Indo-Pacifique : Les forces françaises, américaines et japonaises s’exercent à reprendre une île

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

134 contributions

  1. Sinope dit :

    Une FLF et un ex BPC. Ce n’est pas avec ça que nous allons faire de la haute intensité.

    • Trumpet dit :

      Les terres sont classées par l’onu des territoires à decoloniser, pour appliquer la loi de l’onu, la Chine peut envoyer des soldats les occuper.

    • Alex dit :

      Heu ok !!! La diplomatie est un outil dangereux…. Déployer 3 FREMM, 2 FLF, 2 type forbin 2 sous-marin d’attaque, le porte avion avec 30 rafale et 2 E2C, 3 ou 4 ATL II, et tous les BPC, si ont le voulais ont pourrais le faire… Mais à quoi bon ? Provoquer inutilement la chine ? Le but n’est pas de montrer qu’on a des c*****s, mais juste de dire que la France n’approuve pas leurs politique dans cette partie du monde et que nous ne resterons pas passif en cas d’escalade de la situation. Pourquoi mettre tout de suite une claque à quelqu’un qui ne vous parle pas très bien ???? Il faux répondre de manière mesurée et avec sang froid. Je pense donc qu’il faux faire confiance à nos diplomate et généraux qui envoie un message claire et mesuré. Laissons leurs faire leurs métier car je ne croix pas que nous avons rien à leurs apprendre ici 🙂
      Prétendre qu’ont a pas envoyer assez lourd, c’est jouer le jeux de se journal chinois qui s’est très bien que le but n’étant pas de montrer notre puissance mais bien de montrer la position de la France. Sinon ont aurait envoyer le PA

      • Strogoff dit :

        C’est vrai que votre « réponse mesurée » a fait ses preuves avec tous les dictateurs et même dans nos banlieues…

        • Alex dit :

          @Strogoff. Heu nous ne parlons pas du tous du même problème. Ai-je dit que nous devrions appliquer une réponse mesuré a tous les problème ? non !!! Vous mélangé tous la. Mais très bien … vous n’êtes pas pour une réponse mesuré envers la chine. Que proposé vous ? un tire de M51 ? Critiquer s’est bien mais uniquement quand on peux proposé mieux !!!

        • Rachid Salemkoui dit :

          Dimanche, un responsable de l’AFP dans la région, Sylvain Estibal, a annoncé que l’agence de presse française allait accueillir dans ses locaux de Gaza les journalistes d’Associated Press et ceux de la chaîne Al-Jazira, dont l’immeuble a été détruit la veille dans un bombardement mené par l’armée israélienne.
          Selon cette dernière, qui avait demandé préalablement l’évacuation du bâtiment, il abritait « des entités appartenant au renseignement militaire » du Hamas, accusé de se servir de civils comme « boucliers humains ». C’était « une cible parfaitement légitime », a déclaré, dimanche, le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou dans un entretien à la chaîne américaine CBS.
          Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni dimanche pour une nouvelle session d’urgence sur le conflit israélo-palestinien, la troisième en une semaine, sans adoption à ce stade d’une déclaration commune ni de propositions permettant d’aboutir à une cessation des hostilités.
          Parallèlement à la réunion, les quinze membres du Conseil de sécurité ont poursuivi des négociations sur un texte commun visant à appeler à la fin des hostilités et à réaffirmer le projet d’une solution à deux Etats vivant côte à côte, sur la base des résolutions déjà adoptées par l’ONU.
          Mais selon plusieurs diplomates, les Etats-Unis, à la position jugée incompréhensible pour nombre de ses alliés, continuaient dimanche à refuser toute déclaration conjointe. Depuis une semaine, Washington, isolé, a déjà rejeté deux textes proposés par trois membres du Conseil : la Norvège, la Tunisie et la Chine. Le ministre des affaires étrangères chinois, Wang Yi, a regretté « l’obstruction » américaine pour faire adopter une déclaration.
          L’armée israélienne a mené aux premières heures de lundi une intense série de frappes sur Gaza, après une semaine noire ayant fait quelque 200 morts dans les violences entre l’Etat hébreu et le Hamas islamiste, restés sourds aux appels internationaux à la désescalade.
          Dans la nuit de dimanche à lundi, l’aviation israélienne a pilonné à des dizaines de reprises la bande de Gaza, où des groupes armés ont tiré des roquettes vers Israël.
          Les frappes ont provoqué des coupures d’électricité, a constaté un journaliste de l’AFP. Des centaines de bâtiments ont été endommagés, d’après les autorités locales, qui n’ont pas fait état de victimes dans l’immédiat.
          L’armée israélienne a indiqué lundi dans un communiqué avoir ciblé neuf maisons appartenant à des hauts commandants du Hamas et qui servaient pour certaines à « stocker des armes ».
          « Il n’y a jamais eu de frappes d’une telle ampleur », a témoigné Mad Abed Rabbo, 39 ans, qui vit dans l’ouest de la ville de Gaza, faisant part de son « horreur, (de sa) peur ».
          « J’ai eu l’impression de mourir », a déclaré Mani Qazaat, habitante de Gaza. « Netanyahu doit se rendre compte que nous sommes des civils, pas des militaires ».

          • Pascal (l'autre) dit :

            C’est bien mais ce fil de discussion parle de manœuvres en Extrême Orient donc que viens faire la propagande palestinienne?

      • Sinope dit :

        @ Alex nous resterons passif en amphibie car nous n’avons que des Mistrals.

  2. Kolenda dit :

    Espérons qu’ils ne vont pas esquiver quand les chinois vont allumer leur radar d’acquisition ! Les occidentaux ne sont pas crédibles, voyez en Ukraine, il a suffit à Putin d’envoyer ses armes à la frontière Ukrainienne et ça a suffit ! On n’en entend plus parler, ni de Navalny l’espion de la CIA ! Pour faire la guerre, il fut être déterminé et nous ne le sommes pas ! Tout ce qu’on fait c’est se sentir le c.. comme les chiens ! Mais en cas de bagarre, les comandants OTAN ont ordre de ramener le matériel dans le meilleur état possible ; sinon cours martiale et carrière brisée ! On se croit les plus fort mais on ne l’est pas !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Les occidentaux ne sont pas crédibles, voyez en Ukraine, il a suffit à Putin d’envoyer ses armes à la frontière Ukrainienne et ça a suffit ! » Ah bon! Et que devions nous faire, bombarder Moscou, couler la flotte russe de la mer noire? Poutine a déployé des forces et alors, Comme le poisson nous devions mordre à l’hameçon? Lui donner un prétexte en expliquant au monde que l’agresseur c’était les Occidentaux?
      « quand les chinois vont allumer leur radar d’acquisition !  » Très intéressant d’allumer un radar d’acquisition! Cela permet de connaître toutes ses caractéristiques et aussi ou se situe « l’illuminateur!
      « On n’en entend plus parler, ni de Navalny l’espion de la CIA ! Et c’est tant mieux ce qui prouve que la tension a baissé! Tout en surveillant! Demandez à Raymond 75 qui nous livre des infos concernant un drone de reconnaissance qui n’arrête pas de « butiner » dans le secteur grâce au suivi sur le site « Flightradar » (et ne doutez pas que certains vols sont « masqués!)
      Navalny, l’espion de la C.I.A. Je doute fort que ces « éléments de langage » soient de votre fait! Cela sent fortement « la voix de son maître »!
      « Tout ce qu’on fait c’est se sentir le c.. comme les chiens ! » On « sent » (dans tous les sens du terme) le vécu! Je n’ose imaginer les interactions sociales avec vous! J’espère que vous ne levez pas la jambe pour vos petites mictions!
      « les comandants OTAN ont ordre de ramener le matériel dans le meilleur état possible ; sinon cours martiale et carrière brisée  » Vu l’heure ou vous avez posté nous mettrons cela sur l’apéro!
      « On se croit les plus fort mais on ne l’est pas ! Fine déduction, si, si, je vous assure!

    • Pacifique du sud dit :

      Fondée en 1990 à Tahiti en Polynésie française, Au vent des îles publie des auteurs du grand Pacifique et des ouvrages relatifs à l’Océanie. Région vaste et lointaine, méconnue quand elle n’est pas simplement fantasmée. Nos auteurs, résolument ancrés sur leur île mais façonnés par une histoire commune, imprègnent leurs écrits d’une ambition partagée : donner à lire l’Océanie autrement.
      Les voyageurs européens ont longtemps été les seuls à livrer leur version des îles et des mers du Pacifique. Leurs récits ont contribué à graver dans les imaginaires des lecteurs des images d’Épinal, qui peinent, plusieurs décennies ou siècles plus tard, à s’estomper. Pourtant, depuis le milieu du 20e siècle et plus encore depuis les années 1970, sur fond d’émancipation et de renouveau culturels, une génération d’auteurs locaux a émergé. Leur littérature imprime un souffle nouveau, une autre version de l’histoire et de la vie océaniennes. Qu’ils écrivent en anglais, en français voire en langue vernaculaire, ces plumes du Pacifique dressent un portrait sans concession du Pacifique et distillent dans leurs écrits leur culture et leur identité. Pétries d’oralité et de références culturelles ou historiques locales, ces littératures, foisonnantes et diverses, n’en demeurent pas moins accessibles au plus grand nombre.
      Depuis trente ans, Au vent des îles œuvre au rayonnement de ces littératures océaniennes. Nous voulons avant tout partager et transmettre, au-delà des mers, une culture dont les fondements et les modes de penser le monde (peuplement, migrations, respect et attachement à la terre des ancêtres, etc.) éclairent les grands enjeux contemporains sur la scène internationale. C’est dans cette perspective que nous avons créé un catalogue – en langue française pour l’essentiel – riche de plus de deux cents titres, étayé au fil des ans de traductions des plus grands auteurs anglophones de la région.

      Notre catalogue est ainsi le reflet de la richesse et de la diversité du Pacifique. Nos auteurs, polynésiens, calédoniens, maoris de Nouvelle-Zélande, samoans, mélanésiens, aborigènes d’Australie, australiens, fidjiens, papous, etc. offrent un témoignage polyphonique des réalités océaniennes. Nos différentes collections (des sciences humaines à la littérature) permettent aux lecteurs francophones d’appréhender celles-ci dans leur globalité, quel que soit leur domaine de prédilection.
      Tricia Allen a parcouru le monde pendant près de trois décennies, travaillant à préserver les traditions insulaires du tatouage dans le Pacifique. Elle a créé des œuvres uniques pour près de 11.000 personnes, encouragée par le célèbre tatoueur Ed Hardy. Elle enseigne l’Histoire de l’Art et l’Anthropologie à l’Université d’Hawaii.
      Si l’objectif et l’intérêt de ce guide sont de fournir les éléments nécessaires à l’identification des poissons marins pouvant être rencontrés en milieu naturel entre 0 et 100m de profondeur, celui-ci s’attache dans sa première partie à nous expliquer, de façon détaillée, l’environnement dans lequel vivent ces animaux, et aussi quelle est leur biologie. La suite de l’ouvrage se découpe en une cinquantaine de chapitres, regroupant famille par famille les fiches individuelles des différentes espèces.
      De nombreuses années de travail auront été nécessaires à la réalisation de ce travail colossal. Afin d’en garantir une certaine exhaustivité, les auteurs ont ainsi exploré l’entière superficie de la Polynésie française, plongeant à toutes les heures du jour et de la nuit, afin d’y débusquer et photographier les différents stades évolutifs de chaque espèce. En parallèle, un long travail de recherche et d’enquête était diligenté sur les noms vernaculaires des poissons de Polynésie ; non seulement à travers la bibliographie existante, mais aussi sur le terrain, dans les villages les plus reculés, auprès des pêcheurs et des Anciens. L’extraordinaire richesse de ce vocabulaire témoigne aujourd’hui de l’importance que les Polynésiens ont toujours attribuée aux poissons.
      Quoi de neuf dans cette quatrième édition ?
      Au-delà de l’ajout d’une cinquantaine d’espèces, l’ouvrage s’enrichit aujourd’hui d’un très grand nombre de nouvelles données : aires de distribution, zones d’évolution, nouvelles photographies et noms vernaculaires supplémentaires. Les nombreux et perpétuels changements taxonomiques sont naturellement pris en compte, et la qualité des images a été rehaussée. Mais l’un des points forts de cette nouvelle édition est sans nul doute la forte volonté de sensibiliser davantage le lecteur. Ainsi, dans un contexte de plus en plus généralisé de protection de l’environnement, il a été ajouté pour chaque espèce son statut de conservation et de protection tel qu’il est défini par la fameuse Liste rouge, évolutive, de l’IUCN.
      Cette nouvelle édition comprend 648 pages dans lesquelles sont traitées 654 espèces. L’ensemble est illustré par 1 128
      photographies réalisées en milieu naturel et 90 croquis explicatifs. L’index s’étire sur 41 pages ; il est riche de 710 noms scientifiques, 652 noms français, 575 noms anglosaxons, et 1401 noms vernaculaires polynésiens. Cet opus aura demandé aux auteurs 8 années de travail.
      Alani Apio a fait des études d’art dramatique à l’Université de Hawaii à Manoa. Il assure la fonction de médiateur culturel pour les problèmes rencontrés par de grands organismes nationaux avec la communauté hawaiienne. Il est également sculpteur sur bois à ses heures et président de la fondation Kanu Hawai’i, une ONG impliquée dans le développement durable, l’écologie et les questions d’environnement. Il est l’auteur de poèmes, nouvelles, articles et pièces de théâtre qui reflètent ses préoccupations et ses engagements.
      Wayne Atkinson est un aîné du peuple Yorta Yorta. Il est maître de conférences et membre associé au département d’études indigènes de l’université de Melbourne. Il est aussi président du collectif Dharnya Action Group.
      Si l’objectif et l’intérêt de ce guide sont de fournir les éléments nécessaires à l’identification des poissons marins pouvant être rencontrés en milieu naturel entre 0 et 100m de profondeur, celui-ci s’attache dans sa première partie à nous expliquer, de façon détaillée, l’environnement dans lequel vivent ces animaux, et aussi quelle est leur biologie. La suite de l’ouvrage se découpe en une cinquantaine de chapitres, regroupant famille par famille les fiches individuelles des différentes espèces.
      De nombreuses années de travail auront été nécessaires à la réalisation de ce travail colossal. Afin d’en garantir une certaine exhaustivité, les auteurs ont ainsi exploré l’entière superficie de la Polynésie française, plongeant à toutes les heures du jour et de la nuit, afin d’y débusquer et photographier les différents stades évolutifs de chaque espèce. En parallèle, un long travail de recherche et d’enquête était diligenté sur les noms vernaculaires des poissons de Polynésie ; non seulement à travers la bibliographie existante, mais aussi sur le terrain, dans les villages les plus reculés, auprès des pêcheurs et des Anciens. L’extraordinaire richesse de ce vocabulaire témoigne aujourd’hui de l’importance que les Polynésiens ont toujours attribuée aux poissons.
      Quoi de neuf dans cette quatrième édition ?
      Au-delà de l’ajout d’une cinquantaine d’espèces, l’ouvrage s’enrichit aujourd’hui d’un très grand nombre de nouvelles données : aires de distribution, zones d’évolution, nouvelles photographies et noms vernaculaires supplémentaires. Les nombreux et perpétuels changements taxonomiques sont naturellement pris en compte, et la qualité des images a été rehaussée. Mais l’un des points forts de cette nouvelle édition est sans nul doute la forte volonté de sensibiliser davantage le lecteur. Ainsi, dans un contexte de plus en plus généralisé de protection de l’environnement, il a été ajouté pour chaque espèce son statut de conservation et de protection tel qu’il est défini par la fameuse Liste rouge, évolutive, de l’IUCN.
      Cette nouvelle édition comprend 648 pages dans lesquelles sont traitées 654 espèces. L’ensemble est illustré par 1 128
      photographies réalisées en milieu naturel et 90 croquis explicatifs. L’index s’étire sur 41 pages ; il est riche de 710 noms scientifiques, 652 noms français, 575 noms anglosaxons, et 1401 noms vernaculaires polynésiens. Cet opus aura demandé aux auteurs 8 années de travail.
      Philippe Bacchet naît à Antibes en 1960.
      D’un environnement familial très orienté vers la découverte, le sport, la nature et les activités de plein air, il est incité très tôt à apprendre les rudiments de la photographie. Faire ce que les autres ne font pas devient son crédo. Homme de terrain, l’imaginaire nourri par les romans de Jules Vernes, Stevenson et Edgard Poe, il se plaît depuis longtemps à rêver, raconter, témoigner, surprendre… alors il part. Loin. Il posera son sac à Tahiti en 1984, interrompant alors un tour du monde qu’il s’était pourtant promis de boucler dans la même année. Il faut dire qu’un premier passage en Polynésie, deux ans auparavant, lui avait déjà permis de nouer des relations attachantes et solides avec les habitants de ces îles. Depuis son installation à Tahiti, il a la bougeotte. Dans les airs, sur terre et sous l’eau, il réalise des clichés par milliers, se constitue une formidable banque d’images et contribue à de nombreuses publications sans frontières sur la nature, le tourisme et l’environnement.
      Il signe « Îles et lumières » en 1999, le fameux « Guide des poissons de Tahiti et ses îles » en 2006, et « Guide des récifs coralliens de Tahiti et ses îles » en 2011, tous parus aux éditions Au vent des îles. Depuis quelques années, Philippe Bacchet s’implique assidûment dans l’inventaire et la préservation de la biodiversité marine.
      Né en France, c’est lors d’un tour du monde durant lequel il recherche le spot de plongée idéal qu’Yves Lefèvre a le coup de cœur pour Rangiroa. En 1985, il y crée le premier centre de plongée sous-marine dans l’archipel des Tuamotu, le Raie Manta Club. Dans les années qui suivent, il en met en place deux autres : un à Tikehau et un à Rurutu spécialisé dans les baleines à bosses. Avec ces différents centres, il a créé une forme de plongée inédite : le safari sous-marin. Connu dans le monde entier, les Raie Manta Club attirent de nombreux photographe et cinéastes sous-marin. Yves Lefèvre a travaillé avec plusieurs personnalités : le commandant Jacques Cousteau, l’équipe de la Calypso, Nicolas Hulot pour l’émission Ushuaïa, Luc Besson pour son film Atlantis… La BBC, Arte, Thalassa et le National Geographic ont également sollicité Yves Lefèvre pour des documentaires. Il dirige aujourd’hui la filiale polynésienne de Cinémarine.
      Sans doute est-ce sous l’influence de son beau-père Jean Fusaro, peintre impressionniste lyonnais réputé aux côtés duquel il passe son adolescence, que Thierry Zysman développe un regard attentif aux lumières et aux couleurs, maîtres mots dans cet environnement artistique. Très tôt, il est attiré par la photographie et expose pour la première fois à l’âge de 17 ans. La mer est son autre passion. Diplôme d’études supérieures et monitorat de plongée en poche, il quitte la métropole pour vivre grandeur nature les îles qu’il dessinait dans la marge de ses cahiers d’écolier. Après divers périples dans l’Océan Indien et le Grand Pacifique sur les pas de son mentor, l’écrivain Bernard Gorsky, il se fixe définitivement à Tahiti en 1986. À cette époque, il collabore déjà avec des magazines spécialisés et profite de ses voyages pour réaliser de nombreux reportages (L’Aventure sous-marine, Le Monde de la mer, Océans, etc…). Dès lors, il décide de consacrer un ouvrage aux meilleurs sites subaquatiques de son nouveau pays d’adoption. Plonger à Tahiti et en Polynésie est publié aux Éditions Times en 1991. Parallèlement, il assure divers travaux journalistiques et photographiques pour le compte de medias, agences et institutions du Territoire (correspondant sur la Presqu’île des Nouvelles de Tahiti et divers autres quotidiens qui se sont succédés, missions photos pour l’Office de Tourisme de Papeete, Tahiti Magazine, etc…). En 2007, il publie avec deux autres complices le Guide des Poissons de Tahiti et ses Iles (Éditions Au Vent des Îles), fruit de plusieurs années de prospection et d’observations communes dans les eaux polynésiennes.

      • basta dit :

        Te gêne pas mon gars, utilise le blog de monsieur Lagneau pour faire ta pub … Il est là pour ça, hein …
        T’as pas autre chose à vendre, par la même occasion ?

      • MAS 36 dit :

        si c’est une blague elle est un peu longue , les plaisanteries les plus courtes sont toujours les meilleures.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Espérons qu’ils ne vont pas esquiver quand les chinois vont allumer leur radar d’acquisition ! ]

      Les Pékinois de leur côté peuvent appliquer la jurisprudence Amelia Earhart ! ;0)

  3. Vidoc-19 dit :

    Un exercice qui interroge, alors que les États-Unis, le Japon et tous les autres pays de la région sous influence américaine, ont laissé la Chine occuper militairement de nombreuses îles dans la mer de Chine du Sud depuis des années, mais non seulement ça : on a laissé la Chine y construire des infrastructures gigantesques, des bases aériennes, des ports, des centres radars, et on a ensuite laissé la Chine y construire des défenses conséquentes.. on a ensuite laissé la Chine tester l’ensemble de ce dispositif par des déploiements, des exercices, bref une colonisation militaire en bonne et due forme, sous les yeux des satellites espions, des avions espions, des sous-marins espions, des drones espions, tous évidemment plus impuissants les uns que les autres.
    L’administration Obama est au centre de ce laisser- faire colossal d ‘une dizaine d’années, des années capitales qui ont permis la militarisation à outrance de toute la mer de Chine du Sud par la Chine.
    De temps en temps on a fait passer, de loin, un navire, un avion, pour montrer une présence et pour démontrer une impuissance de facto..
    aujourd’hui et dans le brouhaha médiatique on monte un exercice, un scénario, une sorte de Hollywood qui ne saurait contrebalancer l’échec patent de tout l’Occident américanisé face à la Chine. Ce qui manque, c’est la volonté politique, la volonté d’affronter réellement la Chine, et non pas de faire semblant.
    Nouvelle démonstration d’impuissance américano-occidentale ( car la France et le Japon, en l’occurence, ne sont que les exécutants zélés des désiderata américains) , impuissance des Yankees depuis que l’Amérique a adopté comme doctrine militaire : surtout ne jamais ramener un blessé et encore moins, un mort américain à la maison dans des opérations extérieures…
    la Chine est confortablement installée sur un boulevard, qui est devenu une autoroute.. et aujourd’hui ils font débarquer un robot sur Mars.. comparons l’état de la Chine et celui des États-Unis il y a 100 ans : démonstration d’un système qui mène à l’échec, et d’un autre qui amène en un siècle un pays moyenâgeux à l’état de première puissance mondiale.

    • Un exercice qui interroge, alors que les États-Unis, le Japon et tous les autres pays de la région sous influence américaine, ont laissé la Chine occuper militairement de nombreuses îles dans la mer de Chine du Sud depuis des années, mais non seulement ça : on a laissé la Chine y construire des infrastructures gigantesques, des bases aériennes, des ports, des centres radars, et on a ensuite laissé la Chine y construire des défenses conséquentes..
      Les maîtres et leurs esclaves ( ou paillasson),
      https://si3.photorapide.com/invites/photos/2021/05/158c1j.jpg

      • Pascal (l'autre) dit :

        « on a laissé la Chine y construire des infrastructures gigantesques, des bases aériennes, des ports, des centres radars, et on a ensuite laissé la Chine y construire des défenses conséquentes..
        Les maîtres et leurs esclaves ( ou paillasson),
        //si3.photorapide.com/invites/photos/2021/05/158c1j.jpg »
        On les savait menteurs, incultes, propagandiste à la petite semaine, de mauvaise fois, foncièrement agressifs, plutôt con à très con et maintenant…………………… faux culs!
        Sentiments distingués! D’un régime qui devient de plus en plus le quatrième Reich! Ils marchent même au pas de l’oie!
        https://media1.ledevoir.com/images_galerie/pt_755066_592188/image.jpg

        • basta dit :

          C’est du bon guignol ça, champions de l’ordre serré au mm près mais aucune expérience du combat …

    • Fred dit :

      @ Vidoc-19

      L’occupation militaire de ces îlots minuscules est un non-sens stratégique ; leur usage militaire sera réduit à néant par quelques missiles de croisière.

      • Félix GARCIA dit :

        Ce n’est pas l’avis de tous :

        All war is about terrain and resources – these are the raw materials of power.
        And when multiple entities decide they MUST control a certain place or asset, conflict is inevitable.
        One such place is the South China Sea.
        https://twitter.com/man_integrated/status/1195465368309059584

        In addition, China’s dredging operations resulted in deep-water harbors at the Subi and Mischief Reefs.
        Island supply chains depend on maritime support. Flying in fuel, consumables, assets, and building materials is cost-prohibitive long term.
        Logistics doesn’t lie.
        https://twitter.com/man_integrated/status/1195465452924874754

        The location of Subi Reef’s naval base is no mere coincidence.
        I’ve bracketed the primary maritime route through the SCS in orange.
        Maritime law enforcement, interdiction, and military operations are all easily supported, while also funneling vessel traffic.
        https://twitter.com/man_integrated/status/1195465468867420162/photo/1

        Recognizing this, in 2017 China began installing advanced A2/AD (anti-access/area denial) surface-to-air missile batteries on several of their SCS island claims.
        This map shows the effective range of the batteries for the known SAM assets on the islands.
        https://twitter.com/man_integrated/status/1195467209499430912/photo/1

        Mais bon :
        « Sous l’océan ! Sous l’océan ! »

      • Pascal (l'autre) dit :

        « leur usage militaire sera réduit à néant par quelques missiles de croisière. » Et ce qui est étonnant voire surprenant est que les Chinois semblent ignorer la donne météo! Les typhons n’y sont pas rare et sont particulièrement puissants!

      • LEONARD dit :

        @Fred.
        « Non-sens stratégique » ??

        Tout d’abord, l’occupation de ces iles prive l’adversaire (les USA), de ces points d’appui. En clair, les îles « ferment » le Sud de la Mer de Chine et obligeraient les U.S, pour retrouver leur liberté de manoeuvre en Mer de Chine à s’attaquer préalablement à ces îlots.

        Secondo, ces ilôts sont à priori assez peu armés, mais hérissés de radars, antennes, dépots. Ce sont donc des points d’observation, de collecte d’information, formant un réseau de communication maillé, utilisables pour surveiller, contrôler, dominer l’espace informationnel sur plusieurs centaines de km. Ils permettent une connaissance radar, électro-magnétique, sous-marine, générant une conscience situationnelle inégalée dans les airs et la mer dans la mer de Chine méridionale, permettant à l’armée chinoise de surveiller tous les mouvements à l’intérieur et à l’extérieur de la mer de Chine méridionale.

        Tertio, Les dépôts seraient utiles en cas d’opérations « sous le seuil » en Mer de Chine, notamment les pistes d’atterrissage, et permettent dans un premier temps le support des opérations d’intimidation menées sur les voisins immédiats (et concurrents). Ils sont notamment utilisés pour le soutien des navires de la « milice et des coast-guards », de même que des navires de forage et de prospection hydrographique.

        Par contre, la densité des installations, la médiocre qualité des matériaux utilisés, qui plus est dans un environnement très abrasif, la difficulté à les ravitailler, à les soutenir , rend leur utilisation dans la durée très incertaine et coûteuse.

        Cibler ces ilôts nécessiterait d’après une étude U.S de 30à50 Tomahawk par avant-poste, soit 150 à 200 engins. L’Air Force pourrait les attaquer depuis Okinawa, Guam, Darwin et même Diego Garcia. Et des PAN pourraient soutenir des raids depuis la Mer d’Andaman, la Mer des Philippines, la Mer des Célèbes ou la Mer de Java.

        Donc, la « neutralisation » militaire des ilôts par les USA est bien à leur portée. Mais elle oblige à la guerre, alors qu’elle est indispensable à la liberté de manoeuvre de l’Us Navy dans la Mer de Chine du Sud.

        En conséquence, ces ilôts ont un rôle de « sonnette » essentiel dans la stratègie défensive chinoise de son « sanctuaire » de Haïnan.

    • Piliph dit :

      « …des années capitales qui ont permis la militarisation à outrance de toute la mer de Chine du Sud par la Chine. » Guam, Okinawa, etc… ce sont des forces de paix démilitarisées peut-être?

      • Scipion dit :

        Ce n’est pas dans la même région. Comparons ce qui est comparable.

  4. breer dit :

    Depuis 70 ans les bâtiments de la Marine française qui transitent dans le Pacifique, qu’ils soient juste de passage comme les missions « Jeanne d’Arc », où qu’ils fassent leur virées traditionnelles annuelles autour du Pacifique, en partant de leur base de Papeete ou Nouméa (ce qui équivaut à un navire en général) font des exercices conjoints avec l’US Navy, les Marines mexicaines, canadienne, japonaise, australienne, indonésienne ou néo zélandaise, rien de nouveau sous le ciel du Pacifique. Evidemment avec l’agitation géo politique attisée par les médias dont c’est la raison de vivre, ce genre de routine traditionnelle devient un évènement pointé du doigt.

    • berger dit :

      ferait mieux de manœuvrer avec les chinois au moins y apprendrait un minimum sur leurs capacites

      • dompal dit :

        @ berger,
        Pour naviguer sur un sampan cela ne fait aucun doute mais pour faire la guerre sur/sous l’eau, ils ont encore beaucoup à apprendre……et ça ne s’apprend pas dans des manuels mais uniquement avec l’expérience et la leur est égale à zéro ! 😉

      • Pascal (l'autre) dit :

        « ferait mieux de manœuvrer avec les chinois au moins y apprendrait un minimum sur leurs capacites » Ah bon! Vous venez bien assez régulièrement sur ce blog et pourtant vos commentaires sont toujours aussi affligeants!
        Avoir des facultés cognitives n’est visiblement pas donné à tout le monde!

      • Marcus666 dit :

        On les connait déjà et ce depuis longtemps!

  5. Pépico dit :

    La Chine, bras croisés ou pas, elle se prendra un truc en plein dans sa tronche d’extraterrestre et se sera terminé, bande d’oiseaux, et pareillement pr le petit gros Kim Jong Un d Corée du Nord.

  6. Roger Gagnon dit :

    Une Chine déconnectée de la réalité? Vous croyez vraiment que quelques années ont fait oublier les millions de morts de Mao? Le danger n’est pas Occidental mais du chinois lui-même. Et le PCC le sait très bien

    • basta dit :

      Oui, les han se sont fait plein d’ennemis à l’intérieur de la Chine. Nombreux sont ceux qui n’ont pas oublié la contamination massive au VIH par ré-emploi de seringues sur d’autres ethnies, par exemple … Et quand les musulmans s’apercevront que c’est le seul état au monde à avoir osé modifier le texte du Coran pour le subordonner au parti communiste, ça ne va pas être triste …

      • Scipion dit :

        Il est d’ailleurs étonnant que les médias comme Al-Jazeera n’en parlent jamais.
        Cela dit sur ce coup là je comprends les Chinois compte tenu de l’agitation autour de l’Islam.

        • basta dit :

          Le silence d’al-jazeera, et autres frérots islamistes et falsifis n’a rien d’étonnant en fait. Plutôt que la défense de l’Islam, leur objectif est tout autre, très politique, et donc orienté et concentré vers des cibles qu’ils estiment faciles …

          S’il s’agissait de défendre l’Islam, la défense de l’intégrité du Coran serait supérieure à la prétendue défense de la communauté soi-disant persécutée. (Qu’un Imam me démente si je me trompe !)

        • tschok dit :

          @Scipion,

          Il était aussi question de modifier les traductions du texte de la bible, pour la rendre conforme à la ligne du parti.

          Sur ce coup-là, vous comprenez aussi les Chinois, compte tenu de l’agitation autour du christianisme?

      • Pascal (l'autre) dit :

         » ça ne va pas être triste … » Les états le savent! Seulement ce sont des faux culs. Rien que le Pakistan qui a conclu des accords économiques et de défense avec la Chine mais dont l’actuel premier ministre Imran Khan se fait le « chantre  » de la défense des Musulmans « outrageusement » humiliés par la politique intérieure française mas autrement plus silencieux concernant les Ouïghours et aussi la réécriture du Coran! Et s’il n’y avait que le Pakistan……

  7. Parabellum dit :

    QUestion : combien d helico sur notre pha et sur son escorte…quels moyens blindés à bord…etc? Quelle couverture aérienne ou missiles ? La symbolique est sympa et les échanges utiles mais la réalité de la puissance de feu et de manœuvre est autre ? On arme quand nos territoires du pacifique que les chinois ciblent

    • breer dit :

      Les chinois cibleraient nos territoires du Pacifique ah a h ah, oh oh oh, faudrait quand même visualiser l’étendue de l’Océan Pacifique et vous rendre compte des distances, aucun intérêt pour eux, même les japonais ne s’y sont pas intéressés durant la seconde guerre mondiale. Pas sûr non plus que les canaques et les tahitiens apprécieraient
      ..

      • Fred dit :

        @ breer

        Il y avait pourtant de très nombreuses forces américaines en Nouvelle-Calédonie durant la Guerre du Pacifique, tout comme à Wallis et Futuna, Bora-Bora … Et même sur la minuscule et très éloignée Île Clipperton sur laquelle fût construit en 1944 un aérodrome et une passe pour navires (en raison de sa position face au canal de Panama (?) mystère).

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Il y avait pourtant de très nombreuses forces américaines en Nouvelle-Calédonie  » Arrière base logistique certes mais aussi que les Américains ne voulaient pas qu’a moyenne ou lointaine échéance les forces japonaises fassent main basse sur les mines de nickel du « caillou » Ce métal étant utilisé dans l’industrie de l’armement!

      • Piliph dit :

        breer, la Nouvelle Guinée a joué un rôle logistique important pour les forces US pendant la Guerre du Pacifique.

  8. Frede6 dit :

    Très crédible notre force amphibie avec sa demi section de l’AdT et son Alouette !

    Quand va on donner les responsabilités et les moyens à la Marine pour avoir une force amphibie crédible.

    Les TdM étant aux abonnés absents on pourrait s’appuyer sur la Forfusco survitaminée. Plus l’acquisition d’un vingtaine de Caiman et de Tigre !!

    L’interarmée c’est du bidon, pour faire plaisir à Bercy, faire le beau devant le Ministre et récupérer lescquelques crédits il y a du monde, mais quand il s’agit d’assumer ses engagements lois des caméras il n’y a plus personne !!! Amphibie, CSAR, Avions tactiques…la liste est longue

  9. Blavan dit :

    La première ile à reprendre pour la France, c’est l’Ile de France et sa banlieue. Mais visiblement on préfère se disperser dans le monde plutôt que de rétablir l’ordre républicain . A quoi sert de jouer les vainqueurs quand on ne peut même pas arrêter l’immigration incontrôlée ?

    • Mat49 dit :

      @Blavan +1

    • Sylvain dit :

      L’île de France pourrait être renommée l’île d’Afrique tellement c’est grand remplacé ! J’ai dû fuir le Val d’Oise car ce département devient une Seine Saint-Denis bis. C’que j’ai vécu, ressemble trait pour trait à une colonisation voire une occupation ! J’espère que ce régime qui remplace son peuple par un autre tombera dans l’espoir de remettre notre pays à l’endroit.

      • ce n’est pas qu’en ile de France qu’on a l’ile d’Afrique. Nos gouvernants et nos politiques ont baissés leurs froques.
        Et la France n’est plus la France.

      • basta dit :

        Et quand ce n’est pas le remplacement complet, c’est la tactique de l’encerclement. Combien de villes ont des élevages de Chances en périphérie, susceptibles de contrôler entrées et sorties des villes et zones de ravitaillement ?

        • Thomas dit :

          M’a bien fait rire ce post

          Qui a mis les élevages de chance de l’autre coté du périph, de la rocade, ou de la bretelle d’autoroute, coincés entre un formule 1 et une usine agro-alimentaire ?
          Qui parle d’insertion tout en regroupant les gens dans des blocs sordides loin de tout ?
          Qui est bien content de ne pas avoir de famille colorées sur le palier d’en face ? Hein, sont bien mieux ensemble les rats dans leur blocs, et puis si vous ajoutez le bruit et l’odeur…

          « Tactique de l’encerclement »
          J’ai vraiment bien ri, comme si les gens choisissaient de vivre dans des endroits pourris au milieu de nul part…
          … Les mêmes gens qui taffent pour 3 kopecks dont tu ne voudrais même pas.
          Ah nan c’est vrai, ils se regroupent entre eux pour toucher les allocs en attendant de nous remplacer, suis-je étourdi !

          • basta dit :

            Salut coco,

            il n’y a probablement que toi et quelques résiduels qui affectent de rire.

            Les blocs sordides dont tu parles, tu sais pourquoi et depuis quand ils sont sordides ? car il ne l’ont pas toujours été. Pas avant un afflux massif de Chances … Tout comme les immeubles qu’on a construit et laissés en leurs pays : la dégradation est survenue après notre départ.

            Les blocs au milieu de nulle part dis-tu … Il se trouve que ce que tu appelles un tissu économique s’était développé dans ces élevages, je veux parler d’un tissu économique légal, hein … avant qu’il ne soit ruiné et contraint à partir … Ainsi, dans un élevage proche de chez moi, le supermarché a brûlé plusieurs fois, et non, ce ne sont pas des bretons cathos intégristes les incendiaires, mon coco …

            ça te fait rire l’idée qu’ils puissent se regrouper entre eux pour toucher des allocs ? Moi ça me fait pas rire du tout de voir de jeunes européens aller prendre des risques au Mali pendant que de jeunes maliens dans la force de l’âge jouent au baby-foot en France entre deux visites à la CAF.

            Je ne doute nullement que le kopeck soit ta monnaie usuelle, coco, et que tu auras la cohérence d’assurer ton apostolat en ces élevages plutôt qu’en ces lieux. Ils vont t’adorer.

          • Czar dit :

            personne ne « regroupe » personne, demeuré. t’es tellement con que tu en perçois même pas le ridicule de ton affirmation pourtant démentié par ta propre vie où JAMAIS tu n’as croisé le moindre type dans la moindre admin ou autre t’imposant de résider à tel endroit plutôt qu’à un autre.

            quant à tes pov’larbis beaucoup préféraient vivre dans des hlm qui’ls n’ont jamais entretenu – manque de civimse, , manque d’intérêt – préférant faire construire une baraque dans leurs trous à merde et passer pour des richards en revenant l’été avec la smalah dans la Pigeot

            comment tu expliques que les ouvriers français , EUX aient accédé à la propriété et progressisvement quitté ces grands ensembles où seuls sont resté »s les arabes bien connus pour leur ordre, leur sens naturel de la propreté (déjà visité l’algérie ?) et leur civisme chevillé au corps.

            ces hlm n’étaient pas pourris quand des Français y vivaient, la faute ne vient donc pas des murs.

          • Thomas dit :

            @Basta

            « ça te fait rire l’idée qu’ils puissent se regrouper entre eux pour toucher des allocs ? »
            Je reconnais que ça ne me fait pas rire du tout, mais alors pas du tout, que vous croyez cela.

            Prêter une intention collective négative à un groupe de gens divers, dont le principal tort est d’avoir une religion en commun, et dont on ne connait rien pour ne les avoir jamais rencontré, ca fait froid dans le dos et rappelle de sombres heures : je vous laisse devinez lesquelles.
            Et puis, c’est pas très républicain non plus.
            Vous roulez pour quelle France ?

            Pour votre information, j’ai travaillé plus jeune dans un hypermarché de banlieue soumis régulièrement à de ridicules et pitoyables braquages en scooter (faut vraiment être con pour aller braquer un bête manège à bijou Carrefour).
            C’est arrivé une fois ou j’étais présent, et j’ai assisté à la chose : je peux vous dire que personne ne riait, musulman ou pas, blanc ou pas : Des crétins avec un fusil, quelque soit la couleur et la religion, ca fait flipper.
            Des crétins qui brûlent un hyper, quelque soit la couleur ou la religion, restent des crétins.

            Tout ça pour vous dire que vous gagneriez à étoffer vos amalgames de simplet, ça vous étofferait un peu aussi par la même occasion.

            Bien à vous,

      • Thomas dit :

        Un ex-francilien, ca tombe bien, j’en suis encore.

        1. C’est bien beau de dire dehors les afros, mais qui nettoies les chiottes des entreprises, de ton lidl, lave les rues, ramasse tes poubelles et livre tes commandes ?
        Bizarrement les français de souche font la fine bouche devant ces boulots de merde, et si tous ces afros sont la, c’est parce qu’il faut laver le cul des riches franciliens, hein, je vous apprends pas que l’Idf est la région la plus riche de France et qu’elle concentre les sièges des plus grandes boites en France.
        Donc si ces gens sont la, c’est parce qu’il y du taf, du sale taf dont personne d’autres ne veut.

        2. Que ces immigrés ou enfants d’immigrés soient en bas de l’échelle sociale, ca se comprends.
        Qu’un français de souche se sente colonisé parce qu’il habite les mêmes endroits, on se pose des question :
        L’a pas été à l’école de la République, lui et ses parents ?
        Qu’est-ce qu’ils y ont appris ?
        A rester dans sa merde ?
        Les mecs ne progressent pas, ils moisissent au même endroit et s’étonnent ensuite de voir d’autres pauvres arriver, plus colorés ceux la, alors que c’est eux qui auraient du bouger avant.

        Désolé Sylvain, mais ton post pue la frustration du mec lambda qui stagne sur place, se plaignant du premier bouc émissaire qui vient, alors que le fond du problème est juste sa propre médiocrité et l’absence de courage pour y remedier et progresser.

        • basta dit :

          Encore en flagrant délit de pipo, « Thomas » …

          La propreté du Lidl, des rues et le ramassage des poubelles où je suis : ce ne sont que des Européens qui s’en occupent …

          100% pipo, 100 % propagande ce que tu racontes …

          • Thomas TRAN dit :

            Je suis décu.
            Vous auriez au moins pu me reprendre sur l’ensemble des arguments, et pas juste le « les éboueurs de mon bled sont blancs » : czar m’a déja fait le coup plus bas.
            Combien d’habitants dans votre ville ?
            Nous on vous parle du quotidien de quelques millions de Franciliens.
            Vous voyez la différence d’échelle ?
            Comme proposé à Daniel, si un jour vous êtes sur Paris, prenez donc les transports en commun aux premières heures, surtout ceux en périphérie, pour voir qui sont les travailleurs pauvres d’Idf : vous seriez salement surpris.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Bizarrement les français de souche font la fine bouche devant ces boulots de merde, ]

          Cela fait longtemps que cette contre-vérité a été démontée mais vous avez raison d’essayer : Il se trouvera toujours des gogos et des vieilles mamies post-soixantehuitardes pour y adhérer .

          Depuis 1906 avec la grève des ouvriers Provençaux dans les huileries et savonneries Marseillaises l’immigration en Vrounze est une immigration destinée à faire baisser le cout du travail salarié en créant une concurrence avec les  » autochtones  » .
          D’ailleurs entre 1919 et 1939 ce sont les partis  » de droite  » ( libérale et conservatrice ) qui ont favorisé les législations pour l’immigration et les partis dits de  » gauche  » qui ont adopté des mesures restrictives car à cette époque leur électorat se trouvai parmi cette population des ouvriers  » de souche  » .
          A cette époque les gouvernements interdisaient même de filmer dans les quartiers  » populaires  » de Paris – intra muros – afin que le reste du monde et de la Vrounze ne voient pas la misère de ces populations ouvrières . L’un des rares reportages sur ce Paris plébéien est le fait d’Ilya Ehrenbourg ( Moï Parije ) et il a été interdit par ce que la Vrounze cela ne pouvait pas être des petits vieux  » de souche  » marchant après un camion-poubelle .
          L’expo  » Photographie arme de classe  » au Centre Beaubourg l’a montré sous forme de projection et c’est magnifique .
          https://propagandaphotos.wordpress.com/2012/02/13/moi-parizh-my-paris-ilya-ehrenburg/

          • Thomas dit :

            Vous avez probablement raison pour cette période.
            Venez faire un tour à Paris et en Ile de France de nos jours, et vous verrez qu’l y a belle lurette que la plupart des masse laborieuse est colorée :

            Il vous suffira, tout simplement, de prendre les premiers bus, métro et RER, pour constater que la plupart du « Paris qui s’éveille à 5′ du mat » de Dutronc est désormais à dominante afro, du moins étrangère.
            Non non, la CAF chez nous n’ouvre pas à 5 heures : ces gens vont juste bosser de l’autre côté de la capitale.

            Une constante : les pauvres vivent mal, relativement à leur société, quels que soient les couleurs et les siècles.

        • Czar dit :

          bien tenté, p*****x le dernier éboueur africain a été invité par giscard pour son pot de départ, avant de devenir un marabout très prisé à Bobo Dioulasso

          dans TOUTES les villes où j’ai vécu j’ai toujours vu les Français ou des Européens dans les services de voirie urbaine

          allez p*****x retourne muscler ton jeu tu te prépares de graves déconvenues

          • Thomas dit :

            Je n’y lis pas que vous avez vécu en IDF.
            Tenez, dites nous donc les villes ou vous avez vécu, et leur taille.
            Si si , on est curieux.
            Et vous semblez mal connaitre le milieu de la voirie, et ignorer que comme tout milieu, il a ses castes et ses règles : un éboueur n’est pas un balayeur, etc…

            Je ne sais ce qui m’embête le plus avec les gens comme vous.
            Un proverbe dit que celui qui ne sais pas n’est pas blamable, mais qu’en revanche celui qui ne veut pas savoir est condamnable.

            Soit vous êtes juste con : faible éducation, esprit médiocre et à courte vue, engoncé dans ses certitudes : un looser comme on dit ;
            Soit, et c’est plus retord (pour vous du moins), vous fuyez une réalité qui ne vous convient pas et vous réfugiez dans des théories moisies qui ont pour intérêt d’enfumer, de rassurer votre esprit, sans toutefois jamais pouvoir la modifier : un looser comme on dit.
            Je vous laisse voir.
            Au plaisir !

      • tschok dit :

        @Sylvain,

        Navré que vous ayez dû fuir, mais après tout vous n’étiez peut être pas culturellement équipé pour vous mixer à des gens d’origines diverses et donc, vous avez sans doute bien fait.

        L’essentiel, c’est de trouver une part de bonheur à la vie. Si le fait de partager votre existence avec des gens qui vous sont trop dissemblables devient une épreuve pour vous, partir n’est pas une défaite, mais juste un constat: vous préférez vivre avec des gens qui vous ressemblent.

        Or, cela est parfaitement permis: il vous est tout à fait loisible de vous regrouper avec des gens qui vous ressemblent, qui pensent comme vous, qui votent comme vous, qui aiment les mêmes choses que vous, etc.

        On appelle ça les entre-soi et on sait qu’une proportion irréductible d’une population donnée ne supporte pas l’altérité.

        Saviez-vous qu’on a découvert récemment l’existence d’une communauté secrète en plein Paris, de près de 3.000 personnes?

        https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Famille_(communaut%C3%A9_religieuse)

        Un entre-soi douillet constitué par des gens depuis plusieurs générations, hors du monde au milieu duquel ils sont pourtant immergés. Un phénomène tout à fait passionnant.

        Et en fait, on reconnait de plus en plus le droit des gens à s’immerger dans un milieu qui leur ressemble, où il y a une homogénéité religieuse, génétique, raciale, idéologique, etc. Des ghettos, quoi, mais volontaires.

        Les gens s’enferment d’eux-mêmes dans des bulles et refusent la mixité sociale.

        Et donc, si vous avez fait le choix de fuir pour vous isoler d’une présence étrangère qui vous est insupportable, il n’y a pas à en avoir honte. Mais, d’un autre côté, il ne faudrait pas que vous vous transformiez en censeur du mode de vie des gens qui se font à la diversité.

        Vous comprenez ce que je vous explique Sylvain? Ok, vous êtes un raciste. C’est votre droit. Mais ne nous emmerdez pas non plus avec vos idées à la con. Barrez-vous, créez votre bulle dans votre coin et lâchez-nous la grappe avec vos délires xénophobes de grand remplacement.

        Le mal baisé dans l’affaire, c’est quand même vous, quoi.

        • Czar dit :

          après la méthode Coué, la méthode Couon

          l’homogénéité est une règle première du règne animal, c’est une stratégie évolutive qui a fait ses preuves.

          C’est un vrai marqueur immanquable des tarés que de chercher à renverser systématiquement tout ce qui est normal, naturel et sain pour y promouvoir toute forme de déviance ou de dégénérescence possible.

          c’est du satanisme au sens pur. je ne serais pas indécrotablement agnostique, j’y verrais même un projet religieux et pas la simple envie des bossus que tout le monde soit tordu, faut de pouvoir eux-mêmes se redresser

          • Thomas dit :

            Vous seriez réellement agnostique que vous porteriez le respect des choses, et surtout des gens, des cultures, que vous ne connaissez pas.

            Hein, dans le doute éventuellement divin, sait-on jamais.

            Merci de ne pas employer de mots que vous ne comprenez pas, ou mal, ou de travers.

          • tschok dit :

            @Czar,

            L’homogénéité n’est nullement une règle première du monde animal, mais un principe créé par l’homme de toute pièce et arbitrairement appliqué à la biodiversité parce qu’elle l’inquiète.

            La biodiversité de la nature remet justement en cause les constructions sociales du genre « pour être heureux en société, soyons tous pareils ».

            La biodiversité est en soit une offense aux théories racistes ou racialistes ou aux constructions sociales que l’homme a mises en place le plus souvent pour justifier un ordre social favorisant la domination économique d’une élite sur des masses, ce que ces masses acceptent et reproduisent à leur tour parce qu’elles espèrent y trouver leur compte.

            Mais ici, je ne parlais pas de cela, je parlais du droit au bonheur de gens que la diversité humaine effraie et qui refusent ce qu’on appelle le « vivre ensemble » au nom de leur droit à la différence, ce qui me semblait le cas de Sylvain qui nous raconte quand même qu’il a dû « fuir » le Val d’Oise parce qu’il y avait trop de gens pas comme lui.

            On pourrait appeler ça la migration des racistes. C’est le contraire de la gentryfication, si vous préférez.

            Ce genre de phénomène conduit à la formation de ghettos de blancs, qui se regroupent entre eux dans des secteurs géographiques qui n’ont pas encore été investis par les populations de couleur et qu’ils essayent de défendre en instaurant des règles sociales concourant à l’homogénéité raciale ou religieuse.

            Ces phénomènes se produisent et on n’y peut rien.

            Mais ce que j’expliquais à Sylvain, c’est qu’il ne devrait pas se comporter comme un zélote = nous enjoindre de partager les mêmes convictions racistes que lui. Puisqu’il veut s’isoler dans sa bulle raciste, qu’il y reste et n’engueule pas ceux qui acceptent de vivre avec autrui par delà les différences. Puisqu’il a choisi de fuir, alors chacun son monde: à lui sa bulle raciste, son entre-soi de petits blancs peureux, dans le confort du cocon homogène, à nous la société multiraciale, avec ses emmerdes, ses conflits, sa délinquance, etc. Mais sa liberté aussi, et son dynamisme, sa diversité, sa créativité, la vie quoi.

            Rien de « satanique » dans tout cela. Juste un autre partage du monde que celui qu’il veut nous imposer au nom de la race.

            Puisque nous sommes en face d’un type authentiquement raciste, une fois de plus. Car le racisme n’est pas rare en France. Ce n’est pas un phénomène marginal. Il est notamment alimenté par des croyances pseudo naturalistes en un ordre naturel parfaitement homogène et calibré comme un oeuf pondu par une poule d’élevage industriel, alors que tout cela n’a rien de naturel.

        • basta dit :

          fred / tchoc / thomas-le-jumeau / sebastien garnier / clément / méric :

          tu nous parles des salsifis, là, sous couvert de répondre à Sylvain … Tu sais, là, tes potes, avec leurs femmes bâchées, qui ne veulent pas aller à la piscine municipale parce qu’elle ne leur est pas réservée … Tes potes qui interdisent aux femmes d’entrer dans leurs cafés … Tes potes qui font tout pour chasser les Européens de leurs « quôrtchiers » (pour reprendre leur prononciation …), y compris les petits rouges comme toi, qui cherchent à leur faire oublier que sous leur régime favori, l’urss, les mosquées étaient systématiquement transformées en porcheries et réserves à vodka …

    • Fred dit :

      @ Blavan

      La France n’est pas constituée que de l’Hexagone au cas ou tu l’ignorerais.
      Par contre, la paranoïa de l’immigration massive est cantonnée dans ta petite tête carrée.

      • blavan dit :

        @fred. Vous devez vivre en Bretagne pour ne pas constater l’immigration , restez y et continuez à voter pour les mêmes si vous êtres d’accord avec le laxisme migratoire.

        • basta dit :

          @ blavan

          il vit dans sa cellule trotskyste ou sa cabine téléphonique siège du PCF.

          Fred, quel que soit le pseudo qu’il utilise ici nous ressasse son idéologie et quand ça ne marche pas il insulte, crache, se roule par terre et psychiatrise à tout va. Avec le même succès.

    • breer dit :

      C’est bien vu …

    • tschok dit :

      @Blavan,

      Habitant en Ile de France, je voudrais vous rassurer: l’ordre républicain s’y applique comme partout ailleurs. La Seine se traverse encore à pieds secs. On n’est pas obligé de courir en zigzag dans les rues pour déjouer les tirs de sniper et, en pratique, le plus gros risque auquel vous êtes exposé dans la rue est de vous faire renverser par un cycliste ou un trottinetiste.

      Je ne sais pas trop ce qu’on vous raconte sur la situation sécuritaire en IDF, mais je subodore qu’on vous raconte pas mal de conneries et que vous êtes très prompt à y croire parce que ça va dans le sens de vos convictions politiques personnelles.

      Par ailleurs, Paris a une très ancienne tradition cosmopolite. Nous, ses habitants, partageons en général moins l’aversion qu’éprouvent nombre de nos compatriotes pour les immigrés et les étrangers en général. Les étrangers font tout simplement partie de notre vie quotidienne.

      Nous n’avons donc pas la même obsession pour la question migratoire que beaucoup de nos compatriotes, alors que beaucoup d’étrangers vivent ici.

      Par exemple: mon khebab est polonais, mon fleuriste est égyptien, mon buraliste algérien ou chinois, mon voisin est américain, ma concierge portugaise, mon livreur vient du monde entier, j’habite à deux pas du quartier pakistanais, à deux pas aussi du quartier des coiffeurs africains, et je ne vous parle pas des touristes qui venaient de partout avant le Covid.

      Donc, il ne faut pas vous mettre en tête que notre vie soit un enfer. J’ignore où vous habitez, il y a sans doute moins d’étrangers et de diversité raciale, et ce que je vous raconte doit vous sembler bizarre. Mais je vous assure que pour nous, cette diversité nous semble complètement normale et fait vraiment partie du décor.

      Mais je comprends que dans des coins de la France où la tradition cosmopolite est inexistante ou faible, cela puisse paraître étrange et faire naitre dans quelques esprits trop étroits l’idée que les Franciliens sont des traitres à la race blanche et à la nation frôônçaise. Non, on est simplement habitué à nous mélanger, c’est tout. Et à force, on fait plus gaffe.

      Là, par exemple, je fais faire des travaux chez moi, le mec est russe. Normal, quoi. Ah si, juste un truc: je m’attendais à ce qu’il soit plutôt polonais. Mais non, il est russe. Dans l’immeuble, EDF a posé les nouveau compteurs: les mecs venaient d’un peu partout, il y avait des Noirs, des Arabes, des types d’Europe de l’est, etc.

      Vous comprenez? C’est ça notre paysage en fait. Et puis vous faites la sortie des écoles, pour aller chercher votre gamin, vous voyez bien que les gosses sont de toutes les couleurs, alors vous vous dites, ben maintenant, c’est comme ça et puis voilà. Rien de tragique, quoi.

      • Czar dit :

         » ma concierge portugaise »

        c’est là où tu vois que c’est un pur discours c’est juste du trollage, pas même une vision du monde tronquée ou aberrante. Il y a toujours un moment où ils se trahissent.

      • Franz dit :

        Est-ce qu’on a le droit de regretter que dans cette normalité récente, où, c’est vrai, le vivre-ensemble est plutôt bien vécu, « nos » valeurs historiques aient été cachées sous le tapis ? et estc-e que cela emp^che qu’il y a des quartier de non-droit un peu partout en France, même si vous ne les voyez pas de vos fenêtres (moi non plus pour ne rien cacher, mais pas loin) ?

        • Thomas dit :

          Bien évidemment que non, libre à vous de regretter un état passé.
          Mais cela ne fait pas avancer le schmilblic.

          Les post racistes que l’on lit se trahissent par eux-même, et fantasment une réalité déformée par le prisme des médias, ou l’on comprends qu’ils parlent d’endroits et de personnes qu’ils ne connaissent pas.
          Oui il y a des problèmes. Oui une forme d’islamisation existe et est difficile à circonscrire. Oui je vous rejoins, l’histoire du pays, notre histoire, est malmenée au nom de théories communautaires fumeuses.

          Mais ce que certaines personnes de ce site ne comprennent pas, c’est que les gens qu’ils qualifient d’étrangers sont pour la plupart français, et sont nés ici.
          Des français, avec les mêmes droits et devoirs devant la République que les autres.
          Cette réalité est la, factuelle.
          D’accord, on peut discuter de certains éléments, notamment sur les devoirs, mais ca ne change pas le fait.
          Maintenant on fait quoi ?
          Quelle est la solution ?
          Et d’ailleurs, quels sont les problèmes ?

          La réalité est complexe.
          La simplification réductrice de cette complexité du monde, si elle satisfait et désangoisse l’esprit, n’agit pas sur ce monde autrement que par populisme et démagogie, ce qui engendre souvent des changements pires que la réalité que l’on voulait changer initialement.

        • tschok dit :

          @Franz,

          Le non droit, je le vois de ma fenêtre, il y a un point de deal juste en bas de chez moi, les prostituées ne sont pas très loin, les cercles de jeu non plus, les établissements de nuit qui dégorgent leur viande saoule le samedi soir aussi, etc.

          Je vis dans un quartier populaire et animé et je peux vous assurer que le droit ne s’impose pas à chaque instant de la vie urbaine sur chaque mètre carré de la chaussée publique, 24 heures sur 24 et 365 jours par ans avec la vigueur implacable et infaillible que veulent nos lois.

          Donc, j’imagine parfaitement que dans d’autres quartiers l’ordre public soit un concept encore plus abstrait. Mais il est vrai que dans le mien, le niveau des violences et des atteintes aux biens reste faible, et je n’en suis pas malheureux.

          Pour autant, je ne suis pas le bourgeois bobo enfermé dans sa tour d’ivoire que la propagande populiste se plait à voir dans chaque parisien. J’ai droit, comme tout un chacun, à ma dose de nuisances diverses, dont la délinquance la plus borderline, parce qu’il faut se les tartiner les drogués qui viennent chercher leur dope et les dealers Arabes ou Noirs qui se chamaillent bruyamment pour des conneries, en étant toujours prêts à sortir un couteau ou on ne sait quoi d’autre.

          Mais c’est le ventre de Paris, ça existe depuis des siècles, Paris est toujours là. Donc, les théories de fin du monde agitées par les vieux cons réacs d’extrême droite me laissent froid, d’autant que dans mon quartier les choses se sont améliorées, aux dires de ses plus anciens habitants, qui l’ont connu beaucoup plus mal famé qu’il ne l’est aujourd’hui.

          Le prétendu délitement de la société française me parait donc assez relatif: il y a sans doute des coins en France où tout s’écroule, mais il y en a beaucoup d’autres où les choses s’améliorent.

          Sinon, je n’ai pas très bien compris votre question sur nos valeurs historiques cachées sous le tapis.

          Mais je crois deviner quelle est la problématique à laquelle vous vous référez:
          – La diversité oblige-t-elle à gommer les différences, tout particulièrement les différences identitaires?
          – La diversité permet-elle au contraire l’affirmation de ces différences, en tout premier lieu les différences identitaires?

          Cela fait un peu sujet du bac et je m’en tirerais, vu l’heure tardive, par une pirouette: certainement les deux, si on veut une société équilibrée.

          Mais dans les deux cas, cela revient à dire que l’être humain est prisonnier d’un objectif de vie en société qui tient essentiellement dans l’affirmation de soi, réduite à l’affirmation d’un Moi identitaire assez égocentré, et forcément véhément. Et puis immanquablement il y aura la question de la race, du genre, de la religion, puis la couleur des poils de cul et ça n’en finira plus.

          Si toute notre vie ne devait tourner qu’autour de questions identitaires, ce serait quand même assez chiant, à la longue. Je pense qu’il y a des gens que ces questions lassent et j’en fais partie.

          Le problème de la quête identitaire, c’est qu’elle vire à la recherche du plus petit dénominateur non-commun: au début on se sépare sur des critères de race, de religion, de genre, etc, mais très vite ça pixelise sur des distinctions marginales de plus en plus petites.

          Donc, les sociétés à quêtes identitaires, comme la nôtre actuellement, sont des sociétés qui passent leur temps à s’engueuler, de plus en plus violemment, sur des sujets de moins en moins importants, en y consacrant de plus en plus d’énergie au détriment du reste.

          Je conçois que cela puisse donner l’impression d’une guerre civile en gestation permanente et que cela persuade les identitaires les plus radicaux de son imminence. Mais si elle devait advenir, une telle guerre civile serait surtout un caprice d’enfant gâté nombriliste. Pas encore vue dans l’histoire. En général, on s’entretue pour des motifs un peu plus sérieux, quand même.

      • basta dit :

        Hé, pipo qui prétend parler au nom des Parisiens …

        C’est tellement bien ton grand mélange idéal que de passage à Paris, je me suis fait traiter de sale juif par des petits  »  »  » français  »  »  » en papiers, à 1 m d’une patrouille de CRS sous la tour eiffel …

        C’est tellement bien ton grand mélange idéal que la femme d’un copain russe s’est fait attoucher dans le métro par d’autres Chances de même origine …

        C’est tellement bien ton super-bien-vivre-ensemble que ce même copain russe a fracassé la tête d’une Chance qui venait de lui arracher sa bouteille d’eau sur le champ de Mars …

        C’est tellement bien ton truc que les trav’ y sont victimes d’une « brigade anti-trav » composée de maghrébins, que la France entière a pu voir à la téloche.

        C’est tellement bien que les Juifs quittent certains « quôrtchiers » pour se réfugier dans d’autres …

        C’est tellement bien ton méga-bien-vivre-ensemble que t’es un des derniers à essayer de faire de la propagande pour cacher ce qui s’y passe …

        Ton effort est totalement ridicule et désespéré

  10. Carin dit :

    Pour ceux qui pensaient que la France ne serait pas dans le coup…. vous avez la réponse!

  11. Lagaffe dit :

    « Les moyens réunis pour ces manoeuvres sont relativement importants. ». Pas vraiment, à moins que l’exercice consiste à reprendre une île envahie par le Bangladesh, et encore. Les chinois peuvent rigoler, si on doit intervenir APRES l’invasion d’une île par l’APL, il faudra des moyens considérablement plus importants.
    La Chine peut déployer des moyens d’interdictions en masse avant même qu’on réussisse à se mettre d’accord sur les moyens à déployer surtout si on passe des mois à négocier diplomatiquement avant (ce qui est plus que probable !). Il faudra ensuite faire face aux torpilles, mines et missiles avant même d’être en vue de l’objectif, les pertes seront colossales, et il ne faudra pas compter sur l’effet de surprise !

  12. Stephane_R dit :

    Triste de voir que la Chine est toujours dirigée encore au XXIe siècle par un tel Régime totalitaire issu des pires heures du XXe siècle… Ça nous petera a la figure tôt ou tard.

    • breer dit :

      Ce qui va nous péter à la figure c’est le basculement progressif de la démocratie à l’anarchie (ce qui est en train de se passer) et qui rebasculera dans l’autocratie dictatoriale pour contre – balancer les effets.
      Les êtres humains en général sont des idiots perpétuellement insatisfaits par leurs propres névroses et frustrations qu’ils projettent sur leur société, en France la majorité des gens qui revendiquent, râlent, militent sur des idéologies fantasmées, ou sont obnubilés par des rancunes névrotiques, n’ont souvent qu’une vision étroite ou orientée de ce monde, la vie dans des centaines de pays est autrement plus difficile, fragile, compliquée, et du coup ils sont incapables de voir que notre pays procure de nombreux avantages et facilités, qui n’existent pas ailleurs. Le pire, c’est que les agitateurs politiques et idéologiques ne sont souvent pas les plus mal lotis, mais sont des ambitieux ou névropathes patentés.

  13. Lagaffe dit :

    Je conseille aux japonais d’occuper militairement et massivement les îles Senkaku le plus vite possible et de déployer des moyens d’interdictions en masse, c’est le seul moyen de dissuader la Chine d’intervenir, reprendre les îles après une invasion chinoise sera mission impossible. Le Japon ne doit pas faire la même erreur que les Philippines et laisser l’ennemi s’installer en premier.

    • berger dit :

      rien ne dis que les japs veulent rejouer Iwi Jima… Ni nous non plus

      • breer dit :

        Il faut arrêter de délirer, l’Etat chinois se fout totalement de la France, militairement parlant et la France
        serait plus que ridicule face aux forces armées chinoises, les autres pays européens n’iront jamais s’emmerder dans le Pacifique. Les chinois ont déjà récupéré Hong Kong rendu par les british, ils ne veulent sans doute principalement que Taiwan, et le jour où l’armée chinoise recevra l’ordre d’y mettre les pieds, même pas sûr que les USA réagissent si fortement , au risque de voir cette île devenir un pays dévasté. La Chine vient de botter le cul magistralement à la planète avec le virus du Covid, et aucun état n’ose vraiment se questionner sur son origine dite « accidentelle », ou peut être plus ou moins perfidement calculée. Depuis 60 ans on nous bassine avec les risques de conflits bactériologiques, et le monde entier pourtant impacté ne semble pas y faire allusion. La Chine n’aurait rien à gagner à générer un conflit mondial sur le plan militaire, mais sans doute énormément à gagner, à moyen et plus long terme sur le plan économique en affaiblissant l’économie mondiale. Disons un ou deux épisodes viraux futurs sur ce mode là, sur les 40 années à venir et pas besoin de guerre nucléaire ou conventionnelle. Les sociétés mondiales deviendraient socialement chaotiques, dont certaines ne sont déjà pas loin de l’être, (France par exemple) tant les idéologies diverses, les agitations sociétales et les incidences de conflits étrangers s’y répercutent fréquemment. La France que nos intellos débiles vantaient d’être « pays d’accueil et des droits de l’homme » s’est progressivement transformée en « pays où l’homme qui vient de partout a tous les droits ». L’arrogance, la connerie et la vantardise française dans toute sa splendeur qui continuent de nous mener à devenir un pays bordélique, invivable et désordonné, que même nos armées n’y pourront rien changer.

        • Mitch dit :

          +1…
          veille tactique militaire, surprendre l’adversaire là où il ne nous attend pas. Et là les chinois ont bie surpris tout le monde…

        • Lotharingie dit :

          à Breer :
          .
          « ………… La Chine n’aurait rien à gagner à générer un conflit mondial sur le plan militaire, mais sans doute énormément à gagner, à moyen et plus long terme sur le plan économique en affaiblissant l’économie mondiale.

          Disons un ou deux épisodes viraux futurs sur ce mode là sur les 40 années à venir et pas besoin de guerre nucléaire ou conventionnelle………….. »
          .
          .
          Il me semble effectivement que le PCC a cette approche pour imposer son système dictatorial, et je pense que cela se fera avant 4 décennies.
          .
          Reste à voir comment les démocraties vont tenter de se protéger de ce péril.

      • DAVE dit :

        Iwo Jima

    • LEONARD dit :

      @Lagaffe,
      Tant qu’à rigoler, je propose un accord Taïwan/Japon pour louer la zône aux USA pour en faire un terrain d’exercice pendant 50 ans.

    • LEONARD dit :

      @Lagaffe
      « Le Japon ne doit pas faire la même erreur que les Philippines et laisser l’ennemi s’installer en premier. »
      Y compris sur son propre territoire.
      Le gouvernement japonais a recensé plus de 700 cas d’acquisitions ou de projets d’acquisition foncière chinoises à proximité de ses installations militaires, des installations US, des bases scientifiques et techniques.
      https://www.sankei.com/affairs/news/210513/afr2105130020-n1.html

  14. Lagaffe dit :

    La Chine lorgne sur l’archipel des Kiribati, et aimerais bien y installer une base militaire.
    https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/l-archipel-des-kiribati-convoite-par-la-chine-1008463.html
    Pour savoir où se trouve l’archipel des Kiribati, c’est simple : soit vous cherchez juste en dessous d’Hawaï, soit vous cherchez juste au dessus de la Polynésie française.

  15. Frédéric dit :

    Mais la, la piste n’est qu’à 4 mettre d’altitude sur une île toute plate et les navires de l’US Navy n’aurais même pas a quitté le port pour lancer une bordée de TomTac.

    • Lagaffe dit :

      L’inverse est aussi vrai : une bordée de missiles chinois tirés de l’archipel des Kiribati sur Hawaï et les américains aurait un deuxième Pearl Harbor avant de comprendre ce qui leur arrive.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « une bordée de missiles chinois tirés de l’archipel des Kiribati sur Hawaï et les américains aurait un deuxième Pearl Harbor avant de comprendre ce qui leur arrive. » Ben sûr! Vous croyez que l’on tire des missiles comme des fusées de feu d’artifice! Je n’aimerai pas être un soldat chinois dans la zone, l’ambiance risquerait de devenir très rapidement « caliente »!

  16. Herciv dit :

    Bon je vois qu’une majorité d’entre vous à oublier que le GAN ne se trouvait pas loin (océean Indien faisant parti du pas loin) et qu’il s’apprête à être relevé par le groupe anglais. Imaginer qu’un assaut amphibie se fasse sans une Task Force conséquente autour d’un ou plusieurs Porte-Avion est juste une blague. Alors s’il-vous plait cessé d’être naïfs sur la réelle importance des moyens déployables.
    Il n’y a qu’une chose à remarquer c’est qu’il y a un message à destination de la Chine et que le message est envoyé conjointement par 4 pays voir 5 si on considère que les anglais avec le QE relèveront le GAN.
    Vu la réaction chinoise dans deux journaux d’état le message semble avoir été reçu.

    • Herciv dit :

      Et je dirais même que le message principal est bien que l’Europe via pour l’instant la France et la Grande-Bretagne sera l’allié des US, du Japon et de l’Australie.

      • cerealkiller dit :

        Oui, et pas que militairement. Leur premier marché a l’exportation se fermerait assez rapidement à mon avis.

    • Moddus dit :

      Je suis totalement d’accord avec vous. Les 3 navires cités peuvent déployer environ 2200 soldats avec leurs matériels, ce qui représente une force avec laquelle il faut compter.
      Cette Task Force pourrait également mettre en œuvre une trentaine d’hélicoptères.

      Enfin, comme vous le signalé, le jour où ce type d’opération sera nécessaire, on peut supposer que le CdG sera de la partie, ainsi que 2 ou 3 porte avions américains minimum. Sans compter 1 ou 2 sous-marin US, pouvant balancer chacun 140 missiles de croisière.

      Bref, ne surtout pas sous-estimer la puissance combinée des 4 pays cités. Pour tout ceux qui dénigre la France, quel pays en Europe dispose de nos moyens de projection ? Entre le PAN et nos 3 Mistral, c’est une puissance sur laquelle il faut compter.

  17. MERCATOR dit :

    Pour remettre les pendules à l’heure et éviter de dire des bêtises en ce qui concerne les forces navales chinoises et les fantasmes qui y sont attaches , voyons le domaine qui a une importance stratégique , les sous-marins et les portes-avions.

    État des lieux,

    « Les nuc’ chinois sont tous construits au chantier de Bohai (à Huludao : 40°42’53″N 121°00’43″E) avec pour bases Jianggezhuang (près de Qingdao : 36°06’45″N 120°34’28″E) et depuis peu Sanya (sur l’île de Hainan : 18°12’39″N 109°40’43″E).

    La première génération de sous-marins nucléaires chinois est aujourd’hui largement périmée, car trop bruyante et avec des réacteurs peu fiables. Côté SNA se sont les cinq « type 091 » (correspondant à la « classe Han » comme code OTAN) construits de 1970-1991, dont deux sont déjà décommissionnés. Côté SNLE c’est le Changzheng (n° 406), le seul « type 092 » (classe Xia) construit en 1978-1981, en fait une copie d’un classe Delta-III soviétique ; il n’est plus opérationnel.

    Ces modèles plutôt expérimentaux sont remplacés par une deuxième génération, plus moderne, avec pour les SNA les six « type 093 » (classe Shang) depuis 2006, et pour les SNLE les quatre « type 094 » (classe Jin) depuis 2007. Une troisième génération, reputé encore plus silencieuse, est en développement, avec le SNA « type 095 » (classe Sui) et le SNLE « type 096 » (classe Tang), les deux prototypes étant encore à l’essai.

    La flotte de conventionnels a elle aussi été modernisée, avec dix-sept « type 035 » (classe Ming) construits de 1990 à 2003 en copiant la classe Romeo de fabrication soviétique, douze classe Kilo de 1994 à 2005 (construits en Russie), treize « type 039 » (classe Song) de 1998 à 2006 et dix-huit « type 039A » (classe Yuan) depuis 2006.

    Le premier porte-avions chinois est en fait d’origine soviétique, mis sur cale en 1985 et lancé sous le nom de Riga en 1988, puis renommé le Varyag en 1990 (il est le sister-ship de l’Amiral Kouznetsov, le seul porte-avions russe). Acheté inachevé par la Chine aux Ukrainiens en 1998, il est arrivé à Dalian (38°56’08″ N 121°36’49″ E) en 2002, où il est remis en état en cale sèche de 2005 à 2009, pour être finalement commissionné en 2012 sous le nom de Liaoning (n° 16), seul représentant du « type 001 » de 304 m de long pour 55 000 t de déplacement, avec 36 à 40 avions à bord. »

    Un deuxième porte-avions a été construit à Dalian par rétro-ingénierie, une évolution appelée « type 001A » de 315 m de long pour 55 000 t, avec une capacité de 48 avions : mis en chantier en mars 2015, il a été lancé le 26 avril 2017, pour une entrée en service en 2020. On ignore son nom, probablement le Shandong ?
    Un troisième serait en préparation, un peu plus gros, du « type 002 » à construire par le chantier Jiangnan (sur une extension plus à l’est ?) [4], qui serait peut-être lancé en 2020. Un quatrième est mentionné, encore plus gros, du « type 003 » peut-être à Dalian. »

    Donc , bien qu’il soit difficile de faire une évaluation très précise on peut raisonnablement évaluer la flotte sous-marine à 65 Sous-marins
    5 Sous-marins nucléaire lanceur d’engins qui sont d’un standard équivalent à notre série Redoutable.
    8 Sous-marins nucléaires d’attaque d’une facture assez ancienne et particulièrement bruyants.
    52 Sous-marins conventionnels la plupart aptes à évoluer en eaux peu profondes , d’origine soviétique ou copies avec une technologie dépassée, inférieurs en qualité aux derniers modèles de l’Allemagne de 1944/1945. .

    Quant aux portes-avions, ne parlons pas de l’ancien casino flottant , mais parlons du seul existant le shandong , c’est un navire qui n’a pour l’instant aucune valeur stratégique, propulsion conventionnelle , aucune expérience en matière d’appontage des « pilotes » .

    Bref aucune menace sérieuse pour les cinq prochaines années .

    • Scipion dit :

      Certes mais ils progressent vite et cinq ans pour la Chine ce n’est pas grand chose.
      Nos gouvernants seraient avisés de préparer la Royale et de prépositionner des forces aériennes et navales, par exemple en Nouvelle-Calédonie qui a été une base importante pendant la seconde guerre mondiale.
      Évidemment pour cela il faudrait augmenter le budget…(les points de suspension sont équivalents à un soupir).

  18. Félix GARCIA dit :

    TOUS SURVEILLÉS : UNE ÉTAPE À ÉTÉ FRANCHIE AVEC LA PANDÉMIE
    https://www.youtube.com/watch?v=iPwJX-V4C78

    Faudra me rappeler ce qui nous différenciera de la Chine le moment voulu. Mis à part la géographie bien sûr …

    • Fred dit :

      La fourchette.

      • Félix GARCIA dit :

        Vu que ma première réponse ne fut pas publiée, je vais vous faire celle-ci :
        Dixit un certain Traoré ?
        ^^

    • Félix GARCIA dit :

      Carte bancaire : ce qui change le 15 mai sur l’ensemble des paiements en ligne
      Dès ce samedi 15 mai, de nouvelles modalités obligatoires devront être respectées pour les achats en ligne avec une carte bancaire. Déjà appliquée par certains sites d’e-commerce, l’authentification forte sera désormais la norme.
      « L’objectif est double : maximiser la sécurité liée aux achats mais aussi, et par conséquent, faire chuter la fraude en ligne. Concrètement à partir du 15 mai, les paiements qui seront effectués avec une carte bancaire devront obligatoirement passer par un second facteur d’authentification.
      Vous l’avez sans doute déjà remarqué par le biais de l’envoi d’un code par SMS, d’une validation réclamée sur l’application mobile de votre banque ou encore par la saisie d’une empreinte digitale, voire d’une identification faciale. Des éléments qui viennent s’ajouter au fameux cryptogramme de la carte qui ne s’avère aujourd’hui pas assez suffisant pour garantir un haut niveau de sécurité.  »
      https://www.cnews.fr/vie-numerique/2021-05-13/carte-bancaire-ce-qui-change-le-15-mai-sur-lensemble-des-paiements-en-ligne

      Mobile World Mark of the Beast: Phone Companies Promote Human Microchipping for Payments
      https://www.trunews.com/stream/mobile-world-mark-of-the-beast-phone-companies-promote-human-microchipping-for-payments
      Une initiative « Banco Santander » et « Sabadell ».

      • gabdarras dit :

        Salut Felix, quel est le rapport entre la sécurisation des paiements et des exercices militaires dans le Pacifique?
        Est ce une privation de liberté à la chinoise que de contrôler la bonne application de la réglementation fiscale et de protéger l’usager lors de ses transactions?

        • Félix GARCIA dit :

          En réponse à gabdarras, mulshoe, et cerealkiller

          Ce que je souhaitais dire, c’est qu’on va VITE, TRES VITE, vers « le modèle chinois » (techno-féodalisme Fabien).
          Et que ce qui nous différenciera, mis à part la géographie, la couleur de peau etc … ne sera pas suffisant pour dire : on est les gentils et eux les méchants.
          Et donc, quelque part, la question que je pose c’est : quels seront, éventuellement, les raisons anthropologiques de se taper dessus ?

          Ensuite @mulshoe : L’OMS dans les mains des chinois ? C’est du TRUMP ça, pas le réel.
          Et que ceux qui accusent la Chine de la situation dans laquelle nous sommes se réveillent, ou se tirent une balle : ces gens-là n’ont RIEN compris !

          @gabdarras : « Est ce une privation de liberté à la chinoise que de contrôler la bonne application de la réglementation fiscale et de protéger l’usager lors de ses transactions » ? »
          Moi qui pensais que c’était GROS comme une maison …

          • Félix GARCIA dit :

            Concert-test d’Indochine: des caméras “intelligentes” contrôleront le port du masque
            https://www.bfmtv.com/tech/concert-test-d-indochine-des-cameras-intelligentes-controleront-le-port-du-masque_AV-202105170276.html

            C’est juste pour une étude clinique et uniquement dans ce cadre … ne vous inquiétez pas braves gens …
            Et pi c’est pas parce-qu’on a Thalès qu’on le développera dans le pays … mais non …
            C’est pas parce-qu’il y a trop de caméras de surveillance pour mettre une personne derrière chaque écran non plus … mais non …

            Vous penserez à moi quand vous ferez rappeler à l’ordre par un robot qui vous annoncera que vos droits viennent d’être « suspendus » pour ne pas avoir respecté le Dogme de l’U.R.S.S. 2.0 …

        • tschok dit :

          Félix a toujours au moins une théorie complotiste par sujet de conversation.

          Contrairement aux complotistes conventionnels, qui gravitent autour d’une théorie complotiste unique avec quelques variantes, il en a une multitude.

          Il est omni-rôle. C’est le rafale de la théorie complotiste.

    • mulshoe dit :

      @garcia :Des élections libre (au hasard) .La premiere réaction chinoise fut de jeter en prison le docteur qui a voulu donner l’alerte covid pour activité anti-gouvernemental . Avant que les autorité chinoise ne réagisse vraiment , il était trop tard car le virus s’était propagé dans le monde entier . Sachant que l’OMS est au main des chinois…. on connait la suite …. Alors ? Ne voyez vous pas une différence ? Toujours pas ?

      • Félix GARCIA dit :

        xD

        Les Patriotes
        @_LesPatriotes
        Êtes-vous choqué par la censure par YouTube d’une interview de Fabrice di Vizio sur TV Libertés ?
        https://twitter.com/_LesPatriotes/status/1394188936294150146

        Vidéo originale :
        Le Samedi Politique – Covid-19 : Fabrice Di Vizio pulvérise tout le monde
        Émission du
        15/05/2021
        Après bientôt un an et demi de crise du Covid-19, les Français subissent le masque obligatoire et le couvre-feu. Dans quelques semaines, l’attirail liberticide de la macronie va s’étendre avec le passeport sanitaire. Dans le même temps, la vaccination avance au rythme des campagnes de communications des médias du Système. Fabrice Di Vizio, avocat spécialiste des questions de santé, avocat du professeur Didier Raoult, du collectif de soignants C19, ainsi que d’associations de victimes du Covid-19, livre une critique acerbe de la séquence que nous vivons.
        https://www.tvlibertes.com/le-samedi-politique-covid-19-fabrice-di-vizio-pulverise-tout-le-monde

        Laisser agir les GAFAM (donc, l’armée américaine et la NSA) comme ça, voir collaborer avec eux comme le fait l’actuel locataire de l’Elysée (RDV avec Facebook et comité conjoint), ça vous évoque quoi ?

        La parole de Karine LACOMBE n’est pas censurée, je vous l’accorde …

      • Félix GARCIA dit :

        @BlaiseElise
        Youtube ose tout ! La plateforme vient de censurer Fabrice @DIVIZIO1
        après près de 200 000 vues en 1 grosse journée.
        Jusqu’où iront-ils pour qu’on avale leur propagande ad nauseam ?
        https://twitter.com/BlaiseElise/status/1394165871048904706

        Fabrice Di Vizio@DIVIZIO1
        Il faut faire circuler massivement ! Je dois y dire des choses intéressantes pour qu’on m’empêche de les dire ! Regardez la vidéo et dites moi à quel moment je donne une info non vérifié par la communauté internationale ! Mes propos sont de la fake med et bien qu’on me dise où
        https://twitter.com/DIVIZIO1/status/1394167934050869250

        Fabrice Di Vizio@DIVIZIO1
        Voici pourquoi ma vidéo @tvlofficiel
        a été censurée ! Sauf que nous n’avons jamais abordé ni l’un ni l’autre de ces sujets et en tout état de cause le confinement est inefficace selon certains auteurs ( Martin blachier est il censuré ?) !
        https://twitter.com/DIVIZIO1/status/1394169390950666241

        Cédric O@cedric_o
        Lancement d’une stratégie industrielle ambitieuse
        Avec #FranceRelance, le @gouvernementFR
        s’engage à soutenir des projets industriels de développement de nouveaux outils #Cloud Drapeau de la France pour renforcer notre souveraineté.
        https://twitter.com/cedric_o/status/1394247354849628160

        …………..

      • Félix GARCIA dit :

        Use of fear to control behaviour in Covid crisis was ‘totalitarian’, admit scientists
        Members of Scientific Pandemic Influenza Group on Behaviour express regret about ‘unethical’ methods
        https://www.telegraph.co.uk/news/2021/05/14/scientists-admit-totalitarian-use-fear-control-behaviour-covid/

        Si vous savez lire l’anglais. Sinon, petit résumé :
        « Des scientifiques avouent avoir usé des méthodes totalitaires et donc, in fine, peu éthiques, afin d’inoculer la peur (et plus tard les vecteurs géniques, mal-nommés vaccins, évidemment), et ce, à fin de contrôler la population dans le cadre de la crise sanitaire ».

        Ceci n’est pas un complot !
        https://www.youtube.com/watch?v=HH_JWgJXxLM

        • mulshoe dit :

          Les  » complotistes  » sont des décérébrés . Allez exercer votre propagande complotiste avec quelqu’un d’autre . Nullement envie de débattre plus .

    • cerealkiller dit :

      Le fait que vous puissiez écrire ici tous ce que vous voulez sans finir en camp de redressement.

      • Félix GARCIA dit :

        Non, chacun dans son « ghetto digital et numérique » histoire qu’on ne se rende pas compte qu’on glisse vers le Goulag et Matrix …

        • tschok dit :

          Le goulag et Matrix, c’est contradictoire. Je ne mets pas mes piles au frigo, perso.

  19. Belzébuth dit :

    Une opération amphibie est quelque chose de très risqué:
    https://www.nationalgeographic.fr/histoire/60-ans-plus-tard-le-debarquement-de-la-baie-des-cochons-hante-encore-les-esprits/

    Dire que cela est l’alpha et l’omega d’une stratégie contre la Chine est une grosse part de bluff du pays du poker…
    https://www.meta-defense.fr/2021/04/29/les-batteries-de-defense-cotiere-reviennent-sur-le-devant-de-la-scene/

    Sous couvert d’humour et de beaucoup légèretés, on peut même se dire quelques vérités:
    https://youtu.be/tvIWHbt8eSU

    • Félix GARCIA dit :

      « Dire que cela est l’alpha et l’omega d’une stratégie contre la Chine est une grosse part de bluff du pays du poker… »
      ^^
      En effet.
      Personnellement, je viserai sur la destruction du barrage des Trois Gorges (pi un peu de géo-ingénierie pour faire pleuvoir juste avant …), l’armement de tous les pas contents, le blocage de l’approvisionnement en hydrocarbures et en nourriture (d’où l’intérêt de mettre les russes de notre côté pour le coup …) …
      Bref … heureusement que c’est pas moi qui décide …

  20. Paul Bismuth dit :

    Les satellites remplacent aujourd’hui l’incroyable miracle qui a permis de rendre possible l’opération Overlord en 1944:
    https://www.ouest-france.fr/normandie/canisy-50750/canisy-l-incroyable-vol-des-plans-du-murs-de-l-atlantique-6386164

    Si le film « le murde l’Atlantique » a beaucoup vieilli, c’est le dernier de Bourvil qui était très malade et qui raconte cette histoire rocambolesque.
    https://www.histoire-normandie.fr/le-vrai-visage-de-la-resistance-le-cas-de-la-normandie