La Corée du Sud va lancer un programme d’avion de transport militaire

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

77 contributions

  1. philbeau dit :

    L’éclatant exemple de ce qu’un pays ayant la volonté d’affirmer sa souveraineté est capable de faire . Pendant qu’ici se succèdent les pleurnichards défaitistes , convaincus (en un ou deux mots aux choix) que leur pays est déjà sorti de l’Histoire , qu’il n’a pas d’autre alternative que de mendier l’aide de l’Europe , ou la soumission à son voisin allemand paré de toutes les vertus , les pays d’Asie , opiniâtres et habités de ce qui est la colonne vertébrale d’une nation , une identité forte qui soude leur population , sont en train d’aborder le 21è siècle en position de force . Une leçon pour ceux qui sont les héritiers de la France de l’après-guerre , dont les pères étaient eux aussi dans cet esprit . Et une inquiétante preuve qu’un pays peut se dissoudre très vite sous l’effet d’idéologies qui l’amènent à ne plus croire en lui .https://www.meta-defense.fr/2021/04/07/la-coree-du-sud-va-developper-son-propre-avion-de-transport-et-de-patrouille-maritime/

    • NRJ dit :

      @philbeau
      Les japonais ont fait le Kawazaki C2. C’est un avion comme l’A-400M, sauf qu’il est bien plus cher et qu’il n’a aucune capacité tactique. Personne ne dit qu’il est impossible de faire un avion de transport (ou même un avion de chasse). Mais entre faire un avion de transport banal et un avion de transport compétitif, il y a une certaine marge. Et la Corée du sud investit 2.4% de son PIB dans son armée, ce qui en fait le 6ème pays le plus dépensier en parité de pouvoir d’achat. On n’y sera pas avant un certain temps (le fait d’avoir la Chine à côté les motive sans doute à avoir un budget de défense élevé).

      • 에르메스 dit :

        La Chine ?
        Ils sont surtout en guerre avec la corée du nord…

      • Fred dit :

        Plutôt leurs frères du nord qui les préoccupent …
        Avec lesquels ils sont toujours officiellement en état de guerre avec cesser-le-feu, et une capitale, Séoul, pratiquement adossée à la ligne de cesser-le-feu et à portée des nombreux missiles « fraternels ».

    • Logan23 dit :

      Leurs avions ont des pièces anglaise, oups la vente à l’Argentine passe à l’as, merci tonton Boris et la souveraineté. Leur train d’atterrissage est espagnol, les moteurs US etc… En France les pleurnichard défaitistes maitrisent l’ensemble du process de construction d’un avion de combat, d’une frégate, d’un char etc…

      • Palu dit :

        L’avenir, le progrès c’est l’Asie.
        La vielle Europe, la France vivent sur leurs acquis, peur du progrès, peur du changement, de la prise de risque, de la recherche, incapable de s’adapter ou de se réadapter rapidement pour survivre car c’est la clé pour innover et ne pas se laisser dicter ses lois , incapable de pondre un nouveau vaccin.

      • Fred dit :

        Les sièges éjectable du Rafale sont anglais … Mais il est vrai qu’avec un avion invincible et qui ne tombe jamais en panne, c’est une option dont on pourrait aisément se passer ;o)

        Eh ?! Je plaisante, hein !!! Pas la peine de me pourrir (ou de m’encenser) avec 345 réactions :o)

        • oryzons dit :

          Et bien non.
          Les sièges du Rafale sont entièrement fait en France.
          Et s’il venait à l’idée de la maison mère anglaise de fermer l’entreprise française cela ci serait aussitôt nationalisée.

          • Aymard de Ledonner dit :

            Par ailleurs c’est une JV entre Martin Baker et Safran donc les anglais n’ont que la moitié des parts et il n’y a donc pas vraiment de maison mère.

        • Alpha dit :

          @Fred
          « Les sièges éjectable du Rafale sont anglais …  »
          « Pas la peine de me pourrir »
          Effectivement, pas la peine de vous pourrir, vous vous faites mal tout seul… 🙂
          Car… les sièges éjectables MkF16F du Rafale sont…français !
          Ainsi, la société SAFRAN MARTIN-BAKER FRANCE, implantée à Argenteuil depuis plus de 60 ans, est une filiale de SAFRAN et de MARTIN-BAKER (50/50), de droit français, dont le siège est en France, et qui conçoit et produit les sièges destinés aux appareils français.
          Et pour rester simple, la société britannique n’a strictement aucun droit de regard sur la conception, la production ou la vente de ces sièges éjectables produits dans l’Hexagone … Elle ne fait qu’empocher une partie des bénéfices.

          • Fred dit :

            @ oryzons @ Aymard de Ledonner @ Alpha
            Ah ben ch’savais pas. Je me coucherai moins bête, merci.

            @ Alpha
            Pas la peine de rigoler comme un bossu, parce-que, pfffff, c’est même pas français comme nom. Et toc ! ;o)

    • Dodo dit :

      Que diriez-vous si on avait des milliers d’américains sur notre sol, une industrie de défense lié aux industriels américains pour l’essentiel des programmes que vous imaginez être indépendant et réalisés seul?
      L’herbe semble toujours plus verte ailleurs , vous gagnerez en intérêt si vous arrêtiez de tout le temps commenter politiquement chaque article.
      Le plus agaçant c’c’est que les mêmes qui veulent faire ”français ” sont les premiers à comparer par la suite les coûts avec…les autres pays pour dire qu’en France on fait du matériel hors de prix , qu’on ferait mieux d’acheter sur étagère
      Demain on achète russe, vous applaudirez.

  2. patex dit :

    C’est intéressant de comparer le discours qui prévaut en Europe et celui qui prévaut en Corée. Chez nous: « les pays européens ne sont plus capables de développer seuls des avions ou systèmes de défense, nous devons à tout prix coopérer ». Et chez les Coréens: « nous allons développer seuls un nouvel avion, et nous l’exporterons ».
    La Corée emprunte le chemin choisi par la France il y a plusieurs décennies, de développer sa production indigène, et de construire sa propre BITD. Ce pays a fait de même pour son industrie nucléaire, et ses trains à grande vitesse (TGV coréanisé).
    A force de coopérer avec des retardataires en Europe (qui sont bien connus, avec les résultats que l’on connaît), nous finirons bientôt par nous retrouver en concurrence frontale avec les coréens, qui ne se priveront pas de proposer des produits aboutis et moins cher à nos « partenaires » européens. Attention !
    D’ici quelques années, nous les verrons exposer au Bourget les drones que nous n’avons pas VOULU développer!

    • 에르메스 dit :

      Moins cher ? Le K2 Black panther est le seul char plus cher qu’un Leclerc.
      .
      Vous emballez pas sur la production Coréenne, elle veut développer son industrie et c’est une bonne chose pour elle, mais c’est pas demain qu’on verra son matériel être au niveau des US ou des Européens.
      D’autant qu’il y a un énorme facteur dans la défense… Entre une corée du Sud qui ne se mobilisera jamais pour vous (Car elle ne peut tout simplement pas!) et les US ou l’UK/IT/FR, y’a une différence politique notable.
      .
      Le seul moyen qu’ils ont d’exporter sur ces marchés, c’est de proposer un produit plus spécialisé ou d’exploiter un vide, comme en Turquie…

    • James dit :

      Sans dénigrer le savoir-faire sud coréen, leurs avions contiennent des composants (essentiels) d’origine US

  3. Plusdepognon dit :

    Les industriels coréens font feu de tout bois :
    https://www.meta-defense.fr/2021/04/07/la-coree-du-sud-va-developper-son-propre-avion-de-transport-et-de-patrouille-maritime/

    Il faut dire qu’à tout point du vu, ils connaissent bien le rouleau compresseur chinois, on peut le voir notamment dans un domaine qui fait la une en ce moment :les puces électroniques et tout ce qui s’y rapporte …
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/04/06/smartphones-la-chine-fait-subir-aux-sud-coreens-le-meme-sort-que-ces-derniers-ont-inflige-aux-japonais-a-partir-des-annees-2000_6075700_3234.html

    La France entendrait se passer des Antonov affrétés auprès de sociétés privées :
    https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/opinion-transport-strategique-la-france-entend-desormais-se-passer-des-gros-porteurs-de-lest-1301379

    Cela semble difficile :
    https://air-cosmos.com/article/dfense-la-ractivit-des-forces-spciales-teste-en-cte-divoire-24559

    Concernant la construction d’avions de transports militaires plus petits à travers le monde, la Russie reprend les essais :
    https://air-cosmos.com/article/russie-reprise-des-essais-de-lavion-de-transport-tactique-il-112v-24546

  4. PK dit :

    Mais, bon sang, la Corée du Sud ne lit pas NRJ ? Il est impossible de se lancer seul dans un tel projet… Et tout ça pour un marché de quelques dizaines d’exemplaires… C’est impossible !

    • Palu dit :

      Peut être pas , ils sont économiquement fort pour y passer le temps qu’il faut et financer à hauteur.

  5. Rémi Mondine dit :

    Minc dire qu’Airbus était près á vendre des A400M.

    • Palu dit :

      Airbus se regarde trop le nombril, trop de hauts cadres également qui ne mouillent pas assez le maillot.

    • Fred dit :

      Alain Minc dire que des conneries :o)

  6. Fralipolipi dit :

    La manière dont la Corée du Sud structure peu à peu sa BITD, sur la base de son seul marché national (car elle exporte assez peu relativement à tout ce qui est développé) est particulièrement remarquable : des bateaux gris de tous formats, des sous-marins, des véhicules blindés (jusqu’au char lourd), des hélicos des classes 4 à 10 tonnes, des avions de combat … et désormais de transport et de Patmar !!!
    Tout cela en quelques petite dizaines d’années !.. c’est un magnifique exemple de ce qu’est une efficacité industrielle au service de l’ambition politique d’un pays … et ce, même pour un pays de petite dimension (tant en PIB qu’en géographie), et ne disposant d’aucune ressource minière/énergétique pour servir de vache à lait au budget (à l’inverse de bien des pays du MO, par exemple).
    .
    Voilà de quoi renvoyer se faire voir les Cassandre ne cessant de pleurer sur le fait que la France soit (supposément) devenue trop petite, trop faible, trop ceci, trop cela … pour se permettre de faire quoique ce soit seule – vite et bien – sans la nécessité de se mettre à chaque fois aux chevilles les boulets des coopérations internationales lourdingues à souhait.
    … qui a dit que je pensais aux FCAS, EUROMALE, MAWS et autre MGCS 🙂
    .
    Quand je vois cela, j’applaudis en félicitant les Coréens pour leur efficacité.
    .
    A nous de cesser de mollir, et de faire de même … c’est à dire : de retrouver de l’ambition, du courage ET de l’efficacité.
    .
    Un sujet, parmi tant d’autres : lorsque l’on voit que l’on utilise toujours autant ces bons vieux An124 … jusqu’à tout récemment pour envoyer 3 hélicos du 4ème RHFS en Côte d’Ivoire (en 1 seule rotation) pour des exercice en zone équatoriale humide
    https://www.air-cosmos.com/article/dfense-la-ractivit-des-forces-spciales-teste-en-cte-divoire-24559
    .
    quand on sait combien ces avions commencent à prendre de l’âge et risquent de soudainement faire défaut dans les 5 à 15 ans à venir,
    quand on considère également que le transport aérien de charges lourdes en trans-continental ne risque pas d’être moins nécessaire demain qu’il ne l’est déjà aujourd’hui,
    alors on se dit qu’avec un peu d’ambition, et de volonté politique ferme, il y aurait sans doute quelques intérêts à faire revivre cet avion quasi unique (aux côtés du C5 Galaxy … plus produit non plus) en créant un programme mixte Airbus-Antonov … et en devant forcément « forcer » Airbus, dont on sait qu’il réprouve à faire les choses utiles sans qu’elles soient pour lui au préalable très rentables.
    Quelques An124 neufs (re-cablés à neuf, et avec de bons moteurs récents tellement plus économes que les actuels), ça ne nous serait pas inutile …
    et ça pourrait s’exporter dans de nombreux pays (choisis de préférence).
    .
    Maintenant, faut savoir regarder loin, et oser !

    • oryzons dit :

      En même temps, la « recette » est simple :
      – France : 34% du PIB en dépenses sociales, record du monde toutes catégories de tous les temps
      – Corée du Sud : 13% du PIB

      https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/coronavirus-la-france-plus-que-jamais-championne-des-depenses-sociales-1269608

      France un million de fonctionnaires en plus que l’Allemagne tout en ayant 15 / 20 millions d’habitants en moins.

      La France est anesthésiée sous l’aide sociale et la dépense de FONCTIONNEMENT publique.

      Donc les grands prédicateurs de l’orthodoxie budgétaire que sont @NRJ et @tschok viennent ensuite nous expliquer que pour équilibrer tout cela il faut surtout continuer à tailler dans les dépenses d’investissement et de R&D notamment militaires.

      Toujours le même raisonnement : plus d’aides, plus d’allocations car c’est le « bien », moins de production et d’investissement car c’est le « mal ».
      Et si en plus on peut distribuer les aides et allocations à des représentants de la « diversité » fraîchement arrivés alors là on est au summum du top de la moralité, on est quelqu’un avec une morale et une vertu au dessus du regarder avec dédain les idiots que sont les beaufs franchouillard qui aimeraient que leur pays de redresse et reste français dans ses mœurs. Les cons de fachos.

      • 에르메스 dit :

        « France un million de fonctionnaires en plus que l’Allemagne tout en ayant 15 / 20 millions d’habitants en moins. »
        .
        Ouais alors ça, excusez moi… Mais depuis qu’on dépeuple les fonctionnaires, les bâtiments publique se dégradent de plus en plus, car c’est toujours plus coûteux de faire intervenir un privé.
        .
        Croire que le fonctionnaire coûte cher, c’est ne pas comprendre à quoi il sert.

        • oryzons dit :

          Parce que vous confondez la fonction et le financement.

          Et surtout le problème c’est l’administration territoriale, pléthorique.
          Si vous avez eu l’occasion de travailler avec eux c’est kafkaïen, il faut le voir pour le croire !
          Mais il ne faut évidemment pas moins d’enseignants (juste remettre au boulot ceux qu’on a, mieux c’est une autre histoire), moins d’hôpitaux, moins de policiers ni moins de militaires.
          Mais vous ne vous rendez pas compte du nombre hallucinant de personnes qui font tourner la machine administrative et uniquement cela.

          • NRJ dit :

            @oryzons
            Ce n’est pas juste l’administration territoire. L’administration centrale est également un gouffre financier. Si vous prenez l’hôpital, on dépense beaucoup plus que les allemands, mais on a moins de lits de réanimation et des infirmiers surexploités par rapport à leurs homologues.

      • Fred dit :

        Sophismes des ultra-libéraux : en France la retraite, la sécurité sociale, veuvage, chômage … Sont dans le domaine des cotisations sociales, et ne dépendent pas de cotisations privées volontaires ou obligatoires.

        Par contre, la France est une championne des très hauts salaires et revenus, number one en Europe, la klâsssse (mais c’est dégueulasse) !

        Les demandeurs d’asile politique reçoivent une allocation misérable le temps d’examiner leurs dossiers, et un accueil hautain et sans la moindre humanité. Les « autres » ne perçoivent rien.

        • Pravda dit :

          Si demain, en tant que gilet jaune, vous demandez l’asile avec 6 millions de vos semblables en Algérie (histoire d’équilibrer les « transferts »), comment serez vous reçu ? Logés ? Et combien le gouvernement et le peuple algérien vous donneront-ils pour vivre ?
          Je vous donne un indice :
          https://www.infomigrants.net/fr/post/16390/le-sahara-l-enfer-pour-les-migrants-expulses-d-algerie-1

          La France n’a ni les moyens, ni la volonté d’accueillir toute la misère du monde, et si il y a un point sur lequel je peux vous rejoindre, il faudrait mieux accueillir ceux qui le méritent, mais pour cela il faut renvoyer les autres.

          • Fred dit :

            La France n’accueille pas le quota de demandeurs de l’Asile politique (convention qu’elle a signé) et se fait régulièrement rappeler à l’ordre par l’Europe.

      • philbeau dit :

        Je dirais strictement la même chose . Parce que c’est la réalité . Je préciserais seulement qu’on a une fonction publique hypertrophiée à la tête , et pas dans les secteurs utiles . Mais c’est là que réside l’Etat profond français , et son pouvoir de nuisance .

      • Alpha dit :

        Oui, et puis, il y a d’autres sources d’économies possibles, au moins pour quelques milliards, en choisissant une immigration choisie :
        Fourchette haute : https://www.liberation.fr/checknews/2018/04/09/l-immigration-coute-t-elle-entre-70-milliards-et-80-milliards-d-euros-par-an_1653500/
        Fourchette basse : https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/le-vrai-cout-de-l-immigration-pour-la-france_3649747.html
        Et que du site de « gôôôôôche » ! … 😉
        Aïe ! Ca ne va pas plaire à @Fred ! 🙂

      • NRJ dit :

        @oryzons
        Vous comparez l’Allemagne et la France…. MDR.

        Au cas où vous l’ignorez, je vous informe que l’Allemagne a été en excédent budgétaire jusqu’en 2019 (ce qui lui permet d’avoir un plan d’investissement contre le Coronavirus de 1100 milliards contre 350 milliards pour la France). Ils étaient jusqu’à récemment également au plein emploi et avaient une croissance toujours supérieure à la notre entre 2012 et 2018 (alors même qu’ils n’étaient pas en déficit).

        A partir de là il y a certaines choses à changer en France, je suis d’accord. Faut il faire ces économies au profit de la Défense ? C’est là qu’on ne sera pas d’accord.

        Voici ce que devrait être, à mon avis, l’ordre des priorités :
        1) Réduire le déficit puis la dette. Ca ne sert à rien qu’on investisse 5% dans la Défense si nos successeurs se retrouvent en faillite comme la Grèce après (les grecs ont continué de dépenser 2% de leur PIB dans la Défense avant et après 2010. Sauf que leur PIB ayant baissé, ils ne dépensaient que 4 milliards contre 6 milliards avant 2010).
        2) Réduire les impôts sur les entreprises. Il faut que la France soit compétitive. Il n’y a pas d’amélioration depuis le rapport Gallois de 2013, et c’est les entreprises qui payeront pour l’armée. Dit simplement, il faut s’assurer que la vache soit en bonne santé pour qu’on puisse mieux la traire.
        3) Investir dans la souveraineté technologique: ça ne sert à rien d’avoir des missiles nucléaires si nos voitures électriques connectées de demain ont des logiciels américains et des batteries chinoises. Il faut donc investir beaucoup dans uen grande variété de domaines (IA, processeurs, spatial, matériaux, nanotechnologies, énergie, stockage d’énergie etc). Malheureusement, quoi qu’on dépense, ce ne sera pas suffisant, car on est une faible puissance (par exemple, les chinois et américains investissent entre 6 et 10 milliards dans l’IA par an. La France n’investit que 200 millions. On n’est pas dans les mêmes ordres de grandeur). Il faudra donc coopérer avec d’autres pays, et si on veut coopérer. Et si on veut des bonnes parts, il faut de l’argent pour mieux peser dans les négociations.
        4) Si les autres priorités sont réglées et qu’il nous reste de l’argent à dépenser, alors oui faut le dépenser dans la Défense. En attendant, on n’est pas dans ce cas. Il faut donc limiter le budget de la Défense, et le dimensionner aux menaces internationales. C’est ce qu’on fait aujourd’hui.

        Ca vous paraît absurde ? On va voir si vous pouvez faire autre chose que des conversations de comptoir…

        • oryzons dit :

          C’est vous qui faites des conversation de comptoir.
          Vous êtes dans l’incantation comme nos politiques. Vous baratinez la mondialisation pour mieux la subir.

          Je dis qu’il faut mettre fin à la gabegie de l’administration et des dépenses sociales, et là nous sommes à peu prêt d’accord, certes.

          Mais après vous n’avez aucune vision aucune ambition.

          Il faut stopper le financement bobo de l’éolien pour relancer celui du nucléaire.

          Il faut imposer une réforme majeure de l’identité numérique. Avec identité, données et cloud souverain.

          Il faut imposer la préférence nationale sur tout ce que nous sommes capables de produire à commencer par tout ce qui nous vient de Chine.

          Il faut que les plateformes de distribution numériques soient fiscalement et pénalement responsables de ce qu’elles vendent (escroquerie à la TVA, fausse certification normes européennes…).

          Il faut investir massivement dans l’électronique, le quantique, la génétique, les télécommunications, les matériaux, la médecine…

          Oui c’est possible, si nous sommes efficaces, si nous redevenons exigeants dans notre éducation, que nous nous occupons à nouveau des meilleurs au lieu de s’acharner sur les cancres, que nous retrouvons une organisation étatique qui met fin à cette aberration de la décentralisation (encore un concept à la con imposé par « la bien pensance », la centralisation française était redoutablement efficace mais « c’était pas bien »).

          • NRJ dit :

            @oryzons
            « Vous êtes dans l’incantation comme nos politiques. Vous baratinez la mondialisation pour mieux la subir. ». Je fais juste une liste de priorités, ce qui est la base avant toute action concrète : « faire effort partout, c’est faire effort nul part » disait Napoléon.

            « l faut stopper le financement bobo de l’éolien pour relancer celui du nucléaire. ». Très intelligent. L’éolien est moins cher que le nucléaire, y compris en offshore (https://fr.finance.yahoo.com/actualites/dix-ans-prix-%C3%A9nergies-renouvelables-101215236.html?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly93d3cuZ29vZ2xlLmNvbS8&guce_referrer_sig=AQAAANIWf4i5v_TjdNwffE2lYFmcJcJPYqeNC1pjtNKC1QaIj8HqXPxCuG9-WeRuz2ftGYOcrKYBwqfuIpsoG3DfscA2X-iVbq5j2KntY0Ob4ssH1oDWGXqBkdD9lQv_MPVlsERNxj8e0-cFyzvNfu6Lie0DHo6bmj1209GX1mKdpHGj).

            Pour rester très concret, on fait maintenant des champs d’éoliennes offshore à 45€/MWh là où Flamanville est à 120 €/MWh (et l’espoir pour EDF, espoir dont la réalisation n’a pas convaincu la Cour des Comptes, est de baisser l’EPR à 60-70 €/MWh: https://www.usinenouvelle.com/article/la-cour-des-comptes-sceptique-sur-le-projet-epr-2-d-edf.N985149)

            Donc dire que les éoliennes c’est nul et le nucléaire c’est génial, c’est de la débilité absolue. Chacune des deux énergies a des avantages et inconvénients, mais la filière qui a le plus de marge de progression technologique est le renouvelable. Donc il faut y investir (à tout hasard, rappelez vous que l’électricité pas chère qu’on paye depuis quelque années soi-disant « grâce au nucléaire » a apporté une dette colossale à EDF).

            il faut il faut il faut…. C’est gentil de dire ça.
            Je vous rappelle juste qu’on a une dette colossale qu’il faudra tôt ou tard rembourser, sauf si vous voulez dépenser l’argent aujourd’hui et mettre nos successeurs en faillite. Par ailleurs, l’argent qu’on dépense pour la Défense et faire les projets grandioses de SCAF franco-français, de 3 PA, d’armée de masse etc. et bien cet argent ne sera pas dépensé (ou marginalement) dans « l’électronique, le quantique, la génétique, les télécommunications, les matériaux, la médecin ». Donc on revient toujours à un principe de base : il faut avoir des PRIORITES. Je vous ai les miennes, partagez vous cet avis ?

            « Mais après vous n’avez aucune vision aucune ambition. » C’est vrai que je ne plane sur un nuage. Je suppose que fumer un joint doit être la différence entre ceux qui la « vision » et les gars dans mon genre….

            « que nous retrouvons une organisation étatique qui met fin à cette aberration de la décentralisation ». PTDR. Vous connaissez un Etat plus centralisé que la France ? Allez voir le système anglais, allemand, ou américain. Ca c’est des vrais systèmes décentralisés. La France est complètement centralisatrice (Macron a voulu en rajouter une couche avec son système de retraite universelle, car des retraites de certaines catégories comme les vétérinaires ou les danseurs, qui marchaient bien contrairement au système national, échappaient au contrôle de notre administration pléthorique). Trouvez vous sinon que l’Allemagne très décentralisée marche moins bien que la France, par exemple au niveau économique ou éducatif ? La prochaine fois, arrêtez de faire le mouton devant les discours démago. Il y a une réalité, et si vous voulez juger correctement, prenez cette réalité en compte.

      • Albatros dit :

        Tout est relatif…
        https://www.lesechos.fr/2017/01/lallemagne-a-t-elle-un-million-de-fonctionnaires-de-moins-que-la-france-comme-laffirme-le-camp-fillon-160121
        « Si l’on inclut ces activités de droit privé mais contrôlées par l’Etat, les effectifs de la fonction publique (allemande) montent à 5,8 millions de salariés et dépassent ceux de la France. Et c’est sans compter ceux de centrales nucléaires, de réseaux électriques, de Deutsche Telekom et Deutsche Post où l’Etat est soit absent du capital, soit minoritaire. »
        ORYZONS n osez pas tout et comparez ce qui est comparable.
        N oubliez pas que les français veulent des services publics et que si vous supprimez les aides vous aurez moins de croissance et peut être davantage de vols ou d émeutes ensuite…
        « Du pain et des jeux »
        Comme pour les sages empereurs romains qui voulaient garder le pouvoir ou…la vie.

    • Prof de physique dit :

      Oui.
      Il nous faut produire des transall Mdl 3 et des Breguet Atlantique Mdl 3, d’abord pour nous, et ensuite, comme ils existeront et seront bons, peut être que nous pourrons en vendre quelques uns.
      Peut être même pourrons nous en vendre d’occasion en attendant de faire les neufs qui suivent …
      🙂

    • James dit :

      Même remarque que pour patex sur les composants US dans les réalisations sud-coréennes

  7. erleg dit :

    A mi-chemin entre le C-130 et l’A-400M ? A priori donc un équivalent sud-coréen de l’Embraer KC-390 brésilien plutôt que du Kawasaki C-2 japonais, lequel est d’ailleurs hors de prix. Le marché des avions de transport militaires va devenir franchement de plus en plus encombré…

    • 에르메스 dit :

      C’est pas parce que t’as un avion avec 2 ailes et une soute que t’offre les mêmes capacités.
      .
      L’A400M est cher, il a eu des difficultés à naître, mais bonne chance à eux s’ils veulent obtenir quelque chose de la même gamme.

    • Castel dit :

      Le Kawasaki C2 est en fait plutôt sur le créneau de l’A400m, mais avec 2 réacteurs au lieu de 4 turboprops….
      Ici, on parle d’un créneau intermédiaire, assez proche de celui qu’occupait le Transall….

    • Alpha dit :

      Le Kawasaki C2 est hors de prix, surtout parce qu’il a été construit à seulement 22 exemplaires (peut être 40 à terme) …

  8. oryzons dit :

    Quoi ?
    Un petit pays comme la Corée du Sud lance :
    – son propre avion de combat
    – son propre char de combat
    – son propre avion de transport militaire
    – ses propres sous marins d’attaque, avec en ligne de mire une possible version nucléaire

    Mais ils vont faire FAILLITE !
    Ils n’ont pas les compétences, ni les finances, et surtout ils n’ont pas les ALLEMANDS !

    FAILLITE ASSUREE !!
    La ruine les guette, et s’ils réussissent ils devront surement sacrifier TOUTE leur armée.

    Heureusement nous les français qui avons des leaders industriels et technologiques dans tous ces domaines, nous ne nous lançons pas dans ce genre de galéjades nationalistes bon pour au choix des abrutis qui ne comprennent rien aux contraintes économiques et/ou de petits nazillons sur le retour pleins de haines recuites envers nos cousins germains qui nous veulent pourtant tant de bien.
    Heureusement, nous, nous sommes intelligents, nous préférons privilégier l’émergence des compétences allemandes à la préservation et l’approfondissement des nôtres.
    Quel soulagement.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Les coréens lancent un avion de combat et non un système entier. Et il s’agira plus d’un concurrent du rafale que du SCAF. Par ailleurs l’Indonésie doit financer 20% du programme.
      Le char sud-coréen est un beau succès. Bravo. Mais pour ma part je considère que d’éventuels chars russes devront traverser l’Ukraine, la Pologne et l’Allemagne avant d’arriver à la frontière française. S’ils y arrivent, à ce moment nous aurons toujours l’arme nucléaire. Donc avoir un char lourd est important mais on ne doit pas se ruiner pour l’avoir.
      Un avion de transport militaire type CN295 est beaucoup plus facile à concevoir qu’un avion de chasse et les investissements nécessaires sont moindres. Donc bien sur qu’on peut le faire seuls mais ça veut dire plus de concurrents et moins de contrats. Pour quel intérêt?
      Les sous-marins d’attaque sud-coréens ne sont pas encore au point. L’es indonésiens qui en ont acheté sont très loin d’être enthousiastes.

    • E-Faystos dit :

      tout est dit.

    • Dodo dit :

      Si on veut on demande aux américains de s’installer en France, on leur demande le parapluie nucléaire, comme ça on supprimera notre dissuasion nucléaire pour dégager de l’argent afin de coller un drapeau français sur un super char aussi utile et réussi que le Leclerc.
      Regardez bien plus profondément les produits coréens sans vous arrêtez sur la fabrication ”locale” car derrière, c’est comme pour les turcs, on fait venir des USA et d’ailleurs des éléments essentiels qu’on va assembler sur place, construire sous licence etc…

      Donc ”son propre” ceci pu cela c’est avant tout votre propre méconnaissance de ces projets, de leurs montages industriels dépendants de l’étranger, comme les japonais.
      Créer une coquille pour y mettre un canon allemand, un radar et un moteur américain, un logiciel israélien, on est loin du produit ”coréen” indépendant que certains semblent défendre ici pour critiquer et détruire les produits de coopérations européennes. Car si la Corée est un exemple, alors l’Europe le sera aussi, car la coopération industrielle entre plusieurs États est la même.
      Si demain les américains disent stop à la fourniture du moteur (f404), ben ou ira l’avion ”coreen”? Si on devrait faire un point sur l’ITAR free” en Corée vous fermerez votre bouche avec votre phobie des allemands, car les coréens n’ont aucun problème pour faire un char ou un sous-marin en coopération avec les allemands.

      • oryzons dit :

        Et bla bla bla…

        La Corée vient de littéralement nul part et votre argumentation c’est « oui mais ils ne font pas tout tout seuls ».
        Moi je vous dit avec moins de compétences historiques, moins de grands leaders ils font de plus en plus tout seuls et nous de moins en moins.

        Sinon sur leur avion oui il n’y a en réalité quasiment que le moteur qui n’est pas coréen.
        Mais je vais vous faire une révélation : si Safran était coréen ils ne se poseraient pas la question de savoir ce qu’ils doivent filer comme compétences à MTU et ITP.

        Mais vous avez tellement raison : nous DEVONS coûte que coûte faire des usines à gaz avec les Allemands où l’ont va payer 2 entreprises (Indra et Hensoldt) pour que celles ci demandent à Thalès, leur sous traitant, de faire le boulot et de transférer les technos pour qu’elles puissent récupérer la bonne part de charge industrielle qui leur est « due ».
        Mais quelle bonne idée pour économiser de l’argent !

        Vous voyez la différence ?
        Non ?
        Je vais vous résumer :
        – quand vous savez faire quelque chose et que vous faites parti des meilleurs, vous continuez à faire seuls pour accroître votre avance
        – quand vous savez faire quelque chose mais que vous n’êtes pas le meilleur, vous continuez à faire en cherchant à rattraper votre retard, soit en investissant, soit en coopérant, soit les deux
        – quand vous ne savez pas faire quelque chose, vous allez chercher la compétence ailleurs, en cherchant le meilleur deal pour essayer d’acquérir cette compétence

        Les Coréens appliquent cela stricto sensu.

        Nous, nous faisons des coopérations sans queue ni tête sur le plan industriel et technologique, parce que nous n’avons aucuns apports de compétences de la part des Allemands et des Espagnols, nous faisons des coopérations par « idéologie européenne ».
        Nous sommes perdants, mais heureux de l’être, car c’est pour la bonne cause.

        Alors soyons heureux.
        L’Europe dans la tête des politiques français c’est comme jouer à qui perd gagne.
        Donc plus on est perdant, plus on gagne ! Mais oui !

        Un peu comme pour les vaccins. C’est un désastre d’être passé par l’UE mais c’est quand même vachement bien de l’avoir fait. Les gens VRAIMENT intelligents et humanistes comprennent tout cela.

        Les bouseux tout beaufs un peu racistes sur les bords non. Bande de cons.

      • fabrice dit :

        Dodo
        Celà dépend de votre capacité scientifique, de votre base industrielle et de vos financements. Si la Corée veut construire un moteur, elle le construira, vu le nombre de scientifiques, l’argent disponible et la base industrielle et de recherche.
        Ce que vous devez comprendre c’est que le commerce est un échange, je te vends contre quelque chose que tu achètes. Chaque pays doit se spécialiser dans ce qu’il est le meilleur et le plus compétitif.
        Les moyens sont limités pour tout faire. Au lieu de vouloir tout faire « moyen » (vision industrie de défense française), fais des trucs « au top » (missiles, sous marin…) vend les et avec les devises gagnées achète le reste « au top ». Comme ça tu auras une armée avec du matériel « au top » et pas du matériel « moyen », croisons les doigts pour ne pas avoir un conflit.
        Il y aura interdépendance (tu me bloques ce logiciel, je te bloque ce missile) et au cas où, si notre base technologique est solide, on pourra toujours reconstruire « moyen ».
        De toute façon la politique étrangère, son but doit être de nous entendre, si possible, avec les pays plus forts que nous et nos principaux fournisseurs et clients. En France, on a tendance à s’allier avec les tocards en faillite (Liban, Palestine, Jordanie) et à se fâcher avec nos principaux partenaires (USA, Chine). C’est n’importe quoi.

        • Lothringer dit :

          « Chaque pays doit se spécialiser dans ce qu’il est le meilleur et le plus compétitif. »

          Ouh là ! Mais c’est du Adam Smith tout craché. Il ne manque plus que la main invisible.
          Sauf que Adam Smith n’a pas médité, me semble-t-il, sur la notion de souveraineté militaire et défense.
          La Sécurité Nationale a un coût, mais elle n’a pas de prix.

          Celui qui fait tout et mieux que tout le monde (vu sa taille économique) c’est les USA. Et bientôt la Chine. Donc ces 2 pays feront tout et tout-mieux. Donc nous n’aurons plus aucune raison de fabriquer le moindre matériel militaire chez nous ? Au nom de cette fameuse spécialisation, si chère à l’économiste Adam Smith ?

    • dompal dit :

      @ oryzons,
      +1 !!!

  9. Castel dit :

    Cela montre bien le besoin qui existe dans la plus-part des armées du monde le besoin d’un avion de transport se situant entre le Casa et l’A400M, le C130 étant de plus en plus considéré comme dépassé à cause notamment de sa soute devenue trop étroite, pour les besoins actuels, et des capacité d’atterrissage médiocres par rapport à sa capacité….
    Si Airbus ne se dépêche pas de sortir son A200M, cela pourrait donner des idées à d’autres nations industrielles, sans compter que les Américains finiront bien par réagir eux-aussi, et je ne serais pas étonné de voir Lockheed ou Boeing sortir prochainement un avion dans ce créneau…

      • Fred dit :

        Walala … Les z’autos sont anglaises, ça va jaser maousse ;o)

      • Castel dit :

        @ Belzebuth

        logiquement, l’A200M devrait être assez proche du Transall, mais en l’adaptant aux besoins d’aujourd’hui ;
        -Soute plus large, sans doute aux alentours de 3,5m au lieu de 3,15
        -Moteurs plus puissants
        – autonomie améliorée
        -volume général augmenté, avec charge possible autour de 20t
        – Capacités de décollage et d’atterrissage comparable au Transall, sur des pistes non préparées, ce qui ne sera pas forcément le plus facile, compte tenu de l’augmentation de poids forcément obligatoire.
        Si ces conditions peuvent être réunies, je ne vois pas ce qui pourrait empêcher cet avion d’équiper un nombre important d’armées dans le monde, vu la réussite incontestable de son prédécesseur….
        Mais il ne faudrait pas trop tarder, car je l’indique sur mon post précédent les américains , ainsi que d’autres peut-être ne vont pas attendre, comme on l’avait déjà vu au Brésil avec le KC390, puis maintenant avec ce constructeur Coréen, ainsi que les Japonais d’ailleurs….
        En tout cas, sur ce créneau, il est maintenant certain que le besoin existe vraiment !!

        • Belzébuth dit :

          @ castel
          Il y a plus d’avenir que pour un Eurodrone, c’est certain!

    • Green dit :

      J’avais pensé a un « A200m » avec deux moteur de l’A400M au lieu de 4, mais pour la patrouille maritime.

      • Carlos V dit :

        Ce serait une solution intelligente. A400 M + A200 M + PATMAR équipés de mêmes moteurs, une grande proportion de composantes communes, et la facture s’en retrouverait allégée

  10. Albatros dit :

    Encore un nouveau fabricant d’avions de transport militaires…après les russes étasuniens européens

  11. ULYSSE dit :

    L erreur souvent commise par les européens et la France en tête est de vouloir concevoir un nouvel avion en rupture technologique avec l existant. Alors qu il est le plus souvent suffisant d utiliser les technologies existantes ( notamment les moteurs) pour obtenir un avion tout a la fois performant et au coût maîtrisé. Compte tenu du savoir faire accumulé d Airbus, il ne paraît pas difficile de lancer un gros porteur stratégique rapidement ou un transporteur tactique successeur du C160. Je me répète mais l’400 M a force de vouloir tout faire, n est ni adapté à la plupart des missions tactiques ( trop gros,trop coûteux en exploitation) ni adapté aux missions stratégiques ( charge utile et allonge insuffisantes)

    • 에르메스 dit :

      Félicitation, vous venez de découvrir la raison de l’existence du projet de l’A200M

    • oryzons dit :

      Pour la charge utile et l’allonge, voire une meilleure capacité d’atterrissage sur piste difficile, il faut rappeler que la certification civile de l’A400m (demandé par les Allemands…) entraîne un surpoids (et un surcoût aussi lol) de 12t.
      Rigolo non ?

  12. Lothringer dit :

    population KdS : 51 millions d’habitants
    population France : 67 millions

    fabrication puces électroniques KdS : beaucoup (y compris mémoires RAM)
    fabrication puces électroniques France : très faible

    Volonté politique KdS : forte
    Volonté politique France : quasi néant

    Au fait, ont-il demandé l’autorisation à l’oncle américain pour lancer leurs programmes nationaux ?

    Bravo les coréens. Un exemple à suivre.

    Mais attention :
    taux de natalité KdS : 0.98
    taux de natalité France : 1.88

    • Fralipolipi dit :

      @Lothringer
      Aïe..
      Si votre taux de natalité KDS est correct … ça va vite poser problème …
      L’IA ne sera jamais assez avancée dans 20 ans, lorsque la pyramide des âges flirtera trop avec l’effondrement.
      KDS et Japon … même combat …

    • philbeau dit :

      Taux de natalité ? Vraiment ?
      https://www.insee.fr/fr/statistiques/5351267

    • Aymard de Ledonner dit :

      « Au fait, ont-il demandé l’autorisation à l’oncle américain pour lancer leurs programmes nationaux ? »
      Oui certainement vu que les US sont partout dans leur programmes notamment pour la motorisation de leur projet d’avion de chasse…..
      Et le moteur de leur char « 100% coréen » est allemand….

      • oryzons dit :

        Non le moteur du char est coréen.
        Ils vont d’ailleurs le fournir aux Turcs.

        Ce qui est allemand c’est la transmission Renk car la leur ne donne pas satisfaction.
        Mais ils vont y arriver.
        Les retards, les surcoûts quand on monte son industrie et ses compétences c’est normal. Les Coréens le savent. Ici visiblement certains sont définitivement passé dans l’idéologie ultra libérale « ça coûte moins cher d’acheter » ; oui Ducon ça coûte moins cher, mais quand tu ne feras plus rien ne t’étonne pas de n’avoir plus de fric pour acheter aussi.

        • Aymard de Ledonner dit :

          Ils vont peut-être y arriver. On espère pour eux. Les insultes ne rendent pas votre commentaire plus pertinent.
          L’argent ne pousse pas sur les arbres. Le budget militaire français augmente et c’est très bien mais il n’est pas infini non plus. Et la population française est elle prête à pousser le budget du minarm à 2,5% du PIB comme les coréens? C’est loin d’être certain. Ce qui dépensé à un endroit n’est pas disponible ailleurs.

          Les coréens ont comme voisin la Corée du nord. Il est juste normal qu’ils investissent beaucoup dans leur armement terrestre. En ce qui nous concernent les Leclerc ont été envoyés au Liban pour une utilité qui reste à démontrer, ils servent pour réassurer les pays baltes et il faut aussi en avoir « au cas ou ».
          On n’est pas dans la situation de la Corée du Sud et on n’a pas à faire les mêmes choix. Par ailleurs si par hasard un agresseur traversait toute l’Europe avec ses chars, nous aurions toujours notre armement nucléaire pour le dissuader d’aller plus loin. Cet armement est très loin d’être gratuit. La Corée du sud a elle choisi de ne pas faire cette dépense et de se placer sous le parapluie US.

          Je ne comprend pas cette agitation pour ce petit avion de transport militaire. Faire l’A400 comportait des défis compte tenu de la taille de l’avion, de la nécessité de conserver les caractéristiques d’un petit appareil (atterrissage et décollage courts, pression exercée sur le sol peu importante…) et de développer des moteurs spécifiques.
          Faire une nouvelle « brouette volante » type CN295 ne présente pas les mêmes difficultés. Ou sont les technos de rupture à développer? Donc pour ce type de projet autant que ça coûte le moins cher possible. Mieux vaut investir les fonds économisés dans la lutte contre les missiles hypersoniques, le renforcement de la marine où d’autres sujets cruciaux.

  13. Rambo des bacs à sable dit :

    Quelle idée saugrenue ! Développer un avion tout seul, sans les allemands, ils vont droit à la catastrophe ! En plus ils ne font même pas partie d’une union supranationale, les Coréens sont vraiment des imbéciles !

  14. wololo dit :

    La Coree du Sud est techniquement toujours en guerre contre la Coree du Nord. Ils ont a leur porte un ennemi dangereux et surarmé, sans parler de la Chine. La population vi avec ça et est pleinement consciente du danger. D’ou les crédits alloués a la défense. La France n’a pas d’ennemis, la population française est plus préoccupée par le prix du gasoil ou comment maintenir son niveau de vie que de sa survie en tant que peuple. Et c’est heureux qu’il en soit ainsi. Maintenant en tant que puissance moyenne mais néanmoins globale, la France doit se doter de moyens d’exercer son influence, ou au moins de la maintenir. L’Europe est une chimère, jamais elle n’existera sur la scène mondiale tant que les peuples se sentent en sécurité.

  15. ULYSSE dit :

    Ajouter: 70%des coréens du sud âgés de 24 a 34ans ont reçu une formation universitaire… Ce qui est d’ailleurs vraisemblablement excessif pour les équilibres socioéconomiques mais témoigne de la volonté de modernisation d un pays classé parmi les plus pauvres au début des années 60.