Le président Macron parle de retirer les forces françaises du Mali

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

265 contributions

  1. Muse dit :

    C’est ce que je disai il y a déjà plus de deux années…
    Et avant de partir on vatransiger avec les islamistes contre lesquels nous avons combattu.
    Buvez, buvez tout !

    • Le Breton dit :

      Je propose que les maliens de France retournent chez eux en échange de notre départ.

      • jean aymard dit :

        Les sur Maliens et les SoMaliens aussi…
        ‘suffit de les remplacer par les « forces » Maliennes de Montreuil sous Bois.

        • Robert dit :

          Pour pouvoir envisager que les forces françaises quittent le Mali, il faudrait d’abord envisager que les forces maliennes quittent la France.
          Macron fait du vent avec sa bouche.

      • Paddybus dit :

        Oui, il faut rendre à tous ces pays leurs chances….. il est scandaleux que la France garde de telles compétences, qui affaiblissent ces pays qui ont déjà du mal à se relever….

        • basta dit :

          +1 ! Allez, hop, retour au bled les satellitologues, les gynécologues et autres ingénieurs du baby-foot …

      • Lol dit :

        Chiche! Après ça c’est toi qui vas aller ramasser les ordures ou faire les tâches ingrates que les gaulois ne veulent plus faire.
        Il ne faut pas oublier qu’au départ les émigrés ont été appelés parceque les gaulois étaient trop occupé pour faire des enfants

        • Mantore Gérard dit :

          L’argument des poubelles, ça fait un demi siècle qu’on l’entend et qu’il est faux. Il convainc seulement les gens qui ne connaissent pas la réalité du marché du travail : il y a des boulots où les Africains te font une vie insupportable si tu n’es pas africain.
          .
          Mais ça, bien sûr, l’idéologie de gauche interdit de le voir et d’en parler depuis un demi siècle. Un journaliste qui tenterait d’en parler serait immédiatement classé « fascho ».
          .
          Heureusement on a désormais @internet pour contourner les barrages idéologiques et dire la vérité.

          • Courmaceul dit :

             » l’idéologie de gauche interdit de le voir et d’en parler depuis un demi siècle » Ben allez-y, dites alors la vérité avec des sources sur ces fameux emplois protégés des immigrés empêchant le bien blanc de bosser !

          • aoij dit :

            @Courmaceul

            T’as besoin de source pour prouver qu’il y a plus d’inscrit au RSA noirs que blancs ?
            Tu veux des sources aussi pour prouver que la France a été construite et entretenue avant et après la seconde guerre mondiale par des blancs ?
            Est-ce que tu veux encore des sources pour prouver que les immigrés sont généralement sous-payés, quand on en voit carrément pas 2 ou 1 déclaré sur les chantiers, ce qui peut expliquer à certains endroits qu’on voit moins de blancs ?
            (Et accessoirement, est-ce que ça te choque qu’un français essaie de demander un salaire décent pour aller bosser, plutôt que de vouloir faire l’esclave jusqu’à 70 ans pour que dalle.)

            Pour ces 3 questions, à mon avis t’as pas besoin de sources, par contre si tu veux on peut se cotiser pour te faire greffer un cerveau.

          • Lol dit :

            La pyramide de natalité inversé c’est une invitation aussi. Et on parlant de stat quel est le taux de gaulois chez les éboueurs, et ne me compte pas les conducteurs

  2. Mat49 dit :

    Du Macron tout crache incapable de prendre une décision tranchée. Partir en laissant la Minusma et Takuba n a aucun intérêt. Qu allons nous y gagner rien? La mine d Arlit sera plus menacee, ainsi que les pays de la région où nous avons des intérêts économique comme la Côte d Ivoire.

    • précision dit :

      En l’occurrence je trouve normal que le président Macron prenne son temps pour réfléchir en considérant toutes les alternatives. L’ensemble de la région semble plus instable qu’elle ne l’a jamais été. Ces pays ont des choix à faire et il est normal que la France contribue de son mieux à la stabilité.
      Je ne suis pas certain que la première raison de la présence française soit nos intérêts économiques directs. C’est un paramètre pris en compte, assurément, mais les objectifs officiels de Barkhane et même de la politique française dans la région sont d’assurer la stabilité dans ces pays. Cet enjeu dépasse probablement de loin les intérêts d’Orano ou autres Bolloré, selon la majorité des experts.

      • Mat49 dit :

        @ Précision sauf que cela fait un paquet de temps qu’il a eu pour réfléchir et au final ce ne sont que des déclarations contradictoires.

        « Je ne suis pas certain que la première raison de la présence française soit nos intérêts économiques directs. C’est un paramètre pris en compte, assurément, mais les objectifs officiels de Barkhane et même de la politique française dans la région sont d’assurer la stabilité dans ces pays. Cet enjeu dépasse probablement de loin les intérêts d’Orano ou autres Bolloré, selon la majorité des experts. » Il y a quelques pays non encore impactés où nous avons des intérêts économiques.

        • tschok dit :

          @Mat49,

          Nan mais là vous avez un élément nouveau: le régime malien n’est plus compatible avec le sens de notre engagement sur place.

          Pour que la France accepte de défendre le Mali, deux conditions de fond doivent être remplies:
          – Un processus de transition démocratique
          – Pas de tentation islamiste du côté du régime malien lui-même

          Or, sur ces deux points, les événements récents créent le doute.

          Qu’on s’interroge sur la finalité de l’action sur le temps long, ou sur le bien fondé de notre stratégie, c’était une chose et ça occupait l’essentiel des débats jusqu’à présent. Mais là, c’est différent: c’est la nature du régime malien qui devient problématique, ce qui n’était pas vraiment prévu dans le schéma.

          Macron n’a pas eu « un paquet de temps pour y réfléchir », il s’adapte à une circonstance nouvelle, qui date de quelques jours: le mec qui était chargé de faire la transition démocratique, ben finalement, il ne la fait pas, ou en tout cas il donne la fâcheuse impression qu’il va trainer des pieds.

          Alors vous comprenez que l’idée d’avoir à soutenir une dictature militaire, ça nous branche moyen, surtout si la dictature en question commence à se compromettre avec l’islamisme.

          Il faut bien convenir que ça change la donne et que cela relègue au second plan les éventuelles préoccupations concernant les intérêts économiques français, qui n’ont rien de particulièrement vital dans la région.

        • Mat49 dit :

          @ tschok « Nan mais là vous avez un élément nouveau: le régime malien n’est plus compatible avec le sens de notre engagement sur place. » Parce qu’avant le premier coup d’état il était plus en accord avec les éléments de languages à la mode?

          « Un processus de transition démocratique » En français ça veut dire quoi? Parce que démocratie à l’échelle d’un pays il n’y a jamais de définition.

          « Pas de tentation islamiste du côté du régime malien lui-même » Le Mali est déjà très influencé par la religion archi dominante.

          « un paquet de temps pour y réfléchir » C’est pas comme s’il venait de découvrir le problème, c’est ce que j’entend par là et le fait que Goïta ait une fonction plus en accord avec son pouvoir réel ne change rien au fond.

          « Alors vous comprenez que l’idée d’avoir à soutenir une dictature militaire, ça nous branche moyen, surtout si la dictature en question commence à se compromettre avec l’islamisme. » Si ça peut nous aider à partir de soutenir une sorte de Kadyrov à la Malienne pas de problème pour moi.

          « Il faut bien convenir que ça change la donne et que cela relègue au second plan les éventuelles préoccupations concernant les intérêts économiques français, qui n’ont rien de particulièrement vital dans la région. » Ce n’est pas vital mais pas anodin en arrière plan derrière l’aspect stratégique.

    • Pluton dit :

      Menacer de se retirer, c’est aussi un levier de negociation … en arriver la , c’est que la situation avec les autorites maliennes doit pas etre terrible…

      • Mat49 dit :

        Oui en effet mais est ce une bonne idée de l’annoncer en public.

        • Fred dit :

          @ Mat49

          Pourquoi Pas ? Cela met l’opinion publique et les oppositions face à la réalité. Atténuation des fantasmes et des supputations hasardeuses.

        • Yannus dit :

          Oui c’est une bonne idée parce que cela prépare le public notamment français à ce qu’on laisse les Maliens se démerder avec les Touaregs et autres.
          l’UE a financé la Minusma pour former l’armée malienne à combattre les Djihadistes pas à faire des coups d’état.

          • Mat49 dit :

            Sauf qu’à force de crier au loup cela ne fonctionne plus.

          • Yannus dit :

            Oui mais si cela ne marche plus c’est parce que Barkhane est là pour empêcher que le pays s’écroule.

  3. Jose dit :

    Le plus tôt serait le mieux !!!La France n’est pas crédible en Afrique !!! En 2011 elle bombarde la présidence en Côte d’Ivoire et deporte le président chrétien a la Haye et le remplace par un président musulman qui aujourd’hui viole la constitution et pour rester éternellement au pouvoir !!!! Cela ne dérange personne à Paris…en Lybie c’est pareil, la France tue un président laïc pour mettre des islamistes au pouvoir !!’Lea même France prétend lutter contre le Terrine islamique…Ou est la crédibilité dans cette affaire ???! Qu’elle dégage car au 21eme siècle aucune puissance n’entretient des colonies sauf la France !!!

    • Mat49 dit :

      @ Jose en effet Ouattara ne nous dérange pas. La CI combat les djihadistes et son président nous soutiens sans faille.

      La Lybie était un pays vaguement sécularisé et non laïc. Renverser Kadhafi était une erreur personne ne le conteste.

      Nous éssayons d’éponger les conséquences de cette erreur dans des pays qui ne sont pas des colonies. Elle est d’ailleurs là à la demande des Maliens.

      Donc en fait vos critique on s’en b…

      • NRJ dit :

        @Mat49
        « Renverser Kadhafi était une erreur personne ne le conteste. ». Une erreur ? Je ne vois pas pourquoi. Laisser Kadhafi bombarder sa population nous aurait inévitablement amené à la situation syrienne. Ce n’était donc pas une solution.

        En fait si vous vouliez la stabilité, la solution aurait été d’apporter le concours de l’armée française à Kadhafi pour détruire sa population…. Quoique. Si la France supportait un camp, la Russie, la Turquie ou un autre aurait probablement supporté l’opposition (encore une fois ce qui s’est passé en Syrie). Bref, quelque fois il faut réaliser que certains pays ne peuvent finir que par le chaos quoi qu’on fasse. Ça ne veut pas dire qu’il ne fallait pas tenter.

        • Mat49 dit :

          @ NRJ « Une erreur ? Je ne vois pas pourquoi. Laisser Kadhafi bombarder sa population nous aurait inévitablement amené à la situation syrienne.  » Cela ne nous aurait gêné en rien et cela aurait évité de se retrouver avec les conséquences sur le sahel derrière.

          « En fait si vous vouliez la stabilité, la solution aurait été d’apporter le concours de l’armée française à Kadhafi pour détruire sa population » Non juste de le laisser faire.

          « Bref, quelque fois il faut réaliser que certains pays ne peuvent finir que par le chaos quoi qu’on fasse. » Réaliser quelque chose là dedans je ne vois pas, se rendre compte vous voulez dire. Ensuite je ne vois en quoi une reprise en main de l’est par Khadafi aurait amené à une situation similaire à la Lybie actuelle. Au pire Tobrouk aurait été Idlebisé.

          Surtout au sahel.

          • Mat49 dit :

            # la situation n’aurait pas été pareil surtout au sahel.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « Cela ne nous aurait gêné en rien et cela aurait évité de se retrouver avec les conséquences sur le sahel derrière. ». Ben non. On aurait simplement eu une situation syrienne, avec l’engagement d’autres pays (ça avait déjà commencé avec les Emirats Arabes unis et surtout le Qatar qui envoyait des armes à la rébellion islamique https://www.lefigaro.fr/international/2011/10/20/01003-20111020ARTFIG00795-le-qatar-caution-arabe-a-la-disparition-de-kadhafi.php) et le risque de dissémination dans les Etats instables du Maghreb (surtout en cette période de printemps arabe) comme la guerre syrienne qui s’et exportée en Irak. On aurait probablement eu également des vagues migratoires, et du terrorisme en Méditerranée. Et puis très possiblement des attentats en France avec l’équivalent libyen de l’EI.

            Alors j’anticipe votre argument « comment vous pouvez prévoir ? « . Effectivement je ne suis pas une voyante et il est difficile de refaire l’histoire. Mais dans le cas de la Libye, on sait une chose de simple, c’est que de tous les ingrédients qui on fait de la Syrie une poudrière internationale, et bien on retrouvait les mêmes en 2011 en Libye, soit de l’autre côté de la Méditerranée (et là où passe une partie non négligeable du commerce international). Donc logiquement, on peut en attendre les mêmes conséquences.

            Si vous aviez été président en 2011 et que vous entrevoyiez cette issue, vous vous seriez vraiment dit : « laissons les se démerder ? »

          • Mat49 dit :

            @ NRJ « Ben non. On aurait simplement eu une situation syrienne, avec l’engagement d’autres pays » Peu probable vu le rapport de force que cela dure bien longtemps.

            « On aurait probablement eu également des vagues migratoires, et du terrorisme en Méditerranée. Et puis très possiblement des attentats en France avec l’équivalent libyen de l’EI. » Encore plus improbable avec ce qui se profilait.

            « et bien on retrouvait les mêmes en 2011 en Libye » Contexet extrèmement différent avec aucune sympathie de l’Egypte de Moubarack pour les rebelles alors que c’était le seul pays frontalier avec eux.

            Donc logiquement, on pouvait attendre des conséquences très différentes de la Syrie.

          • NRJ dit :

            Et du coup la situation au Sahel aurait vraisemblablement été la même. Sauf si, évidemment, le Qatar décidait de répandre l’islam et soutenait les islamistes maliens. Une possibilité qui n’a rien d’illogique.

          • Mat49 dit :

            @ NRJ « Et du coup la situation au Sahel aurait vraisemblablement été la même. Sauf si, évidemment, le Qatar décidait de répandre l’islam et soutenait les islamistes maliens. Une possibilité qui n’a rien d’illogique. »

            Décidait de ne pas soutenir vous voulez dire sinon votre commentaire est aussi illogique que votre croyance. Sans effondrement de la Lybie pas de réveil du MNLA.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « Peu probable vu le rapport de force que cela dure bien longtemps. ». Quel rapport de force ? L’armée libyenne se désagrégeait, avec des unités entières qui rejoignaient les rebelles, et des combats urbains favorables à l’enlisement commençaient. Kadhafi étant isolé en Libye (preuve étant la rapidité de son effondrement alors que les guerres urbaines avec des miliciens rebelles peu entraînés auraient dû au contraire prolonger le conflit), avec l’argent et les armes du Qatar et des EAU, rien ne prédestinait une victoire de Kadhafi (en tout cas pas sur le long terme. Peut-être qu’au bout de 10 ans il y serait arrivé, comme Assad).

            « « On aurait probablement eu également des vagues migratoires, et du terrorisme en Méditerranée. Et puis très possiblement des attentats en France avec l’équivalent libyen de l’EI. » Encore plus improbable avec ce qui se profilait. ». Qu’est-ce qui se profilait à part une guerre civile pouvant devenir une guerre religieuse, avec le soutien du Qatar et d’autres ?

            « Contexet extrèmement différent avec aucune sympathie de l’Egypte de Moubarack pour les rebelles alors que c’était le seul pays frontalier avec eux. ». Faut pas blaguer. D’une part, Moubarak n’était plus au pouvoir après le 11 février 2011, remplacé en 2012 par Morsi, représentant des frères musulmans (la faction que soutient justement le Qatar). D’autre part, il y a d’autres façons de se rendre en Libye, on le voit avec la Turquie aujourd’hui (d’ailleurs la Tunisie était sous la main des frères islamiques en octobre 2011). La rébellion n’était isolée ni géographiquement, ni politiquement faut arrêter deux secondes.

            « Décidait de ne pas soutenir vous voulez dire sinon votre commentaire est aussi illogique que votre croyance. Sans effondrement de la Lybie pas de réveil du MNLA. ». Euh oui, de ne pas soutenir. Par contre, le MNLA n’avait pas un besoin vital d’un effondrement libyen pour exister. Des armes et de l’argent (choses que l’on peut trouver dans une guerre civile) suffisent.

          • Mat49 dit :

            @ NRJ « L’armée libyenne se désagrégeait » pas ses mercenaires.

            « Qu’est-ce qui se profilait » une victoire de Khadafi.

            « Faut pas blaguer. D’une part, Moubarak n’était plus au pouvoir après le 11 février 2011, remplacé en 2012 par Morsi » Oui, dans l’interval il y avait la guerre en Lybie donc pas de vrai possibilité pour l’Egypte post Moubarack d’agir si vous préférez.

            « La rébellion n’était isolée ni géographiquement, ni politiquement faut arrêter deux secondes. » Elle était à l’est et assaillie par Khadafi qui avait quelques avions et bâteaux. Donc seul soutiens possible via l’Egypte.

            « Par contre, le MNLA n’avait pas un besoin vital d’un effondrement libyen pour exister.  » Ses armées et ses combattants étaient employés et payés par Khadafi.

    • Pierro dit :

      Khadafi laïc ? Fais moi rire.
      Ça ne l’empêchait pas d’utiliser et de propager l’islam en Afrique à des fins politiques.

      • Jose dit :

        Alors subissez et ne vous plaignez pas!!!!

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Alors subissez et ne vous plaignez pas!!!! » Et vous évitez de la ramener sur un problème qu’en tant « qu’ Allemand » ne vous concerne pas! Et ayez le courage de décliner votre vrai nationalité car si vous êtes allemand ce blog est guatémaltèque!

        • NRJ dit :

          Ca ne vous dérangera pas si on envoie les vagues de migrants en Allemagne ? Vous semblez motivé pour les accueillir, alors que nous moins. Donc ce serait un bon deal, n’est-ce pas ?

      • Auxsab dit :

        Relisez il a dit le contraire

      • Moogli dit :

        Entre deux viols et un rail de coke… Bismillah.

    • MAS 36 dit :

      et vous , vous êtes entretenu par qui ?

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ le Terrine islamique ]
      De la terrine allalle ? ;0)

      • Pascal (l'autre) dit :

        « De la terrine allalle ? » reines Schweinefleisch!

    • cipal dit :

      occupe toi de lécher les fesses de tes maitres larbin

    • Guitonbleu dit :

      A partir de trois points d’exclamation, j’arrête de lire.

    • mich dit :

      Il faudrait vraiment changer votre pseudo .

    • themistocles dit :

      Vous parlez du criminel Gbagbo qui a ordonné le bombardement des soldats français et le pillage des civils Français installés en Cote d’Ivoire ? Je nous estime déjà suffisamment magnanimes de ne pas l’avoir empalé en place publique. Nous nous sommes contenté de soutenir son pire ennemi afin de l’humilier, lui et son abjecte épouse. Dans l’affaire, quelques centaines de ses partisans ont été liquidés mais cela ne compte pas. Qui plus est, cela ça sert d’exemple pour tous les roitelets locaux tentés de faire la même chose. (Exemple Guinée un coup d’état tout à fait respectueux des personnes et des biens européens). Pour la Libye, je suis d’accord avec vous , il eu mieux valu laisser Kadhafi massacrer les musulmans les plus radicaux, quitte à lui donner un coup de main . Moins il y en a…. Malheureusement cette crapule de Sarkozy n’y a vu que la préservation de ses propre intérêts et la revanche de l’humiliation que Kadhafi lui a fait subir lors de sa visite à Paris. Ca se paye aussi. Comme il y avait aussi la vieille dette impayée de l’avion d’UTA détruit au dessus du Ténéré, tout a été soldé d’un coup. Comme les américains appréciaient également l’élimination d’un régime qui était en phase de dédollarisation, il n’y avait rien pour sauver la Libye.

      • Jose dit :

        Alors taisez-vous et subissez les conséquences !!!!

        • basta dit :

          Schweige, du, Dummkopf. Maul zu …

        • blondin dit :

          c’est plutôt vous qui devriez vous taire; qu’est ce que vous faites là, à venir débiter vos conneries et votre haine de la France ?? donnez votre vraie nationalité, ça permettra déjà d’y voir plus clair dans vos interventions, sinon taisez vous ! et occupez vous de votre Allemagne adorée. Certains prennent le temps de vous répondre, avec des explications, ils ont du mérite, mais de votre coté rien, ou presque rien, juste des critiques sans beaucoup de fondement, et vous vous permettez de dire aux autres de se taire ?? vous doutez de rien !

      • LEONARD dit :

        @themistocles
        « il eu mieux valu laisser Kadhafi massacrer les musulmans les plus radicaux, quitte à lui donner un coup de main » .

        De bon sens, comme l’aime @Scope, mais:
        N’était-ce pas plutôt une contre-attaque vers Benghazi que dirigeait Khadafi, lorsque nos avions l’ont « dissuadé », alors que les islamistes étaient ses alliés à Tripoli et y sont désormais au pouvoir ?

        Vieille question du choix entre le cancer (frèriste) et la vérole (musulmane).

      • Plusdepognon dit :

        @ Themistocles
        Le « boulanger d’Abidjan », parce y’il a roulé ses adversaires dans la farine, va faire son grand retour mais on voit bien les graines qu’il a contribué à semer et qui ont grandi depuis :
        https://www.revueconflits.com/aux-origines-de-la-construction-d-un-discours-antifrancais-en-afrique-florent-hivert/

      • GELASE dit :

        «  »la revanche de l’humiliation que «  » ça, mais surtout son refus de participer à l’ Union pour la Méditerranée et la création du « Dinar or »….

    • basta dit :

      Ta gueule, josito le pseudo-allemand, ta putain de gueule … et n’oublie pas de prendre tes gouttes …

    • olivier 15 dit :

      Tiens? José le faux boche de chez Asselineau reviens dans un domaine inhabituel: les  » colonies « …. j’espère que l’on vous indemnise bien. Si par contre c’est votre nature, pendez-vous à un élastique.

      • Elwin dit :

        « Pendez vous à un élastique » : ha ha, je vais essayer de m’en rappeler de celle là ! 😀 Merci Olivier.

    • Dante dit :

      Oui Jose oui… prends un valium ca va aller 🙂

  4. blavan dit :

    Enfin , on y arrive. Nous sommes beaucoup à penser sur ce blog , que la France devrait se retirer de ce pays sans avenir , comme d’ailleurs au Liban et ailleurs. L’hexagone et nos territoires d’Outre Mer , ont assez de problèmes à régler avant de vouloir refaire notre empire colonial. J attends avec impatience la position de M Le Pen sur notre engagement au Sahel, va-t-elle être prisonnière des états majors qui ont tout intérêt à pérenniser le Sahel , où va-t-elle rapatrier nos troupes si elle est élu , pour l’instant aucun journaliste n’a pensé à lui poser la question ?

    • Mat49 dit :

      Se retirer serait un cadeau à nos ennemis. Il faut partir mais après avoir enfin mener cette guerre et obtenu des résultats ce qui n’a rien d’insurmontable face à quelques milliers d’insurgés pour peux qu’on aligne ce qui pourrait déployer au maximum financièrement soit 20 à 25 000 hommes.

      « qui ont tout intérêt à pérenniser le Sahel » Non l’état major demande soit qu’on mène cette guerre, donc qu’on retrouve des acapacités de projection, soit qu’on parte pour se préparer à la haute intensité/guerre civile en europe.

      Si elle est élue Lepen n’aura pas la majorité à l’assemblée donc elle ne pourrait pas faire grand chose.

      • blavan dit :

        @mat 49. Vous oubliez que la décision d’engager les troupes dépend du seul président en France, c’est pourquoi nous avons beaucoup de mal à entrainer nos voisins dans nos guerres post coloniales. Quand le premier ministre anglais voulait entrainer son pays en tandem avec la France dans une intervention en Syrie , sa majorité au parlement l’avait désavoué et heureusement car sans Bachar el Hassad , la Syrie serait aujourd’hui entièrement aux mains des islamistes.

        • Mat49 dit :

          @ Blavan

          Le fait que notre système de contrôle impose un vote du parlement a posteriori est un fait mais je ne vois vraiment pas en quoi le vote de nos députés a découragé les européens plus qu’ils ne le sont.

          C’est le gouvernement qui décide d’engager une guerre (avec ou sans déclaration) suivant l’article 35 de la constitution.

          Donc Lepen élue n’aurait pas le pouvoir de retirer nos troupes.

          • blavan dit :

            @mat 49. Je ne suis pas constitutionnaliste, mais j’aimerai bien qu’un spécialiste nous informe .Merci d’avance .

          • tschok dit :

            Le président, chef des armées, a parfaitement le pouvoir de retirer les troupes d’un théâtre d’opérations, avec ou sans majorité à l’assemblée.

            Il suffit d’un ordre.

            On peut même dire que c’est sa fonction historique première: autant la déclaration de guerre relève du rôle du parlement, autant la décision de mettre fin à une guerre, ce qui est toujours très compliqué, est une décision de l’exécutif.

            Voyez le précédent de la Guerre d’Algérie et le rôle de De Gaulle. Et avant cela celui de PMF pour l’Indochine.

          • Mat49 dit :

            @ tschok comme indiqué dans la constitution article 20 c’est le gouvernement qui dispose de la force armée pas le président.

            « Voyez le précédent de la Guerre d’Algérie et le rôle de De Gaulle. Et avant cela celui de PMF pour l’Indochine. » PMF était président mais du conseil sous la IVe république, donc sous une autre constitution ou ce titre était celui du premier ministre. De Gaulle avait un premier ministre de son bord en Algérie.

            Bref quelques confusions pour le moins…

          • tschok dit :

            Non, Mat49, soyez précis.

            Le texte de l’article 20 indique que le gouvernement dispose de l’administration de la force armée.

            Ca veut dire quoi?

            Ca veut dire que le gouvernement, et lui seul, est chargé de l’intendance. Plus précisément, c’est le ministre de la défense qui gère la force armée.

            Le commandement de la force revient au Prèz, sans aucune ambigüité: il en est le chef. Si le chef dit « on s’arrache » alors on s’arrache. Un ordre verbal suffit. Aucun vote à l’assemblée, aucun contre seing du premier ministre, aucun avis obligatoire ou conforme d’une quelconque instance. C’est lui le chef, il convoque le CEMA dans son bureau, il lui donne l’ordre, le CEMA répond « à vos ordres » et il exécute.

            C’est le texte de la constitution. Il n’y a même pas le mot « suprême ». C’est « le chef » tout court, sous entendu, il n’y en a pas d’autre à son niveau. La constitution aurait dit « le Près est chef des armées », on aurait pu se dire qu’il est un chef parmi d’autre. Nan, c’est LE chef.

            Le mot « chef est employé une seule fois dans la constitution, juste pour dire ça. Car l’expression « chef de l’Etat » n’apparaît pas dans la constitution qui, en réalité, organise une dyarchie au sommet de l’Etat en le Prèz et le PM. Mais pas là. En matière de commandement des armées, il est seul sur le coup, sauf une exception: l’ordre d’abattre un avion civil dans l’espace aérien nationale avec des passagers dedans.

            Mais c’est une mesure de protection du Prèz: c’est le PM qui assume la responsabilité politique et morale d’ordonner de tuer les civils qui se trouveraient dans l’avion. C’est la toute petite concession faite aux prérogatives du PM par celles du Prèz en matière de commandement lorsqu’il s’agit d’engager la force armée.

            C’est la seule exception, à ma connaissance.

          • Mat49 dit :

            @ tschok non justement le texte dit:

            « Il dispose de l’administration ET de la force armée. » Il a l’un ET l’autre.

          • Courmaceul dit :

            @ tous ART 15 de la Constitution est l’article de référence

        • Fred dit :

          @ blavan

          La décision du Chef des armées doit être validé par le Parlement sous trois mois.

          C’est bien un des rares points positif que je reconnais à la Vème République.

          • Mat49 dit :

            @ Fred c’est le gouvernement qui décide suivant l’article 35 de la constitution.

          • blavan dit :

            @fred. Le parlement doit être consulté dans les 3 mois pour le déploiement , mais pour le retrait je n’ai pas encore de réponse ?

          • tschok dit :

            Non, les gars, c’est trois jours: dans les tris jours de l’intervention des forces armées à l’étranger, le gouvernement doit informer le parlement (donc assemblée nationale et sénat) qui, à ce stade, n’autorise rien du tout.

            Mais si l’intervention dure plus de quatre mois, alors le gouvernement doit soumettre la prolongation de cette intervention à l’autorisation du parlement, mais peut demander à l’assemblée nationale de trancher en dernier ressort.

            Là-dessus, deux cas de figure:
            – Le parlement dit niet à la prolongation: on s’arrache. L’armée revient en France.
            – Le parlement dit ok: mais alors, qui prend la décision de retrait? La constitution ne le dit pas, donc on se réfère aux pouvoir du Prèz qui est chef des armées, donc c’est lui qui décide.

            En cas de divergence avec le PM, je ne vois pour seule issue que la démission du gouvernement.

            Autre interprétation possible: comme il résulte des termes de l’article 35 que c’est le gouvernement qui prend la décision de faire intervenir les forces armées à l’étranger, on peut en déduire qu’il lui revient de les rappeler, donc de décider du retrait d’une OPEX.

            Mais dans le cadre de l’article 35, on peut soutenir qu, le gouvernement ne fait qu’exécuter un ordre du Prèz: le Prèz ordonne au gouvernement de prendre la décision d’une OPEX.

            Dans cette interprétation, le gouvernement n’est que le vecteur juridique d’une décision prise par le Prèz. Il faudra attendre une éventuelle prochaine cohabitation pour voir quelle interprétation s’impose, car en pratique, le gouvernement hors cohabitation fait ce que le Prèz lui dit de faire en matière militaire (théorie des domaines réservés).

            On a un seul précédent: la démission de Chevènement avant la Guerre du Golfe, mais il n’était que ministre de la défense et l’article 35 n’existait pas sous sa forme actuelle. Donc, ce précédent est peu conclusif.

          • Mat49 dit :

            @ tschok même remarque.

      • Davy Cosvie dit :

        Non pas / mais +
        Haute intensité + guerre civile, car les deux iront de pair.
        C’est d’ailleurs ce que prévoit tacitement l’article 16 de la Constitution.
        .
        Quant à la majorité à l’Assemblée, il faut quand-même se rappeler que le PR a le pouvoir de dissoudre l’Assemblée : c’est ce qui explique la docilité de celle-ci.

        • Mat49 dit :

          @ Davy la dernière phrase de l’article 12 de la constitution dit: »Il ne peut être procédé à une nouvelle dissolution dans l’année qui suit ces élections. »

          Donc ce n’est pas à volonté et dissoudre ne garantirait pas une majorité à Lepen qui aurait des législatives juste après la présidentielle de toute façon.

          Je ne vois pas où vous voyez de l’implicite dans l’article 16.

        • Courmaceul dit :

          c’est comme cela que Chirac s’est retrouvé avec un Jospin à Matignon. Donc dissolution, docilité, la pratique constitutionnelle encourage à marcher sur des oeufs.

    • Guillaume dit :

      C est pour ca que je pense que les partisans du FN, sous couvert de nationalisme ne sont que des declinistes.
      Il n y a pas plus anti nationaliste que vous.

      Notre pays est devenu une puissance grâce a notre présence a l’étranger, grâce a nos compagnies coloniales, nos comptoirs, nos protectorats.

      Si la france et l Angleterre étaient de grandes puissances c est que c est nous qui avons inventé la mondialisation. A notre profit.

      Refuser la mondialisation, se replier sur nous meme, avec juste 65 millions d habitants, c est sortir de l histoire.
      En plus de renier notre histoire.

      Au moins les populistes anglais ont compris ca…
      Quand ils veulent faire le brexit c est pas pour se replier sur eux meme.

      • Xaintrailles dit :

        Votre argumentaire est ridicule ; à l’époque moderne, c’est à dire à partir de la Renaissance ( fin de la Reconquista en Espagne, et début des grands voyages à partir de l’Europe ) les premières puissances coloniales, avant la France et l’Angleterre, furent le Portugal et l’Espagne… Au 19° ce sont des nations de second rang. La « mondialisation » ne fait pas tout. La puissance de la France depuis cette époque lointaine s’est développée essentiellement sur le continent européen… Au point qu’après 1871, la droite est très réticente quand on lui parle des colonies, elle pleure la perte de deux provinces françaises : l’Alsace et la Lorraine, et les « perles de l’Empire » ne la console qu’incomplètement.

        • Xaintrailles dit :

          Ne la consolent… excusez-moi !

        • Courmaceul dit :

          si on démarre à la Renaissance, disons que le sujet va « s’étoffer ».

          • Xaintrailles dit :

            Je comprends parfaitement que l’époque ne vous intéresse pas, c’est pourtant l’époque de Christophe Colomb et le début des grands voyages et donc des colonies à partir de l’Europe. Quand on évoque les « comptoirs et compagnies coloniales » cela commence là.

      • Tintouin dit :

        Merci pour ce commentaire qui donne une perspective historique.
        Ne pensez-vous pas cependant qu’une dose de protectionnisme serait nécessaire, afin de protéger ce qu’il reste de notre industrie ravagée par les effets destructeurs de la mondialisation, et afin de tenter dans la période post covid de redévelopper ce secteur?

        • tschok dit :

          Notre industrie n’a pas été amoindrie parce qu’elle a été victime d’une concurrence déloyale, mais parce qu’elle n’était ( et n’est toujours pas) compétitive aussi bien à l’export que sur son propre marché.

          Lorsque vous tentez de protéger une industrie non compétitive sur son propre marché en instaurant des barrières protectionnistes, la plupart du temps vous ne l’empêchez pas de disparaitre, vous gagnez juste un peu de temps avant l’effondrement.

          Et sur les marché à l’export, par définition, nos barrières protectionnistes ne s’appliquent pas, ce sont au contraire celles de autres qui s’appliquent, donc l’effet est nul.

          Donc, il ne faut pas voir les barrières protectionnistes comme un truc qui sauve, mais comme quelque chose qui donne un sursis. Ce qui est intelligent, c’est de savoir comment employer ce sursis pour sauver une industrie non-compétitive (par l’investissement et l’innovation notamment). Ce qui est bête, c’est de penser que cela suffira à la sauver.

          Du protectionnisme, même par petites doses, mais sans rien derrière, ça fait pas grand chose.

  5. tavjack dit :

    J’ai rien compris!
    Sinon qu’il faut partir! c’est prévu…..
    Pour des raisons budgétaires?
    Enfin, c’est pas demain semble-t-il.

  6. guy dit :

    De toute façon, le retrait est programmé depuis 2013!
    C’est la situation qui pousse à rester.
    Si les maliens estiment être des foudres de guerre ou qu’il faut offrir à l’ennemi certaines choses, tout en rêvant que la Russie permettra d’apporter le soutien nécessaire, qu’ils se démerdent mais qu’ils ne viennent pas pleurer derrière.
    En tout cas tâchons nous en cas de retrait de bloquer la reconduction de la Minusma.

    Si on cherche juste une porte de sortie, la situation actuelle est du pain béni.

    Mais comme à chaque fois, le problème n’est pas de partir, c’est de savoir ce qui se passera après. Il ne faut pas se tromper, les russes vont bondir sur l’occasion et malheureusement s’ils ne feraient que de nous remplacer, ça irait, mais ils vont également pervertir les esprits et mener une politique anti-française qui sera mauvaise à moyen/long terme.
    Derrière on peut craindre que l’on va créer un appel d’air pour le terrorisme international en plus de plaire au terrorisme local. C’est aussi la question touareg qui est en jeu, le risque d’une confrontation nord/sud plane et si à Bamako on rêve de « conquérir » le nord, les longues distances risquent de compliquer la tâche, sans moyens aériens, les touaregs ont les moyens pour foutre une branlée à l’armée malienne et risque de recréer ce qu’on a déjà vu en 2014 notamment (qui ont poussés aux accords d’Alger), une débandade, une cassure de morale dépassant l’armée et le risque de voir les touaregs descendre vers le Sud et s’allier avec d’autres groupes.

    Mais bon, on est bien plus aujourd’hui dans une phase de « négociation » ou l’on cherche à s’imposer sur le nouveau pouvoir politique et à en obtenir des contreparties via la menace d’un retrait, que sur une phase sérieuse.
    Par contre c’est aussi un jeu dangereux car si on prête réellement à ce pouvoir, cette tendance poussée par des mouvements d’oppositions à vouloir « dégager Barkhane » pour faire venir les russes, alors on risque d’être pris dans notre propre piège et on se devra de partir de notre fait et non pas en donnant à ce pouvoir malien, la victoire idéologique d’avoir « dégagé » l’armée française.

    • Carin dit :

      @guy
      Pour l’instant ce colonel travaille pour ses formateurs russes. Il doit penser que Moscou l’aidera face aux nuisibles de toutes factions, mais il se trompe lourdement, les russes ne sont pas terribles en insurrection, et c’est pas les exemples qui manquent.
      Par contre mr Macron a devant lui un boulevard pour retirer nos troupes la tête haute, puisque le colonel noïga a limogé le président officiellement parce qu’il n’a pas été consulté pour le remaniement ministériel, mais en off, c’est parce que le président a changé 2 ministres (militaires) qui bossaient ouvertement pour Moscou…partant de là, j’approuverais si Mr Macron décidait le retrait de nos gars, et tant pis pour la MINUSMA et autre EUTM, après tout, les pays européens qui composent ces missions, ne nous ont jamais aidé, mis à part quelques livraisons et transport de personnels, mais pas là où ça chauffe… trop dangereux. Donc n’ayant aucun intérêt au Mali, et n’ayant fait que répondre à un appel au secours, et ayant largement rempli le contrat depuis 9 ans maintenant, et vu le remerciement de ce nouvel homme fort du Mali, merci, et à un de ces jours. Par contre on se réserve le droit d’atterrir à Bamako avec des avions militaires, pour y raccompagner avec ou sans leur avis, tous les maliens déclarés, qui feraient des bêtises en France, et ce sans autre forme de procès, c’est à la portée d’un président qui en a une paire. Et si les autorités Maliennes nous refusent les
      « livraisons », c’est en plein desert que ces gens seront déposés, avec une direction à suivre pour rejoindre une ville, et la quantité de rations de combat pour y arriver. Bien entendu plus de vols en provenance ou destination du Mali, et aucune autorisation de visite pour un Malien, sauf une sommité.
      Déjà, ça devrait en calmer quelques uns qui prennent beaucoup de libertés avec la France, et surtout le peuple Malien verrait de ses yeux que l’ensemble des qualités qu’il prête aux russes et autres guignols ne sont que dans les journaux… et nulle part ailleurs.

  7. Charlot dit :

    Il faut bien aider les Portugais au Mozambique !!

  8. Castel dit :

    Dans le fond, ce serait un bon prétexte pour commencer à se retirer de ce bourbier….
    Laissons ces militaires se débrouiller avec les djihadistes , et si la situation venait à dégénérer, comme avant l’opération « Serval », ayant des bases à proximité, il nous serait plus facile d’intervenir rapidement en dernier ressort, mais à nos conditions, c’est à dire pour soutenir un gouvernement Malien démocratiquement élu, mais pas une bande de putschistes !!!

    • Mat49 dit :

      Vous pensez qu’un pays dans la situation où était le Mali en 2013 pourrait faire un scrutin libre et ouvert? Je ne parle pas de démocratie (personne ne sait ce que c’est à l’echelle d’un pays) juste d’un scrutin equitable.

      • Castel dit :

        Disons un gouvernement au moins représentatif d’une majorité- même relative- de la population, mais en tous cas, ne pas soutenir une faction de putschistes, qui ne représentent que leurs intérêts, et qui au dernières nouvelles, seraient partisans de négocier avec les islamistes…
        Dans ce cas, qu’ils se débrouillent sans nous !!

        • Mat49 dit :

          @ Castel dans un pays en guerre même ça serait compliqué. Ensuite nous n’avons nous même pas exclus de négocier avec certains groupes. Là c’est visiblement l’influence des imam comme Dicko qui pose question.

      • centurion dit :

        effectivement dans un pays de culture « tribale » parler d’élections démocratiques est une foutaise de plus…

      • En 2013 le candidat de la section malienne RPM de l’Internationale Socialiste à Kidal Abeibara s’appelait Ahmada Ag Bibi
        Il était ouvertement un an avant, en 2012 un des principaux leaders du groupe terroriste Ansardine dont le leader était Iyad Ag Ghali
        Voici sa proclamation de mai 2012 juste après l’arrivée de Macron à l’Elysée
        « Pour les objectifs, Ançar Eddine est clair : nous aspirons à l’application de la charia dans notre système de gouvernance ; nous œuvrons à la diffusion de l’islam pour la victoire de notre religion, sachant que les musulmans représentent 90% de la population malienne (Nord et Sud). »
        https://www.maliweb.net/la-situation-politique-et-securitaire-au-nord/ahmada-ag-bibi-membre-dancar-eddine-seule-lalgerie-peut-nous-aider-a-depasser-la-crise-67622.html
        Il réitérait en novembre 2012 dans Libération
        « «Nous renonçons à l’application de la charia sur toute l’étendue du territoire malien, sauf dans notre région de Kidal où la charia sera appliquée en tenant compte de nos réalités», a déclaré Hamada Ag Bibi, l’un des membres d’une délégation d’Ansar Dine présente à Ouagadougou, sans plus de précision. «Nous souhaitons seulement l’application de la charia dans les zones sous notre contrôle, c’est-à-dire dans la région de Kidal. « ‘
        https://www.liberation.fr/planete/2012/11/14/mali-les-islamistes-d-ansar-dine-reculent-sur-la-charia_860368/

        En avril 2013 son complice Bilal Ag Achérif fondateur MNLA de l’Etat islamique de l’Azawad était à fois recherché par INTERPOL, recherché par la CPI et…. l’invité de Gérard Larcher et Chevènement au Sénat
        Voici le mandat d’arrêt énoncé à la télévision malienne
        Figurent évidemment le camarade de parti de Le Drian et Macron….. Ahmada Ag Bibi qui sera élu député socialiste 9 mois plus tard….. toujours recherché INTERPOL lui aussi

        IL N’Y A JAMAIS EU DE VERITABLE LUTTE ANTI-TERRORISTE AU MALI…..
        Sauf à imaginer les USA lutter contre Al Qaeda et Ben Laden avec son adjoint Abdelhakim Belhadj siégeant au Congrès élu comme membre du Parti Démocrate…
        et Macron est le complice des principaux terroristes de la liste du procureur Daniel Tessougué du Mali
        https://www.youtube.com/watch?v=vNeentcMKhM

  9. Gros-Bill dit :

    1/ « à la demande de Bamako »
    Phrase qui ne veut rien dire, c’est IBK qui avait appelé la France au secours pour sauver sa tête et comme depuis il a été renversé par sa propre armée…

    2/ « empêcher le Mali de devenir une base arrière »
    Genre des colonnes de pick-up remontant de Bamako jusqu’aux champs Elysée ? l’ennemi est déjà sur place et on le laisse venir toujours plus nombreux s’installer, la bonne blague.

    3/ « empêcher qu’une telle menace se propage aux autres pays d’Afrique de l’Ouest »
    Seul argument valable et malheureusement, il s’agit d’un vœu pieu car c’est bel et bien déjà le cas et on sait que les républiques bananières vont tombées les unes après les autres; que Bolloré et ses petits potes engagent des mercenaires pour surveiller leurs plantations.

    • Mat49 dit :

      @ Gor Bill vous racontez n’importe quoi:

      1) IBK n’arrive au pouvoir qu’en septembre 2013 alors que Serval commence en janvier 2013.

      2) L’ennemi est sur place mais nous le combattons. Avec pas assez de moyens car nous somme mal gouvernés mais nous combattons quand même.

      3) Nous avons réussi à limiter les choses. Cela se serait effectivement produit avec un Mali effondré.

    • sentinelle dit :

      bravo

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Genre des colonnes de pick-up remontant de Bamako jusqu’aux champs Elysée ? l’ennemi est déjà sur place et on le laisse venir toujours plus nombreux s’installer, la bonne blague. ]

      Quand j’écoute mongénéral ou la ministresse Parly mettre en avant ce genre d’  » argument  » , je pense au sketch de la chauve-souris de Bigard …. ;O)
      Il devient de plus en plus d’ailleurs un élément de langage dans tout discours sur le Mali , comme les figures imposées au patinage . C’est à mettre au côté de  » raiepoubliquain « ™© et  » valeurd’larépublik « ©™ que tout le monde se croit obligé d’employer lors d’une intervention publique .
      Je me demande d’ailleurs dans quelle mesure ceux qui l’emploient , y compris dans la blogosphère et dans les merdiats , sont convaincus de sa pertinence et de son impact ?
      Souvent d’ailleurs ce ne sont pas des colonnes de pick-ups qui sont cités en exemple mais le paysan Malien illettré qui remonte jusqu’aux rives de la Méditerranée , la traverse et vient s’établir dans la banlieue de Paname pour frapper sur les Chanzés … ;0)

      • quelle haine envers notre gouvernement, impressionnant !!

        • AirTattoo dit :

          Et c’est les même a qui on dit « plus d’impôt pour avoir une belle armée » -> c’est Gilet Jaune…
          Entre les racistes et les autres… c’est pas facile 🙂

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ quelle haine envers notre gouvernement, impressionnant !! ]
          De la haine , où ça ??????
          Du mépris – assumé , oui – sans condescendance , même si Pierre DAC disait que c’était le passeport des imbéciles !

          • Courmaceul dit :

            si si, de la haine mais avec le sourire d’Edwige Plenel ou de Caïus Detritus dans la Zizanie.

  10. strider_on dit :

    en vrai on fait quoi la bas? on a buté des chefs qui sont remplacés instantanément par le mec d’en dessous et les pousser vers le sud et donc vers le golf de guinée. on fait le plein de petite victoire mais y’a rien qui leur fait vraiment mal au final…. surtout qu’on en a un paquet à la maison de ces machins la…

  11. Sorensen dit :

    De toute évidence, il n’y aura pas de bonne solution, il faudra bien trancher.

  12. PK dit :

    « Si d’aventure il n’y avait pas un retour à l’ordre de la transition, nous prendrions des mesures immédiates de ciblage contre les responsables militaires et politiques qui entravent la transition

    Qu’en termes délicats ces choses-là sont exprimées… On veut que vous mettiez un système en place, mais avec le candidat de notre choix… Cela relativise quand même un peu la portée du « on est là-bas à la demande du Mali » !

    Bon, ceci dit, je ne leur jette pas la pierre : il est vrai que la politique africaine est un jeu amusant vue d’Europe.

  13. Courmaceul dit :

    Ben nous y voilà !

  14. Dodo dit :

    L’idéal serait de se retirer et de continuer le combat partout sauf au Mali, protéger les frontières du Niger, du Burkina par exemple pour que les maliens comprennent!

    • Mat49 dit :

      Cela ne ferait qu’empirer car nous n’avons pas les effectifs sur place pour faire ce que vous décrivez.

      • Dodo dit :

        On peut très bien continuer Barkhane sans le Mali, nous ne sommes que des contributeurs aux états concernés, leurs armées fournissent les effectifs, nous on fournit l’efficacité.

        Barkhane c’est 5000 hommes, mais 2500 qui sont au Mali, se retirer du Mali ne veut pas dire qu’on va mettre fin au soutien des autres pays, on doit en avoir conscience. Ainsi on pourrait très bien décider de laisser le Mali avec « ses problèmes » et tout faire pour éviter que ces problèmes sortent du Mali. Cela permettrait de concentrer notre dispositif (même réduit) ailleurs et laisserait un « territoire » aux terroristes ou ils seront bien plus tranquille et ou ils pourront s’y concentrer.
        Les maliens pensant que les problèmes sont la conséquence de la présence française seront alors « seuls » face à leurs problèmes (même s’il y en aura toujours qui diront que c’est de notre faute pour se déresponsabiliser).

        On agirait donc avec une logique totalement différente qui sera plutôt que d’éviter la conquête par les terroristes de territoires, de leur laisser un territoire sur lequel ils vont « attirer » tous les autres et chercheront (pendant plusieurs années) d’y mener une guerre sans déborder des frontières.

      • Mat49 dit :

        @ Dodo même remarque. Nous n’avons déjà pas les effectifs pour faire face victorieusement à l’une des insurections moderne les plus faibles que nous ayons affronté.

        Alors laisser cette insurection prendre de l’ampleur grâce au contrôle du Mali est contre productif.

        La théorie suivant laquelle on pourrait contrôler les frontières du Niger et des etats voisin avec quasi personne est une illusion.

        • AirTattoo dit :

          On est pas la police du monde et encore moins sur un théâtre grand comme l’Europe. Je suis certain que nos actions on porté un frein au terrorisme « Africain » et par capillarité aux financement du terrorisme international cependant il faut une fin a tout, on ne peut pas occuper un pays indéfiniment surtout si il n’est pas frontalier.
          On pli bagage et on s’occupe de chez nous, il y a beaucoup a faire. La prochaine fois, on y retourne si il y a une action Internationale ou Européenne.

        • Mat49 dit :

          @ AirTattoo à quoi cela nous servirait il de laisser la région s’effondrer? A rien.

          Cela ne nous sert pas à grand choses sur la durée de prolonger le statu quo en attedant que des pays incapacble de lever à une armée gagne à notre place.

          Encore plus illusoire que d’attendre que des pays européens qui n’ont pas d’armées opérationnelles et projetable bougent.

    • petitjean dit :

      les islamistes sont en France !

    • blavan dit :

      @dodo. Bref il faut tout changer pour que rien ne change. La solution c’est simplement de ne plus avoir un militaire français sur le continent africain. la transition sera dure, mais la régulation se fera d’elle même et nous reprendrons le commerce comme on l’a fait au Viet Nam , en Tunisie et ailleurs . En nous faisant croire qu’on va rétablir le processus démocratique, on nous ment depuis 50 ans.

      • EBM dit :

        Personne ne nous parle de mettre en place la démocratie. C’est quoi d’ailleurs ce truc à l’échelle d’un pays?

  15. Lucien dit :

    Le plus important dans les déclarations d’E. Macron n’est pas cité ici mais il faut absolument en parler :

    « Emmanuel Macron met aussi en garde contre un échec d’une politique de développement en Afrique. «Je le dis avec lucidité, si on est complices de l’échec de l’Afrique, on aura des comptes à rendre mais on le paiera cher aussi, notamment sur le plan migratoire», estime-t-il. »

    Je ne vois pas pourquoi on aurait des comptes à rendre après toute l’aide qu’on a essayé d’apporter mais en revanche, le reste est clair et lucide pour une fois. Et il faut s’y préparer tout de suite :
    – suppression du droit du sol et des naturalisations automatiques
    – le statut de réfugié ne doit plus être accordé qu’à de vraies personnalités menacées de représailles dans leur pays (exemple de l’activiste biélorusse qui s’est fait intercepter dans l’avion). Les gens ne sont pas réfugiés chez nous parce que la vie chez eux est dure, c’est un détournement de ce droit international. De plus, lorsque les menaces disparaissent, les réfugiés doivent être ramenés dans leur pays et ce doit être mis au clair avec eux dès leur arrivée chez nous.
    – l’aide sociale ne doit être disponible qu’aux citoyens français et résidents communautaires (Espace économique européen).
    – application effective et systématique des expulsions de clandestins (avec pressions de toutes natures pour forcer les pays d’origine à reprendre leurs concitoyens : suspension de tous les visa pour la France, pression sur leur monnaie, arrêt de toute aide au développement, interdiction des flux financiers depuis la France vers ces pays, arrêt des coopérations militaires ou économiques, etc…)
    – mise en place de la déchéance de nationalité, au moins pour les binationaux coupables de crimes ou délits. Ils purgent leur peine, ils perdent leur nationalité et à la fin de leur temps en prison, expulsion sans billet retour.
    – expulsion systématique à la fin de leur peine pour les étrangers coupables de crimes et délits (la fameuse « double-peine » qui existait en France jusqu’au temps de Sarkozy).
    – il faut commencer le bras de fer avec l’institution judiciaire pour remettre en cause certaines jurisprudences complètement inacceptables, comme celle récemment qui a absous Cédric Herrou alors que ce type aide des gens à violer la loi, c’est de la démence.
    – les demandes de visa ne doivent être étudiées que dans les ambassades et consulats des pays d’origine des demandeurs.
    – et limitation quasi totale de l’octroi des visa pour les personnes venant d’Afrique, de Madagascar et des Comores. Nous avons déjà six millions de chômeurs, inutile de faire venir des travailleurs peu qualifiés qui ne trouveront pas de boulot. Quant aux travailleurs qualifiés, l’Afrique en a beaucoup plus besoin de nous alors n’entretenons pas la fuite des cerveaux sous de faux prétextes d’ouverture.

    Tout cela demande des policiers, des gendarmes, des gardiens pénitenciers, des prisons, des commissariats, des centres de rétention, des contrôles aux frontières et des contrôles « volants ». Et il faut commencer tout de suite, c’est urgent.

    • Vinz dit :

      + Obligation pour tous les multi-nationaux (bi-tri-trans-poly) de choisir leur camp, et un seul – comme au Japon.

      • Lucien dit :

        Vinz, je ne pense pas forcément que les multi-nationaux comme vous dîtes posent problème en soi. Il n’y a pas à leur demander de choisir un camp, ce ne sont pas des traîtres par défaut. Mais ceux qui commettent des crimes et délits et qui, à l’évidence, ne sont que des Français de papier doivent être dégagés. Et c’est pourquoi à titre personnel, je regrette beaucoup que quelqu’un comme Benzema soit rappelé en équipe nationale car lui assume pleinement de n’être qu’un Français de papier (« Je suis Algérien. La France, ce n’est que pour le sport »). Et ça, pour moi, ce n’est pas tolérable.

        • Vinz dit :

          Dans le principe c’est à la fois un non sens et un problème : vous ne pouvez pas servir deux maîtres à la fois.

    • Mat49 dit :

      @ lucien +1

    • Olivier dit :

      Tout à fait d’accord avec vous. Et ça n’est pas être raciste que de penser ça. Ça n’est pas en nous tirant une balle dans le pied, ça n’est pas en nous détruisant en tant que nation que nous aiderons qui que ce soit.

      • tschok dit :

        Alors ça, Olivier, je demande à voir.

        Si vous lisez bien le texte de Lucien, vous verrez que le critère qui, à l’intérieur de chacune de ses propositions, distingue un traitement favorable d’un traitement défavorable est racial.

        Ex sur la protection sociale: réservée aux citoyens Français et européens. Or, citoyens français = exclusivement droit du sang, selon Lucien qui compte abolir le droit du sol, donc Français de souche bien blanc comme il faut. Et les européens sont blancs.

        En fait, il raisonne sur un système qui écrème les populations pour essayer d’exclure progressivement tous les non-blancs.

        D’ailleurs, il ne se cache pas lui-même d’avoir en tête les gens comme Benzema quand il parle des Français de papier. On comprend en le lisant qu’il y a les « bons » multi-nationaux et les « mauvais ». Sans avoir à forcer le trait, on devine que les « mauvais » sont plus faciles à trouver chez les Arabes et les Noirs que chez les blancs, même si ce n’est pas exclu.

        Simplement, nous sommes là dans le domaine du racisme ordinaire: qui ne met pas en avant une idée de haine, mais plutôt d’exclusion, qui laisse de côté l’idée de la suprématie raciale, et qui ne fait pas de la pureté raciale une impérieuse nécessité, parce qu’il est prêt à se satisfaire d’une simple homogénéité raciale, jugée suffisante.

        La pureté raciale, c’est pas évident à obtenir en fait. Faut faire de l’eugénisme, c’est contraignant. Alors que l’homogénéité raciale, il suffit d’exclure ce qui fait tache. Beaucoup plus facile.

        Donc, en gros, le racisme de Lucien, c’est un racisme à la petite semaine. C’est le racisme de l’entre-soi petit blanc modeste: pas de haine, mais pas d’amour non plus, pas de suprématie et pas de pureté. Rien qui soit trop contraignant ou trop compliqué. C’est le racisme du chacun pour soi, chacun chez soi.

        On est dans la pensée pavillonnaire (du pavillon de banlieue) où chacun se construit sa petite bulle de bonheur sans faire de scandale. Une France petite bourgeoise qui n’a même plus assez de peps pour se laisser aller à la haine, sentiment extrême considéré comme hors zone de confort, mais qui, malgré tout, voudrait quand même se retrouver majoritairement entre blancs.

        Mais ce n’est pas un racisme de type hitlérien, ça c’est sûr.

        • philbeau dit :

          tschok , on t’invite sans problèmes à aller habiter au sein même d’une cité peuplée de tes chers protégés du sud de la méditérranée , et au-delà . Tu pourras à loisir t’épanouir , et là tenir tes beaux discours plein de haine fielleuse contre tes concitoyens d’avant le grand remplacement déjà opéré . Car ta prose suffisante et tellement méprisante révèle de manière réitérée que , pour toi même , tu coinces la bulle bien au chaud dans une thébaïde bien protégée (jusque là ) . On te souhaite , tiens , une petite visite nocturne avec saucissonnage par un groupe de jeunes « chances pour la France » . Ou un petit car jacking quand tu sors de ta résidence de nanti au cerveau congelé dans la doxa anti-raciste . Mais même là tu refuserais d’accepter la discussion sur la seule chose qui préoccupe tous ceux que tu insultes : la transformation accélérée de ce pays en un tiers-monde où la médiocrité et bientôt l’anarchie s’impose partout , à commencer là où se forge le futur : l’école . Et c’est à des gens comme toi que nous le devons , les commissaires politiques de la pensée , les frustrés atrabilaires qui refusent le débat de peur de perdre la face . Serais-tu mauvais joueur tschok ?

          • tschok dit :

            Je n’ai pas souvenir que nous ayons gardé les vaches ensemble, philbeau.

            Vous me reprochez de refuser la discussion, mais c’est vous qui m’injuriez sans m’opposer aucun argument construit.

            je suis tout à fait prêt à la discussion. Mon point de départ est simple: je distingue racisme ordinaire et racisme structuré.

            Le racisme de Lucien est un racisme ordinaire, banal et un peu fade. Sans épaisseur. Un peu minable. Sans grandeur, sans passion. Procédurier et pingre.

            Rien de bien extraordinaire, en somme. Vous auriez préféré que je sois plus véhément? Mais rien dans ce que propose Lucien ne le mérite. Je me demande d’ailleurs pourquoi vous-vous énervez.

            Enervons-nous pour des choses qui en valent la peine. Là, on est dans la routine de la bêtise humaine, gardons nos forces pour le vif du sujet.

          • Courmaceul dit :

            « le grand remplacement déjà opéré » Ah bon ! Vous dégoulinez de haine et vous demandez à Tschok de s’essuyer ? ET tout ça en escarpin ! Est-ce bien raisonnable mon petit moujik ?

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Non , @philbeau a entièrement raison ; tu n’ as que ce que tu mérites , ce qui se vérifie très souvent dans la vie .

            Depuis tant d’ années que dans ta binarité , en plus de saturer certains échanges dans une sorte de « name dropping » à la Enthoven histoire qu’ il soit particulièrement ardu de répondre , tu n’ as eu cesse de distribuer bons et mauvais points voire de flanquer toute l’ huile possible et imaginable sur le feu sans jamais te soucier des effets sur autrui d’ un tel comportement , il est à présent parfaitement normal que désormais tu récoltes tous les fruits pourris de tant d’ années d’ efforts .

            Ne cherche pas ; c’ est pour tout ça que tu te prends ce tutoiement vraiment pas sympa dans ta gueule sans parler du reste……….d’ autant que @philbeau t’ a plus d’ une fois tendu la main , a essayé de nuancer et de trouver un ou plusieurs points d’ entente en dépit des divers désaccords qui parfois vous opposaient frontalement .

            Tu vois , ma fierté à moi , c’ est que je n’ ai pas ce problème , je ne l’ ai qu’ avec des cons ( définition au sens large du terme autrement il va y avoir des jaloux ou des inquiets ) mais certainement pas avec des gens qui savent vivre et faire montre du minimum de respect autant que celui que j’ ai pu leur témoigner , et ce , quelles que puissent être nos divergences de vues sur telle ou telle idée .

            Il n’ y avait rien dans le com de @Lucien qui prête à n’ être réduit qu’ à une problématique raciale sauf l’ orientation que tu as tenu à lui donner .

            @courmaceul

            Oui , le fameux « grand remplacement » dont je vous rappelle qu’ il s’ est déjà produit dans l’ Histoire , n’ est ce pas ce n’ est pas un concept qui aurait ceci de nouveau voire d’ inédit , est bel et bien cours .

            Comme tant d’ autres , il y a des choses que vous ne voulez pas voir , c’ est surtout ça .

            À partir de là , il n’ y a plus à discuter ; seule l’ Histoire nous départagera et déterminera qui avait raison et qui avait tort .

    • basta dit :

      +1 !

    • tschok dit :

      @Lucien,

      Suppression du droit du sol: ok, mais habituez-vous à l’idée d’un vieillissement accéléré de la population française. La natalité française ne suffit pas à assurer le renouvellement des générations. Donc, on va amplifier le gros problème auquel nous sommes confrontés: le financement de notre protection sociale. On a besoin d’actifs, donc de jeunes. Si nous n’avons pas ces jeunes générations, un certain nombre de chose s’écroulent en France. A commencer pas notre Etat providence, qui est un gros consommateur de prélèvements obligatoires.

      En fait, les questions démographiques ont énormément d’importance. On peut vouloir d’une société ethniquement pure, un peu raciste quoi. Osons le dire. Mais il faut bien comprendre que la pureté raciale est un luxe de pays bosseur avec une bonne natalité, ce qui n’est pas notre cas.

      – Aide sociale réservée aux Blancs (Français et européens): oui, si vous voulez un système d’Apartheid, pourquoi pas? Mais attention, il faudra quand même prévoir un système d’aide sociale autonome réservés aux étrangers de couleur, financé par leurs cotisations. Si ces étrangers de couleurs sont plus actifs que les Français, et plus jeunes, il est tout à fait possible que leur système de protection sociale soit meilleur que celui des Français blancs, vieux, de moins en moins actifs et de plus en plus consommateurs de prestations médicales couteuses, qu’il faudra financer par un système privé, donc inégalitaire (avec des riches qui peuvent payer et des pauvres qui n’auront droit à rien).

      A ce moment là, il faudra expliquer à tous ceux qui viennent de vous donner raison sous ce fil de conversation pourquoi leur système de protection sociale sera moins bien que celui des étrangers de couleur, parce qu’à ce moment-là, ils seront évidemment jaloux, vu qu’il y en aura plus dans la gamelle de l’étranger que dans la leur. Et ils se diront « merde, ces salauds d’étrangers en ont plus que nous dans leur gamelle! Les voleurs! ». Ben non, pas les voleurs, c’est ce que vous avez voulu et vous l’avez dans le cul, c’est tout.

      – Mise en place d’une législation anti-étranger punitive, et d’une politique de harcèlement des aidants et de criminalisation des ONG: ok,mais il faut vous habituer à l’idée que vous allez vivre dans une société où l’assistance à personne en péril ou le sentiment de solidarité, d’entraide ne seront plus considérés comme des valeurs morales. Si par exemple je vois votre gosse crever comme un chien, je passe mon chemin et ce sera considéré comme un bien, plus un mal.

      Donc une société du chacun pour soi. Etes-vous prêt pour une société aussi dure et individualiste?

      Je continue pas avec vos autres propositions, mais je crois que vous comprenez où je veux en venir.

      La société française de vos rêves, c’est une société crispée sur la question de la race. Mais, êtes-vous sûr qu’une société racialement homogène est une société plus vivable, plus sympa?

      La France a été une société relativement homogène d’un point de vue racial jusqu’à la décolonisation, en gros. De Vercingétorix jusqu’à de Gaulle, mettons, on a une société de blancs qui se christianise progressivement. Est-ce que, pour vous, ces différentes sociétés françaises qui se sont succédé sur environ deux millénaires, ont été plus heureuses parce qu’elles étaient racialement homogènes?

      Ok, on discrimine les gens qui ne sont pas de la même couleur que nous. Mais, est-ce que ça nous rend heureux? Parce que c’est ça la finalité. Et il y a une différence entre se faire plaisir et se rendre heureux.

      • Mat49 dit :

        @ tschock « A commencer pas notre Etat providence, qui est un gros consommateur de prélèvements obligatoires. » c’est pour cela qu’il faut le réduire notamment en arrêtant de donner des allocations y compris aux clandestins.

        Qu’on ait un remboursement des frais de santé partiel pour les plus riches ne me gêne pas: ils payent et c’est déduit de leur IR.

        La pureté raciale n’existe pas.

        Pour ma part je suis contre une législation d’apartheid mais pour une fermeture plus grande de l’accès à la nationalité par suppression du drpoit du sol et une assimilation obligatoire pour ceux qui accède à la qualité de français.

        Si on supprime le droit du sol cela ne me dérange pas qu’il y ait une majorité d’etranger habitant en france du moment qu’ils respectent la loi. A la retraite on les autorise à percevoir toute la pension à l’étranger où ils doivent retourner.

        Les étrangers travaillant en France auraient bien sûr des droits similaires en matière de protection social. Donc dans ma vision vos crainte sur le modèle social relève du prétexte éculé.

      • Lucien dit :

        tschok, je conteste la totalité de vos propos.

        Premièrement, vous partez de l’idée que ma grille de lecture est raciale. C’est faux, elle est culturelle, ce qui est considérablement différent. Il y a des Français d’outre-mer dont les attaches françaises durent depuis plusieurs siècles. Et vous avez des Français issus de l’immigration récente (celle du XXème siècle) qui sont blancs. Je considère que quelqu’un qui adopte la nationalité française doit en adopter la langue, la culture, les mœurs et 1500 ans d’Histoire. Pour moi, Charles Aznavour est Français, pas parce qu’il est talentueux. Pas parce qu’il est célèbre. Mais parce qu’il adopté la culture française dans sa globalité, qu’il l’a exaltée. Il a changé son prénom (ce qui est très bien selon moi), changé jusqu’à son nom de famille (ce que je ne demande pas en revanche). Il n’avait pas une goutte de sang gaulois, pour ce que nous en savons.

        Je ne considère pas quelqu’un de Français parce qu’il est Blanc ou parce qu’il a des origines gauloises. Il n’y a que vous qui avait apporté ce sujet ethnique sur la table et avec des propos peu flatteurs qui expriment bien votre haine des Blancs catho (quelle est la cause de votre haine envers eux, je l’ignore). Je ne critique pas Benzema pour son appartenance ethnique mais bien pour ses propos, ce que vous n’avez pas relevé et c’est bien dommage.

        Un peuple racialement pur et homogène n’est ni une qualité ni un défaut selon moi. Je ne considère pas votre question. En revanche, un peuple culturellement homogène est beaucoup plus fort selon moi qu’un peuple divisé (je vois ce qu’est devenu le Liban par exemple). Je suis beaucoup plus « Une foi, une loi, un roi » que « Volk, Reich, Führer ». Un modèle pour moi, c’est Richelieu, pas Hitler.

        Ensuite, je ne suis pas d’accord pour faire de l’immigration une variable d’ajustement économique. Vous êtes comme nos élites, un homo economicus qui traite les individus comme des unités de production/consommation interchangeables. Je rejette cette approche matérialiste et déshumanisante. Les peuples ont une histoire, une culture qu’ils ont le droit de perpétuer. L’économie ne devrait pas diriger la politique. Le problème des retraites pourrait être traité par une politique en faveur de la natalité et surtout par une meilleure taxation du capital. Apprenez si vous ne le savez pas encore que les dirigeants chinois ont autorisé leur population à avoir jusqu’à trois enfants. Ils ne font pas appel à des immigrés africains pour résoudre leur problème de démographie qui est pourtant considérable, héritage délétère de la politique de l’enfant unique.

        Au passage, vos propos démontrent une certaine méconnaissance. Je n’ai jamais dit de priver les travailleurs étrangers légaux de leurs droits assurantiels. S’ils cotisent à la sécurité sociale, bien sûr qu’ils doivent bénéficier de la sécurité sociale comme les citoyens français. Donc votre démonstration de deux systèmes de retraites est complètement à côté de la plaque. Je parlais des prestations qui sont versées sans condition de cotisation et que je souhaite voir réservées aux citoyens français et résident communautaires de l’EEE. Ce n’est pas un critère racial !

        Je ne vois pas où vous avez vu dans notre Histoire que nous ne serions pas un pays bosseur. Très franchement, notre Histoire démontre plutôt l’inverse ! Et votre remarque pour Olivier sur cette « France petite bourgeoise » et « pavillonnaire » révèle aussi votre mépris pour les gens qui travaillent. On ne peut pas tous habiter le quartier du Marais, vous savez… (ou autre quartier cher des centre-villes de vos chères métropoles mondialisées).

        Si vous voulez aider des personnes en péril, vous avez des tas de gens malades longue durée, des handicapés, des personnes âgées isolées, des orphelins, des miséreux. Il y a quantité de souffrance à soulager en France mais cela, ça vous est égal.

        Les gens que vous appelez des « aidants » et les ONG aident en fait des individus à violer la loi française et ils fournissent au patronat (et à leurs actionnaires cupides) des travailleurs peu chers et dociles. C’est donc un couteau dans le dos des travailleurs européens. Comment peut-on expliquer ensuite aux citoyens de respecter la loi, de payer des impôts et subir la violence publique (amendes, contrôle, sanctions) si le premier devoir de l’État n’est pas fait ? Pour que la société ne se délite pas, il faut que la société respecte ses propres lois. Et aucune loi n’autorise à ce jour qui le veut de venir en France. Ce n’est pas de la solidarité que vous exprimez mais de la vanité. Vous vous croyez supérieurement généreux et bon parce que vous aidez des étrangers, cela flatte votre orgueil davantage que d’aider vos propres concitoyens. Vous choisissez votre générosité. Et vous n’êtes probablement pas économiquement concerné par la concurrence déloyale des travailleurs clandestins. Votre générosité est donc à peu de frais, elle est même profitable car elle vous récompense en vous donnant l’illusion de votre supériorité morale sur autrui.

        Au fait, la France actuelle avec ses « dix millions d’Africains » (le chiffre est de M. Macron, je n’ai pas ses données), vous la trouvez comment actuellement ? Plus vivable, plus sympa ? C’est l’évolution qui vous convient, n’est-ce pas ? J’en déduis que l’ambiance générale vous sied donc.

        Par ailleurs, je trouve étrange cette question de « Les Français étaient-ils plus heureux avant en France ? ». La question du bonheur est une question délicate tant elle est subjective mais je doute que les Français soient heureux de nos jours, tant ils expliquent ne plus se sentir chez eux dans leur propre pays. Donc, je ne crois pas que les Français soient heureux justement. Et de plus, de quel droit décidez-vous que leur bonheur requiert davantage de diversité ethnique ? Si les Français voulaient plus de diversité, ils n’auraient pas besoin de vous pour la faire venir. Or, je doute clairement que les Français se réjouissent de la politique d’immigration menée. Oseriez-vous réclamer un référendum pour nous départager sur ce point ? Vous savez comme moi la réponse des Français, quel que soit la question : il ne faut plus d’immigration. Et là, votre perfidie éclate au grand jour : vous vous fichez du bonheur des Français. Vous décidez de ce qui doit faire leur bonheur et s’ils ne le comprennent pas, c’est qu’ils sont « sans amour » comme vous avez répondu à Olivier…

        Aider un étranger en ignorant les souffrances de ses concitoyens, ce n’est pas de la générosité. La solidarité, c’est la solidarité, ça commence d’abord par ceux qui vous entourent. On n’est pas plus généreux parce qu’on aide un inconnu. Ce n’est pas un problème de race ou de distance parcourue jusqu’à nos frontières. Alors pourquoi cette préférence étrangère ? Parce qu’en fait, vous n’aimez que vous-même, vous n’aimez que votre paraître, un Parangon de générosité internationaliste qui sait mieux que le peuple lui-même ce qui ferait son bonheur, même quand ce peuple ingrat et « sans amour » hurle son malaise face à un destin qu’on lui vole. Soyez assuré que tout blanc que vous êtes (je suppute que vous êtes blanc mais je ne vous connais pas), si une guerre civile éclatait un jour en France comme certains le prédisent, vous aurez à répondre de vos idées et des politiques que vous avez soutenues. Vous aurez à répondre de tout le mal que vous avez fait à ce peuple Français, à son bonheur justement. Ne croyez pas que les gens qui pensent comme moi vous épargneront parce que vous êtes blanc (si vous l’êtes effectivement). Vous verrez le cas échéant, pour votre plus grand malheur, que nous ne sommes pas racistes comme vous l’espérez.

        • tschok dit :

          @Lucien,

          Je comprends et je vous pose la même question qu’à oryzons: vous n’est pas contre l’immigration, mais à condition qu’elle soit blanche?

          Si la réponse à la question est oui, alors le critère racial est décisif. Donc, vous mettez un pied dans la pensée raciste.

          Ensuite vous pouvez enrober le truc dans un long discours d’auto-justification si ça vous chante, mais cela ne change rien au résultat: dans votre discours, ce qui distingue le traitement favorable du traitement défavorable, c’est la race.

          Par exemple: les blancs, on ne leur demande rien, la protection sociale leur est réservée de droit, les autres, les non-blancs, on pose des conditions. C’est ce que vous expliquez, en substance.

          Ca s’appelle un traitement différencié: un individu A a plus de droits qu’un individu B. Donc un traitement favorable dans un cas, et défavorable dans l’autre. Lorsque le critère de différenciation est racial, vous êtes dans la discrimination raciale.

          C’est tout.

          Or, votre texte est bourré de différenciations de ce genre. Là-dessus vous m’expliquez que vous n’êtes pas raciste en objectant que votre grille de lecture est exclusivement culturelle, et fait abstraction de l’ethnie.

          Ce faisant, vous êtes sincèrement convaincu d’éviter l’écueil de la race, alors que vous êtes en plein dedans. Ce qui vous laisse le champ libre pour faire des propositions qui, comme par hasard, tendent vers un but unique: le moins d’étrangers non européens possible. Et le plus d’avantages sociaux possible aux nationaux au sens du droit du sang et plus du droit du sol, et aux ressortissants européens.

          C’est un peu cousu de fil blanc votre truc (sans mauvais jeu de mots).

          Je vous propose de faire plus simple: le racisme n’est pas nécessairement haineux, ni obligatoirement fondé sur un concept de pureté de la race, de hiérarchies des races et de suprématie d’une race supérieure sur des races jugées inférieures.

          Ca, c’est un racisme structuré qui est aujourd’hui assez peu répandu en dehors des cercles dits suprémacistes.

          Ce qui est beaucoup plus courant, et vous êtes dedans, c’est le racisme ordinaire, qui repose sur une idée d’incompatibilité culturelle des êtres humains entre eux en raison de leur appartenance réelle ou supposée, à des groupes humains qui peuvent être distingués en fonction d’un critère racial, mais entendu non plus seulement sous son angle purement biologique, mais en intégrant une dimension de civilisation.

          Par exemple, quand on dit les « Arabes » on ne vise pas une race spécifique, qui d’ailleurs serait assez difficile à déterminer, on vise un type physique méditerranéen qui ressemble grosso modo à l’idée qu’on se fait d’un Arabe, et une appartenance présumée de la personne à un bloc de civilisation, la civilisation arabo-musulmane.

          On détermine la personne visée par l’appellation « Arabe » de cette façon-là. Et une fois qu’on l’a déterminée de cette façon-là, on affirme qu’il n’est pas possible de vivre ensemble avec ces gens-là, donc qu’il en faut le moins possible.

          Ce n’est donc plus du tout un concept de pureté raciale, qui est très contraignante et compliquée à obtenir, mais plus modestement d’homogénéité dite « culturelle » mais en réalité effectivement raciale, d’une société donnée.

          Dans la pureté raciale, il faut éviter de corrompre, donc contrôler la pureté de ce qui entre dans la composition de ce qui doit rester pure: c’est l’eugénisme.

          Dans l’homogénéité raciale, il suffit beaucoup plus simplement de conserver une apparence de similarité, ce qui est plus facile et plus modeste comme objectif: on évite de faire rentrer dans le groupe dont on veut préserver l’homogénéité ce qui lui est trop dissemblable.

          Cette apparence de similarité se traduit par l’obligation pour l’étranger qui souhaite vivre en France de se dépouiller de tout signe extérieur de différenciation: c’est l’assimilation. On le rend semblable à nous.

          Dans ce système, les gens ont l’impression de rester en périphérie du racisme, mais pourtant ils restent en plein dedans sans s’en rendre compte, parce qu’ils ne revendiquent pas de supériorité d’une race sur une autre, mais le droit de ne pas vivre ensemble avec des gens racialement trop différent.

          C’est le racisme ordinaire. Il ne prétend pas refaire le monde, conquérir un lebensraum, exterminer les Juifs, etc, il veut juste vivre dans l’entre soi de la race, perçue comme une similarité culturelle qui rend possible un vivre ensemble de plus en plus pénible par ailleurs.

          Comprenez?

          • Lucien dit :

            tschok, vous ne comprenez pas une chose : les gens sont citoyens ou ils ne le sont pas, sans considération de leur race. Les habitants de Mayotte par exemple, Noirs et Musulmans, sont citoyens Français autant que moi.

            Ce qui distingue chez moi le traitement favorable d’un traitement défavorable n’est pas la race mais la nationalité. Et je ne parle pas de l’Espace Économique Européen parce que les gens qui y vivent sont majoritairement Blancs (uniquement dans les pays métropolitains car vous ne cessez d’oublier les territoires d’outre-mer). Je parle d’eux parce que nous sommes dans un espace économique avec eux et que ces règles s’imposent. Et ne vous y trompez pas, je suis partisan d’un FREXIT dur donc s’il arrivait un jour, ma proposition pourra se réduire aux seuls citoyens Français, excluant ainsi beaucoup de Blancs, ce qui est en contradiction avec votre thèse. Mais pour l’instant, mon désir de FREXIT étant minoritaire en France, mes propositions se basent sur la situation existante, pas sur des fantasmes.

            Les gens sont donc citoyens, et entre citoyens, ils s’organisent et montrent via l’impôt et les taxes un certain degré de solidarité (j’exclus les cotisations qui relèvent de la protection assurantielle à laquelle ont droit tous les cotisants). C’est l’expression de la fraternité et des efforts pour la réduction des inégalités sociales : deux thèmes essentiels du pacte social français et républicain.

            Cette société aujourd’hui est assaillie de gens dont nous n’avons pas besoin, ni économiquement ni socialement. Économiquement, ils représentent un fardeau énorme. Socialement, c’est une agression supplémentaire des patrons contre les travailleurs Français. Pire, leur nombre aujourd’hui empêche toute assimilation car elle la rend inutile puisque les gens vivent entre eux (ce qui est une tendance naturelle chez tous les groupes, on voit cela aussi chez les expatriés Français vivant à l’étranger). Or, je désapprouve totalement le lien que vous faîtes entre assimilation et racisme (même modéré, d’après vos idées). L’assimilation est au contraire la victoire de l’antiracisme, le fait que tout le monde peut adopter les codes d’un groupe sans être rejeté en raison de ses origines, ethnique ou religieuse. Ce n’est jamais le groupe qui s’adapte au nouveau venu, c’est le nouveau venu qui détermine s’il veut rejoindre tel ou tel groupe et là, il accepte d’adopter ses codes. Car le groupe a une identité qu’il a construite, siècle après siècle, génération après génération, avec son génie propre. Ce groupe n’a pas besoin d’être génétiquement homogène mais il a besoin de références communes et d’un désir commun de destin. Cela ne créé pas avec seulement des « principes » comme le croit Macron, cela se créé avec une Histoire dont on chérit l’héritage et qu’on veut perpétuer et une culture (basée sur la littérature, la musique, les chansons, les œuvres matérielles et immatérielles). Le nouveau venu doit accepter les règles communes pour être intégré, il ne peut pas apporter les siennes ou seulement dans un second temps, en ayant su les « adapter » aux besoins et au génie propre de ce groupe. Il suffit d’avoir regardé une cour de récréation ou les relations entre employés dans une entreprise, avec l’arrivée d’un nouveau venu, pour voir les mécanismes d’acceptation/rejet et d’inculcation des règles non-écrites. A l’échelle d’une société, ces règles non-écrites s’appellent des mœurs.

            Dans votre représentation, un Arabe (avec toutes les précautions que vous avez prises pour le définir, je ne les discute pas) ne peut pas, presque ne devrait pas adopter la culture Française en venant en France. Ainsi, vous le privez de la possibilité de rejoindre la communauté nationale, vous l’excluez de fait. Et je dis au contraire, que c’est l’acceptation de cette culture, intégralement et définitivement, qui lui permettra de devenir Français, beaucoup plus que l’obtention de papiers administratifs. C’est un choix du cœur et je ne critique même pas ceux qui, comme Benzema, font le choix de leurs origines familiales. C’est très respectable. C’est un choix très intime et personnel, il n’y a pas de bonne réponse mais il y a un choix à faire.

            Mais ceux qui font le choix de ne pas être Français doivent comprendre qu’ils sont donc de fait, des étrangers, même s’ils ont des papiers Français en bonne et due forme. Et quand en plus ces étrangers sont surreprésentés dans les affaires de délinquance et de criminalité, il se produit des tensions très dangereuses pour la stabilité du pays. On a vu ce qui s’est passé au Liban, et c’était pourtant en grande majorité des Arabes ! On a vu ce qui s’est passé en Yougoslavie et c’était pourtant des Blancs.

            Votre grille de lecture est fausse donc. Elle ne permet pas de comprendre le Liban, l’ex-Yougoslavie, les tensions dans le Caucase et la montée des périls en Europe occidentale. Votre grille de lecture est complètement bornée par la vision nord-américaine du racisme subi par les Noirs, pourtant citoyens américains, dans leur propre pays des décennies encore après la fin de l’esclavage en 1865. Votre grille de lecture ne peut pas me servir et ne peut pas être appliquée avec succès en France.

      • Euclide dit :

        Votre discours est bourré de khonneries
        Contendez vous d’étudier l’histoire de la chute de l’Empire romain car il existe beaucoup d’analogie avec notre présent t celui-ci sur les plans économique, financier, démographique, antrhopologique, culturel , et religieux etc…

        A propos du vivre ensemble sur le plan biologique : expliquez moi pourquoi les premières opérations de transplantations d’organes ont échoué ? La cause est qu’il y a incomptabilité entre le donneur et le receveur. C’est la raison pour laquelle il a fallu trouvé des procédés pour éliminer  » les rejets « .
        De toute façon , je sais que je pourrai jamais vous convaincre piuisque vote corps est traversé par une grande gueule d’idéologue gauchiste.
        Enfin , pour conclure : le communisme a fait chier le monde au XXè siècle et votre islamo- écolo-gauchiste va provoquer des millions de morts au XXiè siecle.
        Tout le monde, il est beau . Tout le monde, il est gentil.
        Plate salutation Monsieur.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Quelle pagaille , mais quelle pagaille ; et surtout quel empilage de lieux communs sans liens de cause à effets…………..

        Tenez , rien qu’ au début , en plus du postulat qui n’ est qu’ un choix à vous et rien qu’ à vous……..

        « La natalité française ne suffit pas à assurer le renouvellement des générations. Donc, on va amplifier le gros problème auquel nous sommes confrontés: le financement de notre protection sociale »

        HEIN ???

        « DONC » ????????????

        Ah non , d’ entrée précisément ce « donc » qui introduit un lien de cause à effet est FAUX .

        Alors soit vous êtes un idiot qui ne comprend rien à rien , soit vous le faites exprès .

        Où avez-vous vu que de nouveaux arrivants ( vous voyez à quoi je fais allusion , n’ est ce pas ? ) par le montant de leurs cotisations vont , eux , sauver le système , où ???

        Plutôt que déblatérer autant de conneries , donnez déjà du travail aux millions de chômeurs et sans emploi que nous avons , augmentez leurs salaires et vous verrez ce qui se passera .
        Et ne me sortez pas le baratin infernal sur les charges des entreprises et bla bla bla ; cette merde ça fait plus d’ un siècle que l’ « on » nous le serine………….

        Il y a effectivement des boîtes qui pâtissent d’ un excès de charges , et puis il y a les autres , toutes les autres dont nombreuses sont celles qui bénéficient du fameux « allègement de charges » , cette disposition qui fait qu’ en réalité le « boy » ne leur coûte presque rien tandis qu’ il rapporte très peu vu qu’ il touche une rémunération très basse pour ne pas dire un salaire de misère…………

        Vous êtes un libéral , probablement issu d’ une diversité que je qualifierais d’ insulaire genre case de l’ onc DOMTOM désormais en pied à terre sur Paris , l’ autre jour , parmi toutes les imbécilités que vous m’ avez débitées , vous avez prétendu que j’ étais animé de « haine » envers les étrangers…………

        Très bien ; et vous , d’ où vous vient cet « amour » des étrangers ?
        Du fait que pour le libéral que vous êtes , ils constituent un merveilleux vivier de « boys » si aisés à sous-payer ?

        Bref………

        Par conséquent , tout ce qui suit est bidon .

        « Si ces étrangers de couleurs sont plus actifs que les Français, et plus jeunes, il est tout à fait possible que leur système de protection sociale soit meilleur que celui des Français blancs, vieux, de moins en moins actifs et de plus en plus consommateurs de prestations médicales couteuses, qu’il faudra financer par un système privé, donc inégalitaire (avec des riches qui peuvent payer et des pauvres qui n’auront droit à rien).

        A ce moment là, il faudra expliquer à tous ceux qui viennent de vous donner raison sous ce fil de conversation pourquoi leur système de protection sociale sera moins bien que celui des étrangers de couleur, parce qu’à ce moment-là, ils seront évidemment jaloux, vu qu’il y en aura plus dans la gamelle de l’étranger que dans la leur. Et ils se diront « merde, ces salauds d’étrangers en ont plus que nous dans leur gamelle! Les voleurs! ». Ben non, pas les voleurs, c’est ce que vous avez voulu et vous l’avez dans le cul, c’est tout. »

        Ne prenez pas ceux d’ en face pour des cons , va ; ça vaudra mieux .

        « Mais il faut bien comprendre que la pureté raciale est un luxe de pays bosseur avec une bonne natalité, ce qui n’est pas notre cas. »

        N’ importe quoi !
        Et l’ exemple de l’ Allemagne , alors ?

        Le reste étant aussi nul voire pire , inutile de m’ y attarder .

        • Courmaceul dit :

          « insulaire genre case de l’ onc DOMTOM désormais en pied à terre sur Paris ,  » je trouve que vous venez de vous mettre une balle dans le pied.

          • ScopeWizard dit :

            @Courmaceul

            N’ avez pas l’ impression d’ avoir l’ esprit tordu , là ?
            Et d’ aller très vite en besogne ?

            Qu’ est ce que vous voyez ? Une insulte , une invective , une moquerie , une allusion raciale , une réflexion condescendante ?

            Non , rien de tout ça ; ce que vous voyez c’ est surtout que d’ une part certains sujets ne doivent pas être discutés , d’ autre part que certains rôles doivent être aussi bien distribués que figés : le Blanc c’ est forcément le méchant et le coupable , le « Coloré » ( appelons le ainsi ) c’est le gentil et la victime .

            Il est là votre problème ; excepté que désormais les langues se délient , les choses se disent………….

            Si @tschok est tel que je l’ ai suggéré , sans parler de toute cette stupide vision historique Américaine qui déforme tout sur la condition d’ exploitation de ceux dont il serait ethniquement proche voire descendant , rien que ce fait explique beaucoup de choses quant à ses obsessions « raciales » .

            Croire que ce ne serait là que détail sans importance sans influence déterminante quant à ce qu’ on pense sur tel ou tel sujet surtout s’ il y a un lien avec ce que sont tes racines et toute la transmission qui va avec , ce qui quelque part constitue ton héritage , équivaut à se mentir à soi-même .

            Ce dont tu es issu -sauf cas exceptionnel- ne peut malheureusement être dissocié de ce que tu es ; croire le contraire est une erreur majeure qui dans la grande majorité des cas tôt ou tard te rattrape .

      • Félix GARCIA dit :

        @ tschok

        2019 nouvelle année record pour les retraites: 328 milliards d’euros, 18 millions de bénéficiaires
        « Le nombre de retraités bénéficiant d’une pension ne cesse d’augmenter. Fin 2019, ils étaient 372.000 de plus qu’un an auparavant. Le montant moyen de leurs pensions est également en hausse, mais l’inflation a grignoté leur pouvoir d’achat.
        327,9 milliards d’euros. C’est le total des pensions versés en 2019 aux retraités ayant cotisé en France. Comme le souligne la Drees, il s’agit du « premier poste de dépenses de la protection sociale ». Et de loin. En 2019, cette somme représentait en effet 13,5 % du PIB du pays. »
        https://www.bfmtv.com/economie/economie-social/2019-nouvelle-annee-record-pour-les-retraites-328-milliards-d-euros-18-millions-de-beneficiaires_AV-202105200368.html

        « Suppression du droit du sol: ok, mais habituez-vous à l’idée d’un vieillissement accéléré de la population française. La natalité française ne suffit pas à assurer le renouvellement des générations. Donc, on va amplifier le gros problème auquel nous sommes confrontés: le financement de notre protection sociale. On a besoin d’actifs, donc de jeunes. Si nous n’avons pas ces jeunes générations, un certain nombre de chose s’écroulent en France. A commencer pas notre Etat providence, qui est un gros consommateur de prélèvements obligatoires. »

        Pourquoi ne pas envisager une politique nataliste plutôt que « l’importation de bras » ? Le tout, dans une politique qui redonne le goût de vivre et de se projeter vers l’avenir à toute la population ?

        Quand à la natalité « française de souche » : elle est plus proche des « 1,2 » que des « 2 » claironnés … le « 2 », c’est en prenant en compte les « français de branche ». Ce qu’explicite les chiffres du dépistage de la drépanocytose (75% des naissances en Île-de-France, 40% à l’échelle nationale).

        Même les chinois le font …
        China allows three children in major policy shift
        https://www.bbc.com/news/world-asia-china-57303592

        Et sans parler de devenir Bill GATES (Môssieur « l’un des termes de l’équation doit tendre vers le zéro ») ou le Prince PHILIPP (« Can’t you guess ? » et « J’aimerai me réincarner en virus mortel »), moi aussi je pense que la démographie est le moteur de tout le reste, ainsi qu’une source de préoccupation quant à la finitude des ressources.
        MAIS : il existe la « méthode BILLINGS » !
        https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thode_Billings
        Du stérilet aux méthodes naturelles, conversion, et croissance conjugale. Raphaël et Charlotte
        https://www.youtube.com/watch?v=rTx8as6MdCU
        MAIS : l’agroforesterie existe …
        Ver de Terre production
        https://www.youtube.com/c/VerdeTerreproduction/videos
        Natural Farming with Masanobu Fukuoka
        https://www.youtube.com/watch?v=nzs8iFGNdBo
        Etc etc …

        Vous parliez du manque d’originalité et de créativité de certains ? ^^

      • Félix GARCIA dit :

        PS :
        Une autre manière de régler les questions de pognon, c’est de ne pas se saboter :
        A Cross-Country Analysis of the Determinants of Covid-19 Fatalities
        « Over the last year the world experienced the COVID-19 pandemic coupled with unprecedented policy responses. In this paper we examine the determinants of COVID-19 infections and fatalities in a cross-country analysis. We find that countries with greater income, less dense and greater elderly populations, fewer hospital beds, and more freedom experienced greater fatalities, and that travel restrictions and use of hydroxychloroquine reduced deaths. However, we find little evidence that lockdowns reduced fatalities, and though use of PCR testing resulted in more recorded infections, it was unassociated with fatalities. »
        https://www.cesifo.org/en/publikationen/2021/working-paper/cross-country-analysis-determinants-covid-19-fatalities

        Retraites, un grand absent du débat : le financement – Politique & Eco n°246 avec Éloïse Benhammou
        https://www.youtube.com/watch?v=fj-GpwlrsvQ
        Eloïse Benhammou « Le régime bancaire gouverne la France ! »
        https://www.youtube.com/watch?v=w_2u6y84osM
        Eloïse Benhammou : Quand le virus favorise encore plus la Kleptocratie !
        https://www.youtube.com/watch?v=qJpG2-Oc6EY
        Eloïse Benhammou : « comment les banques volent l’argent des Français »
        https://www.youtube.com/watch?v=Bgr7QoVEtIg

  16. anatide dit :

    Vos militaires apprécieront de voir leurs impliquations porter de tels résultats.
    Monsieur le Président si la France avait un intérêt a s’engager en Afrique alors comment peut-on laisser pourrir les pays auxquels nous prêtons secours?
    Tout ça pour ça…

    • Courmaceul dit :

      on appelle cela de la non-ingérence, sinon c’est la Françafrique. Je pense qu’il faut aider ceux qui s’aident eux-mêmes.

      • anatide dit :

        Ingérence il y a oui.
        Mais ça s’applique a nos gouvernements successifs et c’est au minimum depuis 50 ans…
        Aujourd’hui on va pouvoir bientôt parler de anfricafrance…

  17. Fredo dit :

    Ah, enfin Macron commence à comprendre que ces guerres coloniales sont sans fin ! L’Afrique n’est pas le pré-carré de la France, pas plus qu’elle n’est aux Russes ou aux Chinois ! Elle est d’abord aux africains faut il le rappeler ? Au Rwanda par exemple, la France a provoqué un génocide de 1 millions de personnes parce qu’ils pensaient que les Anglophones s’attaquaient à leur pré-carré ! Il est temps d’abandonner cette vieille vision du monde pour évoluer avec son temps . Fini les guerres pour Areva et les minerais stratégique ! Autre questionnement ; qu’est ce que la France fait encore dans la monétisation de l’Afrique avec le franc CFA ? On n’est plus en 1830 quand même ! Le changement doit s’imposer, et même s’il est douloureux, la décolonisation politique de l’Afrique s’imposera de tout façon ! C’était si facile d’envoyer les Rafales en Libye par exemple, mais quelle est la plus value aujourd’hui, …. maintenant il faut en gérer le chaos ! Même chose pour les guerres d’Irak et d’ Afghanistan ! Laissez les peuples vivre en paix, selon leur désir, et tout ira mieux pour tout le monde le monde et surtout pour l’occident !

    • Mat49 dit :

      J’adore ce genre de blague de bouffon grotesque!

      La France est un des rares pays a avoir cherché à empêcher le génocide au Rwanda. Mitterand a été con de se retrouver lié au pouvoir en place. Mais bon on a une excuse: Mitterand était aussi con que vous. C’est dire!

      « qu’est ce que la France fait encore dans la monétisation de l’Afrique avec le franc CFA ?  » Eviter l’effondrement monétaire de la zone, permettre a ces pays d’avoir deux zones monétaires au lieu d’une palanquée de monnaie avec encore moins de valeur.

      « tout ira mieux pour tout le monde le monde et surtout pour l’occident ! » la marque des débiles: ils vivent dans un monde imaginaire.

    • basta dit :

      fred, retourne dans ta cellule, celle avec le drapeau rouge et les autres adolescents avec trois poils sur le menton et qui veulent sauver le monde …

  18. ArtScenik dit :

    Cherchez l’erreur : qui est à l’origine des deux coups d’état au Mali ? Le Colonel (?) Goïta Assimi qui, comme par hasard venait de rentrer au Mali après une période de formation militaire en Russie. Mise en pratique immédiate des leçons prodiguées par des formateurs consciencieux. Après les stages Erasmus, voici les échanges « ErasRus »
    Ceci dit, c’est de bonne guerre. La Francafrique laisse la place à la Russafrique. Marine va s’en réjouir, tout comme Mariani ?

  19. Arnaud dit :

    La France ne restera pas aux côtés d’un pays non démocratique et qui tend à accepter l’islamisme… Je me suis dit que le Qatar et l’Arabie Saoudite allaient prendre gros! mais ouf, c’est juste le Mali 🙂

    • Logos dit :

      excellent ! 😉

    • OURGOUT51 dit :

      Et on peut aussi ajouter le Tchad où le fils prend la succession du père, un beau dictateur auquel Macron a rendu un ultime hommage en assistant à ses funérailles! Nous ne sommes plus à une contradiction près!

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Je me suis dit que le Qatar et l’Arabie Saoudite allaient prendre gros! mais ouf, c’est juste le Mali  » Un petit détail cependant! Le Mali a demandé notre assistance, a fait appel à nous pour sa défense, Je ne me rappelle pas que le Qatar et l’Arabie Saoudite aient sollicité cette même assistance!

    • AirTattoo dit :

      Welcome on the earth !! ££/$$/€€ > morale.

      • PK dit :

        Non, c’est plutôt de la real politik. Le pognon ne vient qu’après dans ce genre de calculs.

  20. Raymond75 dit :

    Nous verrons quelle décision sera prise effectivement.

    « Mais certains pays du Sahel sont confrontés à d’autres risques, comme les tensions interethniques, les difficultés économiques, la persistance des trafics et du banditisme ou encore l’instabilité politique. Et, évidemment, les organisations jihadistes cherchent à en tirer profit. » : tout est dit.

    L’Afrique ou le Moyen Orient ne sont pas des sociétés de type européen, et les conditions économiques et politiques ne sont pas les mêmes, et en fait leurs cultures sont quasi incompréhensibles pour nous. La misère, la corruption généralisée, la culture clanique qui domine toutes les relations, et l’absence d’espoir de la jeunesse sont à l’origine de toutes les dérives, dont le djihadisme pour partie.

    La seule solution ‘à l’occidentale’ serait le développement économique, l’éducation généralisée, une politique sanitaire … Mais ces régimes en sont incapables, et ce sont ces régimes que nous défendons à tort ou à raison (faible raison). En Afrique, il ne faut même pas y songer, même en rêve. Le pays qui devrait servir de modèle est le Vietnam : 50 ans de guerres victorieuses mais dévastatrices et meurtrières, contre les Français, les Américains, du Nord contre le Sud, contre les Khmers rouge et même contre les Chinois ! Et aujourd’hui ce pays est en plein développement, a parfaitement maitrisé la pandémie, tous les enfants et les jeunes vont à l’école, dispensaires et électricité sont partout, le réseau routier se développe, et les entreprises étrangères (peu de françaises) s’y implantent. Voilà ce qu’il faut faire.

    Laissons l’Afrique aux Africains, leurs problèmes ne sont pas les nôtres. Notre problème c’est de maitriser l’immigration, ce que ne font pas les Mirage 2000, les Rafale et autres engins blindés.

    • Sinope dit :

      On pourrait vous rétorquer qu’évitez l’effondrement des états de la région aide à limiter l’immigration.

      • basta dit :

        certes, mais j’ai quelques idées pour aider à limiter l’immigration … N’en déplaise à Moussa-le-dissolvant

      • Raymond75 dit :

        L’histoire montre qu’il n’est pas possible de stabiliser ces états : les frontières issues de la colonisation ont fracturées les ethnies et mélangé les religions ; c’était fait pour affaiblir voire interdire toute résurgence précisément de pouvoirs. La culture africaine étant clanique, on assiste en permanence à des guerres civiles.

        Ce ne sont pas les militaires que je critique bien sûr, mais les gouvernements successifs qui veulent jouer à la grande puissance protectrice dans leurs anciennes colonies.

        Les militaires peuvent peut être empêcher que des mouvements s’organisent en coalition puissante, mais c’est sans fin, et sans espoir …

        • Sinope dit :

          Mais on peut éviter que cela empire. Et des armées régulières ont battu des insurections. Celle que nous affrontons est loins d’être impressionnante.

    • Xaintrailles dit :

      « Tous les enfants vont à l’école… » oui, mais il est recommandé de faire des cadeaux à l’instituteur qui est mal payé ; pour les jeunes ensuite le collège, le lycée et l’université sont payants, cela correspond à la France de la III°- IV° République, et c’est effectivement ce que nous pourrions faire aussi chez nous, pour remettre notre jeunesse et notre Éducation Nationale sur les rails.

    • tschok dit :

      @Raymond,

      Réduire la totalité de nos relations avec les pays africains au seul problème de la maitrise de l’immigration est une façon de penser qui me semble réellement inquiétante, parce que cela traduit une obnubilation au-delà du raisonnable pour une question qui n’a en réalité pas l’importance qu’on lui accorde.

      Mais votre commentaire est intéressant au sens où il montre bien que la lepénisation des esprits gagne aussi à gauche: la peur du migrant n’est plus un critère de séparation gauche/droite comme naguère. A gauche et au centre aussi le migrant fout la trouille.

      On comprend bien d’ailleurs que tous les partis politiques qui aspirent au pouvoir et pas seulement à l’opposition vont doter leur programme d’un solide volet anti-migration auquel s’adjoindra l’inévitable volet sécuritaire.

      Aucun parti politique ne peut se permettre d’en faire l’économie. Donc, toute la question est de sa voir quelle sera la place de ces deux volets dans leur programme: 90%, 50% ou 20%?

      Autrement dit: le débat politique en France va-t-il inéluctablement se réduire à la question migratoire et de l’insécurité?

      Je redoute que le vieillissement de notre population fasse que oui. La rançon à payer, elle est simple: puisque l’Etat fait de moins en moins de politique et de plus en plus de la police, les entreprises feront de plus en plus de politique. Et en particulier les très grandes, genre les Gafam. A vrai dire, elles ont déjà commencé.

      Le monde que les vieux boomers vont léguer aux générations qui les suivent ne sera certainement pas celui auquel vous rêviez quand vous aviez 20 piges.

      Bon sinon, Raymond, vous êtes complètement ethnocentré: pour vous, la seule solution pour l’Afrique est un développement à l’occidentale, c’est-à-dire axé sur l’économie et la façon occidentale de la concevoir. Comment vous dire?

      Je ne sais plus quel est le penseur noir qui a dit, en substance, que le problème avec les Français c’est qu’ils ont décolonisé leur empire, mais pas leur esprit. Ils raisonnent toujours avec les modèles pour penser avec de la période coloniale, alors qu’on a tourné la page de l’empire colonial depuis plus d’ un demi siècle.

      Et on a beau leur dire, ça change rien. Faut attendre que les générations passent. Raymond, d’une certaine façon vous êtes désespérant parce que vous faite partie de cette France qui n’évolue plus et dont on attend qu’elle meurt de sa belle mort pour passer au stade d’évolution suivant.

      C’est une question importante les vieux, dans un pays qui vieillit: si les vieux perdent leur plasticité cérébrale alors que leur part dans leur population augmente et qu’ils restent au pouvoir parce qu’ils veulent que la société soit conçue pour eux en fonction de leurs idées, ça veut dire que vous avez un pays qui n’évolue plus et qui se restreint à des objectifs de plus en plus limités (du lit au lit, comme dans la chanson).

      Un destin national menacé par le grabat, quoi.

      C’est une donnée stratégique de premier plan: l’âge de la population et la plasticité cérébrale des vieux.

      • Raymond75 dit :

        Je demande simplement une immigration maitrisée et choisie, comme au Canada, pays démocratique et respectueux des droits. Il n’y a aucun ethnocentrisme là-dedans, ni aucun racisme déguisé. Le plus souvent affecté dans le 93, j »ai été surveillant et chef de groupe pour des examens et des concours du supérieur, y compris pour l’accès aux grandes école, et j’ai vu, par milliers, des étudiants issus de l’immigration, tous de très bon niveau et disciplinés.

        Mais il est tout à fait naïf et démagogique de laisser croire que l’on peut ouvrir les frontières à qui veut entrer, sans tenir compte de la situation économique et sociale de notre pays (idem pour les autres pays européens), et de nos besoins

        J’ajoute que l’immigration sauvage fait le lit du travail clandestin, source de très graves désordres sociaux, et de mise en danger de ces travailleurs. De plus il s’agit par définition d’une concurrence faussée et terrible pour les travailleurs réguliers, quels que soient leurs origines.

        On pourra aider l’Afrique à se développer uniquement lorsque les Africains, et eux seuls, auront trouvé la voie de leur stabilité.

        • tschok dit :

          Mais je ne prétends pas que l’immigration doit être libre, je dis simplement qu’elle devient un sujet d’obnubilation qui atteint un stade pathologique.

          Et que, côté maitrise, on s’y prend comme des pieds parce qu’on est complètement ethnocentrés et tétanisés par la peur du raz de marée migratoire, ce qui nous fait oublier les valeurs humaines les plus élémentaires, alors qu’il existe des stratégies de maitrise qui seraient plus efficaces et plus humaines.

          Et puis il y a la question de l’instrumentalisation politique interne du thème de l’immigration, qui conduit directement à l’hystérisation des débats, donc à l’agitation et pas l’action.

          Donc, on a clairement zéro maitrise du phénomène, ce qui alimente la peur. Normal, quand on ne maitrise rien, on a la pétoche.

      • Mat49 dit :

        @ tschock à ce stade le pouvoir en place en est simplement à essayer de faire respecter les règles en matière d’asile et d’immigration. Ce serait bien que la loi soit appliquée dans un pays qui se pâme d’état de droit.

        Rien que ça serait déjà une avancée.

        • tschok dit :

          @Mat49,

          Vous avez devant vous un partisan de l’application de la loi, mais nous sommes dans le domaine du faire et pas dans celui de l’incantation, il y a donc un profond hiatus entre ce qui est souhaitable et ce qui est possible.

          Mais j’ai bien conscience que cette affirmation est devenue intolérable pour beaucoup de gens aujourd’hui.

          Dans bien des domaines, les citoyens estiment que l’Etat est tenu d’une obligation de résultat. Et peu importe les moyens et les difficultés d’application. Or, l’immigration est l’un de ces domaines. Aujourd’hui, les gens veulent du résultat et se fichent du reste.

          • astracity dit :

            @ Tschok
            de votre point de vue, pourquoi ce hiatus entre le vouloir (la loi) et le faire (l’exécutif) dans un pays démocratique. Pourquoi cette entité démocratique ne serait elle pas soumise a une obligation de résultat ? le manque de moyen ne peut pas a lui seul tout expliquer dans un pays qui s’endette pour payer ses dépenses courantes

        • Mat49 dit :

          @ tschok il y a un profond hiatus entre ce que nous pourrions faire et ce que nous faisons.

          Je ne demande pas la fin de toute immigration, ce qui ne serait d’ailleurs pas souhaitable économiquement.

          Juste que ce que tout pays normal fait quotidiennement nous puissions le faire. Des pays beaucoup plus pauvre que nous arrivent à ne pas accorder d’allocations aux clandestins par exemple, il n’y a pas de raisons pour que nous ne puissions pas y arriver.

  21. Rapha dit :

    José, il a l’air de faire chaud dans les sous-sols du 40 boulevard Lanne. Prends une rasade de vodka avant de te remettre au clavier.

  22. petitjean dit :

    Que peut on faire pour l’Afrique ?

    Depuis l’indépendance des pays africains, ce sont des centaines de milliards qui ont été déversés par les pays occidentaux sur les états africains…..en pure perte !

    Cette Afrique est incapable d’offrir un avenir de liberté et de prospérité à sa jeunesse

    Guerres ethniques, corruption, massacres, c’est le lot de l’Afrique depuis……….toujours

    S’y ajoute aujourd’hui l’islamisme

    Il faut se retirer de ce bourbier où il n’y a que des coups à prendre. Et laisser l’Afrique à l’Afrique
    Franchement qu’ils se démerdent surtout sans nous. Et qu’ils restent chez eux.

    Si j’en crois Macron , il y aurait déjà près de 10 millions d’africains en France

    Et sur un autre sujet, Macron a fait cette déclaration d’Afrique du Sud :

    « Macron à propos des « millions de jeunes gens » qui, en France, « ont une histoire avec l’Afrique » : « On va arrêter de leur dire : Vous devez vous intégrer. On va enfin leur dire : Vous êtes une chance pour la France » »

    https://www.fdesouche.com/2021/05/29/macron-a-la-jeunesse-francaise-liee-a-lafrique-par-leur-famille-on-va-arreter-de-leur-dire-vous-devez-vous-integrer-on-va-enfin-leur-dire-vous-etes-une-chance-pour-la-fran/

    nous sommes prévenus

    • tschok dit :

      @petitjean,

      Les milliards sont dans votre esprit, pas dans le monde réel.

      Ce qu’on « déverse » sur l’Afrique: nos surplus agricoles et nos déchets. On pollue leur milieu et on bousille leur agriculture. Et on pille leurs ressources naturelles. Et là, oui, on met les milliards, avec très peu de retombées locales. Mais de la dette. Ca oui, de la dette il y en a.

      Et en plus, on manoeuvre pour mettre à la tête de leurs gouvernements des hommes à notre main qui sont en général des furieux ou des dictateurs. Ca non plus ça aide pas.

      Mais c’est pas pour ça qu’il faut couper toute relation. C’est une maladie mentale chez les mecs d’extrême droite: ils veulent mettre un énorme mur entre l’Afrique et l’Occident. Le truc devient trop gros pour eux, trop compliqué à comprendre, trop problématique, alors zou! un mur. Et ce mur il est d’abord mental.

      Z’avez jamais remarqué ça, petitjean? Le côté binaire u mec d’extrême droite. Ca marche aussi avec la Chine: dès que les relations avec la Chine deviennent trop compliquées, zou! Faut tout couper! Et avec l’Europe aussi. Et les Etats_Unis, la Turquie, etc.

      Si vous écoutez les mecs d’extrême droite, la France vit dans un bocal. Remarquez, c’est là qu’on met les cornichons. Y aura qu’à rajouter du vinaigre.

      La France des cornichons…

      • Mat49 dit :

        @ Tschok le soucis premier repose sur les Africains: gouvernance désastreuse et explosion démographique.

  23. Poorfhendeur dit :

    Partons :

    Observons la fanatisme s’installer partout pour comprendre comment il fonctionne.

    Ça pourrait aider…

  24. lxm dit :

    L’islamisme semble être une tendance de fond, orchestré par l’occident anti-communiste et son maitre saoudien depuis 50 ans.
    On peut faire le même parallèle avec l’occident qui aida lénine à monter au pouvoir pour faire tomber la russie, ou aider hitler pour faire tomber les bolchéviques, une guerre sans fin organisée par des abrutis de l’ombre qui se croient intelligents en stratégie. En faisant en sorte que les autres se détestent et s’entretuent, eux ne sont pas remis en cause.
    On a le même processus d’idiotie avec les indépendantistes, quasiment partout les « indépendantistes » ne l’étaient pas au départ, demandant juste un peu de respect et une loi objective pour tous, mais le colonialiste ne répond que par la violence et pousse ainsi à la montée en puissance de l’affrontement.
    Sans cohérence, on tourne en rond, c’est donc l’enfer, seules les couleurs des murs changent un peu, mais le sol reste rouge sang; un seul con au pouvoir peut faire s’écrouler 1000 ans de patiente construction.

    • Sinope dit :

      @ Lxm l’islamisme est vieux comme l’islam et ses derniers avatars sont les Salafistes qui sont nés au 18e siècle et les Frères muslmans avant la guerre froide.

      Donc vous racontez des sornettes.

      • tschok dit :

        @Sinope,

        Sornettes, oui, mais plus précisément complot  » orchestré par l’occident anti-communiste et son maitre saoudien depuis 50 ans » qui est un épisode « d’une guerre sans fin organisée par des abrutis de l’ombre qui se croient intelligents en stratégie ».

        Donc ici, le complot est le moteur de l’histoire. Et plus précisément le moteur d’une histoire qui tourne en rond, donc une conception cyclique de l’histoire, mais qui se répète inlassablement pour que rien ne change vraiment (donc une idée de lutte des classe, mais en arrière plan).

        C’est une des multiples variantes de la théorie du complot.

        Pas grand chose de neuf à en dire à part ça. Le complotisme hante l’univers politique et mental des Français depuis plus d’une génération maintenant, donc on a fait le tour du problème et, perso, je commence à m’emmerder ferme, les complotistes n’étant hélas pas toujours des gens très imaginatifs.

  25. Arnaud dit :

    Pauvre président. Si on part, la France aura une part de responsabilité et il y aura un flux de migrant… Responsabilité de quoi ??? d’avoir combattu des jihadistes ??? d’avoir neutralisé des terroristes et des bandits de grands chemins ? Non mais, sans rire. En plus à la demande du Mali. On va quand même pas faire repentance sur Barkahne comme on l’a fait au Rwanda, en plus devant Kagame qui est l’un des grands acteurs du génocide (et qui doit bien rigoler !). Et des flux de migrants ah bon ??? Pour ça il faudrait qu’ils traversent le Maghreb (ça ne devrait pas être trop dur…), la Méditerrannée et nos frontières. Fin des subventions aux ONG et fermeture des frontières devraient déjà empêcher pas mal de venues.

    • Félix GARCIA dit :

      Géopolitique : Le désastre Français ? Hubert Védrine
      https://www.youtube.com/watch?v=I0GImBIkA7Y

      Zoom – Charles Onana – Rwanda : Ma réponse à la venue de Kagame à Paris
      https://www.tvlibertes.com/zoom-charles-onana-rwanda-ma-reponse-a-la-venue-de-kagame-a-paris
      Le coup de gueule de Charles Onana sur la repentance d’Emmanuel Macron au Rwanda
      https://www.youtube.com/watch?v=1Njvm1m9UCA

      Plongée au cœur des commandos marine – Le Zoom – Louis Saillans – TVL
      https://www.youtube.com/watch?v=5XeV4Yyw7Wg

      • tschok dit :

        Oui m’enfin les gars, la repentance, c’est vous qui vous l’imaginez, parce que dans les faits il n’est pas question de cela. Mais alors pas du tout.

        Maintenant, si vous voulez absolument vous repentir, ben repentez-vous, mais ne croyez pas que ce soit le message qui est envoyé. Cantonnez-vous à vous-mêmes, à vos passions et votre nombril sans nous embarquer dans vos excès et vos méprises.

        Et n’allez pas dire que la France se repent. C’est juste vous qui vous faites du cinoche, là, les gars.

        Mouarf! Ah j’te jure, les clowns. Qu’est-ce qui faut pas faire pour se rendre intéressant.

      • Courmaceul dit :

        « En 2004, le journaliste Christophe Ayad publie dans Libération un article où il présente Charles Onana et l’essayiste québécois Robin Philpot comme des « auteurs négationnistes » alors qu’ils étaient invités à participer à un colloque international sur le Rwanda à l’université de la Sorbonne8. Les deux auteurs intentent une poursuite en diffamation contre Libération. Ils sont déboutés devant le Tribunal correctionnel et en appel »

        • Félix GARCIA dit :

          Ne les écoutez surtout pas. Vous risqueriez de vous transformer en ravioli.

          • Courmaceul dit :

            Ravioli ? Pas tout comprené !

          • Félix GARCIA dit :

            Il ne faut surtout pas écouter les différentes versions. Surtout pas. Cela mène au trouble et à la confusion, préalable inéluctable à la transformation en ravioli.
            Ce fut prouvé par « Citizen4Science » et les « NoFakeMed », dans un article publié simultanément dans les derniers « Picsou Magazine » et « Mickey Parade ».

    • Sinope dit :

      Je suis d’accord la première mesure pour limiter l’immigration est en France.

      • tschok dit :

        Oui, parait qu’il y a quelque part un bouton dans une boite qui se trouve sur un bureau dans une des pièces d’un des palais de la république.

        Suffit d’appuyer dessus et c’est réglé: plus d’immigration.

        C’est le bouton magique. Il y a un bouton magique par problème.

        Parait aussi qu’il y en a un autre pour l’insécurité: suffit d’appuyer dessus et hop! plus d’insécurité.

        Bon, blague à part, de quelle première mesure vous parlez? Nan parce que je vous rappelle ce que sont les migrations dont nous parlons : ce sont des gens qui partent de leur pays, sans nous demander notre avis, et qui arrivent dans le notre sans nous demander notre avis non plus.

        Donc, moi je veux bien qu’on ait la maitrise du phénomène en prenant des mesures, mais à part tous les tuer en cours de route, ou les empêcher de sortir de leur pays, ou de rentrer dans le nôtre en bâtissant des murs partout, ou de les rejeter à la mer s’ils parviennent à prendre pied sur notre territoire, je vois pas de quelles mesures on parle.

        Il n’y a pas de méthode douce dans cette affaire. Si on ne veut pas des migrants, il faut accepter de se couvrir les mains de sang et de renoncer à certaines de nos valeurs morales. Donc régresser vers la barbarie. Et il y en a que ça excite.

        Sinon, il y a d’autres stratégies, qui permettent d’avoir une maitrise relative du phénomène, tout en restant humains, mais elles sont contre-intuitives et elles vont à rebours de ce que les gens sont prêts à accepter.

        Par exemple, une des clés pour maitriser les migration, c’est d’avoir des relations de collaboration et de confiance avec les pays de départ. Or, si vous lisez un type comme Lucien, il propose de faire exactement le contraire: cesser toute collaboration, faire pression.

        C’est exactement ce qu’il faut faire pour perdre toute maitrise.

        Vous savez Sinope, dans le problème que nous posent les migrations, il y a un enjeu de QI: si on est con, on perd. On gagne pas en agissant bêtement. Là, le niveau n’y est pas, donc on n’a pas la maitrise et on ne l’aura pas. Tant qu’on aura des conceptions complètement connes des migrations internationales, on sera à côté de la plaque.

        Songez par exemple que le RN a pour programme politique d’instaurer un moratoire sur l’immigration légale, ce qui est idiot et impossible: c’est idiot parce que ce n’est pas l’immigration légale qui nous pose problème mais l’immigration illégale, et c’est impossible car nous ne pourrons de toute façon pas empêcher les ressortissants européens de s’installer en France sans sortir de l’UE, donc nous taper un frexit dans les conditions les plus difficiles qui soient.

        On en revient pas: le niveau de QI du Français moyen tombe à une valeur proche de celui de la botte de poireaux dès qu’on aborde les questions migratoires. C’est inférieur à 80, on est au niveau du débile léger.

        J’ai l’impression que les piles de la télécommande de ma téloche sont plus intelligentes.

        Alors, je reste preneur de votre mesure à prendre, parce qu’il faut tout examiner, mais franchement, après toutes les conneries qu’on entend sur le sujet, j’ai un poil d’appréhension, pour ne rien vous cacher.

      • Sinope dit :

        @ tschok les mesures qui sont proposée avec pour objectif que les citoyens français soient de culture française (Pas qu’ils soient nécessairement blanc/chrétien. Cela je m’en fiche) et compte tenu du fait que l’assimilation qui fonctionne avec l’immigration européenne fonctionne nettement moins avec les immigrations africaines :
        – limiter les visas
        – réduire le droit d’asile à beaucoup moins de personnes et assurer que tous les postulant soient internés pendant la phase de demande pour les expulser si elle échoue
        – supprimer le droit du sol pour les enfants d’immigrés illégaux comme légaux (donc s’ils ont un parent français le jour de la naissance ils sont français).
        – appliquer les décisions de justice d’expulsion qui ne le sont que rarement (pour de multiples raisons)
        – 25 ans de résidence avant de pouvoir être naturalisé (sauf cas particuliers type Légion Etrangère) et avec des condistions strictes d’assimilation
        – suppression de la naturalisation par mariage, le mariage ne doit permettre qu’un permis de séjour très longue durée renouvelable (qui perdure en cas de divorce pour éviter d’empêcher les gens de divorcer de peur de perdre leur titre). Ce qui implique que oui les étrangers mariés à des français en france devraient eux aussi y résider 25 ans pour devenir français.

        Aucun pays du monde n’accepte de laisser des gens rentrer et se maintenir comme ils le veulent sur leur territoire sauf des états faillis.

        Qui vous parle de méthode douce? Pas moi. Qui vous parle de valeur morale? Pas moi. Qui vous parle d’être barbare? Pas moi puisque ce que je propose se fait dans l’immense majorité des pays du monde sans aucune barbarie.

        Si des gens débarque illégalement: nous les arrêtons, nous les soignons eventuellement et nous les renvoyons. Nulle barbarie.

        « c’est d’avoir des relations de collaboration et de confiance avec les pays de départ.  » Nous les avons dans beaucoup de cas et cela ne change rien.

        « instaurer un moratoire sur l’immigration légale » cette immigration ne me pose pas de problème du moment que le droit du sol est abolie.

        « mais l’immigration illégale, et c’est impossible car nous ne pourrons de toute façon pas empêcher les ressortissants européens de s’installer en France » leur installation est légale et ne pose pas de problème.

        Alors oui vous allez peut être me dire que ce sont des mesures de bourrin. Appelez cela comme vous voudrez, ce que je propose ne fait pas dans la finesse car le sujet ne requière pas de finesse quand on décrit les grandes lignes. En pratique les cas concret demanderaient bien sûr plus de doigté.

        Ces mesures n’éliminerait pas toutes immigration clandestine. Mais cela limiterait les excès comme les clandestins qui ont des enfants nées en france, et donc touchent des allocs, que nous nous interdisons volontairement d’expulser avant de donner la nationalité par droit du sol à leurs enfants qui prendront la France pour une vache à lait envers qui ils n’ont aucun lien d’attachement et que du mépris.

        La discussion de Macron avec un clandestin se plaignant qu’il était là depuis 8 ans est symptomatique de cet état d’esprit.

        Son discours à lui est symptomatique de la confusion sur l’immigration présentée comme purement économique alors qu’elle est bien souvent de peuplement. A ce stade nous sommes allés bien au delà de la générosité.

        Là vous allez me dire: in fine vous en voulez pas que votre pays soit un pays Africain et musulman avec des lois inspirées de la charia. Réponse oui comme toute personne sur terre je serais navré de voir ma culture et mon mode de vie disparaître. Surtout si c’est de nous même que nous laissons cela dépérir.

        • Mat49 dit :

          @ Sinope pas mal! J’ajouterai suppression du regroupement familiale. Cela limiterait les investissements à faire dans les infrastructures éducatives. Ainsi que fin de la double nationalité.

  26. philbeau dit :

    Quand ça veut pas , ça veut pas . Les faits sont têtus , et reviennent en boomerang vers nos politiques qui s’enferment dans des raisonnements simplistes et élaborés dans des cénacles parisiens entre gens prisonniers de leurs idéologies et de leurs fréquentations , qui leur interdisent toute agilité intellectuelle ( dis plus simplement , tout bon sens) . Il y a eu pendant des décennies un gendarme du monde , les USA . On a vu , et on voit tous les jours ce que ça a donné . Qui peut croire que la France peut faire le gendarme du Sahel ? On n’est plus à l’époque de Lyautey , et le monde actuel lie les mains de ceux qui croient encore à ce genre d’intervention . Il est stupéfiant d’entendre il y a peu le CEMA nous affirmer qu’on était au sahel pour 30 ans… Cela inquiète sur le recul intellectuel qu’il est capable d’avoir sur l’état du monde…Alors on va entendre les rodomontades des esprits simplistes qui ont des réactions pavloviennes sur certains sujets , nous dire que tout ça est la faute de russes , voire des chinois pour ceux qui croient penser plus loin . Et si ils cherchaient un peu plus à la source des problèmes , chez les africains eux-mêmes ? Bonne chance aux russes s’ils veulent se coltiner le fardeau de l’Afrique noire , quant aux chinois , ils ont une résilience que nous n’avons plus : eh oui , ils pensent chinois , et tout ce qui peux favoriser leur pays , et s’assoient sans problème sur les « droits de l’homme  » qui ont fait de nos pays européens des eunuques dans les affaires du monde …Car le vrai problème du Mali , ce sont les maliens , qui viennent sans vergogne têter les mamelles de la bonne vieille France colonisatrice , en se foutant pas mal du devenir de leur pays , qui se résume à des guerres tribales qui ne changeront pas . Et cela nous amène directement à la vraie guerre qui approche , celle qui chaque jour se manifeste un peu plus sur le territoire national . Comme pour Barkhane , quand ça veut pas , ça veut pas : le déni forcené imposé à l’opinion pas l’idéologie au pouvoir sur l’immigration , avec des petits marquis poudrés se conduisant sur les plateaux télé comme de véritables commissaires politiques interdisant la parole (le dénommé Aurélie Taché en étant une figure emblématique) craque de toute part sous les coups de boutoir de la réalité violente qui nous saute à la figure jour après jour . On finira par avoir là aussi une capitulation en rase campagne des pleureuses du vivre ensemble .

    • AirTattoo dit :

      @Phibeau — Pour le malien vivant hors des villes, la notion de Pays n’existe pas. C’était pareil en France, en Europe et dans le monde; c’est l’histoire, les conquêtes, les guerres qui forment les frontières et les peuples.
      Laissons l’histoire Africaine avancer, arrêtons de croire que parce qu’eux nous avons vécu la même chose, on peut faire sauter les mauvaises étapes aux autres. Nos impôts peuvent êtres mieux dépensé.

    • Haizkolari dit :

      +1

    • oryzons dit :

      La réalité c’est que nous n’avons qu’une seule chose à faire en Afrique : y préserver nos divers intérêts. Point.
      Comme les US, comme les Chinois, et comme les Russes.
      Cette diarrhée de bons sentiments qui voudraient nous rendre responsable de l’avenir d’un continent entier est juste complètement délirante et suicidaire.

      Les affirmations de Macron sur le fait que si on n’efface pas la dette africaine assortie d’un énième plan d’investissements pour aider les africains on va le payer sur le plan migratoire est complètement ubuesque !
      Comment donc ? Je croyais que l’immigration africaine était une « chance » !
      Comment donc ? Je croyais que grâce à l’UE nous étions plus forts et que nos frontières étaient mieux protégées.

      Quelle tartuferie !
      Il faut mettre fin à l’immigration africaine complètement et y renvoyer tous les voyous multirécidivistes que nous avons déjà chez nous. Point.
      Le discours sur l’utilité migratoire en terme démographique et de compétence est intéressant mais il n’est pas réduit à l’immigration africaine.
      La vérité crue c’est que l’immigration européenne et judéo-chrétienne a été une immense réussite, et que l’immigration africaine et musulmane est une immense catastrophe.
      Je sais pour certains idéologue anti-blanc / anti-juifs / anti-chrétiens et islamo-gauchistes-blacks lives matters ça fait mal au fion de regarder la réalité en face.
      Si nous voulons de l’immigration, nous devrions regarder l’Ukraine, la Russie, les pays Baltes, les Balkans qui sont tous motivés pour venir, compétents, bien éduqués, souvent francophiles. Les asiatiques sont eux aussi de bien meilleurs candidats à l’immigration.
      Mais des blancs immigrés pour certains ce n’est pas de la « vraie » immigration, celle qui leur permet de se sentir bien moralement. Pour eux un « vrai » immigré doit être noir ou arabe, de préférence musulman, non éduqué. Bref pour faire simple la France pour se sentir bien a acceptée de se tiers-mondisée en chiant sur sa propre histoire et sa propre culture.
      On se réveille lentement. Mais pas doucement. Car le réveil sera forcément brutal.

      Comme d’habitude avec Macron, il est moins à la rue que ses prédécesseurs, mais la situation est tellement grave qu’on ne peut plus faire du double discours. En même temps Darmanin à l’intérieur et Dupont-Moretti à la Justice qui beugle qu’il est le ministre des détenus !
      En même temps faire le constat qu’il faut réindustrialiser massivement la France et continuer le délire ultra-libéral et la mondialisation qui sont à l’origine de cette désindustrialisation.
      En même temps promettre un renouveau du nucléaire français et sucer EELV pour des fins électorales.
      En même temps dire se battre pour inclure le nucléaire dans la taxonomie européenne et mettre à la manœuvre Canfin et Pompili qui ont juré de détruire le nucléaire !
      En même temps promettre d’être la « start-up » nation et mettre plus de trois ans pour sortir un plan national sur le quantique de seulement 1,8 Md€.
      En même temps parler de souveraineté et laisser les GAFAM régner en maître.
      En même temps dire je vais réformer l’Etat et tout lâcher après les Gilets Jaunes.
      En même temps dire je vais faire une grande réforme des retraites et tout lâcher après des mois de grève.
      On est au-delà du ridicule !

      Bref, le Mali, on s’en fout, mais d’une force !
      La seule chose qui m’importe c’est d’y renvoyer tous les maliens qui n’ont rien à faire ici ni économiquement, ni socialement ni d’un point de vue sécuritaire.

      • tschok dit :

        @oryzons,

        La France connait une immigration blanche. Certaines années elle est d’ailleurs majoritaire, il me semble.

        J’ai en mémoire une discussion au cours de laquelle je me suis fait engueuler par Scope à qui j’expliquais la définition de l’immigré selon l’INSEE: une personne née étrangère à l’étranger et vivant en France.

        La conséquence de cette définition est qu’un immigré peut être français (acquisition de la nationalité française en cours de séjour) mais également blanc, riche et de haut niveau: soit un cadre allemand d’Airbus muté en France dans une filiale du groupe. Il s’y installe avec sa femme et ses deux enfants = 4 immigrés.

        Conséquence de la définition sur le calcul du coût de l’immigration pour la France:
        – Il faudra intégrer le coût des immigré français, oui mais comment les isoler dans la comptabilité nationale vu qu’on ne distingue pas les Français selon leur origine?
        – Intégrer les travailleurs étrangers de haut niveau, comme par exemple ce cadre d’Airbus ou ce financier de la city qui s’installe à Paris pour continuer à gérer un portefeuille de valeurs qui serait concerné par le Brexit, et là encore, comment les isoler dans la comptabilité nationale puisqu’ils n’apparaissent pas dans les coûts qu’on associe habituellement à l’immigration?

        Nan, nan, vous avez une immigration blanche, d’ailleurs j’en avais un dans ma salle de bain la semaine dernière et même plusieurs: un Moldave, un Russe entre autre.

        Il n’y a que dans vos esprits torturés de mecs qui focalisent sur la race pour croire que la France ne connait qu’une immigration de couleur, originaire exclusivement d’Afrique ou d’Asie.

        Par ailleurs, n’oubliez pas que le numéro 2 du RN, Jordan Bardella, est issu de l’immigration italienne et qu’un type comme Félix Garcia, notre complotiste polygraphe, nous a dit que sa môman chérie est allemande, ce qui ne l’empêche pas d’être xénophobe, et que l’un des grands inspirateurs actuel de la pensée d’extrême droite est un certain Eric Zemmour, dont le patronyme n’a pas grand-chose de français.

        Il a oublié de le faire franciser, je suppose, occupé qu’il était à reprocher aux autres immigrés de ne pas franciser le leur.

        Donc, on a bien une immigration blanche et elle est bien présente dans notre vie et notre culture (je passe sur Yves Montand, Lino Ventura, etc, vous connaissez) et elle est tout à fait reconnue et valorisée. J’en veux pour preuve que notre ancien Prèz bien aimé, Sarkozy, était descendant d’un Hongrois, qu’il est marié à une italienne, etc.

        Si je comprends bien, ce qui vous pose problème, ce n’est pas l’immigration blanche, c’est bien l’immigration de couleur. Et vous n’êtes pas le seul sur ce blog. Vous n’allez pas cracher sur la tombe de Lino Ventura quand même! Donc, il y a bien un problème de race.

        Non? Je vous pose la question puisque vous dites vouloir regarder la réalité en face, alors je ne suis dit que vous êtes un type qui veut être lucide, y-compris sur lui-même.

        Mettons les pieds dans le plat.

        Si je vous dis par exemple que vous n’êtes pas contre l’immigration, mais à la condition qu’elle soit blanche, est-ce que je trahis votre pensée?

        • Félix GARCIA dit :

          « et qu’un type comme Félix Garcia, notre complotiste polygraphe, nous a dit que sa môman chérie est allemande, ce qui ne l’empêche pas d’être xénophobe »

          Minable …

          Mais, eh, que voulez-vous : « La surprise […]… une discipline pour laquelle vous n’avez aucun talent […], vous êtes toujours désespérément là où on vous attend […], vous n’avez pas l’sens du coup d’théâtre ! »

          « Je ne m’attendais à rien, et je suis quand même déçu »
          https://www.youtube.com/watch?v=vUoHG_mUVFw

        • oryzons dit :

          Vous la trahissez complètement !
          Comme d’habitude avec votre courant de pensée, c’est binaire : tout ce qui n’est pas complètement d’accord avec moi doit être dépeint comme raciste, xénophobe, facho et j’en pense.

          Je ne suis pas contre l’immigration, je suis même pour lorsque :
          1/ Elle répond à un besoin économique.
          Un pays qui produit du chômage massivement dans sa classe de population ouvrière, notamment du fait d’une mondialisation et d’une concurrence sauvage entraînant délocalisation sur délocalisation, ne doit pas faire venir encore PLUS de main-d’œuvre sur le même créneau. C’est de l’hérésie ! Vous faites venir des gens et au lieu de leur proposer un emploi, premier vecteur d’intégration sociale et économique, vous les mettez au chômage en concurrence avec des millions d’autres chômeurs !
          Si vous produisez des emplois dans les biotech, les datas et la microélectronique, c’est sur ce type de profils qu’il faut faire venir des immigrés et ce quelle que soit leur couleur.

          Il y a une sorte de vertige à voir que les tenants du libre-échangisme à outrance, détruisant de fait massivement les emplois peu qualifiés, sont souvent les mêmes qui défendent une immigration massive peu qualifiée !
          On est en plein délire schizophrène : je justifie mon ultra égoïsme visant à me permettre d’acheter sur une plateforme numérique américaine monopolistique le moins cher possible un pauvre T-Shirt fabriqué à l’autre bout de la planète dans des conditions sociales indignes et des normes environnementales ridicules en me rachetant une morale à coup de « vives les éoliennes », des normes hyper drastiques chez nous (accélérant encore la désindustrialisation et la paupérisation d’une partie croissante de la population), et vive l’immigration « morale » qui doit montrer à tout prix mes mêmes qualités morales.

          2/ Elle est respectueuse des valeurs civilisationnelles du pays d’accueil
          Chez nous cela ne signifie pas être « blanc », cela signifie être français.
          Vous pouvez rester dans le déni si cela vous chante, mais le discours dominant de la part des gauchistes / libre échangistes depuis quelques décennies est à la détestation et la destruction de ce qui constitue la France, son histoire, ses valeurs, sa culture, sa langue.
          La haine de l’autorité et de ce qui la représente n’en est qu’une conséquence.

          Le problème de l’immigration de « couleur » est qu’elle est menée en dépit du bon sens, sur un mode idéologique, précisément car elle est de couleur.
          Lorsque l’on dit aux racialistes qu’il faut sortir des critères de race, ils vous accusent d’être racistes !

          Et le problème ce n’est pas la couleur, ni la race.
          Le problème c’est la civilisation. L’identité.
          Quand vous laissez quelques centaines de milliers de maliens par exemple venir en France, le problème n’est pas leur race ou leur couleur, mais que ce soit des personnes marquées par une idéologie islamiste. Ils n’aiment pas la France, on leur a appris à la détester.
          Ils ne veulent pas être français. Ils veulent les avantages sociaux offerts par le système français.

          Effectivement mettons les pieds dans le plat !
          Les leçon de morale sur l’immigration, la couleur et les races, vous pouvez vous les carrer où je pense : je suis fils d’immigrés, il y a dans ma famille du catholique, du juif, du musulman et du noir (mon oncle né le même jour que moi avec qui je fêtais donc tous mes anniversaires pendant toute mon enfance), et je suis moi-même plus basané que blanc.

          Ton argumentaire est typique des totalitaires dans ton genre : je ne répons pas sur les arguments mais sur ce que je t’accuse de penser, qui comme par hasard est une version ridicule, caricaturale et lamentable de ce qui m’a été opposé.
          Cela a un nom : l’argumentaire de l’homme de paille dont tu uses jusqu’à l’écœurement.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pouvantail_(rh%C3%A9torique)

          Si cela te fait te sentir bien, tant mieux pour toi, mais en réalité c’est assez pathétique.

          • tschok dit :

            @oryzons,

            D’accord, autant pour moi, comme Lucien vous n’êtes pas raciste. Mais vous, c’est pas la culture, c’est la civilisation et l’identité.

            Trèèès bien, je m’excuse platement.

            Bon, maintenant, voyons ce que vous dites des Maliens:

            « le problème n’est pas leur race ou leur couleur, mais que ce soit des personnes marquées par une idéologie islamiste. Ils n’aiment pas la France, on leur a appris à la détester.
            Ils ne veulent pas être français. Ils veulent les avantages sociaux offerts par le système français ».

            Des gens pas bien ces Maliens, dites donc. Vous avez raison de les détester, je ne vois pas comment il pourraient s’assimiler à la société française. Renvoyons-les chez eux.

            J’ajouterais, puisque nous sommes exclusivement sur le terrain de la civilisation et de l’identité, ce qui nous préserve heureusement de toute tentation raciste, que les Africains en général sont un peu comme ça, non?

            Surtout les Noirs, à ce qu’on dit. Remarquez, il parait que les Arabes non plus ne nous aiment pas. Les salauds! J’te foutrais tout ça dehors, moi, à coups de pied dans le cul.

            Voilà. C’est pas raciste, c’est juste de la civilisation et de l’identité. J’ai vu qu’un livreur à Cergy s’en est pris plein la gueule de l’identité et de la civilisation:

            https://www.lci.fr/justice-faits-divers/video-agression-cergy-je-suis-tombe-par-terre-a-perdre-connaissance-joseph-le-livreur-agresse-temoigne-2187562.html

            Mais c’est pas du racisme.

            Ok, les gars, on est des oies blanches, c’est la faute aux Maliens, c’est eux qui ne nous aiment pas. Mais nous, on les aime, hein oryzons. Quand je vous lis, je sens l’amour pour les Maliens exsuder de tous les pores de votre peau, c’est beau.

            Et je pense qu’avec les musulmans, ça doit être pareil: encore des gens qui ignorent à quel point vous les aimez, les ingrats.

            Voyons voir, qu’est-ce que vous dites des musulmans:

            « La vérité crue c’est que l’immigration européenne et judéo-chrétienne a été une immense réussite, et que l’immigration africaine et musulmane est une immense catastrophe. »

            Ah merde, pas de bol pour eux non plus, didon.

            Bon, là vous vous retrouvez dans une situation gênante: vos détestations d’anti-raciste affirmé collent avec celles des racistes ordinaires dans la forme d’expression et dans le fond (ces gens n’ont rien à faire ici, qu’ils partent! Je ne veux pas vivre avec eux! Ils ne nous aiment pas!).

            On va mettre ça sur le compte d’une fâcheuse coïncidence et on oublie tout ça, d’accord?

            On va garder l’idée que vous n’êtes évidemment pas raciste et que tout est de la faute des droit de l’hommistes totalitaires comme moi, par exemple. Il est vrai que nous sommes des gens assez odieux, je vous l’accorde.

            Le point pour vous.

          • Félix GARCIA dit :

            1983 : Alexandre Soljenitsyne invité d’Apostrophes | Archive INA
            https://www.youtube.com/watch?v=G2ikGWwTyvs
            C’est toujours d’actualité.
            Nous sommes toujours fous … et toujours près de subir « la roue ».
            Et quand il parle des terroristes … rien à ajouter, rien à enlever … il y a même le « Jihadisme d’Atmosphère » de KEPPEL (je sais que c’est pas un As le Gilles, mais il développe tout de même des concepts intéressants), sur le cas Dmitri BOGROV …

          • oryzons dit :

            Merci pour le point.

            Je maintiens que les vagues migratoires depuis 40 ans ne correspondent ni aux besoins économiques du pays, et ne peuvent donc s’insérer par le travail, ni à un désir de ces populations de venir en France pour des raisons culturelles, et ne peuvent donc pas non plus s’insérer culturellement.
            Les deux piliers majeurs d’intégration dans une société que sont donc le travail et la culture sont hors de portée.
            Reste quoi ? Un puit sans fonds et sans fins d’allocations sociales et d’excuses décoloniales bidons, et autre privilèges blancs et pseudo racisme « systémique ».

            Face à cela vous me répondez quoi ?
            Ouais t’es peut-être pas raciste, mais t’es quand même raciste en fait.

            Qu’est-ce que vous répondez sur l’adéquation immigration / travail /chômage ?
            RIEN.
            Qu’est-ce que vous répondez, vous le défenseur de la mondialisation bien heureuse,sur la destruction de pans entiers de notre économie qui auraient justement pu embaucher ce type de population peu qualifiée ?
            RIEN.

            Vous vous réfugiez derrière votre paravent idéologique.

            Oui l’immigration européenne chrétienne a été une réussite, et celle musulmane africaine une catastrophe.
            L’immigration européenne était liée directement à des besoins en main d’œuvre agricole et ouvrière. Et culturellement c’était effectivement nécessairement plus facile. Et pourtant seule 1/3 des Italiens sont restés en France, les autres sont repartis pour diverses raisons, notamment culturelles.
            L’immigration africaine musulmane à partir des années 80 ne correspond plus à rien sur le plan du marché du travail. Et ne correspond à rien non plus sur le plan culturel.

            Restez donc dans le déni là dessus et continuez de cracher des insultes à tout va à ceux qui vous contredisent, cela vous donne clairement raison.

            Pour ce qui est des faits divers, vous pouvez prendre n’importe quel acte isolé et le généraliser à outrance. Un viol ? La France est un pays de violeurs. Un meurtre ? La France est un pays de meurtriers. Un acte raciste ? La France est un pays de racistes.
            Cela s’appelle l’amalgame.

            Et quand cela vous arrange, pourtant, surtout pas d’amalgame !
            https://www.lepoint.fr/politique/islamisme-il-est-minuit-moins-deux-avant-l-heure-du-choix-06-11-2020-2399698_20.php

            Par contre si on veut être un peu plus rigoureux :
            https://www.interieur.gouv.fr/fr/Actualites/Communiques/Statistiques-2019-des-actes-antireligieux-antisemites-racistes-et-xenophobes

            Les actes antisémites explosent et sont statistiquement 45 FOIS PLUS élevées que les actes antimusulmans qui sont eux-mêmes MOINS élevés que les actes antichrétiens.

            Mais vous et vos congénères vous vous battez comme des chiens pour faire de la France un Etat « islamophobe », ce qui statistiquement est faux. Ah oui c’est vrai nous ne voulons pas du voile islamique, symbole de la soumission de la femme à la vision restrictive de la Charria. Ouh les gros islamophobes !!

            On vous entend moins quand les Juifs se font massacrés par des bons petits beurs.
            Il ne faut pas trop en parler. Cela ne colle pas à la doxa. L’antisémitisme n’est bon à combattre que s’il est pratiqué par des petits nazillons blancs par par des bons petits beurs.

            Un peu comme pour l’homme blanc européen coupable de tous les maux, à commencer de l’esclavage qu’il est pourtant le seul à avoir aboli, tandis qu’on passe sous silence (gêné) la réalité historique.
            https://www.lexpress.fr/actualite/societe/encore-aujourd-hui_482221.html

            Enfermez vous dans votre bulle.
            Niez l’entrisme idéologique islamique.
            Niez une population toujours plus violente.
            Niez des quartiers entier où les filles sont statistiquement sous représentées à l’école au point que même les très racistes LREM cherche à rendre l’école obligatoire pour tous les enfants.
            Niez des revendications toujours plus outrancières, au travail, dans les administrations, dans la sphère publique, dans la sphère privée.
            Restez dans vos certitudes qui vous donne une si bonne image de vous à peu de frais.
            Moi chaque fois que je retourne dans le quartier de mon enfance dans le 93 j’ai envie de pleurer en voyant ce que c’est devenu…

            Restez dans votre idéologie hors sol, et continuez à donner des leçons de morale à tout le monde.
            Cela vous fait visiblement beaucoup de bien.
            Mais vous êtes juste complètement à côté de la plaque !

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Votre intervention suite aux propos tenus par @oryzons est non seulement ridicule pour ne pas dire très conne au point qu’ instantanément elle vous classe parmi les blaireaux de base , mais pire elle prouve à quel point vous êtes à côté du sujet ; vous n’ avez rien compris ni même saisi quels sont les enjeux géostratégiques et géopolitiques qui caractérisent la question du Mali par ailleurs un pays parmi les plus ouverts avant la poussée Islamiste .

        • Félix GARCIA dit :

          Allez, « tiendez » :

          Corneille et Mathieu BOCK-CÔTE
          https://www.youtube.com/watch?v=VPjm0LJbcxM
          Plus de 3 heures de conversation intelligente sur le sujet.

          La question de « la familiarité » :
          Paul-François Paoli : Aux sources du malaise identitaire français
          https://www.youtube.com/watch?v=2s4s5157z7c

  27. Meiji dit :

    On est enlisé là bas, le problème c’est que l’on ne combat pas une armée au Sahel, mais une idéologie.
    C’est triste mais le Mali risque de sombrer dans le chaos pour un long moment, les Russes/Chinois/Turques se frottent déjà les mains.

  28. Plusdepognon dit :

    @ PK
    Ce que les africains reprochent à leurs dirigeants est la même chose que ce qui est reproché par les français à leurs représentants…

    Les gouvernements en place ont peu de contacts avec leurs populations et leurs vies en est très éloignes :
    http://lallumeurdereverbere.over-blog.com/2016/02/les-elites-africaines-sont-elles-encore-africaines-1-2.html

    http://lallumeurdereverbere.over-blog.com/2018/06/les-elites-africaines-sont-elles-encore-africaines-2/2.html

    Si on ajoute des intérêts financiers étrangers puissants qui bouleversent la répartition traditionnelle du pouvoir dans ces sociétés, c’est explosif :
    https://infoguerre.fr/2020/07/affrontements-economiques-afrique-subsaharienne/

    Avec là aussi, une histoire de tuyaux et d’énergie :
    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/le-niger-et-la-chine-lancent-la-construction-de-2000-km-d-oleoduc-via-le-benin-20190918

    https://afrique.le360.ma/maroc/economie/2020/12/11/32819-la-guerre-des-gazoducs-marocain-et-algerien-naura-finalement-pas-lieu-la-cedeao-tranche-32819

    Il y a des conflits multi-séculaires avec la répartition des territoires et des ressources en eau potable ou alimentaires, le discours des GAT s’est adapté pour rajouter de l’huile sur le feu…

    On va vite le voir pendant la torpeur estivale pour le volet militaire :
    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/societe-africaine/sommet-du-g5-sahel-pourquoi-la-france-veut-passer-la-main-aux-africains-et-a-ses-partenaires_4297917.html

    Au niveau politique, le discours est déjà prêt :
    https://www.lepoint.fr/afrique/achille-mbembe-les-choses-ne-peuvent-plus-continuer-comme-avant-27-04-2021-2424023_3826.php

    Les initiatives françaises sont au mieux arrêtées, au pire torpillées…
    https://www.revueconflits.com/loup-viallet-franc-cfa

    Le pays important pour l’Afrique de l’Ouest, c’est la Côte d’Ivoire, qui s’attend à un long conflit :
    https://www.revueconflits.com/cote-ivoire-enjeu-securitaire-en-afrique-de-louest-et-au-sahel/

    https://www.agenceecofin.com/securite/2904-87732-la-cote-divoire-est-le-pays-d-afrique-francophone-qui-a-effectue-le-plus-de-depenses-militaires-en-2020-classement

    La guérilla y est plus facile que dans le désert:
    https://orientxxi.info/magazine/sahel-l-heritage-colonial-des-eaux-et-forets-une-arme-aux-mains-des-djihadistes,4700

    Même le Sénégal s’inquiète de l’ampleur prise par les GAT, notamment de la Katiba Macina :
    https://www.jeuneafrique.com/1178769/politique/tribune-quand-le-terrorisme-met-fin-au-deni-senegalais/

    Dans un monde interdépendant, les crises ont des impacts les unes sur les autres: les malheurs du Liban ont favorisé une nouvelle vague migratoire vers la Côte d’Ivoire.
    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210104-la-nouvelle-migration-libanaise-en-afrique

    La crise libanaise va avoir de grosses répercussions en Afrique:
    https://www.africaintelligence.fr/afrique-ouest-et-centrale_business/2021/05/14/l-effondrement-de-beyrouth-se-repercute-sur-les-filiales-africaines-des-banques-libanaises,109665458-gra

    Ensuite, il y a aussi le Golfe de Guinée…

    Les dernières leçons de démocratie faites à la France vu de qui elles viennent peuvent susciter un baillement poli au mieux :
    https://mobile.francetvinfo.fr/replay-radio/le-club-des-correspondants/le-soutien-de-la-france-a-des-regimes-contestes-sur-fond-de-lutte-contre-le-terrorisme-en-cote-d-ivoire-egypte-et-libye_4365243

    Le djihad mondial se passe bien :
    https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-club-des-correspondants/terrorisme-la-cote-divoire-lindonesie-et-le-mozambique-voient-ressurgir-la-menace-jihadiste_4334891.html

  29. Sentinelle dit :

    L’ Afrique je m’en fous, seule m’importe la France et pas la frwonce !

  30. Auguste dit :

    « Retenez moi ou je fais un malheur ».A mon humble avis,on évite ce genre de déclaration si on n’est pas sûr de pouvoir l’appliquer.Ou les intérêts de la France nous obligent à rester,et à ce moment là on s’adapte à la situation.Ou les intérêts sont minimes et on aurait du dégager après mission Serval accomplie.On n’aurait pas attendu 24h avant que les Maliens nous rappellent,et nous serions arrivés,mais à nos conditions.

    • Olivier dit :

      Je suis d’accord avec vous. Après, je ferais bien le distinguo entre les intérêts de la France et les intérêts de quelques grandes entreprises françaises, dont les bénéfices, au final, n’intéressent que quelques personnes. Et alors on se rendrait compte que le seul intérêt que possède la France en Afrique, c’est de faire en sorte que le continent s’en sorte suffisamment pour que des hordes de miséreux n’en partent pas pour chez nous. Et encore. Si nous avions le courage de garder notre frontière (sans sous-traiter la chose aux autres pays, de manière fort hypocrite et dangereuse), même cet intérêt serait nul.

  31. Paul Bismuth dit :

    Y a-t’il vraiment une politique africaine?
    https://youtu.be/jbLXYJJPuw8

    • Vinz dit :

      La clé principale c’est la Libye. Tout a commencé là-bas, tous se terminera (?) aussi là-bas.

  32. Clavier dit :

    Mais en même temps on continuera à épauler l’armée malienne……………..

    • Dodo dit :

      L’armée malienne est-elle toute derrière l’équipe de putschistes? Rien n’est sûre!
      Tout comme les maliens vivant à Bamako qui vont vouloir que la France « parte » alors qu’ils ne voient pas la guerre chez eux, ils sont autant au courant de ce qui se passe sur le terrain que des types à Bogota ou à Tokyo.
      C’est tout le problème du Mali, c’est que le Sud est épargné et que c’est au Sud qu’on prétend être ceux qui « savent » ce qui se passe, au Sud ou les officiers ne font pas la guerre mais font des coups d’état.

  33. Teller-Ulam dit :

    Le Mali n’est pas le problème de la France. Notre armée doit principalement servir à tenir la Russie en échec en Europe. Une augmentation du nombre de nos têtes nucléaires serait d’ailleurs la bienvenue.

    • Sinope dit :

      La Russie est une menace mais assez vague. Les djihadistes sont entrés en guerre contre nous.

    • Clavier dit :

      Dude, you’r nothing but an old timer…..!

  34. Gandalf dit :

    Cassons nous. De toutes facons ce n’est pas la France, ni aucun autre pays, qui peut resoudre des conflits internes au Mali, etc… en plus cela coute un max pour rien. Autant reduire les frais et equiper nos armees pour financer un deuxieme PA, plus de fregates etc…
    Si on est serieux pour combattre les Islamistes et leur culte de la mort, il y a de quoi faire chez nous.

  35. Tiger dit :

    De toutes façons, la décision d’aller ici ou là guerroyer, c’est de la politique. On essaye de se convaincre du bien fondé de tout ça une fois les decisions prises. On a un milliard de problèmes à régler avant d’aider le Mali. Si vraiment il faut eviter une vague migratoire ou du terrorisme importé, on coulera les bateaux ça coute moins cher que Barkhane. Bref, ça me choque pas qu’on soit là bas, nous les russes ou les chinois, chacun ses objectifs, mais vouloir trouver des raisons ethiques ou morales valables d’y aller ou de partir c’est une sacrée connerie.

  36. daniel dit :

    Que deviendraient les Touaregs? Et ils ne sont pas les seuls…

    Après notre abandon, combien de temps pour que s’installent des camps d’entraînement en vue du djihad? L’argent ne manquera pas, soyons-en certain.
    Combien de temps pour que des cinglés de choc suicidaires traversent la Méditerranée?
    Le plus inquiétant est l’implication de la Turquie… C’est un gros point d’interrogation pour l’avenir tant que le sultan actuel est en place.

    La question au Mali est avant tout économique et politique. Economique, parce que la manne va tarissant. Il n’y a plus grand chose à faire bénéficier les tribus ou groupe informels. Politique, parce que les oppositions ancestrales d’ethnies sont trop marquées. Dans les 2 cas, les ethnies au pouvoir raflent le peu encore disponible.

    Nous devons rester. Notre départ serait une victoire pour les suicidaires, les trafiquants et toute la faune interlope du coin.
    Rester, sans doute, mais en évoluant vers une action politico-militaire intégrée. En avons-nous les moyens intellectuels?
    On n’oubliera pas que le point de départ de la résurgence de troubles endémiques est la disparition de la Libye. Sans règlement en Libye, la source des cinglés ne tarira pas, sauf efforts de contrôle des frontières.

  37. L’inclusif chez les progressistes c’est toujours pour les autres, par contre les 11 millions d’électeurs du RN peuvent toujours attendre, mise à part être traités de ploucs, présenté à la TV en deschiens, être insulté de fumeurs de clop pollueurs, ou de gens qui ne sont rien. Le mépris et l’hypocrisie comme seule politique.

  38. Mëhmët Ëgluëglu dit :

    Bientôt un TOA entre la France et la Turquie au Mali avec prise d’armes au stade Modibo Keïta non loin de la Présidence en présence de Jean-Yves Le Drian et de Mevlüt Çavuşoğlu, des autorités civiles et militaires du pays, ainsi que des représentants de l’OUA et de l’ONU. A l’issue, pince fesses à l’ambassade de France avec danses traditionnelles maliennes et concert d’Aya Makamura.

  39. Électeur dit :

    Macron ? Attendez : ce nom me dit quelque chose.
    C’est un chargé de comm’ à l’Élysée, il me semble ?

    • basta dit :

      Il me semble également, un de ceux qui restent après le départ de Benjamin-la-pignolle sur smartphone, après le départ aussi de celle qui déclarait les Français incapables de mettre un masque en raison de sa propre incapacité …

    • PK dit :

      Non, un youtuber… sur Internet.

      Et un intubeur de Français à l’occasion.

  40. Guig dit :

    Du bluff destiné à mettre la pression sur les dirigeants ouest africains.
    Dire a dieu au Mali, c’est dire a dieu à l’Afrique de l’Ouest, l’une de nos plus grande (la) de nos zones d’influences, capable de peser en notre faveur dans beaucoup des instances internationales (Sans même parler des ressources).

    Voyez le mal que se donne Russes (En polluant ce genre de forum notamment), Turques et Chinois pour y prendre pied.

  41. werf dit :

    La déclaration de notre président montre son désarroi. Il veut continuer à combattre l’islamisme radical à l’extérieur de la France mais est incapable d’éviter son développement dans nos banlieues et dans nos prisons. Mais il est ami-ami avec les états qui les soutiennent financièrement et encourage le développement de la charia tout en voulant des « transitions démocratiques et intrusives » mots qui ne veulent rien dire aux africains habitués au pouvoir fort des militaires. Quant à Le Drian, il se distingue encore en menaçant de « ciblage » les dirigeants africains qui s’écarteraient de la route française. On croit rêver, il veut faire du Sarkozy en Libye. En une phrase, il a ressuscité la France Afrique et le colonialisme de la belle époque. Les populations africaines vont en tirer argument, les autres puissances aussi vont se réjouir d’une France arrogante et donneuse de leçons qui se tire une balle dans le pied!. Sortir de ce guêpier le plus vite possible, ce sera un des thèmes majeurs de la prochaine présidentielle avec la sécurité et l’immigration.

    • Électeur dit :

      @ werf, exact : sécurité, immigration, laisser tomber l’Afrique, seront les trois thèmes majeurs (et ils le sont déjà, comme on peut le voir) de la prochaine présidentielle.
      En fait, c’est un seul thème vu sous trois approches différentes. Mais ce sont depuis longtemps, et de plus en plus, des thèmes diabolisés par les gens convenables parce que ce sont des thèmes dits « d’extrême-droite ».
      .
      Et voyez un indice significatif : depuis un moment la bonne presse ne dit plus « les thèSes de l’extrême-droite » mais elle dit « les thèMes de l’extrême-droite ».

  42. Flo dit :

    Il suffit de regarder une carte religieuse de l’Afrique pour voir ce qui est indéfendable, entre la propagande anti-Française (savamment orchestrée par les Russes et les Turques) et le lit d’islamisme ultra conservateur, la France ne peut pas se maintenir légitimement.

    Le seul point sur lequel on devrait être clair : « Vous voulez plus de nous, noté, par contre 0 migrants du Sahel fouleront le sol Français »…mais on sait tous que ça n’arrivera pas. Trop bon, trop con.

  43. 2027 dit :

    C’est inéluctable que l’Afrique subsaharienne bascule dans le chaos de l’islamisation djihadiste. Que deviendront le Maroc et l’Algérie ?
    Force est de constater que pour nous déstabiliser Poutine joue au pyromane.
    Pis avec Erdogan qui rêve de 3ème guerre mondiale au nom de l’islam, se voyant tel le Mahdi.
    Le chaos de la guerre va emporter ce monde avant la fin de cette décennie.

  44. ScopeWizard dit :

    Le principe est connu et malheureusement toujours aussi simple à comprendre dans son inéluctabilité .

    Une présence armée telle que la nôtre quoique sécurisante sur du court-terme , reste très insuffisante et n’ a à terme de sens autre qu’ une ingérence que si et seulement si elle est accompagnée par la recherche d’une solution politique qui en gros sera la seconde jambe diplomatique de notre intervention , et ce , que cette intervention ait d’ abord fait l’ objet d’ une demande des autorités locales en place ou non , ces dernières ne garantissant en aucun cas quelque unanimité dans la prise de décision par définition perçue par d’ aucuns comme impopulaire voire pire .

    C’ est la grande erreur que nous occidentaux ne cessons de reproduire .

    Alors d’ accord , souvent une telle solution politique est très difficile à concrétiser , il s’ agit d’ abord de stabiliser le pays voire de le pacifier ce qui peut malheureusement se révéler impossible tant sa superficie est étendue , les oppositions locales , externes mais également internes , peuvent s’ avérer diverses , nombreuses , puissantes , ramifiées et déterminées comme « aidées » et soutenues par des puissances étrangères et ainsi contribuer à entraver la bonne marche du processus jusqu’ à le rendre infaisable ou « infinalisable » , il n’ empêche que telle que l’ Histoire nous l’ a maintes fois démontré , l’ un ne peut aller sans l’ autre .

    Autrement , il est à craindre qu’ à chaque coup des hommes vont souffrir pour « rien » quant au résultat final obtenu .

    Au Mali , certes nous avons ralenti les choses , empêché de tourner en rond , mais qu’ adviendra t-il si nous partons ?

    Quels nouveaux massacres par règlements de comptes vont frapper les populations locales dont plus tard un nouveau Macron si soucieux de « repentance » voudra s’ excuser ?

    Et chez-nous , quel recul perçu comme autant de concessions à l’ Islamisme dit « radical » qui pour sa part continue ainsi d’ avancer pion après pion , cela va t-il symboliser ?

    D’ après moi , il était évident qu’ engagés sur-place tout seuls même si d’ autres nous ont plus ou moins officiellement appuyés en paroles comme en actes , en dépit de toute l’ efficacité dont nous sommes militairement capables et qui a maintes fois été si brillamment démontrée , quelle que soit la qualité de notre engagement nous n’ allions guère réussir à faire plus que retarder l’ inéluctable…………..

    Disons que ce n’ est pas faute d’ avoir essayé , mais est-ce que chacun peut en dire autant ?

    • centurion dit :

      Oui. La plus grande difficulté de l’affaire malienne vient de l’opposition entre le nord et le sud.  » C’est aussi la question touareg qui est en jeu, le risque d’une confrontation nord/sud plane « . Dans le cadre d’une solution politique créer un état associé touareg supprimerait déjà une cause de tension. Je ne me fais pas d’illusion sur la difficulté du sujet, consensus international etc . C’est plutôt cette voie que micron devrait explorer que celle d’un retrait, avec l’arrière pensée que « on » se précipiterait pour nous retenir.

    • Sinope dit :

      @ Scope à la guerre il n’y a pas de solutions militaires ou de solutions politiques. Toutes les issues qu’elles soient négociées ou unilatérales, sont politiques car c’est une guerre.

      Obtenir une victoire est une manière d’obtenir une issue politique car l’adversaire ne peut plus s’opposer à la politique du vainqueur.

      Imposer une issue unilatérale par les armes permet un résultat politique. Exemple la seconde guerre mondiale.

      Et de l’efficacité militaire avec 5 000 hommes. J’ai de gros doutes et sur la possibilité d’avoir des résultats et sur le fait que nous cherchions à en avoir.

      • PK dit :

        Eh oui… La guerre n’est que la continuité de l’action politique (comme dirait un Teuton célèbre). On a vu rarement des militaires faire la guerre pour faire la guerre (n’en déplaisent aux gauchistes de tout poil… quand en plus on sait que c’est la gauche dans le monde qui est responsable de la majorité des déclenchements de conflits (je parle en occident), cela en dit long sur leur capacité à dialoguer 🙂 )

  45. farragut dit :

    Etrange que Emmanuel Macron n’ai pas encore envisagé un deal avec la Chine pour le Mali, ou même la BSS dans son ensemble…

    En échange d’une garantie d’approvisionnement en circuits intégrés de TSMC après la réunification de Taiwan, la France pourrait concéder la gestion des groupes djihadistes aux méthodes de contrôle des foules chinoises musulmanes genre Ouighours, avec technologie de reconnaissance faciale et émotionnelle généralisée dans tous les villages maliens, et installation de centres de libération par le travail. 😉

    Cela éviterait de demander à nos camarades européens de nous fournir des aides en hélicoptères lourds, ou autres moyens de surveillance et interventions ciblées par drone (non armés) bimoteurs.

    Ca, ce serait malien ! 😉
    Mais bon, ce serait de la Realpolitik à l’allemande genre Merkel ! On ne va pas tomber dans ce piège grossier, si ?
    Mais avec cette « diplomatie » à l’allemande, on en profiterait pour faire se battre entre eux Russes (orthodoxes), Turcs (en cours de radicalisation) et Chinois (toujours farouchement PCC) ! Elle serait pas belle, la vie ? 😉

    Comme disait l’Abbé dans le film « Ridicule », la semaine prochaine, je vous prouverai le contraire (mais je n’ai pas la prétention de vous prouver que Dieu / WOA n’existe pas) !

    • Félix GARCIA dit :

      On est loin de voir un centre de lancement de fusées en Afrique apparemment …

    • Sinope dit :

      @ farragut comme si la France était perçue comme un égal par la Chine! Vous revez!

      Ensuite la Chine se fout du Mali et ce que vous rpoposez n’a aucun rapport avec la question.

      • farragut dit :

        @Sinope
        Vous avez tout à fait raison si l’on prend ma prose au premier degré.
        Mais le but de la démonstration est qu’il est vain de chercher à gagner militairement avec des règles d’engagement qui ne sont pas adaptées au « terrain » des adversaires.
        Je prenais donc l’exemple des Chinois pour montrer que l’on pouvait « contrôler » une population rebelle si l’on ne se préoccupait pas de l’opinion des uns et des autres, et en plus, on pouvait faire des bénéfices en mettant cette population au travail dans des camps de concentration (les fameux « centres d’apprentissage »), au mépris des droits de l’Homme (voir les articles très détaillés sur BBC News).
        Comme nous sommes Français, nous ne pouvons pas décemment adopter les « bonnes pratiques » des Chinois, ni leurs règles d’engagement plus « appropriées ».
        Donc, la seule solution « éthique » serait de laisser les Maliens et les autres pays de la BSS se débrouiller tous seuls avec l’idéologie islamiste.
        Malheureusement, ce serait refaire le coup de l’Afghanistan, avec des membres d’Al Quaida préparant des attentats sur notre sol depuis leurs grottes. Les USA ont déjà donné, et cela leur a couté 20 années de guerre (mais avec succès, puisque Al Quaida n’est plus en problème en… Afghanistan). Le problème s’est juste déplacé, et étendu aux autres pays « occidentaux » (la France n’est pas la seule attaquée!).
        Bref, échanger des actions de prévention au plus près du problème, comme actuellement, contre un contrôle encore plus sévère des libertés sur notre propre sol…
        Si vous savez sortir de ce dilemme et écarter tout risque sur le territoire national (et accessoirement pour les autres pays européens), je dis bravo!
        Nous attendons vos suggestions…

    • AirTattoo dit :

      La réunification de la Chine? D’où tu sors? Taïwan est la vraie Chine, pas une bande de communiste assassin. D’ailleurs, économiquement, Taiwan est bien supérieur à la Chine compte tenue de sa petite taille. La Chine communiste devrait rejoindre Taiwan et pas l’inverse, le peuple chinois mérite mieux que l’héritage du bourreau Mao Tsé-toung.

      • farragut dit :

        @AirTattoo
        Pas de lézard… C’était juste pour me moquer de la politique de désindustrialisation et de dépendance vis-à-vis de la Chine que notre actuel président semble privilégier avec son orientation néo-libérale financière!
        Que ne serait-il pas enclin à faire pour se débarrasser des industries polluantes, et pour faire du suivisme de l’ordo-libéralisme allemand de Merkel ?
        Le clin d’œil à Taiwan (TSMC, 80% de la production mondiale de puces) était fait pour signaler les pleurs des industriels (y compris français) de l’automobile sur le manque de composants électroniques à cause des réductions de production asiatiques du fait du COVID.
        Même Intel « souhaite » investir dans une usine de production de puces, alors que jusqu’à présent, la politique des systémiers (préférant se concentrer sur les « IPs »), c’était de considérer le hardware comme la métallurgie lorraine, sale et polluante…
        https://www.omgpu.com/intel-investit-20-milliards-de-dans-une-nouvelle-activite-de-fonderie-pour-concurrencer-tsmc-et-samsung/

        Comme la pression de la Chine sur Taiwan se fait plus insistante, les Américains redécouvrent leur dépendance en matière de technologies de l’informatique et des communications, comme nous l’avons fait en France avec les masques (3 centimes l’unité en temps « normal », 95 centimes en temps de pandémie mondiale). Chacun son horizon…

  46. Faublas dit :

    La question n’est pas QUE militaire, c’est un choix politique et géostratégique. La France a clairement marqué son désengagement du continent. Il rest Total dans les zones pétrolières, mais sur une faible surface. Les miniers Français ? Ourano va ailleurs et délaisse le continent. Bolloré, les ports qui sont une zone réduite et facile à protéger, vu que ses expériences ferroviaires restent à mettre en oeuvre.
    Les relations franco-africaines sont devenu une blague vu l’application des tarifs aux étudiants alors que les canadiens paient les étudiants africains pour créer des liens, et cela vaut pour les russes et chinois.
    Notre expédition ne sert que les intérêts des compagnies canadiennes, sud-africaines, australiennes et autres.

  47. Plotiste dit :

    Pour ceux qui en ont marre du brassage d’air politicien : https://www.youtube.com/watch?v=yKjsOzPaHKg

  48. Rambo des bacs à sable dit :

    Ah la Ripoublique Démocratique de l’euro-francistan, un corps sans tête qui avance au gré des désidératas des ricanosionistes. L’addition à régler de la révolution bourgeoise maçonnique n’est toujours pas finie, et vous allez payer encore et encore jusqu’à votre propre auto destruction.

  49. Macron est un imposteur. Avec Le Drian, de 2013 à 2021 ils n’ont jamais cessé de soutenir le bras droit Ahmada Ag Bibi du principal chef jihadiste Ansardine GSIM JNIM
    Un terroriste élu député de Kidal Abeibara quand il était recherché par INTERPOL…… élu RPM section malienne de l’internationale socialiste
    La prétendue lutte anti-terroriste sert à exécuter de pauvres diables et les adjoints de Ag Ghali qui refusent de suivre ses ordres…… sur consignes et financements DGSE
    En 2013 le candidat de la section malienne RPM de l’Internationale Socialiste à Kidal Abeibara s’appelait Ahmada Ag Bibi
    Il était ouvertement un an avant, en 2012 un des principaux leaders du groupe terroriste Ansardine dont le leader était Iyad Ag Ghali
    Voici sa proclamation de mai 2012 juste après l’arrivée de Macron à l’Elysée
    « Pour les objectifs, Ançar Eddine est clair : nous aspirons à l’application de la charia dans notre système de gouvernance ; nous œuvrons à la diffusion de l’islam pour la victoire de notre religion, sachant que les musulmans représentent 90% de la population malienne (Nord et Sud). »
    https://www.maliweb.net/la-situation-politique-et-securitaire-au-nord/ahmada-ag-bibi-membre-dancar-eddine-seule-lalgerie-peut-nous-aider-a-depasser-la-crise-67622.html
    Il réitérait en novembre 2012 dans Libération
    « «Nous renonçons à l’application de la charia sur toute l’étendue du territoire malien, sauf dans notre région de Kidal où la charia sera appliquée en tenant compte de nos réalités», a déclaré Hamada Ag Bibi, l’un des membres d’une délégation d’Ansar Dine présente à Ouagadougou, sans plus de précision. «Nous souhaitons seulement l’application de la charia dans les zones sous notre contrôle, c’est-à-dire dans la région de Kidal. « ‘
    https://www.liberation.fr/planete/2012/11/14/mali-les-islamistes-d-ansar-dine-reculent-sur-la-charia_860368/

    En avril 2013 son complice Bilal Ag Achérif fondateur MNLA de l’Etat islamique de l’Azawad était à fois recherché par INTERPOL, recherché par la CPI et…. l’invité de Gérard Larcher et Chevènement au Sénat
    Voici le mandat d’arrêt énoncé à la télévision malienne
    Figurent évidemment le camarade de parti de Le Drian et Macron….. Ahmada Ag Bibi qui sera élu député socialiste 9 mois plus tard….. toujours recherché INTERPOL lui aussi

    IL N’Y A JAMAIS EU DE VERITABLE LUTTE ANTI-TERRORISTE AU MALI…..
    Sauf à imaginer les USA lutter contre Al Qaeda et Ben Laden avec son adjoint Abdelhakim Belhadj siégeant au Congrès élu comme membre du Parti Démocrate…
    et Macron est le complice des principaux terroristes de la liste du procureur Daniel Tessougué du Mali
    https://www.youtube.com/watch?v=vNeentcMKhM

  50. coincoin dit :

    La cause de tous les problèmes de Mali c’est la démographie et la solution c’est l’implant contraceptif généralisé. On leur donne une aide de 1Md pour 10 millions de doses dont les effets durent 3 ans ça sera bien plus efficace que la présence de notre armée.

  51. albatros24 dit :

    Nous devrons partir, tôt ou tard
    Sinon il faut y envoyer plus de moyens et mettre au pouvoir des gens à notre solde, au choix
    De toutes façons les africains continuent de faire des enfants qu ils sont incapables d’éduquer, de nourrir même.
    ces enfants sont victimes de conditions économiques sociales qui se dégradent plus de jours en jours
    avec la hausse de la sécheresse, qui détruit les récoltes et cela va s’aggraver encore
    avec la guerre et le terrorisme
    le fait de se retirer va accroître le phénomène négatif
    en amenant les jihadistes au pouvoir, incompétents en tout sinon aggraver les crises (plus d’enfants à nourrir, une économie et société médiévales, une volonté plus forte de s’enfuir)
    le désert et la Méditerranée compteront encore plus de morts et nous nous sentirons obligés pour des raisons humanitaires à accueillir de plus en plus ces jeunes, par nos médias et leurs reportages larmoyants, nos associations et églises.
    cela tombe bien pour certains, nous avons justement un déficit de jeunes notamment dans beaucoup de régions de France désertifiées mais nous comptons aussi des mégalopoles avec des cités de non droit qui se développent (région parisienne, lyonnaise, …).
    Bientôt ces jeunes migrants vont se retrouver eux même aux chômage avant de se voir empêcher de travailler (et y prendront goût), ils réclameront des aides à leur tour, et se plaindront de ne pas en avoir assez.
    ils se replieront donc rapidement sur leur culture racines religions…voire la délinquance (alors que d’autres choisiront l’intégration et de travailler enrichir leurs affaires et donc l’économie du pays) ou même le terrorisme.
    Avec le manque d’attrait de la politique intérieure et extérieure, les Affaires étrangères ou notre politique de défense, de notre stratégie, les français votent de moins en moins et vivent eux même de plus en plus dans le régime des aides une fois que leur usine a été délocalisée à l’Est ou au Maghreb ou Turquie.
    L’avenir n’est pas rose, la classe moyenne va baisser en nombre et s’appauvrir mais le nombre de très riches (qui savent développer leur actif) va se développer aussi
    Nos énarques sont incapables de trouver une quelconque solution qu ils soient de gauche ou de droite.
    Toutes les recettes de beaux soucis civilisationnels à venir…

    Bref tous ces jeunes ne pensent qu à une chose : émigrer vers les pays de cocagne que sont l’Europe et notamment la France l’ex puissance colonisatrice (si souvent décriée justement dans ces mêmes pays) et cela va générer au bout une baisse du nombre de votants. cette baisse amènera sans doute le RN au pouvoir (pas encore en 2022 cependant).
    Tout cela parce que nos élites n’utilisent pas leur moyens financiers pour investir et commander auprès de nos entreprises, mieux contrôler nos dépenses notamment les aides aux entreprises et aux particuliers et tout faire pour favoriser les PME et PMI. En ne simplifiant et économisant rien.
    Nous avons besoin de grands travaux pour développer nos infrastructures de communications (routes voies ferrées, internet…) et nos secteurs stratégiques (en abondant des fonds stratégiques au profit des secteurs à développer comme l’IA et la robotique, l’énergie avec le développement de centrales nucléaires à sodium bien moins dangereuses et polluantes, pour la conquête spatiale mais aussi la Défense..) .

  52. slil dit :

    partir oui mais partir sur une defaite serait un aveu de faiblesse de plus de nos gouvernant a plus forte raison dans cette region pauvre et sans grand interes economique

  53. Benoît Préchart dit :

    En ce moment, Macron est en recherche de financements pour sa campagne électorale.
    Ses déclarations n’ont aucune signification géopolitique.

    • Géo dit :

      Pour 2022, les sponsors de Macron décideront s’il se présente et lui donneront leurs ordres au vu des résultats des régionales et des départementales.

  54. Gégétto dit :

    Merci président.
    Certains, comme moi, annonçaient depuis longtemps cette issue; vu la complexité de l Afrique entre islam ,corruption, versatilité des peuples et guéguerres inter ethniques.
    Dommage, qu’ un pays comme la France, connaissant parfaitement l Afrique et les Africains (par opposition aux Américains, comme le soulignaient quelques uns ) se soit une nouvelle fois fourvoyé.
    Des soldats français morts pour le Mali, pourquoi au final?
    Pour un situation instable à la sauce africaine, que saura exploiter l islam.
    L’ islam se combat tout d abord sur notre territoire.
    Pensée pour nos soldats morts au Mali et pour leurs familles.

  55. Edouard dit :

    (M.0) On se retire,(M+6) les islamistes mettent la main sur le pays, (M+7), les maliens chrétiens sont massacrés (M+9) 150 000 maliens frappent à la porte de l’Europe – dont 100 000 musulmans et quelques djihadistes. » Demandé le programme ». A oui, à M+12 la France est trainée dans la boue parce que tout est de notre faute bien évidemment.

  56. Si Macron veut se désengager du Mali qu’il le fasse vite car bientôt il ne commandera plus rien, le 3 juillet va s’ouvrir le procès international Nuremberg 2 pour crimes contre l’humanité, de nombreux états sont concernés ainsi que l’OMS et la clique de Davos.
    1.000 avocats de tout pays et 10.000 médecins et spécialistes vont venir témoigner, çà va swinguer.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « le 3 juillet va s’ouvrir le procès international Nuremberg 2 pour crimes contre l’humanité, de nombreux états sont concernés ainsi que l’OMS et la clique de Davos.
      1.000 avocats de tout pays et 10.000 médecins et spécialistes vont venir témoigner, çà va swinguer. » Quel procès, Qui sont les accusés, les victimes, qui instruit, qui juge, quel est (sont) le(s) chef(s) d’accusation? Ou est ce le fruit de vos divagations après un abus de boissons fermentées ou distillées? Faites vous partie de ces individus qui soufflent sur leur bol de petit déjeuner en faisant croire que le café ou le cacao est trop chaud?

  57. Bob dit :

    Vraiment un branquignol ce Jupiter à jupettes!
    Pas de soldats français dans les pays où règnent l’islamisme radical?? Que faisons-nous en dans la péninsule arabique? Des palabres de bonimenteurs.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Vraiment un branquignol ce Jupiter à jupettes! » Proposez vous pour le remplacer! Avec vous la France va devenir le phare de l’humanité!

  58. Pour ceux que çà intéresse je vous mets le lien de la vidéo de l’avocat Reiner Fuellmich, l’homme qui a fait condamner Volkswagen et la Deutsche Bank
    https://www.infovf.com/video/reiner-fuellmich-video–9391.html

  59. Courmaceul dit :

    Je confirme, les terrasses de café sont bien ouvertes.

  60. Thierry dit :

    1 milliards de coût par an, 8 ans de délire dans le désert en folie, il est temps de boucher les fuites de la dette de la France qui ont si peu à voir avec le social, mais tant avec la démagogie et l’intolérance.

    inventer un terrorisme qui n’existe plus et faire semblant de le combattre à des milliers de km, c’est une posture électorale absolument ruineuse qui d’ailleurs ne porte même pas ses fruits politique, un arbre sec planté par un sagouin qui n’y connaît rien !

    • Momo dit :

      Encore un message manipulatoire de Thierry MokhtarMoussa.
      Il faut donc rappeler que c’est un troll islamo-fasciste qui fait la propagande active des égorgeurs et frères musulmans. Il essaye aussi dans la même logique de mort de discréditer la France et son armée qui protège la population pacifique de BSS. Il le fait tout en mensonges, idioties, sottises et arguments ineptes que le premier connaisseur fait voler en éclat tellement Thierry Moussa Mokhtar est mauvais et parle de sujets auxquels il ne comprend rien.

  61. Ghostrider dit :

    cessez de réagir au 1er degré ou de prendre ce type d’info pour argent comptant.

    bullshit ou réaction pour faire pression sur le CEDEO ( en autre)

  62. Paul Bismuth dit :

    Double discours comme toujours, la diminution de l’opération Barkhane est prévue depuis des mois:
    https://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/macron-et-l-operation-barkhane-par-ici-la-sortie-01-06-2021-2428995_53.php

    La présidentielle en 2022 est le seul agenda pour l’exécutif et ses godillots, le reste c’est pertes pour laFrance et profits pour eux…
    http://electrosphere.blogspot.com/2021/05/antoine-glaser-macron-est-il-tombe-dans.html

  63. ron7 dit :

    C’est très compliqué…
    Théatre d’opération très large ! Trop !
    Forces intérieures qui ne partagent pas forcément la même démarche que la France !
    Coup d’Etat ou autre qui ne donnent pas de visibilité dans certains pays qui sont supposés nous « aider » !
    Forces extérieures nombreuses et multiples ! De plus, point de vue communication, certains Etats étrangers nous savonnent la planche !
    Des moyens limités qui coûtent, sans espoir d’une résolution à court terme tant la situation est insoluble !
    Le mot embourbé revient sur le devant de la scène !
    Continuer, s’en aller, ou se dégager du côté ouest pour ne « garder » que le Niger et le Tchad par exemple !
    Bon, là je n’ai pas les clés ! D’ailleurs les gouvernement du Niger et Tchad sont-ils franchement dans notre roue !??
    Que de questionnements, sans vraies réponses !
    Démographie, COVID, trafics et exode de population… Avec des frontières qui n’existent que sur le papier !
    Jeux d’influences et coups tordus de certains, c’est toujours plus d’instabilité !
    La pari du développement de l’Afrique n’a pas été fait par le passé, maintenant l’heure est passée.
    Et si on raisonne Irak, Libye ou encore Syrie, où rien ne va, on ne peut que voir un ciel bien sombre pour l’avenir sue le continent africain!

  64. Paul Bismuth dit :

    L’implication des russes n’est pas si évidente, ce qui l’est c’est que les autocrates se sentent renforcés partout:
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/05/30/sahel-les-militaires-ne-peuvent-etre-une-alternative-aux-problemes-politiques-de-nos-pays_6082061_3212.html

  65. Daniel BESSON dit :

    Cit : @Courmaceul [ si si, de la haine mais avec le sourire d’Edwige Plenel ]

    On me cache tout …
    Pourtant je l’aurais reconnue avec sa moustache et sa combinaison cuir à la dernière soirée  » Chez tante Zaza  » ?????

  66. Reality Checks dit :

    Rien de nouveau sous le soleil.
    Défaite militaire, humiliation politique, drapeau blanc.
    C’est le triptyque idéal qui devrait orner le fronton de toutes mairies de France et de Navarre 🙂