Système de combat aérien du futur : Berlin n’entend rien lâcher sur la question de la propriété intellectuelle

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

260 contributions

  1. Yeslo dit :

    Mais c’est des malades mentaux eux, c’est vraiment pas possible… On récapitule : ils prennent le contrôles de tous les autres projets en échange de laisser le SCAF aux français –> ils insistent pour que l’Espagne rejoigne pour prendre le contrôle du projet –> ils dépassent toutes les « lignes rouges » (best athletes etc) fixé par la France sans conséquences –> vont à l’encontre de l’accord signé l’année dernière largement à leur faveur –> et veulent récupéré tous les savoirs-faire des entreprises française –> tout en fabricant tous les composants et le MCO en Allemagne !! On appel ça le jackpot ?

    • Yeslo dit :

      Le pire c’est que l’Allemagne + l’Espagne cumuler vont commander MOINS d’avions que la France à l’aboutissement du projet…

      • NRJ dit :

        @Yeslo
        Vous connaissez déjà les commandes faites par la France, l’Espagne et l’Allemagne à l’issu des 40 ans de vie de programme entre 2040 et 2080 alors qu’on est en 2021. Que dire ? Vous êtes très fort…

        • 에르메스 dit :

          Bah c’est pas si compliqué.
          Le SCAF doit remplacer l’aviation française complète à termes (Et on peut espérer une augmentation du format), l’Allemagne et l’Espagne uniquement les EF’s, soit respectivement:
          218 Chasseurs pour la France.
          141 Chasseurs pour l’Allemagne.
          72 Chasseurs pour l’Espagne.
          .
          Bien sûr, on est pas à l’abri de changement, que ce soit pour la France ou les autres pays, mais on peut quand même aisément partir du concept que la France à l’intention de s’équiper plus lourdement en NGF que les 2 autres…

          • GHOST dit :

            On aimerait faire une comparaison.
            La France?
            Combien des Rafales et des Mirages 2000 en service?
            RFA?
            Combien des Eurofighter et.. très prochainement des F-18 Super Hornet en service?
            Espagne?
            Combien des Eurofighter en service?

          • Christophe Moret dit :

            le chiffre sur l’aviation Allemande est juste faux, il y a actuellement 141 Eurofighter, et 89 Tornados, qui seront à terme remplacé par une commande de 45 Hornets et de 38 Eurofighter supplémentaires…. au final, un format très similaire à la France

          • NRJ dit :

            C’est plus compliqué. Déjà c’est 143 (et pas 141) Eurofighter livrés à l’Allemagne auquel on doit rajouter une première commande 38 Eurofighter sur potentiellement 93 voire 140 Eurofighter (si le F-18SH n’est pas sélectionné) : https://www.google.com/amp/s/www.lesechos.fr/amp/1262506.

            Pour les espagnols il y a également une nouvelle commande de 20 Eurofighter qui a été faite (https://www.air-cosmos.com/article/lespagne-veut-20-eurofighter-typhoon-avec-radar-e-scan-23772).

            Bref ils sont à largement plus de commandes d’Eurofighter ensemble que nous de Rafale. Est-ce anormal ? A mon avis, la réponse est non.

          • NRJ dit :

            Et pour la France c’est 225 Rafales, pas 218. A moins que vous n’ayez d’autres informations.

        • Yeslo dit :

          C’est votre argument ? « Tu dis quelque chose qui ne me plait pas donc tais-toi » ?
          Je suis absolument pour cette coopération mais là ce n’est que du vole et rien d’autre. J’aurais tellement souhaité que ça ce passe bien, que les meilleurs entreprises sur leurs compétences seules soient sélectionner pour tous les programmes en coopération (MGCS etc) et que comme pour la naissance d’Airbus, on fasse naitre des entreprises européennes de classe mondiale.. Mais, mais.. Là.. C’est juste honteux ce que l’Allemagne nous fait. Un énorme manque de respect. Après toutes les concessions, ils continuent alors que la France, elle, a respectée tous ses engagements dans les autres programmes et ne fait pas les même magouilles que l’Allemagne

          • NRJ dit :

            @Yeslo
            « C’est votre argument ? « Tu dis quelque chose qui ne me plait pas donc tais-toi » ? ». Pour l’instant je n’ai rien dit de tel. Je fais juste remarquer que vous semblez connaître les commandes de SCAF des différentes armées de l’air et que vous vous basez sur cette connaissance qui vient d’on ne sait où pour établir une vérité générale et objective.

            Je maintiens : c’est très fort.

            « J’aurais tellement souhaité que ça ce passe bien ». Oui, moi aussi. Les allemands aussi, sans doute.

            Sur les concessions, vous savez ce qu’on a laissé ? A moins d’être un négociateur de Dassault et d’Airbus, je doute que quiconque puise sortir une affirmation. Mais si vous avez des connaissances et des sources sur ces négociations, n’hésitez pas à les écrire….

            Sur la propriété intellectuelle, la question peut se poser de la même façon pour nous. Dans un scénario alternatif : Si on devait faire un SCAF franco-suédois où Saab devait faire l’avion, Safran /Thalès/MBDA tout le reste et Dassault est sacrifié (il faut nécessairement sacrifier en partie des industriels dans une coopération, c’est obligatoire), accepterait t’on de ne pas avoir accès aux brevets déposés par Saab et de se retrouver potentiellement sans avion si la Suède décidait de nous quitter dans 10 ans malgré les plusieurs milliards qu’on aurait dépensé ?

          • Maxx dit :

            Je suis complétement d’accord avec vous. J’aurais tellement aimé que cela ce passe bien (la force de frappe économique et commerciale de l’EF avec l’efficacité opérationnelle du Rafale) mais là je n’y croie plus !
            les américains pourrait même leur offrir les F/A18 en reconnaissance du sabotage du programme SCAF…

          • EBM dit :

            Avec NRJ dès que quelque chose est catastrophique pour la France c est formidable. Pour lui la France doit faire les sacrifices et pas l Allemagne.

          • NRJ dit :

            @EBM
            La longueur de votre commentaire est symptomatique de vos capacités : des affirmations que vous ne basez sur rien, que vous prenez en vérité générale, et que vous vous amusez à placarder en espérant que le fait de rabâcher des bêtises les rendra vrai. Ca confirme le fait que la raison n’a pas touché de façon identique tous les êtres.

          • EBM dit :

            @ NRJ la longeurs de vos nombreux commentaires pour dénigrer la France est symptomatique de votre profession.

            Je me base sur vos propos pour dire ce que je dis. Ce n’est pas une vérité mais un constat que tout le monde peut partager en lisnat vos messages dans les articles sur le SCAF.

            Vous qui n’êtes pas fichu de suivre un raisonnement logique et qui parlez de raison c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

          • Carin dit :

            @NRJ
            C’est quoi pour vous, « bien se passer pour l’Allemagne »?
            Il me semble qu’ils ont déjà le beurre, l’argent du beurre, il ne leurs manque que le cul de la crémière…

          • Alpha dit :

            Le litige avec les Allemands sur la propriété des brevets de Dassault et consorts : C’est que les Allemands veulent par la suite les utiliser dans leurs propres productions… En gros, ils veulent utiliser les brevets français, financés par les Français et développés par les industriels français pour faire avancer leur industrie, qui concurrencera ensuite la notre. Vous pigez le problème ?
            S’il ne s’agissait que d’avoir un droit de regard ou les codes sources pour pouvoir les exploiter uniquement dans le cadre de SCAF/NGF, pour la maintenance ou la modernisation de leurs futurs appareils, pas de problème ! Mais ils ne veulent pas s’arrêter à çà…
            Notez que les Français ne réclament rien aux Allemands, sinon ce qui sera développé en commun : Normal, c’est derniers n’ont rien à proposer que la BITD française ne possède déjà… et souvent en mieux ! 😉

            « en espérant que le fait de rabâcher des bêtises les rendra vrai. Ca confirme le fait que la raison n’a pas touché de façon identique tous les êtres. »
            Hey !!! Mais c’est tout vous ça, @NRJ !… Et oui, le fameux effet miroir qui vous rattrape ! … 🙂

          • NRJ dit :

            @EBM
            « Je me base sur vos propos pour dire ce que je dis. Ce n’est pas une vérité mais un constat que tout le monde peut partager en lisnat vos messages dans les articles sur le SCAF. ». Ah oui ? Et bien vous préciserez exactement qu’on rigole un peu. Ce n’est pas parce que nous sommes en désaccord avec moi que je dénigre la France. Ah non mais c’est vrai, vous êtes incapable de voire autrement qu’en binaire. « The good the bad the ugly » c’est votre niveau. C’est donc peine perdue.

            Quand l’idéologie noie la réflexion, la raison n’est plus.

            @Carin
            Je retourne la question à @Yeslo : ça veut dire quoi bien se passer pour la France ?

            @Alpha
            Tiens ça fait longtemps. Vous n’avez toujours pas fini votre crise, c’est triste à lire.

            Bien sûr qu’il y a un vrai sujet sur la propriété intellectuelle. Je souhaite que la France garde la sienne, d’ailleurs. Après la demande allemande n’en reste pas moins légitime de leur point de vue (si on quitte dans 15 ans le SCAF, ils se retrouveraient sans avion et sans savoir-faire). Sinon vous pensez toujours qu’il faut des Leclerc pour remplacer les VBL ? Et les surcoût du programme Rafale c’est combien qu’on rigole ?

          • NRJ dit :

            Pour la propriété intellectuelle, je ne demande pas votre avis sur la demande de l’Allemagne mais plutôt votre avis sur mon scénario alternatif où on ferait le SCAF avec les Suédois. Trouveriez vous normal de ne pas avoir accès à la propriété intellectuelle de Saab s’ils devaient faire un SCAF franco-suédois.

          • EBM dit :

            @ NRJ Quand l’idéologie noie la réflexion, la raison n’est plus s’applique totalement à vous! Vous prenez votre cas pour une généralité visiblement.

            Si vous ignorez ce que vous dites vous même cela ne m’étonnerait pas tellement vous êtes incohérent.

          • Alpha dit :

            @NRJ
            « Tiens ça fait longtemps. Vous n’avez toujours pas fini votre crise, c’est triste à lire. »
            Ce qui est triste, c’est que vous n’arriviez pas à vous faire à la réalité : Vous êtes nul, c’est comme çà…
            Et je suis là pour vous le rappeler ! Grand seigneur, non ?

            « Sinon vous pensez toujours qu’il faut des Leclerc pour remplacer les VBL ? Et les surcoût du programme Rafale c’est combien qu’on rigole ? »
            Voyez, qu’est ce que je disais ! Avec vous au moins, on n’est jamais déçu : Nul, mais constant ! 🙂
            Et ne dites pas « qu’on rigole », mais plutôt « que je rigole », car vous êtes bien seul sur ce site, ou presque… Bref, vous ne représentez rien sur site, si ce n’est votre misérable personne… Les commentaires passés et les baffes virtuelles que vous vous prenez par nombre de contributeurs l’attestent. 😉
            Et en plus menteur, mais rien de nouveau…
            Et les sociétés de projets, ça en est où au fait ?
            Et Talarion qui échoue à cause du Rafale ? Vos preuves ?
            Et le VBL qui ne fait plus l’affaire, comme le disent les politiques et les opérationnels, vous en êtes où de votre réflexion ?
            Allez, continuer à ramer avec vos raisonnements déconnectés pauvre frustré… 🙂

        • lym dit :

          L’Allemagne procède toujours ainsi: Commandes gonflées au moment du partage du boulot pour tirer la couverture à elle, largement réduites ensuite. Pas besoin d’être fort, juste regarder les faits et partir du principe que l’histoire est un éternel recommencement. Surtout quand l’affaire a déjà très bien fonctionné.

          • Pravda dit :

            +1, tout à fait d’accord.

          • NRJ dit :

            @lym
            Vous parlez de l’A-400M alors qu’il y avait des négociations spécifiques. Airbus voulait une rallonge budgétaire de 20 à 30 milliards d’euros et également un maintien des commandes. Deux conditions lourdes, et les allemands étaient en droit de pouvoir réduire leurs commandes.
            Bref, c’est un programme spécifique. Mais vous avez peut-être un autre exemple ?

      • blavan dit :

        L’Allemagne ne se fabrique pas d’ennemi, pour elle l’armement c’est uniquement un marché à l’export. La France a une autre approche, il lui faut donc des avions pour ses guerres asymétriques.

      • Mat49 dit :

        @ Yeslo oui cela risque fort d’être le cas. L’armée de l’air allemande étant déjà extrèmement petite son format en terme d’avion piloté va s’effondrer avec le NGF qui va être beaucoup plus cher que la génération précédente. Le format d’avion de l’AAE va s’effondrer également pour les mêmes raisons. Les quelques drones commandés avec ne vont pas permettre de remonter la pente mais pourrait éviter de trop baisser si on compte les petits drones à hélice pour ne pas faire plus ridicule.

    • Max dit :

      Tous les programmes de défense en Europe incluant l’Allemagne ont pris du retard et de l’embompoint financier…
      Quand la cupidité et le mercantilisme prennent le pas sur l’urgence stratégique et la raison tactique.

  2. philbeau dit :

    Arrêtons cette mascarade …Florence Parly, en service commandé , va s’aplatir devant les exigences allemandes , qui nous donnent une leçon de défense des intérêts nationaux , coopération européenne ou pas . Berlin a bien compris le biais anti-national de Macron , qui n’en fait pas mystère : pour lui , le Scaf est un avion européen , c’est à dire que peu lui importe qu’il soit produit en France ou en Allemagne . Et il est prêt à passer sur le ventre de nos industriels , dont il noie les intérêts dans ceux de son Europe fantasmée . Le clash avec Dassault promet d’être violent , et laissera des traces .

    • asvard dit :

      Dassault, Safran, etc. sont des entreprises privées avec parfois l’Etat comme actionnaire non majoritaire. L’Etat peut aider, faciliter mais pas obliger ces entreprises à accepter un marché à leur corps défendant si le jeu n’en vaut pas la chandelle

    • NRJ dit :

      @philbeau
      A un an des élections françaises, on peut se dire que Macron a autre chose à faire que d’accepter l’inacceptable et devoir supporter la critique qui pourra lui être faite alors qu’il lui serait beaucoup plus simple de jouer la montre et d’attendre la prochaine élection allemande.

      Et puis l’européisme de Macron est un peu passé, ne pensez vous pas ? Mais bon c’est plus simple d’avoir des raisonnements basiques que de réfléchir.

      • Arno dit :

        Un peu passé ? Non, je ne crois pas. C’est une fixette idéologique chez lui. Ecoutez-le lorsqu’il parle de souveraineté. Il parle de souveraineté européenne et non de souveraineté française. D’ailleurs, j’aimerais bien savoir ce que signifie une souveraineté européenne. Ce sont les Etats-nations qui sont souverains, pas une organisation internationale constituée de 27 Etats membres qui ont chacun leurs intérêts vitaux.

        • NRJ dit :

          @Arno
          Une souveraineté européenne se traduit par la présence en Europe d’industriels compétents pour avoir accès à certaines technologies sans avoir à chercher aux USA ou en Chine. Par exemple, avec Nokia on a un industriel européen compétent sur la 5G nous permettant d’éviter de recourir à Huawei par exemple. Quand on ne peut pas avoir en France (on avait Alcatel par le passé qu’on a perdu. Mais c’est une autre histoire), il faut par défaut avoir une solution en Europe, sans quoi au lieu de négocier d’égal à égal avec d’autres pays européens, on est le petit poucet devant les puissances américaines et chinoises.

          « Il parle de souveraineté européenne et non de souveraineté française » Il parle des deux. Quand il parle d’avoir une industrie de masques, c’est bien pour la France, pas seulement pour l’Europe. Après on peut critiquer (à raison à mon avis), mais la question n’est pas là. Après sur une affaire aussi coûteuse qu’un avion de chasse (mais on peut établir le même raisonnement pour d’autres technologies), la souveraineté française passe par l’Europe, nécessairement ‘(sauf si on a 80 milliards dans nos poches, mais on ne les a pas malheureusement) et le discours avec les mots simples est souvent pratique pour justifier une politique aux simples d’esprit dans votre genre.

          • Joe dit :

            Mais avons nous besoin d’un avion comme le NGF? La réponse est probablement non, nous avons besoin d’un avion aussi sophistiqué sur le plan de l’électronique mais pas aussi omnirôle et endurant, sinon nous allons en acheter combien? 70 ou 80 max? plus quelque drone et effecteur déportés si toutes les parties du programme vont au bout.

            Il faut savoir raison garder et boxer dans notre catégorie.

            Et devons nous faire trainer autant le développement pour garantir énormément d’obsolescences à traiter quand l’avion va entrer enfin en service, si je suis actionnaire de Dassault et Airbus je vous dis oui, sinon non.

            Il est fort probable qu’on ait voulu faire hors de prix pour tenir le discours que vous tenez et déconnecter le programme de toute réalité opérationnelle afin de tuer dans l’oeuf toute vélléité de ne pas obtenir un programme hyper cher et plus complexe que le F 35.

            Avec à la clé les mêmes résultats: industriels gagnants à court terme, armées perdantes et cerise sur le gâteau par rapport au F 35: quasi pas d’exportations possibles. A long terme tout le monde sera perdant y compris les industriels car ils ne produiront qu’une poignée d’avions. La seule chance de notre industrie est de miser massivement sur l’export car il y aura très peu de commandes des participants, là on tue d’entrer les possibilité d’exporter.

            Nous sommes en train de refaire les mêmes erreurs que sur le Tigre version avion juste pour engraisser les industriels de l’armement avec une vision de pure court terme.

            Le comble est atteint avec nos très nombreuses concessions aux allemands alors que c’est nous qui apportons le savoir faire.

      • ScopeWizard dit :

        @NRJ

        Alors soit vous voici pris en flagrant délit de mauvaise foi , soit d’ ignorance caractérisée !

        Par conséquent , papiers , s’ il vous plaît !

        Plutôt que vous arc-bouter dans une défense aussi ringarde que partisane de ce président qui en parfait Européiste biberonné aux idées libérales Anglo-saxonnes aujourd’hui devenues si Américaines n’ a que faire de la France d’ où sa quasi-inféodation à ceux de Berlin , si vous vous penchiez sur cette saloperie de traité bilatéral d’ Aix-la-Chapelle ( signé en janvier 2019 qui en somme se veut une suite complémentaire au Traité de l’ Élysée de 1963 ) qui en gros prévoit de faire de la France la suceuse de bites des Allemands ( un poil vulgaire sans doute , mais au moins nous parlons clair ) aussi bien sur le plan de sa diplomatie , que militaire , mais ce , sans aucune réciprocité en contre-partie , ni même sur le plan économique ???

        Par conséquent , le raisonnement « simple » de @philbeau n’ est peut-être pas si basique ou dénué de réflexion que ce dont vous le qualifiez ; perso , je dirais qu’ il résume bien l’ état d’ esprit qui visiblement est actuellement le sien , et qui compte tenu de la situation peut parfaitement se justifier .

        Et n’ oubliez surtout pas que ce cher président ne se prend vraiment pas pour de la merde tandis que tout tend à démontrer que du fait de sa relative jeunesse comme de son formatage idéologique ou de son parcours scolaire/professionnel/politique , il n’ est pas à la hauteur ; ni lui , ni la plupart de ceux qui le secondent ou le soutiennent .

        Ce sont des gens qui ne comprennent rien à la réalité quotidienne du peuple qu’ ils entendent diriger pour la bonne et simple raison qu’ ils ne savent rien de ce que peut être « la galère » , de devoir vivre avec peu , de ce que peut être un engagement militaire , etc……….Pour eux tout ça c’ est du Chinois !

        Ce sont des politiciens souvent issus de milieux aisés et favorisés qui s’ estiment hyper-ultra à la pointe de la « modernité » et du progrès sous toutes ses formes quand nous-autres ne sommes à leurs yeux que des archaïques volontiers rétrogrades ayant à peine réussi à dépasser le stade de la lampe à pétrole………..

        D’ où par exemple , la remarque insultante et complètement idiote de ce fait aussi contre-productive qu’ immature que révélatrice du Président Macron à propos de la 5G dont tout opposant ou « hésitant » ne pourrait être comparé qu’ à un Amish………..

        Pauvre gland , va…………

        Et ça , il se le permet après l’ affaire Benalla , pire après le mouvement des Gilets Jaunes qui se voulant aussi spontané que citoyen s’ était refusé à toute récupération .
        Ce que son absence de structure définie comme d’ appartenance politique mais sa grande popularité rendait très dangereux pour le pouvoir en place , d’ où l’ utilité de diviser pour mieux régner et de profiter de sa vulnérabilité comme de sa porosité pour le laisser gangréner par tous ceux qui s’ y agrègeraient tel les Schwarzer Blocks ou les racailles ( ce qui a fait fuir les GJ historiques qui ne voulaient pas se laisser aller à la violence quand a contrario d’ autres excédés ou entraînés finirent par adopter un comportement nettement plus radical ) ; par la suite , il n’ y avait plus qu’ à les considérer comme étant tous dans le même sac et à leur rentrer dedans sans le moindre ménagement .

        Alors , si vous soutenez des glands pareils aussi tordus que vicieux dont le dernier haut-fait consiste à museler -via une accusation de menace-complotiste via tel ou tel sous-entendu à caractère séditieux annonçant un prochain putsch- même ceux dont l’ engagement à servir leur pays est sans commune mesure avec le leur qui quant à lui consiste surtout à prendre la monnaie et jouir de tous les avantages possibles et imaginables que leur confère l’ exercice du pouvoir , je suppose que vous avez de respectables raisons de même que j’ ai les miennes de souhaiter leur départ que j’ espère aussi imminent que définitif que comptable , en revanche rien ne vous empêche de tendre vers plus d’ objectivité et moins de mépris envers ceux dont vous ne partagez pas les idées qu’ il vous est si facile de balayer d’ un revers .

        Bref , d’ après moi , le court commentaire de l’ ami @philbeau méritait plus de considération de votre part ; vous qui êtes loin d’ être un imbécile et qui donc en dépit de désaccords parfois profonds reste largement en capacité d’ élever le niveau des échanges…………..

        • NRJ dit :

          @Scope
          « Alors , si vous soutenez des glands pareils aussi tordus que vicieux dont le dernier haut-fait consiste à … ». Je soutiens Macron moi ? Première nouvelle. Ou si, je le soutiens sur le SCAF, mais ça ne signifie pas que « je soutiens Macron ». Il y a une certaine nuance.

          Je pense comme vous que Macron ne se prend pas pour de la merde (et c’est euphémisme). Mais résumer sa politique à dire « Macron est contre la souveraineté française », ça me semble assez léger. Pas vous ? Surtout que l’européisme a trouvé ses limites assez rapidement, il y a quantité d’exemple qui le montre. Et il s’est pris pas mal de vents. De même que son mépris du début de mandat (« les gens qui ne sont rien », par exemple) s’est mué en grande humilité après les gilets jaunes. S’il y avait sans doute une part d’idéologie, celle-ci s’est fracassée rapidement à la réalité. Et quand il y a une élection présidentielle dans moins d’un an, je pense que l’idéologie n’est pas à l’ordre du jour chez Macron.

        • ScopeWizard dit :

          @NRJ

          L’ idéologie se fracasse toujours contre le mur des réalités puisque son crédo est précisément d’ ignorer une telle réalité ou du moins de se placer toujours en supériorité par rapport à elle .

          Si vous préférez , pour moi , ne jurer considérer le monde que par un prisme idéologique en se fermant à tout le reste ( c’ est à dire en s’ enfermant soi-même ) représente le degré 0 pointé de la pensée .

          C’ est ce qui en perd et en perdra plus d’ un y compris le génie Macron le Prodige Jupitérien , ou parmi les quelques illuminés qui fréquentent cet espace de libre-expression , à savoir nos adorés « bien pensants » qui aiment tant jouer aux petits commissaires du peuple aux mentalités épuratives à souhait et que personnellement j’ emmerde profondément ( vous choisirez le sens mais pas sûr qu’ il faille en choisir un plus que l’ autre 😉 )

          Cela étant , comme bien souvent avec vous , vous répondez à côté……….

          Primo , quid de votre sentiment au sujet du Traité d’ Aix-la-Chapelle dont je ne ferai pas mystère qu’ il constitue à mon sens une haute-trahison et qui doit donc être dénoncé au plus vite ?

          Secundo , quid de la réponse à apporter à @philbeau ?

          Relativement à la réponse que vous avez rédigé à @Arno , je rajouterai que ce n’ est certainement pas avec des Allemands qui pendant des années et au nom de leur exclusive santé économique via de fructueux échanges commerciaux avec nos pires ennemis économiques ont bloqué toute potentielle concurrence Européenne aux GAFAM , que notre recherche de souveraineté a quelque chance de trouver le salut .

          Fort malheureusement , cette Europe n’ est qu’ un leurre ( là aussi doux euphémisme ) particulièrement favorable à ceux de Washington , un leurre auquel tous ces cons d’ idéologues souvent non élus ( mais faut surtout pas s’ inquiéter pour eux grâce à elle ils vivent bien grassement) , s’ accrochent au détriment des peuples qui n’ ont même plus leur mot à dire quant à certaines clauses « secrètes » concernant certains accords ou traités commerciaux .

          Donc quand vous dites « souveraineté européenne » , perso ça ne peut que me faire sourire…………..

          Par exemple , et je vous assure plus que tout que j’ espère vraiment me tromper , je suis d’ ores et déjà quasiment certain que pour le NGF-SCAF une fois la France pour de bon accrochée à l’ Allemagne , la moindre découverte ou le moindre progrès technologique Français d’ importance -c’ est à dire suscitant une convoitise- ne tardera guère à traverser l’ Atlantique pourtant si puissante et soit-disant tellement en avance…………..

          Je vous le répète et j’ insiste : sincèrement , j’ espère me tromper du tout au tout………excepté que j’ ai un gros doute…………..et franchement ça m’ embête !

          • ScopeWizard dit :

            Mouais , un peu léger ; je reformule……..

            « la moindre découverte ou le moindre progrès technologique Français d’ importance -c’ est à dire suscitant une convoitise- ne tardera guère à traverser l’ Atlantique »

            la moindre découverte ou le moindre progrès technologique Français significatif -c’ est à dire suscitant autant une convoitise que d’ une importance hautement stratégique en mesure d’assurer une consolidation de notre indépendance via un savoir-faire d’ excellence fruits de tant de constance dans l’ effort – ne tardera guère à fuiter et par exemple à traverser l’ Atlantique « grâce » à quelque si bien intentionné Allemand………….

            Je précise aussitôt que tout ceci est essentiellement question de probabilités ; l’ espionnage ou la fuite organisée d’ informations n’ ont rien d’ exclusivement Allemand , Anglais , ou Américain .

            C’ est là un jeu auquel toutes les puissances d’ importance ou désireuses de l’ être jouent ou sont incitées à jouer depuis fort longtemps , par contre concernant le NGF-SCAF politiquement voulu comme devant être Européen et plus précisément Franco-allemand , compte tenu des enjeux comme des ambitions de chacun comme de leurs compétences dans tel ou tel domaine scientifique ou secteur industriel , il est clair que je redoute beaucoup plus le coup fourré par ceux d’ outre-Rhin que par les autres .

            Et si un tel scénario devait advenir , des deux partenaires , c’ est évidemment la France qui risquerait le plus d’ y laisser des plumes , notamment un déclassement de Dassault Aviation au profit d’ autre chose , AIRBUS par exemple……………

            Cela fait intégralement partie des raisons pour lesquelles je suis farouchement si hostile à ce partenariat car à terme il pourrait nous coûter -ceci à tous les sens du terme- beaucoup plus cher que prévu .

          • NRJ dit :

            @Scope
            Je ne vois pas en quoi je réponds à côté. On était parti sur la question de l’idéologie ou du pragmatisme de Macron, sauf erreur. C’est justement sur des questions d’idéologie que @Philbeau pense qu’on fait le SCAF, et mon motif de désaccord.

            Ma réponse à @philbeau est simple: c’est de la bêtise. Si la négociation nous était vraiment défavorable, Macron jouerait le temps plutôt que de prendre le risque d’avoir un média influent (le Figaro) et l’opposition prendre pieds là-dessus, surtout à un an des élections.

            Sur le traité d’Aix-La-Chapelle, je ne vois pas le problème. Je ne connais pas les profondeurs du traité, mais sur la partie Souveraineté, il est simplement acté que la France essayera au maximum d’aider l’Allemagne à avoir une place de membre permanent au conseil de sécurité de l’ONU. C’est gratuit, surtout que ça ne dépend pas de la France mais des 5 membres, tout au moins. Et puis, apparemment on s’engage à renforcer notre coopération militaire, ce qui n’est pas absurde, mais qui n’engage pas à grand chose. Après si vous avez d’autres éléments, je suis intéressé.

             » la moindre découverte ou le moindre progrès technologique Français d’ importance -c’ est à dire suscitant une convoitise- ne tardera guère à traverser l’ Atlantique pourtant si puissante et soit-disant tellement en avance ». C’est pas impossible. Rien n’est impossible d’ailleurs. Après, l’Allemagne n’est pas la Chine. Ils ne font pas de l’espionnage industriel, ou de racket de nos entreprises, comme les USA. Après la question reste toujours la même : faut il choisir d’avoir un partenaire pour le SCAF ou de le faire seul et de devoir sacrifier notre armée de terre et/ou notre marine à l’image de ce qu’a fait l’Angleterre ? Les allemands sont les moins mauvais partenaires sur tous les points (points que je peux préciser si vous le souhaitez).

            Après je pense que vous oubliez une chose fondamentale: les allemands veulent défendre leur industrie et leur souveraineté. Ils ne sont pas soumis aux USA quoi qu’en pensent certain, il suffit de regarder le Nord Stream 2 pour s’en convaincre. Et les négociations difficiles qu’on a avec eux montrent que la souveraineté n’est pas négligée chez eux non plus.

            « Cela fait intégralement partie des raisons pour lesquelles je suis farouchement si hostile à ce partenariat « . Vos motifs sont justifiées, mais quelles sont les autres options ? La question revient toujours à cela. Faut il faire le SCAF en solo et perdre notre armée de terre et/ou notre marine au profit de Dassault ? Y a-t-il de meilleurs partenaires ? (à part la Suède qui a l’inconvénient de devoir sacrifier intégralement Dassault et qui n’est pas forcément chaud pour faire un nouvel appareil, je ne vois pas).

        • Alpha dit :

          @ScopeWizard
          « Alors soit vous voici pris en flagrant délit de mauvaise foi , soit d’ ignorance caractérisée ! »
          Euuuuuuuh…. Cà, ce sont des constances chez @NRJ !….. 🙂
          Quant à son « européisme de Macron un peu passé », il semble qu’@NRJ soit une nouvelle fois dans l’erreur, car certains de ses opposants l’attaquent justement là dessus : M. Le Pen l’a bien compris et le pilonne sans cesse là dessus, notamment en ce qui concerne la gestion de la crise COVID où il a tout joué sur l’Europe… En particulier sur la non fermeture des frontières, qu’il n’a pas voulu par pure idéologie… Et sur les SCAF/NGF-MGCS, pareil ! Elle dénonce un pillage non-dissimulé du savoir-faire français au profit de l’Allemagne et d' »une idée européenne … Résultat pour Macron ? La cata… Et la Blonde qui monte, qui monte, dans les sondages !…
          Sur la coopération avec l’Allemagne, le Député RN du Gard et membre de la Commission Défense de l’Assemblée nationale n’a t’il pas déclaré : « En 2022, les Français auront le choix entre les candidats mondialistes qui rabaissent la France et la soumettent au profit des intérêts étrangers, et Marine Le Pen qui rétablira la grandeur de notre pays en défendant les intérêts nationaux. »

          • ScopeWizard dit :

            @Alpha

            Vous savez , la GRANDE question que je me pose moi , et ce depuis culbuto Hollande 1er , est celle qui suit : est-ce que ceux qui sont au pouvoir veulent réellement que la France s’ en sorte ?

            D’ où la suivante aussi logique que consubstantielle : ou bien ne sont-ils animés que par la satisfaction de leur égo quitte à imposer une ligne idéologique contraire aux intérêts du pays ?

            Cette histoire de NGF-SCAF ne m’ a jamais rien dit qui vaille , pas une seule fois et sous aucun prétexte ; en effet , je crains qu’ à la sortie Dassault Aviation n’ y laisse beaucoup trop de plumes , ce que de mon point de vue la France en tant que nation souveraine entendant bien le rester donc contrainte et décidée à tout faire pour cela , ne peut absolument pas se permettre , en aucun cas .

            Quand je vois comment notre actuel apprenti dictateur ose se conduire vis à vis de toute opposition un peu trop marquée à ses yeux……..

            Oui je sais , le mot « dictateur » est vraiment très fort mais il ne faut jamais perdre de vue que depuis au moins le philosophe Grec , ce brave Aristote , qui en gros et plus ou moins en contradiction avec Platon ou Socrate considérait que la plus haute forme de société ne pouvait passer que par l’ État sous trois formes potentiellement réussies ; à savoir , primo la Monarchie avec un seul et unique chef devant s’ interdire de succomber à quelque tentation tyrannique soit la main-mise sur l’ État d’ un seul dirigeant pour son bien personnel .
            Secundo , l’ Aristocratie soit une forme d’ État constituée d’ un nombre plus ou moins grand de dirigeants devant veiller à ne pas devenir des pantins entre les mains de quelques hommes de pouvoir que nous pourrions de nos jours parfaitement comparer à une junte militaire .
            Tertio , celle qu’ Aristote appelait « Polis » ( étymologiquement plus connue comme étant l’ organisation de la vie en société dans les cités ) soit « Démocratie » qui d’ après lui , et je partage pleinement cette crainte , présentait un revers de taille à savoir une possible et rapide dégénérescence en État totalitaire .

            Et Aristote c’ est 384-322 avant Jésus Christ , donc c’ est pas vraiment nouveau !

            À partir de là , vous saisirez mieux pourquoi je parle parfois de « tentation au totalitarisme qui hante nos démocraties dites « modernes »  » ……..

            Bref , lorsque je vois comment la crise sanitaire est gérée , que par exemple je compare avec une Chine pourtant « Communiste » mais dont le peuple , une fois en confinement strict , n’ a lui manqué de rien grâce aux aides matérielles de l’ État quand ici outre un cafouillage inacceptable , l’ État Français soit celui à la tête d’ une des nations les plus riches de la planète , n’ a même pas été fichu d’ organiser une distribution de masques ou même d’ attestations préférant pour majeure partie laisser cela à la débrouille ou soumis aux lois du Marché , mais que voulez-vous que je vous dise ?

            Je ne peux que constater à quel point un pays comme la Chine se débrouille dix fois mieux que nous et au final respecte son peuple…………

            Et ça ne fait pas du bien , mais alors vraiment pas !

            De même , quid de cette escroquerie intellectuelle ( avec son cortège de sanctions associé dès lors qu’ une telle grille de lecture sera privilégiée à l’ indifférence de tout autre ) consistant rien moins que voir une menace de putsch au sujet d’ une pauvre lettre ouverte qui en réalité n’ est qu’ un constat et un état des lieux non exhaustif assortis d’ un rappel et d’ une mise en garde compte tenu de ce qui pourrait advenir au cas où la situation intérieure qui fracture l’ unité dans notre pays se détériore davantage , lettre ouverte rédigée et signée comme relayée par des gens dont le métier les place au faite de la parfaite connaissance de ce type de responsabilités , et ce qu’ ils soient à la retraite ou d’ active ?

            Par contre , les appels des Traoré et autres séparatistes , là rien à dire , tout va bien ?

            La Macronie ne supporte rien de ce qui dépasse , se sent merdeuse , et entend avant-tout se faire réélire coûte que coûte tandis que certains de ses « courtisans » devraient pourtant rendre des comptes et non occuper des postes de choix très bien payés comme c’ est le cas de celle qui ne savait pas mettre un masque , effort de compréhension somme toute inutile puisque quoi qu’il en soit il était décrété que le masque n’ était d’ aucune utilité…………..

            Sauf que tel que vous l’ avez si bien et si justement fait observer , entre l’ absence de protection aux frontières , de dépistage , d’ isolement , de stocks ou cette consigne imbécile et en dépit de tout bon-sens , à la sortie combien de pauvres couillons ont attrapé le virus puis en ont contaminé d’autres dont certains en sont morts ou gardent des séquelles ?

            Mais il ne faut surtout pas le dire , parce qu’ elle est Noire , grosse , habillée couleur locale , et tout juste naturalisée Française , donc en définitive plus parfaite que vous et moi et plus Française que vous et moi et tant d’ autres réunis………..

            Eh oui , rien que ça et vous êtes un salaud de mâle Blanc raciste limite nostalgique colonial , volontiers esclavagiste voulant du mal aux gros et surtout aux femmes , donc minimum pour vous ce sera direction une cour Correctionnelle…………

            Pareil que Napoléon 1er , quoi , vous ne valez pas mieux , vous êtes même pire !

            Et ne parlons pas de toutes ces statues à déboulonner ; celles de tous ces porcs d’ esclavagistes !

            Parce que là aussi , à quelle lâcheté intellectuelle et à quels raccourcis sémantiques nous avons eu droit !

            Aucuns rappels historiques , aucune re-contextualisation , rien sur les idées de liberté de 1776 et 1789 qui vont peu à peu gagner toute la Caraïbe où la France est très présente provoquant une révolte d’ esclaves suivie d’ épouvantables massacres de Blancs , d’ où poussé par nombre de propriétaires-planteurs l’ impérative nécessité de rétablir en urgence l’ esclavage tandis que Napoléon 1er était pourtant contre et ne l’ a pas fait de gaieté de cœur .

            Esclavage qui , à ma connaissance , ne sera rétabli que dans ces zones géographiques et ne doit en aucun cas être historiquement comparé à l’ esclavage en vigueur aux États-Unis ou à la Ségrégation raciale qui va longtemps encore caractériser le fonctionnement de quelques États principalement dans le Sud…………

            Mais non , de tout ceci , pas un mot !

            La vulgate dans la magnificence de sa connerie simpliste , et c’ est bon , ça suffira amplement et roule ma poule ; après tout , pourquoi se faire chier , n’ est ce pas la cause est depuis si longtemps entendue , alors…………..

            Et tout est comme ça !

            Reste plus qu’ à espérer un bon coup dans la fourmilière excepté qu’ au vu de l’ offre politique qui s’ annonce afin de persuader la majorité d’ entre-nous qu’ elle a encore son mot à dire concernant la bonne marche d’ une si exemplaire démocratie via un petit bout de papier nominatif à glisser dans une urne assurant au votant une totale confidentialité , quitte à ce que cela se résume à tirer la chasse comme l’ ont dit certains ici même sur ZONE OPEX………..

            Marine LePen sera je le crains la mieux placée ; or , même si elle pourrait être une bonne présidente , sera t-elle celle qu’ il faut à la France dans l’ état dans lequel se trouve notre pays ?
            A t-elle seulement la capacité de bouger suffisamment les lignes ?

            Sachant qu’ à peine élue , certains « grands démocrates » évidemment si soucieux de perpétuer la flamme du débat démocratique ont d’ ores et déjà promis que d’ un ils n’ accepteront pas une telle élection , de deux ils lui mettront tous les bâtons dans les roues possibles et imaginables sans même lui laisser le temps de faire ses premières preuves……..

            Tu vois d’ ici le tableau………….

            Et pendant ce temps d’ aucuns continuent de te soutenir que la menace de guerre civile n’ est toujours que vue de l’ esprit ou fantasme délirant d’ une imagination débridée voire désir caché d’ un esprit tordu………..

            Ben voyons !

            Bref , je crois que nous ne sommes vraiment pas rendus ? vomis ? 😉

            A+ et prenez soin de vous ! 🙂

          • NRJ dit :

            @Alpha
            Le Pen n’a pas critiqué Macron sur le SCAF, à ma connaissance. Et toute critique n’est pas justifiée dans l’absolue (justement, c’est à chacun d’être juge, au niveau politique).
            Vous êtes l’organe du RN maintenant ? Faut croire que chez les trolls de Dassault, la nuance et la réflexion sont des choses étrangères.

            Sinon, faut-il des Leclerc pour remplacer les VBL ? Et à combien pensez vous que se montent les surcoûts du Rafale ?

          • Alpha dit :

            @NRJ
            « Le Pen n’a pas critiqué Macron sur le SCAF, à ma connaissance. »
            Hummmm… C’est parce que votre connaissance est limitée…
            « Sinon, faut-il des Leclerc pour remplacer les VBL ? Et à combien pensez vous que se montent les surcoûts du Rafale ? »
            Voyez, qu’est ce que je disais : Connaissances très limitées… 🙂
            PS : Tu me fais un copier/coller où je dis qu’il faut remplacer le VBL par le Leclerc ? S’il te plaiiiiit !…

      • LucienB dit :

        Votre cousin envoie mes salutations à SCHWABACH

    • ekiM dit :

      Effectivement, PARLY doit malheureusement obéir à l’incapable qui nous dirige.

      • Joe dit :

        Vous feriez bien sur beaucoup mieux dans tous les domaines… la France, une équipe de foot, 67.422.000 sélectionneurs.

        • ekiM dit :

          La France, un pays mal administré par 618,384 élus et 5.66 millions de fonctionnaires. Qu’on laisse donc les 67,422,000 « sélectionneurs » décider directement et individuellement comment cela doit se passer sur leurs propriétés privées. L’État pourra alors se concentrer sur ses missions régaliennes.

          La différence FONDAMENTALE entre lui et moi : je n’entendrais pas intervenir dans TOUS les domaines ! Aussi, dans les rares domaines où j’interviendrais, j’aurais l’occasion de faire mes devoirs.

          Mais bon, on a bien compris – avec votre intervention – que vous êtes un étatiste patenté. Malheureusement, le problème de la France n’est pas d’avoir 67,422,000 sélectionneurs mais d’avoir 67,421,199 personnes, comme vous, qui s’estiment légitime à aller foutre leurs doigts graisseux dans les affaires des autres … Cela explique son déclassement.

    • Arno dit :

      C’est complètement cela, oui.

  3. Margueritat dit :

    Les allemand dans toute leur splendeur
    Je reste convaincu qu’une Europe de La Défense au niveaux industriels n arrivera à rien

    • blavan dit :

      Comment voulez-vous qu’il y ait une Europe de la Défense , puisqu’il n’y a pas de politique étrangère commune. Si il y avait une politique commune, l’UE ne serait pas empêtrée au Sahel, mais se contenterait de verrouiller ses frontières, enfin il faut l’espérer. L’Europe de la Défense restera éternellement une coquille vide destinée à occuper quelques officiers supérieurs qui planchent sur le sujet, et à nos présidents français qui font semblant d’y croire.

  4. Fabiano dit :

    L’Allemagne dévoile enfin son jeu. Elle ne veut pas d’un accès sans restriction sur la recherche financée conjointement comme affirmé aujourd’hui, cela a toujours été prévu et les français sont OK. Si ça coince, c’est qu’elle veut un accès sans restriction non seulement sur la recherche financée conjointement mais aussi sur le background de Dassault, c’est à dire sur la recherche financée par les français depuis 60 ans. Et là c’est non et ça doit le rester. Bravo à Dassault et aux pouvoirs publics de résister. Par cette déclaration, la porte parole du ministère allemand met la pression sur les français et rend à mon avis un accord peu probable. Soit ils cèdent sur tout, soit ça ne se fera pas. Difficile de tout céder… Ça sent la fin pour le SCAF

    • Math dit :

      Il est annoncé depuis quelques temps que ce projet est mort et que l’on fait durer le plaisir pour éviter un revers politique au PR.

    • twouan dit :

      Si tu as déjà essayé de faire l exercice.
      Tu verrais que c est pas si idiot et l Etat devrait faire pareil.
      Tout ce que les Allemands veulent faire, qu on en est l usage illimité.

    • Jean (le 1er) dit :

      Vous avez tout compris, l’Allemagne sait qu’elle est incapable de concevoir un avion de combat toute seule. Elle compte sur cette coopération pour piller le savoir faire Français pour pouvoir développer une industrie militaire aérienne performante.

  5. Intox dit :

    Je ne donne pas tort à l’Allemagne de vouloir continuer à plumer le pigeon France jusqu’au bout. Apparemment il aime cela et en redemande ! Cela va finir par déteindre sur moi, et dans quelques temps je me surprendrai à applaudir à chaque fois que l’Allemagne aura réussi à faire gagner ses intérêts au profit de la France.

    • PK dit :

      Oui, malheureusement, ça ne concerne pas que les Allemands… Mêmes les Français aiment ça, puisqu’ils élisent des candidats dont c’est le sport national…

    • OBIOU dit :

      Vous avez malheureusement raison ,l’Allemagne joue sur un président Français anti -national , anti France . Une copie d’un passé peu glorieux de notre pays . Il y a deux solutions soit la France quitte se programme , soit elle va continuer à jouer au plumage .Pour des politiques le choix est fait.

      • Momo dit :

        Passé peu glorieux de notre pays? Ne dis pas que tu es de la caste des cocus-battus-contents du genre révisionnistes de la cancel-culture?
        Et le passé de l’allemagne, tu dis quoi?

        • ThomasS dit :

          @Momo

          Sans etre d’accord avec les propos de OBIOU, j’ai juste envie de dire qu’il faudrait penser a le lire sérieusement avant de penser a lui répondre.
          Il n’a pas critiqué l’histoire entière de la france, mais bien un évènement de notre histoire, relativement récent, qui lui n’est clairement pas glorieux, hormis quelques faits par-ci par-la.

          • Momo dit :

            Ah? Tu a une intégrale des propos que tu peux me recommander?
            Assez atypique quand écrit sur des forums mais pourquoi pas.

            Et aucune idée du point auquel tu fais référence.

          • OBIOU dit :

            Merci à vous ThomasS, je faisais uniquement allusion à l’avant et 2 -ème guerre mondiale concernant les politiques , loin de moi de critiquer l’histoire entière de la France .
            Il est vrai que Momo avant de balancer des « scud » ferait mieux de lire sérieusement

        • Momo dit :

          Bon, ok, mais il vaut mieux être plus clair prochaine fois parce que ne croyez pas que les lecteurs lisent tous les posts et encore moins les retiennent.
          C’est vrai pour tous ceux qui contribuent.

    • Green dit :

      ca doit pas être simple d’être vous

      • OBIOU dit :

        Pardon?

        • BoitaR dit :

          Faut avouer que dire que le président est anti -national , anti France, ça ne démontre pas des capacités excessives.
          Ducoup, plutôt que de vous rembarrer, Green vous plaint. C’est tout à son honneur.

        • Félix GARCIA dit :

          @OBIOU
          Sûrement un représentant de « la pensée complexe ».

    • ekiM dit :

      Le seul pigeon, c’est notre président.

      • Paddybus dit :

        pas pigeon… vautour au service de ceux qui veulent détricoter la nation France…

  6. Marcel dit :

    Le beurre, l’argent du beurre… et le cul de la crémière Dassault !

  7. Sinope dit :

    Bon si nous ne comprenons toujours pas c est que nous sommes debile.

  8. Flo dit :

    Vous savez quoi ? J’en veux même pas à l’Allemagne. Une personne qui tend la joue mérite sa gifle, Macron prendra la sienne, malheureusement c’est nous le peuple qui paieront les pots cassés.

  9. Vequiya dit :

    ça a marché avec Airbus, pourquoi ça ne marcherait pas avec le SCAF ? C’est ce qu’ils se disent. Effectivement vu d’Allemagne le français est le pigeon de service. On a choisi le mauvais allié. Je ne comprends toujours pas pourquoi nous ne laissons pas faire Dassault en proposant à certains de ses clients (Inde, Grèce, Egypte voire les EAU mais pas le Qatar) de s’associer financièrement au projet en échange ensuite de conditions d’achat préférentielles. Une industrie militaire européenne c’est mort, on n’y arrivera jamais, on le voit bien. Les allemands veulent tout alors qu’en plus ils vont payer moins que la France !!!

  10. Jojo dit :

    Absolument terrifiant, le pire étant que la bêtise Française de nos dirigeants diront probablement OUI.

  11. Vite il faut en finir, on prend du retard. Le plan B et le lancement du nEURON pour avant 2025 pour être dans la course avec le Rafale F4.
    Le plan B avec les grecques et revoir avec l’Espagne sous direction Dassault, à 3 pour l’aide de EU.
    Et en prendre fin de tous sais programme avec l’Allemagne.
    Et rentré dans le programme de l’Espagne pour l’avion léger d’entrainement, voir d’autre version

  12. Gremlins dit :

    L’Allemagne n’est pas un allié fiable c’est tout.

  13. Jean-soutien dit :

    Ca alors!!!
    Qui l’eût cru?

  14. daniel dit :

    De mon temps, on disait: « Le b..sé, comptez vous! » – Sur les rangs, tout le monde était plié de rire et savait qui il était, sauf l’intéressé.

    Ça devient une affaire vraiment foireuse. Il est temps d’en sortir et passer au plan B. Dassault, Safran,et Thalès sont amplement capables de le mener à bien. Et pour moins coûteux. On peut quand même apprécier l’inventivité allemande… suicidaire pour l’Europe. Eurofighter et Atlas: leçons oubliées.

  15. JM24 dit :

    Vite il faut en finir, on prend du retard. Le plan B et le lancement du nEURON pour avant 2025 pour être dans la course avec le Rafale F4.
    Le plan B avec les grecques et revoir avec l’Espagne sous direction Dassault, à 3 pour l’aide de EU.
    Et en prendre fin de tous sais programme avec l’Allemagne.
    Et rentré dans le programme de l’Espagne pour l’avion léger d’entrainement, voir d’autre version

  16. Ducon dit :

    Ils ont 1 mois de retard pour le poisson d’avril !! Moi, je ne vois pas à quoi cela leurs sers d’obtenir la propriété intellectuelle !!

    • twouan dit :

      Pouvoir modifier ou entretenir l avion seul au besoin.
      Par exemple, si la partie haute du moteur (ou la basse…) est entretenue pour un montant excessif, tu peux la faire reproduire par quelqu’un d autre. Évidemment, ça coûtera tres cher de faire une copie même avec les plans. C est une arme de négociation.

      Je résume, en disposant de la Propriété Intellectuelle, tu te donnes les clés pour avoir un coût de maintenance raisonnable.
      Les allemands tirent la les leçons des programmes nh90 et Tigre, je ne vois pas ce qu il y a de choquant. La France devrait tenir la même position.

  17. blanche neige dit :

    Les prochaines semaines vont être très intéressantes , les dernières exigences allemandes sont absolument intolérables , la survie de l industrie aéronautique de défense française est clairement en ligne de mire , conséquence , la dissuasion et l indépendance nationale sont en danger , autrement dit nos intérêts vitaux ! Pour tout gouvernement digne de ce nom , cela doit constituer un casus belli , si notre actuel président et ses ministres acceptent de se coucher devant la chancelière , on ne devra plus parler d incompétence ou de naïveté , mais bien de haute trahison envers les intérêts supérieurs de la nation !

    • twouan dit :

      L intérêt supérieur de la nation n est pas l intérêt d une compagnie privé fut elle importante.
      Dassault, AIRBUS et MBDA sont des cartels de fait. Ce sont de superbes entreprises mais l absence de concurrence est préjudiciable.
      D ailleurs si les entreprises montent si facilement ces entreprises de projet c est que cela protège leur cartel.

      Dans un monde normal, il devrait y avoir 2 moteurs interchangeables, 2 radars interchangeables, 2 systèmes de gestion et 2 cellules… Le tout en profitant des travaux communs sur les puces, les matériaux, les codes de calculs etc…
      La réussite des f1x c est qu ils ont des banques de pièces presque interchangeables.
      La concentration en 1 super Lockheed a considérablement affaiblit les US et pas l inverse.

      • blanche neige dit :

        Quand on est la dernière entreprise française à pouvoir construire un avion de combat , qui transportera une arme nucléaire , et ainsi participer à la dissuasion , donc à l ultime assurance vie de la nation , on peut-être considéré comme stratégique et dont la pérennité est d un intérêt vitale pour le pays , vos considérations pseudo économique sont complètement à côté de la plaque , vu les enjeux

  18. Sorensen dit :

    Si la France n’a pas les élites et les dirigeants d’entreprises capables d’évoluer dans un cadre Européens déjà existant, ils seraient peut-être temps que Mr. Trappier et le courant de « pensée » auquel il appartient dégage. Mais si ils sont si bien installés et si bien répandus que même Macron ne fera rien. L’échec est dans la chair de la France et son féodalisme.
    Non, la meilleure solution est l’éjection de Dassault du programme, et fusion avec le Tempest.

    • Fabiano dit :

      Sorensen, vous êtres un troll de qui? Etre capable d’évoluer dans un cadre européen, ça signifie pour vous accepter de se faire plumer sur tous les programmes militaires, comme sur le char ou la France est passée de 50/50 à 33/67 au profit de vos amis allemands? On fait pareil sur le SCAF et en plus on livre tout le background de Dassault pour être digne d’évoluer dans ce cadre européen?
      Vous savez quoi, allez donc faire le Tempest avec les anglais!

    • Michel dit :

      L’état (Macron) n’a aucun pouvoir chez Dassault (Groupe Industriel Marcel Dassault
      62,2 %, l’état peut etre dans les 25% flottant, ni Thales (etat Français 25,7%, Dassault Aviation 24,7%, Flottant 49,6% dont salariés : 2,9%; ni Safran ( Public 81%, Salariés + de 7%, l’état 11%) donc l’état est minoritaire dans la gouvernance dans toutes ces sociétés …
      Trappier peut couler le SCAF si il le désire, en plus il est le président du GIFAS……

      • Pravda dit :

        Dassault n’existerait pas sans l’État pour lui passer des commandes, assurer la formation des pilotes étrangers, la promotion de ses appareils via le ministre de X ou Y… pareil pour toutes les boîtes citées.

      • twouan dit :

        Bof l état peut aussi couler Dassault.

        J en vois pas l intérêt mais si Airbus propose tout le taf a Toulouse pour moins cher, chez Dassault ça va raser les murs.

        Des exemples comme ça, j en vois des caisses. (Pour ne pas citer DE et Matra) L ex Sagem avait de très belles positions de quasi monopole dans la defense. C est bien moins le cas…

        • Michel dit :

          Mauvais exemple, Sagem c’est Safran maintenant et c’est Safran qui a le monopole sur les gyro laser entre autres ……

          • twouan dit :

            Justement, il y a des gyros chez iXblue et ils ont pris des parts de marchés importantes a l ex Sagem.

      • Rascasse dit :

        Eric Trappier a très clairement dit en interview que même s’il est personnellement favorable à une indépendance stricte en la matière, il obéira à son Etat et se pliera à la volonté d’un gouvernement démocratiquement élu pour se qui est de fixer la politique industrielle militaire de la France, même si ça lui impose la coopération européenne.

      • Michel dit :

        Dassault ce n’est pas que les Rafales et vous l’oubliez beaucoup trop vite,
        Dassault c’est les Falcon, c’est Catia etc…..
        Alors avant que l’état veuille coule Dassault il va se passe de l’eau sous les ponts ……

        • asvard dit :

          Pas besoin de le couler il suffit de nationaliser Dassault Aviation.

          • LucienB dit :

            Il faut de toute urgence nationaliser les entreprises qui nous ont été volées par les mondialistes: Nexter, Arquus, SEMT Pielstick, Alstom et surtout MDBA France et l’usine de missiles balistiques qui sont avec Airbus DS (désormais pratiquement une société allemande).

        • Euclide dit :

          @ Asvard
          DA fut nationalisé sous l’hypocrite Mitterrand, il me semble ?
          Je pense que Trapier doit louvoyer entre les intérêts de sa maison et l’Etat français.

    • Fralipolipi dit :

      @Sorensen
      … c quoi la marque de vos champis hallucinogènes ?

    • Czar dit :

       » L’échec est dans la chair de la France. »

      tiens la pute à boches est de sortie

      les tifs ont repoussé depuis 45 ?

  19. Bloodasp dit :

    Cette affaire est mal barrée si vous voulez mon avis…
    Voici mon analyse, d’un côté on a le corps des Enarques eurobéat, voir candide face à nos partenaires européens, de l’autre les corps de l’X et peut-être St Cyr qui doivent considérés que ça commence à bien faire cette histoire avec les allemands, les X on les retrouvent en grande majorité dans l’industrie militaires (Thales, Safran, Dassault… et la DGA) et tu leurs expliques qu’il faut qu’ils cèdent 60 ans de recherches aux allemands, inutile de vous dire que la pilule ne passera pas. Donc affaire à suivre, mais je doute que les X se laissent dicter leur conduite, en plus par des énarques qu’ils doivent considérés au mieux comme des incompétents et au pire comme de parfait imbécile…

  20. Prof de physique dit :

    Lâchons Berlin…

  21. Monbars dit :

    Mais qu’est ce que l’ont fait avec les Allemands ? Laissons les avec leurs Bf 109 ; pour les avions faut bosser avec les Anglais…

    • leonidas dit :

      @Monbars : non il faut bosser tout seul… on ne souhaite pas se libérer des volontés allemandes pour aller se jeter dans les bras des volontés anglaises…

  22. revnonausujai dit :

    La marionnette du minarm, après avoir plombe SNCF Fret et Air France, va bien finir par vendre notre industrie de défense aux schleuhs,; au lieu de faire des chasses aux sorcières, elle ferait mieux de défendre la France, mais bon, comme il n’y a pas de parachute doré en sortie, c’est sur qu’elle ne se décarcasse pas !

  23. Pb75 dit :

    Je sais que ça ne va pas plaire, mais l’Allemagne a raison. Ce que sait parfaitement le Minarm, la DGA et Dassault.
    Les brevets existants Dassault sont protégés. Mais les brevets à venir seront forcément partagés … car c’est toujours le cas en coopération. Faire financer des développements et mettre la main sur la propriété intellectuelle, ça n’existe nulle part. Et Dassault n’aurait même jamais osé le demander lors d’une coopération avec les brits, ou même les suédois (éventuelle coopé avec SAAB que Dassault a fautivement mis en échec, il faut le rappeler).
    C’est bon: vous pouvez me tomber dessus pour rappeler cette réalité.

    • NRJ dit :

      Si on devait faire un SCAF franco-suédois où Saab devait faire l’avion, Safran /Thalès/MBDA tout le reste et Dassault est sacrifié (il faut nécessairement sacrifier en partie des industriels dans une coopération, c’est obligatoire), accepterait t’on de ne pas avoir accès aux brevets déposés par Saab ? Je répondrais oui, mais j’admets que j’en suis pas sur. La question est intéressante en tout cas.

      • Aq dit :

        Et donc sur le SCAF c’est quel industriel que les allemands sacrifient ? Eclairez moi de vos lumières svp. Du coté FR pas besoin de chercher loin ils sont tous sacrifiés. Dassault, Safran doivent se mettre au meme niveau que les autres alors qu’ils sont très largement au-dessus de la mêlé. Et je ne parle même de Thales qui est le sacrifié cocu de l’histoire. Les allemands n’ont même pas la moitié de l’équivalent de Thalès et pourtant la place actuelle de ce dernier dans le scaf c’est d’être sous-traitant du sous-traitant. Ambiance

        • NRJ dit :

          @Aq
          « Et donc sur le SCAF c’est quel industriel que les allemands sacrifient ? ». Je partais sur une autre problématique, au cas où vous l’ignorez. Vous êtes hors sujet.

          Mais soit. Airbus est partiellement sacrifié sur le NGF/Cloud/remote carriers, car ils ne font qu’une partie de ces systèmes (même s’ils sont maître d’oeuvre des 2 derniers) avec respectivement Thalès et MBDA. Hensoldt est également partiellement sacrifié, étant sous-traitant d’Indra. Et MTU est partiellement sacrifié car n’a qu’une partie du moteur (et tant mieux puisqu’ils n’avaient pas la compétence pour prétendre à plus).

          « es allemands n’ont même pas la moitié de l’équivalent de Thalès « . C’est gratuit. Et bien sur, vous vous appuyez sur quelque chose de sérieux pour affirmer cela ? Les allemands n’ont ils réellement aucun industriel pouvant rivaliser avec Thales ? Hensoldt par exemple ?

          • Alpha dit :

            « les allemands n’ont même pas la moitié de l’équivalent de Thalès « . C’est gratuit. Et bien sur, vous vous appuyez sur quelque chose de sérieux pour affirmer cela ? »
            Bougez vous les fesses @NRJ, et comparez les effectifs, les chiffres d’affaire, les catalogues, la présence dans des pays tiers, etc… des deux industriels, et peut être serez vous touché par la grâce, et qu’un éclair de lucidité apparaitra dans votre esprit brumeux et partisan…

          • Carin dit :

            Hensold est loin de Thalès…
            et puisque vous parlez du
            « sacrifice de MTU » je vous rappelle que MTU est chargé de la partie froide du nouveau moteur… pile poil ce que cette entreprise sait faire… et encore.. je suis sûr qu’à un moment donné Sagem va devoir travailler à sa place parce que MTU n’est pas au niveau… un peu comme pour les moteurs TP400, ou Sagem a dû régler le problème des boîtes de transfert qui dépassait et de loin les capacités allemandes….
            faites encore un reset NRJ, et essayez de pas retourner chez maman…. ça devient gonflant de vous voir utiliser votre intelligence pour (depuis à peu près un an), tourner le même discours de mille et une façons… et en plus vous vous permettez d’insulter certains participants que vous estimez sûrement comme des moins que rien, mais qui en donnant leurs avis sont en définitive loin au dessus de vous!!

          • chill dit :

            Ben 15 ans de retard sur les radars AESA ça vous suffit ? c’est bizarre une sorte de frénésie vous prend dès que le sujet des propriétés intellectuelles françaises est abordé , la France doit faire des concessions jusqu’au suicide industriel, mais pas l’Allemagne, toutes vos contributions pro teutonnes finissent par être suspectes …

          • AS dit :

            « Vous êtes hors sujet » ah bon ? Pourtant c’est vous qui avez écrit « il faut nécessairement sacrifier en partie des industriels dans une coopération, c’est obligatoire ». Ou alors vous avez finalement ouvert les yeux sur le projet SCAF qui n’est pas une coopération mais un pillage organisé de la techno française par nos « alliés » allemands avec la complicité de nos énarques au premier lieu desquels notre Jupiter. Soit dit en passant on se souviendra que ce même président a gracieusement offert Technip aux US, Lafarge aux suisses, Alcatel au Finlandais et Alstom. Et aujourd’hui que reste t-il de la partie française de ces ex- fleuron ? Pas grand chose Alstom et Alcatel plan de restructuration, Technip a vu sa R&D progressivement migré aux USA et Lafarge a été mis en minorité dans le nouvel ensemble avec Holcim alors qu’au départ cela devait être un mariage à parité.

            « Les allemands n’ont ils réellement aucun industriel pouvant rivaliser avec Thales ? Hensoldt par exemple ? » Votre tropisme pro teuton vous aveugle. Hensoldt équivalent de Thales qui est dans le Big 4 des industriels européens de la défense et une référence mondiale, vraiment ? Thales c’est 10Mds $ de CA dans la défense, quasi équivalent de Leonardo et Airbus (11 mds environ chacun) mais loin derrière le mastodonte BAE et ses 21 mds$ : https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_defense_contractors#cite_note-4
            Hensoldt n’est meme pas dans le top 50 c’est dire, ni Indra d’ailleurs. Donc non mis à part Airbus qui est un peu à part, les allemands n’ont rien à proposer qui soit l’équivalent de Thales, Safran et même Dassault alors qu’ils ont encore le culot d’exiger le transfert de techno.

            Et Airbus et MTU ne sont pas des sacrifiés puisque que ce soit pour le NGF ou le moteur ils n’avaient pas les compétences donc en soit ils ne perdent rien alors que le couple Dassault/Thales ont nettement les compétences pour assurer les piliers attribués à Airbus ou Indra, mais Dassault à son pilier et Thales aucun et on en vient à mon com initial : Thales est le cocufié de la ménagerie SCAF. Les allemands ont forcé pour que Rheinmetall récupère des piliers du MGCS, ils estiment être dans leur droit car Rheinmetall est aux teuton ce que Thales est au francais mais qu’on en regarde le traitements des deux champions sur le MGCS/SCAF inutile de dire lesquels des deux pays se bat réellement pour les intérêts de ses industriels…

          • Sorensen dit :

            Carin en train de raconter des conneries n’a pas beaucoup d’amour propre, il ‘y a quelques semaines il nus expliquait que la Charge utile des Fusée Vega est de 30 kilo. Il n’est toujours pas parti se cacher  » on ne lâche rien, sauf des prouts ».
            Ca sent le terroir, ça sent l’échec, ça sent le pet de poney.

            « Carin
            21 mars 2021 à 18:37

            @Fabrice
            C’est marrant, mais si Israël disposait d’une base de lancement pour fusée lourde… je suis sûr que vous n’auriez pas eu le même discours!!!
            Fabrice, mon bon Fabrice, les italiens n’ont à disposition qu’un lanceur léger… le Vega… qui ne peut emporter que des charges de quelques kilos.. 20/30 au maximum.. ils pourraient les tirer depuis Rome s’ils le voulaient, étant donné que ces petits satellites sont positionnés qu’à une centaine de km de la planète… mais vous n’avez pas pu vous empêcher de cracher sur la France en affirmant qu’elle essayait de tordre le bras de ses amis avec sa base de lancement lourds… »

          • NRJ dit :

            @Alpha
            « comparez les effectifs, les chiffres d’affaire, les catalogues, la présence dans des pays tiers, ». Faites le qu’on rigole. Ou demandez à @Aq de le faire puisque c’est lui qui dit cela.

            @Carin
            « je vous rappelle que MTU est chargé de la partie froide du nouveau moteur… pile poil ce que cette entreprise sait faire ». Bien sur. Exactemnent. Ils n’ont que les parties froides. Donc les allemands ont dû sacrifier MTU sur les parties chaudes du moteur et l’assemblage. Et comme je disais, c’est tant mieux, car ils ne pouvaient pas prétendre à beaucoup plus. Merci d’aller dans mon sens.

            @chill
            15 ans de retard ? Vous avez vu cela ou ? Le e-Scan de l’Eurofighter équipe les Eurofighter à destination du Koweït puis du Qatar (https://www.thedrive.com/the-war-zone/34940/eurofighters-new-radar-is-nearly-ready-but-royal-air-force-wants-an-even-better-one). Contre 2012 pour le Rafale. Donc au mieux, c’est 8 ans, et ça ne présage pas de la qualité des deux radars. Et apparemment ce radar aurait pu équiper les aviations plus tôt, mais il n’y avait pas de commandes (on peut faire le parallèle avec l’absence de viseur de casque sur le Rafale qui ne faisait pas l’objet d’une commande).

            @AS
             » Ou alors vous avez finalement ouvert les yeux sur le projet SCAF qui n’est pas une coopération mais un pillage organisé de la techno française par nos « alliés » allemands avec la complicité de nos énarques au premier lieu desquels notre Jupiter ». BLABLABLA. C’est bon, on rentre dans le sérieux ou vous restez au caniveau ?

            Faire la coopération implique forcément de sacrifier partiellement nos industriels puisque cela implique de ne pas leur donner la totalité du projet (faut bien faire de la place aux partenaires). Mais peut-être préférez vous faire le SCAF en solo, comme ça on sacrifiera notre armée de terre et/ou notre marine car on n’aura pas le fric pour les financer en même temps que le SCAF ? C’est ce que font les anglais après tout.

            Thales, 10 Mds $ de chiffre d’affaire. Vous prenez en compte que le groupe Thalès, c’est pas juste Thalès France ? Ils sont dans 68 pays. Et puis Thalès ne se limite pas aux systèmes embarqués des avions de chasse. Il y a Thales Alenia Space, Thales Underwater Systems, etc. Faut il se baser sur le chiffre d’affaire de ces filiales pour dire qu’ils sont supérieurs à Hensoldt ? Je ne peux pas penser que vous êtes débile au point de ne pas avoir pris cela en compte, donc j’admets que votre logique m’épate…

            « Et Airbus et MTU ne sont pas des sacrifiés puisque que ce soit pour le NGF ou le moteur ils n’avaient pas les compétences ». A partir du moment où ils n’ont pas la totalité, oui ils sont partiellement sacrifié, de la même façon que Nexter est partiellement sacrifié sur le MGCS.

          • Alpha dit :

            @NRJ
            « Faites le qu’on rigole. Ou demandez à @Aq de le faire puisque c’est lui qui dit cela. »
            Ne dites pas « on », vous ne représentez rien ici, sinon d’être le bouffon de service et la serpillière de nombre de contributeurs.
            Et pour le reste, vous contredisez systématiquement ces mêmes contributeurs, mais vous n’apportez jamais rien ! Bougez vous mon vieux, cherchez, lisez, vous ne pouvez pas vivre sur des acquis que vous n’avez pas !

        • bkbkbkbkbk dit :

          Ni Dassault ni Safran sont sacrifiés. Si vous lisiez les nouvelles vous sauriez que le contrat à été renégocié.

          « Dassault, Safran doivent se mettre au meme niveau que les autres alors qu’ils sont très largement au-dessus de la mêlé.  »
          Vous n’en savez strictement rien (je ne dis pas ça que pour vous mais aussi tous les autres ‘experts’ de la section commentaire). Même en se disant que le Rafale offre de meilleurs performances que l’Eurofighter à quel moment un programme « design by committee » d’il y a >35 ans est représentatif de ce que serait capable de faire seul Airbus mil aujourd’hui en recevant les fonds appropriés? Si les deux pays font chacun un programme de leur cotés et que celui d’Airbus s’avère supérieur vous aurez l’air fin. Épargnez nous par pitié ces gargarisations de supériorité fantasmée (encore une fois je ne dis pas ça que pour vous mais pour les autres).

          Pour en revenir à l’article la difficulté c’est faire de faire contribuer la propriété intellectuelle actuelle de Dassault au projet sans la dévoiler et la céder à la concurrence. Éric Trappier la dit lui même lors de son audition « la propriété intellectuelle personne ne peut me forcer à la donner » mais a il a mentionné aussi « partager la propriété intellectuelle développée pendant le projet, pourquoi pas » avec un embarrat discernable. La France & Dassault aimerait autant ne pas contribuer à la concurrence, il n’y a rien de surprenant à ça.
          Et il n’y a rien de surprenant que l’Allemagne réclame la propriété intellectuelle d’un projet financé qu’elle finance conjoitement à hauteur de 40milliards, au sacrifice de sa propre R&D.

          Les 2 camps vont vraisemblablement camper sur leur position et avec un peu de chance l’industrie francaise récuperera un projet d’avion de 6gen à quasi elle seule. J’ai etendu dire qu’il y a un pays au nord-ouest avec qui la France a déjà échangée des technologies confidentielles relatives aux démonstrateurs nEUROn et Taramis qui est dans la même situation. Hmm…

          • bkbkbkbkkbb dit :

            *Taranis. Tarama c’est ce qu’on met sur les blinis.. c’est trompeur..

          • Carin dit :

            @NRJ
            Vous êtes idiot ou vous le faites exprès??
            MTU n’a quelques qualifs que dans les parties froides … qualifs obtenues sur le moteur RR de l’EF2000…
            Cette entreprise a obtenu tout ce qu’elle pense pouvoir faire, et vous continuez de dire qu’elle a été sacrifiée sur les parties chaudes ou elle n’entrave que dalle… et en plus vous osez dire que je vais dans votre sens??? Vous êtes un sacré guignol mon pauvre NRJ, et au lieu de donner des leçons sur ce site, essayer de prendre des cours de compréhension de texte!

          • Sorensen dit :

            @Carin
            MTU est un expert sur les parties froides.
            Vous ne savez rien du développement du EJ200 depuis le Turbo-Union RB199.
            Un peu de dignité.
            Allez donc mettre vos 20/30 kilos de conneries sur une Vega et restez en orbite.

    • Green dit :

      Vous pouvez nous en dire plus sur cette coopération avortée avec Saab? Je me demande pourquoi on ne travaille pas plus avec les suédois.

      • Pb75 dit :

        Il y a deux ans SAAB a approché Dassault pour intégrer le NGF. Dassault ne proposait que des parts industrielles minimes. Et pas avec la manière, puisque chez SAAB, on préfèrerait crever que de renvoyer un ballon d’essai chez Dassault. A cette époque, pour se remettre dans l’ambiance, Dassault était absolument persuadé que le projet Tempest était juste une manœuvre de déstabilisation du projet SCAF, qu’il ne pourrait se concrétiser. Et Dassault s’est gouré.
        En résumé, si vous voulez crisper l’Etat français dans ses organes décisionnaires, vous parlez:
        – de l’échec SAAB;
        – des perches tendues par Tempest pour des coopérations en Asie.
        Succès assuré pour mettre de l’ambiance.
        Ici, comme sur de nombreux récepteurs d’opinion public sur le sujet, il y a une narration Dassault qui ferait de l’entreprise le défenseur des intérêts nationaux face à un bloc Airbus-Allemagne. Alors que c’est complètement faux:
        – il y a un Etat français (client) qui n’envisage pas une plateforme Rafale (malgré les qualités indiscutables de l’aéronef) en première ligne sur des un conflit de haute intensité à l’horizon 2040 et au delà. Il a besoin d’un NGF et sein du programme SCAF. Et la France ne peut absolument pas le développer seule, mieux vaut éviter de se donner toute illusion à ce sujet. El il considère qu’il n’a rien à se rapprocher à l’égard de Dassault au point de tout réguler sur la chaîne industrielle Rafale depuis 15 ans (ce qui ne laisse pas que des bons souvenirs).
        – un état fédéral Allemand pour lequel se procurer une production européenne est une solution parmi d’autres, même s’il peut y avoir un intérêt à obtenir une productioin industrielle de ce type. Position qui lui permet de faire des revendications extravagantes (type avoir un deuxième démonstrateur).
        – Airbus DS dans la politique Dirk Hoke, qui perdurera sans lui. ADS était à la ramasse à son arrivée, il l’a remis sur pied et il faut un projet d’ampleur dans un domaine non maîtrisé en propre. ADS veut le projet, ce qui a encore été démontré par un travail de fond à l’égard de la classe politique allemande ces dernières semaines.
        – Dassault, constructeur d’avion de combat le plus compétent en Europe (même si le développement des programmes n’a pas été qu’un chemin de roses, tel que décrit par la fanbase) dont il faut enfin se poser la question : veut-il vraiment le NGF? Et la réponse n’est pas si évidente que ça, c’est là où elle peut rentrer en contradiction avec les intérêts français entendus comme ceux de l’Etat client, in fine les forces.
        Et là, vous rajoutez la complexité espagnole.

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      Je vois et j’accepte votre point de vue @Pb75. Le problème c’est que vous ne prennez pas en compte les faiblesses spécifiques du régime Merkel. La France essaie de vendre le concept de symbiose à une personne autiste……

      • Euclide dit :

        Vous confondez avec une personne sourde pour parler de Merkel.
        Autiste est un état de désiquilibre psychologique ce qui n’est pas pareil.

        • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

          « L’autisme est un trouble du neuro-développement humain caractérisé par des difficultés dans les interactions sociales et la communication, et des comportements et intérêts à caractère restreint, répétitif et stéréotypé. » Wiki

    • oryzons dit :

      Quelle réalité ?
      Tu dis juste n’importe quoi.
      Il n’est pas question du foreground ici mais du background.
      Quand on ne sait pas, soit on se renseigne soit on pose des questions mais on évite de faire le donneur de leçons de morale à deux balles.

      • twouan dit :

        Essaie de faire la différence.
        La voiture que tu conduis, la boîte de vitesse, elle est comme ça parceque c est l héritage (la boite précédente ressemble beaucoup) ou complètement nouvelle – les plans ont été entièrement refait-?

        Par ailleurs, si tu as repris la même est ce par impossibilité technique ou volonté de s assurer une position dominante?

        Le distinguo fore ou back c est nourrir une armée de juriste mais au final c est 100% pipo.
        Sur un programme de 30 ans, tout est refait de A a Z.

        • Pb75 dit :

          Oui, un brevet sans nouveau développement, ne sert à rien, car il ne protègera rien dans quelques années … puisque les connaissances protégées seront de fait publiques
          L’aéronautique est un des grands domaines pour lequel un brevet se démonétise avec le temps.

      • Pb75 dit :

        Bein non, justement. Les brevets existants sont d’ors et déjà gelés. Le contentieux porte bien sur les développements, ce en quoi tout le monde sait que Dassault est dans l’excès. C’est LE problème de Dassault comme intégrateur

    • Fabiano dit :

      Il n’a jamais été question que la France garde pour elle les innovations liées au SCAF et à un financement conjoint, voyons. Trappier l’a encore rappelé en Mars lors de son audition au sénat: les innovations liées au programme sont partagées, le background issu de programmes précédents restent la propriété des entreprises. Sauf que là les allemands veulent tout et c’est pour cela que ça coince. Il ne faut pas croire les propos de la porte parole du ministère allemand de la défense qui laissent entendre que les français voudrait garder pour eux les innovations liées au SCAF. Ca c’est pour l’opinion publique allemande… et sans doute aussi une façon de préparer les esprits à un échec à venir

    • Novice dit :

      Je pense que justement le problème vient du fait que l’Allemagne demande le partage des brevets existants de Dassault qui seront appliqués sur le SCAF, et non pas simplement les brevets qui seront crées ab initio

      • Pb75 dit :

        On est obligé d’utiliser des connaissances des brevets existants (ce qui est strictement nécessaire) pour les développements à venir qui est pot commun. C’est même tout l’intérêt de les valoriser ainsi, alors qu’ils perdent de la valeur et sont destinés à ne plus en avoir du tout avec le temps.

    • farragut dit :

      Un remake de mai 1940 ? Je ne savais pas que l’Allemagne avait à nouveau envahi la France en mai 2021, et que la deuxième « Collaboration » avait débuté…
      Confondre Macron avec Pétain, c’est pas très gentil, surtout que Pétain avait vraiment « fait la guerre » en 1914, lui…

    • Michel dit :

      Les brevets couvrant des études financés par les industriels et l’état Français pour tous les équipements en cours de d’étude/développement servant à fabriquer des protos, démonstrateurs équipements à technologie souvent dual (exemple les modules du radar des Fti a été financé à 100% par la France , industriel et état), ce concept de module servira potentiellement à des radars pour des aéronefs, pas les mêmes dimensions, pas les mêmes caractéristiques, pas les mêmes logiciels de traitement associés, pas les même contraintes, MAIS A LA BASE, C’EST COUVERT PAR LES MEMES BREVETS etc….
      Les Allemands croient vraiment que les Dassault, Thales, Safran, MBDA …… vont leur offrir !!!!!! ils nous prennent vraiment pour des c…ns,
      Je crois qu’ils n’ont pas compris ce qu’a dit Trappier !!!!! ils sont d’une bêtise absolue, jamais ces derniers ne lâcherons sur ce sujet ….. C’est l’existence de ces sociétés qui est en jeux avec des centaines de milliers d’emplois, des actionnaires, etc…..
      Il faut temporiser !!!! car je pense que les parlementaires font monter les enchères en vue des échéances politiques interne, demain beaucoup d’entre eux ne seront plus la ….vu la montée des verts dans les sondages, ils font cela pour essayer de sauver leur fessent ….

      • Waroch dit :

        Ils ne nous prennent pas plus pour des jambons que leurs autres partenaires. Je me répète à chaque fois, mais les teutons opèrent toujours comme ça, c’était déjà le cas pour l’Eurofighter et le Tornado avant lui. Et on peut s’attendre pour l’avenir à ce que l’Allemagne comme l’Espagne surévaluent leurs commandes si ça leur permet de gratter quelques miettes supplémentaires dans la répartition de la production, avant de refourguer au rabais les appareils des premières tranches. Là aussi c’est du classique, il n’y a pas à être surpris ou à hurler à la lune, il faut simplement rester ferme de notre côté. Je ne m’inquiète pas trop pour notre minarm, elle a déjà montré qu’elle savait sortir les griffes notre Floflo. On n’est (heureusement!) plus du temps d’Hervé Morin ^^’

      • igor340 dit :

        Merci Michel, pour cet argumentaire, matérialisé par une sémantique un peu triviale… mais offrant la clarté…
        oui je vous confirme que nos intérêts d’industriels de la Défense nationale et celui de l’état français dans cette affaire sont en ligne….seule variable?? Les promesses et ententes du corps politique français au pouvoir dont on comprend depuis l’élection de M. MACRON qu’il ne bénéficiera de fait que d’un consensus minimum ( le président en effet ayant mis au pas la représentation nationale – parlement et sénat- au cours de ses premières années de pouvoir ne peut espérer aucun soutien fort/élargi)…avec son correspondant allemand … le changement de pouvoir probable en Allemagne ne peut que compliquer l’avenir de ce dossier… Malgré les accords industriels récents, notre sentiment est que cet avion commence sa vie avec un historique déjà très compliqué…dans ces conditions, l’ingénierie va devoir trouver « son chemin escarpé sur un sol manifestement fracturé » ….personnellement, un certain pessimiste me gagne!!! j’ai bien peur que les Allemands se soient attelés à planter le programme en vue de rejoindre le TEMPEST….

        • aramis dit :

          Planter le programme : oui. Rejoindre le Tempest je suis beaucoup plus sceptique. D’abord les brits ayant déjà « travaillé » avec les allemands, on peut raisonnablement penser qu’ils ne sont pas prêts de remettre le couvert. D’autre part je crois bien que les allemands souhaitent aller sur le NGAD américain. On leur demandera de financer et de la boucler. Ils accepteront sans faire d’histoires. En échange ils pourront faire l’assemblage (comme l’Italie pour le F35) pour les ventes en Europe du NGAD.
          La raison est qu’ils ont besoin de l’aval américain, d’être tranquille de ce coté là, pour continuer leur « Marche vers l’Est » (c.a.d. le busines avec Moscou, Ankara, Pékin) et sont disposés à payer pour l’obtenir.
          Dans cette optique les « liens » avec Paris n’ont aucun intérêt d’aucune sorte. Mais, si au passage, s’ils peuvent planter notre BITD ce sera fait.

    • Alpha dit :

      @Pb75
      « Les brevets existants Dassault sont protégés. Mais les brevets à venir seront forcément partagés … car c’est toujours le cas en coopération. »
      Justement. Le problème, c’est que les Allemands veulent avoir accès aux brevets Dassault (et autres…) qui entreront dans SCAF, pour pouvoir les utiliser ensuite dans leurs productions « maison », éventuellement les développer et concurrencer ensuite les industriels français !
      En gros, il faudrait leur fournir la pelle pour creuser notre tombe, sous prétexte qu’ils ne savent pas la fabriquer !!!
      Notez que la BITD française ne veut pas en retour avoir accès aux brevets des industriels allemands (pour faire simple, ils sont en retard, et n’ont rien que les français n’ont déjà…)…
      Pour les développements en communs, là, bien évidement, les Français ne s’y opposent pas, c’est normal.

      • Pb75 dit :

        Alors un brevet, ça se démonétise avec le temps, plus que ce qu’on croit. S’il ne servent pas à de nouveaux développements, les connaissances protégés de le seront plus.

        • PK dit :

          En fait, la plupart des brevets ne s’utilisent pas comme cela : ils s’ajoutent simplement à un portefeuille. Plus le portefeuille est important et plus la boite est puissante, car elle peut attaquer juridiquement une autre pour violation (sans même donner le brevet violé). Quand vous avez plus de brevets, vous violez forcément moins de brevets que votre concurrent. D’où cette obsession de toujours déposer plus de brevets (y compris pour d’insignifiantes conneries).

          Du coup, on trouve ainsi des accords de coopération. Le joli monde de l’industrie de pointe.

  24. oryzons dit :

    Et ça continue encore et encore.
    C’est que le début, d’accord, d’accord.

  25. oryzons dit :

    Les Allemands testent les limites.
    Ils pensent avoir encore de la marge face à un Président qui réitère sans arrêt sa volonté de parvenir à un accord coûte que coûte.
    Qui peut les blâmer ?
    Visiblement les europeistes cela n’existe qu’en France.
    Les autres en profitent.

    Sur le social, sur l’aéronautique civile, sur les programmes de Défense, les Allemands ne sont pas des partenaires mais des concurrents qui veulent se renforcer et nous affaiblir.
    Le reste c’est de la littérature.
    On peut regarder la réalité en face et prendre les décisions en conséquence ou rester dans le déni et seriner le Il FAUT et nous DEVONS.

  26. Patadouf dit :

    Pourquoi se priver… Enfin là ça deviens de la gourmandise !!
    Hé Ho France… RÉVEIL !!!!

  27. Lucide dit :

    Nos dirigeants finirons sur l’échafaud pour toutes les trahisons commises. Si celle-ci passe, alors cela ca sera le clou sur le cercueil de la Nation appelé France. Qu’attendons nous ? La tribune des généraux n’était pas assez claire ?

  28. PARTAGE dit :

    Prendre les mêmes que pour le NEURON. Et surtout envoyer chier les Allemands.

  29. Arnaud dit :

    Les Allemands ont raison. Après tout, ils vont au maximum de leurs intérets. Les seuls qui sont à blâmer sont les Français, qui par pure idéologie européenne, sont prêts à sacrifier leurs intérêts pour une coopération européennes sans intérêt (THALES, DAv et AIRBUS peuvent mener le projet à eux seuls)

    • Hervé Rey Lescure dit :

      On comprend le problème éternel de l’argent, c’est le boulet qui nous plombe depuis longtemps. D’un autre côté l’association avec l’Allemagne augmentera les coûts, au final on paiera 75% au lieu de 100% en le faisant seul. Donc notre volonté légitime d’indépendance nous coûterait seulement 25%,c’est peut-être jouable. Mais sans les sous nous ne pourrons guère faire plus qu’un Rafale F5, peut-être le meilleur rapport qualité /prix au fond. Donc il ne s’agit que d’être ferme dans la négociation, à la fois pour le partage des tâches et pour la propriété intellectuelle (sachant qu’un brevet ne tient que 10 ans au maximum).
      Au fond le savoir faire qui n’est pas mesurable ne peut rester nôtre que si la fabrication reste locale (Dassault). Il faudrait donc prévoir une fabrication par sous-unité éclatée sur 3 pays et un montage définitif à Bordeaux, les gens de DA sont plus forts que moi et l’ont sans doute déjà proposé.
      C’est au fond en partie le fonctionnement d’Airbus civil qui ne marche pas si mal.
      )

    • Nexterience dit :

      Non, c’est du pragmatisme. Question de partager la note très salée.

  30. Durandal dit :

    Bien évidemment, la France est le leader mondiale sur l’inteilgence artifiel, ils voudraient bien mettre la main sur notre savoir.
    Vous ne trompez personne les Allemands, bref nous perdons notre temps avec ces cons, optons immédiatement pour le plan B

  31. Lassithi dit :

    Alors, on continue mesdames et messieurs les eurogagas ?

  32. Électeur dit :

    Les Allemands sont pressés parce que, comme tout le monde, ils voient qu’en France les européistes, au pouvoir depuis cinquante ans, pourraient bien se faire virer bientôt.

  33. Titeuf dit :

    Il faut pas que l’Allemagne cède sur ces exigences.
    l’Allemagne doit continuer à tirer le maximum la couverture vers elle.
    Elle ne doit rien lâcher…rien.
    ,………bye bye Allemagne, SCAF !!!!
    A nous Français de nous débrouiller.
    Et là le meilleur de nos industries se fera jour.
    Ça coûtera une blinde mais sera Français et très bon.
    Ça c’est ce que je rêve en secret…
    Macron et son muppet’s show de gouvernement va nous pondre une énième connerie de derrière les fagots et tout foutre en l’air…

    • NRJ dit :

      @Titeuf
      « Ça coûtera une blinde mais sera Français et très bon. ». Oui ça coûtera une blinde. On sacrifiera quoi pour ça ? L’armée de terre ? La marine ? Peut-être les deux ? Vous considérez cela comme souhaitable ?

      Juste au cas où, je ne sors pas le sacrifice de l’armée de terre et de la marine par hasard. C’est ce qu’ont fait les anglais à cause de leur achat très (trop) ambitieux de deux flottes d’avions. La British Army est aujourd’hui de 70 000 personnels (contre 120 000 pour l’armée de terre),une industrie terrestre inexistante (les Boxer sont de General Dynamics, les MIV sont de Rheinmetall) et les porte-avions anglais ont des capacités sacrifiées (pas de catapultes, pas de Hawkeye, que des F-35B aux performances limitées)… Et pas de frégates pour les protéger. Et ils vont sacrifier leur armée de l’air actuelle en réduisant au max leur commande de F-35. C’est le prix pour se payer le Tempest.

      Le fait de dire « Ça coûtera une blinde » n’est pas une fin en soit. C’est un élément décisif qui nous amènera à devoir faire des choix majeurs dans nos acquisitions de matériels et le format de nos armées.

      • Carin dit :

        @NRJ
        Les anglais ont juste écouté des guignols de votre espèce…
        Mais ils sont en train d’en revenir.. ils sont très conscients qu’ils vont devoir sérieusement se réarmer, parce que notre mode de vie (occidental) est réellement en danger. Je savais que vous aviez des problèmes de lecture… mais ça fait quelques mois que les anglais prônent leur remontée en puissance… vous souffrez donc aussi de problèmes auditifs… ou de comprehension?

        • NRJ dit :

          @Carin
          Qu’est-ce que le fait d’écouter « des guignols de mon espère » a pu causer chez les anglais ? Je dois avouer que je suis curieux de savoir. Pour un peu je penserais que vous n’êtes qu’un imbécile, mais il arrive qu’on se trompe sur le compte des gens…

          « ils sont très conscients qu’ils vont devoir sérieusement se réarmer, ». Doucement, ils prévoient de passer de 2% à 2.2% de leur PIB dans la Défense. Ce n’est pas la révolution non plus.

      • AS dit :

        Ce n’est pas le Tempest qui est responsable de la litanie des armés Brits mais les choix du passés notamment les EF 2000 et le Fail 35 qui ont siphonné les budgets UK pour des résultats respectivement très moyen et médiocre . Tiens la coïncidence comme par hasard des projets en coopération. Les UK seraient-ils vraiment stupides au point de laisser tomber les coopérations qui selon vous est le seul salue de l’industrie de la défense européenne pour un projet Tempest mené en solo ou du moins sous leur seul leadership ? Je crois justement qu’il n’y a pas plus pragmatique que les anglais et que de coté de la Manche on devrait vraiment se demander pourquoi ils ne repartent pour un tour avec les allemands si c’était si génial.

        • NRJ dit :

          @AS
          « Ce n’est pas le Tempest qui est responsable de la litanie des armés Brits mais les choix du passés notamment les EF 2000 et le Fail 35 qui ont siphonné les budgets UK pour des résultats respectivement très moyen et médiocre ». Non bien sur. Mais c’est bien le Tempest qui va siphonner les budgets UK du futur. Les anglais ont fini de livrer les Eurofighter, il ne leur reste que les F-35. Et là au lieu de refaire augmenter les budgets alloués à la British Army, elle les réduit (leur effectif passe de 80 000 à 70 000, une nouvelle baisse à ajouter à toutes celles qui ont déjà eu lieu).

          « Tiens la coïncidence comme par hasard des projets en coopération. ». Non, ce n’est évidemment pas une coïncidence. Les anglais savaient que les programmes d’avions étaient coûteux, et ont donc choisi de faire des coopérations, ayant compris que s’ils développaient des Typhoon et des Harrier 2.0 en les faisant seuls, ils n’auraient pas eu les moyens de les financer. Le problème est que l’explosion des coûts a été supérieure à ce qui était prévu dans les deux cas. On peut se moquer, mais on a eu le même problème avec le Rafale dont le coût trop élevé et le manque d’exportations nous a mené à faire les sociétés de projet et arrêter le drone Talarion qu’on n’avait pas les moyens de financer alors qu’on faisait des commandes supplémentaires imprévues de Rafales.

          Les anglais et les allemands ne cherchent pas la même chose. Les premiers veulent un Eurofighter 2.0 pour compléter les F-35B alors que les allemands veulent un avion polyvalent multirôle, dit simplement un Rafale 2.0. Par ailleurs les anglais ont accepté de sacrifier sur le long terme leur armée de terre, et de sacrifier au moins à court terme leur aviation (par la réduction autant que possible, de leur commande de F-35B) et au moins partiellement de leur marine. Après si on fait le même sacrifice, on pourrait sans doute faire le SCAF. Mais est-ce souhaitable pour nous ? (notre armée de terre est engagée dans plusieurs opex, je précise).

      • Titeuf dit :

        A NRJ. Pourquoi tout ramener aux sacrifices de l’une ou l’autre composantes de nos armées.
        Dassault c’est pas des bleus,un Rafale un tantinet plus grand avec un réacteur plus puissant du pétrole en interne en plus grande quantité,un nez agrandit pour un Aesa plus gros
        Ou réservoirs conforme.,une soute pourquoi pas avec lanceur rotatif pour du meteor.
        Le rafale est bien né autant en profiter et miser sur l’électronique de pointe ce sera infiniment moins chère que de partir d’une feuille blanche.

        • NRJ dit :

          @Titeuf
          Soit on se lance dans un autre avion, soit on accepte le décrochage technologique. Le coût du SCAF, c’est le coût du développement de nouveaux matériaux, de nouveaux radars, de nouveaux moteurs, de nouveaux IHM etc. Le coût de la structure de l’avion elle-même n’est pas cher. Le problème c’est le coût de tous les systèmes embarqués. Et si on ne les développe pas, on accepte le décrochage technologique. A chacun de voir…

          On n’est plus dans les années 80 où on pouvait faire un avion léger comme le F-16 qui ferait 90% des missions pour une fraction du prix. Aujourd’hui ce qui compte et qui est coûteux, ce sont les systèmes embarqués et le développement. C’est ce qui explique pourquoi des avions comme le F-16V ou le Gripen NG sont presque aussi coûteux (à l’achat) que des F-18SH et des Rafales alors qu’ils n’ont qu’une fraction des performances.

          « Le rafale est bien né autant en profiter et miser sur l’électronique de pointe ce sera infiniment moins chère que de partir d’une feuille blanche. ». Si Dassault est compétent, ils partiront de ce qui existe déjà sur le Rafale pour l’améliorer. Et s’ils estiment que la base est à revoir dans certaines parties, ils repartiront d’une feuille blanche.

  34. Jag dit :

    Ça me rappelle une pub dans un magazine piqué à mon père dans sa table de nuit étant gamin:
    Pour avoir un 3° enfant, enfoncez la bite jusqu’au 3° cran….
    La fille France dans les pages du milieu va tout se prendre…

  35. farragut dit :

    Cela me rappelle un article du Fana de l’Aviation (que je n’ai malheureusement pas retrouvé jusqu’à présent) sur la « coopération » de Dassault Aviation avec les américains sur un chasseur à géométrie variable. DA avait présenté avec Rockwell une proposition commune dans un appel d’offres du DoD sur un tel appareil, pour lequel DA avait déjà acquis des compétences dans le cadre des Mirage G à géométrie variable.
    Seulement, dans les clauses du DoD écrites en très petits caractères sur la tranche des contrats, il était stipulé que le perdant de l’appel d’offres « confiait » toutes ses études au gagnant du contrat… Et bien sûr, c’est le consortium Rockwell/DA qui a perdu.
    Cela ne vous rappelle rien ?
    Comme quoi, Angela a beaucoup appris (et retenu) de ses protecteurs américains, et de son maître à penser russe.
    Maintenant, que le « contremaître » faisant office de Président temporaire mais renouvelable soit content de satisfaire ses propres maîtres, c’est autre chose…

  36. Hell h dit :

    Ca n’a malheureusement rien d’étonnant : l’Allemagne sert de garantie économique à la France au niveau europeen pour continuer à laisser filer son déficit et lui éviter une sortie honteuse de l’euro.

    La contrepartie c’est que l’Allemagne fait main basse sur l’un des seuls secteurs industriels français qui s’en sort pas trop mal, a savoir l’armement…

    Vae pauperes

    • Arno dit :

      Ca n’a rien à voir avec ça. Faut pas tomber dans le panneau du discours idéologique des libéraux. La nocivité d’un déficit public ne se mesure pas à son montant mais à qui détient la dette. Par exemple, le déficit japonais est à 250% du PIB.

      • Tmena dit :

         »La nocivité d’un déficit public ne se mesure pas à son montant mais à qui détient la dette ».
        Précisément, et le garant en est le propriétaire, même chez les bolcheviques.
        Donc l’Allemagne , donc Hell h a raison non?
        Et je pense que c’est malheureusement une raison (il y en a surement d’autres..) au renoncement du gouvernement.

    • Carin dit :

      @Hell h
      La garantie de la France, c’est son extraordinaire patrimoine immobilier… pas l’Allemagne! Tous les mercredis la France emprunte sur les marchés… Ca prends 10 minutes (c’est le temps que l’offre française reste active), et vous savez quoi… ça se bouscule au portillon pour prêter… même à perte!
      Quand à une éventuelle sortie honteuse de l’euro… je ris, parce qu’apparemment vous n’avez pas bien suivi les pérégrinations de la Grèce, l’Allemagne a bien tenté de l’étrangler… jusqu’à ce que la Grèce menace de sortir de la monnaie commune… c’est à ce moment là que l’Allemagne a payé sans contrepartie autre que le remboursement…. demandez-vous pourquoi!

  37. ozan dit :

    Les plans à 3 rois c’est toujours compliqués

  38. Bloodasp dit :

    *qu’ils doivent considerer

  39. leonidas dit :

    pour moi depuis le début l’Allemagne cherche à faire capoter le projet… parce que au fond ce qu’ils veulent, c’est refaire l’eurofighter. Tout simplement. ils ne veulent pas du tête à tête avec la France, parce que pour eux, ce tête à tête signifie donner plus de poids à la vision française. Or eux veulent surtout pas cela et préfèrent rester sagement dans le cadre de l’otan…. c’est pour ça qu’ils ont fait entrer l’Espagne, c’est pour ça qu’ils ont essayé de récupérer l’Italie du projet tempest, c’est pour ça qu’ils ont inclu ITP, c’est pour ça qu’ils ont fait entrer Leonardo dans le capital de Hensoldt…. tout est fait pour élargir le projet à un maximum d’Européens pour mettre en minorité la France.

    Et c’est hallucinant que ce gouvernement n’ait toujours pas claqué la porte ! C’est dire le niveau de soumission de ce pouvoir en place… prêt à toutes les compromissions pour des fantasmes d’adolescents…

  40. ONERESQUE dit :

    Le VÉRITABLE enjeu pour les 4 prochaines décennies N’EST PAS de laisser filer le savoir-faire sur les commandes de vol électrique, l’intégration système et les ECM/ECCM……..C’EST de pouvoir RESTER sur le marché international avec un produit attractif et abordable…..AIRBUS D&S pourra s’emparer de tout ce dont il veut….CELA NE SERVIRA à strictement QUE DALLE si le SCAF-Euromachin…NE SE VEND PAS !%$@ !!!! Or, qui pourra se payer un appareil de 20 à 22T à vide, 36 T full load, un F22 européen à soutes internes, réacteurs EUMET-120 à double flux variable, Radar AESA multimodes, voire génératrices embarquées pour de futurs Lasers ? L’ Arabie Saoudite, Bahrein, les EAU, l’Australie, Singapour….POINT BARRE !!!!! Il sortira sur le marché entre 105 et 120 M€ minimum, probablement 135 au final….INVENDABLE !

    La sagesse imposerait de revenir à un Super-Rafale de 15 T avec une structure carbone intégrée, bi-dérives et avec fuselages à facettes…vendable 90 M€ et donc EXPORTABLE ! CHOISIR le SCAF, c’est tuer Dassault militaire ET AIRBUS aussi…..pas d’illusions……

  41. phipat dit :

    il va lui pousser des co**les à magron

  42. Clavier dit :

    Il est ridicule de partager ses secrets de fabrications avec un rival sous prétexte qu’il apporte des fonds…..
    Dassault a toujours fait ses prototypes tout seul et n’a pas besoin de l’expertise allemande .
    La France de Macron disparaîtra avec lui et nos ingénieurs qui demeureront dans ce qui nous reste d’usines ne doivent rien partager avec des étrangers!

  43. Arno dit :

    L’Allemagne veut profiter de l’occasion pour renforcer son industrie au détriment de la France, en exploitant à son profit l’idéologie européiste de Macron.

  44. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    J’ai grandi en parlant allemand, moi-même, je peux donc suivre très directement la politique en Allemagne. Etant un ami de la France je l’ai répété encore et encore. Je ne sais pas comment l’exprimer pour qu’il soit enfin compris: L’Allemagne sous Merkel n’est pas un partenaire bienveillant pour la France. Merkel représente une vision autiste qui ne connaît aucune loyauté et qui a la prévoyance géopolitique d’un épicier de village. Méfiez-vous!

  45. Raymond75 dit :

    Le ‘couple’ franco-allemand se fait toujours au détriment de la France. En tant que français, cela me désole ; si j’étais allemand, je suppose que je trouverais normal que mon gouvernement défende nos intérêts …

    La réalité est plus simple : un caniche ne négocie pas avec un berger allemand ! Sans la puissance économique et industrielle allemande, il ne peut y avoir de projet européen. De plus, la France est un pays malade alors que notre voisin est en bonne santé.

    Les imbéciles qui se sont prosternés devant à la finance internationale et la bienheureuse mondialisation ont obtenu ce qu’ils cherchent : l’affaiblissement de notre société, et la destruction du projet européen. Il faudra au moins une génération pour reconstruire cela, à condition d’avoir des partis politiques ambitieux et responsables …. Pourquoi vous riez ?

    • Félix GARCIA dit :

      « Il faudra au moins une génération pour reconstruire cela, à condition d’avoir des partis politiques ambitieux et responsables  »

      Ceux-ci semblent même incapables de LE VOULOIR.

      Les nouveaux visages de la guerre. Raphaël Chauvancy
      https://www.youtube.com/watch?v=py5KLw_P-HM

      Il semblerait que notre « caste politique » européenne ne soit pas très à même de remettre en cause quelques fondamentaux …

    • PK dit :

      « Le ‘couple’ franco-allemand »

      Le couple n’existe que dans le fantasme politico-français.

      Jamais les boches, que ce soit les politiques et les journalistes, n’utilisent ce terme. Ça en dit long sur l’esprit de dhimmitude de nos zélites !

  46. Matou dit :

    On peut aussi comprendre les allemands qui souhaitent récupérer leur dû proportionnellement à l’argent qu’ils mettent sur la table. Ils sont dans le paradigme « I want my money back » en termes de retours de propriété industrielle. En général, les résultats appartiennent le plus souvent à celui qui paye.
    Par contre, ils ne peuvent faire seuls et c’est cela notre carte à jouer, à moins qu’ils préfèrent rejoindre le programme Tempest. De façon générale, c’est à la France de bâtir sa stratégie. Elle peut taper du point sur la table en expliquant que c’est elle qui apporte le savoir faire sans lequel l’avion ne pourra être réalisé. De mon petit point de vue, je pense qu’il faut sortir de ce schéma qui n’est pas convenable pour les intérêts de l’industrie française avec un partenariat risquant d’introduire beaucoup de délais.
    Il faut proposer autre chose et une voie possible, ce sont des briques technologiques à un grain plus fin que les actuels piliers avec une logique de plateforme et d’autres pays européens selon les briques, l’Allemagne aussi mais pas seulement. En l’état, le manque d’argent de l’état risque d’endommager notre BITD ou lui créer une concurrence. Je trouve que cela est dangereux.

  47. ron7 dit :

    1995 – C’était l »époque Minitel
    https://www.youtube.com/watch?v=XHOs8JzRiPM
    37 à 41 minutes…

    SCAF : Si côté français, on recherche l’accord à tout prix en 2021, résultat prévisibles: Le reste de notre industrie stratégique va être délestée de ses compétences ! L’Allemagne est solide, et est toujours à la manoeuvre, les politiques là-bas sont meilleurs que les nôtres, le système éducatif est meilleur que le nôtre, les entreprises industrielles sont nombreuses et plutôt solides et assez bien gérées. L’Euro « monnaie unique » est/était une connerie avec un gouvernement Européen à Bruxelles
    Le déclassement de la France est bien réel : La désindustrialisation face à l’Allemagne est franchement marquée.
    Sinon…
    Cloud souverain : L’Europe n’y est pas encore
    Puces informatiques face à Intel-AMD-NVidia : L’Europe n’y est pas encore

    Bien, il y des deals possibles sur certains sujets, et d’autres qui ne le sont pas…
    Des projets souverains au niveau de l’Europe qui n’ont pas été dessiné !
    Une monnaie alternative face au Dollar et au Yuan qui pourrait exister !
    L’Europe, c’est un machin sans nom… C’est ça que je retiens !

  48. Pierre dit :

    Mais bon sang, faisons comme tout le monde et prenons des F35 et n’en parlons plus, basta ! Le Rafale qui est déjà dépassé ne sera plus beaucoup développé, j’en veux pour preuve la baisse de constante de la dotation et la vente des avions d’occasion à qui en veut ! Cessons cette schizophrénie de mentir tout le temps sur le projet Rafale qui est bien mal en point. L’Italie, la Belgique, les Pays Bas, Le Danemark ont tous pris des F-35 alors qu’en France on râle comme d’habitude en se croyant plus intelligent que les autres ! Le SCAF c’est pas pour demain, on on est largué là !

    https://www.challenges.fr/revue-de-presse/rafale-l-etat-revoit-a-la-baisse-sa-commande-a-225-exemplaires_9152

    • Momo dit :

      Ok c’est de l’humour, évidemment, mais c’est quand même pas drole tellement le f35 est nul.
      Ni au 3ie ni au 9ie degré.

    • Achille-64 dit :

      Ouaouh, c’est consternant de lire un pareil tissu d’âneries. J’espère que vous ne pensez pas un mot de ce que vous écrivez …
      Sinon, quel temps il fait à Vichy, aujourd’hui ?

    • ONERESQUE dit :

      Avant de pondre n’importe quoi, cher Pierre, prend des renseignements basiques. Ce n’est pas parce que c’est un système intégré 5ème génération combattant bien en réseau, avec un excellent AESA et des IRST complexes à grande portée QUE C’EST UN BON AVION ! Sa charge alaire est très élevée, sa manœuvrabilité est inférieure au F16 (battu régulièrement par le Rafale) et il traîne 800 défauts, dont une douzaine qualifiés de MAJEURS par le GAO et l’inspection de l’Air Force…..sans compter les critiques acerbes des généraux US et les indisponibilités marquées pendant les examens aux compets FX finlandaises et Suisses à Payerne…..C’est une PRINCESSE certes, mais en haillons opérationnels……

      • Seb dit :

        C’est votre avis, mais il n’est pas partagé par beaucoup de gens hors de France ! Un simple constatation, mettez un Rafale à coté d’un F-35, et vous verrez l’ancien et le nouveau paradigme de l’aviation militaire. Entre ces deux avions, dites moi à quoi ressemblent les nouvelles productions mondiales : Chengdu J-20, Mitsubishi FX,KAI KF-21, Shenyang J-31,TAI_TFX, SCAF et Tempest ? A des Rafales ou des F-22 & F35 ? Voilà tout est dit !!! Il y a des évidences qui ne trompent pas. Le F-35 a peut-être encore quelques casseroles, mais il montre le chemin aux autres, c’est incontestable !

        • ONERESQUE dit :

          En tout cas, c’est l’avis du chef d’état major de l’Air Force et de plusieurs hauts responsables du Pentagone chargés de l’évaluation du matériel, renseignez-vous et puis l’argumentaire selon lequel tout le monde copie la forme du F35 et que « tout est dit » relève d’une dialectique absurde ! Ce n’est pas parce qu’un système aboutit à une forme suivant sa fonction qu’il CONTIENT dans sa forme les éléments d’un cocktail homogène. Allez regarder les excellentes videos de Millenium sur YouTube….

        • aleksandar dit :

          Comme si le design d’un avion était un gage d’efficacité

          • Seb dit :

            @Aleksandar
            Il n’y a pas que le design qui est copié, les matériaux composites qui atténuent les ondes radar, l’architecture interne et la position des moteurs qui font de m^me. Et que dire des dérives et surtout le revêtement furtif ! C’est évident que ce sont des clones de F-35 et F-22 !

        • Bruno dit :

          Ce qui compte aux yeux des acheteurs, ce n’est pas le design. C’est le taux de disponibilité et la capacité opérationnelle dans différentes missions. Le solide « combat proven » du Rafale parle pour lui. Quant aux avis « hors de France » que vous évoquez, ce n’est certainement pas celui des militaires. Dans toutes les opérations conjointes auxquelles il a partricipé, le Rafale a fait l’admiration et même un peu l’envie de tous les pilotes étrangers… y compris des américains, pourtant peu enclins à admirer une autre production que la leur. Mais, sur le terrain, les américains ont vite perçu les capacités de ce couple avion/pilotes. Pour ce qui est du F35, très « beau » mais très cher et très fragile, il en est péniblement à débuter une mission de police de l’air dans les pays baltes… pas glorieux comme tableau de chasse.

    • Sun Tzu dit :

      Si ces pays ont pris des F35 c’est sur des critères politiques car ils sont tous inféodés depuis 1945 ! ,mais pas liés à l’avion qui lui vole très bien et a fait ses preuves.
      Et si vous retirer de tous ces pays les bases de l’OTAN, ils ne leur restent pas grand-chose comme armée en dehors de l’Italie.
      Quant aux réductions dues commandes d’avions, c’est parce que nos politiques préfèrent financer du social plutôt que de défendre le pays.

      • Pierre dit :

        Arrêtez vos contre vérités svp, l’Allemagne, le plus grand allié OTAN des USA n’a pas pris de F-35 ! La preuve que ce que vous dites est une grosse ineptie mainte fois répétée par beaucoup, mais ça n’en fait pas une vérité !

        • Sun Tzu dit :

          Vous ne parlez pas d’Allemagne dans les pays que vous citez et vous répondez à mon commentaire en citant ce pays : alors pourquoi parler de contre vérité ! Réfléchissez avant d’écrire ! « car vos inepties n’en font pas une vérité ! . Pour votre information : les allemands sont prêts à tout pour vendre leurs produits dont des voitures aux USA et ils sont incapables de se défendre seul (voir l’état de leur armées).

        • Fred And Co dit :

          Non, il menace de le faire sans interruption, la seul chose qu’ils les en empêchent c’est que cela les obligerai à reconnaitre que l’Eurofighter est un échec en tant qu’avion Omnirôle. Par ailleurs cela les obligerai également a ce contredire puisque que les Allemands ne cessent de dire qu’ils ne veulent pas de boite noire, hors le F-35 est une immense boite noire. Il n’en partagerai aucune propriété intellectuelle puisqu’aucune technologie n’est leur, pire encore il ne posséderai aucun code source de l’avion puisqu’aucun client du F-35 n’y a accès pas même les Anglais pourtant partenaire du programme le plus cher de toute l’histoire de l’aéronautique mondial d’un montant de plusieurs Trilliards de dollars.
          Les seules raisons pour laquelle les autres pays européens achètent F-35 c’est
          (1) car leur industrie nationale est incapable de concevoir un avion de chasse
          (2) car ils sont aux ordres et ne peuvent plus assurer leur défense eux même et l’ont confié à un tiers. ( c’est cela que tu veux pour notre pays ?.)
          (3) Ce serait reconnaitre la supériorité Française dans ces domaines.
          Tout les autres pays membre permanent du conseil de sécurité on reconnu depuis longtemps que le cœur de la défense européenne c’est la France. Si tant est qu’une défense européenne puisse exister ce dont je doute sincèrement.
          Quant à ton discours sur le Rafale il est grotesque.

    • Matou dit :

      Je m’excuse d’être un peu brutal, mais je crains que vous avez écrit ce contenu sans aucune maîtrise, même partielle, ou de compréhension des éléments que vous exposez. C’est certainement à prendre au second degré, n’est-ce pas ?

  49. Courmaceul dit :

    « Un accord sur l’utilisation des droits de propriété intellectuelle n’a pas encore été trouvé. Pour l’Allemagne, un accès sans restriction à la recherche financée conjointement est de la plus grande importance » Le mot « conjointement » mériterait des précisions.

  50. chill dit :

    c’était couru d’avance, il faut sortir de ces partenariats mortifères .

  51. E-Faystos dit :

    E. Trappier a été clair sur deux points : les éxigences de Merdel sont des lignes rouges et Dassault ne lâchera aucune compétence antérieure au travail en commun.
    Si il est prêt à accéder aux règles du retour géographique, c’est qu’il admet avoir trop lâché, puisqu’il a rappelé que la France passait de 50 à 33%.
    Mais il ne veux pas faire la même erreur que Naval Group avec Navianta.
    J’ai hâte que ce mariage contre nature se prenne un boulet, pour le débarrasser de celui qu’il se traîne à chaque pied: Merdel et jtentubstag

  52. arnaud dit :

    Les allemands poussent le bouch9n chaque fois plus loin, et les politiques français au nom du couple franco allemand qui est ûne utopie.

    Parly dont le seul intérêt est bien connu (lire sa bio wiki et les nombreuses affaires financières) cédera vite aux allemands comme Macron qui n’a de français que le passeport.

  53. mikeul dit :

    Quand on voit les réactions en Allemagne des syndicats suite à la réorganisation d Airbus, je ne comprends l absence de réaction des personnels de Dassault ,Safran, Thalès et autres sociétés à bord du Rafale. Ayant travaillé avec différentes sociétés allemandes dans l aéronautique il faut simplement avoir des convictions et les défendre. C est dur mais indispensable. Le problème c est d avoir un management qui vous soutienne. Ici c est Macron qui a un tropisme pro allemand au nom du mythe de la souveraineté européenne. PARLY qui n a rien fait à Air France et à la SNCF associée à Marin Vial en charge des participations de l état dans toutes ces sociétés verrouillent tout y compris les patrons de Safran , Thalès. Seul Dassault peut réagir mais ici la famille n est pas soudée et favorise une gestion patrimoniale de la GAMD

  54. Michel dit :

    Mr Lagneau c’est la France qui a le temps, le Rafale, vole, est opérationnel, est performant, va continuer à évoluer, il n’est pas encore au standard F5 (à partir de 2030), allez savoir si Dassault n’a pas dans ces cartons le standard F6 , pour 2035/2040, du genre pouvoir être au centre d’un système des systèmes avec des drones qui vont pouvoir l’accompagner dans ces missions ???
    La France possèdent les industriels qui maitrisent totalement les technologies inhérentes à ces évolutions, pas l’Allemagne…
    Comme je dis souvent IL EST URGENT D’ATTENDRE ….. nous ne sommes plus qu’à 4 mois des élections Allemandes celles-ci sont en septembre !!!!!

  55. Ah Ca ! dit :

    Désolé, sur le sujet des généraux…

    Superbe lettre du Général de corps d’armée Christian Piquemal au CEMA Lecoin…tre.

    https://www.place-armes.fr/post/le-g%C3%A9n%C3%A9ral-piquemal-%C3%A9crit-au-g%C3%A9n%C3%A9ral-lecointre-1

    Pour conclure avec une formule de politesse qui me semble d’une justesse absolue… J’aime…

    « Avec mon profond mépris. »

    Très belle lettre…

    • Félix GARCIA dit :

      « Très belle lettre… »

      Pour la forme : beaucoup de répétitions tout de même.

      On sent le bonhomme énervé ! ^^

    • ArtScenik dit :

      C’est quoi ses actes de bravoure à ce grand général ?

    • Lothringer dit :

      Pour la citation finale de Chamfort, il n’a pas eu à chercher très loin, elle était cette semaine sous la plume de Zemmour dans le Figaro.
      C’est juste « dans l’air du temps », ou une action concertée, ou alors est-il un vulgaire copieur ?

    • Michel dit :

      Comparez les états de service des deux généraux ,vous vous rendrez contre que l’un a fait la guerre (des) pas l’autre ….
      .le général Lecointre :
      « Le lieutenant Lecointre est nommé au grade de capitaine le 1er juillet 199112. Il a été engagé en Irak lors de la première guerre du Golfe (1991), en Somalie (1992) et à Djibouti13,14 dans le cadre de l’opération Iskoutir (1991-1993)15.

      De 1993 à 1996, il commande la 1re compagnie de combat du 3e RIMa, basé à Vannes. À ce titre, il participe avec son unité à l’opération Turquoise, en 1994 au Rwanda (dans le cadre du groupement Nord Turquoise)16,17, puis est engagé dans les forces françaises du BATINF 4, sous commandement de la Force de protection des Nations unies (FORPRONU)18, lors de la guerre de Bosnie-Herzégovine13. Le 27 mai 1995, commandant la 1re compagnie du 3e RIMa à Sarajevo, le capitaine Lecointre reprend la tête de l’assaut mené par la section du lieutenant Bruno Heluin, blessé par un éclat au front, pour reprendre le pont de Vrbanja. Cette opération avait été ordonnée par le général Gobilliard et le colonel Sandahl19,20,21,22 et elle est à ce jour le dernier combat « baïonnette au canon » de l’armée française. « La reprise du pont de Verbanja restera dans la mémoire de nos armées comme un symbole, celui de la dignité retrouvée, du refus de toutes les humiliations » déclara Jacques Chirac, président de la République française, à Vannes, le 1er juin 1995 lors des obsèques des marsouins Amaru et Humblot tués lors de l’assaut21. Ce fait d’armes vaudra au lieutenant Heluin et au capitaine Lecointre d’être faits chevaliers de la Légion d’honneur, par décret du 14 juin 1995 »
      Général Piquemal : rien …….

    • Bloodasp dit :

      @Ah ça: C ‘est vrai qu’elle est savoureuse la réponse de Piquemal à coincointre, surtout ce : »Avec mon profond mépris », je la retiens celle là ça pourrait resservir!

      • albatros24 dit :

        « Coincointre » a été envoyé à la tête de sa section ou de sa compagnie de marsouins dans tous les coins pourris où la France a perdu des hommes
        Pique…mal a traîné son sabre à l’école pour devenir atomiste et au cabinet de divers ministres et se la joue chevalier blanc après ses 4 Etoiles de fayot
        Retenez la celle là aussi…

    • albatros24 dit :

      Piquemal, comme tous les généraux a servi d’autres politiques…
      il ne serait pas devenu général sinon…4E qui plus est
      N’estce pas ?

  56. Fralipolipi dit :

    Kaizer Merkel a parlé… alors que Macron III s’était déjà précipité à Sedan pour y laisser les armes à terre.
    Vivement les prochaines élections !

  57. Expression libre dit :

    Après avoir obtenu le max sur le SCAF, v’là ti pas que les Allemands vont en commander une tonne.
    « Pour l’Allemagne, un accès sans restriction à la recherche financée conjointement est de la plus grande importance  »
    Sauf que la recherche actuelle est toujours basée sur la recherche passée. Et c’est cette recherche passée qui intéresse nos « amis » germains. Ben voyons.

    • GHOST dit :

      « recherche passée »? Mes excuses (d´avance) pour ce cynisme, mais tous les pays (y compris la Russie) ont tirés bénéfice des recherches de l´Allemagne Nazi á la fin de la guerre en 1945.
      Ce que l´Allemagne était en avance sur plusieures technologies militaires qui sont á la base des avions á réaction sur toute la planète. Avec un peu de memoire, souvenons-nous comment tous les pays ont pillés les recherches de l´Allemagne après sa défaite en 1945.
      Les amis Germains ne font que récupérer.. les fruits de leurs recherches du.. passée lol

      • YM dit :

        Oui enfin, on avait le droit de chercher une petite compensation de la part des allemands après qu’ils aient ravagés la moitié de la planète, non ?
        C’est un peu osé là.

        Par ailleurs, les anglais et américains ont développé le moteur à réaction à peu près en même temps, ils n’avaient que quelques mois de retard sur les allemands.

        • PK dit :

          Sans compter qu’ils se sont servis sans vergogne dans la caisse française en 1940…

      • Carin dit :

        @GHOST
        La chine passe son temps à « piquer » les technologies des autres… cela n’empêche personne de poursuivre leurs travaux et de progresser… un temps, avant que la chine ne mette la main sur les avancées… donc rien n’empêchait nos amis allemands de faire évoluer les technologies que nous leur avons volés!!! Aujourd’hui ils n’en seraient pas à vouloir rattraper les 70 ans de négligence et feignantise dont ils ont fait preuve.

      • vno dit :

        Les statoréacteurs, ils n’ont rien fait ? peut-être du fait de la disparition des recherches françaises durant la guerre. Pour tout le reste, c’est pareil. Leurs inventions proviennent ou ont bénéficiées du pillage de guerre et du travail gratuit des déportés européens.

  58. ONERESQUE dit :

    C’est çà votre appréciation du débat démocratique, vous censurez les connaisseurs ? Bravo

  59. anatide dit :

    Je propose qu’on sanctuarise Dassault a l’identique des zones de non droit…
    Au moins quand les neuneus au pouvoir on peur ils reflechissent a pas se faire éjecter par l’irréversible faux pas qui les mènera a leur perte.

  60. iroise dit :

    Je le pense depuis le début, il faudrait claquer la porte vite fait !!!
    Dans un an il y aura aussi des élections en France
    et……………..

  61. Meiji dit :

    Encore un peu de pression de la part des Allemands, et la France financera entièrement le Scaf développé et construit en Allemagne, avec transfert total du savoir faire Dassault.

  62. Vins dit :

    Parfait. On stop ce projet qui s’annonce hors de prix et on développe de nouvelles technologies…
    Pas besoin de refaire le coup du f35 à l’européenne, sachant que le nôtre ne se vendra pas…
    On favorise le cyber et les missiles… pas besoin de scaf pour bombarder djihâdistes à moto…

  63. Precheur dit :

    Et à quel moment la France va finir par le mot magique: non?

  64. Jean (le 1er) dit :

    « la France regarde l’horloge quand l’Allemagne donne le sentiment d’avoir le temps devant elle » le pire c’est que c’est le contraire. La France avec les évolutions futures du Rafale est tranquille jusqu’en 2040, au moins. L’Allemagne doit remplacer ses Tornado et Eurofighter (tout comme l’Espagne), assez rapidement

  65. Iroise dit :

    Que de fourberies de la part de l allemagne…Mais qu avons nous a faire avec ces gens la…Il faut que nos gouvernants soient aveugles ou complices pour agir ainsi. Sans doute un peu des deux !

  66. albert dit :

    Qu »on arrête ce cirque avec les allemands. Ca devient ridicule. On voit clairement que leur but est uniquement de prendre notre grand savoir faire et prendre le controle et la domination de tout projet européen. Je pense que les allemands se prennent de plus ne pus pour les rois de l’europe.
    Ils ont plombé l’EF, l’A400M, le Tigre et il faudrait qu’on continue à travailler avec ces gens ?
    On a démontrer avec le Rafale qu’on travaillait mieux seul, plus vite, plus efficacement, donc qu’on arrête cette mascarade avec un partenaire qui ne respecte aucun engagement et veut juste prendre tous les leadership. L’Allemagne est un partenaire impossible.
    STOP au SCAF, ayons le courage de refaire comme pour le Rafale, notre projet en repartant de zéro, il est largement temps de le faire.

  67. John Gabine dit :

    Pas de panique; on peut toujours acheter des F-35.

    • albatros24 dit :

      N’hésitez pas : il y a du stock de Fail 35 en rab, on brade à Washington !
      car ceux des turcs sont disponibles et les etatsuniens n’en veulent justement plus du tout

  68. Slil dit :

    Le ministre avait annoncé un accord à la fin avril, on est le 2 mai

  69. basstemp dit :

    Si le désir non dit des allemands était de reconstruire une haine entre les français et les allemands du même niveau qu’il y a 100-150 ans (de 1870 a 1918, et au de la … Jusqu’a 1945 et +) , ils ne s’y prendraient pas autrement que par ce comportement scandaleux qui est d’éxiger de la propriété intellectuelle qui irait bien au de la de ce qu’ils ont pourtant payé

    Si on réfléchit 5 min et sachant combien l’Allemagne du fait des conséquences de 1945 et du comportement qu’elle a eut tant le long de la guerre froide, que tout du long de la construction européenne : Il ne fait guère de doute quand au fait que ce pays obéit tout simplement a la CIA et aux désirs de Washington …

    Hors pour Washington et aux vus de choses qui vont devenir prévisibles tant avec de futur gros revers autour du F35 que le fait qu’ils craignent qu’un concurrent comme Dassault puisse en profiter pour tirer les marrons du feu au niveau des marchés internationaux a rafler potentiellement (pour par exemple vendre du Rafale F4 vers 2025 par exemple …) , ils ont besoin de pouvoir mettre a nu la cie Dassault : Tant sur des propriétés intellectuelles mais aussi sur des scandales a faire éclater en accédant a des données sensibles autour du futur NGF pour que tout cela rejaillisse sur les marchés du fighter Gen 4/4,5 quand bien même cela n’aurait pas forcément de liens directs , mais quand il s’agit de salir vous savez : Tout est bon …

    Je crains vraiment que le comportement allemand sur ce dossier, ne soit tout simplement et purement piloté depuis Washington pour que Dassault tombe dans le piège tendu et ouvre ses placards pour exhiber ses slips sales et que la sauce monte bien en neige au lavoir

    Cela devrait sauter aux yeux de tous !

    • Savancosinus dit :

      Je ne crois pas qu’il faille chercher si loin, jusqu’à Washington. Les Allemands, au niveau commercial, sont des gens pragmatiques, durs et intraitables (comme M.Trappier); ça ne m’étonne pas de les voir tirer la couverture à eux au maximum, après-tout, si ça marche!

    • Fabiano dit :

      Que les américains travaillent en binôme avec les allemands pour mettre les français à poil, il n’y a plus guère de doute. Sauf que pour les américains c’était connu depuis longtemps, pour empêcher notamment de vendre le Rafale. Pour l’Allemagne, la stupeur vient du fait que les français considéraient depuis la réconciliation franco-allemande initiée par de Gaulle que les allemands étaient des amis. Et là on s’aperçoit avec effroi que les allemands sont peut-être nos pires ennemis, travaillant via l’UE, l’Otan et avec la complicité de nos dirigeants félons, au démantèlement de tout ce qui a fait la puissance française. Après le SCAf prochaine étape, le siège « partagé » au conseil de sécurité de l’ONU puis la prise de contrôle de notre bouton nucléaire, au nom de la souveraineté européenne voulue par Macron.

      • asvard dit :

        C’est super vous n’avez pas besoin de Netflix : vous vous faites vos propres films.

    • Lothringer dit :

      Oui USA et Allemagne c’est bonnet-blanc blanc-bonnet.
      Oui l’Allemagne est aux ordres des USA depuis 1945….et le restera durablement.
      Oui l’Allemagne est en service commandé pour participer au pillage technologique et industriel de la France.
      Et Oui, on l’a vu avec le rachat d’Alstom par GE, notre ex-ministre de l’économie devenu Président de la République est parfaitement d’accord avec cette stratégie de démembrement capacitaire de notre pays. Et le peuple a voté majoritairement pour lui en 2017.
      Mais que veut le peuple ? Panem et circenses (du pain et des jeux du cirque).

      Non, je pense Dassault n’est pas dupe de ce risque. Dassault connaît parfaitement l’existence de la structure « five eyes » et c’est pour celà qu’il n’a même pas pris la peine de candidater à l’appel d’offre canadien. Il l’a dit. Les dés sont pipés et le vainqueur sera toujours…américain. Même lorsque les relations USA/Canada sont orageuses.

      Mais Dassault ne maîtrise pas l’inconnue que constitue la décision politique. Dassault est un industriel, pas un Président-de-la-république.

      Un petit bémol au sujet de la propriété intellectuelle : un brevet ne dure que 20 ans.
      Au bout de ces 20 ans, le brevet tombe dans el domaine publique et tout le monde peut utiliser et mettre en oeuvre la découverte. Je doute fort que les industriels de haute technologie (dont l’armement) ne posent des brevets sur toutes leurs inventions. Car si cela était le cas, les Allemands parviendraient faciement à re-créer une copie du Rafale , dont le développement remonte à plus de 20 ans.
      Et un brevet fait l’objet d’une publication publique et ouverte. Ce qui permet à n’importe quel laboratoire dans le monde de reprendre secrètement la découverte et de plancher dessus (sans avoir le droit de l’exploiter commercialement).
      Donc si tout était breveté, les Allemands pourraient facilement recopier le Rafale, et les réacteurs de Safran (ou tout autre concurrent) et la technologie radar AESA de Thales et avancer tous seuls.
      …sauf que les secrets les plus importants ne sont probablement pas brevetés et sont conservés…en secret.

      • YM dit :

        « (sans avoir le droit de l’exploiter commercialement) »

        Et puis il y’a des entreprises de certains pays, au hasard la Chine, qui s’en tamponnent complètement et vendent tout ce qu’ils peuvent au prix qu’ils veulent, vu que de toute façon leur gouvernement ne leur mettra pas de sanctions mais au contraire les y encourage.

        Au final la propriété intellectuelle est de plus en plus une vaste blague.

        Et pourquoi ils s’en priveraient ? A part Trump, personne ne dit rien… . Huawei est né sur le pillage technologique d’Alcatel, et personne en France n’a bronché.

        Donc pour revenir au sujet, j’espère bien que nos industries de l’armement ne publient pas tout ce qu’elles conçoivent.

  70. Savancosinus dit :

    J’ai comme l’impression que chez Dassault ils ont une longueur d’avance avec leur plan B, mais que c’est au niveau des politiques que ça traine, ceux-ci voulant à tout prix faire perdurer cette coopération si compliquée -impossible?-avec nos voisins allemands.

    • twouan dit :

      Faire voler un avion pas de doute que Dassault sait. Les politiques eux, ils voient les demandes des militaires d un côté, des industriels de l autre et la planche a billet.

      Si on veut un avion « français », il y aura de grosse saignée dans le contrat opérationnel soit dans le nombre, soit dans les performances.

      Ça sera un m88 modernisé et la levée des obso rbe2 et spectra basta. Il n y a bien que la carlingue qui sera nouvelle (et sûrement pas en carbone qui payera le vieillissement sur 35 ans).

      Si c’est moi qui passe la commande, ça me va. Je ne miserai pas un kopeck sur le cloud et le combat en réseau 4.0. Mais ce sont des sujets qui on leur chaud partisans.

      Maintenant, avec les 4 niveaux d études et les 72 piliers machins, on (parceque c est tres français) ne s est pas lancé dans un Super rafale comme la transition Hornet vers Super Hornet.

  71. jean augeron dit :

    « Berlin n’entend rien lâcher sur la question de » NOTRE « propriété intellectuelle ».

  72. LEONARD dit :

    Bon, 1er enseignement, l’accord qui devait intervenir avant fin Avril……n’est pas intervenu.
    Et c’est le seul, parce que pour le reste, on déblatère dans le vide, personne ici ne connaissant quoi que ce soit de la nature de la « propriété intellectuelle » concernée.

    Quand on saura, on pourra analyser et critiquer, surtout critiquer.

  73. Raymond75 dit :

    Oui bien sûr, bon … Mais c’est quand même la France qui brille militairement par ces innombrables OPEX au Moyen Orient et en Afrique : c’est nous les plus forts !!! et les seuls …

  74. Olivier dit :

    Bonjour, il faut créer une cagnotte sur leetchi et on finance nous même le développement de notre avion!! 100/100 FRANÇAIS

    • albatros24 dit :

      Prenez plutôt des actions Dassault Aviation, elles sont justement à la baisse et font moins de 1 090 € actuellement

  75. Reality Checks dit :

    Je verrais bien Mr Macron en Geschäftsführer de Dassault Flugzeugbau GmbH basé à Hallbergmoos à compter de juin 2022.
    .
    Je dis ça mais je n’y connais rien en aéronautique 😉

  76. aleksandar dit :

    Il n’y a que 2 puissances qui comptent en Europe
    La France et la Teutonie
    Les autres sont des petits joueurs
    Mais 2 c’est trop pour l’ambition allemande
    Vous croyez qu’ils ont renoncé a dominer l’Europe ?
    Grosse erreur
    Donc ils feront tout pour detruire la France
    Et en plus ils ont une revanche a prendre
    Avant de devenir une colonie turque

    • MILITAR dit :

      C’est un peu rudimentaire comme vision géostratégique. Les dernières évaluations faites par les instances de contrôle du Bundestag sur la Bundeswehr montrent AU CONTRAIRE un DÉLITEMENT avéré des VÉRITABLES capacités de la BW, hélicoptères TIGRE à Taux de dispo ultra-faibles, LEOPARD 2 sans rénovations sauf 1 bataillon, A400M en panne, PATRIOT peu entraînés, abandon des capacités AA SHORAD, Frégates F131 défaillantes…..etc…..etc…..les résultats d’exercice OTAN sont de plus en plus calamiteux…..INDUSTRIELLEMENT, OUI, militairement…..comme Hamlet, ils pourrissent de l’intérieur à petit feu….

    • Euclide dit :

      @ aleskandar
      Vous oubliez les British.
      Sans doute vous vous vouliez dire de puissances continentales.
      La 3ième qui est à l’autre bout de l’Europe est la Russie.

    • Clavier dit :

      On pourra toujours compter sur les Anglais pour essayer de rééquilibrer la balance entre les deux poids lourds continentaux en nous soutenant …..

  77. Guillaume dit :

    C’ est fun de voir tout le monde a enflammer ici, alors qu’ on a pas le moindre information de ce qui est négocié entre les états.
    Ici on a que la version de Dassault.
    Dassault fais passer ses messages dans la presse pour faire pression, en faisant vibrer la fibre patriotique en pleine négociations.
    Et vous vous vous tombez dans le panneaux…

    Aussi, c’ est avant tout une négociation entre etats.
    Car celui qui décide est celui qui finance.
    L’ industriel peut toujours protester, au final il fera ce que le client (l’ état) lui dira de faire.

    Donc attendez la fin de la négociation avant de vous enflammer et hurler a la trahison nationale 🙂

    • Pb75 dit :

      Oui, il y a un vrai savoir-faire de Dassault dans sa capacité à imposer sa narration dans l’opinion publique. L’opérationnel et ses besoins n’existent même plus. Les quelques pierres dans le jardin de Dassault sont complètement occultées, pourtant il y en a.
      Ce, alors que l’Etat n’a pas été déméritant à l’égard de Dassault.

  78. Piliph dit :

    Ca fait plus de 30 ans que nos dirigeants ont accepté de se soumettre à l’Allemagne, et certains s’étonnent encore des conséquences de cette soumission. Si ça ne concernait qu’un avion militaire, ce serait le paradis. Mais nous sommes soumis dans tous les domaines : économique, monétaire, financier, diplomatique même (cf Kosovo ou Turquie), etc. Les Allemands en sont bien conscients, seuls certains Français se font encore des illusions.
    Le seule espoir, c’est d’attendre l’effondrement économique de l’Allemagne, qui mise tout sur l’industrie automobile et les exportations en Asie, leur talon d’Achille.

  79. dompal dit :

    Je ne comprends pas cette volonté franco-française (politicienne) à vouloir faire ce zinc avec les boulons !!! 🙁
    Ils n’ont pas de PA, pas de bombes nuk compatibles, pas d’opex.

    Dassault a montré avec le neuron qu’il savait faire avec les partenaires de SON choix.

    Pourquoi on s’emmerde avec ces trous du cul de boulons ?????????

  80. HMX dit :

    L’avenir du SCAF semble décidément s’inscrire en pointillés… Outre les questions liées à la propriété intellectuelle et au partage des tâches industrielles, objet de cet article, il faut aussi (surtout ?) évoquer les élections allemandes du 26 septembre 2021 et leurs conséquences potentielles sur la coopération franco-allemande dans le secteur de la défense, et sur le SCAF en particulier. Les derniers sondages donnent en effet les Verts allemands vainqueurs d’une courte tête. Angela Merkel pourrait ainsi être remplacée par une nouvelle chancelière « verte ». Or, le programme des écologiste allemands, viscéralement antimilitaristes, serait une catastrophe absolue pour l’Allemagne et son industrie de défense (quasi-impossibilité d’exporter notamment), mais également par ricochet pour la France et les programmes menés en coopération (MGCS, SCAF, MAWS, Euromale…). D’où l’importance de garder au chaud le fameux « plan B » de Dassault, car nous sommes loin d’être sortis d’affaire. Il est même raisonnable de penser que les ennuis ne font que commencer…
    La suite au prochain numéro…

  81. Max dit :

    L’urgence serait déjà d’avoir un parc suffisant de Rafale (140 sur les 240 prévus ).
    Certes remporter des marchés export permet de réduire la facture par unité. Sauf que Dassault devrait augmenter ses capacités en termes de lignes de production.
    A force de vendre des occasions sur notre parc, les remplaçants neufs ne feront que combler un trou quand il faudrait avoir plus de masse face au futur taux d’attrition du conflit à venir.
    Le SCAF ne sera pas dans les airs quand le conflit de civilisations à venir nous engloutira dans les affres de la guerre.