Un Rafale a coupé une ligne à moyenne tension dans la région du Castellet

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

171 contributions

  1. ptof de physique dit :

    C’est bon signe pour la qualité du Rafale.
    Cela confirme aussi qu’il faut toujours avoir chez soit une réserve de bougies.
    En espérant que personne en état de dépendance d’un appareil d’assistance respiratoire n’en a souffert.
    Pareil pour certains processus industriels des boites de la région.
    Un moteur asynchrone puissant sur une seule phase, peut se transformer en joli feu d’artifice.

    • vno dit :

      Un moteur asynchrone puissant qui perd une phase s’arrête ou ne démarre pas ! C’est du niveau CAP.

      • aoups dit :

        et peu finir en feu d’artifice…

      • Prof de physique dit :

        Je parlais d’un moteur dont 2 phases sont coupées.
        Il en reste une.
        Au bout de quelques secondes, il décroche de la vitesse synchrone. Le glissement étant instable dans ce régime. À l’arrêt, le rotor ou induit est équivalent au secondaire d’un transformateur, mais quasiment en court-circuit.
        Il suffit de réfléchir au bilan énergétique.
        Sur deux phases, il ne s’arrète pas forcément.
        Cela dépend de la charge, mais comme il n’a plus de neutre virtuel, les courants et f.e.m induits dans le rotor ne sont plus équilibrés et peuvent provoquer un échauffement excessif surtout en cas de rotor bobiné, donc pour des puissances de plusieurs dizaines de kW ou plus.
        En fait le fonctionnement en mode déséquilibré est tellement complexe qu’il n’est pas au programme des BTS électrotechnique mais apparaît parfois à l’agrégation de physique option électricité, provoquant de fortes transpirations des candidats.

        Donc paf le moteur.

    • Alain d dit :

      @prof de physique
      Test réussi. Le prochain ciblera les poteaux, autant ne pas faire le job à moitié. :>))

    • Bobo dit :

      Ouais mais dans quel état est l’avion ? Pas un mot là dessus ? Sans doute vont il le refiler à la Grèce ou à la Croatie ?

  2. Coléo91 dit :

    Il faudrait mieux parler de hauteur et non pas d’altitude.
    380 pieds de hauteur soit environ 120m au dessus du sol une altitude étant exprimé par rapport au niveau de la mer

    • jyv58 dit :

      Tout à fait. L’avion était à 120 m de haut. En effet, donnée IGN, le village du Castellet dans les Alpes de Haute-Provence est déjà à 471,5m. Si l’avion avait été à 120 m (d’altitude) par rapport au niveau de la mer, donc altimètre calé à 1013,25 Hpa, il aurait « percuté la planète » (terme de l’AAE pour se crasher) depuis longtemps. Il ne pouvait donc pas voler avec l’altimètre calé sur le QNH. Il est également inimaginable que le pilote mettait à jour son altimètre en fonction du QFE local.

      Dès lors, le vol basse altitude était réalisé en suivi de terrain, ce que permet le radar de l’avion sur une RTBA existante.

      • Vroom dit :

        Beau coup d’erreurs…
        hauteur => QFE => calage altimétrique utilisé pour les atterrissages décollages, la pression est celle au niveau de l’aérodrome. Exprimée en pieds ASFC ou AGL
        Altitude => QNH => calage utilisé lors de la navigation basse altitude, la pression est une moyenne ramenée au niveau de la mer, réactualisée toutes les heures en gros, elle est définie par région. Exprimée en pieds AMSL
        1013.25 => calage standard => utilisé pour les phases en route et/ou au-dessus de l’altitude de transition. Les aéronefs ont alors tous la même référence pour s’étager, on parle de niveaux de vol. Exprimés en centaines de pieds
        .
        Nos Rafale étaient calés au QNH pour cette phase vol.
        .
        Lisez ça si vous voulez, c’est pas mal : https://airtractorconcept.eu/?p=1140

    • pierrequiroule dit :

      Ils engagent des « pilotes de lignes » maintenant ?

  3. Yann dit :

    serait-ce dut au manque d’entrainement des pilotes, au peu d’heures de vol en entrainement au profit des OPEX ?

    • Benoît Préchart dit :

      Peut être, parce qu’il n’y a pas beaucoup de lignes électriques dans les zones d’opex.

  4. Gégétto dit :

    Je me souviens du C160 qui avait fait de même sur Omex (65).
    Quand on connait le coin ,on voit bien qu’il était très bas!!!
    http://www.opex360.com/2016/09/01/avion-transall-coupe-ligne-haute-tension-dans-les-hautes-pyrenees/#:~:text=Le%20Transall%20C%2D160%20a,zone%20de%20haute%2Dmontagne%20%C2%BB.

    Un Grumman EA-6B Prowler avait coupé un câble de téléphérique en Italie, il y a une vingtaine d années avec des victimes civiles.

  5. Amiral_sub dit :

    on a faille perdre un rafale… Plus de 100 M€

    • vno dit :

      Celui qui a touché, c’est le bizuté ou le bizuteur ? Vous me direz, dans la Marine on ne sanctionne pas les blaireaux qui ne connaissent pas leur circuit carburant et rentre en hélico, alors pas grand chose à espérer de l’armée de l’air.

    • Castel dit :

      Pour la ligne à moyenne tension, les pilotes ne devaient pas être ……au courant !!

    • Pascal (l'autre) dit :

      « on a faille perdre un rafale… Plus de 100 M€ » Oh!!!! ma cassette, mes impôts! Par contre le ou les navigants c’est peanuts?

  6. possub dit :

    SECRET DEFENSE
    C’est une nouvelle tactique militaire et doctrine d’emploi unique au monde.
    Fini les missiles, on coupe les lignes électriques ennemies en vol TBA.
    Bon ça coûte un avion a chaque fois…

    • Themistocles dit :

      Ce n’est pas une nouveauté.En 1948, les P51 Mustang et les Spitfires israéliens, certains pilotés par des français, coupaient les câbles téléphoniques arabes avec leurs ailes. J’ai même entendu parler de plaques d’acier renforçant les bords d’attaque et fixés par les mécanos Info non vérifiée.

      • PK dit :

        Ça se faisait aussi contre les ailes d’avion… Je n’arrive plus à me souvenir où j’ai lu ça…

        • durieux dit :

          Intriguant. Il y a dans le lien ci dessous une allusion à une adaptation des ailes des Polikarpov I-16 à une fin de ce genre, mais sans source et on lit ailleurs sur le net que les engagements de la guerre d’Espagne conduisirent les soviétiques à renforcer la structure ailaire de cet avion.

          https://en.wikipedia.org/wiki/Aerial_ramming#World_War_I

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Ça se faisait aussi contre les ailes d’avion… Je n’arrive plus à me souvenir où j’ai lu ça… » Pendant la dernière guerre mondiale contre le V1
          https://fr.wikipedia.org/wiki/V1_(missile)#/media/Fichier:Spitfire_Tipping_V-1_Flying_Bomb.jpg

          • EchoDelta dit :

            Mais on ne coupait pas les ailes du V1. On glissait l’aile du chasseur en dessous de celui du V1, et on poussait le manche à droite ou gauche en opposition pour faire « décrocher » le pilote automatique, disons le stabilisateur automatique par gyroscope mécanique qui permettait de maintenir le V1 en vol horizontale. Ainsi le V1 décrochait et piquait vers le sol ou la mer. C’est beaucoup moins dangereux que de tenter de l’abattre, car le V1 a ce moment explosait et l’avion qui tirait pouvait être touché par l’explosion.

  7. Honneur dit :

    En formation à 80m du sol ! La vache ! Impressionnant ! Ca a dû décoiffer ceux qui ont les ont vu passer 😉
    Heureusement aucun blessé.
    Quel type d’entrainement nécessite de voler aussi bas ?

    • Paddybus dit :

      Approche discrète avant délivrance d’un colis piégé…. c’est un peu la base de l’entrainement
      Il y a tout un réseau de zone TBA (trés basse altitude) réservées à ces entraînements, et strictement interdites aux autre appareils … sauf si elle ne sont pas « active »… c’est à dire que l’armée n’a pas informé qu’elle va les utiliser… (tout pilote qui prévoit de passer par là a le devoir de s’informer sur leur niveau d’activité…) et doit les éviter si elles sont actives…
      Dans ces secteurs, les pilotes militaires n’assurent pas l’anti-abordage… ils sont concentrés sur leur vol et objectif militaire, et ils sont le « nez sur les écrans… le risque de collision est maximum pour tout appareil qui s’y aventurerai…
      Mais pour toucher une ligne moyenne tension… faut pas être haut… à moins d’une traversée de vallée par la ligne…

    • durieux dit :

      Saint-Dizier, c’est les FAST, les forces aériennes stratégiques qui mettent en oeuvre les ASMP, si je ne vous dis pas de bêtises. En dépit que la 4e escadre soit dite « de chasse ». La pénétration basse altitude en rafale B est à ce titre leur coeur de métier. En dehors de ce cas de figure qui supporte bien de jouir de l’effet de surprise, le rase-motte en opération est fréquemment découragé par la disponibilité actuelle des missiles sol-air portables, mais pour faire de l’attaque antiradar à des fins de suppression de défenses aériennes, ça reste pertinent. Et un rafale a effectué un tir canon au sol il y a deux-trois ans en Syrie, peut-être histoire de montrer que l’Armée de l’air ‘ne s’interdit pas l’appui aérien rapproché (close air support en bon aéroglobish), qui lui aussi s’accommode bien d’exploiter le relief pour surgir au plus près de la cible.

    • LA HIRE dit :

      La pénétration sous zone en territoire hostile…

      • jyv58 dit :

        Pour la carte des RTBA (Routes Très Basse Altitude), aller sur le site https://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/

        • Andre Choiseuil dit :

          Précisément, le Castellet (04) n’est pas du tout dans une AZBA, le RTBA ne va pas dans la Région PACA. Le village est à la limite entre une R196 avec un plancher à 500ASFC (c’est pas haut, mais c’est quand même plutôt 160m que 80m) et une R71A avec un plancher au… FL75 ! Il y a une grosse ligne qui passe en aval du village : si c’est celle-là, elle est carrément dans la R71A, et pas du tout dans la R196.

          • Vroom dit :

            La R71A est une zone de la base de Salon de Provence.
            La R196 est apparemment pour les entrainement de l’aéronavale.
            Il existe souvent un espace d’au moins 500 pieds sous les zones pour que l’aviation de tourisme non contrôlée puisse évoluer sans avoir à contacter qui que ce soit. D’ailleurs, des aéronefs peuvent être dépourvus de radio, donc cantonnés à ces espaces de classe G.
            Ces 500 pieds permettent aux aéronefs militaires de respecter les hauteurs minimales de vols, 50m pour les hélicos, 100m pour les aéronefs à hélice, et 150m pour les réacteurs. Pour les aéronefs civils, ça reste à 150m, donc les 500pieds.
            Quand vous dites que la ligne est carrément dans la R71A, c’est en 2D, en fait elle est dessous la R71A.
            Les Rafale évoluaient vraisemblablement en CAM V, l’équivalent militaire du VFR. Reste que 80m au lieu de 150….

    • honneur dit :

      Merci pour vos précisions. Si j’avais réfléchi 2 secondes…. J’aurais pu m’en douter… 😉

    • Pascal (l'autre) dit :

      « car le V1 a ce moment explosait et l’avion qui tirait pouvait être touché par l’explosion. » Ce qui fut, hélas, le cas à plusieurs reprises lors de la tentative de « déstabilisation »du V1!

  8. Honneur dit :

    J’entendais le maire du village sur France Info ce matin… Il a encore des acouphènes suite au passage des 2 rafales 😉

  9. Honneur dit :

    https://youtu.be/AVTvypHrXGk

    En plein désert aucun soucis de ligne à haute tension… Quelle performance du pilote.
    Une ligne électrique qui déboule à cette vitesse… Ben elle perd…

    https://www.qwant.com/?q=rafale%20en%20rase%20motte&t=videos&o=0:34bd63cf32b6cbbcf1c7262bff5f091c&order=relevance&source=all

    Le dernier… à 5 m du sol…

    • Yallingup dit :

      https://www.youtube.com/watch?v=LaXTKQcAwJM
      Celle là je m’en souviens bien… C’est un officier de Légion qui avait parié avec un pilote de F1 qu’il n’arriverait pas à lui faire tomber son béret. Il a gagné, c’est pour ça qu’il manifeste son contentement. C’était il y a longtemps, quelque part sur une base isolée dans le désert…

      • honneur dit :

        La vache !!!!! Faut en avoir dans le pantalon ! Le mec bouge pas d’un poil !!!!

      • Franz dit :

        Oh p….. ils ont un de ces culot ! et tous les deux ! Merci pour le lien !

        • ScopeWizard dit :

          @Franz

          Vous ne le connaissiez donc pas ?

          Pourtant , c’ est une vidéo hyper-connue qui à chaque fois fait sensation ! Bien que j’ ai l’ impression que tout ça était une autre époque ; genre très « fun » mais aussi un peu dingo…….. 🙂

          Tenez , et celle-ci ? Si vous ne connaissez pas , le deuxième document met en scène un Pampa Argentin filmé de deux façons , la seconde depuis le cockpit……….
          https://www.youtube.com/watch?v=8QW0W5DfNjE

          Petit florilège……….avec quand-même une bonne grosse connerie en images de synthèse ( B-747 ) et un Rafale M ( je suppose ) qui se fait une petite frayeur……….
          https://www.youtube.com/watch?v=uq_EdprAmmY

          Ah ça se marrait bien……………puis ça n’ hésitait pas ! 😉

          • Vevert250 dit :

            Il ne manque que Laverdure qui passe le mur du son en rase-motte et fait éclater toutes les vitres de la Base 102 de Dijon.

          • Franz dit :

            Quelques séquences hallucinantes, merci pour le partage ! oui le tonneau barriqué du 747 à 120 pieds c’est bien fait ^^. J’avais déjà vu le Rafale au ras de l’eau, je continue de serrer les fesses à chaque fois.
            Par contre un SR-71 en radada (à 4’51 » sur la seconde vidéo) je n’avais jamais vu ça !

          • ScopeWizard dit :

            @Vevert250

            Exactement ! Très bien vu ! 🙂

            À ce sujet , et puisque vous le suggérez si subtilement…………
            https://www.youtube.com/watch?v=podqKi-q04w

            Reste la grande question : où était Laverdure ? En numéro 1 ou en numéro 2 ? 😉

          • EchoDelta dit :

            Fallait pas se louper dans le réglage de l’altimètre, a mois que cela ne se soit fair à l’estime par le pilote…
            Allez je me risque sur un commentaire de vieux con : Pas de doute les jeunes d’aujourd’hui ne savent plus s’amuser.

      • ScopeWizard dit :

        @Yallingup

        Un officier ?

        Tiens , il m’ avait semblé qu’ il s’ agissait d’ un adjudant-chef………….

        Eh oui , effectivement , c’ était bien suite à un « pari » entre ce soldat et le pilote de ce Mirage F1……… quoi qu’ il en soit , quelles images ! 🙂

    • themistocles dit :

      C’était en 2003. Ca c’est mal fini pour les équipages en question

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Le dernier… à 5 m du sol… » Alpha Jet belges! Un pilote de la « treize » de Colmar avit déclaré: » Nous avons l’habitude nous autres Français de voler bas voire très bas mais s’il se trouve des avions encore plus bas c’est soit les Belges, soit les Canadiens*
      * Quand ceux ci étaient encore basés en Allemagne à Baden Solingen.

  10. Muse dit :

    Les câbles c’est un vrai souci pour l’ALAT !
    Mais souvenez vous du chasseur US qui a coupé les remontées mécaniques dans le nord de l’Italie…
    Ceci dit, en mer un Puma a bien heurté les câbles tendus entre deux mâts…

  11. Bricoleur dit :

    Le Rafale résiste bien aux chocs physiques imprévus. Nos pilotes résistent bien aux chocs psychologiques imprévus et sont capables ramener l’avion au sol. Deux bons points pour les cocardes françaises.

  12. ScopeWizard dit :

    Je ne veux rien dire , mais indépendamment de ces quelques « erreurs de trajectoire » électrisantes , ils sont quand même rudement solides les avions de combat du « petit » constructeur Dassault , vraiment solides et donc plutôt rassurants et sécurisants pour leurs pilotes ou NOSA ; pouvoir à chaque fois rejoindre un terrain et se poser en sauvant ainsi l’ avion et éventuellement ce qui se trouve en dessous après avoir encaissé de tels cisaillements qui en couperaient plus d’ un en morceaux façon puzzle , franchement chapeau-bas ! 🙂

    Et grand BRAVO aux pilotes d’ accomplir si régulièrement de tels exploits ! 😀

    • Vroom dit :

      Solide mais le Rafale n’aime pas trop la grêle quand même par exemple. Là où sur un 2000 la glace va cabosser, sur le Rafale, on a vite fait d’avoir des trous dans le composite. C’est déjà arrivé à un Rafale de la 4.

      • ScopeWizard dit :

        @Vroom

        Voilà un Vroom qui tombe à point nommé ! 🙂

        Oui , c’ est effectivement la confirmation d’ une rumeur dont j’ avais entendu parler il y a déjà plusieurs années .
        À savoir qu’ entre le Mirage et le Rafale , il y a une telle différence de revêtement extérieur notamment dû à une recherche de furtivité sur le dernier-né ( vous me direz ) que l’ un est assez nettement plus sensible que l’ autre à toute agression météo , sans toutefois aller jusqu’à évoquer quelque fragilité .

        Pour l’ anecdote , l’ autre jour , le 9 de ce mois pour être précis , pendant environ quarante minutes ce qui est très long et parfaitement inhabituel s’ agissant de la zone , entre quelque chose comme 10H20 et 11H heure locale , suite à un bruit régulier qui m’ a rapidement fait penser aux réacteurs d’ un avion de chasse , j’ ai eu la grande chance de pouvoir observer un Rafale évoluant en continu en cercle autour de mon point d’ observation ou décrivant des 8 , le tout à une altitude constante de l’ ordre de 2500 à 3000 mètres donc juste sous la couche nuageuse plutôt moyenne ce matin-là , à une vitesse relativement basse qui ne devait guère trop dépasser les 400 ou 500 km/h , et ce , sans jamais enclencher la PC ( du moins me semble t-il ) .

        Muni de jumelles 9 x63 , j’ ai pu réussir à distinguer ( ben oui , avion sombre sur fond plutôt blanc , à cette distance et altitude c’ est moyen pour les détails même s’ il lui est arrivé plus d’ une fois de passer à ma verticale ) ce qui m’ a paru être un Rafale B porteur d’ au moins 2 missiles et de 3 bidons qui a fini par prendre un cap Sud-Est lorsque vers 11H il a définitivement décidé de quitter la zone .

        Je précise qu’ il décrivait des cercles qui devaient mesurer entre 5 et 10 km de diamètre , pas davantage .

        Est-ce que cette info vous dit quelque chose ?

        En tout cas , c’ est la première fois qu’ il m’ est donné d’ assister si longtemps à un tel spectacle d’ autant que l’ avion était vraiment très près d’ une grande ville .

        Bref , perso je me suis régalé . 😀

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Solide mais le Rafale n’aime pas trop la grêle  » Avions et grêle ne font jamais bon ménage!
        https://www.youtube.com/watch?v=M1TRG7bGjmw
        http://www.astrosurf.com/luxorion/meteo-nuages-orages.htm

    • ScopeWizard dit :

      Bon , encore un truc pour le moins perfectible……………..

      « En tout cas , c’ est la première fois qu’ il m’ est donné d’ assister si longtemps à un tel spectacle »

      ou plutôt

      « En tout cas , c’ est la première fois qu’ il m’ AIT donné d’ assister si longtemps à un tel spectacle »

      Ça paraît mieux , non ? 😉

      • zadig dit :

        Un vrai trou du cul de bureau !

        Vous préférez une langue étrangère à la votre, c’est la raison de votre pseudo ?
        Comme les militaires soit disant français qui ne parlent qu’en anglais, la honte !

        L’étrange défaite !!

        • Franz dit :

          Vous avez raison, on devrait exiger des américains qu’il se mettent au Français avant de nous (= au commandant du porte-avions Charles de Gaulle) confier la direction d’un groupe aéronaval conjoint. Liberté, liberté chérie (tsoin-tsoin).

      • ScopeWizard dit :

        @zadig

        Effectivement , je préfère un million de fois l’ Anglais et surtout l’ actuel tel le Globish à cette sous-merde de langue Française , ce que beaucoup ici ont compris depuis fort longtemps .

        Et c’ est bien la raison de ce choix de pseudo .

        Je salue donc votre exceptionnelle perspicacité ainsi que votre si parfaite connaissance de la culture aéronautique qui en l’ occurrence rejoignent si fort une aussi rare et confondante amabilité .

        En passant , transmettez donc à ce cher @Muse ; il sera content .

      • Paddybus dit :

        Non ,je crois que votre première version était la bonne… au passé, qu’il m’était donné de voir… donc qu’il ‘m’est donné me paraît correct, mais je ne suis pas prof de langue…

  13. philbeau dit :

    Toujours impressionné par la résistance structurelle d’un avion de chasse (qui ne sont pas équipés comme les hélicos de l’Alat de lames ce cisaillement )

  14. Raymond75 dit :

    C’est très étonnant que des avions ne soient pas détruits par ce genre d’incident : leur structure n’est pas faite pour résister aux chocs à priori. J’imagine que c’est le haut du gouvernail qui a sectionné les câbles ?

    Les hélicoptères, qui volent souvent très bas, sont équipés d’un ‘coupe câble’ sur l’avant de la cabine.

    • EchoDelta dit :

      Non il l’coupé avec un de ses bidons… Qui est resté bien accroché à l’avion mais l’équipage a dû avoir chaud car le changement de trajectoire brutale à basse altitude c’est pas vraiment conseillé.

      • Franz dit :

        Merci pour l’info du bidon ! Il est vraiment resté accroché à l’avion ? je n’ose pas imaginer la dégradation des conditions de vol ^^

  15. patex dit :

    Alors, l’armée de l’air développe de nouvelles techniques de neutralisation des infrastructures en terrain ennemi ?
    Le pilote l’a échappé belle, et c’est une démonstration supplémentaire de la solidité de la machine…

  16. MAS 36 dit :

    Chapeau bas !

  17. Clavier dit :

    Plutôt solide l’aviation de chez Dassault …….
    Les lignes de moyenne tension ne sont pas répertoriées sur les cartes aéro, alors il ne faut pas descendre trop bas quand on ne connait pas le coin !

  18. Phil dit :

    Tant que c’est pas un téléphérique….

  19. Franz dit :

    Cisailler un câble d’acier de plusieurs centimètres de diamètre (ici, il y en a même eu trois !) à plus de 500 km/h doit faire un choc très violent, forcément sur un bord d’attaque. Je suis impressionné par la résistance (la structure mais aussi les surfaces) de l’avion : comment peut-il poursuivre son vol jusqu’à se poser « normalement » ?

    • Vroom dit :

      500km/h ? plutôt proche des 500 noeuds.

      • Franz dit :

        En TTBA ? en France, sur relief accidenté ? en fait c’est ce que j’avais écrit spontanément, puis je me suis auto-censuré.

        • Vroom dit :

          En basse altitude, la vitesse max pour un vol militaire non contrôlé, c’est 450kts.
          Dans le RTBA, dans certains tronçons, la vitesse peut être poussée à 520kts de mémoire.

    • MERCATOR dit :

      @Franz

      Les câbles de moyenne tension ne sont pas en acier mais en cuivre gainé de matière synthétique entre 30 à 75 mm de diamètre, le cuivre est plus tendre que l’acier , selon moi ils n’ont pas été sectionné mais arraché du pylône .

      • Vroom dit :

        Il y a eu départ d’incendie, le câble a été dénudé quand même vous ne pensez pas ?

      • Franz dit :

        Merci pour les précisions. Et bien vu : l’arrachement est effectivement plus probable que le cisaillement.

      • André Choiseuil dit :

        Si si, cisaillés net, les images ne laissent pas de doute… (à moins que celles que j’ai vu ne soient elles-mêmes douteuses…)

      • Fred dit :

        Non, les câbles moyennes tensions sont rarement gainés et encore moins en cuivre.
        Ici il s’agissait d’un câble de 147mm2 en alu acier, donc tout de même bien solide.

        • MERCATOR dit :

          @Fred

          147 MM2 vous vous emmêlez les pinceaux c’est pas une surface dont il s’agit , vous vouliez peut-être dire 147 mm soit 14.7 cm de diamètre , c’est plus un câble électrique mais un câble pour pont suspendu, en plus en acier il faudrait que les pylônes soient espaces de 10 metres maxi pour supporter la charge, bref vous dites n’importe quoi !

        • MERCATOR dit :

          @Fred

          Au temps pour moi, ou au temps pour moi, mile excuses, mais j’ai réagi un peu vite vous avez complètement raison pour la surface de la section et non son diamètre cependant par contre d’après ce tableau joint il semblerait que le cuivre soit la matière la plus employée avec l’aluminium

          Câbles MT aux normes européennes Tension Nominale
          N2XSY – conducteur en cuivre, isolation en XLPE et gaine en PVC 6/10kV, 12/20kV et 18/30kV
          N2XS2Y – conducteur en cuivre, isolation en XLPE et gaine en PE 6/10kV, 12/20kV et 18/30kV
          NA2XSY – conducteur en aluminium, isolation en XLPE et gaine en PVC 6/10kV, 12/20kV et 18/30kV
          NA2XS2Y – conducteur en aluminium, isolation en XLPE et gaine en PE 6/10kV, 12/20kV et 18/30kV
          N2XSEY – trois conducteurs en cuivre, isolation en XLPE et gaine en PVC 6/10 kV
          N2XS(F)2Y – conducteur en cuivre, isolation en XLPE avec poudre de protection contre la pénétration d’eau et gaine en PE 6/10kV, 12/20kV et 18/30kV
          N2XS(F)2Y – conducteur en cuivre, isolation en XLPE avec poudre de protection contre la pénétration d’eau et ruban d’aluminium collé tout contre la gaine en PE 6/10kV et 12/20kV
          NA2XS(F)2Y – conducteur en aluminium, isolation en XLPE avec poudre de protection contre la pénétration d’eau et gaine en PE 6/10kV, 12/20kV et 18/30kV
          NA2XS(FL)2Y – conducteur en aluminium, isolation en XLPE avec poudre de protection contre la pénétration d’eau et ruban d’aluminium collé tout contre la gaine en PE 6/10kV, 12/20kV et 18/30kV

      • Daniel dit :

        Non ,c est du reseau nu 148mm2 almelec ( alliage alu acier) sur ce reseau hta 20000v …

      • Nike dit :

        Les câbles aériens ne sont pas gainés, le gainage réduit leur capacité à se refroidir lorsque la charge est importante sur le réseau électrique. Seuls les câbles enterrés sont gainés.
        Cela dit ça ne change rien car vu l’énergie cinétique de l’avion le câble finira toujours par casser. Par contre selon sa robustesse il fera plus ou moins de dégâts. Ca a du faire aussi un joli flash lorsque les 3 phases ont été court circuitées par la carlingue.

  20. Ah Ca ! dit :

    Super qu’il n’y a pas eu de casse… Bon avion et bon sang froid du pilote.

    Quant au rapport Théodule sur la hauteur des fils à couper le beurre ne justifie que le salaire des ponctionnaires, alias fonctionnaires, qui nous vont nous écrire leurs inutiles et cher payés recommandations.

    Un avion de guerre s’entrainant à faire la guerre… parfois ça passe ou ça casse… Il y des bobos bon teint qui ont du mal à comprendre et pourquoi pas des mitaines pour les bombes… les pauvres bombinettes, il fait froid là-haut….

    Je comprends que la théorie du moment implique l’en même temps du ça passe et ça ne casse pas. Mais bon après avoir découvert le fil à couper le beurre électrique, ils demandent le fil électrique, le beurre et l’argent du beurre….

    • ji_louis dit :

      Quand on s’entraîne, c’est pas pour se tuer mais pour s’améliorer, d’où les recommandations des différents Bureaux Enquêtes et Accidents (Air, Mer, au moins) pour éviter les dégâts matériels et humains imprévus (je jargonne).

  21. jp dit :

    ils n’ont pas un équivalent d’un waze pour signaler les dangers potentiels ? ca serait utile, on a de la chance que cela ne finisse pas dans un drame comme en Italie avec des F18 américains qui ont coupés un cable de téléphérique.

    • Captain Pif dit :

      EA-6B Prowler, pas F-18. Idem en France dans les années 50, avec un F-84 de la 4ème EC.

      • didixtrax dit :

        c’était en 1961, 6 morts … le pilote B. Ziegler deviendra célèbre chez Airbus où il voulait que les bonhommes ne pilotent plus, mais plutôt des ordinateurs, ce qui n’a fait que déplacer le problème.

  22. dompal dit :

    Ca c’est sûr, ils volent trop bas et trop vite, j’ai pas le temps de sortir mon appareil photo qu’ils ne sont plus que 2 points à l’horizon ! 🙁
    Au moins avec les autres zincs et hélicos, j’ai le temps de faire de belles photos….enfin, pas toujours ! 😉

  23. Momo dit :

    Indépendamment de ces incidents le mieux serait de toutes façons d’enterrer les lignes comme dans beaucoup de pays.
    Mais c’est plus cher.

  24. Olivier dit :

    Bonjour, la prochaine fois il faut passer sous les câbles BT, Lol. Heureusement le pilote n’est pas blessé ! !

    • farragut dit :

      Pendant la guerre du Golfe, les pilotes de Jaguar disaient que « les chameaux volaient au dessus d’eux, à 10 pieds »… En fait, le Jaguar était aussi un ékranoplane, et pouvait voler en effet de sol avec un seul moteur! Mais c’était un Bréguet, pas un Dassault Aviation. Depuis, on préfère laisser ce boulot un peu risqué aux SCALP ou aux ASMP!

  25. Desty dit :

    Quand l’armée de l’air dit très basse altitude, elle ne plaisante pas ! Heureusement qu’il n’y a pas eu de mort. Bravo au pilote !

  26. Hussard EBR dit :

    Il a voulu faire le kéké car sa ptite amie l’observait du village en dessous !

    • AirTatoo dit :

      Peut etre que la solution solution serait d’enterrer les lignes et d’éviter les coupures de courant lors des tempètes et des très rare évènements comme celui-ci.

      • durieux dit :

        Dans le cas évoqué par Nexterience plus bas, c’est peut-être pas possible avec les reliefs très irréguliers…

    • Marensin dit :

      Il fallait bien le commentaire du bidochon de service, c’est fait !

  27. le zouave dit :

    l’important c’est que l’équipage est rentré sain et sauf à la base & que ce ne soit que des dégâts matériels,c’est du RADADA de 1er choix sur une ligne moyenne tension qui sont plus basses que les HT,peut-etre sur un passage reliant 2 versants de collines,a voir les dégâts sur le RAFY et qu’est -ce qui a touché dessus?c’est un danger connu ,ces lignes HT,que nos pilotes évitent la plupart du temps ,mais le coin c’est pas la BSS,ya du relief tout autour et l’attention du cocher est certainement focalisé sur cet aspect,surtout que c’est jamais au ralenti que ces avions évoluent….et tout cas bravo pour ce personnel qui a évité le pire pour lui tout en ramenant le matériel sur une base.ça va faire parler encore les fighters ricains comme quoi ces frenchy sont madness a voler aussi bas,eux le font mais sur les lacs salés,voir topgun2,ouaf ouaf.

  28. Lacanal dit :

    Bonjour ptof de physique
    Attention à vos compétences .
    Sur 1 phase pas de courant sur les moteurs . De plus les moteurs sont protégés par un disjoncteur .
    Revisez vos cours .

    • prof de physique dit :

      À bien sûr. . Évidement.
      Ça se passe mieux si vous avez de bon disjoncteurs…

      Si vous parlez du branchement stator en étoile sans neutre ou en triangle, effectivement, il n’y a pas de courant.
      C’est que j’ai du affronter des cas de moteurs de salle de T.P. ou un neutre avait été branché, stator commuté en étoile.
      Je dois avouer que c’était il y a quelques années.
      Je ne me souviens pas complétement des circonstances.
      Peut être un essai de mesure de résistance du stator, qui doit se faire normalement en tension réduite sous courant continu et qui n’avait pas été branché sur la bonne alimentation.
      On a beau demander que rien ne soit alimenté avant vérification par le professeur, il arrive que certains prennent des initiatives.
      La lecture du mémoire suivant confirme que sur deux phases, ça vibre et ça chauffe, et ça ne s’arrête pas forcément.
      https://biblio.univ-annaba.dz/wp-content/uploads/2014/06/Memoire2.pdf
      Voir page 14.
      Mais il est vrai que je n’ai plus enseigné tout cela depuis longtemps.
      Vous avez raison, monsieur l’inspecteur, je vais réviser mes cours.

  29. Mitch dit :

    C’est parce qu’il volait trop haut. Il aurait du faire du vrai TBA et passer sous la ligne, comme les hélicos de l’ALAT!

  30. werf dit :

    Quand on connaît la zone choisie pour ce vol c’est de la pure folie de voler si bas à cette vitesse. Heureusement, il n’y a pas eu de victimes militaires et civiles. J’ai constaté dans l’Est et les PO les dégâts causés sur les toits des habitations en tuiles… Les couloirs devraient être strictement limités en métropole car il n’y a plus de zones faiblement peuplées. Enfin, il y a un effet kéké attardé chez certains pilotes qui ont vu trop de films et veulent jouer les cadors pour le bon peuple… Quant au pilote et au NOSA, j’espère qu’ils en ont pris pour leur grade, vu le coût des réparations de la structure à revoir complétement par Dassault…

  31. TRENT dit :

    Prochaine fois en plein dans un immeuble de la Défense ! allez les neuneus pilote ! plus bas plus bas plus bas !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « allez les neuneus pilote ! plus bas plus bas plus bas ! » Et c’est vous qui parlez de « neuneus »! Et ou en êtes vous de votre forage de tunnel?

  32. Gege dit :

    Ils sont casses pieds eux aussi à nous tirer des câbles un peu partout ….

  33. PeterR dit :

    Ligne MT à 80m … j’ai comme un doute :
    https://www.rte-france.com/riverains/3-indices-pour-reconnaitre-une-ligne-rte#:~:text=Ces%20pyl%C3%B4nes%20ont%20une%20hauteur,en%20bois%20ou%20en%20b%C3%A9ton.

    « Les réseaux à basse et moyenne tension des distributeurs d’électricité sont généralement déployés sur des poteaux en bois ou en béton. D’une hauteur de 10 à 14 m, ils sont distants d’une centaine de mètres les uns des autres. »

    La MT ne dépasse pas 20m.
    90 m c’est pour la THT (400.000V).

    • Nexterience dit :

      Lors de rupture de relief ou traversée de vallon, les lignes 20000 peut être très hautes.

        • ScopeWizard dit :

          @PeterR

          Ils sont extrêmement chiants sur TF1 ; on ne voit rien .

          En tout cas , moi je n’ ai pas pu me rendre compte de la hauteur des lignes concernées ; quoi qu’ il en soit s’ agissant de moyenne tension , 80 mètres me paraît minimum trois fois plus haut que nécessaire et donc que probable .

          Encore faut-il savoir si cette hauteur dépend des pylônes seuls , ou de l’ addition de la hauteur de ces-derniers et du relief………….

          Bref , encore un reportage censé informer qui ne sert à rien………… 😉

          • PeterR dit :

            @ Scope
            comme le suggère Nexterience et ce que confirme le reportage que j’ai mis en lien la ligne était tendue entre 2 collines ce qui peut expliquer sa hauteur vs le sol à cet endroit.
            Cela veut aussi dire que l’avion suivait le relief d’assez près => sacrée performance
            Ce ressemble à un exercice de pénétration basse altitude.
            J’ai vu que notre ami ancien pilote de Rafale devait mettre une petite video en ligne Dimanche. En général c’est très instructif. A suivre

          • ScopeWizard dit :

            @PeterR

            Oui , c’ est bien d’ une telle précision dont nous aurions besoin et qui nous manque , même si je crois que les Rafale en question volaient très bas , peut-être à moins de 30 mètres , ce qui ne laisse guère de marge spécialement en un tel relief .

            Mais quoi qu’ il en soit , je ne comprends rien à la façon dont ce reportage a été fait ou monté ; franchement , on jurerait que tout a été fait pour qu’ à notre niveau , nous ne puissions rien voir .

            Ce n’ était pourtant pas bien compliqué ou même avec un schéma illustratif .

            Et c’ est d’ autant plus incompréhensible que des centaines de personnes étaient sir-place ou à proximité et savent donc de quoi il retourne ; ils savent quelle est la conformité de tout ce terrain .

            Ceci dit , effectivement attendons une analyse très certainement 100 fois plus instructive que ce reportage à la noix , de l’ ami Até Chuet………. 🙂

  34. Pascal (l'autre) dit :

    En janvier 89 le cas s’était déjà produit avec un 2000 N à l’Alpe d’Huez
    https://www.senat.fr/questions/base/1989/qSEQ890303731.html

  35. Max dit :

    Pas bon pour le cv du pilote. Heureusement qu’il n’a pas perdu son Rafale nous n’en avons pas tant que ça.
    Pas de coupe câbles comme sur les helico. lol

  36. didixtrax dit :

    comme ne cessait de me le répéter mon instructeur : « vise juste au-dessus des pylônes, si tu ne vois pas les fils »

  37. Silvio dit :

    Bravo au pilote, oui peut-être ! mais les habitants auraient préféré le voir et l’entendre voler beaucoup plus haut.
    Soulignons toutefois la réactivité des équipes d’Enédis, grâce à qui le courant a été rétabli assez rapidement.
    Ce qui devait arriver est « enfin » arrivé et Dieu soit loué sans dommage.
    Ce n’est pas la première fois que le lieu sert de terrain de jeu à l’armée de l’air et à chaque fois les avions viennent chatouiller cette ligne non balisée de très très près. Sans que cela ne semble poser de problème à quiconque.
    Ces dernières années ont a même vu la mairie vendre ses terrains et accorder des permis de construire quasiment à l’aplomb de la ligne, dans une zone pourtant rouge et inconstructible à l’origine. Et un jour, quant arrive un problème, tout ce beau monde vient jouer l’ingénu.
    Maintenant les câbles sont au sol, c’est toujours une nuisance de moins dans le paysage. Et si on les enterrait ?

  38. iroise dit :

    On ne sait pas si ça se termine bien pour le pilote ? Rappel à l ordre, notation, avancement ?

  39. Vivo dit :

    Soit, le pilote n’était pas au courant qu’il y avait une ligne EDF dans le coin, soit il a eu une panne de lucidité.

    Le briefing de mission a du être électrique.

    • farragut dit :

      Je penche pour un pilote qui a anticipé sur la mise en oeuvre du programme « Hercule » d’EDF, visant à couper la « production » d’électricité (centrales nucléaires et barrages hydrauliques) de la partie « distribution » (Enedis). On ne peut pas lui en vouloir d’exécuter les ordres de la Commission Européenne pour favoriser la concurrence « libre et non faussée » des distributeurs « alternatifs » d’énergie qui achètent l’électricité nucléaire de la France à un prix fixe (ARENH) inférieur au coût de production, que doit payer l’usager et le contribuable français… Cette fois-ci, c’est de la responsabilité d’Ursula, pas d’Angela…

  40. ScopeWizard dit :

    Des câbles coupés par des avions à réaction , parfois avec des conséquences dramatiques et la mort au bout du fil , c’ est arrivé plusieurs fois .

    Perso , je me souviens de deux : dans le Nord-Est de l’ Italie le EA-6 PROWLER ( A-6 Intruder ) de l’ US NAVY en 1998 qui sectionna un câble porteur d’ une cabine téléphérique se soldant par un bilan de 20 morts , même plan en 1961 en Vallée Blanche de Chamonix avec un F-84 de l’ Armée de l’ Air piloté par rien moins que le tout jeune Bernard Ziegler ( AIRBUS ) avec 6 morts au compteur suite à la chute de plusieurs cabines de téléphérique , ainsi que d’ un troisième impliquant un hélicoptère type Alouette III heurtant une ligne à haute tension dont l’ équipage n’ est pas sorti vivant………….

    Et des collisions avions/hélicoptères-câbles , vu le trafic , il y en a sûrement eu bien d’ autres…………

  41. Jojo dit :

    La moyenne tension n’existe plus depuis des années… on parle de HTA (Haute Tension A) désormais….

  42. Nenel dit :

    En fait c’est un pari entre l’armée de l’air et la marine pour savoir qui accrocherait le mieux le câble. L’AAE vient de prouver qu’elle est la meilleure en passant dessous.
    Bon sinon j’ai vu le Rafale , bein pas joli quand même. Il a prit le câble sur la partie bâbord juste avant le canard, le composite est bien abîmé et le réservoir extérieur bâbord est éventré.

    • Vroom dit :

      Oui on dirait que le Rafale était sur l’aile quand il l’a pris. Le plan canard a eu chaud !

  43. Polymères dit :

    Bientôt on aura des Rafale qui se feront flasher par les radars au bord des routes

  44. VonBulot dit :

    ce sont des safety issues qui auraient dues être réglées en PMISS. Tout comme les éoliennes à la con que les pilotes découvrent au dernier moment car non présentes sur les cartes ……… Qui blamer? Enedis? Le service des cartes des armées? Bon, comme d’hab je n’en dirai pas plus.

  45. mouchetoxique dit :

    j’aime bien celle la

    https://www.youtube.com/watch?v=LaXTKQcAwJM

  46. Philippe dit :

    Les éoliennes, dont certaines de grande hauteur, doivent aussi compliquer la navigation aérienne.
    Idem pour les vols d’oiseaux puisque les migrations de retour sont en cours. Ainsi hier j’ai pu observer un vol compact d’une trentaine de cigognes. Israël, pays de passage des grandes migrations d’oiseaux contournant la Méditerranée par l’Est, gère assez bien semble-t-il ce problème.

    • Charognard dit :

      Vu sur le net et bien informé sur l’épisode « Rafale versus ligne EDF » :
      Le fuselage a été complétement cisaillé sur le côté gauche, entre les deux sièges éjectables (avant l’apex).
      Donc des dégâts bien plus sérieux que sur la photo déjà sortie sur les réseaux, qui montre surtout les dégâts sur le bidon gauche.

  47. Orion63 dit :

    Mouai, en espérant que tout soit dans le vert, mais j’ai peur que ce soit que le simple fait d’une erreur de pilotage; ce qui voudrait dire au revoir le macaron……

  48. Sibelle dit :

    Au dela de ces anecdotes, il faut dire un grand bravo à ces pilotes qui s’entrainent sans cesse au vol tres basse altitude pour eventuellement conduire un jour des missions stratégiques, et prennent de grands risques. Certains y ont perdu la vie, comme les pilote et navigateur d’un Mirage crashe dans le Massif Central, il y a quelques années. Respect pour eux, sans oublier leur famille.

  49. Belzébuth dit :

    Variants de l’épisode: « pour 100 millions, t’as plus rien », « pilote disjoncté  » ou alors c’est un fan de Gilbert Bécaud…

  50. Criloc dit :

    Confidentiel défense : il s’agissait en réalité de Rafales électriques qui se rechargent sur le réseau.

  51. Fred dit :

    Non, les câbles moyennes tensions sont rarement gainés et encore moins en cuivre.
    Ici il s’agissait d’un câble de 147mm2 en alu acier, donc tout de même bien solide.

  52. Lotharingie dit :

    J’ai reçu les photos du Rafale abimé.
    .
    Je vous confirme que le « bestiau » : c’est du costaud !
    .
    Je suis sidéré : en regardant les détails sur la structure, je m’attendais vraiment à beaucoup plus de dégâts.

  53. Belazi dit :

    Bon pour l’Afrique pas de lignes haute tension. Le rafale excelle