Des navires de l’US Navy ont été suivis par de mystérieux essaims de drones

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

97 contributions

  1. Too dit :

    Abattez les !
    Si c’est pas réglo, le proprio ne se fera pas connaitre et avec les restes il y aura moyen de le retrouver.
    Si c’est réglo, il va gueuler, et il suffira de lui mettre rappeler qu’il n’a pas voix au chapitre.

  2. oryzons dit :

    Deux possibilités :
    – c’est les extra terrestres
    – c’est les chinois

    Je ne suis pas sûr de savoir laquelle est la plus inquiétante.

    • Hannibal_lecteur dit :

      Je penche pour un programme secret de l’Usaf…
      Et ils s’amusent à titiller leurs rivaux… Tout en envoyant un message…
      Car les drones s’approchant d’une base de missiles nucléaires, à l’intérieur du territoire US, ça n’est pas possible pour n’importent quel état, en tout cas en toute discrétion de préparation.
      Après, visiblement les observateurs reconnaissent un drone… Et pas un appareil de type totalement inconnu.
      J’y vois là un petit message des avancées de l’IA américaine.

    • ULYSSE dit :

      +++Excellent….

    • mich dit :

      Pas mieux !!!

    • Max dit :

      La clique Xi Jinping vient d’une autre planète : Le PCC

    • Frank dit :

      @ oryzons Le cumul des deux, probablement.
      N’oublions pas que les chinois ont envoyé en décembre 2018 le robot Chang’e 4 sur la face cachée de la lune.
      Qui sait ce qui s’est passé, qui a-t-elle rencontré, et qu’a-t-elle ramené, à l’abri des regards.
      Sont perfides, les Chinois, faut se méfier.
      Comme, en plus, ils sont assez doués pour les drones:
      http://www.eastpendulum.com/universite-nudt-teste-essaim-de-drones-a-voilure-fixe
      https://fr.euronews.com/2018/05/02/des-essaims-de-drones-illuminent-une-ville-chinoise
      Tout est possible.
      Un vol de goélands roses géants qui tourne autour de la passerelle de quart d’un navire US remplie d’imbibés au bourbon est une autre hypothèse à retenir.
      Mystère

  3. Matou dit :

    Tenant compte du contexte et sans information officielle, pourquoi ne pas donner l’ordre de faire feu sur les drones ? La récupération des carcasses pourrait donner des renseignements probablement intéressants sur leur origine. En tout cas, que cela survienne sur le sol ou en mer US à proximité de cibles sensibles statiques ou dynamiques, sans que l’origine ni les pilotes puissent être localisés et identifiés me paraît extrêmement grave, pour ne pas dire une lacune majeure dans le dispositif de défense. Cela m’interroge où la France et l’Europe en sont de façon plus générale, si des observations similaires ont été réalisées. Quelqu’un a t’il des informations ?

    • Frank dit :

      @ Matou Il y tant d’informations qu’il est difficile de faire le tri.
      Mais, en soi, le concept d’un essaim de drones kamikazes est inquiétant.
      Il y a l’exemple du conflit dans le Haut-Karabakh, sur Hmeimim, celui du champ pétrolifère en AS avec des drones venus du Yemen ou d’ailleurs;
      https://www.voltairenet.org/article207724.html
      Info, ou intox?
      En janvier 2018, les US ont présenté leur NDS, qui faisait la part belle, entre autre, à l’usage de mini Nuke si nécessaire. A double tranchant.
      Car à l’inverse, le drone pouvant être l’arme du pauvre, comment contrer un essaim de 48 drones dans chacun des dizaines de camions ou de containers, comme l’ont les Chinois? Conventionnels ou nucléaires.
      https://www.businessinsider.fr/helicopteres-autonomes-essaims-de-drones-5-innovations-technologiques-portees-par-larmee-chinoise-186954#helicoptere-autonome
      Les US aussi:
      https://www.air-cosmos.com/article/essaims-de-drones-kamikazes-pour-sous-marins-24325
      Comme tout le monde probablement.
      Mais n’oublions pas que si les Russes sont bons en missiles, c’est surtout parce que les cocos avaient compris qu’ils n’avaient plus les moyens financiers de concurrencer les US en terme de capacités tactiques, et qu’une salve de Kalibr ou de Zirkon est désormais moins couteuse qu’un GAN de 7 navires et des milliers de marins.
      Ils ont fait des émules, et c’est pas rassurant, effectivement.
      Et on dirait que les Chinois essayent de faire la synthèse.
      Des centaines d’essaims de frelons asiatiques suicidaires contre quelques bisons. Verdict?

  4. berger dit :

    Mars attaque !!!

  5. les chinois et nord coréen sont des spécialistes ils peuvent détruire un navire beaucoup plus intelligent que les usa

    • AirTatoo dit :

      oui, et la terre est plate, la station spatial internationale n’existe pas. Troll de pacotille, va toucher ta prime et dénoncer ton voisin qui écoute de la musique américaine pour monter ton score social.

    • Bobo12 dit :

      On savait deja que jean claude etait un troll, mais de là à mettre une adresse web en .ch … chapeau le spécialiste!

  6. LEONARD dit :

    Quelques précisions:
    – La rencontre a eu lieu quatre nuits diffrérentes.
    – Les drones ont été aperçus par les 3 DDG, mais aussi par le paquebot Carnival Imagination, qui en a signalé 5 ou 6
    – Les DDG étaient à 16 noeuds et les drones les ont survolés en formation pendant plus de 90 minutes
    – Les engins volent à 70 km/h et ont une autonomie d’au moins 250 km.
    – Il n’y avait pas de navires civils à proximité immédiate, puisque les DDG étaient en manoeuvres.
    – La visibilité était d’un mile marin.
    – Les drones semblent évoluer soit en formation, soit individuellement.
    – Officiellement, aucun service U.S n’est à l’origine de la manoeuvre.

    Quelques déductions:
    – Il n’ y a pas de modèle civil avec cette autonomie et cette vitesse.
    – A moins de les faire atterrir loin en mer (ce qui pourrait désigner une puissance étrangère), la proximité de la côte reste la plus logique pour un décollage atterrissage.
    – Tout s’est déroulé au large de San Clemente, ile qui abrite des activités « discrètes ».
    https://www.thedrive.com/the-war-zone/36061/fatal-mh-60-night-stalker-helicopter-crash-has-occurred-on-san-clemente-island
    – Le fait d’opérer de nuit gêne l’identification visuelle des engins, mais les DDG sont équipés de moyens électro-optiques qui devraient leur avoir donné des précisions sur les UAV.

    En termes de probabilité, Black programm U.S d’essaims de drones n’appartenant pas à la Navy. (Darpa ?)
    https://www.begeek.fr/video-la-darpa-teste-un-essaim-de-250-drones-et-ca-fait-peur-325018

    • Hannibal_lecteur dit :

      Je suis plutôt d’accord avec votre vision!

    • dolgan dit :

      Pour le prix d’un coupé sport, tu peux t’acheter un drone qui fait ça (enfin en France j’en doute. mais aux US …). par exemple: pinguin B

      Les civils qui font n’importe quoi avec leurs drones, il va falloir s’y habituer.

    • toto dit :

      +1 pour un black project

    • Dark winter? dit :

      Plutôt d’accord avec votre vision des choses les drones milis peuvent voler plusieurs heures (voir drone Houthi) et les radars du fait de leurs faible section et de leurs fabrication en revétement polymère/carbone « glisse » et ont du mal à les accrochés, si pas de trigo signal téléopérateur possible, probable radio à évasion de fréquences donc militaire.
      Cachotteries entre départements US ?

  7. Alain d dit :

    « entre l’été 2014 et le printemps 2015 »
    De mémoire, l’OTAN avait été visé par une cyber attaque, juste à la mi-mars 2014, quelques jours après le début de l’invasion de l’Ukraine pilotée par les services russes, avec une révolte bidon. Ce sont des cybers ukrainiens qui auraient mené l’attaque, les « Berkut », des pro-russes.
    Berkut, nom des policiers anti-émeutes de l’ordure Ianoukovitch, ceux là même qui avait tué les paroles par des balles lors de la manifestation Maïdan
    Ianoukovitch, le type qui avait promis aux ukrainiens un rapprochement avec l’UE, puis qui a retourné sa veste au denier moment sous la pression mise par Poutine: prix du gaz, milliards d’aides, menaces, etc. Revirement qui aura entrainé Maïden.
    Toujours utiles les rappels.

    • Hannibal_lecteur dit :

      « Toujours utiles les rappels. »
      En l’occurence, pas vraiment: aucun lien avec l’article.

    • Paddybus dit :

      He ben… le travestissement de la vérité ne vous étouffe pas….

      Vous êtes le seul a savoir qui a tiré lors des manifs du maïdan…. bravo… avez vous fait part de vos savoirs à la commission d’enquête…???

      Ianoukovitch était chef d’état ukrainien élu, dans les plus belles règles de la démocratie, et qui avait négocié avec l’ue qui l’a baladé, et ne donnais que trés peu d’argent….. en colère, de l’attitude de l’ue qui ne tenait pas les promesses que les ricains avaient dû faire, il s’est tourné vers Poutine, qui lui a promis des sommes d’argent trés supérieures à ce que l’ue donnait….. et comme par hasard, la manif de maïdan à commencé avec la suite qu’on connait…. mais à ce jour, personne ne connais l’origine ou l’identité des tireurs qui ont semé la panique…. par contre chacun a pu constater à qui a bénéficié le crime, car les ricains ont viré Ianoukovitch au profit d’un néo nazi du groupe Pravi Sector….
      La manigance est parfaitement connue, puisqu’une conversation entre barbara nuland (département d’état américain) avec l’ambassadeur américain en ukraine a été enregistrée et publiée pour montrer la fourberie ricaine….. dans cette conversation, tous les tenants et aboutissants y était développés sans vergogne…. y compris son « fuck l’ue »…..

      Le fait est que les ricains voulaient impérativement séparer l’ukraine de la Russie, pour mener à bien le plan d’affaiblissement de l’ue… ce qui leur permettait de rayonner toujours en tête…. leur véritable problème ne fait que commencer…. la Chine ne semble plus décidée a se laisser piétiner les doigts de pieds…. le problème sera plus ardu que l’ukraine pourrie , vermoulue par la corruption …. je crains que nous ne devions rire (jaune) dans les années à venir….

      Alors, vos explication tendancieuses toujours en soutien des salopards qui sèment la guerre et le trouble sur la planète….. je vous le dis ici encore, personne n’en est dupe…. allez ailleurs prendre vos lecteurs pour des neuneus…. ici il y a un minimum de cervelle et de mémoire….!!!!!!!!!!!!!

      • OURGOUT51 dit :

        Bonsoir

        et il y a surtout une enquête de la chaine allemande ARD, qu’on ne peut soupçonner d’être pro russe. Cette chaine a envoyé sur place une équipe composée de journalistes, de médecins mais aussi d’experts en balistique. L’émission a duré 1h30 et démontre la présence d’au moins deux équipes de snipers lors du bain de sang à Kiev entre le 18 et le 20 février. La première équipe est effectivement constituée de policiers, l’autre était basée dans les étages supérieurs de l’hôtel Ukraïna, le quartier général de l’opposition.

        L’existence de ces deux équipes explique notamment pourquoi, parmi les blessés par balles transportés à l’hôpital, se trouvaient à la fois des manifestants et des policiers. « C’était le même type de blessures » pour les membres de la police que de l’opposition, confirme un médecin interrogés par l’équipe de journalistes (Philippe Jahn, Olga Sviridenko et Sefan Schuchlick)

        Parmi les preuves apportées par l’enquête de la télé allemande se trouvent des expertises balistiques, des enregistrements, captés par des radio-amateurs, des échanges entre les snipers « gouvernementaux » . On les entend s’étonner de voir des tirs en direction des « manifestants non armés » et finalement comprendre qu’ils ne sont pas seuls à tirer lorsque l’un deux est visé par un sniper de l’autre équipe.
        L’existence d’une deuxième équipe de snipers expliquerait aussi pourquoi certains manifestants ont été tués d’une balle tirée dans le dos. Des manifestants confirment aux reporters qu’ils ont subi des tirs croisés, dont certains venaient de l’hôtel Ukraïna.
        L’enquête déclenchée en 2015 par la cour pénale internationale n’ a toujours pas abouti!

        Mais vous savez bien que sur ce blog, beaucoup ont la mémoire sélective!

        Bonne soirée et bon weekend!

        • Alain d dit :

          @OURGOUT51
          Oui, mais rien de nouveau, une ou deux équipes, et d’autres non-preuves, donc non-valides, hormis par une presse, qui ne conclue rien de probant.
          Les Berkut étaient au service d’Ianoukovitch, soutenu ardemment par Moscou. Ils sont intervenus sous les ordres de Ianoukovitch, qui l’a d’ailleurs reconnu.
          Et quand il explique qu’il n’avait pas donné l’ordre de tirer, la non plus pas de preuve. Mais s’il avait donné l’ordre de ne pas tirer, des dizaines de vies auraient été épargnées.
          https://www.lefigaro.fr/international/2015/06/23/01003-20150623ARTFIG00118-viktor-ianoukovitch-sort-de-son-silence.php
          Discours gratis, qui n’engage que lui, protégé et abrité par la Russie qui n’a aucun intérêt a ce que des enquêtes soient menées en Ukraine, sur la période précédant son intervention jusqu’à maintenant.
          Et c’est bien Poutine qui avait tout à perdre lors d’un changement de pouvoir pro-occidental en Ukraine.
          Raison pour laquelle la Russie a envahit l’Ukraine très rapidement et expliquant que c’était le peuple qui se révoltait.
          Des bidouilles et propagandes russes, que seuls les oligarques et mafieux, russes et ukrainiens, qui étaient dans le Donbass et en Crimée (notamment à Sébastopol), et qui bossaient majoritairement ou totalement pour la Russie (dans les mines, charbon, uranium, sidérurgie, énergie, défense, spatial, etc.), avaient intérêts à amplifier.

          • Frank dit :

            @ Alain d « Rien de nouveau »? Si, justement.
            Déjà reconnaitre qu’il y avait au moins deux équipes de tireurs est intéressant. Jusqu’à présent, sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres, la doxa était bien apprise et bien récitée.
            Mais comme vous dites, pas de preuves, témoins « disparus », donc vérité officielle, circulons.
            Après l’Inquisition et quelques Lumières, le doute était au bénéfice de l’accusé, et la charge de la preuve à l’accusateur.
            Désormais, c’est l’inverse, et l’arbitraire a remplacé l’Habeas Corpus, diplomatiquement et médiatiquement (pléonasme servile).
            Mais si comme vous dites  » c’est bien Poutine qui avait tout à perdre », avec « Des bidouilles et propagandes », ce qui est possible (mais pas prouvé…), cela signifie donc que d’autres avaient tout a y gagner, entre 2003 et 2014? Un perdant=un gagnant, mais lequel?
            De qui donc parlez-vous? Comprends plus.
            L’Ukraine est donc envahie, et sous le terrible joug Russe depuis 2014? Le Mal a écrasé le Bien?
            Va falloir que je rallume ma TSF, j’ai raté des épisodes des Feux de l’Amour à Kiev, on dirait.
            Comme la série « Corruption, racket et pillages en Ukraine ».
            Et comme on dit « gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge ! »
            https://www.les-crises.fr/pas-de-bol-le-consul-dukraine-en-allemagne-etait-un-antisemite-pro-nazis/

        • Alain d dit :

          @OURGOUT51
          Dès les premiers jours, des témoignages divergents se sont exprimés sur les évènements dans cet hôtel. Et donc y’a pas grand chose de nouveau.
          « C’était le même type de blessures » Et ca prouve quoi?
          Est ce qu’il y aurait manipulation ou pas? Et si manipulation pilotée par qui?
          Les services russes doivent en savoir beaucoup sur le sujet, mais bizarrement ils n’ont pas délivré de preuves solides, juste de la propagande, ou de la contre propagande, comme vous préférez.
          Et Ianoukovitch est toujours planqué en Russie, et ne peut donc être mis en contradiction devant un tribunal.
          Et la Russie nie toujours son implication dans ce coup d’Etat en Crimée, ainsi l’invasion de l’Ukraine par ses armées et mercenaires.
          Mais on peut certainement faire confiance aux pro-russes, comme vous, intérimaire à l’OSCE, alors même que l’OCSE, durant plusieurs semestres à fait le jeu de la Russie, ne voyant pas les blindés venant de Russie passer devant ses inspecteurs, qui certainement sans boussoles, avait perdu le sens sur la direction est > ouest.
          C’est vrai que vous êtes de ceux qui ont la mémoire sélective !

      • Félix GARCIA dit :

        « mais à ce jour, personne ne connais l’origine ou l’identité des tireurs qui ont semé la panique…. »

        Des snipers disent avoir été à l’origine des tirs.
        The hidden truth about Ukraine – Part 1
        https://www.youtube.com/watch?v=V0rR2Fh1zWI
        The hidden truth about Ukraine – Part 2
        https://www.youtube.com/watch?v=V0rR2Fh1zWI

        • Paddybus dit :

          Juste un détail qui me gène sur ces vidéos, il y a un copiright « GM News »….
          Et je ne trouve rien à part Général Motors….

          • Félix GARCIA dit :

            ^^
            D’ailleurs, le lien de la première n’est pas bon.
            The hidden truth about Ukraine – Part 1
            https://www.youtube.com/watch?v=wR1NFI6TBH0

            Je n’ai rien trouvé d’autre non plus en cherchant sur GM News.
            Et je n’ai plus jamais entendu parler d’eux après cette vidéo sur laquelle j’étais tombé.

          • Paddybus dit :

            Oui, rien de clair… ce genre de reportage me met plus de doute que de certitude…. surtout au vu du propriétaire du copyright … grand inconnu….
            J’en resterai au « à qui profite le crime »…. et sans conteste, c’est aux manigances ricaines, et aux anti-démocratie… qui veulent le pouvoir là ou ils le décident…. l’ukraine est un cas d’école, mais presque tous les anciens pays de l’est en sont passés par les manigances qui sont passées plus ou moins inaperçues…. le cas des pays baltes en est un exemple, ou il serai intéressant d’avoir un référendum sur le rattachement ou « l’indépendance »… qui n’est en fait qu’une soumission au système mondialiste….

      • Thaurac dit :

        Hormis la « révolte du dombass » , ourdie et soutenue totalement par la russie, voyez en ukraine de grandes manifestations demandant le retour dans le giron de la russie?

        • Paddybus dit :

          La seule vérité était sortie des urnes… si Ianoukovitch est sorti malgré la propagande pro europe….. c’est qu’une majorité du peuple ukrainien le voulait….
          Par contre les ricains eux n’en voulaient pas, ils l’ont viré, et les tirs dans la foules sont probablement une manigance de leur part, pour provoquer la crise qui a permit de le virer…. et de le remplacer par un néo-nazi de pravi-sector…..

          • Alain d dit :

            Ianoukovitch jouait la modération et avait promis un rapprochement avec l’UE, promesse qu’il avait annulée au dernier moment sous la pression et l’offre de Moscou, fin novembre 2013.
            Les jeunes ont considéré que, Victor langue de pute, bradait brutalement leur nation et leur souveraineté pour quelques centaines de millions.
            C’est vrai qu’il avait du en croquer en maximum cette crapule, ancien chef de dépôt de bus, pour en arriver là si rapidement :
            https://www.huffingtonpost.fr/2014/02/22/residence-viktor-ianoukovitch-mejiguiria_n_4837464.html
            Son ascension politique fulgurante n’est pas choquante, mais sa financière l’est !
            Donc les ukrainiens, notamment les jeunes, ont vite compris qu’ils s’étaient faits arnaquer, et sont descendus dans la rue pour le virer. C’est juste le volte face de cet oligarque, langue de pute, qui avait déclenché la révolte. Il est évident que la souveraineté, il n’en avait rien à foutre, pas plus pour la santé du pays ou l’avenir des jeunes. C’est juste ce qu’il pouvait rafler qui comptait, première motivation de tous les oligarques, qu’ils soient russes, ukrainiens, kazakhs et autres.
            De plus les bidouilles des élections dans tous les pays de l’ex-URSS, sans observateurs internationaux, est un défaut chronique.
            Pour ce qui est des néo-nazis, la Russie est sur le podium européen, d’ailleurs ses meilleurs alliés sont bien les partis d’extrême droite de l’UE et leurs associations, n’est ce pas?
            Et c’est bien Poutine qui aura réhabilité Staline (l’Hitler russe), ne vous en déplaise.
            https://www.20minutes.fr/monde/2231935-20180305-russie-rehabilitation-staline-avance-pays-vladimir-poutine
            Ca matche bien avec l’invasion de l’Ukraine et la promesse d’une Nouvelle Russie, chère aux ultra-orthodoxes.
            Elle a vraiment une sale gueule cette Nouvelle Russie!
            Et vous nous contiez que vous n’étiez pas pro-russe, mais vous venez de démonter excellemment le contraire.
            Actuellement les ukrainiens espèrent surtout la paix, mais peu regrettent l’ancienne Ukraine soumise à Moscou. Y’a bien une grosse pression de la part des oligarques fortement lié à l’économie russe, qui n’apprécient pas la pression mise par l’Occident pour assainir l’économie, les investissements et la finance. Ce qui plantent leurs business, ceux là préféreraient un return, et ils sont encore très nombreux, notamment à la RADA et dans les directions des régions. Leur première occupation est de s’opposer à toutes réformes, voir de les enterrer ou de les rendre inopérantes pour continuer leurs magouilles.

      • Alain d dit :

        Les officiers russes étaient déjà arrivés en Crimée fin 2013 pour préparer l’invasion.
        La Russie avait d’ailleurs déclenchée l’opération préméditée sur la fin des JO de Sotchi, avant la phase des paralympiques

        Pour rappel, la Révolution Orange avait surprise autant la Russie que l’Occident.
        Le peuple était descendu dans la rue suite au élections truquées par la crapule aux ordres de Moscou : Ianoukovitch.
        Mais comme Moscou n’avait pas vu le coup venir, Poutine n’avait pas pu répliqué, donc les élections rejouées ont inscrit la défaite de la crapule, le temps que le rouleau compresseur russe se mette en marche dès 2005 : augmentation de prix du gaz, etc.
        https://www.lesechos.fr/2005/12/la-guerre-du-gaz-couve-entre-la-russie-et-lukraine-de-iouchtchenko-625666
        Ensuite il y’a eu l’annexion des régions de Géorgie (2008), puis de la Crimée et l’invasion du Donbass (2014).
        En dehors de cela, les ingérences diplomatiques entre la Russie et l’Occident sont effectives de la fin de la 2ème GM, rien de nouveau. Comme dans tous les jeux de cons, il faut au minimum être deux, la Russie n’est donc pas moins coupable que l’Occident.
        Si l’Occident est plus attrayant, sur les emplois et les libertés, la Russie ne peut s’en prendre qu’à elle même !
        Hydrocarbures, minerais et ventes d’armes, ca ne fait pas une économie très attrayante, et pas plus le fait que la Russie soit la grande nation qui a le taux de blessés de guerre récents le plus élevé au monde.

        • Paddybus dit :

          Alors vous le grotesque ne vous effraye pas….
          « Le peuple était descendu dans la rue suite au élections truquées par la crapule aux ordres de Moscou : Ianoukovitch.
          Mais comme Moscou n’avait pas vu le coup venir, Poutine n’avait pas pu répliqué, »

          Les Russes manipulent les élections et ne voient pas le coupe venir….. heureusement que le ridicule ne tue pas…. mais je ne sais pas même pourquoi j’ai pitié de gens comme vous qui alignent les mensonges officiels les un derrière les autres….

          Vous voudriez oublier que c’est déjà la deuxième révolution orange… et le coup a foiré la première fois, la deuxième n’est pas mieux, mais l’impérialisme ricain à imposé un dictateur néo-nazi…. du groupe « pravi sector »…. mais pour vous c’est normal….

          Quand à la présence d’officiers Russes en Crimée…. comment dire…. sinon qu’elle me semble trés normale… car une des plus grandes bases navale Russe se trouve en Crimée…. et que c’est en fait la raison de l’acharnement anti-russe et pro ukraine…. les ricains espéraient bien piquer la base aux Russes…. et a tout le moins de les virer….
          Le pire, c’est qu’en soutenant aussi stupidement les actions ricaines, vous soutenez des actions qui pénalisent l’ensemble des pays européens et en particulier la France…. et des gens comme vous voudraient nous faire croire qu’ils sont patriotes….!!!!!

          • Alain d dit :

            Oui, vous êtes mauvais……
            La seule révolution orange était celle de 2004-05, qui avait effectivement surprise tout le monde, soulèvement non manipulé, faisant suite à l’élection truquée, fin 2004. La reprise des pressions de la Russie sur l’Ukraine s’est opérée dès 2005 (le lien), sur le gouvernement de Iouchtchenko.
            Avant ces élections de 2004, la Russie avait déjà un pion à la tête de l’Ukraine, tout allait donc bien pour l’empereur Poutine.
            Leonid Koutchma qui a gouverné une dizaine d’années et aura adhéré à la CEI de Poutine, et signé un Traité d’Amitié avec la Russie, était le mentor de Ianoukovitch.

            « la présence d’officiers Russes en Crimée…. comment dire…. sinon qu’elle me semble trés normale ». Oui, là, vous valisez que vous avez vraiment tendance à prendre les autres pour des imbéciles.
            Des officiers russes des renseignements sont arrivés en Ukraine fin 2013 et début 2014, pour préparer le coup d’État !

          • Alain d dit :

            Correction et précisions, j’ai été un peu vite.
            L’Ukraine avait juste adhérée à la CEI, mais bien qu’étant un des trois membres fondateurs, elle n’avait jamais ratifié l’accord.
            Certainement parce que la Crimée a toujours été un point de tension entre la Russie et l’Ukraine (nées de l’ex-URSS en 1991).
            Le Traité de l’Amitié avait notamment pour but de stopper ce différent, la Russie reconnaissant la Crimée comme ukrainienne. Il n’aura pas fait long feu, tout comme le bail de Sébastopol qui aurait pu être renouvelé en 2017.
            Je n’ai jamais nié les ingérences, mais vous surestimer le pouvoir des ingérences occidentales, tout en minimisant le volonté de peuples à décider de leurs propres destins.
            Pour ce qui est des ingérences russes, elles sont permanentes sur tous les ex-nations de l’URSS. D’ailleurs l’URSS est né de la fusion des nations qui subissaient l’ingérence de Moscou depuis des lustres. L’ingérence de Moscou n’a pas cessé sous l’URSS, qui a explosé avant tout pour cette raison.

          • Paddybus dit :

            L’ingérence Russe…. pourquoi n’abordez vous pas l’ingérence ricaine…. les radios « free europe » et autres, les engeances dans le monde de l’art, et tout particulièrement le cinéma, qui permet de faire passer des messages pendant que les gens croient se divertir…. c’est une science ricaine…. qui a toujours lieu actuellement, entre autre avec la Bielo-Russie….

            Quand à dire qui de vous ou moi est mauvais…. j’aurais la modestie de laisser cela aux autres…. votre arrogance étant à hauteur de votre certitude pro ricaine….

            Votre insistance pour dire que des officiers russes sont arrivés en 2013…. ridicule comme je l’ai précisé plus haut….

            « Pour ce qui est des ingérences russes, elles sont permanentes sur tous les ex-nations de l’URSS. D’ailleurs l’URSS est né de la fusion des nations qui subissaient l’ingérence de Moscou depuis des lustres. »….. vous savez que c’est le jeu de toute nation qui étend son influence… et évidemment les ricains ne se permettent jamais la moindre ingérence…. jamais….

            Samedi Apré midi, je suis tombé sur une émission sur RTL, ex radio périphérique, donc en fait radio d’influence ricaine, comme europe 1… nom prémonitoire…. et dans cette émission, ils était exprimé que l’autorisation des radio FM (fin des année 70 et surtout début des années 80), libres avaient enfin permis la naissance de la chanson Française, car avant cela les radio décidaient de qui passait et qui ne passait pas, et c’était toujours le rock, d’origine ricaine, et toute leur culture qui était favorisée….
            L’influence est toujours aussi présente, avec la force d’internet qui permet toujours plus de saper une culture au profit d’une autre…. surtout si on flatte les plus bas instincts de l’homme….

            Pour en revenir au manigances de Maïdan, à ce jour, personne ne sait réellement ce qui c’est passé…. les soit disant analyses balistiques sont pour le moins sujettes à caution, car avant oute chose, il faudrait être absolument certainde la position exacte des personnes ciblées par les tirs…. et dans une manif de ce genre, qui peut prétendre avoir cette information détaillée….???

            J’en reste donc à : « A qui profite le crime »…. aux manigances ricaines…. (et c’est confirmé par la célèbre conversation téléphonique de nuland avec l’ambassadeur) …. preuve suffisante à mes yeux….

          • Alain d dit :

            Et je n’ai jamais nié les tentatives d’influences des occidentaux, mais pour ce cas, elles me semblent arrivées à Kiev, après le choix décisif de peuple ukrainien de descendre dans la rue.
            C’est plus proche de l’agitation politique et de la récupération, qu’une longue manipulation qui aurait pu peser la destinée d’une nation et renverser un gouvernement.
            Les services russes se sont faits choppé en Grèce pour tenter de manipuler les choix de la Macédoine. Efforts vains, le peuple est souverain et a fait ses choix.
            Mais là, la Russie ne pouvait intervenir plus sans vraiment fâcher l’UE.
            Avec l’Ukraine, la Russie a osé tenter le tout pour le tout, certainement rassurée parce qu’en 2008, l’UE n’avait que peu grogné sur les annexions en Géorgie et qu’Obama s’était ensuite défilé sur la Syrie.
            Sauf que l’Ukraine, est bien plus proche, et est au contact avec plusieurs nations de l’UE.
            Roumanie, Slovaquie, Pologne, etc. Géopolitiquement c’est une autre histoire.
            Poutine pensait être capable de foutre la zizanie au sein de l’UE et des potentielles adhésions, se qu’il a en partie réussi (Hongrie, Serbie, Grèce, Italie, Allemagne et le North Stream II, Chypre, etc.), mais sans jamais réussir finalement à faire basculer l’ensemble UE qui est resté solidaire et a toujours reconduit les sanctions envers la Russie, et en a même rajouté aux cours des années (liées à l’Ukraine, la Syrie, la Libye, et les ingérences en Europe, apprentis chimistes compris).
            Sur ce volet, la Russie qui pensait diviser l’UE a échoué, et elle a réveillé les armées européennes qui ronflaient et se sont relancées, ce qui se solde par un échec et mat au profit de l’UE.
            Je pense que les seules nations européennes qui haïssent assez profondément la Russie sont le Royaume-Uni et la Norvège, voir le Danemark, tandis que les plus petites de l’ex-URSS en ont surtout peur, normal étant donné leur faiblesses militaires et leur proximité avec la Russie.
            Et puis le passé des ingérences russe a laissé des traces qui la Russie bêtement et continuellement réveille.
            Donc la Russie et l’UE peuvent renouer des liens, même sous l’ingérence gonflante du Pentagone, mais pour cela encore faut-il que la Russie fasse l’effort, et les premiers pas, même s’ils ne sont que diplomatiques, plutôt que de continuer à menacer, cyber attaquer, ingérer et propagander en ciblant l’UE.
            Plus de 20 années de gouvernance Poutine, et la Russie n’a fait que perdre du terrain sur ses ex.
            Les annexions sont et resteront des zones de non-droit, non reconnues internationalement, donc sans avenirs économiques, donc juste des repères pour mafieux, qui apporteront plus de problèmes que de gains à Moscou.

    • Ludovic T dit :

      Un grand ramassis de n’importe quoi, éludant évidemment le fait que Maïdan était un mouvement de fanatiques et de nazillons pilotés par – et ce n’est pas banal – le milliardaire ju*f SOROS par le biais d’une fondation bidon et de la NED, officine officielle de la CIA.

      Ajoutons à cela qu’effectivement, la Russie proposait alors bien davantage que l’UE en termes économiques, ce afin de garder l’Ukraine dans le giron slave.

      • Thaurac dit :

        Mais alors il devrait y avoir des manifs qui demandent de revenir larbins des russes, or, il n’y en a pas, et ça, personne en parle, alors que s’ils étaient des millions pour, le retour de l’enfant prodige au sein de l’union russe ça se saurait et verrait avec tous les organismes occidentaux qui sont là bas !!!!!!!!!!!

        • Paddybus dit :

          Et le terrorisme permanent contre les populations…??? vous allez me dire que ça n’existe qu’en chine…??? les ordures qui ont interdit la pratique de la langue russe comme dans les pays baltes…. alors que certains ne parlent que cette langue…. et qui interdisent toute références ou commémorations en lien avec la Russie….
          Comme le canardage permanent du Dombass par les troupes ukrainiennes….. ça leur rappelle leur collaboration avec les nazis …. le but est de réduire économiquement ce secteur pour anéantir les gains que la Russie tirerai de la séparation d’avec l’ukraine…. et que les populations crèvent ils s’en tapent…!!!

          • Alain d dit :

            @Paddybus
            Oui, et pendant que les ukrainiens canardaient, l’artillerie russe catapultaient des bouquets de fleurs.
            D’ailleurs l’enfoiré qui pilotait la RDP, bloqué devant l’aéroport de Donetsk, avait demandé des canons et LRM plus costauds à la Russie, parce que les 155 mm dont il disposait n’étaient pas suffisamment humanitaires, y’avait pas moyen d’envoyer de gros bouquets de fleurs.
            Et vous le produisez quand votre one man show? On aura des invitations?

  8. lym dit :

    Vu la taille des engins et sur tant d’années à s’approcher de sites sensibles, si la fine technique n’a pas été utile et qu’on est ici très au delà des capacités du rapace dressé à ce genre de capture, bizarre que personne ne soit revenu aux fondamentaux du far-west pour en descendre d’un coup de fusil. Cela aurait au moins permis un examen poussé d’épaves.
    Ou bien on saura sous 2 mois que ce fut fait et ce qui en a été « tiré »?

  9. Alpha dit :

    Ou alors, ces drones ne sont pas des drones……….
    https://www.youtube.com/watch?v=hAAlDoAtV7Y
    Et de sentir un frisson me traverser le dos ….. A peur !

  10. dolgan dit :

    On ne fait pas état de mesures prises à l’encontre de ces visiteurs curieux. signe que sur le moment, ça n’a pas du inquiéter les commandant de navire.

    C’est pas à la portée du premier amateur venu, mais ce genre de performance est désormais tout à fait accessible aux civils pour le prix d’une grosse voiture. C’est un niveau de dépense qu’on observe souvent chez certains passionnés (au hazard: photo ou astronomie)

    • 에르메스 dit :

      La faisabilité est une chose.
      Mais quand les moyens deviennent important il faut une motivation.

      • dolgan dit :

        Comme pour la phto, les voitures l’astronomie ou la pêche: celui qui a le plus cher a la plus grosse.

      • dolgan dit :

        Et la motivation d’un état qui dispose de satelittes à mener une opération ultra visible sur le territoire ennemi, c’est quand même particulier comme hypothèse.

        Il manque un mobile pour la thèse étatique: ce type d’opération n’apporterait aucun renseignement militaire qui ne soit déjà connu.

  11. floco dit :

    «  » L’un d’eux s’est même approché de la plateforme aéronautique du bâtiment, qui était alors en mode « silence radio » pour les besoins de l’exercice. » »
    C’était le moment de sortir les pétoires, pour faire un exercice de tir.
    On ne laisse pas des drones survoler comme ça son navire. Et s’il s’avère que ce ne sont pas des « ennemis » et bien tant pis pour les promoteurs de ces «  »incursions » »
    Je trouve bizarre qu’il n’y ai pas eu de réactions !!!
    On peut imaginer que ces drones peuvent larguer une petite charge explosive. Ou tiens pourquoi pas un méchant virus. Plus rien ne m’étonne ces temps ci.

  12. Le Suren dit :

    Les Chinois ou les Russes s’amuseraient-ils à ce petit jeu ? Je ne crois pas car ce serait stupide. Alors, quid ?

    • 에르메스 dit :

      Ca peut très bien servir à observer les réactions et quelques instruments à mesurer les réponses.
      .
      Le fait de réussir sans être identifié est encore plus intéressant.
      .
      Y’a aussi la question de ce qui est fait mais n’est pas vu…

  13. normal dit :

    Même phénomène qu’en mars 1967 où les silos nucléaire de la base aérienne Malmstrom AFB ont été désactivés en totalité.

    • Le Suren dit :

      L’incident est effectivement connu depuis longtemps en ufologie. Mais là, on change de problème.

      • normal dit :

        L’Histoire vous donnera tort vous verrez.
        On parle du même phénomene qui a touché le USS Nimitz en 2004 et USS Roosvelt en 2015. On parle d’objets qui montent à 80k feet selon les radars de l’USS Princeton composant de la capacité AEGIS. Rien à voir avec des chinoiseries.

      • Thaurac dit :

        Si tu n’as plus de réponse objective il faut bien en arriver aux PANs
        Idem les centrales en France
        Ensuite l’armée us a publié des poursuites aériennes de ce genre d’engins inconnus avec des performances inexistantes maintenant , (vitesse, prise d’altitude , arrêt pile , redescente rapide et arrêt au niveau de la mer, quand ça sort pas de l’eau tout simplement…)tu peux facilement les trouver sur le net, c’est du déclassifié suite demande sénateurs et tant d’autres « preuves » que les gens écartent avec un sourire gêné..

  14. Raymond75 dit :

    Ce sont bien sûr les Alliens, ceux qui sont installés depuis les années 50 sous la Zone 51. En fait ce sont eux qui ont pris le contrôle des USA par emprise psychologique de masse, à l’aide de puce RFID injectées à l’occasion de la vaccination contre la COVID. C’est sûr, c’est clair.

  15. yakafokon dit :

    C’est l’occasion de tester les armes anti drones et autres.

    • Jean (le 1er) dit :

      Où pas car c’est peut-être ce qui est recherché. Provoquer pour étudier la réponse, style brouilleurs, et trouver une parade.

  16. Raymond75 dit :

    Euh …

  17. Frégate dit :

    Contre Torpilleur ! Nous voilà revenus au milieux du XXème siècle. Les T47 n’étaient déjà plus des contre-torpilleurs mais des escorteurs d’escadre. Gardons Destroyer svp !

    • AirTatoo dit :

      Ce débat a déjà eu lieu… Je ne comprends pas non plus la position de MR LL mais bon faisons fi de la codification OTAN du moins sur ce site.

      • Iceman dit :

        Là on parle quand même de bestiaux qui en terme de gabarit, auraient été des croiseurs lourds à l’époque des contre-torpilleurs.
        Surtout qu’ils sont un peu passés de chasseur à chassés par les vedettes lance-missiles qui ont plus ou moins remplacé les torpilleurs.
        Escorteur me paraît déjà plus approprié, ça fait partie de leur nombreux rôles.
        M’enfin, M. Lagneau est maître chez lui et peut bien les appeler comme ça lui chante, tant qu’on comprend de quoi il s’agit 😉

  18. Courmaceul dit :

    Et ça atterrit où tout ce petit monde ?

    • FredericA dit :

      Bonne question ! Je dirais : sur un sous-marin resté à bonne distance.

  19. Paddybus dit :

    Cela n’a pas été beaucoup publié, mais je crois que les installations nucléaires Françaises ont eu le même genre de visiteurs, y compris je crois des installations nuc mili….

    • AAA dit :

      Oui, effectivement, en France si je me souviens bien il y a eu également en France des survols de centrales nucléaires par des drones il y a quelques temps … Sans qu’il y ait identification il me semble. C’était doublement inquiétant …

      Néanmoins, ça avait largement fait la une des journaux tv …

    • dolgan dit :

      ça fait régulièrement la une des médias.

      En gros, dès qu’un mou du bulbe achète un drone, il l’envoie au dessus d’un site interdit pour avoir sa dose de frisson et le sentiment d’être un rebelle .

  20. Lagaffe dit :

    L’article très détaillé et illustré des copies des journaux de bord (en anglais) :
    https://www.thedrive.com/the-war-zone/39913/multiple-destroyers-were-swarmed-by-mysterious-drones-off-california-over-numerous-nights

  21. didixtrax dit :

    c’était des albatros. Dressés par les Chinois.

  22. aramis dit :

    D’après l’article pas d’echo radar rien en image thermique etc… Bref senseurs inopérants. Cela plus l’autonomie exclut des civils qui s’amusent. Il manque pas mal d’informations par ex voilure tournante ou fixe, taille, comportement en vol etc..
    Les témoins ont probablement dû faire une déposition mais on peut supposer qu’elle est classifiée. On n’en saura donc pas plus avant quelques dizaines d’années.

    • dolgan dit :

      « pas d’echo radar rien en image thermique etc… Bref senseurs inopérants »

      L’article dit le contraire.

      « Les témoins ont probablement dû faire une déposition mais on peut supposer qu’elle est classifiée.  »

      l’article dit le contraire.

      « Cela plus l’autonomie exclut des civils qui s’amusent. »

      Non ,’autononomie c’est possible. Et passer sous l’horizon de détection d’un navire (qui ne s’interesse pas à toi) avec un mini drone (ayant une SER ridicule et une signature thermique de moucheron), c’est ce qui est attendu de n’importe quel drone de cette taille civil ou non. il suffit de voler bas suffisament loiin, rien d’impressionnant.

  23. werf dit :

    Ceux qui ont aperçu, comme moi, dans le ciel un objet volant aux capacités extraordinaires se taisent car, à l’image du GEIPAN en France, il faut absolument minimiser ces phénomènes par tous moyens pour éviter une panique due aux bouleversements de toutes nos certitudes. Mais il faudra bien un jour lever le voile car il y a des civilisations dans l’Univers beaucoup plus avancées que la nôtre. Pour l’instant, ils nous observent et « jouent » avec nous comme nous le faisons avec le monde des fourmis. Ils n’ont pas intérêt à brusquer les choses car ils savent qu’ils peuvent nous dominer totalement à tout moment, s’ils y trouvent un intérêt ou une menace…

    • Frank dit :

      @ werf Enfin quelqu’un de sensé, de lucide, et qui, en plus, peut témoigner.
      Expliquez donc à toutes ces fourmis incrédules, vous qui avez  » aperçu, [comme moi], dans le ciel un objet volant aux capacités extraordinaires », elles sont encore sceptiques, et fossement aveugles.
      Ils sont partout, nous observent, tapis dans les recoins de nos raisons cartésiennes, prêtes à surgir.
      (La scène du placard, avec Montand/Jansen dans le Cercle Rouge, chef-d’œuvre de Melville)
      Heureusement, werf nous la joue second degré, et pas 45°, avec de l’eau, du soleil et des illuminations vespérales.
      Surveillons quand même nos arrières, on sait jamais.

  24. Thaurac dit :

    Chez nous en résumé
    Plus récemment, 2014 et 2015 en France correspondent à une vague de survols sans précédent des centrales nucléaires par des engins a priori non identifiés. D’octobre 2014 à février 2015, 17 des 19 sites nucléaires ont ainsi été survolés de nuit, en toute impunité. Un directeur national d’EDF les qualifiera, sur une chaîne de télévision, d’« engins volants non identifiés », tandis que le directeur de la centrale du Blayais (Gironde) a déclaré : « Ici, on n’a pas vu de drone, on a vu un ovni. » Greenpeace, habitué des survols pour des opérations de communication déclarera : « Nous sommes très inquiets de la survenue et de la répétition de ces survols suspects sans qu’aucune réponse sur leur origine ne soit fournie ni par EDF ni par les forces de l’ordre. Car les sites nucléaires sont vulnérables, tout particulièrement par les voies aériennes. » Pascal Fechner est l’actuel directeur du Mufon France, le plus ancien organisme privé indépendant de recherche sur le phénomène ovni. Il explique que « plusieurs sites ont été survolés de façon concomitante. On a parlé de drones, sauf qu’il n’y a aucune explication officielle quant à la concomitance de ces survols, qui nécessitaient des moyens techniques très importants et une prise de risque avérée ».

  25. fabrice dit :

    Ecran pour dissimuler des « programmes noirs » ? Petite frayeur organisée pour obtenir des budgets ? Coup de pub pour livres ? Je privilégie ces hypothèses.
    Chercheur d’Harvard
    https://www.scientificamerican.com/article/astronomer-avi-loeb-says-aliens-have-visited-and-hes-not-kidding1/
    Général à la retraite, ancien responsable de la division spatiale israélienne
    https://www.lejdd.fr/International/nous-sommes-deja-en-contact-avec-les-extraterrestres-selon-un-ancien-chef-de-la-securite-spatiale-disrael-4010879
    Ancien ministre de la défense canadien
    https://www.dailymail.co.uk/video/news/video-1079464/Former-Defense-Minister-Aliens-live-us.html

  26. Herciv dit :

    Ce qui est intéressant dans cet incident, c’est qu’une flotte puisse être menacée par des engins pendant un temps assez long et à distance de la côte.
    Je pense à un exercice des SEALS permettant de mesurer leur capacité à géner voir neutraliser une flotte depuis la terre.
    Je remarque l’absence de réaction de la Navy à part d’avoir noté l’incident.

    EN tous cas la capacité de défense des bâtiments de toute taille après une telle agression est vraiment questionnée.
    Pour moi on est totalement dans le domaine d’emploi d’un laser militaire pour la défense des navires. La vitesse de déplacement de ces drones (70 km/h) fait qu’un laser avec une portée utile de quelques kilomètres comme la plupart des lasers militaires disponibles actuellement pourrait en abattre une dizaine avant qu’ils ne soit trop menaçants.

  27. Félix GARCIA dit :

    Pi padi padou …

    S.963 – A bill to authorize dedicated domestic terrorism offices within the Department of Homeland Security, the Department of Justice, and the Federal Bureau of Investigation to analyze and monitor domestic terrorist activity and require the Federal Government to take steps to prevent domestic terrorism, and for other purposes.
    https://www.congress.gov/bill/117th-congress/senate-bill/963/text

    Psycho-Pass
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Psycho-Pass
    Pre-Crime | Trailer
    https://www.youtube.com/watch?v=2R3W2uwHtQg

    DMZ (comics)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/DMZ_(comics)

    Losers tome 1
    https://www.urban-comics.com/losers-tome-1/
    Losers tome 2
    https://www.urban-comics.com/losers-tome-2/

    All Hail Britannia !
    https://www.youtube.com/watch?v=C-u59vXACT0

  28. Balthus dit :

    https://www.youtube.com/watch?v=SpeSpA3e56A

    Ce ne sont pas les premiers incidents de ce genre aux USA, il y en a régulièrement depuis le début des années 2000, et il y a des vidéos, et beaucoup d’articles de presse.
    Ils ne savent pas ce que c’est, ils l’ont dit, officiellement et officieusement, et le mystère plane.
    Si les américains ne savent pas ce que c’est, et qu’ils soupçonnent les chinois, il est logique qu’ils se taisent sur ces incidents pour ne pas perdre la face, chose qu’ils ont effectivement essayé de faire. Mais de toute manière à chaque fois il y a des fuites et ces incidents sont rendus publics.
    Si les américains savent ce que c’est, parce qu’ils sont à l’origine de ces « drones », alors pourquoi se taire comme ils ont essayé de le faire, et pourquoi faire croire qu’ils ne savent pas ce que c’est ? Alors que ça devrait être une fierté pour eux d’avoir une avance technologique sur leurs adversaires.

    Bref, on est pas prêt d’avoir le fin mot de l’histoire, le mot OVNI est quand même sous-jacent à tous ces incidents.

  29. sentinelle dit :

    Suffit de mettre sur le coup les agents Mulder et Scully

  30. vachefolle dit :

    Revoila les Ovni aux US, a quand Roswell bis…

    Bon il y a plusieurs points a prendre en compte. Dans l’état actuel de la science il n’existe pas de moyen de dépasser la vitesse de la lumiere, ce qui veut dire que le voyage interstellaire sera interdit aux especes vivantes, mais evidemment pas aux Drones et autres Robots+IA.
    C’est ce que nous faisons déjà, envoyer des sondes sur la Lune, MArs, ….
    C’est logiquement ce que fait/ferait n’importe quelle civisation technologique, cherchant a obtenir de l’information sur les autres planetes et especes vivantes.

    Maintenant, les US sont des spécialistes de la manipulation d’nformation, et il est tout a fait possible que ces elements soient préparatoires d’un équivalent Roswell, dont il faut rappeler qu’il avait le grand avantage de faire croire aux Russes que les US avait récupéré une carcasse d’UFO, et donc potentiellement une technologie hyper avancée….

    Au final, le brouillard s’est levé, et on sait qu’il s’agissait d’un ballon Mogul, et qu’aprés un capharnaum de communication, probablement non souhaitée. Mais de la a dire que les US vont nous faire croire bientot a un crash d’un drone UFO pour faire peur aux Chinois, ne serait qu’un scénario de SF…. totalement plausible.

    Cependant, si il ne s’agit pas d’une préparation d’intox US, alors il ets probbable qu’il s’agisse de drones ET.
    En effet, il n’y a aucune logique d’espionner des navires US en pleine mer, avec plusieurs drones sophistiqués, le risque de tomber en panne, de se faire descendre…. pour un gain d’espionnage assez ridicule .. pourquoi espionner PLUSIEURS navires et pas un sseul ?

    Autant, le survol d’un drone sur Terre, typiquement une centrale nucléaire, peut être motivée par des manipulations de fanas dronistes, ecolos, ou pro-Ovni, cad dans un scénario ou les UFO sont vus et peuvent être filmés, ce qui permet de faire de la propagande ou des reseaux sociaux, autant faire evoluer des drones en mer au dessus de navires US n’a aucun intéret de propagande. D’ailleurs aucune revendication n’a jamais été faite.

    De plus le fait qu’il y ait plusieurs drones et pas un seul est contradictoire avec un scénario d’espionnage. En effet, pourquoi envoyer plusieurs drones, sachant que trés probablement un seul aurait les capteurs EM suffisants. Quel est l’intéret d’espionner avec plusieurs drones, sans parler du fait que le risque d’etre détecter est multiple et le risque de casse/prise augmenté.

    Si le phénomene est réel, et non une intox US, il s’agit donc trés probablement de ET-Robot IA en balade qui viennent explorer et evaluer la technologie terrestre. Reflechissez, il n’y a pas beaucoup d’autres solutions.

    Passez une bonne nuit, et fermez bien les volets..

    • Félix GARCIA dit :

      « Dans l’état actuel de la science il n’existe pas de moyen de dépasser la vitesse de la lumiere, ce qui veut dire que le voyage interstellaire sera interdit aux especes vivantes, mais evidemment pas aux Drones et autres Robots+IA. »

      Eclairages : Les OVNI, phénomènes aérospatiaux non identifiés
      « Sur le plateau de l’émission « Eclairages », plusieurs témoignages nous éclairent sur les risques de ces objets volants non identifiés. Avec un représentant d’A3F et de Sigma2, Alain Juillet, ancien responsable en Intelligence Economique auprès du Premier Ministre, Jean-Pierre Petit, astrophysicien, ancien du CNRS, et le journaliste Jean-Claude Bourret, qui travaille sur ce sujet depuis plus de 40 ans. Avec eux, nous continuons de feuilleter le dossier : Notre sécurité est-elle menacée ? »
      https://www.youtube.com/watch?v=8-lSHOOHaA4

      Théories d’une vitesse de lumière variable
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_d%27une_vitesse_de_lumi%C3%A8re_variable

      Bigravity: a bimetric model of the Universe with variable constants, inluding VSL (variable speed of light)
      https://arxiv.org/abs/0803.1362

      Les extra-terrestres ? possibilité que je n’écarterai jamais. Mais je pense plus à des programmes de développements d’armes qui soient restés secrets. Et au Nouvel Ordre Mondial. Et au projet « Blue Beam ».

  31. Dale dit :

    Cette affaire, et plus généralement les sujets évoqués dans le dernier paragraphe de l’article, devraient nous inciter à une très grande vigilance. Or ces événements sont presque complètement ignorés dans les pays européens. Pourtant les données s’accumulent (et je ne parle que des données publiques, officielles, déclassifiées). De nombreux cas, parmi les plus inquiétants, sont aujourd’hui très bien documentés. Aux Etats-Unis, la question des UAP fait l’objet de débats tendus au sein du Pentagone, et n’est même plus taboue sur les bancs du Congrès, notamment par suite d’un lobbying très actif du côté démocrate. Tous les médias en attestent, de Fox News au Washington Post en passant par le NYT ou CNN. Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? je n’en sais rien. Mais ce qui est sûr, c’est que le gouvernement fédéral avance sur ce sujet, et qu’il finira par donner « sa » réponse. Qu’elle pointe vers la Chine, la Russie, ou vers des explications plus exotiques, cette réponse va nous prendre de court. Elle va nous tomber sur le coin de la gueule, d’un coup, du jour au lendemain ; et comme on ne s’y sera pas préparé, on ne trouvera pas d’autre option que d’acquiescer bêtement tout en continuant à siffloter le générique de X-Files.

  32. Thaurac dit :

    1/2
    D’étranges objets ont furtivement survolé la plupart de nos 19 centrales nucléaires françaises, de même que certains autres sites, civils mais aussi militaires, liés au nucléaire.

    Ces objets ne sont pas étranges pour tout le monde, puisqu’ils sont quasi unanimement qualifiés de drones dans la presse.

    On pourrait logiquement penser que cette certitude est née de la récupération de tout ou partie de ces engins. Sauf qu’en réalité, aucun d’entre eux n’a été intercepté à ce jour, déjouant de façon incroyable les dispositifs de défense déployés autour de ces sites plus que sensibles. Et posant, une fois de plus, la question de la sécurité de ceux-ci.

    Le phénomène a débuté sérieusement en octobre 2014, pour s’intensifier entre mi-octobre et mi-novembre, avec un point culminant les 19 – 20 octobre 2014. Les observations s’estompent brutalement, avant de revenir depuis le début d’année 2015, avec un nouveau pic dans les derniers jours de janvier 2015. Elles ne touchent alors plus seulement les centrales nucléaires, mais aussi des sites, y compris militaires, liés au nucléaire, et notamment le site stratégique de l’Ile Longue dans le Finistère, qui n’est autre que la base sous-marine de la Marine nationale française abritant les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins.

    A ce jour, ce sont plus de 40 survols qui ont ainsi été signalés, dont voici d’abord un récapitulatif :

    – centrale de Belleville (Cher, 18) : 1 survol : 06 nov 2014

    – centrale du Blayais (Gironde, 33) : 4 survols : 13 oct 2014, 19 ou 20 oct 2014*, 27 oct 2014*, 28 oct 2014*

    – centrale de Bugey (Ain, 01) : 4 survols : dont 19 oct 2014, 20 oct 2014, 6 nov 2014

    – centrale de Cattenom (Moselle, 57) : 2 survols : 14 oct 2014, 11 nov 2014

    – centrale de Chinon (Indre et Loire, 37) : aucun survol

    – centrale de Chooz (Ardennes, 08) : 2 survols : 19 oct 2014, 20 oct 2014

    – centrale de Civaux (Vienne, 86) : 1 survol : 21 oct 2014

    – centrale de Cruas (Ardèche, 07) : 1 survol : 02 nov 2014

    – centrale de Dampierre (Loiret, 45) : 2 survols : 31 oct 2014, 02 nov 2014

    – centrale de Fessenheim (Haut-Rhin, 68) : 1 survol : 01 nov 2014

    – centrale de Flamanville (Manche, 50) : 1 survol : 31 oct 2014

    – centrale de Golfech (Tarn et Garonne, 82) : 2 survols : 30 oct 2014, 12 nov 2014

    – centrale de Gravelines (Nord, 59) : 1 survol : 19 oct 2014

    – centrale de Nogent (Aube, 10) : 4 survols : 14 oct 2014*, 19 oct 2014, 03 jan 2015, 11 jan 2015*

    – centrale de Paluel (Seine Maritime, 76) : aucun survol

    – centrale de Penly (Seine Maritime, 76) : 1 survol : 30 oct 2014

    – centrale de Saint-Alban (Isère, 38) : 2 survols : 05 nov 2014, 05 jan 2015*

    – centrale de St. Laurent (Loir et Cher, 41) : 1 survol : 31 oct 2014

    – centrale de Tricastin (Drome, 26) : 1 survol ? : ? oct 2014

    A ces centrales s’ajoutent les survols signalés des sites suivants :

    – Centre CEA de Saclay (1) (Essonne, 91) : au moins 2 survols : 14 sept 2014, ? oct 2014 ?, 29 jan 2015*

    – Centre CEA de Bruyères-Le-Chatel (2) (Essonne, 91) : 1 survol : 11 jan 2015*

    – Centre CTM de Rosnay (3) (Indre, 36) : 3 survols : 10 nov 2014*, 2 survols entre le 19 et le 25 jan 2015*

    – Usine de retraitement de La Hague (4) (Manche, 50) : 2 survols : 14 nov 2014, 19 jan 2015*

    – Base sous-marine de l’ile Longue (Finistère, 29) : 2 survols : 26 jan 2015, 27 jan 2015

    – Site nucléaire de Creys-Malville (5) (Isère, 38) : 2 survols : 05 oct 2014, 07 nov 2014

    – Site nucléaire de Marcoule (6) (Gard, 30) : 2 survols : 06 nov 2014, 18 nov 2014

    * occurences non trouvées, de sources diverses

    Nous avons par conséquent à ce jour 17 des 19 centrales nucléaires françaises qui ont été survolées par des objets non identifiés avec précision, puisque non interceptés, de même

    que 7 autres sites en rapport avec le nucléaire, dont certains sites militaires (Ile-Longue, CTM Rosnay), pour un total de 45 survols.

    Enfin si, il semble qu’il y ait eu UNE interception, presque par hasard, concernant le fait de la centrale de Belleville (18), pendant un exercice de gendarmerie où l’on a découvert trois personnes faisant voler un drone « à proximité » de la centrale (et non au dessus).

    On a cru là tenir nos plaisantins, mais à l’issue de leurs gardes à vues (!), il a fallu se rendre à l’évidence : aucun lien n’aurait été fait avec les autres survols.

    Un autre cas semble également à mettre de côté, celui de la centrale de Civaux (86) ; il se murmure qu’il s’agirait d’une méprise avec un avion de ligne… Enfin le survol de la centrale du Tricastin (26) n’a pas été confirmé. Il reste donc quand même, au minimum, une bonne quarantaine de survols à déplorer.

  33. Thaurac dit :

    2/2
    Confirmation des survols mais aucune menace

    Du côté des autorités, on confirmait dès l’automne, un peu embarassé, ces survols. Le Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) communiquait laconiquement sur son site le 30 octobre 2014 et admettait que  » certains de ses centres ont effectivement été survolés ponctuellement par des drones. » Ségolène Royal assurait à l’époque que cela ne posait « aucun problème de sécurité ».

    Un rapport remis pourtant au Premier ministre Manuel Valls semblait indiquer qu’au contraire la menace était sérieuse. Quant-à Bernard Cazeneuve, il entendait bien, lui, « neutraliser les drones ».

    On a alors déployé des hélicoptères autour des centrales, des radars susceptibles de détecter de petites structures, et même autorisé les gendarmes à faire feu sur les intrus. Las, 3 mois plus tard, et alors que les survols ont repris de façon active en janvier, on n’a toujours abattu aucun drone, et on ne sait donc toujours pas qui se cache derrière ces manifestations, ni quelles sont les intentions de l’intelligence qui les commande.

    Des lumières dans la nuit, le plus souvent sans bruit…

    Mais intéressons-nous aux faits proprement dits, enfin aux quelques éléments qui ont filtré. Les survols constatés l’ont été à une très large majorité de nuit, avec une petite préférence pour le coucher du soleil ou le début de soirée.

    Les engins repérés de nuit l’ont tous été de par les lumières qu’ils émettaient : blanches (en majorité), rouges, vertes, bleues, jaunes ; fixe ou clignotantes ; « projecteurs » allumés puis éteints.

    Dans la plupart des cas, aucun bruit n’a été entendu. De rares cas, cependant, mentionnent un bruit de « moteur ».

    La forme et la taille ne sont pour la plupart du temps pas retranscrites, compte tenu sans doute des observations nocturnes et des lumières décrites, susceptibles de fausser l’apparence réelle des appareils.

    Certains objets semblent de petite taille.

    Mais ceux vus au dessus de Golfech (82) et Penly (76) le 30 octobre 2014 sont décrits comme « de grande taille », peut-être « 6 ou 7 mètres de diamètre » pour celui de Golfech selon un témoin. Celui de Bruyères-le-Chatel aurait été estimé à plusieurs mètres de diamètre également.

    Il existe des modèles de drones susceptibles de ressembler aux quelques éléments lumineux décrits. Ceci dit, nous sommes déjà là dans des drones d’un certain budget, et malgré ça aucun de ces modèles n’atteint une taille de 6 à 7 mètres.
    Alors qui se cache derrière ces manifestations ostensibles ? Le saura-t-on un jour ?

    Greenpeace ne croit d’ores et déjà pas beaucoup à l’hypothèse des « petits drones civils » avancée par Patrick Oswald, directeur commercial France « air et sécurité » chez Airbus Defence & Space.

    En effet, selon l’ONG, « Les témoignages de gendarmes recueillis sur le site de Creys-Malville parlent de survols dans des conditions météo de vents de 70 km/h et avec de la pluie. On a des hélicoptères à Golfech qui suivent pendant 9 km ces drones. On a un drone qui circule entre Flamanville et La Hague sur 18 km », énumère Yannick Rousselet. « On voit que la thèse des petits drones que l’on pilote le nez sur la clôture ne tient pas » conclut-il.

    On ne peut que donner raison à l’ONG. Car lorsque l’on additionne les éléments concernant ces intrusions (simultanéité des survols, objets lumineux parfois multiples et de « grande taille », objets qui arrivent systématiquement à déjouer les mécanismes de défense et d’interception,…), on ne peut que mettre de côté tout amateurisme dans ces manifestations.

    Il ne nous reste plus qu’à attendre une éventuelle interception, à partir de laquelle certains s’empresseront sans doute de tirer une conclusion simpliste et généraliste expliquant tous les survols survenus jusque là. Et de rebondir peut-être, c’est de saison, sur la sempiternelle menace « terroriste », qui sait ?

    Les objets sont souvent vus en vol stationnaire ou en déplacement lent. Leur altitude varie de quelques mètres à plusieurs centaines. Dans certains rares cas on ne semble pas certain, d’ailleurs, que l’objet se soit trouvé à moins de 1000 mètres au dessus du site (altitude minimale de survol autorisé).

    La plupart des objets ne semblent avoir laissé aucun écho radar. Il est exact cependant que leur petite taille souvent décrite, conjuguée à leur faible altitude, ait pu facilement déjouer les radars classiques. C’est sans nul doute la raison du déploiement de certains radars plus aptes à détecter les objets de taille réduite. Pour autant, malgré ces équipements plus adaptés, les « drones » courent toujours.

    Des dons d’ubiquité, des engins multiples

    Ce qui interpelle dans ces survols, c’est à la fois la « contamination » à une très grande majorité de sites disséminés sur tout le territoire national, mais aussi et surtout la présence d’observations quasi-simultanées sur plusieurs sites pourtant très éloignés les uns des autres. C’est notamment le cas des 14 octobre 2014 (Cattenom et Nogent), 19 octobre 2014 (Bugey, Nogent, Chooz, Blayais), ou encore 30 octobre 2014 (Golfech, Penly) avec là des engins « de grande taille »,

    Certains survols ont également été opérés non par un, mais par plusieurs drones simultanément, jusque trois. Ces faits sont établis sur plusieurs observations, notamment quand les lumières se sont séparées les unes des autres, partant dans des direction opposées.

    Dans l’hypothèse de plaisantins, force est de reconnaitre que non seulement ils sont doués pour déjouer la sécurité, mais qu’ils disposent en outre de nombreux drones et qu’ils sont capables d’une parfaite synchronicité.

    Des moyens de défense mis constamment en échec

    Autre motif d’étonnement, c’est la capacité des objets vus et parfois suivis par hélicoptère à se volatiliser au nez à la barbe de leurs poursuivants, compte tenu des moyens déployés et notamment des tirs autorisés sur les intrus.

    Au point qu’à ce jour, nous ne savons toujours pas qui se cache derrière ces survols. Ces parades systématiques intriguent de la part d’engins décrits comme des drones, lesquels ne se déplacent somme toute pas très vite. Il doivent bien atterrir quelque part ces « drones » ? Ils doivent bien être récupérés par quelqu’un, vraisemblablement avec un véhicule ? Alors pourquoi ne trouve-t-on rien ?

    • vachefolle dit :

      Visiblement vous avez suivis le dossier. Je suppose aussi que vous connaissez le fameux rapport COMETA….
      Le fait que les objets soient vus que la nuit et pas le jour a plusiseurs scénarios possibles :
      Les objets se promenent aussi le jour, mais ne sont pas vus dans ces conditions de luminosité.
      Les pilotes de ces objets pensent ou souhaitent evoluer que la nuit. Soit ils considérent qu’ils auront moins de chance d’etre vus ou interceptés (pilote au sol cachés).

      Aprés il faut s’interroger sur l’appetance de ces objets pour les centrales nucleaires.
      Si il ne s’agit pas de fanas ecolos, ce qui est toujours possible, alors la solution ET est plausible.
      L’espionnage etranger de nos veilles centrales nucleaires n’aurait aucun sens.

      • Alain d dit :

        Espionner nos centrales n’aurait aucun sens?
        Vous avez vu les conséquences des catastrophes de Tchernobyl et Fukushima?
        Et nous avons plus de cinquante réacteurs, dont certains sites comprenant 4 réacteurs.
        4 réacteurs près d’une grande agglomération qui deviendraient incontrôlables, ca planterait pour longtemps notre économie, directement par l’accident, et par les rejets du nucléaire qui s’en suivraient.
        A part pour trouver les failles et découvrir où exactement frapper pour planter les réacteurs, sans passer par une frappe nucléaire, ca n’aurait pas de sens.
        Et juger qu’une telle manœuvre auprès de nos centrales n’aurait pas de sens, n’a vraiment pas de sens.
        – Bon, on s’emmerde.
        – Tiens, j’ai une idée, et si on se faisait un petit rodéo aéro sur les centrales nucléaires de cette nation ?

    • dolgan dit :

      Lol. c’est vraiment le niveau 0 de l’ufologie en mode la vérité et ailleurs. L’important c’est de croire …

      • vachefolle dit :

        Alors quelles sont vos explications sur ce phénoméne pour l’US navy (lisez la version US) ?
        Des ballons météo ? Des lachers de lampions chinois ? des parapentes ?

        Donnez une explication rationnelle terrestre qui tienne la route ….
        On vous ecoute

        • Gégétto dit :

          Pourquoi pas des systèmes holographiques (militaires ,ou pas) bien terriens émis par des satellites ou autres, d une part?
          Et des systèmes capables de leurrer les capteurs d avions ( cas récents des avions de l US Navy) pas de visuel, juste les capteurs des avions , d autre part?
          D ‘où des phénomènes silencieux et qu’ aucun système des navires n ‘est en mesure de capter?
          [dont la trajectoire, par la suite, n’a pu être suivie malgré les capteurs des navires américains [radar, imagerie thermique, optronique, moyens de guerre électronique, etc].
          Il me semble que dans tous ces cas pas de présence physique constatée.
          Personnellement je ne rejette pas la possibilité de vies extra-terrestre intelligente, mais l’ufologie est loin d être rationnelle … c est même devenu une religion à part entière pour certains.
          Je m’ intéresse au sujet depuis presque 50 ans et actuellement rien de sérieux penche pour l hypothèse ET.
          Et croyez moi, mon rêve le plus grand, c est de me tromper.

  34. Gégétto dit :

    Ce qui m interroge dans tous ces soi- disant survols de centrales, c est que personne n’ a l idée de filmer le » phénomène ».
    Alors que tout un chacun filme dès qu’ une abeille butine une fleur.
    De plus, j ose imaginer que nos ,sensibles, centrales nuc .possèdent des systèmes de vidéo-surveillance…!!??
    Il me semble que l histoire de la poursuite en hélico,en fait ,c est une Gazelle qui est arrivée sur zone bien après le survol et donc n a rien constaté d anormal.