Tensions avec la Russie : Washington affirme son « soutien idéfectible » à l’intégrité territoriale de l’Ukraine

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

153 contributions

  1. Christopher dit :

    Ah qu’elle est belle la guerre ! 🙂 depuis 2014 faut dire que c’est un bel foutoir ! Mais bon les américains rêvaient d’accrocher leur drapeau à Sébastopol, très mauvais calcul

    • Max dit :

      Et les ukrainiens, Sébastopol ça leur parle aussi !

    • braise dit :

      En effet. Ils sont risibles dans l’habit du défenseur de l’intégrité territoriale. Ils respectent uniquement leur intérêt, et il se trouve qu’en Ukraine, ce dernier s’accommode parfaitement de l’intégrité territoriale.

  2. Christopher dit :

    Ni la Russie , ni les USA ne sont dans l’intérêt de l’Ukraine, c’est juste une plateforme d’influence géopolitique et c’est très triste pour le peuple ukrainien

  3. DF-16 dit :

    C’est presqu’a mourir de rire , les ricains qui volent le blé syrien par camions s’attachent à l’intégrité territoriale d’un pays tiers !

  4. Green dit :

    Je me demande dans quelle mesure tout cela ne revient pas à une diversion pour un mouvement chinois vers Taiwan.
    La Russie rends elle service a son maître (pardon ami) en agitant l’est européen comme dans le diction « faire du bruit a l’ouest et agir a l’est » ?
    Je dis cela car ‘ai du mal a croire que Poutine souhaite concrétiser la conquête de la « Novorossia » qu’il a évoqué en 2014. En gros de pousser jusqu’a la Moldavie et cet etat embaumé sovieto-mafieux de Transnistrie que la Russie aime tant.

    • Christopher dit :

      Mafieux quand il n’agit pas dans le sens de votre intérêt! Combien de mafieux avez vous nourri en Afrique

      • Green dit :

        Vous vous êtes renseigné sur la Transnistrie? On dirait pas.

        Merci pour votre « contribution ».

  5. Leroux dit :

    Biden va nous foutre dans la m*** avec cet OTAN. Je me bats que pour la France tous les autres pays peuvent aller se faire voir.

    • Pravda dit :

      Le principe d’alliance ? Non? Inconnu au bataillon ?
      Allez faire un tour dans la campagne française, vous y verrez pléthore de tombes anglaises, US, belges, canadiennes…

  6. La Tour d'Auvergne dit :

    Quelle stupidité que tout cela! Les Ukrainiens rêvent et les Américains ne font rien pour les calmer. Alors attendons que les unités russes « soient prêtes à attaquer dès la mi-avril » ……. Une bonne guerre après la pandémie! Une bonne guerre nucléaire s’entend.

    • Christopher dit :

      Encore du blabla habituel !!vous risquez d’être déçu dans votre prophétie d’invasion russe ! La seule chose qui est sûre c’est que seule la Russie peut mettre fin à cette guerre .

      • LEONARD dit :

        « seule la Russie peut mettre fin à cette guerre »
        En rendant la Crimée et le Dombass à l’Ukraine ?

      • Courmaceul dit :

        et elle ne le veut pas.

      • Castel dit :

        C’est sûr qu’elle le peut, mais qu’elle le veuille, ça c’est une autre question …..

    • sentinelle dit :

      parce que vous pensez qu’on va sacrifier des européens pour une bande de nazis qui continue le combat au côté des nazis 1941 pour l’Ukraine de l’ouest . Proposition on revient à la frontière de 1941 Ukraine incluse et chacun chez soi .

      • Paddybus dit :

        Excellente idée… les frontières de 41… et fini les nazillons ukrainiens…

        • Dodo dit :

          Et que dire de ceux qui critiquent les nazillons soviétiques en répétant le discours du Kremlin militent pour l’arrivée des nazillons français au pouvoir?
          Non les partisans néonazi ne votent pas pour les verts ou autres…
          Et si on généralise toute l’Ukraine en un régime nazi car on a vu des nationalistes extrémistes sortir de l’ombre, alors il faut également généraliser l’extrême droite française en un parti neonazi en raison de la présence de certains groupes.
          Mais pour certains il y a les vilains neonazis quand l’identité nationale se fait contre la Russie et les bons neonazis dont l’identité nationale se fait contre les USA ou l’Europe

          • Paddybus dit :

            Pourriez vous me donner avec source claire, le nom du parti qui en France menace de prendre le pouvoir et qui serai néo-nazi ou comporterai en son sein des néo-nazis…???
            Vous savez comme moi, que tout tendance, toute affirmation, tout affichage, toute notion, tout propos, tout écrit, toutes association, tout groupuscule, toute association… ayant trait ou risquant d’approcher toute trace d’apologie, ou de nature à semer le doute sur le nazisme et tout ce qui tourne autours est strictement interdit en France, et que les politiques, la police, les journalistes, la justice traquent sans aucune pitié (et c’est avec raison) toute trace infime de référence au nazisme….
            Alors, si vous connaissez un parti, ou un groupuscule utilisant une référence quelconque au nazisme … vous avez le devoir de le dénoncer, sinon publiquement à tout le moins à la police, ou la justice…. au risque si vous ne le faites pas, d’être considéré comme complice……!!!!!!
            Grâce à cette loi interdisant le nazisme en France, j’ai la certitude que le nazisme n’y existe plus…. mais je compte sur vous pour apporter toute preuve du contraire… que vous auriez évidemment déjà transmises aux autorités compétentes….!!!!!

        • Castel dit :

          C’est sûr que les Ukrainiens ont réservé en 41 un accueil triomphal aux nazis, après la sinistre famine appelée « holodomor », que leur avaient fait subir les staliniens, et qui avait provoqué plusieurs millions de morts dans la population civile à cette époque .
          Mais, si vous considérez qu’ils sont resté des nazi en 2021, alors il faut également penser que les Russes sont restés des staliniens !!

      • Pravda dit :

        https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Holodomor
        Avant de juger, se renseigner.

        • Paddybus dit :

          Donc, selon vous, le fait de souffrir de faim et autre pression, justifie de dénoncer et de collaborer activement à la répression contre un ou des peuples victimes …???? vous avez une drôle de notion de l’humain…. et au moins pour vous, on connais quel aurait été votre camp entre 40 et 45…..
          Que les ukrainiens aient accueilli les nazis comme une libération ne peut en aucun cas justifier une collaboration active comme elle a existé dans ce pays…. mais aussi en pologne, la tchékoslovaquie…

          • Pravda dit :

            Non, ils n’étaient tout simplement pas pro nazis, mais anti soviétiques. Après l’antisemitisme était dans les deux camps. Les pays baltes, les finlandais ont aussi accueilli les nazis avec joie, donc ce sont, 80 ans après,des nazis ?
            Mon camp? Comment savoir? Pour me donner une idée je vais regarder ce soir les médailles de mes aïeux, obtenues par actes de bravoure dans l’Armée et la Résistance (et pas celle de 1945 puisqu’il était déjà interné).

          • Pravda dit :

            Tiens, et ceux là, on les appelle comment ?
            https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Arm%C3%A9e_Vlassov

          • Courmaceul dit :

            Certes, mais vous, vous comprenez Holodomor mais vous condamnez le comportement de certains ukrainiens en 41. Tout cela pour annexer l’est de l’Ukraine. Et vous serez sacqué. Avec votre passé, ne donnez pas de leçons aux autres.

          • Logos dit :

            Pour info, sans que cela ne justifie EN RIEN les horreurs commises, « Lénine, Trotski, Zinoviev, Kamenev… à part Staline, la plupart des leaders étaient des juifs ou d’origine juive » (extrait de l’humanité du 7/03/2017) /  » cf Service, Robert. « 21. Trotski et les Juifs », , Trotski. sous la direction de Service Robert. Perrin, 2015, pp. 313-326. / et tant d autres ouvrages.
            Beaucoup de bolcheviks étaient juifs, notamment parmi les gens de la Tchéka/NDVK/GPU …
            Les gens le savaient (le patronyme sinon le nom de famille donnait l’information) – et donc, lorsqu’on a vécu l’holmodor, vu autour de soi des cadavres depuis sa petite enfance et été victime directe ou indirecte du ‘système de collectivisation’, je peux comprendre qu’on souhaite se venger sur tout ce qui ressemble de près ou de loin à ses bourreaux.
            De toute façon, l’époque n’était pas à l’humanisme (même en France) ni à la discussion inter-religieuse …
            Encore une fois, comprendre d’un point de vue historique/psychologique n’est pas cautionner, NI approuver NI en faire l’apologie.
            Et les accusations des Russes vis à vis des Ukrainiens (qu’ils traitent souvent de nazis) viennent de l’utilisation par certains Uk du drapeau rouge et noir de l’UPA (qui à partir de 14942 s est battu contre les allemands, mais aussi les russes jusqu’en +/-1955 ). Et si on se bat contre les « libérateurs », ben vu la dichotomie de l’époque, c est qu’on est forcément nazi.

      • Courmaceul dit :

        « chacun chez soi », ça me va bien cette proposition. Allez le moujik, on fait son paquot et on retourne dans son hutte. Amenez avec vous celui qui bave pour Staline.

    • green dit :

      les ukrainiens rêvent de mouvement de troupes russes?
      Ils ne devraient pas exister, comme tous les peuples voisins de la Russie c’est ça?

      Le problème quand on annexe ses voisins, c’est qu’il y a encore d’autres voisins encore plus inquiets ensuite.

  7. didixtrax dit :

    10% des citoyens des deux républiques auto-proclamées auraient demandé le passeport russe, et sans pistolet sur la tempe. Républiques que la Russie ne reconnaît pas, mais elle a moult fois affirmé qu’elle défendrait les russo-phones/philes où qu’ils soient ainsi que les titulaires de son passeport par obligation légale. La Russie a donc tout ce qu’il lui faut pour intervenir si les Ukrainiens veulent « jouer ».

    Par ailleurs, en ce cas, je ne doute pas une seconde que les Koukouchner-de-la-guerre et autres Botuls-Henri Levy se précipiteront sur tous les plateaux de TV pour demander, pardon : pour exiger, une intervention de la Communauté Internationale du Camp du Bien contre ces Ukrainiens-qui-ne-sont-pas-des-nazis et ce Boucher de Kiev qui massacrent leur propre peuple, cella au nom du Droit d’Ingérences et de la Responsabilté de Protéger.

    • VENOM dit :

      lol .. marrant votre discours .. mais dans la bouche des ukrainiens qui se trouvent bloqués dans les pseudos  » territoires des séparatistes , dés le début , ils le disent tout haut qu’ils se sont bien fait avoir par les  » séparatistes  » !! en voici la preuve en image

      https://www.youtube.com/watch?v=Q92CcNbk3Rg&list=PLJQeOj7Z8wMiYjEYJq2UMMCy6OvlNc70y&index=3

      • Paddybus dit :

        euronews….!!!! et pourquoi pas le dernier bulletin de Belingcat…???

        • Courmaceul dit :

          « J’aime la rigueur, le réalisme, la finesse, l’intelligence de votre texte » J’adore les ploucs. Par contre, j’ai vu sur cette chaine la prise d’otages à Beslan, son et image sans aucun commentaire ! Vive les ploucs.

      • Vinz dit :

        La preuve par l’image… « Vu à la télé ».

        • VENOM dit :

          Génial, j’adore voir les pleureuses venir se plaindre ! il est normal qu’à la vue de la population dire clairement que les séparatistes les ont bien roulé, cela doit vous bruler les yeux et les oreilles :-)))) vous êtes plus dans l’info Retard Today ou spitnuck , habitué à cracher sur l’occident …

          • Vinz dit :

            T’as raison Gaston.

          • Paddybus dit :

            J’aime la rigueur, le réalisme, la finesse, l’intelligence de votre texte….
            Il en émane l’impression d’avoir affaire à un type plein de bon sens, parfaitement informé, qui connait chacun de ses opposants dans le détail jusqu’à la totalité de leurs sources d’infos et leur formation…
            J’ai aussi compris que le mot « pleureuse » était mal maîtrisé… mais c’est pardonnable au vu de l’étendue des autres informations nombreuses, sourcées et de l’argumentaire solide qui y est développé….

            ça été le voyage de retour…??? chez nous aussi, elles sont revenues… et sont toujours aussi bruyantes… et toujours prévisible… à heure fixe…!!!! ;0))

  8. petitjean dit :

    les « démocrates » de retour à Washington vont réactiver le foutoir en Ukraine.
    Quand les nazis installés à Kiev osent parler de « droits de l’homme » on rigole

    c’est très bien analysé ici :
    https://www.moonofalabama.org/2021/03/the-war-in-ukraine-may-soon-resume.html#comments
    https://lesakerfrancophone.fr/lukraine-est-elle-a-nouveau-au-bord-de-la-guerre
    https://lesakerfrancophone.fr/les-nombreuses-bombes-a-retardement-qui-minent-lukraine
    https://www.bvoltaire.fr/joe-biden-souffle-deja-sur-les-braises-de-la-guerre-en-europe/

    et pour ceux qui ont deux trains de retards :
    [France Culture] Un autre récit de « l’Ukrainegate » – Par Olivier Berruyer
    https://www.les-crises.fr/france-culture-un-autre-recit-de-l-ukrainegate-par-olivier-berruyer/

    Faut-il rappeler que Kiev ne respecte pas les accords de Minsk. Faut-il rappeler que la population orientale de l’Ukraine est russophone
    On pourrait rappeler le coup d’état du Maidan, initié en sous main par les USA…..mais à quoi bon
    Les américains s’ingèrent encore dans les affaires européennes et………………..silence gêné des responsables de cette UE

    En attendant le réveil de l’Europe, nous savons que le monde ne sera pas unipolaire et que l’hégémonie américaine se termine enfin ……………….

    • Courmaceul dit :

      Prout !

      • petitjean dit :

        développez, développez !……

        • Courmaceul dit :

          dilatez, dilatez !

          • Jean Peuplus dit :

            En poussant encore un peu, ça va sortir, c’est mathématique.

          • Frank dit :

            @ Jean Peuplus Mathématiquement, non.
            Physiologiquement, probable.
            Psychologiquement intéressant, quoique.
            Sémantiquement, c(est passionnent.
            Il suffit d’un mot, comme « prout », et c’est parti. (un simple fleuve connu des historiens…)
            Il y a des mots qui font bondir certains, et les font grimper aux rideaux en hurlant, tels des singes devant une banane. Font le tour de leur cage.
            Essayez « Poutine », vous allez rire.
            Dites OTAN, avec une banane, ils se calment.
            Faites un test:
            Dites @ Pravda et @Courmaceul « Poutine est le plus grand humaniste du monde »
            Rajoutez « Biden est un enfoiré de Néocon »
            Rajoutez ‘Cuba Libre », pour la forme.
            Vous allez rire.
            Prévoyez beaucoup de bananes, et restez à l’abri, quand même, on sait jamais.

      • Green dit :

        C’est le fleuve qui fait la frontière entre la Roumanie et la Moldavie, il rejoint le Danube a la frontière ukrainienne. Le Prout est bien l’objectif ultime de Poutine et de la novorossia qui rattachera la très riante transdnistrie a la Russie! quel pays de cocagne le prout!

        • Vinz dit :

          Franchement, quel général accepterait d’être dans les livres d’Histoire celui qui a glorieusement conquis le prout ? Dormez tranquille, proutois et proutoises.

          • Frank dit :

            @ Vinz Faut voir;
            Le Prout (ou Prut) est géostratiquement placé aujourd’hui, et a fait l’objet de sérieux combats au début de Barbarossa. L’inverse ensuite.
            C’est quoi, la traduction de la Meuse par Guderian, ou la Somme par Rommel?
            Comment se traduisent ces fleuves synonymes de défaites en Russe.
            Ney et Davout sont des légendes de la Moskova, mais pas de Borodino.
            Comme Bonaparte à Arcole?
            Méfions-nous des noms de lieux

    • Françoise dit :

      @Petit-Jean : « Faut-il rappeler que Kiev ne respecte pas les accords de Minsk. Faut-il rappeler que la population orientale de l’Ukraine est russophone »
      Faut-il rappeler que la population russophone d’Ukraine l’est devenue après que le Pouvoir soviétique ait introduit le Russe en Ukraine ? de la même manière qu’on parle Français à Bruxelles après que le Pouvoir bruxellois et le pourtour du Pouvoir bruxellois se soit mis à parler Français.

      • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

        Alors il faut rappeler également que l’origine du peuple russe datant approximativement de la fin du 9ème siècle est basée autour de deux villes : Novgorod et Kiev. Région et sa population qu’on appellera le Rus de Kiev pour la deuxième et qu’il donnera son nom au peuple en question.
        Quant à la Crimée : elle a été cédée « gratuitement » par Staline à l’Ukraine après la famine abominable des années 30.
        Alors c’est un peu comme si la France récupérait Reims ou Tour.

        Cela dit, je tiens à préciser que je ne défends aucunement ces actes de la Russie (donner c’est donner), pays qui n’est autre que l’Amérique de l’Est (avec une société aux fondements aujourd’hui violents ; on le voie dans la culture, dans les arts, sur internet), pays que je respecte pour sa littérature du 19ème et début 20ème, disons de Pouchkine à Boulgakov, mais qui ne se défait pas de son désir écrasant de grandeur : j’ai visité tous les pays d’Europe Centrale et de l’Est et les gens ne vous parlent que de l’arrogance russe, de bourrins hautains (et souvent bourrés) avec une volonté constante de domination des autres et de grandeur (perdue, retrouvée, perdue, retrouvée…), une violence intrinsèque est très souvent chez eux rapportée. En gros, c’est des américains plus directs, plus « physiques ».
        Leur entente et le statu quo observés entre eux et les USA pendant plus de 70 ans après 1917 n’est pas anodin ; deux monstres chacun de son côté de miroir.
        Ils ont perdu ce marathon à plate couture ; leur désir de revanche et d’orgueil est nourri à souhait (et rasséréné de surcroît par l’appétit simultané de la Chine, de la Turquie, de l´Iran).

        • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

          * Vous m’excuserez ces quelques fautes de français, et cette absence de paragraphes qui nous fabrique ici un monolithe difficilement ingérable ; j’écris ceci à partir d’un téléphone qui rame, à l’écran trop petit, et qui « corrige » tout seul (surévaluant ses capacités) chacun de mes mots, après chaque frappe.
          Je demande indulgence !

        • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

          Erratum : c’ est un simple décret de Khroutchev de 1954 qui cède la Crimée à la République Socialiste Ukrainienne ; cependant, il me semble qu’il y avait dans cette cession quelque chose de l’ordre de réparations par rapport à la famine des années 30.

          • Paddybus dit :

            J’aime… votre pseudo…!!! votre téléphone qui « surévalue ses capacités »…. cette info intéressante….
            J’avais lu que Khroutchev avait souhaité ce rattachement simplement parce qu’il était lui même ukrainien d’origine… donc, il y a débat…
            Merci, et votre Français est excellent.

      • Royal Marine dit :

        Mais non! Kiev est l’ancienne capitale de la Rus, ancienne Russie au Moyen-Age… L’Ukraine est la Russie, et ses populations sont russes, bien avant 1914…
        D’ailleurs Odessa est construite, sur ordres du Ksar, par le Duc de Richelieu vers 1800.
        Les affres de l’histoire font que de nombreuses populations allogènes: polonaises, bulgares, hongroises, turques, tartares, etc., … vivent dans cette Région de la Russie, et que le patois local, baptisé à tord langue ukrainienne, est un mélange de ces différents vocabulaires sur une grammaire et un graphisme russes…
        Vous noterez qu’il n’existe pas de littérature ou de poésie ukrainienne… Les grands auteurs d’origine « ukrainienne », sont en fait des Russes, ayant écrit en Russe, et se considérant comme tels!
        Ce qui est sûr également, c’est que les massacres et disparitions de population organisés par les néo-nazis d’Ukraine à Odessa, Marioupol, etc., … ont dû l’être en respect total avec les Droits de l’Homme et la Charte de l’ONU, si l’on en croit les déclarations des gouvernements « ukrainiens » et américains…
        Ce qui est certain également, c’est que les intérêts de Bidon et de son fils en Ukraine, passent par le Donbass, dont ils voudraient exploiter les capacités à produire du gaz et du pétrole non conventionnels, et accessoirement permettant de se mettre des milliards de $ dans la poche… Et pour ça, cette bande de truands pédophiles ne reculeront pas devant une guerre en Europe!

        • Courmaceul dit :

          Maruine justifie une invasion. D’un autre côté, avec un patrimoine de 40 milliards de dollars, vous avez bien raison de lutiner Proutine.

        • Green dit :

          Vous confondez et égalisez, a dessein, le Rus de Kiev et la Russie. Bon gros tripatouillage bien grossier mais utile pour votre idéologie, et faux bien sur.

          L’Ukraine existe figurez vous, et les Ukrainiens aussi, quoi qu’on en dise a Moscou et ailleurs.

        • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

          @Royal Marine
          Oui, vous avez raison, tout ça est dilué. Mais les Bulgares par exemple sont un peuple bien antérieur aux Russes, leur cyrillique a 5 ou 6 siècles d’avance sur le russe, datant dans une forme antérieure (44 signes, 34 ou 36 aujourd’hui), proche de l’arménien (enfin plus généralement des peuples à l’est de la Mer Noire – Pont Euxin : le glagolitique) de la fin du 9ème-10ème siècle — le cyrillique russe seulement autour du 15ème siècle.
          De toute façon les russes sont des scandinaves qui ont déménagé dans la région de Kiev et adopté une langue bulgaro – macédonienne inspirée du grec ancien et imposée par les disciples du frère Cyrille à la séparation de l’Empire Romain d’Orient avec celui d’Occident : pas de quoi en faire un plat.

          • Mica X dit :

            Avec le raisonnement de certains fans de VP on pourrait aussi affirmer que la Sibérie est mongole …l’Alsace allemande et la Crimée Scythe…& le nord de l Italie Irlandais car peuplé avant par des Celtes

            Mais dormez bonne gens, les mafias russes et ukrainiennes sont, elles, restées copines.
            Bonne journée

    • Green dit :

      Berruyer est un guignol doublé d’un falsificateur, tout sauf un journaliste. A vous lire on est parfaitement dans sa ligne complotiste\nationaliste de droite pro-russe. rien que du classique et du connu rabachéen dehors de toute réalité (les nazis d’Ukraine, etc..). On ne parle pas assez des demeurés de France tiens.

  9. werf dit :

    Le pauvre président ukrainien obligé de s’agiter sur ce dossier pour sauver sa popularité en signant un décret en forme de déclaration de guerre à la Russie. Tout le monde rigole et Biden est obligé de le soutenir, comme d’ailleurs financièrement et économiquement. Poutine a prévenu tout ce beau monde qu’il écrasera toute tentative militaire ukrainienne dans l’oeuf. Après, il leur faudra montrer leurs « corones », y compris pour éviter une guerre mondiale en période de COVID19. Même les USA ne sont pas prêts, on est plus en 1990… Quant à la France, première armée d’Europe, elle espère pouvoir participer à un conflit de haute intensité en 2035. Tout est dit.

  10. Raymond75 dit :

    Oui !!! La récupération de la Crimée (rattachée à l’Ukraine on ne sait pas pourquoi par Kroutchev en 1954) où personne ne parle ukrainien, l’expulsion des Russes de la base navale de Sébastopol et de la ville de Yalta : voilà de beaux objectifs pour enthousiasmer la jeunesse ukrainienne, développer ce pays exsangue, et raffermir les liens sacrés avec les USA, qui ont toujours été passionnés par ce pays.

    Votre pays sombre ? une seule solution : la guerre.

    • LEONARD dit :

      @Raymond75
      La Russie vous menace ? une seule solution : la soumission.

      • Raymond75 dit :

        Pas du tout : je compte sur vous pour libérer la Crimée, puis Kaliningrad.

        Vous avez fait vos preuves tout au long de l’histoire.

        • Courmaceul dit :

          « pas du tout » ? « vous avez fait vos preuves » ? Ben si, vous acceptez la prise de la Crimée et la présence russe en Ukraine. Comme vous dites « vous avez fait vos preuves ».

      • Pravda dit :

        Bien répondu.

    • daniel dit :

      « rattachée à l’Ukraine on ne sait pas pourquoi par Khrouchtchev »

      Les raisons sont très complexes:
      Commençons pas la plus compliquée: il a signé l’oukase à la fin d’une beuverie. En clair, il était, avec ses féaux et ses potes, complètement ivre. Les accidents arrivent pour moins que ça et l’alcool est traitre.

      La plus simple: Khrouchtchev était presque ukrainien, du côté de Koursk. Le jeune Khrouchtchev a participé à la campagne de ‘dékoulakisation’ en Ukraine, qui s’est avérée une tentative de génocide par la faim. Les accidents arrivent et la politique bolchévique est traitre.
      Dans la seconde moitié de sa vie, le vieillissant Khrouchtchev était pris de remords. D’où l’alcool…
      Très compliquée, l’âme soviétique.

  11. Souvenir d'Asie Centrale Soviétique dit :

    La Tour d’Auvergne, c’est bien de jouer les stratèges de bac à sable avec beaucoup de légèreté surtout derrière son écran de PC hein …? Dans cette affaire on dirait qu’il n’y a que la Fédération de Russie qui à un mot à dire (se plaignant visiblement d’avoir un territoire trop étroit en matière de surface habitable ………….), des méchants Occidentaux de l’autre et RIEN au milieu ! Bien si au milieu il y a le peuple ukrainien …
    https://www.youtube.com/watch?v=8KTipE02m4U

    • La Tour d'Auvergne dit :

      Vous pouvez vous épargner vos commentaires personnels déplacés, vous ignorez qui se cache derrière le pseudo La Tour d’Auvergne. « Le peuple ukrainien » est une notion trop vague. Il y a deux Ukraine l’une de l’Ouest, de tradition catholique (uniate) qui a toujours regardé vers l’ouest (Vienne) ou le Nord (la Pologne) et une autre de l’est (orthodoxe) qui a toujours regardé vers Moscou. Les « bandéristes » de l’ouest voudraient bien tout unifier à leur profit !

      • Courmaceul dit :

        non ingérence dans les affaires d’un pays, comme tchékiste vous devez connaitre cette expression pour la Russie, non ?  » vous ignorez qui se cache derrière le pseudo La Tour d’Auvergne. » Alors là, ça ne m’intéresse pas du tout ! C’est drôle ça, non ?

  12. eric dit :

    tout sa était prévisible après la crise Covid la seul solution pour re maitre occident en marche est la guerre comme en 1930

  13. Tête d'ampoule dit :

    Biden le sénile est à peine arrivé au pouvoir qu’il prépare déjà le début d’une guerre. Heureusement que les américains ont bien votés ! Et nous on va bêtement suivre ceux qui nous tiennent en laisse via cette organisation mafieuse qu’est l’otan pour aller s’empêtrer dans un conflit qui ne nous regarde en rien et dans lequel on va se retrouver en première ligne

    • datamo dit :

      Biden est sénile, mais ceux qui l’entourent sont enragés.
      Les US sont en phase de déclin accéléré et au bord de l’implosion interne.
      Pour surmonter l’effondrement économique qui vient et éviter que les citoyens Us ne le tiennent pour responsable, rien de mieux qu’une guerre limitée en europe.
      C’est beaucoup moins risqué qu’une confrontation avec la Chine que les US seraient obligés de mener eux même.
      Mieux vaut sacrifier les pions de l’otan en ukraine que leurs propres troupes dans le pacifique.
      Les dirigeants des pays les membres de l’otan lui mangeront dans la main et se laisseront piller économiquement.
      Avec les minus qui nous dirigent, on a pas fini de ramasser.

      • Félix GARCIA dit :

        Deus vult@WalterKreij
        Ukrainian General Staff Spokesperson Colonel Pavelko announced that Ukraine will start participating in NATO operations in the Eastern Mediterranean and Iraq.
        « We plan to increase national contribution to NATO operations and missions. »
        https://twitter.com/WalterKreij/status/1378413160047214593
        Still Unconfirmed but have now Recieved reports and and a video of US Tanks being transported on the Ukrainian Border.
        https://twitter.com/WalterKreij/status/1378054054551650304

        Il semblerait que vous avez vu juste.

      • Pravda dit :

        Le déclin US… si on écoute tous les spécialistes présents sur ce site, les USA sont en déclin depuis tellement longtemps qu’ils devraient avoir le PIB du Togo et que Washington devrait ressembler à Port au Prince.

      • Courmaceul dit :

        Un rapport avec la destruction de l’Ukraine rêvée par Proutine ? Ou alors soyez couillu ! Dites : « je veux la moitié de l’Ukraine pour la Russie » ! Non ?

    • Clavier dit :

      Pour ce qui est du vote comparé entre électorats français et américains , c’est l’hôpital qui se fout de la charité…..!

  14. Thaurac dit :

    100% trolls fallait un peu s’en douter!

    • Anonymousse dit :

      C’est vrai que sur ce coup, les trolls de bibi sont aux abonnés absents.
      ça roupille ou quoi 🙂
      allez au taf, il faut leur expliquer aux crétins de l’otan que c’est leur intérêt d’aller se battre en Ukraine, en Syrie et contre l’Iran aussi.

    • Vinz dit :

      101% du coup maintenant.

      • Courmaceul dit :

        veuillez lire trolls marinés dans la vodka, on revient à 100%.

  15. Cyd dit :

    étaient « cruciales pour les aspirations euro-atlantiques de l’Ukraine », c’est à dire pour admission au sein de l’Otan.

    La Russie a toujours dit qu’elle ne tolérait pas avoir une frontière commune avec l’Otan

    Les appels de pieds otaniens des usa sont une provocation délibérée qui met tout le monde en danger

    L’OTAN, ce n’est pas un club de belote du 3ème âge ou tout le monde peut adhérer , son objectif affiché (mais bon il y en a d’autres moins avouables) c’est la sécurité et l’adhésion de l’Ukraine ferait baisser cette sécurité

    • Emixam dit :

      « La Russie a toujours dit qu’elle ne tolérait pas avoir une frontière commune avec l’Otan ».
      J’apprends donc que soit la Pologne, la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie n’ont pas de frontières avec la Russie soit ces quatres pays ne font pas partie de l’OTAN.

    • Pravda dit :

      Techniquement, la Russie et les USA se touchent presque … (83km), sans compter la Norvège, les pays Baltes…donc c’est un peu mort pour ne pas avoir de frontières communes.
      Par contre, occuper un territoire comme Kaliningrad, au milieu de l’UE et de l’Otan, là ce n’est certainement pas grave ?

  16. Courmaceul dit :

    Les suce-kremlin ne sont pas contentes ! 🙂

    • La Tour d'Auvergne dit :

      Vulgaire et un peu court!

      • Courmaceul dit :

        Vulgaire ? Non, grossier. Un peu court ? L’idolâtrie proutinienne n’est pas regardante sur les centimètres.

        • Vinz dit :

          Comme les élargis de l’otan remarque.

          • Courmaceul dit :

            Pas particulièrement pro-Otan, je vois que vous reprenez à votre compte le « c’est celui qui dit qui est ». Quel orateur ce Proutine !

    • Anonymousse dit :

      si ça amuse les lèche-c-l du vieux biden c’est pas grave…

      • Courmaceul dit :

        Biden ? Bof. Par contre le bruit des talons d’escarpin sur le bitume m’insupporte.

        • Anonymousse dit :

          Bof ???
          N’importe qui de sensé aurait dit beurk!
          Allez , bons vents…

  17. LEONARD dit :

    Météo instable et contraire aux manoeuvres militaires en Crimée la semaine prochaine:
    https://ru.krymr.com/a/news-krym-pogoda/31185300.html

    Bonne nouvelle, s’il pleut, s’il neige, il y aura moins de rationnement d’eau !
    https://ru.krymr.com/a/news-oon-poklonskaya-rossia-neset-otvetstvennost-za-dostup-krymchan-k-vode/30818404.html

    • Auguste dit :

      Et pas d’attaque,si attaque il y aura,avant le mois de Mai.hitler aura au moins servi à quelque chose.

  18. Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

    C’est bizarre qu’ici certains ne soient pas d’accord avec « l’intégrité territoriale de l’Ukraine » ( et semblent aussi être scandalisés quand les pays Scandinaves se plaignent d’incursions russes avec avions passant sans transpondeur allumés) …Donc toujours d’après certains ici il faut écarter l’arrière train et sans broncher surtout ! (venant de TROLLS de St-Petersbourg, je trouve cela logique et de bonne guerre, mais venant de gens habitant à l’Ouest de l’UE, je trouve cela plutôt inquiétant)

    • aleksandar dit :

      C’est bizarre qu’ici certains ne soient pas d’accord avec  » l’intégrité territoriale de la Serbie »

      Quand on a ouvert la boite a gifles sous la mêlée, faut pas venir pleurnicher après

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Quand on a ouvert la boite a gifles sous la mêlée, faut pas venir pleurnicher après ]

        C’est exactement ce qu’a dit Vyachestlav NIKONOV en décembre 2008 à propos de l’Ossétie et de l’Abkhazie !
        Il faut noter que MilliTalleyrand – aka le Roquet Breton – qui couine en s’agitant comme une puce pour  » reprôndre le diôlôgue avec la Russie  » mais  » sous conditions  » ( Rien que ça , voyez vous ! ) évoque le respect de l’intégrité du respect des frontières qui a été bafoué au Kossovo , en particulier par la Vrounze !
        Il faut lui parler en  » Charassien  » :  » Quand on veut donner des leçons sur la propreté du c** des autres , il faut avoir soi-même les fesses propres  » ;0)

        • Courmaceul dit :

          » reprôndre le diôlôgue avec la Russie » mais » sous conditions » Vi vi, la permission de porter une pince à linge pour ne nez.

      • Pravda dit :

        Non non, on peut être pour l’intégrité de la Serbie, tout ne dénonçant les méthodes serbes (les albanais ne font pas mieux) et l’intervention Otan, et être contre le nouvel (mais sans être vraiment nouveau) impérialisme russe. Ça s’appelle essayer d’avoir un vision la moins partisane possible des choses et ne pas passer pour un « avaleur de sabres » russe ou pro Otan.

      • Courmaceul dit :

        ah aleksandar ! Je peux toujours compter sur vous pour sortir la meilleure bouse ! Vous êtes en train de vendre que sans le Kosovo, JAMAIS Proutine se serait permis un tel comportement ??? Sérieux, vous rendez-vous compte que vous passer pour un sacré demeuré. Faut dire qu’ici, comme vous n’êtes le seul, vous ne souffrirez pas de solitude ! Par contre, pour la Mensa, c’est pas gagné !

  19. ULYSSE dit :

    @Tête de…. l’époque bénie de Trump ! Et moi qui pensais que les Russes avaient envahi la Crimée. Sot que je suis. Ils n’ont pas d avantage envahi une partie de la Géorgie et soutenu le régime criminel d Assad en Syrie. Ou celui de Bielorussie Je pensais
    que Poutine assassinait allègrement ses opposants, au premier rang desquels des journalistes mais non c est bien entendu la CIA. La CIA dont L infâme Navalny est un agent. Bien entendu. Ma naïveté m aveugle.

  20. datamo dit :

    Biden soutient l’Ukraine comme la corde soutient le pendu (pour recycler une citation qui a un siècle)

  21. Muse dit :

    des 2S3 ! j’ai peur… Bon, passée la rigolade, les ukrainiens se lancent dans un conflit dont ils savent qu’ils seront les grands perdants.
    Quel intérêt alors ?
    Les troupes russes pourront les netrailser sans quitter le territoire de la mère patrie et cela pour protéger tous les ressortissants russes de la zone.
    Et nier que l’Ukraine soit une sous partie de l’ensemble nommé URSS est une vaste blague qui ne sauvera pas les victimes de cette aventure.

    • Pravda dit :

      L’Ukraine était un pays bien avant que les soviétiques n’y perpétuent un génocide.

      • aleksandar dit :

        Rigolo
        Allez j’ouvre mon dictionnaire Larousse en 6 volumes de 1908
        Je cherche Ukraine
         » grande plaine céréalière au bord de la mer Noire  »
        Et ?
        Et c’est tout
        L’Ukraine a été crée en 1918 par les Bolcheviks pour faire contre poids à la Russie et lutter contre le
         » chauvinisme grand-russe  »
        C’est d’ailleurs amusant de voir ici les anticommunistes primaires soutenir un truc créé de toute pièces par les Communistes !

        • twouan dit :

          Et alors on ne va pas envahir la Belgique parceque Cesar est formel. Les wallons sont des francs.

          Si les ukrainiens peuvent plus saquer les russes, c est bien de la faute des russes.

          Que les ukrainiens vivent leur vies et qu elles les mènent ou ils veulent. Poutine devrait avoir plus important a gérer que l avis de ces voisins.

        • Pravda dit :

          C’est pour ça que le Tsar a interdit l’ukrainien (la langue) en 1879… ?
          Vous parlez du pays de l’ère moderne, avec ses frontières tracés, mais le peuple ukrainien et l’Ukraine avec ses frontières fluctuantes existait bien avant.

        • Courmaceul dit :

          c’est ce qu’on apprend au FSB ?

      • Muse dit :

        Plouf ! Encore une très belle performance d’une nullité sans pareille. Tu ne sais même pas de quoi tu viens blabater ici !
        L’ukraine est devenue ce qu’elle est après les échecs répétés de l’occident ; les soviets l’ont transformée et intégrée.
        * franchement il va falloir se cultiver un peu…

        • Pravda dit :

          Je ne cherche même plus à corriger vos commentaires qui pour la plupart sont tellement nuls que je me demande si il s’agit d’un troll de talent style Gorët ou d’un niveau 0 de la compréhension. Donc merci de, ne pas chercher à comprendre, d’éviter le tutoiement, nous n’avons pas été instructeurs à Top Gun ensemble ni dans l’équipe de France de TLD, ou pilotes de Rafale sur le CdG…etc etc

        • Courmaceul dit :

          Ben raison de plus pour raser l’Ukraine, j’ai bon mon jambon ?

  22. Rambo des bacs à sable dit :

    Bla, bla, bla. Les US n’oseront jamais affronter la Russie directement, il faut toujours que ça se passe dans des pays proxys. Au fait, quelles guerres récente les US ont ils gagnés seuls ? Presque aucune, sauf contre des pays minuscules, il leur faut toujours de l’aide pour arriver à leurs fins quand le client est sérieux ! Quelle bande de nazes ! A budget équivalent ma main à couper que la Russie ou la France les défonceraient à plate couture !

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Poutine a perdu l’Ukraine, cela ne s’est pas passé comme il voulait du tout, c’est surtout ça le résultat des courses …Rambo tu le sais très bien !

      • Rambo des bacs à sable dit :

        Honnêtement, je m’en tape de la Russie, seule la France m’intéresse. Mais si ce que VOUS dîtes serait vrai, alors le Donbass aurait été écrasé, or ce n’est pas le cas, la guerre continue et l’armée ukrainienne se prend branlée sur branlée…

  23. Gégétto dit :

    Pour protéger le Capitole, sénil Joe voudrait-il se lancer dans une grande aventure en Ukraine?
    Le peuple américain unis seulement quand le pays est en guerre.

    • Courmaceul dit :

      et le biotoxé à 40 milliards, il se lance dans la grande aventure ?

  24. Courmaceul dit :

    Les moujiks doivent rester en Russie afin de continuer à vomir tranquillement sans importuner ses voisins. Le procédé des minorités est bien connu depuis Hitler et les Sudètes. En partant, fermez la porte.

    • aleksandar dit :

      J’adore ce genre de commentaires
      On sent bien tout le mépris de la race aryenne pour les slaves
      Nazi un jour, nazi toujours

      • Courmaceul dit :

        je sens bien chez vous tout le mépris que vous avez pour la compréhension en lecture. Bon retour.

  25. aleksandar dit :

    Traduction
    Les USA feront la guerre jusqu’au dernier soldat ukrainien »
    Business as usual

  26. aleksandar dit :

    La rue de Kiev s’appellera désormais rue Roman Shukhevych. Il s’agit d’un ‘nationaliste’ ukrainien qui avait commandé, pendant la Seconde Guerre mondiale, une milice radicale responsable du massacre de dizaines de milliers de Juifs et de nombreux Polonais.
    En 1941, Shukhevych est devenu le commandant du bataillon Nachtigall, unité allemande nazie composée de nationalistes ukrainiens qui avait été formée pour lutter contre l’Union soviétique.

  27. aleksandar dit :

    Un petite suite
    Ah les braves gens !
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Police_auxiliaire_ukrainienne

    A noter qu’a Kiev, le massacre des juifs a commencé la VEILLE de l’arrivée des troupes allemandes.

    • Marco dit :

      Comme d’habitude prendre ce qui vous plaît pour coller avec votre propagande dictée en PCV par le Kremlin. On en parle de l’amour de Staline pour les juifs?
      « Hitler et Staline sont tous les deux des antisémites farouches. Les deux dictateurs n’ont de cesse de pourchasser les juifs. Le partage de la Pologne entre les deux pays a permis aux nazis de traquer plus de deux millions de juifs avec la complicité de Staline. »
      https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/histoire-etaient-relations-hitler-staline-5441/
      On est loin des gentils soviétiques face aux vilains nazis Ukrainiens.

    • Courmaceul dit :

      et bien sûr c’est contre cela que vous voulez vous installer en Ukraine, j’ai bon ?

  28. Lothringer dit :

    2 empires se font face.
    Quoiqu’en dise VVP (Vladimir Vladimirovitch Poutine), il y a déjà une frontière entre OTAN et Russie.
    Les USA sont assurément une puissance impérialiste : Cuba et Philippines (+Guam) en 1898. La politique étrangère américaine est invariable depuis le 19e siècle, indépendamment de la couleur politique du Président (Républicain ou Démocrate). Les hommes politiques passent, la Politique (avec un grand P) demeure intacte. Qu’en pensent les citoyens américains ? Le citoyen moyen américain n’a strictement aucune idée de cette réalité. Les USA ont une réelle volonté de mettre la main définitivement sur l’Ukraine, afin de rendre « inoffensive » les bases militaires russes de Crimée.

    Khrouchtchev a donné la Crimée à l’Ukraine car il était à moitié ukrainien, et il percevait son pays (l’URSS) comme éternel.
    Les Ukrainiens ont gardé la mémoire de la terrible famine des années 20/30 décidée par Staline pour « mettre au pas » cette république rebelle (qui fut le dernier bastion de l’armée blanche tsariste dans les années 20). En conséquence une grande partie des ukrainiens (même une partie des russophones) détestent les Russes. Pour rappel, la paix séparée Allemagne-Russie en 1917 avait abouti à la création d’une Ukraine indépendante.

    La Russie éternelle, celle de VVP, est le plus grand pays (en surface) du monde. C’est un empire. C’est un pays de conquérants.
    Il s’étend jusqu’à la péninsule de Kamtchatka. C’est donc également une puissance impérialiste. La dislocation de l’URSS lui a fait perdre de sa superbe. VVP a la nostalgie du temps où il était officier KGB dans un empire. Qu’en pense son peuple ? Je n’en sais rien. D’autres personnes de ce forum le savent peut-être mieux.
    Sauf que la Russie n’a économiquement pas les moyens de ses ambitions stratégiques, en comparaison des USA. Mais progressivement, elle risque de se retrouver comme un chien acculé dans un coin. Et là, le chien va vraiment montrer les crocs.
    Ces histoires de nazis ukrainiens ne sont que des chiffons rouges agités pour amuser l’opinion publique. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de groupuscules nazis en Ukraine, mais leur poids politique est exagéré. On pourrait dire qu’ils sont la partie émergée (donc visible) de l’iceberg qui représente la « haine du Russe » dans l’opinion ukrainienne. Pour l’instant ils sont des « idiots utiles » dont les USA et le pouvoir ukrainien inféodé se débarrasseront lorsqu’ils n’en auront plus besoin.
    La révolution ukrainienne de 2014 a été organisée par la CIA, tout le monde le sait aujourd’hui. Et on se rappelle des télégrammes diplomatiques américains qui étaient extrêmement insultants envers les européens, et laissant en outre supposer que la facture financière du désordre créé en Ukraine ne sera pas à la charge des américains-organisateurs mais à la charge des « connards-gentils » européens.

    Bref tout cela pour dire que les USA et la Russie sont en train de jouer à un jeu dangereux et assez nauséabond sur le dos du peuple Ukrainien qui n’en demandait probablement pas autant. Et que, en cas de dégâts, les Européens seront chargés de payer la facture financière du désastre.

  29. cousin dit :

    Si les USA par leur proxy attaquent la Russie, combien de porte-avion vont couler ? Un chiffre …. La Russie va en profiter, personne n’est de taille et ne voudra mourir pour l’Europe ou l’OTAN des banquiers ! Au premiers tirs bonsoir CLARA – La France aux ordres de Biden encore faudrait qu’elle ait des munitions …. Les USA méritent une bonne raclée depuis ces décennies où ils tuent partout sur la planète et après cela sera leur fin. Qui leur donnera la punition finale ? Russie, Iran, Chine, Corée du Nord, Yémen, Syrie ? S’il font une erreur, s’en est fini d’eux et de nous (banqueroute occidentale, hyper endettée sans usines, rien à vendre)

  30. Piliph dit :

    Avant de refaire un coup d’Etat à Kiev, les Américains y réfléchiront peut-être à deux fois. Je dis ça mais je n’y crois pas : la guerre est nécessaire à la survie économique et à l’unité nationale US qui s’effiloche rapidement. Et comme la guerre avec la Chine n’est plus top envisageable – la nouvelle économie US, celle de Palo Alto, a largement financé le soulèvement contre Trump via BLM et qui et a largement financé l’élection du Potus démocrate, est totalement liée à l’industrie chinoise – il reste heureusement la Russie contre qui se tourner.

    Les Démocrates sont traditionnellement des opposants à la Russie, alors que les Républicains sont traditionnellement anti-chinois – la stratégie de Trump était de faire la guerre commerciale à la Chine, pas militaire – l’élection d’un Démocrate comme Potus allait nécessairement provoquer ce changement de pied dans la stratégie US : le font chinois va refroidir et le front européen se réchauffer pour notre plus grand malheur puisque les US n’ont jamais trop été gênés par leurs alliances avec les néo-nazis ukrainiens, comme avec les Islamiste au MO. Que des amis des civilisations européennes….
    Et si on entre dans les détails : les régions dissidentes de l’Est de l’Ukraine : tout est négociable avec les Russes, tant qu’on ne reparle plus d’y interdire la langue russe ou d’y établir des bases US.
    Mais pour la Crimée : vouloir chasser la flotte russe de la Mer Noire / Méditerranée – en même temps qu’on tentait de les chasser de la Syrie et Tartous, là on est dans la folie meurtrière totale, puisque c’est clairement un casus belli pour les Russes.
    Si au contraire on élargit la focale, la folie anti-Russe des Démocrates va continuer à pousser les Russes dans les bras des Chinois – les deux économies étant parfaitement complémentaires, ce qui va libérer une cinquantaine de divisions russes qui campaient le long des 3000 km de frontière sino-russe : le coup de génie stratégique de Nixon Kissinger est réduit à néant, car comme disait Mao, « Quand il y a un jeu à trois, il faut être dans les deux ». Les Américains ont eux-mêmes provoqué l’espèce d’union économique et stratégique qui se dessine autour du couple Russie/Chine.
    Aujourd’hui, c’est l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) qui « organise des exercices contre-terroristes, signe des accords sur la lutte contre le trafic de drogue, aménage des coopérations économiques multiformes entre les Etats membres, prévoyant, entre autres, de grands projets d’infrastructures… Dotée du statut d’observateur à l’Assemblée générale des Nations unies depuis décembre 2004, elle a accueilli en tant qu’observateurs, en juillet 2005, l’Inde, l’Iran et le Pakistan . » Parvenir à rapprocher Indiens et Pakistanais – et Iraniens – au sein d’une alliance Russie/Chine/Asie centrale… bravo les Américains.
    Et tous ces va-t-en-guerre français prêts à s’engager dans le régiment Azov – nouvelle Division Charlemagne? – pour aller protéger nos frontières contre l’invasion russe..pff.. c’est vraiment ne rien comprendre à ce qui se passe à l’Est de la planète et surtout du continent eurasien.
    Finalement, la stratégie de Trump était la plus « intelligente » : tenter de détacher la Russie de la Chine, tout en menant une « guerre » économique, commerciale et monétaire à la Chine. Dommage que la guerre ouverte que lui ont déclaré les Démocrates l’ait empêché d’aller jusqu’au bout de cette stratégie. Les Démocrates, ceux qui ont déclenché tant de guerre dans l’Histoire de leur pays et du monde (le Vietnam, for example), vont revenir à leur pêché mignon – le tout sous les applaudissements de la « nouvelle gauche woke européenne »… – alors que leur propre pays est en train de perdre son unité nationale, et voit s’aggraver les conflits entre les groupes ethniques, entre les régions, entre les classes sociales surtout..
    Un seul pays pourrait bien tirer son épingle du (grand) jeu : l’Allemagne qui n’hésite pas à braver les foudres US pour maintenir le projet Northstream avec la Russie, et qui ferait de la classe dirigeante allemande le grand distributeur d’énergie (abondante et bon marché) à tous les pays européens, remplaçant ainsi les USA dans le rôle de « contrôleur des tuyaux » en Europe : ce jour-là, cher Amis, bonjour les chantages, et adieu la bombe française…

    • Piliph dit :

      Désolé pour les fautes de frappe et d’accord que j’ai oublié de corriger.

      Je profite de ce corrigendum pour rajouter un point élémentaire: sur ce forum, les intervenants divergent souvent par rapport aux événements de 2014 en Ukraine. Comme souvent dans les jugements historico-politiqes, tout dépend du moment à partir duquel vous isolez un phénomène ou un événement historique, et donc de l’instant de départ de ce mouvement :

      – certains ici marquent le début des événements ukrainiens d’à partir du moment où une partie de la population russophone du Dombass se soulève, avec le soutien politique et armé russe, contre la prétention des nouveaux maîtres de Kiev d’interdire la langue russe. Voire même d’à partir les événements de Crimée, lorsque les « petits hommes verts » (des soldats russes) orchestrent une opération politico-militaire « douce » permettant à la Russie de récupérer la Crimée, généreusement offerte par l’ukrainien Khrouchtchev à son ancienne patrie dans les années 50. Il devient alors aisé de présenter la Russie comme une puissance agressive et offensive, prête à envahir (pour y faire quoi? Personne ne sait) les petites républiques baltes, voire la Pologne…Le tout, « paradoxalement », survenant pendant une période où les leaders russes tentent en vain de tendre la main aux Européens, au grand dam des USA.

      – d’autres, dont je fais partie, mettent le point de départ des événements au refus du gouvernement d’alors de Kiev, légal, de signer un accord d’association avec l’UE, au profit de la Russie (c’était fin 2013 d’ailleurs, et non pas 2014) avec de nombreuses manifestations « spontanées » et l’apothéose de février 2014 lorsque 80 manifestants sont massacrés on ne sait par qui, mais un massacre que la presse occidentale, par réflexe atavique ou subvention bien placée, attribue aux pro-Moscou avant même qu’une enquête ait pu avoir lieu. Et donc cela aboutit immédiatement après à ce qu’il faut bien appeler un « coup d’Etat », i.e le renversement d’un gouvernement élu par des manifs de rues soutenues par des groupes armés divers et variés, dont certains ne cachaient même pas leur affiliation historique aux néo-nazis de 1940, soutenus par quelques centaines de « touristes » occidentaux récemment débarqués en Ukraine + le soutien de journaux comme Le Monde ou Libération qui camouflent le Coup sous la douce appellation de « révolution de couleur ». Les putschistes, soutenus par les Occidentaux, proclament alors leur intention d’interdire la langue russe et de mettre fin à la présence de la marine russe à Sébastopol – donc fin de l’accès russe aux mers chaudes : la suite, on la connait.

      Le POTUS et Vice-POTUS de l’époque (2009 – 2017) s’appelaient …Barack Obama et Joe Biden… et ne faisaient que suivre la tradition des Déms US : interventionnisme armé à tous crins au nom de la mission historique « civilisatrice » américaine sur la planète, et désignation de la Russie comme ennemi principal des USA – contrairement aux Républicains, qui mettaient la Chine sur le podium, et qui préférèrent ensuite (cf Trump) la « guerre économique » aux opérations militaires ouvertes (Obama ayant introduit la nuance tactique de « war from behind », grâce aux supplétifs locaux et aux drones, histoire de satisfaire les slogans officiels « pacifistes » de certaines tendances du parti Dem).

      Beaucoup d’autres événements « historiques peuvent être jugés de manière opposée selon le moment où vous en situez le point de départ. C’est ce qui fait que, comme disait Wittgenstein je crois, « le contraire d’une vérité banale est une fausseté banale, alors que le contraire d’une grande vérité est une autre grande vérité ».

      PS : et merci d’avance (?) de ne pas me traiter de « troll russe »: que celui qui aura passé autant d’années que moi dans la résistance afghane à l’Armée rouge me jette la première pierre…

      PPS : une grande partie du débat stratégique américain actuel est de savoir si les USA ont commis une erreur stratégique en poussant la Russie dans les bras de la Chine – ou si c’était de toutes les façons un processus inéluctable. Rappelez-vous, il y a seulement 20 ans, en 2001, la Russie tendait la main aux USA post 9.11 en lui offrant ses bases en Asie centrale… Cette main n’ pas été saisie – cf le coup de Kiev – et les actuelles sanctions économiques US n’ont pratiquement plus d’effets sur la Russie. Et le Grand Jeu centralasien se jouera désormais entre Russes et Chinois. Personne ne sait jusqu’où ira l’actuelle coopération entre Russie et Chine, les motifs d’inquiétude des Russes à l’égard des Chinois étant bien réels et persistants. Mais aujourd’hui, de plus en plus de grands pays, fatigués de l’unilatéralisme US, adhèrent ou se rapprochent de Organisation de Shanghaï (Pak, Inde, Iran, etc.). Et on sait bien que Biden et les démocrates vont reprendre la stratégie de la tension en Europe : les démocrates vont relancer la guerre en Ukraine (initiée par eux), ils vont menacer++ l’Allemagne et son projet NordStream II (alors que les achats US d’énergie russe n’ont jamais été aussi élevés!!), etc.
      Moi, ma question et mon centre d’intérêt, c’est : comment la France va t elle se positionner dans tout ça? Va t elle continuer de s’aligner bêtement sur les Démocrates US? Va t elle attendre que l’Allemagne devienne maître des robinets de gaz russe et se soumettre à son chantage probable (« Tu veux du gaz russe? Laisse tomber ta bombe, ou partage le bouton rouge.. »)? Quel leadership de rechange en France, face à l’insipide et carpette Macron (je n’ai aucune confiance en la famille Le Pen à cet égard)? La crise COVID, si elle persiste, va t elle acutiser les conflits actuels? Bref, pour moi, c’est la bouteille d’encre…

      • aramis dit :

        En politique je suis raisonnablement pessimiste et je crois au Tragique en Histoire. Mais avec vous je crois avoir trouvé mon maître en pessimisme.
        Concernant le possible chantage atomique de l’Allemagne sur l’accès au gaz :
        – pour le gaz il y a d’autres fournisseurs (il me semble que la France en a une dizaine)
        – la part russe n’est pas énorme (autour de 10% sauf erreur)
        – au pire l’accès au gaz russe pourrait continuer à se faire comme par devant.
        Concernant l’accès au bouton rouge :
        – Américain, Russes, Britanniques s’y opposeraient catégoriquement : en faisant pression sur les allemands et…les français. Le genre de pression qui va jusqu’à l’étranglement.
        – Une énorme sirène d’alarme retentirait dans toutes les têtes européennes y compris d’ailleurs dans les têtes allemandes.
        Maintenant concernant la classe politique française : c’est peu dire que c’est la bouteille à l’encre. Sauf erreur les personnalités ayant le niveau et la force de caractère qui va bien n’existent pas. Il n’y a pas à se demander si l’on fait confiance ou non au néant.

    • Plusdepognon dit :

      @ Piliph
      C’est plutôt bien partie pour la Germanie ou ce qu’elle va devenir vu la démographie…
      https://www.franceculture.fr/emissions/la-bulle-economique/gazoduc-nord-stream-2-peut-faire-confiance-a-lallemagne-pour-defendre-les-interets-europeens

      Grâce à nos vendus notamment :
      https://www.lefigaro.fr/vox/societe/la-france-a-brade-son-industrie-electrique-a-l-allemagne-20201127

      On aura peut être un retour en arrière pour la maintenance de nos turbines Arabelle de nos réacteurs civils d’ici la présidentielle…
      https://www.intelligenceonline.fr/grands-contrats/2021/02/16/l-elysee-fait-passer-edf-devant-petitcolin-pour-les-turbines-arabelle,109643775-art

      Si l’Allemagne compte sur les énergies renouvelables et le gaz naturel ou de schiste pour ne pas fâcher avec Washington, (puisque curieusement au pays de Siemens General Electric a remporté tous les contrats concernant les turbines à gaz dans les installations indispensables à ce modèle économique), la France compte sur un mix énergétique renouvelables/ énergie nucléaire :
      https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/2021-sera-t-elle-l-annee-du-retour-du-sens-commun-nucleaire-870212.html

      Vu le fiasco du nucléaire avec les EPR, il y a du renouvellement :
      https://www.lalettrea.fr/entreprises_energie-et-environnement/2021/03/15/edf-va-demenager-la-direction-des-futures-centrales-nucleaires-a-lyon,109650178-brl

      https://www.lalettrea.fr/entreprises_energie-et-environnement/2021/03/04/edf-debauche-un-specialiste-de-l-aeronautique-sur-la-qualite-du-nucleaire,109647904-brl

      Il y a des rebondissements…

      • Piliph dit :

        @plusdepognon : merci pour ces liens. En particulier le premier, celui de France Cul qui analyse les enjeux autour de Nord Stream II.

        A – On peut en faire une lecture au premier degré :
        1) France Cul, représentatif de la bourgeoisie française « progressiste » i.e pro-américaine, défend la dépendance aux USA de préférence à celle à la Russie – sans préciser que tout pays comme la France ou l’Allemagne qui ne possède pas de réserves de gaz sous son sol est nécessairement dépendant d’un autre pour son énergie.
        2) La France avait les moyens de sortir (en partie) de ce dilemne par l’énergie nucléaire, mais l’évoquer serait se mettre à dos une bonne partie de cette bourgeoisie française de gauche qui est anti-nucléaire par réflexe pavlovien.

        B – Mais on peut aussi en faire une lecture au second degré : tant qu’à être dépendant de la Russie pour une partie de notre énergie – une partie seulement – vaut-il mieux dépendre : directement de la Russie, ou, et c’est là que ça pourrait devenir intéressant, de l’Allemagne puisqu’à l’achèvement du tuyau, c’est elle qui en contrôlera le robinet proximal.

        C – La question de la dépendance à l’Allemagne, donc : une Allemagne qui d’un côté – par son parti Vert très puissant – nous culpabilise sur le nucléaire, et d’un autre tiendra le robinet européen du gaz. Quelles seront alors les conditions que mettront les Allemands pour ne pas étrangler l’industrie française et ses besoins énergétiques?
        Quelque part, j’émets l’hypothèse que l’Allemagne, qui ne s’est jamais résignée à la supériorité stratégique que la France a atteint grâce à la bombe, dont l’accès est pour longtemps encore interdit à l’Allemagne (compte tenu de son passé), mettra une condition que ni les Russes ni les Américains n’ont jamais mise à leurs livraisons d’énergie : L’ABANDON DE L’ARME NUCLEAIRE FRANçAISE – au nom de l’écologie et avec la complicité des Verts et d’une partie de la gauche française (pacifiste) – ou au minimum le PARTAGE DU BOUTON dans le cadre d’une intégration dans une chimérique défense européenne (certains secteurs politiques allemands ont commencé à évoquer cette hypothèse). Et avec des dirigeants comme Macron, le pire serait alors à craindre.

        A noter que cette revendication se fait en parallèle – et tout ça est lié – avec la transformation du siège de la France au Conseil de sécurité de l’ONU en un siège « Union Européenne », i.e allemand. Ce serait une nouvelle trahison de cette bourgeoisie française qui s’est vendue tant de fois aux Allemands pour une poignée de lentilles.

  31. Max dit :

    Aux pro-Poutine qui justifient l’annexion de territoires ukrainiens je leur demande quel serait leur réaction face à l’occupation’ l’annexion d’une partie de l’Alsace et de la Moselle par l’Allemagne ?
    Suffirait d’armer quelques indépendantistes pour justifier une intervention de secours.
    Comme pour les Sudètes en 1938.
    Les populations ukrainiennes rattachées à la Russie ne sont qu’un prétexte pour des visées géostratégiques sur la Mer Noire.
    Poutine ou Edogan le match est lancé.

    • Piliph dit :

      C’est étonnant : vous illustrez à merveille ce que je décrivais plus haut : faire démarrer le début d’un processus à un certain moment de ce processus, en en ignorant les étapes précédentes. Ici, en l’occurrence, tout démarrerait par l’armement des rebelles du Dombass et l’occupation de la Crimée en 2014 par la Russie – Crimée qui était russe depuis des siècles jusqu’au don, illégal soit dit en passant, de Khroutchev à son ex- patrie, l’Ukraine. En ignorant les étapes précédentes : le coup d’Etat de Kiev débuté fin 2013, l’interdiction de la langue russe (chez des peuples russophones !) et la volonté de récupérer la base navale russe de Sébastopol.
      La véritable analogie historique – si de telles choses ont un sens – serait l’Italie annexant le Var et tentant de chasser la Royale de la base de Toulon – après qu’un président français d’origine italienne en aurait fait cadeau à l’Italie en 1953 ou 54. Je crois que la réponse à cette question ne ferait aucun doute dans l’esprit de 95% des Français – et 99% des Varois. Et le Var serait récupéré par la France en 2 coups de cuiller à pot, rien qu’avec les troupes locales déguisées en « petits hommes bleus »…

      Et quelque part, un commentateur de forum écrirait : « Les populations varoises rattachées à l’Italie ne sont qu’un prétexte pour des visées géostratégiques [françaises] sur la Mer Méditerranée », et il aurait raison AUSSI, compte tenu de l’importance stratégique de Toulon pour la France et son accès à la Med.
      J’écris tout ça sans aménité à votre égard, Max, juste histoire de dire que les comparaisons historiques sont un jeu atteignant rapidement leurs limites – rien ne se ressemble réellement en Histoire – et qui prête le flanc aux contre-exemples tout aussi parlants.
      PS : mon analogie est aussi bancale que la vôtre, mais moi je le sais.

  32. Paul Sernine dit :

    La situation est complexe, l’histoire est complexe, et rien n’est jamais tout noir ou tout blanc. Le côté gentils vs méchants n’existe pas mais j’aurais aimé, sur un site comme celui-ci, obtenir plus de commentaires avisés que politisés. On peut bien entendu avoir un avis, une opinion sur le conflit larvé Ukraine/Russie, on peut y voir les relents de l’histoire du XXème siècle et même d’avant, mais voir les commentateurs ici tomber dans les raccourcis grossiers me désole.
    Dès lors, plus rien n’arrête le pilier de comptoir : Nazis, pédophiles, staliniens, sénilité, tout y passe, finissant par le décrédibiliser. Dommage car au milieu de ce gloubiboulga d’idéologie rance, on trouve parfois des informations intéressantes, des points de vue différents, qui mériteraient d’être plus nuancés, moins marqués, et qui permettraient de vraies discussions. Le niveau baisse je trouve !

  33. Courmaceul dit :

    Les tapineuses du Kremlin vous expliquent qu’il y a mille et une raisons pour rayer de la carte l’Ukraine…pour la Crimée, c’est déjà fait.

  34. Paul Bismuth dit :

    Avec le retour des démocrates aux affaires, chcun joue à qui pisse le plus loin:
    https://www.lopinion.fr/edition/international/ukraine-russie-ne-se-satisfait-plus-d-conflit-gele-240918

  35. Robinson dit :

    Où on commence à se rendre compte qu’après Obama et avant Biden, Trump a été un président US de paix.