Le Pentagone cherche des solutions de « mobilité aérienne individuelle » pour ses soldats

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

71 contributions

  1. Vevert250 dit :

    Il fallait avoir une sacré confiance pour monter sur la plateforme au dessus du rotor !!!
    « J’ai glissé chef! » et c’est le hachoir assuré.

  2. Muse dit :

    « voler à 50 km/h, à une altitude de 10.000 pieds » 10.000 ft ? Quel en est l’intérêt ? La majorité des conflits se déroulent en plaine sauf obligation de contrainte. Pouvoir voler à >3.000 mètres implique une forte consommation d’énergie pour le temps de montée comme pour le temps de descente = option ridicule et inutilement coûteuse.
    PS : un drône fait cela pour bien moins cher sans vie engagée…
    A vos réflexions.

    • John dit :

      @Muse,
      Je crois que vous ne comprenez pas toutes les caractéristiques énoncées.
      10’000 pieds ce n’est pas par rapport au niveau du terrain en-dessous mais par rapport au niveau de la mer, ce qui est l’équivalent à une altitude de 3’050 m.
      3’050 m permettraient d’opérer dans plus de 95% de l’Europe. Il y a bcp de régions dans le monde qui ont des plaines à relativement haute altitude (Altiplano Cundiboyacense, en Colombie est une plaine de 2’500 à 4’000 m d’altitude, Altiplano au Pérou à une altitude moyenne de 3’750 m, le Plateau Tibétain ayant une altitude moyenne de 4’500m).
      Il ne s’agit donc pas de monter à 3’000 m d’altitude lorsque le pilote est en bord de mer, mais de couvrir un % de la planète qui semble pertinent aux USA.
      De plus, les conflits n’ont pas lieu à majorité en plaine. Parmi les conflits récents, l’Afghanistan, le conflit indo-chinois et le conflit indo-pakistanais démontrent le contraire. Le Haut Kabargh a une plaine à une altitude de 1’000 m, il y a des zones montagneuses, dont des sommets à 3’750 m. L’Abkhazie est une zone montagneuse, pareil pour l’Ossétie du Sud. La Bosnie a des zones montagneuses à plus de 2’000m
      Ce parti pris d’être un minimum capable d’opérer à une altitude relativement haute permet aussi d’avoir une marge aux altitudes inférieures.

      Quant au drone, la solution est différente…
      Le drone pour emporter un soldat est relativement volumineux. Pour les forces spéciales qui veulent pouvoir utiliser un système volant discret et petit, les systèmes type Zapata, Gravity Industries font la taille d’un humain. Pour une attaque discrète je pense que cette solution est probablement meilleure.

      Mais surtout, vous semblez dire qu’il faudrait utiliser un drone pour ne pas engager de vie, donc votre solution à tout c’est la bombe?
      Et pour les missions consistant à récupérer des otages, où l’effet de surprise serait un avantage tactique? Ou pour les missions de renseignement au sol?
      Il faut bien comprendre que les forces spéciales notamment sont plus efficaces si elles ont un éventail de matériel très large, et qui peut s’avérer utile dans des cas particuliers. Car il s’agit bien de cela, une solution de niche pour de rares opérations, mais qui auraient aidé sur certaines missions qui ont réellement eu lieu.

      • Sempre en Davant dit :

        De nuit l’ULM étant interdit j’ignore si l’aérologie est vraiment meilleure. Mais de jour c’est la démonstration exemplaire de l’instabilité des masses d’air: il n’est pas possible de voler près des obstacles lentement avec une faible charge ailaire et peu de puissance.

        Si vous avez l’occasion allez voler en pendulaire à l’ancienne et vous découvrirez qu’il est parfois bien difficile de redescendre pour passer sous un couloir « chasse » (1000′?) juste par ce qu’il y a un champ de colza (très chaud les taches jaunes!), que le vent peut décider que vous reculerez et retraverserez l’autoroute à reculons etc.
        Bref on ne trouve de l’air calme que vers 3000/6000 pieds et souvent il faut chercher la veine d’air. Ce qui donne l’occasion d’atteindre des vitesses sols GPS de deux fois la vitesse max de l’appareil sans que la vitesse a anémomètre cesse de vous dire de maintenir les gaz bien ouverts. Intellectuellement c’est curieux comme injonctions contraires.

        Ce coté taquin de l’air ne doit pas disparaître avec l’altitude du sol loin s’en faut.

        Il ne faut donc pas espérer aller loin et choisir (un peu) où l’on va sauf a sacrifier la charge et la discrétion.
        De plus la charge utile devient un élément du centrage : s’il faut aller chercher une charge de 100kg (avec un mini tandem) il faudra peut être une charge (d’eau?) pour compenser.

        S’il fallait miser sur un compromis c’est du coté des parachutes de basejump et d’une transformation en paramoteur électrique que je mettrai une pièce.
        Quitte a avoir une voile pour aller sur le toit de l’immeuble cible et une autre pour en repartir avec ce qu’on est venu chercher.

        L’engin devra permettre d’atteindre rapidement une altitude volable en plus de permettre de monter au dessus des obstacles. Le passage des 15m en bout de piste au dessus des arbres c’est parfois très long.
        Il est permis de préférer un MH-6M Little Bird à un ULM avec un bicylindre 650cc de Visa.

  3. petitjean dit :

    Cet image est-elle un gag ?
    certes, elle ne semble pas dater d’hier , mais manifestement ce pauvre type va se faire raccourcir les jambes au moindre faux pas …..

  4. Plusdepognon dit :

    Un engin avait été testé au Vietnam :
    https://youtu.be/KmyoQNHMISg

    Nous avons eu Fracky Zapata sur les Champs Élysées :
    https://www.lepoint.fr/sciences-nature/jean-baptiste-colas-l-inventeur-fou-des-armees-04-03-2021-2416371_1924.php

    Qui a un projet de voiture volante :
    https://youtu.be/KzM0hUXi5as

    Une bagnole, le cul dans un fauteuil, voilà qui ravirait au pays d’oncle Sam…

    Les projets concernant ce type de véhicules sont plus tournés vers les riches bouffant du quinoa, que vers le domaine militaire :
    https://insideevs.fr/news/482974/hyundai-voiture-volante-urban-air-port/

    Sinon, comme le 1er avril approche, on peut leur proposer un mode de transport sportif et escrologique :
    http://dutungstenedanslatete.blogspot.com/2019/04/transposer-une-innovation-civile-aux.html

    • John dit :

      Il y a aussi (et surtout) la solution suisse Jetman de l’aile sur le dos (équipe d’Yves Rossy).
      L’aile permet une meilleure efficacité énergétique en bénéficiant de la portance. Il est possible maintenant de décoller à la verticale, et d’atterrir. L’aile n’est pas si imposante.
      Il serait possible que cette aile soit par la suite dotée d’un système de décollage et atterrissage automatique où le pilote n’aurait pas à gérer la technique.
      https://thearsenale.com/blogs/magazine/jetman-team-succeeds-in-first-ever-human-winged-flight

  5. Fred dit :

    On ne parle plus du véhicule léger équipé d’une voile de parapente, testé par la DGA (?).
    Il y avait eu un article de Zone militaire là-dessus, mais je ne le retrouve pas …

  6. Raymond75 dit :

    Essayez la trampoline, ça marche ! Et dans les cirques jadis il y avait des ‘hommes obus’.

  7. Max dit :

    Erdogan n’est pas intéressé pour ces miliciens djihadistes (pas encore étiquetés OTAN) ?

  8. Philippe dit :

    Le tapis volant semble beaucoup plus sûr !

  9. E-Faystos dit :

    Un bon vélo faisait la force du soldat vietcong.
    À vouloir réinventer la roue sous le prétexte de vendre du rêve, le Pentagone se disperse et perd des milliards par an.

    • Daniel BESSON dit :

      [ À vouloir réinventer la roue sous le prétexte de vendre du rêve, le Pentagone se disperse et perd des milliards par an. ]

      Là on parle de 1,5 Mio USD , soit trois fois rien …
      Maintenant la furtivité me laisse perplexe en combat urbain ! ;0)
      Ce concept est intéressant par le fait qu’il permet une concentration de force dans un espace et un temps donné dans la 3éme dimension et sous plusieurs axes comme l’envisagerait la PLA avec ses autogyres …

      https://www.defenseworld.net/news/25630/Bizarre_looking_Rotorcraft_is_China___s_Special_Ops_Stealth_Gyroplane#.YE4TlJ1KiUk

    • Raymond75 dit :

      Ces milliards ne sont pas perdus pour tout le monde : le complexe militaro-industriel, dénoncé par Eisenhower il y a plusieurs décennies maintenant, continue de prospérer.

      • Rémi Mondine dit :

        Et developpe des technologie gratuitement pour lui qui sont ensuite revendue dans le domaine civil.
        Les portefeuille de brevet valent beaucoup d’argent, Lorsque la DARPA paie c’est encore mieux.

    • Alpha dit :

      @E-Faystos
      « Un bon vélo faisait la force du soldat vietcong. »
      Et un vélo PEUGEOT ! … Si c’est pas malheureux… 🙁

    • Edgar dit :

      Les milliards ne sont pas perdu pour tous le monde… 🙂 (C’est un peu le moteur secret du militarisme us par temps de paix…)

    • John dit :

      En même temps, en recevant de tels financements, ils auraient tort de s’en priver…
      Et surtout, n’oubliez pas que les USA sont corrompus, qu’il s’agit d’une oligarchie, et que les politiciens sont sur-financés par certaines industries (armement, pétrole, pharma, etc).
      Le financement est le retour sur investissement de ces industries. Et ce genre de projet permet notamment de développer des solutions civiles sur fond public, en quelque sorte des subsides publics.

  10. Naledi dit :

    « une solution qui puisse tenir dans un sac et être déployable dans un délai de 10 minutes. En outre, il devra être capable de voler à basse et moyenne altitude et avoir une portée de 5 kilomètres, tout en étant discret et, évidemment, facile à piloter. »
    Ça c’est fait pour exiter notre sens critique.
    Le mouton à 5 pattes quoi…
    Sinon il y a le paramoteur électrique qui s’en rapproche.

  11. pepel_WASSKA dit :

    Ce sera peut-être possible bientôt, mais j’imagine qu’il faudrait des unités spécialisées. Comme le pilotage d’un hélicoptère, il faudra une formation sérieuse et un long apprentissage à la base pour être opétionnel en zone de combat.

  12. Florent Pirot dit :

    Faisons simple le jetpack n’ira jamais loin mais un micro avion sans bombes à décollage horizontal et sous-critique oui…

  13. Fred dit :

    Cette solution existe déjà, le kit « H-912 pour Mk-54 ».
    – le kit comprend un sac à dos (H-912)
    – Facile à piloter
    – mise en œuvre rapide
    – portée supérieure à 5 kilomètres

    Par contre, ne pas oublier son slip blindé, bien que l’Appel à projet ne réclame pas une solution sûre.
    https://fr.qaz.wiki/wiki/Suitcase_nuclear_device
    https://www.dissident-media.org/infonucleaire/bombe_a_sac.html

  14. Loïc dit :

    ZAPATTA!

  15. Raymond75 dit :

    Est ce que les militaires ‘en mobilité aérienne’ pourront s’entretuer ainsi ? Car c’est le but de leur activité professionnelle.

    • Pravda dit :

      N’oubliez pas de préciser, si un jour vous tombez sur un djihadiste ou autre de vos amis, que vous êtes anti militariste… au moins vous aurez fait rire quelqu’un dans votre vie.
      Sinon, les soldats servent aussi à protéger les populations (je sais bla-bla-bla, ils n’ont pas protégé les Français en 39/40.., vous expliquerez ça aux vétérans), ils interviennent en cas de catastrophe naturelle, ils participent aussi au système de santé (hôpitaux, assistance ponctuelle style « covid », transport de malades…), ils participent à l’éducation et à l’instruction de jeunes un peu perdus…. et accessoirement, ils meurent pour permettre à de vieux aigris de s’exprimer en liberté, voir même de les critiquer.

      • Raymond75 dit :

        Ni en 1815, ni en 1870, ni en 1914 (effroyable massacre mais les Allemands étaient toujours en France le 11/11/18), ni en 1940 (sauvé en 1944 par l’aide et le commandement US), ni en Indochine, ni en Algérie, ni en Afghanistan, ni …

        La Suisse n’a pas ces états de services glorieux 🙂

        • Daniel BESSON dit :

          Cit [ ni en 1914 (effroyable massacre mais les Allemands étaient toujours en France le 11/11/18),]

          Perso je pense que le défilé des troupes Prussiennes en 1815 , du 1er au 3 mars 1871 cela  » avait de la gueule  » comme on dit , de même qu’en 1940.
          L’édition avortée de 1914 avec les couleurs de l’Empire Allemand et au son du  » Heil dir im Siegerkranz  » cela en aurait certainement eu aussi …
          Rien que d’y penser cela me donne des frissons …
          https://images2.medimops.eu/product/78eb5a/M02756018643-source.jpg

          Cela a quand même une autre allure que la Marseillouze Françouze ! ;0) Même les Berlinoises de 1914 sont plus stylées que les Parisiennes …
          https://www.youtube.com/watch?v=40mMUJiu3oY

        • Franz dit :

          Précisément, la Suisse est un contre-exemple absolu : elle est unique au monde. Et son sort en 19410 ne s’est pas joué à grand-chose : après avoir hésité, Hitler a décidé d’envahir l’Union soviétique avant.

        • ochuag anti gaucho dit :

          Ridicule … au lieu de critiquer ainsi l’armée, examinez le rôle des hommes politiques dans les éléments que vous citez, qui sont à ce pays un fléau majeur dont on peut s’étonner qu’il leur survive …
          On peut critiquer l’armée, mais pour que ce soit autre chose qu’un jet de bile, il faut que la critique porte sur des points pertinents …

        • Pravda dit :

          Heureusement que votre génération (celle de mai 68), celle qui nous fout dans la merde actuellement avec ses grosses retraites, (pas tous je sais), celle qui fumait des petards en tripotant des gamines au nom du « il est interdit d’interdire », …celle qui a conduit la France dans la déchéance; n’a pas eu â combattre sur le sol national… avec des soldats ayant votre état d’esprit, la victoire chèrement acquise de 14/18 se serait transformée en 1870 bis.
          Merci à tous les militaires d’active ou de réserve. Ce n’est pas pour ce type de personne que vous vous battez, mais pour que nos enfants puissent être libres demain.

      • John dit :

        Je ne suis pas contre les forces armées.
        Mais la partie concernant leur sacrifice pour notre liberté, ce n’est plus d’actualité. En aucun cas aujourd’hui les forces occidentales ne jouent ce rôle.
        Les USA parlent depuis des décennies de la protection des intérêts et de la liberté américaine en allant en Irak, au Vietnam avant, en Afghanistan, etc… La France parle de cela avec le Mali. Combien même la mission au Mali était nécessaire, elle l’était surtout pour les Maliens, mais pas pour la sécurité ou la liberté des Français.

        Et pour information, les anti-militaristes ne sont pas « bêtes » non plus. Ils proposent des alternatives aux militaires pour les catastrophes naturelles sanitaires et autres, mais dans une organisation civile.
        Dans le cas de la Suisse, l’armée a participé à l’aide contre le COVID, mais ce sont surtout les organisations civiles qui ont fait ce travail !

        • Pravda dit :

          Remplacez « n’est plus d’actualité » par « n’est pas encore » d’actualité. Nous ne sommes juste qu’entre deux guerres. Seuls des pacifistes béats peuvent imaginer que cette paix acquise au prix de compromissions sera éternelle.
          En Suisse d’ailleurs, la population semble avoir oublié le principe de cette défense citoyenne, les seuls (j’exagère) citoyens motivés pour défendre votre Nation étant pour beaucoup issus de populations exogènes (ils ont gravé en eux, peut-être, l’utilité d’une défense)
          Concernant le Mali, vous symbolisez malheureusement l’incompréhension européenne d’un problème global. La chute du Mali entraine la chute de la BSS, puis à moyen terme la bascule de pays entiers dans la guerre civile. Devinez où vont se diriger des millions de réfugiés ?

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Est ce que les militaires ‘en mobilité aérienne’ pourront s’entretuer ainsi ? Car c’est le but de leur activité professionnelle ]

      https://www.youtube.com/watch?v=Y6B9nkrSuMI

    • ochuag dit :

      malgré un profil bien établi, on vous a connu … moins limité … dans vos interventions

    • fred dit :

      @ raymond
      une question
      la c…….. chez vous c’est de l’inné ou de l’acquis ?

      • Fred dit :

        @ Raymond75

        Continue sans broncher, Raymond, ce genre de réflexion échoit à ceux qui ne savent pas te lire entre les lignes, qui oublient les liens avec tes com précédentes ;o)

    • Rémi Mondine dit :

      C’est tout l’enjeu, en mobilité aérienne de se faire moins tuer.
      Evidement c#est loin d’être en place, mais comme précisé pour attaquer un navire, assaut frontal… les applications peuvent permettre de réduire les pertes.
      Regardez le film un pont trop loin en imaginant ce système.

  16. Alpha dit :

    Au sujet de la photo d’illustration : Donc, si le gars sur la plateforme glisse, il se fait hacher menu-menu ?
    Intéressant.
    Euuuuh… @NRJ, @Bobo venez me voir, on va essayer un truc… 🙂

  17. gégétto dit :

    Moins dangereux, silencieux et confortable: Le kilim!

  18. Fo demander à Tony Stark ! Il va leur pondre un exosquelette de la mort qui tue !

  19. farragut dit :

    « Discret », qu’ils disent dans les spécifications ? De quelle discrétion parle-t-on: sonore ? infrarouge ? Rien que le démarrage de la tondeuse à gazon volante aura fait réagir tous les senseurs ou toutes les oreilles des sentinelles du quartier… A moins de disposer d’une puissance électrique suffisante pour soulever tout ce barda. Un générateur à fusion miniaturisé ? Ce serait cela, la vraie innovation!

  20. Jaguar dit :

    Couplé à de petits drones cela pourrait être judicieux.

  21. twouan dit :

    J aurai plus vu une combinaison dans la continuité du base jump avec une motorisation réduite a l atterrissage.

    Ça collerait bien pour des éclaireurs parachutistes. (Surtout qu avec les drones, ça devient plus simple pour recevoir l équipement ensuite)

  22. 7eme_compagnie dit :

    le cassoulet !

    ah, non, ils veulent du discret …

  23. Patrickov dit :

    Et nous nous cherchons des solutions pour que les USA restent mobiles chez eux, les USA comprendront ce que c’est la guerre quand cela se passera sur leurs territoires.

  24. Agamemnon dit :

    Ça fera surtout de belles cibles.

  25. Le fantassin volant existe, et il est français. La DARPA peut faire autant de sauts de cabris qu’elle veut avec ses millions, sur le sujet elle a un temps de retard. La traversé de la manche fut éclatante. Reste à le faire en une fois, et à pouvoir ranger ça dans un gros sac, et le cahier des charges sera respecté. Rabouler l’oseille! Merci Franky.