Le Royaume-Uni pourrait se contenter de 48 avions F-35B, au lieu des 138 prévus

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

176 contributions

  1. Ghostrider dit :

    la  » cible  » désirée par tous les contractants de F35 est en train de chuter … début de d’une chute annoncée ?

    • Thierry dit :

      Suite aux conséquences financière du Covid c’est tout un tas de dépense qui est reporté aux calendes grecques et par tous les pays, ce qui a chuté c’est le pouvoir d’achat des Etats par report des rentrés fiscales toujours reportés à demain faute d’activité économique.

      Mais bien entendu quand la croissance sera revenu, les dépenses également, cela n’a rien de spécifique au F-35, voyez le naufrage des commandes et la dévastation des recettes dans l’aviation civile…. Boeing et Airbus sont en train de tirer la langue avec une chute de 66% du trafic aérien.

      D’ailleurs le programmes Scaf et autres projets d’avions furtif russe et chinois à des stades divers sont eux aussi en stand by ou ralenti pour cause de crise.

      Pour l’instant le seul programme qui est définitivement enterré c’est l’A380 d’Airbus, déjà mal en point avant la crise, le Covid c’était le coup de grâce.

      • blavan dit :

        @Thierry. Tout à fait. La dette COVID est encore plus impactante chez les anglais qui n’ont pas la planche à billet euro ou dollar pour se financer . Dans la zone euro, nous tenons le coup pour l’instant sur nos dépenses militaires, mais une hausse des taux d’intérêt et une difficulté à se financer auprès des chinois et du Golfe rendrait les choses plus difficiles. Les anglais vont je pense, se désarmer dans les années futures, mais je peux me tromper.

      • Royal Marine dit :

        Votre aveuglement ne peut s’expliquer que par des versements conséquents de la part de LM… Je l’espère sincèrement pour vous…
        Parce que sinon, c’est à désespérer de l’intelligence et du discernement de l’Homme!
        Au moment où, tous les clients qui ont commencé à recevoir des Dindes, hors Israël pour d’autres raisons, prévoient de baisser les commandes prévues, catastrophés qu’ils sont par le manque de performances aériennes et opérationnelles… Au moment où, aucune nouvelle vente de cette trapanelle n’est emmagasinée, malgré les pressions politiques et économiques… Vous, vous évoquez le Covid! MDR!

      • Jean (le 1er) dit :

        Votre commentaire est peut-être valable pour d’autres pays mais pas pour la Grande-Bretage. Comme le mentionne l’article son budget militaire est en hausse, pas en baisse.

        • Thierry dit :

          Vous allez trop vite en conclusion, le programme Tempest qui est supposé remplacer certains F-35 n’aboutira pas avant 2035 pour le démonstrateur et encore quelques années de plus pour la production en série si tout fonctionne bien.

          Donc pour l’instant il n’y a AUCUN renoncement au F-35, il s’agit simplement de projection théorique en fonction de leur planning qui peut aboutir ou pas ou être retardé faute de crédits.

          Il faut aussi se souvenir de la polémique médiatique grotesque en Angleterre qui qualifiait le F-35 de « périmé » parce que la version A (destiné à l’armée de l’air et non la marine) ne pouvait pas atterrir sur les portes avions (au contraire de la version B à décollage et atterrissage vertical spécialement conçu pour la marine.

          polémique stérile due à une méconnaissance technique flagrante, faisant partie des abondantes fakes news anti F-35.

          https://www.capital.fr/economie-politique/la-royal-air-force-accusee-davoir-achete-des-f-35-perimes-1375759

          • Jean (le 1er) dit :

            Vous êtes certain que votre réponse est pour moi ? Je ne me suis pas prononcé sur le nombre de F-35 que la GB aura au final. Uniquement sur votre remarque concernant l’effet du COVID sur les budgets militaires. Concernant le nombre effectif de F-35 dans la RAF, l’avenir nous le dira.

      • ScopeWizard dit :

        Certes non ; ce n’ est pas le Covid qui a mis un terme à la fabrication des A380 , l’ évènement est survenu bien avant qu’ on entende parler de quoi que ce soit à ce sujet , au moins un an avant cette pandémie .

        De plus , je vous rappelle que quel que soit le F-35 que vous choisissiez , il était prévu qu’ il soit d’ un tarif très abordable donc destiné à des pays aux ressources modestes .
        Or , de ce point de vue il est aujourd’hui très clair que cet avion a lamentablement échoué à tenir cette promesse qui faisait même partie de son cahier des charges initial .

        En gros , il s’ agissait de pouvoir se doter d’ une sorte de sous F-16 au prix du F-5 ( mais en valeur $ corrigée ) et présentant des caractéristiques high-tech de très haut niveau dont la sustentation et la furtivité au RADAR ainsi qu’ une polyvalence très poussée permettant d’ envisager sereinement le remplacement de nombre de machines existantes .

        D’ où la très ambitieuse cible commerciale prévue au départ .

  2. Ah Ca ! dit :

    Pas de problèmes,
    les Belges et Hollandais se porteront acquéreurs à moins que ce soient les boches avec leurs potes Turcs.

    Et comme d’habitude, les Anglais chercherons à b*iser quelqu’un d’autre pour payer la facture. Pour ça, ils ont un faible pour les grenouilles !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Et comme d’habitude, les Anglais chercherons à b*iser quelqu’un d’autre pour payer la facture. Pour ça, ils ont un faible pour les grenouilles ! » Ah la perfide Albion , au choix les « Brits » ont toujours été soit nos meilleurs ennemis, soit nos pires amis cependant je ne vois pas trop comment ils nous « impliqueraient » dans leur problème!
      Ils ne font plus partie de l’U.E. d’une part, et d’autre part je vois mal la France acquérir des F35 pour leur faire plaisir même si nos chers voisins doivent « digérer » la guéguerre au sein de la famille des Windsor! Shocking!

      • Anaxgore dit :

        Ne vous inquiétez pas, AhCa ! a l’habitude de tenir des propos incohérents. Mais ce qui me chiffonne, c’est qu’il a aussi l’habitude de traiter de boches nos voisins allemands. C’est peu élégant, même grossier, quoi que je pense de la difficile coopération avec les dits voisins. Ça mériterait un petit rappel du modérateur, à mon avis.

        • JC dit :

          Et Calmüser pour les français, on contacte qui ?

        • Euclide dit :

          Non @Anaxagore,
          Ah Cà ! ne dit pas des inconhérences mais je suis d’accord avec vous que le temps des insultes bas de gamme(s) ne correspond pas à l’esprit d’OPEX.

        • ScopeWizard dit :

          @Anaxagore

          Si vous vous intéressiez de plus près aux origines , à l’ étymologie des mots , vous sauriez que ni « boche » ni même « bougnoule » ne sont des insultes .

          Par contre , à force de populairement les employer à tort et à travers de la même façon que certains n’ ont de cesse de procéder de nos jours notamment histoire de désigner celui-ci ou celui-là , ces termes ont fini par se connoter très péjorativement et en peu de temps .

          Par exemple , « bougnoule » remonte à l’ époque des tranchées boueuses et insalubres parfois glacées , brumeuses , venteuses .
          Il désignait ceux -c’ est à dire les hommes de la troupe- qui avaient besoin de se donner du courage avant de partir à l’ assaut des positions ennemies et qui entre-autres « stimulants » parvenaient à en trouver dans quelque rasade d’ alcool fort ; en argot , la gnôle .

          Cependant , pour diverses raisons , le « aboule la gnôle » qui vite dit pouvait s’ entendre « boul gnôle » tout comme certaines régions l’ appelaient et l’ écrivaient « gnoul » a fini par se contracter en « bougnoule » et par dérive sémantique ( glissement de sens si vous préférez ) finir par désigner tout ce qui était considéré « métèque » de faible valeur car classé « piétaille » ou « chair à canon » de l’ empire car ne jamais perdre de vue qu’ en 1914-1918 la France à l’ instar de l’ Allemagne , de l’ Angleterre , de l’ Autriche-Hongrie , de la Turquie , ou de la Russie des Tsars , possédait un vaste empire et que cette guerre était bel et bien une guerre opposant certains empires coalisés à d’ autres tout aussi coalisés ( Triple-Entente contre Triplice ) .

          Quant à « boche » , issu de certains patois il viendrait du terme « caboche » ou de « bûche » et désignerait quelqu’ un de « lourd » , de stupide , le pas fin quoi .
          Donc , là aussi , voyez à quel point , au fil du temps , certains n’ ont eu de cesse de connoter les choses jusqu’ à les dénaturer .

          Si je vous traite de « connard » , il est clair que de nos jours , ce n’ est pas très sympathique , c’ est même tout son contraire , mais qu’ en était-il 500 ou 600 ans en arrière ?

          Vous saisissez le truc ? 🙂

  3. Marc Mora dit :

    aller encore un petit effort et l’Angleterre aura les mêmes capacité que les pays bas ( en gros plus aucune ) j’en connais quelques un, plus a l’est, qui doivent bien se marrer

    Cocorico, on est la plus puissante armée d’Europe !
    J’en rigolerais presque, si autant d’inconséquences n’était pas aussi dramatique

    • Piliph dit :

      Ne pas se moquer de la marine néerlandaise, composée intelligemment par rapport aux missions et aux moyens.

  4. Peps72 dit :

    En fait les Américains ont financé le développement (aux forceps) de nouvelles technologies en vendant (aux forceps) le F35 à leurs alliés occidentaux, sachant que ces technologies n’arrivent que maintenant à maturité, pile poil pour le NGAD dont il existe déjà un prototype. Merci à nos amis américains d’avoir siphonné les budgets européens de défense. Et bon courage à nos amis Belges avec leurs F35…

    • chill dit :

      vous l’avez vu voler ce fameux prototype, en réel ??

    • Specht dit :

      Pour le douzième lot de F-35 en livraison, débuté en janvier 2020 et qui comprend 255 aéronefs, les dépenses s’élèvent à 6 milliards de dollars, dont 3,5 milliards issus des États-Unis et 2,5 milliards issus des pays étrangers acquéreurs. Pour l’instant les dépenses américaines ont été supérieures aux dépenses étrangères pour cet avion, développement compris.
      Si l’idée a bien été de faire financer une partie du développement par des pays étrangers (alliés), l’augmentation annuel des coûts du programme a été telle (en comptant sans le coût opérationnel astronomique) que les ventes ne pourront les amortir. Autrement dit le budget alloué à d’autres recherches est totalement étranger aux gains de vente du F-35.

  5. PK dit :

    On va encore attendre un peu et bientôt, toutes les commandes de tous les acheteurs vont se réduire à zéro. Ce programme, initialement prévu pour faire exploser l’aéronautique militaire occidentale est en train de se retourner contre son créateur.

    Pop-corn (mais il commence à ne plus en avoir… à force !).

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Ce programme, initialement prévu pour faire exploser l’aéronautique militaire occidentale est en train de se retourner contre son créateur. » Le mal est fait!

    • Herciv dit :

      Je ne suis même pas sûr que ce but là sera atteint. Les coréens ont leur programme, les japonais aussi et surtout le TEMPEST est clairement en train de saborder le f-35 pour récupérer ses budgets.
      Il y a quand même au minimum 5 ans avant que ces programmes ne sortent un avion bon de guerre.
      Je trouve également les US très optimiste concernant le NGAD. Ils n’ont pas été capable de mener beaucoup de programmes complexes depuis au moins une quinzaine d’année. Tout çà parce qu’il refuse de surveiller correctement leur industriels avec une structure ad hoc pouvant prononcer ou pas une IOC en dehors des circuit militaires classiques.

  6. Max dit :

    L’avenir est évidemment orienté vers la multiplication des drones, des munitions rôdeuses aériennes et sous-marines. Les perspectives tactiques sont révolutionnaires. La course est lancée.
    Le développement via l’IA d’essains intelligentes de munitions suicides lancées à partir de navires, d’avions, des sous-marins et de drones (vaisseau mère). Le nombre fera la force par saturation.
    https://www.thedrive.com/the-war-zone/39535/navy-contract-exposes-plans-to-launch-swarms-of-drones-from-unmanned-boats-and-submarines

  7. Bobo dit :

    Et encore un titre au conditionnel … »Le Royaume-Uni pourrait se contenter  » !!! Non mais mer… quoi, depuis quand relayer des bruits de couloirs est du journalisme ??? ….. Voulant lire l’article, on tombe sur un article payant bloqué !
    Pour ne pas en rester là, je tombe sur un article qui dit que le Royaume uni POURRAIT commander moins de F-35 que les 148 annoncés !!! Il n’est NULLE PART indiqué que la commande s’arrêtait à 48 déjà livrés !!! Il est seulement dit : « Le nombre final de F-35 a été mis en doute par la nécessité de financer le développement du futur système aérien de combat tempest (FCAS). Lors de la même audience, le chef d’état-major adjoint de la Défense, le maréchal de l’air Richard Knighton, a laissé entendre qu’après la commande des 48 avions actuels, le Royaume-Uni ne commanderait plus de F-35 AVANT 2025. Knighton a également reconnu qu’il était nécessaire d’acquérir plus de 48 jets ».
    Décidément, tous ces amalgames interrogent , c’est assez absurde et de court terme de maintenir de telles affirmations sur un programme qui semble se porter à merveille, au fur et à mesure que la calomnie grandit ! Ah si les Suisses et la Finlande pouvaient commander des F-35 pour clouer le bec de certains….j’en rêve !!!

    Voici ma source pour les anglophones (le traducteur google marche très bien aussi !) :
    https://www.airforce-technology.com/features/uk-mod-civilian-head-casts-doubt-on-138-f-35-fleet-numbers/

    • chill dit :

      vous haïssez les français, on avait compris, ( c’est pas bon la haine..) et rêvez de voir l’enclume en Suisse mais lorsque des responsables japonais regrettent que la merveille ne soit pas appropriée pour faire de l’interception, c’est à dire incapable de faire le job d’un vieux f15, je crois que vous allez déchanter, les Suisses ne sont pas les Belges…

    • Pascal (l'autre) dit :

      @ Bobo Votre obstination force le respect cependant le problème est que l’obstination est la caractéristique des bornés!

      • Alpha dit :

        « La clairvoyance des gens bornés: ils comprennent tout, mais à moitié. »
        😉
        Et spécialement sur @Bobo ou @Thierry:
        « Non seulement il y a beaucoup d’esprits bornés, mais même leurs bornes sont mal posées. »
        🙂

    • Bdhy dit :

      Arrêtez d’être pessimiste !
      Les Dannois apportent un peu de couleurs pour égayer ce <>

      https://www.flugrevue.de/erstes-flugzeug-lackiert-daenemarks-f-35-werden-bunter-als-die-anderen/

      Ils sont complètement fous, ils ont mis des insignes rouge & blanc, au lieu des gris de tous les autres pays !
      https://imgr1.flugrevue.de/image-fotoshowBigWide-62d4b77d-1773083.jpg
      (la furtivité du F-35 résistera-t-elle a tant d’audace ?)

    • Titeuf dit :

      Un programme qui se porte à merveille…
      Euh….
      Être un admirateur inconditionnel du F35 c’est une chose,je fais la même chose avec le Rafale (qui lui vole bien… hé hé hé… p’tite couche en passant…) mais quand il y a problème avec ce dernier je m’interroge,avec mes capacités intellectuelles qui me sont propres je vous l’accorde.., et vous ???

    • Alpha dit :

      Non mais @Bobo, vous l’avez lu votre source ? Vous l’avez bien compris ???
      Vous vous rendez compte que vous fournissez le bâton pour vous faire battre ???
      Vous êtes vraiment aussi idiot que vous le laissez paraitre ?
      Décidément, la bêtise ne comprend pas et la sottise comprend de travers… 🙁

      • Bobo dit :

        @ Alpha
        Plutôt que de se fier à votre commentaire manipulateur, j’invite tous les lecteurs à faire l’effort de lire cet article qui dit tout le contraire que ce qu’on veut nous faire croire !!! Oui des F-35 suisse et finlandais, rien que pour rétablir une certaine vérité et confondre les petits calomniateurs de votre style !!!

        • Alpha dit :

          Votre bêtise est un puit sans fond !… 🙁
          A moins que ce soit votre mythomanie ?…

    • Fralipolipi dit :

      @Bobo
      Vous vous consolez/rassurez comme vous pouvez, même avec la Grammaire.
      Je compatis … si si.

    • Grosminet dit :

      @ Bobo:

      AUCUNE,ZERO,NADA,QUEDALE « chance » (hormis avec plusieurs TRES grosses valises,et encore!!! ) pour le F35 en Suisse….

      Juste parce que les Suisses,pas spécialement stupides,EXIGENT d’avoir les codes sources…..ce que LM et les USA REFUSENT CATEGORIQUEMENT…..

      Quand aux Finlandais,ils n’étaient déjà pas impressionés (vu l’interview d’un HAUT responsable du programme d’essais) par les performances du Fail 35,alors maintenant que tout le monde ou presque (Usa,GB….) cherche à réduire les commandes….Comment dire…..

      • Bobo dit :

        @Grosminet,
        Surtout ne change pas de pseudo, et gardez vos arguments absurdes maintes fois répétés, on se donne rendez-vous après … et que le meilleur (avion) gagne !!!

        • Jean (le 1er) dit :

          En tant que Suisse je peux vous dire une chose, le F-35 n’a aucune chance chez nous. Prétendre le contraire prouve votre profonde méconnaissance du sujet.

    • Gremlins dit :

      Pourquoi venez vous encore ici? Il faut être en pleine puberté ou maso pour s’infliger ça.

    • ano dit :

      « un programme qui semble se porter à merveille »
      fallait oser la sortir celle-là

    • NRJ dit :

      @Bobo
      Pour éviter le conditionnel, il faudra attendre la revue stratégique.

    • Matthieu dit :

      C’est bien étrange de rêver que le F-35 ait du succès. Personnellement, je serais bien plus content si le Rafale pouvait remporter ces marchés

    • ScopeWizard dit :

      @Bobo

      « Ah si les Suisses et la Finlande pouvaient commander des F-35 pour clouer le bec de certains….j’en rêve !!! »

      M’ enfin , qu’ est ce que vous foutez ???

      Que vous soyez pro-US et pro-F-35 , pourquoi pas ?

      C’ est là quelque chose qui peut s’ admettre et se comprendre plutôt facilement , et ce , que vous ayez ou non acquis le savoir favorisant une telle prise de position ainsi choisie et défendable en toute connaissance de cause………

      Autrement-dit , il va de soi que vous pouvez vous baser sur de l’ arbitraire comme sur du plus réfléchi voire du plus « mûrement » réfléchi .

      Seulement , si tout cela se conçoit , pour autant n’ en concluons pas hâtivement les choses et gardons à l’ esprit qu’être pro-US et pro-F-35 n’ implique pas nécessairement -et oblige encore moins- à être anti-ce qui n’ est pas US ou anti-ce qui n’ est pas F-35……..

      Vous pouvez donc parfaitement afficher des préférences et même des préférences très marquées sans pour autant dénigrer ou démolir aveuglément et systématiquement ce qui se trouve en face dont vous restez en capacité de reconnaître le positif dans une volonté d’ objectivité plus que de partialité un peu trop basse du front ; cette opposition ami-ennemi n’ est ni consubstantielle ni indispensable et vous savez faire la part des choses , au moins un minimum .

      Maintenant , sans toutefois vous sentir contraint de jouer à l’ homme raisonnable ou au diplomate histoire d’ éviter la dispersion façon puzzle ou que le sang coule , vous pouvez aussi décider d’ afficher une hostilité plus marquée voire une aversion et mettre en évidence tout ce qui vous paraît négatif dès lors que vous avez pris la peine d’ examiner la concurrence dans toutes ses dimensions ( ou presque ) de façon à maîtriser votre sujet et avoir une idée la plus précise possible de ce dont il est question , ce qui vous permet d’ attaquer selon un ou plusieurs angles choisis , déterminés , angles à propos desquels vous savez pouvoir bénéficier d’ un avantage .

      On va dire que tout ça reste si ce n’ est loyal et objectif , du moins de « bonne guerre » .

      Sauf que là , vous voici en train d’ exposer votre complète bascule du côté obscur de la farce !

      En effet , à vous lire depuis plusieurs posts sur plusieurs fils récents , on jurerait que vous ne désirez plus
      qu’ une chose à savoir la FIN de tout ce qui n’ est pas US ou de tout ce qui n’ est pas F-35 .

      Or , que vous soyez religieusement soumis à une telle religion , cela vous regarde MAIS vous vous doutez bien que d’ autres ne verront pas du tout les choses sous le même angle et qu’ à leurs yeux cela aura donc toutes les chances de s’ apparenter à une véritable déclaration de guerre ; et là , plus question de s’
      interdire quelque dispersion façon puzzle ou se perdre en circonvolutions diplomatiques style je m’ esbaudis car « les soirées de l’ ambassadeur sont toujours si réussies » , avec montagnes de Ferrero rochers qui coulent à flots ; place alors à l’ hémoglobine et aux hectolitres de sang versé .

      En conclusion : ne présentez pas autant votre flanc à l’ adversaire ; indépendamment de vos animosités respectives , vous n’ êtes visiblement pas assez fort et assez rusé pour espérer l’ affronter à armes égales , il va à chaque fois plus vous désarçonner que la fois précédente et ainsi de suite jusqu’ à ce qu’ à force de mordre la poussière vous ne vous couvriez du ridicule le plus achevé et perdiez ainsi toute crédibilité pour une longue période durant laquelle l’ exil vous tentera souvent bien plus qu’ à votre tour .

      Vous allez vous-même vous marquer au fer rouge , si vous préférez…………

      Essayez de sauver le soldat @Bobo , quoi !

    • jean la gaillarde dit :

      Si ce forum ne vous convient, rassurez-vous, personne ne vous retient …… bien au contraire !!!! Vous êtes un idiot !!! Tout le monde va réduire ses achats de F35, car la stratégie du F35 vient enfin d’être dévoilée : Il fera parti d’un ensemble et ne sera qu’un sous-ensemble. Donc, derrière, il faudrait acquérir d’autres appareils pour avoir quelque chose de cohérent, à moins d’accepter de n’avoir un ensemble cohérent qu’en fonctionnant avec tout l’OTAN, les uns remplissant une mission les autres une autre !!! Seul, au sein d’une force aérienne, le F35 n’est ni plus, ni moins qu’un avion comme un autre, mais avec une MCO de malade !
      Israël a du F35, mais du F15 et F16 également. Voilà. Elle joue au US, en plus petit. Alors, la Belgique, en a t-elle la capacité ? J’en doute. Et si la France s’est doté d’un multi rôle, s’est bien parce qu’elle n’a pas les capacités des EU.

    • dompal dit :

      @ Bobo,
      Merci, c’est toujours un plaisir de te lire !!! 🙂
      Grâce à toi je me rends compte que j’ai encore de la marge avant d’atteindre un tel degré de pertinence ! 😉

      Faudrait pas que mes compliments te fassent gonfler les chevilles et que ça te (re)monte à la tête, hein !?? 😉

      Allez, bisous et continue à nous faire rire………. 🙂 🙂 🙂

    • v_atekor dit :

      Donc vous haïssez la France. Vous n’êtes ni le premier ni le dernier. On s’en moque éperdument. Vous cherchez une raison de vous faire remarquer. Et vous y arrivez. Vous êtes excellent comme clown. Nos félicitations. J’ignorais que le cirque faisait partie du budget com’ de LM, mais on en apprend tous les jours.
      .
      Lisez les liens que vous fournissez, ce sera un début.

  8. EBM dit :

    Plus ça va avec le F35 plus on se dit c’est bon il ne peut pas tomber plus bas. Mais si il nous surprend toujours! A méditer pour le SCAF.

    • NRJ dit :

      @EBM
      L’exemple anglais est effectivement a méditer. Ils ont réalisé que le Tempest leur coûterait une fortune. Par conséquent, ils sacrifient leur armée de terre et leur aviation actuelle au profit de leur aviation future. Si on fait de même pour le SCAF, effectivement ça marcherait. Mais est ce souhaitable ?

      • Herciv dit :

        @NRJ
        Non pas les sacrifices ne sont pas uniquement au profit du TEMPEST mais également au profit de la Cyberdéfense et (un peu) du spatial

        • NRJ dit :

          @Herciv
          C’est un ensemble. Mais le Tempest représente une large part des coûts que devra assumer le budget de la Défense britannique, largement plus même que les robots.

      • EBM dit :

        @ NRJ il n’ont plus rien à sacrifier c’était déjà fait j’ai envie de vous dire vu l’état de ce qui leur reste.

        Et ce que vous dîtes plaide dans mon sens pour éviter des folies sur le SCAF, même en coopération il faudrait être réaliste, nous n’avons plus grand chose a sacrifier nous aussi donc autant éviter.

        Les anglais ne sont pas seuls et travaillent avec les Italiens et les Suèdois sur le Tempest si tel est le sens de votre question.

        • NRJ dit :

          @EBM
          Il y a pas mal à sacrifier. On peut supprimer la moitié de l’armée de terre par exemple. Ou lui supprimer toutes ses capacités.

          Sur le Tempest, Saab n’investit que 50 millions de dollars. C’est des miettes en comparaison des 2 milliards £ investis par l’Angleterre. Quant aux italiens, on ne sait même pas combien ils vont y dépenser, alors qu’ils réduisent les budgets. Par ailleurs les deux pays doivent gérer deux flottes d’avions : une de bombardement/aéronavale et une de chasse. Bref c’est pas bien parti.

          • EBM dit :

            @ NRJ Je parle des anglais qui n’ont même pas 80 000 personnels en comptant le personnel administratif civil dans le tas. Nous n’avons guère beaucoup plus même tout compris (comme vous êtes un fin connaîsseur notamment du combat urbain je ne vous apprends rien).

            J’attend de voir pour le Tempest, ce n’est que le début du programme et en terme de compétence la Suède n’est pas un partenaire qui fait fuir. Pour jauger leur niveau d’implication il faut voir aussi quel part du programme leur echoit. S’ils n’ont pas beaucoup pas étonnant qu’ils mettent peu.

          • NRJ dit :

            @EBM
            L’armée de terre c’est 110 000 personnels, et ça augmente (un peu). Et c’est aux 80 000 postes de la British Army qu’on réduirait de 12000 personnels.

            Sur le Tempest il est acté que la Suède n’en achètera pas, gardant son Gripen jusqu’en 2060. Saab cherche juste à développer certaines technologies qu’ils pourront implémenter sur le Gripen.

          • EBM dit :

            @ NRJ en 2020 114677 personnels dont 6500 civils, l’effectif cumulé de l’infanterie, de la cavalerie, du génie et de l’artillerie atteint à peine 50 000 ETP sans les FST.

            La Suède n’a rien décidé du tout pour l’instant mais si elle rejoint le Tempest ce n’est sans doute pas pour faire plaisir aux anglais.

      • Alpha dit :

        « L’exemple anglais est effectivement a méditer. Ils ont réalisé que le Tempest leur coûterait une fortune. »
        Ah, tiens ! Il me semblait que le Tempest était désormais anglo-italo-suédois….. Une coopération, quoi…..

        • PK dit :

          Une coopération, c’est quand les Allemands commandent et tirent (tous) les marrons du feu.

  9. Passager (l'original) dit :

    C’est plus une cure d’amaigrissement, c’est une liposuccion sur un anorexique.
    Bon après la baisse de F35, fallait s’y attendre. Vu qu’en temps que partenaire de niveau 1, le Royaume-Uni a pu placer ces entreprises dans des systèmes clés de l’avion pour atteindre 15% de la valeur de ce dernier. Pour qu’une parti de ces mêmes entreprises décident de finalement produire ces derniers aux Etats-Unis dans une logique de baisse des coûts pour l’avion.
    Quelqu’un qui a fouiller plus en profondeur que moi sur la question:
    https://mobile.twitter.com/FTusa284/status/1361668523173494792

    • dompal dit :

      @ Passager (l’original),

      « C’est plus une cure d’amaigrissement, c’est une liposuccion sur un anorexique. »

      Hihihihihi !!! Excellent +++. J’ai bien ri ! Merci. 🙂 🙂 🙂

  10. AirTatoo dit :

    Encore une réduction de voilure sur le programme Fail-35… Dommage sur le coup pour les autres, le prix va monter.
    Par contre la version B est une très grande réussite, même si pour le moment, l’absence de HARM (ARRGM ou AGM-88E arrive) le pénalise mais pour remplacer les Harriers, avec les GBU-32 / 38 et le Brimstone c’est clairement une game changer. 48 appareils pour deux porte-avion c’est quand même un peut juste.

    God save the Queen !!

    • RWY AHEAD dit :

      La Navy a prévu d’avoir un seul carrier en opération à la fois. Donc l’idée pour eux est de splitter la flotte de F-35 en 3 squadrons : 2 pour l’opérationnel et un pour le training

      • Czar dit :

        « Donc l’idée pour eux »

        excuse me I don’t speak le french, tu peux translate pliz ?

      • aramis dit :

        un seul carrier en opération à la fois
        Sauf en temps de paix c’est le genre de prévision toujours démentie par les évènements.

    • ULYSSE dit :

      Attendons un retour d’exploitation suffisant avant de considérer que la version B est une très grande réussite. Sa conception entraine des fortes contraintes qui risquent de pèser lourdement sur sa fiabilité et sa longévité.

      • dolgan dit :

        longévité, c’est perfide. 2100h de potentiel les premiers F35B livrés (les autres , c’est flou) aux anglais. ça veut dire qu’ils seront bientôt à la retraite sauf si ils ne s’entrainent pas avec.

  11. beber dit :

    je crois qu’il vont avoir un porte avion en trop avec la faible dispo de cette avion…..

    • Olivier dit :

      Les turcs en veulent un, et il a toujours été évoqué de vendre le deuxième…

    • dolgan dit :

      ce qui était prévu, c’était 12 appareils sur 1 seul PA à la fois. donc ça change rien de ce côté. ça reste 2 éléphants blancs sans avion, comme prévu.

  12. Fralipolipi dit :

    Ben ça fait de la peine … constat d’échec.
    .
    Songer à remplacer 12.500 soldats par autant (ou le double) de drones terrestres (qui restent primitifs, lents et qui doivent être servis et pilotés par …des soldats) , … vu en 2021 … cela parait furieusement dangereux, pour ne pas dire irresponsable.
    .
    Les Anglais sont-ils en train de préparer leur hara-kiri ?
    .
    Venant de notre principal allié militaire en Europe (j’ai pas dit UE), c’est aussi inquiétant de ce côté ci de la Manche.

    • 에르메스 dit :

      Il n’y a absolument aucune solution capable de remplacer un fantassin sur le terrain.
      .
      Certains robots peuvent apporter un soutien (Notamment en mule pour le transport de matériels ou d’armes lourde) avec une certaine autonomie grâce à l’IA embarqué, mais ils sont incapable de remplacer le fantassin.

      • dompal dit :

        @ Fralipolipi,
        @ 에르메스,

        Je vous rejoins mais n’oubliez pas qu’en France ‘certains intelligents’ ont eu la même logique : plus de techno = moins de bidasses…..avec le résultat que l’on connait ! 🙁

        Le CEMA parle de conflit(s) de haute intensité (prochainement).
        Saurait-on capable de refaire Daguet aujourd’hui ???

        • dolgan dit :

          Sans aucun doute possible. Daguet ça reste assez petit. (wiki: 12 500 Français et 4 500 Américains, 214 VAB, 132 hélicoptères, 44 AMX-30, 96 AMX-10 RC, 13 ERC-90 Sagaie, 18 canons d’artillerie). Sur à peine 7 mois (et bcp bcp moins de combat) et avec préavis.

        • Twisted dit :

          Daguet peut-être, mais pas plus, et c’était pas vraiment ce qu’on peut appeler un franc succès

    • Eurafale dit :

      Ça rappelle l’avènement du missile air-air, quand les américains avaient décidé de supprimer de leurs F-4 les canons pour passer au tout missile… et revenir aux canons quelques années après, s’étant aperçu durant le Vietnam et face aux Mig que les missiles, c’est bien, mais ça ne faisait pas tout.
      Bon le contexte est ici complètement différent.

    • patex dit :

      On peut aussi se demander qui pourra participer à nos opex avec un peu de matériel lourd…. (Ch47, tout ça….)
      Consternant

  13. chill dit :

    Non, je ne crois plus ces infos malveillantes sur ce superbe chasseur furtif de 5em Génération ++ ; cela suffit je suis indigné tout comme Nico et Bobo, il y a complot , c’est certain ..!

  14. jp dit :

    ben oui, quand on a des rêves de grandeurs, il faut trouver de l’argent pour le tempest

  15. Clavier dit :

    Vu le prix demandé pour les faire voler et leur réelle efficacité au combat symétrique ( probablement jamais testée quoi qu’on en dise ) il était évident que cela allait se terminer partout par une baisse des commandes, faute de fonds….

  16. Alpha dit :

    Mais c’est un festival sur les déboires de ce pauvre F-35 !!! 🙂
    Pour résumer : On se dirige vers 700 avions US en moins, + les 100 turcs, + 90 britanniques… Ben dis donc, la « Dinde » va revenir cher au kilo !!!… Encore plus cher qu’actuellement !

  17. Moddus dit :

    J’ai quand même du mal à comprendre. L’Angleterre va augmenter drastiquement son budget armée, mais l’armée va quand même réaliser des coupes absolument partout, sauf dans la Navy. Sauf que la Navy a deux porte avions sans avions pour le moment, les frégates sont nettement sous-armée, il va y avoir des trou capacitaire énorme,…
    Remplacer les F35 par des Tempest, pourquoi pas. Mais le Tempest en est relativement au même point que le SCAF, donc ne sera pas disponible avant au moins 15 ans.
    La gestion de l’armée en Angleterre semble encore plus bordélique que chez nous !

  18. eric martin dit :

    No comment… Si bientôt la.belgique

  19. Bobo dit :

    Et pour annoncer d’autres nouvelles au conditionnel, le contrat du siècle de 80 milliards signé avec l’Australie pour la livraison de 12 sous-marins serait en grande difficultés (bloubloubloub…) :

    https://independentaustralia.net/politics/politics-display/government-submarine-contract-sunk-and-unlikely-to-resurface,14846

    https://www.bignewsnetwork.com/news/267973668/australian-french-submarine-contract-on-verge-of-being-abandoned

  20. Paddybus dit :

    Décidément…. le F35 en rafale (!)…. dans tous les pays….
    Mais pour les british…. on leur avait dit que le mieux serai du Rafale Marine… z’écoutent rien les p’tits gars…

  21. patex dit :

    Bref, en filigrane on peut lire que le Typhoon est déjà arrivé à l’âge de la retraite. Quelle claque pour Airbus !

    • dolgan dit :

      Pour airbus, c’est une bonne nouvelle. Les déboires du F35 vont sans doute lui permettre de vendre quelques lots d’EF pour combler les trous opérationnels.

    • NRJ dit :

      @patex
      Non. Juste les 20 premiers exemplaires.

      • patex dit :

        Les 20 premiers certes, mais pour des avions qui ont moins de 20 ans…
        L’Eurofighter en tranche 1, c’est bien plus de machines, pas « upgradable », à travers toute l’Europe.
        Qu’on le veuille ou non, ces avions sont condamnés à être réformés sous peu, car d’une valeur militaire mauvaise. Pas vraiment ce qui se passe avec le Rafale.. tous les F1 sont été mis à jour au dernier standard

      • NguyenKT dit :

        @nrj: Et? Ce ne sont pas les Typhoon ces 20 exemplaires? Bien sur ils ne vont pas mettre les derniers en retraite. Mais comparer aux Rafales (qui sont entré en service et concurrent direct en Europe) c’est très prématuré non? Et on verra bien pour les mêmes dans 5 ans. Enfin, c’est quoi votre but de poster ce genre de commentaire???

      • Bomber X dit :

        Non, 24 des 53 avions de combat Eurofighter  » Typhoon II  » de la très limitée Tranche 1 ou T1, exclusivement employée pour des tâches de défense aérienne, et impossible à moderniser en T2.

      • NRJ dit :

        @patex, @Nguyen, @BomberX
        Ce sont des Eurofighter de tranche 1 justement. Si on peut leur reprocher quelque chose, c’est de ne pas être évoluable.

        Mais ça ne remet en rien en cause l’Eurofighter. Donc quand @patex dit « en filigrane on peut lire que le Typhoon est déjà arrivé à l’âge de la retraite. », c’est de la bêtise pure et simple.

        • Alpha dit :

          Non, @Patex évoque bien la Tranche 1, il le précise bien par la suite dans son post de 23:28…

          • NRJ dit :

            @Alpha
            C’est pour ça que j’avais répondu à son premier commentaire.

        • NguyenKT dit :

          @njr: La bêtise est de mettre en retraite ces avions en retraite tout juste 20 ans d’age que même les USA avec un colossal budget et nombreux d’avion ne le font pas. Et pourquoi vont-il le faire???
          « Si on peut leur reprocher quelque chose, c’est de ne pas être évoluable. » Bien sur, bien sur, c’est la seule chose qu’on peut le reprocher. Quitte pour le prix + coute d’exploitation, fonctionnalités etc, il n’a rien à envier à son concurrent direct qu’est le Rafale (Franco-français)
          Qui a cru ou de l’avoir acheté en pensant de les mettre en retraite au bout de 20 ans? Surement pas les Anglais, ni même les Autrichiens qui essaient de les débarrasser comme une peste.
          A part ça, tout ça bien, rien de grave ni pour les Typhoons, ni le F35.

          • NRJ dit :

            @NguyenKT
            Les anglais retirent les Eurofighter T1 par mesure d’économie. On pourrait faire de même.

          • NRJ dit :

            Ce n’est pas une question de qualité des appareils.

          • Alpha dit :

            Si, c’est aussi une question de qualité…
            Le T1 connait une certaine obsolescence de ses logiciels et un problème de fabrication a été découvert en 2014 dans la partie arrière du fuselage susceptible de réduire la durée de vie de l’appareil…
            Et avec çà, son coûts d’exploitation est exorbitant, et les pièces sont difficile à obtenir !

  22. philbeau dit :

    C’est l’année du F 35…et ce n’est que le début . On attend la décision italienne aussi . Mais surtout , et c’est le plus important , la disponibilité et les capacités réelles de la dinde en conditions opérationnelles . Les Marines ne communiquent pas beaucoup sur leurs volatiles …
    Le point positif de cet article , c’est de constater que les anglais se réveillent , et reprennent goût à retrouver et relancer leur industrie nationale . L’un des objectifs du F 35 , tuer l’industrie européenne , a fait lui aussi long feu .

    • vrai_chasseur dit :

      @philbeau
      La décision italienne sera intéressante.
      L’italie a investi lourdement à Cameri chez Leonardo pour être FACO du F35 (Final Assembly & Check Out). Cette usine est prévue pour assembler tous les F35 italiens et hollandais.
      Elle a déjà pris une pantoufle dans le nez quand le MRO des F35 européens, qui devait y être réalisé pour la rentabiliser, a été délocalisée par LM au Pays de Galles.

  23. jean la gaillarde dit :

    Et ben, ça taille dure !!!!

  24. E-Faystos dit :

    Un Anglais, qui revient de Munich, qui fait de grandes déclarations, et promet un futur radieux. Comment dire… J’ai comme une impression de déjà vu.

  25. LEONARD dit :

    Ayant dégainé prématurément sur un thème F35 précédent, je remets sur le métier mon ouvrage:

    Comme souvent, les anglais ne sont pas les derniers à planter un clou dans un cercueil.

    Résumons: Il y aura 48 F35B et pas 138 et la priorité c’est le Tempest et le plus possible de drones:
    https://ukdefencejournal.org.uk/uk-reportedly-to-cut-f-35b-order-by-65-percent/
    Bon, ça, c’est la préco qui sortira de la Revue Intégrée, dont la version « tous publics » sortira le 16/03.
    3 Réflexions:

    – Contractuellement, les juristes LM n’étant pas des manchots, ça risque de coûter cher en pénalités. Idem en industriel, puisque la GB est(était), « partenaire de niveau 1 ». Ils risquent donc de payer quand même, mais au moins, ils ne subiront pas le cout du MCO.

    – Le F35B, c’est le choix contraint par la Navy, l’Air Force n’était pas chaude dès le départ.

    – Le Tempest, c’est dans….. longtemps. Le dernier et 160ème Typhoon de la RAF, un FGR.4, c’était fin 2019. La chaine finit de produire le lot Qatar et les MAJ des tranches précédentes, d’ou un trou industriel de …… quelques années.
    http://defens-aero.com/2019/10/royal-air-force-receptionne-dernier-eurofighter-typhoon.html

    – Les drones, c’est bien, mais pour l’instant, la seule production anglaise, c’est çà:
    https://www.bfmtv.com/economie/l-armee-britannique-teste-un-drone-guerrier-capable-de-traquer-l-ennemi-a-l-interieur-des-immeubles_AN-202010050180.html
    Les Reaper, c’est du G.Atomics et donc leur seule expérience, elle est d’emploi, pas de conception/industrialisation, alors, ça va mettre du temps et ça va coûter…..beaucoup.

    Donc, ça ressemble quand même bien à une Bo-Jo. Des promesses, d’autres promesses, et à la fin, des excuses.
    Quand vous voulez faire des économies maintenant, vendez des jours meilleurs pour plus tard. Ca aide à faire passer la pilule. C’est une tactique classique, largement utilisée, en politique, comme en industrie, et même en communication militaire.

    D’ailleurs, première reculade:
    https://ukdefencejournal.org.uk/e-7-wedgetail-order-reduced-from-5-to-3-aircraft/
    On va pas faire les fièrots avec nos 4 E3F, mais 3 E-7 pour défendre le GIUK, ça laisse de sacrés trous dans la raquette.

    Donc, résumons: Bo-Jo n’a pas (plus) un rond. Il faut faire des économies partout, et surtout dans la Défense, en vendant des lendemains qui chantent. C’est du marketing politique. Dans ces conditions, comment croire que les 24 Milliards de £ pour le Tempest soient autre chose, d’autant que le programme Dreadnought arrive, alors que les Astute sont encore en production.
    https://www.frstrategie.org/programmes/observatoire-de-la-dissuasion/programme-dreadnought-progres-interrogations-2018
    D’ailleurs, on n’entend plus parler de la modernisation des têtes…..

    Pour les Dreadnought, il y aura du budget, pour les drones, peut-être, pour le Tempest, loin d’être sûr.

    • Momo dit :

      Mr Lagneau, j’avais lu trop vite, merci de supprimer mon commentaire précédent, inadapté.

    • Logan23 dit :

      le f 35 C est le choix et c’est beaucoup dire on lui a forcé la main mais pas le f 35 B que les US ont proposés de suspendre à un moment ce sont les anglais qui le voulaient les Marines ont prolongés leurs Harriers mais seront bien obligés de les changer un jour ou l’autre mais la Navy voulait de Super Hornet

    • patex dit :

      Finalement, les turcs en se faisant exclure du programme évitent peut être de régler une addition très salée pour un avion raté (100 avions prévus tout de même).
      Si l’achat d’une batterie de S400 permet d’éviter de payer des milliards de dollars, le système russe,même s’il est mauvais, a de l’avenir devant lui ! Quelle formidable excuse !!

    • Un secouriste dit :

      Bonjour,

      Assez d’accord avec vous sauf sur un point : un contrat est engageant dans les deux sens. Hors dans ce cas précis, le UK peut soit annuler tout ou partie de sa commande en invoquant le fait que le produit final ne correspond pas à ce qui était prévu, soit maintenir ses commandes et exiger de LM que le produit final soit conforme à sa finalité.

      Donc l’argument du « annuler ça coûte cher » n’est financièrement pas juste (que ce soit pour le UK ou pour la Belgique dixit leur ministre). Politiquement cependant… c’est sûrement plus coûteux (tant pour les relations avec les US qu’en interne).

      Maintenant encore faut il prouver que le F35 n’est pas a la hauteur. Relativement simple quand on sait que sur les 6 critères de la 5eme générations, le F35 en a au moins deux qu’il ne pourra structurellement jamais respecter (super-manoeuvrabilité et surper-croisière).

      • Momo dit :

        Personne ne connaît le contrat à part les signataires. Ni les spécs ni les clauses d’annulation ni les pénalités.
        Mais on peut faire des hypothèses.

      • v_atekor dit :

        Oui. A la fin ça se termine en calculs de bouts de chandelles. Mais un vrai point fort côté british : ils ont le choix pour leurs futurs achats et peuvent facilement trouver 3 constructeurs pour remplacer LM, notamment BAe, tandis que LM a un marché très réduit en nombre de client, et ils ont Boeing qui joue à domicile. Donc je pense que LM préférera garder le sourire et perdre des sous.

  26. jyb dit :

    Tout ceci est simplement désarmant.
    Le retour au combat de haute intensité ne semble pas une préoccupation outre-manche.
    – on dessine un changement de paradigme mais on provoque un effondrement. si comme il est dit dans le post, la british army perd 10 000 hommes dans les 3 prochaines années, elle sera exsangue (sachant qu’elle mène des campagnes de recrutement depuis plusieurs années) en 2021, on ne connait pas l’effectif réel de la british army mais il tourne autour de 70 000 pax ( plutôt moins selon les militaires brits)
    – 2030, c’est dans 9 ans. qui peut sérieusement prétendre que dans 9 ans l’armée britannique aura un ordre de bataille « reconstruit » autour de, ou, avec 30 000 drones ?
    – La reflexion sur l’artillerie mérite d’être suivie, parce que les autres grandes nations militaires renforcent et renouvellent ces capacités.
    La royale navy grande gagnante ? c’est un peu l’auberge espagnole 5 étoiles, 2 navires amiraux accueillant des avions étrangers, donc deux groupes navals à assurer…avec là aussi des équipages ou marins étrangers ?
    C’est à vérifier mais je crois qu’il n’y a plus d’officiers mariniers français sur les batiments de sa majesté, ce sont des marins du commonwealth ( au moins des canadiens ) qui complètent les équipages.

    • PK dit :

      Les Rosbeafs ont toujours un tropisme attentif envers la haute-intensité terrestre, car ils sont naturellement protégés dans leur île. Peut-être le payeront-ils un jour, car le pays qui saura projeter vite et fort pourrait un jour conquérir la perfide Albion…

    • TCHOUKOV dit :

      Pour ma part, j’ai une lecture un peu différente – mais je ne me base que sur l’article sans avoir lu la revue stratégique anglaise : ils se concentrent sur les technologies  » de rupture ». Je l’interprète comme une volonté de justement répondre à cette haute intensité par la seule technologie (c’est mon interprétation, je ne dis pas que c’est la bonne). C’est là où la contradiction m’apparait: qui dit haute intensité, dit puissance nucléaire en face (ou équivalent ou sous le seuil) sinon c’est de la base ou de la moyenne ? (parce que le nucléaire empêche – normalement ou en tout cas en théorie – d’aller sur la haute intensité…..). Qui dit puissance nucléaire dit aussi à mon avis technologie spatiale anti-satellite et ce genre de choses (surtout si c’est à l’horizon 2030: ces techno auront progressés). Bref, si haute intensité, montée aux extrêmes donc petite bombe IEM ou missile anti satellite: plus de GPS pour guider, d’électro-magnétique pour communiquer et tous les joujous restent au garage car inutilisable (sans compter le cyber et autres brouillages/piratages). La Chine et la Russie – la France également me semble t’il – envisage plutôt la capacité à pouvoir aussi combattre dans un environnement dégradé, donc moins technologique ou en tout cas pas le « tout technologique ». Sans tout développer, c’est là où le bat blesse à mon avis de la part des UK (et pas qu’eux)…. Après, je m’inscris dans la phrase d’Einstein, mieux vaut éviter la 3ème guerre mondiale car la 4ème se fera à coups de massue et de pierre.

      • Joukov dit :

        mon cerveau a buggué, mon pseudo c’est Joukov normalement….et pas l’autre ! 🙂 meme si tout le monde s’en contrefout !

      • jyb dit :

        @Tchoukov
        – Je pense que le combat de haute intensité reste en deçà du seuil nucléaire stratégique.
        – Je vous rejoins dans le sens ou la reflexion des brits ne me semblent absolument pas mature. Les concepts ne sont pas encore figés mais globalement les nations qui planchent sur la question (usa, france, israël et d’autres plus exotiques) sont dans une logique d’augmentation des capacités plutôt que de « remplacement » qualitatif.
        L’exemple de tsahal avec l’artillerie est intéressant, puisqu’il montre au final une augmentation des effectifs.
        Les anglais ont un énorme chantier devant eux et ils en sont encore au stade de la démolition.

      • oryzons dit :

        Le nucléaire n’empêche en réalité que la violation du pays qui possède l’arme.
        Rien d’autre.

        Si la Russie lance une attaque massive sur l’Ukraine, pensez-vous réellement que cela se règlera à coup de bombes nucléaires. Et même s’ils pénètrent en Pologne, on déclenche l’apocalypse ? Cela explique au passage que la Pologne veuille un maximum de troupes américaines sur son sol.

        Même chose sur la Chine avec Taïwan par exemple.

        On ne peut pas régler ni empêcher tous les conflits avec le nucléaire et c’est un euphémisme.
        Cela permet surtout d’éviter des conflits majeurs entre grandes puissances / blocs par la crainte d’une escalade du perdant.

        Pour le reste si le UK avait perdue la guerre des Malouines face à l’Argentine, qu’auraient-ils fait ? Envoyé un missile nuke sur les argentins ?

        La résurgence de la volonté de puissance Russe et Chinoise oblige donc à la fois à revoir à la hausse les moyens nuke mais aussi conventionnels d’autant plus que les autres menaces se sont elles aussi renforcées.
        Un conflit avec la Turquie qui n’est pas une puissance nucléaire serait-il autre chose qu’un conflit haute intensité ?

        • Joukov (et non Tchoukov) dit :

          mais alors, quelle est la définition d’un conflit dit de « haute intensité ? de basse ? de moyenne ? de très haute ? (j’entends bien qu’il n’y ait pas de limites franches…). Pourquoi mener un conflit de « haute intensité » si les intérêts stratégiques ne sont pas concernés ? En Syrie est ce de la haute intensité ? Et si les intérêts stratégiques sont concernés de part et d’autre, et que la volonté de chacun est ferme, cela ne peut être que l’escalade ? Viendra ensuite le jeu des alliances ? A moins que ces dernières ne servent à rien ? Si elles servent, c’est le gourbi…..et la montée aux extrêmes…..?! Si j’ai bien suivi – avec ce qu’on a en sources ouvertes – toutes les puissances à capacités militaires « correctes » travaillent sous le seuil de la confrontation directe (proxy notamment – cf Syrie): je n’appelle pas ça de la haute intensité (sous réserve d’une définition opérative et fonctionnelle….). Bref, j’ai quand même l’impression – un peu comme dans « Wargame » – qu’il y a pat (et pour ma part, là où j’ai une contradiction encore plus fondamentale, c’est qu’étant par principe contre l’arme nucléaire, j’ai l’impression qu’elle fige le jeu réellement…..tout en laissant ouverte la voie aux conflits dits « conventionnels », elle ne sert alors à rien ?????). Ne devrions nous pas revenir à une des définitions « première » de la guerre en en inversant la logique ? A quoi sert la guerre, si ce n’est à atteindre des objectifs politiques ? Quel pourrait être l’état final recherché d’un conflit de haute intensité ? Quels pourraient être les objectifs politiques recherchés dans le cadre d’un conflit de haute intensité ? A tordre la volonté de la volonté de l’adversaire ? Et si sa détermination reste entière lié à l’importance de l’enjeu ? Nous le voyons au Sahel, en Afghanistan, au Yemen, etc…..: même dans des rapports de force écrasants – à moins d’envoyer la moitié de nos populations combattre sur zone, ce qui est absolument impossible et de toute façon ne gagnerait pas – les armées « modernes » n’arrivent pas à faire plier des guérillas, alors, quid face une nation en capacité de mener un combat de haute intensité ? Pourquoi plierait elle ? (et là je vous renvois au début de mes interrogations….). Rem: sur le cas pris en exemple de la Russie en Ukraine. Si ils veulent vraiment envahir, soit la présence de nos troupes d’interposition les arrêtent par leur seules présences (et dans ce cas on atteint pas la haute intensité) mais c’est parce que le jeu n’en vaut pas la chandelle – pour eux comme pour nous – ; soit ils la veulent vraiment, et c’est pas 12 Leclercs en Lituanie qui les arrêteront. Et si ils pètent nos 12 Leclercs ? On fait quoi ? On va monter la haute intensité pour l’Ukraine ?????? Et si ils la veulent vraiment (ce qui à mon avis n’est pas le cas mais c’est un autre sujet….), après nos 12 Leclercs ? (ou nos 150 si on les avait) ? On fait quoi ? Rem; je prends la Russie en exemple lié à votre commentaire précédent, à mon avis on pourrait transposer sur bien d’autres pays, dont certains de nos « alliés ». J’ai vraiment du mal à suivre cette logique: si on la pousse au bout, où nous mène t’elle ? Sans tomber dans l’angélisme, où tout cela nous mène t’il ??????
          Rem: la pression sur l’accès aux ressources (énergétiques, halieutiques, sols agricoles, ….) va exacerber les tensions (sans parler des réfugiés climatiques qu’aucune muraille n’arrêtera) et les montées aux extrêmes (je connais peu de gens qui acceptent de mourir sans réagir….). On fait quoi ??????

    • scrominus dit :

      la deuxième palanquée est rentrée cet été
      mais il y en a encore

      • jyb dit :

        @scrominus
        incroyable. Donc la royale navy qui est aujourd’hui à son étiage en nombre de bâtiment n’a as assez de marin…et elle espère remonter en puissance !

    • vrai_chasseur dit :

      @jyb
      Il y en a encore, des OM français dans la RN, aux côtés des canadiens (et quelques AUS + NZ).
      Il existe par ailleurs un accord tripartite RN-MN-USN spécifique au carrier strike group du Queen EZlizabeth : après sa phase de qualification opérationnelle initiale, d’autres OM français (et d’autres nationalités) seront à bord pour le déploiement.
      La qualification réelle du carrier Strike group RN comme force projetable sans ces apports de compétence non britanniques, est une vraie question qui se posera sur plusieurs années.
      C’est là où le pari des ‘technologies de rupture’ semble d’emblée insuffisant comme réponse. Mais à vrai dire ils n’ont pas d’alternative.

      • jyb dit :

        @vrai-chasseur
        Terrible. Un autre indicateur serait le nombre de sorties de la raf au profit de la coalition en irak qui semble très faible voire anecdotique mais depuis 2019 la raf ne documente plus ses opérations. et pour cause.
        C’est simple derrière les usa, les 2 armées les plus actives toutes missions confondues sont france et australie.

    • HMX dit :

      C’est en effet « désarmant », au sens premier du terme. L’objectif premier est de faire des économies dans un contexte post-brexit, en attendant des jours meilleurs. Les promesses de 30 000 drones, d’artillerie de précision, ou même le programme Tempest sont des écrans de fumée, du travail de communiquant, qui peine à masquer le massacre à venir de la British Army, la diminution drastique du format de la RAF (le Tempest, si il arrive, n’arrivera pas avant 2035-2040…), et les trous capacitaire de la Royal Navy.
      Nous n’avons pas de leçons à donner, mais il n’y a franchement pas de quoi se réjouir quand on voit ce que notre principal allié en Europe sur le plan militaire se prépare à faire.

  27. Paul dit :

    Bonjour à tous,

    Si c’est réellement le cas… et qu’il y a une reduction de cilbe de la flotte de F35 anglaise puis américaine … sauf que les US ont parle de 700 appareils en moins j’ai hate de voir le prix de l’appareil…. Lockeed Martin etait fier de montrer des tableau ou le prix etais fortement en diminution entre la première tranche et la dernière…. la ca va en calmer plus d’un… J’ai hate de savoir le résultat de la campagne d’achat d’avion en Suisse et en Finlande !!!
    un
    Je suis pas dans le bashing du F35 permanent c’est juste que quand on vois les promesses de bases et le résultat (final) ca fais peur … Cet appareil est peut être tres bon en attaque au sol… Mais de la à remplacer un A10 un F16 un A6 et furtif en plus… je crois qu’a Lockheed Martin c’est les commercial qui regne et plus les ingenieurs…. dommage

    • dolgan dit :

      Le cout de grace, ce sera quand le cout du retrofit pour avoir un avion bon de guerre sera connu (mais pour ça, il faut attendre qu’il soit déverminé). à ce moment là beaucoup d’avions auront consommé 50% de leur potentiel. Ils ne seront pas rétrofités (sauf WW3).

  28. Nenel dit :

    Euh … comment dire… forcément + égale -.
    Ce qui se traduit, encore, par un renoncement drastique de fer à repasser… oui vous aurez compris si le F35 A est une dinde, alors le F35 B est un fer à repasser.
    Allô maman @Bobo…. Comment tu l’as fait , il est pas beau…

  29. mulshoe dit :

    Réduire les éffectifs pour … 30.000 robots . C est hollywood en somme . Sauf que Hollywood n’a jamais réellement gagné de guerre sauf dans les films . Ceci me rappelle une certaine ligne Maginot …

    • dolgan dit :

      Maginot qui a rempli son rôle. Elle a même servi 3 fois durant la guerre .une fois les allemands l’ont contournée( et profité du trou qu’on leur avait laissé bien gentiment), une fois les allemands l’ont utilisée pour ralentir les US et une fois les US l’ont utilisé lors d’une contre-attaque allemande.

      La cause de la branlée est ailleurs.

  30. Twisted dit :

    Toujours dangereux de tomber dans le mythe de la « rupture » : les avancées technologiques n’ont quasiment jamais fait seules la différence ; à Azincourt l’arc long a été redoutable, mais la majorité des pertes ont été engendrées par des armes anciennes (masse d’arme, couteau, pieux etc.), pareil pour l’artillerie à Castillon qui opère en complément de la cavalerie, même chose pour les chars, l’aviation, les sous-marins : le moderne ne remplace pas, il complète.

  31. Dodo dit :

    Le F35 est peut-être aujourd’hui un concurrent au Rafale et on se dit que ses déboires sont les bienvenus, sauf que s’il y a plusieurs revirements au profits d’autres appareils tant chez les américains que chez les britanniques, ça sera un problème pour le successeur du Rafale.
    En réalité l’échec du F35 au jour d’aujourd’hui devient de moins en moins avantageux, il y a 10 ans, de tels informations auraient été excellentes, mais maintenant au risque de voir arriver rapidement d’autres aéronefs, avant que nous ayons notre remplaçant au Rafale, ça n’est plus la même histoire.
    Le F35 ne va pas disparaître des radars, il y en a des centaines. L’achat par certains pays de cet avion suit une logique politique et stratégique, obtenir le soutien américain et son parapluie nucléaire, que l’avion soit bon ou mauvais n’y change rien.

  32. E-Faystos dit :

    La révision est drastique. Elle est à la hauteur de ce qui est vendu: largement inférieure à la.promesse initiale.

  33. Jacques999 dit :

    Plutôt qu’un rejet du projet, je pense que les commandes s’adaptent au projet initial: un avion avec un cadre d’utilisation spécifique dans lequel la furtivité et connectivité sont de vrais atouts « game changer ». Il a été conçu par un pays qui a toujours eu des flottes par spécialité de missions et des financements sans limite. Le concept est en avance sur son temps: la prévision de combats aériens au contact très réduits, et des drones en avant garde pour faire le ménage.
    Par sûr que les pays à petite flotte pourront assurer plusieurs types d’avions très performants en même temps.
    Peut être une leçon à apprendre au moment où les SCAF et autres avions de xième génération sont en conception: Coûts et doctrines d’emploi futures. Cela éviterait bien des déboires et déceptions.

  34. vrai_chasseur dit :

    Ce qui est étonnant pour ne pas dire alarmant pour les Brits, c’est de voir autant de réduction de format avec un budget en hausse de 15%.
    Ce pari technologique semble déraisonnable voire risqué. Il y aura probablement des révisions déchirantes et des atterrissages brutaux sur terre.

    • Fred dit :

      @ vrai_chasseur

      Ils (officiels) ont dit beaucoup de choses étonnantes ces derniers temps … Et leur contraire.
      Sont-ce des brouillages politiques ou une politique brouillonne ? Je pense un peu les deux.

      Ta deuxième phrase caractérise bien leurs politique militaire depuis vingt ans.

  35. Captain Pif dit :

    Ca sent un peu l’annonce catastrophiste pour préparer à la vraie annonce, « moins pire », mais qui apparaîtra comme un soulagement…
    P.ex. au sein des mesures annoncés, la réduction à 3 E-7A ne permettrait que très difficilement d’assumer les missions. Sur les hélico de manœuvres, on peut imaginer le non remplacement des Puma, mais la RAF s »est constituée une flotte très conséquente de Chinook qu’il serait absurde de réduire. Le retrait des Hercules C4 était déjà annoncé (et si les C5 sont gardés c’est plutôt une nouvelle positive!).
    Quant aux F-35… C’est sûr que le développement du Tempest et de ses systèmes va coûter un bras…
    Pour les 2 PA, avec 48 F-35B et le plus souvent 1 seul PA à la mer (comme la Royale à l’époque des Clémenceau et Foch) c’est tout à fait suffisant.
    Evidemment, en cas de conflit inter-étatique de grosse intensité, ce serait léger pour pouvoir durer…

  36. Bob dit :

    Vu qu’il n’y a pas d’alternative au F35B pour le type de PA qu’on choisi nos amis britanniques, je doute fort qu’ils se limitent à 48 machines.

    • Fred dit :

      @ Bob

      La limite est financière.

      Ils comptent les compléter avec beaucoup d’hélicoptères (ils ne disposent par ailleurs pas de beaucoup de possibilité d’emport de voilures tournantes, leurs LSP/LSD n’ayant que de faibles capacités dans ce domaine, soit un hélicoptère lourd ou deux moyens X 3 + un lourd X 2 = cinq hélicoptères lourds ou bien deux lourds et six moyens).

    • dolgan dit :

      Leur contrat opérationnel est à 12 appareils british max sur un PA à la fois. donc, même en comptant ceux qui vont être retiré du service prématurément à cause des cellules défaillantes, ça passe en théorie. Après, se posera la question de la disponibilité.

  37. albatros24 dit :

    Encore un désavoeu et de taille pour le Fail 35 …
    Alors même qu aucun pays acheteur ne songe à diminuer le nombre de Rafales acquis dans le même temps, ici tous cherchent à moins devoir payer aux étatsuniens.
    La derniere critique du Fail 35 venant du Gvnt US même

  38. Phil dit :

    Messieurs les Argentins , encore 4 ou 5 ans et vous pouvez retournez aux Malouines , vous serez peinard, les anglais risquent pas de vous les reprendrent….A ce propos le binôme Rafale F3 /exocet B2 mod2 fait des merveilles….

    • dolgan dit :

      Vu comme les Malouines ont été méprisée dans le processus Brexit, et vu comme les Malouines se mangent le Brexit dans les dents sévère, il n’est pas dit que les Malouines soient anglaises à cette date.

  39. Fred dit :

    Annonce d’une grosse augmentation du budget militaire de la Grande-Bretagne, j’en tire deux réflexions.

    Depuis une vingtaine d’années, cette Union n’a pas été avare d’Effets d’annonce. Cette dernière d’autant plus questionnable en période Covid et surtout post-Brexit dont les effets sont incertains dans un future très proche, d’autant plus dans une économie qui joue beaucoup sur la finance internationale, par nature instable.
    Ces annonces, souvent démenties mais semble-t’il crues ont provoqué pas mal d’effets collatéraux dommageables pour l’Armée britannique : l’absence de PATMAR durant de nombreuses années, mise à la retraite très rapide de ses onéreux Sentinel R1, deux gros porte-avions mal équipés[1], diminution drastique des effectifs[2] …

    La Grande-Bretagne, union qui n’est pas un perdreau de l’année, et qui est même pour tout dire un parangon sur les questions stratégiques globales, a sans de toute évidence entendu les bruits de bottes en Asie-Pacifique. Outre le fait que tout incite les USA à défendre leur position d’Impérialisme dominant et qu’elle ne pourra le faire que dans une confrontation guerrière – et sans trop tarder si elle veut être sûre de l’emporter – les dernières déclaration de Wang Li, Chef de la diplomatie chinoise laissent à penser qu’un Casus belli pourrait très vite se présenter. Il souhaite en effet – entre autres – interdire le passage de bateaux gris étrangers dans les zones que Pékin revendique en mer de Chine. Or la Grande-Bretagne fait partie des pays (avec la France et les USA) qui montrent régulièrement pavillon dans ces zones et ont donc fixé les limites à ne pas franchir[3].

    [1] propulsion classique et surtout, pas de catapultes d’où des aéronefs et hélicoptères/Awacs peu performants d’autant plus qu’en faible nombre, soit en fait les plus gros mais onéreux Porte aéronefs d’assaut du monde. Pas en phase avec le reste de cette marine.
    [2] noter que derrières les drones, il faut des mécaniciens, des planificateurs, des analystes, des pilotes (même – quoique dans une moindre mesure – pour un essaim « intelligent ») des responsables de tir, de la logistique … Et tenir sur la durée après le choc initial/tenir le terrain.
    [3] je suppose qu’il existe une compétition au sein de la hiérarchie du PC chinois, qui pousse à une surenchère militariste, bien précipitée et contre-productive (pour ses composantes verbales et escarmouches de frontières), qui pousse tous ses voisins et compétiteurs impérialistes dominants et secondaires à s’alarmer et conséquemment s’armer.

    • vrai_chasseur dit :

      @Fred
      remarque 2) : c’est précisément ce qui rend cette augmentation de budget de + 15% avec réduction de format de la British Army, un pari assez risqué sur le long terme. La seule alternative possible sera (est déjà) le recours à des partenariats plus ‘profonds’ pour aller chercher du personnel qualifié non britannique (Bo-Jo avait même évoqué de ‘louer’ le Queen Elisabeth à l’US Marine Corps).
      Supposition 3) juste.
      La véritable stratégie militaire du PCC est en 3 étapes : 2020, ‘mécanisation’ de la PLA (le terme est de Xi lui-même), i.e. acquisition de technologies clés maitrisées en Chine. 2035 mise sur pied de véritables brigades motorisées aptes à l’intervention y compris amphibie, et d’une marine ‘littorale’ en Mer de Chine méridionale. 2050 véritable capacité de projection de force expéditionnaire y compris aéronavale.
      La rhétorique guerrière actuelle (qui divise au sein du PCC) est surtout destinée à stimuler, susciter l’émulation et ‘exposer’ les cadres militaires de la PLA : le constat est que dans la génération actuelle pas un seul général ou amiral n’a été engagé dans une situation de conflit réel, leur compétence est purement issue des salles de classe. Avec cette rhétorique, la Chine se cherche des ‘bacs à sable’ pour former ses cadres au vrai terrain. En face (Japon, USA, …) on cherche, comme toujours quand on a affaire aux chinois, le bon dosage entre fermeté et discernement.

    • oryzons dit :

      Très honnêtement la sécurité de Taïwan n’est pas l’affaire du UK ou de la France.
      C’est de la responsabilité des US, Japon, Corée du Sud, Australie.
      De la même façon que la sécurité Grecque face à la Turquie n’est pas du ressort du Japon, Corée du Sud ou Australie.

      Taïwan est le danger d’une vraie confrontation militaire conventionnelle US / Chine.

      Mais nous n’avons aucun rôle à jouer là-dedans, donc pourquoi aller prendre des coups inutiles et stupides ?

      • Fred dit :

        J »avais volontairement limité mon propos à la liberté de navigation en Mer de Chine.
        Devoir choisir entre une domination planétaire américaine ou chinoise … Je ne sais pas (je sais, dans le contexte politique actuel ;o) …
        De fait, je ne fais que commenter, sans indiquer mon point de vue, qui à terme rejoint le tien, mais par un autre chemin sans doute (défaitisme révolutionnaire).

      • Jean (le 1er) dit :

        La question est, la Chine s’arrêtera-t-elle à Taïwan ou grisée par son succès décidera-t-elle d’aller à l’est, là où se trouvent entre autre des territoires français ? Seriez-vous pour lâcher ces territoires d’outre-mer pour éviter toute confrontation avec la Chine ?

  40. Momo dit :

    Le prochain gouvernement en UK sera travailliste et bojo aussi peu estimé que Tony blair en tant qu’ex 1er ministre. Il tente comme toujours sa tactique du coup de poker, encore 18 mois pour que le Brexit commence à prendre vraiment l’eau.
    Pour trouver une solution de continuité au très coûteux tempest encore en conception le prochain gouvernement uk devra soit trouver un partenaire majeur, devinez, soit se résoudre à downgrader le programme drastiquement, ou l’arrêter.
    L’Italie et la suede n’étant absolument pas en mesure ni désireuses de se ruiner le moment venu pour un résultat incertain.
    C’est écrit indépendamment des qualités de l’industrie aéronautique anglaise, qui va finir comme celle des voitures.

  41. Vins dit :

    Je suis pas pro british, mais là je dois reconnaître qu’ils ont une réelle vision stratégique.
    A quoi bon dépenser des milliards pour ses armements qui ne font pas la différence?
    Ex: le Charles de Gaulle durant la crise turque, les bombardements en syrie…
    On n’est plus respecté car on ne nous craint plus…
    Autant économiser de l’argent et passer directement au génération d’après… sinon c’est juste du bisness qui coûte trop cher.

    • Momo dit :

      Heureusement que t’es pas pro british.
      Au cas où ce serait une remarque sans arrière pensée:
      Le grand jeu ne permet pas de passer son tour pour se refaire.
      La techno ne s’arrête jamais, comme l’entraînement opérationnel des troupes. Et en plus tout ça se perd très vite.
      Bojo fait’toujours la même chose, du bluff pour sa pomme, et jusqu’à présent avec les anglais cela a bien marché grâce à un discours systématiquement mensonger mais tourné pour plaire aux masses pas plus malines que partout ailleurs. Et les risques pour lui etaient plutôt limités contrairement aux gains potentiels.

      Ce n’est plus la même histoire au niveau international et il a commencé à s’en rendre compte, jusqu’à virer le très mauvais génie cummings qui prenait les décisions pour lui (il a beaucoup de mal avec ça, ce qui n’est pas exactement la caractéristique des véritables chefs).
      Il a eu du bol qu’Astra zeneca développe un vaccin Covid et donc maintenant c’est grâce à lui! L’économie et la finance ce n’est plus du poker à ce niveau et les budgets des variables qui peuvent s’ajuster au moins une fois par an, ce qui permet de dire et de dédire tant qu’on veut. Ce n’est pas qu’anglais.
      Les annonces sont la spécialité de bojo mais déjà la tendance économique prend une direction que l’on attendra de voir confirmer mais qui ne permet pas de croire à un maintien de l’armée uk a bon niveau.
      Espérons que cette tendance ne se confirmera pas.

  42. Loufi dit :

    A ce rythme de démantèlement de leur armée, ils vont se faire envahir par les Écossais

  43. Patrickov dit :

    hahaha je plussoie, la fameuse technologie qui allait changer les forces aériennes des pays qui allaient avoir le F-35, dans une dizaine d’année beaucoup de nations construiront leurs propre avion de chasse, même le frameto ne pourra plus rien pour l’oxydent

  44. robin darbin dit :

    Si c’est une rumeur, elle va bon train. Ce matin le Daily Telegraph nous apprends que la Royal Navy chercherait à équiper ses porte-avions de brins d’arrêt et de catapultes comme un plan B à l’échec du F-35.
    https://www.telegraph.co.uk/news/2021/03/08/royal-navy-eyes-catapult-system-launch-drones-jets-aircraft/
    Pour les abonnés mais rien de vous empêche de lire les commentaires désabusés des lecteurs. (en général peu francophiles !)

  45. Fafou dit :

    Malgré la censure imposée par notre souverain Bobo 1, je risque ma vie mais j’écris quand même…
    Pauvre RAF et RN, ca va de mal en pis.
    La ou cela devient marrant c’est les com et l’auto persuasion de certains de mes compatriotes… Qui devraient allez boire une pinthe avec Arnaud, le légendaire avion et fêter l’avènement de cette superbe machine qui est le F35 A B ou C

  46. talmu dit :

    ils ont une couleur trop sombre aux yeux des britaniques…surtout quand ils coulent

  47. HDO dit :

    Le nouveau concept d’emploi des forces britanniques, une révolution stratégique 06 octobre 2020
    Si vous voulez penser comme un BRITISH (Anglais qui plus est) c’est ici:

    https://www.revueconflits.com/raphael-chauvancy-general-carter-armee-angleterre/

    en 1800, l’Angleterre c’était 12 Millions d’habitants, la France 30 Millions . et il advint quoi?

  48. Thanksgiving dit :

    Les belges s’entraînent dur pour l’arrivée de la Dinde et son incroyable talent pour rester dans les hangars.
    Il faut avouer que c’est vachement bien imité:
    https://www.bruxelles2.eu/2021/03/la-flotte-des-f-16-belges-quasi-a-larret-probleme-de-moteur/