Pour son secrétaire général, la proximité entre la Russie et la Chine crée de « nouveaux dangers » pour l’Otan

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

100 contributions

  1. Yeslo dit :

    Avis aux internautes : vous pensez qu’il serait « bon » d’intégrer la Corée du Sud, le Japon et d’autres pays d’asie au sein de l’OTAN ?
    Question à part mais identique pour l’Inde ?

    Bien évidemment dans le cas où il accepterait ce qui n’est pas trop le cas actuellement il me semble.

    • Czar dit :

      super idée comme ça lorsqu’une guerre surviendra en Asie, on se retrouvera directement embringués dedans, au nom de la solidarité irréfragable qui unit tous les pays riverains de l’Atlantique Nord, dans le Pacifique Sud

      • Stoltenberg dit :

        Dans tous les cas, on sera bien impliqué lorsqu’un conflit y surviendra. Soit par le biais des US, soit par le biais de la Russie, soit les 2 en même temps… Donc à ce stade cela n’a aucune importance. Mais j’imagine bien que vous avez du mal à apercevoir certaines implications qui sont pourtant évidentes.

        • Czar dit :

          pas de souci, champion, j’espère que t’as bien repassé et reprisé les trous de mite dans ton treillis vert olive du temps où tu veillais sur la liberté mondiale et la trouée de Fulda

          Perso je suis pas intéressé, et je pense ne pas être le seul.

        • Vinz dit :

          Y a une différence entre être mécaniquement entraîné style jeu des alliances 1914, et décider souverainement.

      • François dit :

        …dit Czar, un français de France, pays qui a bénéficié par deux fois de la solidarité des alliés pour libérer la mère patrie si rapidement envahie à chaque fois par l’ogre teuton en dépit de leur confiance mal placée ! Je vous rappelle que ce n’est pas en Lituanie que les boys ont débarqué par deux fois pour vous sauver les miches ! C’est bien en France qu’il y a le plus de tombes militaires américaines, anglaises et canadiennes hors de leur territoire national, je vous le rappelle !

        • Czar dit :

          « François: prénom masculin, signifiant littéralement: « mon Dieu, quel imbécile! »; du celte fran (« mon Dieu ») et cois (« quel imbécile »!). En effet, tous les gens qui s’appellent François sont des imbéciles, sauf François Cavanna, l’écrivain, François Chatelet, le philosophe et François Cusey, de chez Citroën, qui a honoré l’auteur de son amitié pendant leur incarcération commune au dix-huitième régiment des Transmissions, à Épinal.

          Tous les François sont des imbéciles.

          La preuve en est que, lorsqu’ils croisent un imbécile, certains l’appellent François. Le plus souvent, l’ambition, pour ne pas dire l’arrivisme, des François, est à la mesure de leur imbécillité, bien que je n’arrive pas à me faire à l’idée qu’il y ait deux « l » à l’imbécillité alors qu’imbécile, lui, n’en prend qu’un. Dura lex, mais bon.

          Quand ils sentent le vent tourner, grâce à leur instinct d’imbécile, les François n’hésitent pas à s’engager dans la résistance en 43, 44, 45, voire, pour les plus sots, 46. Grâce à la longueur de leurs crocs, qui laissent des traces sur les moquettes ministérielles où ils plient l’échine jusqu’à ramper pour obtenir la moindre poussière de pouvoir, les François peuvent espérer se hisser un jour sur le plus élevé des trônes, celui duquel, dans l’ivresse euphorique des cîmes essentielles, l’imbécile oublie enfin qu’il a posé son cul.

          Alors serein, benoît, chafouin, plus cauteleux que son hermine et plus faux que Loyola, il entraîne paisiblement le royaume à la ruine, en souriant comme un imbécile. »

          Outre quelques crétins pérorant des leçons d’une histoire-hollywood qu’ils ne maîtrisent pas totalement, le prénom François a été illustré par les deux plus grandes gloires de la politique frônçaise – l’escroc de Jarnac et un Barbabapa à cravate de travers ainsi qu’un général servile

          • Greg dit :

            T’as du temps à perdre dans ta vie minable pour écrire cette daube.

          • Czar dit :

            milzekzuz j’avais oublié que le crétin de base ici ignore manifestement qui est Pierre Desproges et son Dictionnaire superflu à l’usage de l’élite et des bien nantis et est même tellement con qu’il n’a pas compris de lui-même le concept de citation, consistant essentiellement à citer quelqu’un d’autre en encadrant ses propos d’un petit sigle typographique  » et sinon gregaire, ça farte ?

      • Yeslo dit :

        Et inversement si une guerre éclate en Europe ? Je veux dire, si la Chine & la Russie s’allie et attaque l’Europe et les USA, pouvoir compter sur le Japon et la Corée serait une bonne chose non ?
        Et le fait que des pays d’Asie soient dans l’OTAN pourrait freiner les ambitions des chinois qui n’auraient plus à faire aux dits pays mais également à toute l’alliance

        • précision dit :

          Exactement le jeu d’alliance comme il était pensé en 1914 (voire 1939). Avec les magnifiques résultats qu’on connaît…

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Les frinces sont des paillassons et suceurs de bites des USA, bon leche cul depuis l’empire romain, » Suceur de bite ou lèche cul il faudrait savoir! A moins que ce ne soit une spécialité zhinoise! Il est vrai que vous avez des langues de vipères……………bifides! De sacrés obsédés les zhinois! En attendant n’oubliez pas de vos essuyer les lèvres! Vous avez du « yaourt » nature à la commissure des lèvres! et aussi comme du « chocolat » sur le bout de la langue!
        ps: Comment faites vous pour vous trouver des pseudos aussi débiles? Internaut channel!!!!! shithole power ça en jetterait!!………… et ça correspondrait mieux à votre personne!

    • Too dit :

      A part la France et peut être le RU, personne n’a les capacités de projection pour aller dans le pacifique pour y faire une guerre.
      Ce serait ridicule surtout que dans tout les cas on participerait financièrement et matériellement quand même.

    • Mimi dit :

      « OTAN », ça veut dire « Organisation du Traité de l’ATLANTIQUE NORD ».
      Déjà, on a étendu le concept à la Méditerranée. Mais les pays d’Asie… Non, aucune chance.
      Par contre, créer un équivalent pour là-bas (genre, un « OTPN », pour le Pacifique Nord), entre les États-Unis (éventuellement le Canada) et les pays que vous citez, ça pourrait avoir du sens (sauf pour l’Inde, qui est farouchement neutre).

    • Bomber X dit :

      Non, l’OTAN par la posture de certains de ses membres et son action depuis la fin de la guerre froide est déjà une source importante de risque de conflits face à la Russie. Ouvrir cette alliance avec des membres appartenant à d’autres zones de tension géopolitiques (surtout en Asie) est le plus sur moyen de se retrouver dans la situation ayant présidé au premier conflit mondial. Si l’OTAN avait un effet stabilisateur des risques par le jeu des alliances il en serait tout autrement mais ce n’est pas le cas.

  2. E-Faystos dit :

    Aaaah… C’est tellement facile de mettre ces gens instruits devant la superficialité de leur posture.
    La Chine, la Russie et moi-même avons tous les trois la manie du grignotage.
    En face, Mr Stoltenberg possède UNE unique solution : les états unis.
    Manque de matériels ? Besoin de formation ? Envie de monter en niveau ?
    Quand on voit tous les problèmes comme des clous, on cherche vite un marteau.
    .
    Mon seul problème avec la « vision » défendue par cet éminent secrétaire général, c’est quand il tape sur les têtes qui dépassent car naturellement,rien ne saurait être correctement fait par les non-américain.
    Sauf que grâce à notre système démocratique, on sait tout des parcours sinueux que suivent les grands programmes outre-atlantique :
    -la poubelle (kiowa)
    -le mur ( assez pour suggérer que c’est tout le reste).
    .
    Donc la protection US… Laisse dubitatif.
    Le mieux, c’est encore d’être compatible pour ne pas acheter des avions à 25000 dollars l’heure de vol, des portes-avions pour 4500 pax minimum, des char au blindage nocif, et des LCS aux moteurs encore moins fiables que ceux des Leclerc.
    .
    La souveraineté… J’en reprendrai bien une part.

    • Migrant 93100 dit :

      Ce qui est absolument à vomir est cet air solennel que ces assassins en costume cravate prennent lorsqu’ils se réunissent dans leurs porcheries, quand ils prennent leurs grands airs pour parler de crimes aux quatre coins de la planète commandités depuis des salons confortables lors de « commissions » ; de « conseils », entourés « d’ experts ». Quant à l’apathie et l’air détaché de l’entourage, de soi-disant « délégués », « représentants » ou autres noms pompeux dont ils s’affublent pour décider du sort de milliers de personnes c’est innommable.
      Pendant ce temps, tout va bien et à l’ Ouest rien de nouveau ? non, Macron vient être giflé, c’est la déclaration de la guerre civile, puis, l’indépendances de l’Ecosse, Catalogne, Bretagne, Corse…. c’est fini par la désintégration de l’Europe.

      • Parigot dit :

        Ou sinon une petite reprise en main pour notre bien: le ministre des Affaires étrangères allemand Heiko Maas a appelé l’Union européenne à supprimer la possibilité de veto dont dispose chacun des Etats membres afin que l’Europe ne soit plus « prise en otage » dans ses capacités d’action.
        https://mobile.twitter.com/afpfr/status/1401897985168986113

      • Too dit :

        C’est beau de rêver…

      • Damdam dit :

        93100 montreuil

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Pendant ce temps, tout va bien et à l’ Ouest rien de nouveau ? non, Macron vient être giflé, c’est la déclaration de la guerre civile, puis, l’indépendances de l’Ecosse, Catalogne, Bretagne, Corse…. c’est fini par la désintégration de l’Europe. » Le début de votre intervention peut se comprendre que vous soyez « indigné » par le fait que les dirigeants décident pour les peuples et ne respectent pas toujours leurs aspirations. Mais…………….. vous venez de découvrir que le Monde n’est pas rose Il vous en a fallu du temps! Cependant là ou le « bât blesse c’est votre « litanie sur l’indépendance de l’Ecosse, de la Catalogne, de la Bretagne (ah bon la Bretagne demande son indépendance, de la Corse……………… déjà vu à plusieurs reprises lors d’interventions plus débiles les unes que les autres émanant de pseudos comme hostens, hihimercredi, j’en passe et des meilleures! Votre contribution aunsi que votre pseudo lisse fortement suspecter que vous êtes un petit troll collie du Yang Tsé!!
        « Ce qui est absolument à vomir est cet air solennel que ces assassins en costume cravate prennent lorsqu’ils se réunissent dans leurs porcheries, »
        Comme ceux ci?
        https://s.rfi.fr/media/display/aadf90ca-15fa-11ea-a53b-005056bf7c53/w:980/p:16×9/2017-10-18t023422z_1680587378_rc1f0f7c28b0_rtrmadp_3_china-congress_0.webp
        Vous avez raison! A vomir! Le dictateur suprême et les « playmobils » en train d’applaudir!

  3. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Un chef-d’œuvre diplomatique! Parfois je me demande quoi, où et combien de temps certaines personnes ont étudié pour ne pas voir les liens entre action et réaction que tout gamin connaît de la cour d’école.

    Forcer deux puissances nucléaires hors de la posture de dialogue avec une politique permanente d’isolement, rupture d’accords et d’hostilité… puis crier au scandale lorsque l’autre camp se rapproche de plus en plus de l’allié logique.

    Pour défendre l’honneur professionnel des diplomates occidentaux, nous ne pouvons que supposer dans le cas présent que l’OTAN essaie de créer une raison d’être, c’est-à-dire un ennemi puissant. Mission accomplie! Dommages collatéraux : la crédibilité du monde libre.

    • tschok dit :

      @Abuse,

      Stoltenberg est un « chairman »: c’est un peu le président d’un club qui anime les débats internes des membres, mais en restant à l’intérieur d’un synthèse consensuelle.

      Là, comment la question se pose?

      D’après notre hôte, elle se pose sous la forme d’une dialectique qui oppose deux thèses:
      – Les Russes et les Chinois ont des intérêts stratégiques divergents parce que l’une va grignoter l’autre, en conséquence leur alliance est précaire et on peut éventuellement faire de l’entrisme.

      – Non dit une autre thèse, ils sont complémentaires et ont trouvé un arrangement, en conséquence dit Stoltenberg, le problème qui se pose est celui de notre sécurité face au couple Chine-Russie dans la mesure où ces deux puissances ne sont pas amicales à notre égard.

      Ensuite, il y a les observateurs extérieurs que nous sommes et qui regardent cette dialectique en ayant d’autres idées en tête.

      Par exemple, parmi les idées qui reviennent fréquemment, le reproche fait à l’Otan de pratiquer une politique de containment agressive qui vise à isoler ces deux puissances nucléaires, ce qui aboutit concrètement à les jeter dans les bras l’une de l’autre, dans la perspective d’une sorte de conflit mondial manichéen qui serait essentiellement orchestré par les Etats-Unis, en instrumentalisant l’Europe.

      Je crois que cette idée n’est pas très éloignée de ce que vous pensez vous-même. Dites-moi si je me trompe.

      Ce reproche, il faut évidemment le garder à l’esprit parce qu’il n’est pas totalement infondé, mais il faut également bien garder à l’esprit qu’il n’apporte aucune réponse pertinente à l’agressivité intrinsèque de la Russie et de la Chine à l’égard de l’Occident, et qui est bien réelle.

      Certes, nous en Europe on n’a pas du tout envie de s’en foutre sur la gueule avec les Russes ou les Chinois pour les beaux yeux de Washington, mais pour autant, on constate aussi que les Russes et les Chinois ne sont pas exactement nos potes: ils ont bien l’intention de nous pisser dans les godasses en nous faisant croire que c’est de la pluie.

      Donc on est dans une situation un peu bizarre: nous sommes méfiants à l’égard de notre allié, les Etats-Unis, mais nous n’avons pas confiance non plus dans nos adversaires (Chine et Russie), ce qui est assez normal. La solution qu’avait avancée Macron, c’était l’autonomie stratégique de l’Europe, mais il s’est pris un vent.

      Là-dessus Biden ramène sa fraise et nous explique que le trumpiste c’est fini: America is back. Il est peu douteux que nos alliés européens vont pousser un énorme soupir de soulagement, mais cela ne mettra pas fin aux inquiétudes de ceux qui ont peur de se faire embarquer dans une instrumentalisation de l’Europe par les Américains, bien au contraire.

      Et sur ce point, l’Otan ne sera certainement pas le cadre d’une fronde de ses membres qui contesteraient la voix de son maître. Il n’y aura pas de miracle. L’Otan, c’est la partie de l’Eglise qui applique Vatican II, c’est pas celle qui fait sécession sous la bannière d’un curé défroqué en dissidence avec le nouveau catéchisme.

      Alors il y a une petite ouverture: il parait que Biden pourrait admettre une dose d’autonomie stratégique pour l’Europe, mais dans une mesure qui reste à définir parce qu’il faut quand même se rappeler que le concept, proposé par Macron, était quand même évanescent, vu qu’il a été conçu pour ne pas inquiéter nos alliés, ce qui a d’ailleurs été un échec.

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        Merci pour cette réponse très complète. Je pense que dans notre analyse nous sommes aussi très influencés par les spécificités nationales: On reste spirituellement connecté au pays de son enfance.
        Dans ma culture, il n’y a pas d’option nucléaire et la meilleure garantie pour la souveraineté de ma nation est le respect du droit international et des accords diplomatiques. Si ces moyens échouent, la seule chose qui reste – sans beaucoup de marge de manœuvre et des ressources limitées – est une stratégie consistant à rendre une invasion peu attrayante par ses coûts et pertes, avec les conséquences logiques pour la propre population. Certes, cette attitude a parfois conduit à des accords dont je ne peux pas être fier. Néanmoins, cela a si bien fonctionné que nous avons été épargnés par les souffrances et la destruction de deux guerres mondiales qui auraient facilement pu nous détruire en tant que nation.
        Dans cet esprit, vous pouvez probablement comprendre mon aversion naturelle pour le concept du « containment agressive ». Il ne vous surprendra pas non plus avec quel inquiétude j’observe que la violation du droit international et des accords internationaux devient de plus en plus une banalité insignifiante sans conséquences – des deux côtés.

        Ne vous méprenez pas, je ne vis pas dans l’illusion qu’un monde de bisounours nous entoure. D’abord et avant tout, les États ont des intérêts. Je pense donc que ce serait une meilleure stratégie de détourner l’attention des confrontations possibles vers les symbioses possibles. Nous ne nous battons plus avec des mousquets et une escalade incontrôlée de la posture agressive à la mode pourrait très facilement devenir une menace pour l’homme en tant qu’espèce.

  4. Raymond75 dit :

    Il est temps en effet que la Mongolie intègre le Traité de l’Atlantique Nord, cela n’a que trop tardé.

  5. nim dit :

    Damanski pèse bien moins lourd que la Mandchourie chinoise, que l’URSS a restitué à la Chine sans contrepartie, alors même qu’elle était en position de force (et après un demi siècle de conflits entre la Russie et le Japon autour de ce territoire).

    Être généreux quand on est au sommet et que cela est apprécié est plus intelligent que d’attendre un changement des rapports de force, Israël ferait bien de s’en souvenir.

  6. Patrick Allard dit :

    Monsieur Stollenberg

    Ce danger n’est pas nouveau, mais il occulte d’autres dangers internes à l’Otan dont vous ne parlez pas:
    – L’espionnage en règle pour le compte de la NSA des services de renseignements danois (membre de l’Otan) de autres membres de l’Otan dont la France !
    – L’attitude belliqueuse de la Turquie, membre de l’Otan, vis à vis de deux autres membre de l’Otan la France et de la Grèce, après avoir jeter de l’huile sur le feu par drones et mercenaires interposés à Chypre, en Syrie, en Lybie et en Arménie sans parler de leur propre Kurdistan

  7. Gildas LECOQ dit :

    Mais qui a jeté la Russie dans les bras de la chine ?
    La gueule des stratèges …

  8. petitjean dit :

    Confondre volontairement les causes et les conséquences !
    Qui a poussé la Russie dans les bras de la Chine ??

    Pendant ce temps, le tandem Russie Chine avance à grand pas (je le constate)

    https://lesakerfrancophone.fr/cest-un-monde-a-la-nikolai-patrushev-yang-jiechi
    https://lesakerfrancophone.fr/le-grand-reset-poutine-dit-pas-si-vite
    https://lesakerfrancophone.fr/la-chine-soppose-aux-bases-americaines-en-asie-centrale

    etc, etc

    et certains s’étonnent, ou plutôt feignent, de s’étonner…………

    • Paddybus dit :

      @petitjean… Tout à fait d’accord… ;0))

      • tschok dit :

        M’étonne pas., Paddybus.

        Mais qu’est-ce que ça change?

        Ok, c’est de notre faute, on a merdé, on a poussé la Russie dans les bras de la Chine, comme un vieil amant déchu qu’on pousse dans les bras d’une galante. Bon, puisque vous y tenez.

        Et après, ça change quoi au problème?

        Par ailleurs, il se trouve que ce n’est pas vraiment ça, mais bon, on va pas chipoter non plus. C’est une question assez subalterne, en fait.

        Donc je ne m’étonne pas qu’avec petitjean vous la placiez au centre de votre réflexion, enfin le machin qui en tient lieu et qui est plus proche des jacasseries de gourgandines qui passent leur temps à jaser sur les coucheries de leurs copines que d’une réflexion qui soit ne serait-ce que l’amorce d’une pensée stratégique.

        • Frank dit :

          @ Tschok « Mais qu’est-ce que ça change? » dites-vous?
          Ben, une chose essentielle, qui vous échappe.
          La capacité et la lucidité de changer de cap, une fois admises nos erreurs, d’en trouver un autre, qui défende nos intérêts, et le courage de l’assumer.
          Votre post ressemble à celui d’un têtard béat et niais qui s’en prend plein, depuis longtemps, et en redemande. Chacun son truc.
          OK, OK, Moi, Tschok, je me fais entuber depuis toujours, pour rester poli, mais qu’y puis-je?
          C’est dans ma nature. Ma Nature, au sens exact du terme, restons prudents, certaines minorités en cour sont sourcilleuses.
          Sauf que @petitjean et @Paddybus disent les évidences qui vous chatouillent désagréablement.
          Et qu’à défaut de savoir répondre, vous vous égarez. On compatis.
          Mais si vous n’êtes plus en état de répondre, laissez vos copines répondre à votre place.
          On pourra causer « pensée stratégique », comme vous dites, quand vous serez en meilleure forme.
          PS: J’aime bien le terme « gourgandine », il est joli, et révélateur.
          PPS: Que pensent vos copines de ces deux théorèmes?
          J’en ai deux autres, insolubles:
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypoth%C3%A8se_de_Riemann
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Pastiches/Th%C3%A9or%C3%A8me_du_con
          N’ayez crainte, c’est réversible.

          • tschok dit :

            @ Franck,

            J’ai le sentiment que vous n’avez pas très bien compris ce que je voulais dire.

            Je le redis autrement: la polémique est subalterne. Peu importe les torts: Russie et Occident se sont loupés pour diverses raisons. En stratégie, vous ne vous posez pas la question de savoir qui a tort ou raison, ça c’est de la politique. Vous analysez des faits.

            Paddybus et petitjean formulent le reproche dont je parle plus haut avec Abuse. La question est également évoquée par Gildas, un peu plus haut, auquel je réponds pour l’approuver en partie, d’ailleurs.

            Mais ce qui intéresse Paddybus et petitjean, dont je connais les positions, c’est autre chose: c’est de répandre une rhétorique du jugement de valeur, dans le registre de l’anti-américanisme primaire franchement pro-russe.

            Les jugements de valeur en stratégie, ce sont des jacasseries, mais pour eux, c’est l’essentiel de ce qu’ils ont à dire, parce que ces jugements portent une condamnation qui relève de leurs convictions personnelles: une condamnation de l’impérialisme américain.

            C’est leur droit le plus strict, mais cela ne présente pas d’intérêt particulier sur un plan réflexif et c’est cela que je leur dis.

            Alors maintenant si pour vous aussi l’essence même de tout débat ne peut que consister dans la proclamation d’une condamnation sans cesse répétée de l’impérialisme américain, à l’exclusion de toute autre question, là chuis mal barré avec vous. C’est clair.

            Je ne pense pas que vous allez supporter que je mette cette condamnation au second plan, pour la traiter comme un objet intellectuel un peu inutile.

            Et là, je vais me faire engueuler, c’est mécanique.

    • Thaurac dit :

      Articles pas si étonnant de la part du « lesaker »…il sake bien les occidentaux:
      Ceci dit en passant, ils commencent à nous gonfler les chinois avec leurs routes de la soie qui ne seront que des moyens d’invasions, précédés d’implantation et de main mise sur les pays par des prêts octroyés irremboursables…
      Ne pas s’en rendre compte , est catastrophique..

      • OURGOUT51 dit :

        Bonsoir,

        oui, la Chine piège les pays pauvres par des prêts qu’ils ne peuvent rembourser. En échange, le couteau sous la gorge de l’huissier chinois, ils bradent, le moment venu, mines d’or et autres terrains agricoles.

        Mais mettez vous par exemple à la place des Tadjiks: à Douchanbe dans la capitale, le chauffage, l’eau chaude et l’électricité ne fonctionnaient en hiver que deux à trois heures le matin puis le soir. Et croyez moi, à « Douch », les hivers sont rudes et longs! Les Chinois ont construit une centrale qui permet de chauffer la capitale en hiver et tout le monde est content: le peuple qui ne se caille pas les miches et le président Rakhmon qui évite la colère de son peuple! Et bien entendu les Chinois qui se font payer en nature!

        Dès 2013, j’avais rédigé un article publié par la RDN, intitulé: en Asie centrale, discrètement et méthodiquement, la Chine tisse sa toile » Et j’expliquais comment Pékin déguste cette région à la sauce aigre douce!

        Bonne soirée

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ oui, la Chine piège les pays pauvres par des prêts qu’ils ne peuvent rembourser. En échange, le couteau sous la gorge de l’huissier chinois, ils bradent, le moment venu, mines d’or et autres terrains agricoles. ]

          Bonjour ,
          Sauf que comme pour le port de Tripoli au Liban ou ailleurs les Chinois ont investi et prêté là et quand personne – en Occident – ne voulait investir ou prêter . On reproche juste aux Pékinois ce que l’on pratiquait , et continue de pratiquer avec la Grèce par exemple , lorsque l’on exigeait de la  » Sublime Porte  » ou du  » Céleste Empire  » qu’il abandonne ses droits sur les services des Douanes ou des impôts sur le tabac .
          Aujourd’hui au travers d’articles conspirationnistes certains géants des TP Etasuniens et Françouzes veulent même presque obliger certains états Africains à reconstruire des centres administratifs car ceux construits par les Pékinois seraient truffés de micros …. Cela ne s’invente pas !
          Derrière ces campagnes pseudo-compatissantes il y en fait une volonté de l’Occident de se saisir à bon compte des actifs Chinois en soutenant des actions de répudiation de la dette .
          Bonne après-midi

        • Frank dit :

          @ OURGOUT51 La Chine ne piège pas que des pays pauvres, il suffit de constater notre dépendance à leurs produits.
          Règle de base: Il n’existe pas de fabricant ou de vendeur s’il n’y a pas d’acheteur. Jamais l’inverse.
          L ‘exemple Apple: le Doudou adoré qui valorise son acheteur ici est fabriqué en Chine, dans des conditions de travail de Foxconn que l’on évite de regarder.
          Qui permettent à chacun de s’indigner ensuite sur l’abandon de notre industrie, bien hypocritement, et de dénoncer, sur le matériel honni. L’indigné a droit à son confort sélectif.
          L ‘exemple Grec est révélateur.
          Sous Diktat Allemand via BCE et US, le peuple d’outre Rhin qui a une mémoire très sélective sur sa dette au genre humain, cette nation Grecque a été humiliée par BCE et FMI aux ordres.
          Et sommé de payer, à la différence de son principal créancier.
          L’Allemagne s’est vu effacer sa dette en 54, mais n’a jamais payé sa sinistre dette aux Grecs ni aux Yougoslaves.
          L esclave des Maîtres US face à l’ilote ivre de Sparte, qui accueille les Chinois. Un comble!
          S’il y a une Nation et un peuple qui n’a aucune leçon à donner à qui que ce soit, c’est bien l’Allemagne.
          Et vu le passif, pendant encore bien des générations. La mémoire est injuste, mais faut assumer.
          Mais faut aussi avouer que c’est savoureux.
          A force de renoncements et de lâchetés, nous nous sommes mis en situation de dépendance.
          Et comme on ne sait plus fabriquer notre came, on en vient à reprocher à notre dealer notre dépendance.
          Tout comme reprocher aux Chinois leurs « Routes de la Soie ».
          Fallait peut-être les construire avant eux.
          Une des différences entre nous et ces maudits Chinetoques, c’est qu’ils bossent, quand nous assurons le travail minimum légal pour nos loisirs.
          Travail minimum, pour revenu minimum, donc acheter Chinois.
          Mais c’est inélégant de reprocher aux autres notre paresse et notre avidité.
          Surtout que les Chinois fabriquent désormais leurs canonnières, ce qui est un comble.
          L’indigène se rebelle devant notre magnificence et nos Lumières, me dit mon smartphone Chinois.
          Rigolo.

          • OURGOUT51 dit :

            Bonjour

            Je répondais à Thaurac dans le contexte bien précis de la route de la soie. Tadjiks, Kirghizes mais aussi les Kazakhs dans une moindre mesure sont endettés vis à vis des Chinois et bradent leur indépendance nationale. A titre d’illustration, au Kazakhstan, la Chine, en échange d’une ligne de crédit de dix milliards USD, a pris le contrôle il y a plusieurs années de « MANGISTAU MUNAÏ GAS » quatrième société kazakhe d’exploitation des hydrocarbures, Cela est d’autant plus facile pour Pékin que les Américains n’éprouvent plus le même intérêt pour cette région et que les Russes ne disposent pas des crédits suffisants pour rivaliser.

            Cela étant, si les dirigeants centre-asiatiques semblent dociles, les populations le sont moins. Les Chinois ont mauvaise réputation dans les Républiques et au Kazakhstan; Nazarbaev, quand il était encore président, a du faire marche arrière sur un projet de loi qui autorisait les Chinois à louer des terres pour des périodes très longues, ce qui en fait revenait à leur céder des terrains. Les manifestations des Kazakhs, qui ont le sang très chaud, ont été immédiates et violentes: on ne touche pas à la terre des ancêtres. Idem au Kirghizstan: lors des soulèvements populaires à Bichkek il y a quelques années, le premier centre commercial a être incendié était le centre commercial chinois. Et depuis, les Chinois rasent les murs.
            En ce qui nous concerne, je partage votre avis. Il y a quelques années, les Chinois avaient acheté la fameuse marque de saucissons  » Justin Bridou »! Je crois d’ailleurs qu’ils ne l’ont pas conservée et que c’est une société sud américaine qui en est partiellement propriétaire!
            Bonne soirée!

        • précision dit :

          Est-ce si différent de ce que tout le monde fait ou a pu faire par le passé (question de bonne foi, je me pose la question au vu du nombre d’annulations de prêts, de financement coface, etc…) ?

          Un autre point est qu’il ne devrait pas être difficile à mon avis de nous mettre à la place des Tadjiks, il suffit de réaliser à quel point nous (l’état en particulier) vivons nous-même à crédit, comme beaucoup d’autres pays.

          • OURGOUT51 dit :

            Bonjour

            pour les Tadjiks, je faisais allusion, avec un peu d »humour, au problème du chauffage en hiver! Pas facile de vivre dans un appartement quand la température est inférieure à 10 degrés….Donc si on vous propose de vous chauffer correctement, vous ne refusez pas!
            Certes nous vivons à crédit mais pas au point de ces républiques d’Asie centrale, en particulier Tadjikistan et Kirghizstan: leur dette vis-vis de Pékin oscille entre 60 et 70 % ( 70,1% pour Bichkek) du PIB. Le FMI a tiré la sonnette d’alarme à ce sujet. Je ne crois pas que nous en arrivions à ce niveau d’endettement.

            Bonne soirée

      • Auguste dit :

        Les prêts octroyés irremboursables:on (occident) est mal placés pour le leur reprocher,vous ne croyez pas?

        • Jean (le 1er) dit :

          C’est vite oublier les dates africaines régulièrement annulées par les pays occidentaux. Par exemple, la France vient d’annuler la dette du Soudan pour un montant de 3.5 mia. Suite à la crise du covide les pays occidentaux plaidaient pour un allègement voir annulation de la dette des pays africains. La Chine se montrait plutôt réticente à cette proposition.

        • Courmaceul dit :

          « Les prêts octroyés irremboursables » Lesquels ?

      • Too dit :

        Ne pas s’en rendre compte , est catastrophique..
        Les laissez faire est irresponsable…
        .
        Dans quelques dizaines d’années les affaires de corruptions et de pots de vins de tout les pays concernés vont sortir, mais les bases seront déjà là…

      • petitjean dit :

        mais faites un effort saperlipopette !
        analysez la situation de l’Asie centrale ! analysez tous les éléments !
        si le Saker vous déplait lisez donc l’Immonde !
        ouvrez les yeux merde . C’est usant
        Depuis quand les ricains nous font-ils du bien ??
        quand ??? quel bien ??
        Combien de bases américaines autour de la Russie ? Combien ? Pourquoi faire ? etc, etc, etc…

        lisez :
        https://lesakerfrancophone.fr/le-forum-de-st-petersbourg-une-cartographie-du-siecle-eurasiatique
        https://geopragma.fr/la-chine-a-une-vision-de-temps-long-et-danticipation-par-caroline-galacteros/

    • Euclide dit :

      Pour vous @Petitjean et @Paddybus
      Un site méconnu d’un analyste intelligent patriote et partisan de l’ arc européen de Brest ( en France ) à Vladistock .
      http://www.eurocontinent.eu
      A déconseiller à Frere Tok ,Thaurac , Stollenberg , Courmaceul etc…

      • OURGOUT51 dit :

        Bonjour,

        merci, je ne connaissais pas ce site que je viens d’enregistrer. Il est toujours judicieux de multiplier ses sources d’information!
        Bonne soirée!

      • Courmaceul dit :

        « un analyste intelligent patriote et partisan de l’ arc européen de Brest ( en France ) à Vladistock . » Il s’est défiler avec des escarpins ?

  9. Czar dit :

    « Pour quelle raison voudraient-ils modifier cet arrangement?  »

    peut-être, inepte analyste yankee, parce qu’un pays dont les forces croissent largement et qui fouette un nationalisme surjoué modelé sur une présentation victimaire – donc faussée -de son passé ne POURRA manquer de se tourner un moment venu sur ce vaste espace dépeuplé et à 10.000 bornes d’un pouvoir qui tente de faire illusion sur le déclin de son pays.

    tout le monde n’est pas le roy de France « qui ne venge pas les injures faites au duc d’Orléans »

    on a déjà vu des cartes zhinoises qui incluaient ces territoires – et d’autres les mecs prétendent avaler la moitié de l’Indonésie et des philippines, ils occupent des territoires où ils n’ont strictmeent aucune légitimité d’aucune sorte mais il persiste à croire qu’ils tireront un trait sur un territoire où leur souveraineté a existé il y a un siècle

    sérieusement, le niveau des zexperts contemporains… même un lycéen pas trop con pourrait leur en remontrer

    on est pas loin de « l’européaniusation de la turquie via erdogan », là.

    • tschok dit :

      @Czar,

      Alors vous qui recherchiez une alliance avec les Russes, prétendument fondée sur autre chose que la communauté de race et de religion pour faire bloc contre les Noirs et les Arabes qui envahissent l’Europe, il y a un truc qui est possible.

      Normalement, d’ouest en est, la Russie n’a pas besoin de profondeur stratégique, vu qu’elle a déjà la Sibérie pour ça et que c’est dans ce sens qu’on l’envahit habituellement.

      Mais dans l’autre sens, c’est-à-dire d’est en ouest, ce qui correspond à une invasion chinoise, la Russie est dos au mur: Elle n’a que la Biélorussie et l’Ukraine en fait de profondeur stratégique.

      L’idée serait de dire aux Russes: l’Europe est votre profondeur stratégique. Leur faire cette offre et voir ce que ça donne. Mais pas tout de suite. Vu que pour l’instant ils sont dans la phase mamours-câlins avec les Chinois.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ L’idée serait de dire aux Russes: l’Europe est votre profondeur stratégique. Leur faire cette offre et voir ce que ça donne. . ]

        Esprits de Macron , MilliTalleyrand et Lecointre sortez de ce corps !
        Vous allez avoir juste 75% des Russes à convaincre …. ;0)
        Bon courage et …Bonnes réflexions .
        https://www.levada.ru/en/2021/03/12/russians-see-greater-reward-than-risk-in-closer-relations-with-china/

      • Czar dit :

        je n’ai jamais écrit que je souhaitais une « alliance’ avec les Russes, dans le sens où ça nous embringuerait dans les conflits des autres, juste un modus vivendi entre Européens intelligents qui resteront toujours voisins et qui doivent se souvenir qu’ils partagent plus de choses

        et dans ce cadre-là, ne pas la laisser en tête-à-tête avec la Zhine qui entend bien réduire Mère-Russie au rang du mari de la mante le soir de la nuit de noces.

        désamorcer la logique de guerre froide que washington tente de réinitier histoire de s’assurer du contrôle de l’UE par le levier des péquenauds d’Europe orientale – tactique qui ne change guère entre Repubs (rumsfeld vieille Europe contre la jeune en 2003) et démocrates
        ca ne veut pas dire que je reste aveugle aux menées que la moscovie peut mener, par réflexe ou représailles contre nos intérêts, en afrique ou ailleurs.

        curieusement macron a fait le même constant mais comme toujours avec lui il dit une chose et son exact contraire, pensant sans doute qu’il agit en fédérateur plutôt qu’en clown cyclothymique.

        mais le constat demeure inchangé : les Etats-unis sont une plus grande menace pour notre sécurité interne que la Russie, pays en lent déclin et qui est dans une même configuration démographique que la nôtre, leurs caucasiens étant leurs afro-maghrébins.

        Les Etats-unis mènent une politique offensive pour imposer leur modèle de destruction de l’Etat-nation et de liquidation de la laïcité (discours du Caire d’Obama) et ils ont « un peu plus » de moyen de noyauter les esprits des Européens zombifiés qu’un site mi-parodique comme Sputnik et quelques trolls sur internet.

        c’est ce que certains ici font mine de ne pas comprendre, soit par connerie ( ne jamais exclure a priori la bêtise foncière des gens), par réflexe suiviste de modes de pensée des décennies précédentes, ou encore car ils sont des tapins stipendiés.

        la question n’est pas entre ami/ennemi mais entre deux problèmes potentiels et la sagesse consiste à choisir le problème moindre, comme elle consiste dans un conflit à soutenir l’underdog quand on veut qu’il use l’ennemi principal.

        notons que la posture ambiguë de moscou face aux offres d’ouverture éclaire que les mêmes hésitations ont lieu à l’autre bout du continent entre les partisans des exaltés de l’eurasisme,, les occidentalistes qui ne sont pas aidées par la caricature LGBT6BLM qu’est devenu la partie vérolé du continent, et tout le camaïeu de positions autres

        les Etats-unis ont émergés comme superpuissance et nous ont subjugués en profitant du suicide collectif qu’ont été les deux conflits mondiaux

        nous gagnerons à ne pas nous associer à aucun conflit d’envergure. nous n’avons même récupéré démographiquement des pertes du XXème siècle

        • tschok dit :

          @Czar,

          Ne pas laisser la Russie dans son tête à tête avec la Chine: je comprends l’idée et j’ai la même à l’esprit, mais il faut bien comprendre aussi que les Russes ne sollicitent pas notre autorisation pour s’allier avec les Chinois. Donc notre marge de manoeuvre à ce niveau est nulle.

          En revanche, au moment où il y aura de l’eau dans le gaz de leur vieux couple, et ce moment se présentera un jour ou l’autre, je pense qu’il serait opportun de faire à la Russie l’offre dont je vous ai parlé.

          je crois que ce sera la seule offre raisonnable qu’on pourra lui faire, à part conclure avec elle les habituels petits arrangements pour éviter qu’une rivalité stratégique ne se transforme en guerre pure et simple.

          Evidemment, je ne partage pas votre anti-américanisme viscéral et acharné, mais cela n’ a pas d’importance puisque vous le savez déjà. Je ne fais donc pas d’une très hypothétique alliance avec la Russie la pierre angulaire de la politique extérieure française, qui a d’autres problèmes plus importants à régler, notamment le sens que nous voulons donner à notre appartenance à l’UE.

          C’est un problème bien plus immédiat et important de mon point de vue parce qu’il a des implications économiques qui sont simplement vitales.

          • Czar dit :

            les Russes s’allient aux Zhinois car on les a un peu poussés à ça en les humiliant depuis 1990 (eux n’ont pas forcément la mémoire de poisson rouges des zappeurs occidentaux et n’ont pas oublié le coup du Kosovo par exemple) et en second lieu parce que le modèle que « l’Occident » offre (multuculturalisme lgbt) est un repoussoir pour à peu près toute la population locale, hormis quelques désaxés.

            le tour de passe-passe de la kleptocratie poutienne repose d’ailleurs sur ce choix « moi ou le nihilisme post-occidental » . Donc aux russes sortis de la dépression soviétique et qui n’ont que moyennement envie de réitérer la chose, nous n’offrons absolument aucune alternative crédible face au projet de modernisation totalitaire zhinois.

            la Russie a toujours balancé entre Occidentalistes et Eurasistes. Lorsque Pierre le Grand a fait de choix clair de l’Europe, il avait affaire à la France du Grand Siècle, la Hollande superpuissance navale où il a appris le métier de charpentier de marine.

            Nous ne représentons pas une alternative car nous n’avons strictement rien de mieux à offrir à ce pays que la Chine : des échanges commerciaux certes, mais avec un fort parfum de pourriture intellectuelle et morale.

            les échanges avec Pékin sont plus dangereux sur le long terme mais ils représentent un intérêt immédiat évident.

            si demain l’Europe se détache enfin des Etats-unis qui entament leur déseuropéanisation à marche forcée (Euro-descendants minoritaires parmi les naissances depuis 2016 – ce qui explique plus trump que n’importe quel autre facteur) et qui essaie de nous entrainer dans leur paradigme nihiliste, alors on peut redevenir une autre option pour les Russes que le modèle totalitaire-consumériste zhinois

            Les Russes se rappeleront que ce sont des Italiens qui ont bâti Pétersbourg, et que Prokofiev, Gogol et Mikailkov font partie du même patrimoine européen.

            quand on veut draguer, encore faut-il ne pas arborer les stigmates des derniers stades syphilitiques sur soi. On en est pas encore là

          • tschok dit :

            Il faut cesser de regarder la Russie comme un pays colonisé et croire qu’elle se jette dans les bras de la Chine parce que nous l’avons humiliée. Si elle le fait, elle le fait par choix.

            Et vous dites vrai, je pense, quand vous affirmez que « le tour de passe-passe de la kleptocratie poutienne repose d’ailleurs sur ce choix « moi ou le nihilisme post-occidental » « .

            C’est un tour de passe-passe, effectivement.

            Mon idée n’est pas de condamner moralement les Russes de la faire, bien que ce choix ait d’évidentes conséquences sur leur adhésion aux valeurs de la démocratie, qui sont les nôtres

            Mon idée est que, quel que soit leur choix, on puisse en tirer un avantage et qu’on sache quoi en faire.

            Mais là, pour poursuivre cette conversation, il faudrait parler de notre stratégie à nous. Et je n’ai pas besoin de vous dire qu’on a lancé un avis de recherche , car ce que nous cherchons est bien une fugitive dont nous avons à peine le signalement.

          • Czar dit :

            « Si elle le fait, elle le fait par choix. »

            elle le fait par choix parce que c’est un pays en déclin et dont les dirigeants ont encore très à l’esprit l’effondrement – presque – sans précédent qu’a représenté l’implosion du bloc soviéitique

            c’était pas y a trois siècles et penser que l’humiliation est passée alors que les Français macèrent encore dans le traumatisme de 1940 est un peu léger intellectuellement parlant.

            non seulement ça a été une humiliation, mais Poutine ( j’emploie le terme pour résumer l’establishment russe) sait très bien qu’ils n’ont pas les moyens de réellement peser à nouveaudans les affaires internationales autrement que comme la puissance moyenne qu’ils sont devenus : une France de 17 millions de KM2 qui , elle aussi, conserve des filières de puissance mais n’a plus les moyens humains et encore moins économiques de se projeter en dehors que pour quelques coups ponctuels.

            Pourtine fait exactement ce que je reproche à l’establihment français : une politique d’affichage : le ridicule bafouillis des doigts de l’homme pour nous, d’autant plus inopérants que pour les africains à qui c’est servi les doigts de l’homme consistent à pouvoir squatter tranquillou chez nous et les chars des années 60 pour la Russie avec des annonces régulières de super-prototypes de la mort dont juste un sur dix voit finalement le jour avec dix ans de retard.

            la spoture française est d’autant plus grotesque qu’elle prétend se poser dans une tradition ininterrompue alors que c’est absolumenet faux : l’on se souvient de ce que de Gaulle, biberonné de Realpolitik disait des machins onuesques

            à l’époque la France ne parlait pas des doigts de l’homme, elle parlait de la France et pas mal de pays sur la planète adhéraient car ils aimaient à se placer eux(-mêmes en France gaullienne

            Notre pays servait de support narcissique aux autres et tout le monde nous jetait des fleurs, notamment parce qu’on parlait

            C’est ce discours, que la France doit n pas faire de l’amewica first comme le gros beauf orange clinquant, mais faire du Richelieu. défendre clairement nos intérêts reconnus comme tel, aider nos amis – qui sont nos amis parce qu’ils nous aiment et nous aident – et cogner

            assez de politique de l’emphase et et de la boursouflure oratoire version banquet rad-soc cassoulet

            Védrine serait pas mal pour mener cette politique Sarkozy aurait pu le récupérer à l’époque mais évidemment il a choisi l’étron pénétré kouchner.

            Si MLP lui offre les relations extérieures en lui laissant un peu la bride sur le cou, je suis sûr qu’il pourra faire des trucs utiles pour le pays. Et commencer par réparer pas mal de conneries actuelles.

  10. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ De quoi alimenter un certain ressentiment à l’égard de Moscou… ]

    Certes !… Ça a pas duré longtemps alors !
    Les Russes ont aussi commis l’erreur se joindre aux puissances Occidentales lors des  » 55 jours de Pékin  »
    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k716640j.item

  11. Max dit :

    Deux états autoritaires voire totalitaires quant à la défense des intérêts du groupe dominant. Ils partagent aussi une frénésie matérialiste qui tend vers la kleptocratie tant que la corruption tient avec une justice aux ordres.

    La Russie poutinienne s’est installée au Mali avec Goïta, futur dictateur dont le clan ne cesse de se prononcer pour le départ de Barkhane!
    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/mali/guerre-au-mali/barkhane-quelle-sen-aille-au-mali-le-discours-anti-occident-se-renforce_4655645.html
    De démocratie (demos/gratos pouvoir/peuple) la population n’en verra pas le jour tant qu’il régnera le clientélisme ethno-clanique et tribal de ces nantis.
    Ça va être la fête du slip le temps qu’une minorité se remplisse les poches puis les coupeurs de têtes au nom du prophète viendront couper ce fruit pourri

  12. Thierry dit :

    Il ne faut pas se limiter à juger les poignées de main entre dirigeants pour juger de leurs relations, on sait que Poutine joue patte de velours avec Erdogan mais sort ses griffes quand il s’agit de combattre l’influence turc au Moyen-Orient en leur envoyant les pires barbares sanguinaire dont il dispose (le groupe Wagner).

    Il y a un conflit dont nos médias inféodés ne parlent jamais, la Russie est sur le point de surpasser la Chine dans la production d’or mondiale.

    https://www.spglobal.com/platts/en/market-insights/latest-news/metals/050621-russia-may-surpass-china-to-become-largest-gold-producer-this-decade-consultancy

    la Russie a triplé sa production d’or durant les 20 dernières années (331 tonnes en 2020), alors que la production chinoise est en déclin avec 368 tonnes. la Russie va dépasser la Chine très rapidement vu qu’elle a encore ouvert de nouvelles mines récemment, alors que les filons chinois s’épuisent.

    Pour autant les chinois ont trouvé une parade, ils laissent passer à la frontière quantité de mineurs chinois clandestins qui vont en Russie creuser des mines illégales et rapatrier l’or en Chine tout aussi illégalement.

    https://russiabusinesstoday.com/economy/regional-customs-officers-crack-down-on-gold-smugglers-on-russia-china-border/

    il ne s’agit pas là de seulement quelques kilos d’or, mais bien de dizaines de tonnes par an qui échappent au gouvernement russe malgré une frontière sous contrôle, mais pas à l’abris de la corruption…
    Ainsi quand Poutine rencontre le président chinois il est forcé de serrer les dents pour ne pas le traiter de voleur.

    les postures politique de façade sont toujours loin des réalités pour qui en connaît les véritables enjeux.

    les dictateurs sont toujours égocentrique par nature et ne supportent pas leur reflet dans le miroir car c’est un rival potentiel et tout rival doit être éliminé…

    la Chine ne fera aucun cadeau à la Russie et inversement.

    • Félix GARCIA dit :

      « les dictateurs sont toujours égocentrique par nature et ne supportent pas leur reflet dans le miroir car c’est un rival potentiel et tout rival doit être éliminé… »
      Joli !

      • Vinz dit :

        Moi même j’ai essayé longtemps d’éliminer mon reflet rival dans le miroir, mais j’ai jamais réussi.

        J’ai bien dû écoper plus de 77 fois 7 ans de malheur.

    • précision dit :

      Quelques dizaines de tonnes? Donc un peu plus (mais du même ordre de grandeur) que les garimpeiros en Guyane… Je n’ai pas entendu dire que nos gouvernants souhaitaient traiter le président brésilien de voleur.

    • Félix GARCIA dit :

      L’exubérance irrationnelle des marchés
      « Ces (crypto)monnaies n’ont donc que la valeur de ceux qui les achètent encore.
      C’est la première fois dans l’Histoire de l’Humanité que des gens accordent de la valeur à… rien !
      La capitalisation boursière de ces Bitcoins est de l’ordre de 700 milliards de dollars.
      Autre exemple de l’exubérance irrationnelle des marchés : AMC qui a une capitalisation boursière de l’ordre de 25 milliards de dollars alors que cette société a fait 4,6 milliards de pertes sur les 4 trimestres de 2020 !
      AMC est l’objet de manipulations de cours de la part de milleniums dont certains réussissent à gagner beaucoup d’argent en jouant sur cette exubérance irrationnelle des marchés…
      Même dans un secteur qui aurait dû être un peu rationnel comme celui des constructeurs automobiles, Tesla a une capitalisation boursière de l’ordre de 600 milliards de dollars alors que ses bénéfices ne sont que de 1,143 milliard de dollars sur les 4 derniers trimestres !
      Les petits (qui se croient) malins se réfugient sur l’or qui a atteint des plus hauts records historiques… avant de plonger comme en 2013
      Dans ces conditions, et aussi pour d’autres raisons que je développe par ailleurs, un crash, un Krach et un tsunami bancaire en Europe sont objectivement plusse que probables dans un avenir proche… »
      https://chevallier.biz/lexuberance-irrationnelle-des-marches/

      https://www.imf.org/fr/About/Factsheets/Sheets/2016/08/01/14/51/Special-Drawing-Right-SDR

    • tschok dit :

      @Thierry,

      Oui, mais il n’est pas question de cadeau, il est question de bargain. Les cadeaux, c’est pour la fête des mères.

      Et puis d’une convergence des luttes: Russie et Chine se trouvent plus de points communs dans leur volonté de disloquer l’Occident que de divergences dans l’opposition de leurs intérêts, sur lesquels elles s’arrangent.

      Et nous on est là comme des cons à vouloir virer les Allemands du SCAF, à nous tirer de l’UE et de l’Otan et la liste des conneries ne s’arrête pas là. On en a d’autres en réserve, on se prépare par exemple à une sorte de nettoyage ethnique de la société française à l’occasion d’un basculement de l’opinion publique française dans un régime autoritaire et populiste, sur le mode du peuple qui tue la nation.

      Alors qu’on est partie prenante d’un Grand Jeu où notre sort va se jouer.

  13. Royal Marine dit :

    Depuis la Perestroïka, les Américains nous expliquent, avec une remarquable constance, que la Russie reste notre ennemie… C’est bien normal, puisqu’elle est en fait l’ancienne URSS! Vous voyez le niveau de raisonnement du Département d’Etat!
    Donc l’OTAN intègre, année après année, les différents pays de l’ex Pacte de Varsovie… Jusqu’à se retrouver aux portes de l’Ukraine et de la Biélorussie, c’est à dire le glacis stratégique de la Russie depuis le Moyen-Age. Qu’à cela ne tienne, il suffit de déclarer que l’Ukraine est indépendante, n’a jamais été russe, et qu’elle veut rejoindre l’OTAN, et la démocratie… Pour ce faire on organise un coup d’état fort peu démocratique, puisque la « Révolution Orange » d’il y a quinze ans a foiré par la volonté du peuple, et on lance les bataillons de chars ukrainiens, aidés par l’OTAN, sur les populations de l’Est du pays… Quoi de plus démocratique?
    On s’étonne alors de la réaction de Moscou et du Donbass, on stigmatise cette résistance à la volonté démocratique de l’OTAN, portée par l’idéologie nazi du Bataillon Azoff et de Pravi Sektor…
    Nouvel étonnement quant on constate que Moscou, après les sanctions économiques de l’OTAN qui ruinent l’Europe, se rapproche de Pékin et lui vend du gaz et du pétrole… Mais c’est quand même dingue! Ces cons de Russes n’ont toujours pas compris que si l’on ne veut pas d’eux, les sous-hommes slaves, dans l’OTAN, il faut quand même qu’ils obéissent sans réfléchir, aux dictats otaniens! Et surtout qu’ils servent d’épouvantail à moineaux aux crétins ignares de Washington, et c’est tout! Non mais!
    Hé bien, non. Ce grand pays qu’est la Russie, et le PIB n’est pas le critère adéquat quand il s’agit de juger de la puissance d’un pays, sauf pour les crétins de Wall Street qui ne contrôlent plus rien, ne se laissera pas gouverner par les caprices des Démocrates de Washington…
    On pourrait l’attaquer, puisque l’on s’y prépare depuis 70 ans… Mais voilà que l’on s’avise que Moscou est très écouté en Chine, en Inde, en Iran, et de plus en plus en Afrique, où malheureusement la France, après les abandons successifs d’alliés traditionnels pour complaire à Washington, a perdu toute crédibilité depuis les quinquennats des minus abens : Sarko, Hollandouille et Micron..?
    Du coup, le morceau paraît un peu trop gros à avaler… Quoique puisse en penser cette dingue d’Hillary…
    D’autant que même si la Russie était sous-armée par rapport aux USA, la solidité et la résistance du soldat russe nous coûteraient sans doute très cher… La guerre nucléaire préventive, ne semble pas non plus une bonne idée…
    Est-il encore possible de se mettre d’accord pour négocier avec Poutine, et intégrer la CEI dans l’OTAN? Peut-être. Mais pour cela, il faudrait doter d’un cerveau les dirigeants américains. Lorsqu’in regarde Biden et Harrys, on a vraiment de quoi s’inquiéter!

    • Courmaceul dit :

      « C’est bien normal, puisqu’elle est en fait l’ancienne URSS!  » Poutine est dans la rancune avec la disparition de l’URSS, c’est une constante que vous feignez d’ignorer.

      « portée par l’idéologie nazi du Bataillon Azoff et de Pravi Sektor » Le DG de Wagner est ouvertement néonazi et s’affiche avec Poutine. Encore une constante que vous feignez d’ignorer.

      En fait ce qui est révélateur, c’est ce qui n’est pas dans vos commentaires. Toujours cette lassante omission.

  14. Auguste dit :

    En somme,Stoltenberg craint que l’Empire du Milieu ne prenne la place de l’empire du milieu (mafia) US.

  15. Félix GARCIA dit :

    La Chine et la Russie = Grands méchants !
    Si si ! Le totalitarisme c’est là-bas !

    Covid-19 : un rapport du Sénat préconise la collecte de données personnelles pour prévenir les crises sanitaires
    « Les sénateurs défendent ainsi la mise en place d’une « boîte à outils » à laquelle il serait possible de recourir de façon graduée. « La mise en place d’une plateforme de crise, activable en fonction de l’ampleur de l’épidémie pourrait permettre d’éviter un certain nombre de complications. Nous proposons simplement qu’en cas de crise on puisse partager nos données », défend René-Paul Savary. « Sur un portable, les applications comme Tous Anti Covid, Ouisncf, Waze ou l’application de vaccin ont des données. Il n’y a pas d’interopérabilité entre ces différentes applications. Nous proposons simplement qu’en cas de crise il y ait cette interopérabilité qui permette de cibler les personnes vulnérables, prendre des mesures qui les concernent et qui évitent des mesures de confinement global, qui protègent beaucoup mieux et qui fait qu’au global on aurait moins de morts », détaille le sénateur.

    Cette plateforme numérique, nommée Crisis Data Hub, en référence au Health Data Hub permettrait par ailleurs une expérimentation au niveau local, pour une approche plus proportionnelle et territorialisée de la crise, qui a tardé à se mettre en place au moment de la crise du covid. Les rapporteurs imaginent ainsi plusieurs scénarii selon l’ampleur de l’épidémie : des outils d’information et de coordination face à une crise « modérée », des outils de rappel à l’ordre (type envoi d’un SMS) en cas de situation plus grave, et des mesures plus fortes pour les cas extrêmes, avec par exemple la désactivation du titre de transport ou des comptes bancaires d’une personne qui violerait la quarantaine. »
    […]
    « « Nous nous sommes basés sur des exemples asiatiques ou sur l’Estonie et globalement on peut constater qu’à chaque fois que les données étaient utilisées de manière suffisamment intrusives la crise a été plus courte », explique Véronique Guillotin. « Le Sénat étant très attaché aux libertés individuelles nous nous sommes demandé s’il ne valait pas mieux d’une manière graduée utiliser des données ciblées courtes dans le temps, par exemple si l’on confine plutôt, sur la base de données, une petite partie de la population plutôt que l’intégralité. » « Cette préparation en amont est la meilleure des garanties que nous puissions apporter aux droits et garanties des citoyens » revendiquent les sénateurs. Pour protéger au mieux les données récoltées, ils préconisent une doctrine préalable d’autorisation mise en place par la CNIL, ainsi que le développement de tous les dispositifs en open source, « de sorte que chacun puisse vérifier qu’ils ne font rien d’autre que ce qu’ils sont censés faire. » »
    https://www.publicsenat.fr/article/societe/covid-19-un-rapport-du-senat-preconise-la-collecte-de-donnees-personnelles-pour

    Mais non on ne franchit pas le Rubicon … mais non … quoi ? La possibilité que ce soit utilisé à d’autres fins ? Mais, qu’allez vous chercher là ? Roooh …

    « Complotiste » …
    Un petit mot d’excuse de la part de ceux qui m’insultent depuis trois ans ? Non ? Un « Mea Culpa » peut-être ? Toujours pas ?
    Quelle ingratitude …

    Pour revenir à la Chine et à la Russie (pas que je m’en étais écarté … hein … on reste dans le domaine du totalitarisme), « Le Grand Echiquier » de Zbigniew BRZEZINSKY, c’était en 1997, et il ne disait pas autre chose : « Veillons à ne pas les jeter dans les bras l’un de l’autre » …

    Des génies … partout … des génies …
    https://www.youtube.com/watch?v=N6ykVehoaeI
    « A genoux, prosternez-vous, soyez ravis ! »
    https://www.youtube.com/watch?v=H1Fv67HKdkQ

    Mais eh ! Que voulez-vous, le « Nouvel Ordre Mondial » ne se battit pas tout seul !

    « Montjoie ! Saint-Denis ! Que trépasse si je faiblis  »
    xD

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ « Montjoie ! Saint-Denis ! »]

      Il faut toujours savoir tirer partie de tout !
      Au moinss les Françaouis s’intéresseront – il faut l’espérer – à l’histoire médiévale et au béhourd !
      Je fais heureusement partie d’un  » public  » qui a reçu une éducation classique chez les curetons .
      Ceci dit comme tout bon instructeur il a su retenir son coup par ce que dans le béhourd on est vite emporté par
      l’action .
      Je me demande si le Jeune en question n’est pas celui qui faisait des démonstrations de combat aux château des Baux de Provence car sa tête me dit quelque chose ?????

      • Czar dit :

        l’avantage du béhourd, c’est qu’on bat les yanks à chaque compétition (ils ont d’ailleurs l’air bien con avec leurs aigles, elles font tellement hors d’ambiance

      • Courmaceul dit :

        « Je fais heureusement partie d’un » public » qui a reçu une éducation classique chez les curetons . » Comme quoi ce n’est pas incompatible avec votre prose. Demandez à Philippe de Villiers ce qu’il en pense, il a si bien géré ses deux fistons. Comme quoi, les évangiles d’une main et Playboy dans l’autre main, vous pouvez vous faire beaucoup de copains.

  16. Ghostrider dit :

    primo : qui parle de nouveaux dangers ? mais ce danger pré existe depuis longtemps d’un côté on a un porte flingue avec des dizaines de milliards de fortunes personnelles qui se graisse sur le pays pour lui est ses potes et s’abroge quasiment une présidence à vie et de l’autre c’est guère mieux un sosies de mao en col blanc avec un peu moins de fortune personnelle.
    secundo : comme l’indique max ou thierry , il y a pour l’instant une confluence d’intérêt .. mais un moment qui risque de s’éterniser.

    les démocratie ne sont pas éternelles et semblant bien mal barrées face à ces 2 géants qui ont commencé à mon sens un conflit conjoint et larvé à base de méthode non conventionnelle mais terriblement coûteuse.

  17. Félix GARCIA dit :

    Yihaaaaaaaaa !
    Impôt mondial du G7 : souveraineté perdue & dumping retrouvé
    https://www.youtube.com/watch?v=mUL0bFVVatQ

    Le Nouvel Ordre Mondial dans les discours de Nicolas Sarkozy
    https://www.youtube.com/watch?v=NQDRgdcRwNk

  18. lxm dit :

    Waaarrf la démocratie.
    Le chef actuel de l’humanité est le poste de secrétaire général à l’ONU. Si des extra-terrestres se présentaient ce serait lui qui les accueillerait et prendrait les décisions .
    L’élection viens de se terminer, Antonio Guterres, 72 ans, va faire un second mandat, il était.. seul à se présenter, la dizaine d’autres candidats ayant été écartés. Non ce n’est pas en corée du nord ou dans une république bananière que cela se passe mais à NYc aux USA, la ville phare des démocrates.

    Trump avait eu l’intelligence de séparer la Russie de la Chine, pour ne pas avoir 2 gros ennemis sur le dos. Peine perdue, l’hystérie démocrate pendant des années a placé russie et chine dans le même camp et les a quasiment incité à s’allier et s’armer. Si on fait un peu d’historique, la Russie était très désireuse après 1991 de s’occidentaliser et s’allier, mais 2 démocrates, bill clinton et obama ont attaqué ses intérêts vitaux( serbie&kosovo, marché de la dette russe, caucase, population russophone d’ukraine), contrairement à bush jr qui était bien content d’avoir un allié contre le terrorisme.
    D’autant plus que maintenant, le nouveau pouvoir démocrate aux usa applique la politique si décriée de Trump, en clamant clairement « migrants barrez vous » et une politique de réindustrialisation et de réarmement. Mais il est trop tard pour se rabibocher la russie; elle a même décidé de quitter le programme spatial international ce qui n’était jamais arrivé malgré otutes les crises précédentes car l’espace est le bien commun du futur, la russie a acté un changement stratégique très profond de quitter son envie d’occident.

    Perso, de ce que je vois, l’amérique me semble plus proche de la guerre civile, ou de la sécession, que nous en europe. Prenez le « en même temps » de notre président et appliquez cela à tout un pays outre-atlantique qui devient schizo et parano à outrance, la discorde règne, le chaos est roi, les disfonctionnements se multiplient.

    Le risque est donc d’avoir un occident complètement éclaté et à contrario une eurasie en voie d’unification autour d’un nouvel impérium, grâce aux routes de la soie, et la main mise sur des structures stratégiques un peu partout par la chine.

    Et maintenant on constate les dégâts de la destruction méthodique de l’europe et de la france par tous les adorateurs de l’oncle sam, qui ne voulaient juste créer un grand marché pour les entreprises américaines, comme avec la manière dont les anglais considérait l’inde au 19ème siècle, la ponctionnant si fort que la faisant régresser culturellement et industriellement de plusieurs siècles en arrière.

    A chaque nouveau président un espoir, et à chaque fois, le pays devenait plus faible que 5 années auparavant.

    • Courmaceul dit :

      je vous sens chaud-bouillant pour aider à la vaccination en Russie, allez y parce que Spoutnik est loin d’être dans le hit parade.

  19. mulshoe dit :

    Et …… la Russie possède aussi une frontière avec … la Corée du Nord !! Avec la Chine , Trois très belles démocraties comme on les aime .

  20. Tantor57 dit :

    Et qui a pussé la Russie dans les bras de la chine ? Les USA font la même erreur que les alliés on fait après la victoire de 1918 avec l’allemagne, on sait ce que ça a donné..Une superpuissance continentale heureusement dirigée à l’époque par un mégalo qui a été de mauvaise décision en mauvaise décision et heureusement car sinon les choses ne se seraient pas forcément passées de la même manière. Il est vraiment temps pour la France de sortir de l’OTAN, organisation qui n’a de cesse de se créer des ennemis pour exister sauf que cette fois, il y a un os, l’ennemi n’est pas un pays du moyen Orient sous développé mais une superpuissance économique et militaire et son allié russe (ou l’inverse) qui est une puissance continentale. Certaines choses sont en marches maintenant et ne peuvent être arrétées. Si ça doit péter que cela pète mais il ne faut pas que la France prenne part à cela et laisser les USA, les uniques responsables de tout ce marasme se débrouiller seuls accompagnés de leur dominions OTANiens…et au passage qu’ils se prennent quelques roustes avec pertes et fracas ça les fera redescendre persuadés qu’ils sont de toujours pouvoir tout contrôler et que la victoire leur sera de toute façon acquise car ce sont les USA… Un petit caporal moustachu ferait bien d’aller hanter quelques décideurs en haut lieu pour le rapeller ou un aveuglement et une arrogance sans borne mène. à méditer…

    Il faut en tout cas que la France foute le camp de l’OTAN et revitaliser un peu notre industrie de l’armement, retirer le cocon de la chaine de production des Leclercs ce qu’il nous manque c’est un moteur mais Renault Trucks saurait faire une tambouille à la MTU je pense, soucis de taille dites vous ? On à qu’a produire les châssis type EAU qui sont plus long pour loger l’EuroPowerpack. ET bien évidemment investir dans le petit calibre avec à minima une fabrication des munitions à défaut de pouvoir produire un fusil national dans l’immédiat. C’est exactement ce que DeGaulle à fait à l’époque lorsque les tensions entre les USA et l’URSS n’avaient de cesse de croitre, sortir de l’OTAN pour garder une neutralité militaire tout en étant « idéologiquement » alligné sur le bloc de l’ouest afin de préserver l’intégrité du territoire national Français en cas d’offensive massive de l’armée rouge et si cette dernière violait la frontière ça aurait été usage de missile Arès/Pluton (sur le sol français) tactique comme dernier avertissement avant destruction mutuelle par le feu nucléaire.

    J’ajouterai au passage que l’OTAN est non seulement stratégiquement mais géographiquement mort… que pourrons faire les Etats-Unis si les russes et le Chinois décident de se mettre en branle à travers l’Europe ? C’est pas avec leur quelques milliers d’hommes éparpillés sur leur base qu’ils feront grand chose et c’est fini le temps ou des convois de centaines de bateaux de ravitaillement peuvent traverser l’atlantique nord sans trop de dégâts et permettre une ligne d’approvisionnement massive et pérenne. L’Europe serait tout simplement seule. A défaut d’une défense européenne qui ne verra jamais le jour à cause des pays d’outre Rhin aveugle sur ce point, il faudrait que la France quitte l’OTAN et mène une politique de rapprochement économique avec la Russie de manière unilatérale et au diable les Américains… Mener une politique de posture en faisant fi des conséquences mai juste parceque les autres le font ne nous apportera que des problèmes à long terme.

    • Jean (le 1er) dit :

      De Gaulle n’est jamais sorti de l’OTAN mais uniquement du commandement intégré de l’OTAN. Grosse différence

  21. Moi dit :

    Au cours de la guerre froide, les patrons faisaient ils produire en URSS ?
    Évidemment que non, alors si tout le monde s’inquiète de la Chine, si toit le monde s’accorde pour dire que la Chine est trop gourmand et déstabilise le monde, pourquoi ne pas prendre des mesures pour obliger à produire localement ?

    Après tout, c’est plus écologique que d’interdire mon diesel dans Paris cette mesure.
    La Chine est un colosse aux pieds d’argile, encore plus que les usa, sans le marché extérieur leur pib s’écroule.

    • lxm dit :

      L’ouest et l’est n’ont jamais été complètement étanches.
      Ikea faisait produire en europe de l’est. La france a aussi fait produire des dessins animés en .. corée du nord.
      Le commerce essentiel restait agricole.

      Ce qu’on appelle l’autarcie est très souvent le prémice de la guerre; la chine le fait en ce moment en interdisant des exportations stratégiques et commençant à empiler des ressources chez elle. Si on n’échange plus avec son voisin, alors on peut se mettre à fantasmer et croire n’importe quoi, l’abaisser, le démoniser, et s’étendre à ses dépends sans se sentir coupable.

      Si on voit le monde comme un physicien avec des échanges de matières parcourant le globe, alors la guerre n’est qu’une autre façon, brutale et avec retard, de faire du commerce.
      Perso, je ne suis pas contre le commerce, mais contre les déséquilibres, comme la france qui depuis 2002 voit sa balance commerciale devenir ultra déficitaire à cause de l’euro, ce qui est la cause directe d’une contraction économique interne, généralisation d’une dette massive, appauvrissement de la population, chomage de masse et augmentation des inégalités de richesse, au final l’euro nous amène vers le rejet de l’état et du pays, la prédilection étrangère et la guerre civile; phénomène purement physique à l’échelle d’un peuple, qui ne cherche qu’à rééquilibrer les flux. Tout est lié. Recroire dans la france revient donc à rejeter l’euro, abaisser le chomage et recréer de l’activité économique dans le pays, réduire la dette et les inégalités.

  22. Eliott dit :

    Maintenant que l’OTAN n’a plus pour ennemi les talibans d’Afghanistan, il est temps d’aller se cherche un ennemi ailleurs 🙂

    Mais franchement, la Chine cela devient pas un peu loin quand on se nomme « Organisation du traité de l’Atlantique nord »?

    Les pays européens feraient mieux de prendre au sérieux la défense de leur propre continent est arrêter de compter sur l’Oncle Sam! L’Oncle Sam a ses propres intérêts, s’il considère que c’est bon pour lui de déclarer un conflit avec la Russie, il ne se gênera pas de sacrifier ses alliés européens de l’OTAN!!!

    • Lothringer dit :

      Une majorité (donc + de 50%) de pays européens (GB, NL, BEL , Allemagne, ESP, ITA, POL, …) ne veulent pas assumer par eux-même la défense de l’Europe , et préfèrent rester esclaves des USA.
      Et réciproquement l’Oncle Sam , compte-tenu de sa nature impérialiste, ne veut absolument pas voir d’empire concurrent face à lui, donc il surveille l’Europe (sa chère création politique ) comme le lait sur le feu. L’Europe n’a pas d’autonomie en matière de microprocesseurs, de mémoire RAM , de disques-durs, d’écrans plats, d’éclairage LED. Or toute la puissance économique (puis militaire) moderne repose sur des outils de conception informatique-électronique : des ordinateurs. Les microprocesseurs et les cartes graphiques 3D sont le monopole des USA ; et l’américain NVIDIA essaye de mettre la main sur LE SEUL microprocesseur non-américain (l’anglais ARM possédé par le japonais SoftBank).
      « Pour qu’un empire naisse, il faut qu’un empire meure » : les USA ne veulent pas être dans la 2e catégorie.

      Et oui, en cas de conflit avec la Russie, c’est l’Europe qui sera aux première loges (géographie oblige…), avec son cortège de morts, et les USA ramasseront le morceau « en grands sauveurs » après que le choc Europe/Russie aura épuisé les 2. C’est parfaitement machiavélique (rappelez-vous le prêt-bail consenti par les USA à la GB pendant la 2GM).

      Pour ce qui est de la Chine, c’est un empire en expansion mais surtout une terrible dictature. Hitler a génocidé les juifs en 5-10 ans. La Chine stérilise les femmes ouïgoures , donc la prochaine génération n’existera pas. C’est juste une différence de méthode et d’échelle de temps (la Chine pense et agit dans le temps long). Et comme cela, pas besoin de perdre du temps creuser à des charniers, et çà laisse moins de mauvaises traces. Les crématoriums nazis n’étaient pas assez bien conçus pour réduire les os en poussière (Deutsche Qualität, n’est-ce pas @José et @Sorensen ?) à cause d’un mauvais tirage qui empêchait de bien monter en température. Ensuite la Chine pose ses jalons un peu partout dans le monde en prenant notre place partout . Donc la réaction occidentale en générale et américaine en particulier est une réaction simple et humaine : ai-je envie de me faire déloger de l’endroit où j’étais ? Évidemment non. (La réciproque serait pareille).
      Alors , faut-il impliquer l’OTAN dans ce binz ? à titre de renseignement militaire-stratégique oui. Au titre de l’action militaire, cela se justifie mal. Les USA devraient plutôt créer une OTPaS (Organisation du Traité du Pacifique Sud). D’ailleurs, je crois que c’est dans leur tête.
      http://www.opex360.com/2020/09/05/washington-parle-detablir-une-alliance-politico-militaire-dans-la-region-indo-pacifique-en-sinspirant-de-lotan/
      Il y a eu l’OTASE, mais je crois qu’elle n’existe plus.

      Oui les USA ont besoin d’un ennemi pour justifier la poursuite de leur effort impérialiste : la domination mondiale ultime . Et oui, la Chine est d’accord pour jouer ce rôle d’ennemi. Comme 2 gars bien virils qui sont tacitement d’accord pour se taper sur la gueule.
      Il faut juste espérer que l’Europe ne soit pas l’apéritif avant de passer au plat de résistance. A cet égard, le rapprochement Russie-Chine nous ramène aux « belles » années du pacte germano-soviétique (Ribbentrop – Molotov) dont la Pologne fut le délicieux apéritif. On connaît la suite : ils ont fini par se taper sur la gueule à partir de juin 1941.

  23. Matou dit :

    La Russie et la Chine ont décidé d’abattre les USA et mettre sous contrôle l’occident. Leur rapprochement fait totalement sens dans ce cadre. Mais cette alliance de circonstance avec un objectif commun leur permettant de se donner toute les chances de l’atteindre, en supposant qu’ils l’atteignent d’une manière ou d’une autre ce qui n’est pas joué, fera qu’ils se retrouveront en opposition à un moment ou à un autre car eux mêmes concurrents l’un de l’autre avec une Chine plus expansive qua jamais, aucun ne faisant dans le sentiment et les valeurs. La Russie pourrait peut-être se trouver en puissance d’équilibre du 21éme siècle, si elle ne s’obstinait à voir en l’occident un ennemi héréditaire et de poursuivre un raisonnement datant de l’époque soviétique, ce qui n’a rien d’étonnant tenant compte de la formation de son dirigeant actuel. Ceci sachant que l’occident n’est certainement pas une sainte dans cette affaire et les USA avec toujours une volonté de domination, bien qu’au moins, nous partagions des valeurs similaires et qu’il s’agit d’une démocratie. Pour construire un équilibre, il faudrait une Europe beaucoup plus forte et allant dans le même sens. Quid de l’Inde également, autre grande démocratie et au combien peuplée.
    Les Hommes ne changeront donc jamais, le climat si. C’est peut-être ce dernier qui va mettre tout le monde d’accord et à priori peu positivement. On est en pleine fable de La Fontaine (les deux taureaux et une grenouille).

  24. petitjean dit :

    Cet « allié » qui nous veut du bien :
    BIG BROTHER IS WATCHING YOU
    « Scandale de la NSA : y a-t-il un pilote dans l’avion France pour se soucier du sort de ses citoyens face aux abus des services de renseignement américains ?
    Suite aux révélations sur le traitement par la NSA des données des ressortissants étrangers hors du territoire américain, des questions émergent sur la capacité des États à protéger leurs citoyens. » (……….)

    https://atlantico.fr/article/decryptage/scandale-de-la-nsa–y-a-t-il-un-pilote-dans-l-avion-france-pour-se-soucier-du-sort-de-ses-citoyens-face-aux-abus-des-services-de-renseignement-americains-etienne-drouard

  25. Alpha dit :

    Bof ! Ce pitoyable Stoltenberg est dans son rôle en soulignant l’actuel rapprochement sino-russe. Et puis, il faut bien faire plaisir à Washington…
    Mais sinon, c’est un peu le mariage de la carpe et du lapin trouvant un petit intérêt ponctuel. Ainsi, quant on connait les prétentions chinoises dans le grand Est russe, on sait très bien ce qui se murmure au Zhongnanhai actuellement et ce qui va se passer à moyen terme: « On va les niquer !!! »…
    Les Russes devraient s’y préparer plutôt que de cauchemarder irrationnellement sur une hypothétique attaque de l’Ouest…

  26. Ghostrider dit :

    @ matou. tout a fait d’accord. je ne nous donne pas 20 ans pour finir « sinonisé », au pire on sera islamo sinonisé. 😉
    @ moi ..  » réveil  » dans la chambré. tu peux plus produire en france, trop de fonctionnaire à payer, trop bureaucratie, les charges sont énormes. as tu déjà été à ton compte ?

    de toute façon pas besoin des chinois ou des russes, pour nous faire une coupe au carré. le suicide français est déjà en cours

    une retraite au portugal les gars ? faudra faire vite les prix grimpent.

  27. ron7 dit :

    Les USA ne sont aussi puissants et influents que par le passé…
    Dollar : La monnaie « mondiale » est contestée… Ce n’est pas un hasard, quand une administration tatillonne décide de taxer des transactions qui ne lui plaisent pas !!
    https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/extraterritorialite-du-droit-americain-le-grand-hold-up-832113.html
    https://atalayar.com/fr/content/poutine-menace-de-bannir-le-dollar-comme-moyen-de-paiement

    Le déclin des USA est acté, la Chine sera la première puissance mondiale bientôt !
    Russie, Iran et d’autres maltraitées par les USA… Attention au retour de flamme !

  28. Specht dit :

    C’est Jacques Chirac qui avait stratégiquement raison. Au lieu d’entretenir une vision américaine conflictuelle qui ne profite jamais à l’Europe, il avait choisi de rompre l’argument défensif propre à la guerre froide et profiter de la désagrégation de l’URSS pour reconsidérer les liens avec ce qui redevint la Russie : faire de ce pays, qui participa à l’histoire européenne, un partenaire plutôt qu’un ennemi. Ce ne serait certainement pas à l’Otan de dire à la France la position qu’elle devrait avoir vis à vis des Russes, connaissant ses grandes contradictions avec la Turquie. D’ailleurs, quoi de plus normal pour la Russie, dont une large part est asiatique, de nouer des liens avec une Chine moins rétive que l’Europe.

  29. Piliph dit :

    Depuis Kissinger et Nixon, le niveau des stratèges occidentaux a considérablement baissé, et pourtant on continue de suivre les stratèges US comme des toutous… Pourtant ça fait plus d’un an que sur les blogs US que je lis, on y avertit que pousser les Russes dans les bras des Chinois n’était pas la chose la plus intelligente à faire, même s’il s’agissait, par des sanctions, de maquiller l’affront russe qui a fait échouer le coup d’état US dit de EuroMaïdan…(grosse bêtise des Démocrates, obsédés par la Russie..).

    Mais non, nous, les Européens, Français compris, on continue de se préparer pour une guerre « haute intensité » contre les Russes, pendant que les US importent du gaz et pétrole russe par millions de barils car c’est leur intérêt**.
    … Même les Allemands ont réussi à imposer leur Northstream 2 malgré les énormes pressions US. Les Français? Keuts. On se prépare pour la bataille de la trouée de Fulda ou le passage de Suwalki, probablement.

    Qui est le véritable adversaire actuel des USA? Devinez.

    ** source : https://www.spglobal.com/platts/en/market-insights/latest-news/oil/041621-us-reliance-on-russian-oil-hits-record-high-despite-souring-ties

  30. Plusdepognon dit :

    Le seul danger, c’est de laisser les USA transformer l’OTAN en banque pour endetter les pays européens en achetant de la quincaillerie militaire américaine.
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/lotan-doit-elle-se-doter-dune-banque-pour-moderniser-ses-forces-armees-1285325