Les États-Unis lèvent les limitations imposées aux missiles développés par la Corée du Sud

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

9 contributions

  1. Thierry dit :

    Il est bien de rappeler que le THAAD possède déjà la parade aux missiles hypersonique russes.

    Concernant la Corée du sud qui est plus riche que la Corée du Nord, peut obliger Kim Jung Yun à faire tapis et perdre toute sa mise dans cette course aux armements, ce qui peut précipiter la fin de la Corée du Nord qui ne survit que par l’aide plutôt instable de la Chine qui elle même a déjà d’autres préoccupation dans le pacifique avec son expansionnisme territorial échevelé.

  2. twouan dit :

    On ne peut maintenir ces allies faibles que si on est tres fort. Les USA reconnaissent la nouvelle puisance chinoise.

    • breguet dit :

      Ben à mon humble avis c’est la Chine qui est dans le collimateur et j’ai pas l’impression que ce soit une manifestation de faiblesse des US mais bien un franchissement de cap…

  3. Raymond75 dit :

    L’humanité a beaucoup de chance qu’autant de moyens et de budgets soient consacrés à sa sécurité : les USA menacent la Corée du Nord et la Chine, donc la Corée du Nord et la Chine développent des armes de ‘dissuasion’, et donc la Corée du sud va faire de même. La sécurité progresse.

    Les USA et l’OTAN menacent l’Iran, et permettent à Israël de disposer d’un armement nucléaire, donc l’Iran cherche à construire son armement nucléaire, ce qui entrainera celui de l’Arabie Saoudite, comme ce fut le cas du Pakistan et de l’Inde. La sécurité globale progresse.

    L’OTAN provoque la Russie jusqu’à ses frontières (contrairement aux engagements pris lors du démantellement du Pacte de Varsovie), et donc la Russie collectionne les provocations militaires. La sécurité globale progresse.

    Les ‘grandes puissances’, confiantes dans leurs budgets et leur avance technologique, veulent imposer leur vision aux pays en développement, et se ramassent une gamèle, après de considérables destructions et victimes. La sécurité globale progresse.

    Les militaires, tous uniformes confondus, assurent leur propre protection … contre leur chômage.

    • Frédéric dit :

      Dans quel univers alternatif vous êtes pour débité ces fables ?

      • Pravda dit :

        Un des derniers survivants soixante-huitards, qui donne des leçons en oubliant que si la France est dans la mouise sur bien des fronts (intérieur, industriel, budgétaire…), c’est en grande partie de leur faute. Ils ont voulu changer le monde, ils ont juste ruiné notre pays.

        • Raymond75 dit :

          Mais vous vous sauvez le monde. On le constate partout : au Moyen Orient, en Afrique, en Asie, et aussi sur le bord oriental de l’Europe.

          Merci pour tout ; l’histoire retiendra le rôle héroïque de l’armée française, enfin triomphante depuis 1814.

          • Pascal (l'autre) dit :

            Mais oui Raymond! Ah ces putains d’enculés de militaires! Mais au fait qui décide de la politique de défense d’un pays, qui « désigne » l’ami et l’ennemi, qui vote les budgets? Les politiques! Ah merde, des civils! L’honnêteté intellectuelle commanderai de l’admettre et de le préciser mais bon, à part votre éternelle litanie sur ces salopards de militaires………

          • PK dit :

            La guerre est la continuité de la politique par d’autres moyens…

            (citation d’un p’tit gars qui habitait le pays le moins interventionniste… aujourd’hui… et accessoirement employeur d’NRJ).