La Croatie confirme officiellement son intention d’acquérir 12 avions Rafale F3R

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

293 contributions

  1. Huon dit :

    D’après la Tribune, il n’y aurait pas de commande française supplémentaire pour compenser le départ de ces douze avions : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/apres-la-croatie-pas-de-nouvelle-commande-de-rafale-pour-la-france-885585.html

    • Meiji dit :

      Donc rien de bon dans cette vente, elle ne profitera ni a l’AA ni a Dassault. On vends tous les habits d’été pour acheter quelques manteaux cet hiver. Privilégier la qualité a la quantité, quand on a déjà pas forcément de quantité, ça devient inquiétant.

      • E-Faystos dit :

        @ Meiji
        Le bénéfice n’est pas opérationnel, c’est vrai.
        Mais diplomatiquement, il est bien présent.
        Cette vente poursuit la douce continuité envers les clients et prospects, et indiqué un gros changement de paradigme.
        .
        Avant, la France utilisait son matériel jusqu’à l’essorer, et lançait parfois des études pour un successeur.
        On l’a vu avec les chars : le tuilage entre l’AMX 30 et le Leclerc fut complexe, et rendu très onéreux par les multiples adaptations pour diaboliser l’engin et fabriquer un environnement d’entretien à sa taille.
        Là, cette vente correspond à une situation différente:
        – un pays allié mais désargenté veut s’associer avec d’anciens clients. Aucun problème avec des mirage III ou 5 à un million de francs des années 60, mais à 90 millions d’euros…
        – prouver que l’état Français peut accompagner les offres: l’échec de la vente au Maroc est un revers cinglant de l’intervention politique qui pourrit actuellement le SCAF.
        – se donner de la marge pour lisser la production sur la chaîne : on propose souvent d’augmenter la cadence alors qu’il y un vide qui se profilait post 2025.
        .
        Le Rafale à été étudié pour vivre longtemps, et évoluer. Cependant, cela crée un manque d’activité pour les concepteurs qui mettent la main sur la mise à niveau du standard F4.
        Le premier niveau ne sera que logiciel, mais le second devrait entraîner des ajustements structurels .
        Hors le passage des Rafale marine du F1 au F3 à coûté cher … Mais moins que le ferraillage des premières séries comme l’Eurofighter ou le F 35…
        Des fois, il faut juste choisir la moins pire des solutions.

    • aLEX dit :

      Et oui mais tout le monde semble heureux qu’on vend des rafale du parc français avec en prime des pret garanties à long terme

    • Totoro dit :

      Et ca interpelle, pourquoi la France vend elle tous ses Rafles d’occasion ? Vice caché, trop cher à ‘l’usage, tout ceci est bien louche pour un avion si exceptionnel ! Et après c’est à l’ Indonésie qu’ils vont refourguer l’encombrant paquet ? Poi si j’ai une excellente bagnole presque neuve qui fait le job, je ne la vendrai pas !

      • Naledi dit :

        Tu connais les iPhone, Audi ? C’est un peu pareil, le marché de la revente est animé.

      • Momo dit :

        Hahahahaha,
        Humour au 26ie degré? Tu roules en tatra, au mieux ^^

        En tout cas Dassault a de moins en moins de raison/besoin de suivre le mindef sur les transferts de techno pour le scaf et les exigences des ostrogoths.

      • Joe dit :

        N’importe quoi. C’est du troll de bas niveau. Au contraire les avions sont tellement bons qu’ils sont choisis même d’occasion pour assurer la souveraineté des pays pendant les 30 prochaines années.

        L’armée française prend soin de ces avions, ils seront livrés en parfait état de marche et avec une assurance de maintenance associée.
        Cela permet de passé pour la France directement à des modèles flambants neufs au dernier standard, avions que la Croatie ne pourrait pas se payer pour la même somme.

      • v_atekor dit :

        Ca change du F35 vendu neuf mais qu’il faut postfitter à la version n +2 ans pour le rendre opérationnel… Après l’occasion comme neuf, les LM a inventé le neuf comme de l’occasion…

      • Rémi Mondine dit :

        Pourquoi parce que ces clients ne souhaitent pas acheter du neuf: raisons budgétaires.
        Je crians que le problème ne se pose aussi pour les remplacements par des appareils neufs en France.

    • Marenostrum dit :

      Oui mais il y a aussi eu une autre décision en parallèle de remettre en service 10 Rafales qui étaient parqués au sol afin de servir de pièces détachées.

      Donc au final le différentiel négatif n’est que de deux unités cependant le parc français gagne en qualité.

      • Huon dit :

        C’est une bonne nouvelle si c’est confirmé. Auriez-vous une source ?

        • Marenostrum dit :

          Dans ce même article de la Tribune :

          « Il avait également prévu dans le cadre du programme Ravel de remettre en vol 10 Rafale, qui étaient parqués par l’armée de l’air et cannibalisés en vue de servir en pièces détachés des avions partant en mission ou en entrainement. »

        • Desty dit :

          Je ne sais plus si c’est sur Challenge, le Echos ou un second article de Cabirol sur la tribune mais le milliard va effectivement servir a acheté des radars AESA supplémentaires (10 millions à l’unité), des moteurs de rechange et remettre en service les appareils de l’AAE (on avance le chiffre de 10).
          D’autre part d’après les échos une commande de 12 Rafale aura bien lieu mais seulement après 2025 en fin de livraison croate.
          Les gens spéculent que la chose se fait ainsi pour ne pas effarouché les Suisses, les Finlandais et les Indonésiens qui peuvent tous passer commande prochainement… Mais surtout les deux pays européen qui attendrait dans ce cas à être livrer entre 2025 et 2030.

      • John dit :

        Il y a réellement 10 Rafale qui servent à être cannibalisés alors qu’il est en production et que des pièces détachées existent!? 10?
        Pas étonnant de voir les taux de disponibilité au sain de l’OTAN… (c’est la même voire pire dans d’autres pays)

        • Marenostrum dit :

          À mon humble avis, à vérifier avec les experts, avant toutes ces nouvelles commandes, il devait y avoir un problème de coût des pièces de rechange… Désormais, avec un parc de Rafales plus conséquent à l’international, le coût des pièces de rechange vont baisser grâce aux économies d’échelles. Voilà, peut être en partie, un début d’explication…

    • Maxime dit :

      En fait la commande se fera après 2025, et en attendant 10 rafales sous cocon pour une éventuelle canibalisation seront remis en service.
      Donc impact quasi nul pour l’AAE.

      Cordialement

  2. Wagdoox dit :

    Apparemment les 12 rafale ne seront pas remplacés mais la somme servira à l’achat d’aesa, de thalios et de moteur m88.

    • Czar dit :

      bah merdalor Sa Pontifiance Polymérisée ne pourra pu psittaciser d’aise que « pour la première fois dans l’histoire de l’intergalaxie, la LPM a été respectée, c’est un début donnez-leur un second mandat »

      On est là dans une remise à niveau qui aurait dû de toute façon être faite à un moment ou à un autre. Avec donc une perte sèche d’un escadron de chasse.

      cet énième rabotage d’une armée pourtant censée « prendre de la masse’ ne diminue pas l’intérêt du contrat croate, car on peut imaginer qu’un pays qui va évoluer dans un environnement Dassault lui restera fidèle pour la prochaine génération d’appareils.

      et en plus ça fait la nique aux yankees – et aux schleuhs, Zagreb étant considéré par la tradition géopolitique allemande comme l’accès de la Grande Allemagne sur le Mare nostrum.

      • Naledi dit :

        C’est la Croatie et la Grèce qui feront le premier tampon en cas de guerre à l’est

      • Ah Ca ! dit :

        Laisse mon ami,
        L’Égypte parle de monter jusqu’a 100 de nos merveilleux oiseaux.
        Ça arrive… ils sont tous jaloux.

      • Dom dit :

        Et l’Égypte.

    • Vinz dit :

      Dans l’immédiat je pense plutôt de pièces de rechange pour refaire voler les Rafale qui servaient de banque. Je pense qu’on va compenser à terme avec des achats supplémentaires de cellules pleinement compatibles avec les standards futurs.

    • Maxime dit :

      Il y a aussi une remise en service de x Rafales sous cocon qui était promis a de la canibalisation.
      Sur internet il y a d’autres échos comme quoi il y aura remplacement des 12 appareils croates mais dans une commande post 2025.

      • Wagdoox dit :

        C’est exactement ca.

      • Math dit :

        Pareil, j’ai vu les mêmes info sur 10 Rafales désossés placés en pièce de rechange qui vont être remis à neuf et dotés d’un bon radar. Si c’est ça, ce ne sera pas parfait, car décidément on manque de masse, mais bon.

    • Michel dit :

      Tous les Rafale Français sont déjà equipes de radars Aesa…..quand au M88 ils sont en stocks pour le MCO, II ne faut pas prendre les infos de la Tribune comme la vérité……à votre place j’attendrai d’avoir des précisions de la première concernée en l’occurrence la ministre de la défense…..

      • oryzons dit :

        Non c’est faux.
        Tous les Rafales peuvent être équipés d’antennes AESA mais il n’y en a pas assez pour tous les Rafales, car on n’a pas jeté les anciens RBE2 passifs.
        C’est la même chose pour les derniers pods.
        Pour les moteurs c’est une question de durée de vie.
        Certains Rafales ont dûs être bien utilisés ces 10 dernières années.

        Les journalistes peuvent faire des erreurs mais La Tribune est un journal sérieux qui se trompe rarement.

      • Desty dit :

        Tous les Rafale Français sont déjà equipes de radars Aesa…. Non seulement 60 au maximum ! Tout les appareils sont F3R cad capable d’accueillir un AESA en plug&play.

  3. Fralipolipi dit :

    Très bonne nouvelle.
    Autour du système d’arme mature et très efficace qu’est le Rafale, il va y avoir une intensification des entrainements et échanges sur l’axe France-Croatie-Grèce, et même jusqu’à l’Egypte, au plus proche des zones de crises (plus ou moins dormantes) qui menacent directement l’UE.
    C’est donc aussi une bonne chose pour l’ensemble de l’UE … même pour les Allemands qui doivent pourtant grimacer, eux qui ont toujours vu la Croatie (et le reste des Balkans Nord + de l’Europe de l’Est) comme incluse dans leur zone d’influence bien plus que dans celle de la France.

    • Jose dit :

      C’est ridicule comme argument!!!! Nous aimons la compétition c’est la France qui a un probleme avec son commerce extérieur….et c’est bien la compétitivité que nous voulons pour toute l’Europe: grincer les dent parce que la France vend 17 Rafales???? Allez dans n’importe quel petit village de Bayern ou Baden Württemberg vous trouverez des petites firmes inconnues du public qui generent des milliards à l’exportation plus que tout DASSAULT !!!! Ces entreprises du Mittelstand agisent pourtant sans bruit!!!! Jamais vous ne trouveraz dans dans le FAZ , Handelsblatt ou bien WELT un article pour 1 Milliard d’Euro de contrat…… ridicule….cela prouve que les 2 pays ne jouent pas dans la même ligue!!!! Notez bien notre Export en 2020 depasse 1200 Milliards malgré corona…la France n’atteint même pas 400 Milliards…dont ce n’est pas la même ligue!!!! Nous sommes bien contents si le petit gaulois arrive ä vendre qqch!!!!

      • Fralipolipi dit :

        @Jose
        Vous êtes inutilement sur les nerfs. Reposez-vous et soignez vous.
        L’export de l’Allemagne, je connais bien. Merci.

      • Pravda dit :

        Commencez donc par faire des gosses pour faire tourner votre (polluante) industrie. Dans 50 ans, vous n’aurez plus d’Allemands que le nom.

        • Jose dit :

          En voyant l’état dans lequel la France est je me demande si vous ne confondez pas les 2 pays!!! Chez vous c’est déjà là, on n’a pas besoin de 30 ans!!!!

      • dragonfly dit :

        on fait ce qu’on peut pour essayer d’etre comme vous… vous etes tellements parfait et au dessus de tous dans le monde…

      • philbeau dit :

        Eh Jose (le troll sous faux drapeau allemand) , te fatigues pas , si la France ne joue pas dans la même ligue que l’Allemagne , c’est pas parce que l’Allemagne est un pays de génies du commerce , mais bien parce que la France a hérité d’une administration soviétique depuis la gauche au pouvoir . Elle est devenue une sorte d’Allemagne de l’est , quoi . Mais il y a malgré tous les boulets qui lui sucent le sang de nombreux secteurs où les teutons font la gueule , comme en ce moment le transport avec Alstom , qui a renvoyé Siemens à ses chères études , ou l’automobile , si stratégique et emblématique dans la fierté germanique (ben oui , faute d’avions de chasse , on se rabat sur des grosses bagnoles bien mastoc et prétentieuses) où le ci-devant PSA vous a racheté Opel , vieille marque bien de chez vous , un truc qui n’a pas été digéré outre-Rhin . Je passerai sur le nucléaire où l’Allemagne (je ne dis pas vous , parce que je suis persuadé que tu n’es pas allemand) est inexistante , et je rappellerai seulement que si la France ne lui avait pas fait la courte échelle grâce à ce pitre de Jospin , elle ne serait pas en situation d’être si arrogante dans Airbus . Alors tes sympathiques petites boîtes familiales de la Bavière profonde , oui bien sûr , elles ont bénéficié de dispositions administratives qui les ont soutenues , notamment en termes de transmission du patrimoine , alors qu’en France « grâce » à l’intelligente idéologie socialiste , et ses relais syndicaux , le patron a été l’ennemi à abattre , surtout le petit patron . Et quand en plus on hérite d’un président frivole qui se sert du pays dont il a les commandes comme d’un beau jouet avec des caprices d’enfant gâté …

      • Sorensen dit :

        C’est surtout n’importe quoi, comme d’habitude. Bien entendu l’Allemagne ne faisait pas partie de l’appel d’offre Croate au bénéfice du seul pays dont il s’agit de la zone d’influence. L’Italie. Que la France puisse lui faire la nique encore quelques années n’est pas surprenant.
        La zone d’influence de l’Allemagne c’est l’Europe centrale, qu’elle maîtrise déjà. Pour la méditerranée elle repose sur l’Italie, et surtout sur Israël.
        C’est un mauvais contrat pour un pays qui n’en a ni l’économie ni les finances et le pays qui n’a pas de pétrole a vraiment des idées stupides.

        • Momo dit :

          Le truc important pour claquer le zozorenzen c’est que l’EF2000, un avion bof bof, n’était même pas dans l’appel d’offres tellement il est inférieur. Jah! Jah! Wurtz!!
          Les allemands auraient peut être du proposer des bf109 reconstruits par l’ultra moderne division vintage d’Airbus Defence and Military? Ben non les croates ont déjà essayé et là non plus pas top…

          • Sorensen dit :

            Le Eurofighter n’est pas un avion Allemand et faisait parti de l’appel d’offre, des T1 Italiens.

          • John dit :

            Votre réponse est très simpliste…
            Le budget croate est très faible. Rares sont les nations prêtes à vendre leur avion le plus capable à un prix relativement faible.
            Toutes les autres offres dans cette compétition concernent soit des avions qui vont être retirés du service (F-16 ou EF2000), ou alors des Gripen neufs, mais d’ancienne génération, car la Suède ne peut plus vendre d’occasion, et pour entrer dans le budget, la nouvelle génération n’était pas envisageable.

            Il faut regarder la réalité dans toute sa complexité. Oui le Rafale est un excellent appareil.
            Mais pour le coup, la Croatie a besoin urgemment de nouveaux chasseurs. Des appareils neufs sont contre-indiqués pour les avoir rapidement.
            Ensuite, pour un petit pays, cela reste un budget conséquent. De fait, un appareil pour 15 années ne les intéressait pas, donc des appareils récents et modernes étaient la clé.
            Et je le répète, seule la France vend des avions de cette taille à ce prix. Personnellement, j’ai l’impression que c’est une forme de subvention française et que le prix payé par la Croatie ou la Grèce ne correspond absolument pas au coût réel. Après, c’est une stratégie qui se justifie.

            D’un point de vue géopolitique, la Croatie est malgré tout encore régulièrement menacée par les nationalistes serbes. Et il se trouve que la France a très souvent soutenu la Serbie de Milosevic, que ce soit en étant passif face à des crimes de guerre, voire en envoyant des soldats à la mort sans donner la chance aux soldats de se battre, se défendre, et en n’utilisant pas des armes pourtant disponibles sur place (Bosnie).
            Ici, la Croatie fait un peu comme la Grèce. Elle achète le soutien géopolitique afin de se les mettre dans la poche et d’être mieux protégé de la Serbie qui est en train de s’armer depuis un bon moment. Et les commentaires politiques provenant de la Serbie sont inquiétants et parfois absurdes. Vucic et la frange nationaliste serbe parle de volonté d’humiliation croate lorsque la Croatie participe à une mission de maintien de la paix au Kosovo.

          • Momo dit :

            @zozorensen et @john

            Vous avez raison, la preuve: les croates n’ont pas choisi le rafale.
            Et l’ef2000 était tellement dans les plans éventuels des Croates qu’il ne figure nulle part dans aucune communication. C’est d’ailleurs heureux pour lui.
            Encore plus grotesque: l’ef2000 et l’allemagne n’ont rien à voir…
            Pfffff….
            Que faites-vous là à part vous ridiculiser chaque fois un peu plus en public?

        • Fralipolipi dit :

          @Sorensen
          Ah ? Et bien vous faites 2 erreurs en un post.
          .
          Pour les Teutons, que je connais fort bien, la Croatie est « supposée » être leur chasse gardée (ou zone d’influence) et certainement pas celle de l’Italie.
          .
          Par ailleurs, la Croatie est directement impliquée (par ses industries traditionnelles et personnels) dans la recherche, exploration et exploitation des gisements d’hydrocarbures offshore en Médor, notamment auprès de l’Egypte.
          De plus la Croatie est directement impliquée dans les projets de réseaux pipeline devant faire le lien entre ces mêmes champs d’hydrocarbures offshore du Médor et l’UE.
          .
          Pile l’inverse de ce que vous pensiez 😉

          • Sorensen dit :

            Vous ne connaissez pas l’Allemagne, vous ne connaissez pas la Croatie, et vous ne connaissez pas les liens entre la Croatie et l’Italie, ni la realpolitik de cette dernière.

          • John dit :

            Chasse gardée?
            L’Allemagne n’avait pas d’appareil à proposer à la Croatie entrant dans son budget.
            La France est le seul pays à vendre actuellement les appareils les plus modernes en service dans sa force aérienne quitte à s’affaiblir.
            Donc l’Allemagne pour le coup se fiche éperdument de ce contrat d’un point de vue commercial.

            Mais la réalité des relation entre la Croatie et l’Allemagne, c’est l’aide réelle fournie pour reconstruire le pays après la Guerre. Les pays germaniques ont fait bcp pour aider les pays ayant subi les attaques de la Serbie sous Milosevic et ses amis Mladic, Karadzic.
            Les Balkans voient la France comme le pays européen de l’ouest le plus complaisant avec la Serbie des années 90. La Serbie se renforçant militairement, acheter le soutien français est une stratégie très intelligente pour la Croatie, d’autant plus si le matériel acheté est meilleur que l’armement de l’ennemi le plus probable.

            MAIS surtout, le point que je trouve le plus intéressant… « chasse gardée »… C’est une approche très coloniale qui ne correspond absolument pas au point de vue germanique, et qui n’entre même pas dans le schéma de pensée.

            Pour le pétrole, oui, la Croatie est industriellement très concernée, mais il s’agit surtout de matériel ou personnel qualifié travaillant sur des plateformes pétrolières pour des compagnies italiennes, libyennes, bref, dans cette région de la Méditerranée et de l’Adriatique.
            Mais cela n’en fait pas une garantie financière. La France prend un risque indéniable en faisant cette vente, pas sûr à 100% qu’elle soit payée. Et cela semble être dû entre autres aux finances publiques françaises. L’Allemagne n’a pas ces mêmes problèmes financiers et peut donc éviter des risques.

          • ScopeWizard dit :

            @Sorensen

            Ce pauvre @Fralipolipi étant visiblement d’ une ignorance sans bornes , si vous nous en disiez plus vous qui savez et qui , à vous suivre , êtes tellement à la hauteur ?

            Non , parce qu’affirmer ce que vous venez d’ affirmer tandis que cet incapable de Frali a tout de même amené quelques éléments qui font office d’ arguments , ça n’ importe quel couillon tombé de son arbre sait plus ou moins faire…………

            Par conséquent , avez-vous quelque chose d’ un peu plus consistant à apporter ?

            De plus , à ce que je constate , depuis plusieurs jours n’ étant plus le seul à vous le demander ; soyez sympa et gratifiez-nous d’ au moins un rai de vos lumières………..

            Ne serait-ce qu’ un seul , même un tout petit…………….

            Ayez pitié des pôvres hères que nous sommes , nous souffrons trop , c’ est intolérable…………..

            Pitié ; achevez-nous , quoi………….mais pas pour toujours quand-même…………et pas trop fort non-plus…………..

            Ce Sorensen ! 🙂

          • Sorensen dit :

            @Scope Je peux ouvrir un Patreon avec trois gammes de produits. Selon la somme que vous investirez vous aurez une réponse de qualité correspondante. Une somme que vous pourriez économiser si vous aviez l’énergie de vous démerder comme un grand sur un moteur de recherche. Comme je vous ai déjà invité à le faire.
            Je n’ai jamais travaillé gratuitement et encore moins pour des feignants.

          • Vinz dit :

            « MAIS surtout, le point que je trouve le plus intéressant… « chasse gardée »… C’est une approche très coloniale qui ne correspond absolument pas au point de vue germanique, et qui n’entre même pas dans le schéma de pensée. »

            Dit-il alors que l’Allemagne vient de reconnaître hier un génocide en Namibie. Non mais ce serait trop drôle de ridicule achevé si c’était pas aussi tragique. Ou serait-ce que le génocide est plus dans le schéma de pensée germanique ? Parlez-nous donc de cette pensée, fromage de tête insipide.

          • ScopeWizard dit :

            @Sorensen

            Voyez , la grande différence entre vous et moi , c’ est que pour ma part lorsque j’ ai quelque chose à dire ou qu’ on me sollicite à le faire , je ne me pose ou ne pose aucun préalable ; si je le sens je fais ce que j’ ai à faire quitte à ce que soit long et difficile voire que cela revienne à remettre cent fois l’ ouvrage sur le métier , point final .

            De plus , le « feignant » te dit qu’ il n’ a pas que ça à faire même si régulièrement il n’ hésite pas à mouiller le T-shirt ; ce que tu saurais depuis fort longtemps si au lieu de jouer au con-descendant qui à peine débarqué s’ imagine que tous doivent se prosterner et dérouler le tapis rouge sur son royal passage , tu te comportais en être tant soit peu civilisé et respectueux de ceux qui s’ efforcent d’ animer intelligemment cet espace d’ échange qu’ ils espèrent tout aussi élévateurs que cordiaux et vice versa .

            Cela étant , votre réponse ne m’ étonne nullement ; elle signe à merveille l’ imbu personnage que vous êtes ou que vous feignez d’ être et qui n’ a pas fini de se faire descendre en flammes s’ il persiste sur cette lancée d’ une rare stupidité .

          • Sorensen dit :

            @Scope Je ne suis pas dans la dialectique ni dans l’échange. Je fais dans l’informatif. Ce qui n’attend aucune considération. L’anonymat est suffisant pour m’éviter tout solipsisme et ma démarche m’empêche toute inclinaison militante et pathos compensatoire.
            Je fais des trucs gratuits aussi, j’ai corrigé E-faystos sur les normes des générations de matériels. Il a persisté. C’est comme ça..mais cela m’amuse.
            Commenter est d’une grande inanité et ne mérite pas d’efforts. Je n’en fais que pour le pognon, le vin et les gros seins. C’est d’un pénible ces digressions oiseuses.

          • Momo dit :

            Alors là on est au top: les liens ‘secrets?’ entre l’Italie et la Croatie?
            On dirait freddy aprés avoir bu le diplo (*).
            Celui qui expliquait que le Chine et les NoK se disputaient (^^)

            Le zozorenzen est d’une nullité crasse. Dehors!

            (*): le monde diplomatique: la geopolitique vue du 20ie siècle par des diplodocus

        • Vinz dit :

          L’Allemagne est un non pays. Pas d’armée, pas de politique étrangère, une épicière à sa tête qui a passé ses 15 ans à concocter des groko comme au temps du Saint Empire, et 70 millions de commis qui ne pensent qu’à leur petite Merco – sans parler d’un taux de pauvreté comparable à la Grèce et deux fois supérieur qu’en France.

          https://www.inegalites.fr/La-pauvrete-en-Europe

          • Sorensen dit :

            Je n’y peux rien moi si votre éducation vaut moins que les Chruch que j’ai aux pieds et si la nature vous a prédestiné à devenir gardien de parc à vache à une époque à laquelle l’on en a plus besoin.

          • eric martin dit :

            Effectivement, le taux de pauvreté de l’allemagne est désastreux pour un pays aussi riche. Et sa démographie ne vas pas bien non plus. 40 % de ses exportation sont des automobiles… Effectivement sans aide de la France, adieu airbus et l’espace.

          • Vinz dit :

            Et j’y peux rien si vous êtes un descendant de résidu de capote russe. Fallait pas inviter Ivan à Berlin.

          • John dit :

            C’est très cliché français comme vision du monde… Arrogant, condescendant, et réellement à travers le schéma de pensée français.
            Pour l’armée, elle en a une qui est adaptée à sa mission, et en plus, elle a l’aide des USA notamment pour dissuader la Russie qui est la plus grosse menace externe. Dans ce cas, ils serait totalement débiles de vouloir dépenser plus et être moins bien défendu que par la dissuasion nucléaire.
            Et pour la politique extérieure, l’Allemagne ne se prend pas pour « le petit frère des USA » en faisant le gendarme du monde partout.
            L’Allemagne participe à des missions de maintien de la paix sous l’égide de l’UE ou de l’ONU. Mais oui, elle ne veut pas faire de guerre ou être interventionniste partout.
            Et quand on voit le résultat de la politique interventionniste au Moyen Orient, ne rien faire EST UNE POLITIQUE. Parfois, ne rien faire est mieux que de faire certaines erreurs majeures.
            Le Mali et tout le Sahel souffrent des conséquences de l’intervention militaire en Libye initiée par la France, les USA et le RU…. Mais après l’intervention depuis le ciel et la mer, mais pas au sol… RIEN, pas de réelle politique à long terme dans une nation tribale. Résultat? Plus de nation, plus de sécurité, et donc l’armement a été très utile pour tous les groupements militaires dans le Sahel. Merci qui?

            L’Allemagne a appris de son passé et cherche à faire mieux en politique étrangère. Et oui, elle admet son passé historique compliqué et ne veut pas participer à certaines guerres.
            Quant à l’épicière, au moment de son arrivée au pouvoir, la dette publique allemande était un même niveau que la France (67 %). En 2019? L’Allemagne était à moins de 60 %, et la France à près de 100%…
            Et surtout, vous ne semblez pas comprendre que l’Allemagne a une politique qui inclut un éventail de partis bien plus large. Certes, il y a un leader officiel. Mais il y a un réel équilibre des pouvoirs. En France il n’y en a pas. Depuis Sarko, le président a sa majorité au parlement et fait ce qu’il veut. Et la politique est un rejet des candidats plutôt qu’un choix de politique à long terme.
            En Allemagne, ils se concentrent bcp moins sur Merkel que vous ne le faites. Le réflexe royaliste français est très franco-français. Il ne faut pas systématiquement interpréter ce qu’il se passe ailleurs à travers ce spectre.

            Et votre commentaires sur les Allemands… Sérieux?
            Et vos statistiques françaises ne sont pas forcément très appropriées… Les statistiques européennes démontrent autre chose. Et ces 3% de différence qui vous rendent si fier… C’est incroyable le niveau de ridicule. Et cela alors que la France n’a pas eu à fusionner avec un pays communiste plein de chômage, des infrastructures à reconstruire, une pauvreté importante, etc…
            https://ec.europa.eu/eurostat/web/products-eurostat-news/-/edn-20201016-2
            .
            Quelque soit la situation des deux pays, chacun a ses challenges et fait au mieux selon son Histoire et sa culture. Mais il n’y a absolument pas de supériorité de l’un sur l’autre…

          • Twisted dit :

            « Le Mali et tout le Sahel souffrent des conséquences de l’intervention militaire en Libye initiée par la France, les USA et le RU…. »
            Faudra quand même m’expliquer à un moment comment une intervention initiée en 2011 a pu déclencher une insurrection djihadiste dans les années 2000. Pareil pour les soit-disant armements récupérés dans les « arsenaux » de Kadhafi : les études montrent que la plupart des armes utilisées par les « djihadistes » au Mali viennent de stocks locaux et notamment des armées locales ; et les armes « lourdes » récupérés en Libye (ex SA7) n’ont jamais été utilisées.

            « Depuis Sarko, le président a sa majorité au parlement et fait ce qu’il veut. Et la politique est un rejet des candidats plutôt qu’un choix de politique à long terme. » Vous pouvez remonter à 58.

          • Vinz dit :

            @John

            Si vous voulez je peux parler du cliché du suisse pontifiant comme des gardes, suffisant comme un secret bancaire, et chiant comme un comptable. Ah ben John le p’tit suiss en fait.

            J’ose pas croire que vous prenez l’espèce de fondue savoyarde mal délayée que vous nous avez infligé pour de la pensée réelle. « Ne rien faire c’est déjà une politique ». Je le note ! Je le renote ! je le re re note même !!!

          • Sorensen dit :

            @john Vinz est un gardien de parc à vache vacant, il ne sait pas comment est calculé le taux de pauvreté ici ni même comment interpréter une statistique, ou s’en servir. Du coups, il a rapporté zéro euro à la France, et comme il est torché à la dette, il n’est pas pauvre.
            Je ne comprends pas que vous cherchiez à éclairer un bigleux.

          • ScopeWizard dit :

            HEIN ?

            Ah oui………

            Alors , si nous poussions le raisonnement , hein kiki ?

            Dis tout de suite que @Vinz est socialement tellement naze qu’ il faudrait l’ empêcher de se reproduire histoire qu’il contribue à ce que l’ espèce ne dégénère pas de trop………..

            Et puis , en poussant encore de quelques crans le curseur , pourquoi ne pas envisager de l’ euthanasier lui et tous ses descendants forcément pauvres mais tellement torchés à la dette n’ occupant que des postes de merde……….

            Nouvelle vertu de l’ eugénisme , en somme……….

            Tu sais que tu es un joyeux , toi ?

      • Nerevar dit :

        mais quel conn*rd prétentieux qui en plus connais mal  »son » Allemagne.

      • Math dit :

        Merci, on prend. Pas de soucis. D’ailleurs, ce qui serait bien, ce serait que l’Allemagne, à qui on achète beaucoup ait la bonne idée de nous en prendre aussi des Rafales, plutôt que des F18. Ça apaiserai les tensions sur le Scaf. Et ça montrerait la volonté de construire ensemble. C’est important dans un couple de bâtir ensemble, pas vrai?
        Pour être sympas, on pourrait même mettre un radar allemand dessus. Et puis, c’est si peu pour vous et si important pour nous… ça vous éviterai de nous faire l’aumône à perte, ça nous rendrait notre fierté, à nous qui sommes si complexés.

      • Konogan dit :

        La différence entre l’Allemagne et la France, c’est effectivement que la seule politique étrangère et militaire de l’Allemagne se résume à vendre des bagnoles.

      • Grrr en rogne dit :

        Vous n’oublierez surtout pas de dire que si votre pays s’en sort si bien c’est que pendant des années nois vous avons servi de caution morale
        Dois-je vous rappeller de quoi votre « peuple » si « brillant » et si « compétitif » est capable ?
        NON José , décidément nous n’avons rien à RIEN à apprendre de vous , mais alors rien ,de rien , de rien .

        • blondin dit :

          vous parlez de José, ou de l’Allemagne ? il n’est pas allemand, il ne faut pas se méprendre, c’est juste un abruti qui vient baver sur la France et qui espère pouvoir s’acheter une Golf, un jour…

      • Guillaume dit :

        La france c est 65 millions d habitants et l allemagne 85.
        Donc c est normale que l allemagne nous dépasse.

        Après c est sur qu en export on a un gros problème.
        On devrait au moins etre au niveaux de l italie, ce qui n est pas le cas.

        Par contre, oui quand on vend un rafale on est forcément fier.
        On est moins fier de nos voitures françaises produites en roumanie…
        A chacun sont truc 🙂

      • Lothringer dit :

        MALHEUREUSEMENT José a en partie raison. Oui, la Bavière et le Pays-de-Bade regorgent de nombreuses entreprises moyennes qui réalisent entre 100Mio et 999Mio (ou +) d’€ de chiffre d’affaire annuel, qui exportent dans le monde entier, y compris au Japon (pays difficile) et qui sont inconnues du grand public. Elles ne font pas de publicité, mais sont très efficaces.
        Ce devrait être un modèle pour la France, mais…nous restons bloqués « en Ligue 2 » pour 2 raisons 1/2 :
        – le syndicalisme traditionnel français qui est fondamentalement anti-capitaliste, donc le système capitaliste est pour eux une cible à détruire.
        – selon le principe action-réaction, le patronat français est idiot : il n’a rien fait pour changer les mentalités et faire accepter l’entreprise ; il n’a pas fait preuve de pédagogie
        – la mythique barrière des 50 salariés que de nombreuses entreprises françaises refusent de franchir, alors que de nombreuses ETI allemandes ont entre 250 et 2500 salariés.

        La France a les capacités mentales pour être aussi forte économiquement que l’Allemagne. Le problème est culturel (….et pourtant la Bavière est de tradition catholique, comme l’était la France jadis).

        citation de Bismarck « mettez l’Allemagne en selle, et elle chevauchera toute seule ».

        Réciproquement Dassault est une belle entreprise, familiale, qui a su dialoguer depuis longtemps avec ses salariés. « Pourvu que çà dure » (cit. Letizia Bonaparte).
        Un exemple qui devrait être dupliqué dans toute la France.

        • Czar dit :

          je peux partager votre constant mais votre analyse est totalement bancale :

          on n’est plus dans les années 80 le syndicalisme révolutionnaire-merguez ne pèse plus rien : non seulement il y a nettement moins de syndiqués en france qu’en germanie, mais en plus ce sont les réformistes (CFDT, CGC) qui dominent

          et je ne connais aucun patron qui restera à 45 salariés, juste pour éviter l’effet de seuil de tout un tas
          il y a en revanche une culture de la passementerie qui prend souvent l’alibi des règlementations européens pour en rajouter une couche

          là dessus, il faut faire ce que napo et cambacérès ont fait pour le code civil

          équarrir et débroussailler tout ça : un sujet = une loi unique.

        • Kali dit :

           » le syndicalisme traditionnel français qui est fondamentalement anti-capitaliste, donc le système capitaliste est pour eux une cible à détruire. »

          Je confirme. C’est parfois, voire souvent affligeant de lire les tracts ou le journal des antennes syndicales (CGT, FO essentiellement) de l’entreprise où je travaille (industrie).

      • chill dit :

        Vous n’avez pas tord, quoi que bien trop acerbe, mais là on parle de très haute technologie, pas de machines outils et l’Allemagne a de nombreuses lacunes , voir ses difficultés dans le programme Galileo par exemple , ou en aéronautique de combat ; en comparaison de la France , du RU, de l’Italie ou de la Suède, elle cède le pas.

      • Schlechtes Deutsch dit :

        Bade Würtemberg, oder ?

      • John dit :

        Autant je trouve les critiques « par principe » contre l’Allemagne absurdes et non fondées, autant je trouve ce commentaire ultra simpliste.
        Le Rafale est un énorme projet pour la défense française, c’est le programme d’armement le plus cher de l’Histoire de la France, il a eu de la peine à s’exporter, et maintenant, il s’exporte bien.
        Et son exportation est très politique. L’Etat participe fortement à sa promotion, donc communique naturellement sur les succès, mécaniquement l’info se retrouve dans les journaux. Mais en plus, il participe à la politique extérieure de la France. Les exemples égyptiens et grecs notamment sont probablement les plus intéressants récemment, en Grèce il s’agissait notamment d’assurer le soutien français face à d’éventuels affrontements ou problèmes territoriaux face à la Turquie, et pour l’Egypte, c’est une marque de soutien au gouvernement en place. Cette politique d’exportation peut être critiquée, comme n’importe quelle autre politique, mais sur des faits.

        Pour la différence industrielle franco-allemande, il y a de réelles différences, pour autant, cet article ne semble pas être un moment opportun pour en discuter.
        Mais on peut parler des différences, et il y en a plein. Mais ici, réellement, le sujet de discussion n’est pas l’éventuel contrat (en argent), mais la confirmation de l’opinion quant au Rafale qui avait été critiqué longuement dans les informations pour son coût et l’impossibilité de l’exporter. C’est aussi une leçon pour le futur à ce niveau. Se concentrer sur le premier 5e de la vie d’un produit en pensant pouvoir prévoir la suite et parler de succès ou de catastrophe est absurde, surtout dans le domaine militaire.
        Et c’est là qu’est le second point important. La vente de Rafale est certes une bonne nouvelle économique. Mais à l’échelle globale, c’est surtout la confirmation des tensions qui continuent de progresser aux 4 coins du monde, et les risques de conflits qui commencent à augmenter.
        Le Rafale n’est pas le seul à se vendre plus.
        La tendance pour les armée était la réduction des formats, la baisse du volume d’armement, et des exportation qui étaient bien plus basses qu’elles ne le sont aujourd’hui.

        • E-Faystos dit :

          Une analyse nuancée et concrète que je partage.
          Merci.
          Je me souviens que vous étiez réservé sur les qualités de l’avion.
          Mais même si elles ont évolué (radar court en portée avant l’apparition et confirmation des qualités de son ASEA, c’est surtout un succès. De la diplomatie Française qui coupe l’herbe sous le pied de l’encombrant allié Américains. Car si l’Allemagne profite de la main d’oeuvre qualifiée des pays de l’est, l’accès sans restrictions à cette main d’oeuvre vient des décisions US …
          Les dividendes de la paix n’ont apporté qu’un décalage dans les dépenses.

    • philbeau dit :

      Exact , il y a là un sensible renversement d’alliance , ou du moins d’affinités politiques au détriment de l’Allemagne . Ou par sa faute , l’immobilisme merkelien privilégiant la Turquie devenue état voyou , en espérant passer entre les gouttes pour préserver ses intérets localement .

    • Frede6 dit :

      En l’état actuel quel est la bonne nouvelle ?

      Je n’ai pas d’inconvénient à ce que la Croatie soit défendue par des F16.

      Et j’avoue que j’ai du mal avec l’idée de se priver de 12 avions payés au prix fort pour les revendre à moitié prix… sans compensation.

      C’est juste à l’image du reste à mon avis : 12 avions sacrifiés sur l’autel d’une idée européenne qui a beaucoup déçu.

      • E-Faystos dit :

        Ne négligez pas l’avantage industriel à moyen terme et le succès diplomatique immédiat, surtout avec les marchés Suisses et Finlandais encore ouverts.
        Ce volontarisme politique ne.peur que pousser les futurs clients Européens à regarder l’offre Française de plus près.
        Si pour la différence de prix entre les avion neuf et d’occasion, on remporté l’un ou l’autre de ces deux marchés, alors cela aura valu la.peine d’être volontaires au delà des mots.
        .
        Mais c’est une prise de risques.

    • erleg dit :

      Dans la mesure où les allemands n’ont jamais été capables de construire un avion de combat made in Germany depuis 1945 (le Tornado puis le Typhoon étant majoritairement britanniques et italiens), ils ne risquaient pas d’entrer en concurrence avec le Rafale de toutes façons.

  4. Félix dit :

    Ça fait plaisir !
    Cela donne l’impression que si les ventes ont mis du temps à décoller, c’est que l’avion était trop en avance sur son temps. L’utilité de son potentiel se révèle maintenant.
    Je souhaiterais que le prochain avion ne soit pas le résultat d’un « bidule » européen mais encore une fois l’œuvre de Dassault. Ils savent ce qu’ils font et le font bien. Pas besoin de Teuton pour nous saboter.

    • Too dit :

      C’est aussi son expérience au combat qui parle pour lui.
      Le Rafale a opéré partout et avec brio. Que ce soit pour de la reco, de la projection, de la police du ciel ou de l’attaque au sol. Donc forcément ca met en avant ses capacités.
      .
      On rajoute que ca reste la France, donc le poids politique, les facilités de caisse, potentiellement des partenariat militaire comprenant des entrainement appontages et autres.
      Clairement le Rafale c’est pas juste un avion, et ca commence a faire son chemin, mais effectivement il était temps !

      • Asvard dit :

        Et combien de Rafale M on a vendu pour faire de l’entrainement à l’appontage ? (
        un indice pour l’instant ça tend vers 0)

        • Machin 10 dit :

          Et combien de pays on un porte avion CATOBAR, à part la France ? 1 ! Les US qui produisent eux même leur appareil !

        • Momo dit :

          Ohhhhhhhhhh! AAAAAAhhhhhhhhhhhhhh! Mais c’est vrai!
          Et en plus il n’y a même pas de rafale triplace. Preuve absolue que c’est un mauvais avion!!

          Hahahahahahahahahahaah!
          Rageux

          • Asvard dit :

            Relisez le post de Too puis ensuite le mien. Reflechissez puis ensuite on en reparle et on verra qui est le rageux qui démarre au quart de tour après s’être fait un film.

        • Fralipolipi dit :

          @Asvard
          Wake up le troll !
          Et combien y-a-t-il de PA Catobar dans la monde hormis ceux des US (hébergeant forcément des F18 et F35C) et celui de la France (le nid des Rafale M) …
          Si vous en trouvez d’autre, je vous offre le Champagne 🙂

          • Asvard dit :

            C’est bien pour ça que l’on n’a pas vendu de Rafale M : parce qu’il n’y a pas de marine idoine. Donc on ne risque pas de faire l’entrainement d’aéronavales étrangères à l’appontage comme dit par Too.

          • Jean-Michel dit :

            La Chine avec son troisième porte-avion dont le lancement est prévu cette année ?
            J’ai droit au champagne.
            https://www.bfmtv.com/economie/pekin-annonce-officieusement-que-son-3e-porte-avions-sera-pret-pour-2021_AN-202101190182.html

          • Fralipolipi dit :

            @Jean Michel
            Ca m’ennuiera un peu de trinquer à l’occasion du baptême à venir d’un bâtiment de guerre potentiel ennemi.
            Mais bon, oui, on peut dire que vous avez gagné 😉
            .
            On notera alors qu’avec des catapultes electomagnétiques, que la Chine ferait (on va qd même rester au conditionnel) un gros pari, et en tous les cas un accomplissement très ambitieux.
            Ils vont devoir tout apprendre, essuyer tous les plâtres, en une seule et même étape (lorsqu’il a fallut des dizaines d’années aux flottes occidentales pour arriver au classe Ford).
            .
            S’il y a des soldats chinois qui méritent de bons gros salaires, ce sont leurs pilotes d’avion de l’aéronavale, qui vont devoir prendre des risques (pas toujours calculés) pendant plusieurs années, en oeuvrant à la mise au point / rodage simultanés de tous ces nouveaux systèmes !
            .
            On sait qu’ils ont la foi (en leur régime politique). Ca les aidera peut-être un peu.

          • Fralipolipi dit :

            @Asvard
            Alors je pense que vous avez mal compris le post de Too.
            L’entrainement avec aéronavale étrangère qu’il évoque concerne les SEULS essais communs entre US Navy et MN.
            Avec appontages et catapultages des Rafale M à bord des classe Nimitz, et idem (mais bien plus rarement) des F18 et F18SH à bord du PA CDG.
            N’oubliez pas qu’une flotille de 6 Rafale M a même déjà été mise en oeuvre à bord d’un PA US pendant plusieurs semaines (toujours au titre des entrainements communs).

        • Grosminet dit :

          @ Asvard:

          « Et combien de Rafale M on a vendu pour faire de l’entrainement à l’appontage ? »

          Un indice pour l’instant: Combien de pays hors France et USA sont équipés de porte-avions CATOBAR?

        • JAP 30 dit :

          Et combien de Porte avion CATOBAR dans le monde hors USA et FRANCE ? Ça tend vers 0 §

          • Asvard dit :

            Oui donc on ne risque pas de vendre de Rafale M et donc de former/entrainer des clients à l »appontage comme dit par Too

        • Momo dit :

          Le rageux n’aime pas qu’on lui dis ce qu’il est. Ça l’ennuie toutes ces ventes de rafales.
          Pfff…
          En plus il est très possible que l’Inde en commande des rafale M. Nous verrons bien.
          Et ce jour là tu changeras de pseudo.
          Rageux

          ^^

    • Matt dit :

      En fait l’avion n’était pas terminé. C’est le standard 3 qui la fait.
      Depuis il ce vend bien !
      Au fond l’appareil a une base normal par apport à un F16, mig 29, mais c’est l’intégration de très haute qualité de nouvelles compétences qui fait la différence.
      L’appareil évolue bien, attention au standard 4 qui peut être un écueil comme le F22/F35

      • Momo dit :

        Oui, c’est un avion assez quelconque au fond. Un peu comme l’EF2000…
        C’est bien ça?

        • E-Faystos dit :

          Non, c’est plutôt la.même.histoire que le.mirahe 2000 qui.arrive sur le marché avec un radar ancien, le RDM, avant que les budgets ne soient débloqués pour le RSI, et enfin le RDY payé par EAU qui voulaient le Rafale, mais qui n’était pas encore prêt à l’époque.
          Allez RS Éric Trappier fabriqua sur mesure.un hybride, le 2000-9, que l’armée de l’Air adopta dans un format plus limité, le -5.
          .
          L’histoire me vient d’un ingénieur qui a bossé sur le projet en tant calculateur sur le système d’armes. Les simulations ne l’époque moderne montraient que la puissance de calcul permettait de tirer les six MICA sur des cibles différentes, avec une avionique des années 2000.

      • Fralipolipi dit :

        @Matt
        « attention au standard 4 qui peut être un écueil comme le F22/F35 »
        … Soyez rassuré, il n’y a aucun risque pour que cela arrive.
        Le Rafale F4 restera toujours au moins aussi bon (a minima) que le F3R 🙂
        … plutôt qu’une révolution, mieux vaut une gentille évolution … comme disait l’autre … et c’est exactement la philosophie de Dassault et du programme Rafale : l’évolution maîtrisée, pas à pas 😉

    • Pascal dit :

      D’accord à 100% avec toi!

    • Rambo des bacs à sable dit :

      Ou la pression anglo-us pour acheter de la dinde a prix d’or n’est plus suffisante face aux réelles capacités de cet engin trop longtemps mésestimé et qui montre enfin tout son potentiel depuis quelques temps.

    • Czar dit :

      faut pas prendre non plus les clients que pour des cons comme disaient les Inconnus : si le rafale dès ses débuts avait représenté la 8ème merveille du monde, je pense que les prospects s’en seraient rendus compte d’eux-mêmes.

      j’ai un peu tendance à adhérer la vision soutenue par quelqu’un (desty ?) : le Rafale se vend maintenant qu’il représente avec sa version 3FR la maturité de ce que peut offrir un avion, tout en bénéficiant de plusieurs décennies d’usage au sein de flottes aériennes

      rajoutons à ça la débandade du fail 35, et le positionnement français qui permet de n’être pas inféodé à ouachingtonne sans pour autant devoir aller tapiner à pékin-Moscou…

      bref il est mûr au moment où certaines flottes appellent à leur renouvellement

      c’est sans doute une leçon à retenir pour la suite : privilégier un modèle pensé dès le départ comme fortement évolutif et pas juste une merveille technique d e l’instant, qui pourra ainsi multiplier les cibles – entre les calendriers d’achat des différents pays et le choix pour certains d’avoir ‘juste’ un appareil éprouvé et pour d’autres de coller par mises à niveau technique à ce que la technologie offrira de mieux tout au cours de la vie de leur flotte de chasse précédemment acquise.

  5. Nike dit :

    Yessssss
    Et de 2 Européens. C’est la meilleure pub que l’on peut faire au rafale et à Dassault, en vendre à des partenaires qui nous font confiance.
    Avis pour les Indiens et autres qui chipotent, les chaînes de montage sont pleines. Plus tard vous passerez commande plus tard vous serez livrés.
    Bravo aux Croates, ils ont profité des soldes avant la fin de la date. Dorénavant l’AAE ne bradera plus ses rafales d’occasion. 12 F3R à moins d’un milliard avec les pièces, la formation, le simulateur, ils ont fait un coup de fusil.

    • JC dit :

      Pas besoin de s’inquiéter pour les indiens, la France a une centaine de Rafale d’occasion en stock.

    • Fralipolipi dit :

      @Nike
      « Et de 2 Européens. »
      … Moi je vois surtout là 3 pays de l’OTAN équipés du Rafale !!!
      .
      Ce qui oblige désormais l’OTAN à considérer un peu plus encore ce système d’arme Rafale dans ses plans futurs ; notamment ceux qui concernent les nouvelles formes de communication et de mise en réseau — sujet sur lequel le standard F4 vient justement à point, juste avant que les américains ne nous imposent à tous un système qui leur est propre, issu de celui du F35.
      .
      A mon avis (mais je peux me tromper), c’est une des motivations principales de la France pour avoir fait une si belle offre à la Croatie.
      Du gagnant-gagnant !

      • blondin dit :

        bien vu, c’est très surement une des raisons de ce contrat à bon prix. Ca me fait aussi penser aux capacités de connectivités offertes par le Rafale entre avions occidentaux et russes, info donnée par un contributeur du site, et ce genre de capacités offrent une alternative aux systèmes US. Systèmes qui leur permette d’être au courant de tout ce que font leurs « alliés ». D’offrir un choix alternatif sur ce genre de technologie critique est vraiment une bonne chose, dans l’intérêt de tout le monde, avec une moindre dépendance aux US qui aimerait bien avoir le monopole sur le marché de l’armement. Et donc la possibilité d’imposer encore plus ses normes.

    • Carin dit :

      @Nike
      Il faut dire que la Croatie ne ménage pas ses efforts sur Barkhane… et comme nous, a ses frais!
      Je pense que c’est bien de leurs montrer aussi des signes d’amitié… ça fait 2 ans que leur petit contingent (50/60 paxs) et leurs matos sont présents, et qu’ils semblent ne pas vouloir partir!

      • Nerevar dit :

        +1

      • Momo dit :

        Les Croates sont des guerriers impavides et redoutables. Demandez aux serbes.
        Les égorgeurs islamistes n’ont aucune chance même à 5 contre un.

        • Casa21 dit :

          On peut également demandé au chrétien violeurs se qu’ils en penses.

          • Momo dit :

            Tu viens de rentrer à Melilla à la nage pour les allocs toi, c’est certain.
            J’espère que tu pourras au moins aller à l’école, tu apprendras plein de chose intéressante.
            Et peut-être même l’histoire. La vrai, pas celle des imams que tu fréquentes.

    • Waroch dit :

      Pour l’Inde c’est surtout qu’ils souhaiteraient les produire au moins en partie sur place. Ils ont clairement intérêt à en commander davantage, y compris éventuellement en version embarquée, mais comme d’hab là bas rien n’est jamais simple, et encore moins rapide.

      Très bonne affaire pour la Croatie en effet, ça représente une sacrée évolution en termes de performance, de disponibilité et de possibilité d’échanges avec les Rafale français et grecs. Tant mieux pour eux et pour nous également!

  6. Asdepique dit :

    Félicitations au Rafale et quand même bravo Mme la ministre.

    • Trent dit :

      Vous pensez que Parly II a quelque chose à voir avec cette vente ? vraiment ?

    • Clavier dit :

      Soyez bien persuadé qu’elle n’y est pour ( presque ) rien et relisez donc la fable de La Fontaine : Le coche et la mouche

    • Specht dit :

      Bravo surtout à Eric Trappier.

      • Carin dit :

        @Specht
        Alors la pour le coup Mr Trappier n’a rien à voir avec cette vente… c’est l’Aae qui vend.
        Et si cette vente se fait, c’est parce que l’Élysée est d’accord, et c’est quand même la ministre qui a mis au point les conditions de cette vente (plusieurs voyages en Croatie).
        Par contre, Mr Trappier est très content de cette vente, du fait que c’est Dassault qui va reprendre les 10 avions de stock, et les porter au standard F3-R ou directement au F4-1… ce qui ironie du sort ferait de ces 10 (réserve de pièces) les premier portés au F4-1.

    • Asvard dit :

      @Trent, Clavier, Specht
      Vous croyez vraiment que sans le soutient de l’Etat/des politiques, un industriel de l’armement peut vendre son matos (avec juste avec l’accord de vente de ces politiques et leur neutralité) ?
      Donc on peut en déduire que le F35 s’est vendu par ses qualités intrinsèques car les politiques (géopolitique) n’ont aucune incidence ?
      Au fait qui fait les facilités de financements/garanties des ventes d’armement et plus particulièrement des dernières ventes de Rafale (Grèce, Egypte, Croatie) ? Dassault ?
      Si l’Etat n’avait pas dit « on va vendre 12 Rafale de l’AAE » vous croyez que Trappier en aurait vendu 12 neufs à la Croatie et que ce faisant l’Etat lui a cassé son marché (parce qu’il faut le rappeler : c’est l’Etat le vendeur pas Dassault) ?
      En fait Macron peut en rajouter une couche auprès de Sissi (pas l’Impératrice, le Maréchal) sur les droits de l’homme en Egypte puisque les politiques ne servent à rien dans ce type de marché et que seul compte les qualités du matériel proposé.

  7. Loop dit :

    Un bon choix pro-européen pour un bel avion évolutif et combat-proven. Bravo

  8. Le réserviste dit :

    des nouvelles concernant l’armement associé ?

    • Alpha dit :

      Des missiles Mica ER/IR et des bombes A2SM Hammer.
      A priori, pas de Meteor…

  9. JC dit :

    À ce rythme là l’AAE va finir à poil. Espérons que le remplacement de ces avions se fasse avant une crise majeure, sinon …..

  10. Lassithi dit :

    Une bonne nouvelle n’arrive jamais sans une mauvaise !
    Les Rafale s’exporte, excellente chose, mais dans quelles conditions ? Ca personne ne s’y arrête.

    Et hop, 12 de moins pour notre l’armée de l’air ou comment ne pas respecter discrètement un format, une habitude. C’est sûr, les rangs sont pléthorique. Quand je pense à tous ceux qui se gaussaient sur la LPM et tout et tout.

    Bref, on fait toujours les soldes, à nos dépends c’est plus drôle.

    Vivement qu’on reprenne le contrôle pour reformater nos armées et préparer notre avenir avec nous même.

    • Blurb dit :

      Perso j’ai comme un doute sur notre volonté de « reformater » les armées.
      Si l’on prend l’exemple de l’AAE, combien de personnels suppélmentaires faudrait-il pour mettre en ligne 40 ou 50 Rafale de plus, en termes de pilotes et NOSA, de mécaniciens, logisticiens et de personnels « base »?
      Notre modèle d’armée profesionnelle (comme la plupart des armées profesionnelles connues dans l’histoire récente) est nécessairement limitée en effectifs. Notre vrai problème est je crois outre des moyens et flottes trop limités en regard des missions, le fait qu’il n’existe pas de vraie « réserve » à un niveau suffisant pour soutenir l’ensemble et surtout permettre une certaine résilience en cas de conflit de « haute intensité »…

      • Lassithi dit :

        @Blurd

        Vous cernez bien le problème.
        Le format est limité et le problème de l’extension des effectifs l’est également.

        Mais, avec une cible définie et 10 ans, il est possible de recréer un socle crédible pour mettre œuvre un format adapté à nos intérêts géostratégiques ici, et surtout dans les zones ultramarines.

        Par ailleurs, il faut activement ouvrir de nouveau le chantier SN pour alimenter une capacité de réserve pour les missions de protection du territoire, tout en délestant le pro de missions accessoires, ( avec le matériel qui va avec), et reconstruire une réserve avec les anciens d’actives au terme de leur contrat, avec une incitation financière digne de ce nom. Encore 10 ans pour reconstruire, au propre comme au figurer.

        Accessoirement, sera du bien à des générations perdues que nos élites ont fabriqué sciemment. Mais là, ce n’est plus du ressort de la DN.

  11. Yeslo dit :

    Avis aux internautes : Est-ce que le Rafale F4/F5/F6 pourrait être utilisé dans le cadre du SCAF au lieu du très polémique NGF ?
    Techniquement parlant, que propose de plus le NGF que ne pourra pas proposer le Rafale version F5/F6 en 2040 ?

    Cela pourrait permettre des économies colossales sur le prix du SCAF et donc de pouvoir le faire solo éventuellement ou de vendre des Rafales aux allemands et espagnols (ouai je rêve je sais haha).

    Et si le gouvernement fait la connerie de ne pas remplacer les 12 avions vendu, je pète un câble je préviens et ça va se sentir dans mon vote qu’ils n’auront qu’à voir ailleurs !

    • Lilian dit :

      A la vitesse à laquelle ils se vendent d’occasion, il n’y aura bientôt plus de Rafales pour le SCAF !

    • Nexterience dit :

      A ce que j’ai compris, l’avenir est aux drones embarqués en avion semi furtif pour les bombardements de air sol et peut être pour le air air.
      Donc il faut un avion pouvant mettre 1 Remote carrier et tout son carburant en soute.
      Et avoir une cellule nouvelle, profitant des évolutions du composite depuis 40ans, intégrant de plus gros moteurs pour plus d’énergie ( lasers, radars, etc) semble du luxe aujourd’hui mais sera indispensable dans 20 ans car les adversaires seront au niveau du F-22.

      • EchoDelta dit :

        Alors cela ca m’étonnerait beaucoup. Le drone est par essence piratage et vue le nombre de Reaper déjà piratés par les talibans, iraniens etc. avec finalement assez peu de moyens techniques, je ne vois pas cela comme « l’avenir ».
        L’avion piloté reste le plus fiable pour mener une mission complexe, en limitant les possibilités de piratage.

    • Fred dit :

      @ Yeslo

      Le SCAF, comme tous les avions du futur annoncés sont prévus pour être nettement plus lourds :
      – missiles hypersoniques nécessairement plus imposants
      – capacités de calcul pour gérer mieux/plus d’infos et une flotte de drones
      – moyens de guerre électronique augmentés
      – sans doute, emport de lasers de combat qui nécessitent une forte puissance électrique
      – des soutes pour être plus discrets si nécessaire (?)

      • Math dit :

        Pour les missiles hypersoniques, le météore, c’est quoi pour vous?
        Je ne comprends pas le buzz autour du Kinzal. Ce missile est un air-air à longue portée, avec forte charge explosive, pour casser les avions de soutien (awacs, mrtt). Les russes ou les chinois n’ont pas ces avions en masse.

        • Fred dit :

          Le Meteor n’est pas hypersonique (Mach 4+).
          Le Kinjal va beaucoup plus vite et dix fois plus loin. Le problème très spécifique que crée le Kinjal (à l’instar du S400) est celui que tu décris.

          Ces deux missiles n’ont pas la même fonction et ne s’opposent pas. Le Meteor est probablement plus efficace que les Kinjal/S400 contre un chasseur. En tous les cas, nettement plus facile à déployer en nombre (4 tonnes pour le Kinjal vs. 185 kg).

          • Fred dit :

            Noter toutefois qu’il est bien beau de posséder un missile anti-aérien doté d’une portée de 2000 km … Encore faut-il disposer de radars de la même porté, ce qui est très loin d’exister sur un quelconque avion au monde, et extrêmement rare pour des radars terrestres, par ailleurs particulièrement imposants et fixes (ce qui n’est pas bon pour leur santé).

      • Vinz dit :

        Oui le propblème de la furtivité passive, c’est que tout doit être emporté en soute pour que ça fonctionne. Donc forcément faut de l’embonpoint.

        Ce qui entraîne d’ailleurs un temps de latence plus important pour la mise en oeuvre d’un « effecteur » j’imagine, vu qu’il faille ouvrir la dite soute sus mentionnée.

    • Momo dit :

      Le NGF est une base qui pourra être directement upgradée pour se passer du SCAF et des allemands qui envisagent la guerre de demain à coup de marguerites (Méchant!)…
      Le NGF est le plan B de Dassault.
      Pas trés compliqué à deviner.

    • Guillaume dit :

      Tu ne peux pas étirer éternellement une cellule. A un moment donné elle devient vraiment trop désuète et il faut partir d une page blanche.
      L exemple du 737max est parfait.
      Ou l exemple de l évolution du 109 c est un peux pareil.

  12. Achille-64 dit :

    Triste journée, on en vient à déshabiller l’Armée de l’Air pour faciliter les ventes d’un avion dont la production n’est pas montée en puissance.
    Tout le reste de l’argumentation ‘pro’, c’est du pipeau de politicien, y croient ceux qui aiment les joueurs de flûte.
    ‘Un tien vaut mieux que deux tu l’auras’.

    Suite du strip-tease : l’Indonésie souhaite être livrée dès 2023 ? LOL

    • Vinz dit :

      Reste 28 Rafale de la tranche 4 à livrer d’ici 2024 ; rien de grave non plus donc.

    • Alpha dit :

      « on en vient à déshabiller l’Armée de l’Air pour faciliter les ventes d’un avion dont la production n’est pas montée en puissance. »
      Oauis… Encore un qui a bien suivi…
      Les Croates n’avaient pas les moyens d’acheter du neuf. Donc occasion ! Il comprend ?
      Rien à voir avec une montée en cadence de la chaine Rafale.

  13. Muse dit :

    « confirme officiellement son intention »
    L’art de la novlangue ou comment ne rien dire !

  14. m dit :

    Tant que ça permet de pérenniser des compétences sur le sol français et la modernité de nos forces armées, tout m’ira. Les exportations devaient servir à ça. On y est.

    Ne pas oublier que par rapport au Typhoon, le Rafale passe devant pour l’exportation, 156 Rafales à l’export contre 151 Eurofighter. Le grand nombre d’Eurofighter étant surtout dû aux commandes des 4 pays constructeurs (ce ne sont pas des exports). Et seule l’Autriche comme tableau de chasse européen, le reste étant exclusivement au Moyen-Orient.

    On peut réellement dire que le Rafale est devant l’Eurofighter commercialement parlant : plus d’avions exportés, plus de continents couverts (avec l’Inde et peut être l’Indonésie) et surtout des repeat-order (Qatar, Egypte et peut-être Inde) qui démontrent la satisfaction du client.

    On peut être fier de ce que la France a produit. On devrait en tirer de bonnes leçons sur le SCAF : la cohérence avant la collaboration si on veut un bon avion.

  15. Yoyolegigolo dit :

    Superbe nouvelle ! Mais j’espère tout de même que les 12 rafale prélevés seront remplacés durant l’actuelle loi de programmation militaire

    • Carin dit :

      @Yoyo…
      Si on fait le compte… les 12 avions vendus à la Grèce sont commandés pour remplacement… les 12 vendus à la Croatie, vont permettre d’équiper plus de rafale en radars EASA, etc… et en plus de remettre en service les 10 avions qui servent de réservoir à pièces détachées… donc perte pour l’Aae … 2 avions… gain.. 12 avions au dernier standard F3-r (passables en F-4-2)et 10 avions au standard 2 qui vont être remis en service au standard F3-r (passables en F-4-1)… sans compter la tranche 4 qui est commandée et qui doit finaliser la commande française.
      Et remettre en service les 10 avions de réserve, ira beaucoup plus vite que la livraison des 12 neufs après transfert vers la Grèce des 12 d’occasion.

  16. Twisted dit :

    S’il venait à être confirmé que ces 12 appareils ne seront pas remplacés, ça doucherait pas mal l’enthousiasme

    • Meiji dit :

      Surtout que le nombre de Mirage 2000 diminue aussi tous les ans.
      On va finir avec l’avion le plus moderne du monde, qu’on pourra déployer a au moins 3 exemplaires en cas de conflit. Mais pas trop longtemps non plus, car avec un stock de munitions ridicules.

    • fdb dit :

      Mais non. On demandera aux croates et aux grecs d’assurer la police du ciel français 😉

  17. Zigomar 17 dit :

    Ah bon..!  » Les chaîne de montage sont pleines « . Hormis que ces douze appareils destinés à la Croatie… prélevés sur la dotation de l’Armée de l’Air… plus les douze autres d’occasion pour la Grèce m’encombreront pas lesdites chaînes de montage…
    Et si la Parly n’envisage pas de commander de nouveaux Rafale neufs pour remplacer ceux bradés…
    Ce sera ce que l’on appelle déshabiller Pierre pour habiller Paul…avec le risque, à la finale, de retrouver le coq gaulois complétement à poil…

      • Vinz dit :

        « Avec les avions que Dassault Aviation doit déjà livrer, « cette commande [de 12] permettra d’assurer la pérennité de votre plan de charge et de celui de vos sous-traitants jusqu’à la fin de l’année 2025 », a précisé Mme Parly. »

        Sachant que 28 Rafales de la dernière tranche doivent en plus être livrés d’ici 2024 par Dassault, et que les Croates prendraient livraison des six premiers Rafales en 2024.

        Y a pas encore le feu au lac ; juste peut-être des Mirage qui feront du rab.

        • Alpha dit :

          Oui, enfin, Mme Parly ne semble pas trop au courant en ce qui concerne les chaines de montage de Mérignac.
          En l’état actuel, elle tournent en cadence 2, donc 2 appareils produits par mois (22 Rafale/an), jusqu’en 2024.
          Après, ce sera un Rafale par mois jusqu’en 2029.
          Sauf si entretemps, Indonésie, Suisse, Finlande, Inde, EAU et d’autres passent commande.

  18. Lucien dit :

    Donc on déshabille l’Armée de l’Air Française pour habiller l’Armée de l’Air croate et « promouvoir » cela comme un succès européen…

    La vision européiste résumée en un seul symbole.

    C’est délirant, et il y en a qui vont être contents parce que ça ramène de l’argent. Soit disant au profit des Armées mais c’est un mensonge car en France, les recettes de l’Etat tombent dans un pot commun. Cet argent va probablement plutôt servir à ouvrir des salles de shoot ou sera déversé à des associations de lutte contre la transphobie, ou encore à financer des immondices comme le média public « France TV slash » qui promeut la pensée « woke » en France. N’oubliez pas que c’est une année électorale et les politiques se fichent pas mal de l’électorat militaire.

    Moi, tout ce que je vois, c’est que l’Armée Française perd douze avions. Réductions des capacités d’action de la France alors que la menace existe, turque pour ne pas la nommer.

    • Guillaume dit :

      On exporte pour faire tourner l économie, qui permet à son tour de financer l armée.
      Tu crois que ton budget militaire tombe du ciel?
      Non, c est la société civile que vous détestez tant qui vous finance.

      • Lucien dit :

        Je ne déteste pas la société civile, et je finance par mes impôts cette armée qui nous protège et qui sert la France. La société ne finance pas une armée pour mon bon plaisir ou pour le plaisir de quelques uns. Ce n’est pas « mon » budget militaire.

      • EBM dit :

        @ Guillaume c’est quoi la société civile SVP?

    • Vinz dit :

      Non il n’y a pas oa priori réduction des capacités, pour les raisons citées plus haut.

      • Lucien dit :

        Je lis la même chose que vous, on retire douze avions de l’Armée de l’Air et on ne les remplacera pas. Si j’ai manqué une information, donnez la moi s’il vous plaît.

        • Vinz dit :

          Regardez les réponses plus haut ou plus bas. On va pas répéter 20000 fois la même chose non plus.

  19. nibor dit :

    A y est !! Il y a plus de Rafale (156) exportés que d’Eurofighter (151) … et cela ne semble pas s’inverser avec les prochaines potentiels commandes (Suisse, Finlande, Indonésie, …)
    Félicitation, il faut juste espérer que ces 12 derniers seront remplacés.

    • chill dit :

      Attention à l’excès d’optimisme avec la Suisse, cet achat sera éminemment politique , je fais partie des rares internautes à penser que l’avion français a même plus de chance en Finlande qu’en Suisse, cette dernière, entourée de pays de l’OTAN, n’ayant pas de voisins difficiles ; l’Indonésie j’y crois bien plus malgré un financement délicat.

      • Clavier dit :

        Je pense le contraire concernant la Suisse et la Finlande …….il ne vous échappera pas que la Suisse n’a pas de problème d’argent ce qui est malgré tout fondamental dans un achat

  20. Alpha dit :

    Succès confirmé, et 3ème pays européen, avec la France, à être doté de Rafale.
    Bémol toutefois en ce qui concerne la possible non acquisition d’une tranche de remplacement pour l’Adae… Il semble effectivement que le Ministère compte sur l’augmentation de la disponibilité des Rafale (déjà bien réelle…) avec le contrat RAVEL pour que les militaires assurent leur contrat opérationnel.
    Néanmoins, il est acquis que le produit de la vente reviendra à l’Adae pour l’achat de divers équipements destinés à notre flotte de combat.
    C’est donc un moindre mal.
    Bruit de couloirs… : La Slovénie cherche à se doter de chasseurs à raison de 6 à 9 appareils. Jusqu’ici, des Gripen d’occasion étaient favoris, mais il semble que ce petit pays se rapproche de la Croatie pour voir les conditions d’acquisition de ses Rafale et sonde son voisin pour une participation commune à la surveillance de leurs espaces aériens. A suivre…

    • Michel dit :

      3 de plus pour la Slovénie ?
      financé par la Slovénie ?

    • Grrr dit :

      Ils attendent peut être que le block 4.2 soit prêt pour passer une nouvelle commande

    • Vinz dit :

      La Slovénie… Non mais allô. 20 000 km² le confetti ; c’est même pas sûr qu’il y ait la place pour construire une piste de décollage. Le mieux qu’ils puissent faire, c’est en effet de passer un accord avec leurs voisins Croates pour mutualiser.

      Solvénie, encore un client du Ground Master d’ailleurs.

  21. Breton de Paris dit :

    Excellente nouvelle ! La gestion de la flotte pour l’aAE va en revanche être un peu tendue de manière transitoire …

  22. NRJ dit :

    Si on considère que cette vente est vraiment une bonne nouvelle, on ne pourra pas critiquer le manque supposé d’avions dans l’armée de terre et son sous-dimensionnement par rapport aux menaces. Après tout, rien n’obligeait cette vente après les commandes grecques et égyptiennes. Donc c’est que l’armée de l’air a suffisamment d’appareils. En plus, ces appareils ne seront pas remplacés (en supposant que ceux destinés à la Grèce le seraient, ce qui est absurde par nature, puisque cela se fera à l’élection suivante et le président sortant ne sera pas engagé par cette promesse).

    • Mat49 dit :

      « Donc c’est que l’armée de l’air a suffisamment d’appareils. » On ne voit pas en quoi le fait que le pouvoir politique ait voulu assurer une vente d’occasion sans payer pour avoir des avions en remplacement derrière puisse permettre de conclure que nous aurions suffisament d’avions. L’ un n’implique pas l’autre avec nos dirigeants.

      C’est une bonne nouvelle mais je critique ce non remplacement qui va aggraver nos lacunes.

      • NRJ dit :

        @Mat49
        J’ai le même point de vue. Sauf que je ne pense pas que l’on puisse considérer comme une bonne nouvelle le fait qu’on aggrave nos lacunes.

        • Mat49 dit :

          @ NRJ le fait de vendre n’est pas en soit mauvais. Nous battons les USA et les suédois sur un appel d’offre.

          Donc il fallait et vendre et commander des avions de remplacement s’insérant dans une flotte homogène en terme d’équipement.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            On s’en fiche complètement de battre les USA et les suédois. J’espère que vous êtes d’accord sur le fait que ce qui compte, c’est de défendre nos intérêts.

            Concrètement cette vente, c’est quoi ? C’est simplement vendre le matériel de l’armée française pour avoir le budget de faire ce qu’est sensée faire la LPM mais qu’elle ne fait pas. On n’a pas les moyens de moderniser nos Rafales, donc on en vend une partie pour pouvoir moderniser les autres. Rien de plus rien de moins. L’intérêt de cette vente se défend, mais qu’on ne la considère pas comme une chose positive (et ne me parlez pas de l’aspect stratégique quasi nul).

          • Mat49 dit :

            @ NRJ non nous ne nous en fichons pas d’avoir des parts de marché car c’est notre intérêt.

            Le fait qu’on en soit réduit à vendre une partie des avions pour moderniser les autres est bien la preuve qu’il y a un soucis dans la prise de décisions systèmatiquement fait d’économie de boux de chandelles.

            Et ne venez pas me dire comme certains qu’on ne peut pas modifier la répartition des postes budgétaires de l’état. Quand c’est au détriment du budget de la défense cela a toujours été possible.

            Il fallait et vendre et commander des avions de remplacement s’insérant dans une flotte homogène en terme d’équipement. Là cela aurait été complètement positif.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            Ce n’est pas un problème d’avoir des parts de marché. C’est un problème de savoir si cette vente est dans le sens de nos intérêts ou non.

            « Quand c’est au détriment du budget de la défense cela a toujours été possible. ». En soit, le budget de la Défense augmente, donc faut arrêter deux secondes. Après si on a les yeux plus gros que le ventre (notamment avec nos opérations à tous les coins du monde), c’est de notre faute.

            « Il fallait et vendre et commander des avions de remplacement s’insérant dans une flotte homogène en terme d’équipement. Là cela aurait été complètement positif. ». Il fallait. Mais ce n’est pas le cas. Du coup dans les conditions actuelles, estimez vous que c’est positif à l’heure actuelle alors que ces avions ne seront pas remplacés ?

          • Mat49 dit :

            @ NRJ « Ce n’est pas un problème d’avoir des parts de marché. C’est un problème de savoir si cette vente est dans le sens de nos intérêts ou non. » Je ne vois aps en quoi elle ne le serait pas.

            « En soit, le budget de la Défense augmente, donc faut arrêter deux secondes. » je parlais des coupes passées.

            « Après si on a les yeux plus gros que le ventre (notamment avec nos opérations à tous les coins du monde), c’est de notre faute. » Nous n’avons quasiment personne déployé en OPEX. Le seul déploiement qui ne soit pas trop symbolique c’est Barkhane qui ne coûte pas très cher à l’année.

            « Il fallait. Mais ce n’est pas le cas. Du coup dans les conditions actuelles, estimez vous que c’est positif à l’heure actuelle alors que ces avions ne seront pas remplacés ? » C’est positif de les vendre, « et en même temps » négatif de ne pas commander des F4 à la place.

    • Wagdoox dit :

      Il y a 10 cellules utilisées en pieces qui seront remis aux service actifs.
      Les aesa seraient généralisés, plus de talios et de moteur.
      en gros ravel va passe de 76 a 90% dispo.
      Enfin remplacement mais apres 2025.
      Probablement 2026, derniere annee de la décennie ou la france ne recevra pas d’avions, théoriquement.
      On a la possibilité de passer a 300h de vol par an et avion si on garde les rafale 30 ans. En gros, on genere plus d’heures avec autant d’avion

      • Mat49 dit :

        @ Wag Faire voler plus les cellules restantes va épuiser plus vite leur potentiel.

    • Alpha dit :

      « en supposant que ceux destinés à la Grèce le seraient (remplacés), ce qui est absurde par nature, puisque cela se fera à l’élection suivante »
      Ben non, la commande de 12 Rafale a été passée le 29/01 dernier…
      https://www.lefigaro.fr/societes/la-france-commande-12-rafale-pour-son-armee-de-l-air-20210129
      ou
      https://www.francetvinfo.fr/economie/aeronautique/rafale/la-france-commande-12-rafale-pour-remplacer-ceux-vendus-a-la-grece_4276417.html

    • Carin dit :

      @NRJ
      Les 12 avions « grecs » sont déjà commandés.. ce qui implique que le « futur » gouvernement ne pourra pas s’y opposer… sauf à payer à Dassault de fortes pénalités, ou faire considérablement gonfler le prix de la tranche 4 qui arrive.

      • NRJ dit :

        @Carin
        Les 12 avions sont commandés, mais à la LPM suivante. Ce qui veut dire qu’il y aura une nouvelle commande en 2025 où des Rafales seront commandés. Et les 12 Rafales feront partie de cette nouvelle commande. En fait, la seule chose qui est garantie, c’est qu’on ait au moins 12 Rafales commandés dans la prochaine LPM. Et celui qui paiera ne sera que le prochain gouvernement. Donc Macron récupère l’argent et laisse au gouvernement suivant les problèmes. Voilà la vraie conséquence de la vente. Et après on s’étonnera s’il y a des commandes de Rafales non respectées….

        Sinon, l’armée de l’air perd 1/4 de ses avions. Ce n’est pas comme si il n’y avait pas eu de tensions l’année dernière avec Erdogan. On peut supposer que l’armée française a suffisamment d’avions en fait…

  23. Gege dit :

    La Croatie achète des Rafales Français, au détriment d’Eurofighters Allemand… Alors là, je reste sur… le postérieur.

    « Mais que ce passe t-il? » « Mais qu’est qui se passe? »

    • Mat49 dit :

      Heu, l’EF 2000 n’était pas dans la compétition…

    • blondin dit :

      il faut demander une analyse à notre « allemand » de service, l’ami José va nous faire part de ses impressions, un grand moment en perspective !

  24. Sim dit :

    Mais que cache cette frénésie de vente de Rafales d’occasion en France ? Il n’en ont déjà plus que 152 et avec 12 vendus à la Grèce et maintenant, il ne doit leur en rester que 128. Étonnante perspective en tout cas, c’est les pilotes qui vont faire la g…. . Allez hop, de retour sur les 2000 ! Et que pensez des pauvres croates qui n’ont pas compris qu’on va les saigner à blanc avec la maintenance et l’approvisionnement ! La manque d’expérience sans doute !

  25. Predictum dit :

    Encore du blabla pour influencer les Suisses qui décident ces jours ci ! On sent bien que tout ceci n’est pas tenable (Dixit la soutenabilité selon Lecointre) et a plus à voir avec de la propagande ! Mais les Suisses qui veillent farouchement sur leur indépendance, comme les Belges d’ailleurs, iront surement commander un avion bien loin de leur envahissant voisin ! Bientôt l’épilogue ! 🙂

    • Math dit :

      Ils ont l’air plutôt chaud pour revenir sur un appareil français, côté pilotes. Croisons les doigts. On me chuchote à l’oreillette que les Norvégiens n’ont pas trop apprécié l’espionnage via le F35. On me dit aussi que les Belges ont l’impression de s’être fait entuber sur le F35, vu les annonces de réduction de commande outre atlantique, au profit du F15… Qui est encombré, qui est encombrant… Difficile à dire. Pas vrai?

    • Too dit :

      Ils prendront surement le F35 avec maintenance et heure de vol hors de prix.
      Sinon est l’eurofighter de l’autre voisin, donc au final, c’est un voisin ou les ricains et leur bête hors de prix que même eux commencent à dénigrer.

    • jp_perfect dit :

      D’après la presse suisse de ces derniers jours, les avions européens ont le vent en poupe et les appareils d’outre-Atlantique sont plutôt mal placés. Sans compter la pression que met la gauche pour ne pas acheter américain.
      Cette fois-ci, le Rafale semble avoir de très bonnes chances de l’emporter, ne vous en déplaise.

      • Czar dit :

        puisqu’on a un régional de l’étape sous la main : le fait que les F18 ne vont pas faire partie du quatuor constituant l’armature de l’aviation US n’est-il pas un élément qui est souligné en Suisse ?

        Autant l’idée de continuité avec des appareils US a sa logique, autant le fait qu’il s’agisse d’un appareil qui n’a pas d’avenir pour sa propre armée de l’air, contrairement au Rafale, est un élément qui joue contre le choix du F18

        • E-Faystos dit :

          @ Czar
          Le Super Hornet est un cas à part de la démarche de l’Air Force, car il vole pour la Navy et le Marine Corps.
          .
          Hors, les infos de Metadéfense indique que les Marines ont réfléchi pour réduire la cible d’acquisition, mais sur les F35. Quand à la Navy, elle préfère être en première ligne avec du matériel éprouvé.
          Son amour pour le F35 passe par plus de Super Hornets.
          .
          De ce fait, l’avenir du SuperHornet est loin d’être rose mais si le congrès se ligue contre le F35, il faudra des alternatives pour aller en première ligne.

          • jp_perfect dit :

            Bonne réponse d’E-Faystos.
            Personnellement, je trouve que l’avenir du Super Hornet est au moins aussi clair que celui de l’Eurofighter, dont les commandes ne sont tout de même pas au beau fixe.
            Et finalement, vu le manque de succès à l’exportation du Gripen, ce n’est peut-être pas plus mal que l’acquisition helvète de 2014 ait capoté. Même si je reste assez positif face à cet appareil, et pense que ses capacités sont les plus adaptées pour les besoins suisses, il faut savoir regarder plus loin que le bout de son nez.

  26. ron7 dit :

    Il manque le calendrier pour savoir comment toutes ces commandes seront gérées !
    Impact sur la Défense Française… Moins d’avions sous la main ??

    • E-Faystos dit :

      Le calendrier n’est pas militaire mais industriel : tout est fait pour alimenter les commandes à partir de 2024 afin que l’achèvement des contrats Grecs et Égyptiens permettent une production lissée.
      Du coup pas besoin de nouvelle chaîne de montage, une simple augmentation ponctuelle fera le joint venture.

  27. Raymond75 dit :

    Si cela .pouvait stimuler le choix de la Suisse et de la Finlande, ce serait une très bonne chose. Douze avions d’occasion (mais en parfait état) c’est bien , espérons être remboursés un jour de notre prêt …

    • jp_perfect dit :

      On voit mal comment les commandes de Rafale de ces derniers mois ne pourraient pas représenter un argument en faveur de l’appareil français. Quand on voit la dynamique chez Dassault par rapport à ses concurrents, et notamment Lockheed-Martin, la France a plutôt de bonnes cartes en main. Seul Boeing semble également être sur une bonne pente, avec le revirement de l’US Air Force sur ce que doit être sa flotte d’ici 2030. Mais il semblerait que les deux avionneurs américains ne soient pas en meilleure position dans la compétition suisse.

      https://www.24heures.ch/la-gauche-sonne-la-charge-contre-les-jets-americains-446739608361

      https://www.watson.ch/fr/suisse/economie/499844745-avions-de-combat-les-americains-ne-font-pas-l-unanimite

      • Carin dit :

        @jp-perfect
        Pour ma part, je ne pense pas que les ventes export du rafale soient pris en compte en Suisse. Ce pays sait parfaitement que les ventes rafale ont tardé à cause de l’administration américaine, qui a usé de tout son poids, voire même de menaces pour lui barrer la route. Non, ce qui pourrait décider les suisses, c’est qu’ils ne veulent pas du F35, et qu’ils ont déjà testé les autres avions (sauf F18 SH), ce nouvel avion n’ayant pas les faveurs de la gauche suisse… reste le rafale et l’EF2000… on sait que ce dernier n’est pas tailler pour faire du radada dans les alpes… par contre le rafale est non seulement le meilleur dans cet exercice, mais va chercher l’EF2000 sur son propre terrain… l’interception haute altitude, haute vitesse où il fait presque jeu égal… par contre dès que ça se passe en moyenne ou basse altitudes là, le rafale prends tout et ne laisse rien à son concurrent.. rajoutez à ça l’EASA et SPECTRA, et vous avez le quinté dans l’ordre, avec un avion que la plupart des autres chasseurs dans le monde ne verront même pas arriver.

        • Carin dit :

          Et j’oubliais, rajoutez à ça le fait que l’Europe actuellement sous présidence allemande, fait des misères à la Suisse… et que c’est la France qui va prendre la relève dès septembre, rajoutez aussi que le rafale à la préférence des pilotes et de la « DGA » suisse, et le fait que la population suisse se tourne de plus en plus (voir leurs magasines spécialisés) vers le rafale, et voyez le résultat qui risque fort de tomber dans quelques jours!

  28. lxm dit :

    N’empêche, si on vend nos frégates, nos avions, et peut-être nos tanks, sans les remplacer, cela participe au processus général de désindustrialiser le pays, en plus d’affaiblir sa défense. Quand un pays est en faillite, on vend tout, progressivement, pour gagner du temps. On peut crier cocorico pour la vente, mais c’est une victoire en trompe l’oeil. L’essentiel est d’avoir un pays qui sait correctement se protéger et contre-attaquer si besoin, quel que soit le domaine.

  29. georges dit :

    Il se pourrait que les Rafale soient remplacés après 2025 avec le standard 4.2.

    • Moogli dit :

      @Georges. C’est ça l’intérêt, à moins d’un conflit ouvert avec une grande puissance entre 2021 et 2024. Si l’Etat garantit des Rafales 4 avec un retard de 2 ans max, l’AAE serait gagnante à l’issue.

      Évitons seulement les habituelles promesses de gascons pour tous les programmes militaires depuis l’an 2000.

    • Guig dit :

      J’avais aussi compris que c’était le plan.

      Je ne comprends pas les cris d’orfraies poussés dans tant de commentaires. Du trollage ?

      • LesPetitsPédestres dit :

        Des Français tout simplement (Attention team 1er degré dans 4, 3, 2, 1…).
        En tout cas, le contrat n’est pas encore signé pour des livraisons qui seraient alors prévues pour 2024, ça me semble cohérent de ne pas voir la ministre se ruer chez Dassault pour une commande pour nous, surtout avec les possibles contrats de cette année (Suisse, Finlande, Indonésie, Inde bis, etc?) et donc des plans de charge dans un certain flou.

      • Vinz dit :

        Pas forcément du trollage ; l’équation possède pas mal de paramètres.
        – 28 Rafale de la tranche 4 à livrer d’ici 2024 + 12 commandés suite à la commande grecque.
        – Première tranche de livraison croate en 2024 de 6 appareils (c’est beau les coïncidences)
        – Remise en état de vol des Rafale banque (wishful thinking ?)
        – hausse du taux de dispo des Rafales (et Mirage 2000 ?) (wishful thinking ?)

        Au pire certains pilotes voleront plus longtemps sur M2000.

  30. AirTatto dit :

    Cout unitaire de production 68M€ pour un Rafale C et 73M€ pour un Rafale B soit 826M€ pour les 12 Rafale. Il reste 174M€ pour le reste.. cela semble pas cher même avec une décote occasion.
    La ou ca passe pas c’est le non remplacement des 12 appareils. C’est insupportable cette politique de braderie à perte. Je voudrai bien connaitre les vrais raisons de tout ca. Quand on vends, le prix des équipements et des appareils devrait baisser et j’ai pas l’impression que cela fonctionne comme ca chez nous.
    Content pour les Croates (même si je trouve le Rafale pas adapté a leur pays) mais la douche froide sur le non remplacement de nos force, surtout des F3R.

    • PK dit :

      « Je voudrai bien connaitre les vrais raisons de tout ca. »

      Macron a été « choisi » pour déconstruire la France. Il fait bien son boulot.

      • NRJ dit :

        @PK
        Venant d’un troll proaméricain, j’en serai presque à me demander si Macron ne va pas contre les USA. Non quand même, faut rester lucide….

      • JC dit :

        Quel va être le montant de sa commission pour cela ?

        • PK dit :

          Le financement de son élection. Après, un élu se paie sur la bête…

      • Françoise dit :

        Tout à fait ! Vendre la France est sa spécialité qu’il nous a montré même avant son mandat.

  31. Totoro dit :

    Et ca interpelle, pourquoi la France vend elle tous ses Rafles d’occasion ? Vice caché, trop cher à ‘l’usage, tout ceci est bien louche pour un avion si exceptionnel ! Et après c’est à l’ Indonésie qu’ils vont refourguer l’encombrant paquet ? Poi si j’ai une excellente bagnole presque neuve qui fait le job, je ne la vendrai pas !

  32. NAbila dit :

    Quelle étrange démarche ; on a publié la vente à l’avance et comme ils n’ont pas démenti, c’est que c’est bon ….. ???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????? Allo ? Non mais allo quoi ?

  33. blavan dit :

    Les croates ont fait le bon choix. Les grincheux diront que l’Armée de l’air française se pénalise, mais si nous voulons maintenir notre investissement dans les forces armées, il faut bien vendre . Pour moi nos valeureux militaires ont une fonction de VRP en plus de la défense de l’hexagone.

  34. le zouave dit :

    « Les produits de cession des Rafale prélevés seront utilisés pour améliorer la disponibilité et renforcer la préparation opérationnelle de l’armée de l’Air et de l’Espace ».dixit le ministère, Ce laisse un doute sur leur remplacement par des appareils neufs ,au risque de passer pour un pessimiste rétrograde au nouveau monde de macrounet 1er ,Moi je vois un coup de vice de la part de nos europhiles pro-teutons sur un levier de chantage si mr Trappier n’est pas docile avec les desiderata de ces « messieurs-dames » qui bradent notre pays au tout venant.

  35. oryzons dit :

    Je compatis avec la santé mentale de @NRJ qui décline à chaque vente de Rafale.

    A priori le produit de la vente des avions sera réinvesti en pods, nacelles et moteurs, renvoyant une commande d’avions compensatoire à la prochaine LPM. C’est un choix.
    Paradoxalement c’est plutôt bon signe pour la confirmation de l’Indonésie et/ou une victoire en Suisse, car cela ressemble plus correspondre à une demande opérationnelle qu’à une problématique de soutenabilité de la chaine de prod, laissant supposer une confiance grandissante de ce point de vue.

    Il faudra aussi remercier les US qui en flinguant la vente de F16 Israéliens il y a 2 ans ont permis ce renversement de situation.

    C’est qu’à ce rythme on va même commencer à penser à une possible victoire en Ukraine / Finlande.
    Non ce serait trop gros, trop scandaleux pour les US.

    • Math dit :

      En Finlande, les américains ne sont pas vraiment mieux placés que nous. Nous avons comme eux une crédibilité assez moyenne comme partenaire de défense. La Finlande n’a pas la posture ferme de la Suède ou du Danemark. Elle mène une relation riche et complexe avec ses voisins, Russie inclue.
      Ils n’ont pas une vision binaire. Ils veulent être prête à faire payer le prix fort à quiconque les frappera, mais ne cherchent pas la bagarre, trop conscients de ce qu’ils ont à y perdre.
      Je ne pense pas que les Finlandais soient assez bête pour croire en une quelconque promesse de protection, fusse-t’elle Française ou Américaine. Ce n’ai à mon avis pas leur enjeu. L’enjeu est de cogner fort si on leur veut du mal.
      Pour moi, le volet politique compte. Mais il n’a pas ce caractère automatique des Pays-Bas ou du Danemark.

      • chill dit :

        Bien vu cela fait partie des raisons pour lesquelles, je crois plus à la Finlande qu’à la Suisse ou le choix politique pèsera bien plus que les qualités intrinsèques des systèmes d’armes .

    • NRJ dit :

      @Oryzons
      Si vous êtes content que l’armée de l’air perde 1/4 de ses avions pour un remplacement…. dans longtemps (et surtout après la prochaine élection, comme ça le président sortant ne sera pas tenu par les engagements pris par Macron), c’est très bien.

      • Carin dit :

        @NRJ
        Jusqu’à présent je vous accordait le bénéfice de l’ignorance. Mais je suis obligé de ma rendre encore une fois à l’évidence… vu le nombre de réponses qui vous ont été apportés dans ce fil de discution, et que je suis sûr que vous les avez lu… vous ne vous trompez pas… vous mentez sciemment. Faites encore un reset ou n’intervenez plus dans cet article… ça devient lassant.

  36. Ej62 dit :

    Lamentable …. ce gouvernement n à qu un objectif , faire des coups d éclat bancaires à court terme … l armée de l air n à déjà plus les moyens de couvrir ses besoins opérationnels et on continue à la désosser …. la méthode de se servir de l échange des matériels neufs entrant en service ( Fremm égyptiens ..etc …) pour donner du grain à moudre aux industriels qui ne reçoivent plus de commandes suffisantes de l état ( inutile de revenir sur l effondrement capacitaire de la marine et de l armée de terre ou de l aviation ces dernières années ) pour survivre , et entamée sous le gouvernement formateur de macron ( Hollande ) ,se perpétue ….. et s accentue … cette méthode commerciale à très courte vue et à faible projection est incroyablement scandaleuse …mais ça fait croire aux électeurs macroniens que le gouvernement est efficace ….déplorable ..à t on remarque que même les usa n ont pas utilisé cette méthode pour caser leur viper …..c est vrai qu ils ont bien compris que leurs capacités aériennes pouvaient être entachées par ces dons et qu ils tiraient un bien meilleur bénéfice à vendre un f 35 neuf …que de courir après un marché de second rang …

    • Math dit :

      Ben non, les USA vendent des avions d’occasion. F16 notamment.

    • xorminet dit :

      les USA n’ont pas de viper en parc donc difficile de les vendre d’occasion

  37. Gégétto dit :

    Donc, on ne remplacera pas les 12 Rafale vendus ,par du neuf standard F4.
    Tous nos Rafale seront donc AESA/TALIOS.. grâce aux sousous de la vente…
    La filière PRIME va- t-elle servir de système tampon ( attente d un siège….éjectable) ,parce que j imagine que le but final d un élève pilote, c est d être sur Rafale?

  38. Kerwan dit :

    Pourquoi ne dites vous pas que la France offrait les meilleures conditions de prêt de tous les participants ? Vous savez si vous acceptez des actifs toxiques en transférant le risque de l’acheteur vers le contribuable, tout peut se vendre, même une brouette volante !
    Voici donc la partie du discours de M. Plenkovic qui est bien sur introuvable sur les site français ;
    « L’offre Français s’est avérée être la meilleure parce que pour le moins d’argent, la Croatie obtient l’avion le mieux noté et équipé, a ajouté M. Plenković, soulignant que l’offre est la plus abordable et fournit le meilleur remboursement de versements qui ne ralentira pas notre entrée dans la zone euro »
    Le texte est en croate, mais avec Google c’est facile à lire !
    https://www.jutarnji.hr/video/news/hrvatska-kupuje-12-francuskih-borbenih-aviona-rafale-medu-najboljima-su-na-svijetu-15076546

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Kerwan,

      C’est pourtant dans l’article… Vous avez dû le lire trop vite.

      • Kerwan dit :

        Sauf erreur de ma part, vous dites : Cette offre se concrétisera « par un accord entre les deux gouvernements’, précise encore le Premier ministre croate, qui évoque un « paiement échelonné qui ne ralentira pas » la marche de Zagreb vers la zone euro. Or Plenkovic dit (dans le texte en croate : « L’offre française s’est avérée être la meilleure parce que pour le moins d’argent, la Croatie obtient l’avion le mieux noté et équipé, a ajouté M. Plenković, soulignant que l’offre est la plus abordable et fournit le meilleur remboursement de versements qui ne ralentira pas notre entrée dans la zone euro »
        C’est pas pareil ! Plenkovic parle clairement de prêt à conditions avantageuses. Hors après la polémique sur les conditions financières des contrats MRTT indiens, on est en droit de s’interroger sur la qualité de ces prêts. Si c’est pour faire des conditions exceptionnelles au clients, tout en transférant le risque de non paiement vers le contribuable français pour satisfaire les banques qui n’aiment pas le risque, cela s’appelle un actif toxique. Eh oui, la Croatie peut se soustraire à ses obligations financières, mais le contribuable est l’otage parfait pour les banques. Pour moi on joue un jeu dangereux en transférant cette garantie vers le contribuable qui n’a rien demandé ! En clair, il est à craindre que si la Croatie n’arrivait plus à rembourser, c’est le contribuable français qui mettra la main à la poche, c’est inacceptable !

        • Sorensen dit :

          De toute façon, il faut attendre de voir comment les négociations seront menées par la Croatie.

    • Momo dit :

      Des précisions sur les actifs toxiques??

    • vrai_chasseur dit :

      @kerwan
      En réalité l’offre française n’est pas la moins ‘chère’ (au sens du taux d’intérêt du prêt, et de ses contreparties en garanties) : les US auraient pu offrir moins cher en taux dollar vs taux euro. Mais en raison du montant du prêt calculé sur des avions d’occasion et pas neufs, c’est la seule qui permette à la Croatie, une fois ce prêt enregistré dans les comptes nationaux, de maintenir malgré tout ses ratios d’endettement dans les critères d’adhésion à la zone Euro.
      L’objectif assez complexe poursuivi par l’offre française était aussi celui-là et n’a rien à voir avec son aviation : ne pas entraver la marche de la Croatie vers la zone euro. Et il a été atteint.
      Un prêt contracté pour l’achat d’avions de chasse d’occasion US aurait pu faire la même chose. Mais les US ont préféré une offre à base de F16 Viper neufs, plus chers à financer.

  39. RomainC dit :

    Et voilà le bal des pleureuses revient. Même si le remplacement des 12 rafales n’est pas acté « pour l’instant », les avions d’occasions partirons en Croatie en 2024 et 2025. Le contrat de maintenance Ravel permettra d’ici là (et c’est plutôt bien engagé) de remettre 10 rafales opérationnels. Et le milliard qui servira pour les équipements permettra d’améliorer encore plus cette disponibilité.

    Donc résultat des courses, même sans remplacement on aura autant voir plus de rafales !opérationnels!, et de meilleur qualité. Et oui faut pas simplement compter les cellules pour comparer les forces entre pays. Mais les trolls Russes ont surement trop l’habitude de faire ça chez eux donc je comprend ce manque de pragmatisme ;).

    • Dans le Bayou dit :

      Enfin un avis intéressant dans tous ces commentaires.

    • Mat49 dit :

      @ RomainC si on fait voler plus les cellulles restantes elles vont s’user plus vite quel que soit le taux de disponibilité. Donc si il fallait commander des avions.

  40. Max dit :

    Une nouvelle ligne de production industrielle pour Dassault afin de répondre aux offres et augmenter sa cadence ?

    • Momo dit :

      La décision viendra avec la prochaine commande Indienne.
      Qui ont de moins en moins d’arguments de négo vs Dassault.
      Il va falloir y aller, les voisins s’enfoncent dans des crises qui pourraient conduire leurs gouvernements à un conflit avec l’Inde pour s’en sortir.

    • Guillaume dit :

      Il me semble qu ils avaient dis que la fal pouvait tourner a cadence 3.
      Donc on est encore loin de la capacité max.

      Ceci dit, cela vaut aussi pour les fournisseurs, thales, safran…

      Cela peut etre long de monter les cadences, y à qu’a voir avec le 320…

    • Ryan dit :

      Pas besoin, il reste encore de la marge sur la ligne actuelle. Maxi possible autour de 33 par an pour une production maxi prévue entre 15 et 20 par année avec les commandes à ce jour.

  41. Tankaboum dit :

    Quand on vend pas c’est qu’on est des tartines, quand on vend c’est qu’on SE VEnD… j’aimais contant.
    12 appareils neufs c’est une année de production, donc rien de grave, quand on voit le manque d’empressement passé de l’état pour honorer ses propres commandes .
    Maintenant c’est officiel hier un f35 c’est bien fait alumè à trident 21…. on l’entend sur un reportage distillé sur youtube par l’AA et de l’espace

  42. phalene2000 dit :

    Comment peux t-on se gausser de cette vente qui pénalise une nouvelle fois notre armée de l’air. A ce rythme, il lui restera 90 rafales Air avec des cellules portées à 12000 heures de vol. Ces politiciens accablants de médiocrité bradent nos armées.

    • Charognard dit :

      @ phalene2000
      Vu la MSO il y a quelques semaines du Rafale F3R dans l’AAE et la marine: la moitié des 143 Rafale français sont déjà F3R d’après le porte parole MINARM.
      Les autres versions ne peuvent pas être améliorées.

      Le Rafale F4 sera livrable en 2022 avec MICA-NG, AASM 1000 et Satcom notamment selon ce qui a été dit à l’AJD Presse.

    • Guillaume dit :

      En fait, ca depend de son point de vue.
      C est une très bonne nouvelle pour l industrie, donc pour le monde civile.

      J observe que c est tres mal reçu par les militaires, un peux comme si tout cela etait dû. Comme si le budget, le matériel leur etait dû…

      Sauf que, comment dire ça gentiment, cela ne l est pas.

      Le succes industriel du rafale est autrement plus important pour le pays, que d avoir des rafales en stock pour une guerre hypothétique…

    • Maxime dit :

      En fait la commande se fera après 2025, et en attendant 10 rafales sous cocon pour une éventuelle canibalisation seront remis en service.
      Donc impact quasi nul pour l’AAE.

      Cordialement

  43. Michel dit :

    Je rajouterais que gagner une disponibilité de 10 % suffit à compenser les Rafale vendu qui se feront pas avant 2023/2024, la formation des pilotes durant 24 mois minimum donc en attendant l’AAE possède toujours ces avions et sont en dotation dans les unités respectives.

    • Mat49 dit :

      Faire voler plus les cellules restantes va épuiser plus vite leur potentiel.

      • FredericA dit :

        Comme indiqué dans plusieurs commentaires, l’achat d’équipement va permettre de remettre en état de vol, une dizaine de Rafale qui sont actuellement utilisés comme stock de pièces 🙁

        • Mat49 dit :

          Et alors ces cellules sont comptés dans les cellules restantes.

      • Alpha dit :

        10 cellules qui ne volent pas vont être remises en état. Et en 2024 arrivent les 12 Rafale neuf commandés pour compenser la vente grecque. Sans parler des dernières commandes françaises à honorer…
        Et je n’évoque même pas la disponibilité qui ne va pas trader à frôler les 90 % !
        Vraiment pas de quoi râler…

        • Mat49 dit :

          Même remarque

        • PK dit :

          Dans l’absolu, vous avez raison. Dans la pratique, si l’on se dirige vers de la haute intensité, le nombre compte autant que la dispo. Donc faire baisser le nombre (déjà maigre maigre) de chasseur nous affaiblit alors même que l’on essaie de remonter la pente.

          Vendre de l’occas : pourquoi pas ? Mais à condition de remplacer pièce pour pièce. Sinon, à terme, on sera quand même perdant…

      • Carin dit :

        @Mat
        On va passer d’environ 70% à 80% de dispo pour cet avion… ça dissout largement vos assertions. De plus nous avons actuellement une soixantaine de rafale équipés EASA, et une dizaine de pods, l’Aae nous dit se servir de l’argent de cette vente pour équiper + de rafale avec ces outils,+ l’achat de moteurs supplémentaires… ce qui sous entend moins de rafale immobilisés pour y monter un EASA et un pod pour les envoyer en mission (même si ces opérations sont rapides) ça prends quand même quelques heures, et ça monopolise les mécanos, qui prennent peut-être du retard pour un changement moteurs sur un autre avion ou un quelconque entretient. Donc à l’arrivée, l’Aae pourra faire voler plus d’avions et plus rapidement et moins cher qu’aujourd’hui.
        Qu’est-ce que vous voulez de plus?

  44. Lecoach dit :

    Incroyable la mentalité de certains, on ne vend pas de Rafale ils râlent, on vend ça râle aussi

  45. Trent dit :

    C’est impressionnant. A chaque fois que l’on a une bonne nouvelle pour notre pays, on voit systématiquement
    les mêmes grincheux épiloguer sur le négatif supposé, fantasmé pour tourner cela en mauvaise nouvelle.
    C’est de l’ordre du psychiatrique ici.

  46. Thomas dit :

    Si je résume, c’est vraiment une excellente opération, à quelques conditions près :

    -2eme client euro à l’export : renforce le poids de la tech Fr en Europe et dans l’Otan,
    -1er en nombre d’aeronefs vendus devant l’EF : bon signal international,
    -Arc Rafale en Medor : renforcement de l’influence Fr dans ce secteur,

    -Remise en état de 10 cellules avec matos à jour : meilleurs matériels et MCO à venir, on vend du F3R d’occaz pour se remonter des bêtes de course plus performantes,
    -Complément éventuel en F4.2 après 2024 : maintien assuré de la chaine de production + la nique aux chaines de l’EF qui vont s’arrêter = la France est sereine en réalité dans le dossier SCAF, peut laisser voir venir et laisser nos voisins s’agiter, tout en s’assurant d’appareils qui seront au top
    -Petit coup de pression à Dassault dans le communiqué : L’AAE n’est plus le stock tampon de l’entreprise, les efforts conjoints du couple Diplomatie/Industrie depuis Le Drian portent leurs fruits. L’industriel doit désormais ouvrir une seconde chaine : cela serait un excellent signal international pour les prospects

    Seul bémol : le pari que la France n’engagera pas de haute intensité avant 2024.
    Du le reste, bravo à la Ministre, Dassault et leurs équpes pour s’être démener dans ce dossier, la France recouvre un peu d’influence et renforce son poids dans ce secteur : C’est du gros gros taf, et ça doit continuer

    • Thomas dit :

      *Correction : « L’industriel doit songer à ouvrir une seconde chaine…. »

      Le communiqué sous-entend que dans le deal Diplomatie/Industrie, le ministère considère qu’il a largement fait sa part du job (voir plus), et que désormais Dassault doit y mettre de sa poche en se préparant sérieusement à l’éventualité d’une seconde chaine.

      Du moins, c’est mon interprétation.

      Dans ces billards à bandes multiples, nul doute que les torsions de bras du dossier SCAF sont liées d’une façon ou d’une autre à cette annonce…

      • Vinz dit :

        Quid de la pérennité de la fameuse seconde chaine après 2025 ? Si c’est pour la mettre sous cocon et virer son personel, autant éviter de gaspiller des millions d’euros.
        + Faut recruter des gens ultra qualifiés et les former sur le montage de la cellule Rafale.
        + Faut aussi que tous les autres sous-traitants suivent, avec les mêmes problématiques.

        Bref, c’est pas un claquement de doigts.

    • Twisted dit :

      De toutes façons c’est pas 24 Rafale qui changeront quoi que ce soit: en 2024 on ne sera pas prêts pour la haute intensité. Et si on suit la voie tracée par la LPM on le sera pas avant longtemps…

  47. MV dit :

    un ancien pilote de l’armée de l’air croate MiG-21 a expliqué qu’il considérait le Rafale comme une «surpuissance absolument inutile» pour le pays, ajoutant que, même aujourd’hui, seulement 30% environ des capacités du MiG sont réellement utilisé – principalement, QRA se bouscule et s’entraîne pour ces mêmes missions.
    Décrivant la décision Rafale comme politiquement motivée, il s’est dit préoccupé par le fait qu’aucun calcul coûts / avantages sérieux n’avait été fourni pour la durée de vie prévue complète des nouveaux jets et il a également souligné que l’infrastructure existante à la base aérienne de Zagreb-Pleso nécessitera rénovation importante, y compris des hangars modernes.
    En ce qui concerne le personnel, la même source était également loin d’être convaincue que le Rafale était le bon choix pour la Croatie, soulignant une pénurie de pilotes, dont la plupart sont vieux et n’ont pas de formation complète conforme aux normes de l’OTAN, y compris sur les bases de la gestion moderne de l’espace aérien. . Quant au personnel technique, il y a également un manque de personnel et ceux-ci ont une expérience limitée des procédures modernes de maintenance.
    Source the drive

    • Momo dit :

      Un ancien pilote de mig21, du lourd, du très lourd!

      Il a aussi dit qu’il aurait préféré le F16, parfaitement taillé, merveilleusement beau et pas cher pour le prix pour les Croates.

    • blondin dit :

      les problèmes que vous évoquez seraient les memes quel que soit l’avion choisi. Et pour évoluer, il faut bien s’y mettre un jour, à rester avec des MiG21 qui aujourd’hui suffisent, ils risquent juste de ne pas avoir de quoi faire face le jour où il y aura un problème. Cet investissement, au delà du coté militaire, va aussi pousser les croates à se bouger et aller de l’avant, avec des à la clé de nouvelles compétences, et potentiellement un gain économique.

    • Czar dit :

      Ce soir je boirai tes larmes, mais j’y ajouterai un glaçon, pour personnaliser l’elixir.

    • Alpha dit :

      @MV
      Pour répondre à ce pilote : Sur le fond, il n’a pas tort, le Rafale est clairement surdimensionné pour les Croates, un Gripen C/D aurait fait l’affaire. Mais çà, c’est leur problème !!!… 🙂
      Sur cette affirmation selon laquelle « aucun calcul coûts / avantages sérieux n’avait été fourni pour la durée de vie ». C’est archifaux. Si la vente a bien été négociée par le Mindef, en revanche les cadres de la « Team Rafale » se sont rendu à Zagreb plusieurs fois, justement pour présenter ce qu’il en serait de la maintenance, des mises à jour futures, etc… Les décisionnaires croates ont toutes les cartes en main ,et savent sur quoi ils partent.
      Sur le manque de pilotes et de rampants, là encore : C’est leur problème !
      Et en ce qui concerne leur formation, là aussi, la France et les industriels ont présenté un plan complet pour que les militaires de ce pays soient aptes à mettre en œuvre et piloter leur nouvel oiseau. Nécessairement, cette formation durera plus longtemps que celle qu’ont pu avoir les Indiens, Qataris et autres… Mais les Croates seront mis à niveau.
      Au final, votre pilote croate doit être un peu aigri de ne pas avoir la possibilité de monter dans un Rafale… Mais sur que ceux qui seront sélectionnés seront très enthousiastes !!! 😉

    • Durupt dit :

      12 RAFALE seulement! ce n’est pas une flotte ingérable.

  48. Eric dit :

    C’est bien pour nous, mes aucun intérêt pour les croate, douze avion c’est que dalle pour de la haute intensité surtout vue que le rafale n’est rien de plus qu’un typhoon sans système SEAD (que je rappelle les allemand et les anglais possède, nous on n’en possède plus depuis l’as37 martel en 1999) donc je ne voie aucun intêret ? c’est quand même bizarre cette achat… encore ils nous en aurait pris 50 j’aurais dit ok, mes la…

    • Momo dit :

      Oui, c’est louche, trés louche.
      Par rapport à l’EF2000 c’est de plus en plus louche.
      Mois je dis que c’est louche.
      En tant qu’ancien pilote de mig21, j’affirme que le F16 n’aurait pas été louche.
      Lui

      • AirTatto dit :

        Ancien pilote de mig21? … ha ! Tu peux nous donner la vitesse d’approche en configuration standard / Météo standard et si c’est pas trop demandé la finesse?

        • Momo dit :

          2ieme degré, enfin! tu imagines? C’est en référence au post de MV ci-dessus que tu n’as pas du voir
          No offense ;0)

    • Czar dit :

      ok jacky.

    • Vinz dit :

      Cay nul cé raibusse

    • AirTatto dit :

      Oui, je pense aussi que le Rafale n’est pas l’avion qu’il fallait pour un pays de cette taille et avec ses moyens.
      Au mieux effectivement des F-16 block 60 d’occasions ou des Jas 39 Gripen mais surement pas des appareils lourds. Le Gripen avec son système de brouillage est top pour un pays comme ca, des Mirage 2000-5 aussi d’ailleurs, parfait pour la police du ciel.

      • Maxime dit :

        Oui mais si pour le prix du gripen tu as des Rafales bien meilleur et un appuis fort en UE, pourquoi prendre le moins bien ?

        • AirTattoo dit :

          @Maxime, le coup d’exploitation (compris dans le cout de l’heure de vol) d’un rafale est bien plus important que celui d’un Gripen ou d’un F-16 ou d’un mirage 2000-5 (quoi que … faut voir la disponibilité des pièces) Comme tu le sais, posséder un avion, c’est un impôt, que tu voles ou pas tu paies. Les entretiens sont Calendaires eten fonction d’un nombre d’heure si tu voles beaucoup, ce qui en passant diminue le prix de l’heure de vol puisque tu en en fais plus).
          Donc, exploiter un avion plus cher en entretien reviens a assumer que tu vas payer plus et voler moins ce qui n’est pas normalement le choix d’un petit pays.
          Enfin, je dis police du ciel car c’est tout ce que ce pays pourras faire avec 12 appareils ce qui veut dire que toute la partie Air-Sol ne servira jamais… D’ailleurs je serai pas surpris de voir aucune munition air-sol sur le contrat.

    • Twisted dit :

      Et de quel système SEAD le Typhoon est-il équipé??

  49. baron dit :

    Certes, mais tôt ou tard il faudra vraiment augmenter la cadence de production du Rafale à Bordeaux pour satisfaire les nouveaux clients qui seront certainement impatients d’avoir assez vite ce bel appareil, sans compter les livraisons à notre armée de l’air et ses indispensables compléments pour remplacer les 24 appareils qu’elle vient de perdre, même si un grand espoir sur l’amélioration de la disponibilité de sa flotte actuelle auquel je ne crois pas pourrait limiter les dégâts. Dans ces nouveaux contrats atypiques où Dassault affiche super gagnant, il ne faudrait pas que notre armée de l’air, assurant vente et après-vente, soit pénalisée surtout par l’arrivée éventuelle de nouveaux clients sur le marché de l’occasion (Slovénie…)

    • AirTatto dit :

      Si une grosse commande vient de l’Inde, je pense que Dassault ouvrira une nouvelle ligne soit en Inde soit en France.

  50. Tf22 dit :

    Je ne sais y pourquoi mais je sent bien le retour a des escadrons a 15 avions au lieu de 20.

  51. Charognard dit :

    Tiré de cet article:
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/apres-la-croatie-pas-de-nouvelle-commande-de-rafale-pour-la-france-885585.html

    « Selon nos informations, le ministère des Armées ne souhaite pas commander de nouveaux appareils mais préfère privilégier la qualité du parc à la quantité. Les Rafale auront de nouveaux équipements de mission supplémentaires (radar AESA, pod Talios, moteur M88) achetés grâce au produit de cession des Rafale d’occasion.

    Michel Cabirol

    • Maxime dit :

      En parcourant le net et d’autres sites je trouve comme infos que En fait la commande de compensation se fera après 2025, et en attendant 10 rafales sous cocon pour une éventuelle canibalisation seront remis en service.
      Donc impact quasi nul pour l’AAE.

      Cordialement

  52. E-Faystos dit :

    Si les mécaniciens peuvent passer moins de temps à installer changer des options parce qu’il y en a plus en parc déjà équipés, ce sera un bond en disponibilité

  53. ScopeWizard dit :

    Well………….

    I am happy , mais alors very happy , très happy même ( qui a dit therapy ? ) que le Rafale s’ exporte et qu’ il s’ exporte bien……….

    Là-dessus , y a pas de problem , je suis vraiment super-happy !

    Mais je crois bien que je le serais encore plus -happy- si pour ce faire plutôt que taper dans nos effectifs , la France disposait d’ une quantité suffisante de ces avions…………

    Je m’ explique ; in a few words I explain to you how worrying our unfortunate situation is ……………

    HEIN ?
    Non , je révise mon Espagnol , voilà tout .

    Reprenons………..

    Au départ , en des temps immémoriaux , il était prévu que l’ Armée Française s’ équipât d’ un total de 336 Rafale répartis en biplaces et monoplaces ( répartition par ailleurs fluctuante et non définie ) aussi bien destinés à son Armée de l’ Air ( 250 ) que pour son Aéronautique Navale ( 86 ) d’ où les variantes AIR C et B , MARINE M et N .

    Bon , au moment de la phase prototype nous étions alors encore sur les braises de la Guerre Froide ( joli ! ) , par conséquent « dividendes de la paix » obligent , cette cible de 336 exemplaires pouvait être revue à la baisse , c’ est ainsi que très vite il n’ a plus été question que de 294 Rafale en tout et pour tout .

    Concernant l’ export , les perspectives étaient tout à fait encourageantes , certaines forces aériennes arrivaient au bout de leurs équipements qu’ il fallait donc renouveler , le principal concurrent l’ Eurofighter n’ était pas prêt et accumulait déboires et retards importants , le SAAB Gripen bien qu’ entré en lice le premier n’ était pas dans la même catégorie , les Américains n’ avaient rien de vraiment nouveau à proposer , tandis que les quatre prototypes du Rafale ( sortis de 1991 à 1993 ) ayant succédé au démonstrateur A ( 1986 ) avançaient bon train……….

    Excepté que pour diverses raisons dont une excessive frilosité budgétaire génératrice de retards quant à son entrée en service au sein de nos forces , condition garantissant l’ intérêt du Rafale pour tout client étranger telle une sorte de « validation » , la confortable fenêtre de tir qui laissait augurer de beaux succès sur nombre de marchés internationaux s’ est peu à peu refermée .
    Certaines forces aériennes choisissant de prolonger par une ou plusieurs modernisations leur parc existant en attendant notamment que les USA proposent de nouveaux appareils censés être très compétitifs………….

    Par conséquent , non seulement le Rafale a eu à souffrir de surcoûts ( mesurés ces surcoûts , n’ exagérons rien ) dont il se serait si aisément passé , mais pire l’ avion n’ a pas réussi à s’ exporter , ce qui entre-autres a eu pour conséquences de contribuer à réduire de plusieurs crans la cible de 294 machines de mémoire rapidement tombée à 286 puis 258 puis 225 soit 111 de moins que ce qui était initialement envisagé……………

    Franchement , ça fait beaucoup !

    D’ autant qu’ entre cette révision à la baisse mais aussi du fait que nous n’ ayons qu’ un seul et unique PAN , la Marine qui était déjà passée de 86 avions à 60 a vu coup sur coup l’ abandon de la variante N mais aussi sa dotation tomber à 45 avions……………sans parler des pertes……………

    Donc , à ce jour , déjà que le Rafale bien que progressivement monté en puissance étant tardivement entré en service , les livraisons atteignent péniblement la centaine d’ exemplaires AIR , celles de la MARINE sont semble t-il terminées , en définitive nous nous retrouvons avec un nombre d’ avions très insuffisant .

    Or , afin d’ honorer certaines commandes export , voilà t-y pas que nous puisons dans ces maigres ressources………….

    Alors oui , d’ accord , ces avions sont des vieux fatigués époumonés , y sont pas ou plus au niveau , les nouveaux qu’ on va zavoir ils seront très bigrement mieux , en F4 voire 4.2 avec 4 entrées HDMI 2.1 support VRR et UHD 4K 120 hz et tout et tout pour un même prix modique , et bla bla bla et bla bla bli et marketing et Cie , etc……….

    Tout ce que vous voudrez , sauf que moi …………..hé bé……………..ça me va pas……….

    Et non ; comme tout cela est ballot , n’ est ce pas ?

    En résumé , déshabiller Paul pour habiller Jacques , c’ est pas vraiment mon truc…..surtout que si nous continuons sur cette lancée ce pauvre Paul va bientôt se retrouver en slip………………bon , s’ il s’ agit d’ un slip kangourou disons qu’ il pourra toujours rebondir , m’ enfin…

    Ah oui , les Scope , le dimanche vu qu’ ils ont le temps , ils sont chiants……..bah , ça laisse le reste de la semaine pour les apprécier ; c’ est toujours ça ! 😉

    • E-Faystos dit :

      Hé oui Scope.
      Avant, on attendait Dassault qu’il propose des prototypes auto financés et l’armée n’avait qu’à valider, avec retouches si nécessaire.
      Mais vous le savez comme moi , les années 60 et le temps où un avion n’était « que » de la tôlerie (si je n’occulte le passé de calcul pour la faire voler et ma mécanique nécessaire pour l’animer).
      Donc tout les 15ans, nouveau modèle et on recule les vieux clous à la broyeuse..
      A une époque où la quantité était une qualité, c’était pertinent. Mais je maintenant.
      La.raison du succès actuel n’est pas occulte: le produit Rafale possède un Radar de haute volée et cela manquait avant l’apparition de l’antenne ASEA, et la confirmation de sa portée à 200km.
      Et avec l’intégration du METEOR, le système d’arme est sans équivalent en air to air… Encore que le petit Grippen E ne doive pas être sous éstimé… Mais il n’est pas souverain.
      Comme vous le signalez, il y a l’objectif de passer au standard F4.2, et la nécessité vendre des avions aujourd’hui car nous avons raté les ventes hier… Combien d’appareils l’armée de l’air à t’elle du prendre en plus que le plan au nom du contrat ? Du maintien de la chaîne ? En attendant les exportations ?
      Apparemment une vingtaine car les politiques n’ont aucun scrupule à s’en séparer. Avec une disponibilité assez basse, ils étaient utiles. Mais avec Ravel, ce surplus est moins précieux.
      Je continue la magie noire entre deux invocations à St Marcel. On verra bien si cela va influer sur les prospects en cours…

      • ScopeWizard dit :

        @E-Faystos

        Vous me faites rire ; un peu de légèreté afin de saupoudrer des interventions par ailleurs intelligentes et instructives tout autant que respectueuses et de bon goût , perso , forcément , j’ ai tendance à adhérer à fond ! 😉

        « La.raison du succès actuel n’est pas occulte: le produit Rafale possède un Radar de haute volée et cela manquait avant l’apparition de l’antenne ASEA, et la confirmation de sa portée à 200km. »

        Oui , je crois me souvenir que par temps clair ou disons dans de bonnes conditions , le RBE2 AESA du Rafale est donné pour être en capacité de détecter un avion de ligne de dimensions conséquentes ( un liner , quoi ) à près de 220 km de distance , ce qui est vraiment bien pour une antenne relativement compacte .

        « Et avec l’intégration du METEOR, le système d’arme est sans équivalent en air to air… Encore que le petit Grippen E ne doive pas être sous éstimé… Mais il n’est pas souverain. »

        Fort bien résumé ; effectivement , depuis l’ apparition du couple RBE2-METEOR , le Rafale peut s’ enorgueillir d’une belle plus-value qui le rend encore plus compétitif dans sa catégorie bi-réacteur à grande capacité d’ emport de la classe Mach 1.8 .
        Le Gripen étant plus modeste et seulement mono-réacteur en plus d’ être de motorisation US , il n’ est pas en tête mais demeure tout de même un solide concurrent avec lequel il faut compter .

        En revanche , vous serait-il possible de préciser ce qui suit ?
        J’ avoue ne pas tout suivre………….

        « Combien d’appareils l’armée de l’air à t’elle du prendre en plus que le plan au nom du contrat ? Du maintien de la chaîne ? En attendant les exportations ?
        Apparemment une vingtaine car les politiques n’ont aucun scrupule à s’en séparer. Avec une disponibilité assez basse, ils étaient utiles. Mais avec Ravel, ce surplus est moins précieux. »

        Merci ! 🙂

  54. Durupt dit :

    La chaîne de fabrication du Rafale chez Dassault est il me semble de 1 à 2 avions par mois, pouvant être facilement doublée ou triplée.
    J’ajouterais qu’il n’y a pas besoin de SCAF construits avec des mauvais coucheurs. Le Rafale a été intelligemment conçu pour évoluer et être modernisé avec des retrofits accessibles par la France compte tenu des talents de Dassault et des équipementiers. Je ne sais pas si vous le savez mais les Français excelles dans l’informatique et surtout le multiplexage des données. Espérons que la naiveté française et le fanatisme européen de ses élites n’en fasse pas cadeau aux Allemands (avion SCAF), comme AIRBUS et les Hélicoptères