Le ministère des Armées lance la réalisation des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de 3e génération

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

114 contributions

  1. lothringer dit :

    On dirait qu’elle « fait je job » Florence Parly.
    Et elle aura fait presque la totalité du mandat présidentiel en restant à son poste (nommée en juin 2017) , échappant ainsi au jeu de chaises musicales couramment pratiqué dans les autres ministères tous les 18-24 mois, ce qui permet de suivre les dossiers sur une bonne durée.
    Qu’en pensez-vous ?

    • napoleon dit :

      c’est une des rares ministre competente à ce poste depuis longtemps, on peut dire beaucoup de choses sur macron et son gouvernement mais sur les questions de défense ils ont géré

      • Loufi dit :

        On pourra dire « ils ont géré  » quand ils auront abandonné le scaf et lancé le dev d’un monomoteur. On pourrait même ajouter un développement plus pousser du neurone vers un aéronef opérationnel.

        • Carin dit :

          @Loufi
          C’est pas le nombre de contributeurs ayant dit et à plusieurs reprises, que le Neuron est un démonstrateur technologique. Il a servi à tester des matériaux, des produits de com, etc… pour un futur avion. Vous ne le verrez jamais en formation avec un rafale. Par contre toutes les technologies testées et qui ont fonctionné se retrouveront utilisés.

      • Czar dit :

        comment se payer de mots..

        en quoi le fait qu »elle ne fasse jamais que confirmer qu’il y aurai une génération 3 après la génération 2 de snle le classe au rang d’un Louvois (le ministre, pas le brillant logiciel ) ?

        parly est un pilier ministériel depuis l’époque jospin, celle où l’on a dépecé notre appareil militaire pour récupérer « les dividendes de la paix », ministre du budget (oui, le même ministère qui coupe les fonds en permanence à la rue saint-Dominique)

        quel succès, donc ?

        le marché grec, un avion acheté -un offert ?

        le Rafale coimmece à émerger sur le plan commercial car il arrive à maturité et que les rideaux de fumée ty pe f 35 se dissipent

        rie à voir avec de quelcoques qualités de tel ou tel ministre

        mais après tout si elle est responsable des triomphes inouis, elle l’est autant des cagades que sont le drone MALE, ou encore le pot de pus du SCAF en raison de l’obsession fédéraste de l’équipe en place « parce que c’est leur proooooozzzzzeeeeeeeet !!! », n’est-ce pas ?

        ah le franchouille, on lui sert trois Ricard et vous êtes son meilleur ami pour la vie.

        ça te ferait rien d’éviter d’usurper le nom de l’Empereur quand tu lâches tes jackysseries convenues sur la Toile ?

        • petitjean dit :

          @Czar
          « comment se payer de mots. »
          comme vous avez raison !
          ce ministre n’a aucune compétence particulière. Elle ne décide de rien
          Mais pour beaucoup il suffit d’un discours, d’une déclaration, pour s’émoustiller………………

      • totoro dit :

        si vous êtes compétent dans d’autres zones que la défense, vous verriez qu’ils ont géré aussi dans ces zones.
        seulement c’est confortable de faire du Macron Bashing.
        Malheureusement contrairement à la Défense, il est beaucoup plus dur d’avancer contre l’inertie des français, des lobbies, des syndicats dans les autres domaines, surtout quand on parle santé, retraite, énergie.

        • Rémi Mondine dit :

          Cher Totoro,

          au risque du ors sujet, je vous invite à comparer les indicateurs suivants:
          Déficit budgétaire
          Déficit commercial
          2017 Vs 2019 pour ne pas avoir d’effet COVID.
          Si vous appellez cela faire le job ce n’est pas ma vision.

      • Françoise dit :

        @napoléon : « ils ont géré ». J’ai été des plus surprises en apprenant qu’un nouveau PA nucléaire est prévu, alors que la France est sur l’auto-route de la tiers-mondisation.

    • E-Faystos dit :

      Personnellement, j’ai apprécié la charge diplomatique qu’elle à mené face aux atermoiements Teutons.
      Et que malgré son art de la langue de bois et des phrases creuses, deux ou trois mots chocs, le meilleur restant: le.principe de l’OTAN devrait être l’article 5, pas F35.
      On va pas se mentir: Mr Le Drian fut le temps du rebouchage de trou et Mme Parly amorce la fin de déflation.
      Mais il reste tellement à faire.
      .
      Cependant, je ne voudrais pas assumer sa situation : nommée pour son Européisme, elle se confronte à l’otanisme… Et c’est pas joyeux !

    • Franz dit :

      Compte tenu de sa carte de visite à son arrivée au gouvernement, je m’attendais à ce qu’elle soit docile envers les instructions de Bercy… bien au contraire, elle a su faire entendre son point de vue à plusieurs reprises, ce qui n’est pas un mince exploit.

    • Paddybus dit :

      Il faut en effet lui reconnaître une certaine continuité, dans une relative discrétion, et une bonne perception dans un milieux plutôt masculin, et alors qu’elle ne venait pas du monde de l’armement…
      Je ne sais pas comment elle est perçue dans les hauts rangs des armées, et si les annonces et les décisions sont suivi au rythme prévu … ou si comme toujours, la dérive temporelle reste fluctuante…
      Il me reste le doute quant aux liens européistes forts…

    • philbeau dit :

      Florence Parly , contre toute attente , aura été un des meilleurs ministres de la Défense de la Vè Rép. . Son travail dans la discrétion aura pour moi été la meilleure partie du quinquennat Macron .

      • Michel dit :

        Le Drian n’a pas été mal pendant 5 ans non plus, c’est avec lui que l’on a commencé à vendre des Rafales dans le monde et même des Fremm….
        Et je pense que les deux travaillent bien ensemble car pour vendre à l’export c’est ces deux ministres qui sont aux commandes …..

        • E-Faystos dit :

          Hélas non, les deux sont en compétition.
          L’affaire des dragueurs de mines vendus aux Belges et Hollandais à été une lutte fratricide entre les chantiers Français et Bretons.
          .
          Et c’est la Bretagne qui à eu le marché.

      • ULYSSE dit :

        @Philbeau. +++
        Elle a succédé à de nombreux fossoyeurs de la Défense et à réussi à redresser la barre (sans référence au DGA….) malgré les lobbys (pas toujours, mais à l’impossible nul n’est tenu). Beau parcours.

      • ScopeWizard dit :

        @philbeau @Michel @ULYSSE

        Hmm !

        Permettez que je m’ immisce et y aille d’ une petite bémolisation………..

        Alors si concernant Parly , par manque de recul et de connaissance du sujet je préfère debeaucoup m’ abstenir , pour ce qui est de Le Drian certains vous feraient observer qu’ il a surtout contribué à enterrer bon nombre de programmes , foutu en l’ air des programmes en termes de quantité tel les FREMM ce que d’ aucuns trouvent incompréhensible , acté le fait que point de second porte-avions pour épauler le CDG à l’ horizon alors que sous le Président Hollande , du moins durant sa première moitié de mandat , il était encore temps de le lancer .

        Bref , qu’ il a -sans raison apparente valable- brûlé nombre de nos vaisseaux………..

        • E-Faystos dit :

          @ ScopeWizard
          Bref , qu’ il a -sans raison apparente valable- brûlé nombre de nos vaisseaux………..
          .
          Mr Le Drian à été choisi par Hollande pour un plan simple: économiser la Défense.
          .
          L’erreur Sarkozienne en Libye à enclencher à le compte à rebours au Mali.
          Et là, plus question de se cacher derrière son pouce: flux logistiques atroces, matériel inadapté, alliés réticents.
          Nos armées destinées à un rôle de gardien s de la paix sous couverture US venaient de prouver l’évidence : les dividendes de la paix, c’est pour les autres !
          Donc contraints et forcés, nos politiques s’aperçoivent que les externalisations, c’est pas viable, que l’industrie militaire, c’est du hard power indispensable, et que les étrangers, ils font que nous embêter.
          Sauf ceux qui achètent nos armes
          .
          C’était connu depuis longtemps mais comme le dit mon blogueur star: » j’ai travaillé pour les politiques et vous n’imaginez pas comme ils sont gouvernés par leur égo. Même quand on leur dit »va pas par là dans ton face à face, ton programme est casse-gueule », ils y vont quand même ».
          .
          La FreMM était un navire sources de problèmes ( elle secoue et collait des burn-out à l’équipage en sous effectif. Et elle est sous armée).
          La FTI la remplaçant à elle même failli être annulée après les coûts d’études car la tentation Européenne pour l’Eurocorvette était un moyen rêvé d’accéder à l’Airbus Naval… Rétrospectivement, ça me triture les entrailles : pourvu qu’on y échappe.
          .
          Beaucoup ici ont regretté le manque de vision naval de Mr Le Drian, parfait épicier qui à su arrêter les frais avec le logiciel de soldes défectueux.
          Sous Mme Parly , on constatera surtout que les choses initiées tantôt trouvent une conclusion : le logiciel pour les soldes, la disponibilité du matériel volant, l’espace ( sa passion, d’où les décisions prises dans ce sens) et la cyberdéfense.
          Je regrette pour ma part que rien ne se structure au niveau Européen sur la sécurisation du numérique mais quand ça veut pas, il faut savoir dire stop (cf le F 35).

          • ScopeWizard dit :

            @E-Faystos

            « La FreMM était un navire sources de problèmes ( elle secoue et collait des burn-out à l’équipage en sous effectif. Et elle est sous armée). »

            Si je vous suis à peu de choses près sur l’ ensemble , en revanche je suis beaucoup moins à l’ aise avec ce qu’il y a ci-dessus…………….

            En effet , à vous suivre , le programme FREMM cousinerait avec un désastre technologique……….

            Est ce qu’en fait ce n’ est pas un petit peu trop vite dit , ça ?

            De plus , je n’ ai jamais bien saisi ce qu’ était exactement une FTI « vendue » comme remplaçante d’ une FREMM , et les raisons de leur nombre là aussi insuffisant sans parler du fait que d’ autres pays alignent des FREMM dont je ne saurais dire s’ ils en sont contents ou non………..

            Bref , j’ ai plutôt une impression de « doigt mouillé » que celle d’ une rigueur dans la synthèse……………

            Vous serait-il donc possible de préciser ? 🙂

    • MAS 36 dit :

      Elle fait le travail, il y en a et c’est pas facile. Elle a tracé une ligne directrice qu’elle suit et sans blabla contrairement à certains qui ont le temps de passer à la radio, à la télé et de faire un livre.

    • Thierry dit :

      qu’on ne sait pas exactement la nature de son job, si c’est pour réduire nos sous-marins en taille (et les coûts) on va se retrouver avec un jouet radio-commandé
      Macron c’est la France qui rétrécit au lavage, et Parly c’est l’essorage.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Macron c’est la France qui rétrécit au lavage, et Parly c’est l’essorage. » Tout à fait Thierry! Nous ne cessons de constater la grande nocivité de Macron et de Parly sur votre intellect!

      • Momo dit :

        Thierry Mokhta Moussa, le troll islamo-facho (on le rappelle pour les lecteurs de passage) continue sa propagande pour les egorgeurs. 2 millions de personnes déplacées au sahel à cause des vols, viols, tortures, atrocités et des 4000 paysans et leurs familles atrocement assassinés par les amis égorgeurs de Thierry Mokhta Moussa.

        Normal qu’il ne puisse pas blairer Mme Parly, une FEMME, qui met la branlée à ces sous-hommes en voie de régression.

        • Thierry dit :

          revoilà le bot informatique à Poutine avec son copier coller haineux, faudra mettre du papier tue mouche.

      • Spider dit :

        Vous êtes tellement aveuglé par votre idéologie d’extrême gauche à longueur de vos posts que vous parlez de réduction de la taille des sous marins à en devenir des jouets pour asseoir vos propos et faire passer votre message politique, alors que cet article dit expressément le contraire (douze mètres de plus que la taille actuelle)
        Les gens comme vous sont d’un navrant…
        Allez sur un site de désinformation comme Spoutnik ou RT, ça vous ira mieux.

        • Thierry dit :

          leurs homologues américains qui datent des années 1980 (de la classe Ohio, puis Colombia à venir) font 170 mètre, ou qu’y sont passés les 20 mètres manquant ? et qu’est ce que ça nous fait gagner 20 mètres en moins si ce n’est des coûts de construction…
          la radinerie devient un art avec Macron c’est d’ailleurs le seul qu’il pratique.

          • blondin dit :

            pourquoi comparer avec les Ohio ? on aurait les copier exactement, et si pas 170m de lg on est pas bon c’est ça votre théorie ?

          • Grosminet dit :

            Pour être exact,cher ami,en passant à la 3ème génération,nos snle vont GAGNER 12m en longueur (tout comme les actuels avaient déjà gagné quasi 10m en longueur! )….
            Loin d’être une perte,contrairement à votre affirmation!

            Nos submersibles sont conçus pour transporter/tirer SEIZE missiles,contre 24 pour les Ohio…..voilà pourquoi ils sont plus « courts » que les sous-marins US…..

          • Aymard de Ledonner dit :

            On s’en moque de la taille des sous-marins US. Vous voulez un porte-avions de 100 000 tonnes aussi?
            Ce qui compte est notre besoin. Les actuels sous-marins font apparemment le taf. Pour une raison mystérieuse, leurs remplaçants seront plus grands dont acte. De toute façon nous ne disposons pas d’éléments pour juger de la pertinence de la taille de ces sous-marins. Tout est classifié.

          • Patatra dit :

            Thierry,
            Déjà les Ohio embarquent plus de missiles… on trouve facilement une vingtaine de mètres la dedans. 😉
            Une simple recherche vous aurait épargné le temps de se post.

      • twouan dit :

        Incorrigible :), ils seraient plus gros et a equipage constant d après l article.
        Moi j aurais fait plus petit mais plus nombreux (et pas a propulsion nucléaire mais on ne se refait pas).

        • Carin dit :

          @twouan
          Le propre de ce genre de soum, c’est de se diluer dans les océans, et de ne jamais refaire surface pour que personne ne sache ou il se trouve. Si vous le raccourcissez et que vous lui ôtez sa propulsion nuc.. vous en faites un scorpene, qui doit refaire surface tout les quinze jours, et perd l’avantage de sa dilution.

      • philbeau dit :

        Thierry , à chacun de vos posts ,on tourne le bouton sur vidange .

      • blondin dit :

        vous etes d’une nullité ça fait peur ! meme pas foutu de lire correctement l’article. J’espère que vous n’êtes pas français, vraiment

      • totoro dit :

         » si c’est pour réduire nos sous-marins en taille (et les coûts) on va se retrouver avec un jouet radio-commandé »
        vous tombez mal, ils rallongent de 12m.

    • EBM dit :

      Par rapport à ce qu’il y avait entre 2007 et 2017 c’est top. Par rapport à ce qu’il y a à faire juste pour que le peu de forces que nous avons fonctionnent c’ets petit bras.

      Le discours est encourageeant, c’est déjà ça.

  2. Clavier dit :

    Il ne reste plus qu’à demander aux amis allemands de les construire avec nous

    • NRJ dit :

      Doucement… Rien n’est encore signé. Il est parfaitement possible que l’Indonésie jouent au lièvre pour avoir des avions moins chers. Ce n’est d’ailleurs qu’un général qui parle, pas un ministre. Quant à l’Egypte, ils réfléchissaient un moment à acheter des Eurofighter aux italiens. Rien à attendre donc pour le moment.

      Et pour la Finlande, la décision se ferait apparemment entre les avions américains (F-18SH et F-35) et le Gripen/Globaleye. Espérons que les suédois emportent le morceau.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Rien n’est signé pour l’Indonésie mais c’est quand même le patron de l’armée de l’air qui parle, et apparemment sans conditionnel.

      • kolkot dit :

        Pour la Finlande je suis d’accord avec vous car le Rafale est le moins bien placé dans cette compétition malheureusement, ils ont 1000 Amraams et récemment commandés 300 jassm donc ils devraient payer les couts d’intégration sur le gripen

      • blondin dit :

        si ils prennent le F35 ça me décevrait beaucoup de la part de ce pays qui m’a toujours semblé pragmatique et plutot autonome et non dépendant des uns ou des autres (US ou Russe). Après l’épisode des 4 F35 qui deviennent 2 puis finalement 1, sans parler des C17, il y aurait de quoi se poser des questions sur les « arguments » que LM aura pu avancer…

  3. jyb dit :

    – différence entre discrétion et furtivité ?
    – les russes ont une branche particulière de leur marine pour les grandes profondeurs…peu d’autres puissances navales semblent se doter de telles capacités.

    • Pour info dit :

      On va dire :
      – discrétion : tu ne fais pas beaucoup de bruits (donc en passif)
      – furtivité : tu es faiblement détectable en actif.

    • ji_louis dit :

      Les soviétiques/russes ont expérimenté et réussi la construction de coques en titane mais ils en sont revenus pour plusieurs raisons:
      1) C’est très cher et difficile à travailler (souder du titane…)
      2) La coque travaille lors des changements d’immersion, et les craquements peuvent s’entendre de loin, le sub doit donc éviter les changements d’immersion (c’est OK pour un SNLE, problématique pour un SNA).
      3) Les aciers spéciaux à grande élasticité HLES modernes ont de très bons résultats pour un coût moindre et une furtivité acoustique bien meilleure.
      4) Les grandes profondeurs ne sont pas facilement disponibles aux abords des océans bordant la Russie, principalement à cause des glaces (Arctique, Pacifique, Okhotsk), des petits fonds de la Baltique et du contrôle turc du Bosphore: Seule la mer Noire…

      • jyb dit :

        @ji_louis
        – pour les projets récents « à suivre » parce que je n’ai pas l’info sous les yeux.
        – Je ne connais pas la définition russe de grandes profondeurs mais ce que je comprends c’est qu’on est à des sondes au delà des capacités des soums actuels.

    • Paddybus dit :

      A première vue, je pense que la discrétion, cela concerne les émissions permettant de se faire détecter… bruits, rayonnement électromagnétique…etc… la furtivité concernerait plutôt la non réémission ou la déviation des éléments émis par l’ennemi pour nous trouver… ondes sonars, radar, laser si cela se confirme…etc…

    • Ph52 dit :

      la discrétion est relative à la détection acoustique passive;
      la furtivité est plus relative à d’autres modes de détection, pas forcément acoustiques : le magnétisme, par exemple….
      nota : dans ce dernier cas, plus l’immersion est importante, moins il est facile de détecter depuis la surface les anomalies magnétiques.

  4. Sahasrahla dit :

    Bonne nouvelle !

  5. Camadri dit :

    Très bonne nouvelle, la France tient son rang avec la modernisation M51 récente et maintenant le SNLE NG.
    C’est très bon pour le maintient de l’ecosystème industriel français.
    Je me suis laissé entendre que l’indonésie avait arrété son choix sur 36 rafales et 8 F15EX, que de bonnes nouvelles, 2021 commence sur les chapeaux de la roue ! ;D

  6. blavan dit :

    C’est la bonne décision car c’est la seule action qui nous éloignera de ce que certains appellent la guerre de haute intensité qui n’est qu’une hypothèse d’école car pour la France et l’Europe, il n’y aura que des guerres asymétriques ou un conflit nucléaire. La dissuasion par l’arme nucléaire et une bonne marine pour protéger notre espace maritime, voilà les deux axes à prioriser.

  7. Momo dit :

    C’est excellent, notre seule garantie réelle pour que personne de gros ne viennent nous ennuyer vraiment et aussi étonnant que cela puisse paraitre cela reste important dans le monde actuel, ce qui est quand même très regrettable.
    En terme de com, le Mindef devrait ajouter systématiquement (sérieux) un paragraphe sur chacun des thèmes suivant:
    .zero effet climat (nuke)
    .diversité: les marins les plus compétents pourront embarquer quelles que soient leurs couleurs, tendances (en évitant quand même les films cochons dans les soum comme les anglais)
    .partage avec le public (embaucher T Pesquet une fois rentré)
    .covid: en 2035 on ne sait pas mais il y aura peut-être le variant monégasque alors insister sur le respect des gestes barrières etc…
    Ca coute rien, les pros s’en moquent et ça fait plaisir aux neuneus(es)

  8. Dupont avec un t dit :

    Satellite doté d’un LIDAR (Laser Imaging Detection And Ranging) associé à un ordinateur quantique, les turbulences de propulsion et de sillage , en milieu aqueux hétérogènes , sont détectables jusqu’a 3000 pieds sous la surface…
    Plus besoins de les pister à la sortie de leur base. les non détectés seront les cavaliers blanc de l’échiquier naval

    • Olivier dit :

      Oui, hmmm… Au fait, en ce temps là, il faudra combien de temps à l’armée de l’air et de l’espace pour shooter le trublion ?
      Un satellite tueur prépositionné au bon endroit et 30’ plus tard le soum sera de nouveau indétectable.
      Subitement je comprends mieux quelques décisions récentes.
      Vous en pensez quoi ?

    • AirTatoo dit :

      Faut arrêter de rêver !! Tu m’expliqueras comment dissocier les turbulences générées des navires, des vents, des Icebergs, de la banquise, des parques Éoliens marin du pauvre petit sous-marin…

      Faut arrêter de raconter des conneries. Le Quantique, c’est une réalité, le LIDAR aussi mais de la a dire que ca peut marcher, qu’on va modéliser toutes les turbulences sur la surface de la mer… il y a encore quelques dizaines d’années et quand on en sera la… notre vie aura bien changé y compris la science.

  9. Dupont avec un t dit :

    Les chaufferies nucléaires K15 ( SNLE et Porte Avions) remplacées par des chaufferies intégrées, plus compactes et plus puissantes pour favoriser le fonctionnement en circulation naturelle de la source froide ( eau de mer) …. Quid du réchauffement de l’eau des océans et de la proliférations des micro-organismes ???

      • totoro@aol.com dit :

        et effectivement il n’y en a pas, au delà du fait que c’est un hors sujet total, il s’agit d’au tritiée. Bien moins toxique qu’un gilet jaune anti nucléaire pour son environnement par exemple

    • totoro dit :

       » Quid du réchauffement de l’eau des océans  »
      vous êtes sérieux ? vous pensez que les tera-tonnes d’eau des océans réchauffées par des Millions de GW ont qq chose à carrer des quelques MW d’émission thermique d’un sub ? Vous connaissez l’expression « la goutte d’eau dans l’océan » ?

      « et de la proliférations des micro-organismes ??? » sur la coque ? quelle est la question en fait ?

      • Dupont avec un t dit :

        Ben une unité nucléaire à quai , aux mois d’été, à Toulon pose déjà des problèmes de refroidissement ….

  10. Savancosinus dit :

    Un partenariat avec l’Allemagne?…OK,je sors

  11. Qui ça ? dit :

    Je vais être iconoclaste, mais ne pourrait-on pas prolonger la durée de vie des SNLE actuels pour reporter à plus tard la construction de la nouvelle génération de SNLE ? Et on profiterait de ce gain de temps pour construire des sous-marins d’attaque, certainement à propulsion non nucléaire pour compléter la flotte des futurs Barracuda. On l’a vu avec le sinistre qu’a subit le Perle, que n’avoir que 6 SNA est beaucoup trop juste. Et si en plus on prend l’habitude d’envoyer un sous-marin dans l’océan Pacifique, la flotte sera largement insuffisante en métropole avec ses deux façades maritimes. D’où l’intérêt de construire des sous-marins d’attaque « économiques » pour les besoins locaux, quitte à construire plus tard la nouvelle génération de SNLE.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Je trouve que c’est une bonne idée. Je l’avais déjà dit en commentaire sur un autre article. Mais apparemment c’est mort.

    • twouan dit :

      Pas la même équipe.
      Ce qui est en production c est 90% ouvrier et technicien. Ce qui est en développement c est 90% ingénieurs et 10% techniciens.

    • Moddus dit :

      Sauf que cette commande est nécessaire pour maintenir le savoir faire de la filière nucléaire embarquée. Si on consacre 10 ans à construire quelques sous marin à propulsion non nucléaire, on risque une perte de compétence industrielle presque impossible à rattraper.
      C’est pour ça que la France a tjrs un programme de modernisation en cours : un coup SNA, un coup SNLE.

      • blondin dit :

        c’est tout à fait ça, et on gere plutot bien nos programmes dans le temps, dernier SNLE 3G en 2050, pour attaquer les futurs SNA remplaçant les Suffren. On fait quand meme bien mieux que les british qui ont des trous entre chaque programme, voir les Astute qu’ils ne savent plus faire sans l’aide des US (Electric Boat). On peut raler et se plaindre, ce que certains aiment faire, mais la dessus on s’en sort plutot bien. Et c’est pas les qqes années de retard sur le programme Barracuda qui me fera penser le contraire. Ce retard, sur une tete de série et sur des materiels aussi évolués, sont presque normal, meme si on est souvent trop optimiste. Je pense au futur PANG, où on se fait plaisir à annoncer des couts de 5-6 Milliards je crois alors que ça va surement finir au double.

  12. CLAUDE BROGARD dit :

    La Royal Navy devrait investir 49 milliards d’euros pour ses quatre futurs SNLE de la classe Dreadnought !!!!!!!!
    QUARANTE NEUF MILLIARDS !!!
    Quel sera le budget total pour les nôtres ?

    • kolkot dit :

      vous avez mal lu, ce budget inclut tout les composants qui font la dissuasion anglaise :
      SNLE Dreadnought et leur entretien pendant 40ans.
      Missiles Trident.
      Têtes nucléaires.

    • 에르메스 dit :

      C’était plutôt 30Mds€ les dreadnaught ? Dans tous les cas on sera dans la même tranche sans la moindre surprise, la classe Triomphant pesant 16mds (+8mds en missile).
      .
      Mais s’il y a bien un élément où la dépense n’est pas à regarder à la légère, ce sont les SNLE’s et les missiles nucléaire…
      Ce n’est pas pour rien si les dépensent sur ces secteurs ne pas être trouvé d’ailleurs, on estime les programmes en particulier fonction du budget défense (4mds et des brouettes pour la dissuasion chaque année), mais c’est une boîte noire, et c’est un poil normal…

  13. Dénigrer, toujours dénigrer. Vous êtes un troll « Thierry », mais pas grand monde ici ne prête attention à vous….

  14. ULYSSE dit :

    Constuction de 2035 à 2050, soit un SNLE tous les 5 ans ! ce qui veut dire , si le calendrier est respecté, que le plus récent des SNLE 2 G en service, le Terrible, atteindra l’age canonique de 40 ans au moment de son remplacement en 2050. Pas exaltant. Tout ça ne me rajeunit pas….

  15. Parabellum dit :

    Ou en sera t on en techno dans 15 à 20 ans? 4 snle ou 4 sna c est trop peu compte tenu de la vraie disponibilité..on pourrait aussi penser à des sous marins dédiés pour nos abords et les Zee genre gros scorpene…mais faut avoir les équipages.et penser drones armes longue portée .etre vigilant et
    Innovant .

  16. bia dit :

    Voilà l’occasion ratée de sortir de la dissuasion nucléaire, au temps des conflits asymétriques et de la multiplication des théâtres d’opération, ne serait-il pas mieux d’investir dans un second porte-avions, de renforcer le nombre de frégates ou la flotte d’hélicos…

    • blondin dit :

      il faudrait faire ça… tout en continuant à faire évoluer nos forces stratégiques ! je sais pas si vous avez remarqué mais de nombreux pays aimeraient avoir une flotte de SNLE, et les missiles qui vont avec, l’exemple de la Corée du Nord devrait vous faire réfléchir, on l’emmerde pas le gros Jong-Un, parce qu’il a des ICBM… sans ceux ci nul doute qu’il se serait fait dégager depuis longtemps !

      • 에르메스 dit :

        La bombe c’est tout nouveau…
        Ce qui a maintenu la dynastie Kim c’est la Chine derrière… La même qui a sauvé la corée du nord…

  17. Fredforce10 dit :

    sera sans doute aussi possible, à terme, de détecter depuis l’espace le fouillis de surface provoqué par le déplacement d’un sous-marin navigant même à très faible vitesse et à grande profondeur, alors que le phénomène est quasiment indécelable aujourd’hui », les chinois depuis longtemps ont lancé des satellites « météo » pour l’étude des courants marins de profondeur pour disent-ils des motivations environnementales… il est certain qu’il faut en tenir un cap et une vitesse dans le flux naturel du courant de profondeur sinon …

  18. Arc dit :

    Pourquoi on fait encore des kiosques sur les SM ?
    Ca parlait pas de supprimer cette partie dans le futur.

    J’imagine que les antennes et périscopes se retrouverait ailleurs.

  19. ScopeWizard dit :

    Alors , tel qu’ à la grande époque du Redoutable et de ses descendants , je préconise 6 SNLE + minimum 8 à 10 SNA le tout avec un minimum de 320 têtes nucléaires , soit de quoi équiper complètement 2 sous-marins armés de 16 missiles balistiques à 10 têtes chacun .

    Que voulez-vous ; je tiens beaucoup de mon grand-père……….qui était vraiment un homme moderne très avisé !
    https://www.youtube.com/watch?v=5i9TnJNOVcE

    • LEONARD dit :

      @Scope.
      O.K pour 6 SNLE, mais pourquoi donc ces « élites » qui nous gouvernent sont passées à 4, alors que le « bon sens » voulait qu’on reste à 6, pousse à 8, ou revienne à 0, c’est selon.
      En fait, la grande différence entre les 6 Redoutable et les 4 Triomphant ou les 4 futurs soums, c’est le missile.
      Plus la portée de celui-ci est grande, plus la patrouille est opérationnelle tôt, ce qui compte, ce n’est pas le temps en mer, mais le temps en patrouille opérationnelle. Avec le M4, il fallait patrouiller au large de la Norvège, et donc intégrer le temps Aller-Retour comme non opérationnel.(environ 1/3 du temps)
      Désormais, avec le M51, les cibles potentielles ( y/c chinoises ou CDN), sont à portée dès la sortie du goulet de Brest. En conséquence, le même temps de dissuasion effective s’effectue avec 30% de SNLE en moins.

      Petite précision N°1: Le M51, c’est jusqu’à 10 têtes. Dans la réalité, il y a un panachage de puissance des têtes, ce qui fait aussi varier les portées pratiques.
      Petite précision N°2: En pratique, deux soums sont totalement gréés en M51 prêts à l’emploi. Le 3ème SNLE est en entretien et une partie de ses missiles aussi.
      Petite précision N°3 Hollande avait précisé les chiffres en 2015 à Istres: 54 ASMP-A et 48 M51.
      http://www.opex360.com/2015/02/19/le-president-hollande-devoile-les-capacites-nucleaires-francaises/

      Donc, 320-54 = 266, pour 48 missiles = moins de 6 têtes par M51.

      Vu l’utilisation des SNLE (arme de non-emploi), 4 au top de la technique et de l’art sous-marin, ça me parait suffisant.
      Par contre, augmenter le nombre de SNA( et leur armement), pour passer à 8, je vous suis intégralement, parce qu’ils sont beaucoup plus polyvalents. (et parceque c’est le moment ou jamais techniquement et économiquement)

      • ScopeWizard dit :

        @LEONARD

        Oui , je sais tout ça ; y compris la question du panachage des têtes au niveau de leur puissance sauf que je ne savais pas que ledit panachage faisait varier les portées pratiques ( je suppose celles des têtes plus que du missile lui-même ) , ça je l’ ignorais .

        Pour moi , nous sommes trop justes au niveau du nombre ; toutes armes confondues , en matière de Dissuasion Nucléaire , nous aurions besoin d’ un minimum de 400 à 450 têtes de puissances diverses , cela va de soi .

        Il en va de même au niveau du nombre de SNLE car toujours d’ après moi il ne suffit pas d’ être en mesure d’ assurer avec moins , plus ou une égale veille dissuasive , il s’ agit aussi de prendre en compte le fait qu’ en cas de « problème » , trop peu de SNLE ne garantissent pas que nous soyons toujours en capacité d’ être dissuasifs .

        Nous avons certes besoin d’ une redondance , mais également d’ une marge de sécurité plus confortable , or là nous sommes en situation de flux tendu et c’ est très dangereux ; une quantité de 6 nous mettrait plus « à l’ abri » .

        Maintenant , il faut avoir les équipages qui vont bien ; les aurions-nous ?

        Et même problématique niveau SNA ; 8 serait effectivement un bon chiffre , et c’ est bien celui auquel je crois et dont je suis partisan depuis que je sais que nous n’ en alignons que 6 , mais ce serait quand même là aussi un minimum donc 10 serait plus sécurisant sachant que pour une puissance comme la France disposant de surcroît d’ une telle superficie en termes de ZEE , 12 serait l’ idéal .

        Mais dans un même ordre d’ idées , il va de soi qu’ il ne serait pas superflu de songer à doubler le nombre de nos unités de surface de 1er rang tel les frégates et autres contre-torpilleurs ( ou destroyers donc immatriculation en « D » ) sans parler des patrouilleurs côtiers ou de haute-mer et sans parler des moyens de surveillance aérienne tel les Gardian ou les drones type HALE…………

        Seulement , regardez où nous en sommes ; tandis que pendant 40 ans nous pouvions compter sur 2 porte-avions modernes de même capacité à propulsion classique , les Foch et Clemenceau , ce qui nous assurait un roulement , cela fait 20 ans que nos « zélites » obligent nos forces marines à devoir se contenter d’ un seul , le Charles De Gaulle quant à lui à propulsion nucléaire et contraint d’ observer de longues périodes d’ indisponibilité soit en IPER soit en ATM .

        Alors , tant que nous aurons ces guignols ou leurs descendants à la décision , croyez-moi , c’ est pas dans la poche .

      • twouan dit :

        On dira ce qu on veut. Avec 4 sousmarin notre dissuasion ne vaut que parceque les anglais ont la leur.

        • Carin dit :

          @twouan
          Vous n’y êtes pas…
          La dissuasion anglaise est tributaire des states, cela veut dire que son utilisation fera l’objet de tractations longues et laborieuses avec la Maison Blanche, ce qui rend sa dissuasion prévisible. La nôtre ne dépend que d’un seul homme/femme qui préside la France, ce qui la rend beaucoup plus autonome, imprévisible, et complètement hors de portée de notre éventuel ennemis et des tractations que ce dernier pourrait faire dans notre dos avec les states…
          a l’avenir vous ne pourrez plus dire ce genre de bêtise.

      • PK dit :

        « ce qui compte, ce n’est pas le temps en mer, mais le temps en patrouille opérationnelle. »

        Pas que. Ce que vous avez dit est exact, mais vous omettez le facteur le plus important : la résilience. Si le seul SNLE que l’on a (d’opérationnel) est shooté, on n’a plus de protection du tout.

        Or, si un SNLE est très compliqué à détecter et à couler, c’est loin d’être impossible, surtout pour une puissance nucléaire.

        Multiplier alors les transporteurs de vecteurs, donc les SNLE, a du sens, surtout depuis qu’on n’a pratiquement plus rien derrière, car la seule sécurité forte que nous avions était Albion. Les FAS sont plus une arme de sécurité secondaire, vue leur portée et leur vulnérabilité.

        Le triptyque (SNA, Albion, FAS) avait du sens, le diptyque beaucoup moins. Et surtout avec un SNLE tout seul ou deux au maximum.

        Bref, on est en train de dévoyer un concept qui avait du sens avec un raisonnement qui n’en a plus…

        • LEONARD dit :

          Je valide le problème de la résilience, toutefois, plus pour le temps de paix que le temps de guerre, parce que, l’exemple du Vanguard et du Triomphant le prouve, le risque d’accident ou de panne est statistiquement plus significatif que le risque d’être « shooté ». (du fait de la faible probabilité d’un conflit de très haute intensité impliquant une chasse au SNLE)
          En temps de guerre (plutôt de risque de guerre), 2 SNLE seraient en patrouille, ce qui augmenterait d’autant la résilience.
          Par contre, en temps de paix, un accident entrainerait un trou dans la dissuasion (qui serait discret, mais pas secret). En même temps, la dissuasion avec patrouille constante, est elle aussi « ceinture et bretelle » si l’on est en temps de paix.

        • Carin dit :

          @PK
          A quoi nous servirait aujourd’hui les missiles hadès du plateau d’Albion??
          Je vous rappelle que ce plateau est une cible fixe (donc très facile à atteindre), et que les hadès avaient une allonge de 1500km, c’est à dire qu’ils visaient les plaines d’Allemagne de l’Est… aujourd’hui l’Europe.
          Et pour allonger la course de ces missiles, et mettre Moscou a portée, il aurait fallu rajouter un sacré étage de combustible, et donc complètement modifier les silos blindés, sans parler des composants électroniques servant au guidage et à la courbe de la course du missile, parce qu’entre 1500km et 6000, c’est pas la même course.
          Nous avons gardé les 2 composantes les plus pertinentes, et c’est très suffisant pour tenir à distance n’importe quel pays… parce que perdre en 5 minutes la moitié de sa population, et un quart de plus dans les deux mois a cause des vents qui promènent les radiation, et voir mourir le reste de faim et soif dans les 6 mois qui suivent pour envahir un tout petit pays dont la population est ingérable et vindicative, ne tente personne.

          • ScopeWizard dit :

            @Carin

            « A quoi nous servirait aujourd’hui les missiles hadès du plateau d’Albion?? »

            Les missiles Hadès du Plateau d’ Albion ???

            Ah non , le Hadès était censé être le missile remplaçant du Pluton lui-même successeur du missile Américain Honest-John et à ma connaissance sa portée n’ excédait pas 500 kilomètres , ce qui était environ quatre fois la portée du Pluton .

            Le Plateau d’ Albion ou Base Aérienne 200 Apt-Saint-Christol abritait des missiles balistiques intercontinentaux ( ICBM ) S2 de 3500 km de portée , puis des S3 de 5000 km de portée , soit en gros en portée l’ équivalent sol-sol de nos missiles ICBM mer-sol M2 ou M20 puis M4 embarqués et mis en œuvre à bord des SNLE classe Le Redoutable de notre Force Océanique STratégique ( FOST ) .

            Pour m’ être gouré moi-même de la même façon , je puis vous assurer l’ avoir bûché et connaître à présent un poil mieux cette question…………. 😉

          • LEONARD dit :

            Bon, remettons les choses en place:
            – Le Hadès, c’était un missile tactique mobile de 500 km de portée.
            – Le plateau l’Albion était équipé de SSBSS S1 puis S3 de 3500 km de portée pour ce dernier, donc Moscou, pas de pb.
            Seul votre dernier paragraphe est juste.
            Désolé.

          • PK dit :

            La résilience, c’est multiplier les vecteurs afin de rendre impossible toute possibilité de contrer la contre-attaque nucléaire. Aucun vecteur n’est parfait : c’est la raison pour laquelle il faut les multiplier.

            Albion faisait partie de ces options. Bien sûr, il aurait fallu la moderniser. L’enlever était en revanche une revanche, en abaissant notre qualité de bouclier.

    • PeterR dit :

      @Scope
      oui et surtout s’il advenait que le SCAF capote. Réallouer le budget vers la composante stratégique serait je pense plus dissuasif. Réactiver le Hadès pour faire bonne mesure, etc …
      Dassault pourrait plancher sur un avion moins ambitieux pour l’export et les OPEX (relancer un M2000 ++ et moderniser le Rafale histoire de conserver les compétences. Voir nous sortir un drone réellement adapté à nos besoins.

      • ScopeWizard dit :

        @PeterR

        Alors personnellement , je ne tiens pas du tout à ce que le SCAF et son NGF capotent ; je dis juste que si nous continuons avec les Allemands ou même à insister sur quelque collaboration du même ordre , je crains fort qu’ à terme ce soit effectivement cela qui se produise sans parler de la maîtrise des coûts , or dans l’ histoire c’ est nous qui avons le plus à perdre .
        Par conséquent , ce programme devrait être Franco-français , raison essentielle pour laquelle je crois beaucoup plus à un SUPER RAFALE……….

        Sinon , pour tout le reste , je vous suis sachant que j’ ai toujours été chaud partisan d’ un A-10 à la Française .

    • Euclide dit :

      Alors ! comme ça mon cher Scoope vous faites  » Pouet ! Pouet ! « 

      • ScopeWizard dit :

        @Euclide

        Ben , mon cher Euclide , c’ est à peu près ça !

        Mais remarquez que niveau mathématiques , en honneur de votre pseudo , j’ assure le steak !

        De toute façon , là aussi j’ ai pu profiter de la maîtrise et de l’ expérience des meilleurs…………
        https://www.youtube.com/watch?v=YCSFoOOwY6A

      • Euclide dit :

        @ Ah Scope ! vous avez le chic pour trouver ces extraits de films loufoques .
        Je vais vous faire une confidence. Lorsque j’étais jeune , je trouvais de Funès pénible avec ses minmiques. L’age aidant, je me marre comme une baleine à boss. Faut dire qu ‘actuuellementon peut plus rire de tout.

        • ScopeWizard dit :

          @Euclide

          Loufoque ; que voici un terme approprié ! 🙂

          Vous savez , ces histoires sont très souvent fonction du recul que l’ on a , et des référents du moment .

          Depuis quelques années , il se trouve que non seulement nous avons complètement changé mais surtout que les « référents » actuels sont moins bons ou en tout cas si différents , que des « conneries » d’ hier ou d’ avant-hier nous apparaissent aujourd’hui comme étant autant de merveilles d’ un passé à présent révolu…………..sachant qu’ il y a aussi le fait que nous-mêmes et notre regard ont également évolué et que de ce fait très souvent ce que nous trouvions mièvre ou agaçant voire complètement idiot dans nos jeunes années , eh bien plus tard nous sommes en capacité de le comprendre et de l’ apprécier bien davantage…………

          L’ inverse est malheureusement parfois aussi vrai .

          Après , honnêtement , même très anciens , il reste tout de même beaucoup de trucs qui m’ éclatent toujours autant ! 😀
          https://www.youtube.com/watch?v=QDNEQJ3MOno

          Disons qu’ on peut encore rire de tout , mais qu’ il faut parfois autant contourner qu’ insister………… 😉
          https://www.youtube.com/watch?v=jhZx_Ns5oJA

  20. Nexterience dit :

    Ne pas oublier que c’est la charge qui définit le missile
    C’est le missile qui définit le SNLE.
    Or, les planeurs hypersoniques exigeront certainement plus de longueur de missile.
    Donc il est possible que le SNLE 3g soit plus haut.

    • Moogli dit :

      @Nexterience. Vraie question. Le ou les planeur(s) hypersonique(s) necessitera(rgh) il(s) un deuxième étage de capacité égale à celui qui envoie des têtes furtives à trajectoires non linéaires ?

      J’émets l’hypothèse que les mesures approximatives du SN3G tiennent compte de la prochaine génération de vecteurs finaux, par anticipation.

      N’ayant pas les compétences pour affirmer ceci ou cela, merci de considérer ce post comme interrogatif, pas affirmatif.

    • LEONARD dit :

      « c’est la charge qui définit le missile »
      Pas que:
      C’est aussi fonction de la portée qu’on veut lui donner, de l’architecture qu’on a défini ( nombre d’étages), du mode de propulsion (solide, liquide), du niveau technologique atteint ( miniaturisation des charges par ex).
      Il est donc possible que les progrès en termes de miniaturisation/design/intégration permettent de faire tenir un/des planeurs dans les coiffes actuelles (après tout, si le planeur est moins interceptable, le nombre de têtes, qui dépend aussi de la proba de réussite de la frappe, peut être diminué).

  21. Barbie Thuric dit :

    « Approchez approchez j’ai des neutrinos tout frais! Ils sont beaux ils sont grands forts et frais mes neutrinos! Mes neutrinos c’est du premier choix! Et c’est Parly qui le dit! Alors si c’est Parly qui le dit, vous êtes sûr d’en avoir pour votre argent! Allez ne faites pas vos mijaurées, achetez mes neutrinos! Pour 3 détecteurs à antineutrinos acheté je vous offre une usine délocalisé, dans le pays de votre choix, nan ceci n’est pas un rêve! » Ce site va finir qu’avec des trolls d’influences et un contenu convenu, téléphoné et propagandiste. On va se farcir cette mascarade pendant longtemps? J’ai pas compris le budget de la dissuasion anglaise, ni la dogme paranormal disant qu’avec une bonne dissuasion on évite la guerre de haute intensité? Le couvre-feu à 18h, précise parfaitement l’état de l’art militaire français dans son ensemble, où la dissuasion est réduite à néant par la trahison des hommes aux responsabilités… Tant que l’âne continue de se prendre pour un pure-sang et avance sans broncher, pourquoi changer de carotte?!

    • Neuroleptix dit :

      @Barbie Thuric.

      Euh… pour l’usine à neutrinos je veux bien délocaliser un peu, mais je n’insiste pas, n’ayant pas votre hauteur de vue.

      Pour la dissuasion, je suggère un drapeau tricolore de 200 mètres de haut par 1000 de large, hissé sur la tour Eiffel. Si on y ajoute des enceintes 20 Mégawatts pour entendre « Marechaaal, nous voilaaaa, toi le sauveur de la Vroooooonze », on sera moins emmerdes dans nos bunkers à Clermont-Ferrand après 18 heures.

      Concernant les traîtres par contre, on risque de manquer de gaz… sauf si on va faire un petit crédit chez Vlad’, le grand pote des vrais patriotes.

    • Momo dit :

      Rien compris, c’est de l’humour?

  22. jerome MILLERET dit :

    Ce que je trouve étrange au vu des premières ébauches présentées de ce projet de SLNE de 3 ème génération c’est son poids a 12000t annoncé, similaire a l’actuel SNLE de classe Triomphant , alors qu’on nous présente quand même un engin 12m + long et qui sera probablement + large en fonction de ce qu’on en voit sur les illustrations (bien que proportions du dessin incertaines j’avoue)

    Des raisons a cela ? Changement d’acier ? Cure d’amaigrissement par rapports a certains équipements ? (qui seront + légers ou devenus inutiles a notre époque ?)

    Autre chose, pourquoi ne pas envisager un prolongement-recyclage des SNLE-NG actuels vers du SSGN … Pourquoi ? Car pouvoir taper fort au missile de croisière je pense sera l’appanage de la guerre symétrique de demain et que nos Barracuda seront trop faibles a ce propos avec leur disposition horizontale a 20-25 vecteurs mixtes

  23. Plusdepognon dit :

    La menace russe est agitée pour la dissuasion nucléaire :
    https://www.meta-defense.fr/2021/02/22/snle3g-faut-il-revenir-a-une-dissuasion-a-6-sous-marins/

    Sacrés Popov, vous nous manquez…