Le ton monte entre l’Égypte, le Soudan et l’Éthiopie

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

237 contributions

  1. farragut dit :

    Si l’Ethiopie a besoin d’électricité, pourquoi la France ne lui propose-t-elle pas une centrale nucléaire en bonne et due forme, pour lui éviter de retenir l’eau du Nil ?
    Pourquoi le MOX vendu aux Japonais pour le réacteur n°3 de Fukushima ne pourrait-il pas faire l’affaire ? Peur d’un tsunami ? Ou bien seulement de la prolifération de plutonium mal utilisé ?

    • kolkot dit :

      Mais oui une centrale nucléaire dans une région aussi instable, vous en avez de l’imagination

    • Prof de physique dit :

      Risque sismique élevé. Prolofération de déchets nucléaires. Rien que cela suffit.
      Et puis pour l’instant il n’y a pas de solution pour les déchets nucléaire fiable sur quelques milliers d’années.
      Si les romains avaient eu des centrales nucléaires, nous devrions continuer à gérer leur déchets.

    • Jm dit :

      Ben, tout simplement parce qu’il faut de l’eau pour refroidir ladite centrale, et donc on revient au point de départ

    • fgnico dit :

      le m^me modèle que celui construit en France, en Finlande et en UK ???
      et quui paye??

    • Too dit :

      L’éthiopie est pas vraiment un modèle de stabilité…
      Dans les 20 dernières années, conflit avec l’érythrée, Guerre civile Somalienne dans laquelle l’Ethiopie est intervenue, Guerre au Tigré (en cours)…
      .
      Pas vraiment un modèle de stabilité dans lequel on mettrait des centrales nucléaires.

    • CRAM dit :

      « une centrale nucléaire  » pas assez ambitieux, vite un EPR…

    • Elwin dit :

      Parce que l’Ethiopie n’a pas le niveau technologique pour exploiter et maintenir des installations nucléaires. C’est pas qu’une histoire de chèques, mais tout un tissu de compétences à mettre en place, en commençant des labos de physique nucléaire et les écoles d’ingénieurs adaptés.

      • GHOST dit :

        Le Pakistan semble être au niveau que l´Ethiopie.. N´importe quel pays peut facilement exploiter et maintenir des installations nucléaires en l´an 2021.. le niveau de l´éducation des populations est en hausse sur toute la planète

    • NRJ dit :

      @farragut
      Ce n’est pas le même prix. Le nucléaire coûte (beaucoup) plus cher que l’énergie hydraulique. Surtout, il y a le problème d’avoir de la main-d’œuvre compétente sur place et un régime stable qui permettrait d’éviter que les déchets ne se retrouvent dans la nature a la première révolution.

    • Isidore dit :

      Une centrale nucléaire en Afrique ??? Non mais ça va pas…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Je vote pour la peur du tsunami. On n’est jamais trop prudent en effet….

    • PK dit :

      15 GW, c’est 15 tranches de centrales, donc au moins 5 centrales de trois tranches. Mais c’est évidemment la solution.

    • berger dit :

      actionnaire d’areva…

    • vrai_chasseur dit :

      La centrale hydro éthiopienne c’est l’équivalent de 4 EPR.
      Et les turbines géantes sont des Alstom.

  2. jp dit :

    après la guerre du pétrole, viendra celle de l’eau. ca promet de la baston, il aurait du investir dans les usines de désalnisation. c’est le meme genre d’histoire entre le liban et israel qui dépend en parti du liban pour l’eau.

    • Félix GARCIA dit :

      Certains équatoriens pensent déjà au commerce de l’eau … par barils …
      Équateur, Brésil, Chili, Pérou, Haïti : le point avec Romain Migus
      https://www.youtube.com/watch?v=hu-I8S77hEg

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Certains équatoriens pensent déjà au commerce de l’eau … ]

        Figurez vous que le principal obstacle de vendre de l’eau prélevée dans la nature c’est que l’on risque de vendre des micro-organismes ou des organismes végétaux ou animaux qui peuvent être  » brevetés  » par l’acquéreur !
        C’est pour cette raison que le gvt Brésilien s’inquiétait des prélèvements dans l’Amazone ….

        • Félix GARCIA dit :

          Le brevetage de la vie est un étau supplémentaire au carcan juridique créant des droits réels sur les personnes et les êtres vivants de ce monde.
          La rencontre avec cette immondice lors de ma formation agricole au travers des OGM fut l’une des raisons de mon combat (« Comté vs Mordor »).

    • yoann L dit :

      Bonjour. La désalinisation de l’eau de mer est une filière industrielle coûteuse, et peut être inaccessible financièrement pour des pays aussi pauvres.

      • Castel dit :

        Il semble qu’il soit apparu récemment une nouvelle technologie pour le dessalement soit apparu récemment, qui serait moins couteuse en dépense d’énergie :
        https://www.notre-planete.info/actualites/4738-dessalement-eau-energie-solaire
        Je voudrais également profiter de cet article pour apporter une précision sur le réchauffement climatique :
        Si l’intervention humaine à forcément joué un rôle, sans doute non négligeable, seuls les scientifiques spécialisés , peuvent, de mon point de vue y répondre avec précision, donc, je ne relancerait pas ici le débat, néanmoins, si on parle sans cesse des effets négatifs pour la planète, on oublie parfois de signaler le côté (parfois) positif, comme les possibilités à venir de culture sur des sols jusqu’ici gelés comme en Islande, au Groenland ou en Sibérie par exemple….
        Enfin, il faut signaler que si l’atmosphère ne se réchauffait pas assez rapidement, il faudrait subir aux alentours des années 2030, suite à un léger éloignement momentané de la terre par rapport au soleil, un « petit âge glaciaire », qui comme ça, n’a l’air de rien, mais permettrait à la banquise de recouvrir le nord des pays scandinaves, mais aussi, celui du Canada, ainsi que de la Russie….
        Donc, si il est légitime de signaler les risques du réchauffement climatique, il faudrait aussi indiquer de temps en temps, les (quelques) effets positifs à prévoir !!
        https://www.lefigaro.fr/sciences/2015/07/13/01008-20150713ARTFIG00193-une-mini-periode-glaciaire-pourrait-toucher-la-terre-a-partir-de-2030.php

        • Marcel dit :

          @Castel
          Vous avez raison, c’est bien à des spécialistes qu’il faudrait s’adresser parce que vous faites un bel étalage de votre grande méconnaissance de la question. Concernant les terres glacées qui deviendraient cultivables, le problème du permafrost c’est qu’il est saturé en gaz carbonique captif, et qu’il se libère lors du réchauffement des terres gelées. Secundo, une mini période de glaciation suite à un éloignement de la terre ne réglerait rien, le problème venant des émissions de gaz à effet de serre comme le Co2. La diminution du rayonnement solaire pourrait ralentir l’effet de serre, mais pas la saturation de l’atmosphère en gaz polluants. La terre a toujours émis des gaz de cette nature, avec les éruptions volcaniques et les feu de forêts entre autres, mais à notre époque, la quantité émise suite à l’activité humaine, dépasse de loin tout ce qui était d’origine naturelle jusqu’ici. La mécanique du climat terrestre est bien plus complexe que votre approche simpliste pensant que si le soleil recule, le problème risque de s’arranger. Que du contraire.

          • Castel dit :

            @ Marcel
            Mais quand je parle des terres récupérables pour l’agriculture ou l’élevage, je ne parle évidemment pas des plus extrêmes qui sont recouvertes par le permafrost en permanence, mais plutôt de celles qui se trouvent en lisière de celui-ci, un peu de bon sens de votre part aurait dû vous le faire comprendre ….
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_en_Islande
            https://www.actualites-news-environnement.com/30298-cultures-agricoles-Groenland.html
            Quand à la mécanique du climat terrestre, je n’invente rien, si vous avez lu l’article pour lequel je vous ai fourni le lien….
            D’autre part, je n’ai jamais dit que ce phénomène arrangerait les choses, mais le réchauffement climatique auquel nous assistons depuis un certain temps, pourrait peut-être avoir cette fois-ci un effet bénéfique au moins momentané….
            Enfin, j’espère que vous l’aurez noté, je ne prend pas position sur le fond, mais il me semblait intéressant d’évoquer un phénomène proche, et dont personne ne parle contrairement au réchauffement climatique….

          • Paddybus dit :

            Marcel, le permafrost au dégel ne relâche pas du CO2, mais plus probablement du méthane issu des fermentations… gaz trés puissant en effet de serre….
            D’autre études disent aussi que le modèle du CO2 responsable du réchauffement et faux, et que le CO2 serait plutôt une résultante du réchauffement…. qui a raison…???
            La production de CO2 d’origine humaine serait d’environs 3% de ce que la terre émet naturellement…. et ces mêmes spécialistes pensent que l’effet en est peu important… quels sont les spécialistes qui ont raison…??? les plus bruyants ou ceux qui travaillent loin de l’agitation..???

    • Atchoum dit :

      @ jp Une usine de désalinisation et énergivore en électricité , justement ce que cherche a acquérir l Éthiopie.

    • Desty dit :

      Vous êtes bien trop optimiste: la guerre pour l’eau viendra avant la guerre pour le pétrole et elle commencera sans doute au Yémen ou juste à coté !

  3. Dubourg dit :

    Les éthiopiens sont chrétiens, les égyptiens sont musulmans, mon choix est fait.

    • dakia dit :

      et le rafale est laïc 🙂

    • Captain Pif dit :

      Qu’on soit chrétien ou musulman, quand on a soif, on a soif… Accessoirement la population éthiopienne est aussi en patrtie musulmane. Il y a aussi des chrétiens coptes en Egypte (mais c’est une minorité).

      • Desty dit :

        Tout de même 15%, 15 millions. C’est une grosse minorité !

        • Desty dit :

          Il y a sans doute plus de musulman en Éthiopie que de chrétien en Égypte…

      • Albatros dit :

        Coptes. Une minorité chrétienne en voie d’extinction car opprimée depuis des siècles par les musulmans très majoritaires.

    • bluesmartini dit :

      On ne peut pas réagir comme ça. Les égyptiens achètent des Rafales et des Navires, et ne s’entendent pas avec la Turquie.

      • Desty dit :

        Et ils sont une des clés vitales pour maintenir un semblant de stabilité dans la BSS. En cas de conflit ouvert la France soutiendra politiquement l’Égypte et il n’y aura ni hypocrisie ni retournement de veste: le président Macron a déjà tapé le déplacement jusqu’à Addis-Abeba pour avertir solennellement son homologue éthiopien !

    • Franz dit :

      Oui, enfin… le premier devoir du Chrétien c’est d’ « aimer son prochain comme soi-même »… dans le cas présent on en est loin, non ?

      • Albatros dit :

        On dit aussi « tendre sa joue droite » quand on a été giflé sur la gauche…
        ça c’est la théorie, le but suprême du bon chrétien futur martyr.
        Hélas le français de base et surtout le français d’Ancien régime très catho et pratiquant est un bien mauvais chrétien qui a du mal à assimiler cette notion de charité toute masochiste.
        Dasn l’Histoire il y a les dominants – nations Alphas et les dominés-soumis

    • cram dit :

      Juste à titre d’éclairage, 1 sur 2 seulement l’est et la part de la religion chrétien recule depuis 3 décennies malgré la croissance démographique du pays…

    • Patatra dit :

      Laisser crever les uns et pas les autres à partir de leur confessions … Belle mentalité moyenâgeuse.
      L’Ethiopie est un état laïque strict sans religion d’état… et une population à dominante chrétienne et non pas à majorité chrétienne.
      Bref belle mentalité moyenâgeuse !!

      • Paddybus dit :

        Parce que vous croyez que les autres font autrement…??? Quand Israël à sauvé les Falasha d’Ethiopie … personne n’a été surpris…. et l’entraide par les islamistes et tout aussi ciblée…en général, ils exigent la conversion… Par contre quand la religion chrétienne fait de l’humanitaire, elle ne regarde jamais qui elle aide…

    • NRJ dit :

      @Dubourg
      Faut croire que certaines personnes sont restées à la mentalité des croisades. On pensait que c’était juste le cas d’enfoirés d’islamistes. Vous montrez que ce n’est pas le cas….

      • précision dit :

        Il ne faut pas calquer nos préjugés modernes sur la mentalité des croisades comme le font les islamistes, qui en ont une vision manichéenne. L’état d’esprit de chaque individu à l’époque, et les motivations de la croisade étaient beaucoup plus variés que le commentaire ci-dessus.

      • Albatros dit :

        Si certains reviennent aux fondamentaux, c’est peut être justement à cause de ces « enfoirés » d’islamistes dont vous parlez et de leurs actions terroristes, non ?

    • Le visiteur dit :

      Vous avez oublié les Egyptiens Coptes dans votre équation. Vos calculs sont donc erronés.

      • tschok dit :

        Je pense pas qu’il ait calculé quoi que ce soit, en fait.

        Le coup est parti tout seul.

        Les seuls calculs qu’il fait, à mon avis, sont rénaux. Ca doit le gêner quand il pisse, c’est tout, mais pas quand il pense. Et c’est pas parce qu’on pisse du gravier qu’on compte les grains.

    • AT dit :

      encore un intégriste dont la pensée est amoindrie par la religion

    • BoitaR dit :

      Comme les problèmes du monde doivent vous paraitre simple…

    • Iceman dit :

      Plus de 30% de la population éthiopienne est musulmane et il y a des chrétiens, notamment les coptes, en Egypte.
      Même avec votre grille de lecture digne des croisades, il n’y a pas de camp de bien contre le camp du mal (comme à l’époque des dites croisades d’ailleurs).

    • Castel dit :

      Il ne faut pas oublier que les Musulmans représentent plus d’un tiers de la population Ethiopienne, et que les Chrétiens Coptes d’Egypte sont la plus importante minorité Chrétienne dans un pays à majorité musulmane….
      Donc, le choix n’est pas si simple, et il est avant tout à souhaiter qu’une confrontation n’ ait pas lieu, car cela ne se ferait qu’à l’avantage des extrémistes musulmans, qui sauraient sûrement en tirer profit !!!

    • précision dit :

      Non seulement cette manière de penser est peu éthique, peu chrétienne de ce que j’en connasi, et dangereuse, mais en plus c’est une généralisation assez ridicule.
      30% de musulmans en Ethiopie, et une minorité non négligeable de chrétiens en Egypte.
      Les chrétiens que je trouve inspirants passés par cette terre y allaient avec un esprit de rencontre et non un esprit de clan. Voir la rencontre de Damiette en 1219 entre St François et Malik El-Kamil.

    • Maurice dit :

      Dubourg, tu es drôle. Tu es alors dans le même camp que la majorité des musulmans qui ne supportent pas les dictateurs dans leurs pays. Ca doit te faire bizarre d’être dans le même camp que les barbus obscures?
      Tout cela pour te dire que ta grille de lecture n’a pas de sens. Tu lis trop les forums de l’extrême droite. C’est pas de là-bas que sortent les prix Nobel tu sais !
      La France va soutenir l’Egypte car ils achètent nos armes. Tout comme la France soutient l’Arabie saoudite qui est la source de l’idéologie terroriste dont nous souffrons tous et les pays musulmans plus que nous d’ailleurs.
      Même avec Marine au pouvoir, nous continuerons à être à genou devant les pétrodollars saoudiens et émiratis. Sinon c’est le chômage qui augmente et notre déficit de balance commercial qui grandit.
      C’est compliqué tout ça. Bon je te laisse te défouler sur les commentaires dont le niveau est de plus en plus en bas.

      • La seule différence dans votre propos, c’est le cynisme.

        • Maurice dit :

          100% d’accord. J’ai juste la lucidité de savoir qu’il n’y a pas les gentils et les méchants. Il n’y a que des méchants et nous sommes très méchants.

    • olivier_M dit :

      Pour les ethiopiens, ce n’est pas tant un problème d’eau que d’électrification et les usines chinoises (textiles notamment) implantées en Ethiopie ont besoin d’électricité. L’investissement chinois est énorme en Ethiopie. L’Egypte est confrontée au besoin d’eau,à l’irrigation des terres et la salinisation des terres du delta si le débit du Nil est ralenti ou sous contrôle d’une puissance extérieure. C’est mal parti.

    • ZoSo dit :

      Vous nous démontrez bien à quel point toutes les religions sont un problème qu’il faut éradiquer de notre planète…
      L’opium du peuple comme disait l’autre, si je partage bien un point avec les coco c’est leur haine des sectes qui asservissent les Hommes.

    • GHOST dit :

      Il existe une forte communauté musulmane en Ethiopie.. l´actuel président est musulman

      • Fred dit :

        Oui, il faut arrêter de tout juger à l’aune des religions, qui ne sont pas l’alpha et l’oméga (si j’ose dire ;o) de la condition humaine.

  4. E-Faystos dit :

    Un arc de crise qui se durcit, un de plus. Et quand un peuple à faim, l’intelligence passe après.

  5. Plusdepognon dit :

    Là, c’est pas du tout un contentieux négligeable :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/03/22/l-eau-enjeu-strategique-des-conflits-moderne-21985.html

    Après le jeu dangereux entre Chine et Inde, avec une pincée de Pakistan en 2020…

    La question n’est pas « est-ce qu’il y aura des guerres pour l’eau ? », mais où ça va partir en vrille en premier…
    https://youtu.be/wH9dMNWjL2s

  6. Raymond75 dit :

    Les guerres pour les ressources en eau sont déjà fréquentes : la Palestine regroupe en fait les ressources en eau utilisées par Israël, à son seul profit. Le Tibet est le château d’eau de la Chine. Des Barrages réalisés ou en construction en Turquie menacent l’Irak. Il y a d’autres exemples, et lorsque le fleuve Colorado arrive au Mexique, il est pratiquement à sec …

    Tout cela est aggravé par le réchauffement climatique ; la coopération ou la mort ? Les idiots du village planétaire répondent « la mort » !

    • fabrice dit :

      Euh Raymond
      Tes infos sur Israël date de 20 ans. L’eau potable en Israël est fournie par d’immenses usines de dessalement. Aujourd’hui c’est Israël qui abreuve les Arabes de Cisjordanie et Gazza.
      J’ajouterai que la mauvaise foi arabe est patente. Selon la ligue arabe, les pluies tombant en Cisjordanie donc l’eau qui coule en Israël appartiendrait aux Cisjordaniens/Palestiniens. OK, si le principe est bon, alors les pluies tombant en Ethiopie, l’eau du Nil qui en découle appartiendrait…aux Ethiopiens.
      Mais non, c’est du droit « à l’arabe », à la carte, quand ça t’arrange….Ce ce qui est valable pour le peuple élu arabe de Palestine et qui l’arrange n’est pas valable car ça le dérange pour le peuple élu des Arabes d’Egypte. Les nègres chrétiens et les youpins, ces sous races non islamiques doivent s’y faire…
      Il y a suffisamment d’eau du Nil pour tous, l’Egypte qui gaspille l’eau à tout va ne veut pas partager, point.

    • Félix GARCIA dit :

      C’est bien dit.
      Cependant, sur le « réchauffement climatique », j’ai ma part de réserve sur sa durabilité …

      Climate4you
      http://www.climate4you.com/

    • Green dit :

      Si l’on regarde les photos satellites de la frontière entre Turquie et Syrie, on voit une différence d’irrigation énorme. Qui date d’avant le début de la guerre et qui a contribué a son décèlement par les sècheresses de la fin des années 2000 qui ont poussé en ville des masses de ruraux sunnites.

  7. M dit :

    La guerre de l’eau commence.

  8. Gandalf dit :

    Combien de SCALP auront ils besoin pour faire sauter le barage?

    • kolkot dit :

      un millier, vous ne réalisez pas la masse d’un barrage….

      • Too dit :

        Pas besoin de le raser, il suffit de le fragiliser, la masse d’eau fera le reste

      • Carin dit :

        Un scalp c’est l’équivalent de 400 kg de TNT.. s’il frappe un barrage et ce quel qu’il soit, la puissance de l’eau fera le reste dans la minute qui suivra l’impact…. mais ça n’arrivera pas… pour la raison qu’après c’est l’Égypte qui va ramasser l’énorme déferlante qui va suivre… avec plusieurs milliers de morts sur sa route. Par contre bombarder les constructions autour du barrage, qui abrite toute la partie électrique qui pilote le barrage.. c’est possible, et ça paralyserait le monstre pour des mois…

      • Gandalf dit :

        Je doute un millier. Il n’y a pas besoin de vaporiser le barage, mais juste l’affaiblir a des points clefs et laisser l’eau faire le reste

      • Green dit :

        Les égyptiens ne vont pas attendre qu’il soit terminé.
        pas besoin de tout casser, un peu aux bons endroits ca suffit a ruiner l’ouvrage.

    • possub dit :

      un seul!

    • Green dit :

      plutôt de grosses GBU, non? J’ai pensé a cela moi aussi. L’Egypte peut agir de façon radicale pour maintenir le débit du fleuve.

      • Gandalf dit :

        Oui une GBU ou Hammer ont plus de punch, mais plus delicat a l’emploi a cause de leur portee. Un SCALP c’est quand meme 450kg de charge explosive avec une portee de +500km, donc eviter le risque de voler dans l’espace aerien Ethiopien et tirer en toute securite et discretion a partir de la Mer Rouge . Meme si l’Ethiopie n’est pas a la pointe militairement elle dispose quand meme d’avion et de systeme anti aerien, ce qui forcerai l’Egypte a envoyer un plus gros dispositif pour assurer la domination aerienne, en gros une guerre et non une frappe

        • Desty dit :

          Le barrage renaissance est quasiment à la frontière du Soudan. Ce qui fait qu’effectivement sa destruction pourrait porter un préjudice à ce pays mais qu’il est sans doute dure à défendre pour l’Éthiopie.

    • E-Faystos dit :

      Autant qu’il y a de centrale à béton pour couler le gros d’oeuvre. Un barrage, c’est gros, c’est épais surtout à sa base. Comparativement, un engin de travaux public, c’est petit, fragile, et une route, c’est comme une piste d’atterissage. 0la base, le SCALP étant un missile anti piste…

  9. Pascal (l'autre) dit :

    Au 20 ième siècle les hommes se sont battus pour le pétrole, au 21 ième ils se battront pour l’eau.

    • yoann L dit :

      Et les énergies fossiles, et les métaux, et les terres agricoles productives, et…. quel monde réservons nous à nos enfants.

    • Midi orangerie dit :

      Tu as pas besoin de se battre pour l’eau, tu as la chance qu’il y a beaucoup d’eau autour de toi en tant qu’un egoutier, tu peux souvent profiter de trouver de pain et merde flottant de les bouffer, et partager avec des rats.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « tu as la chance qu’il y a beaucoup d’eau autour de toi en tant qu’un egoutier, tu peux souvent profiter de trouver de pain et merde flottant de les bouffer, et partager avec des rats. » Je suis au regret de vous annoncer que je n’ai pas les mêmes préférences culinaires que vous! Vous parlez d’égouts, je ne doute pas une seconde qu’il s’agit de votre lieu de villégiature! Amusant venant d’un petit troll chinus minus dont il est indéniable que les excréments est l’élément dont ils se délectent et ou ils prospèrent!

  10. arnaud dit :

    La guerre de l’eau. Théâtre numéro 1. Viendront ensuite la Syrie puis le reste…

    • jp dit :

      il ne faut oublier le contre coup, une migration massive des réfugiés vers l’Europe. malheureusement, sans oublier les problèmes du réchauffement climatique qui impacteront l’orient et l’Afrique dans la prochaine décennie, en plus des guerre pour l’eau.

  11. Thierry dit :

    Et voilà que tout l’armement français vendu au pharaon maudit va servir devant les caméras du monde entier à écraser des civils et annihiler des villages entier, encore un moment de « gloire » en perspective pour les marchands de canon français et surtout Macron en écrivant une nouvelle page de honte pour la France, ce qui nous coutera bien entendu des points de PIB supplémentaire, certains touriste vont aller se faire voir ailleurs et dépenser leur argent dans d’autres poches… comme si le covid n’avait pas suffit… Tout fini toujours pas se payer et pas besoin de décision de justice pour cela ! la nature fait son oeuvre toute seule.

    • Thaurac dit :

      Et surtout MAcron…
      Amusant parti pris, vu qu’on vend à quasiment tout le monde , sauf israel, depuis des années..

      • tschok dit :

        Creusot Loire leur a vendu des plaques de blindage pour les Merkava.

        Et des cocottes en fonte, mais je ne sais pas si elles ont été comptabilisées dans les exportations d’armement.

    • Grrrr dit :

      z’êtes pas bien compliqué vous hein ?
      répétez après moi :
      lafautamacron lafautamacron lafautamacron lafautamacron

    • Math dit :

      C’est bon? Quand on va se battre, on utilise des armes. Nous, on en fabrique et on en vend, parce qu’en France, la France, aime la violence et la guerre. Ça fait partie de ce qui nous défini. Des roi à la république, l’histoire de notre pays, c’est la violence qui la construit. C’est aussi vrai de tous les groupes politiques constitués.
      Les Égyptiens sont assoiffés et on besoin des crues du Nil pour fertiliser les terres. Les Éthiopiens savent ce qu’ils font, pour leur ethnie. Soient ils s’y retrouvent tous, soit ils se foutrons sur la poire. Nous, on vend des armes pour ça.
      Il y a des forums pour les BHL en herbe, comme Libé ou autre. A bon entendeur.

      • tschok dit :

        Exactement. J’ai commandé sur Amazon un lance-flamme pour les gosses, histoire de faire leur éducation, mais ces imbéciles de la préfecture de police me disent que c’est pas autorisé.

        C’est l’administration française… Toujours à vous mettre des bâtons dans les roues, alors qu’on a des traditions de violence dans ce pays, quoi merde!

        La violence, ça fait partie de ce qui nous définit. Moi, tous les weekends, je vais dérouiller les vieux dans les EHPAD. Un peu de civisme, bordel. Bon, moins en ce moment parce qu’ils sont confinés, mais dès qu’ils seront tous vaccinés, je m’y remets. Je vais aller cogner mémé avec son déambulatoire, façon orange mécanique.

        En attendant, pour pas perdre la main, je m’entraine sur les clébards et les châtons. Je suis dans ma période Blanche Gardin: je sodomise les chats au crayon à papier. Mais j’ai envie d’essayer le fer à souder.Quelqu’un pourrait me donner des conseils?

        C’est un acte politique. Je renoue avec nos racines, notre civilisation. On devrait tous en faire autant. Notre société irait mieux si on était plus attentif à la préservation de nos traditions séculaires. On perd quelque chose, je pense, dans cette vie moderne où se dissolvent nos précieux fluides corporels. Le quotidien nous a tué, j’crois.

        Voilà.

        • Math dit :

          Merci tschok, je savais qu’il y avait de bonnes gens sur ce forum. Et ça fait plaisir de se sentir en phase avec d’autres lecteurs.
          C’est tout de même pas compliqué! Un peu de bonne volonté, de bon sens, et tout rentre dans l’ordre. On ne fait pas des armes pour les regarder. Quand on se paie une armée, c’est pour s’en servir, sinon, on en revient au couteau. Si on sais faire des armes, on les vends et on ne critique pas ses clients et alliés. Je n’ai pas d’actions dans la coutellerie, c’est moins pérenne que chez les missiliers. Mais bon, s’il faut faire les choses à l’ancienne, j’adapterai mes placements.
          Pour le fer à souder, ne pas oublier le masque pour les yeux. Le flash, ça pique.

          • tschok dit :

            @Math,

            Ca fait plaisir de voir qu’on est en phase.

            Je pensais pas dessouder les chatons avec mon poste à soudure à l’arc de 160 ampères, quoique vous me donnez une idée… Nan, plus modestement, je pensais traiter le problème au fer à souder de 30 W, quoi.

            Mais sinon, j’ai la cagoule de soudage automatique, avec capteur photo-électrique. Mes p’tits yeux et moi, on est paré à l’horreur en toute sécurité.

    • blavan dit :

      @thierry. Si ce n’était pas les français, ce serait d’autres. On ne pas se contenter en France de regarder les trains passer. Sans nos exportations militaires, nous ne pourrions plus avoir de défense nationale , il faut se rendre à l’évidence.

      • Thierry dit :

        Quand les dictateurs s’adressent à la France c’est parce que la Russie ou les USA leur refuse le matériel ou alors le conditionnent à des exigences que ces dictateurs jugent inacceptable, donc non, si la France ne vend pas ça ne sera pas un autre à la place qui y pourvoira, ça fera juste un dictateur qui se fera renverser par la population qu’il a martyrisé, faute d’armes made in France qui serait plus utile à notre armée démembré.

        • Momo dit :

          Pour comprendre le message ci-dessus: de Thierry MokhtarMoussa troll islamo-fasciste fait la propagande active des égorgeurs et frères musulmans essaye aussi dans la même logique de mort de discréditer la France et son armée qui protège la population pacifique de BSS (*). Il le fait tout en mensonges, idioties, sottises et arguments ineptes que le premier connaisseur fait voler en éclat tellement Thierry Moussa Mokhtar est mauvais et recopie mal wiki sur les sujet auxquels il ne comprend visiblement rien. (*): depuis début 2021: déjà plus de 2000 victimes innocentes en BSS des égorgeurs islamistes que défend et encourage Thierry Mokhtar Moussa. Des paysans et éleveurs ainsi que leurs familles issus des peuples noirs et touaregs

        • blavan dit :

          @thierry.Vous êtes souvent déconcertant par votre analyse, mais là on atteint un sommet . Je pense que vous ne croyez même pas ce que vous écrivez , cela me rassure.

        • 에르메스 dit :

          Première nouvelle.
          Non la France n’est pas la 5e roues.
          .
          C’est juste que la France n’oblige pas a se mettre à genoux contrairement aux USA’s.
          Ceux qui achète les armes française ont le droit de s’en servir.

        • Math dit :

          De plus en plus à côté de la plaque: si les USA et la Russie ne vendent pas, c’est pour des raisons éthiques? Intéressant… vous pouvez développer?
          Si on exporte pas on équipe nos armées? Amusant aussi. Les recettes d’exportation ne font donc pas tourner nos chaînes de fabrication?
          L’Egypte achète des armes à tout le monde afin d’avoir une forme d’indépendance dans l’utilisation de ses armes. Quand le marchand d’armes dicte la politique étrangère d’un pays, le pays n’est plus souverain.
          On reparlera des ventes d’armes dans le Golfe, en Corée du Sud, en Inde, en Amérique du Sud des US et vous démontrerez l’éthique de ces choix. Cela s’annonce passionnant.

    • Bobo12 dit :

      C’est amusant que certains dépressifs veuillent toujours prendre n’importe quel prétexte pour hurler a la catastrophe, a la fin de la France, a la faute de Macron etc.

      Quelques scalps dans du béton, de nuit er voilà que le chantier n’avancera plus.
      Pas de massacre, mais des missiles à approvisionner et un statut quo préservé

    • Captain Pif dit :

      Euh… à ce stade, on est dans les rodomontades, rien de plus. Par ailleurs l’Egypte comme tout pays a une politique de défense, quel que soit le leader à sa tête. Feriez-vous partie de ceux (nombreux sur ce forum) qui ramènent tout à leur détestation du président?C

    • bzh29 dit :

      Et hop , c’est la faute a Macron si ils se tapent dessus
      Mais c’est aussi la faute a Macron si on a pas vendu d’autres Rafale a l’Egypte…
      Mais c’est aussi la faute a Macron si ils utilisent les armes que ses prédécesseurs ont vendu…

      Tu fais une fixation de malade sur Macron toi, faut vraiment que tu te fasse aider …

      • Et toi que tu sortes de l’idolâtrie en Marche du bon petit soldat.

        • blondin dit :

          donc si on est pas contre, on est forcément dans l’idolâtrie ? et d’avoir un avis objectif, de trouver que des choses sont bien, d’autres non, ou encore d’autres carrément nul, ou très bien, c’est possible ?
          Votre détestation de Macron, qui est notre président élu, vous fait perdre tout esprit critique, c’est un peu pénible à la longue. Et vos idoles MélenchonLePeniste seront donc au top, ils ne feront que des choses super bien c’est bien ça ?

    • EchoDelta dit :

      Et oui :
      si ce sont des rafales et SCALP qui font le job, ce sera un abominable carnage de population civiles.
      Mais si ce sont des F16 avec des bombes US ce sera pour la liberté d’un peuple.

    • Fralipolipi dit :

      @Thierry, le copain de Frères musulmans
      Encore de la science fiction de votre part.
      Plutôt que de raconter des salades (comme toujours), faites nous donc un rapport complet de ce que pèse « vraiment » l’armement Made in France au sein des armées égyptiennes … Pour sa Marine, cela pèse un peu, soit, mais ce n’est pas avec une frégate Fremm que l’Egypte va bombarder ce barrage en Ethiopie.
      Pour l’AA et l’AdT, la part d’équipements offensif français reste elle très très minoritaire.
      L’Egypte dispose toujours de beaucoup plus d’avions de chasse russes et surtout US que français.
      A côté des 24 Rafale + 18 vieux M2000, elle dispose surtout de près de 200 F16 + 45 Mig 29 + du Su35 en cours de livraison.
      .
      … vous pouvez donc arrêter de faire votre sktech !
      .
      En parallèle, j’imagine que vous êtes tombé en pâmoison ce matin en apprenant la dernière frasque de l’autre imbécile d’Herr Dogan … le frériste misogyne grosse gueule de service.
      https://www.lefigaro.fr/international/von-der-leyen-privee-de-chaise-a-ankara-a-bruxelles-on-denonce-un-affront-20210407

      Aaaah, elles sont belles vos idoles Mr Thierry Moussa … le copain des Frères Musulmans (… à se demander si vous n’en êtes pas membre vous-mêmes …).

      • Desty dit :

        De plus ce faux Thierry barbu ne comprend que si ses copains frèriste étaient resté au pouvoir, ils auraient vendu le canal de Suez au Qatar et provoqué l’inquiétude du monde entier, mais ils auraient tout de même continué à se rapprocher de la France niveau armement à la moindre constatation de mollesse des Russes ou des Américains sur le dossier qui nous occupe présentement.
        Thierry ne fait que prendre systématiquement le parti inverse de la France et ses intérêts comme il en a l’habitude.
        Thierry s’appelle Momo en réalité…

        • Fralipolipi dit :

          Thierry Momo Moussa, le frérot frériste islamiste, copain des barbus,
          et effectivement en détestation de tout ce qui est français, de près comme de loin … Ce zozo préfère encenser son ennemi véritable plutôt que de reconnaître une once de chose positive dans l’histoire ou l’actualité de la France … bref,
          Thierry Moussa est devenu le drôle de service !!!
          Surtout qu’il continue à nous abreuver de sa pseudo-science édulcorée à la frustration perpétuelle … ça nous amuse … vu que le coco est intégralement démasqué 😉

      • 에르메스 dit :

        En soi, il suffit d’un Rafale et d’un SCALP pour détruire le barrage.

    • Castel dit :

      le « pharaon maudit » par tes amis islamistes seulement !!

    • Maurice dit :

      Tout finit par se payer.
      C’est la leçon du siècle passée. Avec la mondialisation, toutes les saletés que nous faisons, nous le payons cash. Vente d’armes, soutien de dictateurs, déstabilisation … ca se paie en immigration, attentats, boycott, etc.
      Tout se paie, fini l’époque où faisait des saletés sans conséquence.

      • Desty dit :

        Mais la France a adopté la position la plus droite du monde sur ce dossier, notamment parce qu’elle le surveille avec inquiétude depuis 20 ans et qu’elle sait parfaitement à quoi il faut s’attendre.
        C’est vous qui devriez avoir honte de vous: la France n’est pas responsable pour les contraintes physiques, c’est la faute de Dieu !
        Et si il faut pointer un responsable étatique en cas de conflit de haute intensité, il faudra pointer du doigt la gentille Chine et ses gros intérêts économiques. On compte évidemment sur vous pour le faire !

      • tschok dit :

        Ah ouais, moi aussi je regrette cette époque bénie.

        Monde de merde.

    • Mat49 dit :

      @ Mon biquet d’abord entre l’Ethiopie et l’Egypte il y a le Soudan à qui nous ne vendons pas. Ensuite si le matos se montre fiable c’est une bonne pub pour nous. Nous avions vendu des armes à tellement de pays autoritaires qui s’en sont servis contre des civils que un peu plus ou un peu moins ne change rien.

      Cela ne va pas nous coûter mais nous rapporter plus de contrats. Les touristes ethiopiens ne courrent pas les rues.

    • Albatros dit :

      Triste oui mais si des armes doivent être utilisées autant qu elles soient produites et vendues par nous …
      Sinon on peut produire des voitures ou des avions ou des produits de luxe
      mais on le fait déjà et ce sont des secteurs trop concurrentiels

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Et voilà que tout l’armement français vendu au pharaon maudit  » Thierry, une question: Qu’auriez vous déclaré si nous vendions des armes exclusivement à l’Ethiopie? Ah oui, c’est la faute à Macron! S’il n’est pas réélu en 2022 je me demande quel va être votre nouvelle tête de turc!

      • Thierry dit :

        imaginer qu’il puisse être réélu après ce qui s’est passé, autant au niveau gilets jaunes que Covid, vous range dans la catégorie de ses petits admirateurs secret.
        autant vous dire que les 30% de voix de gauche qui ont élu ce félon au second tour n’y reviendront pas même face au RN, il peut toujours supplier il ira au casse pipe avec sa poignée d’ultradroite qui ne pèse rien du point de vue électoral, et ses escrocs habituels, comme pour Sarkozy, les 15 prochaines années il aura un calendrier judiciaire pour s’occuper.

        Toute candidature ultralibéral-ultra-droite quel que soit la tête de l’hydre sera désormais avorté par la gauche.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « imaginer qu’il puisse être réélu après ce qui s’est passé, autant au niveau gilets jaunes que Covid, vous range dans la catégorie de ses petits admirateurs secret. » Je n’imagine rien du tout et comme je l’ai écrit je me demande bien quel sera votre nouvelle tête de turc s’il n’est pas réélu au vu de la « fixette » que vous faites à son encontre!
          Etonnant que vous le lui avez pas encore attribué la période de gel et ses ravages dans les cultures!
          « petits admirateurs secret. » C’est vous qui le dites mais tous ceux qui ne sont pas d’accord avec vous sont systématiquement catalogués « d’ultra droite » et forcément ( j’allais oublier un élément important de votre rhétorique) d’islamophobe!
          « autant vous dire que les 30% de voix de gauche qui ont élu ce félon au second tour n’y reviendront pas même face au RN, il peut toujours supplier il ira au casse pipe avec sa poignée d’ultradroite qui ne pèse rien du point de vue électoral, » R.N. et ultra droite ce n’est même pas la même chose?
          « Toute candidature ultralibéral-ultra-droite quel que soit la tête de l’hydre sera désormais avorté par la gauche. » Quelle gauche? Celle de Mélenchon le pro islamiste alias « ma personne est sacré, je suis la République, d’hidalgo que si elle gère le pays comme elle s’occupe de la ville de Paris la France pourra prendre un nouvel emblème en remplacement du coq à savoir le rat, de Jadot et les écolos plus sectaires les uns que les autres! Olivier Faure du P.S. dont on se demande s’il existe encore tant il est inaudible, Fabien Roussel du P.C.F. qu’il faudra sortir de la naphtaline et j’en passe, ah si, j’oubliai les duettistes de l’extrême gauche Poutou et Besancenot
          Belle brochette! Avec des pros comme ça avant 5 ans et nous serons au niveau du Zimbabwe et même en dessous!!

        • Fralipolipi dit :

          @Thierry Moussa le Nostradamus de service
          Mais oui, que nous sommes bêtes à ne pas y avoir songé plus tôt … merci pour votre éclairage ultime. 😀

        • 에르메스 dit :

          Ah parce que les gilets jaune c’est uniquement la faute de Macron maintenant ?
          .
          Pas étonnant que la France aille si mal avec des « citoyens » ayant une cacahuète à la place d’un cerveau…

        • bzh29 dit :

          Non mais sérieusement ,trouvez vous un forum politique ou autre pour vous soulager .
          Tout le « charme » de ce blog et des commentaires associés aux articles est que l’on peut apprendre ,approfondir , comprendre et débattre sur les sujets armement/militaire/défense.
          Si parfois la politique peut s’inviter dans le débat , bien sur, pour peu que ce soit constructif.
          Mais là franchement , parvenir a placer les gilets jaunes a partir d’un article traitant du conflit sur l’eau entre deux pays africains…

          • tschok dit :

            Naguère, on avait un internaute qui s’appelle Robert, qui est moins présent aujourd’hui, mais qui était le spécialiste des commentaires décalés.

            Il était capable de faire un com sur l’immigration sous un post consacré à une torpille, par exemple, ce qui exige une intelligence associative qui défie le sens commun.

            Mais en y regardant de plus près, on voit qu’il y a un lien: immigration = migrants = bateau = torpille.

            Donc, l’association d’idées entre deux éléments qui semblent lointains au premier regard peut à l’examen révéler une piste d’idées qui passe par des jalons bien moins nombreux et éloignés qu’on ne le croie.

            Mais c’est juste un jeu intellectuel.

        • E-Faystos dit :

          La gauche? La seul.qui reste, c’est celle qui sympathise et défile avec les barbus.
          Outre ce léger problème doctrinal, les Insoumis comme.les verts n’ont pas d’agenda commun. Et deux partis à 15 pourcent n’auront jamais droit à un second tour: le mal veille.
          Le prochain scrutin se jouera entre la droite centriste et la droite dure: vis champion de l’illusion étant bien trop content de toucher leurs subsides pour « s’opposer » sans avoir à.se.salir les mains. Mais il.ne. Suffit pas de hurler sous les caméras que « je suis la.républiqie » pour.e’ être capable… Ou digne

  12. Prof de physique dit :

    Il y a une petite erreur au début de l’article.
    Le Gigawatt/heure n’existe pas. Cette unité n’a pas de sens, en tout cas dans ce contexte.
    Il faut partir de la formule montrée en troisième (je sais, ce n’est pas parce que le prof la montre que les élèves l’on vu. certains regardaient ailleurs) : E = P.t
    Unités du système international
    E : énergie en joule (J)
    P : puissance en watt (W)
    t : temps en seconde (s)
    Comme le joule est une unité très petite, trop petite pour ce genre de grandeur, on a repris cette relation mais avec
    P : puissance en kilowatt (kW)
    t : temps en heure (h)
    et donc E : énergie en kW.h
    On a bien une multiplication, pas une division.
    Et puisque 1h = 3 600 s on obtient que 1 kW.h = 3 600 000 j
    Si au lieu de prendre des milliers de watts, donc des kilowatt (kW) on prend des milliards de watt donc des gigawatts (GW), pendant des heures, ce qui est bien l’échelle du phénomène ici présenté,on a bien des gigawatt.heure (GW.h)

    Bien sûr cette formule E = P.t ou P = E/t est simplifiée pour le collège.

    Plus tard considérant que la puissance, le débit d’énergie par unité de temps, est rarement constante, pensez à votre voiture, on a :
    p(t) = dE/dt ou la puissance est la dérivée de l’énergie par rapport au temps et réciproquement, l’énergie peut s’exprimer comme l’intégrale de la puissance sur une période de temps.

    • Pour Info dit :

      Faut pas le dire, cette erreur permet de détecter les « écolos-bas-du-cervo » et autre genres d’ignares des sciences !
      Fort heureusement ton explication est un peu trop longue et précise, ils ne comprendront pas.

      Il y avait une phrase d’Audiard à propos des cons et de l’instruction, tu aurais dû l’appliquer. 😉

      • Franz dit :

        En tout cas moi, quoique directement visé, je n’ai même pas cherché à comprendre. En matière d’électricité je ne vais pas au-delà des consignes :  » Le fil rouge, sur le bouton rouge ; le fil noir, sur le bouton noir. Le fil rouge… « 

    • PeterR dit :

      L’énergie fait Pt. C’est bien connu.
      Blague à part c’est un moyen mnémotechnique pour ceux qui ne s’en souviendraient pas.

    • Cancre dit :

      J’ai rien compris : il faut dire quoi, à la place de gigawatt/heure ?

      • précision dit :

        gigawatt * (fois) heure.

        • précision dit :

          d’ailleurs à prononcer « gigawatt heure », la réaction était par rapport à « gw/h » qui se lit « gigawatt par heure »

    • Jm dit :

      C’est bien, mais les formules, aussi bien expliquées soient-elles, ne donnent pas l’énergie !!!

    • Desty dit :

      1 GW/h = 1000 KW/h ou pas ?
      Qui chipote sur les détails en voulant passer pour une pointure et ne comprends même pas le système métrique ?

      • Prof de physique dit :

        Alors pas GW/h et pas KW/h.
        le signe / est une division. Il n’est pas question de gigawatt par heure. Dans le cas de l’article cela n’a pas de sens. en fait cela n’a pratiquement jamais du sens.

        1°) Il s’agit d’une multiplication gigawatt fois heures qui s’écrit GW. h et se prononce « gigawatt heure ».
        Le point est un signe pour la multiplication.
        On a aussi des kilowatt fois heures, qui se prononces « kilowatt heure » et s’écrivent en abrégé kW.h

        2°) L’abréviation de kilo (mille) est un k minuscule, jamais un K majuscule.

        C’est précisé par une convention internationale et ses lois d’applications.
        En matière de commerce par exemple, seul le système international est valable sur les contrats, factures, devis, etc..
        Par exemple, les indications en unités anglo-saxonnes, livres, pieds et pouces n’ont aucune valeur contraignante, en théorie.

  13. Muse dit :

    Bon, soyons concis !
    Bien avant la date donnée ici, l’Ethiopie a décidé de maitriser le cours du Nil bleu…
    Bon, passons sur les diverses galères de financement et les divers renoncements pour en arriver à la problématique majeure : le débit d’eau restant.
    * tout d’abord il faut savoir que le Soudan et l’Egypte ont signé des accords dont celui de 1959 qui dispatche l’eau à raison de 20% pour le Soudan et 80% pour l’Egypte.
    Or, deux fleuves alimentent ce « réservoir » : le Nil Blanc et le Nil Bleu.
    C’est le bleu qui va servir à cultiver les vastes terres fertiles de l’Ethiope : un barrage a donc été construit proche de la frontière.
    Or, l’accord de 1959 devient un véritable problème car ce barrage va priver les signataires de ressources… C’est mal vu.
    Un accord a échoué mais on nous dit que l’Ethiopie attendra le feu vert, blablabla…

    L’Ethiopie a un besoin crucial de cette eau mais aussi de la génération électrique : on voit mal ce pays se plier au dictat de ses voisins surtout quand son nouvel ami se nomme RPC !
    Etc, etc…

    • Thaurac dit :

      Le problème vient du remplissage, car s’il se fait sur plusieurs années, l’egypte n’en souffrira pas , mais en peu de temps, l’aval est pénalisé!
      Une fois rempli, il laisse passer le même débit, sauf qu’il écrête les grosses eaux des pluies, mais Assouan fait pareil

    • Vinz dit :

      Le litige ne porte sur le barrage éthiopien en tant que tel, mais sur son rythme de remplissage.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ ont signé des accords dont celui de 1959 ]

      En essayant d’être concis : Le problème du partage des eaux du Nil date de 1902 et du traité Anglo-Ethiopien de 1902 . L’Angleterre voulait un monopole pour développer la culture du coton pour alimenter ses filatures et échapper à l’emprise Etasunienne .

      Des états en développement – les  » having not  » – comme l’Italie et le Japon ont vu dans l’Ethiopie un état indépendant où ils pourraient développer cette culture .
      L’Italie en l’envahissant , le Japon en collaborant économiquement et en se présentant comme un « pays frère  » anti-colonialiste .
      https://asialyst.com/fr/2020/03/14/quand-histoire-begaie-japon-afrique-debut-xx-siecle/
      Les deux ont contesté le traité de 1902 en cherchant à développer les infrastructures hydrauliques .

      Si vous ne lisez pas Zischka qui fut un vrai journaliste de ce conflit à l’époque (  » La guerre secrète pour le coton  »  » Abessinien. « Das letzte ungelöste Problem Afrikas » ) , voici un lien :
      https://theconversation.com/colonial-era-treaties-are-to-blame-for-the-unresolved-dispute-over-ethiopias-dam-133538

      Maintenant je serai curieux de savoir qui va prendre parti pour L’Egypte cliente du Rafale™ ou l’Ethiopie qui fricote avec la RPC et la Turquie ! ;0)
      On va voir fleurir les juristes en droit fluvial comme les fleurs de coton en Abyssinie …. ;0)

      • précision dit :

        Si ce n’avait été les traités coloniaux, le problème de répartir équitablement les ressources naturelles se serait de toute manière posé d’une manière ou d’une autre lorsque la population et les besoins en énergie ou eau auraient crus.

        • Momo dit :

          Absolument.

          Toujours faire la connexion avec la démographie et ses effets de plus en plus calamiteux, au nez de tout le monde, ONUE en tête qui regarde volontairement ailleurs.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ le problème de répartir équitablement les ressources naturelles se serait de toute manière posé d’une manière ou d’une autre ]

          Wi !
          Mais dans ce genre de conflits il est intéressant de noter la manière dont les Rois Né…. Les chefs d’états Africains se raccrochent de manière totémique à des frontières coloniales ou des traités signés par les ex-puissances coloniales . ;0)
          On n’arrête pas de parler de  » décolonialisme  » de par chez nous . Ce sont leurs mentalités qu’il faut  » décolonialiser  » amtha . Mais je doute que ce soit pour demain ! Ce fétichisme des frontières et des traités coloniaux est devenu pour beaucoup d’entre eux une rente de situation .

  14. R2D2 dit :

    Curieux de savoir ce que va se prendre ce barrage ^^’ Les AASM 1000kg sont livrés avec les Rafale?

    • Nike dit :

      Il va rien se prendre du tout parceque sinon cela créera une vague qui engloutira toute la vallée du Nil.
      Par contre les installations électriques etc… ça ne provoque pas de vague.
      Rq: qui finance ce super barrage ?
      Mon petit doigt me dit que le créancier qui finance ce projet n’appréciera pas de voir sa nouvelle planche à billets se faire abîmer.

      • fabrice dit :

        Nike
        Le barrage a été financé, en l’absence de bailleurs internationaux (à cause des pressions de l’organisation de la conférence islamique et de la ligue des Etats arabes) par la très pauvre population éthiopienne. Autant dire que sur le coup c’est une question de fierté et d’unité nationale pour ce pays. Réparer l’injustice du partage colonial (qui donnait toute l’eau à l’Egypte et au Soudan alors colonies anglaises).

    • Muse dit :

      Une connaissance de l’histoire t(aurait permis de savoir pourquoi Sadate a serré la main de Begin !!!
      La même histoire MAIS pour le barrage d’Assouan…
      L’histoire n’est qu’un perpétuel recommencement.

      • fabrice dit :

        Pas du tout. Sadate s’est surtout rendu compte que la guerre avec Israël était en train de ruiner son pays. Le Canal de Suez et le tourisme sont les deux piliers de l’économie égyptienne. Sans la paix avec Israël, les deux ne fonctionnent pas. La paix avec Israël est une nécessité économique.

        • Biskotto dit :

          J’ai failli mourir de rire devant tant de compétences !
          On ne parle pas de guerre à cette époque ; respectez la chronologie svp.
          mais bien entendu, si le barrage venait à lâcher, en une nuit les 2/3 de la population égyptienne seraient évanouis.
          Vous en êtes surement encore à la « diplomatie  » de coulois…
          Très drôle votre intervention.

  15. dakia dit :

    Bientôt les rafales comme armes de destructions de béton armée?

    • 341CGH dit :

      Pour faire réfléchir les décideurs érythréens, il est inutile de viser le barrage : le mieux est de viser les décideurs érythréens eux-mêmes.

  16. jyb dit :

    une poudrière, avec le conflit au tigré ou les érythréens sont maintenant « officiellement » intervenus; affrontements entre afars et somalis dans la région (somalienne) d’ethiopie; la somalie ou la situation se dégrade; soudan avec une quasi insurrection au sud…
    momentum pour sissi de jouer les dambusters.
    ( on n’oublie pas alors que les crimes de guerre commis par l’armée régulière éthiopienne commencent à être largement documentés que abiy ahmed est prix nobel de la paix )

    • Thaurac dit :

      On bombarde ces régions avec des sacs de riz depuis des décennies et ils trouvent le moyen d’acheter des armes..

    • vrai_chasseur dit :

      @jyb
      Le Tigré c’est seulement 6% de la population éthiopienne (les oromos sont majoritaires) mais les tigréens ont la mainmise (70%) sur l’économie du pays depuis des décennies et n’ont jamais rien partagé…
      Abiy ahmed n’a pas fait que la paix avec l’Erythrée. Il a déconcentré le pouvoir politique en Ethiopie pour décloisonner l’économie, en clair pour répartir le PIB sur des bases plus équitables. Ce qui lui a valu la colère sécessionniste des tigréens qui lui ont déclaré la guerre et ont été les premiers à commettre des exactions sur des civils (amharas et oromos). Il a répondu en matant durement les forces tigréennes, qui comme les djihadistes combattent en tenue civile dès qu’il y a des caméras qui filment…
      C’est ce que Abiy ahmed appelle ‘comprendre le contexte’. Un appel à prendre du recul sur la situation.

      Quant à l’Egypte, son barrage d’Assouan a régulé les crues mais en a supprimé le bienfait multi-millénaire : les alluvions fertiles. Ils se sont appauvris eux-mêmes. Et l’Ethiopie a un besoin vital d’infrastructures en énergie électrique pour soutenir son économie.

      La solution ? elle est peut-être dans le grand bassin de Nubie.
      Une nappe phréatique gigantesque qui s’étend sur l’Egypte, la Libye, le Soudan et le Tchad. Il y a en pour plus d’un millénaire de réserves d’eau. Le seul à l’avoir compris, c’est Khadafi avec son projet colossal d’irrigation et de pompage, cf http://www.h2o.net/infrastructures-grands-projets/cadeau-du-desert.htm
      Le dézinguage de khadafi a mis fin à ce projet, cependant les colossales réserves d’eau nubiennes existent toujours. Mais il faut investir des sommes à la mesure de ce projet gigantesque, dans des infrastructures de pompage et de canalisations. Encore une fois seul Khadafi l’avait compris. Il était bourré de défauts rédhibitoires mais pas celui d’être visionnaire sur l’Afrique.

      • Fralipolipi dit :

        @Vrai_chasseur
        Merci pour ce lien vers H2O.
        Très intéressant.

    • Castel dit :

      Il me semble, que d’après les observateurs, que la majorité des crimes de guerre ont surtout étés commis par l’armée Erythréenne , qui a voulu se venger de ce qu’elle a considéré comme une trahison des Tigréens lors de son conflit avec l’Ethiopie, lorsque ceux-ci se sont rangé aux côté de celle-ci, après avoir débuté le conflit de leur côté….

  17. Polymères dit :

    L’Égypte peut s’en prendre à l’Éthiopie mais ramenons aussi une réalité.
    Le Nil a toujours offert à l’Égypte son unique ressource en eau et c’est lui qui a fait la richesse de ce pays, qui a fait sa grandeur.
    Le Nil a créer des terres très riches grâce à ses crues qui amenaient des nutriments ce qui permettait une bonne agriculture, source de toutes la richesse de l’antiquité.
    Aujourd’hui nous avons un pays de 100 millions d’habitants incapables de se nourrir seul quand il était par le passé le grenier à blé de l’empire romain. Le nombre d’habitant joue forcément mais n’explique pas toute cette vulnérabilité de subsistance.
    Les égyptiens ont toujours été emmerdés par les crues du Nil, ils ont toujours voulus contrôler le fleuve. Ils ont alors construit l’immense barrage d’Assouan. Il produit de l’électricité, empêche les crues et s’avère être un réservoir en cas de sécheresse.
    Sauf que l’absence de crues a considérablement appauvri les sols, aujourd’hui le Nil n’apporte plus la richesse, mais juste de l’eau qu’on pompe pour arroser des cultures qu’on bourre d’engrais, pour des cultures nécessitant toujours plus d’eau.
    On a donc un appauvrissement pour ne pas dire une destruction fondamentale de ce qui a fait la force de ce pays et ce n’est pas un défilé de momies dans les rues du Caire en rappelant la grandeur d’hier que ça va changer les choses. Les développements humains empêchent rationalement de revenir en arrière, trop d’infrastructures, trop de champs et autres sont dans les zones des anciennes crues, ce serait suicider le pays avec un risque politique majeur.
    En dehors du tourisme qui risque de ne plus être la même poule aux œufs d’or ou du canal de Suez, il n’y a plus grand chose en Égypte qui amène une ressource de long terme. Si on rêve de gaz offshore après déjà avoir été déçu par le pétrole, il ne faut pas trop se précipiter sur cet espoir.

    Le Nil reste donc l’épine dorsale de l’Égypte actuelle, non pour sa grandeur et sa puissance, mais pour sa survie et le maintien d’une situation le plus longtemps possible avant que la démographie, un problème d’importation de nourriture ou autre ne foute le pays en crise quasi immédiate.
    Pour Le Caire , le barrage en Éthiopie n’est pas une petite contrainte, s’il a un impact visible sur le débit d’eau, s’il réduit d’année en année le lac Nasser, il va irrémédiablement devenir problématique pour l’Égypte, amenant une sécheresse certaine.
    Donc l’urgence n’est pas encore immédiate et ne va pas amener les égyptiens à attaquer le barrage au risque également d’amener une vague énorme chez le voisin au risque d’inonder une grande zone qui dispose également d’un barrage pouvant être dépassé par l’arrivée massive d’eau, créant une réaction en chaîne.
    Maintenant pour détruire un barrage, ce n’est pas une GBU12 ou un SCALP qui va le raser, il faudra envoyer un grand nombre de munitions plus ou moins spécifiques.

    • Themistocles dit :

      En irak, en 2015, la destruction d’un barrage improvisé construit par Daesh a nécessité une frappe de 40 bombes de 1000kg, sans aboutir à une destruction complète. Alors de là à détruire à coup de bombes conventionnelles un ouvrage construit dans les règles de l’art….

    • Thaurac dit :

      Sans compter que les eaux du delta deviennent saline, les nappes phréatiques aussi, ce qui fait perdre de la surface à l’agriculture

    • Félix GARCIA dit :

      « Le Nil a créer des terres très riches grâce à ses crues qui amenaient des nutriments ce qui permettait une bonne agriculture, source de toutes la richesse de l’antiquité. »

      Il y a eu une époque pas si lointaine où le Sahara était vert :
      Les heures sombres de l’Egypte antique
      https://www.france.tv/documentaires/histoire/997065-les-heures-sombres-de-l-egypte-antique.html
      L’effondrement de l’Ancien Empire égyptien
      https://www.youtube.com/watch?v=I0oy7Tt9xNk
      Île Éléphantine
      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_%C3%89l%C3%A9phantine

      L’agroforesterie pourrait tous les aider, mais pas pour faire de l’électricité … du moins pas directement.

      • Euclide dit :

        Ce qui est nouveau chez vous Felix Garcia , c’est que vous n’utilisez plus le Globish ou la nouvelle langue Franca pour appuyez votre raisonnement
        Bravo continuez.
        Vous savez en France, on n’est pas plus khons que les autres que ce soit dans le domaine militaire , scientifique etc..
        Ce que demande  » la France éternelle  » c’est seulement d’etre bien guidée.
        Et comme dit le général de Gaulle à Malraux à Colombey dans ses Antimémoires  » Quand les français croient à la France, oh, alors ! « 

        • Félix GARCIA dit :

          Bah non c’est pas nouveau.
          ^^
          Je l’ai déjà dit : mes commentaires sont en français, mes liens en langue originelle (quand je ne trouve pas d’équivalent en français, ou que je trouve ça plus intéressant de l’entendre sorti « directement de la bouche du cheval »).
          Pour ce qui est du fait d’écrire comme je parle, personnellement, j’adore ce style (je suis entre autres, amoureux de la créativité et du panache linguistique d’Alain DAMASIO), et ce, depuis toujours (« j’veux pas m’faire » etc…).
          Désolé si ça heurte votre amour de notre belle langue ! 🙂

          Je sais qu’on est pas plus cons que les autres (et je me plait même à penser que c’est parfois l’inverse) et qu’on a encore quelques amoureux de la France dans « nos rangs ». Seulement, mon analyse, c’est que ce ne sont pas eux les décisionnaires.
          Et que si les amoureux de la France comprennent ce qui se passe, en tout cas, il ne le montrent pas beaucoup et le disent encore moins, mis à part quelques uns, mais qui ne sont malheureusement pas aux « postes clés ».

          « Ce que demande » la France éternelle » c’est seulement d’etre bien guidée. »
          Je suis entièrement d’accord avec vous (si cela comprend l’importance de « la figure du chef, la figure royale » en France, pour les français, pour notre culture).
          Mais c’est d’ailleurs le cas de tous les êtres humains (voir l’étymologie du mot « autorité »).

    • ji_louis dit :

      Il n’est pas besoin de trouer le barrage (difficile pour un barrage-poids) pour le détruire, il suffit d’affaiblir une partie de la structure, et la pression de l’eau fera le reste.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ t ce n’est pas un défilé de momies dans les rues du Caire en rappelant la grandeur d’hier que ça va changer les choses.]

      Quand on a admiré ce spectacle on mesure la petitesse de cette remarque !

    • Jean (le 1er) dit :

      Il ne faut pas oublier d’autres facteurs à savoir l’urbanisme incontrôlé en Egypte qui a vu des terres fertiles sacrifiées et aussi la gestion calamiteuse des eaux usées. Si celle-ci étaient convenablement retraitées elles pourraient être réutilisées pour l’arrosage des cultures et les besoins humains. Ne parlons pas de la démographie hors contrôle.

      • fabrice dit :

        Tout à fait d’accord avec vous, la situation actuelle où l’Egypte et le Soudan bénéficie de 100% de l’eau du Nil fait que les deux pays gaspillent énormément et ne font aucun effort de modernisation.
        L’Ethiopie est un pays de 100M d’habitants qui a besoin aussi d’eau et d’électricité, on ne peut pas dire « qu’ils crèvent, tout pour les Arabes ».

    • Vinz dit :

      « Maintenant pour détruire un barrage, ce n’est pas une GBU12 ou un SCALP qui va le raser, il faudra envoyer un grand nombre de munitions plus ou moins spécifiques. »

      Un barrage, c’est un rapport de forces. Pas besoin de milliers de scalp pour déséquilibrer le rapport.

  18. Auguste dit :

    Il y a certainement plus de chances qu’une guerre éclate entre ces 3 là,qu’une guerre entre Russes et Occident.Une guerre de pauvres,qui ne va gêner personne.

  19. Raison dit :

    Sissi il va rien faire du tout

    • Vinz dit :

      https://www.youtube.com/watch?v=tNeig1leks8

      Tu bluffes Martoni. On vote ? Moi je vote, je dis il bluffe. Il dit qu’il a plus de genoux ; il dit qu’il voit pas le rapport. Je sais c’est un peu décousu, mais je vous retranscris ça pêle-mêle.

      • Félix GARCIA dit :

        =)
        « Monsieur n’est pas une tapette ! Monsieur est commissaire ! »

    • Desty dit :

      Le rapport de force n’a absolument rien à voir avec celui entre la gentille Turquie, membre chouchouté de l’OTAN, et ses malheureux voisins syrien et irakien donc bien sur que si une guerre conventionnelle reste possible si le dossier part en eau-de-boudin !

  20. ron7 dit :

    .
    « Maintenant pour détruire un barrage, ce n’est pas une GBU12 ou un SCALP qui va le raser, il faudra envoyer un grand nombre de munitions plus ou moins spécifiques. »

    Bon, en fait il suffit de le fragiliser dans sa partie inférieure ; Donc un chasseur, voire un drone avec un missile, le tour est joué pour la phase 1 et ensuite la pression de l’eau finit le job (phase 2)!
    C’est l’histoire de 2 à 3 jours après le contact (missile) ! Plus ou moins !

    • Muse dit :

      Si vous pouviez vous taire ce serait un grand pas pour l’hulanité !
      Relisez vous donc…
      « il faudra envoyer un grand nombre de munitions plus ou moins spécifiques »
      « C’est l’histoire de 2 à 3 jours après le contact (missile) ! Plus ou moins ! »

      Vos propos sont « plus ou moins » nuls.

    • Fanculizator dit :

      Vous devriez vérifier la masse du barrage. Ou alors nous expliquer quel missile tiré par un chasseur ou un drone pourrait faire plus que des égratignures.

  21. Loufi dit :

    En quoi les Egyptiens ont plus de droit sur cette eau que les éthiopiens ??

    • Paul Bismuth dit :

      @ Loufi
      C’est bien le problème.

    • fabrice dit :

      Les Arabo Musulmans ont une majorité automatique à l’ONU. L’Ethiopie, une voix. L’Organisation de la Conférence islamique, 50 voix.
      Le droit « international » d’aujourd’hui, le droit des Etats musulmans et arabes de voler, de mentir, de réécrire l’Histoire à volonté.

      • toto dit :

        Cher monsieur le représentant d’Israël sur Opex360.
        Merci de vous mettre à jour, les pays « arabes/musulman » tout comme les pays « blanc/chrétien » ne forment pas un block uniforme.
        Sachez que le Maroc, les UAE et le Soudan ? ont normalisé leurs relation avec votre maison mère (et l’Arabie plus secrètement), donc ils ne sont plus vos ennemi, sachez aussi qu’au delà du bloc chiite le bloc Sunnite est divisé entre les pro-turc /Qatar/Frère-musulman / Amis des chinois et le bloc des Pays ayant normalisé avec Israël (Pas tous)plutôt pro-américain.
        Sachez enfin que la France pays auquel ce site internet est destiné en priorité est contre l’expansionnisme Turque donc de-facto plus pro Egyptien que pro Ethiopien.
        Donc du coup les groupent se resserrent et ont va avoir d’un coté:
        Qatar, Turquie, Frère musulman, probablement Chine, avec en sous ensemble Ethiopie, Algérie , Front du Polisario, Lybie Freriste.
        De l’autre Grèce, UAE, Maroc, Egypte, FRANCE, Soudan, Haftar, peut être même de loin la Russie.
        Je parle la d’intérêt convergent sur la Géopolitique Méditerranéenne (Europe du sud, Afrique du Nord Comprise)

        Je rappel qu’Israël était alliée de la Turquie/Azerbaïdjan contre l’Arménie,…

        Pour conclure je dirai arrêté de balancer vos connerie habituel anti-arabe, la situation géopolitique n’est plus du tout la même qu’il y a 40 ans et appeler votre maison mère qu’ils choisissent leurs camps.

    • Desty dit :

      Par convention (séculaire): chaque litre d’eau prélevé par les Éthiopiens c’est 1 litre d’eau qui n’arrivera pas chez les Égyptiens. Les pays de l’aval ont de par leur position un moyen de pression sur les pays de l’amont, mais il faut ensuite voir le répondant dont disposent les pays de l’amont…

    • dakia dit :

      la loi du plus fort est toujours la meilleure, c’est pourtant connu..

  22. Green dit :

    De nos jours, et dans les commentaires de ce sites encore plus qu’ailleurs, il n’est question que de ses « intérêts » propres. C’est la formule magique. Ce serait l’unique principe et mesure de toute chose en politique selon les obtus nationaux conservateurs.

    Et bien voila, les intérêts de l’Egypte et de l’Ethiopie les conduisent tout droit a une guerre.

    Ne considérer que ses intérêts sans considérer ceux des autres est absurde et contre-productif, c’est un aveuglement volontaire qui ne conduit qu’au désastre. Ici pour le cas Ethiopien. En ignorant le besoin vital des égyptiens, il les pousse inéluctablement a une action violente qui sera au fond une perte pour tous. morts, destructions, relation interétatiques ruinées pour des années, et le pire de tout: rien de sera réglé! le problème demeure entier a l’issue d’une guerre si les besoins des uns (de l’eau) et des autres (de l’électricité) ne sont pas pris en compte. Certains en concluent que l’histoire se répète (comme une sorte de loi), alors qu’elle ne fait que bégayer quand les intérêts premiers des uns des ou des autres sont bafoués.

    Tout cela n’a rien a voir avec l’islam et le christianisme, (certains ici veulent des clôtures mentales pour se mettre d’un coté pour aboyer et mordre, cela satisfait leur instinct primaire) ou avec quoi que ce soit de culturel, ce sont des besoins humains basiques qui sont les moteurs les plus puissants des actions des états. C’est simple a comprendre pourtant.

    • fabrice dit :

      Le seul lien vital est pour l’Ethiopie. Savez vous la quantité d’eau charriée par le Nil ? Il y a largement de quoi pour tout le Monde…Maintenant si t’as l’intention d’arroser huit nouvelles vallées du Nil et d’arroser à tout va sans utiliser de goutte à goutte, ni recycler l’eau, c’est sur qu’il faudrait aussi que l’Amazone coule au Caire….

      • Green dit :

        avez vous lu l’article? si oui, recommencez 🙂

        • fabrice dit :

          https://www.tresor.economie.gouv.fr/Articles/2018/10/18/le-secteur-de-l-eau-en-egypte
          Le quota pris par l’Egypte c’est 55,5 MILLIARD de M3 d’eau sur le Nil (le reste c’est le Soudan, pour l’Ethiopie, rien, que dalle, ouelo alors que je rappelle l’eau coule de l’Ethiopie). L’Ethiopie compte prendre 10 mds de M3 pour ses barrages, c’est 1/5 de l’eau (l’Ethiopie et l’Egypte ont la même population, l’Egypte prendrait donc toujours 5X plus par tête de pipe que l’Ethiopien).
          Israël s’en tire très bien avec 2 mds de M3 pour 9M d’habitants, je pense que l’Egypte peut s’en tirer avec 45 mds de M3 pour 90M d’habitants….
          Mais bon gabegie, incompétence du fellah, incompétence du GVT, j m’en foutisme, investissement dans l’armement et pas dans l’eau, stupidité et tout ça avec la bienveillance des parrains occidentaux, du moment qu’on refourgue nos Rafale….
          Etre indulgent avec la stupidité et la malveillance des pays arabes, ça suffit.

      • Desty dit :

        L’Amazone est le plus long fleuve au monde… mais je ne suis pas sur qu’il soit plus puissant que le Nil.
        Le fait est que si les Éthiopiens arrachent le pain de la bouche des Égyptiens en les assoiffant, les Égyptiens seront légitimement en droit de sacrifier leur vie en agressant frontalement les Éthiopiens. Il n’y a pas de gentils et pas de méchants, on est dans le cas d’une guerre juste. Une mort rapide en combattant pour le bien-être de ses compatriotes et préférable à une mort lente dans la misère.
        Après si Israël veut être un bon ami et aider les Égyptiens à économiser l’eau… n’hésitez pas ! De ce que j’ai retiré de vos propos sur ce site, Israël espère des voisins les plus pauvres et les plus misérable possible pour les tenir en respect en leur filant à boire… mais abreuver l’ensemble de l’Égypte est certainement un travail pharaonique hors de porté du seul petit Israël !

        • fabrice dit :

          Israël n’a pas vocation de faire des économies d’eaux pour en fournir aux Arabes qui en font n’importe quoi.
          Le seul pays responsable de la région c’est Israël, les pays arabes, à quelques exceptions près (le Maroc, les EAU, Bahrein) c’est du grand n’importe quoi, géré à la n’importe comment. Le Liban en est un modèle.
          L’Egypte ne fait pas d’économie d’eau, ça arrose à tout va, ils en ont rien à foutre, l’eau est gratuite, elle vient du Nil.
          Le paysan égyptien cultive du coton, plante particulièrement vorace en eau, il n’utilise pas l’eau du Nil pour du vivrier…
          L’Egypte refuse de partager alors que l’eau coule de l’Ethiopie. Faut arrêter la malveillance. Le paysan éthiopien a besoin d’eau et d’électricité aussi.
          De toute façon l’Ethiopie va remplir son barrage.

  23. Piliph dit :

    En suivant ce lien, un article en français de la BBC, relativement équilibré, sur les liens particuliers entre l’Ethiopie et la Chine, sur l’endettement, et sur la politique africaine de la Chine en général :
    https://www.bbc.com/afrique/region-48072235

    • Vinz dit :

      Il faut faire la distinction entre le remboursement de la dette (éventuellement son moratoire) et le paiement des intérêts. La Chine a annulé le paiement des intérêts de la dette éthiopienne (c’est toujours ça), mais va falloir tout de même rendre l’argent !

      « en décembre 2017, le Sri Lanka, incapable d’honorer ses remboursements, a dû céder à Pékin le contrôle du port en eau profonde de Hambantota pour… 99 ans. »

      Moralité chinoise : on veut bien être gentil, mais pas con. L’Occident lui annule purement et simplement la dette des pays africains, pour permettre aux mêmes pays de se réendetter allègrement (comprendre gonfler les comptes en banque offshore). Gentil et con à la fois.
      https://www.bbc.com/news/world-africa-56651735 : « Letter from Africa: Kenyans protest over growing debt »

      • Desty dit :

        On guette toujours avec impatience le moment où tout ces c%# de trolls africains haineux comprendront que les Chinois sont plus calculateurs et bien moins gentils que les méchants européens diaboliques…

  24. bpapon60 dit :

    Bonjour,
    D’après Wikipédia c’est Alstom qui fourni les turbines. Elles sont fabriqués où ? Et je suis curieux de savoir comment on les achemine sur site ?
    Le financement serait Ethiopien. Chinois en parti pour le réseau.
    Vouloir vendre une centrale nucléaire c’est bien mais il faut quand même certaines compétences locales.
    De plus dans ce cas les Chinois sont bien implantés. Mais une centrale c’est pas comme une usine de chaussures.
    Soyons sérieux. Vous voyez l’Egypte bombarder ouvertement un barrage ? Qui peut prévoir l’effet sur le cours du fleuve ? Sans parler d’une guerre ouverte.
    Quand à la remarque sur le fait que l’Egypte va utiliser des armes vendues par la France, ils n’ont pas attendu nos Rafale. Je sais, les armes c’est mal. Mais c’est dans la nature humaine. Même les gardes Suisses du Vatican sont armés.

    Le pb c’est qu’avec le dérèglement climatique il ne doit pas être facile de faire la part entre l’effet d’un barrage et l’effet du climat.
    Bonjour les négociations.

  25. Gregoire45 dit :

    L’Ethiopie est en grande difficulté intérieure et le Soudan et l’Egypte vont en profiter.

    Le premier ministre Ethiopien qui a gagné le prix nobel de la paix est engagé dans une guerre civile particulièrement sale dans la région du Tigré, avec les classiques massacres, viols, nettoyage ethniques qui accompagnent toutes les guerres en Afrique. L’Ethiopie avec une aide massive de l’Erythrée a réussit a prendre la capitale et les grandes villes du Tigré mais les troupes erythréenne occupe la moitié de la zone et ne veulent plus partir, pendant que le Tigré a démarré une guerilla violente avec embuscades et controle toutes les campagnes et zones montagneuse. C’est déja la guerilla tigreenne qui avait fait chuté le régime du DERG il y a presque 30 ans, l’histoire se répète.

    Mais ce n’est pas tout. Abyii Mohamed , le premier ministre ethiopien a admis que son armée combattait sur 8 fronts intérieurs. La région la plus peuplée, l’Oromia, mène également une rebellion armée qui se développe. D’autres régions connaissent régulièrement des massacres que les forces de sécurités fédérales sont incapables d’arrêter.

    Le Soudan en a également profité pour reprendre le contrôle d’une zone frontalière. Le premier ministre Ethiopien fait face à plusieurs crises simultanées et à la pression internationale vu les atrocités commises au Tigré.

    Un pays qui se désagrege sur des bases ethniques, des conflits armés, des voisins qui jouent la déstabilisation. L’Ethiopie risque de s’enfoncer.

  26. LEONARD dit :

    Menapress, dont les infos sont plutôt fiables concernant Tsahal vient de glisser deux infos:
    – Une base israëlienne d’écoute et d’observation sur le mont Soira en Erythrée,
    – Une base aérienne sur Socotra.
    Si quelqun a plus d’infos….

    • fabrice dit :

      Israël est dans la région de la Corne de l’Afrique depuis des dizaines d’années, dès l’époque du Négus avec conseillers militaires, « bateaux de pêche » et « entreprise de bétail ». A l’époque de la révolution en 1976, les liens se sont distendus mais sont restés réels.
      Israël a tenté dans les années 70 d’acheter les îles Hanish, ça a été assez rocambolesque.
      Leur présence est parfois surprenante
      https://www.rtbf.be/info/monde/detail_soudan-l-histoire-atypique-d-un-club-de-vacances-tenu-par-des-espions-israeliens?id=9896728
      L’Erythrée dément officiellement toute présence israélienne sur son sol
      https://www.upi.com/Archives/1996/02/05/Eritrean-president-visits-Israel/9629981034440/
      Néanmoins en 1993, le président erythréen (c’est toujours le même) a été sauvé d’une méningite foudroyante par une évacuation médicale militaire d’urgence (mené par le général Sneh mentionné dans l’article) en Israël.
      Les hôpitaux israéliens ont bonne presse…pas juste dans la région…
      https://nocamels.com/2021/03/newsweek-israel-sheba-world-10-best-hospitals/
      Enfin, ça cogne parfois….
      https://www.lefigaro.fr/international/2012/10/25/01003-20121025ARTFIG00573-les-raisons-du-raid-israelien-sur-khartoum.php
      https://www.bbc.com/news/world-12986864
      Et ça vend des outils sécuritaires (Israël a vendu ce système à une bonne soixantaine de pays, y compris selon certaines sources plusieurs pays arabes…)
      https://www.calcalistech.com/ctech/articles/0,7340,L-3726751,00.html
      Plus pacifiquement, une grosse société israélienne, Strauss en partenariat avec Pepsi Co a introduit le houmous aux USA et achète l’essentiel de son sésame en Ethiopie pour réexporter du houmous aux USA, c’est l’essentiel des exports éthiopiens vers Israël.
      Les intérêts économiques sont donc limités.
      Concernant les EAU et l’Arabie, l’ennemi de notre ennemi est notre ami. Ils s’entendent avec Israël contre la menace iranienne. Ce ne sont pas juste des discussions.
      Entre l’Egypte et l’Ethiopie, Israël est neutre mais les relations sont plus importantes avec l’Egypte même si, honnêtement, la cause égyptienne est « faible ».
      N’oubliez pas que l’Ethiopie est membre fondateur de l’Union Africaine dont le siège est à Addis Abeba, une frappe arabe contre l’Ethiopie et vous aurez une branca des Etats noirs africains qui se plaignent déjà du racisme anti noir que subissent leurs ressortissants là bas.
      Trump favorisait l’Egypte, j’attends de voir Biden, le « black caucus ». et la bande de pieds nickelés « Sissi es un méchant dictateur » du département d’état « obamesque ».

      • Félix GARCIA dit :

        « Et ça vend des outils sécuritaires (Israël a vendu ce système à une bonne soixantaine de pays, y compris selon certaines sources plusieurs pays arabes…) »

        A ce propos, vous en pensez quoi des pubs pour CISCO sur BFMTV (la chaîne de Patrick « MAXWELL » DRAHI) ?

      • jyb dit :

        @Léonard
        à ma connaissance pas de station israélienne sur socotra, ni de station eau « sous traitée ».

    • Desty dit :

      En tout cas la base sur Socotra serait un bon plan pour eux, ils se rapprochent de l’Iran. Je suppose que la chose se ferait avec la bénédiction des émiratis et que ça ne fera pas du tout plaisir aux Houthis et encore moins à leur maître…

  27. breer dit :

    Tout continue de s’enchainer, la démographie planétaire continue d’augmenter, les ressources naturelles commencent à être insuffisantes, le réchauffement climatique, la pollution, et la disparition de la bio diversité s’accroissent, les conflits inter ethniques, religieux et les tensions géo politiques s’amplifient !! que de belles perspectives d’ici la fin de ce siècle….

  28. Daniel BESSON dit :

    Je serai curieux de connaître qui va soutenir quel pays avec quels « arguments » , en particulier sur la blogosphère ? ;0)

    Le moment ou jamais de relire  » La guerre secrète pour le coton  » d’Anton( Antoine ) Zischka qui est aussi pertinent dans l’attaque contre la RPC à propos du Xinjiang et la fable des  » travailleurs esclaves  » des champs de coton .

    La thèse de Zischka est osée : L’intervention de Mussolini en Ethiopie était en partie motivée par la volonté d’acquérir des terres pour la production du coton après la construction d’un barrage.

    https://www.jstor.org/stable/218231?seq=1
    https://www.carsoncenter.uni-muenchen.de/download/staff_and_fellows/projects/project_caglioti.pdf

    • Vinz dit :

      C’était la minute brestoise du docteur Besson. Vous pouvez reprendre une vie normale (si vous n’habitez pas le Xinjang).

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ C’était la minute brestoise du docteur Besson. Vous pouvez reprendre une vie normale (si vous n’habitez pas le Xinjang). ]

        Dans deux bouquins Anton-Antoine ZISCHKA traite de la question du coton et des ressources en eau ! Le premier a 80 ans et le second 60 ans .
        C’est grâce à Cézigue que j’ai appris que les terr….  » combattants de la liberté « ™© Turkestanais – du Sinkiang comme on écrivait alors – s’étaient alliés aux terro…  » combattants de la liberté « ©™ Tibétains et que le coton serait pour la RPC une des ressources du Sinkiang .Il parle largement du dossier Ethiopien et de l’eau dans  » Italien in der welt  » et  » Japan in der welt  » .

        https://images.epagine.fr/849/9782402292849_1_75.jpg

        https://quaideslivres.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/l/-/l-asie-qui-se-fait-robert-laffont-livre-occasion-59501.jpg

        Il se trouve qu’avant-hier j’écoutais le journal de CGTN canal 902 et j’y ai vu et entendu Maxime VIVAS qui citait presque ZISCHKA dans le texte . ;0)
        Quand on connait le positionnement politique des deux c’est assez amusant ! ;0)

  29. Windcalimero dit :

    Il va falloir que les pilotes Egyptiens apprennent à faire rebondir leurs bombes sur l’eau comme des ricochets comme pour l’opération Chastise.

    • E-Faystos dit :

      Excellent.
      Mais comme ils sont en aval, il.va falloir réguler la vague de destruction si jamais le barrage cède.
      Le plus constructif consiste à menacer pour obtenir un rythme de remplissage de la retenue qui ne provoque pas une panne sèche pourr le Soudan et l’Égypte.
      Sinon, une démonstration de force voir la destruction des centrales à béton permettra de ralentir les travaux.

  30. Félix GARCIA dit :

    Pendant ce temps-là en France, on continue de vouloir saboter notre potentiel …

    Barbara Pompili affirme que « c’est possible » de se passer du nucléaire
    https://actu.orange.fr/politique/videos/barbara-pompili-affirme-que-c-est-possible-de-se-passer-du-nucleaire-CNT000001zyFCw.html

    • LucienBay dit :

      Nos élites qui nous gouvernent: progressistes, féministes, écologistes et surtout stupides.

      • Momo dit :

        Ils se prétendent écologistes mais ce n’est pas vrai.
        Ils ont un seul but c’est le pouvoir et tous les mensonges sont bons pour y arriver.

      • Félix GARCIA dit :

        Je dirai même plus :
        Faussement progressistes, faussement féministes, faussement écologistes, mais VRAIMENT stupides ! ^^

        Par contre, des « élites stupides » … je ne suis pas sûr que ça existe, cela me paraît un peu oxymorique.
        Que les hommes et femmes de paille, les caches-sexe de l’élite soit pas du meilleur niveau, aucun doute. On accepte pas d’être des laquais quand on a un peu d’estime de soi. Et on a un peu d’estime de soi seulement quand on a de bonnes raisons. Sinon, c’est de l’orgueil mal placé.

        Agnès Pannier-Runacher@AgnesRunacher
        En tant que femme politique et ministre, j’assume de dire que je suis une femme-quota.
        Et ma génération de femmes-quotas prouvera par ses qualités professionnelles que les femmes ont naturellement leur place aux postes de responsabilités.
        https://twitter.com/agnesrunacher/status/1354158878573912064

  31. Bikoro dit :

    L’Egypte a toujours considéré le Nil comme sa propriété, sa chose, alors qu’il n’en est rien. C’est l’origine véritable de cette crise qui s’annonce. L’Ethiopie veut sa part des eaux du Nil, et il est légitime qu’elle l’ait. Le ton de Sissi, au lieu d’être conciliant, mesuré, est arrogant, menaçant… Il engagera peut-être une action militaire afin de fragiliser le barrage, mais il sera surpris. Comme Nasser en 67, ça finira par une démission de Sissi. Le tout n’est pas d’avoir des Rafale dernier cri, mais d’avoir des personnels capables de les rendre efficaces. Et l’efficacité de l’armée égyptienne, au-delà de la parade, je n’en ai encore jamais vu. Entre autres faits d’armes notables, les Éthiopiens ont vaincu les Italiens en 1896 et les Égyptiens, qui ont-ils vaincu? Ils sont soupçonnés d’avoir utilisé des gaz toxiques au Yémen en 67. Ce serait quand même bien que Sissi teste son matériel…On pourra rire.

    • Momo dit :

      Pour décoder ce tissus de sottises: Bikoro est un supporter des islamistes, et donc des frères musulmans.
      Ceux là mêmes que les egyptiens ont remis à leur juste place et continuent à traiter comme le méritent.
      Ceux qui veulent égorger tous ceux qui ne se soumettent pas à leur domination immonde.

      Encore une fois bravo Sissi et stop aux assoces manipulatoires qui utilisent les arguments de la démocratie au profit des egorgeurs.

      • Bikoro dit :

        @Alors Vieille Moumoute Ramono, toujours debout? Je vois qu’après mes orientations de la dernière fois, ça s’améliore en orthographe. Que votre institutrice du CP a cependant dû souffrir pour faire rentrer dans le « truc » qui vous sert de crâne les règles élémentaires de la langue française. Sans rancune.

        • Momo dit :

          HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

          C’est bien au moins de confirmer ton appartenance aux amis des égorgeurs, tu es un islamiste affiché!

          Tu devrais aller les conseiller et les aider en BSS, ils t’attendent!
          Et pas qu’eux….
          Allez, lâche ton RSA et les allocs, vas-y!!

          HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

    • James dit :

       » L’Éthiopie veut sa part des eaux du Nil »
      « part » c’est partager mais pas au détriment des pays qui sont en aval du fleuve
      Un exemple en Asie du Sud-Est qui existe depuis des années que l’Occident s’en fout, la Chine, en construisant des barrages sur le Mékong a fortement diminué le débit du fleuve au détriment des pays comme la Thaïlande, le Laos, le Cambodge et le Viêt-Nam, à tel point que dans le delta du Mékong, l’eau de mer remonte vers les terres du Viêt-Nam, détruisant les cultures de riz qui a fait la réputation de cette partie sud du pays

    • Maurice dit :

      Surtout que la Chine soutient fortement l’Ethiopie. L’Egypte n’arrivera à rien avec les rafales. Cela va juste renforcer la détermination des éthiopiens qui vont alors tout faire pour stopper l’eau chez eux (canaux, lac, …).

      • Momo dit :

        Le rapport avec la Chine???
        C’est bien de dire des choses mais il faut y réfléchir un peu avant.
        Sinon le silence est d’or

  32. précision dit :

    Je suis surpris de ne pas avoir vu un seul lien établit avec la situation autour Crimée. Or on y assiste en ce moment à une escalade des déploiements militaires, dont une raison pourrait être aussi le contrôle des ressources en eau.
    Dans les 2 cas un pays situé en amont met en place une politique aboutissant à restreindre l’accès à l’eau d’autres territoires.
    Il y a certe des différences :

    – en Crimée la présence russe est considérée comme une occupation
    – en Crimée l’eau venait d’un canal et non d’un cours d’eau naturel
    – les ukrainiens affirment que les ressources d’eau de la région suffiraient s’il n’y avait pas une politique russe d’accroissement de la population
    – en Crimée l’eau est coupée intentionnellement sur le canal par la Crimée sans qu’elle n’en retienne de bénéfice autre que de perturber ce qu’elle considère comme une occupation de son territoire.
    – et quelques autres différences que je ne dois pas voir …

    Mais le problème est fondamentalement le même: moins d’eau=difficultés pour l’agriculture, et même l’eau potable. Et dans les deux cas, risque qu’une action militaire ne cause une crise sérieuse.

    • précision dit :

      lapsus de ma part : l’eau est coupée intentionnellement sur le canal par l’Ukraine, bien sûr.

      Il y a un autre point commun: aussi bien Ukraine et Russie qu’Ethiopie et Egypte (Sinai, terrorisme, Lybie) participent déjà à une forme de guerre, ce qui augmente potentiellement le risque d’y voir un élargissement des conflits, même si à ma connaissance Egypte et Ethiopie n’interviennent pas dans leurs conflits respectifs.

  33. Celtibère dit :

    Population de l’Egypte en 1976 38 millions. En 2021 104 millions. Il naît un Egyptien toutes les 27 secondes. Population de l’Éthiopie en 1984, 39 millions. En 2021, 108 millions. Population du Soudan estimée à 45 millions en 2021. Ce n’est pas une guerre de l’eau dont il s’agit, mais une guerre de la démographie. De toutes façons il faut s’attendre à de graves conflits qui nous impacteront en raison de ce problème de croissance des populations dans ces régions quasi désertiques.