Vers un essai imminent de l’arme hypersonique française V-MAX ou du missile balistique M51.3?

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

82 contributions

  1. Passager (l'original) dit :

    Personnellement, je planche pour l’hypothèse M51.3. Il faut reconnaitre que ce serait étrange de partir avec le VMA-X sur aussi longue distance pour un premier essai.
    Après je dois reconnaitre que je m’y connais trop peu en ce qui concerne les planeurs hypersoniques pour évaluer cette question.

  2. Hostens dit :

    Grâce aux stagiaires en Chine, ils ont réussi de copier le DF17.

    • 에르메스 dit :

      Vous confondez, la France n’est pas encore au stade de copier la Chine… Va encore falloir quelques décennies avant que ça n’arrive.

    • Titeuf dit :

      Ah, c’est la nouvelle ligne du parti chinois… aider les autres !!!
      C’est étonnant !!!

    • Galopant dit :

      Aucun pays s’inquiète, avec un taux d’échec très élevé, M51 fait peur à personne.

      • Moogli dit :

        Les M51 n’ont pas vocation à inquiéter. Ils servent seulement d’épilogue, le jour où quiconque veut effacer les Français de la carte. Les intérêts de la France ne se résument pas à une partie de Risk entre têtes couronnées. Ils intègrent aussi l’idée que les Français ne mangent pas du gazon trop longtemps (image).

        Les concepts de frappe ultime, de frappe nucléaire stratégique en second, de rapport du faible au fort, déterminent la dissuasion française, en dernier ressort.

        Le M51 peut essuyer un ou des échecs lors de phases d’essais. L’objectif est qu’il soit efficace le jour où on aura moins le temps de fanfaronner sur internet.

      • Galopant = hostens . Et 50 centimes de huan en plus dans sa cagnotte. Inutile de repondre a ce fonctionnaire du PCC

      • mavrick65 dit :

        ha maintenant 90% de réussite au tir d’essaie pour un engin en cours de développement c’est un taux d’échec élevé…..
        he ben vaut mieux pas regarder du coté des chinois car là c’est pas élevé mais le mont evreste des échecs

      • Momo dit :

        Chauve-souris pédéraste aux yeux jaunes?
        Là c’est bon, c’est dans les canons?

    • Czar dit :

      connais pas ce menu, porc au caramel et boules coco ?

    • chasseur de trolls dit :

      Belle supposition cher troll.

      En attendant les stagiaires chinois qui espionnent et copient en permanence ce qui se trouve dans les centres de recherche français, c’est la norme. Pas l’exception.

      De plus, vu le nombre d’armements chinois copiés sur des armes françaises, hélicoptères Z-8 et Z-9, missiles C-80x, ce serait très rigolo si les français se mettaient à faire pareil en repompant des trucs sur les chinois.

      • Momo dit :

        Les stagiaires sont surtout des chinoises, très fortes en travaux manuels.

    • MathieuD dit :

      Toujours plus comiques les trolls chinois ici…

    • President Winnie the Pooh dit :

      Ils vont pas copier le C919 …

    • Hostens , petit fonctionnaire du PCC est payé au nombre de post pro PCC par son gouvernement. Il fait partie du wu mao dang, l’armée des 50 centimes somme qu il gagne a chaque fois qu’il pollue ce site par sa présence

  3. Fralipolipi dit :

    La portée du M51.3 devant être au delà de 10.000 kms, nous ne pourrons jamais tester l’allonge max de ce missile depuis Biscarosse, sans devoir survoler le territoire US ou canadien.
    Peut-être que la solution serait alors d’effectuer ce tir depuis Kourou, en direction de l’Atl Nord (en passant entre Islande et UK) !?
    .
    Sur ce tir précis, s’il s’agit de tester un planeur hypersonique, alors on peut songer qu’il soit propulsé ici aussi par un M51 (qu’il est supposé armer plus tard) plutôt que simplement lâché par un ballon sonde.
    En ce cas, ce qui compterait le plus n’est pas tant que le trajet soit de 6000 kms (plutôt que de 9000 ou 10.000) mais surtout le comportement du planeur durant toute sa phase de vol propre.
    .
    Nous verrons bien ce que la DGA daignera nous laisser savoir.
    .
    Sinon, pour les nouveautés prochaines : RDV le 6 Mai pour la présentation par Dassault du petit nouveau à venir dans la famille Falcon !
    https://www.journal-aviation.com/actualites/le-futur-falcon-de-dassault-devoile-le-6-mai~52841.html

    • LEONARD dit :

      Perso, vu le positionnement de la zone C en dehors d’une trajectoire linéaire, j’opterais pour une version M51.2bis ou 3 avec déviation latérale d’une (ou des) MIRV.

    • Moogli dit :

      @Fralipolipi. Vous pouvez paussi évaluer une distance totale en envoyant le missile bien plus haut que la troposphère, puis en le faisant revenir à 100 nautiques à l’ouest de Biscarrosse.

      J’exagère complètement avec mon demi-tour, mais retenez que les Bermudes servent à évaluer la partie finale du vol, pas l’allonge. A moins que le M51.3 dessine un truc avant de plonger…

      • Fralipolipi dit :

        @Moogli
        Je suis ok avec vous (aidé en cela par l’info de ce jour), ici, le sujet principal est vraisemblablement de tester principalement la partie finale du vol (par exemple le 3ème étage amélioré qui constitue la principale amélioration de la partie propulsive sur M51.3).
        .
        Pour ce qui est de tester la portée maximale de ce M51.3 (ou même de celle d’un M51.2), votre idée du tir en cloche apporte sans doute un intérêt, une option.
        Mais il ne faut pas oublier non plus qu’il s’agit d’un vol donnant lieu à une sortie puis à une rentrée dans l’atmosphère. Aussi, votre scénario permettrait sans doute de vérifier certaines choses, mais pas la totalité, car nombre de paramètres seraient distincts (comme les inclinaisons et altitudes) et cela change pas mal de choses à ces vitesses de Mach15+, surtout dans la phase de rentrée atmosphérique.
        .
        Après, la France n’a jamais voulu en mettre plein la vue (à l’inverse d’autres pays).
        Chez nous, les performances annoncées sont plus souvent minorées qu’exagérées. Il nous suffit d’être sûrs de nous et de le démontrer. Pas besoin d’en faire beaucoup plus. In fine, mon idée de tester un M51 à portée maximale est donc peut-être sans objet.

        • oryzons dit :

          Ce n’est pas sans objet si la portée réelle est significativement supérieure à celle qui est supposée.
          Si la portée du missile est de 15 000 km alors qu’on la pense de 10 000 km cela envoie un message, et envoyer un message est le principe même de la dissuasion.
          Par contre si c’est pour montrer 10 500 km cela n’a pas beaucoup d’intérêt.

  4. Bob dit :

    Premier missile supersonique? Mais le missile M51 va déjà à la vitesse supersonique, Non?

    • napoleon dit :

      hypersonique

    • ji_louis dit :

      Le M51 est hypersonique mais pas manoeuvrant, les planneurs hypersoniques sont manoeuvrants, leur but étant d’avoir une fin de trajectoire imprédictible (donc quasi-impossible à intercepter) au contraire des missiles balistiques.

    • 에르메스 dit :

      Hypersonique*
      Le supersonique ca fait déjà quelques décennies qu’on fait avec les ASMP et ASMPA.
      .
      Tout missile balistique est hypersonique, ce qui sous entendu par hypersonique, c’est hypersonique atmosphérique et manœuvrant dans le domaine de vol hypersonique, ce dernier point c’est un autre niveau.
      Niveau dont on doute toujours d’ailleurs.
      .
      Le seul hypersonique Russe qui a démontré sa manoeuvrabilité l’a fait dans le domaine supersonique après une croisière hypersonique que je sache.

      • Thaurac dit :

        Le seul hypersonique Russe..On les voit toujours décoller puis basta donc on n’en sait pas plus que ce qu’ils veulent dire

    • chasseur de trolls dit :

      « HYPERsonique ».
      Et l’effecteurs du M-51 à savoir son véhicule de rentrée est effectivement déjà hypersonique lui aussi.
      Tous les ICBM ou SLBM le sont. En tout cas leurs véhicules de rentrée atmosphérique, qui tapent du mach 20-25 dans les hautes couches de l’atmosphère. Où le nombre de mach est bien différent qu’au niveau du sol du fait de la pression inférieure, mais c’est un détail.
      L’hypersonique ça commence à partir de mach 5.

    • Mika dit :

      Si je ne me trompe pas ils ont mentionnés hypersonique et non supersonique non ?

    • Matt dit :

      Mais pas « hyper » sonique soit plus de 4000km/h
      Cdt

    • blondin dit :

      les tetes de M51 sont meme hypersonique, avec une arrivée à mach 15, voir plus, mais elles ne manœuvrent pas, elles ne font que « tomber », avec un trajectoire prédictive, alors que pour le VMAX, il s’agit de manœuvrer dans l’atmosphère, et ça c’est autrement plus compliqué.

      • Frédéric dit :

        Elle ne tombe pas simplement 😉

        Manœuvrable Reentry Vehicle (MARV) : Ogive manœuvrable

        • blondin dit :

          ok pour le MARV, j’en étais resté au MIRV !! mais comment elles manoeuvrent, et dans quelle mesure, je ne sais pas et ça m’intrigue…

  5. Bloodasp dit :

    Peut être que c’est ça la version du M51.3, les ogives sont remplacés par un planeur hypersonique, avec ou sans charge thermonucléaire, tout dépend de la cible à traiter.

    • Niko dit :

      Vous soulevez un point intéressant: comment lancer un M51 à charge conventionnelle sans mettre en alerte les systèmes antimissiles d’autres pays, qui en toute bonne foi détecteront un tir de missile balistique? Bien sûr on peut prévenir avant, mais pour l’effet de surprise c’est raté.

      • twouan dit :

        Je pense que c est finalement un faux problème.
        Les russes tirent des missiles capables d être nucléaire et on a pas réduit Moscou en cendres.
        Et une série de missile classique dans les centrales nucléaires, ça engendrerait aussi une réponse massive.

        • Frédéric dit :

          Les militaires américains avaient souhaitez mettre une ogive classique sur un Trident II il y a une dizaine d’années. Refusé par le Congrès car justement, on risquait une réplique nucléaire. Copier coller : En 2006, dans le cadre d’une plus large stratégie de développement mondial des capacités de frappe rapide appelé « Prompt Global Strike », le Pentagone a proposé le Conventional Trident Modification program pour élargir l’éventail des options stratégiques.

          Le programme, estimé à 506 millions de dollars devait convertir des missiles Trident II (probablement deux par sous-marin) en arme conventionnelle en les équipant de vecteurs de rentrée atmosphérique Mk4 modifiés, équipés de GPS pour la navigation et un système de guidage et de contrôle de rentrée atmosphérique (correction de trajectoire) pour lui donner une précision à l’impact de dix mètres. Aucun explosif n’était censé être utilisé étant donné que la masse du vecteur de rentrée atmosphérique et sa vitesse hypersonique à l’impact produirait suffisamment d’énergie et d’« effet ». Cette solution offrait la promesse de frappes conventionnelles précises avec une alerte chez l’ennemi et un temps de vol écourtés.

          Le principal souci aurait été de mettre en place des systèmes d’alerte suffisants pour que les autres puissances nucléaires ne prennent pas la frappe pour une attaque nucléaire. Principalement pour cette raison, le projet a suscité un important débat devant le Congrès pour le budget 2007, mais aussi sur la scène internationale[17]. Le président russe Vladimir Poutine, entre autres, a prévenu que la mise en œuvre du projet augmenterait le risque d’une guerre nucléaire accidentelle : « le lancement d’un tel missile pourrait […] provoquer une contre-attaque totale avec usage de la force nucléaire », déclara-t-il en mai 2006[18].

          Un premier essai avec un Trident II devait avoir lieu en août 2009[19] mais cela ne s’est pas réalisé et il n’y a plus de communications vers le public de ce projet en janvier 2011.

        • Niko dit :

          C’est vrai, merci bien!

        • Marchmal dit :

          En principe, tous les pays qui tirent des missiles intercontinentaux, pour essais, préviennent les autres pays de ces tirs, justement pour éviter des crises éventuelles. Sinon la planète ne serait plus qu’un mauvais souvenir.

      • Optimist dit :

        C’était un peu le thème de l’excellent film « le chant du loup ». Une alerte balistique provoqué par un missile balistique russe volé, vide de tête nuk.

    • blondin dit :

      c’est à quoi je pensais, le VMAX monté sur un M51… il va bien falloir lui donner de la vitesse, et de l’altitude, et pour ça un M51 semble adapté, plus qu’une fusée Ariane ! et ça ferait un peu trop mélange des genres, civil vs mili.

  6. Raymond75 dit :

    Le missile hypersonique c’est bien, mais ce n’est qu’un brouillon en attendant le missile hyperluminique, qui arrive avant d’être parti.

    • ji_louis dit :

      … appelé aussi connerie: on sait que c’en est une avant quelle sorte !

    • Carin dit :

      @Raymond75
      Parfois Raymond, vous devriez être parti avant d’être arrivé….

    • francois dit :

      😀

    • Olivier dit :

      Le missile supraluminique, sûr que les Russes sont en train de plancher dessus, avec une entrée en service prévue pour le deuxième semestre 2022 si le temps le permet 🙂

      Bon, vous l’avez dit sur le ton de la boutade ou je ne sais quoi (ça m’a fait marrer, d’ailleurs, et je ne comprends pas que certains ici l’aient pris au sérieux ^^) un missile hyperluminique serait possible (dans un très, très, peut-être trop lointain futur) uniquement si on arrivait à jouer avec les propriétés d’intrication quantique (on « accouple » des particules de manière à ce qu’elles n’en forment qu’une, quelle que soit la distance qui les séparera plus tard) en bloquant les effets de la décohérence (comme il faut beaucoup, beaucoup de particules pour faire un missile, les propriétés d’intrication en prennent un coup parce qu’on quitte le monde quantique), et ça, euh, j’ignore si quelque chose l’interdit, mais en l’état actuel (et pour les 4 milliards d’années à venir, je pense), ça m’a l’air compliqué !

      • PK dit :

        Ça déplace seulement le problème : pour aller plus vite que la lumière, il faut que vos deux particules intriquées se soient déjà déplacées. Donc il faut amener l’une des particules (longtemps) avant sur la cible (si toutefois le reste était possible).

        Donc le voyage supraluminique, non, mais éventuellement la riposte…

        • Olivier dit :

          En effet, il faudrait au préalable amener discrètement tout un tas de particules intriquées sur ou sous la cible. Ce qui revient à dissimuler une ogive nucléaire sur ou sous celle-ci, particule après particule, en mode préventif. Ce qui ne résout rien. Mais de toute façon, ça fait quarante siècles qu’on vous le dit : la violence ne résout rien* !

          ‘fin, dans tous les cas, je rigolais 🙂

          * encore que ce soit non scientifiquement prouvé

      • v_atekor dit :

        Et il y en a déjà 300 en précommande…

      • Moogli dit :

        @Olivier. Bonjour. L’intrication quantique sans decoherance permettra quand même de déplacer un auriculaire dans le sacrum de la cible, à la vitesse 0,0001C, pour qu’elle relativise sur delta masse égale on respire et on se détend fois il y a surement des gâteaux à la cuisine.

        Merci pour la détente et bonne soirée.

        Ça ne prendra pas 4 milliards d’années et ce sera plus efficient.

        • tschok dit :

          La vitesse étant un phénomène relatif, on peut envisager plus simplement, peut-être, un bolide dont la vitesse est de 295.000 km/s, observé depuis un point qui se déplace vers lui à la vitesse de 6.000 km/s.

          La vitesse de rapprochement est donc de 301.000 km/s, supérieure à c.

          Comme ce genre de configurations est possible dans l’univers, on peut théoriquement observer des vitesses supérieures à c.

          • PK dit :

            Vous n’avez rien compris à la relativité restreinte…

          • Moogli dit :

            @Tschok. Vous n’imaginez pas à quel point votre vulgarisation sur V > 1.0C fait plaisir à lire.

            Il y a plusieurs années sur un autre forum complètement HS, un homme éduqué m’a clairement affirmé que 1.0C était physiquement indépassable. Quand j’ai suggéré que notre capacité de mesure du biotope n’etait pas définitive, il a préféré retourner déguster des agapes.

            Outre votre approche relative simplifiée sur le mouvement, je suggère d’accepter l’idée que nous pensons aujourd’hui avec des mesures que nous maîtrisons, pas celles qui découlent d’éléments que nous ne maîtrisons pas encore.

            J’ai une question bête au passage : en tenant compte des lois cosmiques actuelles, comment la voie lactée maintient-elle les écarts entre ses branches, avec nos données connues, sur 15 milliards d’années ?

            Le modo pourra supprimer ce message subsidiaire, si hors-sujet académique 🙂

          • oryzons dit :

            La vitesse de la lumière est très facile à dépasser.
            Cela arrive tous les jours.
            Prenez un phare qui met une seconde pour faire 360 degrés.
            A quelle vitesse se déplace la tâche lumineuse portée ?

  7. farragut dit :

    Bravo ! Après 75 ans, les idées de Sänger sont enfin traduites par les français en prototype:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Silbervogel
    http://www.astronautix.com/data/saenger.pdf
    Tirer le missile vers les Bermudes est effectivement un bon test pour la Wunderwaffe « Amerika Bomber » 😉
    Des années après le projet allemand (1980) Sänger II concurrent de la navette européenne Hermès, ce sont donc les français qui vont réussir là où nos voisins-mais-ennemis allemands ont échoué…
    https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A4nger_(v%C3%A9hicule_spatial)
    Si Angela et AKK ne réclament pas des droits d’auteur et la propriété intellectuelle de la Luftwaffe46 sur le M51.3, nous aurons de la chance !

    • Momo dit :

      Luft46? Avec les bases nazis sur la lune et mars, tout ça?
      Attention, tu vas faire hurler certains

      • farragut dit :

        @Momo
        Non, pas de risque de faire hurler les amis d’Angela et d’AKK ! Si les Tic-Tac et autres Toupies étaient des artefacts français, je dis pas, mais je ne pense pas que cela soit vraiment le cas 😉
        Un commentateur, sur l’article de ce site parlant du SCAF et du V-MAX , citait le besoin pour Mme Parly de visiter JPP avant qu’il passe l’arme à gauche pour récupérer ses idées sur la MHD appliquées aux planeurs hypersoniques, mais lui-même a dit dans une interview qu’un responsable de l’armée était venu lui proposer 3000 € pour conseiller les ingénieurs « à la ramasse » dans ce domaine (il a déclaré toucher 2000€ de retraite chez Tinkerview, ce qui montre le sérieux de la proposition) !
        Il suffit de consulter ses 4 videos sur la « faillite de la MHD française » pour comprendre la remarque du DGA sur « les difficultés » pour « Maîtriser la manœuvrabilité à très grande vitesse dans des couches de la basse atmosphère », (exige d’) inventer un nouveau système de guidage, et (de) trouver de nouveaux matériaux résistant à la chaleur, ce qui pose d’immenses défis ».
        Après avoir dit dans les années 1980, après avoir lu le rapport de 400 pages rédigé par JPP que « puisqu’on avait ses idées, il était inutile de l’impliquer dans les projets », ce test annoncé sera l’occasion pour la DGA de prouver qu’elle sait bien lire les anciens rapports, et surtout les comprendre. Mais peut-être qu’il fallait que Poutine l’annonce lui-même en mars 2018 que c’était bien possible…
        Voir sur YouTube les videos « Armes Secrètes Russes et MHD », et « Les nouvelles armes MHD de Poutine (FR) » avec Jean-Pierre Petit:
        https://www.youtube.com/watch?v=sGViQxiihjo

        Maintenant, dans les années 1970, René-Louis Vallée avait proposé la théorie « synergétique » dans son ouvrage « L’Energie Electro-magnétique, Matérielle et Gravitationnelle », dont le chapitre 11 traitait de la propulsion des OVNIs, non par MHD, mais par génération d’effet gravitationnel (accélération) par émission EM (gamma= 1/rho * d / dt (E x H) , rho étant la densité d’énergie diffuse, et le « x » étant le symbole du produit vectoriel des champs électrique et magnétique).
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_synerg%C3%A9tique

        Peut-être que les ethnies extraterrestres qui nous visitent et nous agitent leurs Tic-Tac et Toupies devant les radars et caméras des F-18 de l’US Navy ne savent pas que c’est impossible de se déplacer sans ailes ? 😉

  8. Max dit :

    Le M 51.3 est donné pour Mach 15.

  9. Alpha dit :

    « Vers un essai imminent de l’arme hypersonique française V-MAX ou du missile balistique M51.3? »
    Hé hé hé !… Pourquoi « ou » ?… Et peut être même que les deux ne font qu’un ?!?!?!… 😉

  10. Rascasse dit :

    Le pacha de ce site lit The War Zone, manifestement… Ce serait quand même plus correct de l’assumer 🙂

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Rascasse,

      Ou inversement 😉

      • précision dit :

        Oui mais si c’est inversement, alors ils sont fortiches, ces américains parce qu’ils ont fait dans l’anticipation (leur article paraissant en premier). Je serais curieux de connaitre vos principales sources ouvertes, hors de « TheDrive » et « col bleu ».

      • Pierre AYCARD dit :

        Non… 🙂 Bien tenté, mais ils avaient 36 heures d’avance ! A votre décharge, ils sont toute une équipe.

        • Laurent Lagneau dit :

          @ précision et Pierre AYCARD,

          À partir du moment où on consulte les mêmes sources, il n’y a rien d’anormal à ce que l’un et l’autre fassent un papier, The Drive ayant été visiblement plus rapide que moi pour le publier sur ce coup. En général, je cite toujours les références quand il y a lieu de le faire.

          Quant à mes sources ouvertes, elles sont nombreuses et variées (et évidemment ciblées). Vous pouvez en avoir une idée en consultant mes réseaux sociaux.

          Au passage, je vous apprendrais peut-être que, ce matin, un RC-135S Cobra Ball est allé fureter du côté de la dernière zone où doit avoir lieu le test.

          • précision dit :

            Merci d’avoir répondu.
            Il est assez normal que thedrive soit souvent plus rapide: ils sont au moins 3 rédacteurs réguliers.

          • Momo dit :

            Comprends pas la tentative de polémique.
            Un évènement à lieu.
            Comment le décrire différemment de ce qu’il s’est passé sauf à être chez france intox /infox ou encore france tv?

          • précision dit :

            @momo aucune envie de polémiquer (de ma part en tout cas). Je réagissais à « inversement » qui était une boutade, je crois.

            Plus une question de comprendre comment « fonctionne » un site que je lis régulièrement.
            Laurent Lagneau pris le temps d’expliquer qu’il ne « suivait » pas thedrive en tant que tel (pour cette affaire) mais plutôt qu’il utilisait les mêmes sources.

            Rien de très surprenant, comme vous le dites, mais ça répond à une question que je m’étais par ailleurs posée sans l’avoir formulée.

        • BoitaR dit :

          Pas si c’est une info hyperluminique, comme vu juste au dessus!

    • LEONARD dit :

      @Rascasse, peut-être, mais il était informé du tweet de Langbroek dès le 25/04…….

  11. nicolas dit :

    C’est à se demander ce que l’Europe aurait pu réaliser sans être sous parapluie de l’OTAN . Ces projets sont vraiment vieux en plus . On peut se demander également si Ariane n’a pas «  casser «  une saine concurrence entre états sur ce genre de projet

  12. Wagdoox dit :

    la première arme hypersonique française.
    Pour le coup c’est faux, il s’agit d’un démonstrateur donc pas d’une arme et c’est loin d’être le premier puisque Stataltex à atteint mach 5 en 1962

    • Nenel dit :

      Effectivement, merci de rappeler que la France, via l’ ONERA n’est pas en reste. On est même plutôt en avance dans le domaine.

    • twouan dit :

      A l époque, on avançait sans se poser autant de question avant de faire un prototype. L échec était imaginable et on apprenait toujours.

      Et donc on travaillait plus sur les problèmes avérés et moins sur les supposés.

    • Paul Letissier dit :

      @ Wagdoox, il me semble aussi que le missile balistique M1, qui équipait nos premiers SNLE dans les années soixante-dix, était déjà hypersonique ?

  13. Dan dit :

    Décollage à 10:00 locale réussi.

  14. Tsiolkovski dit :

    On voit que les bistrots sont fermés, les experts sont de sortie. Allez lire l’article Mirv sur Wikipedia et celui sur le delta-v pour approfondir.

  15. PortusNamnetus dit :

    Et concernant notre futur missile pré-stratégique , quelqu’un sait-il où MBDA et l’Onera en sont sur les deux études de projets Camosis et Prométhée pour le remplacement de l’ASMP-A par l’ASN4G ?

  16. Vinz dit :

    Hum. Cet avertissement de navigation une semaine après les 40 ans de la tentative de putsch du quarteron de généraux, et une semaine après la tribune de « ces militaires qui ne représentent qu’eux-mêmes » (merci cap’taine Obvious). Coïncidences ?

    Nous ne sachons pas, nous croivons.

  17. Plusdepognon dit :

    Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ? Non, c’est un M-51…
    https://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2021/04/tir-hyperodon.html