Su-25 cloués au sol, maintenance compliquée des F-16… La force aérienne irakienne fait face à de nombreux défis

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

27 contributions

  1. Mica X dit :

    Donc pour faire simple, les islamiste à la sauce iranienne qui sont les ennemis des islamistes à la sauce Daesch empêchent la maintenance américaines des avions utilisés par l’Irak contre Daesch ce qui profite à ces derniers.
    A part cela le matos chinois ne fonctionne pas bien & les chinois se font tirer l’oreille pour en assurer la maintenance), décidemment les routes de la soie sont tortueuses & bien peu fréquentables.
    Le matos russe, un peu pareil…
    Et nous on devrait y vendre des rafales ? (et donc y avoir une présence pour assurer cette fameuse maintenance) mais alors les milices sauce iranienne et les daeschiens, comment réagiraient-ils & qui paieraient ?
    Bonne soirée

  2. ekiM dit :

    Bref, l’armée de l’air irakienne est dans le même état que celle de la République du Vietnam en 1974.

  3. PK dit :

    Quand on pense que les Irakiens avaient une super réputation à ce niveau… Quelle déchéance…

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      C’est une théorie du complot! M. George W. Bush (qui est connu pour son honnêteté irréprochable) a déclaré que ce pays était démocratisé et que la mission était accompli. C’est un pays qui rayonne l’éclat de la « communauté de valeurs occidentale » comme un phare dans la nuit!

  4. jyb dit :

    – Poisseux ces irakiens à moins que. Le pentagon bloque depuis 2019 la livraison des pièces de f16. Les irakiens tentent d’acquérir des textron skorpion et des hélicos bell 407xx, là aussi black out du pentagon. Ni les saoudiens, ni les turcs ne veulent voir l’iaf performante. ce sont les saoudiens qui « intercedent » auprès des chinois pour ralentir leur coopération au contraire des émirats qui « intercèdent » pour soutenir les irakiens, l’arlésienne des mirages retrocédés aux irakiens est toujours dans les tuyaux entre autres matériels.
    – le numéro deux de daesh nassir al khorasani a été « neutralisé » il y a quelques semaines. pour les irakiens il a été tué, pour les afghans il a été capturé…quoiqu’il en soit dans la foulée de sa neutralisation un nombre important de cadres irakiens de daesh sont tombés, « ministres » de daesh ou wali de falloujah.
    – depuis plusieurs semaines les turcs mènent une opération meurtrière dans le nord de l’irak.

  5. eric dit :

    le même problème avec Égypte 80% des F16 hors service et faute entretien est de pièce détachées
    un des gros problème des armées arabe avec le matériel US qui fournit aux compte goutte les pièce, pour sa Égypte n’achète plus de maternel US mais français et russe

    • jrb dit :

      LOL mais oui

      • PK dit :

        On a deux commerciaux de valeurs pour vendre nos rafales : le sultan turc et les USA.

        On a malheureusement un anti-commercial en la personne de Macron (et de tous ses prédécesseurs : on peut au moins lui reconnaître cela).

  6. Thaurac dit :

    Bref l’iran veut que les usa dégagent pour libaniser l’irak et c’est bien parti, pauvres irakiens!

  7. Thaurac dit :

    https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20210510-irak-les-milices-pro-iran-point%C3%A9es-doigt-apr%C3%A8s-l-assassinat-d-un-militant-et-d-un-journaliste
    L’assassinat ce weekend d’un éminent militant à Kerbala, dans le sud de l’Irak, a provoqué un vent de colère dans la région. Des manifestations ont éclaté dans la ville sainte, ainsi qu’à Nassiriya et à Diwaniya. Dans la nuit de dimanche à lundi, un journaliste a été également victime d’une tentative d’assassinat. Les manifestants accusent les milices pro-Iran d’être derrière ces crimes et pointe du doigt l’inaction du gouvernement.
    Exactement comme au liban qui aurait pu se relever mais les obstructions automatiques du hezbollah contre les réformes déocratiques demandées par l’occident, ruinent encore plus le pays

    • Carin dit :

      @Thaurac
      D’un autre côté nos amis irakiens ont élu un chiite iranien à la tête de leur pays….
      les raisons sont multiples, mais la plus importante est la volonté des irakiens de voir partir les américains…
      il aurait fallu leurs donner une vingtaine de mirages F1, qu’ils connaissent bien… je suppose que les américains s’y seraient opposés. Quoi qu’il en soit, je ne pense pas que les EAU auraient les coudées franches pour un don (vente?)de mirages 2000, même la France s’y opposerait… bien trop peur que ces avions finissent entre les mains des ingénieurs iraniens!
      Parce qu’autant le F1 est dépassé en Occident, autant le 2000 est toujours aussi efficient et tient toujours la dragée haute à des avions plus récents.
      Et si les américains y ont casé des F16 dépassés c’est bien parce qu’ils peuvent les contrôler ou les clouer au sol à volonté, et en même temps
      (comme dirait l’autre) nous font barrage auprès d’un des plus vieux client de la France.

      • jyb dit :

        @carin
        La france propose des rafale aux irakiens, mais faute de grive on mange des merles. donc les 2000 sont aussi bien placés.

      • LEONARD dit :

        @Carin
        « nos amis irakiens ont élu un chiite iranien à la tête de leur pays ».
        Les chiites ont élu un chiite pour les représenter, et comme ils représentent 60% de la population….
        Dans ces pays, la représentation démocratique est confessionnelle ou tribale.

        • Maurice dit :

          En France aussi, la représentation démocratique est tribale. C’est pas demain que ‘l’on aura un président antillais ou arabe

        • Carin dit :

          @LEONARD
          Je n’en disconvient pas, les chiites sont effectivement majoritaires.
          Je dis juste que la raison pour laquelle l’Irak est si mal équipé, c’est que tout matériel sensible tel qu’un avion de combat risque fort de se retrouver entre les mains d’ingénieurs iraniens… et ça bloque.

  8. Frédéric dit :

    Étrange tout de même que flotte venant de Russie, Chine et États-Unis ont en même temps des problématiques. Bagdad pait il ses fournisseurs en temps et en heure ?

  9. jp dit :

    pour les F16 je ne suis pas surpris, ils sont entretenus par une entreprise américaine de sous-traitance, comme ils ont évacués a cause des tirs de roquette, il n y a plus personne pour entretenir les avions, mais pour le su25,ils coutent pourtant bien moins cher à entretenir. un problème politique ?

  10. Arnaud dit :

    Ce qui est dommage, c’est que l’aviation irakienne a une longue tradition avec l’armée de l’air française. La plupart de leurs pilotes aujourd’hui généraux ont été formés en France dans les années 70-80 notamment sur Mirage F1. Les hélicoptère EC635 vendus sont très appréciés… Peut-être que la France devrait se positionner. Pas forcément des Rafale, mais des Mirage 2000 d’occasion, ou rétrofités ? ça pourrait être intéressant pour tout le monde

    • Carin dit :

      @Arnaud
      On a raté le coche avec les mirage F1… on aurait même pu leurs en faire cadeau vu le prix dérisoire que nous les avons vendus, les mécanos irakiens connaissaient bien cet avion, ils auraient eus beaucoup moins de problèmes d’entretiens, et un nombre important de pièces détachées sont toujours en stock chez eux… cela nous aurait permis d’être en parfait accord avec le discours fait aux Nations Unies, en permettant à l’armée de l’air irakienne de relever la tête en assurant elle-même une partie de l’appui-feu à ses troupes… d’autant que nous sommes toujours présent sur place pour former l’élite de ces troupes.
      Il va falloir encore pas mal de temps pour que les américains cessent de leur maintenir la tête dans le sable, c’est pourtant la raison du rejet irakien à cette Amérique.

  11. Charognard dit :

    Il y avait eu une visite pour présenter le Rafale sur la BA 113:
    https://www.aerospatium.info/bagdad-ajoute-prospects-rafale/