Le moteur de l’avion de combat F-35A s’use plus vite que prévu

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

183 contributions

  1. Marc Mora dit :

    mais……lol, la fumisterie du siecle ce coucou

    • Caius dit :

      Peut-être pas!
      Pas une fumisterie mais un Écran de Fumée pour tromper les adversaire stratégique que sont la Chine et la Russie.
      Sans aucun doute les américains savent faire de très bons avions et la sommes des d’erreurs de conceptions de ce F35 laissent un peu songeur.
      Ils ne sont pas stupides à ce point ces ricains.
      Je pense qu’on a affaire à la plus grosse arnaque de tous les temps pour détruire, très loin, en amont et dans l’oeuf le développement de l’industrie aéronautique et des forces aériennes des puissances stratégiques ennemies citées plus haut.
      Pour étayer mon analyse et mes soupçons, je m’appuie sur un fait historique et sur annonce que les ricains ont faite dernièrement:

      1-/ S’agissant du fait historique, il s’agit du programme concorde.
      Les services francais et anglais avaient découvert une taupe, industrielle, au plus haut niveau du programme franco-britannique.
      Au lieu de l’arrêter, ils l’on promu à un poste supérieur ou il avait accès au saint des saints du programme Concorde.
      La suite nous la connaissons. Le « concordof » soviétique n’a jamais eu le succès que ces concepteurs avaient misé sur lui.

      2-/ Les américains ont annoncé qu’ils sont entrain de finaliser un appareil de 6eme génération entièrement développé grâce à la technique des jumeaux numériques. Ce programme ultra-secret a été réalisé en un temps record et pourrait se substituer au programme F35.

      Conclusion: Le programme F35 pourrait être conduit pour leurrer les chinois et les russes afin de lancer leurs espions sur une fausse piste.
      Les ricains pousseront ainsi les chinois et les russes à développer des appareils de 5eme génération pour contrer ce f35 en engloutissant au passage des budgets faramineux.
      Les ricains détourneront ainsi leurs regard du projet d’appareil de 6 génération qui était développé parallèlement.
      Pour supporter ce gouffre financier de cette arnaque planétaire, les américains auront mis à contribution les blaireaux europeens, canadiens, australiens, new zelandais, turcs, etc… pour donner plus de crédit à leurs vrai-faut projet f35.

      • Bobo dit :

        Vous oubliez l’essentiel, toutes les indications des problèmes sur le F-35 ne viennent pas des indiscrétions d’espions étrangers mais des USA eux mêmes, au travers du GAO Government Accountability Office qui diffuse ses constatations sur « internet  » ! On voudrait faire savoir que le programme est moribond à dessin, qu’on ne s’y prendrait pas autrement ! Pensez vous que le Rafale ou le Typhon n’ont pas de problèmes ? Seulement, pour ces avions les informations sont classifiées ! Les américains se foutent de notre g… depuis longtemps, notamment avec le Rafale qui aurait shooté un F -22 lors d’un rencontre inter-armée….. ???? Et pourtant, la plupart des gens caressés dans le sens du poil tombent dans le panneau !

        • Caius dit :

          Le F35 est une opération « FORTITUDE bis » pour leurrer les Chinois et les Russes en les orientant sur une vraie-fausse piste de cet avion de 5 eme géneration.
          Alors qu’ils sont entrain de finaliser un démonstrateur top secret d’avion de 6 eme génération.

        • Jean dit :

          @ Bobo
          Pas faux, fallait les voir faire la danse des indiens sur la base, « Un Rafale a shooté un F-22, un Rafale a shooté un F-22, un Rafale a shooté un F-22, « hey- haï, ho », « hey -haï-ho », un peu comme quand un indien a descendu pour la première fois un tunique bleu au fusil, « hey -haï-ho » !!! Et le tout sous le regard hilare des ricains !!! Pfff heureusement que le ridicule ne tue plus « hey -haï-ho » !!!

          • Pascal (l'autre) dit :

            « @ Bobo
            Pas faux, fallait les voir faire la danse des indiens sur la base, « Un Rafale a shooté un F-22, un Rafale a shooté un F-22, un Rafale a shooté un F-22, « hey- haï, ho », » Ah est quel était votre rôle sur cet base (laquelle d’ailleurs?) quand vous avez observé ce moment de joie communicative?
            « Et le tout sous le regard hilare des ricains !!!  » Pour sûr! Mais toute cette scène dont vous avez été témoin se déroulait ou? Sur le tarmac, au mess, en salle de débriefing, autour d’un pot (forcément alcoolisé) pour fêter cette victoire! Quelle était votre « mission  » au sein du dispositif!
            J’ai hâte d’en savoir plus!
            « heureusement que le ridicule ne tue plus  » A vous lire heureusement pour……………. vous!

          • Momo dit :

            Jean (say djinn), tu n’étais pas là, ce que tu racontes est encore un fois totalement mensonger, you’re a liar Djinn, go home!
            But que tu sois une friend de bobo le belge flamand is tout à fait logic, entre nuisibles.
            In français there is a say que tu vas peut-etre pas understand: qui se ressemble s’assemble.
            Have a look in the webster dictionnaire
            Je ne veux pas to see u

          • Caius dit :

            Qui croire?
            Si cet F22 était si performant pourquoi n’a-t-il pas fait une seule bouchée du Rafale?
            Si les ricains ne voulaient pas que les caractéristiques du F22 ne soient dévoilées lors de cet exercice, pourquoi alors le faire participer à cet exercice?
            Pourquoi à la suite de la défaite du Raptor face au Rafale se justifient-ils (les ricains) en disant que le F22 n’a pas utilisé toutes ses possibilités pour la raison cité ci- dessus?
            Alors pourquoi l’ont-ils fait participé à cet exercice?
            Je rappelle ici que le Rafale a shouté plusieurs fois le F22 (3fois si mes souvenir sont bons). Et cela n’est pas un effet du hasard….

          • Czar dit :

            ça va les flamoutches ? La neige a fondu en y mettant toute cette mayo sur les routes parce que vous aviez pas assez de sel ?

          • v_atekor dit :

            Moui, le F22, avion si performant qu’on en a interdit l’exportation, arrêté la production, stoppé les mises à jours, démonté la chaîne de prod et qu’on a relancé la version améliorée de son prédécesseur le F15…
            .
            On a même osé écrire que LM avait perdu les plans…
            .
            Pardonnez moi d’avoir un doute sur ses performances.
            .
            Franchement si l’EF2000 était stoppé et qu’on relançait la prod’ du Tornado je m’interrogerais très fortement sur l’EF2000, et si BEa disait qu’il avait perdu les plans, je les prendrais pour de fieffés menteurs. Mais comme heureusement ce ne sont ni les British ni les espagnols, mais bien les USA, ils ne sauraient mentir.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Les américains se foutent de notre g… depuis longtemps, » Enfin un éclair de lucidité! Vous avez enfin compris que vous vous étiez fait enfler en beauté pour l’acquisition du F35
          « notamment avec le Rafale qui aurait shooté un F -22 lors d’un rencontre inter-armée….. ????  »
          https://www.youtube.com/watch?v=oGuWadoTgkE
          Fort probablement une vidéo « bidonné » selon votre expertise totalement « impartiale » comme il se doit!
          Maintenant il me semble que le sujet parle des problème de vieillissement du moteur du F35 et non pas des performances du F22! Technique d’enfumage?

      • felix dit :

        Votre analyse ne résiste pas au faits : le concorde soviétique TU 144 s’est inspiré, mais n’est en rien un copie du concorde. Surtout, il a permis de mettre au point le TU 160 blackjack qui vole encore pour un sacré bout de temps et assure une dissuasion aérienne crédible. Par ailleurs, les franco-britanniques cherchaient à produire le concorde, mais le projet à chalenger pour les soviétiques était plus le B1 (bombardier long rayon d’action supersonique, à géométrie variable). Les américains avait abandonnés le projet (trop cher), et ont dû le relancer en urgence en 1981 quand ils ont vu les premier TU 160. Ca a été pour les soviétiques l’occasion de faire une percée technologique dans la soudure du titane sous vide, chose qui a par la suite servi au sous marin je suppose. Comme quoi la course aux armements n’est pas la ruine que l’on suppose. L’URSS est tombées certes, mais les TU 160 sont toujours là. militairement parlant, c’est le statuquo.

        La question de l’intox et de la course aux armements, avec comme crédo la ruine de l’adversaire n’est pas toujours une réalité, sans compter que retard et avancées technologiques ne sont pas forcément planifiable ni synonyme de perte financière. Des avancées technologiques peuvent parfois se faire à peu de cout, voir rapporter de l’argent.
        Le bouclier anti-missible américain entraine le développement de missile hypersonique chez les Russes et Chinois, etc…
        Le problème de la guerre technologique, c’est qu’on ne peut pas miser dessus, les situations changent si vite qu’on ne peut bâtir une stratégie.
        La réalité c’est que la force américaine comporte beaucoup de porte avion des années 80 et de F 15 / 16 / 18. Le F35 ne change pas la donne. La même chose peut-être dites pour nos propres forces, ou pour les Russes ou le Chinois. La super-arme qui fait gagner une guerre n’existe que dans les films. ne gagne la guerre que celui qui est prêt a en payer le prix.

        Quand au jumeau numérique, je sais d’avance que c’est de l’enfumage. Dans le bâtiment, il y a une procédure identique qui s’appelle le BIM, et je peux affirmer que ce n’est qu’une usine à gaz de plus et que cela n’évite pas les problèmes, Il faut gérer les problèmes informatiques, en sus des problèmes matériel, Par ailleurs les responsabilités sont diluées et l’engagement personnel moins important car moins pertinent. (ce n’est qu’une copie numérique…)
        La vrai réussite, c’est la simplicité de l’outils, les gadgets électroniques c’est bien pour les films et le JT, mais la réalité c’est pas IronMan.

        En résumé, le F35 n’est ni un sabot, ni un miracle, juste une machine hyper-complexe, vendue au dessus des capacités technologiques de l’époque.
        Ceux qui l’achètent font plaisir à l’oncle Sam en espérant des faveurs diplomatiques, mais n’ont bien souvent aucun besoin de F35, des rafales feraient très bien l’affaire.

    • fabrice dit :

      Tout à fait. c’est le BESA center de l’Université de Tel Aviv.
      https://besacenter.org/perspectives-papers/f35-war-on-terror/
      Ici c’est l’arabweekly des EAU
      https://thearabweekly.com/f-35-more-just-us-arms-deal-uae
      124 contributions/masturbations de lecteurs ci dessous….
      Ils aiment bien se faire plaisir.
      A l’armée on m’a appris à suer et pas à me branler et à voir ce qu’on voit pas ce que j’aimerais voir.
      Amitiés à tous.

  2. Raymond75 dit :

    Le F35 a parfaitement atteint son objectif : neutraliser les industries aéronautiques des supplétifs de l’OTAN.

    • guy dit :

      Citez donc les industries aéronautiques qui ont été « neutralisées » !

      • Obelix38 dit :

        L’exemple le plus flagrant : Rolls-Royce !
        Initialement, il devait y avoir deux moteurs pour équiper la flotte de F-35 :
        – Le F-135 de Pratt & Whithney,
        – Le F-136 de General Electric / Rolls-Royce
        C’est ce qui a fait du Royaume-Uni le seul partenaire de rang 1 dans le programme JSF.
        La suite, vous la connaissez : Le DoD abandonne le financement du F-136 le 6 Février 2006 (soit-disant pour limiter l’explosion du budget du programme), et le consortium GE/RR Fighter Engine Team « arrête les frais » en 2011 . . .
        https://fr.wikipedia.org/wiki/General_Electric/Rolls-Royce_F136

        Contrairement à CFM International dans le domaine civil, une Joint-venture dans le domaine miliaire ne peut survivre sans les subventions des 2 états qui sont derrière . . .

      • E-Faystos dit :

        Airbus DS.
        Dassault aussi.
        Ne pas oublier que le démarrage de cet avion pourri, c’est un hold-up de 5 milliards dans les caisses des euro dépendants aux US qui, contre des promesses, ont fermé les yeux et tendu l’argent.
        En échange d’immense avantages comme le test des parachutes de drainage accessoires et obsolètes, des tests de vol où les commentaires positifs sont les seuls acceptables.
        Ce qui procure une fanbase qui raconte n’importe quoi en serrant les fesses: pourvu que l’avion soit prêt à prendre la relève des F16…
        .
        Et sans reconception intégrale, pas moyen

    • albatros24 dit :

      Oui exactement…pour mieux les remplacer ensuite
      Nous avons bien fait de créer le Rafale et de préparer le SCAF (avec ou sans les allemands au final, on verra)

    • durieux dit :

      Objectif rempli au prix de l’industrie aéronautique de l’hegemon et des capacités aériennes des alliés. Un plan audacieux.

  3. jp dit :

    on a pas fini de rigoler avec cet avion, il partira a la retraite avant qu’il soit suffisamment efficace pour s’engager dans une guerre.
    c’est quand même une belle bouse. vivement le gnad pour qu’on tourne la page.

  4. 에르메스 dit :

    Circulez y’a rien à voir.
    Merci de ne pas jeter de pierre sur l’ambulance, laissez les secouristes faire leur travail, il ne faut absolument pas abandonner la RCP jusqu’à l’arrivé du prochain avion.

    • blondin dit :

      c’est charitable de votre part mais ça va etre dur ! ça fait quand meme plaisir ce genre d’article, moi je m’en lasse pas ! on nous a tellement rabattu les oreilles avec le F35 qui est tellement mieux et en avance que le Rafale, que ça remet un peu les choses en place. Mais là je pense à Bobo le belge qui fait dans l’auto persuasion, à Nico le canadien qui était plutôt intéressant mais qui visiblement a du déchanter un peu vu qu’on le lit plus… enfin, c’est surement pas super objectif mais c’est bien, ça remet un peu les choses en place. Cet avion est un échec, à tous point de vue, mais c’est aussi un marqueur et si lui est loupé, il va marquer les avions suivants par son software. Faire voler un téléphone portable 6 ou 8g, je sais pas, c’est forcément pas évident.

      • Loufi dit :

        Une pensée pour les pays de blaireaux qui l’ont acheté (coucou la Belgique)… En fait non je m’en tape, bien fait pour eux, et ils pleureront quand ils manqueront de lit d’hôpitaux ou de dose de vaccin et qu’on leur dira: ben on a dépensé 20 les pour des enclumes, y a pu d’sous.
        Ne pas oublier que Dassault assurait 100% de retour économique

      • STARBUCK dit :

        Je pensai justement à Nico, disparu de la circulation. Circulé il n’y a rien à voir. Et sinon on n’entend pas ces cons d’européen qui ont acheter la bouse. Ils en sont content.? Poutine peut dormir tranquille avec une aviation de l’OTAN réduite à rien, quelques F16 démodés et une bouse qui ne sera jamais pleinement opérationnel.
        Les grecs feraient mieux de se raviser et d’acheter quelques Rafales de plus.

      • Euclide dit :

        John ( citoyen suiise) est pas mal non plus dans son rôle de fan du F-35.

    • albatros24 dit :

      Bien résumé, le Fail 35 attend déjà un successeur.

  5. philbeau dit :

    On ne sait plus quoi ajouter à cette litanie de dysfonctionnements , qui font au chemin de croix du F 35 des étapes de plus en plus douloureuses . Il faudra , très vite , prendre une décision pour abréger ses douleurs , car cela n’a plus de sens de prétendre corriger des défauts en si grand nombre . Le point intéressant sur lequel se pencher ,maintenant , c’est la question du coût . Oh pas pour LM , qui a créé là une vraie poule aux oeufs d’or . Mais pour les pays acheteurs , notamment européens , bien silencieux jusque là . On n’arrive pas encore à s’imaginer à quel point le ridicule va les frapper.

    • Carin dit :

      J’ai longtemps pensé que cet avion finirait par être en partie au point… mais vous avez raison.. il faudrait qu’une âme charitable (américaine),lui plante une lance dans le flanc, avant que la populace des clients ne le crucifient.

      • blondin dit :

        ça semble en bonne voie pour arriver, le temps de préparer les esprits des pays qui l’ont achetés, de proposer une solution de rechanger, chère evidement, et les US eux memes vont l’enterrer. Je vois pas trop comment ça pourrait finir autrement, les américains sont des pragmatiques !

  6. NRJ dit :

    Le feuilleton continue. On pourra dire que ce n’est pas la faute de LM, pour une fois. Mais comment les américains ont ils fait pour sortir ce monstre ? Cet appareil est sûrement bon, mais sera t’il utilisable ?

    • EBM dit :

      @NRJ je réponds à votre dernier commentaire sous:http://www.opex360.com/2021/02/08/inde-safran-anticipe-une-possible-commande-dun-second-lot-de-rafale-en-signant-un-accord-avec-hal/

      « Pour les autres, la force opérationnelle terrestre, c’est 77000 hommes pas 33000 (d’où vient ce chiffre). » Tiens on dirait que vous ne connaissez pas l’ordre de bataille de l’armée de terre. Les 77 000 recoupent l’ensemble des effectifs de la force terrestre, l’infanterie et la cavalerie comme indiqué ne recouvrent que 33 000 hommes, théoriques. Ce sont eux qui devraient tenir la première ligne. Les 44 000 autres sont le génie, l’artillerie, la logistique, les instructeurs des CFIM, le Cdt du Rens, etc.

      « J’ai simplement dit qu’il n’y avait aucune armée capable de serrer les dents pendant quelques semaines (si ce n’est le trio Russie-USA-Chine) » Je pense que vous vous méprenez totalement. Vous pouvez prendre les 15 premières armées en terme de volume elle tienne largement le coup face à nous et nous battent car nous n’avons pas de logistique, la Turquie ou l’Egypte s’en sortiraient parfaitement à l’usure.

      « les divisions Panzer allemandes n’avaient pas beaucoup d’hommes. Et pourtant elles ont conquis l’Europe.Pour maîtriser l’ennemi en rase campagne, on n’a pas besoin d’un million d’hommes. » Regarder l’effectif de la Ost Heer le 22 juin 1941 : 3,8 millions d’homme. Dans l’absolu vous n’auriez pas toujours tort mais là l’exemple est vraiment mal choisis car les Divisions Panzer n’ont rien fait seule c’est une contre vérité que de prétendre le contraire.

      « C’est plutôt pour le combat urbain qu’il y a un besoin, mais si on bloque les mouvements de l’ennemi, ça laisse le temps d’entraîner de nouvelles recrues qui, elles, feront le combat urbain. Pas la peine d’envoyer immédiatement l’élite de l’armée. » Aucun ennemi ne combattrait qu’en ville en nous laissant des mois pour créer une armée.

      « Il faut adapter le budget a nos besoins, tout bêtement. » C’est ce que je demande.

      « Un exemple de ce que peut faire notre armée : déployer 4000 hommes en quelque jours à 4000 km du territoire national. C’est quelque chose que peu de pays savent faire. » Effectivement mais pour une raison simple: la capacité de déploiement à l’extérieur n’est un critère de performance que pour des armées expéditionnaires. Si vous n’avez pas d’armées sur ce modèle par définition vous ne vous préoccupez pas de vos capacités de projection. Ensuite que peuvent faire 4000 hommes légèrement équipés face à un adversaire sérieux, rien.

      « Ce classement montre qu’on a une des meilleures armées. » Sur le plan de la compétence oui, mais sur le plan de la capacité à faire des guerres non.

      « Et alors ? Si notre ennemi de demain ne peut se projeter pour nous attaquer alors que nous le pouvons, c’est un avantage colossal. » Si nous l’attaquons avec ce que nous pouvons projetter au maximum en théorie pour une guerre, soit 15 000 hommes, il ne risque pas grand chose s’il a une armée sérieuse même moins moderne.

      « Sur la première guerre mondiale, vous n’avez pas compris. Je montrais que la guerre est de la politique. » D’accord mais vous disiez que le budget « Donc on a adapté la politique et notre budget militaire à cet ennemi moins puissant ». Ce qui n’est pas le cas le budget a explosé car nous n’étions pas sur de pouvoir compter vraiment sur la Russie et les Anglais. Jusqu’au bout en juillet 1914 nous avons eu ce doute, si nous avions une telle armée en 1914 c’est pour ça. La loi des 3 ans en 1913 découle de ça.

      « Par contre face à la menace islamiste -que l’on peut contrer avec nos capacités-, on adapte notre armée (son budget et ses capacités) pour aller chercher l’ennemi au fond du désert. » Justement pas nous avons juste stabilisé nos effectifs au plus bas alors que la contre insurection demande au contraire beaucoup d’effectifs.

      « Petite question : qu’elle serait le modèle d’armée selon vous qui permettrait de ne pas être impotente ? Il faudrait combien ? 1 million d’hommes projetables ? Et pour faire face à qui sinon ? (Vous comprendrez que la France ne pourra pas aller envahir la Chine). » Tout dépend du modèle d’armée déjà, nous n’avons pas nécessairement à avoir une armée expéditionaire avec des forces projetables loins si notre stratégie est purement défensive. Du moment que nous faison l’inverse d’actuellement c’est à dire que nous adaptons nos moyens à nos fins tout me va, le débat est ouvert. Personnelement je dirais que le bon alliage serait pour une stratégie expéditionnaire:
      – l’armée de terre prévue en 1995 modernisée, professionnalisée au 2/3 +1/3 de réservistes sur le modèle US ou anglais. Soit 150 000 pro tout compris et 75 000 réservistes largement composés d’anciens pros.
      – La Marine telle que prévue en 2007 en volume mais avec des porte hélicoptères d’assaut.
      – L’armée de l’aire actuelle avec une centaine d’avions de combat en plus et beaucoup plus d’avions de transport.

      Mais si nous devenons un pays neutre notre armée actuelle est tout à fait adaptée.

      • NRJ dit :

        @EBM
        Vous pouvez prendre les 15 premières armées en terme de volume elle tienne largement le coup face à nous et nous battent car nous n’avons pas de logistique, la Turquie ou l’Egypte s’en sortiraient parfaitement à l’usure. ». Peut-être dans un premier temps. Si on devait être en guerre totale avec un de ces deux pays, ils nous domineraient effectivement (au moins sur le court terme) sur leur territoire, mais pensez-vous qu’ils soient capables de submerger notre armée de terre/marine/aviation pour attaquer le territoire français sur lequel on commencerait une mobilisation générale ? Pour rappel, les américains n’ont pas attaqué l’Irak en 2 jours pendant la guerre du Koweït. Ils ont mis 6 mois à mobiliser leurs forces avant de lancer une contre-offensive. Pourquoi faudrait-il que nous soyons capables de mener des offensives de millions d’hommes du jour au lendemain ?

        L’exemple des Panzer me paraît bien choisi, car il s’agissait d’une invasion totale. Mais le fer de lance de cette invasion, c’était les Panzerdivision, ce n’était pas les 80% de fantassins à pieds qui composaient l’armée d’Hitler. La Wehrmacht pouvait mettre en échec l’armée russe par ses divisions blindées, elle n’avait pas besoin de millions de fantassins. Après dans une invasion totale comme Barbarossa, il faut bien nettoyer toutes les poches de résistance et les villes. Mais d’une part, utiliser des divisions de Panzer (ou dans notre cas, des GTIA de l’armée professionnelle) serait du gâchis (les allemands évitaient de le faire dans la mesure du possible. Lorsqu’ils le faisaient, c’est quand les fantassins à pieds avaient trop de retard), d’autres part une fois que l’ennemi est paralysé (c’est le but des troupes d’élite qu’elles soient professionnelles ou mieux armées), ce sont les troupes de deuxième ligne qui s’en occupent.

        « Ensuite que peuvent faire 4000 hommes légèrement équipés face à un adversaire sérieux, rien. ». Déjà c’est 15000. Cela demanderait plus de temps pour les déployer à 4000 km, mais on peut déployer 15000 hommes. Ensuite, c’est 15000 hommes pourraient gêner et attaquer l’ennemi. La grande majorité des armée sont composées de soldats conscrits qui n’ont aucune capacité de combat réelle. Avec 15000 hommes entraînés et bien armés, on peut être paradoxalement plus puissant qu’une armée d’un million d’hommes sous ou mal entraînés et mal armés. Et puis on peut trouver des alliés locaux pour apporter le nombre nécessaire, avant le déploiement de la mobilisation nationale. En fait le plan est simple: Avec les 15000 hommes, la marine et l’aviation, on contient l’ennemi le temps de mobiliser. Et une fois qu’on a mobilisé, on envoie nos 33000 soldats professionnels + 44000 soutiens paralyser l’armée adverse et les nouveaux conscrits s’occuper de détruire les poches ennemies (typiquement en zone urbaine). Donc du moment qu’avec les forces dont on dispose on peut maîtriser nos ennemis potentiels, je pense que ce n’est pas la peine d’aller chercher plus loin (mais on peut vouloir 10 millions d’hommes projetables, effectivement, puisqu’on y est …. 😉

        « Ce qui n’est pas le cas le budget a explosé car nous n’étions pas sur de pouvoir compter vraiment sur la Russie et les Anglais. » Forcément qu’il a augmenté. Mais si on s’était retrouvé seul avec la certitude d’être seul, vous pouvez êtes certains qu’il aurait encore plus augmenté (peut-être à un niveau où il n’aurait plus été soutenable, d’ailleurs). Surtout, on aurait renoncé à reconquérir l’Alsace-Lorraine. Du coup, que ce soit sur le budget ou les objectifs, la politique dirige (tout ne se limite pas à l’argent) l’armée au moins tout autant que l’armée dirige la politique.

        « Justement pas nous avons juste stabilisé nos effectifs au plus bas alors que la contre insurection demande au contraire beaucoup d’effectifs. ». Euh, là c’est une autre histoire. Mais non une insurrection ne demande pas beaucoup d’effectifs. Si le plan est de fliquer chaque habitant individuellement , oui ça demande beaucoup d’effectifs mais ça veut surtout dire que la guerre est perdue d’avance. Votre idée est celle des américains au Vietnam en 1968: plus de bombes, plus d’hommes. On a vu le résultat…

         » si notre stratégie est purement défensive ». Notre stratégie n’est pas défensive justement. Contre qui voudriez vous vous défendre justement ? Contre la Bundeswehr nazie ? Contre la perfide British Army ? Contre les fuerzas Armadas des Habsbourg ? « Mais si nous devenons un pays neutre notre armée actuelle est tout à fait adaptée. ». Un pays neutre contre qui ?

        Du coup, en dessous de 225 000 hommes, ça ne vaut rien. Dites moi, pourquoi 225000 hommes et pas 10 millions, puisqu’on y est ? Je trouve que vous avez un vrai manque d’ambition…. Imaginez si on fait face à une coalition de
        2 ou 3 pays qui attaquent un pays ami à 5000 km de chez nous, nos 225 000 hommes ne tiendraient pas deux secondes. De même si on doit attaquer en quelques jours un pays, comment fait-on avec seulement 225000 hommes ? Il faut bien plus !!!

        « Du moment que nous faisons l’inverse d’actuellement c’est à dire que nous adaptons nos moyens à nos fins tout me va ». Vous pouvez critiquer les ambitions trop élevées de l’Etat. Mais du coup si vous répondez à ma question au-dessus, vous aurez compris qu’une armée est un équilibre de moyens alloués et d’ambitions. Et cet équilibre est forcément contingent à ce auquel nous faisons face : Pendant la guerre froide, il s’agissait de l’armée rouge, nécessitant 3% du pib. Aujourd’hui on fait face à des menaces, qui ne se sont pas matérialisées (et qui ne se matérialiseront peut-être jamais). Donc on investit 2% du PIB. Ca me paraît raisonnable. Après si on lance des guerres au Sahel, en Syrie au Yémen, en mer de Chine et en Colombie, là ce seront les ambitions qui seront trop fortes et qui déséquilibreront l’armée.

        • Raspoutine dit :

          @NRJ
          Justement pendant la Guerre Froide, la contribution Défense en proportion du PIB était aussi en baisse depuis les années 1960 (autour de 5%, fin Guerre d’Algérie) jusqu’aux années 1980 (env. 4%), pour s’établir entre 3 et 4% vers 1989.
          Les ordres de grandeur de l’époque (558000 hommes environ en 1989) -déjà- laissaient voir des manques capacitaires dans nombre de domaines (défense sol-air, transport stratégique & tactique, détection avancée, renseignement satellitaire, dotations de certaiones munitions …) et incontestablement une certaine limitation de masse, non seulement v/v du théâtre européen, mais aussi des détachements et Opex en cours (Liban, Tchad, Centrafrique …). Certes sans commune mesure avec les limites actuelles, comme vous le dites plus proches d’armées de pays « neutres » ou en tout cas moins sollicitées que la nôtre.

          L’équilibre que vous décrivez doit effectivement exister mais pas au détriment systématique de la stratégie de défense et des moyens alloués aux armées (munitions comptées, équipement individuel de m…, hélicos de combat non-protégés, MCO sacrifié …etc…).
          Or en France, c’est bien ce qui a été fait pendant les 30 dernières années, comme l’ont confirmé nombre de commisions parlementaires et les rapports de l’institut Montaigne.
          Personne ne demande à tout prix 1 million d’hommes avec autant en réserve, nous sommes loin d’en être là !!
          Mais avec le monde tel qu’il est, il faut pouvoir défendre nos territoires, zones économiques et intérêts répartis sur les 5 continents … et donc les moyens de le faire sans trop tirer sur la corde car en cas de conflit, il faut pouvoir « peser » sur les événements où ils se déroulent (donc internenir loin) et « durer » (=vous devez pouvoir encaisser des pertes, inévitablement).
          C’est ce qu’en France on préfère ignorer avec une certaine légèreté, en pensant sans doute qu’éternellement on pourra se reposer sur nos alliés américains et européens … .

          • NRJ dit :

            @Raspoutine
            Non le budget de la Défense était à 3% en 1990. 3.5 à 4%, c’était avec les pensions, donc ce n’est pas de l’argent pour l’armée. Par ailleurs il y avait à l’époque une armée de conscrits -au sens littéral- qu’il fallait payer et former chaque année. Ce n’était pas gratuit…

            Je suis parfaitement d’accord avec vous. Il s’avère simplement que pendant 20 ans, l’occident (et la France en particulier) ont commis l’erreur de penser que le monde avait changé, et qu’un de ces changements étaient une guerre future qui ne serait qu’asymétrique. C’était parfaitement logique avec les expériences irakiennes et afghanes et l’apogée de la lutte globale contre le terrorisme. Et la guerre asymétrique ne demande pas d’avoir des budgets de défense élevé (dit simplement, c’est du gâchis d’avoir un Rafale de 80 millions d’euros voler plusieurs heures à 15000 euros chacune pour envoyer une bombe guidée de 20000$ sur… un pickup rouillé au fond du désert). Ce fut une erreur commune à tous les pays européens et même américains. Mais vu la situation et les menaces internationale d’aujourd’hui, 2% du PIB dans la Défense me paraît être un chiffre cohérent.

            L’armée française a sinon assez bien défendu la souveraineté de son matériel, contrairement aux autres. Cela s’est fait au prix de réductions budgétaires et de suppressions de programmes (comme le PA2) mais in fine on a quand même une armée très autonome et capable de se projeter à grande distance. C’est quelque chose d’assez rare qui mérite d’être mentionné.

      • Harambe dit :

        « Si nous l’attaquons avec ce que nous pouvons projetter au maximum en théorie pour une guerre, soit 15 000 hommes, il ne risque pas grand chose s’il a une armée sérieuse même moins moderne. »
        ça dépend de qui y a en face…
        Vu le nombre de pays musulmans qui se sont fait raser à coup de missiles ces dernières 30 années, il n y a nul besoin de déployer des hommes. Faire péter les ponts, locomotives de trains, ports et aéroports, cimenteries, centrales énergétiques et barrages, centrales de traitement d’eau usé, suffit à renvoyer un pays ennemi (hors Chine/USA/Russie) à l’âge de pierre.
        Vous savez, de nos jours, les gens en ville n’ont pas plus de 3 jours de nourriture au frigo et les supérettes pas plus de 2 ou 3 jours de stocks. En une semaine, les gens commencent à crever de faim après un bombardement pareil ^^.

        Bon, par contre, niveau représailles asymétriques là, c’est une autre histoire. Les américains n’ont rien à craindre du moment qu’ils n’attaquent pas de pays latinos mais les européens en prennent plein la tronche vu qu’il suffit d’une barque pour traverser la Méditerranée, la mer Égée et le Bosphore…

      • LEONARD dit :

        Sans aller jusqu’à la neutralité, la question est de savoir quel type de menace on va devoir affronter, avec un corollaire, seul ou en coalition ?
        Notre postulat de départ, c’est que tout conflit que nous ne serions pas à même de mener seul serait un conflit d’une telle envergure qu’il serait obligatoirement mené en coalition. Nous calibrons donc notre Armée en fonction des conflits que nous serions seuls à mener, et considérons que ce niveau de capacité nous donnerait un poids au sein d’une coalition.
        La grande question est donc: Est-ce pertinent ?
        Parce que la France a démontré en 2003, en disant non aux Etats-Unis, qu’être alliés ne suffit pas. Il faut que les alliés aient un intérêt à intervenir. Nous considérions que ce n’était pas notre conflit, (le tout enrobé par les flamboyances villepinesques) et nous n’avons pas soutenu nos alliés. Que nous ayons raison ou tort n’a rien à faire dans cette analyse. Le fait est que nous avons prouvé que les alliés, c’est pas fiable.
        Quant à avoir du poids en coalition, encore faut il avoir du poids tout court.
        Il nous faut donc calibrer notre outil de Défense pour tous les cas ou nos alliés n’auraient aucun ou peu d’intérêt à nous soutenir. Concrètement, toutes les interventions DOM-TOM ou Afrique.
        Et ensuite, il faut deux types de moyens:
        – Le coup de poing, aérien, naval, ballistique, cyber, DGSE, Forces Spéciales, forces d’intervention para ou amphibies. C’est certes perfectible, mais nous sommes équipés et surtout, ce sont des moyens polyvalents, utilisables tant en haute qu’en basse intensité. C’est notre format actuel, peu ou prou.
        – La gestion dans la durée. Là, il faut des hommes, des matériels, du lourd, pas polyvalent pour un sou, rarement employé. Donc, on a fait un calcul de probabilité: Quelle est la proba d’un conflit dans lequel nous serions seul et ou nous devrions mobiliser une DB pendant 3 ans?
        Perso, je n’en vois pas. Et l’E.M non plus. Donc, pour faire plaisir aux Cavaliers, on garde des Leclercs au garage avec un MCO de pétromonarchie, et on dèveloppe le MGCS, pour faire plaisir aux allemands. ( ils sont un peu plus proches de la 1ère Armée de la Garde), mais celà va rester échantillonnaire.
        Par contre, la souplesse, ça suppose l’anticipation et donc de miser sur le renseignement, sans négliger le ROHUM. Là, ça nécessite de l’humain.
        Et s’il y a un endroit ou mettre les effectifs, la priorité c’est la Sécurité Intérieure, DGSI, Gendarmerie, Police, Protection Civile, Pénitentiaire.
        C’est à mon sens là le plus grand défaut de notre cuirasse.
        J’échange volontiers le MGCS contre cet objectif.

      • Edgar dit :

        @EBM « les Divisions Panzer n’ont rien fait seule  » Et c’est même vrai pour la campagne de mai 40: la percée profonde en France et en Belgique des 9 Panzerdivisionen aurait été contenue (même sans la 7e armée française) par les diverses divisions de réserves rameutées, mais la seconde vague allemande, composée de Infanteriedivisionen a fixé ou balayé ce qui restait des défenses françaises et permit aux Panzer de continuer à s’enfoncer au plus profond du territoire français.

        • NRJ dit :

          @Edgar
          Alors j’ai lu sur ce sujet des choses complètement différentes. Notamment le fait qu’un an avant Barbarossa, les divisions d’infanterie à pieds commençaient à ne plus être capable de suivre effréné des Panzer. En atteignant Dunkerque, les allemands ont dû freiner et ils n’ont pas attaqué, craignant des attaques sur leurs flancs mal protégés (à cause du retard de l’infanterie).

          • Edgar dit :

            @NRJ Par définition, les divisions d’infanterie faiblement motorisées (les Infanteridivisionen, « à pieds et à cheval », possédaient de nombreux camions à faible mobilité pour les approvisionnements) ne pouvaient pas suivre les divisions de Panzer sur de longues distances. Ce qui explique, en mai 40, l’ordre d’arrêt donné aux Panzer à mi-course des côtes de la Manche, afin de laisser le temps aux unités d’infanterie de rejoindre les pointes blindées et de sécuriser les flancs. (Cette faiblesse allemande avait bien été observée par les états-majors français et britanniques.) La période, après Dunkerque, de calme, avant l’offensive finale de juin, trouve sa cause dans l’épuisement des hommes et l’usure des matériels des divisions de Panzer. Quand on observe dans le détail les événements des 10-16 mai 40, on observe de nombreuses unités françaises qui forment des môles de résistance dans les parages des axes de pénétration des Panzer. Ces môles seront balayés par la vagues des Infanteriedivisionen, rendant vain tout effort d’endiguement.

    • Carin dit :

      @NRJ
      Belle pirouette…

      • NRJ dit :

        @Carin
        Si vous y voyez une pirouette, c’est que vous êtes simple d’esprit. Le fait d’avoir un bon avion et le fait que le programme qui ait conduit à cet avion soit un succès ou un échec industriel sont 2 choses très distinctes. Elles peuvent se recouper, mais pas forcément. Si on prend le char Leclerc, on a également un échec industriel: presque 10 ans de retard à cause des problèmes techniques sur le moteur, l’électronique de bord, et les suspensions. Il a fallu 57 exemplaires du char avant d’avoir le premier char apte au combat. Et on peut y rajouter les ventes à pertes aux EAU. Après il n’en reste pas moins que c’est un excellent char: il est sans doute l’un des meilleurs chars, si ce n’est le meilleur en ce qui concerne la précision du tir et la mobilité.

        • NRJ dit :

          Le F-35 c’est à mon avis pareil: un échec industriel avec des surcoûts et retards en pagaille. Un coût prohibitif et une disponibilité limitée complètent les défauts de l’appareil. Par contre, quand il peut être utilisé, il se révèlerait être l’un des meilleurs avions modernes (si ce n’est le meilleur). Un peu à la manière du char Panther pendant la seconde guerre.

          • Royal Marine dit :

            Le problème NRJ, c’est que le Leclerc, malgré ses problèmes de jeunesse, a fini par fonctionner, à la plus grande satisfaction des EAU, notamment au Yémen, là où la « merveille américaine » l’Abraham, merdait copieusement, et se faisait démolir un peu trop rapidement… Charitablement, je n’évoquerai même pas les blindés d’origine allemande…
            Pour le F 35 « Turkey », le problème est un peu différent… Depuis 2006, les gens un peu renseignés et cartésiens, se sont douté que LM mettait, ne serait ce que par son plan marketing délirant et dithyrambique, trop d’énergie à vanter un produit qui aurait dû s’imposer de lui-même, compte tenu des annonces passées… C’est habituellement le symptômes d’un mensonge énorme, voire d’une escroquerie… Et nous n’avons pas été déçu…
            Ls attaques permanentes contre le Rafale, « pas si ceci, ou pas si cela », ou trop vieux, etc., … Ne pouvaient tromper que les touristes, les artistes, ou les politiques corrompus…
            La liste des problèmes, qui ne cessaient de s’allonger, également.
            LM a essayé de se rattraper, en vantant telle ou telle caractéristique « qui changeait tout! ». Las, le radar aesa n’est pas meilleur que celui de Thales, et même semble t’il inférieur, la furtivité n’a aucune utilité visiblement, le moteur consomme trop, et s’use trop vite, alors même que l’avion ne fait que peu de supersonique à cause d’autres avaries…
            Ce produit est raté, tout simplement! Il ne fait rien de ce pour quoi il était prévu, correctement… Même pas voler!

          • NRJ dit :

            @Royal Marine
            « Charitablement, je n’évoquerai même pas les blindés d’origine allemande… ». Au contraire, parlez en… Qu’avez vous à dire sur le Leopard 2 par exemple ?

            « Las, le radar aesa n’est pas meilleur que celui de Thales, et même semble t’il inférieur » Sur quoi vous basez vous pour dire ça ?

            « la furtivité n’a aucune utilité visiblement ». Ah si la furtivité peut être d’une grande utilité. Evidemment pas face à des guérilleros sur des pickups, mais face à la Chine ou aux systèmes S-400 russes, la furtivité aura son avantage. Ce n’est pas un hasard si les pays qui font face à des menaces militaires (Japon, Corée du Sud, Israël) s’équipent avec des F-35 (et les utilisent dans le cas d’Israël).

            Outre la furtivité, je pense que le F-35 est meilleur sur les systèmes embarqués et connectés. Il est né avec, contrairement à un Rafale que l’on doit diviser en 2 pour le standard F4. Les américains ont investi beaucoup dessus, et s’ils ne sont pas trop mauvais (mais bon, c’est vrai qu’en France certains aiment se croire supérieur aux autres…), le F-35 devrait être parmi les meilleurs.

          • Lejys dit :

            Je vous rejoins – pour une fois !! – mais en étant un peu plus restrictif : l’un des meilleurs avions moderne (si ce n’est le meilleur) mais uniquement en attaque et surtout SEAD. Pour les autres types de missions, non.

          • NRJ dit :

            @Lejys
            En soit le F-35 peut faire du combat aérien. Sa furtivité est utile contre les radars terrestres, mais également contre les radars d’autres avions. Sa connectivité lui permettrait de faire du combat multistatique (donc un avion peut guider l’armement d’autres avions).

          • Alpha dit :

            « Qu’avez vous à dire sur le Leopard 2 par exemple ? »
            Ben, Royal Marine pourrait évoquer la faiblesse de ce char dans ses secteurs latéraux, par exemple…
            DAESH a détruit une bonne dizaine de Leopard 2 turcs en Syrie en 2017… 😉

          • NRJ dit :

            @Alpha
            La faiblesse du char dans ses secteurs latéraux…. Dites-moi les saoudiens ont perdu 10 chars Abrams au Yémen. Pensez vous que ces chars avec leurs 70t (contre 60 pour le Leopard) sont égalements trop faibles dans leurs secteurs latéraux ?

            Sinon les émiratis ont perdu 1 Leclerc à cause du même missile qui a démoli les Leopard turques (le Kornet). Le Leclerc est-il trop faible ?

            J’en viens au fait que si le Leopard est aussi faible sur ses secteurs latéraux que tous les autres chars, c’est qu’il n’est pas trop faible justement.

          • Lejys dit :

            @NRJ
            Bien sur qu’il a des capacités air-air, avec même quelques atouts que vous mentionnez….mais avec tellement de défauts liés qu’au final ses capacités air-air restent limités à une plate forme lance missile, sachant que dès qu’il en tirera un il pourra être repéré, qu’il n’est pas capable de super-croisière ni de tenir longtemps à a haute vitesse, que sa maniabilité reste très très moyenne, que son canon ne tire pas droit, etc.
            Bref, ok pour les missions d’attaque et SEAD, mais pas pour les autres missions (je ne sais même pas s’il est capable de faire de la reco).

          • Alpha dit :

            @NRJ
            « La faiblesse du char dans ses secteurs latéraux…. Dites-moi les saoudiens ont perdu 10 chars Abrams au Yémen. Pensez vous que ces chars avec leurs 70t (contre 60 pour le Leopard) sont égalements trop faibles dans leurs secteurs latéraux ? »
            NRJ, vous posez une question précise. J’y réponds.
            Et effectivement, DAESH attaquait les Leopard turcs par les côtés, sachant qu’il y avait une faiblesse de ce coté là du char. C’est reconnu, c’est acté, c’est un fait. POINT !
            Je ne vois pas pourquoi vous me parlez de l’Abrams, dont on ne sait d’ailleurs pas comment ils ont été détruits…
            Mais encore une fois, ne supportant pas d’être contredis, vous essayer de vous en tirer par une pirouette (comme le note un autre contributeur…) afin de tenter d’avoir le dernier mot…
            Franchement, vous êtes pénible…
            Alors…
            Tiens, prends une baffe !
            http://www.opex360.com/2017/01/18/syrie-les-jihadistes-de-lei-ont-trouve-le-point-faible-des-chars-leopard-2a4-turcs/
            Et une deuxième !
            http://www.opex360.com/2020/09/03/larmee-turque-renforce-la-protection-de-ses-chars-leopard-2a4/
            Et même les jeux vidéo prennent en compte cette faiblesse !… 🙂
            Et de trois !…
            https://aw.my.games/fr/news/general/vehicules-la-une-leopard-2
            On continue ???
            De fait, le Leo2 est un excellent char, peut être même le meilleur, et même si d’autres chars sont aussi moins blindé en secteur latéral lui c’est visiblement son point faible, son blindage est certainement encore moins épais que les autres, il encaisse moins que les autres sur les côtés, et je pointe cet état de fait.
            C’est bien beau de vouloir tenir tête sans cesse, encore faut il avoir les épaules qui vont avec…

    • Clavier dit :

      La réponse est simple : Ils ont surestimé leur aptitude à réaliser le bon technologique désiré (
      en langage populaire: ils ont pété plus haut que leur cul )
      Leur moteur est trop poussé, donc doit consommer beaucoup et s’user beaucoup contrairement au M 88 par exemple
      Le coût de l’heure de vol de cet avion doit être un cauchemar pour les gestionnaires des budgets et ruinera les Armées de l’Air des pays qui l’utilisent …..
      Et bien non, cet avion n’est pas bon, c’est le moins qu’on puisse dire mais aucun militaire américain ne l’avouera….

      • themistocles dit :

        Si, si, les officiers de l’US NAvy sont furieux d’être obligés de l’acheter. Il y a même une manœuvre en cours pour permettre à l’US Air Force d’acheter le nombre de F35A prévus ( et trop chers) grâce à la Navy qui « sacrifierait » ses F35C. Pas de changement par contre pour les F35B des Marines.

    • wagdoox dit :

      De la meme manière qu’on fera le NGF, avions de comité !
      Quand on veut faire un bon avion, il faut de la cohérence, des équipes très compétentes mais surtout pas trop nombreuses pour etre gérable et encore une fois cohérente. C’est pour ça que je ne veux jamais de ces collaborations sauf quand il y a un seul donneur d’ordre, comme ca peut etre le cas chez airbus qui répond au marché.
      F35 est clairement un avion politique avec un répartition sur quasiment les 50 états (aucune logique industrielle juste à garantir le programme auprès du congres), avec 3 armées différentes dans le pays sans compter les partenaires de 1 rang.
      Le F22 au contraire était un black programme protégé des politicards, sous la direction du seul gouv et de l’état major de l’USAF. C’est aussi pour ca qu’il a été aussi facile à tuer légalement parlant, une fois révélé (donc de nous sous l’autorité du congres) et c’est en partant de là que LM a fait son délire sur le F35.
      L’histoire du harrier est aussi très parlante, tous plein de concepts tous complexes les uns que les autres et finalement, c’est un retour aux idées simples, aux petites équipes qui à fonctionné. La coopération entre état est venu apres, une fois le programme établie. C’est pour ca que je crois plus au tempest qu’au NGF à l’heure actuelle.

      • Euclide dit :

        OK waddoox
        D’après vous se dirige t’on vers un gros Rafale avec un nouveau moteur, entrée d’air plus importante et enpennage en V ?
        Tout en permettant un syst »me remote carrier .

      • Royal Marine dit :

        Donc, après une démonstration qui de trompe sur tous vos arguments ou presque… Et sans doute volontairement!
        Après avoir tressé des lauriers pour le Rafale face au F 35 et à la Foufounette, bien involontairement je vous l’accorde, vous applaudissez au Tempest, qui est l’exacte démonstration de ce que personne ne veut… Où est la cohérence?

      • NRJ dit :

        @wagdoox
        En soit vous avez raison. Après c’est justement pour s’approcher de ce principe que des chefs de file ont été nommé pour le SCAF. Ça permet de s’approcher du principe que vous soutenez. Par ailleurs, les industriels allemands sont compétents. Peut-être pas autant ou pas dans les mêmes domaines que les industriels français. Mais ils restent dans les meilleurs mondiaux.

        Le Tempest peut marcher effectivement. Mais ce sera au prix de l’armée de terre anglaise. Pouvons nous nous permettre le même sacrifice ?

      • ScopeWizard dit :

        @Wagdoox

        Oui , je suis moi aussi de cet avis ; je crois beaucoup plus au TEMPEST qu’ au NGF .

        En revanche , dès lors que Dassault va renouer avec sa politique des petits pas , et espérons que ça ne tardera plus à moins qu’ il n’ y ait d’ ores et déjà dans ses cartons un coup de génie auquel je suis moins enclin à croire qui permettrait au constructeur Français de faire un pas de géant , étant donné l’ excellente base de travail que représente l’ actuel Rafale , je croirai beaucoup plus à un SUPER RAFALE façon Super Hornet ASH en bien plus moderne , qu’ au TEMPEST .

        Il n’ y a pas de raison ; les Américains savent bien faire durer par la progression constante visant à l’ amélioration y compris sur le plan de la performance pure , des programmes pourtant âgés de 40 à plus de 50 ans , et ce , avec succès puisque les matériels sont à la fois remis à jour et ultra-modernisés mais aussi toujours proposés dans les pages des catalogues de vente à des prix compétitifs .

        Et même si nous n’ avons évidemment pas la puissance financière comme politico-diplomatique des USA , cela ne devrait pas nous empêcher de faire valoir nos atouts , nous avons certaines cartes en main qui nous permettent aisément de rester dans le jeu sans en arriver à « tapis » .

  7. Auguste dit :

    Allo, Marcel (Campion)?.
    Avion de manège à la Foire du Trône,je ne vois que çà.

    • Qui ça ? dit :

      Ben il peut encore servir de plastron volant ou jouer le rôle d’agressor !

    • durieux dit :

      Peut-être qu’avec la liaison de données on peut les monter en réseau pour faire les fiches de paies.

      • durieux dit :

        S’ils cherchent un logiciel, on peut leur filer Louvois.

      • Castel dit :

        A condition que les moteurs ne tombent pas en panne au moment de s’en servir !!

        • durieux dit :

          Ah non malheureux ! Au sol. Dans un hangar, raccordé au secteur. Et là, j’aime autant vous dire qu’il y a un sacré gisement de gains de productivité en termes de MCO.
          Ou les louer à des fournisseurs d’accès comme concentrateur 5G aussi. Sur les ronds-points, ça serait du plus bel effet.

    • Vinz dit :

      « Avion de manège à la Foire du Trône,je ne vois que çà. »

      Bah visiblement y passera pas le contrôle de sécurité. On rigole pas dans ce secteur.

  8. MAS 36 dit :

    Le plus important c’est la sécurité des pilotes , sans se gausser du restes.

  9. LEONARD dit :

    Corollaire:
    https://theaviationist.com/2021/02/10/f-35-demo-team-forced-to-cut-airshow-appearances-due-to-fleet-wide-engine-issues/
    Pas facile de remporter les futurs appels d’offre, même avec le (les)$.

  10. Bernard Hamon dit :

    Est-ce que LM a prévu une extension de garantie pour les états-pigeons qui ont commandé ce catalogue de malfaçons ?
    A mon avis,ils vont devoir faire appel à Julien Courbet …

    • Royal Marine dit :

      Très drôle! « Allo? LM? Ici Julien Courbet sur la radio RTL.. Je vous assure que ce n’est pas une plaisanterie! »

  11. Mat49 dit :

    Comparé aux autres soucis de l’avion dans ses versions B et C notamment c’est plutôt mineur comme soucis, c’est dire.

  12. Momo dit :

    Au-delà des environ 250 blagues et sarcasmes qui vont venir, et des justifications non moins drôles, on se demande quand même l’interprétation des Clients non US qui vont peut être se sentir solidaires mais pas que…
    Ou alors c’est une ruse pour que les turcs redevenus des frères au sein de l’OTAN ne demandent pas de suite livraison des f35 qui leurs sont dus.

    • EchoDelta dit :

      Moi je suis pour que les F35 soient livrés aux turques. Les pauvres, ça leur coûterait un bras et on ne verrait plus d’avion turcs dans le ciel grec…

  13. Carin dit :

    Ils n’ont qu’à baisser la température (donc la puissance de ce moteur), et le problème sera résolu… d’autant que la cellule du F35 ne peut dépasser de beaucoup le Mach… la puissance du F135 n’est utile qu’au F35 B pour arracher la charge, ou la poser… une bride électronique peut donner ou pas la puissance… ah on me dit dans l’oreillette que l’électronique du F35 est le gros souci!!! Désolé, j’essayais d’aider.

    • twouan dit :

      Mais c est ce qui va se passer.
      Le pilote restera a 80% au lieu de 90% pendant les entraînements et ca s arrêtera la.

    • oryzons dit :

      Non le problème ne sera pas résolu.

      Pour réussir la quadrature du cercle de son cahier des charges le F35 comptait énormément sur son moteur. La puissance de celui-ci devait compenser la sous performance aérodynamique de sa cellule.
      Du coup le cahier des charges impossible du F35 s’est transféré au cahier des charges du F135.
      Ce moteur est tout simplement trop chaud, ce qui l’use prématurément, et consomme certainement trop aussi.

      Cela va être très compliqué à gérer, un moteur c’est très complexe.
      P&W travaille sur une nouvelle version supposée être plus performante je crois.
      Peut être vont ils réévaluer les priorités vers une plus grande fiabilité et durée de vie.
      Si Nico était là il vous démontrerait que la version Block 56.ct.678 sur laquelle ils bossent en secret va tout déchirer.

  14. ScopeWizard dit :

    Bon , promettons de ne point en rire………..

    Ben oui , ce serait cruel…………et peut-être pas vraiment du meilleur goût qui soit ; par conséquent , ayons une pensée pour les aficionados de cet avion…………….essayons au moins !

    Pour y parvenir , créons donc une diversion sur une question sérieuse et concentrons nos efforts à tenter d’ y répondre le plus intelligemment possible………….si si ! cette question est bel et bien sérieuse !

    La voici .

    Je me souviens d’ un temps , vers 2007 me semble t-il soit en gros l’ époque de la fin de service prématurée des Grumman F-14 TOMCAT de la NAVY qui je crois sont retirés l’ année précédente , où c’ était les moteurs des F-16 de l’ US AIR FORCE qui présentaient des signes de fatigue , et devaient donc être déposés pour « visite » toutes les 60 heures , ce qui ne fait pas beaucoup d’ heures de fonctionnement « en tranquillité » comparé à tant d’ autres motorisations de puissance et de conception équivalentes de par le vaste monde…………

    Est-ce que quelqu’ un a eu cette même info , s’ en souvient , et pourrait nous en dire un poil plus sur cette péripétie ?
    Par exemple , cela n’ affectait-il qu’ un seul modèle de réacteur par rapport à une seule variante de General Dynamics F-16 sachant que si je ne dis point de sottises , c’ est du Pratt & Whitney F 100 d’ environ 8 à 12 tonnes de poussée pleine PC soit le même que sur le McDonnell Douglas F-15 Eagle qui est d’ origine monté dessus ?

    Voilà , amis blottis comme moi dans vos humbles chaumières ; à vos claviers , à vos lumières…………et faites moi ça bien qu’ on soit pas embêtés ! 🙂

    • Ryner dit :

      Avec des moteurs de telle puissance (donc température), il ne faut pas être surpris. On l’ a oublié, mais en son temps, un réacteur de MIG25 n’avait que 800 heures de potentiel.

      • ScopeWizard dit :

        @Ryner

        Oui , d’ ailleurs à ce sujet , si je visualise à peu près ce qu’ est un réacteur à double flux comparé à un simple flux et le taux de dilution en général élevé qui va avec par rapport aux flux chaud et froid , en revanche je saisis peu ce qu’ est un triple flux , soit la nouvelle génération à venir , et ce que cette technologie va bien pouvoir apporter …..

        Je devine que cela jouera sur le bruit et la consommation mais est-ce que d’ après vous cela va aussi permettre d’ avoir des réacteurs fonctionnant et produisant moins de chaleur , donc des températures de fonctionnement moins élevées ou en fait cela n’ a t-il aucun rapport ?

        • miaou dit :

          « triple flux » https://fr.wikipedia.org/wiki/Rolls-Royce_Trent_900

          Pour une chasseur… c’est pas adapté.

        • E-Faystos dit :

          Question diablement technique.
          Je vais faire une proposition qui consiste à prêcher le faux pour connaître le vrai:
          Peut être que cette nouvelle enveloppe extérieure agirait comme une veine d’air froid pour refroidir les gares si prompts à trahir un objet volant, tout en offrant un peu de poussée.
          J’ai l’impression que les circuits des gars d’échappement peuvent être fortement optimisés et les meilleurs moteurs sont ceux qui les recyclent au mieux.
          On a deux cas d’école : les.radiateurs propulsif du P51 qui donnera vie à « l’effet Meredith » du nom.de.son découvreur.
          Idem en URSS où un ingénieur a travaillé sur un échappement direct dans les moteurs fusée et donné naissance à une technologie offrant les meilleures poussées pour les programmes spatiaux.
          Technologies rachetées par les USA et offrant une avance certaine à leurs utilisateurs tant c’est puissant et fiable.

    • Alpha dit :

      « Bon , promettons de ne point en rire……….. »
      Mouah ah ah ah !!!!…
      Moi, je n’ai rien promis Scope ! 🙂
      Sans déconner, chaque semaine qui passe apporte sont lot de déconvenues pour ce pauvre F-35 mal né !
      Ce programme n’est qu’un gag foireux et coûteux, et ca se confirme tous les jours un peu plus…

      • Fralipolipi dit :

        Une petite pensée pour nos amis Chinois qui ont tant sacrifié pour en récupérer les plans … 🙂

      • ScopeWizard dit :

        @Alpha

        Vous , je vous sens à la fête…………..ou pas loin ! 😉

        Quoi qu’ il en soit , cher pistolero , je me souviens qu’ il y a………..oh , au moins deux ou trois ans –
        comme le temps passe n’ est ce pas- vous aviez sur cette antenne tenu des propos qui en substance revenaient à prophétiser ceci : « je ne sais pas ce qu’ il adviendra de…… bla bla bla………mais avec le F-35 , parti comme c’ est parti , on n’a pas fini de rigoler ( ou d’ avoir des surprises , ou un truc dans le genre ) » .

        Et j’ insiste bien , cela remonte à au moins 2 ou 3 ans , peut-être même davantage………….

        Je me souviens aussi parfaitement avoir pensé relativement à votre « prédiction » : « ce serait quand-même bien le diable si cette fichue mécanique ne réussissait peu à peu à finir par tout surmonter afin d’ atteindre un seuil de fiabilité/efficacité « normal » ou du moins acceptable………..

        Mais aujourd’hui , force est de constater que non seulement rien ne se résout vraiment de façon satisfaisante , mais pire , nombre de nouveaux problèmes surgissent , ou apparaissent car certaines brèches jusque là à peu près gérables , s’ agrandissent……………

        D’ où ma question un poil complexe : cher ami , pensez-vous que cet avion visiblement trop ambitieux et mal-né soit foutu ( que ses jours sont comptés , si vous préférez ) et diriez-vous que de toute façon , qu’ il marche ou qu’ il ne marche pas , peu importe car sa fonction prioritaire n’ était pas vraiment de remplacer ses aînés car des « plan B » existaient ( on le voit avec le F-15 , le F/A-18 E/F Super-Hornet , le maintien des valeureux A-10 , ou même ceux des F-16 et des AV8B ) mais bien davantage de contribuer à déstabiliser l’ Europe -qui réellement unie menacerait très vite les leadership des USA mais aussi de la Chine dans tous les domaines y compris militaire- en conservant le contrôle de certaines fournitures d’ armement , domaine dans lequel par son excellence et son savoir-faire la France se pose en leader d’ autant que nous conservons une Défense de premier plan et un outil diplomatique qui constituent encore deux de nos grandes forces notamment par rapport à l’ Allemagne , du moins tant que le traité bi-latéral d’ Aix-la-Chapelle voulu par le Président Macron ne nous mine le terrain ?

        • Alpha dit :

          @ScopeWizard
          Pour ma part, je pense que le F-35 va connaitre une carrière courte dans l’USAF, comme le F-104 en somme. Aux USA, il est donc foutu. Mais les Américains s’en fichent, ils peuvent assurer leurs arrières, ils ont les ressources…
          Ainsi, les annonces de commandes de F-15X et à venir de F-16V vont en ce sens. Associez y la demande d’accélération du programme NGAD et les bruits de couloir au sein du Pentagone faisant état d’une annonce imminente de la baisse de commande du F-35 de 700 (!!!) exemplaires ne feront que confirmer cette prédiction…
          Par contre, pour les autres pays acquéreurs (entubés…) il n’y aura pas de solution de rechange par manque de moyens (sauf Italie et G-B qui disposent du Typhoon…), et ceux là boiront le calice jusqu’à la lie !…
          Pour ce qui est de la seconde partie de votre question, et savoir s’il contribue à déstabiliser l’Europe, l’empêchant de s’unir… Là, c’est plus complexe. Oui dans un sens en captant des ressources qui pourraient être utilisées pour faire de concurrents européens aux produits américains. Mais non si on prend en compte la position de leader de la France en armement, car pour ce qui est de l’aviation, l’ensemble des pays européens s’en remettent aux USA. Donc de ce côté là, on s’en fout !
          Quant au Traité d’Aix-la -Chapelle : Si le programme SCAF échoue, ce traité prendra du plomb dans l’aile. Et puis d’abord ce traité n’a pour objet que de fixer un schéma de rencontres et d’échanges à plusieurs niveaux de l’Etat entre les deux pays pour une meilleure compréhension du voisin. Il s’agit juste pour les deux pays de s’engager à approfondir leur coopération et faire converger leurs objectifs et établir des positions communes, qu’ils défendront devant les représentations européennes ou internationales. C’est tout, c’est du symbolique, et le reste (céder l’Alsace-Lorraine, mettre notre défense sous tutelle allemande, utiliser notre dissuasion avec accord allemand, partager notre siège de, membre permanent du Conseil de Sécurité, etc…) n’est que « fake news » !!!… 😉

          • ScopeWizard dit :

            @Alpha

            OKA !

            Merci ! 🙂

            Ceci étant , je suis beaucoup moins enclin à vous suivre à propos du Traité d’ Aix-la-Chapelle au sujet duquel je soupçonne quelque perfidie et de très mauvaises surprises à venir…………….

          • Alpha dit :

            @ScopeWizard
            Il n’y a RIEN de contraignant dans le Traité d’Aix-la-Chapelle…
            Et puis d’ailleurs, depuis la signature de ce traité qu’a t’on vu ?
            Aucune coopération sur la crise turque…
            Aucune concertation avec l’Allemagne en août dernier quand Macron a tendu la main à Poutine…
            Blocage français pour un élargissement de l’UE (Albanie, Macédoine) sans consulter l’Allemagne…
            Non de l’Allemagne a une participation à la mission « Takouba »…
            Divergence de vue sur la mort cérébrale de l’OTAN…
            etc, etc …
            Si, le SEUL point juridiquement contraignant du traité porte sur les exportations d’armement. Il concerne à la fois les projets communs (SCAF, MGCS,…) et la fourniture de composants entre industriels.
            En gros, ce dernier point complète l’accord Debré-Schmidt de 1970 qui n’était déjà pas respecté !
            Non, décidément, Paris et Berlin ne partagent pas la même vision géopolitique : l’Allemagne insiste sur la puissance économique, alors que la France ambitionne de jouer un rôle politique et militaire sur la scène mondiale. Ce traité, est vraiment symbolique…

    • ULYSSE dit :

      Un document de 1987 ‘ »the air force and the great engine war » (https://apps.dtic.mil/dtic/tr/fulltext/u2/a187934.pdf) retrace les débuts difficiles du PW F 100 qui semblent avoir été gommés en grande partie avec la version F100-PW-220 introduite en 1986…

      • ScopeWizard dit :

        @ULYSSE

        Merci du lien ! 🙂

        D’ accord , mais alors d’ où vient cette info relative aux déboires rencontrés par les turboréacteurs des F-16 Américains durant l’ année 2007 soit près de vingt années plus tard , fusse qu’ une rumeur ?

        J’ avoue que je m’ interroge…………

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Est-ce que quelqu’ un a eu cette même info , s’ en souvient , et pourrait nous en dire un poil plus sur cette péripétie ?
      Par exemple , cela n’ affectait-il qu’ un seul modèle de réacteur par rapport à une seule variante de General Dynamics F-16 sachant que si je ne dis point de sottises , c’ est du Pratt & Whitney F 100 d’ environ 8 à 12 tonnes de poussée pleine PC soit le même que sur le McDonnell Douglas F-15 Eagle qui est d’ origine monté dessus ? » Si mes souvenirs sont bons au début de la vie opérationnelle du 16 dans les forces aériennes belge et néerlandaise a chaque retour de vol il y avait prélèvement d’huile moteur pour analyse par spectrographie de flamme. Pour faire court une petite quantité d’huile était brulée dans un « analyseur » de flamme qui par un jeu de capteurs en fonction de la couleur de la flamme permettait de déterminer le taux d’usure des différents alliages du moteur. Pour illustrer mon propos un fil de cuivre dans une flamme colore cette dernière en bleu/vert. Chaque élément porté à incandescence rayonnant dans une certaine longueur d’onde
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Test_de_flamme.
      Concernant les motorisations du F16 il en existe deux principales le Pratt& Whitney F100 et le Général Electric F110. Je n’au pas connaissance qu’il y ait eu cette contrainte récurrente d’analyse d’huile moteur aussi fréquente avec le moteur de G.E.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Pratt_%26_Whitney_F100
      https://fr.wikipedia.org/wiki/General_Electric_F110
      Pour la motorisation du F16 les blocks 1, 5, 10, 15, 20 , 25, 32, 42, 52
      le General Electric lui motorise les blocks 30, 40, 50.
      A noter que tous les F16 motorisés en P.W. ont des entrées d’air « petites » nommées N.S.I. les entrées d’air des F16 motorisés par les G.E. sont de type M.C.I.D. appelées aussi « big mouth ». Mais comme rien n’est simple en ce bas monde certains F16 à moteurs G.E. sont équipés d’entrée d’air N.S.I.!!
      https://www.f-16.net/forum/download/file.php?id=8814&sid=9e2039f6627fbd1044457245d77ebab6&mode=view
      tuyère de P&W F100
      https://www.f-16.net/forum/download/file.php?id=13582&sid=c25a0aedc63bfb9c1ad4a068646867ef&mode=view
      tuyère de G.E. F110
      https://live.staticflickr.com/3228/5742035542_9bc714ed94_b.jpg
      un lien ci-dessous pour tous ceux qui ont toujours voulu tout savoir sur le F16
      la bible!
      https://www.f-16.net/

    • ScopeWizard dit :

      Merci à tous ! 🙂

      Bon , je ne suis pas beaucoup beaucoup beaucoup plus avancé , mais je le suis quand-même un peu et ça c’ est ce qu’ il fallait 🙂 ; il est vrai que la question est complexe , en tout cas beaucoup plus complexe que je ne l’ aurais cru .

      Je vais essayer d’ en savoir plus…………. 😉

  15. jyb dit :

    surchauffe + délaminage : n’est ce pas le même problème qui avait altéré en son temps ( guerre du golfe ) la furtivité du F117 ?

  16. lym dit :

    « « Ces fissures dans le revêtements ne constituent pas un problème pour la sécurité des vols mais elle réduisent la durée de vie utile d’un moteur », a expliqué un responsable du Pentagone. »

    Bien entendu… surtout sur un monomoteur! Et même pas forcément, vu le problème d’équilibrage instantanément destructif en cas de perte d’un morceau, pouvant endommager tout l’arrière de l’avion (y compris un second moteur).

    C’est Bozo le clown, ce responsable du Pentagone?

    Les baisés du programme en Europe vont encore en être d’une rallonge!

  17. E-Faystos dit :

    Le F135 exploitant les qualités de ceux du F22, c’est un problème qui peut très bien s’étendre.
    Mais on voit surtout la complexité de pousser la métallurgie au delà du raisonnable.
    Mais bon, on parle des États – Unis: rien d’insoluble avec l’association DARPA + dollars.
    Normalement.
    Sinon, c’est toute la défense du flanc nord…
    Ah non, le F35 n’est pas un chasseur.
    Vite! Des F15!

    • Fafou dit :

      Bonsoir.
      Pour les States, ce n’est pas un soucis (enfin vu la rapidité à laquelle il commande de F16V, des F15 EX, des F18 SH blck lll et leurs nextgencentury fighters…) Imaginez un pays comme le mien, la Belgique avec 38 appareils, dont 8 ne peuvent voler, plus le reste des problèmes, la longueur dans le temps et la complexité de la mco, en gros si on 2 avions pour défendre Knokke et le GD du Luxembourg, on peut s’estimer heureux 🙁

      • Fred dit :

        @ Fafou

        Un réconfortant tango : ami, hauts les cœurs même dans le spleen ;o)
        https://www.youtube.com/watch?v=I0EhugGt9pU

      • E-Faystos dit :

        @ Fatou
        J’ai bon nombre de défauts, mais je ne manque pas d’imagination, ni de mémoire.
        Ma deuxième participation à ce blog datait de l’époque où la Belgique découvrait la puissance de persuasion des USA.
        Et je disais que sans un meilleur moteur, point de salut pour ce fer à repasser explosif instable.
        .
        Et je ne suis pas. Me seul à vous apporter mon soutien moral… Mais les Flamands…

        • Fafou dit :

          Merci à vous..
          Dans un plat pays de bisounours on pourrait espérer une « commission » parlementaire et un retour en arrière fissa!
          Si les néerlandophones sont plus atlantistes que les francophones, c’est bien une erreur francophone qui est à la base de ce choix, le PSC dans la coalition au pouvoir a signé l’achat des F16 belges en 1976. Et les bombes qui allaient avec.
          Depuis cet engrenage, on est tenu par les corones et on signe pour un avion qui ne vole pas avec des bombes qui n’existent pas et qui ne servent plus à rien..:(
          Mais merci pour votre empathie 😉

      • Royal Marine dit :

        Je suis vraiment désolé pour vous Fafou.
        Nos amis belges ne méritaient pas çà! Des hommes politiques aussi corrompus que des macroniens, adorateurs du Dieu US, et ayant commandé des Dindes, plutôt que des Rafale…
        Quel gâchis!
        Pour tous les autres, chiens soumis de l’Amérique, c’est bien fait! GB, Canada, Australie, Italie, Turquie, Pologne, Pays-Bas, etc., … Qui se pâmaient avant de recevoir leur trapanelles, et se moquaient de la France et du Rafale qui ne se vendait pas… Et que l’on entend plus, depuis qu’ils ont eu le bonheur absolu de recevoir leur premier « navion »! Qu’ils continuent à se pallucher en parlant du F 35…
        En attendant, et avant même de se poser la question de savoir comment on défend l’Europe, quelques pelotons d’exécutions en action contre les traître mondialistes, devraient commencer à œuvrer…

    • Oryzons dit :

      Cela ne risque pas de s’étendre.

      Le F22 ne sert qu’à faire beau.
      C’est l’avion secret pas secret.
      Et du coup on ne s’en sert jamais pour ne pas révéler des capacités qui elles sont secrètes !
      Vous suivez ?
      Bref tout cela pour dire que le F22 ne sert à rien à l’USAF.

  18. Palu dit :

    C’est une grande farce ou bien simplement des problèmes de jeunesse ?. J’ai du mal à croire que le développement de cet avion avec autant de budget aboutisse à ce type de problèmes en opérationnel.

    • didixtrax dit :

      et si le F-35 jouissait d’une éternelle jeunesse ?

    • EchoDelta dit :

      Problème de jeunesse après 15 ans et 500 exemplaire produit ? C’est pas plutôt une crise de la quarantaine la ??

    • jyv58 dit :

      A ce demander si pour ce programme ils n’ont pas eu le même directeur financier que pour le Boeing 737Max (arf!)

  19. jojo dit :

    ha brave F35!!! régulièrement une petite nouvelle pour nous réjouir ou nous faire pleurer de chagrin, Brave bête.

  20. Paddybus dit :

    Les érudits, qui il y a peu, ont dressé un petit programme des évolutions à prévoir pour les réacteurs Français, ont loupé une ‘idée… de fournir un M89 pour remotoriser le F35…. ben quoi…??? j’ai dit une connerie…??? ;0}

  21. petitjean dit :

    la dernière en passant et ce n’est qu’un rappel

    https://www.dedefensa.org/article/promenade-dun-antimoderne-dans-les-f-15s-follies
    « Even though the Trump administration has spent tens of billions on F-35 fifth-generation fighters, the Air Force, for some reason, still wants to obtain a 45-year-old fourth-generation fighter. »

    https://www.dedefensa.org/article/comme-le-roi-le-jsf-est-nu

    « » Le secrétaire à la défense par intérim, Christopher C. Miller, ancien officier des forces spéciales américaines, nommé à son poste le 9 novembre 2020, a pris à son compte la qualification de cet avion de combat, de “paquet de …”, sans préciser de quoi son jugement était le nom. (Des suggestions ? [“paquet de merde”, naturellement, sans hésiter et yeux fermés].)

    » Miller a également comparé le F-35, dont le coût global du programme dépasse les 1 000 $milliards et qui constitue la pièce centrale des forces américaines et alliées pour les prochaines décennies, au monstre de Frankenstein : une création humaine sans âme et inarrêtable, conçu avec de bonnes intentions mais finalement devenu un fardeau dont on ne peut se débarrasser. » (….)

    • albatros24 dit :

      Miller est en instance de départ s il a été nommé par Trump.
      mais que pense Biden et son équipe de cet investissement « bâton m..eux » laissé par les prédécesseurs (avant Trump d’ailleurs qui lui même n’avait pas été élogieux vis à vis du Fail 35) ?
      Heureusement il y a la planche à billets magique de Dollars la Fed et surtout un tas de pays occidentaux soumis et riches prêts à payer la dime pour leur sécurité.
      Cela devrait finir par le faire dans 5-10 ans et quelques milliers de milliards de Dollars plus tard

      • Royal Marine dit :

        Mais non! On disait déjà ça il y a 5 ans… Cet avion est mort-né! Comment voulez-vous qu’il devienne adulte? Enterrez le, tout simplement…

  22. Meiji dit :

    Il est beau l’avion de 5ème génération, une belle dinde qui ne sert a pas grand chose si ce n’est ponctionner les budgets de la défense des pays de l’Otan.

  23. AirTatoo dit :

    Quand je pense que des pays européens ont acheté cet avion… c’est navrant. Comme les navires de la classe Freedom, je prédit au F35 une retraite rapide au US et une arrivée du F-15ex et on peut rêver du X-74 Tomcat II :p et bien entendu le nouveau Phoenix Glou Glou Glou !!!

  24. Tof dit :

    Les Turcs doivent vachement regretter de ne pas avoir pu l’acheter !

    • JC dit :

      Trump étant copain avec Erdogan, il lui a évité d’avoir des ennuis en le privant de F35.

  25. didixtrax dit :

    ça me rappelle une de mes idées farfelues à une certaine époque. Pour user davantage encore le potentiel de l’adversaire, en temps de paix, prévoir de pulvériser discrètement des particules abrasives dans l’aspiration de ses moteurs, lors des « interceptions ».

  26. Thanksgiving dit :

    Toutes ces années à venir avec des armées entières rincées par le budget MCO de la Dinde… Mieux que le Blietzkrieg!

  27. RomzinC dit :

    Est-ce que par hasard quelqu’un sait si il y a une chance que l’appel d’offre Belge puisse encore être annulé ? Au niveau timing pour le renouvellement de la flotte et/ou signature des différents contrats.

  28. Cyd dit :

    En comparaison

    l’avion de combat F-15 Eagle, dont le développement (programme F-X) commença en 1967, dont le premier exemplaire de présérie vola en 1972, dont le premier exemplaire de série vola en 1975 et montra rapidement ses exceptionnelles qualité faisant de lui l’avion de combat le plus puissant du monde, et dont la première unité opérationnelle fut formée en 1976.

    Et d’ailleurs les US développent actuellement le F15EX puisque tout le monde est conscient du fiasco du F35

  29. baron dit :

    Vu le nombre de problèmes publiés à grands cris par l’USAF sur le F35 on peut parfois se demander si ce n’est pas un peu de l’enfumage. Les autres utilisateurs ne disent rien des problèmes éventuellement rencontrés avec ce « merveilleux » avions qui n’arrête pas d’être réclamé ou admiré ici et là. Bref il faudrait peut être faire un peu plus la part des choses sur la réalité de la situation et les solutions apportées si problèmes il y a.

  30. Thierry dit :

    C’est oublier un peu vite qu’il a été livré plus de 500 F35, totalisant environ 25 000 heures de vol et que répéter toutes les semaines avec assiduité qu’il y a plus de 800 lacunes, c’est pour mieux faire oublier les manques, insuffisances et lacunes des autres appareils qui ont tant de peine à se vendre depuis que le F35 est un succès commercial indéniable écrasant toute concurrence, en fait il n’a même pas de concurrence, ceci explique cela.

    Pas de soucis, il n’y a aucun problème irrémédiable et même en l’état c’est un avion redoutable et efficace. Produire plus de réacteur ne sera pas un problème non plus, c’est comme en formule 1 quand Ferrari gagnait toutes les courses parce qu’ils avait les moyens de changer de moteur à chaque course et d’en construire des plus léger, moins résistant mais plus performant !:!:!

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Pas de soucis, il n’y a aucun problème irrémédiable et même en l’état c’est un avion redoutable et efficace. Produire plus de réacteur ne sera pas un problème non plus, » Toujours dans l’approximation! Mettez moi en une douzaine! Avec Thierry les moteurs d’avions c’est comme les huitres!
      « le F35 est un succès commercial indéniable » Comme arnaque voire hold-up du siècle, oui, c’est incontestablement une réussite!
      « quand Ferrari gagnait toutes les courses parce qu’ils avait les moyens de changer de moteur à chaque course et d’en construire des plus léger, moins résistant mais plus performant !:!:! » Heureusement que la Scuderia n’a pas eu dans ses rangs un « ingénieur » comme vous, même Massey Ferguson ou John Deere auraient eu toutes leurs chances en grand prix!

      • ScopeWizard dit :

        @Pascal (l’autre)

        « Heureusement que la Scuderia n’a pas eu dans ses rangs un « ingénieur » comme vous, même Massey Ferguson ou John Deere auraient eu toutes leurs chances en grand prix! »

        HA HA HA HA HA ! 😀

        Excellent ! 🙂

        Quoique , je crois me souvenir que dès les années 1920 et l’ apparition des premiers pneumatiques performants du manufacturier FIRESTONE , une de ces machines pilotée sur une piste désertique aux USA avait atteint les 105 km/h……

    • MERCATOR dit :

      @Thierry

      « 500 F35, totalisant environ 25 000 heures de vol » »

      25000 heures pour 500 appareils , on est bon là, ça nous fait une moyenne de 50 heures , bah, on a de la marge, il est donné 80 heures avant mise au rebus .

    • Vinz dit :

      Méoui, toutafé Thierrrrry. En fait même les US disent « stop, finalement on prend des F16 et des F15 et on va faire un truc mieux vite fait ». Libre à vous d’être plus royaliste que le roi.

    • Alpha dit :

      Ah !… Oyez oyez ! Le Spécialiste a parlé !
      Et on se marre !… 🙂

    • Mat49 dit :

      @Mokhtar te fatigue pas cela n a pas d influence d appuyer les programmes les plus foireux de tes ennemis. En tout cas hillarant la thèse des défauts avancés pour ne pas vexer la concurrence, l élimination en Inde et le remplacement du F35 par les F18 et F15EX dans les compétitions indiennes c est un détail sans doute. Produire plus de moteur, une paille mon biquet! Tu n as qu a payer les nouveaux moteurs tant qu on y est puisque ça n a pas un coût très élevé visiblement! MDR!!!

    • blondin dit :

      merci pour la rigolade, vraiment, je suis sincère ! continuez comme ça, vous êtes un marrant qui s’ignore…

    • Lejys dit :

      produire plus de moteur et changer le moteur a chaque course….beau résumé du F-35 et de vos compétences !! C’est sur on va au combat comme à une course, prévue des mois à l’avance, sur un terrain connu, avec des créneaux de maintenance où l’on ne se bat pas déjà programmés.
      Et plus de moteur et plus de changements de moteur = hausse des coûts, augmentation de la maintenance et de l’emprunte logistique, baisse de la disponibilité…. Quel génie de la stratégie, des opérations et de la maintenance vous faites….et même de la F1!!!

  31. piotr le grand dit :

    Même les F 5 iraniens ne connaissent pas des déboires pareils…
    C’est bien beau de se moquer tout le temps de la quincaillerie russe.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Même les F 5 iraniens ne connaissent pas des déboires pareils…
      C’est bien beau de se moquer tout le temps de la quincaillerie russe. » Pas mal, j’ignorais que Northrop, le concepteur du F5 était russe! Remarquez peut être qu’avec vous Yakovlev est sud africain!

      • Tankaboum dit :

        En même temps la base de travail duf35 B est bel et bien russe… la cinématique de son croupion et de la transmission est pompée sur le yak141, et cela c’est fait lors du rapprochement entre LM et yakovlev au début du programme. Bon une fois les infos obtenues la plaisanterie c’est arrêtée

    • Mat49 dit :

      @Troll russe heu… Le F5 est de Nothrop et ecrase des appareils plus récent en terme de MCO, notamment Russe.

  32. Nexterience dit :

    La température maxi moteur définit en grande partie son rendement, donc sa poussée, sa masse et l’autonomie de l’avion. températures des moteurs:
    F100PW229 des F-15: 1770K
    F119PW-100 des F-22: 1922K
    F414 GE-400 des F-18:1790K
    F135 des F-35 : 2260K
    M-88 du Rafale: 1850K. programme Turenne 2: 2000K en 2024
    NGF: 2100K.
    On voit le challenge énorme autour du moteur , considéré au lancement le plus gros défi du développement F-35.
    Si le M-88-E est moins chaud, personne ne doute de sa longévité au gré des évolutions. Facile de faire fort avec du jetable.
    Sources:
    https://www.rand.org/content/dam/rand/pubs/monograph_reports/2005/MR1596.pdf

    • Nexterience dit :

      EF200 du Typhoon: 1800K

    • Fralipolipi dit :

      C’est qd même fou le nombre d’impasses dans lesquelles ont été propulsé cet avion par le simple fait d’avoir voulu faire une plateforme commune entre les versions A et C d’un côté … et la version B STOVL de l’autre.
      Sans cette foutue version B, les F35 A et C seraient bi-reacteurs, avec des moulins un peu moins puissants, mais en double, et surtout plus fiables (et on ne parle pas de l’aerodynamique en général qui serait aussi pas mal différente).
      Bref, cette version B (qui a dicté ses pré-requis) est pire qu’un boulet …
      .
      Bon courage aux marins du PA QE … qui ne vont pas avoir d’autre option que cet avion moisi pour les 40 ans à venir !

      • Nexterience dit :

        Je pense que pour obtenir cette poussée, ils avaient 2 choix:
        – refaire un moteur de zéro à température fiable mais plus gros
        – pousser la base F119 un peu petite aux extrêmes en augmentant sa température à des niveaux extraordinaires.
        Mauvais choix.

    • MERCATOR dit :

      @Nexterience

      Qui plus est, les 2260 K du F35 dégagent, malgré les tentatives de refroidissement via la circulation du carburant, une fantastique signature IR, évoluant de façon exponentielle .

      • Nexterience dit :

        Oui mais tout le monde développe des moteurs le plus chaud possible pour améliorer le rendement. La signature ir semble être secondaire sur ce point.

    • Thierry dit :

      merci de corroborer ce que je disais plus haut au sujet du moteur, quand à moi j’arrive à une autre conclusion,je pense que c’est un atout majeur et non un défaut, un engagement aérien ne dure qu’une poignée de minute et celui qui prend le dessus n’est pas le plus endurant mais le plus puissant, même si cette puissance n’est que pour quelques minutes seulement.
      C’est pas les pilotes de F35 qui vont se plaindre de voler plus souvent avec des moteurs neufs, quand ils pousseront les manettes ils auront toute la puissance disponible, ce qui ne sera pas le cas d’un moteur ayant déjà bien bourlingué auparavant, quel que soit le type de l’appareil.

      • Mat49 dit :

        @Ma cruchasse COLLECTOR!! Car parler de puissance moteur pour le F35 A limite a mach 1,6 c est risible, et pour les F35 B et C non supersonique encore plus. Le titre incontesté de boufon du forum va te revenir encore cette année.

  33. tchac dit :

    Ce programme est ahurissant, plus ils réparent d’erreurs plus ils en découvrent d’autres.
    Lockeed a fait appel aux universités américaines pour résoudre les problèmes de logiciels devant leur incapacité à le faire !

    • tankaboum dit :

      pourtant d’après Frank (Ou Franz) je crois, les ingénieurs de LM sont de bons ,même très bons ingénieurs!
      Dans leur incroyable capacité, ils n’ont pas remarqué que l’appareil était trop petit pour réaliser le cahier des charges imposé.
      Moralité, la baie avionique est trop petite (Dans 10 ans avec la miniaturisation tout rentrera.)
      La baie accessoire est trop petite ( Le pod sniper va rentrer sans problème et les incrémentations vont en réduire la taille: Raté)
      La baie armement nécessite d’être imposée dans sa taille, qu’à cela ne tienne même si la missilerie a plutôt tendance à grossir et les kit de guidage à grossir eux aussi.
      Maintenant faut se démerder avec le train principal. Mais chez LM on a les bonnes solutions, on positionne le train complètement à l’arriére du fuselage. Le f35 est le seul appareil jamais construit à positionner son train aussi loin sur l’appareil. et oui les baies armement prennent trop de place.
      Seulement voila, il faut une crosse d’appontage, d’où les échecs à l’accroche des brins.
      et on continu.
      La place laissée au canon est insuffisante pour assurer une fixation stable à ce dernier et en plus il faut le raccourcir, moralité il arrose dans tout les sens , sans jamais atteindre sa cible.
      Maintenant dernier avatar aérodynamique, il aura fallu prés de 8 ans pour produire un parachute de frein ( et encore c’est pas réglé), les norvégiens sont particulièrement inquiets à chaque ouverture de peur de finir dans les arbres.
      Une fois qu’on a fait le tour et accepté que l’appareil tremble comme une machine à laver au delà de 30 degrés d’angle.. c’est un bel appareil , bien pensé , par des ingénieurs efficaces et performants. LA PREUVE.

    • Thierry dit :

      les autres appareils ne risquent pas d’avoir les mêmes problèmes, ils ne possèdent aucune des fonctions du F35 qui posent quelques contretemps.
      Quand on innove on essuie les plâtres mais au final y’a pas photo.

      • Mat49 dit :

        @ Mon biquet j’aime ton euphémisme à la pointe du ridicule… en plus des « contre temps » il y aussi eu des petits « frais additionnels » pour financer tout ça.

        La commande de F15 EX en dit long.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « des fonctions du F35 qui posent quelques contretemps. Plus de 5 ans!! un contretemps!!!
        « mais au final y’a pas photo. » Ca c’est certain, y a pas photo!

      • Alpha dit :

        @Thierry
        Ah oui ? Et c’est pour quand le final ?????? …. 🙂
        Quand est ce que cette foutue Dinde sera capable de faire à peut près correctement ce pourquoi elle est prévue ???

  34. Doc dit :

    « La progéria, ou syndrome de Hutchinson-Gilford, est une maladie génétique extrêmement rare1 qui provoque des changements physiques qui ressemblent fort à une sénescence accélérée de ceux qui en sont atteints (vieillissement accéléré dès la première ou la deuxième année)[réf. nécessaire]. Il n’y a aucun traitement spécifique connu. « 

  35. Nike dit :

    Tirez pas sur l’ambulance !

  36. Rambo des bacs à sable dit :

    La preuve par neuf que dans ce domaine, les achats sont avant tout politiques. Une telle daube ne devrait même pas dépasser les 10 exemplaires.

  37. PK dit :

    « Dans le pire des cas, 20% des F-35A de l’US Air Force pourraient manquer de moteur d’ici 2025, surtout si aucune correction n’est apportée »

    Tant pis : le F-35 roulera moins vite.

  38. Leroy dit :

    Les aubes devraient être traitées par dépôt sous vide.

  39. Bdhy dit :

    Bonjour,
    je m’étonne que personne n’ait relevé dans cet article la bonne nouvelle pour les utilisateurs du F-35 !
    En effet il ne reste plus que 871 lacunes, soit 2 de moins en un an (et seulement 10 potentiellement létales).
    LM est sur la bonne voie pour résoudre tous les problèmes du F35 et le rendre pleinement opérationnel.

  40. Mistral 84 dit :

    Le M53 P2 équipant le M2000 a connu des déboires semblables…un peu moins d ironie serait la bienvenue…

    • EBM dit :

      @ Mistral 84 au début oui mais ce n’était pas aussi grave et ça ne s’ajoutait pas à une liste de plus de 800 défauts.

  41. JC dit :

    Allo ? Bobo le belge ? Absent? Parti en week-end ? Le F 35, un véritable syndrome de Stockholm pour notre ami ! Patience, dans quelques années ce sera un très bon avion, à n’en pas douter.

  42. Le Suren dit :

    Et au final, quid de le signature radar ? Car au départ, c’est sa meilleurr qualité, en tous cas, c’est avec ça qu’on nous l’a vendu.

  43. Max dit :

    Le grand gagnant dans le programme Lockheed Martin F-35 Lightning II c’est l’actionnariat du Complexe Militaro-industriels.
    Une martingale, un puit sans fond.

  44. Camadri dit :

    Une seule question me viens à l’esprit : mais ou est donc Nico st Jean ?

  45. themistocles dit :

    Sympa cette perspective pour les avions embarqués. Un mono-réacteur non fiable au milieu de l’océan! Quand les US ( et la France) n’avaient pas trop le choix du type d’avion à embarquer, les flottes de mono-réacteurs subissaient une attrition phénoménale (la France a perdu 50% des Etendard IV). Dès qu’elles ont pu, les nations ayant des porte-avions ont utilisé des biréacteur. Au moins ça laisse une chance de rentrer au sec.

  46. Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

    https://www.youtube.com/watch?v=9eUDF6ICE0s

    • ScopeWizard dit :

      @Souvenirs

      Ainsi que précisé plus haut , pour ma part je veux bien essayer de ne pas rire ne serait-ce que par respect des fondus du F-35 , néanmoins il y a des limites ; je vous prie donc de ne pas les dépasser .

      • Gremlins dit :

        @Scope Wizard : Vous, un des seuls sur ce forum dont je guette les réponses. Le temps ayant prouvé votre bon sens, votre pertinence, votre patience face aux plus grands illuminés qui passent parfois ici et votre humilité malgré quelques exposés qui témoignent de votre culture et de vos connaissances.

        Toute fois ici, je dois vous l’écrire avec le plus grand respect, sans vous « paraître vieux jeux, ni encore moins grossier, l’homme de la pampa parfois rude reste toujours courtois » : Mais RIONS, bon sang ! Cette chose finira par devenir aussi ridicule que jadis nos avions renifleurs.
        A votre santé !

        • ScopeWizard dit :

          @Gremlins

          Si vous aviez repéré le terme « fondus » et la façon dont il était placé pour en déduire qu’ il y avait de la référence à du Audiard dans l’ air , BRAVO ! 😀

          Parce que c’ était exactement ça ; d’ où la satisfaction que me procure votre seconde partie de réponse qui en est ainsi son parfait écho .

          Quant à la première partie , ma foi , qu’ en dire ?
          Disons que j’ essaie principalement de dialoguer , de construire , et surtout d’ apprendre , le tout sans oublier quelques respirations visant à détendre…………

          Merci de ces encouragements !

          À la vôtre ! 🙂

  47. Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

    https://www.heritage.org/sites/default/files/~/media/infographics/2016/08/bg3140/bg-f35a-overview-chart-1-600.jpg

    C’est plus concret que les discussions de Café du Commerce de certains ici …

    • Gremlins dit :

      Si votre existence est basée sur des choses aussi concrètes qu’une image sortie d’on ne sais où, créée par on ne sais qui sur la base d’on ne sais quel retours et quel faits incontestables, laissez moi vous écrire qu’on ne sais qui vous êtes.

  48. marc mora dit :

    C’est le F 104 bis cet avion, il sera retirer des unités de premières ligne avant qu’il ne soit réellement opérationnel

  49. Gégétto dit :

    J’ adore quand point à l horizon la magnifique silhouette racée de cette bête de guerre.
    Merci pour ces moments les gars!
    Apparemment, les infos concernant les déboires mécaniques de ce bel oiseau…arrivent principalement des USA.
    Il se trouve que quelques pays ont commandé cette magnifique machine de guerre, certains même en redemandent, comme le Japon.
    Israël, apparemment, l utilise régulièrement au combat.
    Il serait donc normal de trouver les mêmes infos remontant des pays utilisateurs du F35 ?
    J attends donc des pays utilisateurs la même transparence que celle du DOT&E.

    • Alpha dit :

      « J attends donc des pays utilisateurs la même transparence que celle du DOT&E. »
      Déjà, les pays utilisateurs ne sont pas en charge des tests et essais. Tout dépend du DOT&E…
      Enfin, il serait naïf de croire que les contrats entre L.M. et les acquéreurs ne comportent pas quelques clauses de confidentialité… D’autres industriels plus modestes le font, alors le géant américain sans aucun doute.
      Ah tiens ! On me dit que le CEMA Australien avait dit il y a quelques temps, parlant du F-35 qu’il y avait visiblement eu une erreur de casting !?!?…
      Ca reste « soft », mais ça veut bien dire ce que cela veut dire !!!… 😉

  50. Gremlins dit :

    Ce qui est certain, c’est que les soutiens à cet échec industriel sont en fortes baisses dans les commentaires au fil des mois.
    Les derniers à la ramener n’auront bientôt plus aucune crédibilité à s’exprimer sur aucun sujet tellement ils se seront trompé d’emblée et avec persévérance dans le temps.