Mali : Un cadre du GSIM et 40 jihadistes ont été tués lors d’une attaque contre une base de la MINUSMA

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

53 contributions

  1. E-Faystos dit :

    Le droit de riposte était juste et proportionné… Bravo la MINUSMA

    • Gilles dit :

      Le fait même qu’il y ait un droit de riposte interpelle. Pourvu que les familles ne portent pas plainte à l’ONU pour faire condamner le MINUSMA. Et oui, on en est là!

      • E-Faystos dit :

        Problème de droit intéressant, mais pour ma part, je pense que la plainte est proportionnelle au statut financier de pays « coupable de riposte »: avec les indignés professionnels en soutien , la France est en première ligne.
        La Tchad par contre, ne risque pas grand chose.

  2. HMX dit :

    Bataillon Tchadien. Mauvaise pioche pour les jihadistes…

  3. patex dit :

    Pas étonnant que la réponse ait été musclée et que les djihadistes aient été anéantis si le poste était tenu par les tchadiens. Troupes agressives et très combattives, avec des tas d’exemples récents.

  4. Machin 10 dit :

    Mais quelle bande de monstre sanguinaire ! Ils ont attaqué le cortège d’un mariage !

  5. Momo dit :

    L’explication de ce remarquable résultat est en grande partie la présence d’un contingent de Tchadiens. Qui a d’ailleurs eu 4 victimes en combat.
    C’est une vraie armée maintenant et elle se plait à casser de l’égorgeur islamiste, ils en ont eu leur lot et savent comment il faut les traiter.
    Bravo aux Tchadiens!

    • Le visiteur dit :

      « C’est une vraie armée maintenant »

      La combativité des Tchadiens ne date pas d’hier !
      Depuis des années c’est l’armée Africaine qui fait le plus de bilan auprès de Boko Haram et d’autres groupes armés.
      Et dans des souvenirs plus lointains quand Kadhafi projetait d’envahir le TCHAD, bien que les Tchadiens étaient appuyés par des mercenaires usant du Milan, ils auraient bien fait pleurer leurs adversaires avec des tactiques d’encerclement en pick-up le temps que l’opération épervier se mette en place.

      • Momo dit :

        On est d’accord sur la combativité des tachadiens et la structuration de leur armée n’est pas arrivée toute seule, nos forces y ont largement contribué et c’est trés bien. Pour ce qui est de Khadafi il y a pas mal de pilotes de F1 qui ont plein de choses à raconter, ce qui n’enlève rien aux tachadiens évidemment.

        Donc c’est cet exemple que doivent suivre les forces des pays alentours dont le Mali et le Burkina en premier lieu.
        Il faut pour cela des gouvernements locaux forts, condition sinequanone quels que soient les émois manipulatoires de ci de là, du temps et un encadrements pour mettre en place et lancer la machine.

        Et c’est pour ça que les égorgeurs islamistes et leurs séides comme ici Thierry Moussa et Sunny font tout pour essayer de faire arrêter la présence de Barkhane et Takuba en BSS.
        Ils ne pourront plus faire les crimes et atrocités qu’ils multiplient encore aujourd’hui.

        • Thierry dit :

          diffamation, harcèlement et islamophobie, le langage haineux de l’ultradroite.

          • Mat49 dit :

            @ Mon biquet souhaiter la victoire de la France ce n’est pas de droite ou de gauche. Etre contre l’extrèmisme ce n’est pas de droite ou de gauche.

        • Momo dit :

          Tchadiens, évidemment

    • Modibo Traore dit :

      Civils ou jihadistes ?
      En général, il faudra attendre dans 10 ans même plus, on saura la vérité.

      • Le visiteur dit :

        Des civils armés d’armes de guerre de confession musulmane d’un courant extrémiste et violent.
        Ca répond à votre question ?

        • Yokolina dit :

          Non le génocide rwandais, vous avez dit que les rwandais se tuent en utilisant les machettes pour nier votre responsabilité, finalement les historiens ont confirmé que c’était la France qui a livré des armes aux hutus, provoqué ce génocide,
          Donc votre version n’est pas crédible.

          • Pascal (l'autre) dit :

            « les historiens ont confirmé que c’était la France qui a livré des armes aux hutus, provoqué ce génocide, » C’et plutôt votre version des faits!
            « Donc votre version n’est pas crédible. » Votre commentaire, assurément « chocochino »

          • Bangkapi dit :

            Ceux qui veulent commetre des atrocités en Afrique n’ont pas besoin des achats de la France chez  » Gam Vert « .
            Ils savent parfaitement faire des sabres et autres armes blanches avec des lames de ressort.
            On peut au moins reconnaitre le savoir faire des forgerons locaux !

          • Vinz dit :

            Oui, la France a livré son surplus de production machettes aux Hutus, c’est bien connu, c’est dans les manuels du Xi Jinping-pong.

          • bolduk dit :

            Entre janvier 1993 et mars 1994, 581 tonnes de machettes ont été achetées à la Chine – soit environ 581 000 machettes – c’est à dire une machette pour un homme adulte Hutu sur trois au Rwanda.
            Un document rédigé le 29 septembre 1991 par le colonel Déogratias NSABIMANA indique que « l’autodéfense populaire fait partie intégrante d’une politique de défense crédible. » Il prévoit d’équiper jusqu’à la plus petite autorité administrative, dénommée « Nyumba Kumi »(hameau).

            À cet échelon-ci, au moins une personne devrait être armée : à raison d’une arme par Nyumba Kumi, les besoins en armes varient, par commune, de 350 à 580 armes.

            À Kigali, le nombre de participants au programme d’autodéfense civile était fixé à 12 375 personnes, portant le nombre d’armes requises à 1 650 fusils Kalachnikov, 165 000 balles, en sus des armes traditionnelles (lances, arcs et flèches, etc.) fournies par les participants eux-mêmes

            Loin de la vision simplificatrice de massacres qui auraient été uniquement perpétrés à la machette, les auteurs du génocide – forces armées, Interahamwes et populations civiles – ont été également équipés d’armes modernes et sophistiquées.

            Selon le rapport d’Human Rights Watch, en mars 1992, l’Égypte a vendu pour 6 millions de dollars d’armes au Rwanda, notamment des kalachnikovs, des RPG 7 (lance-roquettes), des grenades propulsives, des mines anti-personnel, deux tonnes de plastic (explosif).

            Le contrat aurait été garanti par le Crédit Lyonnais, à l’époque nationalisé, sur la base de la mise en gage des futures récoltes de thé de la plantation de Mulindi.

            De son côté, l’Afrique du Sud a fourni également des armes au Rwanda pour un montant de 5,9 millions de dollars, en violation de la résolution du conseil de sécurité des Nations Unies lui interdisant l’exportation d’armes.

            in https://www.collectifpartiescivilesrwanda.fr/les-moyens-du-genocide/

      • Patrick dit :

        En France Traoré c’est le nom d’une g****e p**e et de t****e c’est ta famille on dirait juste t’as pas le courage de faire le djihad avec tous ces salopards que tu soutiens

  6. LM dit :

    Bravo les tchadiens.

  7. Gabacho dit :

    les Tchadiens sont forts

  8. Polymères dit :

    Surprenant d’avoir tant de morts en position offensive du côté ENI. Généralement ils ne s’obstinent pas quand ça coince.
    Soit il y avait une désorganisation (division des forces en plusieurs groupes indépendants) et un certain brouillard ne permettant pas d’appréhender la situation, soit les tchadiens sont sortis pour les piéger à un endroit.
    En tout cas si le bilan est réel et non pas surévalué pour minimiser les pertes tchadiennes (oui oui ils en ont l’habitude) c’est un grand coup.

    Il faut savoir que les tchadiens ne sont pas aimés dans le Nord du Mali, ce n’est pas forcément la MINUSMA qui est visée, mais bien ce contingent spécifique. Le renforcement du Tchad avec l’arrivée de renforts dans la force du G5 Sahel ne doit pas être écartée dans l’éventualité d’une tentative de créer une attaque ”choc” contre le Tchad dans son ventre mou à l’intérieur de la MINUSMA afin de faire douter et faire se soulever une opinion publique intérieure.
    L’armée tchadienne, nous le savons, n’est pas mauvaise. Elle a un noyau de force très compétente (par rapport à ce qu’on peut voir dans le coin) et derrière une plus large partie de l’armée d’un autre niveau. Le contingent dans la MINUSMA n’est pas de ce noyau dure et pourtant ils ont gérés la défense de leurs positions. Ceux qui sont arrivés récemment, font partis du noyau dure et si l’ennemi a tenté un truc avant qu’elle n’entre en action (avec nous) ben ils se sont plantés et on attend maintenant le lancement d’une belle opération au niveau des 3 frontières, mais pas de secrets, l’ennemi le sait qu’avec le Tchad, Barkhane va se trouver un allié utile pour agir.

    • vrai_chasseur dit :

      @Polymères
      Le contingent tchadien était effectivement visé, pas la MINUSMA en général. Donc tentative de coup d’éclat politique des djihadistes contre le Tchad, qui s’est soldée par un échec complet.
      Apparemment le rens de terrain tchadien (parfois musclé…) en amont dans les environs d’Aguelok a payé et s’est révélé déterminant, ce qui explique sans doute le bilan humain très lourd côté djihadiste : les assaillants étaient attendus.
      L’expérience au combat des tchadiens a ensuite fait le reste : boule de feu devant pour faire battre en retraite, et manoeuvre en tenaille qui coupe la retraite par le travers et fait du gros bilan humain dans la débandade générale en ne laissant aucune chance.
      Un mortier lourd et plusieurs mitrailleuses ont même été récupérés en état de marche, preuve de la fulgurance de l’action tchadienne.

  9. Marcel dit :

    Tête haute pour les tchadiens (les meilleurs soldats d’Afrique, les plus courageux, les plus valeureux) Condoléances aux familles et frères d’armes des soldats tombés sur le champ d’honneur.

  10. Toto dit :

    Chapeau les casques bleus, félicitation à ces veillant, un courage exceptionnel, bonne continuation à ces valeureux et condoléance aux familles pr les quatre soldats tués.

  11. bzh dit :

    ah, les braves

  12. jyb dit :

    – important de rappeler que depuis plusieurs mois les djihadistes encaissent plus que les réguliers. que les fama s’émancipent des forces du G-5 barkhane pour conduire des recos offensives. que les postes tiennent le choc. ( donc la solution d’abandonner les postes isolés n’étaient pas mauvaise )

    • jyb dit :

      @jyb
      illustration ce jour. avec une attaque contre les fama à konna. 1 dcd et 4 blessés côté fama, 12 corps récupérés ( +armes et radio) côté djihadistes.
      En février mars les djihadistes ont multiplié les attaques et les ont payés très chers. Mais les premières victimes sont les civils contre lesquels les djihadistes se retournent.

  13. MAS 36 dit :

    Là ils sont tombés sur des guerriers . Respect pour les soldats tchadiens une pensée à leurs familles.

  14. Waroch dit :

    Bravo à ces soldats, honneurs à leurs morts. C’est une excellente nouvelle que des troupes régulières africaines fassent bouffer leurs dents aux bandes de massacreurs!

  15. Auguste dit :

    On dit que les Tchadiens étaient bien renseignés et les attendaient.Les avions de Barkhane sont intervenus et les chiffres des pertes djihadistes seraient beaucoup plus importants.Il reste un doute sur la mort de Al Albaka.D’aucuns disent que c’est lui,d’autres non..
    Il y en a qui sortent du trou pour se proposer comme médiateurs entre le gouvernement et les barbus: ils commencent à avoir chaud aux fesses les Ag Ghali & orchestre.

  16. nike dit :

    J’espère que les tchadiens seront montrés en exemple aux FAMA et autres armées locales. Comme quoi il n’y a pas de fatalité, de l’entrainement, des moyens raisonnables, et un moral d’acier !
    Le problème est que les pouvoirs locaux se méfient des militaires et craignent les coups d’état. Du coup les pouvoirs politiques ont pris la très fâcheuse habitude de sous-équiper et sous investir dans leurs armées. Les tchadiens font exception à la règle.

  17. Leroux dit :

    Le sang sied mieux aux hommes que l’or aux femmes. Bravo soldats.

  18. Durandal dit :

    Les Tchadiens sont des bêtes!
    Bravo à eux et que leur héro repose en paix.

  19. SLY dit :

    Bravo aux Tchadiens ! Condoléances aux familles de ceux qui sont tombés avec Honneur .

  20. Alain d dit :

    Bravo

  21. Vinz dit :

    « Et quatre jihadistes ont été capturés. Ils seront remis aux forces maliennes. »

    Ah. Il paraît que leurs potes ont déjà acheté le méchoui. Enfin on sait jamais, avec un peu de bol le transfert sera assuré par les Tchadiens.

  22. Edouard dit :

    Reste à savoir quand on va recevoir une plainte argumentant que les Tchadiens ont tirés sur une procession mortuaire qui se rendait au cimetière du quoi ….
    Enfin bravo aux Tchadiens. Ça fait du bien d’entendre un tel communiqué.

  23. Mat49 dit :

    Bravo aux Tchadiens! RIP à ceux qui sont tombés!

  24. Robert dit :

    Encore une innocente réunion de famille agressée par des criminels croisés impérialistes.

    • Maurice dit :

      C’est quoi le problème a assumé une bavure. Oui la France commet des bavures. Oui la France n’est pas un gentil. C’est la guerre, il n’y a que des méchants.

      • Momo dit :

        A la niche Farid, si pas d’égorgeurs islamistes en BSS pas de Barkhane.
        Il faut donc tous les neutraliser avant de rentrer.
        Tu devrais y aller Farid, ils sont de moins en moins nombreux et manquent de volontaires au suicide tes copains égorgeurs.
        Vas-y!

      • Robert dit :

        C’était de l’ironie, mais cela visait les attardés décolonialistes dont un plus haut dans le lien s’est illustré par un commentaire anachronique, islamophobie, etc…
        On ne parle pas de bavures quand des maliens tuent des français en France, alors pourquoi parler de bavure en situation de combat au Mali?

  25. Kostal dit :

    Comme beaucoup, je salue la combativité et l’efficacité des soldats tchadiens

  26. senny pakanny dit :

    Je salue les combattants africain , qui sont chez eux.

  27. cuniah dit :

    Je me demande si nous avons eu raisons de refuser des soins au cardiaque residant a segou deriere la caserne , en associations juives puel marie , elodie broye loignon , milles lebon , nous juif sommes superieur quand memes.

  28. Scipion dit :

    Il est réconfortant de savoir que nos alliés Tchadiens sont dans le coin.
    Respect à eux et condoléances aux familles des 4 braves qui sont tombés.

  29. toto dit :

    On va les faire se rassembler a force de les taquiner , faudrait des mecs en factions a gao , taoudeni , san , nioro , guogui , et surtout a segou pres des 6 grandes pharmacie.
    tous les cyber sont equiper .

  30. Thierry dit :

    Pendant des décennies, des habitants pauvres ont vu les élites de la capitale piller la région riche en ressources de Cabo Delgado, le long de l’océan Indien, qui a servi de plaque tournante pour le bois illégal ainsi que la contrebande de drogue et d’ivoire.

    Puis, en 2009, l’un des plus grands gisements de rubis connus au monde a été découvert dans la province, et deux ans plus tard, des compagnies pétrolières ont découvert un gisement de gaz naturel d’une valeur de plusieurs dizaines de milliards de dollars. Les spéculateurs ont afflué dans la région, les habitants ont été expulsés de leurs terres et certains petits mineurs ont été battus et tués.

    Au moment où l’insurrection naissante a lancé ses premières attaques en 2017, ciblant les postes de police et les dirigeants du gouvernement local, elle avait un attrait largement répandu parmi les petits commerçants dans les ports et les jeunes désenchantés, selon des chercheurs locaux.

    La répression violente de l’armée mozambicaine, qui a été impliquée dans de graves exactions contre des civils, a peut-être également aidé l’insurrection à gagner en popularité auprès des habitants.

    Mais au cours de l’année écoulée, la nature de la guerre a changé. Le groupe militant a détruit des villes entières, déplaçant 670 000 personnes, tuant au moins 2 000 civils et en kidnappant des dizaines d’autres, selon les organisations de surveillance.
    source :
    https://www.nytimes.com/2021/04/07/world/africa/ISIS-Africa-Mozambique.html?action=click&module=Well&pgtype=Homepage&section=World%20News
    —————————————————————————–

    Quand je disais que c’est les grandes sociétés internationale qui fabriquent le jihadisme, au Mali comme au Mozambique et partout en Afrique, le jihad est passé de l’Afghanistan à la Syrie puis l’Irak et maintenant l’Afrique, partout ou se pratique la dictature et la corruption de ces grands groupes qui nous vendent leur camelote à coup de spot de pub bien clean garantie sans une goutte de sang, mais leur marchandise dégouline d’hémoglobine, vous achetez de la violence et du terrorisme sans le savoir. C’est cela la réalité des choses.

    • Mat49 dit :

      @ Mon biquet des sociétés internationales il y en a dans beaucoup de pays mais bizarrement il n’y a d’insurections islamistes que dans des pays musulmans, c’est bizarre non?

      Et si en fait les populations locales étaient tout aussi capable que nous d’avoir des aspirations propres, des revendications politico-religieuses, de penser et d’agir par elle même en somme, sans être toujours le jouet des occidentaux?

      C’est pas complètement raciste et condescendant ton approche selon laquelle tout ce qui est bazané est juste bon à réagir à ce que fait l’occident?