Sahel : L’objectif n°1 des forces spéciales françaises est de capturer Iyad Ag Ghali, le chef du GSIM, « dans les prochains mois »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. Castel dit :

    C’est vrai que le chef de l’EIGS parait bien plus dangereux que celui du GSIM, mais sa « neutralisation » est sans doute encore plus difficile, alors, peut être vaut il mieux commencer par celui-là….
    Mais, n’y aurait il pas une autre raison ?
    Comme par exemple les bruits qui courent, concernant un éventuel accord en préparation qu’envisagerait le Colonel Goita avec cette organisation….
    Son élimination couperait l’herbe sous le pied à ces éventuels accords, et dissuaderait sans doute les autres groupes islamistes de s’engager dans cette voie……

    • HMX dit :

      je vous rejoins sur le fait que le message ne s’adresse pas tant à la cible (qui va logiquement redoubler de précautions) qu’au nouveau gouvernement malien…

  2. Carin dit :

    Nos gars vont vraiment se faire chier pour approcher et tenté de capturer ou tuer le nuisible en chef, alors qu’un mirage 2000 ferait très bien le boulot… ou mieux une paire de rafale que personne ne verra ni arriver, ni repartir… et tout ça parce que ce gros tas a pris la peine de vivre au milieu de sa famille et de celles de ses lieutenants..
    je suis pour prendre de très grandes protections pour ne pas faire de dégâts collatéraux, mais là, c’est que des nuisibles, et des sympathisants à leur cause… et à prendre tant de gants, on risque fort de perdre des gars, et en plus on va épargner sa relève, qui ne manquera pas d’aller venger sa mort sur un vrai village de civils, et reprendre la pause d’IED.
    Bon le boulot sera fait, mais putain qu’ils vont se faire chier.

    • Mat49 dit :

      @ Carin « voire à neutraliser s’il n’est pas possible de le capture, dans les prochains mois ».

    • Mavrick dit :

      faut bien confirmé que la cible est bien morte et exploité les ressources avec lui, évitons de faire comme les américain et de tué 10x le même gars

    • souricière dit :

      Donnez nous les coordonnées de la cible et ce sera fait…

      Mais sachez que les images d’un chef capturé et soumis à ceux qui le détienne, c’est psychologiquement bien plus bénéfique que de simplement le tuer.
      Le capturer vivant c’est une bien plus grande victoire que sa simple mort qui sera « martyrisé » par ses proches.

      • sgt moralés dit :

        et une fois capturé vivant qu’en fait_on, déféré à la justice malienne?,rapatrié en france pour un procés long et couteux supermédiatisé?

  3. mulshoe dit :

    De toute façon cela ne chnagerait rien !

  4. berger dit :

    il y en a au moins 10 prêt a prendre la relève. Si les poireaux qui nous gouvernent veulent une guerre sans fin…

    • m dit :

      Les poireaux veulent une guerre sans fin contre les groupes islamistes au Mali, pas une guerre sans fin contre le terrorisme en France.

    • souricière dit :

      Prendre la relève est une chose, continuer à rassembler et faire comme avant en est une autre!

      Il faut des années pour établir de la confiance « humaine » entre différents chefs subalaternes pour qu’ils se donnent la main et acceptent de suivre un chef commun. Si les petits chefs se remplacent « facilement » les chefs « rassembleurs » qui ont un certain prestige, un aura, un respect, non ça ne se remplace pas comme ça et on finit très souvent par voir des divisions, qui vont parfois se combattre entre eux, chacun contrôlant sa zone et voulant l’étendre au détriment des voisins.

  5. Auguste dit :

    Et s’il se planque chez sa soeur à Tin-Zaouatine,l’Algérie va laisser faire?.Faut voir aussi le bénéfice-risque.Ag-Ghali c’est un nom qui compte chez les Touregs,avec liens tribaux trans nationaux.C’est un Malien et il a pris beaucoup plus de poids (politique) depuis Serval.
    Mais si les « Services » ont pris cette décision,c’est qu’ils doivent avoir les infos et pesé les conséquences,pour juger que c’est le bon moment.On l’espère en tous cas.

    • jyb dit :

      @Auguste
      ag ghali va sauter. il est devenu un boulet pour une majorité d’acteurs de la région et son élimination par barkhane serait une solution confortable pour ses amis touaregs. idem pour les algériens qui viennent de prendre deux grosses baffes et ne controlent pas grand chose au nord mali. ajoutons que les peulhs ne seront pas fachés d’avoir les coudées plus franches etc etc.
      donc le message est un appel à tous ces amis d’ag ghali…

      • Auguste dit :

        Fallait le faire sauter dans la foulée Serval,au lieu de lui donner Kidal.J’étais pour jusqu’ici,maintenant j’ai un doute.Si on le fait sauter maintenant,on a quelqu’un de même poids avec qui discuter?.
        C’est que ce n’est plus aussi clair qu’au temps de Serval.C’est le boxon généralisé, avec des milices et des clans armés dans tout le pays,plus les barbus étrangers.Avec en prime une concurrence entre Paris et Moscou.Au moins pour les barbus étrangers,Ag-Ghali s’en serait occupé tôt ou tard.
        PS Alger ne veut pas de djihadistes à sa porte,ni une scission du Mali.Il m’étonnerait qu’il reste les bras croisés.Je suppose qu’il a changé la loi sur l’intervention à l’étranger en y pensant un peu.Erdogan a du lui donner des idées.

  6. Jo666 dit :

    Les ennemis de nos ennemis sont nos ennemis . Daesh a tué le chef de bokkoharam. Le cartel de cicdad juarez est l’ennemi de Daesh et les Antilles l’accès de ma drogue à l’Afrique . Un pierre trois coups

  7. Félix GARCIA dit :

    La France suspend ses opérations militaires conjointes avec les forces maliennes
    « La France « a décidé de suspendre les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes », après le récent coup d’Etat du 24 mai et « dans l’attente de garanties » sur un retour des civils au pouvoir à l’issue d’élections prévues en février, a annoncé jeudi le ministère des Armées.
    « Des exigences et des lignes rouges ont été posées par la CEDEAO et par l’Union africaine pour clarifier le cadre de la transition politique au Mali », et « dans l’attente de ces garanties, la France (…) a décidé de suspendre, à titre conservatoire et temporaire, les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes ainsi que les missions nationales de conseil à leur profit », souligne le ministre dans un communiqué. »
    https://www.bfmtv.com/politique/la-france-suspend-ses-operations-militaires-conjointes-avec-les-force-maliennes_AD-202106030511.html

  8. Plusdepognon dit :

    Il suffit de demander à Alger… Très gentiment ?
    https://www.jeuneafrique.com/1180965/politique/sahel-negocier-avec-iyad-ag-ghali-est-un-point-de-desaccord-majeur-entre-paris-et-alger/

    En ce moment, il faut bien trouver un exutoire à la colère de la population qui est très énervée contre ses dirigeants…
    https://www.yabiladi.com/articles/details/106036/presence-maroc-sommet-sahel-irrite.html

    Le jeu des américains est comme souvent primordial :
    https://www.yabiladi.com/articles/details/104074/algerie-generaux-tentent-revenir-sahel.html

    Le véritable enjeu pour Alger ne pouvant être trop critique sur le boss de la planète ou sur celui qui convoite le poste…
    https://www.agenceecofin.com/gaz-naturel/1105-76506-les-usa-surclassent-l-algerie-et-deviennent-le-plus-gros-exportateur-de-gaz-naturel-vers-l-espagne

    Le Mégaport de Cherchell sera financé à plus de 70% de l’état Algérien à travers le fond national d’investissement.
    La Chine à travers Exim-Bank Of China apporte un investissement comme elle le fait pour plusieurs pays Africains avec des conditions préférentielles.
    https://www.africaintelligence.fr/afrique-du-nord_business/2021/05/24/150-millions-d-euros-pour-connecter-le-futur-port-de-cherchell-au-reseau-routier,109667916-bre

    La garantie est qu’en cas de non-paiement, la Chine possédera le port, telle une vulgaire autoroute au Monténégro…

    Washington veut tourner toutes ses forces contre Pékin, le barbu redevient un interlocuteur fréquentable.
    https://www.jeuneafrique.com/1180300/politique/tribune-sahel-il-faudra-negocier-avec-les-groupes-jihadistes/

  9. Salim Eljedd dit :

    Les africains, comment on pense les soldats militaires étrangers chez nous ?
    voir les 500 milles commentaires sur youtube, les réponse sont là,
    Fuck out Africa.
    https://www.youtube.com/watch?v=f1LUQ5_aJnA&t=55s

  10. Arnaud dit :

    Bon courage aux militaires… Je leur rappelle suite à l’affaire Traore, que le plaquage au sol, la clé de bras, le menottage « violent », et l’usage d’armes sont prohibés. Reste à espérer qu’Iyiad Ad Ghaoui tel un gentil castor junior acceptera de se rendre gentiment lors des sommations. Sinon, dans 15 ans, une commission d’enquête accusera le COS de « génocide » (avec 3 ou 4 mort… mais ne rigolons pas, ça pourrait bien arriver).

    • Fred dit :

      @ Arnaud

      Je te rappelle qu’Adama Traoré n’a tué personne et que ta deuxième phrase, pourtant courte, est multi-mensongère.

  11. Shendar dit :

    Quelque chose m’interpelle.
    J’ai lu Bernard Lugan et j’ai eu la chance d’écouter un ancien coordinateur de l’ONU qui connait bien le Mali.
    Ag Ghaly est une sorte de seigneur féodal, sa famille est extrêmement respectée parmi les Touaregs, et c’est chez les Touareg qu’il a une assise bien plus ancienne que celle que lui donne l’islam radical.

    Ag Ghaly est plus vieux que les meubles et il n’y a pas si longtemps, on le considérait comme raisonnable et modéré. Il y avait une sorte d’accord tacite : pas d’opérations en zone touareg dite Azawad, pas de litiges. Ag Ghaly applique la loi du Talion mais il ne provoque pas les conflits généralement, il y répond.

    Pourquoi est-il aujourd’hui l’ennemi numéro 1 considéré comme djihadiste alors qu’on sait qu’il ne s’est associé aux djihadistes que pour obtenir un pouvoir de nuisance supérieure, qu’il croit moins dans le Califat que dans l’Azawad (= une sorte de décentralisation lui aurait suffi il y a quelques années) ?

    Pourquoi changeons nous nos plans qui au départ étaient d’éliminer le bon grain de l’ivraie, les vrais djihados, et tenter de retourner les opportunistes comme Ag Ghaly qui cherchent juste a peser?

    • jyb dit :

      @shendar
      votre échelle de temps mérite d’être précisé parce que c’est au début des années 2000 que ag ghali bascule dans le djihadisme et prête allégeance à al qaida.
      Partant de là, il est difficile de le considérer comme raisonnable et modéré, et de miser sur son opportunisme.
      ag ghali a fait le choix idéologique du djihadisme et le choix tactique du terrorisme. sa place d’ennemi numéro 1 n’est pas usurpée.

  12. Norbert Norbert dit :

    Je ne suis pas un spécialiste, mais il me semble que ces trucs là , on ne les annonce pas à l’avance. Je me trompe ?

    • guy dit :

      Sauf si on cherche à le tenir hors de la scène malienne, point de négociation avec Goita, il reste notre ennemi donc aucunement il ne pourra librement venir « négocier » avec Goita, encore moins trouver une place publique dans un Mali se cherchant un autre avenir

    • Franz dit :

      Parfois les annonces suscitent des vocations.

    • PK dit :

      Bleuite… Ça s’appelle le brouillard. On crie très fort droite et on part à gauche. L’autre s’excite beaucoup, regarde sa gauche. À force il louche. Avec un peu de chance, il zigouille un ou deux potes marqués gauche. Puis, sans qu’il n’y comprenne rien, la tuile arrive. Par la gauche ou par la droite. Il est fini.

      Au suivant.

  13. Franz dit :

    À propos de neutralisation, est-ce que quelqu’un a un bout d’info sur les suites de l’enquête (hum) du pseudo-bombardement et mitraillage d’un mariage au Mali début janvier ?
    Pour ma part je n’en ai plus jamais entendu parler…

  14. Max dit :

    Capturé, emprisonné au Mali puis libéré par le camarade Goïta !

  15. Bernard Hamon dit :

    Question d’un non initié :pourquoi crier sur les toits que l’on va neutraliser tel ou tel terroriste.Ce besoin de communiquer à tout prix avant d’agir au lieu de n’en parler qu’après avoir réussi l’opération.
    Le secret n’est-il pas indispensable dans cette guerre contre les barbus ?

  16. Reality Checks dit :

    La France avait tout le loisir de se préoccuper du sieur Iyad Ghali quand il écumait les brasseries du quartier de la Bastille à Paris, dans sa jeunesse… ou même plus tard lorsqu’il servait d’intermédiaire aux barbouzes d’Areva dans leurs sombres histoires de paiement de dizaines de millions de subventions françaises à Al Qaeda, sous couvert de rançons pour délivrer les pieds nickelés du cousin Hubert….
    Bref, heureusement que le ridicule ne tue pas!

    • Guerik dit :

      La France avait également tout le loisir d’éliminer les terroristes du FLN avant la guerre d’Algérie.
      Un jour l’ami, vous allez avoir une vraie raison de combattre la France, les grandes gueules qui se soulagent sur internet seront traqués, peu importe où elles se trouvent.
      Ce que je vous dis, c’est de craindre l’outsider au visage d’ange, vous comprendrez quand ça arrivera…

  17. ron7 dit :

    Le message N°1 …
    Côté français, à Paris : Dire que Iyad Ag Ghali n’est pas fréquentable !
    Et éventuellement, aller « à la pêche » pour suivre les Chefs d’Etat pour savoir comment ils ils se positionnent…
    Interlocuteur acceptable ou non !
    On pose certains jalons pour la suite ! Barkhane… Stop ou encore !