Les Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan changent de nom et deviennent une « académie militaire »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

69 contributions

  1. Roberto dit :

    Au moin c’est en français (voir  »Naval Group »)…

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Au moin c’est en français (voir »Naval Group »)…]

       » lideurchippe et commandement  » ! ;0)

    • ausxan dit :

      bah on exporte pas Saint-Cyr …

    • Eurafale dit :

      Naval Group c’est pour faciliter à l’export, ça parle à tout le monde. De toutes façons ça n’a rien à voir entre le nom d’une entreprise privée et celui d’une école militaire donc « public ».

      • Roberto dit :

        Une académie militaire qui a des nombreux éleves étrangers ? Et comme le disent d’autres et j’aurrai dut rajouter cela fait très  »Military Academy ». St Cyr c’était bon, si t’avait des connaissances sur le sujet tu savait que c’est français…Académie Militaire cela peut ètre au Québec ou en Belgique, pent être même en Suisse ou en Afrique.

        • basta dit :

          rien ne nous oblige à nous plier aux nouvelles appellations … et à leur valse continuelle …

    • FREDERIC PARE dit :

      Mais l’invasion progresse, y a-t-il une école en France nommée académie. Ça me fait penser aux chefs-d’œuvre : Police Académy »12.3…

      • précision dit :

        Chef d’oeuvre dans le sens « brassica rapa », j’imagine 😉

    • Franz35 dit :

      Ca fait quand même copie francisée des termes américains.

      • Czar dit :

        Ca ne ‘fait’ pas, C’EST une copie provinciale franchouille de ce qui se fait dans la Matrice stazunienne, cet endroit où se formate le débat qui aura cours dans le reste de la planète, hormis quelques marges glorieuses, ou retardées, ou un peu des deux à la fois.

        vous avez déjà vu les logos – on ne peut pas les appeler autrement – des agences (encore un terme droit venu de l’outratlantie) de renseignement ? c’est de la pure imitation des trucs yankee absolument rien n’y renvoie à

        nous sommes le pays qui a généré toute l’héraldique européenne – dont le français est la langue d’ausage, et l’on est uinfoutus – manque de volonité, d’intérêt et ingorance crasse de pondre des trucs qui renvoient expressément à une tradition millénaire en la matière

        « mais y a pas de déclin, hein, juste des déclinistes mal dans leur peau, faut l’savoir »

        le rêve du bidasse franchouille est d’être reconnu professionnellement par un outratlante dont il admet sans discussion qu’il représente l’essence mêem – pardon, le benchmark – de la science militaire. suffit de lire le jargon ici : entre les cons qui bafouillent leur français-gougueule directement traduit du rosbif ( ça m’a fait ma journée, il fait le (pauvre côme) djaube et ceux qui seraient incapâbles de formuler dans leur langue les concepts militaires qu’ils mâchonnent en globish – ce qui est reconnaître le futur destin de patois de la langue française, on a un assez bel échantillon du renoncement et de la veulerie générale.

        et je rappelle que ces blaireaux sont des pôtriôtes, l’aile consciente de la défense du pays et de ses intérêts (

        je le redis dans un siècle le militaire franchouille sera un africain parlant anglais réfléchissant avec obstination une ligne imaginaire qu’on appelle frontière – ou frontier, pour causer moderne.

        d’ailleurs, au vu des évolutions démographiques, on parlera probablement plus longtemps rosbif en franchouillie qu’aux Estados Unidos

        chinga tu madre !

        • Twisted dit :

          Y’a qu’à voir aussi les « logos » de l’AT/AAE (ben oui on allait pas laisser les ricains créer leur space force sans réagir/MN, dans la droite lignée de ceux pondus par les boites de com dans les années 2000, sans aucun respect pour la tradition militaire, là ou même les brits ont conservé leur héraldique traditionnelle…

        • Max dit :

          Et l’Académie Française (1635), « Stazunienne » selon votre charabia ?
          Comment les armées françaises peuvent elles intégrer une génération éduquée « au tout écran », gavée au THC et réfractaire à l’autorité.
          Avec difficulté ! Désormais les formateurs se caractérisent plus comme des éducateurs.
          J’espère que les subtilités du système SCORPION sera acquis sans trop de soucis par la troupe.
          Sinon…Damned !

          • Euclide dit :

            @ Max
            Vous dites la meme chose que Czar mais avec vos mots à vous.

          • Dodo dit :

            Certains ici sont obsédés par les américains, avec une connaissance très limite de ce qu’ils attribuent aux américains sans comprendre ou se rappeler que les USA ont été construits sur des références européennes.
            Le langage anglais comme d’autres ont des origines bien plus lointaines qu’on ne le pense et ceux qui s’imaginent envahis par des termes anglais doivent comprendre que dans la langue anglaise il y a bien plus de mots et de termes pris dans la langue française que l’inverse.
            Comme le terme « académie », comme si ce mot serait d’origine anglaise alors qu’il puise ses origines dans la Grèce antique avant comme beaucoup de choses, se propager chez nous. Faut-il insulter tous les jours, se flageller tous les jours de l’origine de tous les mots qu’on utilise, car on sera surpris, surtout à ceux qui s’imaginent que dieu a donné à des peuples un langage « à part », prenez un livre écrit en vieux français, vous serez surpris de ne pas comprendre grand chose.
            Vous croyez que les anglais font une crise identitaire à chaque fois qu’ils vont parler de bataillons, de régiments, de sergents, de commandements, de frégate, d’hélicoptère et j’en passe?

          • Czar dit :

            c’est quoi ‘dodo’ ? la version encore plus bas-de-gamme de bobo le beauf flamoutche ?

            sérieusement pécore, entre tes truismes pour CE2 et tes approximations montrant surtout que tu n’as rien compris au sujet – à l’inverse de 90% des commentateurs pour une fois assez unanimes, t’as apporté quoi au débat ?

      • vrai_chasseur dit :

        @Franz35
        C’est plutôt l’inverse.
        Avant la création de l’Ecole Royale Militaire par Louis XV, toutes les familles nobles envoyaient le cadet de la fratrie se former dans les académies militaires rattachées aux régiments du Roi. L’ainé qui devait prendre la carrière militaire ne pouvait le faire car étant accaparé aux affaires du domaine familial. Les cadets des familles de Gascogne firent par exemple des officiers réputés dans toute l’Europe.
        cadet, académie… des dénominations françaises datant du Moyen-Age, qui ont traversé les siècles et ont été adoptées comme norme aujourd’hui dans le vocabulaire anglo-saxon, eu égard au prestige qu’elles portaient. Les mots font souvent des allers-retours.
        Pour le clin d’oeil, si vous voulez mesurer le prestige à l’étranger des mots du vieux français, regardez par exemple comment est dénommée l’école d’officiers en Indonésie…. cf http://www.akmil.ac.id/

  2. Nono dit :

    n’importe quoi ce commentaire.

  3. BerryShone dit :

    Le déracinement continue; couper les nouvelles générations de leur histoire et former les bons soldats de la modernité. Après tout c’est la force armée de l’entreprise nommée République Française (https://www.manageo.fr/entreprises/100000017.html) avec un dirigeant qui a son Linkedin où il est indiqué qu’il en occupe la présidence (un poste devenu comme un autre et dont on peut dire que la décroissance charismatique des occupants successifs en est bien l’illustration).
    On voit qu’il défend d’ailleurs bien son entreprise puisque quand il reconnait une culpabilité (ou plutôt ce qui en est devenue une dans les derniers impératifs du maintien de l’ordre productif mondial; cf colonisation ou Rwanda), c’est toujours sur la France que le blâme est porté. Au contraire la République est porteuse de toutes les vertus… On pourrait venir à se demander si la République n’est pas plus grand ennemi de la France et inversement (l’un des camps en a conscience en tous cas); surtout quand le chef de l’entreprise RF appelle à déconstruire l’histoire de France sur les ondes américaines; ou parle de ce peuple de Gaulois réfractaires et donc non réformable lors d’une visite au Danemark (car réformer la France, c’est la détruire; la France étant en essence, anti-moderne).
    Perdre la France pour mieux la retrouver dirons-nous!

  4. Sempre en Davant dit :

    Ah, une académie d’élève !?! Gnéee ! Wiki cause la France mieux que le ministère : « Une Académie est une assemblée de gens de lettres, de savants ou d’artistes reconnus par leurs pairs. Ces dites assemblées ont pour mission de veiller aux règles, codes et usages dans leurs disciplines. Pour ce faire, les académies publient des ouvrages tels que des dictionnaires, des grammaires, etc. »

    Confondre école et académie est tellement confondant de ridicule que c’est assez dire du projet!

    Passons à la démagogogogrotesquerie : l’ EMAC ! Le IV éme Bat paye donc le prix de la noyade : par un naufrage!
    Faut qu’il mange aussi les poissons comme dit la chanson. S’il y a assez de fond et que tout coule avec discipline cela masquera les pantalonnade précédente tel que l’élimination des cadres psychorigides, la grande écoleisation, puis « non à la sélection » oblige les activités de tradition bénévolantes…

    Les bras m’en tombent! Les écoles d’applis ne pourront pas sauver le truc!

    Comme pour les profs, comme pour les toubibs; pour tout… Le niveau s’effondre car le 80% d’une classe d’âge au bac continu ses ravages. Ce choix du mot Académie le dit fort bien les élèves viendront instruire la scratchasse et faire cours à la DGER! Whaouh!
    En plus phonétiquement ça fait vraiment Société militaire privée Start up nation vendre le SNU de réforme en afrique et ailleurs.
    Señor Business Officier tradi!

    Une seule chose est drôle c’est la cécité sur l’attractivité de St Cyr! S’il y avait assez de St Cyriens faisant la maille le problème n’existerait pas. D’ailleurs les bons ayant voulu commander dans une arme de mêlée seront prompt à ficher leur billet après leur tour de commandement. Il faut attirer les bons et les garder
    C’est pas le tout de vouloir garder la cohésion du classement des cornichons il faudrait réaliser que l’EMIA est plus attractive pour qui veut être militaire avec une carrière mieux sécurisée et que la spéciale ne fournit plus.
    Quand au OST on en prendrait pas si on savait faire sans comme hier avec les ORSA . Et ça ne reglera pas la question d’avoir tout plein d’officier sans en avoir qui soit qualifiés DTir , DMEOE, Chef de Section ou CDU! C’est une fabrique a potiche qu’on prépare!

    Oh les dés-armées la Star Ac et le Loft c’est has been faut faire bref Cyr TIKTOK ! Wech au Caso 3 secondes et zap!

    On recherche un X parlant franglichÔnu€uroTanesque et en même temps capable de relancer la production d’officiers Mdle 1913-14 De La Croix du Drapeau, en vue carnages type grands cimetière sous la lune 2.03.66 Urgent / logé – nourri (apporter son lit picot sa couverture et son nécessaire corvée de…) / coin verdoyant pas de péage vers l’Ouest.

    • Marsouin dit :

      Il fallait que ça sorte, hein?
      Soulagé?

    • Fusco dit :

      @ Sempre et en Davant. Les expressions bricolées (c’est votre droit), les problèmes de syntaxe, de ponctuation et d’orthographe rendent votre prose pénible à lire.
      Ceux qui savent de quoi il s’agit et qui sont passés par Coët (j’en suis) auront cependant compris le fond de votre pensée.

      • Sempre en Davant dit :

        Fusco,
        Votre Reproche concernant l’orthographe est compréhensible : navré !
        Nouveau kernel clavier en folie ce n’est pas une raison.
        Pour le reste comprenez que je ne souhaite pas être compris par ceux qui ne connaissent pas le sujet.
        J’aimerais qu’enfin la survie des écoles doit assuré dans leur militarité et leurs spécificités.
        Comme vous le dites le savoir il y a bien plus de choses désagréables a dire.
        Est-ce que ce serait constructif ? Pensant que non je m’abstiens et vous lirai avec plaisir.
        Croyez vous que ce changement de nom soit autre chose qu’une étape vers la disparition des écoles et de la rétribution de ce « campus »?
        Il n’y a de sortie que vers le haut et s’il y a un après Covid il faudra mettre en valeur le chef de corps du 2RD NRBC, celui des marins pompiers etc…

        Car si nous avons une ministre des armées et non de la défense c’est parce que c’est  » une compétence européenne »… Aviez vous oublié ce passage ? Ça va revenir pour 2022!

        Marsouin,
        Non je ne suis pas soulagé du tout. Au contraire. Mes raisons sont ci dessus. Si vous ne pouvez comprendre tant pis. Et si vous croyez que j’ai le moindre grief contre une ou l’autre des écoles vous vous faites erreur.
        Certains n’hésitenterons pas à démolir ce qui tient encore debout pour en déduire qu’il faut « brûler les bateaux » et devenir euromilitaire!
        Regardez la deuxième vidéo de la conférence Yougoslavie 92-95!
        Tout y est même les larmes.

        • Sempre en Davant dit :

          rétribution… Lire réattribution si Google veut bien.

          Eglü eglü, permettez que je vous réponde ici.
          Les contributeurs on déjà choqué une famille endeuillée par des babillage en tout sens.
          Moi aussi je peux jouer à qui pisse le plus loin sur les tombes et vive le 5453éme nimpornawak.
          Je ne pensais pas avoir validé ce message que j’ai eu tant de mal à écrire, par défoulement et recherche de solution pour le clavier. Je vous répond d’un téléphone.

          Pourtant sauf le ridicule voulu de la généralisation absurde, vous devriez lire les conférences des colonels de l’infanterie autour de l’an 2000, vous tomberez de haut.
          Oui beaucoup de conscrits on été mieux instruits y compris sur les armes que beaucoup d’engagés actuels qui sont en plus d’opint d’opex de…
          Au moment du covid « on » a découvert que l’armée n’avait pas un réservoir d’anesthésie réanimateur avec l’équipement dernier cri.
          On redécouvre éternellement que les policiers faisaient la paperasse de la réforme de la procédure quotidienne quand on leur reproche une faute.
          On découvre que ne pas trier et raccourcir les formations c’est une bonne recette pour les accidents. Etc
          Moi aussi je puis être assez co* et grossier pour épancher mes hypothèses et mon ego…
          Pour finir, figurez vous que j’ai un parent qui était de ce régiment para sous Bigeard ! Il fait l’admiration de tous les officiels à chaque commémoration ! Les généraux foncent sur lui avec admiration ! Sitôt arrivé on l’a placé à l’intendance et on ne l’en a sorti (sauf le brevet)qu’au bout de ses 36 mois. Il a des copains tringlots qui eux ont pitoné et combattu comme des lions… Ils sont invisibles !
          Je déteste les hypothèses sur les corps encore chaud.

    • Vinz dit :

      A l’origine une école philosophique où se tenait les enseignements de Platon.

      Il semble bien dans notre cas que le terme soit une volontaire importation globish des « US academies » (police, naval, us army etc.)
      P’têt qu’ils ont cru qu’en s’appelant Académie le niveau intellectuel en serait nécessairement ret mécaniquement boosté (allons-y gaiement) vs une simple école…
      https://www.youtube.com/watch?v=SeywzZKWtcU

      • Twisted dit :

        Allons-y! A quand l’académie de la rue d’Ulm?? Et l’institut d’études polytechniques?? Ou la Maistrance naval management school??
        Le plus ridicule étant les écoles de commerce, dotées de nom cinglants et efficaces (HEC, ESSEC, EDHEC etc.) qui se sentent obligées de rajouter « business school », alors que le terme « commercial » est déjà dans l’acronyme.

  5. alain dit :

    a l’ americaine

  6. Pascal (l'autre) dit :

    Que des écoles en France! Et un peu ailleurs, maintenant l’essentiel est la qualité et la justesse de l’enseignement qui y est dispensé!
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%A9coles_militaires

  7. Parabellum dit :

    Et on garde la pompe et la mili…? Les bazar et les bahut…? Et le marshfeld ? Et les virées à rennes , …

  8. PK dit :

    Super… Encore une américanisation larvée.

  9. Phil dit :

    Oui ,bien ,bonne idée mais il faudrait aussi agir dans les lycées militaires d’où viennent les « st cyrien »et qui est le creuset de mentalités conservatrices très arriérés.

    • Thaurac dit :

      Comprend bien que la gauche boboiste ne va pas mettre ses chers enfants dans une école militaire ,trop de risque, par contre , école privée, jésuites…ils ne se gênent pas..

    • Franz dit :

      En plus de la critique acerbe, un p’tit argument siouplaît ?

    • basta dit :

      vas-y mon gars, je sens que t’es un « progressé » toi … Sors nous la suite de ton argumentaire inclusif et festif contre la cis-masculinité toxique et bourgeoise …

  10. JC dit :

    La patte de l’Oncle Sam ? Après le lancer en l’air de couvre-chef, le salut au pilote, etc..La collection de singeries est loin d’être finie.

  11. Dupont avec un t dit :

    « Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan changent de nom et deviennent une « académie militaire  »
    En somme notre Coët Point mais avec beaucoup moins de prestiges et de moyens que l’Académie Militaire de l’Armée de Terre Américaine.

  12. Kostal dit :

    Nos officiers seront immortels, il fallait y penser …

    • Thaurac dit :

      Ecoute la BO du film Bronx, vers la fin « immortels » de Bashung (mieux sur le film car puissant avec les images hards)

    • le sicaire dit :

      Bravo !

    • Sempre en Davant dit :

      Superbe bravo !

    • précision dit :

      Sauf que si on est dans les références historiques, les immortels (mélophores) n’ont pas sauvé leur pays de l’invasion macédonnienne. Donc l’immortalité a ses limites.

  13. Sariguenostalgie dit :

    Avant de changer de nom St Cyr devrait arriver à ce que on ne puisse plus lire ce qu’on lit quand on google St Cyr scandale , ou St Cyr viol ou St Cyr harcèlement .

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Avant de changer de nom St Cyr devrait arriver à ce que on ne puisse plus lire ce qu’on lit quand on google St Cyr scandale , ou St Cyr viol ou St Cyr harcèlement . » Certes il y a eu de graves manquements mais il est de coutume dans nos médias et certains « bien pensants » d’en rajouter jusqu’à plus soif! Un exemple récent suite à l’histoire du forcené de Dordogne. En particulier dans le journal de la mi journée sur la 2. Le sémillant et bellâtre Julian Bugier qui doit prendre les téléspectateurs pour des débiles car il a répété « l’ex militaire » au moins une dizaine de fois et probablement plus car j’ai fini par changer de chaîne! Depuis il y a eu de tragiques faits divers mais les « potentiels » coupables je serais bien incapable de vous citer leur profession actuelle ou ex! Comme l’aurait dit à une certaine époque dans la minute de monsieur Cyclopède : »Etonnant non! »
      Cette propension qu’ont les journalistes pour insister sur le statut de militaire ou d’ex du coupable du délit!!

      • Tintouin dit :

        Plutôt qu’une volonté de stigmatiser l’institution militaire, je pense que le sémillant pantin cherche surtout à fortifier l’audimat de son JT.
        C’est pour tenir le téléspectateur en haleine: « ex militaire » signifie en creux que l’homme sait utiliser une arme, et qu’il y a là un Rambo potentiel. Le pantin croit ainsi susciter le suspense et le frisson du téléspectateur (c’est du moins mon avis).

        Info spectacle, y compris sur France 2.

      • précision dit :

        En soit, j’y verrais plutôt un compliment même s’il n’est peut être pas voulu par le journaliste: c’est suffisamment rare pour que cela vaille la peine d’être mentionné.

  14. Xaintrailles dit :

    Comme il existe trois écoles il est assez logique de nommer l’ensemble « Académie militaire » même si l’ESM et l’EMIA ne semblent pas du tout rebaptisées, ce qui rassurera leurs anciens. Cela me fait me souvenir que Charles Hernu à la fin des années 1980, souhaitait regrouper les Écoles de Santé en une seule « Académie Militaire de Médecine » ! Cela n’avait pas fonctionné à l’époque, le projet de Bron n’aboutira que très tard comme lieu unique de formation initiale, et on sait dans quelles conditions navrantes il a dû quitter son poste… Le plus fringant ministre de la Défense que j’ai pu connaître, sans vouloir offenser ses prédécesseurs et successeurs. A l’époque on avait sourit de cette inspiration, qualifiée de « soviétique ».

    • caiusbonus dit :

      Il existe en français un truc qui s’appelle le pluriel, donc « ÉcoleS MilitaireS de Saint-Cyr Coëtquidan » est parfaitement recevable.
      Les académies sont généralement réservées aux vieux croûtons…
      Un ancien (matricule 553) du Collège Militaire de Saint-Cyr (devenu depuis lycée).

  15. Plusdepognon dit :

    Il manque le mot magique « Europe »:
    https://www.lefigaro.fr/vox/monde/la-creation-d-une-ecole-de-guerre-europeenne-permettrait-de-developper-une-strategie-militaire-indispensable-en-europe-20210413

    Des noms circulent pour le commandement de l’école, un revient plus souvent :
    https://www.lalettrea.fr/action-publique_executif/2021/04/06/le-general-herve-de-courreges-tient-la-corde-pour-diriger-saint-cyr,109655504-brl

    Ce n’est pas propre au contexte militaire, puisqu’il y a de moins en moins de militaires dans les hauts postes du MINARM.

    Depuis 2017, il y a une accélération du mouvement dans la fonction publique.

    Il faut replacer ceci dans un contexte de politisation des acteurs publics comme outre-Atlantique (spoil systeme ou système des dépouilles, l’ambiguïté étant : celui des votes ou malheur aux vaincus?) :
    https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/05/26/depuis-2017-macron-a-change-87-de-ses-directeurs-d-administration_6081598_823448.html

    Après le pantouflage, voici le rétro-pantouflage qui arrive en force :
    https://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/la-bonne-nouvelle-des-3000-postes-de-direction-de-l-etat-ouverts-aux-profils-du-prive-20191204

    • Sempre en Davant dit :

      Plusdepognon,
      Il me semble qu’il faut ajouter à la liste la disparition prévue du corps Préfectoral qui comporte un certain nombre d’officiers.
      On préfère critiquer l’ENA que s’interroger sur la composition le rôle et les attributions des Préfets.
      Il est vrai qu’il faut alors remonter aux lois de décentralisation, … C’est vieux toussa et on retrouve le pognon qui manque dans le régalien.

  16. Thierry dit :

    Reste à voir si la première marche d’entrée ne sera pas trop haute pour les jeunes n’ayant pas fréquenté d’Universités de prestige des beaux quartier qui dispensent un enseignement si peu militaire mais investissent dans la classe sociale élitiste.

    Ne pas exiger des recrues qu’elles sachent par avance ce qu’on va leur enseigner ni exiger de posséder des enseignements d’autres nature sans relation avec l’armée. Même le bac ne devrait pas être obligatoire.

    Napoléon n’aurait jamais été aussi loin s’il ne s’était pas entouré des meilleurs, c’est d’ailleurs quand ses maréchaux l’ont lâchés (à force de faire la guerre sans raison à partir de 1812) que cela s’est mal terminé.

    Et la motivation pour le métier des armes doit primer, car ça n’est pas un métier comme n’importe quel autre.

    Pour l’anecdote, il a été des officiers autoproclamés à la tête de leurs propres troupes lors de la guerre de sécession américaine, reconnu comme tel par leur propre camps; Tout comme certaines unités sous Napoléons votaient à main levé pour désigner leurs officiers, surtout quand celui-ci s’était fait tué sans qu’il y ait de remplaçant. Puis leur grade fut confirmé par la hiérarchie, tout cela participe au bon fonctionnement de l’institution, les meilleurs d’abord, rien que les meilleurs.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Pour l’anecdote, il a été des officiers autoproclamés à la tête de leurs propres troupes lors de la guerre de sécession américaine, reconnu comme tel par leur propre camps; Tout comme certaines unités sous Napoléons votaient à main levé pour désigner leurs officiers, surtout quand celui-ci s’était fait tué sans qu’il y ait de remplaçant. Puis leur grade fut confirmé par la hiérarchie, tout cela participe au bon fonctionnement de l’institution, les meilleurs d’abord, rien que les meilleurs. » Ah la nostalgie Thierry jaiunavis!
      Guerre de sécession 1861 1865!
      Guerres napoléoniennes 1803 1815!
      Y a pas, vous vivez avec votre temps! A quand arbalètes, fléaux d’armes et hallebardes, huile bouillante catapultes et mousquets?

      • Thierry dit :

        vous devriez vous intéressez à l’histoire militaire vu qu’elle est enseigné dans les académies militaires et certaines tactique qui datent de l’antiquité continuent d’être pertinente aujourd’hui.

        Concernant les grades, De Gaulle aussi avait constaté à la libération que nombre de chef de réseaux résistant s’étaient attribués des grades de Colonel ou général, en revanche, étant lui même militaire de carrière qui a trimé longtemps pour avoir ses étoiles, il ne les a pas reconduit officiellement sinon il aurait passé pour un avare vu qu’il en a peu distribué pendant la guerre malgré les mérites des combattants officiels de la France libre. Ce qui ne veut pas dire que ces chefs résistants n’étaient pas qualifié pour ces grades, après tout ce qu’ils ont fait et vécu.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « vous devriez vous intéressez à l’histoire militaire vu qu’elle est enseigné dans les académies militaires et certaines tactique qui datent de l’antiquité continuent d’être pertinente aujourd’hui. » Et quel est le rapport avec des grades « auto proclamés »?
          Et pour le reste……………………………. J’espère que vous n’êtes pas cuisto car dans l’art de noyer le plat dans la sauce vous savez y faire!

        • basta dit :

          Et l’orthographe, elle est pertinente tu crois ?

          intéresseR, enseignéE, tactiqueS, pertinenteS, chefS, résistantS, reconduitS, Libre, qualifiéS.

          Sans parler de vos phrases abusivement longues et mal agencées.

          • Jm dit :

            Je connais pas mal de militaires issus de Cyr, des « académiciens » désormais donc, qui écrivent et parlent tout aussi bien que Pascal (l’autre) !!
            Ca promet pour la suite !!!
            Pas de jaloux, nous avons les mêmes à Salon.
            Force est de reconnaître que les marins, en la matière, sont largement les meilleurs.
            Faut dire qu’à la vitesse où ils se déplacent, ils sont largement le temps d’étudier le Bescherelle !!!
            Il n’y a qu’en gendarmerie que la lecture et l’écriture ont leur importance dans notre démocratie. Désormais, ils sont toujours par trois à patrouiller, et non plus par deux.
            Un qui sait lire.
            Un qui sait écrire.
            Et un qui surveille ces deux intellectuels !!!
            Ca va, on peut sourire, le sujet n’est pas si grave, et comme disait ma grand-mère, l’orthographe est la science des ânes.

  17. Nxyz dit :

    Je ne pensais pas un jour poster un commentaire ici, mais là, les gens postent des choses trop farfelues à mon goût. Académie est le terme parfait. 1/ c’est une transposition de l’anglais certes, mais il ne faut pas oublier que ce mot en est une du grec, vous savez, cette langue morte qui nous a fourni un nombre incalculable de mots de la langue française? 2/ Académie veut dire à la fois lieu d’enseignement avancé ou supérieur, là où l’on garantit une excellente qualité et une pureté du savoir dispensé aux sélectionnés. Université ça faisait trop « grosse tête petit bras fiel de gaucho » école ce n’etait plus assez fort. On aurait pu aussi appeler ça l’institut (latin celui-la), mais devant la flopée d’instituts (ISP, INSEC, INSERM, INRA, de beauté) en tout genre que nous avons en France et dans le monde, cela ne prêtait pas vraiment au prestige auquel Coet prétend. « Academie militaire » fait vraiment en sorte que nous nous demarquions de la concurrence des lieux d’enseignement supérieur, que nous attirions davantage les têtes bien faites posées sur des corps bien solides, abritant des cœurs ardents et des forces morales sans faille, plutôt que des les laisser partir dans d’autres « grandes écoles » ou business school.
    Du moment qu’ Académie continue de porter son accent et ne se termine pas par un y, tout roule. Voyons maintenant ce que cette Académie militaire propose comme contenu maintenant…

    • Vinz dit :

      « Académie veut dire à la fois lieu d’enseignement avancé ou supérieur, là où l’on garantit une excellente qualité et une pureté du savoir dispensé aux sélectionnés.  »

      Vous avez trouvé ça dans le P’tit Bob ?

  18. Militaire dit :

    Toujours exiger plus dans l’engagement militaire…sans savoir s’adapter à ce monde qui change ! Croire que faire des hommes et des femmes des officiers entièrement dévoués à leur engagement et qui sacrifient leur familles et leurs vies, sans mesurer les nécessaires contreparties, est une arnaque.
    Augmenter les contraintes, accroître la pression, exiger plus de sacrifices dans une période où depuis Sarkozy on a réduit les effectifs, limité les tableaux d’avancement et même gelé les salaires, avec comme conséquences des niveaux de salaires inférieurs à compétence et niveau de responsabilité équivalent (mais avec bien plus de contraintes et sacrifices) à ceux de la FP (voire pour cela les rapports du HCECM, qui montrent une décote de 17 % sur une carrière),…soyons honnête, si mon fils a le niveau pour faire Saint Cyr, je le laisserai certes choisir. Mais je l’aviserai des autres possibilités de carrière souvent mieux rémunérées et les contraintes en moins. Il choisira ainsi en homme avisé !

  19. B69006 dit :

    Vous connaissez ! Avez vous au moins fait votre Service Miltaire pour vous poser en grand connaisseur moralisateur ?

  20. B69007 dit :

    Académie Militaire, jet des casquettes lors des remises de diplômes etc..
    Quand arrêterons nous de copier les USA qui sont loin d’être un modèle de Société et de façon de vivre.

    • basta dit :

      l’imitation est censée masquer le vide … Le vide culturel et identitaire.

  21. sgt moralès dit :

    quand j’étais gamin le statut college, lycée ecole était assez flou j’ai fait ma 6 eme dans un lycée, si on devait respecter la classification, on devrait appeler ce groupement soit université soit centre de formation une appelation étant plus valorisante que l’autre.mais académie ne correspond à rien,dans notre système éducatif

  22. Donald dit :

    « …Et d’ajouter : « L’Académie militaire perfectionne ce modèle en mettant en œuvre une pédagogie globale qui s’adresse autant au corps, qu’à l’âme et à l’esprit, autour de trois écoles complémentaires. » … ».

    Un retour de l’âme dans une structure Républicaine, si matérialiste et pragmatique … du corps et de l’esprit, dans un modernisme de « logique » et technologique. Ouh là, là … de quelle âme s’agit-il ? L’âme de la France forger par son histoire singulière ou les âmes noires des hordes sauvages …  » qui viennent dans nos campagnes égorgées … ».
    De quelle Trinité s’agit-il ?
    Un sujet identitaire … peut-être.
    Encore un truc qui nous dépasse 🙂

  23. mulshoe dit :

    Je vois pas bien la différence , ou alors je ne saisis pas la subtilité . Donc ST Cyr va devenir ce qu’elle a toujours été : une académie militaire . Ou alors je dois être complètement imperméable à la sémantique . Ou idiot . Au choix .

  24. MERCATOR dit :

    Le 31 décembre 1951, jour de commémoration du retrait définitif des Forces Françaises, le Président de la République Libanaise, Sheikh Bechara El-Khoury a inauguré les nouveaux bâtiments de l’Ecole Militaire.
    L’École militaire devient Académie Militaire
    L’École militaire est devenue Académie Militaire en raison de l’adoption d’une nouvelle organisation conformément à la loi n: 163 du 17 aout 2011.

  25. Thierry HENRY dit :

    Désormais, appelez-moi « Académicien », en toute simplicité…

    • Jm dit :

      Ben, si l’Ecole de l’Air s’appelle l’Académie de l’Air, moi, vous ne m’appelez pas !!!!

  26. ScopeWizard dit :

    Bon , oui d’ accord ; m’ enfin ne vous perdez pas non-plus dans le sens où le terme « ACADÉMIE » nous vient des Grecs et plus précisément de celle que ce brave Platon fonda vers -370 de notre ère…………

    Toujours ce Platon , jamais bien loin celui-là…………

    Ce Platon ! 🙂

  27. Paddybus dit :

    A force de petits changements et de négations de ce genre…. celui fait fonction de président va finir par avoir raison sur l’absence de culture Française….!!!!

  28. Cro-Magnon dit :

    Quel dommage que je sois né trop tôt, j’aurais été académicien ! Snif.