Piraterie : L’armateur danois Maesrk plaide pour une opération navale internationale dans le golfe de Guinée

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

98 contributions

  1. Ckaude dit :

    Faire comme dans l’océan Indien, contractants et tirs à tuer; problème résolu dans le mois qui suit.

    • joe dit :

      « L’application de mesures de sécurité et la présence de gardes armés à bord des navires commerciaux y ont aussi contribué. »

      Cette mesure à elle seule est 10 fois plus efficace que les ronds dans l’eau d’une quelconque coalition. Les nouvelles se rependent vite: Imaginons que pendant 1 mois, toutes les attaques se soldent par +50% de morts ou blessés, communiqués à l’appui à chaque escale.
      Le nombre d’attaques les mois suivants chuteront pour s’approcher de zéro.

  2. JeannotduPMU dit :

    Il n’a qu’a demander aux Danois d’y aller, avec leurs trois barques et deux zodiaques ça devrait faire l’affaire

    • Orion dit :

      … Tous ces armateurs et leurs pavillons de complaisance qui permettent d’échapper à l’impôt savent trouver les pays dont ils fuient les taxes pour assurer la sécurité des mers. Que MAERSK paie des impôts en France et on en rediscute !

      • John dit :

        Il se trouve que Maersk a des filiales françaises, paie des impôts via celles-ci.
        Maersk a des pétroliers aussi, et livrent très probablement la France.
        Parmi les exportations venant du Golfe de Guinée, il y a :
        – le gaz venant du Nigeria, Ghana et Gabon
        – le pétrole venant du Ghana, Nigeria, Guinée, Gabon… Et le pétrole de cette région fournit 1/3 des besoins chinois, mais sont aussi exportés ver l’Europe, l’Inde et les USA.
        Pour la France, il semblerait que 22% des besoins en pétrole et gaz proviennent du Golfe de Guinée. https://www.laprovence.com/article/mer/4632985/le-dixmude-oeil-de-la-france-dans-le-golfe-de-guinee.html
        Raison pour laquelle la France patrouille déjà dans cette région. Et comme les attaques de pirates ont dépassé celles dans le golfe d’Aden, c’est pas une mauvaise idée de réagir.
        Cela peut passer par la formation de marines en Afrique. Le Nigeria est le mieux placé dans cette région. Cela peut passer avec une force internationale, également hors OTAN comme c’est le cas dans le Golfe d’Aden et sur la Corne de l’Afrique.
        Les pays d’Asie, d’Europe, D’Océanie, d’Amérique et du Golfe ont contribué à cette mission. Ce genre de mission voyant la collaboration de pays proches de conflits comme la Chine, le Pakistan et l’Inde peuvent également permettre des échanges apaisants. Exemple https://www.ndtv.com/india-news/indian-chinese-ships-foil-pirate-attack-in-gulf-of-aden-1679088

        Pensez-vous que les pirates n’attaquent que les navires de Maersk? Absolument pas, raison pour laquelle votre réaction est simpliste.
        Bref, il y a un travail évident à faire dans le domaine de la taxation dans bien des domaines. Mais ces groupes font ce qu’ils peuvent et éégalement pour gagner de l’argent, pour être concurrentiels, et au final ne pas nous causer d’augmentation de prix dans notre consommation. Ce sera la seule grosse différence au final.

      • breer dit :

        Tout juste, ils n’ont qu’à engager des « contractants » pour protéger leurs bateaux, puisque c’est possible, quelques lances roquettes devraient suffire à dézinguer toute embarcation hostile.. en plus ça ferait du boulot pour d’anciens militaires..

    • Iceman dit :

      Avant de dire des bêtises, allez regarder ce que la marine danoise a en rayon, c’est loin d’être ridicule pour un pays de 5 millions d’habitants (mais une ZEE immense). cadeau :
      https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_active_Royal_Danish_Navy_ships

    • themistocles dit :

      Renseignez-vous : La marine danoise est loin d’être symbolique. Les frégates danoises sont particulièrement bien équipées, elle dispose de ravitailleurs, de patrouilleurs, de chasseurs de mines , de sous-marins et d’avions de surveillance maritime. Pour l’entrainement er la préparation au combat , en regard des standards OTAN, je positionnerais les marins danois dans les 6 premiers. Il ont également une connaissance étendue des zones arctiques, patrouillant en permanence aux abords du Groenland.

      • Mimi dit :

        « Il ont également une connaissance étendue des zones arctiques, patrouillant en permanence aux abords du Groenland. »
        Ce qui est très utile dans le Golfe de Guinée…

        • themistocles dit :

          Non mais ça fait d’eux des experts dans un domaine assez rare…

        • breer dit :

          Hé hé, avec le réchauffement les icebergs vont dériver jusque là bas, mais y arriveront sous formes de glaçons..

    • John dit :

      Pas trop arrogant?
      C’est clairement un commentaire de PMU…
      – 9 frégates, dont 3x 6’645 t multi-rôle orientée défense aérienne, 2x 6’600 t multi-rôle orienté anti sous-marine, 4 x 3’500 t multi-rôle avec capacité brise-glace.
      – une belle série de navires patrouilleurs légers et lourds
      Parmi les frégates, la classe Iver Huitfeldt est la plus moderne. elle est relativement bien équipée. Et elle est bien conçue, d’ailleurs de nombreuses exportations sont en cours.
      L’Indonésie devrait en acheter 2, pour $ 720 millions, et le Royaume Uni a sélectionné cette classe comme
      conception de la Type 31, et c’est d’ailleurs Thales qui a proposé cette frégate au Royaume Uni.

  3. Fralipolipi dit :

    Je comprends que les armateurs danois pensent tout de suite à la France, elle qui en est déjà à la 155ème mission Corymbe … assurant une continuité et permanence de la MN dans le golfe de Guinée depuis … 1990.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mission_Corymbe
    .
    C’est sympa que l’on pense à nous … surtout que c’est déjà la France qui a récemment été le promoteur d’Agenor en Europe (pour la surveillance du détroit d’Ormuz), avec la base navale française d’Abu-Dhabi comme point d’appui.
    .
    Mais en fait, ici pour le golfe de Guinée, la réponse française est toute trouvée : Nous faisons le boulot seuls depuis 30 ans … qui d’autre pour nous épauler désormais ?
    La « CMP » (= présence maritime coordonnée) décidée avec nos voisins espagnols, portugais et italien n’a été décidée qu’il y a 2 mois ! (c’est tout neuf).
    Et sa 1ere concrétisation est toute récente (quelques jours à peine) avec un patrouilleur portugais ayant rejoint notre BPC Dixmude dans le golfe de Guinée : http://www.bruxelles2.eu/2021/03/le-setubal-portugais-et-le-dixmude-francais-de-concert-dans-le-golfe-de-guinee/
    .
    Les frégates danoises, belges, allemandes, anglaises, hollandaises, polonaises, norvégiennes, suédoises (on voit là bcp de gentils pays super solidaires des autres, que l’on nomme aussi … les « frugaux » … j’dis ça, j’dis rien) sont donc appelées à rejoindre vite fait cette CMP !!!… plutôt que de jouer les pleureuses.
    .
    Après, il faut retenir 2 points :
    « Malgré les apparences, la situation n’est pas tout à fait comparable à celle de la Somalie.
    – D’une part, les actes des pirates se déroulent aussi régulièrement dans les ports ou eaux territoriales (et non en haute mer).
    – D’autre part, il n’y a pas dans le Golfe de Guinée de résolution du Conseil de sécurité des Nations unies autorisant à pénétrer dans les eaux territoriales (comme pour la Somalie).  »
    .
    Et sur ce 2nd point, la France, membre du Conseil de Sécurité de l’ONU a effectivement peut-être un autre rôle à jouer, encore en plus.
    .
    … peut-être qu’à force, un jour, nos voisins européens commenceront à comprendre que l’OTAN ne fait pas tout … parceque là, précisément, l’Otan ne sert à rien.

    • Ah Ca ! dit :

      Pas tout à fait d’accord avec la conclusion, quand les Américains le veulent ils impliquent l’OTAN là où ils le veulent.

      Pour les autres… baba..

      • Fralipolipi dit :

        @Ah Ca!
        Ce que vous écrivez confirme pourtant mon point de vue écrit plus haut.
        Il n’y a QUE les US qui peuvent faire faire ce qu’ils veulent à l’OTAN … notamment hors d’Europe.
        .
        A l’opposé, si l’initiative est soutenue par un autre pays que les US, et que ces derniers n’y voient pas leur intérêt, l’OTAN restera l’arme au pied.
        .
        C’est tout le sujet ici … sachant que les US se moquent éperdument de la sécurité de navigation dans ce secteur du golfe de Guinée où ne passe pratiquement aucun flux maritime alimentant ses propres ports !

    • Muse dit :

      Tu as tout à fait raison ! Les européens n’ont pas de « cojones », à commencer par leurs ministres des armées qui sont souvent des femmes qui privilégient le dialogue, ahahah… Va discuter avec des mec de 100 kg, 2 m, en bande de plusieurs dizaines et bien armés ! Une idée stupide : ils ne reconnaissent que la force, point barre.

      Les pays de l’europe sont des castras, des inspecteurs du guide qui savent comment faire mais ne savent pas le faire…

      • Momo dit :

        Ben voilà, on y arrive, tu confirmes quelle tendance?
        Anti occidentaux et ensuite? Couleur, religion, valeurs, un peu tout?

      • Niursh dit :

        100kg, 2m… vous avez du en voir beaucoup des pirates vous…

      • Pravda dit :

        Je connais des femmes qui ont certainement plus de cojones que vous.

      • John dit :

        Sérieux?
        C’est quoi ce cliché? En quoi le genre change qqch dans ce genre de contexte?
        Certaines femmes sont plus dures que des hommes. Prenez Margaret Thatcher, je pense qu’aucun n’a été plus dur qu’elle depuis…
        Madeleine Albright a fait partie des personnes ayant réellement permis l’intervention contre l’armée serbe au Kosovo.

        P.S. vouloir jouer les durs, c’est ce que Sarko a essayé de faire face à Poutine. On a vu le résultat, il est sorti, ivre d’adrénaline, il s’est fait éclater (verbalement) en se prenant pour un gros costaud qui sera assez fort pour faire plier Poutine, avec une belle dose d’arrogance.
        C’est mieux de ressembler à un nabot pour être pris au sérieux? Sarkozi n’a jamais réellement été respecté à l’étranger car trop arrogant, faisant la morale à tous les pays…
        .
        A ce niveau, l’Asie est largement en avance sur l’Europe. Dans les années 60 déjà des femmes atteignaient ce poste. Le Pakistan a eu UNE ministre de la défense bien avant l’Europe.
        Et oui, privilégier le dialogue est bien mieux que de lancer une guerre, homme ou femme… Le dialogue doit précéder un conflit, seulement si celui-ci est impossible, considérer un conflit devient pertinent.

    • jyb dit :

      @fra
      – en fait çà date de 2019 et il y a eu déjà des missions dans le format corymbe avec le maroc et l’espagne.
      – vous oubliez la royale navy, l’enfant gâté des brits qui ont quelque interet au nigeria…et accessoirement membre du conseil de sécurité de l’onu

      • Fralipolipi dit :

        @jyb
        Je n’oublie pas la Royal Navy … c’est juste que les positions prises par le UK (ou justement celles que le UK n’a pas prises) au sujet des diverses crises sur l’année écoulée, me font penser que nous ne pouvons plus trop spéculer sur une action concrète de solidarité de leur part sur ce sujet du Golfe de Guinée … que ce soit en mer dans le Golfe en question, ou à l’ONU à NY.
        .
        … On a un peu de mal à percevoir où veulent aller les Brit’s désormais, et ils laissent un peu l’impression qu’ils soient eux-mêmes sans réponse précise.

    • Alain d dit :

      Oui l’Italie se pointe dans le Golfe de Guinée très tardivement, mais ne serait-ce pas utile qu’elle en fasse un peu plus en Méditerranée, par exemple pour stopper les pêches illégales italiennes, marocaines, et turques ?
      Pour rappel :
      EU, l’Italie a trainé les godasses pour la lutte contre la criminalité transnationale et la fraude transfrontière à la TVA.
      Et le Mercato del Venerdi à Vintimille, cher aux trafiquants et pirates, aurait-il disparu ?
      Italie : le poids de l’économie au noir était estimé à 12% du PIB en 2016
      https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/italie-le-poids-de-l-economie-au-noir-estimee-a-12-du-pib-en-2016-793785.html
      “Trafic illégal de déchets” : les ONG une nouvelle fois mises en cause en Italie
      https://www.courrierinternational.com/article/trafic-illegal-de-dechets-les-ong-une-nouvelle-fois-mises-en-cause-en-italie
      Pêche illégale dans des zones protégées de la Méditerranée, l’Italie premier contrevenant :
      https://eu.oceana.org/sites/default/files/pr_gfcm_iuu_report_10_7_2018_lg-fra_nf.pdf
      https://eu.oceana.org/sites/default/files/building_a_gfcm_framework_to_combat_iuu_fishing-web.pdf
      Les organisations criminelles bénéficiant de la pêche illégale.
      La Camorra, dont on savait qu’elle était largement impliquée dans le trafic de déchets toxiques exportés vers des États pauvres comme la Somalie, contrôle désormais également l’industrie du thon rouge en Campanie.
      La pêche illégale et la criminalité en col blanc.
      https://www.geostrategia.fr/les-mafias-de-la-peche-illegale/
      Sicile, Sardaigne, navires enregistrés sous pavillon panaméen et pavillon italien international. Ca aide bien pour les magouilles et éviter le droit européen. Et la Corse ne doit pas être blanche sur ce coup !
      https://www.marine-oceans.com/actualites/21666-mafia-les-ferries-sicile-calabre-sous-administration-judiciaire
      C’est bien de faire la lessive dans le Golfe de Guinée, mais si on nettoyait avant tout devant nos portes et ports?
      On peut faire un parallèle avec l’article sur la logistique dans l’Europe, et l’appel aux investissement chinois pour certains gouvernements européens faibles économiquement, prêts à bouffer à tous les râteliers.
      Quand une trop grosse partie de l’économie n’est plus contrôlée, on est en position de faiblesse : paradis fiscaux, pavillons de complaisance et législations toujours non transparentes de certaines nations de l’EU.
      Laxismes qui décrédibilisent et asphyxient les gouvernements, sauf pour ceux qui en profitent, mais foutent finalement la zizanie dans l’UE.

    • breer dit :

      Les dirigeants et chefs militaires français ont toujours voulu péter plus haut que leur c..
      les autres pays européens le savent bien, et sont certainement satisfaits de voir le pognon
      des français s’évaporer plutôt que le leur dans des opérations militaires et navales, plus ou moins efficaces.

  4. Allobroge dit :

    Jadis nous avions des corsaires ! Pourquoi diable n’affréterions nous pas un navire puissant mais lambda, avec un équipage constitué de commandos (ou de mercenaires) qui ferait régner la terreur chez les pirates ? La route maritime serait ainsi protégée et les pirates y regarderaient à deux fois !

    • Le Suren dit :

      Les corsaires ne luttaient pas contre les pirates, ils s’emparaient de bâteaux marchands avec l’autorisation du Roi.

    • Fralipolipi dit :

      @Allobroge
      Quelle mauvaise idée !
      .
      Les Corsaires avaient des cibles comparables à celles des pirates (les navires marchands) mais ne se frottaient pas aux pirates eux-mêmes … car cela ne représentait aucun intérêt économique.
      .
      Vos mercenaires, si vous devez les payer vous-mêmes (dans la mesure où ils ne peuvent s’enrichir ni même se nourrir sur l’insignifiant butin qu’ils pourraient récolter en s’attaquant à ces modestes pirates), autant envoyer les bateaux de nos Marines … ça évitera des catastrophes.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Jadis nous avions des corsaires ! ]

      La guerre de course c’était un  » partenariat public-privé  » dans le cadre d’une guerre entre états , des  » petits hommes bleus  » ou  » milices maritimes  » avant l’heure !

      https://www.usni.org/magazines/proceedings/2020/april/unleash-privateers

      Ici il s’agit d’entrepreneurs privés , pas d’états !

      • Czar dit :

        délégation de sévice public, pourrait-on même dire

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ délégation de sévice public, pourrait-on même dire ]
          Exactement ! ;0)

    • AirTatoo dit :

      J’adore l’idée. Un ancien croiseur Krivak II qui parcours les mers dangereuses avec comme capitaine … Albator !!!
      J’ai bien ri, merci !!!

      • Allobroge dit :

        Bien alors de quoi se plaint on si nous ne sommes pas capable de réduire quelques pirates pouilleux ? Sans doute excusés par la doxa ambiante, vu qu’ils sont issus de peuples qui ont tellement soufferts sous nos jougs européens et que selon certains nous continuons à piller leurs ressources !. Pourtant ils seraient de parfaits plastrons pour nos commandos marines et autres plongeurs à défaut de corsaires de nouvelle génération ?. A moins qu’il soit aussi plus rentable de laisser faire compte tenu des assurances maritimes qui doivent sans doute bien indemniser ?!…

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Bien alors de quoi se plaint on si nous ne sommes pas capable de réduire quelques pirates pouilleux ? ]

          Même les Russes ont hésité à procéder à des exécutions extra-judiciaires dans le cadre de la lutte contre la piraterie …
          Notion bourgeoise du légalisme ! ;0)
          Mais rassurez-vous , les navires-pièges ( Q-ships ) cela a existé …

          • Logos dit :

            Précision sur le sort des pirates dans l’affaire du pétrolier « Université de Moscou »:

            « Après avoir désarmé les pirates (survivants) … , ils ont été mis à la dérive dans un bateau pneumatique après avoir reçu de la nourriture et de l’eau mais sans équipement de navigation, à quelque 300 milles marins (560 km) au large de la Somalie. Selon le ministère russe de la Défense , ils n’ont pas atteint la côte et sont probablement morts en mer.  » (source Wiki en anglais MV Moscow Univerity)
            Et il y a quelques vidéos sur VK ou Rutube qui montent des Wagners faire des cartons sur des skiffs …
            Les russes appliquent le vieux droit de la mer, selon lequel le pirate perd son humanité et les protections que cela sous entend en commettant l’acte de piraterie – mais les nations occidentales sont engoncées dans les textes humanistes qui empêchent ce règlement simple et rapide du ‘problème’ = https://lewebpedagogique.com/jmthouvenin/articles-sur-des-themes-divers-de-droit-international-public/piraterie-maritime-quel-droit-pour-quelle-juridiction/
            A trop vouloir s’humaniser, une capacité de réaction rapide, simple et efficace a été perdue.
            Vae victis…

  5. PK dit :

    Les Européens qui continuent à ne pas assumer la décolonisation. Ne serait-ce pas aux Africains d’assurer la sécurité de cette zone ?

    • Ah Ca ! dit :

      À la rame ?

      Même ça, c’est compliqué… Très compliqué, voire très compliqué…

      Fin.

    • Muse dit :

      Pauvre bille, l’indépendance c’était il y a 60 ans !!! Fais gaffe, tu vas me faire trembler ! Non, je blague.
      Vas y donc assumer la déco. Cette colo qui nous a coûté une fortune et toi qui penses que l’on s’est servis comme des gorrets.

    • Fralipolipi dit :

      @PK,
      Faut vous renseigner (et bien lire les articles) avant de ronchonner comme un pro-Mélenchon.
      .
      Oui, c’est aux locaux de faire le boulot, c’est EVIDENT … mais hélas – Nigeria en tête – ils ne le font pas.
      Et on peut même se demander dans quelle mesure certains appareils des systèmes étatiques du cru ne sont pas directement complices (de temps à autres) de cette piraterie.

      et vous, gentil candide humaniste, vous voyez le problème chez les Occidentaux qui « n’assumeraient pas la décolonisation » ???
      Mais vous êtes vraiment tordu vous.

    • Plusdepognon dit :

      @ PK
      L’importance du Golfe de Guinée dans le mix énergétique français n’est pas à négliger: 12% des importations de pétrole et 7% du gaz.
      https://youtu.be/UHEEEF8E3g0

      Il y a du mouvement ces derniers mois :
      https://www.africaintelligence.fr/serial/exil-silencieux-des-petroliers-du-golfe-de-guinee

      Un nouveau tuyau serait pourtant tiré :
      https://www.ege.fr/infoguerre/2020/01/projet-de-gazoduc-maroc-nigeria-coeur-dune-lutte-informationnelle

      Cela ne plaît pas du tout à l’Algérie, mais c’est la CEDEAO qui a tranché en faveur du Maroc:
      https://afrique.le360.ma/maroc/economie/2020/12/11/32819-la-guerre-des-gazoducs-marocain-et-algerien-naura-finalement-pas-lieu-la-cedeao-tranche-32819

      À suivre, avec la déclaration du directeur de la DGSE sur la volonté de la course à l’océan des GAT par la terre,qui menace bien des pays de l’Afrique de l’ouest…
      https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/niger/terrorisme-en-cote-d-ivoire-une-longue-guerre-s-annonce-dans-la-region-selon-des-specialistes_4011289.html

    • themistocles dit :

      Vous avez manifestement une connaissance étendu de ce que sont réellement les forces armées africaines. Je vais vous aider. En dehors de deux ou 3 pays, l’essentiel des forces armées africaines sont davantage une nuisance pour leur propre population et une menace permanente pour les dirigeants, à moins que celui-ci ne soit en mesure des les arroser généreusement en argent et prostituées…. Par contre, placez-les sous commandement de forces plus « civilisées », et vous arriverez à en faire quelque chose. En 2013, il a suffit de 50 sous-officiers français pour arrêter la déroute de toute l’armée malienne et rétablir une ligne de front capable de stopper les djihadistes.

    • breer dit :

      Le fantasme d’une Afrique autonome en capacité de régler quoi que ce soit, corruption, pauvreté, éducation et instruction limite, conflits inter ethniques et religieux perpétuels, démographie galopante qui plombe l’évolution sociale, personne ne se demande pourquoi des centaines de milliers d’africains foutent le camp d’Afrique pour l’Europe et le reste du monde..

  6. Clavier dit :

    Stupéfiant de voir comment nos  » droits de l’homme  » paralysent nos marines et font fleurir la piraterie.
    Pas sûr qu’en augmentant le nombre de sous-marins et de porte avions, on puisse résoudre ce petit problème !

    • John dit :

      Quelle horreur, devoir respecter des principes légaux pour des forces armées dans le but qu’ils ne fassent pas de massacres inutiles…
      En l’occurrence, la problématique est complexe, ce qui fait fleurir la piraterie n’a aucun rapport avec cela. Initialement, une majorité des bateaux utilisés pour cette mission sont des bateaux de pêche. Le volume de poissons a baissé. Raisons ? Surpêche, mais aussi et surtout la contamination des eaux du delta du Niger à cause des forages pétroliers qui ont fait fuir le poisson, ou tué.
      Certains ont cherché une solution pour nourrir les leurs. Et il y a probablement un sentiment de revanche en s’attaquant à ce qui est pour eux la cause de leurs malheurs.

      Une nouvelle fois, on comprend que les solutions écologistes en réalité sont favorables à bien des domaines, dont la criminalité.

      • breer dit :

        La contamination des eaux du Delta est une réalité, mais les autorités et pontes nigériens qui s’enrichissent via les entreprises occidentales, devraient se soucier un peu plus de leurs populations au lieu de s’enrichir à leur détriments, en laissant faire.. Certains pays africains sont encore sous la coupe d’une corruption du pouvoir et de clans ethniques dominants, que les politiciens, démagogues occidentaux et les pontes des grandes entreprises s’évertuent à minimiser.

  7. Starbuck dit :

    Ils n’ont pas mal aux c. .. Les danois se serait à nous de faire le boulot alors que l’on attend toujours leur soutien sur la Turquie. Ils n’ont qu’à payer des SMP qui mettront des gus sur leurs rafiot

  8. Ah Ca ! dit :

    Si les Danois veulent raquer mais il me fait bien rire le monsieur Ross de Maersk, plutôt il nous prend pour des C..s.
    « on n’en est plus à l’âge de la piraterie! » »

    Il blague, c’est juste que la piraterie a changée de costume. En plus des hackers nous avons notre pseudo élito-Ecolomistes vendue aux USA à travers l’Europe qui qualifient pour le registre piraterie et crimes de haute trahison.

    Enfin si on fait le calcul 1500 X 365 = 547 500
    51 piratages soit moins de 0,009%….. donc… Maersk dit quoi ? Elle veut économiser sur son prémium d’assurance et faire faire le boulot aux autres nations au travers de la chère Europe des islamo-gauchistes.

    Seulement le nombre de 1500 bateaux, pêche, commerce, industries, passager entre Angola et Nigeria est bien supérieur à la réalité donc c’est un peu n’importe quoi… 1500 sorties dans tout le golfe, peut être… mais pas sûr.

    En tous les cas les deux ou trois dont j’ai eu vent les deux dernières années… seraient à être imputées a des forces armées locales…

    • John dit :

      C’est quoi l’islamo gauchisme? J’entends et lis ça partout, mais jamais personne n’a su m’expliquer concrètement ce que c’est…

      • Pravda dit :

        Chez nous c’est Melenchon qui bouffait du religieux au petit déjeuner et qui maintenant se pose en défenseur du droit religieux dès qu’on touche à l’islam, un sacré virage, mais il a besoin de ces voix pour espérer être au deuxième tour face à Lepen, tante ou nièce.
        Ce sont certains syndicats étudiants (de gauche) infiltrés par des radicaux verts (non, pas les écolos). Problème que l’on retrouve dans certaines branches de syndicats ouvrier aussi.

      • Parigot dit :

        @ John
        De la collaboration, vous connaissez pourtant:
        https://www.letemps.ch/suisse/lextreme-gauche-se-fracasse-lislam

      • Kali dit :

        Tel que je le comprends :

        Le fait pour une organisation classée à gauche de se compromettre avec des organisations islamiques ou dérivant de celles-ci dans un but populiste, électoraliste, de « bien-pensance », de « conscientisation », de « protection » des minorités, etc. en bref, dans un but d’affichage et de communication alors que ces organisations islamiques sont loin de partager les mêmes valeurs que les organisation de gauche.

        Une autre façon de le dire c’est de considérer que les organisations de gauche ont tourné le dos à leurs valeurs ayant fait leur gloire (socialisme, droits de l’Homme, etc.) et s’acoquinent avec des organisations aux valeurs opposées.

        Je perçois cela comme une incapacité de la gauche à sortir du toujours plus de droits, à se « renouveler », une paresse intellectuelle. (Ce qui ne veut pas dire que les autres bords politiques font mieux !)

        Un exemple récent et concret ? La polémique à l’IEP de Grenoble. Dénoncer, dénoncer, c’est tout ce que sait faire l’UNEF. J’attends de l’UNEF qu’ils servent les droits des étudiants. Je n’admet pas de l’UNEF qu’ils se posent en redresseur de tort surtout sur la religion. L’islam doit encore trouver sa place dans les religions en France. C’est-à-dire que l’islam se départisse de sa volonté temporelle et ne fasse que s’occuper du spirituel. L’Eglise a mené cette lutte il y a plus d’un siècle maintenant. Je pense que ce but sera atteint lorsque la capacité de nuisance d’une organisation islamique sera égale à celle de l’Opus Dei ou de Saint-Pie-X.

      • breer dit :

        C’est une idéologie de la gauche actuelle dérivée du socialo – communisme, qui pour continuer d’exister sur le plan social et politique, s’est alliée à la mouvance idéologique religieuse musulmane qui s’accroit en France (et en Europe) via l’immigration légale et illégale constante depuis 50 ans. Les individus « islamisés » de manière plus radicales en profitent pour s’insérer dans les rouages de la société française et par divers organes (médias, sociaux, politiques, économiques) insufflent leurs dogmes dans la vie sociétale du pays.

  9. Michel dit :

    La France La France ! Elle arrête de raser gratis !!!!!!
    Ils sont bien gentils les pays nordiques de l’Europe, car je remarque qu’aucun d’entre eux n’ont participé à la dernière opération !
    Seul les pays du Sud de l’Europe ont participé…
    A eux de se bouger les fesses? Que font les Allemands (A part nous em…..er sur le Scaf et autres sujets de défense ils ne font rien ! Ils ont une marine ou des péniches tous justes bonnes à naviguer sur le Rhin ) , les Néerlandais et tous les pays nordiques ???????
    La France à autre chose à s’occuper, en particulier au Sahel, nous sommes trop c…n, nous devrions leur passer au moins 50% de l’ardoise des opérations dans le Sahel ……

    • John dit :

      Il se trouve que la France a internationalement toujours bien été clair que leurs armées étaient et seront impliquées en Afrique francophone, et que la France sera le principal importateur et exportateur vers ces pays. Par conséquent, pas étonnant de voir cela.
      Pour autant, il ne faut pas tout mélanger. C’est un PDG qui demande cela, pas tout le Danemark.
      Et la France a réellement des intérêts dans la région, plus que le Danemark, logique de chercher à faire appel à la France. Pour autant, la France fera ce qu’elle considère comme étant juste. Donc pas de quoi s’énerver… Ce gars ne décide pas de la politique des pays nordiques au Sahel.

  10. Muse dit :

    https://i2.wp.com/cimsec.org/wp-content/uploads/2017/03/image00.jpg?resize=768%2C382&ssl=1
    Encore un comportement occidental qui évite de citer l’identité des agresseurs !
    Moi je le fais : il s’agit du Nigéria, ce pays dont la population se déchire et qui est spécialisé dans les rapts/enlèvements contre monnaie…
    Ce pays que beaucoup nous citent en exemple d’ailleurs bien qu’il n’ait aucune, je dis bien aucune, qualité pour que cela soit fait.

    • jyb dit :

      @muse
      quelqu’un cite le nigéria en exemple ?

    • Fralipolipi dit :

      Un beau pays à emmerdes que ce Nigeria …

    • John dit :

      Pêcheurs Nigérians qui n’ont plus assez de poissons dans le Delta du Niger à cause des pollutions dues aux forages pétroliers ?
      Il faut aussi comprendre le contexte. Les pirates d’aujourd’hui étaient des pêcheurs. Sans leur source de revenu, que pensez-vous qu’ils feraient? Comme partout, la criminalité.
      C’est le cas typique de ressources profitant largement aux grosses entreprises et qui mettent les locaux dans la merde. Il faut le comprendre…

  11. Czar dit :

    « Sauf à se tourner vers la France. « Qui ne mieux que les Français? » a d’ailleurs demandé M. Ross. »

    tiens à écouter quelques trolls et autres bileux complexés, on n’intéresse personne et notre arrogance fatigue.

    Y peuvent demander à leur voisin.

    D_ès que José aura fini de poser son carrelage, il ira faire la Polizei démocratique chez les Néo-Allemands du Sud

    et puis le danemark, c’est bien ce confetti d’empire qui avait été à la pointe des manifs anti-françaises lors de l’achèvement de nos essais nucléaires sans simulation ?

    regardez ce doigt dressé bien haut, comme un M51 qui scintille dans un matin d’apocalypse.

  12. Pascal (l'autre) dit :

    Une boite comme Maersk a largement les moyens financiers de se payer les services de contractors! Ou alors aux forces armées du pays d’appartenance d’aller « au charbon » N’allons pas encore plonger à pieds joints dans un nouveau bourbier africain! Sinon qu’ils demandent aux Chinois, cela serait « instructif » de regarder comment ces dernières géreront le problème!

  13. Plusdepognon dit :

    Petit pays, mais grande marine commerciale :
    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/economie-africaine/piraterie-dans-le-golfe-de-guinee-maersk-reclame-une-presence-militaire-pour-proteger-ses-navires_4272287.html

    Le Danemark est une puissance maritime, il ne faut pas l’oublier d’où ses préoccupations :
    https://www.lefigaro.fr/international/piraterie-dans-le-golfe-de-guinee-face-a-cette-insecurite-il-faut-une-presence-militaire-internationale-20210125

    C’est un militaire danois qui est à la tête de l’opération dans le detroit d’Ormuz:
    https://www.bruxelles2.eu/2020/09/le-danemark-a-la-tete-de-la-mission-dans-le-detroit-dormuz-en-2021/

    Comme de l’opération Agenor :
    https://www.bruxelles2.eu/2021/01/les-danois-prennent-le-commandement-dagenor/

    Au niveau de la stratégie arctique des pays scandinaves, entre la volonté de montrer ses muscles à la Russie et l’ambition américaine de mettre la main sur le Groenland et ses ressources naturelles notamment l’uranium, le Danemark joue sur du velours:
    https://www.la-croix.com/Monde/Surveillance-militaire-Arctique-Copenhague-doit-manoeuvrer-prudence-2021-02-11-1201140207

    Avec la Belgique et les Pays-Bas, la Danemark a créeé un commandement conjoint pour leurs forces spéciales respectives, appelé « Composite Special Operations Component Command (C-SOCC) », cette nouvelle structure a été déclarée pleinement opérationnelle en decembre 2020.

    Ce C-SOCC n’a pas vocation à être permanent : destiné à agir dans le cadre de l’Otan (et non dans celui de l’Union européenne, au sein de laquelle le Danemark bénéficie de clauses d’exemption en matière de défense), il se formera « en cas d’opération ou d’entraînement » (il comptera 125 militaires).

    Selon une source proche du dossier sollicitée par le quotidien belge Le Soir, ce C-SOCC vise à permettre à la Belgique, au Danemark et aux Pays-Nas « d’atteindre la taille critique pour fournir un an sur quatre une structure de commandement dédié aux forces spéciales à la NRF [Nato Response Force – Force de réaction rapide de l’Otan, ndlr].

    Dans un premier temps, il sera placé sous autorité danoise, le général danois Peter Boysen jusqu’à fin 2021.
    Le commandement en second est assuré par un néerlandais et la fonction de chef d’état-major par un belge.

    Tiens, au fait, ça en est où la contribution du Danemark pour Takuba ?

  14. albatros24 dit :

    Les armateurs danois…n’ont qu à payer
    La Royale n’est pas là pour les enrichir encore plus

  15. Joukov dit :

    y aura t’il ne serait ce qu’un commentaire pour s’interroger sur les causes profondes de cette piraterie ? Ils font ça par appât du gain ou pour manger ? Si nous vivions dans la même situation qu’eux ne serions nous pas aussi pirate pour nourrir nos familles ? Évidemment ce n’est pas le seul facteur, mais qui peut prouver qu’il n’existe pas ? Où sont les racines du problème ???? (idem en Somalie, etc….) Parce que prendre les choses une fois de plus sous le seul aspect « sécuritaire et défense », à ce compte là, on peut jouer aux cow-boy et aux gendarmes du monde pendant longtemps, un peu comme en BSS pour ne citer que cette zone. On y sera toujours dans 30 ans mais ce sera pire. Pour un pirate tué, combien pour le remplacer ? Et je vous passe le couplet sur le changement et le réchauffement climatique. On fonce tous dans le mur en klaxonnant et on fait des concours pour savoir qui est ce qui a la plus grosse…….voiture !

    • Bikoro dit :

      @Joukov. Vous êtes bien gentil, mais vous en demander un peu trop! Ce qui intéresse le commun des immortels ici c’est la différence entre destroyer et cuirassé, les ravages provoqués par la puissance des 12,7, les « Soum » (ah!), la « dinde » (oula! Bel oiseau!), le logiciel de gestion des soldes et des primes OPEX (c’est important)…
      Une fois que vous aurez fait le tour, après avoir lu les tonnes de critiques sur les élites « bradeuses » de la France, les Russes qui déclinent démographiquement , les Turcs poseurs de carreaux à Frankfort, les Chinois à surveiller de très près, les Allemands hypocrites, les Africains incapables…, vous remarquerez qu’à la fin, dans les commentaires, pour l’essentiel, les analyses de fond ne sont jamais nombreuses.
      Paresse intellectuelle, comme dirait E. Kant dans Qu’est-ce que les Lumières? , ou encore peut-être esprit de bar.

      • Bikoro dit :

        Désolé pour la coquille dans « demandeR », prière de lire « demandeZ ». Merci.

  16. AirTatoo dit :

    Le Danemark achète Américain … il aime le F-35 — go demander de l’aide aux ricains. Fin de non recevoir.

    • Jean (le 1er) dit :

      Les EH-101 Merlin que la force aérienne danoise a mis à disposition de Barkane pendant un an n’ont pas été achetés aux USA.

  17. TRENT dit :

    On veut bien aider, nous les braves Français, à condition que nos dépenses militaires soient financées par l’Europe LOL
    Exemple : l’UE finance le SCAF que l’on fait tout seul et on intervient !
    C’est un bon deal non ?

  18. arnaud dit :

    La france peut faire. Que l’europe paye 3 FREMM avec équipages et MCO.

    Sinon on ne revient pas à la colonisation là ?

    • Muse dit :

      EXACT !

    • themistocles dit :

      C’est effectivement le tarif d’une présence permanente d’un bâtiment. Un sur place, un qui en revient et passe en entretien et un qui se prépare à y aller. Par contre de la FREMM contre du pirate, ça fait un peu riche. Il faut un navire avec une bonne endurance, une plate-forme avec un hélico ( armé), un peu d’armement antinavire, une drome avec une équipe de fusiliers marins et des moyens de transmissions en suffisance. Idéalement quelque chose comme notre classe Floréal, mais en un peu mieux équipé.

  19. Faublas dit :

    En support à Muse, oui, le Nigeria supporte la majorité de la pîraterie pour de multiples raisons :
    Le business de la sécurité est énorme, en particulier dans le Delta, plus de criminalité, plus les pétroliers et nombre de nigérians paient pour leur sécurité. La majorité des sociétés de sécu appartiennent à des huiles locales, politiques, militaires…
    La corruption endémique qui permet de fournir les pirates en moyens modernes (navires, armement, moyens de détection, télécoms…) au vu et su des gouverneurs et autorités locales. La paix des pétroliers se paie en nature ou en cash.
    Une « jalousie » nationaliste, en fait, pour que personne extérieur ne vienne perturber le business, en particulier le négoce des prises des pirates. Les approvisionnement des sociétés internationales doivent passer par un intermédiaire national, petit coefficient multiplicateur à la clef…
    Une misère locale affligeante (à l’origine, le départ des familles expats) exploitée par les réseaux criminels qui sont souvent la seule source de revenu des villages, donc protégés par les villageois de gré, ou par la violence. Associé à des rites religieux servant de moyens d’oppression (on le voit dans le contrôle des prostituées nigérianes) assez redoutables (cannibalisme coutumier, sacrifices d’inspiration Vaudou), le tableau est parfait.
    Une incompétence notoire (formation elle, encadrement ridicule et corruption flagrante) de l’armée, marine et aviation nigériane, dont les succès dans le Delta sont à la hauteur de ceux contre Daesh vers le lac Tchad associée à une extrême violence à l’encontre des populations.
    Une zone géographique, les Creeks du Delta incontrôlables avec leurs moyens et leurs compétences. J’ai eu le « plaisir » de visiter des « navires d’escorte », au secours…
    On arrête là pour l’instant… j’ai une liste complémentaire

  20. norbert dit :

    Les américains ( donc l’OTAN) ne vont pas s’impliquer dans cette lutte contre la piraterie car tout ce qui peut faire monter le prix du pétrole les arrange. Les états européens dépendant des règles sur les « droits de l’homme » auront beaucoup de mal à « neutraliser » les pirates, donc c’est à des sociètés privées qu’il faut déléguer ce droit de neutralisation des pirates .

  21. Lassithi dit :

    Sympa le rôle de gendarme que nous accorde nos grands partenaires de l’UE.
    Un problème, la France va le régler, à ses frais bien sûr. C’est notre rôle majeur au bal des cocus qui les a habitué ainsi.

    En revanche, eux, ils sont présents pour nous quand on a besoin de rien. C’est la marque de fabrique du plus fort ensemble.

    Nos amis danois devraient demander de l’aide à l’O.t.a.n, histoire que ça serve à quelque chose.

    Bon, voilà. En bref, pas besoin de l’UE, ni de l’O.t.a.n.

  22. cedivan dit :

    Marre de ces entreprises et de des pays qui ne font jamais les efforts, comptant toujours sur les pays qui, eux, entretiennent des forces suffisantes. Maersk veut une protection ? Il paye, lui ou son gouvernement. Par ailleurs, que font les pays riverains ? Ils ont leur indépendance et leur souveraineté mais sont incapables d’assure leur boulot. et ils appellent au secours les occidentaux pour ensuite se plaindre de la colonisation ??

  23. Donkey dit :

    Concernant ce sujet, je conseille d’écouter cette émission du Collimateur, le podcast de l’IRSEM :
    https://www.irsem.fr/le-collimateur/dans-le-viseur-24-prise-d-otages-par-des-pirates-dans-le-golfe-de-guinee-19-02-21.html
    où un capitaine de corvette raconte une libération d’otages dans le golfe de Guinée, après la capture d’un pétrolier français par des pirates nigérians

  24. Paul Bismuth dit :

    En 2020, 375 événements de piraterie et de brigandage ont été recensés dans le monde.
    Soit un peu plus qu’en 2019 (360), un peu moins qu’en 2018 (380) et beaucoup moins qu’en 2011 (668 événements), année où la piraterie mondiale fut au plus haut.

    Le golfe de Guinée est désormais « la zone maritime la plus dangereuse du monde », souligne le rapport et la surveillance du golfe de Guinée est aussi une priorité pour l’armée française…

    Depuis 1990, la France déploie quasiment en permanence un bâtiment de la Marine dans le golfe de Guinée, puisqu’il y a eu une interruption avec la pandémie de la COVID-19, dans le cadre de l’opération «Corymbe», pour garantir les intérêts français et participer au processus de Yaoundé.
    https://www.lefigaro.fr/international/le-golfe-de-guinee-la-mer-la-plus-dangereuse-du-monde-20210125

  25. Raymond75 dit :

    Les armateurs qui immatriculent leurs navires dans des paradis fiscaux pour ne pas payer d’impôts, et qui recrutent leur personnel dans des pays à bas coût et faible protection sociale,n’ont qu’à payer des mercenaires pour protéger leurs navires.

    • perhatian dit :

      @Raymond75
      N’importe quoi… Visiblement vos connaissances de la mar-mar sont plus que parcellaires…
      Par ailleurs les armateurs n’ont aucune objection à utiliser et payer des Armed Guards, ils le font déjà en PG.
      Encore faut il que les pays voisins l’autorisent ce qui n’est pas le cas dans le golfe de Guinée.

  26. Max dit :

    Le champion des pavillons de complaisances, le danois Maersk perd des billes et ses contrats d’assurance à la Lloyd grimpent très vite. Appelez à la rescousse la France, lol. Sont ils si brutaux qu’ils n’enverraient aucun de leurs navires ?

  27. Thierry dit :

    La bonne question à poser c’est de savoir pourquoi la piraterie grandit à nouveau alors qu’elle avait quasiment disparut il y a quelques décennies.

    Faire de la Chine l’usine du monde ou transite toutes les marchandises a mis quantité de richesse sur mer alors qu’avant elles transitaient sur des trajets plus court surtout à terre et cela polluait moins (Les 15 plus gros porte container au monde polluent davantage que tout le parc mondial automobile et camion inclu.)

    Mais le vrai problème c’est la face caché de la mondialisation, pauvreté galopante, exploitation violente, injustice, esclavage industriel, pillage des ressources, main basse sur les richesses, le dieu argent, rien de nouveau me direz vous, mais cela avec une puissance décuplé qui atteint des extrêmes par rapport à avant.

    Et c’est précisément dans les extrêmes que se sont réfugiés les laisser pour compte, les pillages du poisson ont poussés les pêcheurs à la piraterie et d’autres abandonnés par les profits sans scrupule ont suivi leur exemple.

    La piraterie est devenue le pendant du trafique marchand à outrance, aucune marine militaire au monde, même combiné entre plusieurs grand pays ne peuvent sécuriser toutes les routes maritimes et si vous vous concentrez sur un endroit ou les pirates sévissent, il leur suffit de changer de coin à l’infinie pour poursuivre la piraterie en toute impunité.

    remettre l’homme et le droit humain au premier plan devant les marchandises serait tout à fait efficace, mais ceux qui tirent profit du système ne seront jamais d’accords pour payer, alors le système ira jusqu’à écroulement, c’est dans sa logique.

    La politique de Biden est justement en train de corriger tous les excès, il faudrait la même chose à l’échelle mondiale.

    • Fralipolipi dit :

      @Thierry Moussa
      …encore du bla bla bla lénifiant …
      .
      L’immense majorité des actes de piraterie dans le secteur ont pour origine le Nigeria et les Nigériens. Nous le savons déjà tous : https://i2.wp.com/cimsec.org/wp-content/uploads/2017/03/image00.jpg?resize=768%2C382&ssl=1
      .
      Alors que ce pays est le plus gros producteur/exportateur de pétrole d’Afrique (et qu’il n’est donc pas sans ressource, loin de là) … et ça ne date pas d’hier.
      .
      Pourquoi alors les pirates ne sont pas Gabonais ou Angolais (eux-mêmes exportent du pétrole)?
      ou bien mieux encore, pourquoi les pirates ne sont pas originaires de Sierra-Leone, du Liberia, de Guinée ou du Sénégal … pays dont les ressources (et entrées de devises de la manne pétrolière) sont infiniment moindre à celles du Nigeria, où la misère est clairement pire … et où le pillage halieutique est infiniment pire => et pourtant il n’y a pas d’acte de piraterie depuis les côtes de ces pays là !
      et ce malgré le fait que leur positions géographiques soient bien plus favorables que celle du Nigeria pour profiter de rapines rapides sur le trafic maritime international (qui passe plus près de leurs côtes) ?
      .
      Pouvez-vous nous expliquer cette incohérence totale … qui rend votre propos totalement ridicule.
      .
      L’explication est ailleurs, évidemment !!! … et elle est à chercher dans la gangrène générale qui sévit au Nigeria.
      .
      Et pour le coup, le vilain colon français que vous détestez tant … n’y est strictement pour rien.
      .
      Vous pouvez donc repasser plus tard (là dessus, on est pas inquiets).

      • Thierry dit :

        votre bandeau sur l’oeil vous empêche de voir l’autre moitié des choses votre perroquet sur l’épaule vous raconte toujours les mêmes âneries, va falloir lui apprendre le second couplet de la chanson :

        https://siamactu.fr/l-asie-du-sud-et-du-sud-est-connait-une-hausse-alarmante-de-la-piraterie-maritime/
        extrait :
        Au cours du premier semestre 2020, les actes de piraterie et les vols à main armée commis contre des navires dans les eaux d’Asie du Sud et du Sud-Est ont atteint leur plus haut niveau en cinq ans. Ils ont même presque doublé par rapport aux six premiers mois de 2019.

        Au total, 51 incidents ont été signalés dans la région entre janvier et juin, dont 50 ont abouti et un était une tentative, selon les données du ReCAAP ISC, un groupe d’information sur la piraterie qui compte 20 pays membres, principalement en Asie.

        Ce chiffre est à comparer aux 28 incidents signalés au cours de la même période un an plus tôt. Il constitue en outre le bilan le plus élevé depuis 2015, où 114 affaires avaient été enregistrées lors des six premiers mois de l’année.

        Les incidents se sont produits dans le détroit de Singapour et la mer de Chine méridionale, ainsi que dans les eaux au large de pays tels que le Bangladesh, l’Inde, l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines et le Viêt Nam.

  28. basstemp dit :

    C’est bien malheureux mais l’une des raisons qui fait qu’aujourd’hui le public n’en a rien a faire du fait que ces navires doivent supporter des actes de pirateries dans cette région maritime : Tiens aussi beaucoup du fait que maintenant les équipages de ces navires géants sont a 95% constitués de phillipins, de malaysiens, de bengalis ect pour permettre a ces compagnies de payer a coups de lance pierre sans que cela implique quelconque grêves ou révoltes a bord de ces navires …

    Ces cies auraient été + intelligentes en veillant a conserver un taux de personnel occidental a bord de sorte a ce que les pays occidentaux se sentent alors beaucoup + concernés : Ils auraient même pas eu a attendre de devoir subir un niveau de pirateries tel que cela passe par la phase pleurnicheries comme la on peut le voir avec cet article …

    Les pays occidentaux auraient déclenché le déploiement de la cavalerie depuis longtemps ! Mais non, vous avez voulu vous obstiner a ne recruter que des « ouvriers » de l’Asie du Sud Est car ce sont les « moins chers » de tous , ne vous étonnez alors pas que les conséquences alors soient l’indifférence la + totale

    • Thierry dit :

      Ils n’ont qu’à recruter des agents de sécurité armé sur leurs navires, mais ils veulent surtout que ce soit nous qui payons leur facture, alors c’est leur problème, pas le notre.