Des casques TopOwl de nouvelle génération pour les pilotes du futur hélicoptère NH-90 « forces spéciales »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

21 contributions

  1. Jule dit :

    Aucun intérêt puisqu’il n’est pas armé, donc OSEF/20…. encore de la merde qui va couter de l’argent sans parlez du peut de NH-90 que l’on à !

    • AlatAlat dit :

      Belle analyse, encore un connaisseur 😀

    • dompal dit :

      @ Jule,
      Tu as raison, le NH-90 n’est pas armé mais s’il doit évoluer dans une zone contestée par un ENI, il y aura des Tigre pour assurer la sécurité.
      De là à dire que c’est de l’argent foutu par la fenêtre, faut pas déconner non plus.
      Ces technos mili peuvent et seront très certainement utilisées par des équipages ‘civils’ pour faire de la SAR en mer ou en montagne. 🙂

      • Fred And Co dit :

        Exactement, par ailleurs armé le Caïman ne doit pas être insurmontable, fixer des mitrailleuses qui se déploie une fois les portes latérale ouverte cela doit être faisable et peut être déjà fait. Je constate que les FS ne l’ont pas demander. Cela ne doit donc pas être indispensable.
        Ont peut penser que le Tigre bénéficiera a son tour de cette nouvelle génération lors du futur standard 3, et peut être même à terme sur l’A400M et également le futur Guépard H160M.

  2. Lucien dit :

    La francophonie est morte.

    • francois dit :

      mais nan.. il reste jule et ses fotes d’orthograffe, de conjugèson et de saintaxe mais ca: on s’en fout
      🙂

    • Palu dit :

      L’ouverture de champ visuel ne semble pas transcendante.

      • Blud0 dit :

        C’est certainement mieux que les JVN qui en plus ont tendance à faire perdre la vision stéréoscopique et faussent l’évaluation des distances .

      • Fred And Co dit :

        Tu as vu les images fourni par Thalès dans sa vidéo ?. Concept de « caméra grand champ », développé par Safran. Cette technologie innovante, appelée « Eurofl’eye », est un capteur multispectral panoramique 3D d’aide au pilotage. « Associé à un casque numérique tel que le casque binoculaire TopOwl de Thales, il permet aux pilotes de bénéficier d’une vue panoramique indépendante sur plus de 200° », explique l’industriel.
        Cela ne te semble pas suffisant ?, surtout dans des conditions très dégrader comme précisé. Les opérationnelles en parle comme d’un changeur de jeu.
        Félicitation à Thalès et Safran et toutes les entreprises Française permettant à notre pays et à beaucoup d’autre de disposer d’une tel technologie.

    • John dit :

      Pour une entreprise internationale dont le but est de vendre, normal de s’adresser au plus large public possible.
      En dehors de la Suisse, la Belgique, le Canada, le reste de la francophonie n’est pas riche. Par contre, toute aviation parle anglais… Du moins pour 90 % des clients potentiels au minimum, donc rien de surprenant à cela.
      Mais je ne comprends pas cette envie des Français de vouloir conserver du français partout, y compris pour des produits. Et certaines traductions dans le domaine technologique sont absurdes.
      Et ce qui l’est aussi, c’est tous ces Français qui utilisent des mots anglais en entreprise pour sonner « cool » alors qu’en vrai, le niveau d’anglais est au ras des pâquerettes.

  3. Edouard dit :

    Au prix d’une maison ?

  4. sgt moralés dit :

    si c’est un réel progrés dans le domaine de la sécurité des vols, et dans l’emploi toutes conditions,pourquoi le limiter aux FS le coût? PIETRE ARGUMENT!

  5. Fred And Co dit :

    La première Génération du TopOwl est utiliser par une vingtaine de pays, Par ailleurs l’industriel Lockeed Martin et le corps des Marines l’utilisent. Plus de 2000 systèmes sont déjà en service dans le monde entier. Il ne fait aucun doute qu’il en sera encore de même avec cette nouvelle génération.