Des avions militaires de transport chinois interceptés par des chasseurs malaisiens près de récifs contestés

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

52 contributions

  1. ONERESQUE dit :

    La mer de Chine, et singulièrement les Shoals des Spratleys et les Paracels se fait « noyauter » par le milieu exact de la zone des « 9 traits »……ce sont les Sudètes du XXIème siècle, les « confettis géostratégiques » qui serviront de prétexte à une expansion par l’intimidation….Donc, même cause, même effets ? On n’ose pas imaginer que les démocrates commettront la même bévue et que l’on verra un jour un « Chamberlain » moderne ahuri secouer au pied de sa passerelle de jet officiel les  » accords de Kuala-Lumpur (exemple) » de nature Munichoise, naïvement soulagé pendant quelques années…..jusqu’à ce qu’un nouveau cuirassé (inutile de deviner sa nationalité) ne tire sur un quelconque « Dantzig de l’extrême-Orient » en ne déclenchant la WW3……On n’oublie pas le fameux mot de Daladier au Bourget devant la foule des naïfs soulagés en 1938….. » Ah, les CO*S !!! « 

    • Indy dit :

      Pas besoin d’aller si loin pour trouver des Sudetes. La Crimee et le Donbas occupes par la Russie le sont encore plus que des ilots inoccupes en mer de Chine. D’autant que Poutine pratique lq meme rethorique qu’Hitler : « Parrtout ou il y a des russes, c’est la Russie. » Et ca finira pareil…

      Ah les c…s !

    • oaij dit :

      Cela n’a RIEN à voir avec les Sudètes, territoire peuplée à 90% d’allemands et brimés par les tchèques.

      Ici, on parle de territoire quasi maritimes, et à défaut pas du tout peuplés de chinois, et en plus bien loin de l’empire terrestre constitué par la Chine.

      • ONERESQUE dit :

        Euh, je crois que vous n’avez pas compris l’argumentaire, je ne cherche pas à justifier les Chinois, AU CONTRAIRE et encore moins à évoquer des populations, je parle de méthodes d’intimidation de la Chine, CE N’EST PAS UNE ANALOGIE de SITUATION POLITICO-DÉMOGRAPHIQUE !!!!

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Euh, je crois que vous n’avez pas compris l’argumentaire ]

          Pas besoin de crier ! On sait tous que votre  » argumentaire  » cela s’appelle un  » Reductio ad Hitlerum  » … ;0)
          Mais c’est comme tout le reste , c’est réservé à des personnes de talent et instruites !

          En l’occurrence on pourrait interpréter à l’aune de votre  » argumentaire  » l’attitude Chinoise comme motivée par la volonté de récupérer des territoires historiquement Chinois ou peuplés de Hans attribués à un autre pays par des études ethno-géographiques falsifiées réalisées par un troisième pays … ;0)
          Par ce que les Sudètes dont vous parlez , c’est ça !

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Cela n’a RIEN à voir avec les Sudètes, territoire peuplée à 90% d’allemands et brimés par les tchèques. ]

        Cela fait plaisir de lire des personnes qui ont su dépasser la fiche de révisions des Annales VUIBERT™

        En fait la question des Sudètes c’est une mer** à 80% Françaouie : Celle du  » Comité d’Etudes  » ( des civils mais aussi de nombreux géographes de l’armée Françouze )
        On a pu voir certaines cartes lors de l’expo des Invalides , c’est pas dit qu’elles vont ressortir de si tôt !
        https://www.musee-armee.fr/au-programme/expositions/detail/a-lest-la-guerre-sans-fin-1918-1923.html#:~:text=Alors%20que%20les%20conflits%20cessent,pays%20et%20d%C3%A9place%20des%20fronti%C3%A8res.

    • Pierre Sow dit :

      Ces îles appartiennent à qui ? Personne ne sait le répondre, on sait qu’elles sont pas à la Chine, c’est tout.

  2. ji_louis dit :

    … ou comment tester les réactions diplomatiques et militaires avant de faire le pas suivant.

    1949: défaite du Kuomintang (nationaliste) devant le PCC (communiste). Mao revendique Formose (Taïwan)
    1979: Bataille navale avec le Viet Nam pour s’emparer des îles Paracels
    2000s: revendication de toute la mer de Chine et d’iles japonaises, Pékin reprend à son compte les revendications territoriales de Taïwan
    2010s: occupation, aménagement et fortification des îles Spratleys
    2021: occupation par des pêcheurs et la garde-côte chinoise d’îles indonésiennes, la garde-côte obtient le droit d’ouvrir le feu sans sommation dans toutes les eaux « sous juridiction chinoise » (comprendre « revendiquées par la Chine »)

    carte des revendications maritimes chinoises: https://cridupoulpe.files.wordpress.com/2016/06/chine-monde_122014_071.png

  3. Turenne dit :

    Excellent. Voilà une nouvelle opportunité pour Dassault de placer ses très bons Rafale auprès de la Malaisie !

    • Jeff dit :

      La Malaisie a choisi l’avion de combat russe, le Sukhoi Su-35… Exit donc le Rafale de Dassault Aviation, le Typhoon du consortium européen Eurofighter (BAE Systems, Airbus Group et Finmeccanica), le F-16 de l’américain Lockheed Martin et le Gripen, du suédois Saab. Selon le site américain spécialisé Jane’s, qui cite l’agence Malaisie, le ministre de la Défense , l’avion de combat multi-rôle Su-35 pour remplacer les vieux appareils F-5E Tiger-II fabriqués à l’époque par l’américain Northrop. Évalué à 1 milliard de dollars, le contrat devrait être signé au plus tard avant la fin de septembre.
      Le Rafale M, M88, A400M, M2000, M51, beaucoup de la lettre magique M, M=Merde.
      La Malaisie va acheter 16 Su-35 pour renouveler un escadron de F-5E Tiger II, qui était entré en service en 1980 et qui doit être retiré d’ici à la fin de la décennie. Un choix logique comme l’a rappelé le ministre de la Défense. a fait observer que les forces aériennes (TNI-AU) ont l’habitude de disposer d’avions de combat russes.

      • James dit :

        Ha, ha, depuis quand Dassault veut vendre des Rafale M à la Malaisie, à moins que M comme Malaisie?

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Ha, ha, depuis quand Dassault veut vendre des Rafale M à la Malaisie, à moins que M comme Malaisie? » et « J » comme jobard!

      • Contractor dit :

        TNI-AU c’est l’Indonésie (Tentara Nasional Indonesia-Angkatan Udara ) pas la Malaisie.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « les forces aériennes (TNI-AU) ont l’habitude de disposer d’avions de combat russes. Il y a une petite erreur, la TNI-AU ce sont les forces aériennes d’Indonésie, la force aérienne malaise qui elle utilise des SI-35 se nomme « Tentera Udara Diraja Malaysia » (composante aérienne des forces armées malaises)

      • Alpha dit :

        @Jeff
        Des SU-35 pour la Malaisie ?…
        Une petite source un un modeste lien peut être à nous communiquer ?
        Non, parce que bon, vu les problèmes qu’ont connus les Malais pour faire voler leur Mig-29 et SU-30, çà m’étonnerait qu’ils commettent la même erreur en achetant du matos russe qui ne semble pas adapté à ses latitudes !
        Et puis l’an dernier, au vu des difficultés économiques de la Malaisie, trois appareils étaient à l’étude. Le Tejas indien de HAL, le CAC/PAC JF-17  » Thunder » Sino-pakistanais et le Kai FA-50 « Golden Eagle » coréen.
        Pour le reste de votre post, avec votre « M » = Merde, on devine sans peine le pauvre Troll chinois de bas étage qui se cache sous un pseudo anglo-saxon…

  4. Meiji dit :

    La Chine tâte le terrain pour agrandir son « espace vital ».

  5. AS dit :

    Les ambitions expensionistes chinoises sont les meilleures VRP du Rafale dans cette région

  6. Frédéric dit :

    Pas d’escorte pour ces transports ? Si de simple Hawks avec des Sidewinder peuvent faire la police du ciel face à la puissance chinoise, cela peut faire jaser 😉

    • Thomas dit :

      Pas cons les chinois
      De simples transports, sans accompagnement…
      …Rien de bien offensif, hein

    • Lima Whiskey dit :

      Cela serait en effet cocasse ! Mais vous vous en doutez M. l’amateur d’aéroplanes, les chinois savent ce qu’ils font.
      Un tel incident et ils auraient crié à une attaque éhontée sur de pauvres avions sans défense (même si le contenu l’est surement beaucoup moins, « sans défense ») 🙂
      Cependant, le fait que la Malaisie n’aie que des petits Hawk 200 pour faire la police du ciel avec un voisin aussi envahissant est un peu alarmant. Le gouvernement Malaisien peut-être devrait reconsidérer leur budget défense, et même, au plus long terme, essayer de se trouver de solides alliés, car la Chine n’est pas prête d’arrêter son expansion.
      Bien malheureusement.

      • Zigomar 17 dit :

        Tout fait ventre…A ma connaissance, et sauf erreur de ma part, la Malaisie ne dispose pas seulement de Hawk 200 pour exercer la police du ciel…
        Mais également…des ex-McDonnell Douglas -Boeing FA-18, des Northrop F-5 Tiger…mais aussi des Mikoyan-Gourevitch Mig-29 et surtout des Sukhoï Su-30…
        Dans l’attente de la livraison de Sukhoï Su-35 de dernière génération…

  7. pmpmpm dit :

    Merci les chinois ! :Un nouveau marché en vue pour le rafale … parceque le Hawk 208 c’est quand meme un peu limite ….

  8. Carin dit :

    En général les amis s’annoncent lorsqu’ils vous rendent visite…. mais peut-être que la chine l’ignore?
    Par contre elle connaît tout le poids de la menace qu’elle fait peser en employant le mot « stabilité » dans tous les discours de ses représentants.

  9. Thierry dit :

    Et revoilà la nuée de pucerons chinoise sur les plantations malaisienne qui eux, heureusement, ont des coccinelles qui volent suffisamment bien pour les bouffer !

    la méthode chinoise est celle du squatter, ils vont à un endroit qui ne leur appartient pas et s’y installent si personne ne s’y oppose. Après ils bétonnent et arment tout ça pour être sur qu’on ne les délogera pas de sitôt; Méthode indigne pour un pays, mais la Chine n’est pas une démocratie et s’assoit sur le droit.

    • oaij dit :

      Le monde entier s’assoit sur le droit. A l’international comme au national d’ailleurs.
      Il est clair que les intérêts chinois ne sont cependant pas les notre. … cependant je vois mal nos gouvernants faire quelque chose dans ce cas là quand ils font déjà n’importe quoi à domicile.

  10. Thomas dit :

    C’est marrant, les chinois la font à l’envers.
    Je veux dire, souvenons nous de notre propre impérialisme, lorsque nous envoyions nos navires aux quatres coins du monde pour aller envahir autrui sous de fallacieux prétextes.

    L’histoire se répète !

    • Thierry dit :

      A mon avis ils construisent leur empire sur des sables encore plus mouvant que nos anciens empires, du boulot d’amateur indubitablement.

    • Royale Marine dit :

      Fallacieux prétextes les esclaves d’origine européenne saisis sur les bateaux marchands et dans les régions côtières par des « rezzous »? Et libérés par la conquête d’Alger, puis les protectorats du Maroc et de Tunisie?
      Révisez votre histoire! Pauvre crétin!

  11. ekiM dit :

    Si des avions chinois s’étaient fait abattre, je doute que la Chine eut été en position d’y faire quoi que cela soit. Toute action contre la Malaisie (qui n’aurait fait que défendre son espace aérien) aurait mené à un conflit ouvert avec les puissances occidentales et régionales.

    Xi ne semble comprendre que la manière forte. C’est donc exactement ce que la Malaisie (et tous les pays qui se font attaquer par la Chine) devrait faire. La Chine teste les limites. De là, il y a deux choix :
    – s’aplatir et servir de paillasson (comme l’Indonésie) ;
    – faire parler la « poudre » (comme l’Argentine).

  12. Ghostrider dit :

    en caricaturant un peu mais pas tant que cela, si la chine était l’islande et la france la malaisie, c’est comme si l’islande lorgnerait sur l ile de Ouessant. Allez Xi Ping pousse encore un peu et tu vas l’avoir ton petit conflit local. mais qui osera .

    https://www.cassini-conseil.com/enjeux-et-rivalites-en-mer-de-chine-meridionale/

  13. Loufi dit :

    Ils ne voulaient pas des Rafales ?

  14. Il y a un dicton chinois qui dit que pour voler quelque chose, il faut le tirer a soi un peu chaque jour.

    • Mica X dit :

      à la soie, pour faire de belles écharpes… ou des routes covid ?

  15. Raymond75 dit :

    Si on observe objectivement, les pays ‘souverains’ ne faisaient strictement rien de ces îlots abandonnés ; les Chinois eux savent en tirer profit, et on les a laissé faire : la vie est simple.

    Protestons, protestons pour sauver « l’honneur », faisons semblant de maitriser une situation qui nous dépasse. Infantile.

  16. mulshoe dit :

    Les chinois sont en train de se mettre à dos l’ensemble de la région . Cela sent le rafale à plein nez !

  17. Criloc dit :

    Les chinois envahissent leurs voisins. Et alors ? La Chine est une dictature totalitaire avec la deuxième économie du monde, une avance technologique et une volonté effective de revanche et de domination sur tous ses voisins. Et alors ? Nous, on s’en fout. L’Europe vient de signer un accord de libre-échange avec eux. Nos entreprises continuent de délocaliser là-bas. Nous laissons les chinois investir en Europe avec le sourire. Non, l’ennemi absolu, c’est la Russie, la Russie, la Russie, la Russie…
    Nous sommes stupides (ou achetés…)

    • Green dit :

      L’accord commercial (et non de libre-échange) voulu par l’Allemagne a été suspendu a peine signé. Vous étes libre de vous considerer stupide mais n’incluez pas tout le monde et renseignez vous un peu mieux!

      • Criloc dit :

        Ce n’est pas un accord commercial mais un accord de libre échange sur les investissements. Donc, avant de donner des leçons et d’être agressif, je vous renvoie à vos études. Deuxièmement, cet accord a été seulement mis en pause par l’UE et il est symbolique de la tolérance extrême des élites européennes vis à vis de la Chine (considérée plutôt comme un marché prometteur qu’une dictature expansionniste) qui contraste avec cette haine incroyable des russes. Sur la forme, vous avez donc faux. Sur le fond, vous passez à côté de ma modeste réflexion. J’ai donc l’honneur de vous inclure (avec moi) parmi la catégories des gens précités ! (je rajoute comme vous un point d’exclamation, c’est classe) !

  18. Turenne dit :

    La Chine c’est – toutes choses égales par ailleurs – l’Allemagne asiatique du XXIème siècle. Elle est mue par un esprit de revanche contre l’humiliation que l’occident lui a fait subir au XIXème et XXème siècle (un peu comme la défaite de Iéna en 1806 a été
    le moteur de la rancune de la Prusse contre la France). Sa soif de vengeance risque d’être difficile à étancher. Nos dirigeants occidentaux, surdiplômés, ivres de leur prétendue supériorité intellectuelle auto-revendiquée, n’ont rien trouvé de plus intelligent à faire que d’y transporter leurs usines et de lui permettre un exceptionnel rattrapage technologique en un temps record. Résultat, ils se trouvent fort dépourvus maintenant que la bise est venue et souffle fort. La question de l’Anschluss de Formose par la Chine ne se pose plus, c’est plié. La seule inconnue à ce jour, c’est le « quand ». On peut imaginer que les incursions de la Chine sur des îlots a priori sans intérêts consiste à se donner les moyens de verrouiller les accès à la mer de Chine (comme les Anglais l’avait fait en ne revendiquant que la cession de Malte et Gibraltar au Congrès de Vienne) pour préparer et exécuter l’invasion de Formose dans les meilleures conditions. Et ce ne sont pas les américains (qui, c’est ouelle conniou, sont le meilleurs de le monde entier) qui y pourront quoique ce soit : ils n’ont plus la base industrielle ni le niveau technologique et encore moins le « nombre » pour s’y opposer. Quant à l’Europe « c’est paix et l’amitié entre les peuples » heu, joker …

    • ONERESQUE dit :

      Tout à fait d’accord avec vous à 99%…..un petit BEMOL cependant…la BIRD US reste la première au monde avec des budgets de 750 Milliards de $, et bientôt NGAD, Lasers de puissances, SSN(X) et intercepteurs d’hypersoniques….ils sont LOIN d’être FINIS….

      • Royal Marine dit :

        Arrêtez de vous refaire le coup des annonces comme pour le F 22 et le F 35…
        On a vu à quoi ont abouti ces « super navions »!
        De même pour les autres concepts de l’US Navy: LCS, Zumblatt, …Hé bien, il reste à espérer que les avions et bateaux nouvellement projetés, soient cette fois ci, à la hauteur…
        Mais ne vendez pas la peau de l’ours!

    • Momo dit :

      Le message pourrait être pris au sérieux sauf un détail qui le met complétement à mal.
      As-tu une seule idée des budgets comparés, pour les armées, de la Xine et des US?
      Non, sinon tu n’aurais pas écrit ces sottises…
      Mais il n’en reste pas moins que la Xine est le premier danger militaire actuel pour l’occident, et plus indirectement (truquie, iran, pakis, …) que directement. Les ilots et autres atolls c’est pénible mais pas grave sur le fond. Et elle n’a même pas besoin d’histoires sur ses humiliations du passé, justifications idiotes, pour vouloir s’imposer.

  19. Trent dit :

    La Malaisie devrait s’acheter des bons rafales et le tour est joué.

  20. LEONARD dit :

    Il faut bien comprendre l’importance de James Shoal et Luconia Shoal dans la stratègie chinoise en Mer de Chine, basée sur les 9 traits:
    C’est pourquoi en mars 2013, il y a dèjà eu une démonstration de force chinoise sur ces récifs, qui sont quand même à 80 km de la Malaisie et 1650 de Haïnan.
    https://www.scmp.com/news/asia/article/1200564/pla-navy-amphibious-task-force-reaches-james-shoal-near-malaysia
    Ces récifs, comme toutes les autres colonisations chinoises en Mer de Chine, ont certes pour objectif de sanctuariser celle ci pour les patrouilles de SNLE chinois, mais au delà, de transformer par la contrainte la Mer de Chine du Sud en mer intérieure nationale chinoise.
    La Mer de Chine perdrait ainsi ses qualités actuelles de haute mer car:
    – La règlementation chinoise de police maritime s’y appliquerait, régulant « à la chinoise » la liberté de navigation, notamment des bâtiments militaires
    – La Chine pourrait y créer une ADIZ, régulant la circulation aérienne,
    Bref, la Mer de Chine deviendrait une Mer intérieure.

    Or, contrairement au titre de L.Lagneau, ce ne sont pas des ilôts « contestés », car ils sont légalement reconnus comme situés dans la Z.E.E de la Malaisie en fonction des critères de la Convention de Montego Bay (signée par la Chine), mais des récifs menacés d’annexion par un état colonialiste, la Chine.

    La Chine utilise la méthode des « réalités alternatives » pour travestir ses actions expansionnistes, en essayant d’imposer une « vérité chinoise » dans cette région, inutile de l’encourager dans ce mensonge.

  21. lym dit :

    Ils sont donc rentré de 120NM dans la ZEE malaisienne, ça reste encore à une bonne quarantaine des eaux territoriales mais sans prévenir et avec 16 avions, c’est très hautement inamical quoiqu’en dise l’ambassadeur « la vaseline »!!!

    Ces « consultations bilatérales pour maintenir la paix&stabilité régionale », selon les éléments de langage désormais consacrés, cela ressemblerait dans ce cadre à une proposition à peine voilée de faire un Yalta sans aller jusqu’à le faire précéder d’une guerre.

    Le pire étant qu’ils vont probablement y arriver, les pays du secteur n’étant pas d’accord entre eux sur le partage de la zone ils ne s’uniront donc pas face à une Chine qui a toutes les cartes pour les mettre d’accord!

    Mais ne rigolons pas trop: Bientôt un référendum de trop en Nouvelle-Calédonie, qu’Australie et Nouvelle-Zélande doivent surveiller comme le lait sur le feu! Il offre une sacré opportunité à la Chine de pousser ses pions loin derrière toutes les lignes actuelles.

  22. Max dit :

    Qu’est-ce qu’ils attendent, ces pays en conflit avec l’expansionnisme chinois pour construire eux aussi des fortifications sur les îlots dependant de leur ZEE ?
    Car s’ils sont inoccupés, de pêcheurs chinois ils auront vite fait à faire à des travailleurs du BTP encadrés par l’aplomb.

  23. Lothringer dit :

    clic clic clic
    comme d’hab
    Franchement quand on regarde une carte, la Malaisie, c’est encore en-dessous des Philippines et du Viet-Nâm;
    c’est dire la taille des envies chinoises. A ce rythme, c’est la totalité des Philippines, puis ensuite de la Malaisie qui devrait être annexée par la Chine.
    …et le stratégique détroit de Malacca.

    Effectivement, la carte bleue risque de chauffer fort pour acheter des armes diverses et variées.

  24. Raymond75 dit :

    La France possède des îlots inhabités, mais qui offrent une grande importance stratégique et une ZEE très appréciable. Pour justifier notre souveraineté, nous devons y implanter des équipes scientifiques, comme aux îles australes, ou y faire des visites régulières, comme dans les îles Eparses du canal du Mozambique.

    Faute de manifester cet intérêt régulier, ces îles, contestées par d’autre pays, pourraient leur être attribuées par un jugement international.

    De toute évidence, les îlots occupés et fortifiés par les Chinois étaient réellement à l’abandon, et n’ont même pas fait l’objet d’une riposte dès les premières incursions chinoises … Elles ne furent pas abandonnées pour tout le monde !

  25. Thaurac dit :

    Sacrés chinois, la main qui te tapote dans le dos pendant que l’autre t’enlève le pantalon…
    Ces chinois font parti des gens que je ne croirais jamais même s’ils me donnaient l’heure..
    Mesure du temps de réaction , avions employés pour accompagnement, fréquence radar…ça pue le repérage à plein nez, et les prochains seront surement des parachutistes et largage de matos, puis politique du fait accompli; comme d’hab..

  26. C foutu dit :

    Il semble évident que rien ne stoppera ça.

    Et c’est pas LVMH qui dira le contraire…

    C’est comme au Far West…
    Le méchant deviendra le shérif et toute la ville retournera bosser tranquille…

    Personne ne peut se permettre une crise supplémentaire… nous verrons donc bientôt les milliardaires chinois sur la Côte…. nous rendre les milliards de Boussac et Cie…