La France, l’Allemagne et l’Espagne ont finalisé l’accord sur la prochaine phase du SCAF

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

162 contributions

  1. blavan dit :

    Investissons avec prudence, l’arrivée du prochain gouvernement vert en Allemagne va doucher les espoirs .

    • Nexterience dit :

      Il sera peut être plus béatement europhile et moins proche des industriels de leur pays: c’est une force de la CDU.

    • Fabiano dit :

      Vous devriez moins vous illusionner sur le futur parlement allemand, fut-il dominé par les verts. Si le deal du Scaf est avantageux pour l’Allemagne, pourquoi le Bundestag le refuserait? Verts ou pas verts, les allemands ne sont pas suicidaires, contrairement aux français…

  2. Yeslo dit :

    Le parlement allemand c’est le last boss, c’est pour lui que tout le monde travail par ce que s’il dit « non », c’est finito. Allez hop, on va financer l’Europe pour qu’elle travaille pour les USA et que le dernier pays d’Europe qui refuser de totalement se soumettre, la France, le fasse via le biais de l’Europe ! :p

    • Lebouclier dit :

      Ah bon? Et si la France dit non ça va continuer ?

      • Yeslo dit :

        Si la France dit non, c’est toute la politique européenne qui s’effondre et tous les pays vont acheter américains ou s’associer à leur proxy : le Royaume-Unis et la France sera plus isolée que jamais jusqu’à en tomber.
        L’idée de Macron de faire des sacrifices pour forcer la chose, forcer les européens a se bouger et à agir comme ils le devraient n’est pas une mauvaise chose mais l’idée seulement par ce que dans les faits l’Allemagne a très bien compris et n’a aucune intention de suivre la France. Juste de voler tout ce qu’elle peut d’abandonner (ou plutôt de faire abandonner la France pour encore plus la décrédibiliser) après coup.

        L’Allemagne s’en fout royalement de l’autonomie, elle achètera américain au pire et ça les déranges pas du tout. C’est la France qui est / s’est bloqué.

        Tout faire tout seul ? Ce serait le rêve mais c’est pas aussi simple et trop gros paris à tous les niveaux (recrutement, financier, compétences, isolation diplomatique, etc). Faut que Macron se débrouille pour changer les choses mais il n’a pas de moyens de pression (alors que les USA si) donc c’est extrêmement délicat.

  3. pmpm dit :

    6 ans pour faire voler le demonstrateur ! c’est pas un peu long ?

    • Lebouclier dit :

      Dans 6 ans on sera encore à recevoir des Rafale pour remplacer des mirage 2000!

  4. Fabiano dit :

    Le transfert de notre BITD vers l’Allemagne se poursuit:

    – Le fusil mitrailleur Famas remplacé par une arme allemande en 2016, le HK 416F
    – Le char Leclerc qui va être remplacé par le char MGCS sous leadership allemand
    – le Drone Euromale fabriqué intégralement en Allemagne

    et maintenant le SCAf qui devait être sous leadership français mais qui devient progressivement un projet dominé par l’Allemagne, avec une charge de travail 2/3 1/3 en faveur de l’Allemagne via Airbus, ou comment s’approprier des technologies critiques de défense sans les payer sous l’égide de la « coopération » européenne.

    Les allemands disent merci à nos hauts fonctionnaires et à nos élites si peu patriotes, au premier rang desquelles figure Emmanuel Macron, de trahir ainsi les intérêts vitaux de la France.

    • NRJ dit :

      @Fabiano
      Airbus n’est pas juste allemand, mais également espagnol, au cas où vous l’ignoreriez. Par ailleurs, vous faites la grosse bêtise de penser que toute chose est égale par ailleurs. Typiquement, si Dassault a les commandes de vol, l’IHM et la conception de l’appareil, ça n’a pas la même valeur qu’un train d’atterissage (ce n’est qu’un exemple, mais vous aurez compris le principe).

      Avoir choisi le HK416F est trahir la France ? Première nouvelle. On a juste choisi la meilleure arme pour nos fantassins. Par ailleurs on a choisi le SCAR belge pour remplacer le FRF2. Peut-être qu’on est également vendu aux belges…

      Le drone Male va être assemblé en Allemagne. Dassault et Leonardo auront également une part. Vous êtes donc à 10 km de la vérité. Mais bon, ce n’est pas la vérité que vous cherchez n’est-ce pas ?

      Peut-être estimez vous préférable d’acheter des Reaper 100% made in US. Là au moins pas de risque que les allemands gagnent le morceau.

      • EBM dit :

        @ NRJ sur les avions rien ne nous oblige à faire n’importe quoi avec un projet pareil qui va tuer notre industrie faute d’export.

        Sans exportation ce ne sont pas les maigres commandes étatiques qui vont aider les constructeurs à survivre.

        • NRJ dit :

          @EBM
           » avec un projet pareil qui va tuer notre industrie faute d’export ». Pour l’instant rien de concret n’est sorti sur le SCAF mis à part des esquisses plus ou moins imprécises (typiquement celle sans empennage) et un objectif de masse vers 30 tonnes, soit 5 de plus que le Rafale à charge maximale. Mais vous pouvez affirmer sans l’ombre d’un doute que cet appareil ne sera pas exporté…. Que dire ? Bravo.

          Les « maigres » commandes étatiques sont celles de la France, de l’Espagne et de l’Allemagne. Donc en particulier 2 des plus grandes forces aériennes dans le monde.

          • EBM dit :

            Si les estimations du coût du programme sont sorties. En général cela ne va pas en diminuant après la première estimation.

            Oui le Rafale n’a eu que 15 à 20% de surcoûts, et en partie liés à l’étalement du programme, mais parce qu’il a été fait de manière réaliste sans chercher la rupture technologique pour la rupture technologique au détriment du reste.

            Avec un programme comme le F 35 c’est plus de 75% de surcoûts. Et le SCAF a tout des dérives du F 35 depuis le début.

            30 tonnes de charges maximale? Non mais sérieusement? pour un avion qui est au moins aussi lourd qu’un F 14, soit 18T à vide, cela ferait un poids maximum en ordre de combat sous les 30 tonnes et donc une charge d’emport inférieure au Rafale qui est pourtant sous les dix tonnes à vide et presque à 20 tonnes en ordre de combat.

            « Donc en particulier 2 des plus grandes forces aériennes dans le monde » Vous parlez de l’US Air Force, de la Chine, de la Russie ou du Japon.

            Si au total les trois pays construisent 150 NGF en 40 ans ce serait déjà bien car avec le prix à payer très peu d’avions pourront être acquis par les partenaires surtout après prise en compte des dérapages budgétaires et de programmation.

            Avec le prix qu’il faudra payer aucun pays hormis les Etats unis ou le Japon ne pourraient se payer l’avion plus quelques états du Golfe avec qui l’allemagne est souvent en froid sur les ventes d’armes. Cela ne fait presque aucun pays financièrement en capacité et certains n’achètent qu’américains.

          • NRJ dit :

            @EBM
            Au cas où vous l’ignoreriez, l’aviation a évolué depuis le F-14. Mais qu’est-ce qui vous fait dire qu’on fera un F-14 à part les mots « avions de 30 tonnes » ? Est-ce vraiment juste ma masse annoncée de l’avion qui vous mène à cette réflexion selon laquelle l’avion aura une charge inférieure au Rafale ?

            Pour info, le F-35 a par exemple une masse maximale de 30 tonnes alors qu’il en fait 13 à vide (30 tonnes de charge max pour le super Hornet contre 14 à vide). Ce n’est pas un F-14 n’est-ce-pas ?

            Quelles sont les dérivés du F-35 sur le SCAF ? J’en vois effectivement dûe à la coopération mais ce n’était pas le problème du F-35. Faut quand même se rappeler que le NGF est conçu comme un Rafale 2.0. Il serait juste plus lourd et furtif que le Rafale et capable de piloter des essaims de drones. Est-ce votre vision d’un avion ayant toutes les dérives du F-35 ?

            En terme de quantité, qualité et de technologie, la France et l’Allemagne sont 2 parmi les plus grandes forces aériennes mondiales. Ça je pense qu’on peut considérer cela comme un fait objectif.

            On n’en est pas encore aux commandes, non ? Pour l’instant vous mentionnez un prix énorme, mais dites moi… Vous le connaissez ? C’est combien ? Je dois avouer que j’aurais un grand intérêt à le connaître, vraiment.

            l’Eurofighter a été vendu à 151 exemplaires dont 136 à des pays du Golfe. L’Allemagne n’a bloqué qu’une seule vente de 40 Eurofighter à l’Arabie Saoudite. C’est bien ça « les  » états du Golfe avec qui l’allemagne est souvent en froid sur les ventes d’armes. » ?

          • EBM dit :

            @ NRJ au cas ou ne comprendriez pas le Français je ne dis pas que le NGF a la technologie du F 14 ni qu’on fera un F 14. Je dis que le NGF sera au moins aussi lourd que le F 14.

            L’ exemple du F 35 A confirme ce que je dis sur la masse maximale: 31,7 T de masse maximale, 22,4 T max en ordre de combat et 13,2 T à vide. Si la masse maximale est à 30 tonnes pour le NGF ça fait une masse en ordre de combat inférieure à 30 tonnes.

            Pour tous les avions la masse maximale est supérieure à la masse en ordre de combat.

            Le NGF un Rafale 2.0? C’est comme dire que le F 14 est un Mirage III 2.0. En revanche on pourrait dire que le NGF est un J 20 2.0 par exemple.

            Le NGF présente la même folie des grandeurs que le F 35 au niveau de la fiche technique. C’est en ça que je dis que les mêmes conneries sont faites d’emblées.

            Je n’arrêt pas de me marrer avec cette histoire d’Allemagne grande force aérienne! Une simple lecture des rapports du parlement allemand sur l’état de la Bundeswehr vous ferait découvrir la réalité.

            Vous annoncez vous même un coût de programme de 80 milliard. Donc beaucoup plus cher que le Rafale, donc la conclusion à l’export est évidente: ça va être beaucoup plus compliqué vu le nombre de pays acheteurs potentiels et financièrement à porté. Cela va aussi être très compliqué pour les 3 pays producteurs.

            J’ai bien écris souvent en froid, je n’ai pas écris toujours en froid car il y a eu des ventes d’EF 2000 dans le Golfe.

          • NRJ dit :

            @EBM
            « Je dis que le NGF sera au moins aussi lourd que le F 14. ». Pourquoi ? C’est toujours ma question, pourquoi serions nous obligé d’avoir un avion de 18-20 tonnes pour avoir une masse maximale de 30 tonnes alors que les américains arrivent à la même chose avec 13 tonnes ? On est moins bon qu’eux ?

            « Le NGF présente la même folie des grandeurs que le F 35 au niveau de la fiche technique ». Là encore, pourquoi ?
            « En revanche on pourrait dire que le NGF est un J 20 2.0 par exemple. »
            Tout ce qu’on sait sur le NGF est que ce sera un avion multirôle polyvalent navalisable (donc la même conception que le Rafale) qu’il sera cependant plus lourd (on sait que sa masse atteindra les 30 tonnes) et plus furtif que le Rafale. Rien de plus rien de moins. Qu’est-ce qui vous fait dire là-dedans que c’est la « même folie des grandeurs que le F-35 » ? Vous dites cela en vous basant sur quelque chose de sérieux, ou c’est simplement ce qui vous passe par la tête ? Ou peut-être considérez vous que les gars de Dassault soient des mauvais…

            La Luftwaffe est l’une des plus grandes flottes d’avions au monde, tant par sa qualité (oui, l’Eurofighter reste l’un des meilleurs chasseurs dans le monde, malgré ses problèmes industriels) que par sa quantité (ils ont 143 Eurofighter, ce n’est pas les quelques 18 Rafales de la Grèce, aussi bons soient-ils). Peu importe la disponibilité de ces appareils.

            « Vous annoncez vous même un coût de programme de 80 milliard. Donc beaucoup plus cher que le Rafale, donc la conclusion à l’export est évidente: ça va être beaucoup plus compliqué vu le nombre de pays acheteurs potentiels et financièrement à porté ». Je n’annonce rien, c’est le Sénat qui prévoit entre 50 et 80 milliards. Ce coût prend en compte la R&D, quelque chose qui n’a qu’un rapport indirect avec le coût de l’avion (typiquement un Rafale a coûté 150 millions à l’armée française mais seulement 80 millions à l’achat environ). Et oui, le coût de R&D sera plus important notamment à cause des remote carrier ou des moteurs de nouvelle génération. Maintenant, prévoir le prix de production de l’avion n’est pas possible à l’heure actuelle (ou alors vous êtes très fort).

            « J’ai bien écris souvent en froid, je n’ai pas écris toujours en froid car il y a eu des ventes d’EF 2000 dans le Golfe. ». Ben oui, il s’est même très bien vendu. Donc le « froid » trouve ses limites pour les choses importantes…

          • EBM dit :

            @ NRJ au cas ou ne comprendriez pas le Français je ne dis pas que le NGF a la technologie du F 14 ni qu’on fera un F 14. Je dis que le NGF sera au moins aussi lourd que le F 14.

            L’ exemple du F 35 A confirme ce que je dis sur la masse maximale: 31,7 T de masse maximale, 22,4 T max en ordre de combat et 13,2 T à vide. Si la masse maximale est à 30 tonnes pour le NGF ça fait une masse en ordre de combat inférieure à 30 tonnes.

            Pour tous les avions la masse maximale est supérieure à la masse en ordre de combat.

            Le NGF un Rafale 2.0? C’est comme dire que le F 14 est un Mirage III 2.0. En revanche on pourrait dire que le NGF est un J 20 2.0 par exemple.

            Le NGF présente la même folie des grandeurs que le F 35 au niveau de la fiche technique. C’est en ça que je dis que les mêmes conneries sont faites d’emblées.

            Je n’arrêt pas de me marrer avec cette histoire d’Allemagne grande force aérienne! Une simple lecture des rapports du parlement allemand sur l’état de la Bundeswehr vous ferait découvrir la réalité.

            Vous annoncez vous même un coût de programme de 80 milliard. Donc beaucoup plus cher que le Rafale, donc la conclusion à l’export est évidente: ça va être beaucoup plus compliqué vu le nombre de pays acheteurs potentiels et financièrement à porté. Cela va aussi être très compliqué pour les 3 pays producteurs.

            J’ai bien écris souvent en froid, je n’ai pas écris toujours en froid car il y a eu des ventes d’EF 2000 dans le Golfe.

          • EBM dit :

            Bingo NRJ mis à jour:
            -Talarion
            -Sociétés de projet
            -Coût du programme Rafale
            -Coût du programme F35
            -Coût du SCAF
            -Arguments ad hominem
            – Le NGF fera 30 tonnes

            Et devinette bonus quand NRJ invente une masse de 30 tonnes au NGF, il imagine qu’il s’agit: – de la masse à vide réponse A
            – de la masse en ordre de combat réponse B
            – de la masse maximale réponse C

          • Mica X dit :

            30 tonnes c’est un chiffre donné par l’amiral Pazurek pour le NGF Marine sans précision. Donc c’est pas le poid maxi de l’avion car c’est le poid maxi qu’il peut avoir en étant catapulté.

      • Fabiano dit :

        @ NRJ
        Airbus DS (dont sa filiale espagnole) est contrôlé par les allemands. Toute chose n’est peut-être pas égale par ailleurs, mais quand sur 7 piliers du SCAF, 5 sont contrôlés par les allemands et le 6ème, celui de la motorisation, est partagé entre Safran et MTU (voir article sur Meta-defense ce jour sur le char MGCS), vous appelez encore ça un projet sous leadership francais? Mais de qui se moque t’on?

        Quand vous n’êtes plus autonome ni sur vos fusils mitrailleurs ni sur vos chars d’un point de vue industriel, et que vous dépendez entièrement de l’Allemagne, votre armée de terre n’est plus indépendante. De Gaulle disait on fabrique tout, Macron lui répond on ne fabrique plus rien.

        Quand pour l’armée de l’air vous passez d’une situation ou vous maitrisez tout (avec le Rafale) et que vous êtes le seul a avoir toutes les compétences à une situation qui vous mènera à perdre ou partager ces compétences au profit de l’Allemagne, vous appelez ça un progrès pour la France? Sans parler de l’Eurodrone Male ou l’Allemagne a presque tout raflé, ne vous en déplaise.

        Ça ne vous interpelle pas de voir que l’Allemagne qui n’a aucune légitimité militaire ces dernières décennies est en train d’organiser l’Europe de la défense autour de sa base industrielle alors que la France qui a toute légitimité pour être cet intégrateur lui cède sa place gentiment, sans que ses dirigeants n’exigent la moindre contrepartie?

        Finalement, on comprend mieux pourquoi Sarkozy et Macron s’entendent si bien. Avec le traité de Lisbonne et la réintégration dans l’Otan, Sarkozy a retiré à la France son indépendance politique et militaire. Mais il restait encore des capacités industrielles et des compétences fortes, notamment en aéronautique. Macron se charge de les dissoudre. Ces deux là sont ou ont été les présidents de la France. Pour autant servent-ils les intérêts de la France? Il est plus que permis d’en douter.

        Pour que la France rentre définitivement dans le rang, il faudra encore lui retirer son siège au conseil de sécurité de l’ONU ainsi que le contrôle de son arme nucléaire qu’elle devra partager avec l’Europe, c’est à dire avec l’Allemagne, c’est à dire qu’ils passeront sous contrôle de l’Allemagne, elle même liée aux Etats-Unis via l’Otan. Le traité d’Aix la Chapelle est la première marche vers cette ultime étape.

        Et à coup sûr cette dépossession finale sera encore un grand progrès pour notre pays. On y croit! L’altruisme français à l’égard de l’Europe est décidément sans limites.

        • NRJ dit :

          @Fabiano
          Airbus DS est implanté en Allemagne, ils ne sont pas contrôlés par les allemands. Il y a une NUANCE. Typiquement la direction de Thales est basée en France, pourtant diriez vous que Thales UK est contrôlé par la France ? Faut arrêter deux secondes les procès à deux balles.

          Ensuite ce que vous dites sur les piliers est absurde justement parce que toute chose n’est pas égale par ailleurs. Estimez vous que le pilier « simulation » et le pilier « avion de combat sont de la même importance ?

          Ensuite le moteur est tenu à 50-50 par Safran et MTU. So what ? Safran a les parties chaudes (les plus importantes, car là aussi toute chose n’est pas égale par ailleurs. Typiquement la chambre de combustion est le grand enjeu en R&D de ce moteur et non pas le compresseur BP dont la technologie est maîtrisée) l’assemblage et la production. Du coup s’ils ne sont pas « leader » sur le moteur, c’est eux qui ont le plus important (et tant mieux, MTU n’était pas compétent à prendre leur place) et c’est eux qui définissent les besoins et l’architecture. Directement ou indirectement, c’est eux qui maîtrisent le moteur, et le fait qu’ils n’aient que 50% au lieu de 51% de la co-entreprise ne change rien.

          « De Gaulle disait on fabrique tout ». Sauf qu’on n’est plus sous De Gaulle. Au cas où vous l’ignoreriez, le coût d’un avion de chasse a juste explosé depuis les années 60. On peut en parler plus précisement si vous le souhaitez mais basiquement, on n’a pas les moyens pour faire un avion de chasse en solo, tant à cause de la production de l’avion que des technologiques qui l’équipent (et ces technologies coûtent cher, raison pour laquelle un F-16V et un Gripen coûtent presque aussi cher qu’un F-18SH ou un Rafale). C’est d’ailleurs ce que font les anglais. Maintenant à vous de me dire s’il y a de grandes idées pour réduire ce coût à performance égale, de brillants partenaires qui seraient ouverts à une coopération. Si on fait en solo, on sera obligé de soit sacrifier notre armée de terre et/ou notre marine, soit perdre notre industrie aéronautique de Défense à long terme (et celle européenne à moyen terme, car les allemands sont dans une situation encore pire que la notre à ce point de vue). Si on fait un F-35 amélioré avec 20 ans de retard, cela signifiera qu’on aura 40 ans de retard à la génération suivante. En d’autres termes, l’avion de génération suivante sera obsolète avant même de sortir des bureaux d’études.

          La France a une part de l’Eurodrone. L’Allemagne a la maîtrise, c’est vrai. Est-ce anormal d’ailleurs quand ils vont acquérir 7 systèmes contre 4 pour nous ?

          Qu’est-ce que vous avez contre l’OTAN ? Quel avantage concret aurions nous à sortir du commandement intégré ? Vous pouvez me répondre à cela ? Pour ma part je pense que ça avait du sens d’y entrer puisque cela permettait de coordonner les opérations en Afghanistan (si on a deux commandements différents ça complexifie pas mal).

          Quel inconvénient voyez vous également au traité de Lisbonne ? Ca m’intéresse…

          Et où voyez vous que le Traité d’Aix-La-Chapelle donne le siège du conseil de sécurité à l’Allemagne ou à l’Europe ? Je suis curieux de savoir…

    • blanche neige dit :

      On parle beaucoup des élections en Allemagne , avec l arrivée probable des verts au pouvoir ( soyons prudent avec ce genre de prédictions … ) qui changera sûrement une fois de plus les principes des accords , mais paradoxalement ,
      pratiquement personne , n évoque les élections présidentielles en France , qu un autre président arrive et toutes les cartes seront rebattues , tout espoir n est pas perdu …

    • Félix GARCIA dit :

      C’est pas comme si depuis 2005 ils en avaient même quelque chose à foutre des apparences … quoique … il y en a toujours pour dire que les choix du peuple sont respectés, et qu’on est « en démocratie » …

      Et là, pour le « pass sanitaire », qui est un pas de géant vers le « techno-féodalisme Fabien », aussi appelé « Nouvel Ordre Mondial », seul le Conseil Constitutionnel saisi par des parlementaires pourrait infléchir la chose … ce qui, autant le dire d’avance, n’arrivera pas …
      Autant dire que la France, c’est fini …

      Et il y en a toujours qui discutent pour savoir si il faut un porte-avion ou deux pour protéger le pays et faire rayonner sa puissance …
      Comme le disait Czar sur un autre sujet : « lunaire et obscène » …

      • Guilhem dit :

        Haaaa la rhétorique complotiste et les seniors…

        • Félix GARCIA dit :

          28 ans.
          « Le temps ne fait rien à l’affaire » comme disait BRASSENS.

        • Félix GARCIA dit :

          D’ailleurs, j’aimerai poser une question à ceux qui dégainent le mot « complotiste » à tout va :
          Depuis combien de temps utilisez-vous ce mot ?
          Demandez-vous ce que cela veut dire du mot, puis de vous-mêmes.

          Et ce qu’il y a de formidable, c’est qu’avec cet anathème, ce qui aurait auparavant donné lieu à un débat, donne lieu à des comportements de Bernard-l’hermite belliqueux de la part de ceux qui l’utilisent …

          Je vous propose de ce fait de remplacer le mot complotiste par hérétique. Là on sera dans le vrai (et non pas l’exactitude, le vrai ayant une valeur performative) : cela révèlerait la position (et non pas la pensée car celle-ci fait à ce moment-là la preuve éclatante de son absence) dogmatique de son auteur et l’aspect stigmatisant de cet anathème qui voue aux gémonies et à l’excommunication la personne à laquelle ce « bon mot » s’adresse …

          Mais aujourd’hui je ne me pose même plus la question de : pourquoi la France meurt ? … je le constate, à mon plus grand désarroi, tous les jours, y compris ici-même …

          Je n’en veut pas aux générations d’avant de nous avoir mis dans cette panade (et pourtant il y a de quoi être fâché …), ni à celle actuelle de ne pas plus comprendre ce qui se passe que les précédentes.
          « Pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ».
          N’empêche que le résultat sera le même.
          Ma génération n’est pas surnommé « NINJA » (No Income, No Job, No Asset) pour rien … et ce n’est pas le pire de ce qui nous attend …
          « Locataire et chômeur, dans son propre pays » disait Félix LECLERC. Je rajouterai étranger quant à moi. Mais cela, seulement pas la phase de transition où nous aurons encore un pays …

          • Félix GARCIA dit :

            * Je n’en veux pas […]
            ** Mais cela, seulement pendant […]

          • Félix GARCIA dit :

            PS : Désolé pour cette intervention, qui, je n’en doutes pas un instant, encore une fois, en fatigue et en agace plus d’un.
            Je ne vous embêterai plus.

          • Czar dit :

            « complotiste », c’est apparu quand « populiste » n’a pas suffisamment pris, c’était juste après que « raciste » ait été totalement démonétisé et ne permette plus d’obtenir l’avantage moral dans un débat

            on ne trouve plus que ce piche de schnok pour essayer de le fourguer (9 occurrences – pas moins – dans un dernier comm

            après ça aussi l’avantager pour les imbéciles d’être un mot-valise dans lequel on va ranger en vrac tout plein de trucs et de gens qui n’ont rien à voir entre eux, sin possible en les associant avec des débilos complets genre terre platistes ou adeptes des sauriens

            le ‘must’ en ce moment étant d’assumer à fois le discours sur des ‘théories du complot’ comme le Grand Remplacement – pourtant cité explicitement dans des documents officiels de l’ONU – département de la population et des migrations – qui sont consultables en ligne, et « en même temps » de le célébrer comme mélenchon vient d e le faire dans un discours public.

          • Félix GARCIA dit :

            Bonjour Czar,

            Vous venez de faire un beau résumé, et succin, de l’apparition du mot « complotiste » dans le discours public en France.

            Pour ce qui est du « grand remplacement », je comprend que certains puissent ciller devant l’aspect volontaire de la chose, même si cela devient de plus en plus difficile, notamment avec la dernière intervention de notre commissaire au plan, François BAYROU, ou, comme vous le disiez très justement, lorsque l’on tombe sur le document « Migrations de remplacement » de la division population et migration de l’ONU, de 2011 :
            Division de la Population
            Départment des Affaires Économiques et Sociales
            Nations Unies
            New York
            LES MIGRATIONS DE REMPLACEMENT : S’AGIT-IL D’UNE SOLUTION AU
            DÉCLIN ET AU VIEILLISSEMENT DES POPULATIONS?
            RÉSUMÉ ANALYTIQUE
            https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwiwu8ukidbwAhVHcBQKHRfABCoQFjAAegQIBRAD&url=https%3A%2F%2Fwww.un.org%2Fen%2Fdevelopment%2Fdesa%2Fpopulation%2Fpublications%2Fpdf%2Fageing%2Freplacement-es-fr.pdf&usg=AOvVaw1DyvU_zDj21v_2dZdBCo2b).

            Il y a aussi celui-ci, par l’OECD : Le rôle de la migration dans le renouvellement des compétences des populations actives vieillissantes*
            https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwiwu8ukidbwAhVHcBQKHRfABCoQFjAAegQIBRAD&url=https%3A%2F%2Fwww.un.org%2Fen%2Fdevelopment%2Fdesa%2Fpopulation%2Fpublications%2Fpdf%2Fageing%2Freplacement-es-fr.pdf&usg=AOvVaw1DyvU_zDj21v_2dZdBCo2b

            Et la sortie de François BAYROU n’a évidemment rien à voir avec les derniers documents de l’U.E qui disent qu’il nous faut et qu’il y aura au moins 53 millions de « migrants », ce terme de novlangue (coucou les êtres migrateurs, tels les oies sauvages), minimum d’ici 2070 et repousser la retraite à 67 ans en France …
            The 2021 Ageing Report
            Economic & Budgetary Projections for the EU Member States (2019-2070)
            https://ec.europa.eu/info/publications/2021-ageing-report-economic-and-budgetary-projections-eu-member-states-2019-2070_en

            Mais, eh ! Que voulez-vous ! Il parait que c’est le délire d’un mec dans son château (description que font Médiapart, Libération et consorts, de Renaud CAMUS et de ses propos, qu’il n’est d’ailleurs pas le premier à développer) …

            Par contre, constater que des populations sont substituées par d’autres : que ce soit en Israël ou en Occident, c’est difficile à contester … même si les raisons ne sont pas les mêmes.

            Alors certains essayent de se mettre et de mettre du baume au coeur, comme Jean-Luc Mélenchon et sa « créolisation », terme joli qui ne s’applique pas à la situation et qui démontre sa volonté de nier la violence du réel …
            Il me fait penser aux discours de Richard de Coudenhove-Kalergi ou ceux de Anarchasis Cloots.
            « L’Européen doit plus tenir du brahmane et du mandarin que du chevalier », ça résume bien la chose non ?

            C’est fou quand même … mais après ça, ça ne m’étonne pas que certains souhaitent la légalisation de l’euthanasie … parce-que là, on est dans le suicide civilisationnel …
            Et c’est les mêmes qui promeuvent l’avortement à tout crin etc …
            Et « l’extinctionnisme » écologique à cause de « l’homme blanc » …
            Quelle vision mortifère du monde …

            Allez, pour terminer en rigolant :
            CHANSON : Je suis un CIS !
            https://www.youtube.com/watch?v=qV2NoYfqbLo
            😉

    • mitch dit :

      C’est en partie vrai mais nous ne pourrions soutenir seul ce programme.
      Question de choix. Quand aux technologies qui nous sont « prisés » ce n’est qu’une question de temps avant que les autres ne les acquiert…
      seul l’avenir nous le dira!!!

  5. E-Faystos dit :

    Partie froide du moteur et furtivité vont aux Espagnols. Probablement en us de la liaison sécurisée.
    Première enveloppe de 3 milliards, mais sans feu vert teuton, c’est un accord pour rien. Sans un accord coalisé en Tetonnie, idem.
    C’est un accouchement dans la douleur. On a pas de péridurale assez puissante pour les deux partenaires.

    • Machin 10 dit :

      Les espagnol récupère aussi les senseurs et un tiers (à part égale avec la France et l’Allemagne) du cinquième pilier « coordination inter-piliers ».

    • Green dit :

      la furtivité? quelles compétences en Espagne sur le sujet?

      Il y a le pilier « capteurs » pour Indra mais c’est en dehors du Future Combat Air System qui est le pilier 1 si j’ai bien compris.

    • v_atekor dit :

      Il y a une certaine probabilité (et un certain calcul) pour que ça se finisse en projet franco-hispano-(3e). Les candidats pour le 3e étant moins gourmands que l’Allemagne, et pas forcément plus démunis (considérant l’investissement dans la défense)… Ils se murmure que la Suisse ne serait pas tout à fait désintéressée, ni la Grèce.

  6. Pb75 dit :

    On va peut enfin aller de l’avant. Laisser tomber la narration de l’industriel « comme seul sauveur des intérêts nationaux ». S’intéresser à l’architecture industrielle (parce pour le moteur, c’est considéré comme étant du réglé, ça n’intéresse plus personne, alors que ce type d »architecture est loin d’être efficace …).
    Et gérer les problèmes de financement budgétaire au fil de l’eau du côté allemand … mais aussi français. Et oui, même chez nous ça ne va pas être gagner de financer le zinzin, diverses expériences l’ont démontré.
    Bref, une étape. Et à la fin avoir un avion, brique du projet SCAF plus large, dont il faut rappeler qu’il répond avant à une demande des forces., contrairement au désormais mythique « plan B ».

  7. Le chauve dit :

    Je parie 536 com!!! Bon courage mr Lagneau !!!

    • math python dit :

      ah ouais pas mal, un de plus donc. Merci monsieur lagneau pour vos articles quotidiens (4 a 5 en moyenne) donnez moi le secret d’une tel longévité ! je ne pourrai faire mieux

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Je prédis 123 coms… Ils vont bien finir par se fatiguer à force! 😉

      • FredericA dit :

        @Hannibal_Lecteur : « Ils vont bien finir par se fatiguer à force! »
        .
        Hum… Un copier-coller d’un commentaire fait précédemment est facile et rapide à faire. Certains sont même très forts à ce petit jeu 🙁

  8. tschok dit :

    Champagne.

    Mais, ce programme tenant du marathon et du 110 m haies, on franchit chaque étape step by step.

    Donc, prochain rdv: Bundestag, validation du truc. Suspens.

    Nous, on n’a pas l’habitude que les représentants du peuple se prononcent sur les grands programmes d’armement, eux, ils l’ont.

    C’est un problème qu’il va falloir régler, parce qu’on est clairement en infériorité par rapport aux Boches sur ce plan. On se contente benoitement d’un dirigisme d’Etat jacobin et on commence à se dire qu’après tout nous aussi on a droit à une démocratie plus sérieuse, plus approfondie sur ce sujet, qui est simplement primordial.

    Macron sera-t-il l’homme de la situation? Je n’en suis pas du tout sûr. Au début, on l’a connu démocrate, mais à force, il est devenu jacobin, cad jupitérien dans son vocabulaire. Pas entendu dire que dans ce système le citoyen avait voix au chapitre.

    Citoyen français = moine convers. Bons pour bosser, pas bon pour donner leur avis.

    Vu les notes qu’il y a à payer, les sacrifices à consentir, et les enjeux qu’il y a en face, ça va pas le faire.

    Vous observerez que nous sommes dans l’opacité la plus totale. On reste tributaire des fuites pour être informé. Alors que le Bundestag, lui, sera informé.

    • Czar dit :

      « on franchit chaque étape step by step »

      quand la pulsion cuistre ne peut résister à une redondance en écho multilingue.

      • tschok dit :

        J’ai pensé à vous en l’écrivant. Je me suis dit que step by step vous ferait bondir.

        Petite coquetterie de rien du tout.

        • Czar dit :

          faut pas me gâter comme ça après le vautrage en beauté en invoquant la « biodiversité » (sic) pour parler de la stratégie évolutive de tous les groupes animaux d’éliminer impitoyablement la différence – et notamment la tare génétique, ça ressemble à des petites attentions amoureuses. une quasi cour, comme qui dirait.

          c’est le printemps et on a envie de mordre l’oreiller, grande folle ?

          • tschok dit :

            Nan je me suis plutôt dit que j’allais façonner un appeau à connard pour voir ce quel genre d’oiseau allait pointer sa tronche. Et vous êtes venu.

            C’était pas vraiment de l’amour, juste une expérience.

    • twouan dit :

      Oui, il nous manque une passe devant le parlement.

    • Félix GARCIA dit :

      Bonjour tschok,

      « Macron sera-t-il l’homme de la situation? Je n’en suis pas du tout sûr. Au début, on l’a connu démocrate, mais à force, il est devenu jacobin, cad jupitérien dans son vocabulaire. Pas entendu dire que dans ce système le citoyen avait voix au chapitre. »

      … Ah ouais … quand même …

      Lisez Marc ENDEWELD pour voir … et vous verrez que … roulement de tambour … : rien de nouveau sous le soleil. MACRON est un tyran sans empathie aucune pour « ses sujets » et « ses vassaux ».

      Ou, si vous ne voulez pas acheter ses ouvrages, mais que vous êtes tout de même intéressé par ce que peut dire celui qui dresse le portrait le plus fouillé de notre président de la république (infos recoupés 3 fois exclusivement, il n’y a pas le reste des éléments de son enquête dans ses ouvrages) :
      L’AMBIGU MONSIEUR MACRON – MARC ENDEWELD
      https://www.youtube.com/watch?v=61FPs4A8SMA
      Marc Endeweld : « Emmanuel Macron est la quintessence de l’ancien monde  » – Les Incorrectibles
      https://www.youtube.com/watch?v=Q4t2rgWbYiM
      Macron : les réseaux secrets ? Marc Endeweld
      https://www.youtube.com/watch?v=PvfXlbk-n9c
      Marc Endeweld : Macron, Le Grand Manipulateur. Les réseaux secrets » – Bercoff dans tous ses états
      https://www.youtube.com/watch?v=jtPS2mQBc6c
      LA FACE CACHÉE DU SYSTÈME MACRON – MARC ENDEWELD
      https://www.youtube.com/watch?v=-FGHlHiFq8Y

      Quand à se réjouir de la « fusac » de notre « BITD » …
      Oui, parce-qu’Emmanuel MACRON est là pour ça … faire des « fusacs » … « fusac » de nos entreprises stratégiques, puis « fusac » de la France dans « l’Eurosystème », puis « fusac » de « l’Eurosystème » dans le « Nouvel Ordre Mondial » (techno-féodalisme Fabien).

      Mais quand c’est moi qui le dit, je sais que c’est pas pareil, alors autant l’entendre directement « de la bouche du cheval » :
      Special Address by Emmanuel Macron, President of France | DAVOS AGENDA 2021
      https://www.youtube.com/watch?v=4lCjE8OBZ7M
      Agenda de Davos du World Economic Forum : intervention du Président Emmanuel Macron
      https://www.youtube.com/watch?v=mGHt1N0MYGA
      Le Président Emmanuel Macron s’exprime lors du Sommet sur le Climat organisé par les États Unis
      https://www.youtube.com/watch?v=Hp8iNlJXjj8

      Vous qui semblez aimer décoder « les éléments de langage », est-ce que vous entendez la même chose que moi ?

      • Félix GARCIA dit :

        PS : Pas mal trouvé ; « Félix, le Rafale du complotisme » !
        ^^
        Mais non, je ne vois qu’un complot, celui du « techno-féodalisme Fabien ».

        • LEONARD dit :

          @Félix, cyberpunk ?
          Pour vos yeux:
          https://www.editions-zones.fr/lyber?technofeodalisme
          Mais……..pas d’abus.

          • Félix GARCIA dit :

            J’ai juste eu besoin de parcourir les titres et intitulés pour me sentir « chez moi » !
            ^^
            Et en parcourant votre document, je me suis dit que « techno-esclavagisme » serait peut-être plus juste.

            « Marx nous a avertis que la science économique est en général incapable de penser la variation des formes fondamentales d’organisation des sociétés. Les économistes classiques de son temps, comme les économistes mainstream du nôtre, considèrent les rapports marchands qui structurent les économies contemporaines comme des rapports naturels, dont les principes valent de toute éternité. Ce qui est rationnel, dans leur perspective, c’est ce qui est conforme aux règles de fonctionnement d’une économie capitaliste industrielle et marchande. Ce qui ne s’y conforme pas est considéré comme irrationnel, archaïque et finalement inintelligible. Pour se donner une chance de rafraîchir notre regard et, peut-être, de mieux saisir les mutations en cours, il faut s’intéresser de plus près à ce qui apparaît comme des anomalies persistantes par rapport à la « naturalité » capitaliste »

            J’aime bien ce passage. Et je trouve qu’il se résume en une photo aujourd’hui :
            https://www.inclusivecapitalism.com/about/

            Mais finalement, mes images préférées restes celles de la « cyber-ruches », celle de « Matrix » et celle de « l’U.R.S.S. 2.0 ».
            Mais « la majesté » de la chose est dans le concept de « Nouvel Ordre Mondial », ça fait un peu :
            All Hail Britannia !
            https://www.youtube.com/watch?v=C-u59vXACT0

            Encore merci pour le partage de ce texte.
            Au revoir.

          • Félix GARCIA dit :

            PS :
            Cyberpunk 2077 n’a pas tout anticipé !
            ^^

          • Félix GARCIA dit :

            PPS :
            Mais en fait, faut pas regarder loin pour comprendre ce que serait ce « techno-féodalisme » (« style Fabien » ou non) de nos jours ;
            Ce serait la Chine du PCC, avec son « Crédit Social », auquel serait adjoint un « Crédit Carbone », avec un soupçon d’eugénisme, de cybernétique et de transhumanisme.

        • tschok dit :

          Ravi que cela vous plaise.

  9. Achille-64 dit :

    Prochain espoir de stopper ce canard boiteux qui va nous coûter un bras et 5 ans de retard, le Bundestag.

    • Stoltenberg dit :

      En ce qui concerne les coût vu l' »efficacité » de ces « coopérations » européennes, il y a vraiment moyen que le F-35 (re)devienne un avion low-cost. Si la France perd le leadership, et tout semble indiquer qu’elle l’a déjà perdu, et si les horizons temporels impossibles engagés seront maintenus, alors cet avion sera encore un autre Eurofighter, Eurodrone ou autre Euroéchec. Juste pour illustrer la lenteur de ce programme, le 1er demonstrateur est prévu pour à peu près la même année que le 1er vol habité sur Mars de SpaceX…

  10. philbeau dit :

    Quand c’est flou , c’est qu’il y a un loup , disait l’autre (socialiste , qui savait de quoi elle parlait) . Voilà donc un accord , semble – t- il , sur ce qui est le socle de ce programme . Et donc tout est si clair qu’il doit rester secret ? Mais bah , attendons que les Verts allemands aient mis leur nez dans l’affaire .

    • Jack dit :

      @philbeau : « Quand c’est flou , c’est qu’il y a un loup »… « Voilà donc un accord… Et donc tout est si clair qu’il doit rester secret ? »

      En langue anglaise, votre remarque serait considérée comme du FUD, expression que wikipedia explique ainsi :

      « Fear, uncertainty and doubt (FUD, littéralement « peur, incertitude et doute », prononcé « feude ») est une technique rhétorique utilisée notamment dans la vente, le marketing, les relations publiques et le discours politique. Elle consiste à tenter d’influencer autrui en diffusant des informations négatives, souvent vagues et inspirant la peur. »

      Vous pensez REELLEMENT que le détail de ce type de contrat va être détaillé dans la presse française et internationale ? Si vous avez des exemples, merci de partager vos sources 😉

  11. Raymond75 dit :

    La notion de propriété intellectuelle’ a des conséquences en terme de brevets, de licences et de gains financier. Mais cela suppose t’il que chaque ‘propriétaire’, ou plus exactement le gouvernement de ce propriétaire, pourra bloquer à l’exportation la vente d’un appareil pour des raisons diplomatiques ?

  12. Patatra dit :

    Bien, mais au final, elle s’est fait trousser la France ou pas ?

  13. Coléo91 dit :

    Misère !
    Opérationnel en 2040 !!!
    Et pendant ce temps là…Russie, Chine, USA ils en seront ou en 2040 !

  14. oryzons dit :

    Blablabla.
    Indra est toujours Leader sur le radar et les capteurs sans aucune légitimité.
    Airbus est toujours leader sur le Cloud sans aucune légitimité.
    Dassault et Thalès sont toujours exclus de la partie Drone.

    Quant au fameux accord entre Etats et sur les Ips Parly a complètement dribblé les questions sur la préservation des intérêts français.
    Deux possibilités :
    – soit nous nous sommes (encore) fait bai…
    – soit c’est pour ménager les susceptibilités notamment teutonnes alors qu’il faut encore que le Bundestag valide.

    Seul le temps permettra d’y voir plus clair.
    On verra lors du passage au Bundestag, ça risque d’être fun.

    • Green dit :

      Il y a le pilier « capteurs » pour Indra (en effet rien a voir avec Thales en terme de compétences) mais c’est en dehors du Future Combat Air System qui est le pilier 1 si j’ai bien compris. tout cela est encore vague.
      C’est Thales le grand perdant pour le moment, mais je pense que Thales a les compétences et et pas Hensold ou Indra, donc ce sera a le fin de la foire qu’on comptera les bouses comme on dit au pays

    • NRJ dit :

      @oryzons
      C’est vrai que si on vous écoutait, il faudrait que Dassault fasse l’avion dans sa globalité et les remote carrier, que Thalès fasse le Cloud et le cerveau des RC, et puis les capteurs aussi tant qu’on y est. Et puis Safran ferait la totalité du moteur parce que quand même…
      Et pour les allemands et espagnols on leur laissera le train d’atterrissage. On leur donnera quand même un grand rôle, il n’y a pas à dire… Et ils auront même l’insigne honneur de payer les 2/3 du programme.

      • NRJ dit :

        On fait une coopération, il est normal qu’ils paient leur part.

      • oryzons dit :

        Non le train d’atterrissage c’est Safran, un spécialiste mondial. lol
        Je prend les « principes » de « best athlete » au pied de la lettre, c’est tout.
        C’est bien cela qui dirige le projet non ?

        Sinon quelle est la logique de laisser aux espagnols 1/3 ?
        Compétences ? Budget ? Commandes ?
        Ah si je sais : les allemands contrôlent Airbus DS et trouvent cela rigolo de se servir de la partie espagnole pour obtenir 2/3 du programme. Et les espagnols sont contents d’obtenir plus qu’ils ne pourraient espérer.
        Cela s’appelle se faire entuber par les autres. Mais on a l’habitude. « Construire l’Europe » vaut bien ce genre de « sacrifices ». Ils font chier ces industriels français ! Qu’ils se couchent ! Il y a une élection à gagner en 2022 !

        Quant au fait de payer les 2/3 du programme… MDR. Genre les espagnols paieront autant.
        Les allemands n’ont pas sécurisé le budget, par contre ils vont devoir allonger le pognon pour leurs futures commandes de 93 EF2000 et de 45 F18 / Growler …
        150 avions d’ici 2030 qui dureront 40 ans c’est autant qui ne seront jamais commandés pour le SCAF.

        2/3 – 1/3 mais quelle blague !
        C’est tellement une blague qu’il est sûr et certain que rien n’est réglé et que le programme ne sera qu’une lutte permanente. Pour l’instant seul le NGF et le dev du moteur sont concernés par ces accords. Quand on arrivera sur les capteurs et le radar, cela promet d’être rigolo.

        • NRJ dit :

          @oryzons
          Le best athlete dépend de la nationalité… Après bien malin qui peut dire si Hensoldt est meilleur ou moins bon que Thalès.

          L’Allemagne ne « contrôle » pas Airbus Spain. C’est 2 entités différentes, même si elles appartiennent au même groupe. C’est aussi faux que de dire que la France contrôle Thales UK.

          On se moque des Eurofighter commandés par l’Allemagne, non ? Du moment qu’ils payent leur dû, c’est le plus important.

          • EchoDelta dit :

            Hendsoldt vs. Thales, franchement ? Vous vous égarez là.
            Après non on ne se moque pas de qui commande quoi et cela devrait être engageant dès ce stade.
            C’est cela qui fait le socle du projet : si vous développez un avion pour ne pas le commander, alors effectivement vous vous en foutez qu’il soit bon ou pas, peu cher en exploitation ou pas…
            Si vous en avez pas besoin alors effectivement vous pouvez imposer n’importe qui à n’importe quelle place car vous subventionnez des emplois, ou plutôt vous financez une monté en compétence pour adresser d’autres marchés.
            Et là cela s’appelle pudiquement du détournement de fond.

          • oryzons dit :

            Alors je suis très malin : Thalès est meilleur qu’Hensoldt et qu’Indra réunis.
            Et Safran est meilleur que MTU et ITP réunis.

            D’ailleurs vous qui êtes adeptes des indicateurs financiers je vous invite à aller regarder leurs capitalisations boursières respectives.

            Quel dû ? Le dû ce n’est pas « vous en commandez 250 ? Ah bah nous finalement c’est que 150. Par contre on va garder la répartition industrielle hein, cela a pris tellement de temps à la mettre en place ».
            Si au final ils commandent 30% d’avions en moins que la France et que l’Espagne en commande 70% en moins quel est la justification de la répartition 1/3 chacun ?
            Cela voudra bel et bien dire que l’argent public français finance les industriels allemands et espagnols non content de leur avoir offert une remise à niveau technologique.

            Le 1/3 espagnol est à 100% un total entubage. C’est tout.

          • NRJ dit :

            @EchoDelta, @Oryzons
            C’est plutôt intelligent de penser à la capitalisation boursière pour dire qu’une entreprise est meilleure qu’une autre. Mais dans le cas du groupe Thalès et de Hensoldt, je ne vois pas l’intérêt. J’espère que vous pourrez expliquer ce qui montrerait que Thalès est meilleur que Hensoldt.

            Après oui Safran est meilleur objectivement que ITP et MTU.

            Sur les commandes c’est d’accord. Après si ‘Espagne commandera moins d’appareils que la France et l’Allemagne, cette dernière aura de toute façon une puissante armée de l’air. Ils ont plus d’Eurofighter que nous avons de Rafales dans l’armée de l’air (et si les 93 commandes se matérialisent, ce sera autant que nous).

  15. Sorensen dit :

    Maintenant que le programme SCAF est sécurisé, il peut-être ouvert aux autres partenaires Européens potentiels. J’adore quand un plan de déroule sans accroc.

    • NRJ dit :

      @Sorensen
      Pas fou non ? On a déjà assez de mal avec les allemands, on va pas filer en plus à d’autres. Ce serait contre nos intérêts pour le coup.

      Et quel partenaires ? Les anglais et italiens, c’est mort. Les suédois auraient été une possibilité, mais ils ne remplacent pas le Gripen avant 2060. Donc qui ?

      • Sorensen dit :

        Les Italiens y sont, et les Anglais y seront. C’est insuffisant. Mais je ne me fais pas de soucis. Le modèle industriel résultant de l’exercice difficile du Eurodrone est désormais adopté pour le Scaf, l’Europe de la défense est validée. L’objectif maintenant c’est d’avoir un maximum de pays pour passer une commande Européenne et non plus par Nation. Je doute qu’elles existent encore en 2040.

        • robin darbin dit :

          Il ne vous reste plus qu’à convaincre les britanniques (ou devrais-je dire les anglais) à mettre au pot pour passer une commande « européenne » ! Bon courage.

        • NRJ dit :

          @Sorensen
          Les italiens sont où ?

          Rassurez moi, vous êtes ironiques ?

          • Sorensen dit :

            Dans le Tempest, dans le SACF et dans les projets de l’Allemagne.

          • Czar dit :

            nan c’est juste le neuneu de la secte fédéraste qui postait ici il y a un moment

            il a fait comme bobo le flamoutché-dans-chaque-débat, il s’est refait une identité et continue de nous servir la même merde hallucinée.

    • tschok dit :

      J’aime bien votre humour.

      Gardez-en pour la suite, on en aura besoin.

      • Patatra dit :

        Idem. Nous avons au moins la garantie des qualités navales de ce projet qui est désormais capable de surnager tout en touchant le fond.

  16. jyv58 dit :

    Reste à espérer que les prochaines élections en Allemagne d’abord, en France ensuite, ne vont pas encore retarder le programme.

  17. ONERESQUE dit :

    Il m’étonnerait fort que tout aille désormais « comme sur des roulettes » en « long fleuve tranquille jusqu’à 2027 » CAR>>>> 1 > les espagnols n’ont toujours pas les crédits pour leur part de l’Eurodrone, alors pour 4 fois plus ???? 2 > Les élections allemandes redistribueront les cartes certainement ???? et 3 > il reste apparemment encore 3 CONFIGURATIONS de NGF à départager ????? alors que la maquette du Bourget paraissait POURTANT assez bien pensée furtivement et aérodynamiquement parlant, bizarre ??? DE PLUS, la CONSTERNATION s’impose sur l’écart abyssal entre la soi-disant application du principe « best athlete » et sur l’utilisation des « compétences les plus poussées des industriels » FACE à…… la maîtrise d’œuvre d’INDRA sur radar AESA et furtivité !!!!!!!!$#@….Qu’est-ce qu’on peut en rire….ou en pleurer……chez THALES notamment…..La société qui est la MOINS expérimentée prend les rênes pour des raisons de compromis de partage sur les résidus des lots encore à partager…..L’application des « principes » devient alors plutôt « best follower ou looser »……..En tout cas, cela constituera indéniablement un HANDICAP pour la mise au point d’un RADAR aussi complexe…Ce sera un AESA à antennes distribuées, périphériques, bords d’attaque et saumons, interférométrique, à évasion de fréquences aléatoires, spectre ultra-large et puissance de traitement Pétaflopique….Un des éléments clés LES PLUS INNOVANTS et le plus essebtiel du SCAF va donc être géré par le moins compétent….çà en promet des verte et des pas mûres…….

  18. oryzons dit :

    Ah au fait un pilier de plus en dehors de l’escarcelle française : la furtivité.
    Hop c’est Airbus Espagne qui la récupère.
    Le Best Athlete à n’en pas douter.

    • Lothringer dit :

      C’est une astuce pour mettre l’ONERA en faillite à moyen terme.
      C’est une façon trouvée par certains décideurs de « remercier » le peuple d’avoir voté pour eux en 2012 puis 2017 (et encore, je ne remonte pas plus loin…sinon on pourrait remonter très très très très très loin).
      Les têtes changent, la politique demeure intacte.
      Le dépeçage du pays se fait millimètre par millimètre : c’est une façon de plumer la poule sans la faire hurler.

      • Green dit :

        Mais quel est donc le but poursuivi par ces élus si mal intentionnés? Expliquez nous s’il vous plait

        • Lothringer dit :

          Le même but que Mitterrand , « le prince des politichiens » (expression inventée par De Gaulle). Arriver au sommet du pouvoir . Le pouvoir pour le pouvoir. Le pouvoir est une fin en soi.
          Et se donner des apparences pour s’y maintenir. Les apparences, c’est le verbe, encore le verbe, toujours le verbe. Le contenant doit être flatteur ; le contenu, lui, est un abîme de vacuité.

          Or nous vivons dans un pays dont le taux d’investissement est lamentablement bas depuis 40 ans (en comparaison des pays concurrents). Un pays qui n’investit pas finit par tomber en décrépitude. Mais comme pour une maison mal entretenue, la chute n’est pas immédiate. On peut faire illusion pendant quelques années avant la chute…grâce au verbe.
          En attendant, on vit « sur la bête » sachant pertinemment qu’on est en train de la tuer. Mais ce n’est pas grave, l’essentiel, c’est d’être au pouvoir pour le pouvoir. Et puis on a plein d’amis bien intentionnés, dans le « public-relation » des banques anglo-saxonnes, qui vous ont aidé à arriver au pouvoir. Il faut bien les remercier sous une forme ou sous une autre. En liquidant tout ce qui ressemble à la puissance et au génie français, on leur ouvre des boulevards (affaire Alstom). Eux aussi sont assoiffés de pouvoir ; çà tombe bien, l’espion pro-américain Jean Monnet, père-fondateur de l’Europe, était également largement subventionné par les banques anglo-saxonnes (et la CIA).

          Sur le seul sujet de la furtivité, l’ONERA, en collaboration avec Dassault et Thalès, est en avance sur ses concurrents européens. Raison de plus pour les faire passer à la trappe.
          « Delenda Carthago ! » (Carthage doit être détruite)

          Il suffit de clamer sur tous les toits que ces projets sont trop chers pour un « petit pays » comme le notre. A force de répéter un slogan jour et nuit, on finit par le faire passer du statut de postulat à celui de « vérité » que tout le monde va gober (c’est la méthode du matraquage publicitaire de Coca-Cola et de Procter&Gamble) ; plus c’est gros , mieux çà passe.
          Lorsque ces développement technologiques s’inscrivent dans une continuité (une accumulation de connaissances) depuis plusieurs décennies, la poursuite de l’effort à un rythme régulier fait que ce coût est supportable pour nous tous seuls. C’est l’arrêt qui coûte très cher, car il fait prendre du retard qui est très couteux à rattraper (ce qui est arrivé aux Allemands).

          Oui il y a un dépeçage millimétrique, mais continu, de nos capacités. Et j’observe à notre échelle ce que les USA ont fait subir à l’ex-URSS jadis : une stratégie d’encerclement. La France se trouve progressivement encerclée (par l’Allemagne, vassale obséquieuse des USA) dans TOUS les projets militaires qu’elle a initiés. Comme un boa constrictor : on resserre progressivement jusqu’à l’étouffement ; et plus la victime bouge, plus le boa sert fort. Il suffit de faire gonfler la facture pour l’obliger à entrer dans une collaboration multi-partis.

          Mais, c’est pas grave, l’important, c’est le verbe et la beauté du contenant : la « startup nation ».
          Et le plus important, c’est de rester coûte que coûte au pouvoir pour continuer à servir son (véritable) maître.
          Dans les années 70 , Chirac avait eu des mots très durs contre VGE « le parti de l’étranger ». VGE n’a pourtant pas été le pire de la bande.
          Quels mots faudrait-il employer aujourd’hui ?

          • farragut dit :

            @Lothringer
            Bien vu !
            Pour 2022, le nouvel Alstom s’appelle Dassault Aviation + Thalès + Naval Group.
            On peut éventuellement y ajouter l’ex-Areva, Oreno, parce que Angela et les écolos allemands ont choisi de faire du vert en achetant du gaz russe.
            Avec l’anticipation du dégazage du permafrost en Sibérie qui va libérer le méthane, les allemands vont pouvoir fournir à la Russie les machines à aspirer le méthane, comme pour le CO2, et à le mettre en pipeline… Ca, c’est de la vision à long terme !
            https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-siberie-explosion-bulle-methane-cree-gouffre-50-m-profondeur-66800/
            « La richesse du sous-sol sibérien en méthane est aussi une aubaine pour l’industrie. Depuis 2013, une usine géante est en construction dans la péninsule de Yamal pour le récupérer. Baptisée Yamal LNG, elle produira du gaz naturel liquéfié, ou GNL (LNG en anglais). »

            Donc, pourquoi financer un « zinzin » pour se protéger de son fournisseur bien-aimé ?

  19. ScopeWizard dit :

    Force est donc à quoi , à la diplomatie ?

    En ce cas , quid du poids des dispositions du Traité d’ Aix-la-Chapelle signé en 2019 entre Macron et Merkel dont le flou demeure toujours ?

    Ou aux seuls industriels ?

    À mon avis , aux deux .

    Bref , d’ après moi , tout va être fait pour que ce programme soit « verrouillé » le plus rapidement possible de façon à ce qu’ il ne soit plus permis de revenir dessus ; ce qui évidemment s’ inscrit pleinement dans la logique des Eurogagas idéologiquement aussi croyants qu’ insistants dont Macron est clairement l’ un des principaux chef de file .

    À terme , je redoute plusieurs choses dont deux en particulier ; d’ une part , un « lâchage » de Berlin mais après nous avoir bien pompé nos plans cela va de soi ; d’ autre part , une poussée politique visant à favoriser AIRBUS au détriment du constructeur indépendant Dassault Aviation qui ainsi pourrait très bien disparaître de la scène des rares avionneurs militaires aussi bien placés , ce qui pour nous Français serait une calamité .

    Je crains également que le NGF-SCAF revienne beaucoup plus cher que prévu , soit bien trop dimensionné pour nos besoins , que ses ventes nationales comme à l’ export soient de ce fait très décevantes d’ autant qu’ une féroce concurrence étrangère telle celle des USA pourra jouer à plein et s’ imposer à une UE qui contrairement aux USA ou à la Chine ne protège toujours pas ses marchés .

    Bref , pour moi , ce SCAF Franco-allemand c’ est la baise annoncée autant qu’ assurée ; à terme , les conséquences seront pires pour la France que ce que sont celles du F-35 à l’ échelle d’ une puissance comme les États-Unis .

    Nous verrons bien comment tout ceci va évoluer mais personnellement pour l’ heure je ne me fais aucune illusion ; et je ne suis même pas sûr que si aux prochaines élections Macron venait à sauter au profit d’ une réelle alternance et non a cette mascarade à laquelle nous avons droit à chaque coup depuis Maastricht , cela change quoi que ce soit à la situation , à cette nasse dans laquelle nous sommes en train de nous enfermer nous-mêmes par pure idéologie .

    Souvenons-nous que selon nombre de sources , indépendamment de quelques « dépassements » , en comparaison de l’ Eurofighter Typhoon aux trois partenaires Européens , des deux bi-réacteurs delta-canard c’ est le Franco-français Dassault Rafale qui aura été le plus réussi et le moins cher à développer , et ce , pays par pays ; ce qui doit nous interpeler .

    Sous prétexte que partager c’ est forcément mieux pour les finances et baratin&Cie , à la sortie le NGF-SCAF Franco-allemand risque de nous coûter plus cher que si nous l’ avions réalisé seuls , voire d’ être notre Fail-35 à nous……………

    • Courmaceul dit :

      « quelques « dépassements » » Pour un euro au départ, on a 1.03 au final pour le Rafale et 1.3 (et des poussières) pour l’ EF. Le 1.03 passe à 1.07 avec les différés de livraison demandés par la France.

      • NRJ dit :

        @Courmaceul
        Cela signifie que l’État anglais ou allemand a gagné plus en faisant l’Eurofighter que nous en faisant le Rafale ? C’est pour être sûr de bien comprendre.
        Vous avez vu cela ou, pour savoir ?

        • ScopeWizard dit :

          @NRJ

          Vous , je vous dois une réponse puisque visiblement il vous faut une explication de texte concernant ma position au sujet de Traité d’ Aix-la-Chapelle ; un peu de patience , ça va venir .

          • NRJ dit :

            @Scope
            Ah ben volontiers. Quand vous voulez. Je dois dire que jusqu’ici je ne comprends pas votre a priori négatif contre ce traité. Donc ça m’intéresserait de le comprendre.

      • ScopeWizard dit :

        @Courmaceul

        Merci des infos , par contre je ne sais pas d’ où vous les tenez , je vais donc rester attentif et voir ce que va donner la suite de votre échange avec @NRJ .

    • Lassithi dit :

      Bonjour Scope,

      Comment allez-vous ?
      Visiblement, toujours aussi en forme et perspicace.
      Portez-vous bien.

      • ScopeWizard dit :

        @Lassithi

        Bonjour Lassithi ! 🙂

        Eh bien , ça tient ; toujours SPECTRA à fond et je le crains encore pour longtemps !

        Pour le reste , je ne sais pas avec une absolue certitude ; disons qu’ il y a là un mélange d’ intuition , de logique , d’ expérience qui une fois assemblé me fait dire que nous allons amèrement regretter ce partenariat Franco-allemand qui me paraît de plus en plus être l’ œuvre de maniaques n’ ayant que logique comptable et Europe en tête .
        Ce qui me paraît relever d’ un sophisme car d’ après moi , et contrairement au rassurant discours tenu et martelé a l’ envi , en réalité rien n’ est certain , cette association pouvant tourner à la catastrophe pour nous autres Français .

        Ce discours qui en substance répète telle une idée devant coûte que coûte s’ imposer que : « grâce au partage des tâches et compétences , nous serons plus efficaces et le NGF-SCAF et toutes ses mirobolantes spécificités sera alors à notre portée et coûtera moins cher à développer que si nous le menions à bien tout seuls » , sous-entendu , « en parfaits petits égoïstes » , ne me convient pas du tout et ressemble à de l’ argument marketing aussi séduisant que trompeur .

        De plus , je suis de ceux qui d’ une part , considèrent ce programme largement surdimensionné pour la France ( un concept Super-Rafale dans la continuité de ce qu’ a toujours su faire Dassault soit les « petits pas » me convenait parfaitement ) , d’ autre part que l’ Allemagne , donc AIRBUS , n’ est certes pas le partenaire à impliquer dans un tel programme d’ autant qu’ en incluant l’ Espagne , AIRBUS est en passe de devenir dominant .

        En conclusion , me concernant , confiance en cette aventure = 0 pointé .

        Prenez grand soin de vous .

    • Félix GARCIA dit :

      « Nous verrons bien comment tout ceci va évoluer mais personnellement pour l’ heure je ne me fais aucune illusion ; et je ne suis même pas sûr que si aux prochaines élections Macron venait à sauter au profit d’ une réelle alternance et non a cette mascarade à laquelle nous avons droit à chaque coup depuis Maastricht , cela change quoi que ce soit à la situation , à cette nasse dans laquelle nous sommes en train de nous enfermer nous-mêmes par pure idéologie . »

      De ce que je vois, les seuls qui proposent une réelle alternative, ou alternance, sont des partis politiques qui, cumulés, ne pèsent même pas 5% de l’électorat …

      « La peste ou le choléra », par South Park :
      South park : Poire à lavement vs sandwich au caca
      https://www.youtube.com/watch?v=z7BrivVcGy0
      South Park – Poire à lavement ou sandwich au caca?
      https://www.youtube.com/watch?v=hr50QbpIfRM
      Election 2017 – Poire à lavement ou sandwich au caca
      https://www.youtube.com/watch?v=2MVGzctIAzc

      La vraie actu (S02E15 – Elections européennes : la France en soins palliatifs)
      Parcourons ensemble les 32 professions de foi électroniques déposées pour cette élection-gag…
      https://www.youtube.com/watch?v=096pF9SU0kw

      • ScopeWizard dit :

        @Félix GARCIA

        Bonjour et merci des liens ! 🙂

        South Park , voilà bien le genre de création que j’ ai plus ou moins toujours fui à très grandes enjambées tout comme les Simpson et tant d’ autres d’ ailleurs tels Beavis et Butthead , Daria , American Dad , ou Family Guy qui ne me font même pas rire ; pour moi , mais je me galfe peut-être , ça n’ apporte rien , mon approche des problèmes sociaux et de l’ analyse de la vie dite moderne ou de la jeunesse passant par quelque chose de très différent , de nature nettement plus « philosophique » .

        Et puis , disons qu’ après les Shadoks………… 😉

        • Félix GARCIA dit :

          Simpsons et South Park, ainsi que quelques épisodes de Futurama, les seuls qui me font rire, le reste est un peu de la merde à mon goût …
          Mais c’est ma génération aussi. Mon père se marre quand on lui raconte, pas si on lui montre par exemple. ^^
          Et il y a beaucoup plus de talent et de perspicacité dans South Park que l’aspect vulgaire peut laisser suggérer :

          Et hop… Y a plus rien !
          https://www.youtube.com/watch?v=JELAuREuI6c

          Et certes, les Shadoks, c’est vraiment le top.
          ^^

    • Alexandre dit :

      @Scope, Bonjours, ça fait plaisir de vous lire.
      Mais pour le coup vous faites pas mal de cinema pour rien sur le traité d’Aix. Ce traité est complètement vide, la France (et encore je crois que c’est juste Macron) va s’impliquer pour essayer d’obtenir un siege au conseil de sécurité pour l’Allemagne, voilà c’est tout, plus quelques engagements bidons sur l’écologie , l’industrie… Bref vraiment pas de quoi fouetter un chat.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_d'Aix-la-Chapelle_(2019)

      • ScopeWizard dit :

        @Alexandre

        Bonjour Alexandre ! 🙂

        Honnêtement , concernant ce fichu Traité apparemment si vide donc inutile , je n’ ai pas de certitudes , mais des convictions fortes générées par un ensemble de points qu’ il s’ agirait de détailler sachant que rien que le fait que la France pourrait s’ échiner à permettre à l’ Allemagne de siéger au Conseil de Sécurité me hérisse .

        Merci du lien !

  20. Carin dit :

    Le Bundestag cesse de prendre des décisions au mois de juin…. donc il va être répondu que le délai accordé aux parlementaires allemands étant trop court, il va nous falloir attendre le prochain parlement!
    De plus, je goûte peu que nos élus nous laissent dans la plus complète ignorance sur cet « arrangement » alors que ce sont nos impôts qui vont payer la facture….
    mais ça doit rentrer dans le cadre du « à tout prix ».
    J’espère que la commission de La Défense a reçu un exemplaire non expurgé de cet arrangement, et qu’elle nous en expliquera au moins les grandes lignes.

    • tschok dit :

      Moi non plus je goutte peu, mais on est en France, donc on attendra les fuites pour s’informer, comme d’hab.

  21. AirTattoo dit :

    Je pense que le piège des industriels américains tendu au Pentagone a une portée internationale.
    Le F-22, le F-35, le LCS… mais la Russie n’est pas en reste avec les vecteurs hypersoniques. Ils semblent de plus en plus que tous les appareils de Gen5 actuelles sont des gouffres financiers, très peu disponibles, probablement sans réel intérêt sur un conflit à haute intensité dans le temps.
    Aujourd’hui l’USAF envisage les prochaines années sans F-22, F-35 mais conservera peut être ou pas le B-21 Raider (a mon avis conditionné par l’évolution ou non des vecteurs Sol/sol) tout en lançant des appareils mis au gout du jours comme le F-15 ex très probablement une évolution du F-16 sur la même stratégie employé pour le F/A super Hornet. On entend même parler du F-14 E avec une évolution des emblématiques AIM 152 AAAM et surtout des moyens de détection au goût du jour comme AN/AAS-42 ISRT 185 km, l’update de AN/APG-71 qui ferait de cet appareil un véritable atout pour la protection des Task-forces un tueur passif a plus de 200 km.

    J’espère que nos décideurs et industriels ne tomberont pas dans le piège du “Stealth a tout prix” et feront un vrais génération 5, multi-rôles, évolutif, disponible, travaillant en réseau avec des drones, employable depuis un porte avion ou une piste terrestre.

    • Bomber X dit :

      @AirTattoo
      En complément de ce qui s’est déjà dit sur le sujet des prochaines années de l’USAF.
      http://psk.blog.24heures.ch/archive/2021/05/16/la-reorganisation-de-l-usaf-passe-par-le-retrait-du-f-22%C2%A0-871055.html
      Cette phrase devrait plaire à certains : « À terme, l’USAF cherche également un remplaçant pour sa flotte de F-16. Pour l’instant, il est question d’acheter des F-16 Block70/72 neufs, voir même la nouvelle version Block80 prévue par Lockheed Martin et ceci en lieu et place du F-35. »

    • Tantor57 dit :

      Très juste. Tout ces programmes de chasseur 5 ème, 6ème génération c’est plus pour faire progresser la compétence que pour renouveler réellement une flotte. Si même le USA ne le font pas alors qui pourrait le faire ? Pendant encore une bonne cinquantaine d’année ce seront les avions de la génération actuelle qui prévaudront à savoir, F15, F16, F18, Mirage 2000, Rafale, SU 35 et compagnie… ce sont des avions à même de rester complètement au gout du jour pour pour peu qu’il y ait des programme d’amélioration ambiteux notemment en terme d’avionique, de senseurs et de motorisation. Qu’est que F22 ou un SU 57 va faire de mieux qu’un F15 hypermodernisé ? Pas grand chose à part être « furtif » avec un tout petit « f »… La France a la chance de disposer de deux excellentes platformes pour cela. les Mirage 2000 et Les Rafale ces derniers sont constament modernisés mais je trouve que le 2000 est vraiment délaissé alors que la cellule en a vraiment sous le pied.

  22. jean dit :

    Je ne vois pas l’intérêt pour nous de se lancer dans ces programmes.
    Ce qui en résultera sera un affaiblissement stratégique global.
    Sans doute est-ce voulu.
    Nous aurions eu les moyens de mener à bien seuls ces programmes.
    En y consacrant les ressources nécessaires. Le pays n’a jamais eu autant de richesses qu’aujourd’hui.
    Tout est affaire de volonté politique et de cohérence. Voulons-nous exercer oui ou non notre pleine souveraineté ?

    Visiblement c’est non.

    • Mat49 dit :

      @ Jean le SCAF tel qu’il est présenté parait hors de porté de la France seule financièrement (et c’est voulu sans doute). En revanche un programme plus réaliste serait à porté de la France si elle augmente son budget de la défense pour atteindre environ 50 milliards par an hors pension.

      • tschok dit :

        On est déjà proche des 40 Mrds hors pension, et on en finance une grosse partie par emprunt.

        Si vous voulez en rajouter dix de plus, ceux-là seront totalement financés par de la dette.

        Je suppose que vous n’avez pas prévu d’augmenter votre productivité d’ici les 40 prochaines années. Comme tout le monde, vous visez plutôt la retraite. Donc, il faut être clair: cette dette, c’est vous qui la dépensez, ce sont vos descendants qui la rembourseront.

        Et il faudra leur expliquer qu’on ne pourra pas à la fois rembourser une dette qui devient colossale et maintenir en même temps une qualité de service public comme on a encore maintenant, même si on constate qu’elle s’effrite progressivement, puisque nous-mêmes sommes dans la position de nos descendants mais par rapport à nos ainés, les boomers, qui ont en leur temps usé et abusé de la dette, en nous laissant le soin de la rembourser.

        Par ailleurs, je vous rappelle qu’on vient de se prendre une grosse louchée de dettes avec le Covid et qu’on a pas le premier euro pour la rembourser, comme d’hab, donc on va la faire rouler sur le temps long, avec tout ce qu’on pousse déjà devant depuis plusieurs générations maintenant.

        Si vous voulez mon avis, Mat49, je pense qu’en matière d’appréciation de ce qui est « réaliste » ou pas, vous êtes loin d’avoir le niveau. Là, vous êtes encore très largement dans le rêve éveillé que vous prenez pour une réalité possible.

        Nan, nan, dans la vraie vie, là où il y a des vraies gens qui ont la tête sur les épaules et les yeux en face des trous, nos marges sont bien plus étroites.

      • Tantor57 dit :

        Non ce n’est pas vraiment hors de portée de la France. La France est un pays qui pourrait être un pays avec beaucoup plus de moyens si l’Etat trouvait le courage de réformer les usines à gaz que sont les caisses de retraite, la CAF et la sécu. On parle de plusieurs dizaines de milliards de mal versations chaque année qui pourraient être redirigés dans ce genre de programme. Rien que pour la sécurité sociale, la fraude s’élève, à elle seule à 20 milliards d’euros d’après la cour des comptes et l’ensemble de la Fraude fiscale est estimée à près de 50 milliards par Charles Pratz soit 2.5 % du PIB c’est FA-RA-MI-NEUX. Avec cet argent économisé le SCAF et le MGCS on les fait tout seule facile sans parler également du montant de certaines aides sociales qui pourraient être revues à la baisse ou un durcissement des critères (conditions d’obtention du RSA ou abaissement du plafond de l’ARE qui reste bien trop élevé). Alors je sais très bien que on arrivera jamais à un 0% de fraude mais avec de la volonté et du courage, il ya vraiment des milliards et desmilliards à prendre chaque année sans pour autant faire des concessions sur d’autres budgets et ces milliards par années pourraient être injectés dans de grands projets nationaux ambitieux. Le choix de faire le SCAF et le MGCS a plusieurs ne vient pas d’une réalité économique qui nous empêcherait de le faire c’est surtout par idéologie et surtout parceque personne n’est assez burné pour faire la chasse aux fraudeurs dans les caisses sociales.

        • Patatra dit :

          Encore un commentaire partisan et mensongé.

          La cour des comptes ne dit pas ça… Elle dit qu’elle ne sait pas mesurer la fraude aux prestations sociales.

          https://www.ccomptes.fr/fr/publications/la-lutte-contre-les-fraudes-aux-prestations-sociales

          Pour ce qui sort dans Valeurs Actuelles pour moi cela n’a actuellement aucune valeur.

          • Momo dit :

            Jamais lu valeurs actuelles mais pour beaucoup, et c’est justifié, c’est ce qui est dans le monde qui n’a aucune valeur.

          • Tantor57 dit :

            Non un commentaire qui cherche plus loin que la seule pointe de l’iceberg. Nuance. Bien sûr que la cour de comptes et le gouvernement ne vont pas se mettre en porte à faux sur ce sujet… « ne pas savoir mesurer » ou plutôt « ne pas vouloir mesurer » ils sont tous au courant que des dizaines de milliards partent dans la nature mais personne n’a le courage de s’opposer à tout ça soit par paresse ou par crainte des repercussions mais le peuple Français se réveille, ne vous inquiétez-pas et comme à Nuremberg quand l’heure des comptes aura sonné, il ne suffira pas de dire « on ne savait pas » car ce sera insuffisant.

          • EchoDelta dit :

            Elle dit aussi par exemple qu’il y 7,5 millions de carte vitale en plus que que de citoyens sur le sol français, et qu’une carte vitale coute 10000 euros / an. Vous en concluez quoi ?
            Et encore sans compte celles qui sont à l’extérieur du territoire…

          • tschok dit :

            @Patatra,

            Vous emmerdez pas, c’est le discours de mannes providentielles.

            Ceux qui le tiennent considèrent que le produit d’une fraude est une ressource liquide qu’on peut intégralement récupérer pour l’affecter à une dépense, comme par exemple un programme d’armement, pour peu qu’on prenne la décision politique de lutter contre la fraude en question.

            Ca fonctionne comme ça: tel programme d’armement coûte 40 Mrd. On ne les a pas, donc on est obligé de lancer ou de participer à une programme international, qui est perçu comme une atteinte à la souveraineté.

            Mais, heureusement il y a Findus. Enfin non, la fraude. Un mec arrive et il nous sort une estimation sur un montant de fraude, de mettons 40 Mrds. Et on se dit, hop! coup de baguette magique, on prend la décision politique de lutter contre la fraude, en général en votant Marine Le Pen, et zou, comme par miracle, ces 40 Mrds tombent du ciel, comme une manne providentielle et non seulement on peut financer le programme d’armement, mais en plus on n’est plus obligé de participer à des programmes internationaux qui nous obligent à nous inféoder aux Allemands, aux Italiens, aux Britanniques ou qui sais-je encore.

            Mais personne ne se préoccupe de savoir si cette ressource est liquide ou pas et même si elle existe autrement qu’en rêve.

            J’appelle ça le discours sur les mannes providentielles. Et ceux qui les tiennent y croient dur comme fer. C’est comme une religion.

            Mais merci pour le lien vers le rapport de la cour des comptes. C’est une lecture d’adulte responsable qu’on devrait encourager, quoiqu’elle soit sans doute bien plus rébarbative que celle de Valeurs Actuelles.

      • Mat49 dit :

        @ Tschok augmenter le budget ne veut pas dire maintenir les autres postes budgétaires de l’état au même niveau.

        L’augmentation doit intervenir par baisse des autres postes pas par la dette.

        • tschok dit :

          @Mat49,

          Baisser une dépense publique dans une mission pour la flécher ailleurs, on ne sait pas faire. On a essayé, mais ça ne marche pas.

          Le budget de l’Etat est devenu trop rigide. 90% des lignes budgétaires de l’Etat sont reportées d’une année sur l’autre de façon quasi-automatique, en y ajoutant l’inflation et les augmentations de salaires des agents publics que le gouvernement est toujours obligé de consentir à un moment où un autre, pour x raisons.

          Là, par exemple, le gouvernement a lâché 8 Mds d’euros avec le Ségur de la santé. Pas one shot, hein. C’est 8 Mds d’euros récessifs.

          L’année prochaine ce sera encore autre chose. Les flics peut-être. Ou les profs, allez savoir.

          On a coutume de dire qu’en France on fait de la politique avec 10% du budget, parce que 90% des dépenses de l’Etat sont en réalité figées.

          Et avec ces 10% il faut satisfaire toutes les promesses électorales que les politiques ont été contraints de faire pour gagner les élections. A la fin, il ne reste pas grand-chose.

          En pratique, le gouvernement fait de la politique avec la loi et la réglementation, et particulièrement avec la fiscalité. Il avantage ou désavantage tel ou tel groupe social en fonction de ses orientations politiques et du contexte.

          C’est ça en gros ce que font nos politiques à longueur de journée: gérer la contrainte budgétaire et les revendications sociales, avantager ou désavantager tel secteur de la société.

          Là, par exemple, la fiscalité est devenue plus dure sur l’immobilier et plus douce sur les valeurs mobilières parce que le gouvernement veut inciter les Français à orienter leur épargne vers la bourse. Demain, on aura peut-être un gouvernement qui fera l’inverse: qui favorisera la pierre au détriment des valeurs mobilières.

          Hier, la société pompidolienne favorisait l’automobile pour augmenter les débouchés de l’industrie automobile française. Aujourd’hui, les pouvoirs publics ont déclaré la guerre à la bagnole, parce qu’on veut faire émerger d’autres industries.

          Après, les types comme vous se radinent la bouche en coeur et la gueule enfarinée et ils nous expliquent qu’il faut faire ceci ou cela, comme si on était des cons et que personne n’y avait pensé avant eux. Mais le problème n’est pas là, le problème, c’est la machine: elle est devenue trop rigide.

          Expliquez-nous plutôt comment changer la machine, après on verra.

          C’est pour ça que les conversations de bistro sont imbéciles. Les gens ne discutent pas de ce qui est important, ils discutent de leurs rêves comme si le réel n’existait pas et ils se mettent en colère parce que le réel n’est pas conforme à leurs rêves. Et ils se persuadent que c’est un complot et que quelqu’un leur veut du mal.

          Faut regarder comment fonctionne la machine, ce qu’elle peut faire, ce qu’elle ne peut pas faire, et voir comment la modifier pour qu’elle fonctionne comme on voudrait qu’elle fonctionne. Et ça prend un temps fou parce que la machine veut rester comme elle est.

          Elle ne veut pas se changer, elle se trouve très bien comme elle est. Jusqu’au moment où une pandémie survient,ou une crise financière, ou un attentat, ou un mouvement social plus dur qu’a l’accoutumée, etc. A ce moment-là, la machine est contrainte de s’adapter au changement, par pression darwinienne.

          Mais personne ne se demande si elle fonctionne mieux, elle s’adapte, c’est tout.

          Et nous on continue à dire qu’il faut 10 Mds de plus ici ou là, à tenir le discours des mannes providentielles comme des cons, et blabla et blabla. Et on se promet que demain on va virer Macron en oubliant qu’on a viré le précédent et qu’on virera le suivant. Etc.

    • Lebouclier dit :

      L’argent magique ?
      Une pleine souveraineté est un leurre idéologique, à quoi bon produire un avion quand vous dépendez du pétrole étranger pour le faire voler?

      • Félix GARCIA dit :

        Zatiz ze koueshtieune !

      • jean dit :

        Que je sache, l’allemagne et l’espagne de produisent pas de pétrole… aucun intérêt de s’allier avec eux. D’autant plus que l’intérêt de l’allemagne est de monter en savoir faire dans le domaine et ce à nos dépens
        Notre pays décroche sur des tas de plans, ce n’est pas le moment d’aggraver notre cas

    • Green dit :

      Non nous n’avons pas les moyens de mener ces programmes puisque par définition les budgets sont autrement plus importants. Nous aurions les moyens d’en mener de moins ambitieux, et seulement partiels, en intégrant des composants d’autres programmes distincts venus de l’étranger. donc a intégrer des programmes sans participer a leur développement.

      La France ne fera pas seule et l’avion de combat, et les divers drones, et ses propres liaisons de données et tout et tout. Airbus se plait a rappeler qu’il est le premier fournisseur de l’armée de l’air. La majorité de nos appareils actuels sont le fruit de collaboration internationales.

      La souveraineté n’est pas un baguette magique qui abolit les contraintes et les contingences! Vous ne fabriquez pas vous même votre parquet, votre baignoire, vos casseroles, votre savon, pour être maitre en votre maison! ne pas confondre avec autonome!

      • jean dit :

        Au départ, la décision est politique. Voulons nous oui ou non mener une politique de défense « tous azimuts » ? Si c’est le cas, nous devons nous en donner les moyens. L’enjeu industriel et stratégique est énorme.
        L’argument du pétrole est évident. Mais L’allemagne et l’espagne sont-elles des nations qui produisent du pétrole ? Je pense que nous nous mettons des boulets aux pieds que le Général avait su nous éviter.

        En ce qui concerne Airbus, il y a beaucoup à dire. L’affaiblissement de la France dans Airbus est inquiétant, les conditions dans lesquelles aérospatiale a été absorbée est indigne de notre pays.
        Il est temps que nos politiques fassent leur boulot et défendent l’intérêt général !

    • Pb75 dit :

      C’est clairement hors de portée. Et même en dehors de toute proportion.

  23. FredV dit :

    Je suis dubitatif sur le « deal ».
    En effet, quoiqu’il soit dit, Dassault a beaucoup d’avance sur bien des constructeurs, et le R&D se fait sur fonds propres, sauf à me tromper.
    Le Rafale n’est pas une m*rde comme je le lis ici, non, c’est un avion Français qui force l’admiration, y compris des US, sachant que nous faisons avec nos moyens, mais très bien. La b*te et le couteau certes, mais les tripes. Je me trompe?
    Les Allemands risquent, non, veulent, pomper le know-how Français, ce à quoi il ne faut pas dire oui.
    Je lis beaucoup de commentaires désobligeants sur l’Angleterre, autant vassale que l’Allemagne des US, mais, sauf à me tromper, tous les aéronefs issus de la coopération avec la « perfide Albion » l’ont été de façon équitable et surtout de qualité : Jaguar, Puma, Lynx, pour ne citer que ceux-ci.
    Certes, les temps ont changé, mais ça ne remet pas en question une vraie coopération, si elle est nécessaire.
    Mais Dassault peut aussi tout à fait faire bande à part, développer le successeur du Rafale, sans intervenant extérieur. En effet, préserver notre indépendance, à coûts raisonnables au final.
    Sauf à me planter, l’aéronautique Française est performante, il n’y a qu’à voir les marchés passés récemment.
    Donner aux Allemands certaines connaissances me paraît idiot, même si historiquement…

    • Tantor57 dit :

      Les Allemands, c’est certains vont monter en compétence dans le domaine aéronautique mais ce n’est pas une mauvaise chose en soit. Ce qui me gêne avec ce programme c’est que j’ai l’impression que les industriels surtout de côté allemand sont phagocytés par de vieux parlementaires lobbyistes animés par de vieille rancoeur alors que je suis à peu près sûr que sans cela tous les industriels arriveraient à se mettre d’accord que ce soit sur l’avion ou sur le char. La France a énormément à apprendre aux allemands sur l’avion et les allemands en ont également à imposer aux Français sur le char car même si le Leclerc a été finalement un excellent char, il n’en est pas de même des diverses améliorations qui pourraient lui être apportés la ou les allemands on constemment améliorés les capacités du Leopard 2 même pour ceux d’export, finalement le Leclerc aura plus souffert du fait que l’armée Française se détourne de la chenille au profit de la roue que du fait que ce soit fondamentalement un mauvais produit de base alors que le bouzin est excellent avec un très gros potentiel.

  24. Green dit :

    Dans l’eurofighter chacun a fini par produire ses propres composants pour le radar AESA, au final c’est peut être la seule façon de contenter tout le monde et d’avancer.

    D’ailleurs je me demande si le programme ne va pas glisser vers des montages a la carte, mais avec les technologies du programme licenciées en briques, et déclinées par plusieurs industriels. Je ne vois pas ce qui empêcherait Dassault de produire des « loyal wingman » compatibles SCAF ou il est bien plus légitime et compétent que Airbus. Il faudrait que les industriels acceptent de permuter les rôles entre maitre d’œuvre et sous traitant selon les cas nationaux, cela reviendrait a une grande intégration entre eux.

    Ce serait un peu le « IBM PC », sorte de standard de normes et de technologies avec un comité de surveillance cauchemardesque politico-industriel.

    ca permettrait aussi d’ouvrir au projet brito-italo-suédois qui aura les même problématiques. et les armements (missiles, bombes communs aux deux projets.

    C’est peut être complètement irréaliste ce que je dis, mais j’y vois comme une issue par le haut a ce qui se met en place actuellement qui ressemble a l’eurofighter. Un peu d’espoir de reussite!

    • Math dit :

      Je pense que vous avez entièrement raison. Je ne vois pas ce qui pourrait empêcher cette évolution.
      De même pour les capteurs: V0, V1, V2.

  25. berger dit :

    Vous en faites pas, beaucoup d’argent a été distribuer pour obtenir des decisions pareilles, il n’y a pas que le sénat US de corrompu…

    • Félix GARCIA dit :

      Plus que de l’argent, c’est une place dans « Le Monde d’Apres ™ » que recherchent ces gens …

      How to Survive the 21st Century | DAVOS 2020
      Nuclear war, ecological collapse and technological disruption pose an existential threat to human civilization. Join a conversation that explores the challenges of the 21st century and how to address them before it is too late.
      Speakers: Yuval Noah Harari, Mark Rutte, Orit Gadiesh
      https://www.youtube.com/watch?v=eOsKFOrW5h8

      « Pendant une grande partie de l’histoire de l’humanité, celle-ci a été confrontée au problème de l’exploitation. Demain, celle-ci sera confrontée au problème de l’insignifiance. »

      George Bernard Shaw talking about capital punishment
      https://www.youtube.com/watch?v=B-Ljkoh_vmE
      « Will you be kind enough to justify your existence ? »

  26. Olivier dit :

    Bonjour, ça fera comme A 400 M ils iront acheter des avions au USA on ne peut pas leur faire confiance Arrêtons de se voiler les yeux! !!! Il faut réagir! !!

  27. farragut dit :

    @Monsieur Lagneau
    Le communiqué ne disait-il pas plutôt: « Le « schéma de coopération retenu offre une opportunité inédite de renforcer les atouts industriels de deux pays participants, tout en assurant la perte de compétitivité du futur système et du troisième pays participant. » ?

  28. Tempo dit :

    Lors de l’annonce du 10X, Eric Trappier a clairement indiqué que Dassault avait besoin de ses 2 jambes pour avancer; une civile, l’autre militaire logiquement d’égale longueur. Bien que chef de file sur le NGF, il va devoir composer avec des partenaires d’inégale compétence, différents de ceux avec lesquels il a coutume de travailler avec des contingences politiques et juridiques encore plus contraignantes.
    Il va être intéressant d’observer le comportement et les futures initiatives de notre pragmatique industriel dont la moitié de l’activité va dépendre d’un contexte dont il n’a pas la totale maîtrise. Le Rafale n’a pas fini d’évoluer et de nous surprendre

    • Achille-64 dit :

      Un monoréacteur de 15 tonnes en charge, techno du Rafale +++, prix 50 millions, Dassault en vendrait 500 ou 1000.
      SCAF : exportations = 0.
      De plus, on dirait que ce montage tri-national abracadabran a été sous-traité aux services US pour que l’engin arrive avec 10 ans de retard sur le NGAD, soit moins performant, et plus cher.
      On sabre le champ’ chez LM , Northrop-Grumman et Boeing.

      • Tempo dit :

        La démarche NGAD est une approche qui est dans les gênes de Dassault. Le programme SCAF est l’occasion de mutualiser la RD sur les briques technologiques pour en diminuer le coût qui, arrivée à maturité, seront exploitées dès leur disponibilité au bénéfice d’un Rafale valorisé, bien avant leur implémentation sur le NGF, Thalès sous traitant de Indra et Safran en feront de même dans leur domaine.
        Nos industriels dont certains sont marginalisés ne vont pas rester les bras ballants, l’enjeu est trop important
        Pour ce qui est du SCAF, cela se limitera certainement aux contributeurs du programme et guère plus

        • Achille-64 dit :

          Oui, mais les accords signés feront que les incréments RD ne pourront pas être intégrés dans un système conçu et fabriqué par un des membres du consortium. C’est un des objets de la crispation de cette phase 1.0

      • Mat49 dit :

        @ Achille 64 faire un autre avion que le NGF relève du bon sens.

        Par contre 15 tonnes en charge cela donne combien à vide pour vous? Et pour combien de tonnes d’emports. Et quelle capacité électroniques?

        Si on veut un minimum d’emport de charge et d’électronique embarquées il faut à mon avis au moins un avion dans les 10 à 12 tonnes à vide et donc bimoteur. Sinon ce serait du trop bas de gamme.

        • Achille-64 dit :

          6,5 tonnes à vide, ça passe (le 2000C fait 7,5), un moteur qui pousse 9,5 (pas besoin de plus, l’agilité et la vitesse ce n’est pas QUE de la poussée). L’avion prend 6 tonnes, y compris avec des emports ‘conformes’.
          La ‘BITD’ française investit 15 milliards, et laisse l’Etat jouer le cocu heureux avec l’Allemand et l’Espagnol.
          Pour mémoire, le 2000 était sorti après le crash du programme ACF (avec les Brit) et suite à un engagement sur fonds propres de la maison Dassault. (et aussi après le gadin pris avec le F-1E face au magnifique F-16).

          • Mat49 dit :

            @ Achille 64, soit mais ça ferait léger voir très léger pour emporter toute l’electronique qui est désirée. Cela fait un espace limité si on veut une soute interne.

            Je pense que si on veut faire un avion réaliste qui réponde aux objectif c’est plus un avion avec le gabarit du Mirage 4000 qui serait requis.

            Je n’ai pas souvenir que l’ACF devait être fait avec les Brit.

  29. teddy dit :

    Moi j’attendrais le résultat de la présidentielle en France avant commenter. Car si Zemmour passe en 2022 ça va vite déchanter en Allemagne.

  30. Mica X dit :

    Pas de quoi trop s’énerver, si tout le monde est ok pour gagner du temps…
    Trop d’incertitudes encore, cela fait très effet d’annonce pour communiquer sur un truc encore assez nébuleux; bref on lâche un peu d’argent, on gagne du temps et puis ?

  31. Achille-64 dit :

    Les moyens ?
    A tout ceux qui sur ce forum affirment que nous n’avons pas les moyens de faire 100% français, ce qui est une affirmation idéologique, faites au moins l’effort de porter votre regard sur ce qui s’est passé fin-1950/début-1960 avec le Mirage IV.
    Et la ‘BITD’ de l’époque n’était pas celle qui a réussi le Rafale !

    Alors arrêtez de dire que nous sommes ‘petits-bras’ : nous JOUONS ‘petits-bras’ par le choix de nos dirigeants. Nous sacrifions notre industrie de défense à cause d’une vision non partagée de l’Europe.

  32. Félix GARCIA dit :

    Comment l’Allemagne tente d’affaiblir durablement la France sur la question de l’énergie
    https://theatrum-belli.com/comment-lallemagne-tente-daffaiblir-durablement-la-france-sur-la-question-de-lenergie/

    Par Christian HARBULOT et l’Ecole de Guerre Economique.

    « Aie confiance, crois en moi
    Que je puisse, veiller sur toi
    Fais un somme, sans méfiance
    Je suis là, aie confiance »
    https://www.youtube.com/watch?v=0DYTjFSmwro

  33. Wagdoox dit :

    Si l’accord paraît flou c’est qu’il n’a en réalité pas été écrit. C’est en cours mais c’est pas encore fait, il faut aussi passer le Bundestag, puis les élections car non les 3 milliards vont pas tomber du jour au lendemain. Bref rien n’est fait.
    Ah au fait, il faudra refaire tout ça en 2026-27 pour la phase suivante. À la vôtre et vive le rafale.

  34. philbeau dit :

    En passant …Ces jours-ci se déroulent en France l’exercice Atlantic Trident , considéré par les spécialistes comme le nec plus ultra de ce qui se fait en matière de guerre aérienne haute intensité . Participants : américains , anglais , et français . Allemands ou espagnols pas à la hauteur . Et pourtant c’est avec ces deux nations que nos politiques ont décidé de réaliser les Scaf , passe encore pour la collaboration …mais à parts égales ?! De l’art de s’attacher des boulets au pied . Une spécialité de la classe politique française .
    http://www.paxaquitania.fr/2021/05/le-gotha-de-la-chasse-occidentale-reuni.html!

  35. Mani dit :

    Il fallait un troisième pays de l’UE pour avoir des aides financières , le choix est tombé sur l’Espagne qui n’a pas de technologie et savoir faire dans ce secteur mais il existe Airbus Espagne qui est une société franco-allemande ou germano- française et ce que fait Indra les autres pays le font. N’y avait il pas un autre pays dans l’UE qui avec technologie et savoir faire dans le domaine aéronautique qui a participé à la construction des Panavia Tornado, des Eurofighter typhoon du F35 et a construit seul d’autres avions MB 339 M345 M346 M346 FA C27J ATR 42 MP 72 MP ….??? On marche sur la tête! A oui il participe au Tempest et alors pourquoi ne pas essayer puisque cette entreprise est dans l’UE !

  36. LeloloudesCevennes dit :

    Si quelqu’un qui s’y connait peut me répondre ? A quoi sert/Quel est le rôle de l’Espagne dans ce projet ? Je veux dire par là, est-ce que l’Espagne apporte une réelle valeur ajoutée à ce programme ?

  37. caiusbonus dit :

    Ne jamais oublier que pour les blindés lourds l’Allemagne prospère en tanks hulans….il y a toujours une arrière pensée avec eux.

  38. Reality Checks dit :

    Encore une fois le Bundestag fait la démonstration de son admirable efficacité et le gouvernement allemand affiche son respect de la représentation du peuple qui est consultée comme il se doit avant toute entreprise importante impliquant la nation.
    Une vraie démocratie, bravo. Les allemands forcent le respect.

    • Czar dit :

      et bientôt en djazaïrie.

    • Momo dit :

      Un reve pour ton Algérie qui sombre depuis plus de 50 ans malgré ses richesses?
      On comprend que les marocains et tunisiens ralent de tout ce gâchis.

  39. mike63 dit :

    La gestion familiale et patrimoniale de DASSAULT est surprenante au vue de ce schéma 2/3 1/3. Je pense que dans 20 ans DASSAULT sera à vendre et qu’AIRBUS remportera le morceau :
    Falcon 10X (qui arrive 5 ans après son 1er concurrent et AIRBUS qui fait la promotion de l’ACJ220 en version business) a peu de chance de regagner des parts de marché sur cette niche très lucrative
    NGF partagé à 2/3 1/3 avec Airbus D&S ( allemand et espagnol majoritairement) va monopoliser les crédits français pendant 10 ans
    C’est la fin de DASSAULT une superbe entreprise gérée par une famille qui privilégie son porte feuille , quelque chose somme toute d’assez normal dans un contexte politique ou le concept de souveraineté européenne que seule la France supporte est le paradigme macronien au détriment de notre BITD et cela la famille DASSAULT l’a parfaitement compris.

    • Sorensen dit :

      Avant 2030. Les commandes de Rafale, je gage, ne suffiront pas. La partie militaire sera à vendre entre 2027-2030 je pense. Côté Allemand, l’on veillera à ne pas torcher Dassault.

      • Momo dit :

        Je vois que le niveau monte chez notre malheureux zorenzen.
        Tu penses et tu veilles? Et ben si c’est ça le résultat cela laisse songeur sur tes semblables parmi tes congeneres.
        Néanmoins il est d’autant plus probable que le zooenstag va casser cet accord, d’autant plus préoccupant que mystérieux, merci de cette contribution zozo.

        L’autre hypothèse est que ce sera le prochain gouvernement français qui s’en occupera, ce qui n’est peut-être pas aussi douteux qu’il n’y paraît: même si Macron était élu en 2022 il n’aurait pas pour autant gagné les législatives, ce serait effectivement probable, et serait forcé à une cohabitation qui s’annoncerait ‘intéressante’.

        • Sorensen dit :

          Amusant. Je ne croyais capable de se lécher les couilles que la machine à chier courte sur pattes du dessous. Cela monopolise, entre solipsisme et spasmes, toutes les capacités intellectuelles d’une espèce – J’ai fait option zoo au lycée-.

      • Czar dit :

        ce sera en janvier ou février, puisque t’es en veine de confidences pointues ?

  40. mike63 dit :

    @ Sorensen : la vente de la partie militaire avant 2030 est une possibilité . Cela dépendra à mon sens :
    -des possibles succès commerciaux du Rafale à l’export dans les toutes prochaines années: Je pense que l’Allemagne va tout faire pour que le Rafale ne gagne pas en Suisse meme en favorisant les offres US si l’Eurofighter est battu. Les US vont tout faire pour qu’en Indonésie le F15X gagne.
    -de la capacité de DASSAULT à sortir de cette monoculture mortifère  » Rafale » voulue par l’Armée de l’air et le politique :
    Airbus et LEONARDO l ont parfaitement compris en développant au moins deux types d’avion militaire ( avion monoréacteur allemagne-espagne lancé il y a 6 mois par Airbus D&S , deux types de monomoteurs ayant le soutien de l’armée de l’air italienne et des clients exports chez LEONARDO)
    je pense que la messe est dite avec nos politiciens idéalistes et nos généraux aux ordres . DASSAULT a son avenir entre ses mains

  41. ron7 dit :

    OPA sur notre industrie stratégique en cours !
    2021-05 : Billet 6b, qui nous dit « accord finalisé » entre Fr-De-Esp !
    On attend le billet 6c ! Normalement juin… Qui précisera comment Airbus « De-Esp » a mis en minorité Dassault et la France !
    L’Europe du partage….
    Parce que…. Bientôt, à l’insu de son plein gré, Dassault va livrer des briques technologique à l’Industrie Allemande !
    Dassault dans 15 ans, sauf World War 3 ou autre actualité majeure ne sera qu’une coquille vide !
    ___
    Des attelages européens avec plusieurs commandants pour un seul micro, ça ne marche pas !
    … De l’inertie, des décisions qui visent à être acceptées par une majorité ! Pas d’audace, pas de vrai plan à long terme, pas de décisons claires, prise de risques, pendant que d’autres innovent et/ou tente de casser le moule !
    Compromis et compromissions, nous donneront un truc inadapté ! Pendant qu’on fera notre bidule, après les retards et vote, re-discussion ! Nous seront « déclassés » !
    USA, Russie, Chine… et Angleterre (Tempest)… On en reparle dans 20 ans !!

    Exemple qui devrait aider… ¨Parce que parfois, l’histoire se répète :
    Go Gueule :
    Vols spatiaux : pourquoi Ariane a été détrôné par

    • Momo dit :

      Ne rêvez pas trop, heureusement pour nous Dassault est une boite privée et saura très bien faire malgré un accord pourri, si c’est le cas. E Trappier n’est pas un élu du zooenstag si vous voyez…
      Quitte à attendre les changements politiques le moment venu. Ce ne serait pas la première fois, ils ont beaucoup de temps devant eux rien qu’avec le carnet de commande actuel du Rafale.