Covid-19 : Vaccination obligatoire pour les militaires envoyés en opérations extérieures

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

154 contributions

  1. France pragmatique dit :

    Les anti-vax / anti-France / anti-tout en sueur

    • oaziej dit :

      et ta mère ?
      Nous est pro liberté, pro – respect des gens, pro information indépendante, bref pro – France. Celle qui est sans arrêt attaqué par cet infâme « gouvernement ».

      • Robert dit :

        La liberté vaccinale et thérapeutique, les traitements pour les atteintes de niveau faible, sont envoyés à la poubelle avec la paranoïa entretenue concernant le Covid. Et ceux qui se réclament de ce diktat se permettent de se moquer ou donner des leçons de morale à ceux qui sont sceptiques, en bons perroquets de la pensée unique.
        Un très gentil monsieur de ma connaissance s’est vu intimer l’ordre par le corps médical de se faire vacciner, au Pfizer à l’ARN messager sur lequel il n’y a pas de recul sur les effets chez les personnes atteintes de certaines pathologies, sinon il ne pourrait plus rentrer à l’hôpital car il est devenu aveugle suite à une pathologie et doit se faire remonter les globules blancs chaque semaine. Autrement dit, il est captif de ce diktat et en cas de conséquences sur sa santé, il existe deux clauses dégageant leur responsabilité, au laboratoire et au médecin. Pas au malade, non, lui il doit obéir et accepter les risques éventuels.
        Beaucoup de voix dissidentes existent, mais sont traités de complotistes, voire se voient nier leur compétence pourtant souvent reconnue par leurs pairs depuis des décennies.
        Je fais partie du public considéré comme prioritaire, mais devant mon médecin généraliste j’ai pu le faire baisser les yeux par une simple question. Pourquoi n’entend-on pas les médecins faire respecter leur clause de conscience et la liberté vaccinale de leurs patients? Il avait presque honte d’accepter de subir une trahison du serment d’Hippocrate « tout d’abord ne pas nuire au patient ». Certes cela a été acté depuis longtemps pour l’ensemble du corps médical avec l’avortement qui est une des premières causes de mortalité en France avec 230 000, le chiffre ayant tendance à augmenter mais certains ont essayé de profiter de la pandémie pour légaliser l’avortement jusqu’à la fin de la grossesse. Désolé de décevoir, mais le respect de la vie du patient passe dorénavant derrière d’autres considérations idéologiques ou mercantiles, dont les conflits d’intérêts avec les labos.
        Pareil pour mon nouveau médecin hospitalier qui vient de m’appeler après m’avoir fait faire des IRM pour m’annoncer, un aveu, qu’un traitement lourd que j’ai été amené à prendre au début de mes problèmes de santé, non seulement était inefficace et toxique, mais a entrainé des conséquences chroniques et handicapantes sur ma santé.
        Il n’est pas question pour moi de pleurnicher, mais de dire que les guignols qui vont vous parler de balance entre risques et avantages sont surtout des gens qui soit n’y connaissent rien mais veulent avoir le dernier mot, soit des gens qui sont pétés de trouille devant la maladie et seraient prêts à tout pour essayer de se rassurer, ce qui est le cas de nombre de nos contemporains encore aggravé par l’ambiance savamment distillée par le masque obligatoire, les restrictions et le traitement ignoble de nos anciens dans les EHPAD. Le corps médical est tenu à la soumission, pour pouvoir avoir le droit de faire son boulot sans subir d’ennuis entre autre de l’ordre des médecins, mais est pressé d’en sortir et certains pensent que ce sera par la vaccination obligatoire. Beaucoup sont très critique, à juste titre, par le traitement idéologique du covid par le pouvoir, mais sont de fait déchirés par un conflit de fidélité entre l’attention à leurs patients et l’obéissance à un ordre qui peut leur causer beaucoup d’ennuis.
        Je souhaite à tous bon courage pour passer cette épreuve, mais avant tout n’ayez pas peur de la mort, vivre dans cette terreur n’est plus vivre et c’est un malade incurable qui a plusieurs fois été considéré comme perdu qui vous le dit.
        Et renoncer à son libre arbitre, ne plus écouter sa conscience, et risquer de devenir inhumain, cynique, sous le prétexte d’être « pragmatique », de penser aux autres, d’aspirer à voir le bout du tunnel, sera probablement aussi meurtrier que ce virus. Au moins pour notre respect de nous-mêmes et de notre prochain.
        Ce n’est pas la mort qui doit nous effrayer, mais l’obsession de vouloir vivre à tout prix en bonne santé.

        • François dit :

          Merci beaucoup @Robert pour votre réponse argumentée très cohérente et très sensée : vous avez parfaitement raison et vous avez tout compris… je n’aurais pas mieux dit !!

        • Frank dit :

          @ Robert Je crois qu' »effrayante » n’est pas le terme approprié. Il est incomplet.
          Sans rentrer dans le débat du Covid, des vaccins, des vertus de ceux à ARNm ou autres, je crois que beaucoup de commentaires qui suivent sont pertinents, les liens ajoutés aussi, mais aucun n’est probant. Sinon certains ici peuvent postuler à certains Nobel.
          Chacun cite le lien qui lui convient, peu importe.
          C’est le sujet omniprésent qui rend chacun un peu irrationnel, il renvoie chacun à ses propres expériences, ses souvenirs, et ses craintes, pour lui et surtout ses proches.
          Dire que la mort est inéluctable, c’est la Lapalissade facile du jour, et dans un monde parfait, chacun devrait l’atteindre après une vie bien remplie, suite à un AVC foudroyant, par exemple.
          On mourrait tous en bonne santé.
          Sauf que ce n’est pas le cas.
          Comme cela a été souligné, la thérapie génique et les recherches dans ce domaine ont plus de 20 ans.
          Elle est risquée, peut choquer, mais son initiative est, avant tout, un but.
          Il y quelques siècles, on soignait avec des saignées et des lavements.
          Avec une espérance de vie deux fois moindre.
          Parce que, si la mort ne doit pas effrayer, (quoique?) elle est trop souvent injuste.
          La maitrise et l’utilisation de ces thérapies est, avant tout, de tenter de répondre à des maladies rares, peu rentables pour les labos, bien évidemment, et qui touche majoritairement des enfants.
          Aucun pathos déplacé, mais je suis convaincu que c’est l’honneur de la recherche de tenter de nouvelles hypothèses, et des solutions.
          Qu’à l’occasion de cette pandémie, l’avidité de certains se soit révélée est évident.
          Que nombre de dirigeants y voient une nième possibilité de contrôle aussi.
          Que chaque habitant d’un pays riche souhaite vivre, en payant, en bonne santé est humain.
          Mais égoïste, c’est cela qui est effrayant.
          La première cause de mortalité des enfants:
          https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/politique-de-sante/mortalite-infantile-15-000-enfants-de-moins-de-5-ans-meurent-chaque-jour-dans-le-monde#:~:text=La%20plupart%20des%20d%C3%A9c%C3%A8s%20infantiles,et%20en%20Asie%20du%20Sud.
          Tx bien réduit par la vaccination connue, mais toujours trop élevé car les solutions ne sont pas lucratives.
          Mais qui concerne des vivants qui n’ont pas l’obsession , mais simplement l’espoir de vivre en bonne santé.
          Ce Covid est passionnant, ne serait-ce que parce qu’il a révélé beaucoup de choses.
          Je suis, comme chacun, soucieux de mon libre arbitre.
          Mais sous réserve qu’il fonctionne dans les deux sens.
          Il y a une décharge officielle, depuis longtemps, dans les hôpitaux.
          Celle du refus de soins, bien verrouillée juridiquement:
          https://urgences-serveur.fr/IMG/pdf/certificat_refus_soin.pdf
          Elle aurait du remplacer toutes les attestations débiles sur le Covid que l’on a vu passer.
          Du genre, je refuse votre discours, et si je tombe malade, oubliez-moi.

        • BCh dit :

          Merci et bravo pour cette synthèse claire, concise et édifiante. Tous mes vœux dans votre combat médical.

    • Félix GARCIA dit :

      Hervé Joly@RV_Joly
      A l’occasion du 6e passage demain de #KLacombe à l’émission #Bourdindirect (RMC-BFM TV), remarquons le resserrement des scientifiques invités depuis un an, avec Pialoux (12 passages), Fontanet et Caumes (10). Plus de voix dissidente et pas de vision non médicale (psy, socio, éco)
      https://twitter.com/RV_Joly/status/1390052222034223104

      « Est-ce que je m’suis bien fait compris ?!?! »
      https://www.youtube.com/watch?v=-McVves4TdY
      ^^

      Même les manchots applaudissent votre sagacité !

  2. Buburoi dit :

    C’est évident qu’il fallait rendre la vaccination obligatoire dans les armées. Il faut un minimum de discipline. Ceux qui ne sont pas d’accord doivent passer en conseil de discipline et doivent ètre renvoyés dans le civil.

    • Ours65 dit :

      Buburoi, comment peut-on être aussi insignifiant, petit caporal de chambre, les militaires sont des gens en forme, il y a très peu ou pas de malades dans les régiments, retournez donc à vos affaire de garde champêtre et laissez les militaires gérer les patates, ce sera plus sur.

      • Buburoi dit :

        Vous croyez qu’on va payer les militaires à rester chez eux pour faire du télétravail, alors que les pékins vont ètre vaccinés et vont retourner au boulot.

      • Pravda dit :

        Et donc? Les militaires ne sortiront pas de leurs casernements ? N’iront pas voir leurs parents / grand-parents ? Vous ne vous faites pas vacciner que pour vous.

    • Robert dit :

      Buburoi,
      Vous n’assumerez jamais les conséquences d’un vaccin pour ceux qui développerons, peut-être dans des années pour l’ARN messager, des séquelles graves sur leur organisme, alors gardez votre propos totalitaire pour votre propre choix si cela vous chante. Normalement, il faut une bonne santé pour être militaire, donc les risques y sont faibles. Sauf que l’obligation vaccinale, comme thérapeutique, violent la liberté de conscience et que le diktat que vous applaudissez n’est qu’une contrainte exercée par un chantage ignoble.
      Si vous êtes militaire, avez-vous oublié le « syndrome de la guerre du Golfe »dont le corps médical croyait les causes psychologiques alors qu’il semble avéré qu’il serait lié à l’administration de vaccins contre l’anthrax aux soldats américains et britanniques et dont des milliers d’entre eux souffrent toujours. Mais en France, l’administration et les laboratoires se font tirer l’oreille pour dédommager les vétérans en reconnaissant leur faute.
      Parce que quand on empoisonne un soldat qu’on a contraint à se faire vacciner, il y a bien faute, n’est-ce pas?
      Vous ne pensez pas qu’on peut jouer avec la fameuse balance bénéfice risque avec la santé des gens au milieu?
      Je dis ça parce que certains le pensent et le disent.
      Face à un animal sauvage comme face à une administration abusive, l’être humain n’a que son libre arbitre comme recours. Pour vous, ça mérite le conseil et l’exclusion?
      Soit vous faites partie de ceux pour qui la science peut tout et n’a plus besoin de conscience, soit vous êtes simplement mort de trouille pour vous et vous voulez que tout le monde se plie à cette contrainte pour vous rassurer.
      Si c’est le cas, je serais à votre place, je me poserais la question de savoir pourquoi cette terreur face à une échéance que nous connaitrons tous un jour et dont rien ne prouve qu’elle sera plus rapide à cause du covid. Quand je vois des gens s’astreindre à porter un masque dans un endroit isolé, seul dans leur voiture, je ne peux avoir que de la peine pour eux, même si certains se chargeront de m’asséner que c’est OBLIGATOIRE ou bien que c’est « au cas ou. »
      Vivre dans la terreur, est-ce encore une vie?

      https://www.liberation.fr/societe/2001/03/29/golfe-sur-la-piste-des-vaccins_359518/
      https://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2000/mag0728/sa_2048_golfesyndrome.htm

      • Buburoi dit :

        Le vaccin Pfizer a été administré à des centaines de millions d’humains, dans le monde. Il n’y a pas de danger prouvé. Il permet d’arréter la propagation du virus et de retrouver une vie normale. Ceux qui ne voudront pas du vaccin doivent pouvoir quitter l’armée soit volontairement, soit par décision de l’autorité. S’il n’y a pas de discipline, on ne viendra jamais à éradiquer la pandémie. Pour ceux qui ne seront pas vaccinés, la police leur demandera leur pass sanitaire, ils ne pourront pas aller dans les salles de réunion, ne pourront pas partir en vacances, ne pourront pas franchir les frontières. Les contraintes seront telles qu’il vaudra mieux ètre vacciné si on veut vivre normalement.

        • ROSSEL dit :

          Les vaccins anti coronacircus ne permettent pas à ceux qui se le sont fait inoculer de reprendre une vie normale. Monsieur Véran l’affirme lui-même :
          https://www.europe-israel.org/2021/04/propos-hallucinants-olivier-veran-les-personnes-vaccinees-sont-aussi-celles-qui-sont-les-plus-exposees-aux-formes-graves-et-aux-deces-en-cas-dinefficacite-initiale-du-vaccin-le-va/

          • Clément dit :

            @ROSSEL
            Ça c’est eux qui le disent, mais la réalité est tout autre. J’ai des amis à Londres et New York, et à mesure que la vaccination progresse, la vie reprend en normalité. Ils vont au bar, au resto et commencent même à pouvoir se balader sans masques.

        • Nauatg dit :

          Vous êtes possédé. Mais donner des leçons lorsque l on est dans un tel état de peur panique pour un virus aussi peu virulent cela n est pas cohérent car visiblement vous avez perdu tout sens commun.

          • Félix GARCIA dit :

            « […] On est dans le post-droit, post-raison, post-science, post-tout ! […] »

            « […] La résistance par la culture, la résistance par l’information, la résistance par l’art […] »

            DiViz’hebdo du 8 mai 2021
            https://www.youtube.com/watch?v=4dXF6UOFAys

        • Robert dit :

          Vous venez de résumer une pensée totalitaire ou la science n’a plus besoin de conscience pour devenir un utilitarisme social à qui tout est permis. Je sais qu’il n’y aura jamais de tribunal et de procès digne de ce nom pour tous les abus, les dommages, et les morts de désespoir, suicide, syndrome de glissement, causés par le traitement de cette pandémie.
          Vous avez peur ou vous en avez marre de cette situation et vous voulez reprendre une vie normale, il n’y a pas de honte à l’avouer, personne ne vous le reprocherait.
          Pourquoi vous ériger en procureur, en spécialiste médical, parce que la pensée unique matraquée en boucle sans contradiction vous en a donné le pouvoir?
          Pourquoi porter un jugement sur ceux qui ne partagent pas votre enthousiasme?
          Je me souviens historiquement du moment ou le racisme eugénique du national socialisme a voulu obtenir une caution médicale et juridique à leur projet. Projet qu’ils n’ont pas inventé, mais appuyé sur une pensée fausse, entre autre scientifique et médicale scientiste et eugéniste qui existait depuis des décennies, entre autre en France. L’utilité pour la société passait avant l’intérêt du patient.
          Ce projet s’appelle « libéralisation de la destruction d’une vie qui ne vaut pas la peine d’être vécue » et elle a été signé par un juriste et un médecin célèbres. Elle donne le cadre permettant de justifier la mise à mort, la prise de risque pour la santé d’un malade, le refus de soins, au nom de l’intérêt de la société.
          L’être humain reste-il toujours un sujet de droit ou peut-il voir sa dignité et son humanité diminuée en certaines circonstances, sans avoir commis de crime s’entend ou une sanction et une privation de droits peut se justifier, pour l’intérêt supérieur de la société?
          Qu’on ne vienne pas prétendre que cela n’a rien à voir avec le sujet, peut-être bientôt un vaccin tous les ans dont on n’a pas les éléments habituellement requis pour un autorisation de mise sur le marché, avec une technique jamais encore expérimentée à grande échelle sur des humains, c’est faire passer l’obligation de soin comme supérieur à l’intérêt du patient, le fameux « ne pas nuire au patient » du serment d’Hippocrate.
          Cette crise médicale a révélé des trésors de solidarité humaine, de ressources chez l’être humain, et c’est très réconfortant. mais elle a aussi mis à jour chez d’autres des capacités à faire taire sa conscience pour un intérêt immédiat, se rassurer et sortir de la crise A TOUT PRIX.
          Tous les régimes totalitaires ont procédé par ce détournement du bien commun pour un autre supposé bien devenu prioritaire, en l’espèce sortir de la crise du covid. Des milliers de personnes âgées sont très probablement mortes plutôt que du covid d’abandon de soins, de délaissement social et affectif, de prise en charge inadaptée, de traitements risqués pour leur profil médical mais prescrits quand même pour garder les traitements conseillés pour ceux qui pourraient mieux s’en sortir. Le corps médical va sortir de cette épreuve profondément remis en cause dans son éthique, au sens vrai du terme pas la pseudo éthique qui justifie la mise à mort.
          Je souhaite avant tout que nous ne les considérions pas comme des boucs émissaires et que nous gardions à l’esprit le nom des responsables qui ont cautionné et mis en oeuvre ce projet. Si le mot démocratie a un sens, ce sont eux qui doivent répondre de leurs choix politiques imposés à tous, personne d’autre.
          Quand à ceux qui croient bien faire, et je n’ai pas de raison de croire que ce n’est pas le cas, en dénonçant les sceptiques, les prudents, et soutiennent tout du moment qu’on en sorte au plus vite, gardons-nous de les juger, la communication, le matraquage, les éléments de langage, les diktats sur nos libertés, avaient pour premier but de sidérer afin de rendre la population malléable et disponible à tout accepter. Certains résistent moins bien que d’autres à la pression avec une psychologie plus sensible.
          Pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font.
          https://www.cairn.info/revue-revue-d-histoire-de-la-shoah-2005-2-page-227.htm

        • Amanda dit :

          Pauvre Buburoi.Encore un qui parle sans connaissance de cause,qui n’a pas fait son service militaire comme notre cher president et qui prêche une autorité qui n’a aucun fondement.Les militaires n’ont pas à être les cobayes de la population française d’autant plus qu’ils ne sont pas une population à risques.Vous voulez que je vous rappel le nombre de contaminés sur le porte avion charles de gaulle l’année dernière et le nombre de cas asymptomatique?Le vaccin Pfizer n’empêche pas la contamination jusqu’à preuve du contraire,il empêche les formes sévères du Covid, hors je n’ai encore vu personne d’asymptomatique se faire hospitaliser.De plus vous connaissez les théâtres d’opérations des militaires aujourd’hui…il me semble qu’il s’agit en grand majorité de région sur le continent africain.Vous savez ou pas apparement que à ce propos le Vaccins Pfizer est moins efficace contre le variant d’Afrique du Sud, variant qui vient donc d’un pays un peu plus proche des théâtres d’opérations que de vous dans votre petit village de campagne.Connaissez vous le nombre de militaires qui meurent ou qui soufrent du paludisme pour défendre vos petites fesses et les valeurs de notre beau pays.Et pourtant cette maladie vous vous en fiché puisqu’elle ne vous concerne pas.Je suis sûr que vous faisiez partie de ceux qui ont dénoncé leur voisin parce qu’il sont sorti dans la rue pendant le confinement ou ne portez pas leur masque dehors.Les moutons comme vous le régime de Vichy en possédait tant mais heureusement que certains plus pragmatique ce sont soulevé contre l’envahisseur.

      • Clément dit :

        Pourquoi (et comment) le principe de l’ARN messager causerait-il des séquelles graves ?

  3. Lucide dit :

    Les pauvres. Obligé d’être vacciné alors que les vaccins sont en expérimentation jusqu’en 2023, donc ce sont des cobayes. Nos gouvernants sont des traîtres.

    Je met le lien avant que certaines personnes ignorantes de ce qui se passe ne me tombe dessus : https://www.businessbourse.com/2021/04/13/martine-wonner-deputee-medecin-toutes-les-personnes-qui-vont-aller-se-faire-vacciner-sont-des-cobayes-mais-pour-qui-se-prend-ce-gouvernement-pour-vous-mettre-en-danger/

    https://www.businessbourse.com/2021/03/21/dr-louis-fouche-les-gens-vaccines-font-partie-dun-test-qui-se-termine-en-2023/

    • Félix GARCIA dit :

      Laissez tomber, il n’y a plus rien à faire.
      On peut leur mettre ce qu’on veut sous le nez, ça sert à rien.
      Plus de 16 millions de cobayes volontaires et lobotomisés en France … près d’une personne sur quatre !
      Je ne pensais pas que ça irait si vite.
      Le niveau de traîtrise de nos dirigeants est hallucinant …

      Là, par exemple, vous citez Louis FOUCHE et Martine WONNER, qui ne racontent pas n’importe quoi. … eh bien, vous pouvez leur mettre les papiers de la D.A.R.P.A. sous le nez, ça les intéresse toujours pas.
      Vous mettez ça côte-à-côte avec les déclarations des dirigeants et actionnaires de ces principales sociétés : toujours pas de réaction.
      Vous pouvez mettre ça en perspective avec l’histoire de ces agences et des personnes à l’initiative : toujours pas de réaction.
      Vous pouvez étaler les preuves de la corruption qui entoure cette affaire : toujours pas de réaction.
      Vous pouvez montrer par les déclarations de ces gens qu’ils essaient de transformer notre monde en « Matrix », en passant par un mélange de « 1984 » et du « Meilleur des Mondes » : toujours pas de réaction.
      Vous pouvez montrer que tout ça est lié à une élite eugéniste, pédophile, corrompue et corruptrice, malveillante, dominatrice, imbue de pouvoir, esclavagiste et exterminationiste … : toujours pas de réaction.

      Aujourd’hui, je suis « tragique » : je suis certain qu’avant le « Goulag Total », la plupart ne se seront rendus compte de rien … rien … tout juste un léger malaise …

      « Les temps sont mûrs » pour « la déferlante totalitaire ».

    • blavan dit :

      @lucide. Arrêtez cette désinformation sur les vaccins, pour aller en Afrique à mon époque il fallait être vacciner contre la fièvre jaune, et pas un militaire ne se soustrayait à cette règle. A l’incorporation tous les appelés et engagés avaient la vaccination TDABDT, et cela a protégé des millions de jeunes français pour des effets secondaires rares. Si Israël qui a les plus grands scientifiques et savants au monde ,a vacciné en masse, c’est bien la preuve que le bénéfice/risque était en faveur du vaccin. Enfin pour les rétrogrades de votre genre, il y a toujours la possibilité pour les militaires qui ne veulent pas être vaccinés de retourner à la vie civile.

      • jean pierre dit :

        renseignez vous un peu mieux: Les seychelles le pays le plus vacciné au monde devant Israel, cela repart.les 2/3 des habitants ont eu les deux doses et le 1/3 de ceux ci sont en ce moment hospitalisés covid..

        • tchac dit :

          « faits tes propres recherhces jé réson »

        • tchac dit :

          Pertinent de citer les Seychelles, vacciné chinois et Astra alors que nos militaires seront pfizerisés…*

           » 1/3 de ceux ci sont en ce moment hospitalisés covid.. »
          Alors là je veux vos sources

        • blavan dit :

          @jeanpierre. Les Seychelles ont été vaccinés avec le vaccin chinois dont l’efficacité est mise en doute.

        • Le Cyprès dit :

          Il faut juste préciser qu’aux Seychelles ils ont été vaccinés avec le vaccin chinois. Un reportage hier sur TF1 a dit qu’il ne serait efficace au maximum qu’à plus de 50 %, et pareil pour le Chili. Ceci explique donc cela. Avant de critiquer il faut toujours prendre en compte tous les éléments.

        • Castel dit :

          Le vaccin administré aux habitants des Seychelles est un vaccin Chinois, dont l’efficacité est discutable, surtout face au variant Sud-Africain de virus…

        • Badaboum dit :

          Renseignez-vous un peu mieux : les Seychelles ont reçu le vaccin chinois dont même les scientifiques chinois du pcc (un comble !) Ont admis l’inefficacité.

        • zorro dit :

           »Les seychelles le pays le plus vacciné au monde devant Israel, cela repart »
          Comme quoi, le vaccin chinois n’est pas efficace.

        • Clément dit :

          ça fait un moment qu’on le sait : ils ont des vaccins, mais pas les bons.

      • ROSSEL dit :

        A « notre époque » les vaccins qu’on nous administrait n’avaient pas été bricolés en 6 mois dans un contexte d’hystérie collective.

        • Castel dit :

          Devant une situation d’urgence, il fallait bien essayer d’accélérer les choses….
          D’autre part, sans ces vaccins, je me demande combien il y aurait de morts aujourd’hui, quand on voit ce qui s’est passé d’abord aux Etats Unis pendant la période Trump, puis au Brésil, et enfin en Inde, avec un vaccin local, notoirement inefficace….

          • ROSSEL dit :

            @ Castel

            Les USA ont eu à déplorer beaucoup plus de morts que la France : il y a six fois plus d’habitants aux States qu’en France. Avant d’obtenir une AMM définitive pour un vaccin, en temps normal il faut en moyenne dix ans. Je veux bien admettre la situation d’urgence mais il y a des délais incompressibles. Passer de 10 ans à 6 mois est impossible. Soit ces vaccins sont seulement bidons (dans le meilleur des cas), soit en plus d’être bidons ils sont dangereux. Les mêmes qui nous mettent la pression pour nous faire piquer étaient de zélés propagandistes du REMDESIVIR. Le Brésil et l’Inde sont bien loin et nos médias mainstream ne sont pas à un bobard près. Si vous avez un trainé sur certains points chauds de ces 30 dernières années, vous n’êtes pas sans savoir ce que valent les « infos ».

      • Lucide dit :

        Quelles désinformations ? Avez vous les liens ? J’en doute.

        Si Israël le fait alors c’est bon. Ah oui, la réflexion est poussée assez loin en effet.

        • Castel dit :

          Que ce soit Israël ou d’autres pays, c’est pourtant bien là qu’il y a eu le moins de morts, mais à une condition ; que le vaccin ait fait ses preuves, car certains d’entre eux, comme le Chinois utilisé aux Seychelles, ou l’Indien se sont avérés inefficaces…
          Ce qui est rageant dans cette affaire, c’est évidemment que cela soit au bénéfice de « Big Pharma », mais leurs capacités de réaction ont quand même sauvé pas mal de monde….
          La seule chose vraiment critiquable dans cette affaire est que l’on n’ait pas donné leur chance à des petits laboratoires comme « Valvéna », permettant ainsi à big pharma d’empocher le magot !!!

        • ROSSEL dit :

          « Si Israël le fait alors c’est bon. » Degré zéro de la réflexion. Ce ne sont pas les quelques thromboses et autres désagréments immédiats qui m’inquiètent. Tous les vaccins sont susceptibles d’engendrer ces quelques très rares effets secondaires. En revanche la précipitation, pour ne pas dire le bâclage ou la course au vaccin permettent d’envisager des drames dans un avenir plus ou moins proche. Je rappelle que les labos ont fait signer aux gouvernements des closes de non responsabilité. Bizarrement la piste des traitements n’est jamais évoquée par nos « zélites » et ceux qui s’y essaient se font sabrer de tous côtés.

      • Ours65 dit :

        Blavan, aucun rapport entre la fievre jaune et le COVID. Plutôt que de raconter des saucisses et d’étaler votre science sur ce site, retournez sur bfm c’est certainement plus en rapport avec votre expérience des OPEX.

      • toukounaré dit :

        Ah oui, je me souviens des longues files de 200 personnes,torse nu , attendant leur tour devant une énorme pince à linge maintenant une éponge surdimensionnée imbibée de bétadine ! c’est sur,à l’époque ,on vaccinait plus vite qu’aujourd’hui….Je me demande même si il n’y avait pas une seringue pneumatique pour aller plus vite…Vacciné le vendredi soir et le week-end pour s’en remettre, que du bonheur…

    • Carin dit :

      @Lucide
      Il est évident que les vaccinés sont des cobayes… puisqu’on teste pour la première fois des vaccins de type ARN… c’est d’ailleurs la raison pour laquelle ces vaccins sont administrés aux personnes d’un certain, pour ne pas dire d’un âge certain… (des gens qui ne sont pas censés se reproduire…(on n’a que le recul du temps qui est en train de passer)… mais si vous voulez, vous pouvez demander l’astrazeneca qui lui est un vaccin a l’ancienne, et dont les effets secondaires sont plutôt bien connus, et bien traités… ou encore, vous rendre dans certains pays de l’Est qui proposent le sputnikV… ou mieux encore, je pense que vous pouvez vous procurer le sputnikV sur internet pour 3 fois rien! Mais les retours des différentes ambassades dans les pays qui l’utilisent ne sont pas engageants quant à son efficacité…. je vous accorde (avant que vous n’en parliez), que ces ambassades peuvent mentir… vous pouvez également attendre le vaccin de Pasteur… ils y travaillent depuis plusieurs années, et ce dernier visera tout les corona-virus de quelques natures qu’ils soient… mais en attendant je vous conseille de marcher à l’ombre, pour éviter un variant qui ont l’air d’êtres moins regardants sur l’âge des gens qu’ils attaquent et tuent!
      Et comme dirait l’autre (bon chance).

      • Lucide dit :

        Non, en vérité, je ne comprends pas votre discours. Pourquoi vacciner pour un virus qui fait si peu de morts ?Ne me parler pas des 100 000, c’est totalement faux. Voir lien plus bas.

        Le pire de tout cela, c’est que vous ne voyez pas derrière le voile du vaccin, qui est l’imposition d’un système liberticide. La preuve en est avec le passe sanitaire. J’ose imaginer que vous vous en incommoderez et que vous aller accomplir votre « devoir » de citoyen.

        Quand à l’industrie pharmaceutique, je ne lui fais aucunement confiance, contrairement à vous. Vous avez peur, la propagande a bien fonctionné. Il faut dire que cela fait plus d’un an que tous les jours on en parle dans les journaux, à la télé, à la radio. Plus un mensonge est répété, plus il est cru, et plus c’est gros plus ca passe, ca ne vous rappel rien ? Laissez ceux qui n’ont pas peur comme moi décider si oui ou non ils doivent s’injecter quelque chose dans leur corps. Et laissez les autres choisir également. Là ce n’est pas le cas, surtout pour ce virus.

        • Carin dit :

          @Lucide
          Aucune propagande ni aucune peur… j’ai 61 ans, et je ne suis toujours pas vacciné… juste des faits, il se trouve que j’habite tout à côté d’une église depuis presque 30 ans… et j’avais jamais entendu les 3 cloches mortuaires 2 fois (parfois 3) par jour depuis quelques mois… j’ai aussi un fils ambulancier, (au samu), et de ses propres mots, il n’a jamais autant transporté de gens (covid) qu’il ne revoit jamais… il l’a d’ailleurs attrapé, et l’a très bien supporté. C’est de lui que je tiens que les variants sont beaucoup moins regardants sur l’âge des gens qu’ils infectent et que très souvent, ils tuent.
          Donc encore une fois, (comme moi), marchez à l’ombre.

          • ROSSEL dit :

            @ Carin
            Le profil des gens transportés par votre fils était-il celui de jeunes gens de 18 à 21 ans, sportifs et entrainés ? La COVID tue 0,5% des gens positifs, soit une personne sur 200. Les décès concernent essentiellement des personnes âgées et/ou présentant un système immunitaire largement déficitaire. La vigilance doit concerner ce public-là. Le chiffre de 100000 morts en France est largement sujet à caution. Toute cette comédie et le battage médiatique qui en est responsable (les « fake news » ne sont pas l’apanage des « complotistes ») a largement atteint son objectif : rendre une grande partie de la population abrutie de trouille et prête à abdiquer toute faculté de raisonnement.

      • Clément dit :

        On travail sur les vaccins à ARN depuis plus de 20 ans.

        • ROSSEL dit :

          @ Clément

          Et d’un seul coup tous les labos en sorte un simultanément et juste au bon moment. Décidément le hasard fait parfois bien les choses.

        • Robert dit :

          Clément,
          Vous désinformez, comme souvent, par une affirmation vague et trompeuse.
          L’expérimentation dans un vaccin de cette méthode pour des êtres humains est inédite avant celui-ci.
          Alexandra Henrion Caude, généticienne et spécialiste justement de l’ARN messager l’a bien précisé, on ne sait pas parce qu’un vaccin avec cette technique n’a jamais été donné massivement avant aujourd’hui.
          Bien sûr, son propos est contestée et toute la presse s’y met, ses vidéos sont même censurées, mais ses sources ne viennent pas d’elle.
          Maintenant, après votre affirmation péremptoire, vous pouvez nous apporter une source sérieuse qu’un tel vaccin a déjà été utilisé avec du recul pour en connaître les conséquences à long terme. Entre autre, les malades du SIDA, avec une transcriptase inverse, sont particulièrement sensibles à ce risque. Pour résumer cette généticienne dont le fonctionnement de l’arn est la spécialité, dit juste qu’à ce jour, on ne sait pas et qu’au vu des risques potentiels, agir sur le génome humain, il faut être prudent.
          Elle parle de s’en tenir à des vaccins à la technique classique et n’a aucun conflit d’intérêts. Savez vous que Roselyne Bachelot avait travaillé pour le labo qui produisait le vaccin contre le virus H1N1 avant de devenir ministre et d’en commander 94 millions dont on connait le destin?
          Parce que les généreuses décisions médicales peuvent être aussi polluées par des basses considération matérielles.

          https://threadreaderapp.com/thread/1390632506895052800.html
          https://twitter.com/CaudeHenrion/status/1390632514750910468
          https://threadreaderapp.com/thread/1390632506895052800.html
          http://www.gilblog.fr/vu_sur_le_web/roselyne_bachelot_cachez_ce_cv.html

          • tchac dit :

            « Vous désinformez, comme souvent, par une affirmation vague et trompeuse. »

            L’hôpital qui se fout de la charité

          • Clément dit :

            La démonstration du vaccin à ARN date de 1989, les premiers résultats sur animaux de 1990, leur efficacité réelle en 2000, en 2005 ont a dépassé les dernières grosses barrières techniques, et les développement de vaccins humain « commercialisables » date de 2010.
            Avec l’épidémie, les chercheurs se sont retrouvés avec des moyens illimités et on réalisé les plus grands essais cliniques de l’histoire : aucun vaccin dans l’histoire ne fut testé sur autant de monde avant sa mise sur le marché.

            « un tel vaccin a déjà été utilisé avec du recul pour en connaître les conséquences à long terme.  »
            => Pour un vaccin à ARN non vue que c’est la première fois qu’on en déploie à grande échelle (bien vue Sherlock 😉 ) . Par contre ils sont bien plus testés que n’importe quel vaccin.

        • Harrick dit :

          Ça fait 20ans qu’on travaille sur plein de choses et ça prouve quoi ? Que ça marche ? Je ris…..

    • jccdm dit :

      Les 3 phases de tests ont été menées à bien, ce genre de chose a été debunké 70000 fois.

      • Lucide dit :

        Vas-y, envoie donc les débunkages. Va falloir des minutions de haute résistance. Moi en attendant : https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04368728
        et
        https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04470427

        • Carin dit :

          @Lucide
          Tu veux de la munition… en voici une (et de taille)… toi et l’ami Felix, vous dénoncez la propagande du gouvernement, des laboratoires, des fausses déclarations du nombre de malades en réanimation (par le personnel soignant tout de même), et patati.. et patata… mais tu fais pareil avec ta propagande anti.. à peu près tout… personne ne t’oblige à te faire vacciner, et toi et Félix voudriez obliger le monde a refuser un vaccin sous prétexte que d’après certains illuminés diplômés ça va nous enlever des facultés mentales, et nous lobotomiser… tu sais quoi… tu me donne envie de prendre rendez-vous pour un vaccin… bien plus peur de finir comme toi ou Félix, complètement allumés et limite totalitaires!

          • Félix GARCIA dit :

            Non.
            Consentement libre et éclairé à la place d’une extorsion de consentement.

            Pour ce qui est des vecteurs à ARN, ma position est la même que pour les OGM : nous n’en avons pas besoin. A la limite, en exobiologie pour tenter d’ensemencer d’autres cailloux, là pourquoi pas …
            De plus, il n’y a aucune bonne raison de les employer, il y a même lieu de s’inquiéter de leur emploi, et il y a de quoi s’effrayer quand on voit leur inoculation massive en pleine période épidémique.
            Tout cela, c’est sans rentrer dans les détails de ce que l’on connait déjà de leur effets réels et anticipés.

          • Lucide dit :

            Limite totalitaire ? Quelque chose devient obligatoire mais c’est moi le totalitaire ? Bonne vanne

          • Félix GARCIA dit :

            ^^
            De plus, pour l’aspect totalitaire, je trouve ça amusant.
            Ma ligne politique est simple : un état fort permettant aux individus qui le composent de s’épanouir.

            Le monde qu’on nous propose est peu ou prou résumé dans ce débat :
            Replay – Éric Zemmour face à Jacques Attali
            https://www.cnews.fr/emission/2021-05-07/eric-zemmour-face-jacques-attali-1079346
            Bah pour ma part, ce ne serait ni l’un ni l’autre.
            Parce-qu’à la fin, c’est la ruine et l’esclavage. Sous une forme ou une autre.

      • Clément dit :

        Et on a jamais mené des tests sur de si grand groupes en plus.

    • Castel dit :

      Quand on entend M.L.P demander à E.Macron de s’excuser pour les 100000 morts déjà enregistrés en France, je me demande ce que certains auraient dit s’il avait fallut attendre 2023 pour en faire bénéficier les militaires !!
      Et si je vous comprend bien, ce sont donc les civils qui auraient dû tester ce vaccin avant de l’inoculer aux militaires ; belle preuve de courage de votre part !!
      Si il y a une certaine forme de trahison de la part de nos dirigeants actuels, ce serait plutôt au contraire de ne pas apporter une aide suffisante à 2 start-up Nantaises, qui, devant le peu d’empressement du gouvernement à les soutenir, sont obligées de se tourner vers le R.U. pour pouvoir faire fabriquer leur vaccin !!
      https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-vaccin-de-valneva-nantes-d-abord-en-grande-bretagne-la-presidente-de-region-denonce-un-gachis-7138762
      Mais c’est vrai qu’en France, lorsqu’on n’est pas basé dans la région parisienne, votre voie porte moins.
      C’est l’héritage du Jacobinisme……

      • Lucide dit :

        Quand aux 100 000 morts qui sont une énorme blague, chiffres à l’appuie : https://www.youtube.com/watch?v=MLMGnfeu_zk

        D’où l’énorme escroquerie que tout cela représente.
        Inquiétant que vous jouiez le jeu des politiciens qui ne sont que animaux de basse court pour animer les conflits entre les personnes.

        Non, ni les civiles, ni les vaccins, tout cela n’est que propagande. Non je suis breton et royaliste, donc les sous entendus, voyez.

        • Castel dit :

          Deux remarques :
          d’abord qui est ce « gugusse », quel est son niveau scientifique pour affirmer de telles choses ?
          Quand on a deux sous d’intelligence, on peut comprendre qu’il n’est pas bien difficile de faire dire ce qu’on veux à des chiffres ou à un graphique …….
          Ex : lorsqu’il indique que certains patients ont été déclarés morts du covid, alors qu’ils souffraient d’une autre pathologie, il ne précise pas que dans certains cas, c’est peut-être le contraire qui s’est produit, c’est à dire qu’on a pu attribuer la mort de celui-ci à sa maladie connue, alors que la pandémie a pu accélérer son décès, vu que son organisme était déjà affaiblit….
          -Deuxième remarque; M.L.P. ayant affirmé qu’E.Macron était en partie responsable de ce nombre de morts, elle ferait donc, elle aussi partie du « complot » !!!

          • zorro dit :

            Le gugusse en question est un pseudo-économiste qui essaie de faire de la science. Plein d’inexactitudes qui sont parfaites pour combler les biais de confirmation des  »éveillés ».

      • Harrick dit :

        Et bien en 2023 on pleurera sur tous les effets secondaires qui commencent déjà à pointer le bout de leur nez…. J’espère qu’en temps que partisan de la vaccination vous en ferez partie !

    • Castel dit :

      Petit complément :
      J’aimerai bien connaître le point de vue sur ce qui est affirmé par votre intervenant, face aux équipes médicales qui sont obligées de trouver des places disponibles, parfois au détriment d’espaces dédiés à d’autres pathologies, qui sont dans l’obligation d’administrer de l’oxygène pour maintenir les patients atteins du covid en vie….
      Il n’y a qu’à se rendre compte de la course à la bouteille d’oxygène dans les pays ou la vaccination n’a pas eu lieu suffisamment tôt, pour se rendre compte de la gravité de cette pandémie, malheureusement bien réelle, et surtout l’apparition de variants, de plus en plus résistants aux vaccins, qui, si nous ne faisons rien risquent de continuer de se répandre sur la planète, et qui sait, peut-être même, provoquer une extinction au moins partielle de l’espèce humaine !!

  4. Félix GARCIA dit :

    Pas croyable …
    Quelle est la balance bénéfice risque pour ces jeunes hommes ?
    C’est vraiment pitoyable … Leur faire prendre un risque pareil …
    J’ai honte de mon pays …
    Et utiliser ainsi le SSA alors que le colonel Bruno PRADINES a démontré qu’il y avait plus d’intelligence que ça en son sein …
    Repositionnement : évaluation in-vitro de l’efficacité antivirale de médicaments anciens
    https://www.youtube.com/watch?v=BG1Zya4FzTY
    Mais non …

    Gloire à la D.A.R.P.A. ! Vive le Nouvel Ordre Mondial !

    • blavan dit :

      @felixgarcia. L’ordre passera par la vaccination, où alors il faut faire comme les australiens qui viennent aujourd’hui de fermer leur frontière jusqu’en décembre 2022. Je préfère la vaccination !!!

      • Félix GARCIA dit :

        Devant la puissance de ce raisonnement : je m’incline …
        Pauvre France … pauvre français …

      • Félix GARCIA dit :

        « Tu préfères avoir des dents en bois ou une jambe en mousse ?
        « Ah … »

    • jccdm dit :

      La balance bénéfice risque est très très favorable.

      Faîtes-vous vacciner, sérieux

      • Lucide dit :

        T’es payé combien ?

        • tchac dit :

          Oui je confirme, la balance bénéfice risque est très favorable

          Et non gros malin je ne suis pas payé, toi peux être que si pour dire de la merde

        • tchac dit :

          Je suis vacciné, mes parents vaccinés, et mes grands parents aussi

          Pleure sale troll

        • Placide dit :

          Vous n’avez pas le monopole de la parole

      • aleksandar dit :

        Balance risque favorable ?
        Sur quelles données ?
        Quelle probabilité de mourir du Covid chez les moins de 60 ans ?
        Quelle probabilité de mourir du vaccin chez les moins de 60 ans ?

        • Pravda dit :

          40% des personnes en soins critiques ont entre 45 et 64 ans ( 40% entre 65 et 75, 15% de plus de 75). Même si elles ne meurent pas toutes (heureusement…), le risque de séquelles existe, tout comme le fait que l’engorgement des urgences pose de nombreux problèmes.
          Combien de personnes sont mortes des vaccins en France ? (0,005% des personnes vaccinées, avec très peu de moins de 75 ans dans les victimes )

          • aleksandar dit :

            Mauvaise réponse
            D’abord le vaccin n’empêche pas d’être porteur/malade
            Voir le cas récent de l’Australie qui a mis en quarantaine des gens vaccinés
            40% des personnes en soins critiques, cela ne veut rien dire puisque cela comprend des gens qui sont simplement sous ventilation externe
            Dans ce groupe combien au delà de 60 ans ?
            Pour les morts dus au vaccin, au delà du seuil de risque de 65 ans, un mort c’est un mort de trop.

          • Pravda dit :

            Je n’ai jamais dit que le fait d’être vacciné empêche de tomber malade, ça empêche la plupart des cas graves.
            Quand je parle de soins critiques, ce n’est pas qu’une simple oxygénation.
            25% des patients hospitalisés ont entre 45 et 64 ans (oxygénation, hydratation..)
            40% ! des patients en soins critiques sont de cette tranche d’âge (en gros 50% de moins de 65 ans), ce sont ceux là que le vaccin cible. Désolé je n’ai pas la tranche 60/65…
            Les décès liés de façon directe au vaccin sont un part infinitésimale des vaccinés, en tout cas bien moins élevés que ceux liés à la covid.

      • Félix GARCIA dit :

        « La balance bénéfice risque est très très favorable. »
        Selon quel communiqué de laboratoire ?
        C’est bien beau de faire des déclarations péremptoires … mais c’est mieux quand il y a une réalité pour l’appuyer …

      • Robert dit :

        C’est une connerie, vous n’en savez strictement rien.
        Dans dix ans, peut-être, parce qu’on parle maintenant de revacciner tous les ans, et si les informations médicales peuvent TOUTES être publiées et diffusées librement, on pourra éventuellement savoir.
        Comme pour le vaccin contre l’anthrax lors de la guerre du Golfe, ou la France continue de refuser l’indemnisation de ses soldats, quand les USA l’ont fait.

    • Requin dit :

      Bin barrez-vous de MON PAYS dans ce cas.

      • Félix GARCIA dit :

        Je risque de pas être poli là …
        J’vais rien dire …

      • Robert dit :

        Votre français ne signale pas d’évidence un français. Moi je le suis.

    • Hervé Rey Lescure dit :

      @blavan merci de rappeler le bonheur ineffable du TABDT, qui, rendant malade comme un chien, permettait d’avoir 48h de repos !
      Après le côté obligatoire d’une vaccination se justifie (ou pas) en fonction de leur efficacité, pas seulement pour l’individu, mais aussi pour le groupe, cette dernière fonction est ignorée de nos jours.
      Pour un corps expéditionnaire, l’avantage ne se discute pas !

      • Bangkapi dit :

        Et avant de partir en OPEX on avait droit à une injection de Gamma.
        Celle là ne rendait pas malade mais cela faisait assez mal.
        Et personne n’y coupait.

  5. NRJ dit :

    Il y a des doses d’Astra Zeneca inutilisées…

  6. Félix GARCIA dit :

    Reverse-transcribed SARS-CoV-2 RNA can integrate into the genome of cultured human cells and can be expressed in patient-derived tissues
    « An unresolved issue of SARS-CoV-2 disease is that patients often remain positive for viral RNA as detected by PCR many weeks after the initial infection in the absence of evidence for viral replication. We show here that SARS-CoV-2 RNA can be reverse-transcribed and integrated into the genome of the infected cell and be expressed as chimeric transcripts fusing viral with cellular sequences. Importantly, such chimeric transcripts are detected in patient-derived tissues. Our data suggest that, in some patient tissues, the majority of all viral transcripts are derived from integrated sequences. Our data provide an insight into the consequence of SARS-CoV-2 infections that may help to explain why patients can continue to produce viral RNA after recovery. »
    https://www.pnas.org/content/118/21/e2105968118?utm_source=hootsuite&utm_medium=twitter&utm_term=&utm_content=5a2caa65-5fc1-4879-a92f-d63f2189e14e&utm_campaign=General

    BANDE DE MALADES !!!

    • jean pierre dit :

      Comme vous dites ! Votre premier commentaire a fait le bilan actuel: Peur sur la ville ! Mais j’aurais jamais pensé que cela puisse marcher sur les militaires en tous cas autant que chez la ménagere de 40 ans sans travail regardant le feuilleton urgence ou les actualités sur Bfm. Cela augure mal de l’avenir.C’est quoi la prochaine étape? Aller chercher chez eux les récalcitrants avec la baïonnette au canon ?

      • Félix GARCIA dit :

        « Aller chercher chez eux les récalcitrants avec la baïonnette au canon ? »
        Non. C’est plus subtil que ça. Sinon, cela ferait longtemps que « Chloroquine Dundee » aurait fait l’objet d’un accident.
        Mais in fine : « Crédit Social + Crédit Carbone ». Et pas de fin en vue avant ça. Peu importe s’il faut passer par l’effondrement économique, financier, bancaire, moral etc … Peu importe s’il faut attiser les flammes de la discorde !
        Le « Nouvel Ordre Mondial » fera feu de tout bois. L’enjeu est trop grand, car, comme le disait « Daft Punk » :
        « We’ve come too far
        To give up who we are
        So let’s raise the bar
        And our cups to the stars »
        https://www.youtube.com/watch?v=5NV6Rdv1a3I

        Les criminels ne s’arrêtent que lorsqu’on les arrête. Et l’impunité du récidiviste ne fait qu’exalter sa perversité. Malheureusement pour tout le monde.

    • aoups dit :

      @Félix GARCIA « BANDE DE MALADES !!! » disait le psychopathe!!
      Arrêtez de balancer vos liens de pathologique… et les noms des illuminés de service, vous n’intéressez pas grand monde ici avec vos théories complotistes

      • Castel dit :

        C’est vrai que celui-là n’améliore pas son cas !!!

      • Félix GARCIA dit :

        La preuve est faite que vous n’avez rien lu.

        C’est un article scientifique on ne peut plus sérieux, revu par les pères; qui dit que le SARS-CoV-2 s’intègre pour partie dans le génome humain. Ce qui n’a rien détonnant au vu des 8% de gènes non humains faisant partie de notre ADN (virus, bactéries etc …).
        Mais le fait d’évoquer cela, de demander à un être PENSANT de mettre cela en parallèle avec « la stratégie de gestion de crise actuelle », et notamment, l’inoculation de vecteurs géniques, « dit vaccins à ARN », en pleine période épidémique, n’a rien de FOU. D’autant plus lorsqu’on à déjà vu l’émergence de nombreux variants …

        Et si MOI je sais cela, ceux qui promeuvent la chose encore plus …
        D’où mon terme : PSYCHOPATHES !
        Parce-que il faut avoir une grosse carence en « humanité » pour faire cela en connaissance de cause.
        Ce que font les gens que je dénonce ici comme des traîtres à la France, et au peuple français.
        Mais c’est valable dans le monde entier … quasiment …

      • Félix GARCIA dit :

        * revu par les pairs

      • aleksandar dit :

        « Complotiste  »
        Le passeport intellectuels des conformistes

    • zorro dit :

       »the majority of all viral transcripts are derived from integrated sequences »

      Donc le coronavirus Sars-Cov2 peut intégrer notre génome et se répliquer, et il y a encore des gens pour dire que ce n’est pas grave comme virus ?

  7. Olive dit :

    Les risques du métier …mais pas pour la patrie , juste au service des labos et de la propagande… vacciner des personnes non à risques avec des vaccins expérimentaux sur des coronavirus qui mutent sans cesse est une aberration, mais évidemment il faut obliger les militaires pour convaincre les civils récalcitrants et lucides sur les bénéfices/risques.
    Ils feraient mieux de les mettre sous plaquenil , double utilité …mais bon évidement « il n’y a pas de traitement » soit disant…foutaises.
    Misérable pays qui sombre dans la corruption systémique et le néant politique.

    • Lucide dit :

      Je salut votre opinion. Tout cela n’est qu’une vaste blague donc les plus dociles se féliciteront d’y participer, ne voulant voir.

    • tchac dit :

      Bonjours, avez vous une étude sérieuse prouvant l’efficacité du plaquenil ?

      • Félix GARCIA dit :

        HCQ for COVID-19: real-time meta analysis of 241 studies
        https://hcqmeta.com/

        Faites votre choix.
        Ce site recense bien d’autres études à propos des essais thérapeutiques sur le « CoViD-19 ».
        Mais la base, c’est quand même de regarder les études de Didier RAOULT et son équipe, ainsi que celle de Christian PERRONNE et son équipe.

        Mais pour comprendre la façon dont l’HCQ impact la gestion par l’hôte du virus, au-delà de l’aspect immunomodulateur et facilitant l’introduction de zinc dans les cellules (qui aide à stopper la réplication virale) etc … il faut visionner ceci :
        Dynamique structurale des variants du SARS-CoV-2
        https://www.youtube.com/watch?v=uDgTPmyQGdA
        Cela permet aussi de comprendre pourquoi l’azithromycine marche, même seule, et encore mieux en synergie avec l’hydroxychloroquine.
        Ce qu’un médecin new-yorkais a montré par sa pratique, c’est qu’on peut même réduire la posologie en HCQ si on l’associe dès le début avec du zinc, du fait des synergies fonctionnelles, ce qui fut montré plus tard, malgré le fait que les mécanismes étaient compris avant cela.
        Et cela explique pourquoi, même si la voie des vecteurs à ARN parait révolutionnaire et prometteuse, c’est un leurre, qui plus est, extrêmement dangereux et hautement imprévisible.
        Et plutôt que s’amuser à taper dans le génome de manière régulière, mieux vaut interagir de manière simple.

        Boudiou, regardez les vidéos-conférences de l’IHU Méditerrannée-Infection, c’est quasiment le summum de ce qui se fait actuellement, et les hôtes qu’ils accueillent pour diverses conférences sont excellents (Eric BAPTESTE a bougé deux trois conceptions et conforté certaines pour ma part).

  8. Arnaud dit :

    Les vaccins ont une AMM conditionnelle. Leur AMM définitive est prévue en 2023 (été)

  9. Ironie pathétique dit :

    Le nombre de morts, pour ne pas dire l’hécatombe chez des jeunes gens en bonne santé, sportif et sans co morbidité et trop important pour ne pas vacciner ces personnes. Ce n’est pas parce que des traitements efficaces et prouvés excitent qu’il ne faut pas courir le risque de les vacciner. Il faut bien qu’il y ai des cobayes pour qu’on puisse connaître les effets à long termes de cette nouvelle thérapie. En plus la France à les moyens financiers. Et avec un peu de chance on pourra même avoir un variant militaire. Cocorico! Vivement le payement des dividendes de mes actions.

    • tchac dit :

      Quels traitements ?

      Ah au fait, les vaccins ARN ne sont pas une nouvelle  » thérapie » (thérapie n’a pas de sens d’ailleurs alors qu’on parle de vaccin : vous démontrez votre incompétence)

      Je rappelle également qu’il existe depuis 6 ans un vaccin ARN contre Ebola d’ailleurs

      • aleksandar dit :

        Sauf qu’un vaccin c’est selon le Larousse
        « Substance d’origine microbienne (microbes vivants atténués ou tués, substances solubles) qui, administrée à un individu ou à un animal, lui confère l’immunité à l’égard de l’infection déterminée par les microbes mêmes dont elle provient et parfois à l’égard d’autres infections. »
        @ironie a donc raison, ce ne sont pas des vaccins
        Vous pouvez disposer !

        • PK dit :

          Raaa… je me tue à sortir cette définition partout ! Merci !

    • PK dit :

      « Le nombre de morts, pour ne pas dire l’hécatombe chez des jeunes gens en bonne santé, sportif et sans co morbidité et trop important »

      LOL. Vous avez des chiffres ? Pour le moment, en-dessous de 40 balais, le COVID a l’air de faire moins de morts que le vaccin…

    • Félix GARCIA dit :

      Merci !
      L’humour marche toujours mieux que l’intelligence pour faire passer un message !

  10. aleksandar dit :

    Mince
    A ce jour 12.5% des vaccinés ont une forme grave de Covid contre 5.56% chez les non-vaccinés.
    ( voir Seychelles, Gibraltar, etc etc )
    Ils vont nous foutre la Royale au tapis !

    • Pravda dit :

      Le virus n’est pas de la même souche, les vaccins ne sont pas les mêmes… bref des choux et des carottes.

      • aleksandar dit :

        Tous ces virus agissent de la même façon et leur matériel génétique est identique a 98%
        Mais vous avez raison, ces Vaccins qui sont en fait des thérapies géniques ne protègent pas des variants.
        Donc pourquoi vacciner nos militaires alors que l’on ne sait pas quel type de Covid ils peuvent avoir ?
        D’autant plus que ces vaccins ont été développés sur la base du Wuhan, lequel ne circule plus en France ?
        Revenez quand vous voulez !

        • Pravda dit :

          Le variant anglais, majoritaire chez nous, est d’une souche proche du virus « 0 » chinois. Quasiment tous les vaccins offrent une bonne réponse contre ces virus.
          Le Pfizer (ARNm) serait efficace contre la souche indienne et sud africaine.
          L’AZ beaucoup moins (30%) sur ces variants, de même que le Sinovac (techniquement proche de l’AZ ou du Sptunik)
          Les virus sont des virus, oui, la technologie vaccinale change par contre, les vaccins type ARNm pourront s’adapter quasi instantanément aux variants.

  11. Patrickov dit :

    Le Royaume-Uni vient d’interdire le vaccin Astrazeneca aux moins de 40 ans !. Ces vaccins sont encore en phase de test, il faut au moins 36 mois pour que l’on puisse avoir un indice sur leurs efficacités.
    Personne ne peut dire comment vont évoluer le métabolisme des personnes vaccinés.
    En clair les jeunes se tapent un vaccin pour un virus qui ne les touchent pas afin de protéger le c.. des petits vieux qui luttent contre la loi de la nature grâce à la médecine moderne. 2 siècles auparavant ce virus n’aurait pas fait grand feu, l’âge moyen de l’espérance de vie était de 48 ans.

  12. aleksandar dit :

    Le CDC US vient de corriger ses chiffres
    5 % décédés du Covid
    95 % décédés a cause de comorbidités, 4 en moyenne ( oui vous avez bien lu QUATRE !)
    https://www.cdc.gouv/nchs/nvss/vsrr/covid_weekly/index.htm

  13. jambe de laine dit :

    Vacciner nos gars en OPEX avec cette merde inutile et dangereuse est criminel. Tout ça finira très mal!

  14. Piauhau dit :

    Enfin, nos politiciens ont décidé que les militaires pouvaient être vaccinés. J’ai honte pour le SSA de ne pas avoir réussi à trouver 5000 doses. Pour moi, trop tard, Covid attrapé en opex Des pics à plus de 5% sans compter les autres cas non testés. Mais comme il y a plus de grabataires qui votent que de militaires…

  15. Gustavo dit :

    Amalgamer la vaccination obligatoire pour la fièvre jaune et le covid est une pure escroquerie. Dans un cas le taux de mortalité des contaminés est de 60% , dans l’autre de 0.5% et pour l’essentiel pour des populations de plus de 80% avec des comorbidités

  16. ScopeWizard dit :

    Ce qui m’ ennuie profondément dans cette histoire des vaccins COVID 19 et variants , tient au fait qu’ en réalité nous n’ avons AUCUN recul quant à leur efficacité , validité d’ action , effets secondaires , etc………..

    Par conséquent , tous ceux qui sont vaccinés jouent le rôle de « cobayes » sachant que si plus tard des effets secondaires particulièrement indésirables venaient à survenir , ceux qui par principe de précaution ou pour coller à la doxa en vigueur auront rendu cette vaccination obligatoire ouvriront tous les parapluies possibles et imaginables tandis que ceux qui seront affectés n’ auront d’ autre choix que faire avec .

    Pire , devant tant d’ atermoiements devant le vaccin Russe pour X ou Y raisons qui paraissent de plus en plus bidons autant qu’ idéologiques , chacun peut constater à quel point cette campagne vaccinale comme toute cette gestion de crise sont en réalité bien plus « politiques » que quoi que ce soit d’ autre .

    D’ autant que tel qu’ observé plus haut , nos OPEX sont censés être en grande forme ; mais bon , ce ne serait pas la première fois que des métiers des armes font l’ objet de quelque « expérimentation »…………..

    Petit doc qui vaut ce qu’ il vaut………

    https://www.youtube.com/watch?v=3dVXYwgoYxA

    • aleksandar dit :

      C’est en effet une expérimentation puisque ces vaccins sont tous encore en phase III
      Il suffit de consulter le Vidal pour ça.
      D’ailleurs si le vaccin vous rend infirme ou aveugle, il y a déjà eu des cas, votre assurance deces-invalidité ne vous couvrira pas puisque vous participez ( même sans le savoir ) a une expérience thérapeutique

      • Robert dit :

        Il y a deux clauses de non responsabilité, pour les labos et pour ceux qui ont procuré la prescription.
        D’ailleurs, regardez l’activité frénétique des médias bien pensants, ils n’arrêtent pas de défendre la bonne parole et tourner en dérision ou ignorer les mal pensants voire supprimer leurs vidéos et articles.

      • ScopeWizard dit :

        @aleksandar

        De toute façon , vu depuis plus de 20 ans ce qu’ est devenu le milieu médical ou hospitalier obsédé par les chiffres et la rentabilité auxquels s’ est mêlé tout un aspect politique qui vient d’ éclater au grand jour , non seulement ma confiance est à présent proche du 0 pointé , mais pire que tout , souffrant ou en forme olympique , je le fuis et à très grandes enjambées .

        Disons que je me soigne autrement , surtout je m’ efforce de prévenir .
        Pour toute médication , je préfère dépenser un peu de mon brave argent dans certaines officines spécialisées que systématiquement recourir à leurs merdes chimiques ou alimenter le triptyque « médecin généraliste référent + le spécialiste + l’ exploration par examen type radios , scopies , scanners , IRM ,etc…. »

        En résumé , malade ou bien portant , plus le médecin est loin , mieux je me porte .

  17. breer dit :

    Ben à l’heure actuelle il y a donc une pléthore de « cobayes » sur la planète vu le nombre de vaccinés, en plus ce serait assez débile de se retrouver avec une partie des hommes sur le terrain infectés et contagieux..

  18. pierre dit :

    Moi je serait militaire je refuserais de me faire injecter cette merde
    cette un vaccin fait en 8 mois alors que pour un vaccin ont met normalement des années
    cette histoire de covid nous amènera à une dictature vous verrez

    • Bangkapi dit :

      Vous refusez le vaccin et vous serez déclaré inapte médical au départ.
      Il ne manquera pas de remplaçants, car cela se bouscule au portillon pour partir en OPEX.
      Et en fin de contrat, vous irez dans le civil. A quoi sert de rengager un type qui a peur d’un vaccin.

    • breer dit :

      Ce qui nous mènera à la dictature, c’est plutôt le laxisme judiciaire, la démagogie politique constante, l’idéologie superficielle, le désordre sociétal qui s’accroit, la délinquance qui augmente régulièrement, les comportements anarchiques et erratiques d’une partie de la population, les conflits inter communautaires et inter ethniques qui surviendront logiquement, au vu du pourcentage de populations vivant en France qui sont viscéralement attachées à leurs communautés et pays d’origines aux tensions internes, qui du coup produisent des tensions sur notre territoire.
      En fait tout ce que 80 % des français vaccinés ou pas, « refusent » de voir objectivement.

    • Clément dit :

      1989 c’était il y a plus de 8 mois.

  19. Sun Tzu dit :

    Les dernières études italiennes montrent que les personnes qui ont été vaccinées en premier n’ont déjà plus d’anticorps… c’est donc un sacré business pour les fabricants de vaccins expérimentaux si il faut « revacciner » tous les 6 mois !
    D’ailleurs ils serait intéressant que les gens regardent les statistiques mondiales où la France est mal classée. Les pays (plus de 100) qui ont utilisé l’Hydro-Chloroquine comme antipaludéen à titre préventif contre le Covid ont des résultats bien meilleur que ceux de la France. N’oublions pas aussi les mutations de la protéine Spyke et les conséquences sur la fertilité des femmes.

    • Pravda dit :

      Oui, ça c’est le problème, je suis tout à fait pour la vaccination, mais on va y repasser tous les 6 mois / un an au gré des mutations…
      L’ Hydroxychloroquine n’est pas non plus un médicament anodin, il y a des risques cardiologiques et hépatiques importants.

      • aleksandar dit :

        Non
        C’est de la propagande de labo
        De toute façon, l’Ivermectine donne de bien meilleur résultats y compris en prophylaxie

        • Pravda dit :

          Bah, vous expliquerez cela aux spécialistes suivant ma femme (qui a ce traitement depuis des années pour une maladie orpheline) qui doit passer des examens annuels (cardiologiques, ophtalmologiques type Électrorétinographie..).
          Je vous citerai au prochain RdV.

          • BCh dit :

            Oui, des examens de routine pour des risques mineurs, donnez donc la liste des décès sur traitements a l’HCL, Martine Wosner l’a demandée et aprés de multiples relances elle a fini par l’obtenir et a plus constater que cette liste est vide ….
            L’interdiction de traitement via cette molécule est basée sur un fake aussi scandaleux qu’intriguant, l’étude qui a provoqué le Lancetgate est toute aussi intrigante et nous sommes nombreux a demander qui a payé cette étude et quel était l’objectif poursuivi a produire un fake aussi grossier.

      • Félix GARCIA dit :

        QT long / Pharmacologie
        https://www.youtube.com/watch?v=U5Ue-nd9IbQ

  20. Vasseur dit :

    Cela est évident. Déjà qu’ils risquent de nous être rendus dans une housse mortuaire, qu’elle soit exempte de covid, et autres saloperies exotiques me semble la moindre des choses que EM doit nous garantir, à nous les familles des « projetés ».

  21. aleksandar dit :

    Jusqu’à présent j’étais pour la vaccination
    La loi de Darwin en marche allait débarrasser la France, des arriérés, des crédules, des conformistes, des moutons et des LREM
    Mais s’attaquer aux militaires c’est honteux !

    • Castel dit :

      Pour moi, soldat qui a peur de se faire vacciner serait plutôt un mi-litaire à la mie de pain !!

      • jean pierre dit :

        ben oui mais ce n’est pas un vaccin. reprenez tout depuis le début

  22. aleksandar dit :

    Et bien sur
     » il n’y a pas de traitement  »
    C’est le discours officiel
    https://osf.io/preprints/socarxiv/r93g4
    Étude au Mexique sur les soins avec Ivermectine sur 233 849 personnes
    Mais c’est ballot, l’Ivermectine ça coûte presque rien !
    La France sera le derniers pays au monde ou les gens continueront a mourir du Covid
    A cause de la corruption

  23. Pascal (l'autre) dit :

    Que d’experts médicaux! Avec la même cacophonie comme dans les médias! Mr Lagneau je vous souhaite bien du courage pour traiter de la problématique médicale en plus du militaire!!