Nouveau coup de force politique des militaires au Mali

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

100 contributions

  1. Frede6 dit :

    Pourquoi ne laisse t’on pas faire le démembrement de ce pays de m… qui n’est basé sur rien, ne produit rien, et donc ne s’en sortira jamais en l’état.

    • Parce qu’on est incapable de fermer nos frontières si demain les islamistes s’installer aux pouvoirs.

    • Eurafale dit :

      Peut être pour éviter qu’encore plus de maliens viennent en France illégalement ? Je dis ça, je dis rien…

      • Czar dit :

        bah lors dis rien, alors, plutôt que d’ouvrir ton robinet à conneries : cette idées que la situation actuelle où nous gaspillons nos forces, notre pognon et nos hommes est tout juste une rationalisation de l’impasse stratégique produite à destination de débiles légers.

        Cette foutaise ne repose à l’évidence sur aucune forme de fait vérifiable : des clandestins maliens arrivaient tranquillou bien avant la crise libyenne ( ta mémoire de poisson rouge t’empêche sans doute de te souvenir des maliens qui se torchaient tranquillou le cul dans nos églises en 1995 – dans nos églises comme à St Bernard et curieusement pas chez leurs frères mahométans)

        et pendant que nous nous enlisons à cache-cache ( retrouvez quelques centaines de nouârs misilmôns armés dans un pays de 20 millions de nouârs misilmôns) le même flot de crevards débarque – assez peu soucieux de défendre leur trou à merde autrement qu’en affichant son drapeau sur leur compte touiteur pour commenter cyrille ‘crotte de nez’ rhanouna se mettre des nouilles dans le slip – l’autre ‘mieux-disant culturel’ français.

        bien au contraire, en cas de crise réelle, l’Etat serait obligé de couper les routes d’arrivée et, peut-être même soyons fous, de légiférer pour que la loi soit enfin appliquée et que la seule option à disposition d’un clando soit enfin d’être expulsé sans délai vers chez lui.

        Évidemment on est en Frônce, donc on y viendra, une fois que la gangrène sera tellement purulente qu’il y faudra des c’est notre côté latin la réforme pragmatique on connaît pas, il nous faut toujours notre petit drame et des portes qui claquent, pour un médiocre feydau.

    • Frede6 dit :

      Laissez chaque ethnie gérer son territoire et vous verrez qu’une grosse partie des « islamistes » rentreront dans le rang et retourneront à leur business.

      • Matou dit :

        Je partage votre avis. Les frontières des pays africains ont été dessinées par la colonisation sans tenir compte des us et coutumes locaux, de la culture politique et des traditions de ces peuples variés. Il est peut-être temps de mettre fin à tout cela progressivement en les aidant à retrouver leurs racines et en leur offrant le support nécessaire afin que cela puisse se passer dans la paix en faisant fi des volontés de puissance de certains. Cela ne serait que réparer ce qui a été cassé, cette cassure expliquant certainement un grand nombre de conflits en Afrique depuis bien longtemps maintenant. La solution est dans les mains des africains eux mêmes à condition de poser les mitraillettes et de revenir à des discussions et négociations où chacun pourra trouver son dû. C’est difficile mais je suis convaincu qu’il s’agit là de la porte de sortie à tous ces conflits ravageurs sur le plan humain et qui émanent jusqu’en Europe selon les multiples formes et conséquences que l’on connait ; jusqu’à nous obliger à envoyer des milliers de soldats dans des contrées difficiles pour contenir le mal qui se développe sur ce terreau fertile.

        • Frede6 dit :

          Je souscris même si je me garderai bien de porter un jugement sur ceux qui ont tracé ces frontières qui nous semblent bien incongrues aujourd’hui.
          Texte très bien écrit par ailleurs.
          Cordialement

  2. Bob dit :

    La France n’a plus à rester au Mali. Le temps de la Françafrique est révolue surtout avec des barbouzes putschistes.
    Encore une faillite du renseignement français dans la BSS, il est temps de renvoyer les militaires en métropole pour remettre de l’ordre les ghettos et supprimer l’islamisation de la Gueuse. Il n’y a de mines en France, c’est tranquille.

  3. tankaboum dit :

    La présence française va devenir surréaliste au Mali. « Faites votre truc , comme si on était pas là….On passe juste la balaillette anti djiadiste. dés qu’on a fini on oubliera pas d’éteindre la lumière en partant ». …

    • GHOST dit :

      Oui, Macron doit se sentir « responsable » au Mali, il ne peut pas demander aux pays membres de l´UE pour venir faire la guerre dans ce pays tout en fermant les yeux sur la gestion politique et les exigeances de la démocratisation

  4. PK dit :

    LOL. Ce n’est pas en France que ça arriverait 🙂

    Enfin, nous, on a les médias pour cela…

  5. Alain d dit :

    Les choix ?
    Transition démocratique, ou dictature, ou alors les djihadistes qui obtiennent des responsabilités et imposent la charia dans tout le Mali?

  6. Thaurac dit :

    L’Afrique dans toute sa splendeur!
    C’est chaque fois la même chose, ou , quand c’est pas les militaires qui prennent le pouvoir, c’est le candidat perdant qui part en guerre en prenant le maquis et tue à tour de bras des civils…
    On prend seulement les ressources et on ne se mêle plus de rien..

    • Ératosthène dit :

      En attendant, ce ne serait peut-être pas si mal si les militaires prennaient le Pouvoir en France !

  7. felipe dit :

    c’est pas la françafrique…. c’est l’africafrique…

  8. fgnico dit :

    Quand allons noujs comprendre que tout ce ramassis de colonel generaux cdt etc se remplissent les fouilles et que Nous, oui Nous paya
    ons Cash en Hommes et en monnaie !!
    Ah ils ont la belle vie !!!

  9. Raymond75 dit :

    Profitons de l’occasion pour rendre hommage à la politique militaire très interventionniste de la France :

    Grâce à la France, l’Afghanistan a pu retrouver la paix et la stabilité, et s’engage maintenant vers un développement harmonieux, dans le respect de tous et surtout de toutes, dans un pays où la corruption à été éradiquée.

    De même, la Libye est un pays maintenant résolument tourné vers l’avenir, vers le développement et l’éducation. Cela n’aurait pas été possible sans l’intervention militaire française, qui fut un succès indiscutable.

    Et surtout saluons l’efficacité des soixante années d’OPEX africaines ininterrompues, qui ont permit de stabiliser ces pays, d’éradiquer là aussi l’arbitraire et la corruption, de mettre fin aux trafics en tous genre et à l’immigration sauvage et hors de contrôle, et de mettre en place des structures étatiques qui donnent une immense tranquillité à ces populations, enfin protégées de la misère et qui retrouvent une immense confiance dans l’avenir.

    Sans la France et ses interventions armées, le monde serait terriblement instable !

    • Mat49 dit :

      Profitons de l’occasion pour tenir compte de la réalité:

      – sur l’Afgha nous n’avons fait qu’obéir aux américains qui ont demandé notre aide comme le traité de l’atlantique nord le prévoit.
      – sur la Lybie nous avons joué au petit né-cons et nous en recueillons les plâtres.
      – en afrique toutes nos opex lancées avec des effectifs correspondant aux objectifs ont réussi donc seules Sangaris et le Rwanda sont des echecs mais il était évident que des opérations de ce type sont vouées à l’echec.

      La lybie avait pour seul but de renverser Khadafi. Etait une connerie? oui. Est ce que la connerie a atteint l’objectif? oui.

      Seuls de profonds crétins peuvent croire que des opex ont pour objectif de faire ce que vous décrivez.

      • Ganache dit :

        L’Otan était sensé être un organisation défensive face aux pays du Pacte de Varsovie… L’Afghanistan n’était pas concerné et si le gouvernement de l’époque a engagé la France dans cette affaire c’était uniquement politique. Aucune obligation juridique n’existait, pas plus que pour aller casser les burnes à Saddam Hussein

        • Mat49 dit :

          Techniquement si pour l’Afgha. Les USA s’estimant à juste titre agressés en 2001.

          • Mon général dit :

            Parceque les US n’agressent personne eux…?

          • Mat49 dit :

            Si aussi et alors? Cela ne change rien au fait qu’ils aient fait joué le traité de l’Atlantique.

        • Mon général dit :

          Sauf que le pacte de Varsovie a été créé en réponse à la création de l’OTAN… mais ce n’est qu’un détail de l’Histoire.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Pacte_de_Varsovie

          • Courmaceul dit :

            « Lorsqu’en 1949 les Occidentaux signent le traité de l’Atlantique Nord, Staline n’éprouve pas le besoin de fonder une alliance de sécurité collective à l’Est. Il se méfie des arrangements institutionnels qui permettraient aux dirigeants des pays satellites de revendiquer un statut de partenaire au lieu de demeurer des subordonnés soumis à l’hégémonie russe. Au lieu de réunir les nations d’Europe de l’Est dans une organisation qui pourrait s’avérer difficile à gérer, Staline concentre ses efforts sur des tentatives de déstabilisation et de désunion des Occidentaux, qui ciblent tout particulièrement la France.  » Faut tout dire alors ! Grand timide va !

        • Carin dit :

          @Ganache
          Pour l’Afghanistan nous étions en pleine assistance des américains…11 septembre…
          Une fois AQ rayé de la carte, nous aurions du partir… mais comme on avait dit non à l’Irak 2 , et que ça nous a coûté très cher, nous sommes restés, et nous avons perdu des gars!

      • NRJ dit :

        @Mat49
        En soit il y avait déjà plusieurs attentats terroristes dans le monde en 2001. Après le 11 septembre il y a eu les attentats de Londres et de Madrid. Donc essayer de réduire les camps d’entraînement était une idée sensée. Cela n’empêche pas que l’Afghanistan fut a posteriori une erreur. Mais peut-être auriez vous préféré attendre qu’on se prenne des bombes chez nous n’est-ce-pas ? D’ailleurs la situation était arrivée en 2015 avec le Bataclan. C’était également débile d’intervenir en Irak, je suppose.

        En Libye la situation était différente. On avait une guerre civile qui menaçait de se disséminer dans la région, avec des acteurs externes qui prenaient part au conflit. Bref exactement les mêmes ingrédients pour avoir les mêmes conséquences que la guerre en Syrie. Mais cette fois, de l’autre côté de la Méditerranée. Vous seriez donc contre l’intervention pour virer un dictateur qui est la source d’un immense bazar à venir pour laisser une chance aux libyens d’avoir leur première élection et potentiellement de leur stabilité ?

        Alors oui, l’objectif n’a pas été atteint. La Libye n’a pas été stable. Mais on a laissé la possibilié aux libyens de choisir pour la première fois de leur histoire. Ils n’ont pas saisi leur chance, c’est leur problème. Mais Sarkozy a tenté de résoudre le problème, et ça vous ne pouvez pas le nier. Faut quand même se rappeler deux secondes qu’avec Kadhafi, c’était le bazar.

        Plutôt d’accord avec vous sur Sangaris. Je dirais aussi qu’on a été des petits coqs arrogants avec Barkhane, pensant pouvoir régler des problèmes sur lesquels les américains échouaient depuis 13 ans en Afghanistan. Au moins les américains ont tiré les leçons de leur engagement afghan pour la guerre en Irak de 2014. Mais pas nous.

        Quant à votre « solution », c’est ridicule. Envoyer 25000 hommes faire des tours sur van au Mali parce que… c’est 5 fois le nombre d’islamistes supposé sur place et pour une durée…. inconnue, ce n’est pas une solution. Encore moins que celle qu’on fait actuellement (ce qui n’est pas peu dire).

      • Raymond75 dit :

        Il y a beaucoup de crétins sur Terre, pas vrai fier guerrier, qui depuis 1814 enchaine les défaites, ne protège jamais la France de quoi que ce soit, reste planqué dans l’armée d’armistice, déshonore la France pendant la guerre d’Algérie, et font de la gesticulation inutile et très coûteuse ici et là.

        Bonne Opex, engagez vous, rengagez vous, vous verrez des déserts.

      • PK dit :

        « La lybie avait pour seul but de renverser Khadafi. Etait une connerie? oui. »

        Non. Franchement, dégommer ce salaud était une nécessité, ne serait-ce que pour venger les civils français assassinés par ce type. Une façon normale de faire de la real politik pour limiter la casse sur les envies des prochains candidats au carnage.

        La connerie fut de ne pas l’avoir préparé et sélectionné un poulain pour lui succéder. D’où le bordel et les atermoiements sur qui supporter sur place.

        • NRJ dit :

          @PK
          « La connerie fut de ne pas l’avoir préparé et sélectionné un poulain pour lui succéder. ». Et qu’auriez vous fait pour avoir un poulain capable de lui succéder ? Un petit coup d’état tranquille pour y mettre un dictateur à notre botte comme si de rien n’était ?
          Même en supposant que les autres pays acceptent, pensez vous sincèrement que ça aurait apporté la stabilité ?

          • PK dit :

            Bien sûr. Remplacer un dictateur qui tient son pays par un dictateur qui tient son pays ne change rien à la stabilité. Sinon, ce n’est pas un dictateur !

            Faut juste jouer le bon cheval… ce que la France a du mal à faire depuis un demi-siècle !

          • NRJ dit :

            @PK
            Parce que Kadhafi apportait la stabilité ? Première nouvelle. En 2011, c’était la guerre en Libye, faut quand même s’en rappeler de temps en temps avant de critiquer bêtement.

            Du coup vous auriez voulu que la France fasse un putsch ? La rébellion était plutôt démocrate à l’époque (résultant ainsi dans les premières élections libres en Libye. Là encore faut se rappeler).

          • PK dit :

            Bien sûr que la situation était stable en Libye. Ça ne veut pas dire que la Libye ne faisait pas ou ne pouvait pas faire la guerre avec ses voisins.

            La Libye représentait une barrière infranchissable à l’immigration du sud qui n’existe plus aujourd’hui.

            Maintenant, je vous laisse ergoter comme d’habitude pour avoir le dernier mot, étant donné que c’est la seule chose qui vous intéresse dans une discussion ici.

      • Mat49 dit :

        @ NRJ je ne critique pas l’idée de réduire les camps d’entrainement j’explique pourquoi nous y sommes allé.

        « Vous seriez donc contre l’intervention pour virer un dictateur qui est la source d’un immense bazar à venir pour laisser une chance aux libyens d’avoir leur première élection et potentiellement de leur stabilité ? » A posteriori nous ne pouvons que constater que cette guerre ne nous a pas été bénéfique surtout si on tient compte des conséquences au Sahel.

        « Alors oui, l’objectif n’a pas été atteint. La Libye n’a pas été stable. » Nous avons réussi car Khadafi a été déposé. La stabilité nous avons laissé les Lybiens la chercher.

        « Je dirais aussi qu’on a été des petits coqs arrogants avec Barkhane, pensant pouvoir régler des problèmes sur lesquels les américains échouaient depuis 13 ans en Afghanistan. Au moins les américains ont tiré les leçons de leur engagement afghan pour la guerre en Irak de 2014. Mais pas nous. » Aucun rapport avec l’Afgha. Si les américains avaient déployé 5000 hommes en Afgha ils auraient été balayés.

        « Quant à votre « solution », c’est ridicule. Envoyer 25000 hommes faire des tours sur van au Mali parce que… c’est 5 fois le nombre d’islamistes supposé sur place et pour une durée…. inconnue, ce n’est pas une solution. Encore moins que celle qu’on fait actuellement (ce qui n’est pas peu dire). » La force décrite aurait une chance de battre l’insurection qui est limitée à quelques milliers de combattants alors que la micro force actuelle n’en a aucune. Les français ne font pas de tourisme au Sahel la preuve il y a des pertes en face.

        • NRJ dit :

          @Mat49
          « je ne critique pas l’idée de réduire les camps d’entrainement j’explique pourquoi nous y sommes allé. ». Si vous êtes d’accord avec le fait qu’on était également en danger et que c’était notre intérêt d’intervenir en Afghanistan, vous admettrez que ce n’est pas juste pour « obéir aux américains qui ont demandé notre aide comme le traité de l’atlantique nord le prévoit. ».

          « A posteriori nous ne pouvons que constater que cette guerre ne nous a pas été bénéfique surtout si on tient compte des conséquences au Sahel. ». Non. Et alors ? Était-ce mieux de rester les bras ballants en attendant d’avoir une situation syrienne en Libye et une explosion dans tout le Maghreb ? Quand on voit ce qui s’est passé en Irak en 2014, on peut se dire que les peurs étaient justifiées.

          « Si les américains avaient déployé 5000 hommes en Afgha ils auraient été balayés. ». Par habitant, bien plus de soldats occidentaux étaient déployés. Ca a apporté la paix ?

          « La force décrite aurait une chance de battre l’insurection qui est limitée à quelques milliers de combattants alors que la micro force actuelle n’en a aucune ». Qu’appelez vous gagner ? Moi, j’appelle cela le fait de pouvoir partir définitivement du Mali en laissant une situation stable (où il ne faudra pas nécessaire de revenir 4 ans après comme les USA en Irak par exemple). Et en quoi avoir 25000 gars sur place augmenterait nos chances plutôt que 5000 ? Macron a monté de 4000 à 5000, ça a changé quelque chose ?

           » Les français ne font pas de tourisme au Sahel la preuve il y a des pertes en face. ». Les soldats français font ce qu’ils peuvent, c’est-à-dire pas grand chose. Les islamistes ne sont pas assez débile pour nous attaquer directement, donc la situation se dégrade, et je ne vois pas ce que votre surenchère va apporter concrètement.

        • Mat49 dit :

          @ NRJ « c’était notre intérêt d’intervenir en Afghanistan » notre intérêt n’était pas d’y aller.

          « Non. Et alors ? » Alors cela donne à réfléchir.

          « Était-ce mieux de rester les bras ballants en attendant d’avoir une situation syrienne en Libye et une explosion dans tout le Maghreb ? » Khadafi était en passe de l’emporter.

          « Quand on voit ce qui s’est passé en Irak en 2014 » On peut se dire aussi que 2014 est le fruit indirecte de 2003. Et que la Lybie actuelle est le fruit de 2011 ainsi que le sahel.

          « Ca a apporté la paix ? » Non mais cela ne veut pas dire que 5 000 n’auraient pas été balayés.

          « Qu’appelez vous gagner ? » A minima amener l’insurection au point où elle n’est plus qu’un problème sécuritaire. Au mieux l’écraser complètement et/ou obtenir un accord de paix.

          « Et en quoi avoir 25000 gars sur place augmenterait nos chances plutôt que 5000 ? » 25 000 hommes permettraient de suivre le schéma opératif que je décris. 5 000 non.

          « Macron a monté de 4000 à 5000, ça a changé quelque chose ? » Non car cela n’a pas permis de changer le schéma opératif et cela n’a fait que courir après une montée en puissance de l’ennemi sur le plan qualitatif.

          « je ne vois pas ce que votre surenchère va apporter concrètement. » Les islamistes peuvent nous éviter car nous sommes trop peu nombreux. D’où notre schéma opératif par raid sans tenir le terrain un minimum. Je propose de changer de schéma opératif au service d’une autre stratégie qu’actuellement. L’actuelle consiste à attendre que des états quasi faillis (Mali, Niger, Burkina Faso) et parmi les plus pauvre et les plus corrompus de la planète trouvent les ressources financières et humaines pour l’emporter à notre place.

          Je propose d’arrêter d’attendre pour tenter de gagner et partir car le dispositif actuel va nous conduire à rester des décenies pour aucun résultat. Après il faudra peut être revenir, certes. Mais cela nous permettra de souffler qulques années en laissant le dispositif Sabre en vigie.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            Vous pensez qu’il n’était pas de notre intérêt d’intervenir en Afghanistan alors que les islamistes préparaient des bombes dans toute l’Europe. Pensez vous qu’en 2015, après le Bataclan, il n’était pas de notre intérêt d’intervenir ? Je demande car à première vue les situations entre le début des années 2000 et 2015 étaient similaires.

            « Kadhafi était en passe de l’emporter ». Euh… non. Qu’est-ce qui vous fait dire cela, alors que la situation dégénérait en conflit armé ?

            « On peut se dire aussi que 2014 est le fruit indirecte de 2003. Et que la Lybie actuelle est le fruit de 2011 ainsi que le sahel. ». Oui, exactement, je ne dis pas le contraire. Pour autant, s’il était absurde de virer Saddam Hussein qui tenait son pays, ça l’était beaucoup moins pour la Libye dont la situation explosait (car oui, répétons le une bonne fois : Sarkozy n’a pas apporté la guerre. Elle était déjà largement avant nous).

            Et comment avec 25000 hommes vous allez « quadriller pour étouffer la logistique d’une insurection de plus en plus coupée de la population tout en détruisant ses unités et ses réseaux qui faute de logistique ne pouvaient se reconstituer ». Comment voulez-vous étouffer la logistique alors que les islamistes ont déjà des quantités de cache d’armes sur place ? Et que celle-ci sont approvisionnées également via un désert de 4 millions de km² ? Comment on tient un tel désert ? Faut-il mettre des soldats tous les 100 mètres ?
            Quant à couper les populations, on fait quoi ? On met un soldat derrière chaque civil ? Vous avez sorti une belle phrase mais là on a besoin de concret (pour le coup, les russes faisaient ce que vous disiez mais avec du concret en Tchétchénie, et ce n’était pas forcément beau à voir).

            Même si on y arrivait, on va partir et les gars vont revenir tout de suite. Et on aurait tout fait pour rien. C’est là toute le problème dans votre « solution » (dont vous admettez vous même qu’on va jouer à pile ou face pour sa réussite ou son échec), elle n’est rien de plus que ce que l’on fait déjà actuellement. Pour cette raison, on pourrait au mieux réduire l’insurrection à un problème sécuritaire. Et dès qu’on aura le dos tourné, les islamistes reviendront tout aussi vite. Eux ont l’avantage décisif d’avoir du temps. Pas nous. Et obtenir un vague bout de papier où il est écrit « accord de paix » qui ne signifiera plus rien 6 mois plus tard ne changera rien.

          • Mat49 dit :

            @ NRJ sur l’afgha pour être plus précis le dispositif d’avant 2007 suffisait.

            « Qu’est-ce qui vous fait dire cela, alors que la situation dégénérait en conflit armé ? » La situation avant notre arrivée.

            « Sarkozy n’a pas apporté la guerre. Elle était déjà largement avant nous » Mais il a décidé de nous y faire rentrer alors que Khadafi allait la gagner.

            « Comment voulez-vous étouffer la logistique alors que les islamistes ont déjà des quantités de cache d’armes sur place ? » Grâce à la marge de manoeuvre que donne ces 25 000 hommes cumulé à l’ONU et au Maliens. Nous pourrions aussi beaucoup mieux encadrer les Maliens.

            « Comment on tient un tel désert ? » On y repère facilement les mouvement sans avoir à le tenir. Ce qui compte ce sont les zones peuplées.

            « a besoin de concre » je vous en donne mais vous ne comprenez rien. Donc je réexplique: avec plus d’homme on peut ratisser et tenir le terrain. En ratissant on détruit les caches et on débusque les combattants. Comme derrière on tient mieux le terrain c’est plus difficile pour l’ennemi de revenir.

            Aucun besoin d’exaction là dedans. Les Russes aurait gagné même sans exaction comme les amricains ont gagné en 2007 en Irak avec peu d’exactions.

            « Même si on y arrivait, on va partir et les gars vont revenir tout de suite. Et on aurait tout fait pour rien. » Ils ne pourraient pas revenir tout de suite il faudrait le temps qu’ils remettent en place un minimum de capacités. Et pouvoir partir un temps nous serait utile.

  10. ArtScenik dit :

    Russie… Toujours la Russie ?

    • tankaboum dit :

      effectivement, et votre présence sur ce site le confirme

      • ArtScenik dit :

        @Tankaboum : Mauvaise interprétation de votre part. Mon interrogation est plutôt affirmative et non pas dubitative… Mais ce type de subtilité est toujours difficile à comprendre sans l’intonation qui va avec.

  11. blavan dit :

    Qu’est-ce qu’on attend pour partir, que le pouvoir Malien nous le demande , ce qui serait la honte absolue pour les efforts que nous avons fournis. La seule solution pour l’Afrique c’est de laisser les africains gérer eux même leurs problèmes et en parallèle , expulser tous les migrants en situation irrégulières, on aura besoin des militaires hors frontières pour protéger l’hexagone .

    • Mat49 dit :

      @ Blavan je serais en désaccord avec « La seule solution pour l’Afrique c’est de laisser les africains gérer eux même leurs problèmes ».

      En revanche je suis d’accord avec « expulser tous les migrants en situation irrégulières ». J’ajouterais revoir les régles d’accès à la nationalité pour les restreindres.

      Sinon, pour le Mali, nous avons décidé de faire un en même temps: pas d’engagement sérieux mais en même temps pas de retrait.

      • NRJ dit :

        @Mat49
        Et c’est quoi un engagement « sérieux » à part un déploiement de 25000 hommes (qu’on ne peut pas financer) sur une durée inconnue pour faire des tours de désert pour ne pas espérer maîtriser une terrain de 3,5 millions de km2 ?
        Pourquoi la guerre en Irak 2003 a si bien marché selon vous ? (Bon les américains ont dû revenir 4 ans après être parti, mais ça vous avez décidé de l’oublier). Pourquoi les américains ont été incapable de mettre en place la même stratégie en Afghanistan puisqu’ils avaient la solution ? Enfin, comment les russes ont ils réglé le problème en Tchétchénie selon vous ? J’espère que vous ne limiterez pas votre raisonnement au simple effectif de l’armée russe.

        • Mat49 dit :

          @ NRJ avec le % de PIB que les pouvoirs publiques prélèvent nous avons de quoi financer sans nous endetter plus.

          Je propose comme déjà expliquer de battre l’insurection en s’inspirant des armées qui ont battu des insurection.

          2003 en Irak est une guerre conventionnelle.

          « Pourquoi les américains ont été incapable de mettre en place la même stratégie en Afghanistan puisqu’ils avaient la solution ? » Ils l’ont mise en place mais les Talibans étaient trop fort donc cela n’a pas fonctionné. Je ne propose de le faire au Mali que parce que nous avons un adversaire assez faible ce qui nous laisse une chance sinon je proposerais de partir.

          « Enfin, comment les russes ont ils réglé le problème en Tchétchénie selon vous ? » Les Russes ne l’auraient pas emporté avec seulement l’équivalent de Barkhane mais c’est surtout la maitrise opérative qui leur a donné la victoire. Comme ils avaient suffisament d’homme ils ont pu couper les voies d’approvisionnement et quadriller pour étouffer la logistique d’une insurection de plus en plus coupée de la population tout en détruisant ses unités et ses réseaux qui faute de logistique ne pouvaient se reconstituer. Il y a eu des exactions mais cela n’a pas été déterminant.

          La méthode que vous leur attribué à tort est celle de Bugeaud en Algérie.

          • NRJ dit :

            @Mat49
             » avec le % de PIB que les pouvoirs publiques prélèvent nous avons de quoi financer sans nous endetter plus. ». On a surtout une dette énorme et un déficit qu’on n’arrivait pas à réduire avant même le Coronavirus. Donc s’il y a de l’argent, c’est bien autre part qu’il partira.

            La guerre d’Irak 2003 était conventionnelle pendant 2 mois, puis asymétrique. Et vous ne répondez pas. Comment a t’on pu gagner cette guerre selon vous ? (si on appelle gagner. Pour ma part, une guerre où il faut revenir 4 ans après car la conséquence directe de la première intervention a déclenché une nouvelle crise, je n’appelle pas cela gagner).

            « La méthode que vous leur attribué à tort est celle de Bugeaud en Algérie. ». C’est marrant ça, car en Algérie, l’armée française avait plutôt gagné militairement (pour s’instruire: https://www.liberation.fr/societe/2002/03/18/fin-de-la-guerre-qui-ne-disait-pas-son-nom-13_397284/).
            Sinon, ce n’est pas simplement en ayant plus d’hommes que les russes ont pu faire tout ce que vous dites, et certainement pas en respectant les mêmes lois d’engagement que la France au Mali. Ce n’est pas juste en envoyant plus d’hommes que la France, mais en menant une répression sommaire mais efficace (l’armée française qui se fait critiquer durement pour un bombardement incertain peut-elle se permettre la même chose ?), un découpage de la population et en rasant une bonne partie des centres urbains de Tchétchénie. Enfin, les russes ont sur place Kadyrov comme leader incontesté d’un parti puissant capable de faire régner la terreur et l’ordre. Peut on se permettre la même chose ? Les russes sont connus pour ne pas être des tendres. Ca explique comment ils ont pu dominer les pays baltes et l’Ukraine après avoir solidement réprimé dans les années 1945-1950. Mais il n’est peut-être pas envisageable pour la France de faire la même chose (j’espère que l’idée vous est passée par la tête).

            Bref, l’idée de laisser 25000 hommes sur place et qu’on aura même une chance (je ne sais pas comment on calcule la probabilité) est est de la bêtise absolue.

          • Mat49 dit :

            @ NRJ « Donc s’il y a de l’argent, c’est bien autre part qu’il partira. » Si on veut perdre oui.

            « La guerre d’Irak 2003 était conventionnelle pendant 2 mois, puis asymétrique. » Donc vous parlez de la guerre qui a suivi celle de 2003 gagnée par les américains en 2007/2009 de la même manière que toutes les armées qui ont battu une insurection.

            « C’est marrant ça, car en Algérie, l’armée française avait plutôt gagné militairement » Bugeaud a vécu au XIXe siècle donc vous ignorez l’histoire pour faire une confusion aussi énorme…

            « Sinon, ce n’est pas simplement en ayant plus d’hommes que les russes ont pu faire tout ce que vous dites, et certainement pas en respectant les mêmes lois d’engagement que la France au Mali. » Opérativement il n’auraient rien pu faire avec 5 000 hommes. Leur 200 000 hommes n’était pas un gage de victoire en soit. .

            « Peut on se permettre la même chose ? » Un pouvoir Malien allié ferait l’affaire.

             » Mais il n’est peut-être pas envisageable pour la France de faire la même chose » Les exactions sont indifférentes car elles ne concenrnent pas le schéma opératif. Les américains ont fait moins d’exaction en Irak et ont gagné quand même face à Al Quaeda avec le même schéma opératif que les Russes. Vous confondez la discipline au sein d’une section avec les opérations au niveau des armées entières.

            Bref vus n’y connaissez rien la meilleure preuve: votre impaire sur Bugeaud? Confondre 1830-1848 avec 1954-1962! COLLECTOR!!

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « Si on veut perdre oui. ». Si avoir un vague bout de papier et 2 semaine de calme le temps qu’on parte pour que le bazar revienne était « gagner », c’est peut-être pas si négatif de perdre, car au moins on ne serait pas en faillite budgétaire en France.

            « Donc vous parlez de la guerre qui a suivi celle de 2003 gagnée par les américains en 2007/2009 de la même manière que toutes les armées qui ont battu une insurection. ». 4 ans après, c’était le bazar à tel point qu’ils ont dû de nouveau intervenir (mais ils ont « vaincu » l’insurrection. Bravo !!!). Et c’est bien 4 ans, car c’est en 2010 que les américains ont quitté l’Irak, et non pas en 2009. Par ailleurs la « victoire » en Irak ne se limitait pas à détruire les membres d’Al-Quaïda mais à avoir un pays stable (ce qui fut un échec). Question suivante: si les américains ont réussi en Irak, comment se fait-il qu’ils aient échoué en Afghanistan ? Pourquoi n’auraient t’ils pas mis en place les mêmes méthodes à succès faites en Irak (dans un contexte pourtant beaucoup plus difficile de guerres urbaines).

          • NRJ dit :

            Sur Bugeaud, je ne connaissais effectivement pas ce personnage.

            « Opérativement il n’auraient rien pu faire avec 5 000 hommes. Leur 200 000 hommes n’était pas un gage de victoire en soit. . ». Merci de le dire. Donc 25000 hommes engagés n’est pas non plus un gage de victoire en soit (ni même 1 million d’hommes).

            « « Peut on se permettre la même chose ? » Un pouvoir Malien allié ferait l’affaire. ». Le pouvoir malien, ce n’est pas cette armée de branquignols corrompus et incompétents ? Et vous voudriez compter là-dessus ?

            Quand j’y pense, les américains ont tellement vaincu Al-Quaïda que cette organisation est toujours aussi présente.

          • Mat49 dit :

            @ NRJ « car au moins on ne serait pas en faillite budgétaire en France. » le coût du Mali est bien trop faible.

            « 4 ans après, c’était le bazar » A cause d’Al Maliki, pas des américains qui en 2009 ont match gané face à Al Quaeda.

            « si les américains ont réussi en Irak, comment se fait-il qu’ils aient échoué en Afghanistan ? » La puissance des Talibans.

            « Pourquoi n’auraient t’ils pas mis en place les mêmes méthodes à succès faites en Irak (dans un contexte pourtant beaucoup plus difficile de guerres urbaines). » J’ai déjà repondu le 26 mai à 14h20.

            « Sur Bugeaud, je ne connaissais effectivement pas ce personnage. » Wahou! ah oui vous ne connaissez vraiment rien au sujet!! Donc je suppose que Galiéni et la tâche d’huile c’est du chinois pour vous.

            « Donc 25000 hommes engagés n’est pas non plus un gage de victoire en soit (ni même 1 million d’hommes). » Mais avoir suffisament d’homme est une condition indispensable pour adopter le schéma opératif que je défends. Ce schéma opératif n’est pas un gage de victoire mais il a déjà fonctionné. Comme l’ennemi est bien plus faible que les Talibans c’est ce qui m’amène à le proposer.

            « Et vous voudriez compter là-dessus ? » Nous n’en aurions pas beaucoup besoin de toute façon donc c’est totalement secondaire.

            « Quand j’y pense, les américains ont tellement vaincu Al-Quaïda que cette organisation est toujours aussi présente. » Elle perd en 2007 en Irak. Le fait qu’elle perdure n’efface en rien cette réalité.

          • Mat49 dit :

            @ NRJ D’ailleurs c’est vous qui disiez que le mieux était de laisser les Maliens se démerder soit dianst comme en Irak après 2014. Mais là vous nous sortez que « Le pouvoir malien, ce n’est pas cette armée de branquignols corrompus et incompétents ? » Et vous voudriez compter là-dessus ?

    • Carin dit :

      @Blavan
      Vous tombez dans le même piège de la facilité que @Czar… à savoir qu’un migrant par définition ne se promène jamais avec ses papiers… et donc chaque fois qu’il est contrôlé, il sort une identité et une nationalité bidons… et comme nos lois sont limitées, au bout de quelques jours, voyant que nos demandes d’identifications n’ont pas de réponses, ces migrants sont relâchés avec demande officielle de quitter par leurs propres moyens le territoire français…. jusqu’au prochain contrôle, qui doit démontrer qu’il n’a pas été fait à la tête du client, que ce dernier reconnaisse en procédure, avoir commis une infraction justifiant son contrôle, et on recommence le même scénario cité plus haut!!!
      En ce moment même, vous avez la préfecture du Var qui invite les migrants à venir prendre la liste des droits auxquels ils peuvent prétendre… c’est vous dire jusqu’où va le problème societal qui vous préoccupe. Et le RN ne changera pas une virgule aux différents textes de lois (française, et européenne) qui régissent l’état de migrant!

  12. Sim dit :

    Halàlà, mais à quoi ça sert que Barkane il se décarcasse alors ? Avec une bande de crét… pareils; le Mali fonctionnerait encore mieux sous la charia des djihadistes que actuellement ! C’est incroyable ça !

    • Mat49 dit :

      Le Mali serait pire qu’actuellement avec le bordel coranique.

      • Contractor dit :

        Pas certain du tout. Et a minima, ces sangsues instrumentalisées par les Russes, corrompues au dernier degré, disparaitraient pour toujours.

  13. Claude dit :

    Et dire qu’on veut les entrainer pour leur passer le flambeau ….mouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !
    Il est temps de quitter le Mali les gars !

    • Mat49 dit :

      Il est au contraire temps de s’engager sérieusement pour pouvir partir ensuite. Ce ne sont pas les Talibans ou le Viet minh en face. Partir ou rester en l’état ne nous amènerait rien.

      • Pluton dit :

        Vous avez pas l’air de vous rendre compte de la situation…
        Plus d’hommes pour faire quoi ? C’est pas commme si on etait debordé par l’ennemi… Au contraire si l’ennemi acceptait plus volontier la confrontation, le probleme serait vite regle, c’est probablement pour ca qu’on en est la, a essaye d’avoir qques trophes pour la com alors que la situation continue de pourrir….
        Vous comprenez ce qu’est une guerre asymetrique ?

        • Mat49 dit :

          Faire ce que nous faisons actuellement nous évitera de perdre mais cela ne nous permettra pas de battre l’insurection. Alors que ce n’est pas le Viet Minh ou les Talibans en face, tous ceux qui nous parlent de guerre ingagnable fument: avec une poignée d’homme sur un territoire aussi vaste nous ne sommes pas toujours pas battus.

          Donc cela vaudrait la peine de tenter de déployer une force sérieuse sur la durée. Dans tous les cas où une armée a battu une insurection elle l’a fait soit en l’étouffant sous le nombre (Irak 2007, Tchétchénie,…) soit en attendant que l’adversaire se lasse (FARC).

          Essayer d’etouffer les insurgés sous le nombre en détruisant leur logistique au lieu d’attendre ne nous donnerait pas une assurance victoire mais au moins nous aurions une chance. Là nous ne pouvons que prolonger indéfiniment un état de fait sur des dizaines d’années.

          • Pluton dit :

            Vous comprenez qu’une grosse partie des adversaires qu’on designe comme terrorriste, sont des locaux qui ont choisi cette banniere/cause parce qu’ils etaient en conflit avec d’autres locaux et ou le gouv.
            Que ce sont pas des demeures, ils se battent quand ils ont une chance de gagner, se dissimulent, changent de modes d’actions ou vont agir ailleurs quand ce n’est pas le cas. Qu’entre leurs operations, ils retournent dans leurs familles/village. Et oui une partie de leur logistique c’est ca, un soutien local….
            On peut prendre un exemple d’un des processus classique, a la base differents qui prennent place pour des raisons ethniques/politique and co, mais surtout pour des raisons de subsistance, ca se donne des coups de poings ca se vole du betail and co, puis l’une des partis decide de s’armer, prend l’avantage sur l’autre, les autres font pareil, puis commence a apparaitre des exactions comme des pillages, des morts, des viols etc… On est dans une escalade classique, ou meme quand t’as pas envi de te meler de ca, le local se rend compte qu’il y’a un probleme de securite et qu’il va devoir se defendre contre ce « banditisme », et l’un dans l’autre chacun s’organise en milice, trouve pour les organiser un chef competant charismatiqueet… le stade au dessus est de trouver des appuis exterieur pour prendre le dessus sur les rivaux, pour etre mieux fourni en arme, pour s’inscrire dans une cause plus grande et renforce sa legitimite, et ainsi pouvoir reunir plus de recrues, plus de soutien local etc….
            Alors oui notre gouv. a fait sa propagande sur une guerre anti-terro, la realité c’e qu’on a ressemble a une guerre civile « mis sous cocotte ». l’islamisme violent en bon parasite profite du chaos pour avancer ses pions.
            Oui en irak comme en tchetchenie, ils ont gagné en tapant dans le civil ce qui a fait pas mal de mort, mais surtout en transformant une grosse partie de la population en refugiees…
            Et c’est ca une guerre asymetrique, des moyens pas du tout chirurgicaux ou on finit souvent par tuer plus de civil que de combattants, tout en « mettant la misere » aux civils survivants…
            la guerre serait gagné si la plupart des civils etaient avec nous, mais c’est pas le cas, et plus ca dure et moins ca sera le cas.
            Alors oui si y’avait un gouvernement suffisamment fort pour ramener l’ordre, on pourrait se barrer, mais a ce niveau, plus le temps passe, moins ca va…
            Si vous ramener tout les elements de l’equations explorez les idees qui ont marché, on se rend compte qu’on est dans la merde, si on veut gagner par les armes, outre le cout des operations, ca se fera pas sans un cout au niveau de l’image de notre armee et celle de notre pays. Et la on parle d’une forte degradation, au point ou les islamistes pourraient presque paraitre respectable, alep, grozny, raqqa, mossoul, faloudja, gaza, c’est pas joli a voir apres les operations…
            Plus de troupes, les usa ont fait ca pendant 20 ans en afghanistan… avec a chaque fois un nouveau general pour te dire, si ca marche pas, c’est parce qu’on y a pas mis les moyens necessaires, hollywwod en a meme fait un film…
            Et encore une fois si on savait ou etait l’ennemi et comment neutraliser la menace, on l’aurait fait, faut pas prendre nos militaires et leurs adversaires pour des idiots, on est dans une guerre asymetrique, et c’est ca la difficulte l’ennemi se dissimule et frappe la ou il peut, comme il peut, quand il le veut et l’ennemi peut le faire parce qu’une partie la zone ou il agit, il ‘a du soutien…

          • Mat49 dit :

            @ Pluton « Vous comprenez qu’une grosse partie des adversaires qu’on designe comme terrorriste, sont des locaux qui ont choisi cette banniere/cause parce qu’ils etaient en conflit avec d’autres locaux et ou le gouv. » Ce n’est pas ce qui se passe. Les djihadistes manipulent des querelles pour enroler plus de combattants et avoir des réseaux de soutiens.

            « Que ce sont pas des demeures, ils se battent quand ils ont une chance de gagner, se dissimulent, changent de modes d’actions ou vont agir ailleurs quand ce n’est pas le cas. Qu’entre leurs operations, ils retournent dans leurs familles/village. Et oui une partie de leur logistique c’est ca, un soutien local…. » Tout à fait d’accord d’où ce que je propose.

            « Oui en irak comme en tchetchenie, ils ont gagné en tapant dans le civil ce qui a fait pas mal de mort, mais surtout en transformant une grosse partie de la population en refugiees… » Non les américains ont cherché à ne pas trop tapper sur les civils et les russes n’ont pas fait que ça.

            « la guerre serait gagné si la plupart des civils etaient avec nous, mais c’est pas le cas, et plus ca dure et moins ca sera le cas. » La plupart des civiles attend de voir de que côté la victoire penche. Il faut donc faire pencher en notre faveur.

            « Alors oui si y’avait un gouvernement suffisamment fort pour ramener l’ordre, on pourrait se barrer, mais a ce niveau, plus le temps passe, moins ca va… » Ramener le problème à un niveau sécuritaire permettrait de partir peu importe le pouvoir en place.

            « Si vous ramener tout les elements de l’equations explorez les idees qui ont marché, on se rend compte qu’on est dans la merde, si on veut gagner par les armes, outre le cout des operations, ca se fera pas sans un cout au niveau de l’image de notre armee et celle de notre pays. » Pas du tout, lisez ce que je propose.

            « alep, grozny, raqqa, mossoul, faloudja, gaza, c’est pas joli a voir apres les operations… » Aucun rapport avec le Mali. Falloudja n’a pas été rasé comme Grozny.

            « Plus de troupes, les usa ont fait ca pendant 20 ans en afghanistan » Ils l’ont fait en Irak en 2007 face à Al Quaeda et cela à fonctionné. Les Talibans étaient eu trop fort.

            « Et encore une fois si on savait ou etait l’ennemi et comment neutraliser la menace, on l’aurait fait, faut pas prendre nos militaires et leurs adversaires pour des idiots, on est dans une guerre asymetrique, et c’est ca la difficulte l’ennemi se dissimule et frappe la ou il peut, comme il peut, quand il le veut et l’ennemi peut le faire parce qu’une partie la zone ou il agit, il ‘a du soutien… » D’où le fait que je propose d’arrêter d’être absent.

            Détruire les caches d’armes et les réseaux logisitques ne peut se faire qu’avec du nombre. Opérer ces destructions force les insurgés à combattre. Le nombre permet de tenir le terrain une fois les unités insurgées détruites et limite leur retour.

  14. Max dit :

    A ne plus rien y comprendre avec ce cette valse bordélique ! Ils confondent démocratie avec « désir de pouvoir »…

  15. KEL-TO dit :

    rendons les Africains a l’Afrique ensuite rendons l’Afrique à la Chine a son tour b….l !

  16. Dodo dit :

    Il va falloir délégitimer internationalement cette bande de putschistes émanant d’une garnison qui semble devenir le cœur de leur mouvement.
    En parallèle, on doit soulever et soutenir une partie de l’armée n’étant pas forcément avec eux et qui sous l’impulsion de quelques promotions seront prêts à déloger les putschistes pour imposer une feuille de route politique.
    Il n’y a rien de fou, la France doit juste avoir une légitimité internationale et être accompagnée par des forces maliennes.

  17. Auguste dit :

    « Un coup d’état dans un coup d’état inacceptable » (Macron).Qu’est-ce à dire,le premier était acceptable?.Faut dire que les deux colonels ont fait, en partie, leurs classes en Russie et en Chine et ont destitué des hommes qui nous étaient plutôt favorables.
    En tous cas, la réaction internationale a été plus rapide et plus virulente qu’au premier coup d’état.

  18. Pat dit :

    Ils vont bientôt demander des sous aux français pour qu’ils puissent rester combattre les djihadistes ! Si, si, ne rigolez pas, c’est peut-être déjà le cas d’ailleurs !

  19. werf dit :

    La France a sous estimé le colonel GoÏta qui est le maître du jeu. Qui est derrière lui? Des puissances qui veulent tout simplement sortir la France du Mali et de la BSS. Pour l’instant, il ne montre pas toutes se cartes mais il suffirait qu’il fasse un chantage en menaçant de retirer les forces maliennes du G7 Sahel pour que Barkhane s’écroule comme un château de cartes… Il va donc faire semblant jusqu’aux élections de jouer la démocratie…

    • ji_louis dit :

      D’un autre côté, si Barkane se met à encercler les garnisons factieuses et menace à son tour, les putchistes n’ont pas le potentiel militaire pour y résister efficacement (mais le potentiel politique, peut-être).

      Je ne sais pas ce qui se dit dans les couloirs des chancelleries, mais si les militaires maliens ont promis de nettoyer les écuries d’Augias et qu’ils ont commencé à le faire, cela peut expliquer la relative discrétion de Le Drian (l’espoir de résultats permettant au Mali d’avoir une meilleure gouvernance). Remarquez que le Tchad et la Lybie s’en sortaient mieux avec un régime autoritaire assurant l’unité du pays, ce qui est aussi le cas du Rwanda, de l’Etiopies ou de… la Chine et la Russie!

    • Contractor dit :

      Goita n’existe que par ses maitres Russes dont le ministre des AF a déjà fait savoir que la Russie opposerait son veto a toute sanction au conseil de Sécurité. Qu’ils aillent défendre leur pays au milieu de leurs hommes au Centre, cela serait déjà pas mal. Mais c’est bien plus simple de jouer a Bamako.

  20. Plusdepognon dit :

    Ce qui pose des problèmes de conscience aux européens au Mali, ne leur en poserait pas si l’étendard était américain par le biais de l’ONU, au lieu d’être une opération française avec des aides alliées.

    Les militaires ont mis la main sur le pays et en face il y a des religieux:
    https://www.lepoint.fr/afrique/mali-militarisation-du-pouvoir-des-raisons-profondes-et-anciennes-26-02-2021-2415597_3826.php

    https://www.jeuneafrique.com/1029314/politique/mali-le-processus-de-paix-entrave-par-de-hauts-grades-de-larmee-selon-un-rapport-confidentiel-de-lonu/

    Concernant les acteurs locaux, l’Algérie se sent mise de côté dans ce qui se passe au Sahel, le sieur Iyad Ag Ghali n’a donc rien à craindre pour sa tête malgré certaines rodomontades:
    https://www.yabiladi.com/articles/details/106036/presence-maroc-sommet-sahel-irrite.html

    Il ne faut pas sous-estimer l’appétit des États-Unis qyui veulent à tout prix contrecarrer l’influence chinoise:
    https://www.yabiladi.com/articles/details/104074/algerie-generaux-tentent-revenir-sahel.html

    Les pays saheliens vont cumuler les problèmes, ce n’est une surprise que pour les néophytes…
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/09/05/mali-a-force-de-quiproquos-et-de-faux-semblants-l-aide-au-developpement-a-participe-au-depecage-de-l-etat_6051106_3232.html

    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/afrique-de-l-ouest-la-crise-alimentaire-la-plus-grave-des-dernieres-decennies-selon-des-experts-20201203

    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/environnement-africain/changement-climatique-le-sahel-bientot-du-manque-d-eau-au-trop-plein_3059231.html

  21. Donafugatta dit :

    Honni soit qui Mali pense !

  22. Mica X dit :

    Les petites mains de Wagner et leurs idiots utiles planqués derrière leurs pupitres sont lâchés dans la nature….
    Le gamin biélorusse en a une paire, lui.
    Blaetds

    • ArtScenik dit :

      Chez Wagner ils connaissent la musique…

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Le gamin biélorusse en a une paire, lui. » Certes, par contre je doute fort que ce soit les siennes! Je les verrais plutôt…………………………………… russes!

  23. Thierry dit :

    Moi je crois que la France a tout fait pour influencer ou soudoyer des membres du conseil de transition afin d’empêcher tout dialogue avec le GSIM. Ces 2 membres en question ont été arrêté donc Macron est échec et mat, pas étonnant qu’il parle de bombarder, la diplomatie il ne connaît pas, il n’a jamais su faire, soit il impose ou corrompt, soit il menace ou bombarde mais ne discute jamais, pas même avec les syndicats français.

    Le Mali ça va finir comme Haïti (Toussaint Louverture) ou l’Algérie (FLN) la France en sera banni pour les 400 ou 500 prochaines années à force de meurtre et pillage…

    • Mat49 dit :

      Mais oui! Même le soleil qui se lève le matin c’est la faute de la France!! Je l’ai toujours dit!

    • Fralipolipi dit :

      @Moussa Thierry l’inféodé aux mafiosos-djihadistes
      … parce que vous croyez vraiment que votre avis puisse avoir un intérêt quelconque ici, alors que nous savons tous que vous adorez les djihadistes et détestez la France …. quels que soit le sujet évoqué.
      Vous fonctionnez comme une vieille chèvre qui bêle toujours là même sonorité éraillée.
      … allez, un verre d’eau pour le Titi, et au lit.

    • blavan dit :

      @thierry. Meurtre et pillage, vous voulez rigoler . Le Mali coûte à la France dans tous les domaines , puisque notre armée est entièrement consacrée aux relèves de personnels et matériels au Sahel.

    • mulshoe dit :

      @thierry : heu …. meurtre et pillage de qui ? j’ai pas bien compris là !

    • GHOST dit :

      Macron doit se faire « respecter ». Il est le président d´un pays membre permanent du conseil de sécurité de l´ONU et puissance militaire de la planète. Macron doit se faire respecter par ces « militaires » incapables de gagner une petite victoire pendant la guerre mais qui s´emparent du pouvoir et sabote la démocratisation du Mali.
      Macron doit se faire repecter et faire respecter la réputation de la France en Afrique. L´idée même des « militaires » au pouvoir n´est pas compatible avec la démocratie.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Le Mali ça va finir comme Haïti (Toussaint Louverture) ou l’Algérie (FLN) la France en sera banni pour les 400 ou 500 prochaines années à force de meurtre et pillage… » Ce que l’on a du piller chez vous il y a longtemps, c’est votre intelligence! Remarquez, cela n’ a pas du être fatiguant pour le pillard! Et en revenant sur la traversée de la Manche à la nage faite (selon vos « dires » d’expert en tout et surtout en rien) par des « dizaines » de migrants qui « passent » une douzaine d’heures dans de l’eau à à peine 10° C démontre le « haut » niveau de vos interventions! Coluche avait déclaré qu’en France, il y en a qui ont des avis sur tout mais beaucoup n’ont surtout que des avis. Force est de constater au vu de vos « lumineux » commentaires que l’on peut vous ranger dans la catégorie de ceux qui n’ont que …………………. des avis!

    • EBM dit :

      Moi je croix que vous fumez de la bonne. La France pousse au contraire pour un dialogue avec les groupes qui voudraient négocier.

  24. ULYSSE dit :

    @ Thierry. « à force de meurtre et pillage… » ???? ce genre d’afirmation enlève toute crédibilité à vos commentaires. Soit vous êtes un agent d’influence, un peu plus sophistitqué que d’autres, alternant les commentaires faussement mesurés et informés, soit vous relevez d’une maladie chronique altérant votre jugement.
    Dans les deux cas vous êtes infréquentable et vos commentaires dénués d’intérêt.

    • Thierry dit :

      Mince alors et vous prenez la peine d’y répondre ? vous avez du vous faire une violence inouïe pour en arriver là, en même temps il y a des gens qui aiment se faire mal.
      beaucoup ici ne sont pas habitués à la liberté d’expression, ça transpire de partout et laisse de grosses auréoles sous les bras avec leur petits doigts boudinés qui s’esquintent sur un smartphone.

      • ULYSSE dit :

        La liberté d’expression n’excuse pas la connerie.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « ça transpire de partout et laisse de grosses auréoles sous les bras avec leur petits doigts boudinés qui s’esquintent sur un smartphone. » Je vous imagine assez en train de taper rageusement des poings sur votre clavier orthopédique! Une touche rouge avec un « A » pour « annul » et une touche verte avec un « V » pour « valid  » Pendant la période des galères vus auriez pu donner la cadence!

  25. vrai_chasseur dit :

    Au Mali ministre c’est mieux payé que colonel.

  26. radionucléide dit :

    un quarteron de putschistes en charentaise?

  27. sgt moralés dit :

    un pourrissement progressif mais inéluctable; courage fuyons!

  28. Allobroge dit :

    Cessons de vouloir calquer nos conceptions occidentales et démocratiques sur l’Afrique. Que ce continent se gère lui même. Allah reconnaitra les siens et Dieu éventuellement. Cessons d’accueillir toutes leurs misères et soyons pragmatiques. Défendons nos intérêts bien compris et laissons les écrire leur Histoire et qu’on ne nous dise plus que sans nos interventions les djihadistes régneraient en maitres. Un temps sans doute, longtemps ça reste à voir. En outre ils réguleraient d’eux même leurs démographies ce qui devrait aussi nous arranger. On a assez à faire chez nous. Chez nous où il faudra inviter tous ces réfugiés d’un camp ou d’un autre à retourner chez eux au plus vite où il y a tant à faire surtout si nous n’y sommes plus !

    • GHOST dit :

      Vous semblez oublier que l´Afrique actuelle applique des conceptions « occidentales » sur la démocratie? La colonisation impose une civilisation occidentale en Afrique. Dans un pays aussi vaste que la RD Congo, la seule langue qui rend possible la communication est la langue francaise.. pas une langue africaine. L´éducation de la population se fait en anglais ou en francais. L´Afrique n´est que le prolongement de l´Europe, ne pas vouloir appliquer les mêmes règles politiques en Afrique comme en Europe ne fait que retarder la démocratisation des pays africains

      • Mat49 dit :

        Comme si employer un langua franca impliquait une culture politique.

      • PK dit :

        Les pays africains ne veulent pas de la démocratisation. Ça n’a aucun sens pour des peuples tribaux.