Au moins un pays européen est impliqué dans la construction des futurs sous-marins taïwanais

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. LEONARD dit :

    La France, non, trop d’enjeux, pas assez de courage.
    L’Allemagne, encore moins.
    L’Espagne, peu crédible techniquement,
    La Suède ne cherche pas les emm…..

    Il manque un candidat sur la liste:
    Fincantieri, qui construit des U212 par transfert de technologies.
    https://www.meretmarine.com/fr/content/deux-quatre-sous-marins-supplementaires-du-type-u212-pour-la-marine-italienne
    Le marché des frégates U.S pourrait aider à « aménager » le financement des transferts de techno à Taïwan, les allemands seraient dédouanés par le transfert de techno, et le type de matériel correspond pile poil. (pour rappel, Taïwan doit protéger ses deux façades maritimes (côté détroit et côté Pacifique).

    • vrai_chasseur dit :

      @LEONARD
      …ou peut-être aussi le hollandais RH Marine.
      Les actuels Hai Lung taiwanais sont des dérivés des sous-marins classe Zwaardvis hollandais, eux-mêmes dérivés des Barbel américains, les meilleurs diesel électriques que les US ont sorti avant qu’ils se consacrent aux soums nucléaires.

      • LEONARD dit :

        @vrai_chasseur
        Et peut-être surtout, un peu tout le monde avec chacun ses composants ou ses savoir-faire, en incluant Japon, Corée, ce qui compliquerait les sanctions chinoises et éviterait le transfert intégral de savoir-faire.

    • Auguste dit :

      De ce que j’ai lu.
      Il y avait un projet avec l’Inde-Japon et 2 européens,mais celui qui a été retenu c’est le projet « maison »,avec technologie offerte par Trump et japonaise avec des ingénieurs en retraite de Mitsubishi et Kawasaki.Le sous marin ressemble fortement au SSK japonais.
      En 2003,les USA avaient proposé aux Taiwanais des Sauro italiens,mais ils voulaient du neuf.
      PS: ou l’on voit que Fincantieri est très « lié » aux US et même surveillé de près pour ce qui est des transferts de technologie: voir la dernière affaire Leonardo DRS.

    • 에르메스 dit :

      « La France, non, trop d’enjeux, pas assez de courage. »
      Histoire de faire un petit jeu de mot au passage:
      En sous marin la France a du courage sur le sujet de Taïwan.

    • AirTattoo dit :

      A les commentaires avec des jugements de valeurs…
      Impossible de savoir qu’elles pays Européens participera ou pas.. de toute façon cet information restera secret-d’état jusqu’à la fuite.
      Il faut surveiller les escales militaires a Taïwan, un petit truc par ci, un gros truc par la … bref

      Je supporte Taïwan, un pays libre et démocratique.

    • Michel dit :

      La France si c’est possible car les fregatrs vendues par la France vont très probablement etre modernisée par….. la France !
      Qui a déjà vendu l’année dernière des équipements à priori sytemes de leurres l’année dernière et quand le PCCl’l’a ramené Le Drian les a renvoyé aux « pelotes »….

    • Max dit :

      Transfert de tech pour produire en Italie mais ce sont Les allemands qui détiennent les droits (ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS)).
      Contractuellement les Italiens produisent sous licence mais ne peuvent exporter ces navires en leur nom propre.
      Dixit les Scorpène qui restent la propriété de Naval Group bien que produits
      De par le monde.

    • v_atekor dit :

      « La France, non, trop d’enjeux, pas assez de courage. »
      .
      Curieux ce genre de personnes qui soufflent sur les braises et se plaignent lorsqu’il y a un incendie. D’abord il est très probable que la France soit sur les rangs et négocie âprement pour être au premier rang plutôt qu’au second.
      .
      Deuxièmement, si pour vous avoir du courage signifie déclarer la guerre à la Chine, ne vous en privez pas et n’hésitez pas et partez, mais seul.

    • StephaneR dit :

      Au contraire la France a changé son fusil d’épaule. Tellement nécessaire de ne pas trop dépendre du marché de dupes qu’est le marché chinois. Les allemands se mettront en difficultés sur le marché automobile avec la Chine omnipotente. Tôt au tard un groupe comme VW finira comme Volvo.

  2. NRJ dit :

    @Laurent Lagneau
    Je trouve que vous « innocentez » l’Angleterre un peu vite. Rien n’indique qu’il ne s’agisse pas d’équipements secondaires, même si assez importants. Un sonar peut par exemple équiper aussi bien un SNA qu’un sous-marin conventionnel.

    • 에르메스 dit :

      En effet, beaucoup de système commun SNA/SMC.
      .
      Le Royaume Uni (Ils ont pas encore éclaté !) et la France sont les 2 pays ayant le plus d’intérêts à soutenir Taïwan, ainsi que plus globalement, les alliés asiatique (US inclut) sur le théâtre Pacifique.

  3. Momo dit :

    La France est sans aucun doute sur les rangs, et pas que pour des soum.
    Les allemands ne peuvent pas, trop de berlines en jeu, les anglais surement que si, l’espagne et la suède pourquoi pas.

    Et il est sûr que les Nok seraient prêts à aider si on le leur demandait ^^
    Après tout les allemands ont leur soum dans l’otan guidés par un système russe et les trucs ont des s400.
    Tout est possible de nos jours, tout.

  4. Oeil de Moscou dit :

    Et les néerlandais ? et l’intox ?
    Beaucoup d’hypothèses …

  5. werf dit :

    Il faut lire les articles du National Interest pour comprendre la manipulation permanente de ses rédacteurs toujours obnubilés par le souci de démontrer la supériorité américaine militaire sur tous les autres, y compris les pays alliés. Il ne faut donc jamais croire leurs affirmations, surtout quand elle concerne la Corée du Nord. Il n’y a pas une feuille de papier à cigarettes entre ce pays et la Chine. Tous 2 ont les moyens nucléaires de faire face aux USA et cela dérange. Quant à Taiwan, elle doit pleurer pour avoir des matériels mais avec le risque de voir le pays fournisseur tomber sous le coup des sanctions de Pekin qui est parfaitement renseignée sur ceux qui les fabriquent… Le Royaume-Uni et la France, via l’Australie, semblent les mieux à même de fournir ces équipements…

    • Momo dit :

      Bravo pour l’analyse de la relation xine-nok, freedy ne l’avait pas lu dans le diplo.
      A part ça l’Australie n’est pas encore en Europe, donc le reste…

  6. Pascal (l'autre) dit :

    Il suffit d’attendre que la Chine dans sa grande, incorruptible et lumineuse magnificence désigne le misérable vermisseau occidental qui a osé cet impardonnable affront à sa bienveillante « humanité » .

  7. « La France, non, trop d’enjeux, pas assez de courage. »
    Quelle affirmation ridicule ! On est sorti de table, et on a fait son petit rototo de « French bashing »…Croyez vous que la France serait sur le podium des marchands d’armes depuis des années si elle manquait de courage sur ses ventes d’armes ?
    Vous etes comme tous ces « oiseaux de mauvaises augures »(qui se sont bien plantés dans leurs prédictions) qui voyaient dans « l’affaire de la vente des BPC  » la fin des ventes d’armes Françaises car plus aucuns pays acheteurs nous feraient confiances…La blague !
    Je vois plutôt dans votre commentaire de la basse politique Franco-française…

  8. Arc dit :

    Pourquoi s’embêter avec 8 SM alors que quelques milliers de drones-torpilles balancés à la flottes dés que les navires Pekinois s’approchent de trop couteraient moins ?

    • 에르메스 dit :

      Le soum permet une frappe d’opportunité derrière les lignes
      .
      A moins de faire un gros drone bien coûteux dont il faudra pouvoir assurer le guidage jusqu’au bout.

      • twouan dit :

        C est une guerre totale. Derrière la ligne, pas de « guidage », un « auto guidage » suffira largement.

        La frappe en profondeur, les américains feront mieux. Ce que les américains peineront a faire c est repousser l assaut initial.

    • Frédéric dit :

      C’est aussi en cours avec des corvettes spécialisé dans la guerre des mines. Et les américains préparent aussi des missiles balistiques tirés par LRM ayant des fonctions antinavires : https://fr.wikipedia.org/wiki/Precision_Strike_Missile

    • AirTattoo dit :

      C’a n’existe pas encore et il y aurai un gros problème car il n’y a pas d’IFF sur les navires

      • Royal Marine dit :

        NON. Effectivement. Mais il y a l’AIS… Renseignez vous, avant de dire n’importe quoi…

      • twouan dit :

        Pas besoin, il n y a pas d IFF au sol non plus et ça marche très bien. Un peu de synchronisation suffit. Et ça se pratiquait pendant la 2ème guerre mondiale, les américains avaient des mines-torpilles pour chasser les japonais ça a hyper bien marché.

        Entre Taiwan et la Chine 1h après le début du conflit, il ne restera pas un navire allié. Et les chinois feront peut-être le tour pour faire l assaut par l autre côté mais a ce compte la c est qu il n y a plus de navire non plus de l autre côté (sinon c est une boucherie que même la chine ne peut pas se payer).

        Le sous-marin c est mieux pour plein de choses mais pas le jour J.

  9. twouan dit :

    C’est pas faux pour le jour J.

    D ailleurs, une torpille avec une bonne batterie tout court suffit vu la largeur. Pas la peine de faire une patrouille! Shoot aléatoire comme a la grande époque Iran/Irak.

    A priori, il n y aura pas beaucoup d ami entre l ile et le continent.

    • Françoise dit :

      @Twouan : L’expression « jour J » provient de l’expression anglaise « D Day » qui signifie « Debarcation Day ». Donc l’expression « jour J » ne signifie rien.

      • Clavier dit :

        Vous vous fourrez le doigt D dans l’oeil ….
        bien sûr que cela signifie quelque chose

  10. Formigny dit :

    La Russie est en Europe aussi 🙂 non je blague ….:)

  11. Michel dit :

    La France si c’est possible car les fregatrs vendues par la France vont très probablement etre modernisée par….. la France !
    Qui a déjà vendu l’année dernière des équipements à priori sytemes de leurres l’année dernière et quand le PCCl’l’a ramené Le Drian les a renvoyé aux « pelotes »….

    • BenL dit :

      @Loufi: L’article date de quelques temps. Depuis Bruno LeMaire a envoye une lettre a Volkswagen disant en gros. Soit vous continuez a livrer ses moteurs depuis le site de st-nazaire ou on nationaliseet vous etes out de france.

  12. Max dit :

    Thales… ?

  13. oshibori dit :

    je sais que le japon garde des contacts non officiels avec les industriels de la défense taïwanais. leur besoins son similaire ,et taiwan et un gros sous traitants des industriels japonais. peut-être que cette annonce es un écrans de fumée pour d’une part tenir à distance la chine, forcée la mains de l’europe et ne pas froisser les japonais qui ont toujours ce chantage répugnant ,qu’exerce la chine et la corée du sud avec le poids historique de la guerre. un partenariat avec le japon serait aussi un moyens d’avoir le soutien japonais et américain ( car leur matériels est tres similaires et les américains auraient un moyen détourné de participer a la constructions des sous marin) en cas de d’escalade des tensions.

    • Momo dit :

      Juste sur ce que vous dites: « chantage répugnant ,qu’exerce la chine et la corée du sud  »

      Non, là pas d’accord du tout. Il est exact que les japonais avant et pendant la 2ie guerre mondiale ont été absolument ignobles dans ces pays. Et ne l’ont jamais reconnu.
      Tant qu’il en sera ainsi il est compréhensible qu’il y ait ce fort ressentiment contre le Japon.
      Le nier est ridicule et aussi honorable que la cancel culture. C’est dire!

      Et vous pouvez aussi ajouter les NoK dans l’amour des japonais.

  14. StephaneR dit :

    Sur ce sujet je vois bien des accords industriels entre la France et Taiwan. La France a tellement perdu avec ses contrats chinois à court terme sous Chirac (ToT, perte de chercheurs français et formations de chercheurs chinois notamment du côté de Toulouse répartis dans les sociétés chinoises concurrentes – j’en ai « croisé » des dizaines, etc…). Le marché chinois n’est pas l’Eldorado qu’on nous vendait eu début des années 2000. Demandez aux australiens et néo zélandais entre-autres aujourd’hui! Certes l’Allemagne aurait beaucoup à perdre sur le marché automobile. Mais demandez aux sous traitants allemands de VW ce qu’ils pensent du marché chinois et des conséquences pour eux. Les grands groupes allemands délocalisent massivement. Les lobbies allemands continuent de pousser à davantage de dépendance à la Chine pour des raisons aussi de réductions de coûts. Et les chinois rêvent de mettre la main sur des groupes auto allemands comme c’était le cas avec le suédois Volvo. Mais pas sur que l’Allemagne y gagne sur son territoire économique ad vitam.
    Pour l’industrie militaire et pas seulement, la France a une belle carte à jouer avec Taïwan. Le marché chinois est pour nous beaucoup plus compliqué. Plusieurs rapports parlementaires insistaient sur la nécessité de diversifier un maximum nos relations commerciales et ne pas se rendre dépendants de la Chine Populaire. Trop d’enjeux stratégiques en terme d’autonomie industrielle. Et des déséquilibres majeurs qui nous ont déclassés sur de nombreux domaines notamment l’industrie pharmaceutiques, tellement d’actualité…