La frégate Aquitaine a tiré avec succès un missile surface-air Aster 15 lors d’un exercice tactique inédit

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

40 contributions

  1. Mat49 dit :

    « Pour une frégate de défense aérienne, c’est le premier tir de missile Aster 30 de combat, équipé de sa charge militaire », avait alors précisé la Marine nationale.

    Pas très rassurant sur l’état de préparation de ce qui nous reste d’armée.

    • Max dit :

      C’était un tir réel avec la charge militaire. Généralement les exercices sont nombreux mais soit ils sont stimulés soit le missile n’a pas de charge militaire.
      La Marine nationale n’a pas le budget de l’US Navy.

      • Mat49 dit :

        Oui mais quand même on ne vient pas de mettre en service le missile sur les frégates.

        • Alpha dit :

          Et ça change quoi dans l’absolu que ce missile soit équipé de sa charge militaire ?
          A part coûter un peu plus cher, polluer un peu plus, … et faire un gros « Boum ! » …

          • Fred dit :

            @ Alpha

            Ça permet de vérifier que la charge explose à la bonne fraction de seconde (ça se croise à mach 4), et que ses effets détruisent bien le missile ennemi.

    • Nenel dit :

      Au lieu de parler sans comprendre….  » équipé de sa charge militaire  » voilà la nuance.
      Les FDA ont tiré plus d’un missile S/A Aster mais sans charge militaire.

      • Mat49 dit :

        Oui mais quand même on ne vient pas de mettre en service le missile sur les frégates.

        • Alpha dit :

          Bis aussi … 😉
          Et ça change quoi dans l’absolu que ce missile soit équipé de sa charge militaire ?
          A part coûter un peu plus cher, polluer un peu plus, … et faire un gros « Boum ! » …

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Ah ben oui 1er commentaire 1ere critique…
      C’est bien c’est constructif.
      .

      • Mat49 dit :

        Quand on a le taux d’imposition de la France on est en droit d’attendre une armée quand on est contribuable.

    • dompal dit :

      @Mat49,
      Comme votre pseudo l’indique, je crois que vous n’êtes plus très en phase avec les technologies utilisées par l’AF actuellement . 😉

      Mais rien ne vous empêche de revisionner une énième fois vos films préférés (le Crabe-tambour, etc….) 😉

    • dompal dit :

      @mat49,
      Si vous ne comprenez pas de quoi il s’agit, ne commentez pas.
      Je suis sûr que vot’ totutou a envie d’aller faire une tour….. 😉

    • Too dit :

      Combien vous touchez par commentaire aussi mauvais ?
      Il y a un barême ou c’est au post ?

  2. Honneur dit :

    Question ? Et lors d’un tir de saturation ennemi ? Même si le test serait coûterait une blinde…

    • Royal Marine dit :

      Pour cela, il y a la simulation… Même les Américains y ont recours.
      Un exercice pendant lequel on va tirer 60 missiles modernes de tous types, aucun budget n’y résisterait…

      • Honneur dit :

        Exact 😉 Mais la simulation … reste de la simulation… Mais je suis d’accord, impossible à tester en réel…

        • EchoDelta dit :

          Un tir réel permet quand même de valider les modèles de trajectoire, d’interception, de vitesse, de stabilité, de comportement. Si les tirs sont effectuées dans des conditions différentes, les uns des autres, ils permettent au modèle de s’affiner. Cette banque d’information, aussi précieuse que de l’or, permet à la simulation d’être extrêmement performante.
          C’est un peu comme en F1 : les données d’acquisition de piste, sont le trésors de guerre des écuries. Elle sont capable de simuler des courses complètes (puisque les essais réels sont là aussi interdits) et permettent de valider les éléments aérodynamiques de la voiture, les rapports de boite de vitesse, les puissance / couple moteur, le gris des pneus, la motricité du train arrière etc.
          Et les modèles sont de plus en plus fiable et réaliste.

    • PeterR dit :

      et j’ajouterais en présence d’un brouillage représentatif de ce que nos ennemis sont susceptibles de produire

  3. Bugul Noz dit :

    Un tire de munition complexe tous les deux ans avec des navires qui sont ou seront en « double équipage », sur le modèle des SNA (si je ne me trompe pas), cela fait un tir d’entraînement tous les quatre ans. Pour le profane que je suis, cela parait bien léger.

    • Mavrick dit :

      C’est un tir avec munition active…….. Des tir simulé ou avec charges inertes il y en a bien plus souvent, à chaque exercice en faite

    • Too dit :

      Ca fait un tir réel avec charge militaire.
      Il reste des tirs « à blanc », mais surtout de nos jour la simulation est reine.
      L’opérateur qui tire le missile vous croyez vraiment que ca lui change quelques chose que le missile parte réellement ou non ?
      La seule vrai différence entre simulation et réalité est de savoir si le missile fait bien la même chose qu’en simulation, d’où des tests réels de temps en temps.

  4. Breton de Paris dit :

    Certes, comme certains grincheux le font remarquer, ce n’est jamais assez, mais on assiste néanmoins à un accroissement des tirs réels en exercice, et c’est une bonne chose pour permettre aux equipages de connaitre le stress du feu en conditions proches du réel, ce qu’une simulation ne peut complètement restituer.

  5. LEONARD dit :

    Légèrement H.S, mais on commence à avoir des détails sur l’exercice HEIFARA-WAKEA
    https://twitter.com/Marsattaqueblog/status/1402662196128198659/photo/1
    Tour du Monde….en 7 jours.

    • Fralipolipi dit :

      @Leonard
      Ce patch va être un collector très très prisé ! 😉

      • Czar dit :

        ah ouais c’est glorieux la fouench and spaiz faurss qui remue la queue pour une petite tape sur la tête de son suzer.., pardon de son overlord.

    • dompal dit :

      @ LEO,
      Merci pour le lien…..ça fait toujours plaisir ce genre d’info, même si HS ! 😉 🙂

  6. Meiji dit :

    L’état des stocks doit l’être encore plus.

  7. 2027 dit :

    Je suis convaincu que dans les quelques années à venir, devant la dégradation du contexte géopolitique mondial et surtout méditerranéen, les capacités de la Royale seront revues à la hausse tout comme la commande de munitions.
    Je nous situe chronologiquement comme en 1935-1936 sauf qu’il n’y avait pas sur le territoire national 10% de la population qui etaient liés à l’Allemagne nazie.

    • arnaud dit :

      10%? Vous êtes bien en dessous de la réalité.

      • YannK dit :

        à lire certains on serait à 50% de nazis et 50% de musulmans radicaux
        c’est parfait comme équilibre je trouve ^^

        Bonne initiative de la Marine ces exercices

        • Pascal (l'autre) dit :

          « à lire certains on serait à 50% de nazis et 50% de musulmans radicaux
          c’est parfait comme équilibre je trouve ^^ » Ah bon j’ignorai qu’il y avait une différence!

    • Momo dit :

      N’oubliez pas Jean-.u. et ses amis ;0)

    • Nihilo dit :

      Si, dans les années 1930 il y avait 10 pourcents voire plus de Français et Françaises qui avaient une sympathie pour le nazisme, et comme dans tous les pays y compris les pays musulmans et les pays européens.

    • PeterR dit :

      >> les capacités de la Royale seront revues à la hausse tout comme la commande de munitions
      Il ne faudrait pas tarder car vu les délais de production de ce type d’engins si la situation partait brusquement en sucette on se retrouverait vite à poil

    • Fred dit :

      @ 2027

      Tu as vu ça où, qu’il y a 10% de Chinois fanatisés en France ? Imbécile.

  8. Expression libre dit :

    Bon, sans vouloir tout critiquer, non, il faut reconnaître qu’il n’y a pas assez d’exercices à tir réel, la simulation, c’est bien mais…
    Cela coûte cher, sommes nous prêts à payer plus d’impôts ou à réduire nos dépenses sociales? J’ai bien l’impression que l’époque actuelle ressemble à celle de 1936 1940. Sans les US et les British, on serait tous en Germanie comme dit Sardou même si les US nous ont libéré pour s’approprier un marché pour leur économie. Il ne fallait surtout pas laisser l’ogre soviétique s’emparer de l’Europe pas d’un point de vue politique mais économique. On a eu de la chance d’avoir un homme comme De Gaulle même si l’armée de la France libre ne représentait pas grand chose face à la puissance de nos alliés de 44. Car on a vraiment frôlé la correctionnelle en 40, la France « éternelle » a bien failli disparaître. Quand je lis des livres de cette époque y compris des livres sur la guerre d’Algérie, je suis consterné par la petitesse de la classe politique, même petitesse que je retrouve aujourd’hui tous partis confondus. Y aura-t-il toujours un « sauveur »? Ouais, gardons notre bombinette. Entre autres, j’ai appris en regardant le doc sur la ligne de démarcation sur la 3 lundi qu’il y avait bien un projet en 1913 de l’Allemagne pour détruire la France en la découpant en 3 zones en cas de victoire, car pour les allemands, la France était leur pire ennemi en Europe. D’où la ligne en 40, l’annexion de l’Alsace Lorraine, et le rattachement du Nord Pas de Calais au commandement militaire allemand en Belgique. Cette région devant être annexée au Reich en cas de victoire totale. Tout ceci à mettre en parallèle avec le SCAF…

  9. Bob dit :

    Faut-il comprendre que le tir du mdcn est un leurre comme le missile qui devait touché la fremm?
    Si c’est vrai, l’exercice à tir réel n’est pas vraiment un. Surtout quand on voit le prix à l’unité des munitions innovantes actuelles, il faut mieux y réfléchir à 2 fois avant de tirer comme lors du fiasco de l’opération Hamilton.

  10. pascal 661 dit :

    un tir tous les dix ans c’a devrait suffire, non ?
    vous savez bien combien de cartouche tirent les gendarmes par an à l’entrainement…
    tout va bien

  11. Jul dit :

    Pitoyable , sa montre le manque cruelle de préparation de notre marine, alors même quelle ne date pas d’hier… Après je sais bien qu’on à pas le budget des usa pour faire des tirs de missiles avec leurs charge militaire, mes bon quand même… Faut pas abusée la, vive les 45% d’impositions !