Un bombardier américain B-52H Stratofortress a survolé Paris

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

141 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Fort heureusement ce B52, avion meurtrier s’il en est, a été intercepté et accompagné par des Rafales, tout comme le sont les bombardiers russes qui longent régulièrement nos côtes. Mais ce B52 n’a pas été intercepté à temps pour l’empêcher de survoler notre capitale …

    Oh pardon : c’est un allié, et son vol était amical !

    • Too dit :

      Allié / amical n’ont aucun rapport, c’est surtout « autorisé » qui importe !

    • Vroom dit :

      Vol effectué sous mandat de l’OTAN, avec un indicatif OTAN, les clairances diplomatiques qui vont bien sur plan de vol dûment déposé, contrôlé par les organismes militaires France, et accompagnement prévu pour défiler.
      Taisez-vous…..

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Mais ce B52 n’a pas été intercepté à temps pour l’empêcher de survoler notre capitale …
      Oh pardon : c’est un allié, et son vol était amical ! » Tout comme ce dimanche 30 mai ou 2 F-35 accompagnés par deux Rafale ont survolé le mémorial La Fayette situé à Marne-la-Coquette ! Quelle honte, n’est ce pas Raymond? Toujours votre rare sens de la mesure!

      • arnaud dit :

        Oui c’etait superbe et bravo pour ce geste de souvenir

      • précision dit :

        Le survol d’un mémorial illustrant l’amitié franco-américaine et les sacrifices offers me semble un symbole bien plus beau que de faire voler un bombardier à capacité nucléaire sur Paris.
        Par ailleurs je trouve toujours cocasse cet accent mis sur La Fayette, en éclipsant Rochambeau (voire de Grasse et Louis XVI). Et on oublie trop souvent que cette guerre sur les différentes mers du Globe a ruiné la France.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Par ailleurs je trouve toujours cocasse cet accent mis sur La Fayette, en éclipsant Rochambeau (voire de Grasse et Louis XVI). Il y a eu une escadrille La Fayette et non pas de Grasse ou Rochambeau voilà pourquoi on parle du « La fayette »
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Escadrille_La_Fayette

          • précision dit :

            Bien sûr. La poule et l’oeuf. Mais en ce cas ce qui est cocasse c’est que nous ayons choisi de nommer une escadrille (et une classe de frégate) La Fayette, que les américains ont nommé une ville La Fayette, etc… Les autres noms sont probablement inconnu du public (bon j’exagère un poil, car il y avait une F67 de Grasse).

    • Pravda dit :

      Si un jour vous passez par le Bourget, vous pourrez même voir des Sukhoi, des Mig ou des Tupolev, et ils n’arrivent pas par le TGV. Je vous conseille juste de venir les premiers jours, avant le crash ou la panne.

      • basta dit :

        raymond avait surtout besoin d’exprimer son anti-américanisme primaire et viscéral habituel, vous savez …

  2. Howerd dit :

    Bientôt sous l’occupation.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Bientôt sous l’occupation. » Tout comme Hong Kong petit coolie!

      • Fontaineshow dit :

        Sous l’occupation est est votre tradition depuis l’époque de l’empire romain.
        Petit egoutier bouleversé par l’odeur.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Sous l’occupation est est votre tradition depuis l’époque de l’empire romain.
          Petit egoutier bouleversé par l’odeur. » Oui petit étron céleste!
          A le fantasme de l’égoutier!! N’est ce pas « fontainechiotte »!

        • basta dit :

          t’es un peu con, toi … Tu devrais te renseigner un peu sur l’histoire de France et des différents peuples qui s’y trouvent …

    • John dit :

      Et les masques c’est la même chose que les étoiles juives imposées lors de la Shoah?

      • Vinz dit :

        ?

        Ce John est un faux John ; c’est un infâme John de contrefaçon made in china. Rendez-nous nos Suisses monsieur Xi.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Et les masques c’est la même chose que les étoiles juives imposées lors de la Shoah? » 2:32 du matin! Pas encore dessoulé de la veille?

  3. erleg dit :

    Les 80 B-52H encore en service ont tous été construits et mis en service en 1962, à une époque où la plupart d’entre nous n’étaient pas nés… C’est incroyable de voir qu’ils sont toujours là cinquante ans après (même s’ils ont été remis à neuf à plusieurs reprises et n’ont plus grand’chose à voir avec les avions d’origine), et qu’ils y resteront probablement jusqu’en 2050 ! Tout simplement parce qu’en terme de performance, d’adaptation à leur mission et de coût d’utilisation, ils n’ont tout simplement jamais eu aucun rival ! La moralité, qui devrait inspirer les constructeurs aéronautiques d’aujourd’hui, c’est que quand un avion est aussi bien conçu dès le départ, il devient irremplaçable.

    • NulH dit :

      Anecdotique ?
      Un collègue, ex pilote de ces bestioles, nous disait que ce n’était pas si compliqué à piloter … Nous, quelque peu surpris, mais il l’assurait quand même.. Derrière lui, dans son bureau, une photo de lui, aux commandes de l’un de ces gros oiseaux.

      Tout de même, surprenant…

      Toute autre chose ; durabilité de presque 60 ans pour 90 ans au moins, l’affaire est un très gros travail de R&D, au sens aussi de conception et de déploiement de la maintenance – intégrative (ou update multi niveaux, multi techno… multi orga., des experts ici ou là, dont en France, plateau de Saclay ou Toulouse pour les passionnés, Europe, voir côté Nord, mais pas que.

      La techno la techno… mon bon monsieur…

  4. Muse dit :

    Du vent ! Déjà vu & déjà fait…
    * de plus le survol de Paris reste possible sans cette limitation d’altitude : Le survol de Paris est interdit, conformément aux dispositions de l’arrêté du 21 février 2018 portant création d’une zone interdite, identifiée LF-P 23 Paris (Paris), dans la région d’information de vol de Paris. Des dérogations peuvent néanmoins être délivrées à des professionnels par le préfet de Police, sous réserve de la transmission d’un dossier conforme au moins 5 jours ouvrables avant la date projetée de survol et après analyse des services de la préfecture de Police.

    La loi de 1947 a été abrogée en 2017, c’est dire.

  5. born-87 dit :

    2 000 mètres non ? (pas 2.000) !

    • ScopeWizard dit :

      @born-87

      En fait , sauf autorisation , en temps normal il n’ est pas possible de survoler Paris à moins de 2 km d’ altitude………ou 20 hectomètres , ou 200 décamètres , ou 200.000 cm ou 2.000.000 mm……….

      HEIN ?

      Il manque les décimètres ?

      Ah zut !

      Bah , vous convertirez………….. 😉

      • born-87 dit :

        200.000 ou 2.000.000 sont des notation qui n’existent nulle part !, en France, le séparateur de millier est un espace, pas un point. Le point est un séparateur de décimale chez les anglo-saxons, et admis en France, mais, pour séparer les décimales, pas les milliers.

        • ScopeWizard dit :

          @born-87

          Qu’ elles existent ou non est un détail dont très sincèrement je me fous et contrefous .

          Hormis peut-être en chiffres romains , je sais très bien que deux mille s’ écrit 2000 et pas autrement .

          En revanche , depuis plusieurs années , je constate que dès qu’ il s’ agit de grands nombres , beaucoup et je vous avouerais moi le premier , avons tendance à nous perdre……….

          Par conséquent , vu que cet état de fait ne me convient pas du tout , indépendamment de toute influence Anglo-saxonne ou autre , j’ ai cherché comment me simplifier la vie d’ autant que cette façon d’ écrire permettait une lecture très rapide d’ où l’ utilisation que je fais du point par ailleurs plus logique depuis un clavier à partir du moment où tu écris des chiffres .

          C’ est tout , ça ne va pas plus loin que ça , inutile de se formaliser ; en fait , il ne faut voir là qu’ un moyen certes peu orthodoxe mais à mon sens nettement plus pratique .

          Le reste étant un trait d’ humour………….

          • born-87 dit :

            Le problème est là, les gens font de moins en moins l’effort intellectuel d’appliquer une règle. Si chacun y va de sa petite « simplification », à terme plus personne ne comprendra rien.
            Les règles d’orthographe sont là pour que les écrits soient lisibles. Il en est de même pour les nombres. Le « nettement plus pratique » l’est pour vous, il l’est moins pour d’autres, l’application d’une règle commune permet la compréhension et est gage de précision.
            Ça évite les erreurs, que lisez vous en voyant 2.189?

          • ScopeWizard dit :

            @born-87

            Je suis d’ accord avec vous ; mais qui s’ est évertué pendant tant et tant d’ années à vouloir absolument « simplifier » une langue jugée trop difficile ?
            Et encore récemment ?

            Qui c’ est qui cause pas bien le François et l’ écrit encore pire à la télévision , dans nombre de revues , de journaux , sur ces conneries de tweet , sms , etc ?

            Et vous trouvez que notre élite politique s’ exprime bien , vous ?

            Non , vous n’ y êtes pas ; de mémoire , dès mon jeune âge , à l’ école il nous avait été moult fois expliqué et répété que pour une meilleure compréhension des grands nombres il était recommandé de les séparer selon la règle des trois chiffres .

            Le point me sert donc à appliquer cette astuce .

            En somme , chacun se débrouille et s’ adapte en essayant que tout soit le plus clair possible pour soi mais aussi pour les autres .

            2.189 ?

            C’ est là une valeur très proche de mon QI lorsqu’ il est un peu trop tôt le matin et que mon esprit demeure vif mais nécessite qu’ on lui explique longtemps les choses…………

    • jean dit :

      Bien sûr que si en France 2.000=2 000

        • born-87 dit :

          Séparateur décimal… Là, c’est un séparateur de milliers.

          • John dit :

            Félicitations, vous savez lire un titre… Dommage que vous ne lisiez pas le contenu qui mentionne les différents types de séparateurs décimaux, milliers, et des différences selon le contexte.

      • born-87 dit :

        Non, 2.000 ne signifie rien…. à la limite en écriture anglo-saxone c’est l’équivalant de 2,000 (qui ne veut rien dire)

        • John dit :

          Et encore une simplification.
          En Allemand, le point est utilisé comme séparateur de milliers.
          En Suisse, on utilise l’apostrophe pour séparer les milliers, sauf quand il s’agit d’une écriture monétaire où l’espace est encouragé.
          Que cette écriture soit anglo-saxonne en partie est vrai. Mais cela concerne bien d’autres nations, telles que la Chine, l’Iran, Israel, le Japon, la Corée, Malaisie, Mexique, Namibie, Pakistan, Philippines, Singapour, Taïwan, Thaïlande.
          Bref, si vous aviez lu le lien que j’ai partagé, vous auriez trouvé les diverses manières d’écrire les nombres selon les pays. Et pour certains pays, cela change en fonction du contexte.
          Quoi qu’il en soit, ce genre de détail est absurde, il y a bien assez d’erreurs bien plus graves dans les écrits de chacun de nous.
          P.S. en étant aussi à cheval sur les règles d’écritures, est-ce que ce dernier commentaire est un exemple de grammaire?

  6. Sahasrahla dit :

    Voilà qui rappelle les heures sombres où des vagues de B-17 venaient répandre des tapis de bombes meurtrières sur nos villes séculaires et chargées d’histoire, faisant disparaître sous les flammes et l’acier les vies des hommes contemporains et l’héritage mémoriel des hommes du passé.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Voilà qui rappelle les heures sombres où des vagues de B-17 venaient répandre des tapis de bombes meurtrières sur nos villes séculaires et chargées d’histoire, faisant disparaître sous les flammes et l’acier  » Et aussi en 40 les « Stukas » qui se payaient non pas des colonnes de blindés mais des pauvres hères qui fuyaient devant la venue de « sympathiques » voisins! L’horreur est la chose la mieux partagée en temps de guerre.

      • Paul Letissier dit :

        Pendant la 2ème GM, nos « libérateurs » ont fait beaucoup plus de dégâts que nos envahisseurs.
        Mais bien entendu, il n’a jamais été correct de le dire avant qu’internet nous permet de le dire.
        De même, dire que les Ricains sont venus pour arrêter les Soviétiques est une vérité qui a longtemps été censurée.

        • Paul Letissier dit :

          Permît et non permet.
          Satanée saisie automatique !

        • Thierry dit :

          vous avez oublié de terminer par « mein Fuhrer » herr docktor Folamour !

          • Pascal (l'autre) dit :

            « vous avez oublié de terminer par « mein Fuhrer » herr docktor Folamour !’ Dites mon brave votre commentaire est il le fruit de votre incommensurable « intelligence » ou les effets de libations que n’aurait pas renié un fort des halles célébrant l’arrivée du Beaujolais nouveau

    • Pravda dit :

      C’est cela oui… j’ai la même image quand je vois les Mercedes, chargées de teutons en tongs et chaussettes, déferlant sur les plages chaque été… et je ne vous parle pas des cohortes de moujiks envahissant Monaco et Courchevel.

  7. Charles Auvet dit :

    Ca sent la préparation militaire de guerre contre la Russie ?

    • Castel dit :

      Je ne croit pas que ce genre de matériel soit utilisé prioritairement en cas de guerre contre la Russie…..

      • John dit :

        Tout dépend de l’état d’avancement d’une part, et de la dispersion du conflit d’autre part.
        Le B-52 a la capacité de tirer des missiles de croisière à rayon d’action de 2’400 km pour la version ayant le plus grand rayon d’action. Et pour les « faibles rayons d’action », l’AGM 86 a la capacité de tirer à environ 1’000 km. Celui ci emporte potentiellement la tête nucléaire W80 de 5-150 kt, et nouvelle tête nucléaire en développement pour le futur missile LRSO qui sera utilisé par le B-21 et le B-52.

        Pour la dispersion, la Russie et les USA ont un territoire très large, dispersé. Si vous imaginez un hypothétique conflit (qui n’existera probablement pas), l’Europe de l’ouest y participera, ce qui devrait accroitre les zones de conflit. Donc un B-52 utilisé ne serait pas impossible. La Russie n’a pas l’équipement nécessaire à la protection de son espace aérien en sol-air à 100 %.

        Si aujourd’hui, le B52 est maintenu en service, et que de nouveaux moteurs sont espérés, c’est que sa capacité intéresse encore les USA.
        Et sa capacité c’est d’emporter un volume d’armement important. Cela peut être des missiles à long rayon d’action en cas d’espace aérien non sécurisé, et si la suprématie aérienne est assurée, cela peut être un bombardier utilisé en soutien des forces au sol.

  8. Christophe dit :

    Sur la forme, qu’on laisse un bombardier étranger survoler la capitale me met quand même mal à l’aise. Et qu’en plus le minarm en soit fier pour publier les photos et communiquer dessus en dit long sur la soumission, devenue inconsciente, à l’OTAN et les US. Pour d’autres pays européens qui l’assument, pourquoi pas, c’est leur choix politique, mais pour la France, ça me fait mal au cœur.

    • précision dit :

      assez d’accord. D’autant que tant qu’à interdire le survol de la capitale ce n’est certainement pas pour le B 52 que je ferais une dérogation, même s’il vole sans armes à bord.
      17 janvier 1966, Palomares (il y en a eu d’autres, mais celui là est gratiné)… Tout un symbole d’une époque qu’on espère révolue.

    • Braise dit :

      En effet. C’est relativement humiliant. Un rafalé survolant la Maison Blanche serait aussi un excellent témoignage de solidarité atlantiste.

    • John dit :

      Quel argument ridicule.
      Quand la France atterrit sur un porte avion américain, est-ce que les USA sont soumis?
      Quand la PAF vole aux USA est-ce que les USA sont soumis.
      La France fait partie d’une alliance. La confiance y règne. Vous êtes dans l’émotionnel totalement déplacé. Ce n’est qu’une démonstration de force, et une affirmation de la volonté américaine de participer à la protection de ses partenaires…

      Bcp voient une soumission européenne envers les USA…
      Mais peu voient la réalité. Les USA font du bruit (ça fait partie de leur culture). L’Europe a tendance à être plus discrète, à être plus diplomate, et plus secrète.
      Résultat, l’Europe exporte massivement aux USA, l’Europe dépense moins dans sa défense en moyenne, et les USA assurent la défense européenne… Qui est soumis en réalité? Qui est celui qui bénéficie de cette défense? L’Europe… Ce ne sont pas 200 F-35 qui compenseront les dépenses américaines pour l’Europe…

      • précision dit :

        . Le mythe d’une Europe qui dépense peu grâce au bouclier américain est largement contredit par les montants colossaux engloutis dans la défense: de l’ordre de 300Milliards par an quand les américains sont à 700. Vous parlez dépenses. Ce n’est pas la mentalité américaine; ils verraient cela comme un investissement.
        Et c’en est un; cela assoit leur prééminence. L’europe dépense moins, mais elle a aussi moins de besoins vu qu’elle ne joue pas le rôle de gendarme aux quatres coins du globe. En outre, les fonds d’investissements américains possèdent des parts importantes dans la plupart des entreprises européennes. L’inverse est faux.

        Enfin, le droit européen ne s’applique pas sur le sol américain, les européens n’imposent pas des sanctions de milliards d’euros aux entreprises US. Nous dépendons d’eux plus que l’inverse dans tous les domaines. Donc que nous bénéficions des bonnes relations avec les américains, assurément, et vice versa.
        Par contre cela n’a rien à voir avec la soumission des européen, qui, elle , est à sens unique; du faible au fort.

        • philbeau dit :

          John s’est donné pour mission de promouvoir l’action US quelque soit les conséquences qu’elle implique , il fait ce qu’on appelait autrefois de la propagande . Donc vous ne le convaincrez pas . Il faut le savoir , c’est tout . Il répetera toujours les mêmes choses , il n’y a rien a attendre d’autre dans ses commentaires . Parlez lui du F 35 , c’est son sujet préféré .

          • John dit :

            Bien sûr…
            Apprenez à lire, et arrêtez d’interpréter avec vos émotions…

  9. Yallingup dit :

    Image certes pas banale…

  10. Franz dit :

    Quel est le message subliminal derrière les phrases stupides selon lesquelles la mission du 31 mai est une « démonstration impressionnante de la supériorité de l’Otan » et, « ensemble, il n’y a aucun défi que nous ne puissions relever » ? même si c’est vrai, c’est difficile de faire plus provocateur et va-t’en-guerre. Niveau de com’ Nord-coréen !

    • Félix GARCIA dit :

      Je suis bien d’accord.
      Notre rhétorique est pauvre : « pays libres », « ordre basé sur des règles », « démocratie libérale » etc …
      Même si je comprends bien ce que tout cela veut dire (techniquement), je trouve cela très laid.
      Comme le dit Philippe DE VILLIERS : « On ne tombe pas amoureux d’un code de la route ».
      ^^

    • précision dit :

      Sans doute parce-que pour ce qui est des vrai défis de la planète (écologie, développement économique, voire paix) que l’on devrait relever « tous ensembles » la pertinence de l’OTAN et sa logique « nous contre eux » est plus que discutable.

  11. Félix GARCIA dit :

    Biden urged to push EU to be a military power

    « It’s time for the EU to become a global military power — and for the U.S. to stop thwarting Europe’s ambitions on defense.
    That’s according to a new report by the Center for American Progress, a Washington think tank with close ties to the Biden administration.
    The report, obtained by POLITICO in advance of its release on Wednesday, urges President Joe Biden to encourage the EU to develop hard-power military capabilities and calls on him to abandon decades of opposition to EU defense integration by previous U.S. leaders, under the guise of preventing wasteful duplication with NATO — which remains orthodox thinking for most American military commanders, and even for many EU governments. »
    « “It will be up to the EU to determine a structure that suits it best,” the report says. “But the US should make clear its support for the EU to focus on developing and acquiring new capabilities that can enable Europe to act without the involvement of the US military. Europe should not simply duplicate capabilities that exist within NATO already, but establish its own core capabilities that complement the US, empowering Europe to serve as a coequal partner in the alliance.” »
    « “The waste and duplication is in the current system, where everyone is having to have their own full spectrum militaries. That’s probably not the best use of militaries for the EU or NATO,” he said. “Too often the opposition to EU defense is very theoretical and not based on the practicalities of the EU getting involved in defense in a realistic way.
    “It would be one thing if you could make the case that NATO as currently structured is totally working and European defense is taken care of, but it’s not,” Bergmann added. “Just pushing and yelling at member states to spend more on defense … that’s just not a recipe for a strong Europe or a successful transatlantic alliance.” »
    https://www.politico.eu/article/report-joe-biden-should-push-eu-to-become-a-global-military-power-nato-defense/

    • John dit :

      Comme d’hab, les Américains ne comprennent pas l’UE…
      L’UE est un partenariat économique et politique. MAIS il ne s’agit pas d’une alliance. L’Europe a en son sain des nations neutres (Finlande, Suède, Autriche, Irlande, Malte). L’Europe a bcp de nations avec des intérêts divergents.
      Donc pour toutes ces raison, l’UE ne sera jamais une « grande puissance ». Par contre, avec des investissements plus importants, et une collaboration minimum sur les partages des données, communications, etc… ils pourront combiner leurs compétences.

      • Félix GARCIA dit :

        « Les américains ne comprennent pas l’U.E. »
        Personne ne comprend mieux les enfants que leurs parents.
        ^^

    • tschok dit :

      L’autonomie stratégique européenne relancée par Washington? Ce serait drôle.

      • Félix GARCIA dit :

        Mais qui dirige vraiment Washington ?
        Quels sont les intérêts réels des américains, et quels sont ceux qui sont défendus ?
        Est-ce dans l’intérêt des américains d’avoir hissé la Chine au niveau de « compétiteur principal » ? D’avoir implanté TSMC à Taïwan ? De pousser la Russie et l’Iran « dans les bras de Pékin » ? De pousser « le wokisme » partout ?

        • tschok dit :

          Je pense que les Américains font le calcul suivant: ils se disent que les Chinois, comme les Russes d’ailleurs, ont un intérêt objectif au démantèlement de l’UE. Des pays européens isolés sont finalement plus intéressants pour eux que ces mêmes pays sous bannière européenne unique, parce qu’en tant que membre d’un collectif, ces pays font systématiquement le choix de l’atlantisme, contre la Chine ou la Russie.

          Mais je crois également que les Américains pensent que le modèle de la construction européenne est en crise et qu’il faut le consolider autour d’un pôle stratégique fort que l’Otan ne peut représenter à lui seul, alors que l’UE, dans sa forme actuelle, patauge.

          Donc, il n’est pas impossible que l’autonomie stratégique de l’Europe, qui n’a jamais été regardé comme un bien par les Américains, soit considéré dans un futur proche comme un objectif à atteindre dans le cadre de leur propre stratégie.

      • oryzons dit :

        Pourquoi ?
        Les américains tant qu’ils pensaient pouvoir dominer le monde pour leur seul et unique profit pensaient à surtout diviser l’Europe afin de l’empêcher d’avoir la capacité de lui contester cette domination.

        A ce titre l’émergence d’Airbus et d’Ariane a rendu les américains complètement fous furieux. Il était hors de question qu’il se passe la même chose dans l’électronique, le digital, les logiciels…
        Airbus et Ariane : Europe puissance à la française.
        Il faut donc aider les anglais et les allemands à étouffer les français et à imposer une europe inoffensive, faible et divisée.

        Vous pensez que c’est du « complot » ? C’était ouvertement discuté tel quel par les stratèges américains jusque dans les années 2000.
        Ils ont parfaitement réussi d’ailleurs. Nous vivons à l’ère des monopoles privés américains pendant que Bruxelles qui ne bouge pas une oreille sur le sujet continue d’essayer de démanteler tout ce qui ressemble de prêt ou de loin à un monopole public.

        Bon maintenant que les mêmes stratèges pensent que les US vont se faire bouffer par la Chine d’ici 30 / 40 ans (maximum) tout d’un coup avoir un allié puissant capable de t’aider à faire face au monstre qu’ils ont eux-mêmes créés commence à devenir une idée qui a un intérêt pour eux.

        Leur intérêt a changé tout simplement car la menace a changé.

  12. Precheur dit :

    Et on ne l’a pas abattu? (Attention humour pour les trolls qui ne comprennent que le premier degré!)

  13. kolkot dit :

    un B52 peut lâcher 8 fois plus de missiles air sol sur une cible qu’un rafale, et il n’à pas besoin pour celà de survoler les défences ennemies, il à juste besoin d’être à portée de tir des JASSM CALCM et autres…(notamment missiles hypersoniques trop gros pour être emportés par un chasseur

    • JC dit :

      Oui, mais encore ? C’est qui, qui a la plus grosse ?

    • Jm dit :

      Ben….
      suffit de tirer sur lui avant qu’il largue.
      C’est simple, non !!!!!

    • Too dit :

      C’est un peu pour ca que les intercepteurs existent non ?
      Et aussi pour la raison précédente que les bombardier ont une escorte ?
      .
      Tiens… tout s’emboite !

  14. philbeau dit :

    Curieuse image de communication , difficile à interpréter dans l’opinion . Elle n’a d’ailleurs pas fait l’objet pour l’instant d’une diffusion large qui permette de juger de son efficacité . Un bombardier qui survole une ville , ça suggère une domination sur le pays concerné plutôt qu’un signe d’amitié … ensuite , pourquoi , dans ce qui semble être un itinéraire européen fédérant le lien otanesque , seulement Paris , et pas les autres capitales , notamment Londres LE fidèle allié par excellence , ou Berlin , au premières loges de la stratégie américaine ? On a du mal aussi à comprendre la manière dont l’EMA français s’est impliqué dans ce scénario : volonté un peu naïve de passer pour le bon élève , accompagnant le maître de près ?

    • John dit :

      Vous faites dans l’émotionnel…
      Et de quelle domination parlez-vous? Les USA engagent leur armement dans la défense de régions réellement menacées (pays baltes, Japon, Corée du Sud, probablement Taïwan).
      Ces pays ne sont absolument pas soumis ou dominé. Ils vivent leur vie tranquillement sans rendre la pareille.
      Et on peut parler du Rafale qui survola Athènes en mars de cette année? Domination française?
      Ou au contraire, marque de soutien face à des ennemis potentiels… la Turquie par exemple?

      • durieux dit :

        Que l’Armée de l’air ait exhibé un avion au dessus d’Athènes ne vaut pas mieux. Si on veut donner des gages, on participe à des exercices communs, ou on déploie des intercepteurs à Chypre lors d’un épisode de tension. Mais on fait ça dans les espaces qui y sont dédiés ou qui sont pertinents au regard de la situation tactique.
        Si les athéniens veulent voir des rafales au-dessus de chez eux, leur force aérienne sera ravie de leur organiser ça pour leur fête nationale avec ceux de la nation grecque.
        Et si le Pentagone souhaite une invitation à participer au défilé du 14 juillet ça peut tout-à-fait se discuter, ce ne sera pas la première fois.
        Dans le cas du rafale en Grèce, même d’un point de vue commercial c’est lourdingue. On fait les démonstrations de vol devant la commission compétente et ça suffit.
        Là c’est du cirque, même si l’effectif retenu a au moins eu la sobriété d’être symbolique.
        C’est quoi la suite ? Des parcs à thème ? Des baptêmes de combat tournoyant pour les maisons de retraite ? Le prochain B-52 suivra le tour de France en larguant des casquettes USS Enterprise et des saucisses ?

        On a déjà participé à exciter les grecs contre la Turquie kémaliste entre 1919 et 1922. Le bilan n’en est pas convaincant au point de remettre ça.
        A mon humble avis.

        • philbeau dit :

          Pourquoi dérivez-vous tout de suite sur la question du Rafale en Grèce ? Vous avez un problème avec cette vente de l’appareil français à la Grèce ? Et , on le rappellera , c’est un chasseur , un avion de défense…Le B52 a un lourd handicap historique avec le Viet-Nam , la piste Ho-Chi-Min , les bombes qui tombent en grappes sur les populations civiles , la dispersion de l’agent orange , bref , on est d’accord ou pas d’accord , mais c’est un avion qui est tout sauf l’image idyllique de l’ami qui vous veut du bien . Et vos sous -entendus spécieux sur le rôle qu’aurait tenu la France contre la Turquie au siècle dernier pose question : vous relativisez les massacres et le génocide turc dans la région ?

          • durieux dit :

            Dans l’ordre :
            Parceque John l’évoquait comme un évènement comparable, à mon avis à raison. J’admets néanmoins avec vous que les implications du déploiement d’un B 52 sont plus graves que pour un chasseur bombardier.
            Je n’ai pas de problème à ce que la Grèce achète du matériel français. Dans le cas des rafales, le principe de prélever des avions en dotation dans l’AA m’a néanmoins quand même dérangé, mais ce n’est pas le sujet ici.
            Enfin, pour clarifier : les partisans de Kemal ont effectivement commis des massacres de civils considérables, à l’instar de ceux instigués auparavant par leurs prédécesseurs jeunes turcs. Ce que j’évoquais, c’est qu’en 1917 France, Grande-Bretagne et Italie concluent les accords de Saint-Jean de Maurienne au termes desquels, entre autres, l’Italie doit obtenir à l’issue de la guerre Smyrne et la côte occidentale de l’Anatolie. Mais à la conférence de Paris en 1919, ce sont finalement les grecs qui l’obtiennent au détriment des italiens. Les grecs débarquent à Smyrne, mènent trois ans de guerre contre les kémalistes, perdent et rembarquent. Ce qui me fait dire que la décision d’arbitrer en faveur de cette opération s’est révélée mauvaise, or la diplomatie française y a eu sa part (pas facile a établir, et peut-être plutôt moindre que celle des britanniques, mais bon on l’a pas empêchée).

  15. vrai_chasseur dit :

    Et aussi 2 Rafale et 2 F35 américains ont survolé Marne La Coquette en formation le 30 Mai pour célébrer les 105 ans de l’escadrille La Fayette.

  16. Il est temps de rappeler à la France que si on les espionne c’est pour le bien de l’Ot.. euh des USA et que si elle veut se rebeller on peut lui envoyer des bombardiers détruire le pays comme on l’a en partie fait en 1945.

    • John dit :

      Et la pub Milka est totalement vraie… Tout le monde moque la marmotte, mais je l’ai vue de mes propres yeux…

    • tschok dit :

      En fait, si vous voulez tout savoir, ceux qui ont largué le plus de bombes, se sont les Britanniques.

      • précision dit :

        Normal, les moyens de la 8th étant plus faibles. Mais le tri des britanniques étaient plus précis et avaient moins mauvaise réputation que les bombardier américains volant à haute altitude. De plus les britanniques étaient en général plus soucieux de l’impact négatif des bombardements, surtout tant que Vichy gardait des moyens de pression (donc jusqu’au débarquement allié en Afrique du Nord)

  17. Fralipolipi dit :

    Il y a qques jours, il y a aussi eu des F35 dans le ciel parisien.
    https://www.aerobuzz.fr/breves-culture-aero/des-f-35-rendent-hommage-au-la-fayette/

  18. Bob dit :

    J’adore la photo mais quel intérêt de montrer un bombardier lourd dans le ciel de France? Ils ne risquent rien en France, pas comme au-dessus de la Syrie ou de Taïwan.

  19. Carin dit :

    « et ensemble, il n’y a aucun défi que nous ne puissions relever » sa sent fort la brosse à reluire, du coup ça craint pour l’embrigadement du côté de l’Asie du Sud est..
    il faudrait dire à nos amis américains qu’ils devraient s’adresser aux frugaux de l’Europe du Nord qui les aident grandement pour nous contrecarrer dans le monde, mais se réfugieront derrière eux… et très loin derrière au moment où il faudra tomber la chemise et passer à la « salade de museaux » avec la Chine. Le pire c’est que pendant que nos gars seront en première ligne, tous ces frugaux ne ménageront pas leur peine pour tenter de prendre l’ascendant dans nos institutions, et nos industries.
    Je pense sérieusement que l’on ne verra aucun F35 ou EF2000 de ces pays dans le ciel asiatique.

    • John dit :

      factuellement, de quelle manière les « européens du nord » cherchent à contrecarrer la France?

  20. Arnaud dit :

    Qu’un B52 puisse opérer en France avec des aéronefs français, c’est en effet une « preuve » d’interopérabilité, etc… Par contre, quel est l’intérêt qu’il puisse survoler Paris même ???? En fait, en termes de message, je me demande si ce n’est pas plus menaçant que positif. D’autant que c’est pas demain qu’un Rafale sera autorisé à survoler Washington DC

    • tschok dit :

      @Arnaud,

      C’est une façon de dire: « on est tellement pote avec les Ricains qu’on laisse leur bombardier survoler notre capitale, ce qui montre bien qu’on leur fait totalement confiance ».

      Message qui est aussitôt interprété comme une menace par les trolls de Moscou, comme par exemple Philbeau: « Un bombardier qui survole une ville , ça suggère une domination sur le pays concerné plutôt qu’un signe d’amitié ».

      La guerre, idéologique, cette fois, se poursuit donc dans… le ciel de Paris.

      • durieux dit :

        Et ben histoire de conforter cette mâle assurance, on devrait l’assaisonner d’un beau referendum en mémoire du général.
        « Voulez-vous que la France respecte ses engagements vis-à-vis de l’OTAN et de ses alliés tout en conservant son indépendance stratégique ? »

        Oui bien sûr.
        Non pas du tout.
        Ne comprend pas.
        Comprend mais ne sait pas.
        S’en contrefout.
        Préfère le contraire, svp.

        Comme ça tout le monde est content, et Macron peut espérer grimper à 12% d’intentions de vote. Ou alors il saute sur l’occasion de démissionner.

      • Vinz dit :

        Oui bien sûr, comme en 40 ; on était tellement pote avec les Allemands qu’on les a grâcieusement laissés défiler sur les Champs au pas de l’oie, ce qui montra bien qu’on leur faisait totalement confianSSe.

        Pis aussi ça fait pas de mal parfois de marcher au pas de l’oie, pas comme ces abrutis qui s’planque dans le maquis ; comme chantait si bien Julien Dragoul.

        On a bien raison en tout cas de faire confiance aux US ; on en a la preuve tous les jours. C’est pas eux qui pirateraient les comm de leurs alliés.

        • tschok dit :

          @Vinz,

          Votre analogie est totalement foireuse, en plus d’être assez navrante.

      • philbeau dit :

        tschok , faitess un effort pour rendre acceptables vov raisonnements : arriver à se pâmer pour une image d’un bombardier américain survolant Paris…ouais , ça baisse , on tombe infantile là . Je pointais ailleurs que les autres capitales des « alliés » US ne s’étaient pas abaissées à ce genre d’infantilisme justement , et notamment pas les Japonais (aïe , ça ferait désordre ) ni même les Coréens ou Taïwan , ce genre d’image étant peu goûtée d’une population un peu plus fière d’elle même et de son pays que les blaireaux américanophiles intégristes comme tschok .

  21. PAUL-LAURENT ZACCARIE dit :

    Me laisse un réel « mal à l’aise » : soit c’est une démonstration d’auto-réassurance, soit c’est un show militaro-marketing… ou plutôt, ce serait un mix des deux.
    En tout état de cause ce survol de la Capitale me semble superfétatoire, voire extrêmement maladroit (et polluant !!!).

    • durieux dit :

      Sur les questions de savoir-vivre, c’est rarement aux cowboys qu’on demande en premier. Mais là, je les dédouane : on a des gouvernements qui sont chargés de s’opposer à ce qui attente à la dignité de la nation.
      J’espère qu’il n’est pas passé au dessus de Brest. Ni de Dresde.
      En Allemagne ça a dû être vécu comme d’un goût exquis.

      • durieux dit :

        En même temps, avec des gens qui conçoivent que la France, allié fiable, crédible et solidaire, conserve son indépendance stratégique en regardant parader un bombardier stratégique étranger, comment s’étonner.
        Les ricains vont avoir beau jeu d’expliquer qu’ils savaient bien qu’on aurait été les premiers à râler comme des chochottes communistes si tous les autres avaient eu droit à un truc que nous pas.

  22. Paddybus dit :

    Comment comment…??? l’ânidingo n’a pas interdit cela…??? il n’est pourtant pas homologué « critère »…. probablement l’avion le plus polluant de la planète…. quel scandale…. ou sont les écolos…??? les vrais…!!!!

    • PK dit :

      Le commentaire est amusant, mais il est si vrai.

      Il faut savoir que les dix bateaux les plus polluants du monde polluent plus que toutes les bagnoles de la planète… Mais ce sont les bagnoles qu’on interdit 🙂

      • Paddybus dit :

        Bon, il faut aussi dire que ces bateaux sont assez peu souvent dans les villes… mais de toutes façon, cet acharnement anti diesel est débile, tout comme les ventilateurs plantés dans tous les paysages, et qui ne sont en fait que des systèmes financier, j’ai lu récemment que les champs installés au large des cotes Française, appartiennent a des fonds de pension canadiens…!!! Donc l’argent des subventions de la France (prix d’achat de l’électricité 4 X supérieur au prix marché) va servir ailleurs….!!!!

      • ScopeWizard dit :

        @PK

        Oui , de mémoire , la hiérarchie s’ établit comme suit ; en dehors des usines qui sont les plus polluantes , en matière de pollution par les transports , tu as d’ abord le maritime , puis le terrestre , enfin l’ aérien .

        Par exemple , une grande partie de la pollution qui affecte l’ air de Paris , proviendrait en fait de la forte activité industrielle du Nord de l’ Allemagne notamment depuis que ce pays a relancé son industrie charbonnière afin de compenser l’ arrêt du nucléaire au lendemain de la catastrophe de Fukushima .

        Mais bien-sûr , « on » va te servir un tout autre roman histoire de démolir le moteur diésel puis la voiture à moteur thermique qui tout comme le nucléaire est l’ un des points forts industriels de la France…………

        • PK dit :

          Attention à ne pas confondre industriel et producteur d’électricité : pas pareil. L’industrie utilise au mieux le second, mais pollue toute seule.

          Effectivement, l’Allemagne est le plus gros pollueur d’Europe (mais bon, c’est en… France qu’on demande de faire des efforts).

          Un truc moins connu encore : l’Allemagne est le premier producteur de pollution atmosphérique radioactive… grâce justement à ses fameuses centrales à charbon écolo. Il faut savoir que le minerai de charbon contient des traces de radioéléments. Ils sont concentrés dans les énormes consommation de ces centrales, et rejeté dans l’atmosphère avec les fumées…

          Les écolos allemands sont donc les premiers pollueurs radioactifs d’Europe… Mais chut, c’est un secret : il parait qu’on forme un beau couple !

      • Titelive dit :

        Vous dites n’importe quoi.

        https://www.liberation.fr/checknews/2018/09/10/est-ce-vrai-que-15-bateaux-de-marchandises-polluent-plus-que-toutes-les-voitures-du-monde_1677714/

        Et quand bien même cela s’avérerait vrai, on ne pourrait rien changer dans l’immédiat, ces navires assurant un commerce mondiale nécessaire, là où beaucoup de voitures servent des trajets égoïstes. Il n’y a qu’à voir à Paris, le nombre d’automobiles avec pour seul passager un conducteur préférant polluer qu’user des transports en commun.

        • PK dit :

          s’avérer est déjà vrai…

          Après, on en attendait pas moins de Libé…

      • tschok dit :

        D’un autre côté, interdire les bateaux dans les rue de Paris…

        Nuche!

        • ScopeWizard dit :

          Nuche toi-même , ce n’ est pas ce qu’ il te dit .

          @PK fait juste remarquer -et je suis entièrement d’ accord avec ça- que l’ on préfère désigner un coupable histoire de continuer à foutre quelques tonnes de poussière en plus sous le tapis ; c’ est la technique du bouc-émissaire , en l’ occurrence l’ usager de la route qui les trois quarts des fois n’ a même pas d’ autre choix .

          Quid de toute cette merde venue d’ Allemagne , Ruhr en tête ? Quid de toute cette pollution maritime ?

          Rien ou presque ; par contre , le Diesel ou les vieux véhicules , allons-y gaiement et tapons joyeusement dessus .

          Hidalgo et toute cette clique bouffée d’ idéologie écolo-bobo bien-pensante = grosse merde à tentation totalitaire façon Jean Sans Terre , si vous connaissez un peu l’ Histoire de l’ Angleterre…….

          • tschok dit :

            Un célafota-yakafocon xénophobe et complotiste qui me donne des leçons de chose sur la technique du bouc émissaire, je ne pensais pas que ça m’arriverait, mais finalement, si.

            Inch Allah.

          • ScopeWizard dit :

            « Un célafota-yakafocon xénophobe et complotiste »

            Parfait ; vous voici admirablement très précisément défini .

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          « Il n’est pas donc question de simplifier quoi que ce soit, mais de prendre connaissance d’un jugement de valeur assez négatif d’un personnage historique allemand sur les Français, à l’occasion d’événements historiques que je n’ai pas abordés dans mon commentaire, car ils n’étaient pas l’objet qui m’intéressait en l’espèce.

          Vous inventez donc une polémique qui n’a pas lieu d’être. »

          Mais vous passez votre temps à toujours tout simplifier jusqu’ à l’ absurde !

          Ce que vous dites sur Bismarck et son appréciation d’ une « mentalité Française » censées à elles seules expliquer les causes de la guerre de 1870 est tout simplement faux car vous éludez toutes les autres causes dont celles étroitement liées à l’ Histoire qui sans cela n’ auraient rien déclenché du tout quel que soit le degré de susceptibilité du taureau Gaulois .

          Désolé , mais cette démarche synonyme d’ un sophisme est profondément malhonnête .

          Il en va de même avec toute votre « justification » migratoire ; tout est à la truelle et certains liens de causalité sont totalement bidons .

          Si ça vous amuse de prendre à ce point les gens pour des cons , libre à vous mais gaffe aux retours de ceux qui y verront très clair et sauront tout décoder car ils ont quelques clefs de compréhension…………..

          • tschok dit :

            Je ne prétends nullement que la citation de Bismarck explique les causes de la guerre, ça c’est vous qui vous l’êtes mis en tête.

            Elle est explicative, sur le terrain du jugement de valeur négatif, d’une certaine mentalité française. Mais pas des causes historiques de la guerre, ce qui n’a rien à voir. Et je ne l’ai jamais prétendu.

            Me reprochez pas vos propres sophismes, quand même.

          • ScopeWizard dit :

            C’ est quoi encore cette pirouette censée tout inverser ???

            Et mon cul , c’ est du poulet ?

            C’ est vous qui passez votre temps à désigner des causes uniques et à empiler des menhirs de sophismes en d’ interminables allées histoire de faire « simple »………….

            Je vous ai déjà expliqué que l’ Histoire ne se résume pas si facilement ; en vous focalisant sur la pseudo-mentalité Française sous-entendu « caractérielle » , au mieux vous vous plantez , au pire vous trompez les gens .
            Il y a tout un contexte , à elle seule la mentalité existante ou supposée n’ explique rien du tout ; que dire de celle des Prussiens qui ne se sentent plus pisser , alors ?

            Les causes de la guerre sont multifactorielles , elles sont multicausales , il n’ y a pas une seule cause pas plus qu’ il n’ y a de hasard , ce sont divers éléments qui mis bout à bout ont fini par provoquer cette catastrophe .

            N’ importe quoi !

            Pauvre tschok , ça ne s’ arrange vraiment pas…………….

    • Too dit :

      S’il vous plait… pas de Hidalgo ici (même mal écrit)…
      Rien que d’entendre parler d’elle ca me file de l’urticaire !

      • Paddybus dit :

        Désolé, si je ne l’avais pas sorti (la blague) , ce serai moi qui aurait l’urticaire…. allez, un p’tit coup de pommade Zemmour et tout ira bien…!!! ;0))

  23. petitjean dit :

    Ce bombardier US dans le ciel français, me rappelle, triste souvenir, les bombardements américains de 1944 sur la France, qui firent des dizaines de milliers de victimes civiles
    Qui s’en souvient ?

    • Rambo des bacs à sable dit :

      Très juste piqûre de rappel, les bombardements alliés ont bien plus détruit la France que les nazis qui se sont contentés de nous piller avec l’assentiment des Pétainistes et autres kollabos en tous genres.

      • précision dit :

        Pour le pillage, il faut dire qu’en période de guerre, ce n’est pas anormal, et qu’on leur a un peu rendu la pareille à titre de réparations après guerre (ce qui n’a rien de surprenant non plus). On aurait même fait un peu plus si les anglais et américains n’avaient pas mis le coup de frein.

        C’est vrai que c’est un point de l’histoire souvent occulté: on parle beaucoup du Blitz sur Londres en oubliant que durant cette guerre la France a subi autant de pertes civiles dans les bombardements alliés que les anglais n’en ont subi dans les bombardements allemands. Le grand Charles se fait très discret sur le point dans ces mémoires. Sans doute parce qu’il n’y a pas de guerre propre, et que les anglais ont, au moins dans un premier temps, fait quelques efforts pour limiter les victimes collatérales.

      • Courmaceul dit :

        « Qui s’en souvient ? » Oui, je m’en souviens. Terrible de voir une Normandie transformée en champs de bataille. Promis, à la prochaine, les Allemands faciliteront l’évacuation des villes de Caen ou de Falaise. Et comme Montgomery ne voulait pas d’un Stalingrad à l’ouest, les bombes furent nombreuses.

    • Pravda dit :

      Mes grands-parents, normands, dont un grand-père sous off chez les pompiers (voir la semaine rouge sur Rouen) s’en sont souvenus probablement toute leur vie. Mais je ne les ai jamais entendu dire un mot en mal sur les américains, malgré la destruction de leur logement, la mort d’une soeur de ma grand-mère et les nuits de terreur.
      Les gens étaient un poil plus résilients que maintenant et savaient qu’il y avait un prix à payer pour recouvrir leur liberté après la défaite de 40.

    • tschok dit :

      Tout le monde, mais on oublie que ce sont les Britanniques qui ont largué le plus de bombes (bis).

      On pense toujours aux Ricains en premier.

      C’est la rançon de la gloire, en quelque sorte.

      • revnonausujai dit :

        wiki machin dit que la RAF a largué un tonnage supérieur à l’USAAF sur l’Allemagne ( 964000 tonnes contre 623000), mais que sur l’ensemble du théatre européen , c’est l’inverse 1463000 t /1307000), ce qui renforce l’assertion que ce sont les USA qui ont le plus bombardé hors Allemagne. Comme quoi !

      • revnonausujai dit :

        wiki truc dit que la RAF a largué un tonnage supérieur à l’USAAF sur l’Allemagne ( 964000 tonnes contre 623000), mais que sur l’ensemble du théatre européen , c’est l’inverse 1463000 t /1307000), ce qui renforce l’assertion que ce sont les USA qui ont le plus bombardé hors Allemagne. Comme quoi !

      • précision dit :

        C’est aussi l’impact médiatique d’Hollywood qui a ancré l’USAF dans les mémoires.
        Mais surtout parce que les américains sont entrés plus tard dans le conflit, donc malgré l’augmentation des tonnages au fil du temps sur la France ils ont sans doute un peu moins frappé que les anglais.

        Par contre vous devriez préciser « en France » si c’est le cas (pas trouvé les chiffres), car sur l’ensemble du théâtre européen il y a eu sur l’ensemble du conflit plus de tonnes de bombes américaines qu’anglaises (très légèrement plus, en fait les deux étant à peu de choses près à égalité).

        • tschok dit :

          Moi j’ai des chiffres pour le théâtre européen dans un vieux DSI hors série sur l’arme aérienne. Et ils montraient, de mémoire, une supériorité du tonnage britannique.

          Et aussi le rôle central de Bomber Harris, qui était le grand architecte des bombardements stratégiques sur ce théâtre d’opérations.

          On lui doit les bombardements de Caen, de Rennes, de Vannes, de Nantes, d’Evreux, etc. Et d’une façon générale sur la Normandie.

          • précision dit :

            Justement, Harris, dans Despatch on War Operations(1995), p. 44, cite
            955,044 tonnes de bombes anglaises du RAF bomber en Europe (dont 30% sur la France).
            à comparer avec
            956,255 tonnes pour l’USAF (8th,15th) sur l’Europe.
            Auxquelles ajouter 660,000 tonnes pour le bombardement tactique.
            Les estimations françaises donnent 583,000 sur la France au total.

            Il semble donc que de toute façon USAF et RAF ont largué un tonnage similaire en Europe.

            Une anecdote concernant Harris, un peu plus « élégante » que les bombardements stratégiques de grandes villes, c’est qu’il a lancé une souscription parmi les aviateurs (1shilling/aviateur) fin 44 pour aider les orphelins français dont les parents étaient morts sous les bombes alliées.

            source pour tout cela: http://centaur.reading.ac.uk/27959/1/DoddKnappBombFrance070708a.pdf

            On y lit aussi que les équipages débutants étaient envoyés sur les cibles peu défendues, donc la 8th de l’USAF a fait un peu plus de 50% de ses frappes sur la France la première année

    • centurion dit :

      Près de 57.000 morts, 74.000 blessés, 300.000 logements détruits: du 13 juin 1940 à Dunkerque au 15 avril 1945 à Royan, les bombardiers alliés déversèrent 518.000 tonnes de bombes sur la France pour tenter de détruire le dispositif militaire allemand. (le point 12.5/2014)

  24. Thanksgiving dit :

    Il n’y avait plus de Dinde disponible?

  25. Lassithi dit :

    Dans la vie, deux options, on est vassal ou souverain.
    Il n’y avait pas trop de doute, maintenant nous avons la preuve par l’image de notre statut de sbire.
    De Gaulle doit être en lévitation.

    • Rambo des bacs à sable dit :

      De Gaulle avait tout prévu et savait précisément à quoi s’en tenir avec tous ces traîtres, il a même prophétisé, dans le livre de Peyrefitte, qu’ils allaient détruire tous les champions nationaux qu’il avait construit : CEA, CNES, CNRS et bien d’autres…

    • John dit :

      La nuance n’existe évidemment pas…
      Cette photo est celle de 2 pays alliés. Si la France ne voulait pas de cette démonstration, elle aurait dit non…
      Sauf qu’après Trump, il est bon de rappeler que les USA sont alliés de l’Europe. Cette alliance a amené la stabilité en Europe durant la Guerre Froide. Et la stabilité est tout ce qui compte sur cette photo. Ce genre d’image est en réalité un avertissement pour certains pays…
      Le B-52 accompagné de Rafale qui eux aussi ont une capacité nucléaire, c’est cela qui compte. Lorsque ces avions survolent la Corée du Sud, le Japon, Taïwan, ce n’est pas une marque de soumission. Chacune de ces nations bénéficie de l’aide américaine. Moins de dépenses militaires nécessaires, le parapluie nucléaire, et une balance commerciale en faveur des pays soutenus par les USA.
      De mon point de vue, c’est les USA qui sont perdants…

      • Vinz dit :

        Un B-52 convoit une toute autre image et message qu’un avion de combat Rafale. S’ils veulent visiter Paris y a les bâteaux de Mr Mouche.

        Souvenirs :
        https://www.foxnews.com/story/air-force-punishes-70-airmen-for-accidental-nuke-armed-b-52-flight
        « Des responsables de l’Air Force démis après que 6 bombes nucléaires ont survolé les États-Unis –
        Un bombardier B-52 a été armé par erreur de six têtes nucléaires et a volé pendant plus de trois heures à travers plusieurs États la semaine dernière, déclenchant une enquête de l’Air Force et le limogeage d’un commandant, ont déclaré mercredi des responsables du Pentagone. »

        Sans compter les B-52 qui se sont crashés avec leurs nukes à bord…

      • Lassithi dit :

        La France, c’est nous. Vous avez été consulté pour réintégrer le commandement intégré de l’OTAN ?

      • philbeau dit :

        Vous avez vu des B52 survoler Tokyo Séoul ou Taïpeh ? Même ces pays qui dépendent du « parapluie américain ne se sont pas abaissé à autoriser une telle image , elle aurait été très mal perçue , et Washington le sait très bien . Il faut que la France de Macron , qui pourtant est une puissance nucléaire (enfin , en théorie , la question étant quel est l’avatar censé appuyer sur le bouton – pour mémoire on citera les trois derniers pantins en cause Hollande , Sarkozy , et l’actuel , et vous en déduirez la capacité de dissuasion résiduelle) . Bref on y fait souvent référence , mais De Gaulle n’aurait pas accepté une telle image . On voit dans quelle estime nos dirigeants tiennent le pays qu’ils sont censés défendre , c’est pour cela qu’ils sont élus faut-il encore le rappeler . Ou ça n’a plus d’importance ?

        • Courmaceul dit :

          Vous supputez gratuitement, c’est rare, surtout au Bois de Boulogne …que vous connaissez si bien de par cette profession exercée. J’aimerai bien aussi que vous « lâchiez » De Gaulle, le voir se faire régulièrement tripoté par la bande de moujiks, qui sévit ici, est assez insupportable

  26. Olivier dit :

    Bonjour, moi je trouve ça très bien que les B52 survole notre pays avec nos rafales si certains pays de l’est ont des doutes !!!

    • John dit :

      Surtout après la présidence Trump qui a fait planer le doute sur l’alliance…

  27. Specht dit :

    La Turquie n’aurait pas participé ?

    • Lassithi dit :

      Il faut inviter Erdogan pour le 14 juillet.
      Il ne pourra pas refuser, après tout le pognon qu’on vient de lui donner.
      L’honneur et le sens des intérêts de la France ont quitté cette rive de la méditerranée.
      Il y en a qui aiment.

  28. Rambo des bacs à sable dit :

    Que Dieu bénisse l’Amérique et les hamburgers, Amen !

  29. Thierry dit :

    Un B52 au dessus de la France, grand moment de plaisir !
    voilà bien le genre d’avions qui n’a jamais équipé la France qui ne possède toujours aucun bombardier lourd, encore un trou dans notre défense.

  30. ron7 dit :

    Tout ça, c’est de la « com » !
    Mais après, que dire… Enfin, pour quoi faire mettre en avant cet évènement !
    A propos quel avion « à côté » pour le reportage ??
    ____
    Quand on parle incendie (formation de pompiers), on dit que les 1ères minutes sont importantes !
    Avec l’OTAN face à la Chine et/ou la Russie, et si on regarde la chaîne de commandement, avec de l’autre côté, 2 Présidents forts, ce n’est pas simple !
    OTAN : Ce débat autour de la réactivité, liée au premières minutes, doit être tempéré, mais on ne peut le passer sous silence !
    Bien sûr, il reste la dissuasion nucléaire, mais qui oserait le premier en user !

    Alors l’OTAN reste un « machin » qui échappe à notre contrôle d’européen, il suffit de regarder l’actu du moment !
    Bon, ce n’est pas franchement le sujet ! Et alors ?
    Est-ce que ça dérange?
    https://www.youtube.com/watch?v=sAqdwZMAXfI

    L’OTAN : Un panier de crabes ??

  31. Criloc dit :

    Je pense que l’objectif était de rappeler à la population européenne (notamment les populistes conspirationnistes) à quelle organisation (NATO) elle appartient (dans tous les sens du terme appartenir) et qui en est le patron (M.I.C.K.E.Y.M.O.U.S.E.).

  32. Thanksgiving dit :

    On continue à se marrer avec la Dinde, même l’USAir Force veut des vrais avions…
    https://www.meta-defense.fr/2021/06/03/face-au-congres-lus-air-force-demande-plus-de-15-ex-mais-pas-de-f35a/

  33. Pascal (l'autre) dit :

    Bon, l’essentiel est que malgré ce survol qui a mis à mal la « mâle » indépendance de notre douce France nous soyons encore vivant! (Néanmoins a la lecture de certaines interventions il y en a qui frisent l’attaque cardiaque!