Les Émirats arabes unis vont moderniser leurs chars Leclerc et seraient intéressés par le CAESAr et le TITUS

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

116 contributions

  1. Dknh dit :

    Est-ce que les Leclerc cedés aux jordaniens seront modernisés aussi?

    • fabrice dit :

      Celà dépend qui paye, un tiers du budget de l’état jordanien qui est d’environ 10 mds de $ est de l’aide internationale….

    • toto dit :

      oui , ils seront defrayer integralemont.
      mime li bizoka nicliaire .
      shilom .

    • précision dit :

      J’espère bien que non. Un pays dont 30% des jeunes sont au chômage, qui n’a quasiment pas de ressources naturelles, et qui accueille un très grand nombre de réfugiés, a bien d’autres chats à fouetter que mettre à jour des armes qui ne lui sont pas d’une grande utilité pour se développer.

      Sans compter que les aides internationales qui lui sont versées servent essentiellement à garantir la stabilité intérieure du pays, à entretenir ses bonnes relations avec le voisin israélien, et à permettre l’accueil des réfugiés.

  2. Polymères dit :

    La bonne disponibilité est aussi lié au fait que les chars des EAU n’ont pas la même propulsion que le nôtre.
    Une modernisation du parc des émiriens suit forcément la logique de notre modernisation, car il n’y aura pas d’autres créneaux pour la réaliser.

    • bpapon60 dit :

      Vous sous-entendez que le moteur made in germany (je crois) serait plus fiable que le notre ?
      Du coût Merkel a son mot à dire s’ils veulent moderniser les moteurs ?
      S’ils modernisent tous les leurs (388) contre nos 200 c’est plutôt eux qui fixent le calendrier non ?

      D’ailleurs où sont les restes des environ 800 Leclercs fabriqués ?

      • ji_louis dit :

        Les moteurs hyperbar ont eu un avatar maritimisé sur une vedette des Affaires Maritimes à Bayonne: Bonne accélération, mais fragile et une source de problèmes (je veux dire nettement plus qu’un moteur diesel habituel).
        Mauvais souvenirs du commandant.

      • oryzons dit :

        On ne « modernise » pas un moteur, on l’entretient, on le répare ou on le remplace.
        Et pour en mettre un autre plus moderne il faut revoir toute la partie mécanique. Donc non personne ne fait ça sur un char.

        • Grosminet dit :

          Techniquement,ce n’est pas tout à fait exact:

          On PEUT moderniser un moteur,en échangeant une pompe d’injection mécanique par une électronique,en passant à une injection haute pression (les fameuse « common rail » ),de nouveaux turbos (ou l’ajout de turbos,simplement)……

          Pour l’implantation d’un nouveau moteur,le plus dur,une fois que l’on sait que la place est disponible,est de savoir si la boîte actuelle supportera le surcroît de couple….si oui,il « suffit » d’adapter une cloche pour accoupler moteur et boîte…..

          Rien de compliqué pour des industriels,vu que beaucoup de gens le font dans leur garage (des gars qui roulent SUR CIRCUIT dans une Renault 11 avec moteur mégane 3 rs et boîte VW,il y’en a quelques uns 😉 ….Et votre serviteur ayant installé un moteur de 505 Turbo diesel dans une P4 sans changer la boîte )

          Exemple concret que c’est possible sur un char,les AMX 30 B2 ayant reçu,avec la MEME boîte semi-automatique,les moteur V8 Hispano-Suiza HS110 ou les V8 Mack E9 sur les versions Brennus

          • Franz dit :

            Oui, sur circuit, hein ? 😉
            Parce que, franchement, un moteur de Mégane III RS dans une partie-cycle de Renault 11, il faut oser !

          • oryzons dit :

            Ne faites pas celui qui ne comprend pas.
            Techniquement on peut toujours tout démonter et tout remonter, là n’est pas la question.
            Le problème c’est le gain par rapport au coût. Et dans le coût il faut mettre le coût de l’étude, avec toutes les implications que cela a sur les autres parties mécaniques, le coût du changement en lui-même, le coût de la certification et des tests, le coût de la mise en place d’une nouvelle logistique de support, de la formation des équipes de maintenance…

        • Helen Stanley dit :

          Mike Brewer and Ed China don’t agree with you…

          • Grosminet dit :

            @ Franz:

            On trouve au moins 60 Clio 3rs et une dizaine de clio 2 rs swapees avec le f4rt de megane 3 rs…… Sur route, en France !
            Certaines ont même gardée la GROSSE boîte pk4 de megane 3…..

            La partie cycle de R11 n’est pas si pourrie, vu que reprise intégralement pour les R19 (réputées SOUS motorisées avec leurs 140cv en 16s,quand la conccurence en faisait 150 avec un châssis de merde)….

            R19 qui a évolué en megane 1 loin d’être pourrie, alors que beaucoup plus lourde

            C’est beaucoup moins délirant que claquer un 2l turbo (xu10j TE pour les amateurs) poussé à 280cv dans une 205 ^^

            Même ma Laguna 2 (f4rt 170cv d’origine… 2l turbo qui sert de base à la megane 3rs) équipée du moteur Et boîte de la megane 3rs, pour 320cv (je n’ai pas envie de plus, bien que ce moteur peut sortir BEAUCOUP PLUS) est loin d’être un piège (sa plate-forme et trains roulants ayant servi de base à l’espace 4,qui existe en V6 3.5l de 240cv)

      • NRJ dit :

        Les 800 autres Leclerc n’ont pas été fabriqué justement…

        Ils ne moderniseront que 200 chars et pas leurs 388.

        Merkel aura son mot à dire si on change le moteur. Mais les EAU ne sont plus sur la liste noire des allemands.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Oui mais le moteur français confère une meilleure accélération qui participe à la protection du char…..

      • Vinz dit :

        Et surtout sa compacité fait que le groupe auxiliare de puissance n’a pas besoin d’être placé à l’extérieur de la caisse comme dans la version EAU.

    • Gege dit :

      @Polymères. il me semble qu’ils avaient choisi de l’équiper avec la motorisation des Abrams. Si vous avez des infos… merci.

      • Francois01 dit :

        Non les Leclerc des eau sont équipé de moteur MTU et transmission Renk.
        Deux firmes allemandes qui équipent également les Léopard allemands

        La solution des moteurs français, à savoir une turbine d’hélicoptère pour assurer la surcompression , n’a jamais été reprise ailleurs de façon pérenne, et a la réputation de nécessiter des réglages très complexes.

        • Carin dit :

          @Francois01
          Tout à fait, il faut rajouter que cette turbine est franco/anglaise, que la pièce faible est fabriquée en Angleterre, que cette turbine n’est plus utilisée que sur le Leclerc, et que l’atelier anglais qui fabrique cette pièce fragile, doit dérégler ses machines outils de précision pour fabriquer quelques pièces… on ne peut pas leurs en vouloir d’attendre d’en avoir plusieurs à fabriquer, ce qui cloue les Leclerc au hangar.
          On pourrait changer cette turbine, mais cela engage des modifications que Nexter ne fera que si on pérennise le Leclerc, et malgré les ennuis que nous font les allemands, c’est pas encore gagné.
          Sinon le moteur hyperbare c’est de la bombe.

          • Francois01 dit :

            Il s’agit pourtant d’une turbine Turbomeca qui date des années 80. En général les turbine de cette période sont encore disponibles

        • Fred dit :

          @ Francois01

          Plutôt la turbine d’un Groupe auxiliaire de puissance (GAP ou APU en anglais), bien plus petite que celle d’un hélico, qui serait démesurée.

          Parmi ses deux fonctions, on peut noter celle d’un … Groupe auxiliaire de puissance :o) à l’arrêt du moteur ; en plus de servir de compresseur lorsque celui-ci est en route.

          Le M1 Abrams possède lui un turbomoteur (Lycoming) dérivé de celui d’un avion ou d’un hélico … Ou d’une locomotive. Avec essentiellement des inconvénients : une consommation énorme nécessitant un très gros réservoir et une logistique adaptée, un gros volume (la turbine est plus petite qu’un moteur à combustion interne … Mais nécessite des filtres à air imposants et des refroidisseurs d’échappement), et malgré ces derniers, une production de chaleur plus importante néfaste à la discrétion infrarouge. La loose ! Les militaires américains le disent.

      • Michel dit :

        Moteurs MTU pour la version EAU ….

  3. R2D2 dit :

    « a avancé que cette rénovation consisterait à augmenter la puissance de feu ainsi que la capacité d’observation grâce à la robotique ».
    .
    Curieux de savoir comment la puissance de feu peut etre augmenté sur un leclerc qui est déjà fortement automatisé.

    • Yoyolegigolo dit :

      Un canon de 140mm au lieu du 120 de base je pense avec pourquoi pas un lanceur MMP dessus voir des 12,7mm téleopérée

      • dolgan dit :

        Il est hautement improbable (surtout venant des EAU qui veulent une armée opérationnelle) qu’un client export opte pour un nouveau calibre de canon dont il n’existe que quelques protos et dont il n’y a aucune certitude qu’il soit un jour adopté par qui que ce soit.

        Ils devraient alors assumer seuls le développement du canon et des munitions s’y rapportant. Ainsi que la création et le maintien des chaines industrielles s’y rapportant. ça coute une blinde ce genre de choses .

        ça serait déjà un choix risqué si la France avait décidé dans son coin d’adopter ce nouveau canon.

        • Jean (le 1er) dit :

          Le 140 a déjà été installé sur un Leclerc pour des tests en 2016 et des tirs on été effectués en 2019
          http://www.opex360.com/2019/01/28/nexter-a-teste-un-char-leclerc-dote-dun-canon-de-140mm/

          • dolgan dit :

            Bien sur.

            ça ne veut pas dire qu’il est prêt à être industrialisé , ni que ses munitions sont toutes développées au poil de cul. Loin de là.

            On a commencé à débroussailler le terrain, mais le boulot est loin d’être fini pour rendre le truc opérationnel à haut niveau.

            Le problème des munitions est majeur. ça coute une blinde à développer (pas juste pour la sortie, mais tout au long de la vie de l’engin) et pour l’interopérabilité/sécurité d’approvionnement personne n’est enthousiaste à l’idée d’adopter une munition qui serait produite (ici en plus à l’étranger) en petite quantité dans une seule usine pour un seul client.

            C’est l’un des enjeux majeur du MGCS: imposer un standard OTAN que les autres seraient plus ou moins obligés de suivre. (sauf les US qui adopteront sans doute un calibre différent pour des raisons de guerre commerciale et de position dominante: cf F35)

        • Fred dit :

          Oui, le choix (?) du TITUS, moins onéreux que le Griffon, va dans ce sens.

          • dolgan dit :

            Quel rapport avec le Titus qui n’est qu’un banal camion blindé où tout est maitrisé/développé et la chaine industrielle prête?

          • Fred dit :

            Les EAU auraient pu choisir de s’équiper avec le Griffon, plus cher et plus performant en protection. S’il font le choix du TITUS, cela montre que cette armée ne jette pas l’argent par les fenêtres (ce qui n’est pas le cas de certain de ses voisins).

          • dolgan dit :

            Je ne crois pas qu’ils aient choisi justement. Ils semblent étudier les deux options.

            Le Titus a pour lui plus de sièges (quelle est la taille de leurs groupes de combats?), la possibilité d’être fabriqué sur place et sans doute des délais de livraison plus courts (des VBMR, je doute qu’on puisse en exporter avant quelques années en plus des Belges)

    • KS dit :

      ils vont mettre 2 canons de 120mm 😉

    • Titeuf dit :

      Peut être le passer en 140mm ??

      • joe dit :

        En tirant quelques centaines d’obus, ils devraient passer tranquillement à du 125 mm. ne reste plus qu’à adapter la munition en ajoutant une ceinture plus large 🙂

    • beber dit :

      ah mon avis l’augmentation de la puissance de feu doit passer, surtout par une meilleur conduite de tir voir un optimisation du chargeur auto mais je pense absolument pas a un changement de canon

    • albatros24 dit :

      Comme dit plus haut : le Leclerc Terminateur T4, avec son magnifique canon de 140 mm, et de sérieux arguments (qui ne nécessitent pas de pointe en uranium appauvri)
      http://www.milinfo.org/-38
      et bien sûr un fusil mitrailleur de 12.7 mm en tourelleau téléopéré
      avec peut être du blindage additionnel (au niveau de la trappe du conducteur ?)
      et pourquoi pas un système franco allemand Shark (missiles anti missiles anti chars…beaucoup d’antis quoi…) ?
      https://www.defense.gouv.fr/espanol/dga/actualite-dga/2008/l-initiation-opto-pyrotechnique-une-rupture-technologique-dans-la-protection-active-des-vehicules-blindes

    • Nexterience dit :

      Je mise sur l’ajout de MMP. Le 140 n’a pas de gamme de munitions.

    • wagdoox dit :

      le changement de canon en 140 est peu probable, le canon en lui meme a l’air de fonctionner mais le nombre d’obus diminue fortement. Ca pose de nombreux problèmes de logistiques.
      Il faut garder comme mot clé robotique, en gros loyal wingman pour la désignation, le feu léger ou meme pour la logistique.
      En tout cas, il est amusant de voir les EAU se mettre de plein pieds dans notre modernisation, ca va nous forcer à revoir notre format par le haut.

    • Deres dit :

      Probablement la nouvelle munition multifonction M3M de Nexter (HE avec explosion au choix à impact, avec retard ou chronométrique) plus un tourelleau armé moderne avec des optiques puissantes.

  4. Orion dit :

    Le rafale une réussite, le caesar aussi, le Leclerc également.
    Finalement on s’en sort bien niveau matos.
    Alors que quand on écoute certains élus il faut absolument passer par une alliance européenne pour s’en sortir sinon on va se faire bouffer.
    Il faut surtout un peu plus de confiance en soi et arrêter de croire qu’ailleurs l’herbe est plus verte.

    De l’audace, encore de l’audace comme disait Danton.

    • albatros24 dit :

      « …et la France sera sauvée »

    • Castel dit :

      Il faut croire qu’il avait perdu la tête de dire ça devant un certain ……Robespierre !!

    • fgnico dit :

      nos associés fiables, ouvert d’esprit, collaboratifs c’est à dire les allemands Frau Preussen, seront-ils d’accord ?
      hahaha

    • NRJ dit :

      Le Leclerc quand même pas… C’est sans doute le meilleur char en combat mobile. Mais il est moins protégé que ses homologues allemands ou anglais (d’ailleurs ce fut la conclusion tirée par cet article).

      Mais au niveau industriel ce fut un échec énorme. Il a eu des problèmes en pagaille au niveau de l’électronique, des suspensions et surtout du moteur. Ça a causé des surcoûts (prévus 2 millions l’unité et en fait 10 millions. Même si on a réduit de 1200 a 400 nos commandes, ce char reste largemement plus cher que prévu) et un retard sur le développement de presque 10 ans. Et il a fallu pas moins de 57 exemplaires avant d’avoir le premier char opérationnel (et encore, il avait un paquet de soucis).

      Ça c’est sûr l’aspect purement industriel. Mais il faut aussi citer la vente aux EAU à pertes (1 milliard d’euros).

      Pour le CAESAR je suis d’accord. Pour le Rafale aussi, mais a posteriori. En 2014, quand le Rafale nous apportait les sociétés de projet, vous n’auriez pas dit ça.

      L’alliance européenne est bidon. Par contre il n’en reste pas moins que la coopération sur les programmes coûteux pour réduire les coûts cet malheureusement un pays comme la France ne peut pas avoir le même matériel que les USA…

      • chill dit :

        c’est vrai, la France n’aurait pas pu faire un f35..

        • Patatra dit :

          ça dépend. Il faut comparer ce qui est comparable.
          – Pour la dimension industrielle et recherche, si on file à Dassaut le budget qui a été refilé à LM, je suis quasiment certains qu’il nous pondent un truc bien. Le rafale est déjà omnirôle de naissance et avec une plateforme (presque commune) pour l’armée de l’aire et de l’espace et la marine nationale – honnêtement il y a en France (et en Europe) toutes les compétences pour le faire… Après le nerf de la guerre c’est le budget et une vision stratégique à long terme.
          – Sur la dimension geopolitique du F35, c’est à dire, hégémoniser presque de force du matériel américain dans les pays d’Europe sous couvert de l’OTAN tout en essayant de baiser l’industrie aéronautique de chaque pays, tout en veillant à les diviser, tout en la mettant profonde au pays signataires… ça je ne sais pas si on sait faire, ni si nous aurions intérêts à le faire.

          • NRJ dit :

            @Patatra
            C’est évidemment le budget le problème. Développer un avion de combat atteint des coûts faramineux. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que la Suède ne remplace pas le Gripen.

            Et non on ne peut pas homogénéiser les flottes aériennes des pays d’Europe. Ils ont déjà tous remplacé leurs flotttes par des F-35, ce qui repousse le remplacement dans 40 ans. Et on n’a pas les moyens géopolitques américains: notre armée est toute petite par rapport à l’US Army et notre économie est faible.

      • Royal Marine dit :

        « En 2014, quand le Rafale nous apportait les sociétés de projet »
        Le Rafale est, contrairement à tous ses concurrents, un avion bien né! Dès les premiers vols du démonstrateur, un de mes amis pilote US disait en le regardant au Bourget: « Il dépasse tout ce qui existe! Et nous, nous n’avons rien dans les tiroirs pour remplacer nos F 16, F 15, F 18 et F 14… »
        Depuis, ils ont sorti le F 22, qui visiblement manque de résultat… Et le F 35, qui n’est qu’un drame industriel… Pas un avion!
        Enfin, les sociétés de projet n’étaient qu’un montage politique pour montrer à Bercy que ses positions budgétaires concernant les Armées nous emmenaient droit dans le mur… Electrochoc salutaire, puisque même Micron a compris, et que nous sommes revenus à des idées plus claires!
        Encore un petit effort, et l’on arrivera à bâtir une industrie de Défense autonome, qui vendra nos excellents produits créés hors accords européens dans le Monde entier, et même à l’OTAN! Et les Boches resteront cantonnés aux moteurs ( hors aviation…) et machines outil… Ce sera bien suffisant!

        • NRJ dit :

          @Royal Marine
          Les sociétés de projet n’étaient pas un projet de Bercy mais à projet du Mindef et du brillant le Drian. Bercy était même résistant à cette absurdité financière (autant la souveraineté n’est pas leur affaire, mais la finance les concerne au premier plan). Et si ce projet a été arrêté, c’est qu’entretemps les Rafales ont été exporté et il n’y avait plus un achat supplémentaire de Rafale à faire, ce qui était pourtant une menace en 2014 (on parle de 40 Rafales à 100 millions l’unité, donc je vous laisse compter).

      • Jaguar dit :

        @ NRJ « un pays comme la France ne peut pas avoir le même matériel que les USA… » un pays comme la France a t il besoin d’exact équivalent de l’Abrams, de F22 et de PAN de 90 000 tonnes?

        • NRJ dit :

          @Jaguar
          Ben là on cherche à faire le MGCS, équivalent de l’Abrams, le SCAF, équivalent du F-22 et le PA de 70000 t. Chacun coûtera un peu moins cher car nos ambitions sont revues à la baisse. Le problème c’est que notre budget de Défense est 15 à 18 fois inférieur à celui de l’armée américaine.

          • Jaguar dit :

            @ NRJ  » Le problème c’est que notre budget de Défense est 15 à 18 fois inférieur à celui de l’armée américaine. » D’où ma question.

          • NRJ dit :

            @Jaguar
            Du coup vous avez la réponse: oui on a besoin d’un char de combat, d’un avion et d’un PA.

            Avec un cahier des charges moins ambitieux on peut réduire les coûts, mais cette logique trouve assez vite ses limites car la technologie soit parce que la technologie évolue, soit car même moins ambitieux, ça coûte cher (c’est le cas du PA. A 70 000t il coutera moins cher qu’un PA de classe Ford, mais il aura quand même un coût considérable).

          • Mat49 dit :

            @ NRJ la question était rethorique. Nous pourrions par exemple faire un successeur du F35 réussi au lieu d un successeur du F22. (Nous n avons jamais mis en service d équivalent du Phantom ou du F15 et nous avons très bien vécu sans d ailleurs.) C est effectivement moins bien mais c est plus exportable et surtout c est raisonnable financièrement pour un pays de notre taille même en coopération avec les allemands. La nous jouons avec le feux niveau budget, nous sommes a plus 100% d endettement par rapport au PIB.

    • Rémi Mondine dit :

      Le problème est l’explosion des coûts de développement à chaque nouvelle génération. Cela se traduit par une réduction du nombre de plateformes.
      D#Où au dela d’un certain niveau le besoin d’un nombre d#exemplaires suffisants pour rationnaliser les coûts.

  5. jyb dit :

    En attendant il n’y a plus de chars Leclerc en Afrique. Les eau viennent de rapatrier ceux de l’ancienne base soviétique de maqaqa au nord d’Assab (Érythrée)
    La base des émirats à 50 nautiques du yémen était depuis 2015 le point d’appui de l’offensive émiratie au yémen. Sans compter et en violation de l’embargo contre l’Érythrée les émiratis ont réhabilité les infrastructures portuaires, aéroportuaires et terrestres…
    Ce repositionnement assez sévère dit deux choses. 1 confirmation que depuis février 2020 les émiratis ont atteint leurs objectifs au yémen (Même si la semaine dernière c’est bien l’aviation des émirats qui a sauvé marib )
    2 repositionnement qui répond aussi aux tentatives des turcs de s’implanter dans la péninsule. Les émirats pèsent de tous leur poids pour qu’Oman refuse aux turcs l’implantation d’une base en Oman. On peut se demander jusqu’à quel point une base turc dans le pré-carré durement conquis des émirats ne serait pas un casus belli.
    Au yémen les émirats peuvent s’appuyer sur les milices du sud qu’ils ont armé et formé et qui constitue une force solide (au moins 35 000 hommes)

    • Ah Ca ! dit :

      @jyb
      Le front de Marib au Yémen semble sur le point de s’effondrer.
      C’est bien ISIS et Al Qaeda en compagnie des sbires Saoudiens qui combattent les Houtis, le tout opéré par les Fs anglaises et américaines qui mordent la poussière devant les Houtis. (Grande réunion de famille combattante qui ne laisse plus aucun doute)

      Après la chute de Marib, le rapport de force changera. Nous verrons bien ce que feront les EAU… si ce n’est plan A: prendre la poudre d’escampette et plan B: se référer au plan A.

      Il eut été intelligent pour la France de soutenir les Houtis à la marge (renseignement, photos Sat, etc…) dans cette contrée anglaise tant convoitée.

      Suite à quelques départs vers l’arrière de certains, le lendemain de la chute de Marib nous dira le reste.

      • jyb dit :

        @Ah Ca!
        – Les yéménites ont pris le barrage de marib et tiennent plusieurs axes. Si la ville n’est pas tombée c’est grâce à l’intervention des drones émiratis. Mais cette intervention des émirats pour sauver la mise des saoudiens aura un prix. Les émirats ont plusieurs doléances. Premièrement que les milices pro-saoudiennes et al qaida cessent leurs agressions sur la ligne lajj/abyane. Secondement écarter les « autorités » nommées par le nouveau « gouvernement »
        contestées par les émirats pour leur proximité avec al islah et pour leur position anti stc (conseil de transition du sud) Troisièmement une capitulation en rase campagne des saoudiens pour laisser les yéménites chercher des solutions ensembles attendu que le dialogue inter yéménites se fera entre les vainqueurs. C’est à dire entre les sudistes et le camp houti.
        – Il eut été surtout intelligent de cesser plus rapidement le soutien aux agresseurs. Mais certainement pas de soutenir militairement les yéménites du camp houti. Sans interventions extérieures les yéménites auraient réglé en quelques mois leurs problèmes politiques.
        – Les yéménites disposent de services de renseignement et d’influence (contre espionnage et militaires ) performants qui rendent les saoudiens parano.

        • Twouan dit :

          Il me semble qu une des familles régnant au EAU a des origines a Marib.

          Je ne les voit pas lâcher comme ça.

      • dolgan dit :

        Je ne vois pas en quoi l’intérêt de la France aurait été de s’allier à l’Iran pour combattre les EAU chez qui on a l’une de nos plus importante base à l’étranger.

        • Ah Ca ! dit :

          Les EAU sont les alliés de Sarkozy et non de la France, nous sommes présents dans la région à la demande des USA.
          Nous ferions bien mieux de nous retirer militairement du golfe et de travailler avec ceux qui peuvent nous rapporter. Dans ce tas de sable seul nos intérêts comptent et non la défense politique de gouvernements mis en place pour servir les intérêts anglo-américains qui par définition sont contre nous.

          • dolgan dit :

            Les EAU sont un allié fiable et robuste. Pilier important de notre stratégie de sécurisation des voies d’accès à nos territoires en indo-pacifique.

          • Aymard de Ledonner dit :

            Sarkozy était plus proche du Qatar. Ne mélangez pas tout. Les EAU sont un allié fiable et ancien.
            Les US ont une base au Qatar et nous aux EAU….

          • dolgan dit :

            Les US ont aussi des avions aux EAU. mais pas de chasseurs semble-t-il.

      • précision dit :

        Ah ça, vous vous faites l’avocat du diable? Contrer militairement les US et anglais qui nous aident au Sahel et sont nos principaux alliés? Risquer de déstabiliser l’Arabie Saoudite et ses alliés alors qu’ils nous offrent du pétrole à bas prix, sont la clé de la stabilité dans la péninsule, et plus généralement sont plus ou moins nos partenaires, clients et investisseurs ? Pour entrer dans une guerre où il n’y a que des coups à prendre et aggraver la crise humanitaire?
        L’époque du Biafra et autres coups foireux est terminé, j’espère.
        Je ne suis pas fier que la France ait armé l’Arabie Saoudite dans ce conflit (ce qui me parait criminel), mais armer leurs adversaires aurait été pire qu’un crime, une faute.

    • vrai_chasseur dit :

      Qui contrôle Marib contrôle les champs gaziers et pétroliers, et donc de facto la future reconstruction du Yemen du nord.
      Et il semble que ce soit les houthis qui soient passés à l’offensive sur Marib depuis le Jouf. Les EAU se cantonnent à des raids aériens qui retardent leur offensive, mais sans parvenir à la stopper.

  6. Dupont avec un t dit :

     » le seul char touché – de face – par une arme antichar aurait été perforé et neutralisé !!!!!! » La on est Mal patron

    • albatros24 dit :

      le missile (russe peut être) aurait pénétré au niveau de la trappe du conducteur lequel a été tué
      mais le leclerc a ensuite été réparé et ré utilisé par les émiratis (il faut lire le RETEX dont la référence a été donnée dans le texte même jusqu’au bout)
      Les dizaines d’Abrahms séoudiens et de Léopards turcs en Syrie eux … ont fini comme épaves calcinées.
      Bilan : si vous devez vous la jouer Valkyries déferlantes, préférez du français (depuis 1916), vous vous y retrouverez au final … corporellement parlant
      On est pas si mal patron !

      • NRJ dit :

        @albatros
        Tout char est réparable en absolu. Après ce qui compte est que le char a été neutralisé. Et si les soldats émiratis n’avaient pzs sauvé le char il aurait fini comme une épave calcinée comme les Abrams saoudiens.

        • chill dit :

          tout char est réparable ?? en êtes vous sur.. ?

          • NRJ dit :

            @chill
            Que signifie réparable ? On peut toujours enlever ou rajouter des pièces, donc oui, c’est réparable. Après la vraie question qui se pose est: est-il moins cher de réparer ou de construire à neuf ?

      • dolgan dit :

        La différence est surtout du au fait que les émiratis sont des professionnels compétents contrairement à d’autres.

    • Castel dit :

      Oui, c’est vrai, quand on se rappelle que lors de sa présentation à Eurosatory, la fiche technique du Leclerc indiquait que son blindage était capable de résister à tous les projectiles connus……à l’époque
      Mais, depuis, pas mal d’eau a coulé sous les ponts !!
      Il serait sans doute temps de se pencher sur son remplaçant…..

      • Carin dit :

        @Castel
        Je ne pense pas qu’il faille se pencher sur un éventuel remplaçant… le char Leclerc, malgré le total abandon dont il a fait l’objet ces 15 dernières années, reste tout en haut de la courte liste des meilleurs chars au monde. Donc je verrais plutôt une réactualisation du char, de son moteur, sans même changer son canon, mais offrir cette possibilité, revoir les parties faibles de son moteur, et surtout lui adjuger le fameux kit « shark » ce qui le mettrait à hauteur des missiles actuels sans l’alourdir outre mesure avec des blocs de blindage… ce qui permettrait à Nexter d’avoir toutes les briques nécessaires pour réouvrir une chaîne en cas de commandes étrangères, qui à mon avis arriveraient en masse.

        • sentinelle dit :

          bravo

        • Castel dit :

          @ Carin

          C’est votre point de vue, et il n’est forcément erroné, mais il semble quand même qu’il y ait une évolution dans la protection des blindages :
          A l’époque de la sortie du Leclerc, la conception s’orientait vers des blindages composites relativement épais, surtout destinés à lutter contre les effets des charges creuses, consistants à conserver plusieurs couches, dont une externe en acier classique, mais à haut point de fusion, suivit en interne d’une autre à base de céramique, pour filtrer les effets de la chaleur, et enfin d’une troisième elle, en acier haute résistance pour résister au reliquat d’effet de choc de la charge.
          Bien entendu, ce que j’évoque là, est un exemple théorique, et cela pouvait varier d’un modèle de blindé à un autre….
          Néanmoins, pour être efficace, cela nécessitait une épaisseur de blindages très importante, et c’était vrai pour tous les chars lourds de cette époque, que ce soit le Leclerc, le Léopard, le Challenger , l’Abraham ou les chars russes comme le T72, d’où un poids beaucoup plus élevé que la génération de chars précédente….
          Or, il semble qu’aujourd’hui un nouveau concept de protection soit apparu, plus basé sur l’évitement que la résistance pure du blindage, tels que des grillages externes, ou des filets de protection, voire d’ajout de briques réfractaires ( comme sur le B2 par exemple)
          Car, si on se contentait de simplement rajouter des kits de protection, qui n’augmenteraient pas considérablement le poids du char, on peu considérer qu’avec près d’une soixantaine de tonnes, il est déjà trop élevé, que ce soit pour sa projection par la voie aérienne, mais aussi à cause des difficultés que celui-ci impose sur le terrain, tel que les passages de ponts, les déplacement sur des sols meubles ou fragiles etc…
          Aussi, je pense qu’il serait temps pour nos techniciens de se pencher sur la question, en examinant les nouvelles technologies, qui permettront peut-être de redéfinir le blindé de pointe de demain, ou envisager une modernisation en profondeur du Leclerc, si on choisissait de le conserver…..

          • Nexterience dit :

            Contrairement aux 2 chars US et UK, le Leclerc a une protection très optimisée contre les obus flèche soviétiques mais son blindage est moins résistant aux rpg.
            Un hardkill lui irait bien s’il supportait sa masse.

      • joe dit :

        Aucun char n’est invulnérable, même pas le Merkava. Les missiles modernes sont par ailleurs très performants.
        Le principal est que dans la majorité des cas, les pertes humaines de l’équipage soit inexistante ou modérée et que le char puisse être réparé.
        C’est ce qu’à prouvé l’usage du Leclerc par des équipages compétents.

      • EchoDelta dit :

        Je pense qu’aujourd’hui il est illusoire de vouloir résister à tout projectile connu sauf à faire un monstre de plus de 100 tonnes. Donc il vaut mieux privilégier la mobilité et la détection que le blindage absolu. Le blindage réactif améliore quand même pas mal les choses mais ne reste pas l’arme absolue.
        Je me risque à dire quelque chose de Stupide, mais peut être que demain nous aurons des sièges éjectables dans les véhicules de cavalerie pour épargner la vie des soldats.

        • précision dit :

          Dans un futur lointain alors? A l’origine le siège éjectable a été mis en place parce-que la vitesse des jets rendait l’évacuation de l’avion quasi impossible sans. Mais éjecter la verrière ce n’est pas pareil qu’éjecter la tourelle ou des pans de blindage. De plus une fois le char touché il est sans doute bien tard…

      • Deres dit :

        Le blindage n’est pas absolu sur un char. Les tanks sont fortement blindés dans les 45° avant à l’horizontale mais beaucoup moins sur les autres angles, surtout à l’arrière et sur les dessus/dessous. De plus, il reste toujours des points faibles dans la cuirasse même de face car il y a la sortie de la mitrailleuse et des ouvertures optiques. Il est de plus logique que les armes antichars évoluées récentes soient dimensionnés pour être capable de détruire les cars même de face : c’est leur raison d’être.

  7. Plusdepognon dit :

    Apparemment l’Arabie saoudite aurait mis la pression sur Nexter :
    https://www.lalettrea.fr/entreprises_defense-et-aeronautique/2021/02/12/sous-la-pression-de-riyad-nexter-ouvre-la-porte-a-un-transfert-de-technologies,109643013-evl

    La déconvenue de Nexter au Qatar a profité aux industriels allemands :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/12/une-surprise-peut-elle-en-cacher-une.html

    Bien qu’ils ne soit pas les seuls en embuscade pour vendre aux pays du Golfe :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/12/nouvelle-commande-de-centauro-2.html

    https://blablachars.blogspot.com/2020/12/presentation-des-centauro-b1-jordaniens.html

    Quelqu’un a des nouvelles de la fameuse « double-peau » expérimentée par le 5ème régiment de cuirassiers ?
    https://www.forcesoperations.com/une-double-peau-pour-proteger-le-char-leclerc-de-la-chaleur/

  8. Qui ça ? dit :

    « les Émirats arabes unis vont bien moderniser leurs chars Leclerc, acquis en 1993 auprès de la France dans des conditions très avantageuses. » Et très désavantageux pour GIAT Industries au point qu’ils ont réussi l’exploit de perdre de l’argent sur cet unique contrat d’exportation …

    • Egress dit :

      Et a quasiment couler l’entreprise qui, à chaque char livré perdait de l’argent : quand la stratégie du chiffre d’affaires s’oppose à celle de la marge… Au point que le nouveau DG de Giat Industries, Luc Vigneron, étudia la possibilité de casser le contrat, ce qui ne fut pas possible vu qu’il s’agissait d’un contrat d’état à état.
      Le résultat fut donc un besoin de recapitalisation à la charge de l’unique actionaire qui exigea alors en échange un plan social. Les salariés et les actionnaires ont donc payé pour ce fiasco financier.

    • Castel dit :

      Pour cette vente, les E.A.U. avaient consenti un plan d’acompte très favorable à G.I.A.T, qui lui avait permis de constituer une réserve financière importante, que ses responsables se sont empressé de dilapider dans des placements douteux, ce qui leur a couté 150 millions de dollars supplémentaires !!
      Je serai curieux de savoir quelles sanctions ont été prises contre ceux-ci……en supposant qu’il y en ai eu !!!
      Voir la rubrique « Vente aux Emirats arabes unis » sur le lien avec Wikipédia
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Char_Leclerc

  9. sentinelle dit :

    Pour ce que j’ai observé les Emiratis confondent un peu casemate roulante et char de combat , « un char immobile est un char mort » ils ne sont pas les seuls . Si je me souviens bien le char frappé de plein fouet de face c’était au niveau du poste de pilotage ça restera toujours un point faible comme en dessous du canon qui constitue « un piège à obus moins pour les missiles qui ont une trajectoire balistique avec une flèche plus haute mais là on peut frapper le dessus partie vulnérable . Le bon poste la mobilité reste des fondamentaux de l’instruction des équipages et l’observation et le tir naturellement .Vu le niveau de leurs équipage la bonne figure des Leclerc est un exploit et montre sa qualité .

  10. Marsouin dit :

    Et un canon de 20mm avec un débattement en site similaire similaire à celui du 30B2. C’est celui qui revient souvent dans les échanges

    • PK dit :

      Il existe une tourelle toute prête avec le canon de 120 actuelle et le système SCORPIO intégré… Ça peut-être ça aussi.

  11. Marsouin dit :

    La maîtrise de l’engin peut également expliquer la différence de bilan entre les Emiriens et les Saoud.
    Les Emiriens m’ont toujours paru plus investi dans leur entraînement que les Saoud

  12. Patrickov dit :

    Depuis l’arrivée de Biden ces pays se retrouvent dans une situation critique, ils tentent d’amadouer les membres de l’UE , ils étaient en si bon terme avec Trump, Biden effectue un 180 degrés dans ses relations avec MBS, MBZ et Sissi va suivre, certaines exportations vers ces pays attendront l’approbation des américains, du coup les pays arabes se dirigeront vers la Russie.
    Les américains ne vont pas tarder à demander des comptes aux EAU, AS pour leurs interventions au Yémen.

  13. Michel dit :

    Les Saoudiens ont été toujours un « peu » légers pour le MCO et pas trop assidu pendant les formations dans le cadre du programme Shahine vendu par la France
    « https://encyclopedie-des-armes.com/index.php/aviation/sol-air/1395-shahine »
    info à la source…. Ils étaient plus enclins à faire la fête pendant leur séjour en France…..
    Pour les EAU ceux-ci paraissent beaucoup plus sérieux……

  14. Carin dit :

    Il a vraiment de la gueule ce Leclerc.
    Ce serait dommage de devoir le sacrifier au profit des allemands qui quoi qu’ils disent n’ont pas mieux chez le Léopard A7.
    En lui adjuvant un 140mm, et en l’infovalorisant (capteurs et com), je pense qu’il laissera ses concurrents loin derrière.

  15. PCC2 marine dit :

    Il me semble qu’à Brest, il reste des canons de 380 du Richelieu. Au moins les tubes.

  16. Thierry dit :

    Le Leclerc est un excellent char, tout comme le M1 Abrams, mais si les saoudiens en ont perdu davantage c’est à cause de la doctrine d’emploi qui est mauvaise.

    Tout d’abord les américains n’abandonnent pas leur char au premier problème technique comme l’on fait les saoudiens, ce qui les rend facile à incendier ou détruire lorsqu’ils sont sans équipage.

    Ensuite il n’y a pas d’infanterie pour couvrir les chars, et c’est précisément du rôle de l’infanterie de détruire les batteries de missile anti-char, lors de la guerre du Golf, les Abrams étaient en première ligne, suivi en deuxième ligne par l’infanterie monté sur blindé léger (Bradley) et chargé de straffer tout ce qui dépasse, rendant les tirs de missile inefficace.

    Un Char aussi puissant soit-il est très vulnérable s’il est seul, les nazis l’ont assez vu avec le Tigre I et II invincible de l’avant mais très vulnérable de l’arrière, et encore plus du dessus !

    Le char de combat n’est que le maillon fort d’une chaine de défense, c’est le fer de lance, mais sans le manche il ne vaut plus rien.
    Et là je pointe aussi du doigts les jeux vidéos tel « world of tank » totalement dans la fiction du combat individuel de char. la réalité n’a rien à voir avec ça.

    https://www.wearethemighty.com/mighty-tactical/why-are-houthis-rebelling/

    • Edgar dit :

      Je suis du même avis: le char seul est vulnérable. Les Allemands s’en sont rendu compte dès le premier jour de la guerre avec la Pologne en 1939 : 50 % de perte à l’occasion d’un assaut frontal contre la brigade blindée polonaise… Dès le lendemain, les Allemands tâtaient le front polonais pour trouver un point faible et tourner la défense antichar ennemie. Dès 1943, les semi-chenillés de l’infanterie mécanisée, ou les seuls fantassins, ouvraient systématiquement la marche aux chars lourds dans les environnements lourdement défendus.

  17. Max dit :

    Ce sont les contribuables français qui financent la maintenance des Leclerc émiratis.
    1,3 milliards d’€
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Char_Leclerc#Vente_aux_%C3%89mirats_arabes_unis

  18. Amiral_sub dit :

    sacré char…

  19. talmu dit :

    C’est jolie mais bon apres faut pas venir se plaindre de la monté de l islamisme en France…

  20. Grosminet dit :

    @ oryzons:

    Je comprends sûrement mieux que vous ne le pensez 😉

    Et si vous pensez que ça coûte moins cher de poser un nouveau gmp (ensemble moteur-boîte) que de faire évoluer l’existant, ce n’est pas toujours exact…. Et même souvent l’inverse, justement à cause des SURcoûts qu’impliquent cette méthode….. Donc non, on ne remplace pas un moteur par un autre si le gain est trop faible, on le modernise

    Le compartiment moteur est conçu pour le V8x qui est plus imposant que le V12 mtu 883….
    Mais faut pas rêver, si vous voulez monter UN NOUVEAU MOTEUR mtu 883 de 2600cv à la place du mtu de 1500,bien que techniquement, le moteur soit le même, ses dimensions BIEN supérieures font qu’il en coutera BEAUCOUP MOINS cher de jouer sur l’injection et les turbos de l’actuel (puisqu’on supprime les coûts d’étude/certification/modification chassis/changement éventuel de boîte /logistique d’un nouveau moteur)

  21. Nexterience dit :

    Sur la photo, il semble que ce sont des très éphémères mais légères chenilles alu qui équipent le Leclerc Trop. Cela permettrait de meilleures accélérations mais la durée de vie était très réduite , il me semble.