au QATAR, sur les ossements d’esclaves …)

    Le plus important, qui a un rapport avec l’article :
    Qatar Connection : le courrier qui accable Doha dans le financement du terrorisme au Sahel
    https://www.blast-info.fr/articles/2021/qatar-connection-le-courrier-qui-accable-doha-dans-le-financement-du-terrorisme-au-sahel-gC5-bmJ9THO2ctzX9jLVtA

    ONU/YEMEN : le courrier secret qui valide le permis de tuer de l’Arabie saoudite
    https://www.blast-info.fr/articles/2021/onu-yemen-le-courrier-secret-qui-valide-le-permis-de-tuer-de-larabie-saoudite-fcky8VXsRQq0CpEHRfv3Qg

    Beau boulot les « gauchistes » de BLAST! !
    🙂

    • Félix GARCIA dit :

      Petit extrait d’un des articles :
      « Mais depuis des années une autre version circule dans les milieux du renseignement. En réalité, la chute du colonel Kadhafi aurait été imaginée, préparée et organisée par Doha, la capitale du Qatar. Profitant des Printemps arabes qui se soulèvent alors, et bouleversent la donne en Afrique du Nord, puis en Syrie, le Qatar y aurait vu une opportunité pour étendre sa zone d’influence dans la région. Ainsi, la décision aurait été prise de profiter de ce climat pour installer à Tripoli, au pouvoir, les Frères Musulmans, que l’émir protège et finance depuis des décennies. Les liens entre l’organisation islamiste extrémiste et le Qatar ont été largement décrits par Christian Chesnot et George Malbrunot dans leur livre « Qatar, les secrets du coffre-fort ».

      « C’est le frère du numéro 2 d’Al Qaeda qui dirigeait l’organisation en Libye » affirme notre source proche des services de renseignement. Selon cet interlocuteur, le Qatar a utilisé les grands pays occidentaux, à commencer par la France, pour mettre son plan à exécution et faire la sale besogne. Le chèque qui aurait pu être remis à BHL – si on en croit le document – aurait-il pu participer à l’élaboration de ce plan ? Ou est-ce, comme le prétend aujourd’hui BHL un faux grossier destiné à l’incriminer ? Impossible en l’état de répondre à cette question. La seule chose que nous pouvons mettre en avant ici, c’est l’existence du document qui indique qu’un chèque a été rédigé à l’ordre du philosophe. Rien n’indique que ce dernier l’ait touché. Seules des vérifications judiciaires pourront faire la lumière sur cette situation. »

      https://www.blast-info.fr/articles/2021/qatar-connection-les-documents-qui-visent-carla-bruni-sarkozy-bhl-et-laurent-platini-9HQJ-w4kRFqJW-NRLEYWvg

  25. vrai_chasseur dit :

    Barkhane a marqué des points sur le terrain au Mali. Le dispositif va taper dorénavant aux jonctions Mali-Niger et Lac Tchad, pour resserrer encore plus l’étau sur les chefs.
    Le centre de gravité se déplace du Mali au Niger. L’opération bien que sur territoire malien a été menée avec les forces armées nigériennes. Petit signe envoyé au passage à Goïta.
    Il semble d’ailleurs que les prisonniers, bien que capturés sur territoire malien, soient remis aux autorités nigériennes.

  26. Piliph dit :

    Tuer les chefs islamistes, ou ls garder prisonniers (pour ultérieurement, négocier avec eux?°
    Malgré les apparences, l’équation n’est pas éthique ou morale. La différence est dans l’analyse politique de ce qu’on appelle en bloc et abusément « islamisme ».

    Beaucoup de mouvements dits « islamistes » recouvrent en réalité de vieilles revendications nationalistes ou ethniques : ainsi, le véritable mouvement islamiste en Afghanistan n’est pas celui des Talibans, mais celui d’autres partis « historiques » comme le Hezb islami de Gulbuddin Hekmatyar, ou celui de Sayyaf (tendance salafiste). Le mouvement taliban doit être vu avant tout comme l’expression « moderne » du nationalisme pashtoune refusant la perte de pouvoir qu’ils assumaient de manière quasi-ininterrompue depuis le 18ème siècle. De même les Touaregs islamistes. Et bien d’autres dans le monde. On notera avec ironie qu’il y a 40 ou 50 ans, ces nationalismes s’étaient revêtus des habits du socialisme (le nationalisme pashtoune ou baloutche ou touareg était « de gauche »). On pourrait dire que les nationalistes adoptent la forme politique qui leur assurera le meilleur soutien en armes et en argent. Il y a 50 ans, c’était l’Urss, aujourd’hui ce sont les pétromonarchies (avec division du travail : au Qatar le soutien aux affiliés aux frérisme (ikhanis), aux Emiratis et Saouds celui aux salafistes, l’Iran aux chiites.
    Ces mouvements représentant « quelque chose » au plan politique et historique, et en outre, étant capables de survivre à toute décapitation des chefs (pléonasme, désolé), tuer les chefs est non seulement inutile, c’est contre productif, puisqu’un jour ou l’autre, il faudra négocier avec eux. Les Américains ont fini par le comprendre en Afghanistan.

    Et puis il y a les autres, qu’on appèlera « les jihadistes » faute de mieux, mouvements internationalistes, constitué de « révolutionnaires professionnels » venant du monde entier, et engagés dans un combat contre l’ennemi « croisé et sioniste », souvent constitués de déracinés. Ils choisissent leur champ de bataille, là où l’ennemi est faible. Ils n’ont pas de lien stratégique avec les nationalistes locaux qu’ils soient peuls, touaregs, etc.
    Avec ces irréductibles, il n’y a rien à négocier, il faut les éliminer.
    Mélanger les deux types de mouvements pourrait être périlleux. On pourrait utiliser cette grille pour déterminer l’objectif stratégique de la présence militaire française au Sahel : détruire les « jihadistes » et ne pas trop se mêler des affaires entre gouvernements locaux et « islamistes » nationalistes (il n’y a que des coups à prendre).

  27. Paul Bismuth dit :

    Préservez moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge…
    https://www.marianne.net/monde/afrique/russes-americains-chinois-ils-veulent-virer-la-france-dafrique