La Royal Navy sera la principale bénéficiaire de la dernière revue de défense britannique

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

29 contributions

  1. mulshoe dit :

    Au fond, nos seuls véritables alliés .

  2. oryzons dit :

    Les SNA, c’est juste un effet d’annonce.
    Oui à un moment les SNA actuels (qui ne sont mêmes pas encore livrés) seront remplacés.
    On peut d’ores et déjà le dire aussi pour les Suffren français !
    La vraie surprise serait une hausse de format, soit par un allongement de la série Astute, soit par une nouvelle classe en complément.

    Sur le Type 83, on parle d’une entrée en service vers 2040 !
    Là encore un pur effet d’annonce. Je ne vois même pas ce que les bureaux d’études vont faire de cela. C’est tellement loin pour un bâtiment de surface que cela n’a aucun intérêt de démarrer les études avant plusieurs années.

    Pas d’augmentation capacitaire de Type 26, ni de Type 31, ni d’Astute ni de Type 45.
    La seule augmentation capacitaire de prévue est donc les Type 32 et le bâtiment de surveillance maritime.
    Pas de date, pas d’unités.
    Donc en fait on ne sait même pas si c’est réellement le cas.

    Mais quelle douche froide si j’étais anglais !
    Une British Army qui se réduit de plus en plus, un retrait des Typhoon Tranche 1 non compensés.
    Seulement 2Mds budgetés pour le dév de tout le programme Tempest sur les 4 prochaines années.
    Et ce alors que le budget est annoncé en grande augmentation.

    Où va l’argent ?
    Réponse : les deux PA opérés en MEME temps, l’achat de plus de F35, le remplacement des hélicos US par d’autres hélicos US, et récupérer une partie des capacités spatiales perdues avec le Brexit.

    Mais je reconnais au moins une chose à Johnson et aux anglais : en marketing ils sont vraiment forts !

    • Green dit :

      Oui quand on enlève tout ce qui relève de la seule communication, la tableau en devient plutôt sinistre. Surtout si la F35 se révèle un boulet a trainer a terme.

    • NRJ dit :

      On peut rajouter également le Tempest non ? 1,5 milliards de livres sur ce programme, ça compte….

  3. HMX dit :

    Quelques surprise en effet.
    La construction de « navires de soutien multi-rôles » (BRSS) est une idée intéressante même si on ne cerne pas tout à fait à quoi serviront précisément ces bâtiments, ni s’ils disposeront d’un armement conséquent.

    Le renouvellement de la classe Astute est plus inattendu. Sans doute faut-il comprendre que les 3 derniers exemplaires ne seront pas commandés, et remplacés par cette future classe de SNA dont on a hâte d’en apprendre davantage : évolution des Astute ou toute nouvelle classe de bâtiments ? au vu des difficultés et surcoûts colossaux de la classe Astute, on parie plutôt sur la première option…

    Le concept de navire de surveillance des câbles sous marins est révélateur de la prise en compte de cette vulnérabilité par les britanniques. L’idée est bien sûr intéressante, mais on peut se demander s’il n’aurait pas été plus efficace (et discret) de concevoir des drones sous marins chargés d’inspecter ces milliers de câbles sous marins, quitte à faire intervenir un navire câblier si une intervention ou une réparation est requise sur un câble.

    Enfin , le remplacement de la classe Daring par une nouvelle classe de bâtiments s’annonce très intéressant : « simple » destroyer, ou croiseur avec capacités ABM, comme le prévoit l’Italie ?

    • oryzons dit :

      Difficile à dire pour les Astute.
      Si c’est une évolution, alors j’imaginerai un VLS comme cela a été envisagé pour les Barracuda.
      Mais pour mois ce n’est pas une « nouvelle » classe de sous-marins ça.
      Si demain on annonce qu’on veut que la moitié des Barracuda aient un VLS, ce ne sera pas présenté comme une toute nouvelle classe de SNA mais comme une évolution.

      • Fred dit :

        Oui, les Astutes sont de très grosses bestioles, qui peuvent être agrémentées à différentes sauces, ce qui n’en ferait pas une nouvelle classe. Une classe différente ne pourrait être … Que plus petite, il me semble.

      • HMX dit :

        L’ajout d’une tranche VLS est en effet le scénario le plus probable. On aimerait d’ailleurs qu’une telle décision puisse inspirer la Marine pour ses Barracuda…
        Plus ambitieux, l’ajout d’une section de coque destinée à l’emport et à la récupération de drones UUV est également une piste pour booster les capacités des Astute.

  4. NRJ dit :

    Les phrases de Taleyrand restent vraies aujourd’hui pour le programme FREMM : « Quand je me regarde, je me désole, quand je me compare je me console ».

    Les anglais font la même chose que nous en pire : de 13 Type 26 taillées pour le combat, ils n’en commandent que 8. Et ils doivent compenser avec des Type 31 sous-armées. Et ils rajoutent des Type 32 conçus pour le littoral. Quel gâchis…

    • NRJ dit :

      Talleyrand

    • dolgan dit :

      Bof, on peut râler sur le format Français, mais c’est cohérent et fonctionnel.

      Côté brits, ça part dans tous les sens sans cohérence et ils cumulent les malfaçons. Ils ne savent pas où ils vont.

      Ils maintiennent leurs 2 PA éléphant blanc, mais nous expliquent en même temps qu’ils abandonnent la haute intensité .

      • Sinope dit :

        @ Dolgan je ne vois pas la cohérence du modèle français. Il faudrait m’expliquer en quoi il serait cohérent et fonctionnel.

        Sinon d’accord sur les Brits.

      • NRJ dit :

        @dolgan
        Généralement on critique le fait d’avoir réduit le nombre de FREMM de 17 à 8 pour ne pas avoir apporté d’économies.

        • Sinope dit :

          @ NRJ il y a en effet des gens qui aiment pinailler sur les chiffres. Mais le principale question ici n’est pas là. C’est une question plus générale sur où faut il faire des economies et comment.

          Au final, sans refaire les débats des uns et des autres, leurs arguments principaux tournent autour du point de savoir si économiser la somme économisée sur le programme FREMM était plus imporant que d’avoir une flotte de guerre.

          Vous répondez que oui et d’autre non.

          • NRJ dit :

            @Sinope
            « Mais le principale question ici n’est pas là. C’est une question plus générale sur où faut il faire des economies et comment. ». Si c’était ça la question, on ne parlerait pas des FREMM mais de la politique économique de l’État, et le programme de frégate n’en est qu’une infime partie.

            « tournent autour du point de savoir si économiser la somme économisée sur le programme FREMM était plus imporant que d’avoir une flotte de guerre. ». Non déjà on parle de la présence ou non d’économie sur le programme. Quand on lit un article de l’IFRAP, il n’y en a presque pas eu (car ils comparent les 8,5 milliards d’euros de 2008 aux 8 milliards de 2016). Et ensuite seulement on parle de l’intérêt de réduire les commandes du programme dans les circonstances où on l’a fait, en 2008 et 2015 (donc avec le budget de l’armée tel qu’il était a l’époque et les menaces qu’on rencontrait a l’époque, et celle qu’on attendait pour le futur).

          • Sinope dit :

            @ NRJ donc nous sommes d’accord, ce n’est pas la question principale.

            « Quand on lit un article de l’IFRAP, il n’y en a presque pas eu » L’IFRAP considère que le coût des FDI et des Horizons doit être intégré à la question ce qui explique sa conclusion qui porte sur ces trois programmes qui ne peuvent pas être pris isolément pour elle.

            Sur les circonstances de 2008, nous ne pourrons être d’accord.

          • NRJ dit :

            @Sinope
            L’IFRAP indique 8 milliards d’euros pour les 8 FREMM estimés en 2008 et compare cette somme aux 8,5 milliards pour 17 FREMM estimés en 2008. Et l’auteur se base sur cette estimation faussée pour dire que les 17 FREMM + 4 Horizon sont moins chers que les 8 FREMM + 2 Horizon + 5 FDI. C’est éloigné de la réalité même s’il est sans doute vrai quand il dit qu’on a perdu pas mal de frégate pour une économie d’argent relativement faible.

            « Sur les circonstances de 2008, nous ne pourrons être d’accord. ». Je ne pense pas non plus, malheureusement. On va devoir se mettre d’accord d’être en désaccord. 😉

            Après sur la tribune Surcouf, je vois effectivement une critique en règle, mais pas de remise en cause du fait qu’on croyait a l’époque à la disparition des guerres symétriques et à l’émergence des guerres asymétriques. C’est pourtant fondamental, puisque c’est l’argument sorti pour réduire le budget de l’armée sur certains équipements. Dit simplement l’argument etzit « on n’a pas besoin de 17 FREMM pour faire face aux talibans ».

            Du coup, lorsque j’affirme que tout le monde pensait (et y compris les militaires) en 2010 que les guerres ne seraient qu’asymétriques, je ne vois pas de remise en cause par la tribune Surcouf.

            Après ils font leur propre analyse et estiment (mais on peut être en désaccord avec l’analyse qu’ils font de leur besoin) que des guerres asymétriques nécessitent justement plus de matériel (et donc plus de budget mais la question n’est pas là). Et cette analyse peut faire l’objet d’un désaccord : a partir du moment où les guerre du futur sont asymétriques, faut il des Rafales de 100 millions à 15 0000 d’euros l’heure de vol pour envoyer des bombes de 20 000$ sur des pickups rouillés au fond du désert ? ou faut il des destroyer Aegis surarmé et surprotégés pour envoyer un missile de croisière hyper technologique sur 3 gars avec des vieux AK-47?

  5. Moddus dit :

    Les Anglais auront donc 3 classes de Frégate + une classe de destroyer ?

    J’ai l’impression qu’en Europe on a beaucoup de mal à saisir le concept d’économie d’échelle quand même…

    Et au passage, un destroyer sans missile mer-mer et sans torpille, c’est encore un destroyer ?
    On se plaint régulièrement du sous-armement des navires français, mais les anglais sont encore pire !

    • oryzons dit :

      Le problème n’est pas de comprendre les effets de série ; d’ailleurs c’est surtout le MCO d’une flotte avec pleins de petites séries qui est problématique.
      Le problème c’est que lorsque pendant 30 ans tu fais des coupes budgétaires et que tu raccourcies les séries sans arrêt, t’as l’industriel qui finit par te dire que s’il n’a pas une nouvelle commande il met la clé sous la porte.
      Du coup après avoir raccourcis la série pour faire des « économies » tu lui passes commandes d’une autre mini série pour lui éviter la faillite.

      Oui par rapport à nous, les anglais sont dans un état encore pire, et ils vont devoir souquer ferme pendant longtemps avant de remettre de l’ordre dans leur flotte.
      Même l’aviation, ils vont se mordre les doigts de leur commande de 138 F35 qu’ils espèrent avoir le droit de ne pas honorer. D’ici quelques années ils vont donc avoir un mix Typhoon / F35B / F35A ? / Tempest…
      Et cela sans que le Typhoon ne soit un socle pour bâtir le Tempest. Mais au secours !

      Et même leurs PAs ont été réalisés « à l’économie ». Pas de catapultes ni de Hawkeye pour en faire de « vrais » PA, pas de radier non plus pour en faire de vrais navires polyvalents.
      Les PA italiens sont plus cohérents pour beaucoup moins cher, un comble pour la prestigieuse Royal Navy !

      Vraiment, on voit que BoJo est volontariste, mais on est sur du temps long pour tout ces projets, donc il récupère le travail des autres.

      Mais est-ce qu’il prend lui-même de bonnes décisions ?
      Est-il vraiment intelligent d’annoncer la mise en chantier de nouveaux équipements plutôt que d’allonger les séries actuelles pour faire reprendre de la masse à son armée ?

      Mais quelle misère de voir le RU dans cet état !
      Mine de rien cela nous a bel et bien impacté, car les capacités militaires se font aussi « en relatif », donc quand les autres sont très mal lotis tu peux toujours te dire que les demandes de tes militaires ça va bien deux minutes, regardez les autres !
      Les annonces italiennes sur leur Marine vont par contre certainement faire réfléchir.
      De même que la mésaventure de notre SNA.

  6. Plusdepognon dit :

    Avec deux porte-aéronefs sans Dindes ou presque, il faut bien que la Royal Navy puisse surveiller les zones de pêche :
    https://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2021/03/royal-navy-defence-in-competitive-age.html

  7. Sinope dit :

    Les choses sont claires. Place au grand large, avec une micro flotte macrocéphale et plus rien à y défendre sauf les chantiers.

  8. blavan dit :

    La Grande Bretagne fait preuve de pragmatisme , elle réoriente vers les priorités, une souplesse pour des interventions asymétriques courtes , et un abandon réalistes des concepts de guerres du 20ème siècle , dit conflit de haute intensité dons la France n’arrive pas à se détacher , ne voulant pas admettre que la guerre de haute intensité, sera nucléaire ou pas.

    • Sinope dit :

      @ Sinope les Arméniens, les Russes et les Ukrainiens notamment ont fait de la haute intensité sans armes nucléaires sur les dix dernières années.

  9. Flo dit :

    Voilà pourquoi je me félicite du fait que nous construirons qu’un seul PA, regardez dans la m*rde dans laquelle se retrouvent nos voisins…

  10. Bob dit :

    Bojo annonce des réductions au final et laisse la patate chaude pour ses successeurs.
    Où sont les SNA commandés? Rien
    Où sont les nouveaux navires de type 32? Rien pour le moment et surtout adapter pour le littoral.
    Qui escortera les PA de la perfide? Pas grand-chose de très bien armé.
    Quelles bases ont-ils pour en Indo-Pacifique? Ils n’ont plus rien à l’Est de Suez depuis les années 70 et le libéralisme.
    Mise à part des drones aquatiques ou sous-marin qui augmentera la flotte, il n’y a vraiment pas grand-chose dans cette revue, que des effets d’annonces. Le Brexit est un excuse pour diminuer l’armée car le cyber et l’espace ne remplace ni le sang, ni le mazout et ni le kérosène.
    Bojo est le fossoyeur de l’armée britannique, l’OTAN a de sérieux soucis sans la présence de l’Oncle Sam.

  11. Belzébuth dit :

    Donc l’armée britannique en opération se résumera à des forces spéciales déployées à partir de bases ou de bateaux, comme dans cet exemple:
    https://sof.news/special-forces/exercise-chameleon-1-21/

    Avec des drones:
    https://mobile.twitter.com/RaphTwitt2014/status/1357387740124499976