Des compagnies maritimes réclament une « coalition » contre la piraterie dans le golfe de Guinée

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

28 contributions

  1. Czar dit :

    « Ainsi, selon le Maritime Information Cooperation & Awareness Center [MICA Center], une structure qui relève de la Marine nationale, »

    heureux de voir que la Fwench Navy spends the tax-payer euro-dollar that well so we keep up our sovereignity pristine.

    we need to spend so puch more billions so we won’t disappear, wallah.

  2. farragut dit :

    Je vois dans le texte du billet que l’armateur allemand Hapag-LLoyd est signataire d’une tribune demandant aux contribuables européens de gérer la sécurité de ses affaires privées, alors que l’Allemagne ne contribue pas à la défense maritime de cette zone, contrairement à la France et à sa Marine Nationale.
    Cet armateur n’aurait-il pas retrouvé l’adresse de la Chancellerie de son pays d’origine ?
    Quant aux bateaux-usine chinois, je suppose qu’ils sont armés et accompagné par des navires de la Milice chinoise, non ? Comme ce n’est pas précisé dans cette information, l’armateur COSCO devrait, du fait des nouvelles lois chinoises, disposer de capacités d’accueillir des militaires chinois sur ses navires. Quelles sont donc les motivations cachées des allemands et des chinois pour militariser cette zone ?

    • Pour Info dit :

      En cherchant vite, CMA CGM et Marfret font partie de cette ONG.
      Ça relativise un peu vos conclusions, non ?

      • farragut dit :

        ok, mais la Marine Nationale a déjà des navires sur place, non? Donc le seul à vouloir faire défendre ses intérêts par les autres est…?

      • Martin Marin dit :

        Oui sans doute, mais combien de marins français chez CMA?
        Combien de navires inscrit au premier registre cad avec des équipages français?
        Juste quelques navires vitrines. Le reste est immatriculé dans les paradis fiscaux.
        Alors, MM les armateurs, embauchez des marins français, payez l ENIM et les retraites et les impôts, et là sans doute l’Etat pourra vous protéger.
        Les premiers pirates sont les armateurs qui se payent sur des esclaves philippins et autres asiatiques.
        Ce qui es triste c’est que ce pauvres diables n’intéressent personne et que personne payera pour les libérer…
        Je vous laisse imaginer le sort qui des attend en cas de capture…
        Enfin, il y a la méthode chinois, russe, indienne, quand on choppe un pirate, pas question de l’emmener être jugé en Europe, et jouir d’un séjour en prison au frais des contribuables.
        Non, mitraillage et neutralisation pas pas de traces en pleine mer, et les requins n’y voient rien à redire.
        Bref comme disait C Pasqua, il faut terroriser les terroristes pas leur proposer une vie meilleure en prison trois étoile (avec chiottes et douche et 3 repas par jours et téléphone ) Europe.
        En plus les assistantes sociales (girondes) leur expliqueront qu’ils sont victimes, que leur culture est supérieure, et qu’on est raciste… Et qu’ils ont toutes les raisons de nous haïr…
        Bref j ‘adhère plus à la solution des russes, chinois, et indiens.

  3. Meiji dit :

    Donc sans les Allemands ni les Danois.
    J’espère que la France va leur dire, « démerdez vous », on a vraiment l’impression d’être prit pour les larbins de l’Europe pour les opérations extérieures.

  4. Philippe dit :

    Ce sujet sensible devrait pourtant logiquement permettre à l’Europe d’afficher dans les faits un début de cohésion au moins ponctuel.
    Deutschland was machst du ?

    • Lima Whiskey dit :

      C’est oublier les « interets nationaux » : Total est très présent dans ces eaux en raison des champs pétrolifères présents 😉

  5. Raymond75 dit :

    Le Golfe de Guinée n’est pas une zone de transit international, commercial et militaire, comme le sont le Golfe d’Aden et l’Océan Indien, donc les ‘grandes puissances’ s’y intéressent moins.

    Quant aux armateurs, qui immatriculent leurs bateaux dans des paradis fiscaux où il échappent aux impôts (et les armateurs grecs en sont officiellement dispensés), qu’ils payent des milices privées s’ils estiment qu’ils ne sont pas assez protégés.

    Le pétrole en Afrique n’a jamais profité aux populations …

  6. Thierry dit :

    les navires marchand Anglais ou Espagnol à leur grande époque étaient tous armés de canon contre la piraterie, car il était bien clair qu’aucune force naval aussi puissante soi-elle n’arriverait à les pourchasser tous et partout.

    Donc passer une loi qui permet aux navires marchand de s’armer nous coutera bien moins cher que de dilapider nos désormais rares ressources sur des océans infinis et qu’il y a d’autre priorités et menace plus urgente comme la marine de guerre Russe ou Chinoise qui se contrefiche de cette piraterie là, dans la mesure ou eux aussi jouent les pirates.

    C’est aux navires commerciaux de répercuter le coûts de leur sécurité sur la marchandise qu’ils transportent et non aux états de faire payer le contribuable de tout pays pour cette distorsion de concurrence qui ne profite qu’à une poignée de gens déjà très riche.

  7. Plusdepognon dit :

    Il y a beaucoup d’activités qui sont recouverte par ce mot « piraterie » :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/05/17/le-regard-statistique-sur-la-piraterie-maritime-contemporain-22144.html

  8. HH dit :

    CMP n’est pas une opération PSDC.
    Donc le Danemark y participera bien.

  9. Roberto dit :

    C’est fou de voir comme certains prennent comme un droit, un acquis total la liberté des mers, de circulations etc… Eh ben non. On le voit avec la Chine et ses petites îles et cartes anciennes et on le voit ou les états ou son morts (Somalie) ou nullissime comme dans ce cas-ci. Et encore cela peut empirer, certains pensent aussi que les US sont des crâneurs et des provocateurs avec leurs flottes un peu partout et ben on verra bien si un jour les mers et océans retombent dans les mains de certaines puissances locales ou régionales…ou va voir des péages un peu partout comme sur les autoroutes.
    Quand à ces compagines maritimes, elles peuvent commencer para demander a leur marine locale de faire le boulot, à ce train là les trois armes allemandes vont passé pour de l’operette comique alors que techniquement ils ont de belles et puissante frégates océaniques qui peuvent ben aller au delas de la Mer du Nord.

  10. Carin dit :

    C’est marrant ces pays du Nord de l’Europe qui crient au « armons-nous et partez »
    Et qui pour se faire s’adressent aux pays du
    « club med »…. ils ont du oublier que nous étions de gentils organisateurs et que notre cœur de métier est de faire danser, chanter, et s’amuser les gens!
    Et que dire des Danois qui sont à l’origine de cette demande, tout en affichant leur clause d’exemption!
    Il me semble, qu’en dehors des eaux territoriales d’un quelconque pays, le capitaine est seul maître à bord, et de ce fait ne rend de compte qu’à Dieu….
    messieurs les armateurs, formez donc vos marins au maniement de certaines armes, et vogue la galère…

  11. Yannus dit :

    Comme le dit la Belgique :
    « la prolongation de l’opération Resolute Support en Afghanistan ainsi que la réorientation et le développement de nouvelles initiatives et formes de déploiement dans le cadre de la Coalition pour le Sahel ne permettent pas le démarrage d’un nouveau déploiement à grande échelle en 2021 en combinaison avec les opérations en cours au pays et à l’étranger n’est actuellement pas faisable ».
    Que l’Allemagne et l’UE se démerdent avec la marine belge.

  12. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ et, point important, la surpêche au large de la Corne de l’Afrique, privant ainsi les pêcheurs locaux de leurs moyens de subsistances…..
    les pêcheurs locaux sont confrontés à la surpêche, due à la présence, en particulier, de « bateaux usines » chinois, coréens et turcs.]

    Qui accessoirement transbordent leur cargaison sur des reef…. OUPS ! Des navires frigorifiques  » fantômes  » armés dans l’ EU et à destination de l’EU ! ;0)
    Ici les fesses propres c’est pas pour monter au cocotier qu’il faut les avoir mais pour grimper au mât ! ;0)

     » N’interrompez jamais une personne qui vous raconte une histoire que vous pensez connaître !
    Une histoire n’est jamais raconté deux fois de la même manière et il est toujours bon d’en avoir une autre version  »
    ( General Golbery do Couto e Silva , citation corrigée )

  13. Royal Marine dit :

    Depuis que l’ONU, grâce à ce dont de projection qui n’appartient qu’à elle, a supprimé les « règles archaïques » qui régissaient la piraterie et le trafic d’êtres humains, il est clair qu’un véritable boulevard c’est ouvert pour ces activités…
    Pourtant la règle était simple… Toute personne prise en train de s’adonner à ce genre d’activité et qui se faisait prendre, était aussitôt pendue haut et court à la grand vergue…
    Bizarrement, le bouche à oreille avait fait qu’il n’y avait plus de volontaires pour ce genre d’activité…
    Réactivons donc cette disposition…
    Ah! Oui… J’oubliais que nos amis dirigeants de ces pays hautement démocratiques, qui avaient demandé à leurs ambassadeurs de voter pour l’abolition de ces lois internationales, auraient trop peur d’y perdre… Comme quoi, c’est difficile de contenter tout le monde, n’est-ce pas? Et puis, c’est pas grave… « C’est pas cher, c’est l’Etat qui paye! », comme disait l’autre crétin diplômé, en supprimant en parallèle du personnel et des frégates dans la Marine…

  14. Daniel BESSON dit :

    C’est le moment ou jamais de metre en oeuvre la  » Jurisprudence SIRACUSA « * à l’encontre de l’USN et du DoD pour traduire devant un TPI leurs chefs politiques et militaires pour incitation au crime en bande organisée ;0)
    Il est clair que COSCO™ doit se méfier des pirates et rechercher « quel » état les  » couvre  » .

    https://www.usni.org/magazines/proceedings/2020/april/unleash-privateers

    * Toute déclaration dans un support contrôlé par un état ou par l’une de ses administrations doit être considéré comme une position officielle !
    http://www.opex360.com/2021/05/12/un-journal-chinois-influent-evoque-des-frappes-contre-laustralie-si-elle-aide-militairement-taiwan/

  15. Plusdepognon dit :

    L’opération Corymbe, bien que menée de façon presque interrompue depuis 30 ans est peu connue, le Golfe de Guinée s’étant spécialisé dans les prises d’otages (93% des prises d’otages dues à la piraterie mondiale y ont lieu) :
    https://mobile.twitter.com/MarineNationale/status/1335260142707720197

    On est au coeur de l’approvisionnement énergétique de l’Europe et des multinationales qui en font commerce, avec une gouvernance à l’africaine:
    https://youtu.be/UHEEEF8E3g0

    Au vu de son importance stratégique pour l’approvisionnement énergétique de l’Europe, il y a du monde sur place, pas d’inquiétudes:
    https://mobile.twitter.com/EtatMajorFR/status/1380853074714058759

    L’armateur danois Maersk qui loue même des bateaux à l’US Navy a pesé dernièrement de tout son poids :
    http://www.opex360.com/2021/03/08/piraterie-larmateur-danois-maesrk-plaide-pour-une-operation-navale-internationale-dans-le-golfe-de-guinee/

    Le domaine maritime et ses méandres donne parfois de sacrés coups de pouce à l’externalisation:
    https://www.meretmarine.com/fr/content/le-drassm-va-recourir-au-prive-pour-larmement-de-ses-navires-hauturiers

    Privatisez les profits, externalisez les pertes, cela fera de bons comptes offshore…
    http://www.opex360.com/2021/03/19/le-danemark-va-sengager-contre-la-piraterie-dans-le-golfe-de-guinee-avec-lenvoi-fregate/

  16. Lassithi dit :

    Très bien. Que tous les grands bénéficiaires de la mondialisation mettent la main au portefeuille pour financer l’achat et le déploiement des navires qu’ils demandent et de prendre en charge le coût des marins.
    C’est ça, le gagnant, gagnant.

  17. Électeur dit :

    Cette proposition de « coalition internationale », ça ressemble au procédé politicien habituel qui consiste à faire mine d’agir en prenant soin de ne pas être responsable.
    .
    Il existe une autre solution mais il faudrait pour la mettre en œuvre des décideurs politiques capables de décider. Je m’explique.
    .
    Si l’on regarde les routes maritimes dans le Golfe de Guinée, l’on voit qu’elles sont très à l’écart des activités côtières pratiquées par des petits bateaux : pêche, cabotage.
    Par conséquent des petits bateaux n’ont rien à faire sur les routes des cargos.
    .
    Il faut donc donner aux compagnies maritimes l’autorisation d’embarquer sur les cargos des gardes armés qui ouvriront le feu contre les petites embarcations s’approchant à moins de 200m.
    .
    Le seul problème, c’est que pour ça il faudrait trouver des décideurs politiques capables de décider au lieu de palabrer.
    De nos jours, c’est rare.