La France suspend ses opérations militaires conjointes avec les Forces armées maliennes

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

219 contributions

  1. Edouard dit :

    Ça sent le sapin cette histoire.
    Et maintenant, au russes de se prendre les pieds dedans… Sauf qu’eux, les civils, ils s’en tamponnes. Et y’aura personne pr oser leur rappeler ( c’est la différence par rapport à une démocratie et ses ‘alliés’ qui maîtrisent très bien l’art de tirer la nappe). Et le pire, c’est qu’à la fin, on sera sur le banc des accusés.

    • Jose dit :

      La France prétend lutter contre les rebelles en République centrafricaine depuis 8 ans!!! C’était zéro !!! On vient d’apprendre que le pays vient de récupérer toute l’intégrité de son territoire avec l’aide de la Russie !! La France est ridiculisée !!! C’est plutôt Poutine qui rit. Il faut quitter les colonies pour s’occuper des problèmes français à la maison !!!! Tous les pays l’on compris sauf la France.

      • Dodo dit :

        Vous n’êtes pas ici en compagnie de vos compagnons africains.
        Vous avez la haine de la France et c’est l’unique raison pour laquelle vous êtes ici et pour laquelle vous voulez croire en vos espérances. L’unique raison pour laquelle vous vous faîtes même passer pour un allemand.
        Vous donnez tellement de temps à vouloir attaquer la France que cela en devient suspect.
        Mais pas grave, un pays sans ennemis est un pays sans intérêts et ce n’est pas parce que vous faîtes partie des ennemis de la France, qu’internet permet de retrouver certains de vos copains anti-français, que vous allez changer quoi que ce soit. Vous devenez et vous vous affichez comme l’ennemi de la France et n’en doutez pas une seule seconde, viendra le jour et l’heure ou le combat se portera sur vous.
        En attendant on se laisse convaincre d’être « anonyme » et qu’on puisse tout dire, on fait la lèche à la propagande russe à défaut de pouvoir représenter fièrement le pays dont vous êtes originaire.
        Les russes ont « libérés » la RCA, il n’y a que ceux qui ne comprennent pas que le RCA n’est pas occupée, ni à être libérer qui veulent croire en une libération qui serait synonyme de « réussite russe » en laissant croire que la France n’y est pas arrivée. C’est un délire d’africains qui ne va convaincre que les africains qui veulent être rapidement servis mais qui comme toujours, sur la durée, finissent par être désavouer. On reparlera de la RCA mon cher José, d’ici là vous allez changer de pseudos un grand nombre de fois afin de changer de « version » car vous n’êtes pas crédible sur le long terme.
        Pour un africain, vous ne comprenez pas grand chose à l’Afrique et vous aimez vous concentrer sur le classique discours « c’est la faute à la France » qui font les « grands esprits » africains…

        • Jose dit :

          N’importe quoi !!!! On comprend que la vérité vous dérange ! Mais dites nous ce que les 200 ans de colonisation en Afrique ont apporté à la France et moins encore aux Africains ! Regardez autour de vous quel pays européen entretient encore des colonies ???? Laissez les peuples libre et occupez vous de la France !!! En 1940 l’autoproclamé pays de droit de l’homme et des libertés occupé par l’Allemagne occupe lui même les pays africains et l’Algerie en oppressant les peuples…comme si la liberté valait seulement pour la France !! Comprenez qu’on est au 21 éme siècle et que les peuples n’avalent plus les salades et mensonges français…

      • Blavan dit :

        @jose. Mr L’agneau nous a offert un espace de liberté pour débattre et non un cabinet pour soigner ses frustrations. N en abusez pas pour en plus vous ridiculiser. Ce sera ma dernière réponse à vos élucubrations.

      • Clamarion dit :

        Les africains accuseront toujours la France de tous leurs problèmes. C’est culturel. La Centrafrique est en voie de Somalisation avec des groupes rebelles partout. Le président Touadera ne contrôle que la capitale Bangui. Les russes profitent du parapluie des casques bleus présents en Centrafrique pour s’octroyer les succès de stabilisation. Si les casques bleus se rétirent de la Centrafrique, je ne vois pas Poutine envoyer 5000 soldats ‘mercenaires’ pour faire la police dans ce pays. Les africains aiment parler de souveraineté mais dès qu’ils rencontrent une situation difficile, ils courent se chercher de nouveaux maîtres.

        Sans l’intervention Française en Centrafrique, ce pays aurait déjà implosé depuis.

      • Mica X dit :

        Vous tombez le masque sur ce coup, l’Allemagne, comme l’ Afrique vous ne vous en souciez guère.
        Mais vous nommez votre maître avec emphase.

    • VaeVictis dit :

      Ah vous croyez que les russes peuvent faire du bon boulot à notre place?
      Qu’ils vont trimbaler 5000 hommes dans cette région pour faire le travail à notre place?
      Avec l’appui de la MINUSMA et des opérations de l’UE, et le renseignement américain pour aider?
      Qu’ils vont investir des millions/ards dans le développement du pays?
      S’ils ont tout ça, et qu’ils ont assez le cœur sur la main pour le faire avec leurs deniers et leurs gars, ils ont ma bénédiction, au moins ce ne seront pas des français qui mourront là-bas. Mais j’en doute. L’intérêt stratégique du Mali, me direz-vous? Mon cul, vous répondrai-je.
      Il n’y a pas de mines là-bas pour rendre l’opération suffisamment rentable pour Wagner, c’est dommage, sinon les russes prendraient peut-être notre place… pour des reportages de troll à Pervyi Kanal et Rossia 24.

    • Amadou Goro dit :

      L’un des pays qui se développent le plus vite sur le continent africain, c’est le Rwanda, avec 7,8% de croissance prévue en 2019. Pour le dernier reportage de notre série sur le 25e anniversaire du génocide, un aspect méconnu de la résilience des Rwandais. les jeunes entrepreneurs qui, comme en Occident, réinventent l’économie grâce aux nouvelles technologies.
      un pays africain sans l’armée française, voici le résultat.
      https://www.youtube.com/watch?v=Z_llR-vhthg
      Paul Kagamé, longtemps classé par les français, un dictateur sanglant…. la vérité est là,
      https://www.youtube.com/watch?v=RXT_Ndn608M&t=118s
      pour les africains, soit vous suivez les français comme au Mali, Niger, Senegal….
      soit vous allez votre propre chemin sans contacter les français, comme Rwanda, Ethiopie.

      • GHOST dit :

        Amadou@ Le fameux développement du Rwanda se base sur l´instabilité sécuritaire á l´Est du Congo où les ressources minerales pillées de ca vaste et riche pays transitent par le Rwanda.
        Si la RD Congo redevient fort militairement, la destruction totale du Rwanda est une option á prendre en compte dans un futur proche.

        • Steph dit :

          @GHOST
          Vous parlez des ressources pillées à l’EST et dont profite le Rwanda. Mais que font les congolais de leurs ressources à l’OUEST, au SUD et au NORD là ou les Rwandais n’arrivent pas ? Ce pays est tellement riche que le minerai est partout ! Notament au Shaba, le coffre fort du monde ! Depuis 100 ans, les congolais disent qu’on les pille, mais ils ne font strictement rien de leur pays ! Ils n’y arrivent à rien ! Et comme ca doit forcément être la faute de quelqu’un d’autre, aujourd’hui le coupable tout trouvé est le Rwanda. Hier c’étaient les Belges et demain ce sera les Chinois ! Arrêtez de vous plaindre et retroussez vos manches pour travailler et vous verrez que au final le problème sera vite réglé ! Autre question, quand le Rwanda sera détruit comme vous dites, allez vous enfin développer votre Congo qui est resté au moyen age depuis plus de 120 ans ? La haine, vous n’avez que cela à la bouche au point de ne ne même plus réfléchir sainement !

      • Ah Ca ! dit :

        Vous racontez des inepties…

        Le fait est que votre Rwanda depuis l’agent américain Paul Kagamé a pris le pouvoir soutient des groupes armés qui lui permet de piller la RDC de son COLTAN…
        Une économie de pilleur… si c’est ça votre guide pour la croissance… Bravo monsieur super gentil écolo faux cul vendu aux USA.
        L’Allemagne est aussi en premier rang derrière ce pillage du coltan avec les Américains et asiatiques.

        Allez… gobez bien votre vomi pro-américain… C’est votre plat préféré, non ?

        Traitre !

      • Vinz dit :

        Y a plein de pays africains sans armée française : Zimbabwe, Mozambique, Angola, Nigeria, Soudan, Afrique du Sud…
        Tenez même :
        https://fr.businessam.be/voici-les-10-pays-les-plus-pauvres-du-monde/

        En revanche dans tous ces pays il y a des Africains ; ça doit être ça le problème.

        • Courmaceul dit :

          Vous me rappelez une méchanceté que j’avais sorti à mon copain sénégalais (y a longtemps, y a prescription). Je lui dis: « dis moi, Mab (pour Mabassa, je taire le nom), pourquoi le pays le plus riche d’Afrique est dirigé par des blancs (Afrique du Sud) ? Il est resté sans voix, ce qui est rare à science pot !

          • Plusdepognon dit :

            @ Courmaceul
            Bien sûr qu’il y a prescription, il a bien dû vous rendre la pareille dans une autre discussion…

            C’était une histoire bien compliquée que celle de l’Afrique du sud, la guerre des Boers était le conflit de décolonisation qui avait échaudé les anglais bien avant l’heure des indépendances, puis le régime d’apartheid étant un symbole d’oppression qui en rappelle d’autres très actuels et aujourd’hui c’est triste de voir se pays sombrer de plus en plus.

            Par contre, je ne savais pas qu’ils avaient eu 2 bombes atomiques (essais avec Israël, qui a bien dû les faire quelque part ? )…
            https://www.jeuneafrique.com/169588/politique/quand-l-afrique-du-sud-avait-la-bombe-3/

      • Roberto dit :

        Ah oui le Rwanda de Kagamé, les grands pilleurs de la République Démocratique du Congo et qui ensuitent via leur grand président disent: Nooon ont a rien fait la bas, pas de crimes:

        https://www.france24.com/en/live-news/20210520-campaign-for-dr-congo-s-war-victims-puts-rwanda-s-kagame-on-defensive
        Et le pays est endetté jusqu’au cou mais sans les resssources économiques d’un pays devellopé pour ce le permettre, cela va très bien finir.

        L’Ethiopie vas très bien oui: guerre civile larvée avec massacres, menaces de secessions…très très bien.

        Si vous êtes un troll payé vous faites vraiment un boulot minable.

        • Courmaceul dit :

          Rwanda : part des principaux secteurs d’activité dans le PNB (2012):

          Agriculture : 32,1 %
          Industries : 15 %
          Services : 52,8 %

          Comment alors expliquez-vous ces chiffres ?

          https://afrique.latribune.fr/economie/2017-02-14/mines-le-rwanda-annonce-la-decouverte-de-terres-rares-et-pierres-precieuses.html

        • Paul dit :

          Le Rwanda n’a pas pillé le congo RDC qui est trop grand. Rendez vous compte qu’il y a 4000 kilomètres entre Kigalu et Kinshasa. C’est un pays aussi vaste que tout un continent. Il y a tout au plus eu des prédation dans l’unique province du Kivu qui est structurellement instable. Les trafiquants en tout genre exportent leur nierai pas le Rwanda parce qu’il y a des routes et que le pays est sur, plutôt que de l’envoyer ailleur ou il est systématiquement volé. Le Rwanda taxe au passage mais sans plus. Voilà en 5 minutes vos arguments ne tiennent plus. Justice pour le peuple Rwandais, les responsables du genocide courent toujours. Agate Kanziga et Vérone seront jugés ! Question de temps !

          • Hostens dit :

            Édouard Baladeur et François Léopard,
            L’un qui balade, l’autre qui court dans la chavanne.

      • mich dit :

        L ‘ Éthiopie ? vous la connaissez bien la situation de l’ Éthiopie actuellement ?le vérité est plutôt ailleurs dans votre cas .

          • mich dit :

            Merci pour votre réponse ,au vu de votre justification (mais regarder bien la fin de l’ article ) je vois que vous ne connaissez pas bien la situation actuelle de ce pays ,hélas sur un fil et ce n ‘est pas normal ,mais rien à voir avec la France que vous critiquez .

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Ethiopie : 9,2% de croissance, la France 0,6%, » Et cela prouve quoi? Si vous gagnez 1000€ et que ce salaire progresse de 9% c’est bien mais si vous gagnez 10000€ e que ce salaire progresse de 0,6% qui est le « plus » gagnant?
            Il faut comparer ce qui est comparable!
            1 Etats-Unis 21 922 mds $ +5%
            2 Chine 16 493 mds $ +11%
            3 Japon 5 103 mds $ +4%
            4 Allemagne 4 318 mds $ +14%
            5 France 2 918 mds $ +14%
            6 Royaume-Uni 2 856 mds $ +8%
            7 Inde 2 834 mds $ +9%
            8 Italie 2 112 mds $ +14%
            9 Canada 1 763 mds $ +10%
            10 Corée 1 674 mds $ +6%
            11 Russie 1 584 mds $ +8%
            12 Australie 1 480 mds $ +11%
            13 Espagne 1 451 mds $ +16%
            14 Brésil 1 432 mds $ +5%
            15 Indonésie 1 167 mds $ +7%
            16 Mexique 1 095 mds $ +5%
            17 Pays-Bas 1 006 mds $ +13%
            18 Suisse 791 mds $ +12%
            19 Arabie Saoudite 735 mds $ +8%
            20 Taiwan 683 mds $ +7%
            21 ex aequo Turquie 652 mds $ 0%
            21 ex aequo Iran 652 mds $ +7%
            23 Pologne 635 mds $ +9%
            24 Suède 612 mds $ +16%
            25 Belgique 577 mds $ +15%
            26 Thaïlande 537 mds $ +5%
            27 Autriche 490 mds $ +13%
            28 Nigeria 467 mds $ +5%
            29 Irlande 458 mds $ +15%
            30 Argentine 417 mds $ +9%

            Avec un PIB estimé à 16 493 milliards de dollars (courants) en 2021, l’empire du Milieu reste toutefois derrière les Etats-Unis et ses 21 922 milliards, mais l’écart se resserre, passant de 1,40 en 2020 à 1,33 en 2021. Les deux mastodontes sont suivis par le Japon, qui se présente comme le 3e pays le plus riche du monde, avec un PIB attendu à 5 103 milliards de dollars cette année, soit une prévision de croissance de 3,9%. Viennent ensuite l’Allemagne, avec 4 318 milliards (+14,2% par rapport à 2020) et, cocorico, la France. L’Hexagone fait son entrée dans le top 5, avec une prévision de croissance non moins généreuse de 14,4%, portant le PIB tricolore à 2 918 milliards en 2021, après un recul escompté de 6,4% en 2020, toujours selon l’institution.

            Voir le classement
            Pays riche : les 30 pays les plus riches
            Quel est le pays africain le plus riche ?
            Le Nigeria s’impose comme le pays africain le plus riche du monde, d’après le Fonds monétaire international, avec un PIB de 467 milliards de dollars en 2021. Un chiffre en recul de 1,2% sur un an et qui permet au pays d’occuper la 28e place du palmarès des nations les plus riches du monde.
            Balancer des chiffres, c’est facile, les interpréter c’est un autre paire de manches!

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Édouard Baladeur et François Léopard,
          L’un qui balade, l’autre qui court dans la chavanne. » Et toujours ce « brave » Hostens qui cherche et qui court après son cerveau!!

      • Siceron dit :

        @propos du Rwanda !
        http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/
        Les historiens n’ont eu accès qu’aux sources écrites, l’implication réelle de la France au Rwanda demeure un secret d’Etat et bien des questions demeurent sans réponse.
        Venant après 27 ans de déni et un Himalaya de mensonges et de désinformation, la visite à Kigali du président Macron représente un tournant important dans les relations entre la France et le Rwanda. On peut espérer que les paroles que prononcera le chef de l’Etat français apporteront quelque réconfort aux survivants, aux familles des victimes, et, plus largement, à tout un peuple qui, en 1994 s’est senti trahi et abandonné. Ce voyage a été rendu possible par la publication, quasi simultanée, des conclusions de deux commissions d’enquête : un travail mené en France par des historiens dirigés par Vincent Duclert et qui a conclu à un « aveuglement accablant » des autorités françaises de l’époque, et un autre par un cabinet d’avocat américain travaillant pour KIgali, qui a lui aussi écarté le terme de « complicité ». Les termes modérés utilisés à Paris par le président Kagame ont contribué à ce dégel diplomatique qui ouvre la voie à une normalisation des relations entre les deux pays.
        Cependant, la recherche de la vérité a procédé par cercles concentriques et le travail des historiens a été limité par la méthode qui leur a été imposée : ils ont eu accès aux archives, ou en tous cas à une bonne partie d’entre elles, enfin déclassifiées et ils en ont tiré les conclusions avec honnêteté. Mais le dernier cercle, une immense zone grise, est demeurée hors d’accès : il s’agît des documents qui furent brûlés dès le 7 avril 1994 dans l’enceinte de l’ambassade de France à Kigali, des « ordres non écrits » qui partaient de l’Elysée et ne furent jamais révélés par le secrétaire général de l’époque Hubert Védrine, du rapport de la première commission d’enquête qui fut dirige par Paul Quilès. Ce dernier cercle est aussi celui des relations entre le régime Habyarimana et une certaine France de l’époque, l’Elysée, la coopération militaire, ces milieux sulfureux où se mêlent marchands d’armes, agents secrets et services spéciaux agissant dans l’ombre. La plupart des documents ayant été détruits ou subtilisés, l’ « histoire orale » n’a pas été sollicitée par les historiens.
        Le mystère de l‘attentat demeure entier
        Malgré un non lieu prononcé par la justice française à propos de l’accusation impliquant le FPR dans l’attentat contre l’avion présidentiel le 6 avril 1994, la vérité tarde à « sortir du bois ». De multiples questions restent posées à ce sujet: pourquoi le commandant de Saint Quentin, aujourd’hui général, s’est il précipité sur la piste, dans les minutes qui ont suivi le crash du Falcon, pour s’emparer d’une « boîte noire » qui fut vraisemblablement envoyée à Paris ? Pourquoi les Casques bleus de la Minuar, dans les minutes qui suivirent l’attentat, se virent ils interdire l’accès à l’aéroport par des militaires rwandais et pourquoi des témoins locaux aperçurent ils des inconnus portant l’uniforme des casques bleus belges quitter ostensiblement l’aéroport immédiatement après le crash ? Par la suite, on devait apprendre que des pièces d’uniforme des casques bleus belges, données au service nettoyage d’un hôtel de la place, disparaissaient systématiquement… Pourquoi la journaliste Valérie Bemeriki, sur les ondes de la radio des Mille Collines, quelques minutes après le crash de l’avion présidentiel, accusa t-elle les Belges d’être les auteurs de l’attentat, sur base d’informations qui lui avaient été communiquées depuis l’ambassade de France ? Rappelons que cette accusation mena à la chasse aux Belges, à la mise à mort des dix Casques bleus le jour suivant et in fine précipita le départ de tout le contingent belge, ce qui mit fin à la mission de la Minuar et laissa le champ libre aux tueurs . Connaît on le fin mot de la mort de deux techniciens français en communications, les adjudants chefs Didot et Maëir et l’épouse de l’un d’entre eux, dont les corps furent retrouvés ou plutôt déterrés quelques jours plus tard par les Belges, sur base des indications données par le commandant du Dami, (Département d’assistance militaire à l’étranger) le colonel Maurin, avec une précision suspecte? Basés dans une villa proche du cantonnement du FPR , ils écoutaient non seulement les communications des rebelles, mais ils auraient aussi pu capter celles de la tour de contrôle au soir du crime. Ces deux hommes en savaient ils trop ? Les corps déterrés dans le jardin de la villa qu’occupaient ces coopérants très particuliers furent acheminés sur Bangui avec un faux certificat délivré par un médecin légiste.
        A-t-on élucidé les véritables raisons du « suicide » de François Durand de Grossouvre, chargé de mission à l’Elysée, intime du président et honorable correspondant du SDECE (les services secrets) depuis la fin de la deuxième guerre mondiale ? Le corps sans vie de cet homme de l’ombre, la tête emportée par une balle de calibre 357 Magnum, fut retrouvé dans son bureau de l’Elysée le 7 avril vers 20h 30, un bureau qui fut débarrassé la nuit même de tous les documents qui s’y trouvaient. Rappelons que de Grossouvre, chargé de protéger Anne Pingeot et sa fille Mazarine, gérait aussi les « affaires africaines », qu’il était proche du président Habyarimana auquel il avait présenté François Mitterrand puis, plus tard, proposé les services du capitaine Barril. La conclusion du suicide s’imposa d’emblée, même si on savait que le conseiller de l’Elysée était opposé à une opération de force au Rwanda. De Grossouvre était proche du capitaine Barril, un homme qui, présentant à la télévision française une boîte noire qui n’était en réalité qu’un enregistreur de vol, tenta longtemps de brouiller les pistes à propos de l’attentat. Mais il reconnut cependant que, dans la nuit du 6 au 7 avril il se trouvait « sur une colline perdue d’Afrique»… Lorsqu’il fut convoqué par la justice française qui souhaitait l’interroger sur ses relations avec la famille Habyarimana, Paul Barril avait perdu la mémoire et il n’expliqua jamais quelle avait été sa mission le soir de l’attentat.
        Par la suite, on ne sut jamais pourquoi fut assassiné le lieutenant Ephrem Rwabalinda, qui, en mai 1994, s’était rendu à Paris pour rencontrer le général Huchon, chef de la mission militaire de coopération. Ce dernier lui avait promis la livraison de 17 appareils radio sécurisés directement connectés à la France, afin de permettre à cette dernière d’être directement informée des opérations en cours.
        En juin 1994, les journalistes français, invités pour couvrir l’Opération Turquoise, devaient découvrir qu’au lieu de secourir des Tutsis massacrés, les troupes de combat avaient reçu pour première mission d’empêcher le FPR de prendre Kigali. La presse dut beaucoup insister pour que les hélicoptères acceptent d’évacuer les survivants de Bisesero, une colline où les tueurs avaient eu quartier libre durant trois jours. Lorsque fin août 1994, l’opération Turquoise prit fin, ses militaires d’élite convoyèrent vers le Kivu voisin les Hutus qui s’étaient abrités durant deux mois de plus dans la « zone humanitaire sûre ». Encadrant les civils en débandade se trouvaient les responsables du génocide emportant les fonds de la Banque du Rwanda et les troupes de l’armée défaite, qui allaient préparer la revanche depuis les camps du Kivu. Sous les yeux des agences de l’ONU impuissantes, la guerre et ses crimes se transportaient ainsi dans le Congo voisin, et n’allaient plus le quitter…
        A Kigali, en ces jours de retrouvailles, il n’est pas de bon ton de rouvrir ces pages tâchées de sang, de poser ces questions demeurées sans réponse, de rappeler plus d’un quart de siècle de désinformation.
        Mais les relations de la France avec le Rwanda, de la France avec l’Afrique, ne seront réellement apaisées qu’au moment où toute la vérité sera dite.

        • Claude dit :

          Mitterrand était effectivement un beau salop….. ! le mensonge était omniprésent chez lui. De sa fille aux écoutes secretes du tout Paris sans compter le cortège de mort suspecte autour de lui…. Cet homme laisse derrière lui un amas d’immondices fumants. Une espèce de génie du mal qui exerçait une fascination irrationnelle sur beaucoup de gens ! Et le pire c’est qu’on est sur de ne connaitre qu’une infime partie de la part d’ombre de cet homme ! Beaucoup de secrets dorment encore dans les tiroirs, et pas seulement concernant le Rwanda. Autre question ; en 1994, il était déjà très malade et sous traitements lourds. On se demande dès lors comment ont été prises les décisions catastrophiques sur le Rwanda ? le sphinx gavé de traitements avait il encore toute sa clairvoyance et santé d’esprit ?? Est ce que son cabinet n’a pas joué aux apprentis sorciers profitant du chef affaibli ? Mystère…. mais au plus on remue la m… au plus que ça pue !

        • LEONARD dit :

          @Siceron
          Il y a surtout dans la dénonciation du rôle de la France une tentative de dédouanement des africains, pour faire oublier que ce n’étaient quand même pas des blancs qui tenaient les machettes !!!
          Cette affaire est surtout une ènième illustration de la sauvagerie de la foule africaine et dénoncer la France c’est surtout détourner le regard des observateurs. C’est un génocide africain, conçu, commandé, coordonné par des africains, et, surtout, éxécuté avec enthousiasme par une multitude d’africains.

    • mulshoe dit :

      @Edouard : Je pense que les russes ont fait une amère expérience en Afghanistan , pas prêts de s’impliquer ( trop) dans le bourbier malien ! Quant à nous , nous n’avons aucun intérêt au Mali . Inutile de se faire tuer , à plus forte raison lorqu’on devient le bouc-émissaire attitré .

    • souricière dit :

      Le problème de la Russie ce n’est pas le combat militaire qu’elle ferait contre ceux d’en face, sinon comme pour beaucoup, on pourrait lui souhaiter « bonne chance » et regarder cela derrière un écran. Le problème russe en Afrique, c’est que derrière cela, elle montre le vrai visage de sa présence, c’est celle d’alimenter un rejet de la France, d’alimenter une haine de la France, de faire des maliens, des « ennemis » idéologiques de la France pour que sur les réseaux sociaux voir en France, ils se dressent contre nous. L’objectif russe c’est de saper l’influence française et sa « politique » se base sur le « dégagisme français » en se faisant passer pour le guide, pour la solution de « replie », soutenir la Russie devient encore et toujours soutenir un contre-courant, de la même façon que pour les anti-américains, on ressent un besoin de soutenir la Russie.
      il faut comprendre que la Russie se joue de ces courants d’oppositions non pas pour le bien de la France en lui cherchant une nouvelle grandeur indépendantiste, non pas pour sauver un pays africain, la stratégie est toujours simple et inchangée, affaiblir et diviser l’occident, c’est LA SEULE stratégie internationale russe.

      • clamarion dit :

        Très vrai!

      • Carin dit :

        @Souriciere
        Vous avez raison… mais c’est un jeu dangereux que joue Poutine, il faut être très intelligent pour jouer à ça.. et c’est pas son cas. Poutine entraîne la Russie dans un puit bien noir et profond, même en RCA les gens commencent à s’apercevoir que seules les richesses du pays intéressent la Russie, que dès qu’il y a clash avec les nuisibles y’a plus personne.
        Et la RCA n’est pas le seul pays à avoir plébiscité la venue des Wagner « numbers one au pays des guerriers » et à s’apercevoir de leurs inutilité au feu…
        Même dans ses accords de défense la Russie cherche des portes de sortie, et tout ça pourrait engendrer un très futur dégagisme des russes partout où ils se présentent comme les seuls sauveurs.

      • Géo dit :

        @ souricière
        Vous avez peut-être raison.
        Mais il manque deux éléments à votre démonstration :
        1. En quoi ce comportement russe nuit-il à nos intérêts ? Au contraire, si les Russes prennent en charge le Mali, ça autorise notre départ : c’est une relève et non un abandon.
        2. Les Russes n’ont aucun intérêt réel en Afrique : ils ont toutes les ressources possibles sur (et sous) leur propre territoire.
        Ils s’intéressent à l’Afrique seulement pour des motifs psychologiques : faire comme tout le monde pour être moderne, mener des expéditions lointaines et exotiques.
        .
        Ma conclusion : nous pouvons sans inconvénient les laisser faire.
        Au contraire : ce qu’ils font va dans le sens de nos intérêts.

  2. Dodo dit :

    Double chose.
    La première est de mettre en pression les putschistes.
    La seconde c’est qu’en se dissociant de l’armée malienne, on offre une opportunité et des moyens à d’autres chefs militaires non favorables aux putschistes d’agir et de bien se faire voir auprès de beaucoup de pays.

    En faisant cela on créer les conditions pour qu’une autre armée malienne, qu’on connaît mieux et qui n’est pas cloisonnée à Bamako et ses environs de reprendre les choses en mains et elle, elle sera soutenue tout en restant 100% malienne.
    Alors le colonel Gogo va devoir vite se décider.

    Je suis convaincu que si ce colonel s’obstine, on verra un mouvement militaire descendre de Gao et ailleurs pour le déloger afin de rétablir le processus électorale avec une transition civile

    • Jose dit :

      C’est ce jeu malsain que vous jouer en Afrique depuis 60 ans ça ne marche plus, le départ de l’Afrique risque d’être plus douloureux que celui de l’Algerie ! Tous les peuples ont ouvert les yeux.

      • Green dit :

        mais…

        que venez vous faire ici a part déverser de la bile? Vous avez quel âge?

        Vous me rappellez ces ados qui s’écharpent sur un forum pour clamer que sony c’est mieux que nintendo et vice versa.

      • clamarion dit :

        Je me demande pourquoi tu n’arrêtes pas de parler Français si tu détestes tant la France?

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Je suis convaincu que si ce colonel s’obstine, on verra un mouvement militaire descendre de Gao et ailleurs pour le déloger afin de rétablir le processus électorale avec une transition civile )

      Si la Vrounze n’est plus foutue d’imposer ses Rois Né**** en AOF , c’est la fin du monde !

    • Courmaceul dit :

      La troisième: éteindre la lumière quand le colonel Gogo descend l’escalier.

  3. Gracchus_ dit :

    Il faut partir. L’intervention initiale était belle, juste et nos soldats ont été exemplaires. Mais notre intérêt géostratégique au Mali est très limité, il repose essentiellement sur une maîtrise de l’immigration qu’il y a bien d’autres moyens de régler qu’en envoyant des soldats mourir. Rester c’est s’engluer dans les difficultés africaines, se compromettre, et repartir avec des morts, des dépenses ahurissantes et haïs de la majorité de la population.

    • Momo dit :

      Les ‘juillet 40’ tel graducchus sortent du bois.
      La population ne hait pas la France, bien au contraire, c’est une manipulation des plus malveillantes de dire cela.
      Comme le bilan sous-entendu, alors que les pertes sont ridiculement basses après 8 ans d’intervention, même si toujours trop élevées. Pour des résultats jamais atteints, plus de 100 égorgeurs liquidés pour un de nos soldats.
      Et ne parlons pas des dépenses, ridicules face aux aides incroyables accordées aux immigrants de tous bords, plus qu’à nos concitoyens.

      Mais pour arriver au résultat il faut que le Mali soit politiquement désireux de se battre, et actuellement les putschistes ne donnent aucune garantie de cela.
      Et dans ces conditions il n’est pas possible d’intervenir au Mali contre son gouvernement, aussi mauvais soit-il.
      Notre attitude est normale, et tous les pays de la zone espèrent que nous resterons.
      Ils connaissent l’atrocité des égorgeurs islamistes et les souffrances des peuples qui les subissent.

    • Celtibère dit :

      Je partage totalement cette vision réaliste des choses.

    • tschok dit :

      @Gracchus,

      Si l’objectif était de maitriser l’immigration, alors Barkhane est un échec complet.

      Heureusement, cela n’a jamais été un objectif, ou alors à la marge, dans la rhétorique, pour vendre à nos partenaires européens une inquiétude migratoire liée au djihadisme, afin de les pousser à participer à l’opération.

      L’idée, c’est de leur dire que les djihadistes vont foutre le bordel en BSS et donc que les gens vont se tirer pour venir en Europe, et surtout en Europe du nord et en Allemagne. Et donc que s’ils ne veulent pas de migrants dans les rues de Stockholm, Copenhague, Berlin, Amsterdam ou ailleurs, il faut qu’ils nous envoient leurs forces spéciales pour épauler notre effort militaire sur place, vu qu’à la base ces pays trainent des pieds et se demandent ce qu’ils vont bien faire là-bas, parce que pour eux c’est une guerre post-coloniale à la française.

      On dramatise le côté migratoire en le liant au djihad, quoi.

      Mais il faut savoir que c’est largement une vue de l’esprit, car les migrations depuis ces régions d’Afrique existent sans le djihad. A la limite, le djihad peut rajouter un flux supplémentaire à ce qui existe déjà, mais ce n’est pas lui qui bouleverse la donne migratoire, du moins pas pour l’instant et pas chez nous. Les pays qui accueillent les gens qui fuient les furieux du djihad sont bien d’avantage les pays riverains des zones de conflit, les migrations restant encore très majoritairement sud-sud.

      En revanche, et je suis bien d’accord avec vous, il y a d’autres stratégies que purement militaires pour atteindre une maitrise (relative) des migrations dans les régions où il existe des conflits armés.

    • Albatros dit :

      Partir ?
      Pourquoi donc ?
      C’est un excellent entraînement et moyen de garder un bon budget militaire
      C’est aussi un moyen d’être au top en matière de lutte dans le désert, spécificité que peu d’armées ont. On s’adapte à cette guerre assymétrique.
      Enfin l’Afrique et la France c’est une vieille histoire d’au moins deux siècles
      et on n’est pas parti de là bas de sitôt…vus les intérêts qu on y a. Les autres pays africains nous voient comme une sorte d’assurance vie.
      Enfin à la guerre tout soldat peut mourir.
      Sinon on peut prendre exemple sur la Suisse et se recentrer chez nous avec une armée de miliciens type Garde nationale
      mis on ne serait alors plus tout à fait la France.

    • Courmaceul dit :

      Majorité de la population ? Vous en êtes sûr ? Si c’est le cas, c’est grave.

    • Carin dit :

      @Gracchüs
      Le problème de notre présence au Mali n’est malheureusement plus lié à ce pays. Il ont appelé au secours, et nos gars ont fait le nécessaire, mais nous nous sommes aperçus que ce pays contient toutes les maisons mères des nuisibles, du coup il nous faut rester, non pas pour le Mali, mais pour ne pas perdre aussi tous les pays autour, Tchad compris. Donc Mr Macron menace, mais il est conscient que s’il retire nos gars, non seulement le peuple Malien dans son immense majorité nous le reprochera, mais les pays du G5 aussi. Même l’Amérique et les autres pays européens (qui ne s’impliquent pourtant qu’à la marge), nous taperont dessus, et nous perdrons un peu plus d’auras auprès des instances du monde.

  4. Lucien dit :

    J’ai l’impression que Macron n’ose pas dire « Nous partons » et qu’il attend que ce soit le gouvernement malien qui réclame publiquement le départ des Français.

    • marcel dit :

      LoL. Bien sûr qu’il le dit. On ne va pas risquer la vie de nos soldats pour défendre un simulacre de démocratie qui au moindre pet de travers sombre dans la dictature militaire. Même si le peuple malien nous retient bec et ongle pour les protéger de l’islamisme politique qui se profile, partons.

    • v_atekor dit :

      C’est surtout qu’avec 2 coups d’État aussi rapprochés, la situation sent plus la guerre civile que la coopération militaires. Donc je ne pense pas que la France parte, mais la mission risque de changer sérieusement ; et en cas de guerre civile, il est très logique que la France se tire en arrière pour ne pas être accusée par la suite, même si on peut anticiper qu’elle sera le bouc émissaire tout trouvé de toutes les parties, et surtout de celles qui veulent se planquer.

      • tschok dit :

        Et il y a le scénario du pire, qui hante les esprits: le Rwanda.

        Nous retrouver dans un génocide, au début qui fait la taille d’un timbre poste, et qui se termine en crime contre l’humanité.

        Alors que dans cette partie de l’Afrique est en train de se jouer une bascule: les musulmans deviennent majoritaires. Au stade actuel du développement de cette religion, qui produit un nombre anormalement élevé de fanatiques, comme la lepénisation des esprits en France, c’est pas un gage de progrès humain.

        Tout le monde se prépare à une immense régression.

    • GHOST dit :

      Lucien@ Macron doit être explicite.. si les services de renseignement militaire n´ont pas été capables de « prevenir » ce second coup d´État militaire, la France doit-être plus « explicite » en decidant de mettre fin á la mission militaire au Mali.

      • tschok dit :

        Demander à un Prèz d’être explicite sur des opérations clandestines, c’est voter Hollande en 2022.

        Sous l’égide de Fabrice Lhomme et Gérard Davet.

        Normalement, on a dépassé ça.

    • tschok dit :

      @Lucien,

      Dès le départ, on a lorgné la porte de sortie. Le jour où elle s’entrouvrira, je vous assure, n’importe quel Prèz en fonction osera dire « on se barre ».

      Maintenant, si le gouvernement malien réclame le départ des troupes françaises, on n’a plus de mandat pour agir et le verbe « oser » ne s’applique plus au départ des troupes, mais à leur maintien: oser transformer une opération militaire d’assistance au Mali en opération d’invasion et d’occupation du Mali.

      Et là, je n’ai pas de doute: on n’osera pas, et heureusement.

      • Vinz dit :

        Lorgner ok ; je dirais plus loucher tant cette porte a toujours été dans le flou le plus complet.

        Le problème de ces interventions (Mali, RCA), c’est qu’on s’ingère de facto et nécessairement dans le bourbier politico-ethnico-religieux qui gangrène ces pays, avec des corps politiques autochtones incapables de solution – mais très imaginatifs pour s’en mettre plein les comptes en banque suisses.

        Et si vous restez plus de trois ans, vous êtes vus comme une force d’occupation qui devient le bouc emissaire de tous ces incapables.

        Il faut saisir l’opportunité de ce coup d’état pour se barrer, et laisser l’ONU et ses 13000 hommes faire le job.

        • tschok dit :

          Ben oui, l’armée française finit par jouer le même rôle que les immigrés en France, elle devient, comme vous le dites, le bouc émissaire de tous les incapables.

    • Polymères dit :

      Le désengagement est en réalité déjà engagé depuis presque 2 ans.
      Je l’ai souvent expliqué ici, la volonté de retrait est là, elle ne vient pas de naitre au coup d’état d’il y a quelques jours, ni de celui d’avant.
      Le jour ou on a décidé la mise sur pied de Takuba, on a décidé un retrait du pays. Mettant un renfort temporaire pour effectuer un dernier « ménage » pour y laisser Takuba et les forces du G5 Sahel, on devait déjà retirer ces renforts en début d’année, mais on leur a donné quelques mois de plus en raison du retard de Takuba.

      L’objectif est très clairement de retirer le maximum de forces terrestres du Mali (les délais étaient la fin du mandat de Macron) en y laissant une force qu’on peut qualifier de FRR avec un rôle de soutien basé à Gao. Derrière c’est l’appui aérien (drones/avions) de Niamey qui continuerait à soutenir Takuba et les armées locales.
      Que ce soit la fermeture de Kidal, de Tombouctou, Ménaka et autres, tout est déjà « prévu » dans les plans, il n’y a que le calendrier qui change. Même Takuba, ce n’est qu’un « accompagnement devant faire la transition de notre retrait.

      Tout cela on doit l’avoir en tête pour comprendre que les menaces de retraits sont d’une certaine façon l’expression d’une « option » pour nous de précipiter un désengagement terrestre du Mali, mais qui ne serait pas pour autant la « fin » de l’opération Barkhane, même si on quitte globalement le Mali, on reste et on restera engagé avec les autres pays, la problématique se posant ensuite sur une sorte d’encerclement du « problème » malien.

      Politiquement on veut et on est prêt à sortir du Mali et on est militairement en mesure de se rassembler autour des autres pays « partenaires de la région, de « supprimer » le G5 Sahel ou de le réorienter en dehors du Mali afin d’assurer un ceinturage par cette force, avec pourquoi pas nous en appui. Cela poussera inévitablement le gouvernement malien dans un grand risque et ils iront voir Moscou et cette dernière ne tergiversera pas longtemps pour s’engager comme en RCA. C’est surtout la question du timing qui risque d’être compliqué pour Bamako dans une telle éventualité, car une guerre dans l’armée malienne, un retour brusque des terroristes ou des touaregs pourrait chambouler la chose. Les russes ne pourront pas tout faire avec quelques centaines de mercenaires, ce n’est pas les mêmes élongations et ouvertures que le long de quelques routes en RCA ou le terrain syrien. Il n’y a pas de terrain à conquérir pour donner le sentiment que la guerre se « gagne », il y a une pacification à faire sur le temps long et soutenir le camp de Bamako, c’est devoir s’opposer naturellement aux touaregs.

      J’en oublie la MINUSMA qui va peut-être par la force des choses se retrouver à devoir jouer un rôle plus offensif à défaut de finir par être une cible de prédilection en cas de notre retrait, qui serait également par nos positions et nos relations, un retrait de Takuba (ou plutôt son arrêt) et un retrait des forces du G5 Sahel.

      Pour nous, on n’a pas grand chose à perdre, car le désengagement se fera tôt ou tard, le risque est pour le Mali en réalisant et en poussant à vouloir un désengagement « tôt ».

      • décurion dit :

        IL me semble que beaucoup ignore l’histoire la présence des Russes au Mali (et en afrique!) :ce n’est pas une surprise.Ils y sont présent depuis l’arrivée au pouvoir du président Modibo KeÏta le 22 sept 1960 et qui choisit l’option socialiste pour son économie.Renversé par le général Moussa Traoré en 1968,ils continueront leurs influences jusqu’à la chute de l’URSS.Nombre de cadre de la société civile et militaire ont été formé par les sovietiques et l’armée de l’air était trés fier,dans les années 80, de ses Mig et de ses pilotes! L’option Russe n’est qu’un retour aux sources.Dans un autre domaine il est à noter que les troupes coloniales françaises furent encerclées dans la région de Kayes au fort de Médine par les troupes d’Omar Tall(islamisation du pays) jusqu’en 1857,libérées par le général Faidherbe:en quoi l’histoire ne se répète peut-être pas mais elle continue….

  5. Félix GARCIA dit :

    « Reste que si les coups de bluff peuvent fonctionner avec Carlito et McFly, ils n’ont visiblement aucun effet sur le colonel Goïta…  »
    xD
    Je ne m’y attendais pas du tout à celle-là !
    Une p’tite roulade arrière pour l’occasion ?
    Pourquoi « roulade arrière » ? Parce-que je suis plus fan de « Zaï Zaï Zaï Zaï » que de « McFly et Carlito » (pour ceux qui ont « la ref' », comme on dit aujourd’hui).
    ^^
    Et pourtant, dans le début de la vidéo du « concours d’anecdotes », il y a un extrait de la vidéo de BLAST sur le sujet qui est plus que féroce :
    MACRON, MCFLY ET CARLITO : DES FAITS TROUBLANTS DERRIÈRE L’OPÉRATION DE PROPAGANDE
    https://www.youtube.com/watch?v=d4mwwFsfYvI
    Et de même, quand on regarde la vidéo sur les « gestes barrières » : le passage du comique FRANJO (très très critique de la politique sanitaire de « Manu ») fait regarder autrement ce qui précède.
    Bon, n’empêche que malgré leur « disclaimer » (« attention, ce qui va suivre ne se veut pas : … »), le résultat est le même. Notre pays de gogoles et de naïfs, et particulièrement « les jeunes », ont l’air d’avoir été « séduits » (je dis bien « ont l’air », parce-qu’il est difficile de se faire un avis « éclairé » sur la question).

    Pour revenir sur la question du Mali : donc ; on va continuer de protéger le Mali de lui-même pour l’instant, mais sans lui …
    Ah beh pourquoi pas … non, mais après tout, on est pas à un incongruité près …

    • patex dit :

      Charabia abscons.
      N’a rien à faire sur ce blog.

      • Castel dit :

        Bien d’accord avec vous, mais on est pas obligé d’essayer de le lire non plus….

        • patex dit :

          Cher @Castel
          Je me suis épargné cette peine, et vous aussi j’espère.
          Mais l’auteur doit être informé de sa bêtise !

    • Mica X dit :

      ?

    • v_atekor dit :

      on va continuer de protéger le Mali de lui-même. Faut voir ça tourne à la guerre civile ou pas. 2 coups d’état armés, ça fait 3 camps au minimum.

  6. patex dit :

    Et sinon c’est pas trop long d’attendre le RSA?

  7. Thierry dit :

    Macron a fait pression pour tenter d’exclure de la négociation tous les mouvements qu’il combat au sahel, le colonel Assimi Goïta les remet dans le circuit pour parvenir à un accord de paix, ce qui de toute façon serait arrivé tôt ou tard car la France n’ayant pas vocation à combattre éternellement des moulins à vent au Mali, toutes les forces en présence doivent trouver un accord pour mettre fin au conflit qui n’a que trop duré. Négocier avec les jihadistes est tout à fait une option, leur faire la guerre n’ayant fonctionné nul part, ils ne font que se déplacer d’un pays à un autre.

    • Mat49 dit :

      @ Ma barbille tes potes ne veulent pas négocier donc cela va être compliqué.

    • HMX dit :

      Vous semblez considérer les djihadistes comme une force politique « comme les autres ». c’est là que vous faites erreur. Le projet politique des djihadistes est par essence totalitaire : il consiste à prendre le pouvoir et à créer un califat, exterminant au passage toute forme de pluralisme ou de voix discordante. Ils ne le cachent d’ailleurs même pas. Et tous les moyens pour y arriver sont bons, y compris en faisant semblant de négocier un accord de paix, qui ne sera pour eux qu’une simple étape tactique vers leur objectif stratégique.

      • Thierry dit :

        ça fait 20 ans qu’ils prolifèrent, à force de leur faire la guerre ils s’étendent et se renforcent.
        Vous trouverez toujours des interlocuteurs pour accepter la paix, parce que question totalitarisme, on en a déjà suffisamment en France je crois, un peu trop même pour donner des leçons.

        Les jihadistes ont de nombreux courant de pensée parmi eux. Si les plus extrême l’emportent c’est parce qu’ils sont confrontés à des gens comme Macron qui ne négocient pas.

        • Momo dit :

          Thierry MokhtarMoussa, troll islamo-fasciste fait la propagande active des égorgeurs islamistes.
          Il promeut leur logique de mort, la charia, et essaye de nuire à la France et son armée qui protège la population pacifique de BSS (*).

          Evidemment il voit là une opportunité pour que ses copains égorgeurs prennent la main, eux qui depuis 8 ans sont bousculés et en régression constante grace à la force Barkhane, modeste, et malgré les appuis financiers des frères musulmans arabo-trucs qui les arment au travers des pays du maghreb.

          Il a ‘triomphé’ de la même manière lors du montage du pseudo-mariage de bounti pour faire accuser la France d’une bavure (avec l’appui des gauchos-soumis de Radio-France-TV).
          Mais là encore il y a de bonnes chances qu’il retourne finalement au fond de son taudis. Nous verrons plus clair dans quelques jours , Goita étant très loin de fédérer les forces maliennes autour de lui.

          (*): depuis début 2021: déjà plus de 3000 victimes innocentes en BSS des égorgeurs islamistes que défend et encourage Thierry Mokhtar Moussa. Des paysans et éleveurs ainsi que leurs familles issus des peuples noirs et touaregs

        • Grrr dit :

          Donc c’est bien ça votre réthorique, négocier avec des fachos ?
          Dites moi, quand ils , viendront sonner à votre porte , vérifier que madame porte bien sa serpillère autour du cou et que leur bouquin de merde se trouve en bonne place sur l’étagère du salon , c’est ça que vous ferez ?? Négocier ?
          On ne doit pas avoir la même définition du mot négocier, parce que moi j’appelle ça baisser son froc

        • HMX dit :

          vous en connaissez beaucoup, des courants jihadistes « modérés » avec lesquels on pourrait tranquillement conclure un accord de paix durable ? désolé, de vous décevoir, çà n’existe pas, ni au Mali, ni ailleurs… Le jihad est traversé par différents courants ou factions (ce qui est une bonne nouvelle pour nous puisque nous pouvons jouer de leurs divisions), mais dont le point commun est un projet politique et religieux très clair d’instauration d’un califat régi uniquement par la charia. Ce projet est par définition totalitaire, et vous savez le sort et la place qu’ils réservent aux « croisés » et aux « apostats » (ce qui fait pas mal de monde…). Bien sûr, vous pouvez toujours trouver des interlocuteurs de circonstance qui accepteront de discuter avec vous pour « faire la paix », mais compte tenu de la nature même de leur projet, ces accords ne seront à l’évidence qu’une simple manœuvre tactique de leur part (taqiya), une étape leur permettant de gagner du temps et de se renforcer en attendant de pouvoir prendre le pouvoir et exterminer toute forme d’opposition, y compris leurs ex-alliés d’hier…

          Par ailleurs, s’agissant du Mali et de Barkhane, je n’ai pas l’impression que depuis 2013 les jihadistes « s’étendent et se renforcent ». Certes ils n’ont pas disparu et restent une menace, principalement à cause des faiblesses intrinsèques des FAMA (et désormais de l’instabilité politique à Bamako) mais ils ont pris et prennent encore chaque mois des coups sévères et donnent davantage l’impression de jouer leur survie…

          • Contractor dit :

            Si ils se sont renforcés depuis 2013 et contrôlent aujourd’hui plus de terrain qu’en 2012… La taqiya n’a rien à voir avec une quelconque manœuvre, c’est complétement autre chose.
            Quand au sort des « croisés (non-croyants) », c’est clairement défini et cela s’appelle la Jizya, impôt de capitation.
            Et à partir du moment où on deal avec les Saouds et le Qatar (qui achètent la moitié de Paris), je vois pas trop ce qui poserait problème au Mali ou ailleurs. Et c’est bien là un des problèmes de fond : une posture illisible face à l’islam radical, allié d’un côté, adversaire de l’autre.

      • Géo dit :

        @ HMX
        Créer un califat n’est pas le but (même pas le but secondaire) des prétendus « djihadistes ».
        Leur but est le même que celui des bandes armées qui sévissent en Afrique subsaharienne depuis la décolonisation : piller, violer, racketter, tuer sans entrave ni retenue. La belle vie, quoi.
        Comme au bon vieux temps d’avant la colonisation.
        .
        Au début de l’indépendance, ces bandes s’autoproclamaient « de libération », « nationales », parce que ces vocables étaient la mode pour être prises au sérieux par notre bonne presse et donc par notre classe politique.
        Puis la mode a changé chez notre classe politico-médiatique : la mode est passée au « choc des civilisations ».
        Alors les étiquettes ont changé et les bandes armées, qui sont pourtant restées exactement les mêmes, se sont autoproclamées « djihadistes » : un simple changement de vocabulaire pour faciliter le travail des commentateurs professionnels.
        .
        L’on observe d’ailleurs que lesdits commentateurs ne nous parlent pas des guerres tribales et cannibales qui sévissent en ex-RCA ou dans la région des grands-lacs. Parce que ces guerres tribales et cannibales sont une réalité trop difficiles à faire entrer dans des grilles-de-lecture convenables.
        Lorsque vous écrivez « Le projet politique des djihadistes est par essence totalitaire » vous entrez, involontairement je suppose parce que c’est de façon désintéressée, dans ce jeu malhonnête.

  8. Mat49 dit :

    Donc si on prend le communiqué et qu »on regarde finement c’est Barkhane qui arrête de coopérer avec les Maliens. Mais en même temps Takuba elle peut continuer à le faire? Et Sabre qui est distinct de Barkhane?

    Parceque les missions strictement nationales de formation ce n’est pas Takuba.

    Bref une communication ambiguë et ampoulée comme l’absence de stratégie de notre grand président jupi t’es rien.

  9. Thierry dit :

    Poutine populaire en Afrique ????? un truc a dû m’échapper quelque part….
    c’est les russes qui vont être content, ils vont pouvoir l’expédier là bas d’un coup de pieds au fesses sans retour possible.

    Avez voue entendu parler du groupe Wagner ? spécialisé en boucherie fine sur l’Afrique et le Moyen Orient ils concurrencent l’état islamique en atrocité barbare…

  10. Mat49 dit :

    Quand la France fait ce qu’elle fait c’est de la colonisation mais quand la Russie fait pareil avec moins de scrupule c’est de la charité!

    Poutine est un grand humaniste décoloniale et intersectionnel c’est notoire!

  11. Félix GARCIA dit :

    Non mais ça suffit de se foutre de la gueule du monde José !
    Vous faites ça pour irriter les commentateurs d’ « OPEX360 » ?
    Et votre (parce-que de ce que j’en ai compris, vous êtes allemand, ou feignez de l’être ou de les représenter) IVème Reich au travers de l’U.E et grâce à votre soumission aux ricains ?
    Jaloux de notre influence en Afrique francophone qui a le potentiel de ne pas être « exclusivement coloniale » ?
    Comment se fait-il qu’un esclave puisse haïr à ce point une éventuelle liberté ?
    Êtes-vous au courant que la France dispose encore d’un grand « capital sympathie » (pas pour longtemps, je vous le concède, au vu de notre trajectoire actuelle) dans le monde entier ?

    Et puis, au bout d’un moment, il serait bon d’arrêter d’amalgamer nos « élites sécessionnistes », le peuple français et la France.

  12. Jose dit :

    C’est ce jeu malsain que vous jouer en Afrique depuis 60 ans ça ne marche plus, le départ de l’Afrique risque d’être plus douloureux que celui de l’Algerie ! Tous les peuples ont ouvert les yeux.

    • Bubulle dit :

      Ah parce que le départ de l’Algérie était douloureux? Sur le plan militaire, le fln était à genoux.

      • Franchouillard dit :

        @ Bubulle
        Les bandes armées du FLN étaient anéanties.
        C’était le but et le résultat du Plan Challes qui se développa de 1959 à 1961.
        .
        Ainsi le nouveau gouvernement de l’Algérie indépendante avait des chances de pouvoir gouverner sans craindre des razzias continuelles (et coutumières) sur les zones productives et sur les villes.
        .
        Nous connaissions ce problème parce qu’en 1945 notre GPRF avait eu quelques difficultés à désarmer les maquis communistes.
        .
        Ni la France ni aucun riverain de la Méditerranée occidentale n’avait intérêt à l’anarchie en Algérie indépendante (comparer à la Libye d’aujourd’hui).
        .
        Cependant le départ d’Algérie fut douloureux pour les Pieds-noirs parce qu’ils l’avaient construite.
        .
        Enfin, pour répondre calmement à José-le-haineux, j’ajoute que notre départ d’Afrique sub-saharienne ne sera pas douloureux car les quelques Français qui y sont savent parfaitement que leur séjour est temporaire et n’imaginent pas un instant de s’y installer définitivement.

    • Vinz dit :

      Oui mon petit lapin, c’est l’heure du valium maintenant.

    • Franz dit :

      @Troll : C’est ce jeu malsain que vous jouez sur Opex360 depuis 60 jours ça ne marche plus ! Tous les lecteurs ont ouvert les yeux.

      • Green dit :

        Ce José est moins un troll qu’un hater selon la terminologie admise. Ses interventions ne visent qu’a dénigrer son objet de détestation (la France?) ou rehausser son objet fétiche (l »Allemagne?).

        Ce petit jeu débile est tentant, on peut s’y laisser prendre. C’est puéril d’un coté, et pénible de l’autre car cela pollue une section commentaires déjà bien chargée!

  13. Auguste dit :

    Est-ce que ça sera suffisant pour amener Goïta sur le droit chemin?.On dit que c’est lui ou son entourage qui ont organisé,en Mai, les manifestations pro-russes.
    Je crois que Macron a déjà proféré les mêmes menaces: ça n’a pas ému plus que çà les autres pays africains.La CEDEAO et l’Union Africaine ont bien suspendu le Mali de leurs instances,mais sans sanctions.L’UA a même encouragé Goïta à poursuivre son travail.
    PS: Eviter de dire ‘qu’on ne restera pas aux côtés d’un pays ou il n’y a plus de légitimité démocratique,ni de transition »,quand on laisse notre ami du Tchad en transition perpétuelle.Cela ne fait pas sérieux,ils vont tous rigoler de notre bosse.

  14. Marcel dit :

    C’est le Mali qui a appelé la France à la rescousse. Ce n’est pas les mercenaires russes wagner qui foutent le bordel un peu partout, qui y sont allés, c’est la France. La Russie ce n’est même pas le pib par habitant de la Grèce ni même de la Roumanie, la Russie c’est la ruine constante et Poutine constamment .

  15. Mica X dit :

    Sie sind anstrengend pseudo Deustch
    Fi..di…

  16. Félix GARCIA dit :

    Vive les russes (surtout quand ils cassent les cou***** de vos « partenaires » français n’est-ce pas ? [le tout dans une vision « à la BREZINSKY » ?]) …
    Russie : le 24e Forum économique international de Saint-Pétersbourg ouvre ses portes
    https://www.youtube.com/watch?v=35aCN66bfE0
    Dernière image : « Brain Hacking ».
    C’est ce qu’il vous arrive ?
    Il avait raison Yuval Noah HARARI …
    How to Survive the 21st Century | DAVOS 2020
    https://www.youtube.com/watch?v=eOsKFOrW5h8
    Et les chiliens aussi :
    Real-life Inception: why ‘neuro-rights’ laws to protect people’s brains being manipulated by new technologies are being fought for
    Chile aims to be the first nation to pass laws blocking technology that seeks to ‘increase, diminish or disturb’ people’s mental integrity without their consent
    But when it comes to neuro-technology, ‘for every dystopian scenario, there are 10 beneficial ones’, one scientist says
    https://www.scmp.com/lifestyle/gadgets/article/3132344/real-life-inception-why-neuro-rights-laws-protect-peoples-brains
    Ouais, beh allez vous faire encu*** avec vos aspects positifs de la chose.
    Arrêtez de nous casser les bur*** avec le handisport qui n’est rien d’autre que la promotion des prothèses (n’est-ce pas les eugénistes qui euthanasient par agonie les Vincent LAMBERT ?!?!?) et n’a rien à voir avec « l’inclusivité » et « la compassion », ou « la tolérance », ou encore « l’expression d’une puissance de vie », ou encore « un éloge de la faiblesse, et de la résilience » …

  17. Momo dit :

    Menteur et .rétin. Tissu de sottises d’un inculte propagandiste truc.
    Retourne à ton carrelage, même là tu es mauvais -_-

  18. Robert dit :

    Les maliens de France ont commencé à préparer leur retour pour défendre la mère patrie et remplacer les colonisateurs française.

    • Albatros dit :

      On leur souhaite bon vent,
      même s ils ne sont pas très nombreux à vouloir quitter le pays de la pluie et des aides sociales

      • Robert dit :

        J’ironisais, le Mali favorise le départ, moins de chômage et de structures sociales à construire, même la nombreuse progéniture est financée par la France, et les retours par Western Union n’ont même pas baissé durant le chômage forcé de la pandémie.
        Ils ne vont pas encourager le retour et assumer enfin leurs enfants, qui eux-mêmes ne sont pas prêts de retrouver les conditions spartiates et l’islam vigoureux de la mère patrie.
        Personne ne partira si on ne l’y force pas.

        • Électeur dit :

          Interdire les transferts d’argent à destination de certains pays serait certainement une partie de la solution à notre problème d’immigration incontrôlée.
          L’on doit remarquer que cette proposition ne figure dans le programme d’aucun parti politique. Ou alors c’est écrit en tout petit et je n’ai pas vu ?

          • Robert dit :

            Je ne parlais pas d’interdire, puisque cet argent a souvent été gagné honnêtement, du poins pour les travailleurs légaux. Je remarquais que, malgré la crise et le chômage forcée, ces transferts n’ont même pas diminués, ou trop peu pour refléter la réalité de la crise sociale en cours.
            Je parle de ne pas continuer à favoriser que les pays d’Afrique touchent un pactole de leurs émigrés sans avoir participé à leur formation, au coût social, allocations familiales et le reste.
            Et il n’est pas non plus nécessaire de prétendre baisser le coût d »argent qui ne sera pas investi en France, alors que pour le gagner cela a coûté beaucoup d’investissements à notre pays.
            https://www.leparisien.fr/economie/transfert-d-argent-depuis-la-france-vers-l-afrique-il-faut-faire-baisser-les-frais-02-07-2020-8345868.php
            Par contre, commencer à faire baisser le recours à l’immigration massive pour investir dans l’emploi des français est, me semble-t-il, au programme de certains partis. Comme sanctionner sérieusement, parmi beaucoup d’autres, les Deliveroo et autres profiteurs qui exploitent ceux qui travaillent pour eux et font travailler des clandestins.
            Mais on pourrait aussi parler de sanctionner les communautés sénégalaises qui organisent la vente à la sauvette en France sans déclaration de travail, ou ceux qui organisent la vente du crack, sénégalais aussi. Il y a vraiment beaucoup de pistes possibles et, là encore, je crois que certains en parlent.

          • Intox dit :

            Il y a quelques temps j’avais trouvé le nombre de 13 milliards de transfert de France vers l’étranger, et uniquement chez Western Union. Ce qui fait autant d’argent qui ne rentre pas dans l’économie nationale. Et cela ne tient pas compte des transferts fait par virement de banque à banque. C’est une vraie fuite de capitaux !

        • Roger Dubreuil dit :

          Cet argent « honnêtement gagné » en France peut se dépenser tout aussi honnêtement en France.
          .
          Nous n’avons aucun motif d’autoriser la fuite de nos capitaux, même si cette fuite n’est pas le fait de quelques riches mais de nombreux pauvres.

  19. math python dit :

    Donc au final si je résume la situation, la france aurait orchéstrée le premier coups d’atat (d’ou les aveux de le drian disant qu’il n’était pas satisfait du président malien). Ensuite un gouvernement pro-france arrive, réaction de la communauté internationale.

    Et là ou nous sommes les dindons de la farce c’est que c’est les russes qui récupèrent la mise.
    Dite moi si je me trompes

    • souricière dit :

      « Dite moi si je me trompes »
      Ben oui.

      Quand vous étiez à l’école, vous aviez de bonnes notes pour les « résumés de textes » ?

    • tschok dit :

      Oui.

      Vous montez le truc complètement à l’envers, en fait.

      Vous montez votre alimentation en eau potable sur la fosse septique et votre source sur la fosse. Vous buvez votre merde et mettez à l’égout de l’eau propre, quoi.

      J’aimerais pas être à la place de la fille qui va vous rouler une pelle.

      Mais si vous trouvez des cons pour vous embrasser, tentez votre chance.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Dite moi si je me trompes » Poue répondre à votre question il faudrait à minimum utiliser le présent et non le conditionnel (Donc au final si je résume la situation, la france aurait orchéstrée le premier coups d’atat ) Il paraitrait, il se pourrait, il aurait!
      « les aveux de le drian disant qu’il n’était pas satisfait du président malien). »Ah bon ! Ou avez vous entendu, lu cela?
      « Ensuite un gouvernement pro-france arrive, réaction de la communauté internationale » Votre commentaore laisse supposer que la réaction internationale vise la France alors qu’elle réagit de la même façon chaque fois qu’il y a un coup d’état!
      « Et là ou nous sommes les dindons de la farce c’est que c’est les russes qui récupèrent la mise. » La question serait plutôt, est ce que ce constat (tout à fait personnel) vous navre ou vous ……………………… ravit? C’est marrant mais votre « questionnement » porte en germe………………………….. la réponse!!!

  20. cipal dit :

    alors médiocre reliquat de l’humanité tu t’amuses bien avec tes conneries, allez va lécher ton maitre

  21. Rapha dit :

    Monsieur Lagneau
    Au moins pour les post de cette importance, merci de blacklister les trolls ( type Jose l’algero-prusso-siberien). Le fil des commentaires des contributeurs y gagnerait en clarté et lisibilité sans cette pollution. J’ajouterais que serait, de mon point de vue, une marque de respect pour ces commentateurs réguliers qui contribuent à l’intérêt de votre excellent blog.

  22. Qui Jose gagne? dit :

    Encore toi Jose?! Tu es vraiment infatigable ma parole! On ne se lasse pas de ton comique de répétition.

  23. MarreDesTrolls dit :

    Mais alors… c’est la fin du monde 😮 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  24. VaeVictis dit :

    Il faudrait déjà apprendre à parler français correctement.
    « Poutine est en train de ridiculiser la France en Afrique. » Peut-être. Mais alors uniquement parce que le public lui est acquis et que la France est victime de la microcéphalie de certains africains qui veulent l’enfermer dans un rôle de coupable éternel aux péchés inexpiables jusqu’à la fin des temps – transformable en bon à valoir sur l’aide publique au développement.
    Ceux-là sont tellement teubés qu’ils ne se rendent pas compte que les russes eux-mêmes en ont marre de leur Poupou, faites un tour sur l’internet russe, vous avez que des pubs « Passeport Schengen bulgare/roumain pour 2000€!! » parce que leur jeunesse ne rêve que d’une chose c’est de se barrer. La seule différence avec les africains c’est qu’ils ne sont pas encore prêts à dormir dans des cartons sous nos ponts. Que les africains fans de la Russie émigrent en Russie, ça arrangera tout le monde et ça les décillera.

  25. Dakia dit :

    La junte veut les russes
    Les francais ne veulent pas commke centrafrique

  26. Michel dit :

    Vos propos, c’est n’importe quoi, vous tenez ces propos en ne connaissant même pas le contexte de la « guerre d’Algérie »!
    Faire le rapprochement entre ces deux situations sont d’une nullité absolue, on ne peut pas comparer deux situations à 60 ans d’intervalle, avec pas les mêmes populations et pas avec les mêmes conditions géostratégiques …..
    Et puis la Russie ou l’URSS c’est systématiquement planté ou c’est fait mettre dehors à chaque fois qu’elle a voulu s’installer en Afrique …..

  27. basta dit :

    Tiens, josito, notre hispano-lusitanien qui se prend pour un Allemand … J’étais sûr qu’on allait te trouver ici à cracher ton fiel contre la France. ça faisait au moins un jour que tu t’étais pas livré à l’exercice …

    Alors, tu sais quoi, mon pote, comme d’habitude :

    ta gueule, josito, ta putain de gueule !

  28. Georges Abitbol dit :

    @José
    Mon p’tit José, tu n’es vraiment pas très sympa. Mais le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence. Je préfère partir plutôt que d’entre ça qu’d’être sourd.

    • Félix GARCIA dit :

      « Monde de merde »
      « Oh Georges, quel poète ! »
      ^^

    • Franz dit :

      Il y a une alternative intéressante : ne pas déserter Opex360 si ça vous intéresse, mais sauter systématiquement les posts de certains pseudos.

      • Félix GARCIA dit :

        C’était une référence à : « La Classe Américaine » / « Le Grand Détournement »
        C’est une des phrases de « Georges Abitbol », nom donné aux incarnations de John WAYNE dans le film parodique de Michel HAZANAVICIUS.

  29. Georges Abitbol dit :

    Mon p’tit José, tu n’es vraiment pas très sympa. Mais le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence. Je préfère partir plutôt qu’entendre ça, plutôt qu’être sourd.

  30. v_atekor dit :

    Ah, les masquent tombent. Jose (ça s’écrit avec un ‘é’ et je n’ai jamais vu quelqu’un ne pas savoir écrire son prénom, même chez de vrais analphabètes) est donc un français sympathisant de Poutine. Non pas que ça rende sa prose plus intéressante, mais au moins on sait pourquoi. Jose: ne te fatigues pas, spoutnik et RT news sont en ligne, on sait y aller. tout seul

  31. Arnaud dit :

    Ce qui m’ennuie le plus, c’est que dans 15 ans, une « commission » d’historiens sera mandaté pour faire un rapport sur « la mémoire de Barkhane », dans lequel on accusera l’armée Française de tous les maux, et fera acte de repentance, ce qui nous permettra de nous ridiculiser et nous humilier encore un peu plus.

    • tschok dit :

      @Arnaud,

      Oui, c’est clairement un risque.

      Mais il faut savoir ce qu’on veut aussi. Le précédent du Rwanda ne doit pas condamner à la fois d’avance et rétroactivement toute action, d’autant que Noroît-Turquoise n’a pas du tout la même hérédité et la même légitimité que Serval-Barkhane.

      Pas les mêmes malédictions, non plus.

  32. Allobroge dit :

    Bon, le mieux et que l’on rentre. De toute façon nos « amis et alliés » s’en tamponnent de nos actions en Afrique, c’est à peine s’ils envoient quelques vaillants troupiers pour voir comment ça se déroule. Laissons les africains se dem…entre eux, après tout s’ils veulent les djihadistes chez eux et au pouvoir c’est leur problème. Pour ce qui est du commerce on trouvera toujours quelqu’un chez eux ou ailleurs pour nous vendre ce dont nous aurions besoin. Bon mais par contre va falloir tarir la source des visas car naturellement nombre de maliens vont trouver tout à coup que la France, notrre mèrre patrrie avait du bon !

    • guy dit :

      Nos amis et nos alliés, ils sont silencieux.
      Nos ennemis, eux, ils sont hyperactifs et on ne doit pas généraliser cela à « tout le peuple » ou autre.
      On va voir une manifestation de quelques dizaines voir quelques centaines d’individus (toujours les mêmes qui refont chaque manif) avec des drapeaux russes, cirant « à bas la France » , ils se filment et se montrent partout. Nous on va interpréter cela comme « les maliens ».

  33. Wiwi dit :

    Toi le moujik, tu me fait rêver. Si le tsar peut nous aider à subtilement nous barrer de ce continent de cons, j’ y vois pas d’ inconvénient. De toute façon pour l’ exotisme on aura toujours Calais où Cachan!

  34. mulshoe dit :

    @jose : Ne vous inquiétez pas , nous sommes beaucoup à vouloir le départ de nos troupes . Le sentiment général anti-français c’est rendre la France responsable et cela est bien pratique . Cela évite de se poser les bonnes questions . La chappe de plomb qui va se propager au Mali et dans d’autres pays limitrophes, mettra en valeur la capacité des putschistes maliens à défendre leur pays . Ce ne sont pas les russes qui vous sauveront . C’est à ces pays de prendre leur destin et cesser de compter sur des forces étrangères . C’est avec un grand bonheur que nous partirons . Après il sera trop tard pour pleurer . Espérons que la grande bibliothèque de tombouctou , ce joyau , n’en fera pas les frais et échappera à sa destruction programmée . BYe bye Africa !

  35. Raymond75 dit :

    J’avais entendu dire que la France intervenait en Afrique à la demande des états, selon des accords de défense, mais ne se mêlait jamais,mais alors jamais, dans les affaires intérieures de ces pays.

    Je suis très surpris !!! Laissons l’Afrique aux Africains.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ J’avais entendu dire que la France intervenait en Afrique à la demande des états, selon des accords de défense, mais ne se mêlait jamais,mais alors jamais, dans les affaires intérieures de ces pays. ]

      Si vous regardez l’histoire coloniale de la Vrounze en Afrique mais aussi en Asie vous noterez qu’un des motifs des interventions fut le refus de chefs locaux d’accepter la  » protection  » de la Vrounze ou alors la dénonciation d’un tel accord .
      Vous pouvez transposer cette situation dans le Chicago des années 30 ou le Marseille des années 60 et cela fait l’objet d’un jeu de rôle qui est en cours de création par des connaissances de la  » Wargamosphère » ;0)

      Cit : [ Je suis très surpris !!! Laissons l’Afrique aux Africains ]
      Faut quand même pas pousser …

    • tschok dit :

      Pourquoi? L’Afrique m’intéresse.

      Et l’Europe intéresse les Africains.

      Pas de raison de couper les ponts.

      Sauf les gauchistes comme vous et les mecs d’extrême droite qui revendiquent la séparation, par trouille, et qui votent RN ou LFI en fonction de leur snobisme personnel, lié à leur vieilles options idéologiques sur lesquelles ils se crispent, un poil avant la mort.

      On maintient la relation et on la fortifie. Voilà ce que je dis.

    • basta dit :

      et la France aux Français ? Chiche !

      • PK dit :

        Rooo… Vous êtes méchant avec les gauchistes : ils sont INternationalistes, c’est-à-dire nationalistes seulement pour les étrangers.

        En règle générale, ils font cependant de bons traîtres.

    • Carin dit :

      @Raymond75
      Vous voulez bien nous instruire sur les endroits de la politique malienne où nous menons la dance?
      J’attends avec impatience votre réponse.

  36. Mike dit :

    La france ce cancer colonialiste qui essaie de repousser l’échéance de son inévitable déclin en Afrique, il a commencé déjà, et il sera rude.

    • Achille-64 dit :

      Monsieur, on met une majuscule à France, comme à Afrique.
      Marrant, quand j’observe la FRANCE, je vois un autre cancer se propager.
      Chacun ses lunettes !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « La france ce cancer colonialiste ‘ Déjà trouduc la France s’écrit avec un (F) majuscule.
      D’autre part votre votre commentaire que n’aurait pas renié un cancrelat flytoxé avec un insecticide neurotoxique démontre que le cancer doit déjà attaquer ce qui est sensé vous servir de cerveau!

    • Carin dit :

      @Mike
      C’est les mots exacts qu’employaient vos milliers de copains nuisibles… et puis le temps de la confrontation est arrivé… et vos copains sont soit morts soit réfugiés en Algérie, et 8 ans après (serval), ils ont toujours la tête dans le sable, et ne « brillent » que lorsqu’ils s’attaquent à un village où il n’y a personne en face!
      Je l’ai déjà écrit… votre Dieu ne vous aime pas.
      C’est le syndrome de king louis, il est roi des singes, mais ne les aimes pas, et les trouvent ennuyeux.

  37. ji_louis dit :

    Vous êtes bien naïf, qui avalez sans soucis la propagande anti-française…

    Le gouvernement centrafricain maîtrise moins de la moitié du pays, pas trop loin de la capitale, le reste étant aux mains de différentes milices locales qui s’entendent et se combattent tour à tour pour la maîtrise des richesses du coin.

    Quant aux empires, les colonisations russes et chinoises se poursuivent et ne sont pas plus tendres que les colonisations allemande, anglaise ou française passées, les tatars et les ouïghours peuvent en témoigner.

  38. m dit :

    On verra bien quand Tonton Vlad va demander la facture. Comme Tonton Xi d’ailleurs.

    Le pire dans tout ça, c’est que quand la Chine et la Russie auront saigné les pays et les populations africaines, sans avoir construit une seule école ou un seul hopital, on critiquera la France de n’avoir rien fait.

    Franchement, au bout d’un moment, qu’ils se démerdent. La France a plus de 2000 ans de Grande Histoire sur son territoire, elle a appris, elle est tombée, elle a fait des conneries. A eux d’en faire et d’apprendre, sans qu’ils se réfugient derrière la colonisation pour justifier tous leurs maux.

  39. Parabellum dit :

    Triste gâchis de 55 morts et de 16 milliards …il est enfin temps de repenser toute la stratégie et les moyens de notre défense avec une autre vision des dangers et de nos intérêts .a la fin de cette niaiserie post coloniale il faut passer à une approche plus longue avec d autres moyens de frappe lointaine et une autre conception de la dissuasion et de La Défense indépendante française.pensons sous marin et missiles et satellites et robots de combat.protegeons mieux nos approches et Zee .le tout opex et la chasse à la Toyota c est fini passons à une défense française stratégique du XXI éme siècle…au sortir de la guerre d Algérie de Gaulle avait conçu la dissuasion ..au sortir des opex il faut imaginer construire La Défense nouvelle.

    • Mat49 dit :

      @ Parabellum « pensons sous marin et missiles et satellites et robots de combat » quel utilité en contre insurection?

    • guy dit :

      16 milliards? Oui oui, bien sûre, je crois même que l’on approche les 600 milliards d’après une source bien informée chez les hommes taupes.

      • Parabellum dit :

        2 milliards environ depuis 8 ans…c est le prix de ce gâchis qui va finir en sortie cachée derrière un bla bla …passons à autre chose qu a ce vieux syndrome post colonial…que font encore des centaines de casques bleus français au …liban dans cette finul sans fin…considérons enfin notre défense externe autrement.

        • guy dit :

          D’où sortez vous ce chiffre de 2 milliards par an pour l’opération Barkhane?

        • Boulier dit :

          La FINUL est « intérimaire » depuis 1978.
          C’est-à-dire que depuis tout ce temps, aucun de nos gouvernements n’a été capable de s’interroger sur cet intérim.

    • Momo dit :

      Baratin idiot, déconnecté des réalités du monde et depuis longtemps vu le rappel historique plus que décalé.

      Peut-être bien un ‘expert’ du monde diplomatique (le diplo ^^ ) resté bloqué comme son canard au milieu du 20ie siècle?

  40. GHOST dit :

    La perte du Gabon sera plus.. terrible pour la reputation de la France. Si Poutine prend pieds au Gabon avec Gazprom, la suite logique est que la France va perdre l´Afrique centrale avant de perdre l´Afrique de l´Ouest.. simple logique et conséquences d´une mauvaise analyse de l´évolution politique. Et pourtant F Mitterand avait anticipé en faisant venir les présidents africains á La Baule pour annoncer la démocratisation des ex colonies.

  41. Café_du_commerce.com dit :

    José… Allez-y doucement sur l’alcool

  42. Kim Il Sung dit :

    Après les deniers merdier rwandais, malien, ivoirien, centrafricain, il est temps que les Français partent. Ils font plus partie du problème que de la solution ! Les Russes font le boulot sans se compromettre dans des alliances politiques pour développer leur influence prédatrice, jeu que jouent toujours les Français ! Le franc CFA, reliquat de la francafrique doit aussi disparaître au profit d’une monnaie exclusivement africaine. C’est ce que projetait Kadhafi quand il a été éliminé; ça dit tout sur la posture prédatrice française ! Que les Français PARTENT de l’Afrique le plus vite possible, c’est mieux pour eux et les Africains !

    • guy dit :

      Les trolls africains (ou russes) sont de sorties, oui « dehors la France » disent les ennemis de la France, donc ceux qui lui veulent du mal.
      Lorsque ceux qui veulent notre bien estimeront qu’il faut sortir de l’Afrique, on sortira, sinon il faut lutter contre ceux qui luttent contre nous.

      • sebastien dit :

        Les Français ne sont pas adaptés à l’Afrique, ils dénotent dans le paysage et ils ne comprennent rien aux coutumes et usages des pays qu’ils occupent ! Il faut les voir tout rougis de coups de soleil à ne manger que des rations venues de France ! Comment voulez vous qu’ils gagnent les cœurs et la population locale derrière les hauts murs de leurs bases ? C’est absurde et déconnecté ! Qu’ils rentrent s’occuper de leurs banlieues, ils vont bientôt avoir assez de travail en France !

        • Momo dit :

          Toi, tu n’as jamais mis les pieds en Afrique, c’est sûr.
          Pas évident que tu saches même la positionner sur un globe terrestre vu les sottises au cube que tu débites.

          Ou alors tu es un minus-troll? Da, da??

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Les Français ne sont pas adaptés à l’Afrique, ils dénotent dans le paysage  » Pourquoi dénotent ils? Parce qu’ils sont majoritairement………………. blancs? Ne serait ce pas du racisme?
          « qu’ils occupent  » On sent l’expression d’une certaine rhétoriquen leçon bien apprise, vous aurez certainement une belle image!!
          « Il faut les voir tout rougis de coups de soleil à ne manger que des rations venues de France ! Belle image d’Epinal! En parlant de coups de soleil je pense que vous avez du en prendre un beau sur la calebasse! Avec un beau coup de chaleur au vu de vos délires!
          « Comment voulez vous qu’ils gagnent les cœurs et la population locale derrière les hauts murs de leurs bases ?  » C’est incroyable ce que cela sent le « vécu »! Un homme de terrain à ‘en pas douter!
          « Qu’ils rentrent s’occuper de leurs banlieues, ils vont bientôt avoir assez de travail en France ! » Merci pour le conseil! Il faudra effectivement virer tous les parasites qui gravitent!

        • basta dit :

          Du boulot, ici, on en a effectivement assez …

          Mais t’as une curieuse façon de penser qu’un militaire, c’est fait pour séduire. Et ton vocable « occupation » nous renseigne assez bien sur l’idéologie et les motifs qui t’animent … Ceci dit, à mon humble avis, t’as jamais cotoyé l’armée française en Afrique, t’as même jamais mis les pieds en Afrique et tu n’est qu’un pauvre con venu ici pour tenter de déverser ta propagande …

    • tschok dit :

      On est une partie du problème, donc on est une partie de la solution.

      C’est pas un système binaire tout ou rien.

      Mais dire que les Français doivent partir, c’est aussi nous tenir le discours raciste et xénophobe que nous tenons à l’égard des Africains et ça permet à la poutre de se mettre à la place de la paille.

    • Vinz dit :

      Alors j’attends cette monnaie purement africaine et la faillite de Western Union avec impatience . Beaucoup moins sans doute tous les africains vivant en Europe qui peuvent transférer leurs euros en francs CFA, précisément arrimé à l’Euro.

      Et on est d’accord, chacun chez soi. Les Français en France, les Africains en Afrique ; y a pas débat.

    • Albatros dit :

      Les francs partiront d Afrique quand les africains partiront de France…pas demain la veille.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « C’est ce que projetait Kadhafi quand il a été éliminé; ça dit tout sur la posture prédatrice française ! Que les Français PARTENT de l’Afrique le plus vite possible, c’est mieux pour eux et les Africains ! » Beau programme cependant quand on prend comme pseudo le nom d’un dictateur sanguinaire dont on sait comment il « dirige » son pays…………. et que l’on parle de la liberté des peuples africains on ne peut que constater qu’au niveau connerie nous avons encore là un modèle de compétition!!

    • fabrice dit :

      Excusez moi mais Khadafi se prétendait « roi de l’Afrique » et finançait une « légion islamique » (c’est son nom) dont il menaçait l’intervention sur tout dirigeant africain qui lui déplaisait. Il y a mieux comme « ami des Noirs ». Khadafi suivait la politique du 1er dirigeant mauritanien (un pays d’ailleurs où subsiste un racisme anti noir endémique et une véritable ségrégation avec la persistance de l’esclavage), une « union » des pays arabes avec les pays noirs contre les Blancs (et les Juifs pour lui c’était lié). Il finançait par exemple Farrakhan aux USA. Il menait une propagande très active mélangeant à la fois menaces et corruption. La « colonisation » européenne (je met des guillemets car c’est un mot historique) a surtout freiné l’Islamisation par le Djihad de l’Afrique noire accompagné du trafic des noirs vers le Monde arabe. Le racisme anti noir est endémique dans les pays arabes. Les dirigeants arabes ne veulent pas un partenariat avec les Etats noirs mais une sujétion et une islamisation. Il s’agit d’une alliance de dupes. Autant que celle « intersectionnelle » aux USA entre le Parti Socialiste des USA (Sanders, le squad), le Black Live Matter et les mouvements islamistes US. Même idée que Corbyn au RU ou Mélanchon en France.
      En 1960, la génération des fonctionnaires français en Afrique avait en tête celà (protéger les Africains du Djihad) et avait mis en place des dirigeants qui étaient conscients de cette menace (Senghor, Malloum, Houphouet…). Puis est venu « la politique arabe de la France » et du coup l’Islamisation est devenue une « bonne chose ». On a laissé le Golfe financer les séminaire islamiques, on a mis en place des dirigeants islamo compatibles. On paye l’incurie du Quai.

    • Robin dit :

      Voici un excellent article publié sur le Blog de la journaliste belge Colette Braekman qui pose les bonnes questions sur l’implication de la France dans le génocide Rwandais , car bien des zones d’ombres considérables subsistent . Je rappelle que cette journaliste qui a pignon sur rue et n’a rien d’une troll. http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/
      Les historiens n’ont eu accès qu’aux sources écrites, l’implication réelle de la France au Rwanda demeure un secret d’Etat et bien des questions demeurent sans réponse.

      Venant après 27 ans de déni et un Himalaya de mensonges et de désinformation, la visite à Kigali du président Macron représente un tournant important dans les relations entre la France et le Rwanda. On peut espérer que les paroles que prononcera le chef de l’Etat français apporteront quelque réconfort aux survivants, aux familles des victimes, et, plus largement, à tout un peuple qui, en 1994 s’est senti trahi et abandonné. Ce voyage a été rendu possible par la publication, quasi simultanée, des conclusions de deux commissions d’enquête : un travail mené en France par des historiens dirigés par Vincent Duclert et qui a conclu à un « aveuglement accablant » des autorités françaises de l’époque, et un autre par un cabinet d’avocat américain travaillant pour KIgali, qui a lui aussi écarté le terme de « complicité ». Les termes modérés utilisés à Paris par le président Kagame ont contribué à ce dégel diplomatique qui ouvre la voie à une normalisation des relations entre les deux pays.
      Cependant, la recherche de la vérité a procédé par cercles concentriques et le travail des historiens a été limité par la méthode qui leur a été imposée : ils ont eu accès aux archives, ou en tous cas à une bonne partie d’entre elles, enfin déclassifiées et ils en ont tiré les conclusions avec honnêteté. Mais le dernier cercle, une immense zone grise, est demeurée hors d’accès : il s’agît des documents qui furent brûlés dès le 7 avril 1994 dans l’enceinte de l’ambassade de France à Kigali, des « ordres non écrits » qui partaient de l’Elysée et ne furent jamais révélés par le secrétaire général de l’époque Hubert Védrine, du rapport de la première commission d’enquête qui fut dirige par Paul Quilès. Ce dernier cercle est aussi celui des relations entre le régime Habyarimana et une certaine France de l’époque, l’Elysée, la coopération militaire, ces milieux sulfureux où se mêlent marchands d’armes, agents secrets et services spéciaux agissant dans l’ombre. La plupart des documents ayant été détruits ou subtilisés, l’ « histoire orale » n’a pas été sollicitée par les historiens.
      Le mystère de l‘attentat demeure entier
      Malgré un non lieu prononcé par la justice française à propos de l’accusation impliquant le FPR dans l’attentat contre l’avion présidentiel le 6 avril 1994, la vérité tarde à « sortir du bois ». De multiples questions restent posées à ce sujet: pourquoi le commandant de Saint Quentin, aujourd’hui général, s’est il précipité sur la piste, dans les minutes qui ont suivi le crash du Falcon, pour s’emparer d’une « boîte noire » qui fut vraisemblablement envoyée à Paris ? Pourquoi les Casques bleus de la Minuar, dans les minutes qui suivirent l’attentat, se virent ils interdire l’accès à l’aéroport par des militaires rwandais et pourquoi des témoins locaux aperçurent ils des inconnus portant l’uniforme des casques bleus belges quitter ostensiblement l’aéroport immédiatement après le crash ? Par la suite, on devait apprendre que des pièces d’uniforme des casques bleus belges, données au service nettoyage d’un hôtel de la place, disparaissaient systématiquement… Pourquoi la journaliste Valérie Bemeriki, sur les ondes de la radio des Mille Collines, quelques minutes après le crash de l’avion présidentiel, accusa t-elle les Belges d’être les auteurs de l’attentat, sur base d’informations qui lui avaient été communiquées depuis l’ambassade de France ? Rappelons que cette accusation mena à la chasse aux Belges, à la mise à mort des dix Casques bleus le jour suivant et in fine précipita le départ de tout le contingent belge, ce qui mit fin à la mission de la Minuar et laissa le champ libre aux tueurs . Connaît on le fin mot de la mort de deux techniciens français en communications, les adjudants chefs Didot et Maëir et l’épouse de l’un d’entre eux, dont les corps furent retrouvés ou plutôt déterrés quelques jours plus tard par les Belges, sur base des indications données par le commandant du Dami, (Département d’assistance militaire à l’étranger) le colonel Maurin, avec une précision suspecte? Basés dans une villa proche du cantonnement du FPR , ils écoutaient non seulement les communications des rebelles, mais ils auraient aussi pu capter celles de la tour de contrôle au soir du crime. Ces deux hommes en savaient ils trop ? Les corps déterrés dans le jardin de la villa qu’occupaient ces coopérants très particuliers furent acheminés sur Bangui avec un faux certificat délivré par un médecin légiste.
      A-t-on élucidé les véritables raisons du « suicide » de François Durand de Grossouvre, chargé de mission à l’Elysée, intime du président et honorable correspondant du SDECE (les services secrets) depuis la fin de la deuxième guerre mondiale ? Le corps sans vie de cet homme de l’ombre, la tête emportée par une balle de calibre 357 Magnum, fut retrouvé dans son bureau de l’Elysée le 7 avril vers 20h 30, un bureau qui fut débarrassé la nuit même de tous les documents qui s’y trouvaient. Rappelons que de Grossouvre, chargé de protéger Anne Pingeot et sa fille Mazarine, gérait aussi les « affaires africaines », qu’il était proche du président Habyarimana auquel il avait présenté François Mitterrand puis, plus tard, proposé les services du capitaine Barril. La conclusion du suicide s’imposa d’emblée, même si on savait que le conseiller de l’Elysée était opposé à une opération de force au Rwanda. De Grossouvre était proche du capitaine Barril, un homme qui, présentant à la télévision française une boîte noire qui n’était en réalité qu’un enregistreur de vol, tenta longtemps de brouiller les pistes à propos de l’attentat. Mais il reconnut cependant que, dans la nuit du 6 au 7 avril il se trouvait « sur une colline perdue d’Afrique»… Lorsqu’il fut convoqué par la justice française qui souhaitait l’interroger sur ses relations avec la famille Habyarimana, Paul Barril avait perdu la mémoire et il n’expliqua jamais quelle avait été sa mission le soir de l’attentat.
      Par la suite, on ne sut jamais pourquoi fut assassiné le lieutenant Ephrem Rwabalinda, qui, en mai 1994, s’était rendu à Paris pour rencontrer le général Huchon, chef de la mission militaire de coopération. Ce dernier lui avait promis la livraison de 17 appareils radio sécurisés directement connectés à la France, afin de permettre à cette dernière d’être directement informée des opérations en cours.
      En juin 1994, les journalistes français, invités pour couvrir l’Opération Turquoise, devaient découvrir qu’au lieu de secourir des Tutsis massacrés, les troupes de combat avaient reçu pour première mission d’empêcher le FPR de prendre Kigali. La presse dut beaucoup insister pour que les hélicoptères acceptent d’évacuer les survivants de Bisesero, une colline où les tueurs avaient eu quartier libre durant trois jours. Lorsque fin août 1994, l’opération Turquoise prit fin, ses militaires d’élite convoyèrent vers le Kivu voisin les Hutus qui s’étaient abrités durant deux mois de plus dans la « zone humanitaire sûre ». Encadrant les civils en débandade se trouvaient les responsables du génocide emportant les fonds de la Banque du Rwanda et les troupes de l’armée défaite, qui allaient préparer la revanche depuis les camps du Kivu. Sous les yeux des agences de l’ONU impuissantes, la guerre et ses crimes se transportaient ainsi dans le Congo voisin, et n’allaient plus le quitter…
      A Kigali, en ces jours de retrouvailles, il n’est pas de bon ton de rouvrir ces pages tâchées de sang, de poser ces questions demeurées sans réponse, de rappeler plus d’un quart de siècle de désinformation.
      Mais les relations de la France avec le Rwanda, de la France avec l’Afrique, ne seront réellement apaisées qu’au moment où toute la vérité sera dite.

  43. Joe dit :

    Jose Le Troll et ces formules à l’emporte pièce, toutes aussi nauséabondes qu’insignifiantes de bon sens.

    Haïr un pays, en l’occurrence la France, ne grandit ni son détracteur ni ne fait précipiter les événements dans le sens souhaité 🙂

  44. Myf dit :

    Bonjour Jose,

    Prévoyez-vous donc un super-déclin pour la Russie et une future embellie économique pour la France ?

  45. E62 dit :

    Les relations extérieures mondiales ne se jouent pas à grands coups ce communication électorale ..seul domaine ou la macronie excelle …, mais à coups de realpolitique .
    Macron ne sait plus comment réagir en Afrique ou l amateurisme politique de ses jeunes conseillers politiques parisiens fait florès …Alors il agit comme un amateur de cour d école . En excluant le fait que la Russie et la chine voire la Turquie nous taillent des croupières d influence ..politique ,commerciale et militaire .. : «  la politique française de l autruche «  …mettre la tête dans le sable et rêver …..sur un passé révolu …

  46. Maitre moussa Ka dit :

    Tu as raison mon frere.
    Notre destin c’est l’aide russo-turque pour libérer l’Afrique de l’influence nefaste du petit Satan français.
    De toute façon, vous, les français, vous êtes incapables de gagner des guerres depuis Waterloo.
    C’est votre destin de subir une regénération civilisationnelle via l’Islam.
    Ahahahah

  47. Gégétto dit :

    Un grand merci au Col. Goïta, il permet aux chef des armées d ouvrir discrètement la porte de sortie de ce merdier africain.
    Nos soldats engagés au Mali vont pouvoir se » repositionner » en gardant la tête haute.

    • Vinz dit :

      Inch Allah. Si seulement. M’enfin Macron expliquait avant-hier qu’espionner ses alliés étaient « inacceptable », et hier autorisait un B-52 à survoler Gross Paris. Comme quoi c’est très acceptable.

  48. Wzlo dit :

    Le jour où la France se retira de l’Afrique et que la Russie et la Chine en prendront le contrôle, vous allez amèrement regretter ses paroles. Le seul scénario idéal serait une indépendance pleine et total des pays africains mais impossible au jour d’aujourd’hui. Il n’y a pas assez d’intellectuels, d’écoles et de scolarité pour les africains ne se fassent pas manipuler par les puissances étrangères.
    La France a connu plusieurs présidents qui ont chacun fait à leur manière, on ne peut pas accabler le gouvernement actuel des déboires du passé. Macron semble essayer (du moins publiquement) d’éviter tout acte qui peut être intérêt à tort ou à raison d’action post-colonial en prenant le soin d’inclure à chaque étape et geste l’accord de partenaires africains.
    Macron a comprit le vrai potentiel de développement de l’Afrique au-delà de ses ressources (les personnes et villes à créer et donc le travail, les ventes de produits, stop l’immigration, bonne image auprès des minorités en France, etc) et fait de son mieux pour le réaliser. N’étant pas particulièrement partisans d’une FranceAfrique, je trouve sincèrement que Macron est la meilleur chose qui soit arrivée pour l’Afrique et que ça va encore plus se voir s’il accède à un second mandat. Il a fait beaucoup plus sur le plan international pour le peuple africains que tous les autres pays et preuve à l’appuie.

  49. gaoussou diarra dit :

    Je pense que la France si vous voulez aider le jean il faut bien aider si vous ne voulez pas vous devoir quitter la terrain,
    l’armée française dégagée en Afrique.
    Vs mentez le terrorisme c’est vs même l’état français qui la créer et c’est vs qui la soutien.
    On a n’a marre de voir nos soldats mourir à cause de vos manigances.

  50. Gandalf dit :

    Arrete de me faire rire. La France n’est pas au Sahel pour coloniser, d’ailleurs le Sahel ne represente aucun interet economique au Sahel, bien au contraire ca nous coute.
    Tu parles de colonisation et presente la Russie comme liberateur. Quelle cynisme. Personne n’a fait pire que la Russie en terme de colonisation au 20eme siecle avec la moitie de l’Europe et plein de pays d’Asie, et cela xontinue aujourd’hui en Ukraine.
    Arrete de me faire rire avec les « exploits » Russes contre le terrorisme, quasi aucun progres en Syrie, un pays toujours diviser par differents groupes. Au contraire la France a assure l’integrite territoriale des pays du Sahel.
    Va troller ailleurs

  51. tschok dit :

    Tenez Gracchus, vous voyez?

    Jose, c’est notre Boche de service. Il analyse l’opération Barkhane comme une guerre post-coloniale française et même franchement coloniale. Et il pense que la France poursuit des rêves de grandeur Afrique, en enfermant son action dans une nostalgie de son empire colonial.

    C’est parce que beaucoup d’Européens pensent de cette façon qu’on a mis en place une rhétorique qui fait un lien entre le djihad et les migrations, histoire de triturer leur propre peur des Africains et par là, obtenir d’eux une participation militaire.

    Mais cette rhétorique n’a pas nécessairement bien marché, comme le montre la réaction de Jose, qui maintient une grille de lecture coloniale sans trop se rendre compte qu’elle est complètement décalée et anachronique.

    Sans parler du coût: on tourne à environ un milliard d’euros de dépenses militaires par an. Avec ça, on peut financer entre 1,5 et 2 FDI par an, par exemple, au lieu de les commander au compte-gouttes. Et le mec croit qu’on va là-bas pour se rejouer Fort Saganne, sans Gérard Depardieu.

  52. Plusdepognon dit :

    Prétexte du second coup d’État mis à part, la diminution par 2 de l’opération Barkhane est prévue depuis longtemps, reportée in extremis en début 2021 pour l’été prochain.

    On notera l’art consommé de certains : c’était les postes de l’état-major de N’Djamena qui étaient visés et ce sont les points d’appui qui vont fermer:
    https://mobile.twitter.com/Marsattaqueblog/status/1400728295730302977

    Les entreprises très majoritairement anglo-saxonnes et quelques chinoises ne sont pas qu’au Mali où officiellement un petit proto-état islamique fait sa loi en plein centre du pays, le Burkina Faso est un pays virtuel :
    https://www.areion24.news/2021/03/24/burkina-faso-djihadisme-et-crise-de-gouvernance/

    Le Niger voit la Chine investir beaucoup plus :
    https://www.20minutes.fr/monde/3010015-20210330-sahel-nouveau-president-niger-qualifie-echec-relatif-operation-barkhane

    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/le-niger-et-la-chine-lancent-la-construction-de-2000-km-d-oleoduc-via-le-benin-20190918

    Ce qui a des conséquences sur les relations entre le Maroc et l’Algérie :
    https://afrique.le360.ma/maroc/economie/2020/12/11/32819-la-guerre-des-gazoducs-marocain-et-algerien-naura-finalement-pas-lieu-la-cedeao-tranche-32819

    https://www.ege.fr/infoguerre/2020/01/projet-de-gazoduc-maroc-nigeria-coeur-dune-lutte-informationnelle

    Sur la Libye, les USA tentent de se positionner en position d’arbitre comme toujours, mais ce ne sont pas les seuls…
    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210604-le-maroc-aspire-toujours-%C3%A0-jouer-r%C3%B4le-de-m%C3%A9diateur-dans-le-dossier-libyen

    https://lemonde-arabe.fr/24/05/2021/crises-au-moyen-orient-il-est-temps-pour-loccident-de-deleguer-aux-mediateurs-regionaux-incontournables/

    Concernant la course à l’océan des GAT, la Katiba Mancina inquiète même le Sénégal :
    https://www.jeuneafrique.com/1178769/politique/tribune-quand-le-terrorisme-met-fin-au-deni-senegalais/

    Où le gouvernement a décidé de ne pas se battre sur deux fronts et de liquider la rébellion de la Casamance :
    https://www.courrierinternational.com/article/rebellion-au-senegal-une-base-des-rebelles-de-casamance-pilonnee-par-larmee

  53. ArtScenik dit :

    L’Allemagne ? Quelles sont les colonies dont elle se serait librement et généreusement retirée ? Aucune.
    L’Allemagne les a perdues durant la première guerre mondiale, donc sans le vouloir, tout comme la Japon suite à sa capitulation a perdu la Corée en 1945. Quant à la Chine, elle est occupante de pays qui ne le souhaitent pas. Sans compter sa présence qui se renforce en Afrique, en raison des matières premières dont elle a besoin. Une colonisation rampante qui d’économique pourrait devenir plus qu’envahissante et aller au delà des diasporas chinoises réparties dans le monde entier…

  54. Douze dit :

    Jose, votre sempiternelle palabre anti française dit tout et son contraire. Les peuples ne veulent plus être « colonisés », nous expliquee-vous, puis ils appellent les russes pour les protéger … Et que font les autres pays soit-disant « non-colonisateurs », comme en premier lieu les Etats-Unis ? Et bien ils renforcent constamment et de plus en plus rapidement leur emprise politique et militaire sur me continent africain, et singulièrement dans la bande sahélienne. Mais là, cela ne vous pose pas de problème. Votre fable sur la colonisation tient un peu de celle du bon et du mauvais chasseur !

    • basta dit :

      Vous devez être nouveau par ici … Sans quoi vous auriez compris qu’il ne sert à rien de discuter avec josito … Il vient juste poser son étron et éprouver un intense soulagement consécutif. La seule chose qui puisse lui être dite c’est « ta gueule, josito, ta putain de gueule ! ». C’est triste mais c’est ainsi

    • basta dit :

      sa maman n’a peut-être pas eu la prudence de se faire payer avant l’acte avec un soldat français, alors depuis il voue une haine viscérale à la France, au point de se vouloir Allemand.

  55. ArtScenik dit :

    Tout d’abord : « La France est le seul pays dans le monde à croire que sa puissance viendra des colonies ! Anachronique.  » ?
    Ensuite , tout de suite après « On vient d’apprendre que la Centrafrique a récupéré avec l’aide de la Russie 100% de son territoire de la main des rebelles islamistes !!! »

    Belle démonstration de logique : la France n’aurait rien compris en restant en Afrique, contrairement aux autres pays comme la Russie qui eux s’y installe ? Mali, Centre Afrique, Gabon, Nigeria, Angola, Namibie? etc.. La Russie ne colonise pas, la France oui ? ah bon !
    Salauds de Français ! Généreux Russes qui ne font que de l’humanitaire !

  56. UnKnown dit :

    José est encore bourré.

  57. EchoDelta dit :

    Vous connaissez bien mal l’histoire, rien ne sera plus douloureux que l’Algérie qui comptaient des départements français, qui ont été ré-attribuée à la Région parisienne lors de l’éclatement du département de la Seine, avec une certaine justesse de vue à postériori.
    Se séparer de son territoire, que la France a façonné, dans lequel vous avez fortement investit en infrastructure, en éducation, en équipement divers, est quand même différent que de partir d’un pays.

  58. vrai_chasseur dit :

    Apparemment 2 familles s’opposent en coulisse pour reprendre la main sur le pouvoir au Mali.
    Celle de l’ex président IBK via son cousin germain M’Baw et celle de l’ex président Amadou Toumani Touré via son neveu le colonel Goïta.
    Ces 2 familles ont intérêt à s’entendre rapidement pour un partage du pouvoir ‘inclusif et démocratique’. Les FAMa sans Barkhane ne tiendront pas longtemps, les djihadistes sont prêts à enfoncer un coin dans l’interstice.

    • guy dit :

      Les FAMA sans Barkhane, attendront de se prendre de sérieux et rapides revers avant de voir la désertion et les abandons de positions gagner ses rangs.
      En attendant, à Bamako, ou la guerre semble être un combat « lointain » on se laisse aller à penser que l’armée malienne est puissante, car la volonté d’opposition et de combattre (chez ceux qui ne combattent pas bien entendu) est forte.
      Déjà avec Barkhane, l’armée malienne n’est pas bonne, alors sans elle…
      On se souvient qu’il n’y a pas si longtemps, elle se prenait des dérouillées sévères, des attaques à plusieurs dizaines de morts. Mais tout va bien, ils vont négocier avec ceux d’en face…négocier leur soumission avant d’être poignardé dans le dos, mais à ce moment, ce sera trop tard et il y en aura bien quelques uns pour nous expliquer que « c’est la faute à la France » !!!!!!!!!!!!!!

    • Félix GARCIA dit :

      Dites-en plus !
      🙂

  59. Arnaud dit :

    Je me demande si tout cela n’est pas un jeu de poker menteur. En effet, le format Barkhane devait être discuté en conseil de défense fin juin, sous-entendu une réduction et un possible départ, en vue de réallouer des ressources pour la « haute intensité ». Du coup, non pas que ce coup d’état tombe bien (le fait pour la France de ne pas l’avoir vu venir reste un camouflet), mais il permet de justifier un départ… et de reporter sur le Mali une décision qui nous arrange mais qu’on ne savait pas trop comment annoncer. Quant aux Maliens, entre les américains et leurs dollars, les chinois et leur projets subventionnés, et les russes avec leurs mercenaires, ils se disent probablement qu’ils peuvent éjecter les Français sans trop de scrupules.

  60. JC dit :

    Pauvre type ! Tu n’as pas autre chose à faire dans ta vie que de venir déverser ton fiel sur la France ? Occupe toi donc de l’Allemagne, le paradis européen, où les vieux sont obligés de bosser pour finir les fins de mois, où le personnel low cost de l’Europe de l’Est est exploité sans vergogne. Un pays qui ne fait plus d’enfants et qui importe des migrants pour compenser ce manque de testostérone. Un pays qui a colonisé l’Europe. Peut-être qu’un jour Poutine viendra libérer les pays européens du joug allemand, qui sait ?

  61. Too dit :

    Attention votre touche « ! » semble cassée, elle s’affiche plein de fois toute seule.
    .
    Et rien que le fait de parler du fait que la Chine n’a pas « d’entreprise coloniale »… Vous avez fait ma journée !!! <= je vous paraphrase avec des "!" histoire d'être sur que vous saisissiez !!!

  62. Vinz dit :

    Un valium, un suppo, Bonne nuit les petits, et au lit.

  63. Royal Marine dit :

    Sauf que la Corée est une colonie du Japon, depuis des siècles… Que la Chine a colonisé le Tiber, et essaye maintenant avec la Sibérie, et que l’Allemagne a perdu ses colonies après la 1ère G.M. au proft de la Belgique et de la France…
    Si l’on rajoute que les interventions russes ou chinoise en Afrique ne sont que des opérations de colonisation mal déguisées…
    Le bilan de votre intervention est assez nul, Bébé Erdogland!

  64. Nike dit :

    La méthode Russe ne s’embarasse pas des civils, alors forcément ils peuvent avoir des résultats « plus rapide » mais à quel prix pour les civils ?
    (N’étant pas sur place et ayant une confiance limitée dans la communication Russe, je me demande bien si les informations que vous donnez, sans doute de bonne foi, ne sont pas des fakes).
    Les méthodes Russes ce sont les méthodes coloniales d’autrefois qu’on ne pratique plus, mais dont on nous accuse toujours.
    Enfin les Russes même avec leurs « méthodes » si efficaces ont aussi subi de larges déconvenues comme en Afghanistan.
    Comme quoi les Russes pratiquent très bien le colonialisme.

  65. sentinelle dit :

    tombeau parce que l’Afrique nous rapporte quelque chose ?

  66. LEONARD dit :

    En voilà une mesure d’efficacité !!! (si elle est mise en oeuvre)
    Les troupes des FAMA engagées au sol (à priori les plus combattives, donc nos plus proches alliées), vont subir les conséquences des errements du « pouvoir » politique malien.
    Si c’est pour que les FAMA redescendent sur Bamako et mettent Goïta et sa clique dans le premier vol pour Moscou, n’y avait il pas plus convaincant à décider ? On n’a même pas un colonel/général volontaire pour prendre le pouvoir à la place de ces guignols ? Ou alors, la DGSE a perdu la main, à moins que toute l’armée malienne soit gangrénée.
    Si c’est une « punition » ( tes chefs sont pas gentils, donc t’auras plus d’appui aérien), c’est nul, et au premier T.I.C des FAMA, il y aura de la rancoeur.

    • Dupont avec un t dit :

      Bien vu , l’armée malienne est en état métastatique …..

  67. Maxi dit :

    Changez votre nom pour passer à Bisounours parce que la c’est une vision digne des Barbapapas

  68. 2027 dit :

    Changez donc de disque Radio Moscou…
    Avant la fin de cette décennie votre lieutenant-colonel ex-kgb préféré aura tôt fait d’atomiser par sa quête d’hégémonie toutes les chances de paix sur cette planète.

  69. pmpmpm dit :

    Du point de vue militaire vu le niveau des forces Maliennes je suis pas sur que ça change grand chose .

  70. Zeubaiste dit :

    « On vient d’apprendre que la Centrafrique a récupéré avec l’aide de la Russie 100% de son territoire de la main des rebelles islamistes !!!  »
    Ça c’est de l’information. Quelle est la source ? Quelle fiabilité ? Pensez à changer bientôt de clavier, la touche « ! » doit commencer à être usée…

  71. HMX dit :

    Ce colonel putschiste nous a mis au pied du mur, par calcul ou par amateurisme. La suite s’annonce intéressante.

    – scénario 1 : le colonel comprend qu’il a fait une con**rie, et fait profil bas : engagement solennel à organiser rapidement des élections, et mise en sourdine de ses projets de copinage avec les islamistes. Réconciliation « officielle » avec la France et la communauté internationale.
    – scénario 2 : le colonel continue sur sa lancée. La France se retire du Mali et met en place un « cordon sanitaire » autour du Mali, pour éviter la contagion jihadiste aux autres Etats de la région. De son côté, le colonel tente d’organiser un « dialogue » avec les islamistes. La situation sécuritaire empire, les FAMA livrés à eux-mêmes sans l’appui de Barkhane se faisant attaquer dans leurs bases et se « repliant » progressivement, abandonnant le terrain (et les armes…) aux jihadistes comme en 2013. En dernier ressort, le colonel sollicite l’appui militaire de la Russie, de la Chine ou de la Turquie pour conserver son pouvoir. C’est de loin le scénario le plus défavorable pour nos intérêts.
    – scénario 3 : nouveau putsch, le colonel est renversé par des éléments des FAMA qui refusent d’aller au casse-pipe sans l’appui de Barkhane et/ou qui ne valident pas l’idée d’une discussion avec les jihadistes.
    Les paris sont ouverts…

  72. Max dit :

    Le colonel Goïta, l’homme de Moscou est le produit d’une longue tradition.
    C’est quand même incroyable à quel point le continent africain est sujet aux luttes intestines débouchant sur des coups d’état. Des groupes aux dénominations ronflantes utilisant le terme « démocratie » à-tout-va mais sans aucune intention d’en respecter les principes une fois installés au pouvoir.
    Des conflits ethno-claniques et tribaux qui pour certains ont pris naissance il y a des siècles et avec des ressentiments qui perdurent encore aujourd’hui.
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Esclavage_en_Afrique
    Alors le concept d’intérêt général, de justice indépendante et pour tous, d’accès à l’éducation, etc se heurte au clientélisme, au népotisme, à l’autoritarisme… jusqu’à la dictature.

  73. chill dit :

    Ne parlez pas trop de honte car je me suis laissé dire que vos semblables s’étaient « exercé » sur l’Afrique noire, en Namibie me semble t il, au début du siècle, avant de passer à la solution finale pour d’autres inférieurs en Europe, quelques décennies plus tard , un test en somme ; parfois c’est mieux de faire profil bas..

  74. Clamarion dit :

    Ce qui est drôle chez tous ces maliens qui demandent le départ de la France à grands commentaires sur les réseaux sociaux c’est le fait qu’une fois les forces françaises parties du Mali, les Djihadistes prendront le contrôle du gouvernement Malien dans les 1 à 2 ans et Internet sera banni de ce pays sous peine de se faire couper les mains. Ils regretterons la force Barkhane à ce moment mais il sera trop tard.

  75. Reality Checks dit :

    Les autorités françaises ont toujours prétendu agir au Mali sur demande des autorités maliennes, non?
    .
    Et maintenant ils nous disent qu’il vont agir au Mali sans les maliens tant que le gouvernement malien ne leur convient pas!
    .
    Décidément heureusement pour eux que le ridicule ne tue pas…

    • Vinz dit :

      Ben le FLN ça fait 60 ans qu’ils ont toujours prétendu agir au nom du peuple algérien. Si le ridicule les avait tués ça se saurait.

      Pour le reste relisez les déclarations, y a des trucs qui vous ont échappé visblement.

    • Alpha dit :

      @Reality Check
      « Les autorités françaises ont toujours prétendu agir au Mali sur demande des autorités maliennes, non? »
      Non, pas exactement !… Les autorités françaises ont toujours prétendu agir au Mali sur demande des autorités LEGITIMES maliennes…
      Et comme un coup d’Etat, ce n’est pas légitime…
      Comme certaines élections manipulées dans certains pays du Maghreb d’ailleurs…
      Mais je sais, cette nuance, c’est trop pour votre haine aveugle.
      Et puis dites le : Voir les affreux « Ogres colonisateurs blancs » au Sud de votre frontière vous énerve, hein ? 🙂
      Bon, faut dire que les Barbus Terros passent allègrement cette fameuse frontière sans aucun contrôle des forces algériennes, assez incompétentes sur ce coup là… Alors forcément. A moins qu’il ne s’agisse de… complicité ?…. Oups ! Le mot est lâché !… 😉

  76. ScopeWizard dit :

    @tschok

    Le nombre d’ interventions du @tschok évidemment toutes dans le même sens à savoir qu’ en gros la France peut lâcher le Mali et ne plus y être militairement présente , ça ne changera rien ou presque , est assez impressionnant mais aussi révélateur des inquiétantes intentions du personnage……..

    Selon lui , tout discours alarmiste sur les conséquences d’ un tel « lâchage » telle l’ éventualité d’ une invasion migratoire en direction de l’ Europe après effet domino par expansion de l’ Islamisme disons « djihadiste » affectant une zone très vaste englobant une grande partie des pays d’ Afrique du Nord , ne pouvant être qu’ issu du Gauchisme ou d’ une Droite ayant ceci d’ extrême , étant bien évidemment à mettre au panier , à rejeter en bloc………..

    Ben voyons !

    Alors , soit vous n’ avez strictement rien compris aux enjeux géostratégiques et géopolitiques majeurs qui se jouent là-bas , soit vous trompez votre monde par un énième discours pour gogos .

    Vous avez donc oublié une certaine prophétie ou vous faites tout pour que plus personne ne s’ en souvienne ?

    La situation actuelle prouve à quel point elle est pourtant fondée , ce qui après tout n’ est peut-être pas si troublant………….

    Vous voyez à quoi je fais allusion ?
    Cherchez un peu , vous devriez très vite trouver………

    Au moins pendant ce temps là , sortirez vous moins de conneries .

    • tschok dit :

      @Scope,

      Ah zut, si vous avez compris ça, c’est que je me suis très mal exprimé. Je suis un partisan de l’opération Barkhane, et dans mon esprit, on ne peut faire autrement que l’inscrire dans le temps long.

      Je pense d’ailleurs que d’avoir fait de la sortie un objectif stratégique dès le départ est une erreur intellectuelle grave qui montre que nous sommes incapable de concevoir ce genre d’opération hors du prisme du bourbier dont il faut se tirer au plus vite, comme si toute OPEX ne devait pas durer plus de quatre mois.

      Mais je crois l’avoir dit à plusieurs reprises.

      Maintenant, si vous déformez mes propos pour me faire tenir une position qui n’est pas la mienne dans le but de mieux délirer dessus en donnant libre cours à vos névroses, à la limite, cela ne me concerne plus.

      Et le mieux, c’est que je vous laisse en tête à tête avec vous-même.

      • ScopeWizard dit :

        Hé ben voilà , on avance…………..

        Dites , z’ êtes sûr que ce n’ est pas plutôt vous qui avez du retard dans l’ accouchement ? 😉

        • Momo dit :

          @Scope, n’oubliez pas que tschok! défendait dolgan, qui a disparu, celui qui était ‘gêné’ par la bavure de bounti… Vous savez la manipulation des islamistes sur un pseudo mariage, relayée par MSF, HRW et les militants de radio-france-tv.

          A partir de là on sait quoi faire de tschok. -_-

          • ScopeWizard dit :

            @Momo

            Ouais ; alors , j’ avais bien pensé le satelliser mais je sens qu’en géostationnaire son bip-bip perpétuel va très vite me casser les zoreilles…………. 😉

        • tschok dit :

          Disons qu’il y a des gens qui comprennent vite, mais il faut leur expliquer longtemps.

          Et disons qu’avec vous cette patience n’est récompensée qu’après les efforts les plus longs et les plus acharnés, at last.

          Enfin j’espère!

          Maintenant que vous avez tardivement compris que votre commentaire me prête une opinion qui n’est pas la mienne, puis-je espérer que vous ayez le bon goût de le rectifier, ou dois-je considérer que votre cuistrerie ne s’embarrasse pas de ce genre de détail?

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            « Disons qu’il y a des gens qui comprennent vite, mais il faut leur expliquer longtemps. »

            Oui , c’ est tout le problème d’ une grande vivacité d’ esprit telle que la mienne…………… mais qui dépend des heures ; ainsi tôt le matin………..

            « Et disons qu’avec vous cette patience n’est récompensée qu’après les efforts les plus longs et les plus acharnés, at last. »

            at last the blast…………

            Mais efforts rendus ainsi des plus méritoires !

            « Enfin j’espère! »

            L’ espoir faisant vivre et rendant les fous joyeux , à vous la camisole festive !

            « Maintenant que vous avez tardivement compris que votre commentaire me prête une opinion qui n’est pas la mienne, puis-je espérer que vous ayez le bon goût de le rectifier, ou dois-je considérer que votre cuistrerie ne s’embarrasse pas de ce genre de détail? »

            Attendez , avant toute chose , permettez donc que je m’ accorde quelques instants de réflexion………..

            Hééé………….fff……….GNZZZ…………bof !…………RRRRRRRR…………. TILT !

            Haaaaaa………après ce kolossal effort , voici venir le réconfort…………… 😀

            Non ; et non .

            Je pense plutôt faire montre d’ un bien mauvais goût………….

            Combien de fois la vôtre de cuistrerie s’ est-elle à mon endroit embarrassée de ce genre de détail ?
            1 ? 2 ? 0 ? -1 ? -2 ?

            Et puis , après tout , c’ est sympa toute cette cuistrerie , ça épice les échanges !

            Cela étant , délirez pas , ça ne va pas tomber comme à Stalingrad non-plus , vous survivrez à toute cette cuistrerie et même peut-être en reviendrez vous tout auréolé de gloire……………et puis entre-nous , le score est à combien , 500 à 50 cuistreries ?
            Rapport de 1 à 10 , au moins , vous voyez bien que vous demeurez imbattable !

            Pour conclure , vous voyez la différence entre vous et moi , la GRAAANDE différence , c’ est que lorsque j’ explique ( émetteur ) quelque chose à quelqu’ un ( le receveur ) , il a beau n’ avoir même que deux ou trois neurones maximum , il va très vite tout comprendre ; tandis que vous , quand bien même le récepteur pourrait se composer de deux milliards de neurones super-entraînés et tout et tout , lorsque c’ est vous qui êtes l’ émetteur tout est tellement brouillé que plus personne n’ y comprend rien , même Einstein serait emmerdé………bon , il est vrai que son cerveau était de moindre volume…….ceci doit donc expliquer cela……………. 😉

            De cuistre à cuistre……………

  77. Vinz dit :

     » «Le désaccord politique constitue peut-être une opportunité pour Paris d’annoncer une réduction de l’opération», estime Elie Tenenbaum, spécialiste du Sahel à l’Ifri.
    https://www.lefigaro.fr/international/sahel-l-avenir-de-barkhane-en-suspens-20210604

  78. Cambo dit :

    Goita est le pure produit des colonels de pacotille,plus habitués à leur 4×4 rutilants dans les rues de Bamako quand c’est pas dans les luxueuses villas avec piscine obtenuent avec l’argent de l’aide internationale.

    D’ailleurs dès l’annonce du stop français, beaucoup de colonels de la boucle du Niger sont parti à Bamako, si les aides internationales n’arrivent plus les soldats FAMa ne seront plus payés,et quand ils sont plus payés ils désertent avec armes bagages et Toyota pour les revendre au marché noir.

    En janvier 2013 il y avait à Bamako des centaines de véhicules des FAMa où tout avait été vendu en pièces détachées dans les bâtiments tout était démonté même les Clim ,dans l’armée malienne il y a des colonels à la pelle ils ont peut être une 2S au Tchad ce sont les generaux (350) ,en voyant notre président avec Carlitos et McFly les colonels maliens doivent se dire que notre président est un comique et là ils en profitent à fond…

    Une petite roulade?

  79. Belzébuth dit :

    Cela la fout mal quand même, y compris sur la méthode.
    https://youtu.be/NSoHtbM_Z2o