La British Army va changer de visage pour anticiper les crises et mener des opérations « en dessous du seuil »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. blanche neige dit :

    La notion de guerre hors limite semble être comprise Outre Manche , à quand cette prise de conscience chez nos décideurs civils et militaires en France ?

    • Gremlins dit :

      Nous avons de l’avance sur ce sujet.

    • José dit :

      Non la France ne sait pas encore que le temps des guerres classiques est fini depuis le siecle dernier!!!!! Elle perd tout son temps à s’accrocher à un vieux modele de stratégie et systeme de défense appelé SCAF…par lequel elle s’arrache des cheveux pour obtenir 30% du travail que l’Allemagne lui accorde peut être même par indulgence!!! car incapable de faire un avion furtif… Ceci étant il y a toujours l’obsession de travailler avec un partenaire qu’on hait tant… Difficile de comprendre les Francais!!! 90% des avions du SCAF ne servirons jamais sur un théâtre de guerre-…Pourquoi ne pas depenser cette énergie pour developper l’Industrie 4.0, les recherches scientifiques et technologiques de demains ainsi que les renouvellables, des domaines oü la france n’a aucun acteur majeur?????

      • Franz dit :

        Pauvre, pauvre José…

      • Pascal Le Huede dit :

        tu veux pas te taire? nan mais vraiment. degoiser tes conner*es, sur une Allemagne que tu ne connnais pas… et en plus etre HS….
        tu saoules gros.

  2. Marc Mora dit :

    J’ai du mal a voir ou la réduction d’effectifs et de moyens va leur permettre d’agir  » sous le seuil », étant donner que  » l’interventionnisme  » n’est qu’une question de volonté politique, encore un beau baratin pour justifier des coupes budgétaires

    • erleg dit :

      Sauf qu’il n’y a pas de « coupes budgétaires », bien au contraire le budget de la défense britannique va bénéficier de plus de 18 milliards d’euros supplémentaires dans les quatre ans à venir.

      • Fred dit :

        On verra … J’ai un doute.

      • Momo dit :

        Alors là, il va falloir surveiller les budgets réels vs la kommunication avant d’affirmer quoi que ce soit de catégorique.
        Au royaume des menteurs Boris est le roi, et bien fol qui s’y fit.
        Ce n’est même pas caustique, c’est l’ensemble de sa carrière qui le prouve.
        C’est un fait c’est tout.

    • dolgan dit :

      En tout cas outre manche, sans surprise, personne n’y croit.

  3. Courmaceul dit :

    Voici nos vrais partenaires.

    • Gremlins dit :

      Si nous n’avons pas mieux, continuons à progresser et investir (investissons d’avantage) ce sera plus sur.

    • erleg dit :

      Clairement. C’est à se demander pourquoi on continue encore à s’accrocher aux allemands, qui n’ont plus la moindre fiabilité en matière de défense, et sont de toutes façons complètement déclassés militairement.

  4. Mat49 dit :

    C’était déjà fait mais il faut le redire visblement : R.I.P. british army. La navy récupère la mise comme après la première guerre mondiale.

    Seule lueur d’espoire le système des réserves qui fonctionne mieux que chez nous.

  5. NRJ dit :

    L’effectif passent de 80 000 à 70 000 personnels, les Challenger 2 sont réduits à 150 exemplaires, retrait des Warrior. Bref les anglais sacrifient leur armée de terre et leur industrie terrestre…. Exactement ce à quoi on pouvait s’attendre.

    C’est le prix qu’il faut payer pour se payer le Tempest et les frégates Type 32 (http://www.opex360.com/2020/11/19/le-royaume-uni-va-massivement-augmenter-ses-depenses-militaires-et-donner-la-priorite-a-la-royal-navy/).

    • jyb dit :

      @nrj
      – le dégraissage ne va pas être violent. La british army est déjà autour de 70 000 hommes.

      • Polymères dit :

        Le problème n’est pas de regarder un volume global, car les postes non pourvus sont éparpillés un peu partout et forment des petits trous dans la raquette
        La suppression de postes ne va pas juste supprimer ces trous sans que cela change les choses, mais va pousser à devoir supprimer des unités complètes pour baisser de 10 000 hommes et combler les trous avec des mutations des personnels de ces unités.
        D’ou la réduction de chars et autres qui sont les dotations en équipements de ces unités.
        En France dans les années la LPM 2003-2008 on prévoyait une augmentation de 10000 hommes, mais les problèmes financiers et surtout de recrutement après la fin de la conscription ne le permettait pas. Si bien qu’en 2008, on avait théoriquement un écart de 30 000 hommes avec l’effectif réalisé. On a souvent critiqué les coupes sous Sarkozy, on oublie souvent de préciser que la moitié de la baisse était structurelle. On avait des manques et des trous un peu partout qui donnaient un faux sentiment de volume et de moyens plus importants à ceux qui se contentaient de regarder les chiffres théoriques.
        Pourtant vous noterez que pour éliminer ces effectifs fantômes, on en a supprimé des choses.
        C’est pour ça qu’ici je dis souvent qu’une armée professionnelle a des limites qui ne sont pas que financières, que même si on voudrait 50 000 hommes en plus, qu’on achète les équipements associés, on ne le pourrait pas. Il est important de trouver le format adapter sur lequel on peut tenir sans contraintes et sans se retrouver dans un creux budgétaire car on n’a pas les moyens de renouveler l’équipement.

      • Momo dit :

        Ils vont donc passer à 60 000 en vue du prochain ‘revised budget’

  6. dolgan dit :

    c’est triste de les voir réduit à cela.

  7. m dit :

    Après le mouvement est logique. C’est une ile, donc la Marine est prépondérante. Et ils sont des alliés fidèles des USA qui ont une armée de terre pléthorique. Ils se recentrent sur le spectre bas de l’engagement, juste en dessous de la guerre conventionnelle, en tant que porte avion géant des USA.

    La France n’a pas ce luxe puisqu’elle a décidé d’être souveraine et donc de couvrir tous les spectres de l’engagement.

    • dolgan dit :

      Sauf que les ricains s’en foutent des brits si ceux ci ne tiennent pas leur rang. Déjà qu’ils sont sortis de l’europe contre l’avis de l’oncle sam, les brits risquent d’avoir un réveil douloureux .

  8. PK dit :

    148 chars…

  9. Bob19 dit :

    Dans cet article il y a deux choses mélangées et non miscibles :
    – le fait d’être capable de répondre aux crises en dessous du seuil de déclenchement du conflit.
    – le fait de réorganiser la force terrestre de Sa Majesté et au passage de la réduire.
    Tout le but des politiques anglais est de présenter les deux en même temps afin de faire croire à un lien de cause à effet qui n’est pas du tout démontré. D’ailleurs je crois qu’il n’essaient même pas de le démontrer mais juste de faire passer une pilule par de la communication.
    Les anglo-saxons sont décidément meilleurs communicants et commerciaux que nous. Pour ce qui est des idées, ma foi…

    • vrai_chasseur dit :

      @bob19
      A l’intersection de ces 2 points :
      Création des 4 bataillons de Rangers ‘capables d’opérer discrètement’ (comprendre : en dessous du seuil) et création des forces d’assistance de sécurité (pour ce dernier point, peut-être une leçon retenue de la police militaire russe intervenue en Syrie).

    • Momo dit :

      D’une pratique terrain très solide je peux affirmer sans réserve que pour la Mercatique et les promesses les anglais sont les meilleurs, c’est incontestable, mais talonnés par les hollandais qui savent aussi faire très fort.
      Ce n’est pas toujours un défaut, il faut juste le savoir.
      Et de ce point de vue nous avons beaucoup à faire étant extrêmeemnt mal ‘éduqué’ par un système beaucoup trop auto-critique à l’instar d’ailleurs de tous les pays latins.

  10. Plusdepognon dit :

    Donc le Royaume-Uni a fait son choix et ne pourra même plus faire de la figuration (Enhanced Forward Presence – eFP) dans les pays baltes et la Pologne :
    https://blablachars.blogspot.com/2021/03/le-sort-des-blindes-britanniques.html

    La répartition des crédits est jugée plus importantes ailleurs :
    https://www.ege.fr/infoguerre/2020/10/recentrage-puissances-anglosaxonnes-enjeux-strategiques-de-guerre-de-linformation

    https://www.revueconflits.com/raphael-chauvancy-general-carter-armee-angleterre

    Le Royaume-Uni agrandit sa base d’Oman (triple de taille, merci @ Frédéric) et tente toujours de peser en suivant la politique américaine tournée contre la Chine.

    Cela passe par le Proche-Orient:
    https://warontherocks.com/2021/02/there-and-back-again-the-fall-and-rise-of-britains-east-of-suez-basing-strategy/

    • jyb dit :

      @pdp
      – l’agrandissement de la base d’oman date quand même de 2015.
      – j’aime bien la phrase  » …suffisament grand pour nous mettre dans la mouise, mais pas assez grand pour nous en sortir »

  11. jyb dit :

    – Sans aller plus avant il y a un point qui me semble occulté, c’est que pour le soutien les brits sous traitent massivement. donc je ne vois pas comment dans ce nouveau schéma organique les brigades seront autonomes « s’appuyant sur leurs propres unités de logistique et de soutien … »
    – guerre du golfe, afghanistan, irak : 3 conflits en 30 ans « au delà » du seuil de conflit ouvert…écarter cette possibilité semble assez osé.
    – des rangers ? pour doublonner les sas ?
    Entre 1990 et 2000 la british army a été réduite de 50 000 hommes, pour se situer à un peu plus de 100 000 hommes. ce seuil était considéré comme incompressible et les effectifs ont légèrement remonté avec l’afghanistan et l’irak. Le seuil de 72000 hommes est il lui aussi incompressible?

  12. dolgan dit :

    Ils ont annoncé des trucs pour Chypre?

    A un moment donné, des génies brits proposaient de retirer les troupes qui serviraient à rien mais de garder les avions. Comme si les deux n’étaient pas liés. Enfin, vu comment ils rampent devant Erdogan de toute façon leur temps sur l’ile est compté. Français et ricains se disputent déjà la place.

  13. Vins dit :

    Je suis pas fan de nos voisins britishs mais j’admets qu’il y a une vraie vision stratégique. Le temps des armées embauchant en masse est révolu et a été remplacé chez nous pr le social. Faut donc faire un choix et mieux pour moins cher: réduire les effectifs et investir dans les équipements.

  14. Nicolas R dit :

    La plupart de ces mesures tombent sous le sens :
    – l’OrBat actuel est trop compliqué et les brigades trop hétérogènes, certaines brigades n’ont ni cavalerie ni artillerie, et comptent moitié de bataillons de réserve. Il faut peut-être revoir ce point. Un léger rééquilibrage vient d’être opéré sous le nom de « Army 2020 Refine » ;
    – le format à 3 divisions (1st, 3rd & 6th) est en place depuis 2019, tout comme les 2 brigades blindées et le Strike Group (réforme en cours), il s’agit plutôt de définir le rôle de chacun dans cette réforme ;
    – le manque de pièces d’artillerie est aujourd’hui criant, aussi bien sur les moyens sol-sol qu’antiaériens. Avec les enveloppes prévues, il y a de quoi équiper 2 bataillons en HIMARS achetés sur étagère, et 4 à 5 bataillons sur un nouvel obusier, personnellement je pense à un CAESAR développé en local (GD UK ?) ;
    – la « brigade d’assistance aux forces de sécurité » existe déjà depuis 2017, c’est le Specialised Infantry Group, qui est monté en puissance jusqu’en 2020 pour atteindre le format actuel à 5 bataillons. « Security Force Assistance Brigades » est l’équivalent dans l’US Army (changement sémantique en vue ?) ;
    – la Combat Aviation Brigade subordonnée à une division ou au Commander Field Army ? Aujourd’hui elle est subordonnée au Joint Helicopter Command (commandement interarmées) ;
    – l’inconnue étant ce nouveau régiment de type Rangers : comme le compte n’y est pas au niveau des brigades légères, faut-il y voir simplement une réorganisation d’une brigade légère actuelle ? (je pense à la 11th augmentée d’un bataillon de Rifles).

    La sémantique utilisée fait quand même la part belle aux américanismes : Brigade Combat Team, SFAB, Rangers, Combat Aviation Brigade !!

  15. Carin dit :

    D’un côté les anglais veulent réduire de 10 000 paxs leur armée de terre… d’un autre ils veulent renforcer leur marine…
    la vraie question est :de combien voulez-vous baisser le nombre de vos soldats?
    De plus ils ont intérêt à renforcer leur marine… on ne pourra pas leurs prêter des gars à nous à chaque fois qu’ils veulent faire sortir un bateau!!

  16. Max dit :

    Au pire le château fort britannique peut toujours compter sur ses douves naturelles.
    Au moins nos voisins restent de solides alliés avec une vision géostratégique plus proche de la nôtre, nous français.
    Comparativement les allemands ont un frein pacifiste aveugle, leurs élus Verts. Et bien nous aussi…
    C’est le continent européen qui se trouve dans la ligne de mire des autocrates belliqueux. Dont un qui y mêle avec perversité la religion au cœur.

    Incroyable quand la maire EELV de Strasbourg fait le jeu d’Erdogan avec la plus grande mosquée d’Europe subventionnées. Au demeurant petite-fille d’un des premiers arméniens-turcs exécutés pendant le génocide en 1915.

    La préfecture dément ses propos et passe à l’offensive sur ce projet porté par un mouvement fondamentaliste proche des Frères musulmans dont l’objectif est d’asseoir son influence sur les communautés turques en France.
    https://www.francebleu.fr/infos/politique/mosquee-de-strasbourg-la-prefete-accuse-la-maire-de-strasbourg-de-fournir-des-informations-inexactes-1616620388