Une frégate russe a frôlé la catastrophe après le tir d’un missile de croisière Kalibr

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

126 contributions

  1. Clavier dit :

    Je croyais que la pêche à l’explosif était interdite…?

    • Fralipolipi dit :

      C’est la nouvelle méthode pour traiter les king-crabs qui pullulent 😉

    • Joe dit :

      « … d’une portée maximale de 2.600 km ».

      Lire 2.600 mètres 🙂

  2. Themistocles dit :

    Le même genre de déboires est arrivé à une frégate française il y a quelques années avec un tir MM38 qui a fait plouf à faible distance. Quand ca veut pas…

    • RGA dit :

      yep, quand ça veut pas…faut avoir du cran pour appuyer sur le bouton, même encapsulé dans une combinaison d’amiante. chapeau bas, les gars….. et respect pour les marins de Jakarta, perdus dans la perte de leur unité de combat. Les armées, dans leur grandeur et tragédie.

    • 에르메스 dit :

      C’est impossible d’avoir 100% des munitions fiable quelque soit le pays d’origine malheureusement…
      .
      Mais il faut admettre que l’échec de ce Kalibr donne des images impressionnante.

      • twouan dit :

        L hélicoptère qui va tourner au dessus du bouillon. Je me suis demandé si c était dans la procédure.
        Si la charge militaire saute, c’est un coup a perdre l hélicoptère avec.

      • mataf36@ dit :

        chef j ai glissé !!

  3. Alain d dit :

    La Russie s’entraine donc toujours au sabordement de ses navires.

    • sgt moralés dit :

      ils n’ont pas notre expèrience.

      • Frank dit :

        @ sgt moralès Bien vu.
        Il devait avoir des touristes du NKVD qui prenaient des photos à Toulon, avec un vieux fed1, le 27 novembre 42, probablement.
        Faut avouer que la vidéo est confondante, et que la petite corvette (?) qui suit a du avoir des frayeurs.
        Mais d’où vient cette vidéo publiée sur YouTube?
        Un drone? Un hélico? Satellite inconnu? Franky Zapata?
        Je vois pas trop une quelconque Marine filmer un échec, puis le diffuser.
        Bizarre, bizarre…

        • Fred dit :

          @ Frank

          Cela ressemble à deux opérateurs de drone qui commentent leurs images.
          Il semble que les armées russes n’hésitent pas à faire des démonstrations en public (CF. vidéo de la frégate qui lance un missile plus bas), malgré le danger qu’elles représentent, et évidemment les conséquences médiatiques en cas d’échec.
          Ceci dit, une ONG a démontré la présence de matériels anti-aérien, de matériel de guerre électronique et de troupes russes au Dombas, simplement en effectuant des recherches sur les médias sociaux, et souvent sur ceux des soldats incriminés (images géolocalisées ou lieux reconnaissables, panneaux routiers, immatriculation des véhicules … etc.).

    • Arnaud dit :

      Honnêtement, étant Français, je n’irai pas sur le terrain du sabordement…

  4. souricière dit :

    « Selon le service de presse de la Flotte du Pacifique, cité par l’agence Ria Novosti, l’objectif a été atteint. »

    Un bref exemple de la communication russe qui est une « référence » alternative pour beaucoup aux mensonges mainstream…
    On montre ce qu’on veut bien montrer, on cache ce qu’on ne veut pas montrer, on dit ce qu’on veut entendre on devient sourd à ce qu’on ne veut pas entendre.
    Pas touche à l’image de la Russie, pas touche à ses armes terriblement efficaces qui font trembler l’occident, on trouvera bien un exemple de missile occidentale n’ayant pas marché pour détourner l’attention!

    • Czar dit :

      « Un bref exemple de la communication russe qui est une « référence » alternative pour beaucoup aux mensonges mainstream… »

      les médias russes sont un excellent moyen d’information pour ce que l’oligarchie occidentale passe sous silence, et les médias occidentaux sont une excellente source d’informations pour les russes confrontés à la langue de bois du néo-soviétisme poutinien.

      il n’y a que les cons hémiplégiques – il y en a quelques uns sur ce site, à ne toujours pas l’avoir compris.

      • Castel dit :

        Ah , voila un point de vue typiquement Czarévitch !!
        La communication doit être au service de la seule oligarchie qui devrait exister dans un pays, c’est à dire celle d’un pouvoir corrompu, au service d’un seul homme et de sa clique, qui se permettent de faire accuser de « terrorisme » le moindre parti d’opposition, et d’imposer la fermeture de ses bureaux, en menaçant ses militants de poursuites pénales uniquement à cause de leur existence !!
        Et évidement en contre partie, qui sont les premiers à protester, lorsque que l’on veut contrôler leurs médias implantés en Occident, tels que « spoutnik » ou « RT », alors qu’ils n’en tolère aucun chez eux, y compris les ONG…
        Alors, bien sûr, on doit pouvoir trouver tous ceux qui chantent les louanges du régime, venant de pays « démocratiques », tel que Cuba, le Venezuela, la Chine, la Corée du Nord, le Bélarusse, et j’en oublie volontairement…
        Vivement que la même chose arrive en France, de manière que ces maudits Gaulois arrêtent enfin de revendiquer en permanence !!

      • patodas dit :

        En effet la presse Russe ne peut pas parler mal de Poutine, et surtout pas denaturer leurs armes qui ne valent pas un pet , gare aux Goulag

    • vrai_chasseur dit :

      @souricière
      L’objectif était de qualifier le tir depuis un silo vertical. Objectif atteint, puisque le missile est sorti verticalement de son silo.
      Plus sérieusement, l’assurance qualité en industriel coûte très cher. Faire monter un taux de réussite de tir de 90% à 93% va doubler le coût de revient unitaire du missile. C’est sur ces budgets-là que le bât blesse souvent.
      A l’époque, Aerospatiale avait instauré des contrôles qualité beaucoup plus draconiens sur les chaînes d’assemblage des EXOCET. Résultat : 1 missile sur 3 sortait des clous. L’histoire ne dit pas vers quel(s) pays ont été exportés ces missiles défectueux au contrôle qualité …

      • NulH dit :

         » L’histoire ne dit pas vers quel(s) pays ont été exportés ces missiles défectueux au contrôle qualité … » Ah bon, n’ont pas été re-testés ???
        Soyons sérieux !!! Cela doit être un peu plus délicat, compliqué … Peut être des sources, de tris, par ces choses de tests industriels… ???

      • Joe dit :

        Sortir des clous pour 1 sur 3 ne veut absolument pas dire 2 sur 3 inapte à atteindre leur cible. Dans la norme ISO il suffit un composant peut être déclaré non conforme (une vis de x centième de mm plus longue sera non conforme), le produit final pourra néanmoins être fonctionnel.
        Même avec une proportion de 1 sur 3, il ce peut très bien que le taux de réussite (atteindre une cible et explosé) soit très largement supérieur à 90%

    • Frank dit :

      @ souricière Soyez pas mesquin.
      Le Kalibr est une daube, chacun le sait depuis l’automne 2015.
      Un pétard de propagande, nul n’est dupe, soyez rassuré.
      Mais restons vigilants.
      Le Russe étant fourbe par définition, il a peut-être publié sur YouTube un leurre qui tournoie, pour mieux dissimuler des torpilles tirées. au même moment. Ou autre chose.
      Soyons attentifs, « ils » sont partout, à l’affut.

      • Themistocles dit :

        Ah? C’est sans doute pourquoi le critère Kalibr/non Kalibr est systématiquement évalué par l’OTAN pour juger de l’importance du déploiement d’une unité russe ( sous-marin, unité de surface, défense côtière, bombardier….) C’est parce que c’est inoffensif. Je comprends tout !!!! En fait cela contribue au maintien de la paix.

    • guy dit :

      Exactement, on voit parfaitement un nombre important d’individus fuir le sujet d’un échec russe pour évoquer un échec français. On détourne effectivement vite l’attention en laissant croire que « ça arrive à tous » mais que lorsque c’est nous, ces gens sont absents pour rappeler les échecs russes pour relativiser.
      Un échec français: nous sommes la risée du monde, on est ridicule et ça craint.
      Un échec russe: ça arrive à tout le monde, regardez cet exemple français.

  5. France pragmatique dit :

    Les trolls russes, pro-Poutine et autres « patriotes aux petits pieds » vont nous expliquer qu’en fait c’était une FREMM déguisée, que le missile était bien entendu un SCALP et que de toute façon les marines de l’OTAN ne savent pas tirer des missiles de croisières eux…

    • Vinz dit :

      Tsssssssss pas trop la ramener dans ce domaine…

    • Thaurac dit :

      « …sa splendeur sionnarde.. »
      Le rapport? Encore un qui a été violé pa un rabbin dans sa prime enfance et qui lui reproche d’avoir perdu contact 😉

    • Courmaceul dit :

      désolé de vous déranger mais c’est quoi « Ignorance Française dans sa splendeur sionnarde » ?

    • Frank dit :

      @ France pragmatique Ben non, c’est inutile, puisque vous venez de le faire.
      Merci du coup de main, collègue.
      Fait beau chez vous?

    • nikakda dit :

      « les trolls russes, pro Poutine et autres » dixit le troll macroniste dans ce pays qui a force du temps n’est devenu …rien …
      Lorsque la France fabriquera et utilisera ‘ses’ systèmes d’arme (en commençant par les armes de poing déjà …) vous pourrez critiquer et faire des commentaires sur les autres pays …. Pour le moment et pour de nombreuses années a venir … chut

      • Pravda dit :

        Les USA utilisent un PA suisse-allemand ou italien, les russes utilisent une copie du MP43 allemand comme fusil d’assaut donc ce ne sont pas des grandes puissances ? (Je ne parle même pas de la gronde Chine, où il faut plutôt chercher cd qui n’est pas copié)
        Manque de chance pour vous, la France est justement un des pays qui a le plus d’autonomie en matière d’armes, du porte avion nucléaire, au char, en passant par les avions. Manque de chance pour la France, elle accepte n’importe quel troll pro anti-France sur son territoire…

      • pat dit :

        les trolls Russe pro Poutine sont bien assis sur le mensonge de celui qui veux faire revivre le communiste en Russie, et qui veux instaurer la dictature a grande échelle, le menteur le voleur le fraudeur, et le tueur , la Russie est diriger par un fils d’Hitler, et un mafieux légaliser par le Kremlin et Gorbatchev qui l’a mis au pouvoir un ex Kagbeïste qui a bien sucer les couilles de Staline

  6. Même dit :

    Aucun risque ! La tête n’est pas armée.
    Par contre l’étage de propulsion ne s’éteint pas alors qu’il est plongé dans l’eau… Leur mélange est diablement efficace.
    * doit-on rappeler ici nos nombreux échecs comme par exemple un tir sous-marin raté, les tirs ratés en direction de la Syrie à partir de nos trois navires…
    Un ratage reste un ratage mais pas de quoi fouetter un chat…

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      En effet, un échec de tir, tout le monde en vit.
      Que ce soit en développement, en essais, en qualifications, en entrainement ou en opérations. En soit, pas de quoi en faire un plat (sauf quand il s’agit d’armements de dissuasion, dans ce cas, gloups!)
      Ce qui rend ce échec particulier (et spectaculaire) c’est qu’il aurait pu avoir des conséquences bien plus graves qu’un MdCN qui ne s’allume pas dans son silo.
      Sinon, quasiment tous les propulseurs modernes fonctionnent sous l’eau puisque la pression des gaz d’éjection est supérieur à la pression extérieur (dans l’eau). De plus, il est très difficile d’éteindre un moteur volontairement, même avec grands renforts technologiques. C’est un inconvénient majeur, et un avantage en même temps.

    • Fralipolipi dit :

      @Même
       » Leur mélange est diablement efficace. »
      … c’est sans doute idem avec bon nombre de tous ces types de missiles. Une fois que le tir est parti, ça ne veut plus jamais s’arrêter.
      .
      Par contre on note ici une fragilité de structure du missile dans son ensemble : il se brise en deux avant d’avoir terminé sa 4ème boucle (à 9sec sur le film) … alors que la vitesse n’est pas dingue, le nombre de G ne doit pas non plus être hallucinant.
      Alors Ok, un Kalibr n’est pas conçu pour faire les galipettes requises par l’anti-aérien ou l’anti-missile … mais malgré tout, c’est pas bon signe pour le fabriquant.

      • LEONARD dit :

        @Fralipoli
        Ca collerait aussi avec un dispositif d’autodestruction. (délai, explosion)

        • Fralipolipi dit :

          Si cette rupture en deux correspond au protocole d’autodestruction, on va dire que la résultante est bien timorée…. et dans le cas présent pas moins dangereuse.
          Je penche toujours vers une fragilité de structure native … mais bon, ce n’est évidemment qu’une hypothèse de ma part.

    • Sonata dit :

      De mémoire aucun tir n’a été raté lors d’Hamilton, mais deux des trois FREMM étant pistées de près par des navires russes, seule la troisième a tiré.

    • Michel dit :

      Vous arrangez cette affaire à votre sauce…. Les missiles ne sont pas partis, ce n’est pas pareil.
      Dans le cas présent, il est éjecté de son alvéole et à l’allumage de la propulsion, ils ont failli se le prendre sur le coin de la figure……

    • 에르메스 dit :

      Les booster à poudre fonctionnent en étant immergé et ils ne peuvent être coupé donc ca n’a rien d’étonnant.

    • Vroom dit :

      « les tirs ratés… »
      Tirs non effectués vous voulez dire ? Les missiles ne sont pas partis, avec un problème de conduite de tir d’un côté, et de dépassement de timing à cause d’une ligne de tir non dégagée de l’autre.
      Le 3ème bâtiment a effectué ses frappes nominalement.

    • Fred And Co dit :

      Il n’y a eu aucun tir raté depuis nos frégates FREMM lors de l »opération Hamilton. Tout les missiles tirer on atteint leur cibles..
      Par ailleurs si il y avait eu un échec de tir, les navires russe qui était à proximité de deux de nos frégates ce serait empresser de fournir les images au monde entier. Vous avez vu quelques choses vous ?. Mis a part les images de cible détruite bien sur ?.

      Alors ton discours sur de prétendu nombreux échecs laisse moi rire. Sur le programme M51 sur 10 tirs effectuer lors du développement, 1 seul échecs en 2014 et du à l’industriel en charge de la fabrication en série.
      A titre informatif peut tu me rappeler le nombre d »échecs lors du dernier programme de missile balistique Russe ?.
      La Russie a toujours eu de gros problème de fiabilité et de suivi de qualité.

      • vno dit :

        L’échec n’était pas du à la production de série ou au missile, mais au montage de l’instrumentation ajoutée au missile pour le tir d’essai d’après certains sites. Cela a entrainé un niveau vibratoire totalement anormal en approchant la vitesse du son et la décision de détruire l’engin avant qu’il soit éventuellement hors contrôle.

    • didixtrax dit :

      « Aucun risque ! La tête n’est pas armée. » ni le système de guidage ?

    • Edgar dit :

      @ Même « Aucun risque ! La tête n’est pas armée. » Mais le moteur fonctionne. De mémoire, une frégate britannique, touchée aux Malouines en 1982 par un exocet argentin dont la tête n’avait pas détonné, a été détruite par l’incendie provoqué par les gerbes de flammes du moteur. (Un exocet défectueux… vrai_chasseur, l’un des vôtres ?) Les images du missile qui joue au dauphin joyeux dans l’eau sont, en effet, étonnantes.

  7. Kreml1 dit :

    Eligible pour « video gag »

  8. Fred dit :

    Je ne retrouve pas cette vidéo, où une frégate russe non encore sortie d’une darse lance un Kalibr qui part immédiatement cul par dessus tête et retombe 50m devant le bateau.

  9. Montagne dit :

    Trop de vodka ?

  10. Momo dit :

    Les missiles russes ne sont plus ce qu’ils ont été.
    Même si aucune armée ne peut prétendre à 100% de succès sur ses lancements c’est d’autant plus important de réussir au moins partiellement les rares qui sont faits à titre d’essai. Sauf si prototype, cas particulier.
    Ces tirs sont normalement d’autant mieux préparés et les missiles vérifiés qu’il n’y a aucune pression temporelle et autres désagréments liés à un véritable affrontement.
    Alors là ça fait carrément désordre, c’est le flop total.

    Trés intéressant aussi le fait que la video circule. Là il va y avoir des explications à donner parcequ’il n’est pas difficile de savoir quelles sont les personnes qui l’ont faite et à qui elles l’ont communiqué.
    C’est surement dans la communication qu’il y a eu une circulation imprévue, qui a du faire plaisir à l’état-major et au gouvernement.
    On imagine les compliments appuyés de Vladimir…

  11. Jule dit :

    C’est la que l’on voie que en plus que les russes ne savent pas faire de bon avions, ils ne savent pas non plus faire de bon missiles…

    • MAS 36 dit :

      Vu la rouste qu’ils ont donné aux forces blindées ukrainiennes à coups de roquettes et de missiles je serait moins péremptoire et perfectionnerai mon français.

      • YM dit :

        QUOI ? j’étais persuadé que la Russie n’avait jamais été impliqué dans ce conflit ! Poutine aurait menti ?

      • Thaurac dit :

        Quand ? puisqu’ils ne sont lamais entrés en ukraine ou alors proutine nous ment, c’est inconcevable!

      • Lassithi dit :

        C’est pas faux.

      • Stoltenberg dit :

        De toute façon, la seule chose qu’ils savent faire c’est agresser et harceler leurs ex-vassaux du pacte de Varsovie + quelques autres pays notamment scandinaves. Leur équipement est bon uniquement pour les défilés (qui s’apparentent de plus en plus à des reconstitutions historiques). Son utilité réelle ? On en a un bel exemple sur la vidéo 🙂

    • Ion 5 dit :

      Si, le Su-29 ou le 31.
      Vous n’ avez qu’à compter le nombre de médailles en compétition.

      Ce serait pareil pour le Su-35S s’il y avait des prix de voltige aérienne pour chasseurs à réaction…

  12. bolo dit :

    Sans doute encore un problème de trappe qui s’ouvre mal (comme la frégate Allemande)

  13. Patatra dit :

    Oh la belle jaune…
    Bon d’un autre côté, des échecs de munitions lors des exercices, tout le monde en subit… Mais il y a du avoir des fessiers bien serrés en passerelle.

    • Jupiter dit :

      Oh, je veux bien le croire
      On comprends mieux pourquoi à chaque tir, l’ensemble de l’équipage est en alerte et met sa cagoule anti-feu (en tous cas, sur les bâtiments de la MN)
      Même sans charge, s’il était retombé sur la passerelle ou sur l’autre navire, les dégâts auraient été considérables et les bobos fort probables!

      • Patatra dit :

        Voilà, tout à fait, c’est pour ça que Dieu, sans son infinie mansuétude, a créé les procédures de sécurité.
        Pour éviter entre autre qu’un quidam en mal de lancement de fusée, se retrouve à l’extérieur avec la possibilité de faire ami ami brutalement avec un booster de missile que personne ne peut éteindre et qui marche même sous l’eau.
        Dans ce cas là, la cagoule (le masque, la TPB et les gants), c’est bien, mais c’est pas suffisant.

  14. PK dit :

    Ça a dû serrer fort les fesses à bord !

  15. aoups dit :

    made in china ?

  16. Olivier dit :

    Note artistique : 5,8/6. Note technique : un peu moins ^^

    • Optimist dit :

      Triple axel double loops piqué cher à Nelson MONFORT; C’est le Bolchoï
      😉

  17. Patadouf dit :

    Manœuvre évasive, nouvelle génération de torpille ??
    Peut-être que le point de sortie se situe à 100 km sous la cible… 🙁

  18. VIAL dit :

    Je ne sais pas ce qui est pire :

    – Une frégate russe rate le tir d’un missile KALIBR

    – 3 FREMM françaises ratent leurs tirs de missiles sur la Syrie

    D’ailleurs, officiellement, on n’a jamais su pourquoi nos frégates n’ont pas pu tirer comme elles le voulaient… Quelqu’un aurait des informations à ce sujet ?

  19. pmpm dit :

    Il ne s’agit pas d’un echec : simplement la preuve de la remarquable maniabilité des missiles russes . Moi je trouve cette trajectoire pleine d’elegance .

  20. Empoisonneur de slip dit :

    Il nous reste de la place dans nos divertissants camps de Sibérie et de Carélie pour les extrémistes qui ont laissé fuiter cette video !

  21. Lagaffe dit :

    Un incident qui peut toucher n’importe quelle marine.
    En soi ce n’est pas un événement important mais le plus intéressant c’est la volonté, comme toujours en Russie, de dissimuler les échecs des armes miracles de Poutine.
    Sans cette vidéo, on aurait surement droit aux dénégations russes habituelles et au classique « tout s’est parfaitement déroulé lors de ces exercices et ceux qui prétendent le contraire sont des menteurs nazis de la CIA pro-Navalny financés par l’OTAN », la même punch line que pour les échecs du GRU, les diplomates pris sur le fait à espionner, etc… et en ce moment la dénégation des faits représente une part de plus en plus importante des « infos » sur Sputnik et Russia Today !

  22. zyal dit :

    Faudra éviter de se rater comme ca avec la torpille nucléaire…

  23. Patadouf dit :

    Un missile qui fait « puuutsch » !! 🙂

  24. Monbars dit :

    Si ce genre de ratées… existent chez les Russes qui ont malgré tout de l’expérience … depuis les Katioucha (les orgues de Staline).. On n’imagine alors les missiles hypersoniques Chinois… qui pourraient faire plouf devant… l’étrave.

    • Frank dit :

      @ Monbars Beaucoup de temps a passé depuis les « Orgues de Staline »
      Mais si le sujet vous intéresse, renseignez-vous sur les hauteurs de Seelow, en 45.
      Aucun plouf à ces instants, on flingue, avant la curée.
      Les missiles de certains font plouf! devant le beaupré? Les nôtres font trois révolutions de plaisance avant de choisir leur cible, au mètre près?
      Espérons que l’on ne va pas vérifier.
      Les Katioucha ont une résonnance romantique, désormais, on dit Tornade, ou Buratino/Tos-1.
      C’est moins élégant, mais plus précis.

  25. Clavier dit :

    Le multirôle comporte aussi un volet humoristique …..très réussi !

  26. didixtrax dit :

    De bien belles images en tout cas !

  27. Moddus dit :

    Comme l’ont dit certain, un loupé, ça arrive à n’importe qu’elle marine. Bon OK, la différence c’est que les marines occidentales reconnaissent quand elle se foire sur un essais.

    Par contre, ma vrai interrogations, c’est si ce missile a une portée de 2600km, le tester face à une cible situé à 100km ? Que le test ne soit pas systématiquement à la distance max OK, mais entre 100km et 2600km,la différence est énorme ! Pourquoi pas un test à 800km, ou1500km, bref vraiment à grande distance ?

    • Thaurac dit :

      Trop de villes en danger ! on ne sait jamais

    • Thaurac dit :

      Donné pour 2600 km mais garanti les 100 premiers km par le constructeur

    • Royal Marine dit :

      J’ai vu plusieurs tirs ratés de divers missiles dans la Marine Nationale, il y a quelques années, sur divers bateaux…
      Jamais d’explications données dans la presse ensuite… Bon. Mais on ne fait peut-être pas partie des occidentaux? D’après vous…

    • Ion 5 dit :

      @Moddus
      Les missiles Kalibr c’est tout une gamme de missiles en partant de 3 familles distinctes, et non pas un ou « ce missile ».
      vous pouvez regarder la page wiki, même si en français il manque pas mal de versions et de mises à jour depuis le début des livraisons en 1984.
      Pour ce qui est du missile 3M-14E ou 14KE etc, il était censé à l’origine voler jusqu’à 300/375 km.
      La modif censée atteindre 2600 km n’est que relativement récente et sans doute encore en phase d’essais pour ce qui est de celle utilisant les derniers propergols solides et têtes de guidage (sécurité, stockage etc.)

      Quoiqu’il en soit le BE Novator n’est pas resté les doigts dans le « poche » pour ne pas dire autre chose https://fr.wikipedia.org/wiki/Bureau_d%27%C3%A9tudes_Novator
      depuis 37 ans. Il est probable que missile tiré soit un proto, alors qu’il se plante, c’est dommage pour la marine russe, mais c’est normal… Un proto, par définition, est là pour ça, non?

      Alors, des Kalibr de tous genres (3M 54, 3M 14, 91 RE, TR etc.) qui se plantent c’est déjà arrivé et ça arrivera encore. Maintenant, s’il y a un échec tous les 200 tirs comme j’ai pu lire ici ou là, au niveau de la fiabilité, ça va encore*…

      *Surtout si les modèles utilisés en exercices sont soit hors d’age, soit encore en phase d’essais

  28. Titeuf dit :

    Grosse frayeur…
    J’imagine même pas leurs têtes en passerelle !!!

  29. Gégétto dit :

    C est un peu gros non, pour un leurre anti-torpille type CANTO ?
    De plus, faut toujours qu’ ils fassent les malins, les marins russes..les looping ne servent à rien!!!

  30. Durandal dit :

    Quadruple salto avant, c’est la médaille d’or assuré au JO !
    Par contre pour la portée, modifié 100 Km avec 100 mètres.

  31. lym dit :

    Au delà de l’échec de ce lancement, raconter des gros bobards puis se retrouver avec les images de propagande de « La Pravda » militaire qu’on avait visiblement décidé de ne pas sortir qui sont au final publiées. Gros bobo à l’égo, mais ça reste ici un moindre mal!
    Puis c’est pas comme si tout ce qu’ils vendaient donnait satisfaction à leurs clients qui les utilisent (Syrie/Libye/Karabakh)…

  32. farragut dit :

    En fait, l’autodirecteur du missile a accroché le SNA US qui pistait cette frégate russe… 😉

  33. Pascal (l'autre) dit :

    Ce sont des « gags » qui arrivent! Il suffit pour s’en convaincre de taper sur Youtube « missiles fails » ! Certains « cochers » de l’A.A. doivent aussi se souvenir de trajectoires particulièrement « exotiques » lors du lancement du missile air-air Matra R-530. Un pilote de Mirage F1 de Reims (si mes souvenirs sont bons) avait été pour le moins « ébahi »(avant une légitime peur rétrospective) par la série de tonneaux qu’avait effectué le missile autour de l’avion lanceur!

  34. oryzons dit :

    Je dois dire que la trajectoire fait limite Benny Hill.
    Très drôle.

    Pour ce qui est de l’échec lui-même ce n’est pas nécessairement un réel problème.
    Ce genre de tirs est justement fait pour valider ou comprendre ce qui ne fonctionne pas pour que cela n’arrive pas le jour J où ce n’est plus un exercice.

    Donc seuls les russes peuvent savoir à quel point le problème est grave ou non.

    Par contre que la vidéo fuite alors là c’est problématique.
    Car justement ce type de tirs est aussi devenu un outil de propagande, un peu comme un lancement de fusée.
    Donc comme tout outil de propagande cela ne peut QUE fonctionner.

    Les responsables techniques vont surement passer un mauvais moment, mais quelque part on leur demandera de faire leur boulot, de trouver le problème et de le régler afin que l’on puisse refaire un autre tir validant le correctif.

    Les responsables comm., comment dire, ils sont surement en train de se faire fabriquer des faux papiers dans une cave moscovite afin de se barrer avant de finir en voisin de cellule de Navalny.

  35. Castel dit :

    Ce qui est quand même un peu inquiétant, dans cette affaire, vu la portée de l’engin, c’est de savoir si l’on accepterait de croire les Russes, en supposant que par manque de chance celui-ci vienne frapper un navire de l’OTAN, situé à plus d’un millier de kms de là après avoir échappé à son contrôle !!
    Espérons qu’il soit équipé d’un système d’autodestruction, en cas d’urgence ….

  36. Arnaud dit :

    Il me semble qu’une FREMM a connu quelques soucis aussi avec ses MdCN lors de l’opération HAMILTON. Ce sont des choses qui arrivent, surtout lorsque les systèmes sont récents.

  37. Thaurac dit :

    Cela me rappelle une images de départ de missiles en iran, retouchée bêtement par Photoshop

  38. Courmaceul dit :

    Bon, l’essentiel est qu’il n’est pas retombé sur le navire.

  39. Momo dit :

    Aprés interrogation de mes sources il semble que la réalité soit toute autre que ce que les moqueurs ont raconté.

    La vérité vraie est que dans le cadre de son partenariat avec le PCC les Russes ont fait la démonstration éclatante et décisive que l’USS Muskin a vraiment intérêt à s’écarter du Liaoning.

    Biden est prévenu.
    Il n’y aura pas de 2ieme essai…

  40. olivier 15 dit :

    Puisque l’on parle de missile en mode  » NAWAK », il y a eu en 1989 et chez nous, à Toulon, ce fait divers étrange…. => https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_des_T%C3%AAtes_de_Toulon. Dispo aussi sur Youtube.

  41. Nico UK dit :

    Il a été beaucoup utilisé en Syrie donc il fonctionne. Le seul truc qui compte c’est le taux d’echec du missile : 1%, 10% ?

  42. Thierry dit :

    Ils vont encore dire que leur missile est hyper manœuvrant et que le tir est un grand succès.

    C e type de missile a déjà prouvé son inefficacité en Syrie en 2015 quand ils en ont envoyé 26 sur l’état Islamique, hors le point d’impact était à plus de 65 km du territoire de l’état Islamique, dans une zone rebelle de front avec Al Assad (Lataminah).
    https://www.washingtonpost.com/world/were-russian-airstrikes-really-aimed-at-the-islamic-state/2015/09/30/a8754f06-67d9-11e5-8325-a42b5a459b1e_graphic.html

    Les Russes ont l’air d’être assez mauvais en missile, on l’a encore vu avec l’Arménie et les Iskanders.

    • Frank dit :

      @ Thierry Le Washington Post, c’est pas l’équivalent US de Ria Novosti?
      Non, c’est vrai, c’est le NYT, autant pour moi.
      On s’y perd.

  43. Reaper10 dit :

    Encore les promesses de la technologie Russe .

  44. Frank dit :

    @ Michel Vous étiez sur zone à cet instant pour l’affirmer, et le prouver? J’en doute.
    Mais si vous êtes un expert de l’intervalle entre mise à feu sur bouton et début le de la trajectoire d’un missile tiré d’un silo navalisé ou surtout d’un SNLE, je vous écoute.
    Des dizaines d’ingénieurs, j’en connais quelque uns, planchent sans arrêt sur la manière optimale de lancer un M-51 sans poudre, et sans risque pour le SNLE. Vous avez des suggestions?

  45. Philippe dit :

    Tout le monde apprend de ses erreurs c’est une vérité générale.

  46. breer dit :

    Contre torpilleur ça fait un tantinet ancien comme appellation …

    • Sempre en Davant dit :

      Notre Hôte a une préférence pour le français et des goûts classiques.
      Yena ki disent que le dernier qui a écrit « destroyer » est passé par la cale humide.
      Les médisants sont aux vergues…

  47. breer dit :

    Il y a bien des militaires russes qui ont besoin de sous, une petite vidéo contre quelques billets c’est tentant, mais à mon humble avis, le fauteur va vite se retrouver avec les bracelets aux poignets..

  48. piotr le grand dit :

    Si tes maires US avaient des si bons avions et autres matos, alors pourquoi quittent ils l’Afghanistan la queue dans les pattes en laissant plus de deux milles vies des GI’s sur terrain?

    • Pravda dit :

      Je sais pas, demandez à vos potes russes, ils ont aussi cette expérience, mais avec 26.000 des leurs restés sur le terrain.
      Allez,bisous !

  49. Thierry dit :

    Selon les médias officiels russe, les sondages (à la botte du pouvoir) donnent la popularité de Poutine à 29 ou 31% selon les différentes sources, ce qui signifie qu »‘en réalité il est encore plus en dessous de ce pourcentage (sans doute autour de 10%), comme il est déjà loin le temps ou il faisait officiellement 80%….

    Il y n’y a pas que les missiles russes qui s’abiment en mer, il y a aussi les présidents russe et celui là il est proche de boire la tasse.