L’ancien porte-avions « Foch » va être démantelé en… Turquie

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

106 contributions

  1. Lothringer dit :

    Un achat en vue de rétro-ingénierie de la part de la Turquie ? Après tout, ils ont des ingénieurs eux aussi…

    • Huon le manchot dit :

      Si les ingénieurs Turcs en sont à apprendre l’hydrodynamique sur une coque des années 1950, grand bien leur fasse.

      • Alex Coulibaly dit :

        Il y a beaucoup d’amiante, Foch retournera en France, même scénario de Clémenceau en Inde.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Il y a beaucoup d’amiante, Foch retournera en France, » Il y a un petit détail qui vous a échappé! Nous l’avons vendu il y a 21 ans au Brésil qui l’avait rebaptisé le São Paulo! Il ne nous appartient plus!! Raté petit coolie!

    • fgnico dit :

      vous peut être pas tort , tout est possible et l’on peut apprendre de tous temps
      il y a toujours qques choses à récupérer!!

    • Dimitri dit :

      Rétro-ingenierie sur un navire de 60 ans ? Quelle ambitions ! Le Varyag quand il a été racheté par la Chine il n’avait que 10 ans. C’est autre chose.

    • Kolkot dit :

      C’est une barge totalement hors d’âge, qui voudrait en faire de la rétro ingénierie ??

    • Obelix38 dit :

      Ils vont faire de la rétro-ingénierie sur quoi ?
      Une couille vidée de tout son matériel « sensible » et dont la conception remonte à la fin des années 50 ?
      Même si ils y arrivent un jour, ils auront plus d’un demi-siècle de retard, et de surcroît, rien à mettre dessus !
      La belle affaire !

      • Obelix38 dit :

        Erratum : « Une COQUILLE vidée » . . .
        Foutu correcteur orthographique ^^

        • Hannibal_Lecteur dit :

          Couille vide c’était assez imagé et pas dénué de sens! Et assez marrant!

          • Frank dit :

            @ Hannibal Lecteur Méfiance quand même. Faut pas insulter les vieux rafiots.
            Changer le nom de baptême d’un bateau/navire lui porte la poisse, et irrite Neptune.
            Et là, faut faire gaffe.
            Faut toujours changer le macoui d’abord, les Brésiliens ont oublié de couper le sillage du Foch avant de le rebaptiser, d’où ses déboires.
            Comme, de plus, les chauds (?) lapins (mal vu) Brésiliens, et les Têtes de Turcs (encore plus mal vu) ont le mauvais œil dans les superstitions marines, l’odyssée du Foch n’est peut-être pas terminée.
            Broutilles? Qui sait.
            Après tout, le Titanic n’avait pas été baptisé, on connait la suite…

          • Obelix38 dit :

            C’est pas faux ! 😀

      • Lothringer dit :

        Une couille ou un coquille ? un joli lapsus peut-être…
        Ce n’est pas au matériel sensible (ni aux avions inexistants) que je pense mais à l’architecture générale. Dans le cadre d’une potentielle rétro-ingénierie, ils feront des comparaisons entre la structure de leur porte-aéronef (classe Juan-Carlos) et ce vieux PA. Ils se poseront des questions (sur la base de la comparaison) pourquoi ceci ? Pourquoi cela ? Et cela leur fera un ajout d’expérience pour un achat à pas cher.
        Le domaine maritime naturel de la Turquie, c’est la Méditerranée. Ont-ils besoin d’un PA de la taille d’un PA américain ? je ne le pense pas. Un petit PA (gabarit CDG) leur suffirait. En reprenant-analysant ce vieux PA et en ajoutant l’expérience de leur porte-aéronef, peut-être arriveraient-ils à concevoir un PA de 50 000 tonnes.
        Beaucoup répondront…oui mais ils ne seront pas à la pointe de la technologie !
        C’est (peut-être) vrai, mais ils auront quand-même une force de projection qu’ils pourront afficher.
        Vaut-il mieux un PA un peu arriéré ou pas de PA de tout ?
        Et peut-être trouveront-ils des clients pour le leur en acheter, histoire de fabriquer en plusieurs exemplaires et ainsi amortir le coût de la rétro-ingénierie.
        Et si ils n’ont pas d’avions navalisés à mettre dessus…ils auront des quantités de drones.

        Au fait, ce n’est pas dit dans l’article…quand va-t-il effectuer sa traversée de l’Atlantique ?

        • Lotharingie dit :

          Lothringer :
          .

          « ………..En reprenant-analysant ce vieux PA et en ajoutant l’expérience de leur porte-aéronef, peut-être arriveraient-ils à concevoir un PA de 50 000 tonnes…………. »
          .
          La construction et l’entretien de ce type de matériel sont extrêmement couteux pour une économie aussi fragile.
          .
          La Turquie ne possèdent pas intrinsèquement de richesse susceptible de garantir des prêts.
          Et pourtant, pour faire fonctionner son économie hoquetante, elle doit en permanence se refinancer sur les marchés mondiaux.
          .
          Cependant, aux vues des investissements publics suspects et hasardeux exigés par le clan Erdogan et l’AKP afin d’en détourner une partie des fonds pour leurs besoins personnels, peu de créanciers  » se pressent au portillon  » de la Banque Centrale turque.
          .

          « ……………..Il ne fait pas bon diriger la Banque centrale en Turquie ces dernières années. A peine cinq mois après avoir été nommé à sa tête, Naci Agbal a été renvoyé de façon expéditive par le président Recep Tayyip Erdogan, dans la nuit de vendredi à samedi. Il est le quatrième en vingt mois à être limogé par le palais. La réponse des investisseurs n’a pas tardé. Dès l’ouverture des marchés lundi matin, la livre turque a dévissé, perdant jusqu’à 14% face au dollar et l’euro. La Bourse d’Istanbul a elle aussi plongé de 10%. Les échanges ont dû y être suspendus temporairement à deux reprises dans la matinée…………….. »
          .
          https://www.liberation.fr/international/europe/turquie-la-livre-devisse-leconomie-deraille-20210323_3WZ44XPA6JDXPIEIG2TP574XNY/

    • Dimitri dit :

      Rétro-ingénierie sur un navire de 60 ans ? Quelle ambition… Le Varyag quand il a été racheté par la Chine il n’avait que 10 ans, c’est autre chose.

    • Gorret (le faux) dit :

      Erdogan va surement le garder à des fins de propagande ! Genre cible d’entrainement au tir ! Il va encore une fois se payer la tête de Jupiter !

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Il va encore une fois se payer la tête de Jupiter ! » Dans ce cas c’est plutôt la tête de Bolsonaro!

    • Bludo dit :

      Ils vont découvrir le secret du fabuleux composite rouille-chromate-peinture !

    • Frede6 dit :

      Y a pas de quoi en faire un drame mais effectivement il y a moyen d’apprendre quelques trucs sur les Installations Aviation pour un pays qui envisage de construire un porte-quelquechose

  2. François dit :

    Pffffffouuuuu ben dis donc, pauvre de nous ! Rien ne nous est épargné en ce moment ! Encore un fiasco de plus !

    • Armand le grand dit :

      il faut se calmer le foch a plus de 60 ans d’âge, il est d’ancienne génération, il n’y a pas de risque à avoir

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Mais quel fiasco? Ce navire ne nous appartient plus depuis longtemps!! Vous avez lu l’article au moins?

    • Max dit :

      Quel fiasco ? Ce n’est plus un navire français (armé en 1963) depuis 21 ans.
      Après 37 ans dans la Marine nationale il fut vendu en 2000 (désarmé en 2017).
      Ce navire avait trouvé preneur en l’occurrence le Brésil pour une seconde vie. Apres les turcs ont acheté de la ferraille et surtout de l’amiante d’où les conditions draconiennes pour son démantèlement.

    • Félix GARCIA dit :

      Défense: après Photonis, la pépite française Fichou est à vendre
      Après Photonis et le spécialiste des lasers Cilas, c’est au tour du champion de l’optique de précision Fichou d’être mis sur le marché. Ultra-stratégique, la société fournit des éléments pour le Rafale, les satellites militaires et la dissuasion française.
      https://www.challenges.fr/entreprise/defense/defense-apres-photonis-la-pepite-francaise-fichou-est-a-vendre_755946

    • R2D2 dit :

      je n’ai pas bien compris où est le fiasco? le Foch était chez nous bon pour la casse, le Brésil a fait le pari de le racheter, ca n’a pas marché comme ils le prévoyaient. Bon, next.

      • dolgan dit :

        C’était pas un pari mais un achat de prestige. Et ils savaient ce qu’ils achetaient.

  3. Momo dit :

    Le site spécialisté turc « Vira Haber » a, non sans malice, fait un parallèle avec l’affaire du porte-avions Varyag, acquis par la Chine à la fin des années 1990 pour en faire un casino flottant à Macao. Finalement, il deviendra le premier porte-avions de la marine chinoise, après avoir été remis en état et rebaptisé « Liaoning ».

    Avant même la fin de l’article et la lecture de ce dernier paragraphe les lecteurs avaient fait la liaison avec les dernières déclarations du sinistre en charge, aux ordres de rododo, sur la mise en place en moins d’un an d’un porte-truc avec plein d’aeronefs divers et variés.

    Plus sérieusement (mais allez savoir) le Foch a eu une très belle carrière essentiellement dans notre Royale, il est vraisemblable qu’une fois le bateau démantelé le nom soit repris pour un futur navire.

  4. AirTattoo dit :

    OH.. les turques vont avoir un Porte-Avion? super ça !!! Avouez que ce serait drôle que les Turques face le coup du Liaoning 🙂 pour l’équiper de SU33 MK(T) pour Turque.

    Wait&See

    • Dimitri dit :

      Avec un navire de 60 ans ? +10 ans pour le retaper de fond en comble ? Wahou les ambitieux ! Non ce navire c’est direction la casse et puis c’est tout. Quand la Chine à acheté le Varyag, il n’avait que 10 ans ou 30 ans pour sa mise en service après sa refonte totale. C’est autre chose.

    • YM dit :

      Mouais, le navire était déjà vieux lorsqu’on l’a vendu, puis a été mal entretenu pendant dix ans voir plus entretenu du tout ces dernières années.
      Et la technologie des chaudières à vapeur qui a posé ces problèmes au Brésil est semble-t-il très complexe et dangereuse (tout est sous pression, cf. l’accident cité).

      J’imagine qu’ils ne se priveront pas de faire de la retro ingénierie s’ils le peuvent, mais le remettre en service ça m’étonnerait fort.

      • vno dit :

        La technologie des six chaudières principales du Foch était loin du top. on fait beaucoup mieux. elles étaient timbrée à 40 bars de mémoire et prenaient une place considérable. J’ai travaillé sur du 150 bars qui tenait à puissance égale dans une seule chaufferie sans problèmes et sans personnel dans le local. deux personnes pour la conduite de toute l’installation, contre une trentaine. Les chaufferies et machines du Foch n’étaient pas automatisées, et la conduite manuelle ne tolérait pas la moindre erreur. Le non respect des règles de réchauffage de l’installation entrainait des fuites partout et le « tremblement de façade » était l’incident technique le plus redouté par les chauffeurs, car potentiellement mortel. Aujourd’hui on met de l’IA, plus besoin des spécialistes de l’époque, tant que les automates fonctionnent… Pour la partie Navigation, opération et armement, tout avait été refondu en 1987 au standard des frégates ASM.
        Les Turcs peuvent s’en inspirer pour construire un vrai porte-avion. Pour les avions, il doit être possible de récupérer des A4, F4 ou super-étendard pour rétroconception d’un avion local ou l’achat d’avions russes adaptés au catapultage. Il y a eu beaucoup de raillerie sur le premier porte -avion chinois et son groupe aérien. En 2000, ils n’étaient pas sensé avoir quelque chose d’employable avant 2050. Nous sommes en 2021 et leur marine ne fait plus rire personne… Nous, adapter ou faire des lois pour minorités couteuses au détriments de la majorité semble être notre priorité quels que soit le vote des Français dont la sécurité est très secondaire pour les « julot casse croûte » qui se passent les postes de « responsable pas coupables » entre amis initiés ! La démolition dans un chantier turc, est loin d’être anecdotique !

        • Tannenberg dit :

          A quelques virgules près, je rejoins votre analyse. Rien que pour la propagande, Erdogan serait ravi de faire refondre l’ex-Foch et rendre opérationnelle cette coque et ses capacités de lancement et de récupération d’aéronef, car il faut rappeler aussi que même si la techno présente sur l’ex-Foch est aujourd’hui dépassée, amiante ou pas, elle n’en est pas moins stratégique pour qui veut fabriquer un porte-avions digne de ce nom. Donc oui, on peut avoir toutes les craintes sur un scenario a la Varyag.

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Erdogan serait ravi de faire refondre l’ex-Foch et rendre opérationnelle cette coque et ses capacités de lancement et de récupération d’aéronef,  » Les Brésiliens ne sont pas arrivés à l’entretenir pour des raisons financières donc j’ai des doutes concernant les capacités turques dont l’économie est guère florissante!

        • YM dit :

          Je suis très loin d’être un spécialiste ni même un connaisseur des chaudières, je ne vous contredirai donc pas.

          Je rappellerais juste cependant que les chaudières du Foch ne servaient pas qu’à la propulsion, mais également aux catapultes, ce qui je pense rajoute une bonne dose de contraintes et rend les comparaisons moins évidentes.

        • vrai_chasseur dit :

          @vno
          Ambiance d’époque :
          http://www.youtube.com/watch?v=vzTcFYakF6g c’est la chauff avant du Foch. Avec une vapeur à 450° en sortie de surchauffeur, pas de laisser-aller possible.
          Même ambiance sur chauff T47 ASM type Vauquelin : en chasse ASM, à la machine c’est du On/Off permanent. On écoute la mer machine à l’arrêt et dès qu’on a la piste sonar on fonce pour torpiller. Les chauffagistes étaient des orfèvres…très fatigués après une chasse de sous-marins.

          Le « tremblement de façade » les brésiliens l’ont eu. Malheureusement avec des morts.
          Le Sao Paulo ex-Foch aura peu servi en mer, mais globalement pour un budget très modeste et avec des Skyhawk, il aura permis à ce pays de maintenir un savoir-faire aéronaval. Ce qui est plutôt une performance quand on compare aux moyens que la Chine met sur la table pour avoir le sien.

          Quant au chantier de déconstruction turc, c’est juste qu’en UE on ne déconstruit pas un navire en Inde ou au Bangladesh, sinon on se prend une volée de bois vert des lobbies associatifs écolo bobo contre la pollution de la planète le respect des règles environnementales etc etc.
          Donc l’UE a pondu une norme et on déconstruit uniquement dans les chantiers agréés par l’UE. La France pouvait laisser les brésiliens se débrouiller mais elle a eu peur d’une redite du Clem, elle a imposé au Brésil la norme UE de déconstruction dès la vente du Foch.
          Le Brésil a respecté cette clause et a pris le chantier Sök turc d’Izmir, qui est agréé UE.

    • R2D2 dit :

      pour un truc qui flotte à peine je ne suis pas sur du bénéfice de l’opération…

    • LEONARD dit :

      Entre l’état de la coque, des moteurs, des installations avia et des catapultes, çà risque de durer un peu, une mise à niveau.
      Si on ajoute la familiarisation d’équipage, puis l’apprentissage aéro, il ne va pas rester bien longtemps d’un éventuel potentiel, le tout pour un prix…….sultanesque.
      Et vu que la livre turque vient de baisser de -9.32% en un mois, il y a peu de chances qu’on see grand chose.

    • AirTattoo dit :

      bon..suis d’accord avec vous :p De toute façon un SU33MXT passerait du pont à la cale au premier appontage… mais l’image été sympa

  5. 에르메스 dit :

    Pas sûr qu’il y ait grand chose à gagner à démanteler le Foch, la Turquie n’est pas totalement à la rue en flatdeck.
    .
    Ca ne solutionnera pas le problème de l’avion à mettre dessus…
    .
    Reste les catapultes, et sur ce point, la Turquie prendrait un énorme risque avec Washington.
    Griller ses dernières cartouche alors qu’ils n’ont pas la moindre utilisation réelle à avoir, je doute que ce soit réellement comparable à la Chine qui devait totalement construire son outil industriel avec un accès faible aux technologies correspondantes (pas le cas de la Turquie, l’UK serait ravis de lui vendre le design des QE’s…)

  6. tankaboum dit :

    un porte avion français débarque en Turquie…la classe.Si ils veulent le remettre en état, ils vont devoir racheter des sems aux Argentins, voir des corsaires aux Grecques..je plaisante, vu l’état de la bête , il finira refondu en plaques mecano-soudées de char

  7. Carin dit :

    Les turcs vont même pouvoir acheter des F18… s’ils arrivent à changer la machinerie… à moins qu’ils ne servent d’intermédiaires aux russes?? Qui eux ont les moyens technologiques de remettre ce PA en route en lieux et place de leur vieux « porte aéronefs »
    Je pense que uncle Joe va faire les gros yeux.

  8. Carin dit :

    En fait j’espère que les turcs ne le garderont pas… on risque un jour d’avoir à essayer de le couler… c’est crevé cœur.

  9. Le Suren dit :

    Même ré armé, le porte-avions sous pavillon turc ne représenterait pas vraiment un danger pour notre Royale.

  10. bpapon60 dit :

    Bonjour,

    Les catapultes et brins d’arrêts sont toujours à bord ?
    C’est la techno la plus intéressante à ‘examiner’.

  11. Gorret (le faux) dit :

    Erdoghan triomphe, il va enfin pouvoir détruire un PA français !

    • blavan dit :

      Pas mal. Mais ça fait cher le kilo d’amiante pour prendre son pied. .
      Il vaut mieux pour la pollution qu’il soit démantelé en Europe plutôt que sur les plages du Pacifique, même si certains m’objecteront que la Turquie ne fait pas partie de l’Europe.

  12. Lyonpuce dit :

    Cool, la Turquie va avoir un porte avion dernier cri! Excellent !!!

  13. Fralipolipi dit :

    Pouah ! Si les Turcs en sont réduits à considérer un recyclage militaire de ce vieux (mais non moins vénérable) bateau, je les plains d’en être rendus là.
    .
    Non … plus sérieusement …, s’ils sont malicieux ces Turcs, ils devraient plutôt nous le proposer à la revente (ce qu’a refusé le Brésil) dans le cadre de notre projet de musée flottant : https://www.meretmarine.com/fr/content/bresil-le-porte-avions-sao-paulo-vendu-la-demolition
    … le tout en prenant leur marge … of course !!! 😉 (et à nous le désamiantage …).
    .
    Yep, c’est un peu dommage qu’il ne puisse servir de musée flottant, comme l’USS Intrepid à New York (qui accueille d’ailleurs un vénérable Dassault Etendard sur son pont)..
    J’imagine le topo si nous avions tenté de faire en retour une présentation en statique d’un F14 Tomcat sur le pont du PA Foch … 🙂
    .
    M’enfin, quand même pas facile à rentabiliser un projet pareil, même avec de nombreux fans prêts à payer leurs visites.

    • Thaurac dit :

      avant de le désamianter, faire visiter Erdogan , sans masque, du pont à la cale, dés fois que…

  14. PK dit :

    Le seul moyen pour les Turcs pour avoir un PA : acheter une épave occidentale…

  15. Jimmyleebillybob dit :

    Ah voilà comment on récupère un porte avions qu on va retaper et ensuite fanfaronner en Méditerranée……et puis tout doucement ils auront des envies de conquêtes comme le PCC.

  16. Moddus dit :

    La situation n’a rien à voir avec le Varyag :
    – Le Varyag à été repris après 10 ans de service, donc pas neuf mais tout comme pour un tel navire.
    – Le Foch au contraire à plus de 60 ans, et si les brésiliens n’ont rien pu en faire, je doute que ce soit intéressant pour les Turc.
    – Le navire fait 35K tonnes à pleine charge, soit 7K de moins que le CdG qui est déjà un « petit » porté avions, donc les possibilités de faire décoller un appareil moderne du Foch paraisse limité.
    – Pour un porte drone, je pense que c’est beaucoup d’investissement pour une coque aussi vieille. En faire un neuf ne doit pas coûter plus cher ni être beaucoup plus technique. Il suffit plus ou moins d’un pont plat comme un porte avions de la seconde guerre mondiale j’imagine? Surtout s’il s’agit d’un drone kamikaze pas ultra perfectionné, et pas forcément destiné à revenir 50 fois au navire.
    – Enfin, les brésiliens envisageaient une refonte avec une aide française, que n’auront évidemment pas les turc.

  17. Patrickov dit :

    démantelage et étude de toute la structure du navire, cela va leurs faire gagner quelques années de R&D, sinon mettez une cagnotte et rachetez l’épave qui a plus de 60 ans pour en faire un musée.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « démantelage et étude de toute la structure du navire, cela va leurs faire gagner quelques années de R&D, sinon mettez une cagnotte et rachetez l’épave qui a plus de 60 ans pour en faire un musée. » d’un coté vous écrivez que cela va faire gagner quelques années et d’autre part que c’est une épave! Ul serait temps d’arrêter la consommation effrénée de substances psychotropes!

      • Patrickov dit :

        Pascal (l’autre) mon pauvre même une épave s’étudie et apporte des informations sur la conception.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Pascal (l’autre) mon pauvre même une épave s’étudie et apporte des informations sur la conception. » Mon brave soixante ans d’âge! Ce n’est plus du 5 étoiles mais du X.O.
          Mais surtout, surprenant, la « grââânde Turquie qui s’abaisse à racheter un vieux rafiot, français de surcroit, toute honte bue alors qu’elle pourrait se tourner vers son indéfectible et grand allié russe pour une conception et fabrication en commun! Vraiment tout fout le camp!

          • Patrickov dit :

            Pascal (l’autre) ici on voit les limites de votre connaissance, ce n’est pas la Turquie qui achète mais une société privée qui ne pense qu’à récupérer les métaux précieux.
            60 ans d’existence, c’est comme le vieux moteur à combustion qui est toujours à la page en 2021.

  18. Durandal dit :

    LL a la pêche aux trolls? 😉

  19. Hannibal_Lecteur dit :

    Avec tout ce qui est pourri et tout ce qu’il y a à refaire, nul doute que partir à zéro est économiquement plus viable.
    Les brésiliens se sont mordu les doigts déjà. L’entreprise turque va juste le démanteler….
    Buziness is buziness.
    Y’en a qui semblent découvrir le capitalisme…

  20. Le Suren dit :

    Le Foch a été frappé trois, il a l’air foutu ! (Tempête Rouge, Tom Clancy).

  21. Eowya dit :

    Mouais, si les Turc veulent remoderniser le Foch, bon courage a eux 😀
    Je ne veux pas être mauvaise langue, car le Foch fut un porte avion merveilleux, mais l’article l’a très bien dit : C’est une épave aujourd’hui… Une rétro ingénérie pour le remettre d’aplomb ? ça semblerait être un gouffre a pognon que la Turquie n’a plus les moyens de se permettre. Sans compter qu’il faudrait des tas de brevets étranger (les catapultes notamment) que les Américains seraient surement frileux a donner a la Turquie en cette période de tensions… Enfin, qui dit porte avion dit avion. Il faut un appareil marine adapté. La Turquie a été exclue du projet F-35, la France ne vendra certainement pas de Rafale a la Turquie, les Turques peuvent encore acheter des F-18, mais bon, investir un porte avion de plus de 50 ans pour lui mettre un appareil de 40 ans, ce n’est pas ce que j’appelle investir pour l’avenir, son obsolescence sera déjà actée au démarrage du projet…

    Enfin, actuellement, les Brésilien ont mis le Sao Polo au rencart, car celui ci ne pouvait pas passer 3 mois sans tomber en panne, ce qui n’est pas étonnant pour un appareil aussi vieux. Si les Turques veulent un porte avion, ils auraient plus vite fait de négocier avec la Russie ou la Chine que de moderniser une vénérable épave.
    Sinon, il est quand même simplement possible que la Turquie se contente de le démanteler. Il est vrai qu’en cette période si particulière, on est tenté d’y voir là un acte militaire…

  22. ozan dit :

    La Turquie ne possède aucun avion pour aterrir et décoller d’un porte avion

  23. Gandalf dit :

    Ca serait dommage qu’il coule mysterieusement au milieu de l’Atlantique

  24. Formigny dit :

    un accident est si vite arrive en traversant l’atlantique !!!

  25. Ghostrider dit :

    magnifique porte avion, il ressemble à un  » essex » avec ses batteries de 127 … le foch démantelé en turquie .. bon il faut vite oublier  » la symbolique »

  26. papy dit :

    Je le verrai bien couler par accident pendant le transfert.
    Je suis certain que cela est envisagé.
    Par qui cela reste à voir.

  27. Maxx dit :

    Ne prenons pas de risque, il est temps d’entrainer sérieusement l’équipage du Suffren au tir de torpilles…

  28. Plusdepognon dit :

    Depuis le temps que la Turquie voulait son porte-avions…
    Plus sérieusement, s’ils veulent refaire le coup de la Chine, bon courage !

    La France chercherait à céder à la Grèce, GRATUITEMENT, ses vieilles frégates :
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/la-france-propose-les-fregates-jean-bart-et-latouche-treville-a-la-grece-880591.html

    • Dimitri dit :

      Pourquoi pas pour des fidèles alliés et aussi pour éviter les coûts du démantèlement. Ce n’est pas une mauvaise idée. Mais bon même gratuitement ça reste des navire âgés et dans 10 ans les grecs voudront tout de même des frégates neuves.

    • E-Faystos dit :

      La proposition tient du génie : on parle de frégates pour qui il faudra PAYER pour la déconstruction. Au mieux, on peut récupérer quelques éléments rétrofités qui ne sont pas trop obsolètes ( on parlait ici de poser les radar sur les futurs ravitailleurs).
      Et ils seront plus utiles aux Grecs qu’à nous.
      Alors oui, on se déshabille, mais d’une cravate : on à encore la chemise… (Mais la culotte ?)

    • Lotharingie dit :

      Plusdepognon :
      .
      « ………..La France chercherait à céder à la Grèce, GRATUITEMENT, ses vieilles frégates…. »
      .
      Les discussions vont s’accélérer :
      .

      « …………La ministre des Armées se rendra ce jeudi en Grèce dans le cadre des cérémonies marquant le bicentenaire de l’indépendance du pays, le 25 mars 1821. Une indépendance dans laquelle la France a joué un rôle. En effet, face à l’Empire ottoman, une expédition navale conjointe russe, française et britannique détruisit la flotte turco-égyptienne lors de la bataille de Navarin………… »
      .
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/03/24/florence-parly-en-grece-pour-le-bicentenaire-de-l-independan-21992.html

      • Fralipolipi dit :

        Florence Parly est au charbon partout.
        Y-a pas à dire, Covid ou pas Covid, elle se démène.
        Je ne suis pas dans le secret des dieux pour savoir quelle est la qualité réelle de son travail au Mindef,
        mais vu de l’extérieur, on a vraiment l’impression de voir là une ministre très volontaire, déterminée et efficace !!!
        Bravo et merci.

        • Lechavenois dit :

          Fralipolipi :
          .
          « ……Florence Parly est au charbon partout…… »
          .
          Par son investissement apparent, Mme Parly force le respect pour ne pas dire une certaine admiration.

        • philbeau dit :

          Je m’associe à vous pour rappeler s’il en était besoin que nous avons une ministre remarquablement présente à sa tâche , qui relève singulièrement la fonction . Merci à elle en effet !

    • vrai_chasseur dit :

      @pdp
      La gratuité n’existe pas en affaires, hélas.
      Céder ces 2 frégates correspond simplement à une ‘ristourne’ sous forme de don en nature, consentie sur le montant d’un contrat plus global d’achat de 4 frégates Bel@arra neuves + rénovation de 4 autres frégates Meko grecques.
      Il faut d’abord que ce contrat soit signé.
      En se séparant de 2 frégates en fin de vie, le ministère des armées offre à Naval Group la possibilité de gagner un deal très important. Il y aura sans doute un renvoi d’ascenseur de la part de Naval Group pour la Marine Nationale (modernisation des 2 dernières FLF ? …?).

      • Plusdepognon dit :

        @ Vrai_chasseur
        Là, c’est rationnel comme explication. Merci !

        Lockeed Martin est vraiment mal avec ses navires à problèmes dont même l’US Navy ne veut plus entendre parler. Ceux dont je méfie c’est nos amis teutons de TKMS…

  29. Rufus S. dit :

    Qu’ils essaient de le rééquiper, ça les occupera des années à devoir bricoler un navire hors d’âge et aux capacités d’emport dérisoires. Ascenseurs capable de soulever 15 tonnes et catapulte pouvant lancer 20 tonnes, quand on sait que la masse à vide des F-4 est de 14 tonnes environ, ça ne va pas aller bien loin.

    Et puis il faudra m’expliquer l’intérêt d’un porte-avions léger que tout le monde pourra suivre et frapper sans le moindre souci dans les environs : aucune discrétion vu la géographie locale, aucun intérêt tactique ou stratégique puisqu’il ne pourra pas faire décoller d’avions turcs correctement équipés alors même que tout ce qui est utile pour eux est à portée des bases au sol.

    Ce serait une excellente nouvelle qu’ils cherchent à le réarmer, les ressources seraient prises à leurs vrais programmes comme leurs nouveaux navires de surface qui, eux, sont quelque peu plus sérieux et utiles.

    Le Foch version turque, c’est aussi utile qu’un Nimitz dans la Baltique : la première et plus importante des modifications sera d’installer les guides pour les plongeurs voulant visiter l’épave sans trop déranger les poissons.

  30. Berty dit :

    Oui, après si vous un porte-avions conçu dans les années 60 (et retrofité dans les années 90) sans pouvoir mettre un avion de dessus…. pas de quoi paniquer ^^

  31. Auguste dit :

    La question qu’on a tous en tête: si Naval était prêt à remettre à neuf le Foch pour 250 millions €,pourquoi pas la Turquie: en est elle capable?

  32. Matthias dit :

    La seule chose qui me gêne, oute le fait que c’est du patrimoine qui disparaît, c’est le symbole de voir l’un de nos anciens fleurons se faire découper au chalumeau dans un pays avec lequel on est conflit diplomatique. Pour l’image c’est déplorable.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ La seule chose qui me gêne, oute le fait que c’est du patrimoine qui disparaît, ]

      On a pas trouvé les thunes pour un magnifique vaisseau du XVIII éme siècle qui ne demandait qu’â être restauré pour devenir le pendant du HMS Victory !
      On ne va dépenser du fric pour s’encombrer d’une vieille m**** amiantée et rouillée degollâtre !

  33. Muse dit :

    Quand vous écrivez « la déconstruction du « Clemenceau »… » vous rajoutez inutilement de la novlangue sans sens à une fin tragique, celle de notre « Clem » !
    La destruction vous semble quoi, trop fort, trop ringard ou inconvenant ? C’est pourtant le mot français pour un dématèlement total…

  34. Turquie ottoman vas avoir le premier porte-avions pour refaire son empire sur la mer près de Chypre bravo les naïfs

  35. Ah Ca ! dit :

    Sur le sujet de vieux bateaux

    désolé en inglish

    « According to information published by Greek City Times on March 23, 2021, France has offered to give the Greek navy two first-class frigates, Cassard-class anti-air frigate Jean Bart (D615) and the Latouche-Tréville (D646), Georges Leygues class anti-submarine destroyer, free of charge. »
    https://www.navyrecognition.com/index.php/news/defence-news/2021/march/9871-france-ready-to-offer-greece-two-frigates-free-of-charge.html

  36. Frede6 dit :

    Y a pas de quoi en faire un drame mais effectivement il y a moyen d’apprendre quelques trucs sur les Installations Aviation pour un pays qui envisage de construire un porte-quelquechose

  37. m dit :

    Seules les catapultes constituent une technologie digne d’être « rétroingénieré ».

    Plus généralement, je me demande ce qui constitue la difficulté de cette technologie qu’on doit acheter littéralement à prix d’or aux américains… A part le fait qu’on n’en produirait que 2, sans aucun chance de faire un effet de série. Après tout, c’est juste un gros truc sur un rail qui doit tirer fort.

    S’il y a un spécialiste, je suis curieux.

    • oryzons dit :

      D’une part en terme d’ingénierie ce ne doit pas être si évident puisque seuls les américains maitrisent cela à date.

      Deuxièmement au-delà de la technologie c’est surtout une affaire de mise au point. Cela prend des années, avec beaucoup de tests. Donc il faut avoir un PA sur lequel on va « testé » lesdites catapultes.

      Enfin au niveau industriel, admettons que nous puissions en faire, que nous soyons en mesure de les fiabiliser à la perfection via des essais au sol. On va donc en construire deux ou trois pour un PA puis plus rien pendant 40 ans ?
      C’est possible. C’est juste qu’il faut rajouter à minima 1 ou 2 milliards sur le budget du PA.

      C’est comme les hawkeye : c’est des avions embarqués (on sait faire) avec des radars puissants (on sait faire). C’est juste qu’en construire 3 tous les 20/30 ans…

      Dans un cas comme dans l’autre, les américains sont contents de nous les vendre et nous sommes contents de les acheter.
      Un vrai cas de win / win.

  38. ron7 dit :

    Le démanteler ce porte avion… Il le faut !
    Maintenant, il faut être prudent et espérer qu’ils vont bien le démanteler !
    Si Erdogan décide de s’en servir comme cible pour ses chasseurs, évidemment ce démantèlement sera quelque peu mal vécu par les élites françaises !

    Le couler, ou l’abimer un peu avant de le démanteler, laisserait passer un message, bien sûr tout cela relève de la fiction !

  39. Martin Marin dit :

    La coque part à la ferraille, comme tous les autres bâtiments désarmés.
    Je rappelle que l’installation propulsive composée de 6 chaudières de type Indret 45 bar, 450°C de surchauffe , et de ses groupes turbo réducteurs ne sont fiables que s’ils sont entretenus et maintenus par les marins et arsenaux qualifiés. Sans parler du savoir faire et de la compétence exigée pour la conduite de telles installations qu’il faut régulièrement mettre en oeuvre même à quai Ou conserver avec des dispositions spécifiques.
    Je doute que les brésiliens aient cette culture… D’où les accidents mortels.
    Seules les grandes Marines savent mettre en oeuvre de telles installations à vapeur surchauffé fossile.
    Enfin je rappelle que les catapultes à vapeur étaient les plus courtes mises en oeuvre en occident : 50 m (spécificité pour les 2 PA français) et le système de lancement utilise un sabot de lancement qui reçoit une élingue qui permet de catapulter l’appareil.
    Donc exit les aéronefs américains classiques, ou il faudra se contenter de F8 Cuzader ou A4 Skyhawk… et français, feu étendard IV ou SUE…. Je doute qu’on leur en fournisse même en occasion.
    Pour les aéronefs à décollage vertical et atterrissage court ou vertical, le pont devra être alors renforcé en raison de la chaleur du flux des turbines.
    Bref, le rétrofit est sans aucun intérêt.
    Par compte les quantité de métaux, comme le bronze, le cuivre, et autre métaux de valeur et même la ferraille sont une aubaine pour celui qui va démanteler la coque, étant le cours actuel de ces métaux.
    On va pouvoir avoir de beaux plateaux et théières en cuivre…..

  40. Anthony Franck dit :

    Personne ne le dit jusqu’à présent mais ça me parait évident, pourquoi n’essaieraient t-il pas de transformer l’appareil en lanceurs de drones? Surtout si ceux-ci n’ont pas besoin d’atterrir… C’est ça qu’ils ont en tête à mon avis. La saturation des défenses adverses mais sur mer…
    Conçu comme cela ce ne serait pas totalement idiot… Ne jamais sous-estimé l’adversaire… Jamais…

    • Muse dit :

      ??? Euh vous pourriez expliquer plus avant ! Le 1er avril arrive à grand pas et je sens une maîtrise hors du commun de ce sujet.

  41. Anthony Franck dit :

    Personne ne le dit jusqu’à présent mais ça me parait évident, pourquoi n’essaieraient t-il pas de transformer l’appareil en lanceur de drones? Surtout si ceux-ci n’ont pas besoin d’atterrir… C’est ça qu’ils ont en tête à mon avis. La saturation des défenses adverses mais sur mer…
    Conçu comme cela ce ne serait pas totalement idiot… Ne jamais sous-estimé l’adversaire… Jamais…

  42. titikoff dit :

    Sauf erreur de ma part, les turques ont commandé le TCG Anadolu (basé sur la classe LHD Juan Carlos I) et disposant de capacités de porte-avion (à décollage vertical, prévu avec des F-35B sauf que les USA ont bloqué la livraison au titre des sanctions contre la turquie depuis l’achat de S-400 russes). Ce navire, en cours de construction, est prévu pour être armé en 2021/2022. Quel intérêt auraient-ils à rétrofiter Le Foch ?

  43. HMX dit :

    Triste fin de vie pour ce symbole de la Royale.
    Il est regrettable que nous n’ayons pas su trouver la volonté ni l’argent pour faire autre chose avec le Foch. Sachant le sort et les mésaventures de la coque du Clemenceau, nous aurions pu trouver quelques millions (le prix de la ferraille) pour ramener la coque du Brésil vers la France, lancer un appel à manifestation d’intérêt en espérant qu’une collectivité (au hasard, la ville de Toulon) en partenariat avec la Marine Nationale, puisse porter un projet de musée.
    Et en dernier recours en l’absence de tout projet de musée, et après dépollution sommaire, faire du Foch un récif artificiel aurait pu offrir une forme de seconde vie au bâtiment tout en boostant le tourisme (plongée) au niveau local.

  44. éric saccy dit :

    bonjour
    excusez moi , mais je ne comprends pas très bien le parallèle avec la chine
    En effet , l’article ne parle que de démantèlement en Turquie ….et non de retrofit.
    quel est le rapport donc avec la Chine ?
    Ou alors , il manque un paragraphe dans l’article

  45. Ah un nouveau record , la traversé de l’Atlantique de la Coque (Ex R99) .
    Déja un périple de 10.000 nautiques (18.000 km) a la vitesse de 6/7 noeuds, vers Brest par un certain Clém pris en remorque.

  46. philbeau dit :

    Vos contributions sont toujours intéressantes vno . Et je ne saurais qu’approuver la parenthèse sur les devoirs d’un pays qui se respecte . Les chinois nous les rappellent en ce moment .

  47. Maurice dit :

    Les turcs veulent mettre des drones sur les navires.
    Les avions c’est déjà le passé.

  48. Noël BERGON dit :

    les turcs ont copiés nos VBL…en ce moment il font la promo d’un véhicule qui ressemble étrangement au « SCARRABE »…nous voyons la copie du « Griffon » partout en SYRIE…donc ,je serais assez tenté de penser que si il achète l’ex FOCH ce n’est pas pour rien…n’oubliez jamais que pour faire évoluer la précision et la distance des projectiles ,les ingénieurs reparte souvent sur des données fournies par des essais balistique de flèches …lances et autres boomerang !…il y a toujours quelque chose à retirer des « fossiles »…chaque navire ,avion, blindé a une signature propre…un mode de raisonnement propre…une architecture propre…et en l’occurrence ,la France en ces domaines à des spécificités …c’est cela que les Turcs veulent

  49. Noël BERGON dit :

    les turcs ont copiés nos VBL…en ce moment il font la promo d’un véhicule qui ressemble étrangement au « SCARRABE »…nous voyons la copie du « Griffon » partout en SYRIE…donc ,je serais assez tenté de penser que si il achète l’ex FOCH ce n’est pas pour rien…n’oubliez jamais que pour faire évoluer la précision et la distance des projectiles ,les ingénieurs repartent souvent sur des données fournies par des essais balistiques de flèches …lances et autres boomerangs
    !…il y a toujours quelque chose à retirer des « fossiles »…chaque navire ,avion, blindé a une signature propre…un mode de raisonnement propre…une architecture propre…et en l’occurrence ,la France en ces domaines à des spécificités …c’est cela que les Turcs veulent

  50. vrai_chasseur dit :

    Il semble que la France soit dans la boucle de la décision de choix du chantier de démantèlement.
    Après les errements du Clem, qui aurait dû être démantelé en Inde mais a fini en GB après de longs trajets remorqués en mer suite aux nombreuses interventions des associations anti-amiante etc, la France ne voulait pas recommencer cette galère et avait imposé au Brésil qu’elle soit consultée le jour où celui-ci envisagerait le démantèlement du Sao Paulo ex-Foch.
    Clause contractuelle que le Brésil a respecté, la liste des chantiers de démantèlement a été transmise à la France. Seuls 2 chantiers étaient conformes aux normes antipollution UE et le turc était le moins cher des 2.

  51. Patrickov dit :

    Sérieusement on voit le niveau des commentateurs, limité paranos, ce navire est une épave que les turcs vont mettre en pièces pour récupérer les métaux précieux et les faire fondre.
    Aucun intérêt pour les turcs d’essayer de retaper ce vieux tacot. Ils peuvent aussi le faire couler et en faire une attraction touristique pour les plongeurs, ils l’ont déjà fait avec des avions de ligne.

  52. Paul Bismuth dit :

    Les anciens marins peuvent être atteints par l’amiante bien après avoir pris la quille:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/01/15/amiante-21803.html

  53. B2 dit :

    Je n’aime pas cette vente.
    Dans cette région, il se dit que de très grande quantité de désherbant Brésilien à trop haute concentration pour l’Europe on finit en une grande explosion qui reste encore bien trop dans nos mémoires. Sachons bien choisir nos alliés et ce que nous « donnons » aux autres.