Trois Rafale vont se mesurer aux F-22A Raptor américains à Hawaï, lors de la mission « Heifara-Wakea »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

108 contributions

  1. Lure dit :

    Du beau sport en perspective.

  2. Raymond75 dit :

    Avec les formidables bases aéronavales que sont la Nouvelle Calédonie et la Polynésie française, les Chinois n’ont qu’à bien se tenir !!! Ils nous craignent.

    A propos, ils occupent toujours illégalement les îlots de la Mer de Chine ?

  3. frédéric JEAN dit :

    qqun aurait il des info d’une équivalence de confrontation F22 – EUROFIGHTER. Ou c’est uniquement un « privilége » fait au rafale?

    • Too dit :

      Il y a déjà eu des confrontations au Red Flag et un des retour non officiel.
      « “USAF
      sources say that the Typhoon has good energy and a pretty good first turn, but that they were able to outmaneuver the Germans due to the Raptor’s thrust vectoring. Additionally, the Typhoon was not able to match the high angle of attack capability of the F-22. “We ended up with numerous gunshots,” another USAF pilot says.” »
      .
      En gros, l’eurofighter a des capacité, mais le F22 n’a pas trop de mal a se mettre en position de tir canon.
      .
      Concernant le rafale, on sait (vidéo a l’appui) que le Rafale a déjà battu le F-22 et avait particulièrement impressionné.
      Par contre rien ne dit que le F-22 était « a fond ».
      Vidéo commentée par un ancien pilote => https://www.youtube.com/watch?v=IWGjNMcaAXk

    • E-Faystos dit :

      Les deux appareils se croisent, notamment en Allemagne.
      Et des pilotes Allemands exposent des silhouettes de F22 sur leurs carlingue, ce qui indique qu’ils les ont tenu dans leurs viseurs.
      Les Américains sont -inhabituellement-plus discrets et ne peignent rien, à part en basse visibilité.
      C’est aussi inhabituel que courtois: durant la seconde guerres mondiale, il suffisait qu’un mitrailleur ai vu passer un chasseur et vaguement tiré dessus pour le créditer si un projectile venait à le toucher. D’où les déclarations surréalistes avec les communiqué Allemands de l’époque, nettement plus précis:
      .
      Les Américains: « on a abattu cent avions! »
      Les Teutons: « ?!, mais on en a fait décoller que 20! »
      .
      Il en ressort qu’en combat tournoyant/BFM (basic fighting maneuvers), le Typhoon s’en sort très bien.
      Notons que si le Rafale a encaissé une défaite sur 6 matchs contre le Raptor, le pilote s’est vite adapté et validé des égalités.
      Egalité qui auraient pu être des victoires avec des tirs de missiles MICA IR. Ce qui exige que les missiles infrarouges d’autodéfense soient portés à l’extérieur des trappes car autrement, les autodirecteurs n’accrochent pas.
      Donc à ma connaissance, c’est la première fois que les US organisent une rencontre formelle avec le Raptor contre le Rafale. D’habitude, les Atlantic Trident misent plutôt sur des coopérations, avec le F35 en guest.
      .
      Quand au privilège, il est douteux car depuis que le Rafale parvient à ravir des contrats au F 16 (qu’il bat même en BFM), c’est une bonne manœuvre pour comparer avec l’avion Français: peut-être que les US se disent qu’ils pourraient l’avoir pour de vrai en face…

    • basstemp dit :

      Non l’eurofighter a eu tout autant des combats face au F22 lors divers exercices du genre , probablement même + que le Rafale , mais comme l’Eurofighter ça nous concerne pas trop, on en a jamais vraiment entendu parler, faut aller sur des médias britanniques a ce propos je pense pour savoir comment cela s’est passé et combien de combats (et combien de rounds a chaque fois ?)

  4. Royal Marine dit :

    2à Rafale, des Phoenix, et pas d’Awacs?
    C’est pour le moins étonnant… A moins que ce ne soient les Américains qui fournissent le service dans ce cas.

  5. Titeuf dit :

    Hum…
    Le nec plus ultra de la chasse Française avec le fleuron de l’US AIR Force… ça va avoiner sévère.
    Sans bidon externe cette fois ci pour les F22 ???

    • Durandal dit :

      Il n’avait déjà pas de bidon, contrairement aux dires des Américains.
      La photo prise du rafale est formelle

      https://patriceayme.wordpress.com/2012/08/12/5483/

      accesoirement le texte est bien sympa à lire.

      j’adore le passage ou il est recomandé aux pilotes de Typhoon de ne pas engager les rafales en simulation de combat. ^^

      • Titeuf dit :

        Merci pour le lien

      • Edgar dit :

        Oui, lien intéressant. La partie où il signale qu’il faut davantage de nationalisme aux USA qu’en France pour maintenir l’unité de la nation est pertinente.

    • basstemp dit :

      Héhé, c clair, on se souvient bien de cette histoire de « bidons » pour expliquer une défaite sur un round ou on a pu leur mettre une taule … Bon par contre, si mes souvenirs sont bons, les autres rounds c’est eux qui nous ont mis des taules (ou alors je sais plus ? Et c’était une autre « rencontre » ? Car nous en sommes pas au premier fight entre ces 2 appareils les + agressifs du monde occidental , il y a eu plusieurs rencontres & combats

    • Math dit :

      Hehehe… il n’y en a jamais eu…

  6. Patadouf dit :

    Le panache des ailes de France !! même pas peur !!

  7. Carin dit :

    C’est bien de pouvoir envoyer 3 rafale et toute leur assistance a 17 000 km, c’est d’ailleurs normal d’être en mesure d’aller défendre un de nos bout de terre aussi loin, mais pour tout le reste… ça fait beaucoup de ressources utilisées pour aller s’entraîner avec nos amis américains a l’autre bout du monde, alors que nous venons de terminer un entraînement avec eux ici.. en France.. surtout pour retourner aux states fêter (avec quelques entraînements?) une victoire americano/française. Je pense que nos amis américains savent qu’au sein de l’OTAN nous sommes actuellement les seuls à pouvoir faire cela, idem pour la marine, et pour l’armée de terre. Actuellement les américains font s’entraîner ensemble tous les acteurs concernés par la très future guerre sino/américaine, je n’ai rien contre, mais il faudrait assurer nos arriérés, car cette guerre même si je suis persuadé que nous la gagnerons, va grandement nous amoindrir, et je craint que certains de nos amis en Europe n’en profitent pour monnaitairement nous finir. Parce qu’il ne faut pas se leurrer, cette guerre se passera en Asie, et tous nos amis Otaniens d’Europe s’empresseront de faire adopter que cela ne regarde pas l’OTAN.

  8. oryzons dit :

    Je vois mal comment le F22 peut encore être « au coeur » de quoi que ce soit. D’ici 8 ans poubelle.
    Ils peuvent le dire que c’est une façon détournée d’évaluer chez eux le Rafale…
    Coquins.

    • Too dit :

      Les F22 ont déjà affronté les rafales. Et le F22, même si il va être mis au rebut, est actuellement un des meilleur fighters du monde (et le meilleur de l’armée Américaine).

      • Thaurac dit :

        Il doit y avoir autre chose, tenu secret car cet avion a pas beaucoup de publication ou révélation à son sujet..

    • EchoDelta dit :

      si j’étais taquin je trouverais intéressant que nos amis américains puissent nous servir de « sparing partner » pour évaluer grandeur nature la performance de nos derniers développements.

    • Bdhy dit :

      Peut-être !?!
      Ou alors ils ont peur d’une confrontation F-35 / Rafale qui montrerait les atouts mais aussi les limites du fleuron Américain qu’est le F-35 ?!?

  9. jean aymard dit :

    Point de Faisan35 pour l’ op Hifera-Wakanda.
    Z’ ont des pb d’opérabilité avec leur matos, ou ils courent trop de lièvres sur nombres de théâtres différents?

  10. Sahasrahla dit :

    Vous avez oublié la mission Jeanne D’Arc parmi les déploiements de forces dans le Pacifique en 2021.

  11. tschok dit :

    Plus que le face à face entre les deux avions, attendus par les fans, c’est la dimension projection de force qui est impressionnante.

    • Zigomar 17 dit :

      Trois Rafale, deux A-400M et deux ravitailleurs A-330 MRTT…effectivement, une plus qu’impressionnante et redoutable projection de forces…J’imagine sans me forcer l’esprit, mais surtout en me gondolant à me tenir les côtes, l’irrépressible frayeur des dirigeants à Pékin devant un tel déploiement aérien…
      Qui plus est qu’après trois petits tours…une quinzaine de jours en gros à faire beaucoup de bruit au-dessus des atolls…les aigles français repartiront aussi vite qu’ils sont venus…
      Il y a là vraiment de quoi dissuader toutes les velléités expansionnistes chinoises dans la région…
      Heureusement pour nous…le ridicule de situation ne tue plus depuis déjà longtemps…

      • Alpha dit :

        « l’irrépressible frayeur des dirigeants à Pékin devant un tel déploiement aérien… »
        Ah bon ? Parce que nous partons bombarder Pékin ? Mince ! Je ne savais pas que nous étions entrés en guerre !!! 😮

      • Momo dit :

        Raymond75, t’as déjà fini la bouteille de vodka et tu t’es trompé de pseudo.
        Pour un peu tu nous aurais mis Calva13

      • Paul Sernine dit :

        Ah parce qu’il aurait fallu envoyer 50 Rafale ? Non mais à quel moment vous pensez qu’un exercice consiste à déployer la moitié de l’ordre de bataille dans le Pacifique ? L’important c’est la démonstration : « nous sommes capable d’envoyer des forces loin »… Ce qui est faisable avec 3 Rafale peut l’être avec 3 ou 4 fois plus de forces : c’est ça l’important. Apparemment, Zigomar 17, vous pensez bêtement qu’il faut impressionner par le nombre, et croyez moi qu’en face, ces multiples exercices sont observés par nos amis chinois… et tout le monde n’est pas capable de le faire !

      • EchoDelta dit :

        On se moque mais une paire de Rafale a bien fait montrer à M. Erdogan que l’on pouvait devenir plus agressif avec eux, et l’a fait rentrer à la niche. Ne pas sous estimer la puissance de ces avions de combats. 3 ou 4 rafales peuvent faire beaucoup de dégâts en 2 ou 3 rotations. Vue d’ici et avec la comparaison US ou ils sont capable de mettre en l’air 100 avions puissants ca parait dérisoire, mais pour la majorité des pays qui n’alignent aucune aviation de chasse puissante, ca reste dissuasif.
        La Chine bien sur, ne sera pas effrayée par ce déploiement, mais cela veut dire aussi que la manœuvre si elle est réussie aussi est un gage de sérieux de la préparation opérationnelle de nos forces. C’est tout ce que nous démontrons, et que donc nous restons un adversaire sérieux.
        Actuellement qui peut en faire autant rapidement ?
        USA – Oui
        France – Oui
        Chine – Peut être (jamais fait)
        Russie – Oui (probablement avec du matériel plus ancien)
        UK – Probable (à voir avec quels avions…)
        ALL – Non
        ESP – Non
        ITA – Non
        BRE – Non
        CAN – peut être
        AUS – Non
        Après je peux mon tromper mais bon ces déplacements ne s’improvisent pas et il faut de la préparation et de l’entrainement. Les vols longs, nous en faisons depuis les années 70 (du 20e siècle) avec les Mirage 4. Ce n’est pas une nouveauté au sein de l’Armée de l’air.

  12. Albatros dit :

    ‘ia ora na
    maeva, manava !
    Très peu d’aviations militaires dans le monde sont capables d’une telle projection (3, 4 ?)..
    Alors 20 Rafale en même temps : il va en falloir des Phoenix et A400M de disponibles

    • cWal dit :

      C’est pas comme si on avait des problèmes d’argent, une dette hallucinante, un système de santé à la ramasse et j’en passe…
      Soyons fous

      • Math dit :

        L’avantage pour nous, c’est que fabriquer des avions A330, on sait très bien faire en cas de hausse du niveau de tensions. On peut même le faire à une échelle inaccessible à la Chine.
        Et si on devait ajouter une soute, on pourrait en faire plus que ce que la Chine ne pourra jamais faire. Le vrai goulet est sur le carburant et le contenu de la soute.

      • Thaurac dit :

        Donc, on a ders dettes, résultats on se laisse envahir par la chine et la russie?
        Aucun rapport

  13. Tiger dit :

    La projection dans le pacifique de 20 Rafale, ou message aux auteurs de chinoiseries dans la région 🙂

    Certains diront que 20 Rafale ne feraient pas le poids, certes, mais nous n’irions pas seuls et quand bien même, pour qui que ce soit en face: 20 Rafale c’est un beau cas non conforme si on projette d’envahir une île par exemple 🙂

    • Honneur dit :

      20 rafales ne feraient pas le poids… Humm… Je demande à voir 😉 Tout dépend ce qu’il y a en face…

  14. Schwarzwald dit :

    C’est bien de projeter en 48h des avions, c’est mieux d’en avoir sur place pour contrer les chinois …

    • Fralipolipi dit :

      @Scwarzwald
      « c’est mieux d’en avoir sur place pour contrer les chinois … »
      … Sauf qu’on est pas en guerre, et que cela ne sert à rien en temps de paix comme aujourd’hui !!!
      .
      Par contre, montrer à tout adversaire potentiel que l’on peut y déployer très rapidement un plein escadron, dès que l’on sent que ça commence à chauffer, et bien ça c’est utile 😉

    • E-Faystos dit :

      Non: on peut aller chez eux, et l’inverse n’est pas forcément vrai.

      • Grrr dit :

        Patience , le jour où ils pourront le faire , ils ne manqueront pas de nous le faire savoir
        Malheureusement.

        • Thomas dit :

          (…)
          Soupir
          En effet, il doit bien exister des chinois revanchards qui ne rêvent que de piller et détruire Versailles…

    • Thaurac dit :

      On donne l’indépendance à la nlle Calédonie, en gardant l’exclusivité de base navale et aérienne, et on y met le paquet, et idem en Guyane, pareil océan indien, on a la réunion, on vire Mayotte aux Comores

      • Qui ça ? dit :

        La distance entre Nouméa et la côté orientale de la Chine est de 7300 km (soit la distance entre Istres et Mayotte). Et il faudrait traverser les espaces aériens souverains de l’Indonésie et des Philippines, voire de Taïwan.
        Pour comparaison, la base française aérienne projeté d’Al Dhafra situé près d’Abou Dhabi est à seulement 6600 km de la côte orientale chinoise.
        Si on veut contrer la puissance chinoise, ce n’est pas depuis la Nouvelle-Calédonie ou la Polynésie qu’il faut le faire car c’est déjà trop loin. Mais depuis des puissances alliées: Inde, Philippines, Taïwan, Corée-du-Sud, Japon, peut-être Viet Nam et Indonésie.

  15. Bob dit :

    Ces rafales seront-ils donnés à la Grèce ou à la Croatie comme rafales d’occases?
    Je me demande pourquoi ils passent par les USA au lien du l’Océan Indien comme pour l’opération Phoenix. C’est bien que les Rafales et les F22 s’entraînent ensemble.
    Quand on voit qu’il faut 4 avions de soutiens pour 3 chasseurs, la logistique est à revoir comme c’est bien beau de vouloir déployer 20 rafales en Indo-Pacifique mais avec ce ratio, cela fait 27 avions de soutien logistique. L’AAE n’a pas ces disponibilités avec la MCO pourrie des industriels français, l’Indo-Pacifique est quasi-impossible à défendre contre le PCC surtout avec 20 rafales. Nos alliés d’Indo-Pacifique peuvent compter que la France se battra jusqu’aux derniers avions taïwanais.

    • Titeuf dit :

      En parlant de mco pourrie,mettez le F35 en premier, là c’est du concret !!!

    • Fralipolipi dit :

      @Bob
      « Je me demande pourquoi ils passent par les USA au lien du l’Océan Indien comme pour l’opération Phoenix »
      … Toutes les liaisons aériennes civiles Paris > Papeete se font via Los-Angeles (via Vancouver l’été dernier avec le Covid).
      Regardez une carte, mesurez, vous comprendrez.
      .
      Et lorsque le déploiement de 20 Rafale aura lieu, vous verrez que vos chiffres de 27 avions de soutien logistique sont bidons … Il semble qu’il y ait pas mal de choses qui vous échappent 😉

    • Royal Marine dit :

      Bob le pignoleur!
      La proportion 4 pour 3, ne vaut que pour 3 chasseurs, et pas 20… Il n’y a pas dans ce cas de progression arithmétique, encore moins géométrique…
      En cas d’envoie de 20 Rafale dans le Pacifique, ne croyez vous pas que c’est parce que cela chauffera vraiment? Et donc que le Charles sera déjà sur zone depuis un moment, ou bien rn passe de déboucher sur le théâtre? Avec 20 Rafale de plus?
      Oui… Alors peut-être que là, 40 Rafale, ça commence à faire réfléchir… Même un écervelé dans votre genre…
      Quant au F 22… Ne tirons pas sur un corbillard…
      Déjà, le résultat de l’exercice Franco-britannico-américain pour le F 35 Turkey, en bon français, ça s’appelle une tôle… Ca nous a permis au moins d’éviter d’avoir les oreilles cassées par leurs fanfaronnades insupportables d’anglo-saxons suffisants…
      Et toute cette belle jeunesse qui pleure dans ses bannettes…

    • Alpha dit :

      MCO Rafale = 76 % depuis quelques temps…
      Faut vous renseigner voyons !
      Quant au « don » fait à la Grèce ou à la Croatie, vous avez un lien qui confirme ?
      Moi il me semblait qu’ils étaient vendus d’occasion…
      Mais après tout, vous devez être un « spécialiste » !… 😉

    • Sahasrahla dit :

      Le spécialiste a parlé. Amen.

      Si, juste un mot pour vous signaler que la route pour aller à Tahiti est beaucoup plus courte en passant par les ÉU que par l’océan indien.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Si, juste un mot pour vous signaler que la route pour aller à Tahiti est beaucoup plus courte en passant par les ÉU que par l’océan indien. » Certains ont oublié que la terre est……………………. ronde et que les cartes sont…………….. plates!

  16. Matt dit :

    Difficile de comparer ces appareils tant ils sont différents sur leurs doctrines d’engagement.
    Le F22 est un sniper éclaireur de suprématie aérienne = attaque longue distance et 3first
    Le Rafale est un chasseur bombardier homnirole ultra performant et très évolutif = attaque toutes distances avec le meteor.

    • basstemp dit :

      Le Rafale est tout autant capable de combattre a distance, après avec une furtivité sensiblement inférieure a celui du F22 mais ça ne veut pas dire qu’il n’est pas tout aussi dangereux pour nombre d’appareils dans le monde a distance qui ne verraient probablement le Rafale au radar trop tard du fait de sa furtivité grosso modo 100x + marquée qu’un appareil normal de même taille (signature radar de la taille d’une balle de golf …)

      Mais voila, tout dépend aussi comment se présente ce combat a distance : Face a face ? Ou pas face a face ? Car en partant d’une position + angulaire , le F22 comme le Rafy montreraient alors des faiblesses de furtivité

  17. Fralipolipi dit :

    Sacrée belle mission en perspective.
    J’imagine qu’il s’agira de 3 Rafale B (pour permettre d’alterner qques temps de repos lors des longues liaisons).
    .
    Bons vols à tous !

    • Vroom dit :

      Peut-être du Rafale B, mais qui viendraient de la 30ème, c’est ce que j’ai cru comprendre. Donc pas d’équipages avec NOSA.
      Mais à vérifier.

  18. James dit :

    Pour chaque camp, difficile de choisir entre faire le max pour gagner et ne pas trop dévoiler

  19. Olivier dit :

    Manifestement l’Amée de l’Air n’a pas peur de se prendre une raclée face au F-22, ce qui, en soi, en dit long sur la confiance qu’ils ont dans le Rafale, et c’est très encourageant pour tous les admirateurs de ce zinc (dont je suis, bien sûr).

    • napoleon dit :

      mais il y a déjà eu des affrontements en exercices entre le rafale et le f22 et le rafale en est sorti vainqueur à chaque fois si je ne dis pas de bêtises

      • James dit :

        Faut se méfier de ce genre d’exercices où on est là plus pour jauger les capacités de l’adversaire (matériels et hommes) que de concourir.

  20. perry57 dit :

    Un remake de Tora!Tora!Tora ! ?

  21. Durandal dit :

    Le F22 veut sa revanche…
    Restons honnête, ca risque d’être tendu pour le rafale..

    • Thierry dit :

      même pas sur qu’il y ait un affrontement Rafale versus F22 puisqu’il y est question d’interopérabilité.

      la joute manoeuvrière à courte distance profite au rafale, mais si le rafale doit détecter le F22 à longue distance avant de l’engager en combat rapproché là c’est plus la même chanson, le Rafale sera éliminé au missile avant d’arriver à courte distance sans jamais accrocher sa cible.

      parce que le combat auquel vous faites référence, il a démarré à la même altitude avec les 2 avion côte à côte et le nez dans la direction opposé à l’adversaire, c’est comme un damier d’échiquier, c’est de la théorie pur qui n’arrive pas dans la réalité parce qu’il y a d’autres paramètres.

      • E-Faystos dit :

        « mais si le rafale doit détecter le F22 à longue distance avant de l’engager en combat rapproché là c’est plus la même chanson, le Rafale sera éliminé au missile avant d’arriver à courte distance sans jamais accrocher sa cible. »
        .
        Nico St-Jean nous l’a vendue en boucle.
        Et on en rigole encore.
        .
        Mettons que vous ayez un domaine d’expertise en ingénierie. Vous tenez-vous au courant des. Avancées technologiques ?
        Cela aide pourtant.
        .
        Le monde découvre l’existence d’avions furtifs en 91 pour « Tempête de désert ». Les Russes qui sont sur place ont déjà réfléchi à la parade: tous les intercepteurs sont doté d’un détecteur infrarouge.
        Portée estimée: 20 km.
        .
        Les Européens se disent: »mais qu’elle bonne idée ! Que peut ont avoir de sérieux sur la question ? »
        .
        Actuellement, le Typhoon semble en tête: 100 km de portée pour une détection passive.
        Le Rafale se fie à sa caméra : 100 km de détection et 50 km pour identifier.
        .
        Les américains sont à la traîne sur la question et ont surtout regardé pour les radars: une antenne ASEA surpuissante et des détecteurs de partout.
        De mon point de vue, l’AN/APG77 est une une superbe pièce d’ingénierie, particulièrement dure à brouiller.
        .
        Sauf que ses 4 AMRAAM ne sont pas aussi sophistiqués, et je le dis depuis longtemps, c’est le talons d’Achille du système d’armes.
        .
        Alors que le MICA IR est une véritable calamité pour l’adversaire : un missile infrarouge très manœuvrant dont la.portée utile est triple de la moyenne, et quatre fois ce que les US possèdent en équivalent..
        .
        Et c’est ce qui fait que les paramètres à envisager ne sont pas seulement une question de génération, mais toute une logique qui autorise l’incrémentation d’un côté, et d’un appareil clairement exceptionnel, mais qui dévisse année après année car incapable de s’adapter.

        • Thierry dit :

          ah là vous avez dû rater sur votre radar mon passage sur l’invisibilité infrarouge des avions furtif qui non seulement injectent de l’air froid à la sortie de leur réacteur, laissent tombe le double réacteur au profit du simple (donc encore deux fois moins d’infrarouge sur les sources de chaleur), mais en plus la silhouette de l’avion reçoit un revêtement spéciale qui rend inexploitable ses formes infrarouge afin que le missile ne l’accroche pas.

          Le seul point faible des avions furtif c’est de passer à proximité proche d’un radar (moins de 40 km), auquel cas sa furtivité s’estompe un peu au point de pouvoir devenir une cible.
          Et c’est bien pourquoi tout raid est précédé d’une force de frappe anti-radar pour s’assurer qu’il n’y en a pas sur le trajet direct des appareils, ou que ceux-ci éviteront ces zones lorsqu’elles sont connus.

          Donc voilà, vos chasseurs même avec 100 km de détection infrarouge sont toujours aussi aveugle, c’est le F-35 qui leur décochera ses flèches en premier (ou évitera de se rapprocher d’eux pour pouvoir passer sans être intercepté).

          • E-Faystos dit :

            « Un revêtement anti infrarouge… »
            Si je n’ai pas relevé votre message à l’époque, c’est parce que créer une polémique digne d’une cours de récré ne m’intéresse pas.
            J’essaie d’ailleurs d’être factuel en élargissant le débat à d’autres appareils que le duo F22/Rafale pour les mêmes raisons.
            .
            Mais puisque vous avez des sources que je trouve contestables, permettez moi ceci (en espérant que cette nouvelle mise à plat et exposition ne déclenche pas un torrent d’injures, c’est bon pour le niveau d’échange et en plus, c’est instructif).
            .
            Il n’y a pas de revètement infrarouge ailleurs que sur les tuyères des moteurs, quand les ingénieurs y pensent.
            Je vous rassure, ils.y ont pensé que le rafale aussi.
            Autrement, c’est une circulation de carburant dans des conduites dédiées.
            Tel le surpoids affiché par le F35, venant d’une technique initiée sur le SR71.
            Réfrigération des surfaces d’un côté, mise à températures du carburant spécial de l’autre: Accord gagnant gagnant.
            Autrement, je vais attendre que le projet de chasseur 6 ième génération se pare d’écrans plasma pour se camoufler, histoire d’échapper aussi au spectre visible.
            Car un gros chasseur reste un point noir que l’on voit de plus loin qu’un petit.
            .
            Ensuite, les missiles américain ont déjà prouvés leur obsolescence et ne saurait surprendre un système de contre-mesures moderne, comme les Russes l’on prouvé, entre les mains des indiens, face aux systèmes d’arme des F16 Pakistanais.
            Bien à vous.

  22. Clavier dit :

    Visiblement les USA tentent de nous accoutumer au fait d’avoir à nous battre dans le Pacifique …….

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Visiblement Clavier tu ne passes pas une journée sans une critique anti USA, cela se nomme être : « monomaniaque » à ce rythme, sans aucune constructivité sur le fond du sujet !

    • Alpha dit :

      Mais le Pacifique, c’est aussi chez nous, dois-je vous le rappeler ?…

  23. basstemp dit :

    Allez parions qu’après une défaite en dogfight face au Rafale , ils vont nous ressortir l’excuse « bidon » du … « bidon » de kéro : )

    Rappelez vous que c’est la dessus qu’ils ont tablé pour expliquer la dernière fois une défaite face au Rafale : Ouais on était pas en mode combat total, on avait les bidons de kéro y tout … Pourtant sur la photo prise depuis le rafy grace aux imageurs, on y voit bien un F22 mais sans bidons hein …

    Bon ceci étant dit, ils nous ont mis aussi de belle taules dans les dents sur d’autres « rounds » , mais cette excuse pour expliquer une défaite sur un round au lieu de nous l’admettre honnêtement warrff ..

  24. Arnaud dit :

    C’est toujours intéressant de faire ce genre d’exercice. Il faudra d’ailleurs surtout voir les résultats, et les conditions de l’exercice.
    Maintenant, en ce qui concerne la Chine, les USA ont affronté les Chinois durant la guerre de Corée. Les Français les ont affrontés indirectement en Indochine. Dans les livres d’histoire, ça n’est pas mentionné comme des victoires probantes. Dans cette zone, la Chine monte en puissance avec une stratégie à bas bruit (annexion des ilots au fur et à mesure, parfois avec de simples chalutiers…). Stratégie peu glamour, mais efficace. Enfin, de nombreux pays de cette région se sont tournés vers la Chine à l’occasion de la crise COVID : masques, respirateurs, tests PCR,…et même vaccins SINOPHARM et SINOVAC. Avant de rigoler, je rappelle que les vaccins SINOVAC et SINOPHARM ne sont pas homologués par l’UE, mais leur vaccination est reconnue (un étranger vacciné avec SINOVAC n’a pas besoin de recevoir une injection en UE avec un vaccin UE, à la différence de SPUTNIK V). Quant aux masques, respirateurs,….avant de dire que c’est de la camelote, précisons que nous les importons pour notre usage (de même que 95% des seringues utilisées pour la vaccination viennent de Chine). Bref, la Chine est un adversaire qu’ on ferait bien de traiter avec précaution. Comme le rappelait Peyrefitte, « laissez la Chine dormir… » (la phrase d’origine est attribué à Napoléon, mais les historiens la conteste)

  25. Vivo dit :

    « La zone indopacifique est le théâtre de profondes évolutions stratégiques. La France, avec ses 1,6 million d’habitants dans ce territoire et ses 9 millions de km2 de Zone économique exclusive [ZEE] »

    Humm, disons que la France est en sursis actuellement dans cette région avec la Nouvelle Calédonie qui risque d’être indépendante cette année et la Polynésie Française qui est inscrite sur la liste des pays a décoloniser de l’ONU.

    Reste Wallis et Futuna qui risque d’emboiter le pas de ses cousines si ces dernières décident de s’émanciper.

    A défaut, il faudra ses contenter de Clipperton si les Mexicains ne s’en mêlent pas bien sur, la c’est un autre schmilblik.

    • Royal Marine dit :

      Bon. Après 2 referendums perdus pour les indépendantistes à Nouméa, malgré une propagande de folie, et même des menaces sur la population, alors qu’on a interdit à une bonne part des Français de voter…
      Il n’y a que les gauchiasses pour y croire encore… A moins que vous ne recouriez à des machines à voter Dominion?

    • Math dit :

      L’ONU demande la décolonisation du Thibet, du Texas, des territoires palestiniens, d’Hawaï… Pas de quoi fouetter un woke.

    • Vinz dit :

      Ca en fait des risques. Un truc qui ne risque pas de disparaître, ce sont les noiches en service commandé du PCC dans la blogosphère. Faut bien occuper 1 milliard de ratés.

  26. Nexterience dit :

    « simuleront un raid dans un espace aérien contesté »
    Intéressant car la mise à jour F3R doit rendre le Rafale plus efficace en passif . Attaque ton en pleine mer en TBA?
    « Interopérabilité »
    Entre F-22 et Rafale: L16 pour tous les F-22?

  27. Qui ça ? dit :

    Soyons fou, suite à ces combats simulés avec le Rafale, les Américains reconnaissent (enfin) la supériorité de l’avion du constructeur clodoaldien et se résolvent à commander 200 exemplaires pour les besoins de leurs armées.
    Seule condition exigée de leur part pour ne pas perdre la face, les Rafales US seront assemblés aux USA, et le règlement de la vente ne se fera pas en argent sonnant et trébuchant. En échange, le DoD propose à la France l’accès à la technologie américaine pour un montant équivalent à la vente des Rafales.
    Le ministère des armées en profite pour commander des Hawkeyes, des EMAL pour porte-avions, des Chinooks, des Reapers, des C-17 …
    Les 2 pays seront ainsi satisfait tout en conservant entre-eux une balance commerciale équilibrée !

    • Jean (le 1er) dit :

      Joli mais pour les C-17 c’est rappé. La chaîne de production est fermée depuis un moment.

  28. Nenel dit :

    Qu’est-ce que l’on peut lire ici….
    Certains même soutenant des idioties plus grosses qu’eux.
    Je vais aller me rouvrir un paquet de pop corn tiens….
    Non mais sérieux, certains sont ici depuis pas mal de temps et restent toujours aussi co*. Pardon mais faudrait grandir. Ça y est , l’auteur annonce Rafale et F22 dans la même phrase et le concours de bit** démarre. Et les gars, ca fait des années que les 2 bestiaux se côtoient à Al-Dhafra aux EAU. Tous les pilotes de l’AAE y font un stage et vous pensez que c’est pour taper la belotte avec les ricains????
    Les rencontres autres qu’aux EAU ne sont que pour s’entrainer sur des scénarios de collaboration et rien d’autre. Alors garder vos élucubrations de boutonneux et prenez un peu de hauteur.
    A oui pour info , Typhon vs F22, c’est fait depuis longtemps …. c’était des italiens dans le foufoune en premier et le score était sans appel…. ils ont fait du petit bois du Rapetou en BFM bien entendu.

  29. Jule dit :

    Le rafale va perdre cette fois-ci, les usa vont surement ramener un meilleur pilote que la dernière fois. Hâte de voir tout sa !

  30. Thierry dit :

    je devine déjà : les résultats de l’exercice seront classé secret défense du coté français et rendu public du coté américain !

    On va se fendre la poire.

  31. Sunfr dit :

    Malheureusement les Hawkeyes sont déjà commandés.
    Les EMAL probablement déjà réservés aussi.
    Chinooks je ne pense pas, pas trop dans notre culture ces bi-rotors, mais pourquoi pas des CH53K ? Depuis les super frelons, on a pas grand chose comme hélico lourd.
    C17 il me semble que les chaînes ont été démantelées non ?
    Réa pers ce serait bien’ car nos drones franco allemands ne sont pas près de voir le jour à ce rythme.

    Donc soyons fous comme tu dis’ on les vends en euros, et heureusement pour nous, ils seront fabriqué chez eux, car chez nous on leur vendrait des F3R ou F4 alors que le Scaf serait en fin de vie 🙂

  32. Thaurac dit :

    l’accès à la technologie américaine ? je ne pense pas qu’ils aient grand chose à nous apprendre en recherche fondamentale, le reste n’est qu’une question de budget.

  33. Jollyexcalibur dit :

    En combat rapproché le Rafale peut tenir mais à courte et longue distance c’est perdu.
    Le F22 aura shoote le Rafale avant même que ce dernier l’ait détecté.
    Ça a déjà été plus que documenté.
    Le F22 va disparaître d’ici 8ans et le F35 va également ne plus être soutenu à partir de 2030, certain parle même de 2025.
    Les F22 vont certainement être remplacé par les F15EX en grand nombre, alors que le F35 on ne sait toujours pas. Possible retour d’un F16 EX également, moins cher plus nombreux aussi. Les Usa ne mise plus sur un avion de 6eme génération, ils se sont rendu compte qu’avec les bonnes améliorations ils pouvaient aisément faire toutes les missions demandés des force terrestres et naval, avec plus d’avions, et pour moins cher.

    • E-Faystos dit :

      « En combat rapproché le Rafale peut tenir mais à courte et longue distance c’est perdu. »
      .
      Au contraire. le Raptor met tout ses oeufs dans un seul panier, la furtivité radar, la détection radar, et la détection passive de radar.
      .
      Face à un certain avion, spécialisé en vol très basse altitude, discret, et utilisant des moyens de détection passif infrarouge et optique, les caryes sont rebattues.
      .
      Je rappelle au besoin que les contre-mesures ne marchent pas contre les missiles hypothétiques ou virtuels.
      Donc même les F16 et F15 Aggressors se font essorer par les faux MICA IR.
      .
      Un peu de second degré, quoi.

  34. Max dit :

    La Nouvelle Calédonie va encore et encore se prononcer par voie référendaire sur son indépendance. Les chinois s’impatientent !

    Sinon l’Allemagne peut elle en termes de déploiement en faire autant avec ses Eurofighter ?

  35. Thomas dit :

    Bien.
    Bonne coopération à venir, mais qui signale un mauvais bruit de botte au lointain.
    Si le malheur arrive, espérons seulement que nous serons mieux préparé que le plan blanc avec le Covid, ou passé les 8 premiers jours, ce fut la totale zizanie…

  36. Naledi dit :

    Cette exercice pourrait faire un bon coup de pub pour le Rafale auprès des prospects. Sauf à ce prendre une tôle…