Le Pentagone veut garder des troupes près de l’Afghanistan pour d’éventuelles opérations anti-terroristes

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. Ltikf dit :

    Implantés avec une sécurité relative en Afghanistan, voilà les troupes spéciales contraintes d’aller trouver un emplacement dans des pays hostiles, soutenus par des ennemis déclarés, à population Musulmane – d’où on pourra facilement observer leurs allées et venues… La politique basée sur l’image et l’idéologie remplace le pragmatisme – les victimes des World Trade Center doivent se retourner dans leurs tombes !

  2. Castel dit :

    N’oublions quand même pas qu’avant de partir, les Américains peuvent doter ses ex-alliés de l’Alliance du Nord de moyens de défense importants….
    D’autre part, même si des pays comme le Kirghizstan, l’Ouzbékistan ou le Turkménistan ne voulaient pas accueillir de bases U.S. permanentes sur leur sol, rien ne dit qu’ils s’opposeraient à une opération ponctuelle, qui permettraient aux Américains d’amener leurs F.S. sur une base temporairement prêtée par un de ces pays juste le temps de l’opération, vu la capacité de projections de ceux-ci grâce à leurs gros porteurs….
    Enfin, je ne vois pas ces mêmes pays refuser l’aide matérielle que pourrait apporter les Américains, si leurs ex-alliés se trouvaient en difficulté, vu que ce sont leurs « frères » qui se trouvent de l’autre côté de la frontière !!!

    • jyb dit :

      @castel
      – une chose juste dans cotre première phrase « EX-alliés ».
      – on ne parle pas d’une station ponctuelle mais d’une base et d’une station permanentes.

      • Castel dit :

        @jyb
        Par ex-alliés, j’entendait l’alliance du Nord, qui comprenaient les forces de Massoud, de Dostom, et quelques autres, qui s’étaient rangées derrière le gouvernement de Kaboul, mais avec pas mal de divergences…..
        Si, après le départ des Américains, les Talibans prennent le pouvoir par la force , il est fort à parier que les Américains à titre de représailles, se tourneront de nouveaux vers eux en leur fournissant des moyens bien supérieurs à l’époque ou il devait leur faire face sans l’aide de ceux-ci…..
        L’utilisation ponctuelle d’une base temporaire ne se ferait évidemment que si les Américains n’en trouvait pas une permanente, mais compte tenu de la capacité de projection de leurs forces, il leur serait sans doute possible d’intervenir de temps en temps pour des opérations « coup de poing » de manière à venir aider momentanément leurs nouveaux alliés, pour « casser » du « Taleb » et menacer de recommencer tant que ceux-ci ne respecteront pas leurs engagements !!!
        Evidemment, trouver une base permanente serait préférable pour eux, mais à mon avis pas forcément indispensable pour eux…

  3. dubourg dit :

    c ‘est ce a quoi veulent arriver les talebs, après le depart des US, ils ne leur restera plus qua prendre Kaboul et le tour sera, tout pourra recommencer comme avant. Bon amusement a tous.

    • Alain CONTE dit :

      Bien vrai. Ce qui me fait mal, c’est de penser à tous ces jeunes soldats occidentaux qui ont donné leur vie pour essayer de sortir ces connards de leur Moyen-Age.
      Je me rappelle comme si c’était hier, lorsque les troupes se sont installées là-bas, des journalistes avaient interviewé
      des talibans ; et les types, rigolards, disaient que les occidentaux repartiraient la queue entre les jambes comme les Russes.
      La boucle est bouclée.

    • Castel dit :

      Oui, mais compte tenu de l’aide Américaine, le rapport de force devrait leur être beaucoup plus favorable que lorsque qu’ils devaient combattre les Talibans, avec seulement une aide timide à l’époque de la Russie….
      Donc, le but à terme serait que ceux-ci se rendent compte que cette guerre ne pourra pas être gagnée sur le plan militaire par eux non plus, et qu’au final, tout le monde finisse par se mettre autour de la table pour trouver une solution politique acceptable par tous !!

  4. Pluton dit :

    Strategiquement rester en afghanistan pour viser une strategie en asie centrale pouvait se tenir, mais comme l’ingerence y a fait un flop…. Les revolutions colores n’y ont pas eu le meme succes qu’en europe, et le theatre afghan en lui-meme, ne brille pas non plus par ses reussites…
    Et cette zone geographique, c’est la zone d’influence de la russie, de la chine, et dans une moindre mesure celle du pakistan, de l’iran, aucun de ces acteurs a une relation « idyllique » avec les usa.
    J’ai l’impression que le commandement US sur l’afghanistan a depuis un bon bout de temps, perdu pied avec la realité.

  5. Auguste dit :

    Comme les US vont continuer à former sur place et payer les forces de sécurité,forces spéciales et aviation,ils vont quand même pouvoir collecter quelques infos.

    • LEONARD dit :

      Reste à définir l’unité de mesure de la durée d’un gouvernement afghan « allié »: semaines, mois, années ?

      • Auguste dit :

        Les US négocieront avec les Talibans au pouvoir.Et je ne jetterais pas l’idée d’une base au Pakistan,même si c’est pas le bon moment,vu l’agitation des barbus du coin.Biden n’est pas contre un rabibochage avec le Pakistan.Preuve en est que les Indous s’inquiètent sur le sujet.

  6. Thierry dit :

    S’il devait y avoir un raid militaire à organiser en Afghanistan pour une poignée d’homme il n’est même pas nécessaire d’avoir une base permanente à proximité, une task force peut très bien être envoyé de plus loin et repartir aussi sec après la mission.

    Rien de ce qui pourrait se passer en Afghanistan ne nécessiterait une intervention urgente au point de maintenir une veille permanente dans la région.
    L’Afghanistan c’est réglé et ça n’aurait jamais dû durer si longtemps, il faut savoir tourner la page et Biden le fait très bien.

    Il y a d’autres méchants à fouetter.

    • Clavier dit :

      Donc ils peuvent rééditer l’exploit du raid en Iran lors de la prise d’otages à l’ambassade US …..
      Je vais vous recommander comme conseiller spécial auprès du secrétaire à la Défense

      • Thaurac dit :

        Quand je pense que les russes ont du négocier lors de leur fuite honteuse, pour ne pas être attqués, avec les rebelles , et se sont cassés sous leurs quolibets, c’est pas mieux!

    • Mat49 dit :

      @ Mon petit djihadiste à clavier tu prends tes désires pour des réalités! Et techniquement si c’est plus facile à l’évidence de faire un raid quand on part de pas trop loin (cf Iran sous Carter).

      Ensuite le monde ne se divise pas entre les gentils et les méchants. Il y a vous: nos ennemis, et nous: vos ennemis.

      • précision dit :

        J’aime beaucoup votre dernière phrase pour le style. C’est de vous ou c’est une citation?

  7. yakafokon dit :

    Le Kurdistan Irakien.

  8. Raymond75 dit :

    20 ans de guerre, de massacres et de destructions vont donc se terminer par des négociations avec le ‘Turkmenbaschi’ : il ne faut pas rire, c »est dramatique. Et les US n’ont toujours pas compris que ‘neutraliser’ des groupes de rebelles ne change rien à l’affaire, et ne fait que renforcer l’esprit combatif de ces rebelles …

    Quand comprendrons nous que l’Occident n’a rien à faire au Moyen Orient ou en Afrique ? Nos cultures, nos histoires, nos relations à la religion, nos systèmes sociaux sont différents. Au lieu de combattre pour rien, mieux vaut soit se taire, soit gérer des échanges économiques, techniques, d’étudiants et de tourisme pour mieux se connaitre. Dans les années 70, il y a eu le raid ‘Paris Kaboul Paris’ en 2 CV, et tout s’est très bien passé. La 2CV est plus efficace que le Humwee pour créer des relations durables.

    • Thaurac dit :

      Russie en Afghanistan, russie en Libye, en Syrie y’as raison il faut que les usa quittent ces pays
      Quand au raid en 2cv, le premier chamelier du coin te prend en otage pour te revendre aux groupes islamistes
      Les rêves post soixante-huitards, c’est fini, pour Katmandou, il y a l’avion..

    • frédéric JEAN dit :

      et moi je vous réponds les migrants du moyens orient et d’Afrique non rien a faire en occident
      je vous cite Nos cultures, nos histoires, nos relations à la religion, nos systèmes sociaux sont différents.
      sacré Raymond75 apporter ses propres contradictions dans son post faut le faire.

      • Raymondf75 dit :

        Qui vous a dit que j’étais favorable à l’immigration (hors vrais réfugiés politiques) ?

        • Czar dit :

          il n’y a pas de « vrais réfugiés politiques »

          le soi-disant « réfugié politique » a TOUJOURS été un moyen pour le pays qui l’accueille – le voisin du pays fui – de peser sur les affaires internes du pays, généralement en accueillant le chef de la faction rebelle.

          dès lors que l’hypocrisie moderne refuse l’idée d’ingérence et d’intérêts stratégiques bien compris, alors il ne peut y avoir de « réfugiés », – surtout venant d evl’autre bout de la planète. car les pays voisins -et pas du tout voisins en ce qui nous concerne – ne sont pas les déversoirs des problèmes des autres.

    • Dodo dit :

      La guerre en Afghanistan n’est pas liée à la présence américaine et ne va pas se terminer avec leur départ.

      • Thaurac dit :

        Ils vont devoir la chasse gardée du pakistan pour les magouilles, de la chine pour le pillage du sol, et là, il n’y aura pas(plus) de caméra et de pleureuses pour les dommages collatéraux…..

    • Schwarzkopf dit :

      Dans les années 70, l’Afghanistan était une république soviétique tenue d’une main de fer par le pouvoir en place. Essayez donc d’aller causer mécanique et 2CV avec les Talibans pour voir…

      • Raymond75 dit :

        Mais je m’en fiche de ce que font les Talibans chez eux … Et la formidable coalition occidentale, surarmée et surfriquée, n’a pas changé grand chose à l’affaire.

    • Reality Checks dit :

      Par contre la Renault Zoé c’est pas sûr que vous puissiez trouver des bornes recharge.
      .
      Selon le Pentagone, si seulement les américains restaient encore un peu, il y aura des concessionaires Tesla à Kandahar et un Disneyland à Tora Bora dans quelques mois.

    • Mat49 dit :

      @ Raymond75 qui y a t il de mal à négocier? Une guerre se termine souvent pas une négociation donc je ne vois pas le soucis.

      Ensuite pourquoi ne pas tuer nos ennemis là où ils sont? Les échanges de touristes ne sont possibles que is on ne vous accueille pas à coup de fusil. Essayer d’aller faire du tourisme au nord du Nigéria et vous verrez!

      Les années 70 c’était il y a longtemps. Le monde a changé.

  9. HBOB dit :

    Les américains quittent l’Afghanistan avec le sentiment du devoir accompli. Tous les objectifs fixés ont été tenu. Et les centaines de milliards de dollars dépensés ont été bien utilisés

  10. Clavier dit :

    Donc ils peuvent rééditer l’exploit du raid en Iran lors de la prise d’otages à l’ambassade US …..
    Je vais vous recommander comme conseiller spécial auprès du secrétaire à la Défense

  11. Alexis TK27 dit :

    Tadjikistan avec sa base russe, et Turkménistan avec sa proximité iranienne, ne semblent pas des options vraiment réalistes en effet.

    Cela dit, l’homme fort de l’Ouzbékistan Islam Karimov, responsable du massacre d’Andijan, est mort en 2016. Le remplacement du dirigeant peut créer une opportunité à la fois pour Américains et Ouzbeks de renouer sans se déjuger. L’Ouzbékistan est aussi la puissance démographique majeure de la région, tandis que Turkménistan, Tadjikistan et Kirghizistan sont de petits pays. Il a donc plus de liberté pratique de déterminer sa politique indépendamment de la Russie comme de l’Iran.

    A mon avis, c’est avec l’Ouzbékistan que les Américains auront le plus de chance de parvenir à un accord.

  12. piotr le grand dit :

    Cuisant échec des yankees contre les talibans comme jadis la débâcles soviétiques.
    Tout l’argent dépenser, tout ces morts inutiles, tout ces dégâts matériels et tout ces temps perdus pour tout le monde encore plus pour les Afghans. Et ce plan a été conçu par le complexe militaro-industriel US pour que le budget fédéral soit toujours généreux aux hommes en armes tout en sachant que la feutre en Afghanistan était perdue depuis belle lurette. On s’en fou des morts des G.I’s, trop des minorités, on s’en fou des morts civils, d’ailleurs ces sont les dégâts collatéraux.