Dissuasion : Le Pentagone annonce l’échec du lancement d’un missile intercontinental Minuteman III

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

79 contributions

  1. Twisted dit :

    Les ICBM et leurs successeurs sont remis en cause pour deux raisons principales :
    -Leur doctrine d’emploi, qui est celle d’une « éponge nucléaire » qui doit fixer une partie du feu nucléaire ennemi pour protéger les centres de population, ce qui en fait une arme de non-emploi, même en cas de guerre nucléaire
    -Leur coût (100+ milliards de dollars) à comparer avec celui d’un bombardier stratégique autrement plus flexible, capable aussi bien de mener des missions conventionnelles que de participer à une opération « escalade désescalade »

    • LEONARD dit :

      @Twisted
      Le plus gros problème des Minuteman est que leur localisation les oriente vers des cibles russes. Pour des cibles chinoises ou nord-coréennes, leur trajectoire balistique les oblige à survoler le territoire russe, avec les risques majeurs de méprise/riposte russe (ou d’interception), que celà suppose. C’est aussi vraisemblablement l’un des objectifs du remplacement, allonger la portée pour éviter le territoire russe, par l’Ouest et non le Nord.
      https://www.armscontrolwonk.com/archive/1204122/nuclear-deterrence-the-revenge-of-geography/

      Une question amusante se pose également. Si l’on inverse les trajectoires, un tir chinois ou coréen survolera également la Russie. Quelle sera alors son attitude ? Comment réagirait elle si les GBI basés à Fort Greely se dirigeaient vers son territoire pour tenter une interception?

      Ce qui est fascinant dans la dissuasion nuc, c’est que derrière les grands principes se cachent une multitude de détails pervers lourds de conséquences.

      • Frank dit :

        @LEONARD Ce qui est moins amusant, c’est le le retrait de Trump du FNI en 2019.
        Justifié par les méchants Iskanders à Kaliningrad, on connait tous la chanson, tsoin, tsoin…
        On connait aussi la rengaine des Mk-41 Aegis à Deveselu et Redzikowo, bientôt en Ukraine et Georgie.
        Pour assurer notre défense, nul doute.
        Soyons positifs.
        Si US et Chinois en viennent à se balancer des missiles, géographiquement, le Pôle Nord est mieux placé que l’Eurasie. A moins que certains choisissent le champ de bataille qui les épargnent, comme souvent.
        On regarde, on laisse passer, et on admire le feu d’artifice.
        Oh! La belle jaune!

        • LEONARD dit :

          @Frank
          Faut quand même être objectif.

          – L’Iskander a une qualité (ou un défaut, selon le tropisme de chacun), c’est qu’il peut être soit nuc, soit conventionnel, sans identification formelle. Aucune arme occidentale n’a cette capacité duale. L’Iskander échappe donc, d’après les russes, au FNI. Ils ont donc contourné le FNI et la parité recherchée alors n’est plus respectée.

          – Le FNI concernait US+Russie, or, un 3ème joueur s’est invité à table, la Chine, qui augmente régulièrement son nombre de têtes et surtout la portée de ses ICBM ou SLBM. 80% des armes nuc actuelles chinoises sont du type FNI et « menacent » directement les troupes U.S au Japon et en Corée. Il est assez cohérent que les U.S souhaitent intégrer la Chine dans le FNI. Ce n’était pas possible s’il était reconduit.

          – Les Mk41 sont des intercepteurs. L’hypothèse russe selon laquelle les U.S les équiperaient en douce de têtes nuc offensives est techniquement extrêmement hasardeuse. C’est de l’intox pour justifier le caractère dual des Iskander.

          – Pour ce qui est de l’Europe, son plus gros problème, c’est d’être une belle cible d’avertissement ultime. Mieux vaut nucléariser Milan, Rotterdam ou Ankara qu’une ville U.S, d’ou que vienne le missile.

          Par contre, oui, si 1er tir de semonce il doit y avoir, ce sera soit en pleine mer, soit au pôle Nord, de façon à limiter les dégats.

          • Frank dit :

            @ LEONARD Non.
            OK pour l’inconnue Chinoise, OK sur les incertitudes des Iskanders de Kaliningrad, mais pas pour « Aucune arme occidentale n’a cette capacité duale ».
            Le Tomahawk BGM-109 est toujours en activité, sa production par Raytheon a été relancée, il s’insère parfaitement dans les Mark-41, qu’ils soient terrestres, ou sur des AB qui mouillent à Rota.
            Que les Russes fassent de l’intox, c’est bien possible, qui n’en fait pas, mais voir des missiles nucléaires à quelques minutes de vol de leur sol est une inquiétude qui me semble légitime.
            CF Cuba 1962.
            D’ailleurs, les US ne s’en cachent pas:
            https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2019-08-19/les-etats-unis-testent-un-nouveau-missile
            Notez le timing.
            Que Russes, US, Chinois et beaucoup d’autres jouent un double jeu est évident.
            Mais prétendre que le retrait des US des traités n’est qu’une réaction outragée, c’est faux.
            Je sais que les B61 et suivantes stockées à Kleine Brogel, Aviano, Ghedi Torre, ou même peut-être encore à Incirlik, le sont pour notre « bien », version US.
            Mais j’imagine aussi la réaction US si les Russes faisaient de même au Vénézuela, par exemple.
            Sans compter que les US, avec leur « nouvelle doctrine » de 2018, ne s’interdisent plus l’usage de nuke de type W76-2, chez les autres, si leurs intérêts sont menacés.
            https://www.capital.fr/economie-politique/du-danger-pour-leurope-de-la-strategie-nucleaire-des-etats-unis-et-de-lotan-1371357
            Toujours le timing.
            Donc, effectivement, qu’ils s’amusent près du détroit de Béring est préférable, mais n’inversons pas les rôles.

          • LEONARD dit :

            @Frank
            Je corrige:
            « Aucune arme occidentale n’a cette capacité duale »….revendiquée.
            Donc, oui, le BGM109 s’insère dans les Mk41, mais il n’y a pas eu communication de tests d’intégration de têtes nuc. A un moment, les U.S ont laissé dire, parceque @RealStableGenius voulait sortir de l’INF.
            Le seul missile de croisière nuc restant dans l’arsenal U.S est l’AGM86B, qui est porté par les B52, et donc inadapté aux Mk41.
            https://www.thedrive.com/the-war-zone/31182/the-agm-86c-cruise-missile-that-introduced-gps-guided-weaponry-is-bowing-out-of-service

            « voir des missiles nucléaires à quelques minutes de vol de leur sol est une inquiétude qui me semble légitime ». C’est exactement ce que se sont dit les U.S pour leurs bases européennes, et les européens pour leur territoire, et ça concernait les Iskander.

  2. Raymond75 dit :

    En fait, ce lancement a été annulé car au dernier moment ils se sont aperçu qu’ils avaient oublié la charge nucléaire !

    • Clavier dit :

      C’est de l’humour de gauche…?

      • Logan23 dit :

        C’est vrai que quand on s’appelle Clavier, l’humour n’est plus au rendez-vous depuis fort longtemps. Revoyez donc Docteur Folamour, si Peters Sellers en Werne Von Brown ne vous fait pas rire, c’est que c’est de l’humour de gauche.

  3. Raymond75 dit :

    Les US peuvent détruire le monde entier, mais se font battre par les Talibans et par les Somaliens …

    • Too dit :

      Non les US ne se font pas battre ni par les talibans ni par les somaliens, de la même façon que les Russes ne se sont pas fait battre par les talibans…
      Les Américains n’ont pas réussit à éradiquer les idéologies qu’ils venaient combattre, ce qui crée des combattants supplémentaire indéfiniment.
      .
      D’un point de vue militaire pur, les US ont roulé sur leurs adversaires, et ce n’est même pas discutable, les chiffres parlent d’eux même.

      • Marc Mora dit :

        non une victoire est avant tous et surtout politique, les batailles gagnées n’ont aucune importances, les chiffres militaires n’ont aucunes valeurs, il suffit de voir les bilans d’Indochine et d’Algérie pour s’en rendre compte

        donc oui les US comme les Russes se sont fait botter le cul et toutes leurs technologie n’ont servis a rien

        Toute autre version n’est que pur propagande

        • Too dit :

          Pure propagande… bah oui toujours plus…
          Si les Américains n’avaient pas eu toutes ces techno ca aurait été du 1-1 sur les résultats de combat. On parle ici de 1-1000….
          .
          Donc si les technos ont servi a pas se faire botter le cul sur le plan militaire, le plan diplomatique c’est un autre point. dire le contraire ne serait que pure propagande

        • JRB dit :

          Non ce n’est ni une defaite ni une victoire. Beaucoup d’objectifs intermediaires ont ete atteints et deja en 2003. Il n’y a qu’a voir l’amelioration de la situation dans beaucoup de provinces afghanes depuis 2002… Les americains ont pousses au maximum et ont fait tout ce qu’ils ont pu. Tout l’honneur est pour eux.

          L’objectif final, qui n’est atteint et ne sera atteint tant que le pouvoir afghan ne mettra pas les bouchees double est celui de l’eradication des groupes et soutiens aux talibans, EI, AQ.

          Il n’y a pas de propagande dans cela juste des faits. Voir la situation noire ou blanche par contre c’est deja etre victime de propagande… Je vous invite donc a revoir vos sources ou creuser le sujet.

        • Gper1 dit :

          Tout à fait exact! C’est la conclusion de ceux qui en ont fait l’expérience. Comme quoi l’expérience des autres ne sert jamais ou si peu! Vietnam, Somalie, Afghanistan sont la preuve de cette conclusion.
          Quant au Mali, je pense que nous nous dirigeons tout droit vers le même constat.

      • Patatra dit :

        Oui voilà, on y va, on dépense de la thune dans une guerre qui permet de gonfler notre ego, on se fou du résultat politique sur place une fois la victoire militaire acquise. On laisse nos entreprises faire du cash et on se casse…. Peut-être pour mieux recommencer la prochaine fois.

    • John dit :

      Je peux comprendre l’ironie, mais citez moi une seule manière légale d’emporter militairement un conflit de guerilla? Cela n’est juste pas possible…
      Les USA et l’OTAN espéraient éradiquer les Talibans, mais ils ont sous-estimé le rôle du Pakistan et leurs liens avec les Talibans. C’est la seule grande erreur stratégique, mais en même temps, c’est une erreur qui n’aurait pas pu être corrigée. Il y a des situations qui n’ont pas de solutions. Et cela en fait partie. Au fond, si vous regardez bien, les Afghans sont pour la plupart prisonniers des talibans. Et les Afghans espéraient une victoire de l’OTAN.
      Mais l’extrémisme ne se résout pas de la même manière qu’un conflit entre nations.
      Mais même entre nations, le « terrorisme » ou la « résistance » de l’occupé n’a pas de fin. La plupart des occupations ont vu cette conséquence.
      Et oui, il est plus facile, bcp plus facile de détruire que de discriminer les combattants des civils. Mais pour autant ce n’est pas la voie…

      Je ne défends personne en particulier, surtout qu’il y a suffisamment de raisons de critiquer la géopolitique de la majorité des nations. Mais ce point là est absurde, il sert uniquement à vous faire mousser mais n’apporte rien de pertinent.

    • ruffa dit :

      Tu vois Raymond tu lis trop le journal l’Humanité : le but de la guerre en Afghanistan était de buter Ben Laden pas de transformer l’Afghanistan en société laïque !
      Cite moi une bataille gagné par les Viêt-cong notre l’armée Us pendant la guerre du Vietnam : Cherche bien car les Viet-Cong ont perdus 3 millions d’hommes contre 59 000 militaires américains
      Le problème de l’administration Johnson ou Nixon est qu’ils n’ont pas voulu envahir le Vietnam du Nord !
      L’armée française a gagné militairement la Guerre d’Algerie mais la France a perdu sur le plan politique !
      Ce qui s’est passé en Syrie avec les Russes est édifiant : l’Armée Russe n’a pas fait l’erreur de l’Afghanistan : ils ont choisi de raser certaines villes sous un déluge de feu ce que l’armée Française ne pourra pas faire au Sahel !
      L’armée française même si elle élimine beaucoup de combattants gagnera toutes les batailles mais pas la Guerre car il n’y a pas de solutions politiques dans ces pays pauvres qui n’ont pas de structures étatiques et où règne une pauvreté endémique

  4. Czar dit :

    pas d’articles sur la nouvelle guerre des crustacés avec nos « amis » rosbifs et l’envoi de l’Athos de la MN sur zone?

    • asvard dit :

      Avec les Iles Anglo-normandes ? On leur a dit que s’ils ne respectaient pas les accords conclus ils devraient s’attendre à ce qu’on leur coupe l’électricité et que leurs bateaux ne pourraient plus accoster nos cotes.

  5. PK dit :

    À force de tirer sur un élastique, il finit toujours par péter à la gueule.

    Il va peut-être falloir comprendre un jour qu’utiliser un matériel pendant des décennies engendrent plus d’effets négatifs que positifs.

  6. Philippe dit :

    Là encore on ne va pas se taper sur les cuisses car tout le monde apprend de ses erreurs.

    • Paddybus dit :

      Oui… un coup les Ruses, un coup les ricains… pas de jaloux…!!! et nous y avons eu droit aussi…

  7. Bob dit :

    L’Oncle Sam a besoin de missile Sol-Sol nuke. Cela coûte excessivement cher mais comme le PCC augmente ses vecteurs nucléaires et par conséquent les têtes nukes, l’US ne doit pas baisser son arsenal. Mais, les USA sont devant un mur budgétaire comme la France au sujet du renouvellement et/ou mise à jour de sa composante nuke. Mais de toute façon, l’US a perdu contre le PCC pour le moment, sa composante terrestre nuke n’est malheureusement pas suffisante contre le PCC. Avoir du nuke est un gage de survie à défaut de gagner.

    • Twisted dit :

      Les ICBM sont d’une inanité crasse : aucune flexibilité d’emploi, emplacements connus à l’avance, risque important de piratage ou de dysfonctionnement, coûts astronomiques.
      A la limite développer un ICBM mobile via camion tracteur ou voie ferrée peut se justifier mais renouveler telle quelle la composante nucléaire sol/sol est une stupidité sans nom au moment où les youesses se retrouvent les poches vides.

      • Patatra dit :

        Cette non flexibilité et cette visibilité permet aussi de faire concentrer les tirs de l’ennemi dessus plutôt que sur des centres urbains…
        double emploi 😉

        • Twisted dit :

          C’est la doctrine douteuse de « l’éponge nucléaire »

  8. ALAN dit :

    Il est vrai que la formule sol-sol fixe est complètement dépassée. Deux solutions s’offrent dans ce cas : soit développer un missile sol-sol mobile avec toutes ses contraintes, soit augmenter le nombre de SNLE Columbia prévu. La seconde solution me semble plus logique étant donné que le nombre de missiles embarqué par rapport aux SNLE Ohio actuels va passer de 24 à 16.

    • ji_louis dit :

      La formule sol-sol n’est dépassée que pour les missiles à base de lancement fixe (comme les Minuteman) parce que la précision des missiles actuels en fait des cibles incapables de s’échapper. Par contre sur un lanceur mobile disposant d’espace pour se cacher…
      Les russes ont des lanceur-érecteurs qui peuvent se perdre dans l’immensité du territoire russe.
      Les chinois se sont vanté d’avoir des milliers de kilomètres de souterrains pour cacher les lanceurs.
      Français et anglais n’ont pas assez d’espace libre de population ou une telle tactique aurait pu être employée, d’ou l’accent sur les SNLE.

      • Frank dit :

        @ ji-louis Tout juste, car les mers représentent +/- 70 % du globe, et les profondeurs stratégiques des Nations, et les densité densités de population, donc la résilience, n’est pas comparable.
        Les souterrains Chinois, comme les supposés trains Russes fantômes, chargés d’ICBM, est-ce vrai?
        Il parait qu’il y a une immense base souterraine Chinoise à Sanya, sur le modèle de celle de Balaklava en Crimée pendant la guerre froide.
        Vérité? Intox? Quelle importance.
        Mais la pertinence d’une dissuasion est les SNLE, surtout pour un pays de taille réduite, n’en déplaise aux nostalgiques du plateau d’Albion, est évidente.
        C’est étrange. On est très bons en SM, c’est reconnu, et surtout su, et disposer d’un 5ème SNLE, et donc laisser croire, ou non, que deux d’entre eux sont « quelque part » me semble bien plus dissuasif que les FAS.
        Quelle est la finalité d’un Rafale F3 avec un AMSP-3 qui porte à 600 kms, en cas de conflit apocalyptique?
        On aussi a le SCLAP (MdCN) tiré avec succès par le Suffren, qui peut être nucléarisé.
        Oublions Hamilton, en 2018. Les ratés sont légions…
        C’est illogique.
        Disposons de 2 SNLE en permanence, faisons le savoir, et que chacun le sache.
        L’exemple Israélien est édifiant.
        Du genre, je dispose de SM Allemands presque offerts, je n’ai pas d’armes nucléaires, je n’ai signé aucun traité, je méprise toutes les conventions, mais venez donc vérifier si je mens.

  9. berger dit :

    espérons qu’ils fassent sortir les deux rombiers avant la mise a feu…

  10. lym dit :

    Va-t’il falloir ressortir des « Minuteman Cowboys » de leur retraite pour comprendre le foirage? Gare à la raréfaction de la ressource: Il va en effet falloir songer à mettre ces antiquités à la retraite. 2 problèmes en 3 ans sur un faible nombre d’essai (2 par an peut-être?), la crédibilité va commencer à ressembler à celle de certains armements russes.

  11. anatide dit :

    Par cet aveu de faiblesse on espère que le prédateur morde a l’appât.
    Ainsi on pourra déconstruire ce que l’on a créer avec une légitimité opportune…

  12. criloc dit :

    Comme pour la navette spatiale, il faut sous-traiter la dissuasion nucléaire à TESLA !

  13. vive la chine et Russie 100 fois superieurs aux occidentaux

    • Too dit :

      Ok ! Pensez a votre cachet ce soir avant de dormir.

    • olivier 15 dit :

      Vive Jean Claude Boomer, 100 fois plus naze qu’un article Wish ! :*

    • Thaurac dit :

      Va rempailler tes chaises!

      • Pascal (l'autre) dit :

        @ Too, Olivier 15 et Thaurac Soyez pas trop dur avec Jean Claude, il fait des efforts, guère couronnés de succès mais il persévère! Il faut de plus lui reconnaître une remarquable maîtrise de la concision dans ses commentaires! Pas un mot de trop!

  14. Frank dit :

    Coïncidence amusante.
    J’ai lu, il y a peu, sur un vague site obscur dont j’ai oublié le nom, qu’un pseudo missile Russe, tiré par un petit rafiot délabré de 60 ans d’âge au moins, Chapochnikov, avait fait quelques brèves arabesques burlesques, avant de cibler son objectif, un esturgeon égaré et terrifié. Il a survécu, soyez rassurés.
    (le poisson, bien sur, c’est dire la qualité de la roquette Russe…)
    Ce qui avait entrainé une flopée de commentaires réjouis de certains.
    J’ai hâte de lire les commentaires sur cet article.
    Ces deux évènements ne sont, évidemment, en rien comparables.
    D »un coté, on a une anomalie contrôlée et résolue, voir même probablement prévue.
    De l’autre la preuve évidente d’incompétence, d’une décrépitude et d’un manque de professionnalisme coupables.
    Tout autre interprétation ne serait que médisance.

    • Too dit :

      Je suis pas vraiment pro russe (loin de la), mais dans les deux cas ça arrive, la techno n’est jamais infaillible.
      Par contre c’est sur que si le minuteman avait fait la même valse endiablée que le baton enflammé Russe, ca aurait mal fini dans le silo de lancement.

    • asvard dit :

      La seule différence c’est que l’un a annoncé un succès …jusqu’à ce qu’une vidéo apparaisse et l’autre annonce un échec.

    • Thaurac dit :

      Il n’est pas parti suite à une procédure, pas pareil…

  15. Edgar dit :

    Ah! la grande inconnue de la fiabilité des missiles balistiques nucléaires intercontinentaux… Vieux problème. Les civils ont déjà du mal avec des fusées préparées pendant des semaines, entourées d’un luxe de précautions et de centaines de techniciens… Alors lancer, de manière impromptue, des centaines de missiles militaires, sans préparation, sans préavis, … L’une des grandes limitations à la doctrine de la frappe nucléaire préventive. Une excellente chose, au fond.

  16. pmpm dit :

    La seule veritable dissuasion a notre epoque sont les sous marins nucleaires . les missiles en poste fixe sont d’un autre age . quand aux avions meme « furtif » ils sont trop facilement detectable .

    • Patatra dit :

      3 vecteurs, trois fonctions différentes.
      – Sol-Sol > Frappe en premier voir en second. Quoiqu’il en soit sert d’éponge aux missiles adverses.
      – Mer-Sol > Frappe en second assurée.
      – Air-Sol > Frappe (prestratégique – ultime avertissement). Gros moyen de pression diplomatique… un raid aérien nucléaire qui décollent ça se se voit et ça change toute de suite le Game.

  17. Loufi dit :

    Ils peuvent acheter des M51. Au moins ils marchent correctement.

  18. Prolegomen dit :

    Au bout d’un moment, il serait bon de se poser 5 minutes et de s’interroger sur les montants engagés. On parle de 13,5 milliards ici, 100 là et encore 80 un peu plus loin. Ca donne quand même l’impression que les US, bénis par le dieu dollar, dépensent absolument sans compter et se fichent royalement de l’efficience des dites dépenses.
    Pour donner un ordre d’idée, le budget de la NASA c’est 23.5 milliards et l’ESA c’est 14.5.
    Le budget militaire US en 2019 c’est 732 milliards de dollars, presque 3 fois plus que la Chine qui est 2e en terme de dépense.
    Quand on connait l’état du pays, de ses infrastructures, le creusement des inégalités, hausse du taux de pauvreté et baisse de l’espérance de vie, on marche totalement sur la tête. C’est véritablement a désespérer du genre humain.
    Imaginez une seconde si la moitié de ce budget était allouer à des dépenses utiles pour l’humanité : développement de l’éducation, recherche fondamentale, développement médical, physique cantique… Les US seraient toujours la première puissance militaire mais bon dieu comme l’humanité aurait fait un bon en avant. Plus j’y pense et plus j’en pleure!

    • Ltikf dit :

      Si Biden vous lit… mais bon, en fait non ! Lol
      Si vis pacem, para bellum.
      La politique d’armement US c’est comme le pragramme Apollo, ca coute cher mais:
      – Ca permet de se faire respecter partout – par l’admiration ou par la peur;
      – Ca permet de subventionner une industrie, de l’emploi, du développement…
      – Ca permet de stabiliser le Monde; il n’y a qu’à voir les secousses lors de l’affaiblissement de l’URSS…

    • Frank dit :

      @ Prolegomen Je compatis. Les pleurs de circonstance sont excellents.
      Vais même partager avec vous mon mouchoir. Mon Kleenex aux ordres. Snif, snif ensemble.
      Mais les commentaires rigolards sont les meilleurs, bien joué.
      J’aime bien cette phrase, quand même:
      « Toute générosité se paie, c’est même par là qu’elle vaut ».
      A la louche, sait plus qui a dit cela.
      Mais, tout comme l’hypocrisie est un hommage que le vice rends à la vertu, bravo pour votre indignation.
      Indignez-vous, comme disait l’autre, c’est gratuit. Et ca rapporte.
      Pleurer sur soi est un plaisir solitaire valorisant, mais facile, dans le genre déni. Un autre mouchoir?

    • JRB dit :

      Si vous vous renseignez un peu vous verrez bien que le departement de la defense depense dans bien des domaines.
      Ces 700+ bn$ sont depenses bien dans le domaine de la recherche medicale, de l’education (enormemment), de la sante, des transports, de l’energie civile. Il ne faut pas voir ces budgets avec une lentille aussi franco-francaise.

  19. Ah Ca ! dit :

    Et dire que des pays européens à l’est de la France comptent sur la dissuasion américaine, j’en conclue qu’ils sont mal barrés…

    • Pravda dit :

      Même si 1/3 des missiles US ou russes ne partent pas, ça changera quelque chose au résultat final ?

  20. AirTattoo dit :

    Un tir interrompue ne veut pas dire que le missile est pas bon d’usage mais que dans les procédures de contrôle, il y a eu un évènement non voulu (un sas mal fermé, un capteur défectueux…).
    Je rejoins le premier commentaire de @Twisted, les ICBM, armes de dissuasion stratégique, sont des armes de non emploi, en place pour assurer la dissuasion d’attaquer la population des États-Unis .
    C’est d’ailleurs cette posture de dissuasion qui pousse au développement de nouveaux moyens de contrer les défenses mise en place pour minimiser la puissance de dissuasion de l’adversaire (missile hypersonique, a n’en point douter militarisation de l’espace…).
    Mais au final, vu le nombre de missile Sol-sol des 3 cotés (+Chine), c’est un pousse a la dépense.
    Des vecteurs hypersoniques devraient très clairement supprimer un nombre important de missiles, du fait du temps de réponse très faible en cas d’attaque et donc d’une posture de dissuasion plus forte et engendrer un nouveau cycle de développement de moyen de défense.
    On ne parle jamais du nucléaire tactique, c’est sur ce point que le développent est le plus discret et a mon sens le plus dangereux mais certainement pas sur le coté stratégique.
    Pour évaluer ce que provoque une explosion nucléaire –> https://nuclearsecrecy.com/nukemap/, c’a fait trop rire.

  21. jeff dit :

    Est ce que ce tir avait été annoncé (via un NOTAM par exemple) ?
    Et du coup quand se sont les US qui testent un missile balistique, est ce que nous envoyons des bâtiments/avions pour « monitorer » tout ça comme ils le font ?

    • basstemp dit :

      En positionnant Le Monge (et donc ses antennes de suivi radar des engins balistiques qu’il possède a bord) dans les eaux territoriales de Clipperton : Non seulement on devrait je pense pouvoir suivre la courbe balistique des minuteman3 , tout en rendant impossible quelconque harcèlement par des navires US pour justement tenter de nous en empêcher , puisque nous serions alors dans nos eaux territoriales

      Le truc après, c’est que je pense la France ne le fait pas et ne s’amuse surtout pas a cela pour justement éviter tout incident diplomatique qui pourrait les motiver a faire une saisie de cet ilot/pseudo atoll perdu au large du Mexique en partant du principe que nous n’y faisons rien, n’y avons aucune install rien et que le Mexique le revendique + ou – pour sa pêche

      Car nous pourrions très probablement pas réagir a temps si les US y envoyaient un porte helico Amphibie et devoir alors nous contenter d’un simple état de fait accompli

      • jeff dit :

        Le Monge était de l’autre coté vers les Bahamas le 28/04 pour le tir de notre M51, je sais pas si une semaine c’est assez pour qu’il descende jusqu’au canal de Panama et remonte vers Cliperton.

  22. Max dit :

    Les ICBM sont (ogives des têtes mirvées) par essence des armes l’hypersoniques.
    Les M51.3 atteignent une vitesse de mach 15. Reste qu’ils ne sont pas aussi manoeuvrant qu’un valider mais la rentrée atmosphérique d’une ogive ressemble à celle d’un bolide météorique .

  23. Pascal (l'autre) dit :

    @ Too, Olivier 15 et Thaurac Soyez pas trop dur avec Jean Claude, il fait des efforts, guère couronnés de succès mais il persévère! Il faut de plus lui reconnaître une remarquable maîtrise de la concision dans ses commentaires! Pas un mot de trop!

  24. Rambo des bacs à sable dit :

    A force de placer des incompétents mais dociles aux postes clés, on récolte la médiocrité ! Le système s’effondrera sous le poids de ses propres contradictions, comme d’habitude dans l’Histoire.

  25. Frank dit :

    @ Thaurac Evidement! Tout est clair.
    L’échec d’un missile US est programmé. Un leurre calculé. Trop futé!
    Un Minuteman est conçu pour rester dans son silo, sur ordre, au moment opportun.
    Et y rester, à l’insu de son plein gré?
    Non. Il est programmé pour être déficient, par moment. Budgets?
    Encore un coup des Russes? Des Chinois? Des Martiens?
    Bof! L’important, c’est qu’il n’est pas parti suite à une procédure de ne pas partir.
    La dévotion, d’un missile ou d’autres,, c’est admirable.

  26. Thierry dit :

    les ogives profilés du Minuteman rentrent dans l’atmosphère beaucoup plus rapidement que celles du projet des russes qui est un planeur de rentrée dans l’atmosphère donc très lent et vulnérable, leur missile n’est hypersonique qu’à temps partiel et ça ils ne s’en vante pas !

    Le Minuteman III a encore un bel avenir je pense.

  27. caiusbonus dit :

    Tout ce que construit l’Homme peut merder, sans exception aucune. Donc il est normal que régulièrement ce constat soit rappelé à ceux qui croient à l’infaillibilité de leur truc.

    Un Minutman III qui déconne ne veut pas dire que quiconque est à l’abri d’en prendre un sur la tronche.

  28. breer dit :

    Des centaines de milliards de différentes monnaies dépensés pour ces engins de destruction ultra massives, quasi inutiles puisque le déclenchement d’une ou deux risquerait de replonger la planète (et non uniquement l’humanité) dans un état catastrophique. Au regard des évènements actuels, on constate qu’un virus disséminé sur la planète (on ne sait pas encore si c’est volontaire ou involontaire), et qui touche uniquement l’espèce humaine fait des centaines de milliers de morts, et sans doute plus.
    Imaginez ce que ferait un virus 10 fois plus létal, dont les possesseurs auraient au préalable créé un vaccin pour leurs populations… ?! sans doute moins couteux, plus insidieux, et impactant moins la nature et ses ressources.. Cela fait un peu science fiction catastrophique, mais vu le niveau de perversité et de psychopathie qui affecte certains dirigeants et leurs sbires, qui peut savoir et anticiper..

  29. Gribeauval dit :

    Contrairement à une idée communément reçue depuis quelques années avec le développement des vecteurs hypersoniques, les ICBM terrestres sont tout sauf obsolètes. Pour plusieurs raisons :
    – Il n’y a pas de limite à leur taille, contrairement aux SLBM, et donc pas de limite de portée, et ils peuvent emporter un grand nombre de tetes + leurres. Un ICBM lancé du plateau d’Albion pourrait atteindre n’importe quelle point du globe. Un SLBM est long à positionner.
    – Même si leur trajectoire est prévisible, et même si on peut en théorie les suivre dès leur phase de boost (pour des pays qui en auraient les moyens techniques, d’ailleurs très onéreux…), ils ne sont pas interceptables pour autant. C’est un point sur lequel un flou est souvent entretenu pour des raisons politiques, mais qui n’est pas débattable. Les systèmes d’interception existants sont clairement très inefficaces.
    – La chaîne ICBM est globalement moins chère que la chaîne SLBM (pensez au coût achat + entretien + opération d’un SNLE… vs une base souterraine…) le béton ne coûte pas cher, ne demande pas d’entretien et ne rouille pas avec le temps. Et on ne parle même pas du coût astronomique du développement d’une plateforme aérienne spécifique (bombardier stratégique) qui pourrait offrir une allonge réellement stratégique.
    – Comme cela a été remarqué plus haut, les silos servent aussi à attirer et à « gaspiller » les moyens ennemis, qui ne seront pas utilisés contre d’autres cibles. Il faut des énergies considérables pour détruire des silos fortifiés. Or fortifier un site ne coûte rien (en comparaison du coût de l’attaque, bien sûr).

    Ceci dit la composante sous-marine est absolument indispensable. Mais elle ne remplace pas totalement les ICMB terrestres.

  30. Tradivarix dit :

    En général ce type d’incident technique sur missile nucléaire est lié à une intervention d’OVNIS. Heureusement qu’une sagesse venue de l’espace veille sur notre planète.

  31. basstemp dit :

    Je crois qu’il est temps de dire a mamie que ses vieux suppositoires ont dépassé la date limite la … Après 50 ans de bons & loyaux services a chaque crise hémorroidaires vous pensez ben … Mais très efficaces les suppos anti-dindon : ) xD

  32. farragut dit :

    « Souci technique », vraiment ?
    Avant de se gausser des tirs ratés, il vaut mieux s’inquiéter des séquences de tir déclenchées de façon « exogène »…
    A voir « FR – Témoins militaires d’OVNI sur des sites nucléaires – National Press Club (27-09-2010) VOSTFR »:
    https://www.youtube.com/watch?v=73ZiDEtVms8
    Même si l’intérêt de visiteurs extérieurs pour « limiter » l’emploi de têtes nucléaires à tout va n’est pas exempt d’arrière-pensées (il parait que notre petite planète bleue est intéressante sur le plan de certaines ressources et de sa main-d’oeuvre), il faut se rendre compte que certains « échecs » de tirs ne sont pas tous du ressort de « notre » technique défaillante…
    Ok, le Rasoir d’Ockham préconise l’hypothèse la plus « simple » (dans ce cas, la bêtise humaine), mais une citation de l’écrivain américain Henri Louis Mencken dit aussi « Pour chaque problème, il y a une solution simple, claire, et fausse… » !
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_d%27Ockham
    http://evene.lefigaro.fr/citation/probleme-solution-simple-claire-fausse-36014.php